@-nnovation. 1* Pourquoi innover? * parce que le monde change * parce que la nature du business se modifie. & performance de l'entreprise

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "@-nnovation. 1* Pourquoi innover? * parce que le monde change * parce que la nature du business se modifie. & performance de l'entreprise"

Transcription

1 @-nnovation & performance de l'entreprise SUPINFO le 17 mars 2003 Pierre Suzet-Charbonnel La vision Agenda... 1* Pourquoi innover? * parce que le monde change * parce que la nature du business se modifie 2*Comment innover?

2 L'environnement / la société changent... Complexite versus Complication "Marché" "Technologie" "Client" "Business" Raccourcissement du temps Les technologies-clés Microprocesseurs Stockage Communications Interfaces H/M PROGRES RAPIDE & CONTINU MAIS INÉGAL Blaise Pascal... " La promptitude de cette machine est due, non seulement à la faculté des mouvements qui ne font aucune résistance, mais encore à la petitesse des éléments qu'ont y fait mouvoir de sorte que le chemin étant plus court, le mouvement peut le parcourir en moins de temps " (Extrait de lettre que Blaise Pascal envoya à la reine Christine de Suède avec 1 des 5 exemplaires de la machine arithmétique qu'il avait inventée)

3 Au delà de la physique traditionnelle De la Micro à la Nano Pour dépasser les limites du Silicium : domino & nanotubes... Carbon Nanotubes G (Ω -1 ) Physique quantique Les particules subatomiques ne respectent plus le déterminisme de la physique traditionnelle le principe d'incertitude de Werner Heisenberg (on ne peut pas connaître avec précision à la fois la position et la vitesse d'une particule au même instant) l'équation d'onde de Erwin Schrödinger qui détermine la probabilité que se produisent certains événements Voltage G (V) Electrical switching characteristic of a carbon nanotube FET LA LOGIQUE BINAIRE DEVIENT STATISTIQUE De Deep Blue à Blue Gene Human brain ops Deep Blue 3.5 Kasparov 2.5 TeraFlops IBM Blue Gene ASCI 84% CGR Mouse brain ops IBM's new chip silicon germanium (SiGe) 0.5 lm CMOS, UP to 350 GHz TODAY 10 IBM Deep Blue* Lizard Source: ASCI Roadmap IBM Stockage MicroDrive (299g, au format compact flash II) aujourd'hui 170 MO > 1GO 6 GO en 2003 grâce à la "poussière de fée" (Pixie dust = 3 atomes de Ru) = 25 DVD IBM's Zürich millipede

4 La fusion annoncée avec les Sciences du vivant Flexible e-news Flexible organic transistors Applications Flexible Displays Large signs ebooks Writeable ID Tags Smart Wallpaper Smart clothes IBM : les centres de recherche et les domaines : "créer plus de valeur plus vite" 8 laboratoires dans le monde Almaden Watson Zurich Beijing 3000 chercheurs et ingénieurs 6 G$ chaque année en R&D Austin Haifa Tokyo une application commerciale dans l'année pour 30% des brevets Delhi N 1 WW avec 3288 brevets déposés en 2001 IBM : les centres de recherche et les domaines : "créer plus de valeur plus vite" Heinrich Rohrer 1986 Leo Esaki 1973 Gerd K. Binning 1986 J.Georg Bednorz 1987 K. Alex Muller 1987 microscope à effet tunnel effet tunnel Millipede, microscope électronique supraconductivité à haute température... vers "on demand" : autonomic computing, grid computing, nanotechnologie

5 Synthèse des partis pris S A V O I R S Inventeur Producteur Vendeur Distributeur Marketeur CLIENT S A V O I R S Innovation, évolution, révolution......quand on ne sait plus ce qui va se passer, il faut savoir ce que l'on veut devenir... "Il n'y pas de vents favorables pour le marin qui ne sait où il va. " Sénèque " L'innovation systématique requiert la volonté de considérer le changement comm une opportunité " Peter Drucker -----> VARIABILITE / FLEXIBILITE Agenda... 1* Pourquoi innover? * parce que le monde change * parce que la nature du business se modifie 2*Comment innover?

6 L' évolution du business, de l'innovation et des outils Front-End CAD/CAM Desktop CAD/CAM/CAE/PDM/VPDM Integration Market Enterprise Portal PLM Dynamic B2B / B2C / B2E Integration Integration Create on Order PRODUCT LIFECYCLE MANAGEMENT Solutions Product to Market 2D DESIGN Time to Market 3D DESIGN Serial Design Product DIGITAL People MOCKUP Ressources Concurrent Product Concurrent Innovation Product Development B2B / B2C / B2E Dynamic e-business Back-End IBM / DS CAD / CAM infrastructure IBM/DS CAD/CAM/CAE/PDM/VPDM Collaborative infrastructure IBM/DS PLM Collaborative infrastructure IBM/DS e-collaborative Integration middleware Le Cycle... Transformer les principaux processus d'entreprise Capitaliser connaissances et informations CLIENT/ SAVOIR(s) Construire de nouvelles applications Faire fonctionner dans un environnement évolutif, disponible et sécurisé Le modèle d'alignement stratégique S T R A T É G I E Stratégie de l'entreprise Savoir-faire distinctifs Produits Marchés Politique d'alliances Intégration fonctionnelle Stratégie des technologies de l'information Savoir-faire technologiques Vision technologique Propriété Alliances Cohérence stratégique O P É R A T I O N S Processus Structure Organisation Compétences Infrastructure d'entreprise Organisation informatique Processus Compétences Infrastructure du système d'information

