14-18 La grande e-guerre. L e-commerce belge peut-il contrer la concurrence étrangère?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "14-18 La grande e-guerre. L e-commerce belge peut-il contrer la concurrence étrangère?"

Transcription

1 14-18 La grande e-guerre L e-commerce belge peut-il contrer la concurrence étrangère?

2 14-18: la grande e-guerre Les webshops belges souffrent d un lourd handicap concurrentiel par rapport aux acteurs étrangers Cela comporte deux risques : domination des acteurs en ligne étrangers et délocalisation des commerçants belges Conséquences : perte d emplois et position plus faible des magasins physiques La prochaine législature devra donner une chance au commerce électronique belge

3 Contenu Comment fonctionne un webshop? Les trois options Les handicaps concurrentiels L avenir en chiffres

4 2014 : situation Pure players: clicks only Integrated, omnichannel multichannel, hybrid, (e-) commerce Classic retail: bricks only

5 Commerce classique Commerce en ligne En ligne : le client assure une partie des tâches du client Magasin physique Le client se rend au magasin Le client prend le produit Le client paie Le client emporte le produit Service après-vente dans le magasin Magasin virtuel Le client visite le site internet Le client fait un choix, le commerçant prend le produit Paiement à distance Le commerçant fournit le produit Service après-vente : à distance

6 Comment fonctionne un webshop? Création webshop Produit Client Paiement Livraison Aprèsvente

7 Développement Hébergement Maintenance Création webshop Définition de l assortiment Prix Taxes Produit Marketing Client Plates-formes de paiement Paiement Gestion des stocks Picking Logistique Last Mile Point d enlèvement Livraison Reprise Remboursement Traitement des réclamations Aprèsvente

8 Belgique Option 1 : les opérations restent en Belgique Étranger Développement Hébergement Maintenance Assortiment Prix Taxes Marketing Plates-formes de paiement Stock Picking Logistique Last mile Point d enlèvement Reprise Remboursement Réclamations Création webshop Produit Client Paiement Livraison Après-vente

9 Belgique Option 2: les opérations principales se délocalisent vers l étranger Étranger Assortiment Prix Taxes Marketing Plates-formes de paiement Last mile Point d enlèvement Reprise Remboursement Réclamations Création webshop Produit Client Paiement Livraison Naverkoop délocaliser Développement Hébergement Maintenance Stocks Picking Logistique

10 Belgique Option 3 : plus d opérations en Belgique Étranger Plus d acteurs belges Réaliser marketing Création webshop Produit Client Paiement Livraison Après-vente Développement Hébergement Maintenance Assortiment Prix Taxes Orienter marketing Plates-formes de paiement Stocks Picking Logistique Last mile Reprise Remboursement Réclamation

11 Pourquoi sommes-nous poussés vers l option 3? Les handicaps concurrentiels Création webshop Coût salarial Produit Sécurité des produits Client Taxes et accises Taux TVA Paiement Plateforme de paiement en ligne Livraison Parcel Delivery Sécurité en ligne Aprèsvente Obligation de reprise Règlement alternatif des litiges

12 Création webshop Client Produit Paiement Livraison Après-vente Coût salarial : 20% plus élevé que dans les pays voisins Ensemble du processus : de la création du webshop à la distribution et au service après-vente 100 euros reçus par le travailleur coûtent à l employeur dans le commerce : B: 196 FR: 157 D: 182 NL: 181 Coût salarial : Pression fiscale sur les salaires et cotisations sociales élevées : coûts dans le commerce en Belgique 20% plus élevés que dans les pays voisins

13 Création webshop Client Produit Paiement Livraison Après-vente Produits : 2 poids, 2 mesures Sécurité des produits TOUTE obligation supplémentaire pour le commerçant = différence à la caisse Plus d obligations que les concurrents étrangers. Les sites web belges doivent renseigner plus d informations (valeur SAR Gsm), détenir une licence (produits phytopharmaceutiques), ou d abord faire enregistrer leurs produits (matériaux de construction)

14 Création webshop Produit Client Paiement Livraison Après-vente Lutte inégale en matière de fixation des prix Clients TV : Belgique 1090 euros Luxembourg 1035 euros Taux TVA : Plus élevé en Belgique B NL FR D LUX Pas de contrôle A partir d un seuil donné, le commerçant étranger doit facturer le taux de TVA de son client belge. Ces seuils ne sont pas identiques et aucun contrôle n est effectué. Taxes et accises Les sites étrangers opérant en Belgique sont peu contrôlés quant au paiement des taxes environnementales (emballages, ) et des accises

15 Création webshop Être payé coûte trop cher Cllient Produit Paiement Livraison Après-vente Paiement Plate-forme de paiement en ligne Besoin d une plate-forme de paiement transparente et inspirant la confiance, telle qu elle existe aux Pays-Bas (ideal)

16 Création webshop Client Produit Paiement Livraison Après-vente Livré plus rapidement à partir d Amsterdam qu à partir de Courtrai? Logistique Flexibilité sociale Chez nous, le travail après 20 h 00 et avant 06 h 00 est considéré comme travail de nuit. Cela constitue un frein aux livraisons rapides : les commerçants ne peuvent répondre correctement à la demande des clients. Parcel Delivery La livraison des colis doit être moins coûteuse, plus transparente, plus flexible et de meilleure qualité Sécurité en ligne Phishing, fraude à la carte de crédit, piratage de magasins en ligne : peu ou pas de suivi

