Géographie des goûts alimentaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Géographie des goûts alimentaires"

Transcription

1 Géographie en première bac professionnel Propositions de séquence Géographie des goûts alimentaires Contenu : -étude de situation sur la géographie des goûts alimentaires; -utilisation des TICE; -Prolongement en histoire des arts Commentaire : A partir des photos de Menzel, il s agit de proposer un «voyage culinaire» aux élèves. L intérêt de cette séquence repose sur l exploitation de reportages de France 5, Canal + et Voyage, pour prendre conscience de la diversité des cultures culinaires ainsi que de leurs influences réciproques. Date de diffusion: 1 juin 2010 Auteur(s): Guillaume JACQ, PLP Lettres Histoire, SEP Pravaz, Pont de Beauvoisin Contact possible :

2 Sujet d étude n 2 Mondialisation et diversité culturelle Guillaume JACQ

3 Mondialisation et diversité culturelle

4 Le programme METISSAGE Le cinéma en Asie Géographie des langues en Europe Géographie des goûts alimentaires.. UNIFORMISATION RESISTANCE

5 Séquence Mondialisation et diversité culturelle Problématique générale : l uniformisation peut-elle être une menace pour la diversité des cultures de part le monde? Séance Problématique Activités Supports Mots clés n 1 Une ou des cultures dans le monde? Quellesformes la culture prend-elle dans le monde? 1. Remue-méninge autour du mot «Culture» à partir de la définition du dictionnaire. 2. Rechercher les éléments culturels qui apparaissent dans l extrait «J irai dormir chez vous»aupérou(épisodedelapacha-mama) 3. Miseencommun 4. Lecture de la définition de l UNESCO (comparaison avec les 2 précédents). 5. Questions sur graphique pour faire apparaitre l inégal accès à internet. 6. Trace écrite Définition de la culture, Petit Larousse Extraits «j irai dormir chez, Bolivie-Pérou» Définition de la culture selon l UNESCO Graphique utilisateurs d internet dans le monde Culture Culture mondiale n 2 Vers l uniformisat ion de la culture Pour quelles raisons une culture mondiale s est-elle développée? 1. Analyse du logo des JO pour la notion de mondialisation de la culture mais par quels vecteurs? 2. Les FTN: Etude carte des implantations des restaurants MAC Do (américanisation du monde?) 3. La langue: graphique de la langue d accès à Internet 4. Des modèles: texte Alternatives économiques Logo des JO Implantation des établissements Mac Do», Graphique des langues d accès à internet Un seul monde, M. Chevallier, Alternatives Économiques, n Américani sation Uniformis ation

6 Séance Problématique Activités Supports Mots clés n 3 «Dis moi ce que tu manges et je te dirai d où tu viens» Comment les gouts alimentaires se sontils diffusés dans le monde? Voir interview de JR Pittesur le site les Echos.fr 1. Transition : comparaison avec la carte des restaurants Mac-do (séance n 2) et idée de l adaptation des menus en fonction des régions. 2. Activités de groupes : chaque groupe doit analyser un recueil de 4 photographies de Menzel de pays de continents différents. 3. Voyages culinaires: reportages sur les moments des repas, de cuisine, lieux de repas pour rendre visible les habitudes alimentaires au niveau mondial. (utilisation de google earth pour localisation) 4. Analyse de la carte des métissages culinaires pour en comprendre alimentaires 5. MiseenparallèleavecletextesurlaFrance 6. Trace écrite sur les métissages. la construction des goûts Photos de différents plats Mac-do dans le monde. Photos de Menzel. Extraits de reportages : J irai dormir chez vous, Fourchettes et sac à dos et Globe Cooker Carte les best-sellers du goût planétaire sur leur lieu de diffusion, G. Fumey, Atlas mondial des cuisines et gastronomies, 2009, Autrement, p 73. Texte les métissages culinaires, G. Fumey, Atlas mondial des cuisines et gastronomies, Métissage Diversité Goûts n 4 Résistance des sphères culturelles (Etude de situation secondaire) Pour quelles raisons les cultures traditionnelles se consolident? 1. Comprendre le poids de la religion dans les résistances des cultures 2. Analyser l influence des diasporas 3. Identifier l impact du téléphone portable sur les sociétés traditionnelles. Carte des appartenances religieuses majoritaires dans le monde, Carte de la diaspora chinoise, doc photo n 8054 LE DEFI CHINOIS Extrait d un œil sur la planète, Maroc. Résistance Repli identitaire n 5 Evaluation Prol ong em ent Histoire des arts A voir sur le site rubrique «Histoire des arts»