7 Le système qualité Evaluation (Baldrige) LEADERSHIP VALEURS, PRINCIPES OBJECTIFS SYSTEME DE MANAGEMENT VISION STRATEGIQUE ATTENTE DES CLIENTS PROCESSUS ET SYSTEMES AMELIORATION CONTINUE REENGINEERING PERSONNEL TRAVAIL EN EQUIPE COMPETENCE CREATIVITE SATISFACTION CLIENTS RESULTATS FINANCIERS L'innovation... " L'innovation est une alliance entre recherche, marketing, instinct, imagination, produit et courage industriel." Antoine Riboud Le partage des "SAVOIRS" Innovation Chain Marketing Requirements Concept Design Bill of Material And Project Management Prototype CAD Core Intellectual Property (Product Knowledge) PDM CRM ERP SCM Delivery & After Market Inbound Logistics Sales & Order Entry Distribution & Outbound Logistics Assembly & MFG Delivery Chain

8 Dimension qualitative : vers l'intégration... Fournisseur Client Réussir, c'est innover avant les autres! Atteindre de nouveaux marchés Fidéliser le Client Réduire le coût des transactions Développer un nouveau modèle économique Améliorer l'efficacité des canaux de distribution Etablir une relation directe avec le Client Bâtir une collaboration étendue Renforcer les liens logistiques Le Cycle... Transformer les principaux processus d'entreprise Capitaliser connaissances et informations CLIENT/ SAVOIR(s) Construire de nouvelles applications Faire fonctionner dans un environnement évolutif, disponible et sécurisé

9 Le paradoxe de l'emmenthal Plus il y a de fromage, plus il y a de trous. Or plus il y a de trous, moins il y a de fromage. Donc plus il y a de fromage, moins il y en a!!! (traduction) Plus je reçois d'informations, plus j'ai la tête saturée, plus il m'est difficile d'identifier les informations pertinentes pour agir. Donc plus je reçois d'informations, plus tout se passe comme si je n'en recevais pas. Le problème... Users Le "rêve"... Apportez moi l'information dont j'ai besoin, au moment où j'en ai besoin... et sans que j'en fasse la demande. repérage pertinence serendipité

10 Les savoirs : de quoi parle-t-on? L'explicite : peut être matériellement classé, stocké et diffusé. Le tacite : met en oeuvre l'expérience, l'intuition, le TALENT de chaque personne. L'embarqué : irrigue l'organisation via les processus, les produits et les services. Quelques exemples... Monsanto Hallmark BP / Amocco IBM (ICM) : explicite : BD traditionnelle, tacite : partage sur Web (30000 utilisateurs) : communauté entre l'entreprise et ses distributeurs : démarrage lors de la fusion, identification et partage des compétences (12000 personnes) Agenda... 1* Pourquoi innover? 2*Comment innover? * en modifiant l'organisation * en transformant les mentalités / cultures * en faisant évoluer le système d'information

11 Le nouveau monde Passé Présent "When the rate of change in the marketplace exceeds the rate of change in the organization, the end is in sight." Jack Welch Vitesse d'appréhension, Qualité de compréhension, Qualité de décision, Temps de reaction.. * Rythme du changement, Niveau de concurrence, Complexité de l'environnement... Le "GAP" Temps "New rules for the new world" Eddie Obeng L'organisation : stabilité dynamique CHANGEMENT DU PRODUIT DYNAMIQUE STABLE Sur mesure de masse Stratégie : coûts bas + haute qualité + personnalisation Une variété de produits à travers la flexibilité et la réactivité Production de masse Stratégie : coûts bas Efficacité à trouver Stabilité et contrôle STABILITE DYNAMIQUE L'AGE INDUSTRIEL Innovation Stratégie : différenciation Produit unique ou nouveau à travers intelligence / compétence Amélioration permanente Stratégie : coûts bas + haute qualité Innovation à l'intérieur des produits et des marchés matures STABLE DYNAMIQUE CHANGEMENT DE PROCESSUS L'organisation : l'approche transverse "LES ORGANISATIONS NE SONT PAS FAITES POUR SERVIR LE CLIENT, MAIS POUR PRESERVER L'ORDRE INTERIEUR. POUR LE CLIENT, NON SEULEMENT LA STRUCTURE INTERNE LUI EST DE PEU D'UTILITE MAIS EN PLUS ELLE SERT SOUVENT DE BARRIERE... L'ORGANISATION EST VERTICALE, LE SERVICE AU CLIENT EST HORIZONTAL" NB : la vocation originelle de la pyramide : celle du tombeau GEORGES FISHER ex-ceo de MOTOROLA