17 Création webshop Client Produit Paiement Livraison Après-vente Obligation de reprise : règles inégales Service après-vente Obligation de reprise Système trop complexe de reprise des biens usagés, le commerçant n ayant ni l article ni l argent. Notre législation est plus stricte que l européenne et il n y a pas de contrôle en dehors des frontières. Règlement alternatif des litiges Il n existe pas de système ADR global, alors que ceci renforcerait la confiance et du commerçant et du consommateur

18 Que représente l e-commerce aujourd hui? 5 % du chiffre d affaires total Estimation basée sur les chiffres des membres et Eurostat Récupération : 6 ans contre 3 ans pour magasin physique Investissement webshop = 1 magasin physique Environ webshops 100 nouveaux webshops/ mois Coûts plus élevés qu estimé initialement Marketing (Google), service, distribution, retours

19 CA du commerce de détail en Belgique Sans impact e-commerce (mia euro) 87,13 89,30 91,54 93,82 96,17 98,57 Avec impact e-commerce (mia euro) 87,30 89,65 92,07 94,56 97,11 99,73 CA e-commerce (mia euro) 4,89 5,62 6,46 7,43 8,55 9,83 Part de marché e-commerce 5,60% 6,27% 7,02% 7,86% 8,55% 9,86% Part de marché e-tailers (1) étrangers 37,3% 42,1% 47,6% 53,7% 60,7% 68,6% Part de marché e-tailers étrangers (mia euro) 1,82 2,37 3,08 4,00 5,19 6,74 Part de marché e-tailers (2) belges 62,7% 57,9% 52,4% 46,3% 39,3% 31,4% Part de marché e-tailers belges (mia euro) 3,07 3,25 3,39 3,44 3,36 3,09 Impact sur l emploi (1): e-tailer étranger = commerçant qui réalise l essentiel de la valeur ajoutée à l étranger (picking&packing), mais qui peut être belge. (2) e-tailer belge = commerçant qui réalise l essentiel de la valeur ajoutée en Belgique, mais qui peut être étranger

20 14-18: emplois menacés E-commerce : % du CA total % 9,86% (le niveau du R.U. aujourd hui) Part étranger 33% 68,6% Emplois perdus Emplois indirects perdus Total emplois perdus

21 14-18: les 3 scénarios Rien ne change: emplois perdus Belgique au niveau des pays voisins Belgique : centre européen de l e-commerce Trois scénarios

22 Faisons de la Belgique le centre e-commerce de l Europe Dans le cas de l e-commerce, les problèmes structurels du commerce sont amplifiés. Les pouvoirs publics doivent reconnaître qu il s agit d un défi de société, emplois étant sur la sellette. Social : coût salarial doit baisser, plus de flexibilité nécessaire. C est surtout dans la logistique (salaires plus bas) que des efforts sont possibles nous permettant d être plus forts que les concurrents étrangers. La TVA doit être ramenée au niveau des pays voisins Des mesures d accompagnement qui stimulent et protègent le commerce en ligne : Mieux accompagner la libéralisation de la poste : plus de concurrence Protéger les commerçants et les clients contre la cybercriminalité Suivre les règles européennes en matière d environnement, de fiscalité, d obligations,... Exploiter nos atouts : Multilinguisme Productivité Paysage commercial fort Profil logistique à condition de s attaquer au problème de la mobilité!

23 Contact: Peter Vandenberghe Responsable communication

Conférence de presse du 29 janvier 2015

Conférence de presse du 29 janvier 2015 L e-commerce en Belgique en 2014 : La fuite à l étranger Conférence de presse du Croissance de 15% du commerce en ligne en 2014 5,6% 6,44% Part e-commerce dans CA + 15% 5.620.000.000 euros de chiffre d

Plus en détail

L e-commerce belge a-t-il encore un avenir?

L e-commerce belge a-t-il encore un avenir? L e-commerce belge a-t-il encore un avenir? Présenté par Olivier de Wasseige defimedia SA 2 avril 2014 Un nouveau bain de sang social est-il à craindre ou est-il encore temps de réagir? En janvier 2014,

Plus en détail

Le développement du e-commerce et ses impacts sur l'emploi. Gérard Valenduc Fondation Travail-Université asbl (www.ftu-namur.org) Prof.

Le développement du e-commerce et ses impacts sur l'emploi. Gérard Valenduc Fondation Travail-Université asbl (www.ftu-namur.org) Prof. Le développement du e-commerce et ses impacts sur l'emploi Gérard Valenduc Fondation Travail-Université asbl (www.ftu-namur.org) Prof. UCL et UNamur Plan de la présentation Qu'est-ce que l'e-commerce?

Plus en détail

1. Objet. 2. Service. 3. La commande. 7. Réclamations. 9. Contenu du colis. 10. Liens hypertextes. 11. Paiement

1. Objet. 2. Service. 3. La commande. 7. Réclamations. 9. Contenu du colis. 10. Liens hypertextes. 11. Paiement CONDITIONS GENERALES DE VENTES 1. Objet 2. Service 3. La commande 4. Modification et annulation de commande du fait de l'utilisateur 5. Transport et livraison 6. Preuve de la commande 7. Réclamations 8.

Plus en détail

Nécessité d un «électrochoc» fiscal

Nécessité d un «électrochoc» fiscal Les Analyses du Centre Jean Gol Nécessité d un «électrochoc» fiscal Janvier 2014 Administrateur délégué : Richard Miller Directrice : Laurence Glautier Directeur scientifique : Corentin de Salle Les analyses

Plus en détail

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution?