7 Séance n 1: Une ou des cultures dans le monde Quelles formes la culture prend-elle dans le monde? 1. Définition de la culture, Petit Larousse Culture : «Ensemble des usages, des coutumes, des manifestations artistiques, religieuses, intellectuelles qui définissent et distinguent un groupe, une société.» (Le Petit Larousse). 2. Extraits «j irai dormir chez vous, Bolivie- Pérou» 3. Graphique utilisateurs d internet dans le monde 4. Définition de la culture selon l UNESCO Définition de la culture par l'unesco «La culture, dans son sens le plus large, est considérée comme l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société ou un groupe social. Elle englobe, outre les arts et les lettres, les modes de vie, les droits fondamentaux de l être humain, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances.» Déclaration de Mexico sur les politiques culturelles. Conférence mondiale sur les politiques culturelles, Mexico City, 26 juillet 6 août 1982.

8 Séance n 2: Vers l uniformisation de la culture Pour quelles raisons la culture mondiale s est-elle développée en réseaux? 1. Logo des JO 2. Implantation des établissements Mac Do» 3. Graphique des langues d accès à internet 4. Un seul monde, M. Chevallier, Alternatives Économiques, n Document3:Unseulmonde? Les entreprises ont exporté leurs méthodes de production. Les unités d'assemblage de Renault au Brésil ne sont pas très différentes de celles mises en place dans l Hexagone. Question d'économies d'échelle mais aussi de respect des normes. Les chaussures fabriquées par les ouvriers chinois des sous-traitants de Nike doivent en effet répondre aux normes des pays du Nord, où elles sont écoulées. Une homogénéisation également présente dans le secteur des services, du fait de l essor du travail à distance, grâce aux technologies de la communication. En aval, cette dynamique se traduit par une diffusion toujours accrue de biens de consommation standardisés. En témoigne le fleurissement des mêmes enseignes dans les grandes villes des pays développés, voire des pays émergents. Mc Donald's bien sûr, mais aussi désormais Starbucks Coffee, Zara, H&M, Gap, Virgin, Ikea... Le groupe espagnol Zara possède plus de 600 magasins dans 45 pays du monde, et pas seulement dans les pays riches, puisqu'il est aujourd'hui bien implanté en Amérique latine. Et son site déclare comme un programme qu'«aucune frontière ne peut empêcher de partager une même culture du vêtement». M. Chevallier, Alternatives Économiques, n

9 Séance n 3: «Dis moi ce que tu manges et je te dirai d où tu viens» QP: Comment les gouts alimentaires se sont-ils diffusés dans le monde? Entrées de restaurants Des menus qui s adaptent

10 Séance n 3: «Dis moi ce que tu manges et je te dirai d où tu viens» QP: Comment les gouts alimentaires se sont-ils diffusés dans le monde? VOYAGE S CULINAIRES (à partir des photos de Menzel)

11 EUROPE Angleterre France Allemagne Pologne

12 AMERIQUE Canada USA Mexique Equateur

13 Afrique & Moyen Orient Egypte Mali Tchad Koweït

14 ASIE Mongolie Chine Bouthan Japon

15 Ressources complémentaires : des reportages. J irai dormir chez vous, Voyage x-fr.php?page=accueil Globe cooker, les nouveaux explorateurs, canal + Fourchettes et sac à dos, France 5

16 Ressources complémentaires : des reportages.

17 Séance n 3: «Dis moi ce que tu manges et je te dirai d où tu viens»jr Pitte QP: Comment les gouts alimentaires se sont-ils diffusés dans le monde?