12 L'organisation : quelques définitions... PROCESSUS : Définition Ensemble d'activités définissables et mesurables enchaînées dans un ordre déterminé ayant pour objet la production d'un résultat final utile pour un client externe ou interne à la Société et livré comme attendu par ce client. REENGINEERING (BPR) : Définition Transformation des processus : RADICALE, FONDAMENTALE et SPECTACULAIRE - à finalité : COUT, SERVICE, RAPIDITE, QUALITE - liés entre eux et concernant la totalité de l'entreprise Q,S VA = f C,D Un modèle de plus en plus "dirigé" par les comportements des clients Centré produits Centré canaux Centré clients Clients Clients Clients Infrastructure Relations clients Marketing Ventes & distribution Service Vendeurs Face à face Parten. Cx Téléph. Web Mkt interactif Face à face Tél. Services Web Parten. Cx Web Support Entreprise Entreprise Entreprise "Push" Intercation dirigée par l'entreprise 1990 Push / Pull 2000 Interaction dirigée par les canaux Modèle intégré Interaction choisie par le client comment passer d'une gestion "DUR-SÛR" à une organisation en réseaux pour gérer le "FLOU-MOU" Agenda... 1* Pourquoi innover? 2*Comment innover? * en modifiant l'organisation * en transformant les mentalités / cultures * en faisant évoluer le système d'information

13 Evolution, révolution de l'addition des tâches à la multiplication des têtes passer de gens qui s'occupent à des gens qui se préoccupent... (Jacques Chaize) -----> de la gestion des ressemblances au management des différences Les "hommes" : de l'économie de l'économie taylorienne à l'économie des savoirs INDIVIDU Exécution des opérations prescrites Savoir- faire Comportement Action / réaction au delà du prescrit (si nécessaire) Savoir agir Conduite ORGANISATION Stabilité / étroitesse des compétences Management par le contrôle Dynamique /recomposition des compétences Management par le pilotage Emploi / Employabilité (source : Guy Le Boterf in "De la compétence à la navigation professionnelle", 1997) Agenda... 1* Pourquoi innover? 2*Comment innover? * en modifiant l'organisation * en transformant les mentalités / cultures * en faisant évoluer le système d'information

14 S T R A T É G II E O P É RR A T II O NN S Cohérence stratégique Stratégie de l'entreprise Savoir-faire distinctifs Processus Produits Marchés Structure Organisation Politique d'alliances Compétences Infrastructure d'entreprise Stratégie des technologies de l'information Vision technologique Savoir-faire technologiques Processus Organisation informatique Propriété Alliances Compétences Infrastructure du système d'information Evolution des modèles Centralisée Evolution de l'organisation Décentralisée Etendue Hiérarchique Systèmes centraux Responsabilisation Evolution des modèles de traitement PCs Client/Serveur Virtuelle nc LAN Contrôle Productivité Collaboration Dynamique Vers un système d'information fédéral.. L'organisation informatisée fédérale s'efforce de bénéficier à la fois de la centralisation et de la décentralisation pertinentes des ressources informatiques Manque de sensibilité Les unités opérationnelles ne possèdent pas de systèmes Les unités opérationnelles ne contrôlent pas les frais généraux centraux Incapacité de satisfaire tous les besoins des unités opérationnelles L'INFORMATIQUE FEDERALE Economies d'échelle Contrôle des normes Masse cruciale de compétences + Vision informatique et leadership Stratégie et architecture informatiques à l'échelle du groupe Contrôle des priorités par les utilisateurs Les unités opérationnelles possèdent leurs systèmes Sensibilité aux besoins des unités opérationnelles Coût global excessif pour le groupe Variabilité des normes de compétence des systèmes d'information Réinvention de volants de pilotage Aucune synergie ni architecture Information centralisée Contrôle stratégique Synergie Information décentralisée Source : S.L. Hodkinson, "le rôle de la fonction informatique dans l'organisation fédérale des technologies de l'information", dans M.J. Earl ed., Information Management : The Organizational Dimension, Oxford University Press, Vers de nouveaux "challenges"... Innovation Organisation Intégration fonctionnelle Culture Technologies > l'impérieuse nécessité de gérer la......transformation (vers le DOTSI)

15 Vers de Nouvelles Missions pour la Direction Informatique Veille technologique (alignement stratégique) Lien entre maîtrise d'ouvrage et maîtrise d'oeuvre (alignement organisationnel) Adaptation des métiers et des compétences (alignement technologique) DOI / DSI DOTSI SI Transformation Conclusion Quelques pistes de réflexion en guise de conclusion L'entreprise de type "fordienne" orientée "production" va laisser la place à une entreprise innovante "orientée CLIENT". L'organisation, les structures et les procédures devront être adaptées (processus, flexibilité...). Le style de management et de communication devra intégrer ces modifications / transformations. Les e-technologies de l'information dans cette réflexion sont incontournables en tant qu'élément potentiel différenciant. Mais le facteur clé de succès (donc d'insuccès ) reste la ressource humaine en termes de compétence, de formation et d'adaptabilité.

16

"e-management. ou comment, en s'appuyant sur les nouvelles technologies, développer plus. ses CLIENTS " e-management : le modèle Client-Savoirs

e-management. ou comment, en s'appuyant sur les nouvelles technologies, développer plus. ses CLIENTS  e-management : le modèle Client-Savoirs e-management : le modèle Client-Savoirs applica le 03 février 2004 Pierre Suzet-Charbonnel Le marché : notre perception, les 3 V + VARIABILITE (flexibilité) Une définition... "e-management ou comment,

Plus en détail

Le développement managériale

Le développement managériale Le développement managériale Comment et pourquoi le manager est au centre du processus Le concept managériale: «Business & People Partner partner: Business partner : participer à l efficacité et à la qualité

Plus en détail

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise............................................................ Liste des figures..................................................................... Liste des tableaux...................................................................