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? «Les français et le E-commerce» 3 nov. 2009, Intercontinental Paris, 16h00 Sommaire 1 ère partie : le Multi canal Les entreprises

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE POUR LE E-COMMERCE IDENTIFICATION DU VENDEUR:

CONDITIONS GENERALES DE VENTE POUR LE E-COMMERCE IDENTIFICATION DU VENDEUR: CONDITIONS GENERALES DE VENTE POUR LE E-COMMERCE IDENTIFICATION DU VENDEUR: Les présentes conditions générales régissent les ventes conclues entre le client (consommateur) et le vendeur suivant: MY BE

Plus en détail

Pacte de croissance N-VA RESUME

Pacte de croissance N-VA RESUME N-VA Pacte de croissance N-VA Service d études N-VA Le 12 juin 2012 RESUME A travers ce pacte de croissance, la N-VA souhaite émettre des propositions destinées à résoudre de manière énergique les problèmes

Plus en détail

Briefing de presse Assuralia le 2 juillet 2007

Briefing de presse Assuralia le 2 juillet 2007 Briefing de presse Assuralia le 2 juillet 2007 1 Quelques chiffres Entre 55 et 64 ans = 30 % d actifs En 2015: 1 Belge sur 5 (20 %) sera âgé de plus de 65 ans En 2050: 1 Belge sur 3 (33 %) sera âgé de

Plus en détail

ACADEMIE DE CAEN REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE

ACADEMIE DE CAEN REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE LES OPERATIONS COURANTES CONNAISSANCES Les produits d exploitation les obligations relatives aux ventes La ventilation

Plus en détail

Le dossier de remboursement

Le dossier de remboursement Le dossier de remboursement Le dossier de remboursement se présente sous la forme d un fichier Excel comportant plusieurs onglets. Merci de compléter la première page du dossier intitulée «Informations

Plus en détail

PREMIER SITE E-COMMERCE BtoB EUROPÉEN

PREMIER SITE E-COMMERCE BtoB EUROPÉEN PREMIER SITE E-COMMERCE BtoB EUROPÉEN * * Nos produits, Votre activité Présent dans 23 pays européens, PIXMANIA-PRO s est rapidement imposé comme le premier site d e-commerce BtoB européen. PIXMANIA-PRO

Plus en détail

TABLEAU DE CORRESPONDANCE ENTRE LES SAVOIRS JURIDIQUES ASSOCIES DU REFERENTIEL BAC PRO GA ET LE PROGRAMME D ECONOMIE-DROIT

TABLEAU DE CORRESPONDANCE ENTRE LES SAVOIRS JURIDIQUES ASSOCIES DU REFERENTIEL BAC PRO GA ET LE PROGRAMME D ECONOMIE-DROIT TABLEAU DE CORRESPONDANCE ENTRE LES SAVOIRS JURIDIQUES ASSOCIES DU REFERENTIEL BAC PRO GA ET LE PROGRAMME D ECONOMIE-DROIT Avertissement : ce document a pour seul objet de faciliter le de repérage des

Plus en détail

CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ?

CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ? CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ? ABITARE KIDS Créé en 2005 Un des plus grands magasins pour enfants en Europe (puériculture, mobilier, décoration,

Plus en détail

Les prix et les coûts de l industrie touristique suisse: une comparaison internationale

Les prix et les coûts de l industrie touristique suisse: une comparaison internationale Les prix et les coûts de l industrie touristique suisse: une comparaison internationale Entre 2000 et 2007, la compétitivité-prix de l économie suisse du tourisme s est nettement améliorée. Le tourisme

Plus en détail

FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST

FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST GUIDE DE RÉDACTION DU PLAN D AFFAIRES Nom de l organisme : Montant total du projet : Montant demandé au FES : Nombre d emplois créés ou maintenus

Plus en détail

Employee Benefits Easy Plan L assurance de groupe pour la petite entreprise

Employee Benefits Easy Plan L assurance de groupe pour la petite entreprise Employee Benefits L assurance de groupe pour la petite entreprise : l assurance de groupe pour la petite entreprise Ma petite entreprise, j en suis fier. Je l ai créée et je l ai développée avec beaucoup

Plus en détail

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG)

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Contact entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Tel: +41 415 520 504 Email: sales@onlogis.com Visibilité et controle sur vos opérations, n importe où et à tout moment... Onlogis

Plus en détail

Les pièges de la TVA intracommunautaire

Les pièges de la TVA intracommunautaire Les pièges de la TVA intracommunautaire Ordre des Experts-comptables Paris Ile de France Commission Europe 28 novembre 2006 Olivier BOURDEAU Avocat à la Cour Hervé KRUGER Expert-comptable PRESENTATION

Plus en détail

La campagne Generation Squeeze

La campagne Generation Squeeze La campagne La campagne est menée par un vaste réseau de partenaires déterminés à faire en sorte que les jeunes générations aient la possibilité de faire face à divers enjeux, comme les salaires plus bas,

Plus en détail

Votre revendeur de confiance www.mercaway.com. Mercaway Time for shopping..com

Votre revendeur de confiance www.mercaway.com. Mercaway Time for shopping..com Votre revendeur de confiance www.mercaway.com Time for shopping.com Time for shopping.com Développez votre activité. Vos ventes en lignes sont prises en charge! est la plateforme de commerce en ligne et

Plus en détail

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise 11.1. Notions de comptabilité 11.2. Analyse financière (bilan et comptes de résultat) 11.3. Plan de financement 11.4. Budget

Plus en détail

Conditions Générales de ventes www.funsportscycles.com

Conditions Générales de ventes www.funsportscycles.com Conditions Générales de ventes www.funsportscycles.com Les présentes conditions de vente régissent les ventes de la société Fun Sports Cycles sur son site Internet www.funsportscycles.com. Ces conditions