18 Séance n 4 Résistance des sphères culturelles Pour quelles raisons les cultures traditionnelles se consolident? N 2007, le Maroc (l irruption du téléphone pour dans les campagnes) La documentation photographique n 8060, nov-déc 2007, pp 62-63

ATELIER N 5 WINDOWS GÉRER SES FICHIERS

ATELIER N 5 WINDOWS GÉRER SES FICHIERS ATELIER INFORMATIQUE NIVEAU 1 ATELIER N 5 WINDOWS GÉRER SES FICHIERS Jean Claude Juzan & Martial Mouflin Saison 2011/2012 Comité du Monteil Atelier Informatique Niv. 1 saison 2011/2012 1 Les objectifs

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes de troisième Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Thème 2 : L évolution du système de production et ses

Plus en détail

Des cartes pour comprendre un monde complexe

Des cartes pour comprendre un monde complexe Des cartes pour comprendre un monde complexe Propositions de séquences en TES/L et en TS sur le cours introductif de géographie par Damien LOQUAY, EEMCP2 en Tunisie Ce que disent les programmes Terminale

Plus en détail

Où sont les Hommes sur la Terre

Où sont les Hommes sur la Terre Où sont les Hommes sur la Terre Introduction : Notre planète est constituée de régions peuplées et d autres qui sont presque vides, ainsi 90% de la population vit dans l hémisphère nord. Dans certains

Plus en détail

Si j étais né ailleurs, seraisje différent?

Si j étais né ailleurs, seraisje différent? Si j étais né ailleurs, seraisje différent? Compétence ou problématique abordée : Identifier ce qui m a conditionné, ce qui m a construit : - au plan éducatif - au plan social - au plan culturel Concepts

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

G. II. 1 La mondialisation en fonctionnement (10h)

G. II. 1 La mondialisation en fonctionnement (10h) Thème GII : Les dynamiques de la mondialisation (20 h) G. II. 1 La mondialisation en fonctionnement (10h) Ce thème est divisé en 3 sous-parties : - un produit mondialisé (étude de cas). GII.1.1 - Processus,

Plus en détail

LES DÉFIS DE L EXPANSION

LES DÉFIS DE L EXPANSION LES DÉFIS DE L EXPANSION DU MONDE 49 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ÉLEVEURS DE PORCS DU QUÉBEC JEAN-LOUIS ROY, 28 MAI 2015 L ESPACE AGRICOLE GLOBAL JEAN-LOUIS ROY, MAI 2015 Tous les pays du monde 1,35 milliards

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT

DOSSIER DE PARTENARIAT 2013 DOSSIER DE PARTENARIAT L évènement : Des Ateliers culinaires et une «Chasse au trésor» vont être organisés lors de la journée du Mercredi 5 Juin 2013 à la Mairie du 7 ième arrondissement. L évènement

Plus en détail

notre vision CARTE DE VISITE

notre vision CARTE DE VISITE 360 notre vision CARTE DE VISITE 2012 Malgré un durcissement de la conjoncture économique à partir du second semestre 2011, le Groupe SEB a maintenu son cap et consolidé ses positions sur la plupart des

Plus en détail

REGARDS CROISES ELITES / GRAND PUBLIC SUR LA FRANCE DANS LA MONDIALISATION

REGARDS CROISES ELITES / GRAND PUBLIC SUR LA FRANCE DANS LA MONDIALISATION REGARDS CROISES ELITES / GRAND PUBLIC SUR LA FRANCE DANS LA MONDIALISATION Juillet 2008 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 59 10 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu

Plus en détail

Les investissements internationaux

Les investissements internationaux Conclusion : Doit-on réguler les IDE? Les investissements internationaux Introduction : Qu est ce qu un investissement direct à l étranger (IDE)? I) L évolution des IDE 1 Les IDE : une affaire entre riches

Plus en détail

Nouveaux moyens de communication, nouveaux espaces sociaux Le transnationalisme à l ère du migrant online

Nouveaux moyens de communication, nouveaux espaces sociaux Le transnationalisme à l ère du migrant online A Cooperation and Innovation Programme for Mobility Research University of Neuchâtel - University of Berne - University of Lausanne - University of Zurich Nouveaux moyens de communication, nouveaux espaces