Plus en détail

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification Séminaire national Alger 12 Mars 2008 «L Entreprise algérienne face au défi du numérique : État et perspectives» CRM et ERP Impact(s) sur l entreprise en tant qu outils de gestion Historique des ERP Le

Plus en détail

PARCOURS TREMPLIN MANAGER Tout employé d un site logistique ayant dans le cadre de son activité professionnelle la responsabilité quotidienne du management d une équipe 10 jours 7,5 heures 8 à 14 Professionnaliser

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

Formation. Knowledge Management. Durée de la formation : 1 journée

Formation. Knowledge Management. Durée de la formation : 1 journée Formation Découvrir les principes de la gestion intégrée des connaissances au sein de l entreprise Durée de la formation : 1 journée Formules : Formule In-house (jusque 3 participants) Formation sur mesure

Plus en détail

Table des matières. Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Table des matières. Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise...................................................... Liste des figures.................................................................. Liste des tableaux...............................................................

Plus en détail

La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire

La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire IDC France, Conférence Gouvernance IT 6 Avril 2011 www.idc.fr Cyril Meunier IDC France Research & Consulting Manager Copyright

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

L entreprise virtuelle

L entreprise virtuelle L entreprise virtuelle 1 2 Vers l entreprise virtuelle. Quel management de l entreprise virtuelle? L entreprise virtuelle L entreprise virtuelle. Conventional Organization Virtual Organization Technologies

Plus en détail

Plan. Quelles sont les conditions à remplir pour une approche ebusiness? Définition. Les domaines pouvant être touchés par l ebusiness

Plan. Quelles sont les conditions à remplir pour une approche ebusiness? Définition. Les domaines pouvant être touchés par l ebusiness Plan Quelles sont les conditions à remplir pour une approche ebusiness? SPI+ 1 Définition Objectifs de Quelques prévisions : 1. L orientation stratégique 2. L orientation client 3. Renforcer l efficacité

Plus en détail

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique.i. Les enjeux et domaines de la veille.ii. La mise en place d un processus de veille.iii. Illustration d une démarche

Plus en détail

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Liste des études de cas XI Liste des tableaux et des figures XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 4: l approche processus et le management du système d informations

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11 Liste des études de cas Liste des tableaux et des figures XI XII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

Forum 1 ers contacts Concours 2010

Forum 1 ers contacts Concours 2010 LYON GENEVE SHANGHAI EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD Forum 1 ers contacts Concours 2010 Les facteurs de succès en création innovante M. COSTER Incubateur EMLYON G.COPIN Incubateur EMLYON www.em-lyon.com

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

Business Optimising Consulting Group. Consulting en systèmes d information

Business Optimising Consulting Group. Consulting en systèmes d information Business Optimising Consulting Group Consulting en systèmes d information Introduction La place toujours plus centrale des Directions des systèmes d'information au sein des entreprises les expose encore

Plus en détail

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com ADIS Innovation Partner 18 ans d activité opérationnelle dans le secteur du semi-conducteur

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS................................................................... 7 PRÉFACE............................................................................ 9 PREMIÈRE PARTIE

Plus en détail

Management Module 3. Le diagnostic interne

Management Module 3. Le diagnostic interne Management Module 3 Le diagnostic interne Schéma général d analyse Problèmes/opportunités Analyse interne de l organisation Ressources Compétences Existe-t-il différents segments stratégiques? Analyse

Plus en détail

Principes de management de la qualité

Principes de management de la qualité Principes de management de la qualité Hassen Ammar, consultant formateur en management PLUS CONSEIL: www.plusconseil.net PLUS CONSEIL ISO 9000 Les 8 huit principes de management Principe 1 Orientation

Plus en détail

Annie RICHARD. Grenoble Ecole de Management FORMACADRE 3e Alt.

Annie RICHARD. Grenoble Ecole de Management FORMACADRE 3e Alt. Oral de Management Annie RICHARD Grenoble Ecole de Management FORMACADRE 3e Alt. Avril 2004 voir mini-cv en slide 19 1 Le thème no 009 Les structures organisationnelles dans les entreprises du secteur

Plus en détail

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED StarXpert 2011 STARXPERT - Siège social : 100 rue des Fougères 69009 LYON SAS au capital de 40 000 - Siret : 449 436 732 00035 - NAF : 723Z Table des matières

Plus en détail

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82 La transformation numérique des banques : Un levier d innovation pour les banques traditionnelles et en ligne qui souhaitent répondre aux nouveaux enjeux de leurs clients. Présentation Etude Multi Clients

Plus en détail

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation Les Jeudis de la Reprise Programme de Formation 1. Les objectifs : L'objectif fondamental de ce dispositif est d'aider un repreneur potentiel à reprendre une. Ce dispositif s'engage à accroître la capacité

Plus en détail

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3 La phase de stratégie de services Page 83 ITIL Pré-requis V3-2011 et objectifs Pré-requis La phase de stratégie de services Maîtriser le chapitre Introduction et généralités d'itil V3. Avoir appréhendé

Plus en détail

Des projets et des Hommes au service de l innovation EDI. www.bluteams.fr

Des projets et des Hommes au service de l innovation EDI. www.bluteams.fr Des projets et des Hommes au service de l innovation EDI Blue 0821 Présentation Blute@ms Group, créée en 2008, est composée de 3 filiales : Direction de Projets AMOE / AMOA EDI & Flux Développements applicatifs

Plus en détail

Distribuez une information fiable. IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0. Des données fiables pour de meilleurs résultats

Distribuez une information fiable. IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0. Des données fiables pour de meilleurs résultats IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0 Des données fiables pour de meilleurs résultats Les entreprises génèrent et collectent chaque jour une multitude de données : informations sur les comptes,

Plus en détail

Principes de Base du Marketing. Robert TEP

Principes de Base du Marketing. Robert TEP Principes de Base du Marketing Robert TEP Plan I. Définition II. Principe III. Démarche IV. Les objectifs: 1. Clarifier la notion de Marketing 2. Distinguer les extensions de fonctions du Marketing 3.