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

Les sept piliers de la sécurité sociale

Les sept piliers de la sécurité sociale Les sept piliers de la sécurité sociale 1) L Office National des Pensions (ONP) Très brièvement, il y a en Belgique un régime de pension légale, mais aussi des pensions complémentaires. On parle souvent

Plus en détail

BELLA. 33 Rue de la haie coq 93300 Aubervilliers

BELLA. 33 Rue de la haie coq 93300 Aubervilliers BELLA 33 Rue de la haie coq 93300 Aubervilliers BELLA Une société créée en 2005 qui exploite 3 marques : Bellewomen, Supermode et Coura L Offre : - Sandales - Bottines - Escarpins - Bottes - Ballerines

Plus en détail

Le Transport Routier de Marchandises

Le Transport Routier de Marchandises Le Transport Routier de Marchandises Pistes de réformes fiscales pour une meilleure compétitivité Etude réalisée par Asterès pour le compte de la Fédération nationale des transporteurs routiers 9 novembre

Plus en détail

LA FISCALITE, MAL AIMEE DE L EUROPE?

LA FISCALITE, MAL AIMEE DE L EUROPE? LA FISCALITE, MAL AIMEE DE L EUROPE? Prof. Dr. Isabelle Richelle Co-Présidente Tax Institute de l Université de Liège Isabelle.Richelle@Ulg.ac.be Collège Belgique Bruxelles, 5 décembre 2013 SOUVERAINETE

Plus en détail

Conditions générales de la S.A. INNO 24-9-2014

Conditions générales de la S.A. INNO 24-9-2014 Conditions générales de la S.A. INNO 24-9-2014 ARTICLE 1 IDENTITÉ DU VENDEUR S.A. INNO ci-après dénommée Inno Rue Neuve 111 1000 BRUXELLES N TVA: BE 0448 827 116 RPM Bruxelles Adresse e-mail: info@inno.be

Plus en détail

LA TVA APPLIQUEE AUX OPERATIONS INTERNATIONALES. Université d été 2007 Animateur: Rainer STAWINOGA

LA TVA APPLIQUEE AUX OPERATIONS INTERNATIONALES. Université d été 2007 Animateur: Rainer STAWINOGA LA TVA APPLIQUEE AUX OPERATIONS INTERNATIONALES Université d été 2007 Animateur: Rainer STAWINOGA Pourquoi la TVA Livraison des biens: Opérations triangulaires Les affectations L Autoliquidation Autoliquidation:

Plus en détail

Les assurances incontournables pour le bon fonctionnement de votre entreprise

Les assurances incontournables pour le bon fonctionnement de votre entreprise Les assurances incontournables pour le bon fonctionnement de votre entreprise Vous avez lourdement investi pour vous lancer dans votre activité professionnelle. Que ce soit au niveau des études, du développement

Plus en détail

1 Planification budgéta ire et financement

1 Planification budgéta ire et financement 1 Planification budgéta ire et financement L essor des transports publics de première classe pour tous est la clé de voûte de l accessibilité aux différentes fonctions de la Région. La mise en œuvre d

Plus en détail

RES - Une monnaie pour les commerçants locaux. www.res.be

RES - Une monnaie pour les commerçants locaux. www.res.be RES - Une monnaie pour les commerçants locaux www.res.be Grandissez avec nous 1. DEPUIS 1996, PLUS DE 5.000 COMMERÇANTS ET ENTREPRENEURS LOCAUX FONT CONFIANCE À RES EN BELGIQUE, EN FRANCE ET EN ESPAGNE

Plus en détail

TABLE DES MATIERES PREFACE

TABLE DES MATIERES PREFACE TABLE DES MATIERES PREFACE, par Françoise Thys-Clément... 7 PREMIERE PARTIE : L impôt et la politique fiscale : approche empirique et théorique... 13 CHAPITRE 1 : L impôt en Belgique... 15 1.1 Les principes

Plus en détail

CONDI SERVICES, prestataire de services logistiques crée sa marque. Dossier de presse (décembre 2014)

CONDI SERVICES, prestataire de services logistiques crée sa marque. Dossier de presse (décembre 2014) CONDI SERVICES, prestataire de services logistiques crée sa marque Dossier de presse (décembre 2014) CONTACT PRESSE : Stéphanie Riquet 06 78 15 53 88 stephanieriquet@icloud.com CONDI SERVICES, PRESTATAIRE

Plus en détail

BIL Belgique À vos côtés, pour vous.

BIL Belgique À vos côtés, pour vous. FR banque privée BIL Belgique À vos côtés, pour vous. BELGIUM BIL Belgique À vos côtés, pour vous. Enseigne réputée et reconnue dans la plus pure tradition des banques privées internationales, BIL Belgique

Plus en détail

Forum de l investissement Ateliers d Experts. 15 Octobre 2011. Les Dangers de l Assurance Vie

Forum de l investissement Ateliers d Experts. 15 Octobre 2011. Les Dangers de l Assurance Vie Forum de l investissement Ateliers d Experts 15 Octobre 2011 Les Dangers de l Assurance Vie L assurance vie c est quoi? Le placement préféré des français Environ 1 500 milliards d euros épargnés par les

Plus en détail

INCITANTS FISCAUX EN FAVEUR DE LA RECHERCHE & DEVELOPPEMENT

INCITANTS FISCAUX EN FAVEUR DE LA RECHERCHE & DEVELOPPEMENT L UNION FAIT LA FORCE Service Public Fédéral FINANCES INCITANTS FISCAUX EN FAVEUR DE LA RECHERCHE & DEVELOPPEMENT Exercice d imposition 2016 - Année de revenus 2015 10 raisons d investir en R&D en Belgique