Plus en détail

Lundi 7 Mardi 8 Mercredi 9 Jeudi 10 Vendredi 11

Lundi 7 Mardi 8 Mercredi 9 Jeudi 10 Vendredi 11 Lundi 7 Mardi 8 Mercredi 9 Jeudi 10 Vendredi 11 Peinture de la carte du monde 1/2 Réalisation de drapeaux pour la carte du monde Création d'un gong chinois Fabrication d'un dragon articulé SORTIE FÔRET

Plus en détail

55% des français sont intéressés par un volontariat international

55% des français sont intéressés par un volontariat international Membre du groupe Le Congé de Solidarité Un outil RSE au service de vos collaborateurs L association DSF Développement Sans Frontières (DSF) est une association de solidarité internationale, reconnue d'intérêt

Plus en détail

Thématiques Questions possibles berufsfeld/fach

Thématiques Questions possibles berufsfeld/fach LEARNING FOR THE PLANET Liste des sujets Vous cherchez une inspiration pour votre sujet Vous pouvez lire la liste ci-dessous et voir quel thème éveille votre intérêt. Examinez les questions correspondantes.

Plus en détail

UN PRODUIT MONDIALISÉ : LE CAFÉ

UN PRODUIT MONDIALISÉ : LE CAFÉ RÉVISIONS DES ÉPREUVES DU BACCALAURÉAT Géographie UN PRODUIT MONDIALISÉ : LE CAFÉ Le café est l un des biens les plus échangés dans le monde. Certains affirment qu il arrive juste après le pétrole, mais

Plus en détail

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre WP Board No. 934/03 International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café 7 mai 2003 Original : anglais Comité exécutif

Plus en détail

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino Septembre 2012 / TBI&LMO / BPE 2ENT18 Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino 40 000 34 361 NAF rév.2, 2008 : Chiffres clés 2011 47.11CDEF 47.91B 30 000 20 000 20 390 22

Plus en détail

REPUBLIQUE ET FAIT RELIGIEUX DEPUIS 1880

REPUBLIQUE ET FAIT RELIGIEUX DEPUIS 1880 REPUBLIQUE ET FAIT RELIGIEUX DEPUIS 1880 «La grande idée, la notion fondamentale de l Etat laïque, c est-àdire la délimitation profonde entre le temporel et le spirituel, est entrée dans nos mœurs de manière

Plus en détail

Le jeu «Si le monde était un village» Source : Afric Impact

Le jeu «Si le monde était un village» Source : Afric Impact Le jeu «Si le monde était un village» Source : Afric Impact Niveau / âge des participants Enfants (à partir de 12 ans), adolescents et adultes. Temps/durée d animation Environ ¼ d heure. Nombre d animateurs

Plus en détail

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe?

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe? Sommaire Séquence 4 Tu as constaté que les séismes et les éruptions volcaniques se déroulaient toujours aux mêmes endroits. Tu vas maintenant chercher à expliquer ce phénomène. Problématique : Comment

Plus en détail

Dossier de presse Holimeet

Dossier de presse Holimeet Dossier de presse Holimeet Mardi 9 juin 2015 holimeet@gmail.com holimeet.fr Table des matières Communiqué Présentation de Holimeet 3 4-5 Le concept Holimeet, dans la mouvance du tribalisme planétaire La

Plus en détail

Fiche 23 D où viennent les produits de mon petit déjeuner?

Fiche 23 D où viennent les produits de mon petit déjeuner? Fiche 23 D où viennent les produits de mon petit déjeuner? Au fur et à mesure de l histoire de l alimentation, la provenance des produits que nous mangeons s est diversifiée. Aujourd hui, nous mangeons

Plus en détail

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales»

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les chaînes d activité mondiales (CAM) Les chaînes d activité recouvrent la gamme complète des fonctions et des tâches

Plus en détail

choucroute Dossier de presse d lsace La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée DU 17 AU 25 janvier 2015

choucroute Dossier de presse d lsace La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée DU 17 AU 25 janvier 2015 La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée Dossier de presse Création graphique : Musiconair Pendant 9 jours, les Chefs d Alsace et les Maîtres Restaurateurs d Alsace vous font découvrir