Plus en détail

Les systèmes d'information dans l'entreprise

Les systèmes d'information dans l'entreprise Chapitre 2 Les systèmes d'information dans l'entreprise Cyril0upjv@gmail.com OBJECTIFS Évaluer le rôle des principaux types de SI dans une entreprise, ainsi que leurs interrelations Décrire les SI qui

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12 Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE La notion «d E-Business» recouvre les différentes applications possibles de l'informatique faisant appel aux technologies de l'information et

Plus en détail

Construire son plan marketing. E-Commerce (ou marketing internet) PROGRAMME PROGRAMME. - Les étapes clés de son élaboration

Construire son plan marketing. E-Commerce (ou marketing internet) PROGRAMME PROGRAMME. - Les étapes clés de son élaboration Construire son plan marketing Bâtir son plan marketing en connaissant : - Les étapes clés de son élaboration - Les outils d aide à sa construction - Vous serez capable de définir la strategie 1- Présentation

Plus en détail

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation Gestionnaire de petite ou moyenne structure Programme de Formation 1. Le public A travers ce dispositif de formation, la CCI de l Oise souhaite accompagner : Les jeunes créateurs souhaitant développer

Plus en détail

Des Projets et des Hommes. www.bluteams.fr

Des Projets et des Hommes. www.bluteams.fr Des Projets et des Hommes Blue 0821 Présentation Blute@ms Group, créée en 2008, est composée de 3 filiales : Direction de Projets AMOE / AMOA EDI & Flux MCO et Delivery en mode projet sur les Infrastructures

Plus en détail

LE TRAVAIL COLLABORATIF

LE TRAVAIL COLLABORATIF LE TRAVAIL COLLABORATIF I. Le développement du travail collaboratif Le travail collaboratif, entendu comme situation de travail et de communication de groupe impliquant coopération et coordination, est

Plus en détail

RENDRE NOS ENTREPRISES PLUS ATTRACTIVES

RENDRE NOS ENTREPRISES PLUS ATTRACTIVES 1 RENDRE NOS ENTREPRISES PLUS ATTRACTIVES 2 Plan Introduction : Attractivité qu est-ce? Pourquoi être attractif? Peut-on être attractif en France? Comment être attractif : Les leviers? Positionnement :

Plus en détail

Management Development International Institute

Management Development International Institute Comprendre l'environnement et élaborer la stratégie Connaître et utiliser les principaux outils et méthodes d'analyse stratégique et de prospective, Comprendre et évaluer le contexte culturel, économique

Plus en détail

L Ecole Centrale Paris Leader, Entrepreneur, Innovateur. La formation continue de l Ecole Centrale Paris (CPEE) 25/06/2013

L Ecole Centrale Paris Leader, Entrepreneur, Innovateur. La formation continue de l Ecole Centrale Paris (CPEE) 25/06/2013 La formation continue de l Ecole Centrale Paris (CPEE) EXECUTIVE CERTIFICATES en MANAGEMENT de PROJETS L Ecole Centrale Paris Leader, Entrepreneur, Innovateur L École Centrale Paris, fondée en 1829, forme

Plus en détail

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Table des matières Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9 1. Chiffres-clés et tendances

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 1: La vision processus dans le management des organisations

Plus en détail

Maitriser la fonction approvisionnement

Maitriser la fonction approvisionnement Maitriser la fonction approvisionnement Comprendre les techniques de base : éviter les ruptures tout en minimisant le niveau de stocks. Maîtriser la relation quotidienne avec le fournisseur et être efficace

Plus en détail

Ressources Humaines. Groupe CDG

Ressources Humaines. Groupe CDG Ressources Humaines Groupe CDG Ordre du jour Direction des Ressources Humaines I Valorisation du capital humain II Management par objectifs III Système d évaluation IV Communication des outils RH V Valeurs

Plus en détail

EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING

EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING EN PARTENARIAT AVEC LE PREMIER CURSUS CERTIFIANT CLOUD COMPUTING : ARCHITECTURE ET GOUVERNANCE L apport incontestable de l association d une grande école d ingénieurs

Plus en détail

Bâtir et améliorer son système d appréciation

Bâtir et améliorer son système d appréciation Bâtir et améliorer son système d appréciation Bâtir et faire évoluer son système d'appréciation, Se doter de critères pertinents pour son entreprise, Se positionner en tant que conseil dans l'entretien

Plus en détail

Formations en inter-entreprises

Formations en inter-entreprises Les INTERS de Mercuri International Formations en inter-entreprises Mercuri International en Bref Leader mondial dans le conseil et la formation en efficacité commerciale et développement personnel, notre

Plus en détail

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN"

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA SUPPLY CHAIN S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN" Comprendre le rôle de la chaîne logistique. Acquérir des outils et méthodes indispensables à la maîtrise de la SCM Maîtriser la mise en place de solutions