Plus en détail

L e-commerce en Allemagne

L e-commerce en Allemagne L e-commerce en Allemagne Atouts et opportunités pour les entreprises françaises Boulogne Billancourt / 15.03.2012 L e-commerce en Allemagne - Sommaire Sommaire L Allemagne en chiffres Les habitudes de

Plus en détail

Cabinet Philippe de LA CHAISE Expert Comptable Commissaire Aux Comptes

Cabinet Philippe de LA CHAISE Expert Comptable Commissaire Aux Comptes Expert Comptable Commissaire Aux Comptes 07/12/2015 Opérations sur les biens Généralités Acquisitions intracommunautaires : L acquisition par un assujetti d un Etat membre, d un bien meuble corporel qui

Plus en détail

Easy Plan. L assurance de groupe pour la petite entreprise

Easy Plan. L assurance de groupe pour la petite entreprise L assurance de groupe pour la petite entreprise Easy Plan, une solution d assurance bien pensée Allianz souhaite répondre efficacement aux besoins spécifiques des petites entreprises en matière d assurance

Plus en détail

Informations concernant les produits. Délai de réflexion (délais de vue) et retours

Informations concernant les produits. Délai de réflexion (délais de vue) et retours Conditions générales de la SA Fabrimode Le présent site Web appartient à la SA Fabrimode. Siège social : Fabrimode SA Theo Nuyttenslaan 5, 8540 Deerlijk Belgique Téléphone : +32(0)56/73 12 81 Accessibilité

Plus en détail

CCW - Discours. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs,

CCW - Discours. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, CCW - Discours Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Les hasards du calendrier font que si je m étais inscrit à vos rendez-vous de la construction wallonne en tant que Député wallon, me voici ce

Plus en détail

CONFÉRENCE NATIONALE DES PENSIONS : QUEL DOIT ÊTRE NOTRE OBJECTIF?

CONFÉRENCE NATIONALE DES PENSIONS : QUEL DOIT ÊTRE NOTRE OBJECTIF? 10 mars 2009 15.681 SIGNES CONFÉRENCE NATIONALE DES PENSIONS : QUEL DOIT ÊTRE NOTRE OBJECTIF? Dalila Larabi & Michel Rosenfeldt Rétroacte La Conférence Nationale sur les Pensions, lancée cette année, a

Plus en détail

STRATEGIES INTERNET INTRODUCTION AUX. Vers une approche globale de la présence sur Internet

STRATEGIES INTERNET INTRODUCTION AUX. Vers une approche globale de la présence sur Internet INTRODUCTION AUX STRATEGIES INTERNET Vers une approche globale de la présence sur Internet 2008 Philippe FLOC H Strategic Consulting Tous droits réservés Introduction aux Strategies Internet 22/02/2008

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14

COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14 COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14. Un marché plus que porteur! Le commerce en ligne c est : La mobilité c est : Analyse quantitative (source FEVAD mai 2006) 43% de croissance en CA

Plus en détail

Une économie en convergence avec l Europe des 27... 18 L attrait du pays pour les investisseurs français... 18 Les réformes attendues...

Une économie en convergence avec l Europe des 27... 18 L attrait du pays pour les investisseurs français... 18 Les réformes attendues... Sommaire Le cadre du pays................................................................................... 15 Présentation du pays.................................................................................

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 Histoire, définition et rôle de la comptabilité... 17 I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 A. Les origines antiques de la comptabilité...

Plus en détail

COMMENTAIRE DU FORMULAIRE DE DEMANDE 2015

COMMENTAIRE DU FORMULAIRE DE DEMANDE 2015 COMMENTAIRE DU FORMULAIRE DE DEMANDE 2015 Après avoir lu la circulaire, nous vous invitons à suivre le présent guide pour vous aider à remplir les différentes rubriques de votre (vos) formulaire(s) de

Plus en détail

La Poste votre partenaire en matière d e-commerce

La Poste votre partenaire en matière d e-commerce La Poste votre partenaire en matière d e-commerce De plus en plus de personnes commandent leurs achats en ligne. C est pourquoi la Poste vous soutient tout au long de la chaîne de valeur du commerce électronique.

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS Personnalisation de la machine à café à dosettes SENSEO 1 PHILIPS

RÈGLEMENT DU CONCOURS Personnalisation de la machine à café à dosettes SENSEO 1 PHILIPS RÈGLEMENT DU CONCOURS Personnalisation de la machine à café à dosettes SENSEO 1 PHILIPS ARTICLE 1 er ORGANISATION Le concours Personnalisation de la machine à café à dosettes SENSEO PHILIPS est un concours

Plus en détail

Créer une entreprise de services à la personne

Créer une entreprise de services à la personne Agence Pour la Création d Entreprises Jean Marc BRUGUIÈRE Alfred SCARDINA Créer une entreprise de services à la personne Éditions APCE, 2008 Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-53987-5 PRÉFACE...XV

Plus en détail

Le Factoring, Une plus-value pour votre entreprise

Le Factoring, Une plus-value pour votre entreprise Le Factoring, Une plus-value pour votre entreprise SOMMAIRE Davantage de temps pour entreprendre Une vision claire du factoring Une plus-value pour votre entreprise Une application pratique BNP Paribas

Plus en détail

Conditions générales de partenariat

Conditions générales de partenariat Conditions générales de partenariat 1. Cadre de la collaboration La société ROCOLUC S.A. est titulaire de licences B+ délivrées par la Commission des Jeux de Hasard belge. Ces licences lui permettent d

Plus en détail

E-COMMERCE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 22/05/2015 1

E-COMMERCE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 22/05/2015 1 E-COMMERCE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU E-COMMERCE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU E-COMMERCE... 4 L'ACTIVITÉ DU E-COMMERCE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU E-COMMERCE... 9 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 11 1 LE MARCHÉ

Plus en détail

Les avantages non récurrents liés aux résultats

Les avantages non récurrents liés aux résultats Les avantages non récurrents liés aux résultats Les avantages non récurrents liés aux résultats Contexte L AIP 2007-2008 a mis l accent sur une économie innovatrice et l emploi, ce qui était un choix justifié.