Plus en détail

Atlas économique de Paris 2013 du greffe du tribunal de commerce de Paris

Atlas économique de Paris 2013 du greffe du tribunal de commerce de Paris Atlas économique de Paris 213 du greffe du tribunal de commerce de Paris Sommaire INTRODUCTION... 3 PARTIE 1 PARIS DANS SA GLOBALITÉ... 4 GÉOGRAPHIE DES ENTREPRISES PARISIENNES... 5 DENSITÉ DES ENTREPRISES

Plus en détail

René Duringer. www.smartfutur.fr

René Duringer. www.smartfutur.fr La Veille Stratégique René Duringer www.smartfutur.fr Néo-Économie mondiale sans couture = guerre économique ouverte Compétition mondiale : low cost + déflation + agressivité facteur prix (cf. Chine) Des

Plus en détail

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L Aide publique au développement (APD) désigne les dépenses publiques au bénéfice des pays en développement dont le but essentiel est de favoriser le développement économique

Plus en détail

LE MOCI. Offre Publicitaire multi-média. GPS BUSINESS à l international VOUS AVEZ UN DOMAINE DE COMPÉTENCE? NOUS AVONS LA SOLUTION DE COMMUNICATION.

LE MOCI. Offre Publicitaire multi-média. GPS BUSINESS à l international VOUS AVEZ UN DOMAINE DE COMPÉTENCE? NOUS AVONS LA SOLUTION DE COMMUNICATION. LE MOCI GPS BUSINESS à l international Offre Publicitaire multi-média (Print-Web-Vidéo-Evénements-Marketing Direct-Appli smartphones) VOUS AVEZ UN DOMAINE DE COMPÉTENCE? NOUS AVONS LA SOLUTION DE COMMUNICATION.

Plus en détail

En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, Introduction

En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, Introduction Introduction La nature, pour être commandée, doit être obéie.» Francis Bacon, peintre anglo-irlandais. En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, soit un quart de la population

Plus en détail

Création d un site web avec Nvu

Création d un site web avec Nvu Création d un site web avec Nvu sources principales d'informations: http://www.framasoft.net/article2656.html http://info.sio2.be/nvu/index.php http://www.anseladams.com Pensez à sauvegarder fréquemment

Plus en détail

FIN-INTER-01 LE CONTEXTE

FIN-INTER-01 LE CONTEXTE FIN-INTER-01 LE CONTEXTE Public concerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 2 heures Objectifs : Positionner le domaine de la finance internationale dans son contexte. Pré requis : Néant. Modalités

Plus en détail

UN PORTAIL DE STYLE DE VIE DÉDIÉ AUX VOYAGES À TRAVERS LE MONDE

UN PORTAIL DE STYLE DE VIE DÉDIÉ AUX VOYAGES À TRAVERS LE MONDE UN PORTAIL DE STYLE DE VIE DÉDIÉ AUX VOYAGES À TRAVERS LE MONDE COPYRIGHT 2008-2014 PRIMOCO INVESTMENTS LIMITED VERSION 2014.1 Tous droits réservés. Russian Traveller est une marque déposée. QU EST-CE

Plus en détail

Description de poste en vue d un recrutement Commis / Commise de cuisine. Description du poste

Description de poste en vue d un recrutement Commis / Commise de cuisine. Description du poste (Fiches ROME : G1602) Rubrique «Les fiches métiers» du site www.pole-emploi.fr Description de poste en vue d un recrutement Commis / Commise de cuisine L entreprise : Nom /N de SIRET/adresse Nombre de

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

ETUDES MARKETING ET OPINION CROSS-

ETUDES MARKETING ET OPINION CROSS- Novembre 2013 PROJET M1 COLLECTIF ETUDES MARKETING ET OPINION CROSS- CULTURELLES EXEMPLE D UNE ETUDE CROSS-CULTURELLE SUR LE THE RESUME DU MEMOIRE TROPHEE SYNTEC 2013 Catégorie : Master 1 collectif Participantes

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani.

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Sommaire Programme, Capacités (http://www.education.gouv.fr/cid50636/ mene0925419a.html) Dossier documentaire d histoire géographie en CAP : Note de cadrage de l épreuve.