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail

Programme ESC 2. Les MAJEURES du semestre d automne 2013. Septembre à décembre

Programme ESC 2. Les MAJEURES du semestre d automne 2013. Septembre à décembre Programme ESC 2 Les MAJEURES du semestre d automne 2013 Septembre à décembre Les étudiants accueillis en séjour d études à l ESC PAU choisissent un programme d études spécialisé. Chaque Majeure compte

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

Le numérique dans la stratégie de La Poste Les enjeux pour l immobilier d exploitation La transformation des métiers de Poste Immo

Le numérique dans la stratégie de La Poste Les enjeux pour l immobilier d exploitation La transformation des métiers de Poste Immo Table ronde du 3 mars 2015 L immeuble augmenté : ce que le numérique induit comme évolution dans l usage des bâtiments? Le numérique dans la stratégie de La Poste Les enjeux pour l immobilier d exploitation

Plus en détail

Brand IBM Collaboration Solutions. Positionnement & Perspectives CAMSS

Brand IBM Collaboration Solutions. Positionnement & Perspectives CAMSS Brand IBM Collaboration Solutions Positionnement & Perspectives CAMSS Agenda Le Social Business Les perspectives La concurrence 2014 IBM Corporation 2 Il y a une dizaine d années, l e-commerce a changé

Plus en détail

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur L Outplacement Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode d emploi pratique et opérationnel sur l Outplacement

Plus en détail

Dossier 6 : Manager la performance dans l organisation. Management des organisations et stratégies

Dossier 6 : Manager la performance dans l organisation. Management des organisations et stratégies Ce dossier pourrait se situer en conclusion des différents thèmes de ce cours. En effet, on peut considérer que la performance est le résultat d une bonne pratique du management sous toutes ses déclinaisons.

Plus en détail

La stratégie du Supply Chain Management: quelques recommandations pour la formation de managers

La stratégie du Supply Chain Management: quelques recommandations pour la formation de managers La stratégie du Supply Chain Management: quelques recommandations pour la formation de managers Dr. Allard VAN RIEL, Professeur, Titulaire de la Chaire Arcelor de Stratégie et Déploiement de Projets Innovants

Plus en détail

JOUR 1 - MATIN Première approche de l'architecture métier

JOUR 1 - MATIN Première approche de l'architecture métier Version du 0/0/202 JOUR - MATIN Première approche de l'architecture métier Présentation de la formation exceptionnelle Connaître le cadre de la formation Le contexte : la méthode publique Praxeme, l'initiative,

Plus en détail

Chapitre 1. Adapter les forces de vente à l évolution des marchés... 1

Chapitre 1. Adapter les forces de vente à l évolution des marchés... 1 Table des matières Préface.............................................................................. XV Chapitre 1. Adapter les forces de vente à l évolution des marchés... 1 1.1 Force de Vente (F.D.V.)

Plus en détail

RELATION CLIENT - CRM - MARKETING

RELATION CLIENT - CRM - MARKETING INNOVATION TECHNOLOGIES AU SERVICE DES PME PMI ETI SOeMAN RELATION CLIENT - CRM - MARKETING La solution d'aide au pilotage et au management de la performance commerciale Produit et service de la société

Plus en détail

Cloud Computing. 19 Octobre 2010 JC TAGGER

Cloud Computing. 19 Octobre 2010 JC TAGGER Cloud Computing 19 Octobre 2010 JC TAGGER AGENDA 8h30-9h00 Le Cloud Computing De quoi s agit-il? Opportunités pour les entreprises Impact sur la chaine de valeur de l industrie des NTIC s 9h00-9h15 Témoignage

Plus en détail

Apparition de nouveaux Business Models

Apparition de nouveaux Business Models Apparition de nouveaux Business Models Le Remodelage d industries entières AFPLANE Soirée de précision du thème annuel 2004 17 décembre 2004 1 Pourquoi ce thème? L actualité de la délocalisation des services

Plus en détail

Moteurs de recommandations & pertinence de la conversation. Hervé Mignot herve.mignot@equancy.com 24 Mai 2011

Moteurs de recommandations & pertinence de la conversation. Hervé Mignot herve.mignot@equancy.com 24 Mai 2011 Moteurs de recommandations & pertinence de la conversation Hervé Mignot herve.mignot@equancy.com 24 Mai 2011 Equancy en quelques mots Un cabinet de conseil spécialisé en marketing et communication. Une

Plus en détail

LES ARCHITECTURES ORIENTÉES SERVICES

LES ARCHITECTURES ORIENTÉES SERVICES Pourquoi WebSphere La complexité des affaires exerce une forte pression sur l IT : Challenges Globalisation Pressions de la compétition Erosion de la fidélité des clients Complexité de la chaine logistique

Plus en détail

Monétiser l'information. Les modèles économiqut gagnants. Pascale Bonnamour et Lu divine Gamaud B 377165. CFFJ EDITIONS ^sd^

Monétiser l'information. Les modèles économiqut gagnants. Pascale Bonnamour et Lu divine Gamaud B 377165. CFFJ EDITIONS ^sd^ Monétiser l'information Les modèles économiqut gagnants Pascale Bonnamour et Lu divine Gamaud B 377165 CFFJ EDITIONS ^sd^ i m i Introduction 11 Partie I LES SITES D'INFORMATION SELON LEUR CONTENU Chapitre