Plus en détail

Acheter à l étranger: franchises pour voyageurs - 2011 - Service Public Fédéral FINANCES

Acheter à l étranger: franchises pour voyageurs - 2011 - Service Public Fédéral FINANCES L UNION FAIT LA FORCE Acheter à l étranger: franchises pour voyageurs - 2011 - Service Public Fédéral FINANCES Combien puis-je acheter quand je reviens d un pays non-membre de l Union européenne? Lors

Plus en détail

plate-forme logistique globale

plate-forme logistique globale plate-forme logistique globale Historique STAR Logistique est fondée en 1988 par deux partenaires associés, Délia Badel et Cédric Ricou. Débutant le développement de leurs activités dans le domaine du

Plus en détail

Des engagements concrétisés : le Plan Fédéral pour les PME

Des engagements concrétisés : le Plan Fédéral pour les PME Des engagements concrétisés : le Plan Fédéral pour les PME Le Conseil des Ministres a approuvé ce vendredi 27 février le «Plan fédéral pour les PME» porté par le MR par l intermédiaire du Ministre des

Plus en détail

Créer une ASBL : Comment s y prendre?

Créer une ASBL : Comment s y prendre? Créer une ASBL : Comment s y prendre? Bruxelles, 11 décembre 2013 Programme du jour: 1) Introduction 2) La personnalité juridique, différences société-asbl 2) Constitution d une ASBL 3) Mesures de publicité

Plus en détail

Pour une justice sociale et fiscale. 29 septembre 2015 Garcia Lorca F.Gobbe Kairos Europe www.kairoswb.com

Pour une justice sociale et fiscale. 29 septembre 2015 Garcia Lorca F.Gobbe Kairos Europe www.kairoswb.com Pour une justice sociale et fiscale 29 septembre 2015 Garcia Lorca F.Gobbe Kairos Europe www.kairoswb.com La «sauce belge» fiscale Le «Tax shift» = allègement d impôt sur les cotisations sociales payées

Plus en détail

Country factsheet - Février 2015. Italie

Country factsheet - Février 2015. Italie Country factsheet - Février 2015 Italie Bien qu il accuse un certain retard lorsqu on le compare à ses voisins, l e-commerce italien présente une base attractive, assortie de quelques chiffres prometteurs

Plus en détail

TABLE DES MATIERES AVANT PROPOS 7

TABLE DES MATIERES AVANT PROPOS 7 TABLE DES MATIERES AVANT PROPOS 7 Chapitre 0 INTRODUCTION A LA COMPTABILITE GENERALE 9 0.1. Le système classique de comptabilité générale 9 0.2. Définition de la comptabilité générale 10 Aperçu sur les

Plus en détail

Poussées par la croissance

Poussées par la croissance Le Cross-Canal, une étape de la transformation des modèles logistiques L ouverture d un site web pour les enseignes traditionnelles tout comme celle de magasins pour certains «Pure Players» sont les signes

Plus en détail

Lancement de la campagne afin de promouvoir les paiements électroniques

Lancement de la campagne afin de promouvoir les paiements électroniques Communiqué de presse 24/08/2012 Lancement de la campagne afin de promouvoir les paiements électroniques Bruxelles, le 17 septembre 2012 Vous l avez peut-être déjà remarqué : dans les supermarchés, les

Plus en détail

LIVRET FISCAL 2012 PRESSION FISCALE TOTALE FISCALITÉ DU TRAVAIL FISCALITÉ DU CAPITAL FISCALITÉ DE LA CONSOMMATION

LIVRET FISCAL 2012 PRESSION FISCALE TOTALE FISCALITÉ DU TRAVAIL FISCALITÉ DU CAPITAL FISCALITÉ DE LA CONSOMMATION LIVRET FISCAL 2012 PRESSION FISCALE TOTALE FISCALITÉ DU TRAVAIL FISCALITÉ DU CAPITAL FISCALITÉ DE LA CONSOMMATION FEB ASBL Rue Ravenstein 4, 1000 Bruxelles T + 32 2 515 08 11 F + 32 2 515 09 99 info@vbo-feb.be

Plus en détail

SYNTHÈSE L EMPLOI DES CADRES DANS LES ZONES TRANSFRONTALIÈRES DE LA SUISSE ET DU LUXEMBOURG LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE

SYNTHÈSE L EMPLOI DES CADRES DANS LES ZONES TRANSFRONTALIÈRES DE LA SUISSE ET DU LUXEMBOURG LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE L EMPLOI DES CADRES DANS LES ZONES TRANSFRONTALIÈRES DE LA SUISSE ET DU LUXEMBOURG LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2013-41 JUIN 2013 SYNTHÈSE Quels sont les principaux postes pourvus ou à pourvoir par les

Plus en détail

Conditions générales de vente en ligne

Conditions générales de vente en ligne Conditions générales de vente en ligne Article 1 : Préambule Les présentes conditions de vente sont conclues, d une part, par la Passion Déco line, Duvivier Catheline, Rue Burettes, 29 4530 Warnant-Dreye,

Plus en détail

Transporter du cash = risques. Comment se protéger? G4S Cash Solutions - Cobelguard

Transporter du cash = risques. Comment se protéger? G4S Cash Solutions - Cobelguard Transporter du cash = risques. Comment se protéger? G4S Cash Solutions - Cobelguard L importance de l argent liquide Le liquide reste de loin le moyen de paiement le plus utilisé en volume de transactions.

Plus en détail

Initiation à la Comptabilité

Initiation à la Comptabilité Bertrand LEMAIRE http://www.bertrandlemaire.com Initiation à la Comptabilité Document sous licence Creative Commons L auteur autorise l impression et l utilisation gratuites de ce document dans un cadre

Plus en détail

-70% Les offres multi-pays. d'économies. France-Suisse-Benelux. www.transatel-mobile.com

-70% Les offres multi-pays. d'économies. France-Suisse-Benelux. www.transatel-mobile.com Le 1 er opérateur mobile dédié aux frontaliers et aux voyageurs fréquents Les offres multi-pays France-Suisse-Benelux Jusqu'à -70% d'économies sur vos appels transfrontaliers www.transatel-mobile.com Téléphonez

Plus en détail

Convention Client Sociétés. Exemplaire à renvoyer à BinckBank dans l enveloppe non affranchie

Convention Client Sociétés. Exemplaire à renvoyer à BinckBank dans l enveloppe non affranchie Convention Client Sociétés Exemplaire à renvoyer à BinckBank dans l enveloppe non affranchie Convention Client Sociétés Entre le( s ) soussigné( s ) et BinckBank S.A., Succursale Belgique, Quellinsstraat

Plus en détail

La Réforme de la fiscalité dans l Horeca

La Réforme de la fiscalité dans l Horeca Les Analyses du Centre Jean Gol La Réforme de la fiscalité dans l Horeca Décembre 2014 Administrateur délégué : Richard Miller Directrice : Laurence Glautier Directeur scientifique : Corentin de Salle

Plus en détail

Rodanar Pallets réduit vos coûts en développant des emballages en bois adaptés aux besoins spécifiques de votre entreprise.

Rodanar Pallets réduit vos coûts en développant des emballages en bois adaptés aux besoins spécifiques de votre entreprise. Rodanar Pallets réduit vos coûts en développant des emballages en bois adaptés aux besoins spécifiques de votre entreprise. MISSION Rodanar Pallets est une entreprise familiale belge produisant des palettes

Plus en détail

Baromètre de la société de l information

Baromètre de la société de l information Baromètre de la société de l information BAROMÈTRE DE LA SOCIETE DE L INFORMATION (2014) http://economie.fgov.be L édition 2014 du Baromètre de la société de l information est disponible sur le site web

Plus en détail

Tome I. Généralités. Première partie. Code des impôts sur les revenus. Deuxième partie. Taxes assimilées aux impôts sur les revenus

Tome I. Généralités. Première partie. Code des impôts sur les revenus. Deuxième partie. Taxes assimilées aux impôts sur les revenus Tome I Table des matières générale Tome I Table des matières générale Tome I..... Table des matières générale Tome II..... Voir Tome II disponible séparément Généralités Loi du 24 décembre 2002 modifiant

Plus en détail

TXT E-SOLUTIONS. Module Forecasting de la suite TXTPlanning LOGICIELS DE PRÉVISIONS. Pour vos appels d offre. 4 e ÉDITION

TXT E-SOLUTIONS. Module Forecasting de la suite TXTPlanning LOGICIELS DE PRÉVISIONS. Pour vos appels d offre. 4 e ÉDITION Pour vos appels d offre Mars 2014 LGICIELS DE PRÉVISINS 4 e ÉDITIN TXT E-SLUTINS Module Forecasting de la suite TXTPlanning SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM de

Plus en détail

ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison

ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison WWW.ZETES.COM ALWAYS A GOOD ID Donnez une nouvelle dimension à vos services de preuve de livraison Que vous soyez une entreprise de transport

Plus en détail

par Sylvie Roberti E.R. : Eric Poncin - Rue des Deux Eglises 45-1000 Bruxelles

par Sylvie Roberti E.R. : Eric Poncin - Rue des Deux Eglises 45-1000 Bruxelles par Sylvie Roberti E.R. : Eric Poncin - Rue des Deux Eglises 45-1000 Bruxelles CPCP asbl - novembre 2008 CPCP - Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation asbl Rue des Deux Eglises, 45-1000

Plus en détail

[2014-11-07] L?ACCORD DE GOUVERNEMENT: LES DISPOSITIONS QUI VOUS IMPORTENT (2)

[2014-11-07] L?ACCORD DE GOUVERNEMENT: LES DISPOSITIONS QUI VOUS IMPORTENT (2) [2014-11-07] L?ACCORD DE GOUVERNEMENT: LES DISPOSITIONS QUI VOUS IMPORTENT (2) Par un circulaire précédent, nous vous avons informés sur quelques dispositions de l accord de gouvernement relatives à l

Plus en détail

Les salaires des frontaliers sous la loupe du fisc belge

Les salaires des frontaliers sous la loupe du fisc belge La décision de la Cour Administrative est ainsi motivée au regard des garanties du contribuable et de sa protection à l'égard de l'impôt. Les salaires des frontaliers sous la loupe du fisc belge JANIQUE