Plus en détail

www.bluestone.fr 55, rue du Faubourg Montmartre 75009 Paris +33 (0)1 53 35 02 10 contact@bluestone.fr

www.bluestone.fr 55, rue du Faubourg Montmartre 75009 Paris +33 (0)1 53 35 02 10 contact@bluestone.fr www.bluestone.fr 55, rue du Faubourg Montmartre 75009 Paris +33 (0)1 53 35 02 10 contact@bluestone.fr Une équipe de 120 Data Scientists, dont les compétences couvrent l intégralité du spectre d intervention

Plus en détail

LES BILANS L ESPRIT DANS LEQUEL NOUS TRAVAILLONS NOTRE DEONTOLOGIE. Les bilans sont pluriels dans la mesure où :

LES BILANS L ESPRIT DANS LEQUEL NOUS TRAVAILLONS NOTRE DEONTOLOGIE. Les bilans sont pluriels dans la mesure où : LES BILANS Les bilans sont pluriels dans la mesure où : Ils peuvent Répondre àdes objectifs différents : définir/valider un projet d évolution, retrouver du sens àson parcours, anticiper un changement

Plus en détail

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise)

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Développer la communication et le travail collaboratif pour mieux servir le citoyen Thomas Coustenoble

Plus en détail

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme UE 5 Management des systèmes d informations Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1.

Plus en détail

Programme IMPACT BOUSSOLE

Programme IMPACT BOUSSOLE Prendre le temps de réfléchir au long terme lorsqu on est pris dans la gestion de son organisation au quotidien n est pas chose aisée. Il faut pourtant s assurer que la stratégie de développement soit

Plus en détail

Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux?

Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux? Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux?» Club Agenda de l atelier Introduction Retour d expérience : New Idea

Plus en détail

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS REMARQUES PRÉLIMINAIRES Ces questions ont un double objectif. D'une part, mieux cerner les tenants et aboutissants de votre projet

Plus en détail

ExEcutivE certificate Cloud ComPutInG

ExEcutivE certificate Cloud ComPutInG Executive Certificate Cloud Le premier cursus certifiant Cloud : Architecture et Gouvernance L apport incontestable de l association d une grande école d ingénieurs avec un expert international de la formation

Plus en détail

Les principaux concepts des systèmes PLM. (Product Lifecycle Management)

Les principaux concepts des systèmes PLM. (Product Lifecycle Management) Les principaux concepts des systèmes PLM (Product Lifecycle Management) Sommaire Le PLM aujourd'hui présentation des principaux concepts du PLM intérêt à déployer un système PLM dans une entreprise? Les

Plus en détail

Sommaire: Introduction général Partie I: Conclusion. 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II:

Sommaire: Introduction général Partie I: Conclusion. 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II: Thème: Le Coaching Sommaire: Introduction général Partie I: 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II: 1.Caractéristiques du coaching 2.Rôle et mission du coach 3.La

Plus en détail

Actuate Customer Day

Actuate Customer Day Le conseil opérationnel par les processus Observatoire 2007/2008 Actuate Customer Day Romain Louzier Associé & Philippe Crabos Senior Manager louzier@audisoft-consultants.com 06 86 68 84 57 www.audisoft-consultants.com

Plus en détail

Mise en oeuvre d'office 365 Gestion de projet et conduite du changement

Mise en oeuvre d'office 365 Gestion de projet et conduite du changement La transformation digitale 1. Introduction 13 2. La transformation digitale 13 2.1 Les premières analyses 13 2.2 Les analyses actuelles 18 2.3 Les perspectives 28 3. Présentation d Office 365 29 3.1 Présentation

Plus en détail

LES DONNÉES CLIENTS APPLIQUÉES À LA MOBILITÉ : ENJEUX, ÉVOLUTIONS ET ACTIONS

LES DONNÉES CLIENTS APPLIQUÉES À LA MOBILITÉ : ENJEUX, ÉVOLUTIONS ET ACTIONS LES DONNÉES CLIENTS APPLIQUÉES À LA MOBILITÉ : ENJEUX, ÉVOLUTIONS ET ACTIONS BIG DATA, DIRTY DATA, MULTI DATA : DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE : ARTÉMIS Paris le 4 avril 2013 EFFIA Synergies 20 Bd Poniatowski

Plus en détail

Technologies et Knowledge Management. Knowledge Management. Panorama des technologies. Gilles Balmisse. Journée EGIDE - 4 mars 2003 1

Technologies et Knowledge Management. Knowledge Management. Panorama des technologies. Gilles Balmisse. Journée EGIDE - 4 mars 2003 1 Journée EGIDE - 4 mars 2003 1 Knowledge Management Panorama des technologies Journée EGIDE - 4 mars 2003 2 AU SOMMAIRE Introduction PARTIE 1 Panorama des technologies PARTIE 2 Portail de KM Conclusion

Plus en détail

Systèmes d information

Systèmes d information 11 Systèmes Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de concevoir, développer, exploiter et entretenir des solutions (logicielles et matérielles) répondant aux besoins collectifs et individuels

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir?

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? étude Bird & Bird et Buy.O Group Empower your Business Relationships Edito Globalisation, démocratisation de

Plus en détail

Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale?

Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale? Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale? Forum d été Supply Chain Magazine 10 Juillet 2012 Transform to the power of digital Les impacts de la globalisation sur la Supply

Plus en détail

Fusion : l interopérabilité chez Oracle

Fusion : l interopérabilité chez Oracle Standardisation et interopérabilité Fusion : l interopérabilité chez Oracle Lionel Dubreuil,, Applications Technology Product Manager, Oracle France, lionel.dubreuil@oracle.com 29/03/2006 Page : 1 Oracle

Plus en détail

MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE. www.parlonsentreprise.com

MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE. www.parlonsentreprise.com MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE www.parlonsentreprise.com Objectifs de l atelier Prendre conscience des besoins des clients Apporter un service supplementaire utile a nos clients Presenter une

Plus en détail

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH LES 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES RH C est en 1970 qu apparurent les premiers logiciels destinés au monde des ressources humaines et plus particulièrement

Plus en détail

[LE BUSINESS PLAN] Chambre de Commerce et d industrie de Lyon. Novacité

[LE BUSINESS PLAN] Chambre de Commerce et d industrie de Lyon. Novacité Chambre de Commerce et d industrie de Lyon Novacité [LE BUSINESS PLAN] Le Centre Européen d'entreprise et d'innovation Novacité (CEEI Novacité) est une structure animée par la Chambre de Commerce et d'industrie

Plus en détail

L Intelligence Compétitive 2.0 pour le pilotage des projets e-marketing

L Intelligence Compétitive 2.0 pour le pilotage des projets e-marketing L Intelligence Compétitive 2.0 pour le pilotage des projets e-marketing Soutenance de Thèse de Doctorat en Sciences de l Information et de la Communication Sébastien Bruyère 18 octobre 2010 Contexte général

Plus en détail

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE CONSTANTIN Maurice Prestataire de Formation n 96 97 30382 97 81 av du Gal de Gaulle 97300 Cayenne Tél : 0594 29 29 42 maurice.constantin@amesco.net secretaire.amesco@orange.fr PROGRAMME FORMATION NEGOCIATION

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR D ADMINISTRATION DES ENTREPRISES DE GAFSA Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : PGI : Progiciels de Gestion Intégrés ERP : Enterprise

Plus en détail

Qui sommes-nous? Expertises. Chiffres clé. Premier intégrateur mondial des technologies Microsoft. Références. 2015 Avanade Inc. All Rights Reserved.

Qui sommes-nous? Expertises. Chiffres clé. Premier intégrateur mondial des technologies Microsoft. Références. 2015 Avanade Inc. All Rights Reserved. Qui sommes-nous? Chiffres clé Expertises Premier intégrateur mondial des technologies Microsoft Références 2015 Avanade Inc. All Rights Reserved. 1 Avanade en quelques chiffres Plus de 25 000 collaborateurs

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Yphise optimise en Coût Valeur Risque l informatique d entreprise

Yphise optimise en Coût Valeur Risque l informatique d entreprise Gérer le risque opérationnel ORM - Operational Risk Management Juin 2008 Xavier Flez yphise@yphise.com Propriété Yphise GM Gouvernance PR Projets IS Systèmes d Information SO Service Management 1 Le risque

Plus en détail

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com Information Technology Services - Learning & Certification www.pluralisconsulting.com 1 IT Consulting &Training Créateur de Performance Pluralis Consulting Services et de Conseil en Système d Information

Plus en détail

A.P.P.I.M. St Laurent du Var, 8 juillet 2010. Votre Système d Informationd & vos Outils de Pilotage de l Entreprisel

A.P.P.I.M. St Laurent du Var, 8 juillet 2010. Votre Système d Informationd & vos Outils de Pilotage de l Entreprisel A.P.P.I.M. St Laurent du Var, 8 juillet 2010 Votre Système d Informationd & vos Outils de Pilotage de l Entreprisel Le Programme 45mn Séminaire-Débat JL. Tomas : Directeur et Consultant Principal de S.I.

Plus en détail

Intervention en entreprise

Intervention en entreprise Intervention en entreprise ADM-170 Séance 6 - Informatique Semaine du 16 juin 2008 Ordre du jour Les données et l information Distinction entre données et information L évaluation de la valeur de l information

Plus en détail

«Théoriquement, si je peux couper les coûts suffisamment, on devrait pouvoir devenir profitable sans plus rien vendre»

«Théoriquement, si je peux couper les coûts suffisamment, on devrait pouvoir devenir profitable sans plus rien vendre» «Théoriquement, si je peux couper les coûts suffisamment, on devrait pouvoir devenir profitable sans plus rien vendre» Stratégie Marketing et CRM: Le Client Est Un Capital Jean - Charles Neau La croissance

Plus en détail

FORUM CXP GROUP JEUDI 11 JUIN 2015, PARIS LE NUMÉRIQUE AU SERVICE DES MÉTIERS

FORUM CXP GROUP JEUDI 11 JUIN 2015, PARIS LE NUMÉRIQUE AU SERVICE DES MÉTIERS FORUM CXP GROUP JEUDI 11 JUIN 2015, PARIS LE NUMÉRIQUE AU SERVICE DES MÉTIERS FORUM CXP GROUP JEUDI 11 JUIN 2015, PARIS REPOUSSER LES LIMITES DE L ERP Frantz KILLI Directeur de mission, le CXP CXP GROUP

Plus en détail

Le programme. Master M1 Marketing industriel. L univers B to B : les spécificités de la segmentation et des offres industrielles

Le programme. Master M1 Marketing industriel. L univers B to B : les spécificités de la segmentation et des offres industrielles Master M1 Marketing industriel L univers B to B : les spécificités de la segmentation et des offres industrielles Des techniques, des outils et des fonctions MKT et commerciales adaptés Le programme La

Plus en détail