Plus en détail

La France. Les tuyaux en grès : la voie de la qualité

La France. Les tuyaux en grès : la voie de la qualité La France Les tuyaux en grès : la voie de la qualité 2 3 Qualité irréprochable le produit Qualité des produits et des procédures Cher client, «Notre expérience dans l environnement est tout aussi importante

Plus en détail

Libérez votre plate-forme E-commerce. Kelly O Neill, Senior Director, E-commerce, Acquia

Libérez votre plate-forme E-commerce. Kelly O Neill, Senior Director, E-commerce, Acquia Libérez votre plate-forme E-commerce Kelly O Neill, Senior Director, E-commerce, Acquia Libérez votre plate-forme E-commerce Table des matières Introduction.... 3 Meilleures pratiques pour développer l

Plus en détail

Conditions générales de vente web shop Nearly New Car

Conditions générales de vente web shop Nearly New Car (Succursale de Mercedes-Benz Belgium Luxembourg SA, avenue du Péage 68, 1200 Bruxelles, RPM Conditions générales de vente web shop Nearly New Car 1. Conditions générales du vendeur 1.1. Les présentes conditions

Plus en détail

Frontières de la firme et désintégration verticale

Frontières de la firme et désintégration verticale Frontières de la firme et désintégration verticale Jérôme BARTHELEMY Professeur de stratégie et management Entretiens Enseignants-Entreprises, L externalisation en Europe Services généraux Distribution

Plus en détail

Thème E Etablir un diagnostic stratégique Le diagnostic externe Analyse de l environnement de l entreprise

Thème E Etablir un diagnostic stratégique Le diagnostic externe Analyse de l environnement de l entreprise Thème E Etablir un diagnostic stratégique Le diagnostic externe Analyse de l environnement de l entreprise On ne peut concevoir l entreprise comme une entité isolée du milieu dans lequel elle agit. L entreprise

Plus en détail

Traiter efficacement les litiges en tant qu employeur. SD Worx vous encadre jusqu aux tribunaux

Traiter efficacement les litiges en tant qu employeur. SD Worx vous encadre jusqu aux tribunaux Traiter efficacement les litiges en tant qu employeur SD Worx vous encadre jusqu aux tribunaux En savoir plus? Contactez Legal Consulting Tél. : +32 (0)78 15 90 23 E-mail : legalconsulting@sdworx.com www.sdworx.be/litiges

Plus en détail

COMMENT EXTERNALISER SA e-logistique?

COMMENT EXTERNALISER SA e-logistique? COMMENT EXTERNALISER SA e-logistique? Lorraine La logistique, maillon essentiel du e-commerce, a un impact direct sur la satisfaction du client. Néanmoins, face à l accumulation des commandes, nombre d

Plus en détail

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises Le Baromètre e-commerce des petites entreprises - Première vague - 30 juin 2010 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 500 entreprises, représentatif des entreprises de moins de 50 salariés,

Plus en détail

TROISIEME PARTIE : LA FONCTION FINANCIERE

TROISIEME PARTIE : LA FONCTION FINANCIERE TROISIEME PARTIE : LA FONCTION FINANCIERE I- Place et rôles de la fonction financière dans l Entreprise 1- Intérêt de la fonction financière pour les besoins d exploitation et d investissement. La vie

Plus en détail

10/10/2012. Taux de TVA appliqués au 1/7/2012

10/10/2012. Taux de TVA appliqués au 1/7/2012 Agenda de la journée Les challenges à relever pour vendre en ligne en Europe Jean-Remi Gratadour, Délégué général de l'acsel et auteur du livre "l'e-commerce transfrontier". L'expérience au quotidien de

Plus en détail

Congrès Feprabel «Législatives 14 18»

Congrès Feprabel «Législatives 14 18» Congrès Feprabel «Législatives 14 18» Mémorandum politique Assuralia: Les assureurs, professionnels de la gestion du risque et partenaires des grands enjeux sociétaux 1 er avril 2014 Philippe Colle Administrateur

Plus en détail

Informations sur les demandes de paiement. Principes généraux

Informations sur les demandes de paiement. Principes généraux Informations sur les demandes de paiement Principes généraux Conditions préalables Le porteur de projet et ses partenaires co-financeurs préfinancent le projet. Le versement de la subvention communautaire

Plus en détail

Des compétences meilleures pour des emplois meilleurs et une vie meilleure. Une approche stratégique des politiques sur les compétences

Des compétences meilleures pour des emplois meilleurs et une vie meilleure. Une approche stratégique des politiques sur les compétences Better Skills, Better Jobs, Better Lives. A Strategic Approach to Skills Policies Summary in French Accédez au texte intégral: 10.1787/9789264177338-en Des compétences meilleures pour des emplois meilleurs

Plus en détail

Règlement des remboursements de frais établi sur la base du modèle de la Fédération patronale vaudoise (FPV)

Règlement des remboursements de frais établi sur la base du modèle de la Fédération patronale vaudoise (FPV) Règlement des remboursements de frais établi sur la base du modèle de la Fédération patronale vaudoise (FPV) (Indiquer la raison sociale juridiquement valable de la société/de l entreprise) 2. Table des

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

Payment Services. La solution Retail. pour grands magasins et groupes multinationaux

Payment Services. La solution Retail. pour grands magasins et groupes multinationaux Payment Services La solution Retail pour grands magasins et groupes multinationaux Une solution globale pour les détaillants Table des matières SIX Payment Services 04 L expérience client 05 La solution

Plus en détail