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION S.M.A.R.T. Production 2004-2005 - Tous droits de reproduction réservés. Par les mêmes organisateurs : 40 ateliers gratuits sur

Plus en détail

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 Téléphone : 514 382.7922 Télécopieur : 514 382.3474 Site Internet : www.2tiers.org Courriel : club@2tiers.org

Plus en détail

Innovation & Internationalisation (I²)

Innovation & Internationalisation (I²) Partenariats d intérêt mutuel bien compris, tout azimut Les inter-pme panafricaines et internationales réalisées massivement Innovation & Internationalisation (I²) L Afrique se tire elle-même du marécage

Plus en détail

De l intérêt des Réseaux Sociaux pour i2n

De l intérêt des Réseaux Sociaux pour i2n De l intérêt des Réseaux Sociaux pour i2n Caen le 03/04/2015 Pascal RENAUD Stage Chef de projet marketing et conception de site «Face à la vulgarisation des réseaux sociaux et à l audience qu ils entraînent,

Plus en détail

Étude de cas «Un produit mondialisé : le téléphone mobile»

Étude de cas «Un produit mondialisé : le téléphone mobile» CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN Étude de cas «Un produit mondialisé : le téléphone mobile» Table des matières 1 Un produit qui s inscrit dans la mondialisation 2 1.1 L histoire du téléphone mobile.....................

Plus en détail

Benchmark. Community Management d agences de communication

Benchmark. Community Management d agences de communication Benchmark Community Management d agences de communication Méthode Comparaison d agences très présentes sur les réseaux sociaux, petites et moyennes. Indicateurs : présence sur les réseaux sociaux, nombre

Plus en détail

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013 LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES 1. Facteurs structurels du ralentissement de la croissance dans les BRIC 2. Interdépendances commerciales entre les BRIC et le reste du monde Françoise Lemoine, Deniz

Plus en détail

T le. Se documenter tout au long de l année. séquence pédagogique L1.2 L1.4 L2.2 L4.2. 3 e trimestre. Nom :... Prénom :... Date :...

T le. Se documenter tout au long de l année. séquence pédagogique L1.2 L1.4 L2.2 L4.2. 3 e trimestre. Nom :... Prénom :... Date :... Se documenter tout au long de l année Nom :... Prénom :... Date :... Validez les items du B2i! L1.2 L1.4 L2.2 L4.2 Consigne 1 Connaissez-vous des éléments et/ou des événements importants associés à la

Plus en détail

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS 23 mars 2015 Synthèse Avec plus de 12.000 évaluations

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil:

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil: 1. L E C O N S E I L D A D M I N I S T R A T I O N E T S E S F O N C T I O N S 1er janvier 1996, suite à l adoption de résolutions parallèles par l Assemblée générale des Nations Unies et la Conférence

Plus en détail

Réunion d actionnaires Investir. Paris, 02 juillet 2015

Réunion d actionnaires Investir. Paris, 02 juillet 2015 Réunion d actionnaires Investir Paris, 02 juillet 2015 CHIFFRES CLÉS DU GROUPE BIC 1 979,1 M de chiffre d affaires en 2014 Plus de 10 milliards d unités vendues en 2014 17 438 employés* Plus de 4 millions

Plus en détail

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Résultats annuels 2014 des dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports, dans les trains et sur les aires d autoroutes

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Voyagez! Photographiez! Géolocalisez! Partagez! Echangez! Avec i-gotu, découvrez une nouvelle façon de des faire des photos et des les partager!

Voyagez! Photographiez! Géolocalisez! Partagez! Echangez! Avec i-gotu, découvrez une nouvelle façon de des faire des photos et des les partager! Voyagez! Photographiez! Géolocalisez! Partagez! Echangez! Avec i-gotu, découvrez une nouvelle façon de des faire des photos et des les partager! i-gotu GPS Data Logger Nous avons tous vécu l anecdote suivante.

Plus en détail

nouveau Le Guide de survie de l étudiant de BMO

nouveau Le Guide de survie de l étudiant de BMO nouveau Le Guide de survie de l étudiant de BMO À lire absolument si vous commencez la vie d étudiant. C est le temps d essayer de nouvelles choses. Même le chou frisé. Quelqu un doit garder un œil sur

Plus en détail

Le jour et la nuit. Lecture : Le jour et la nuit, comment ça marche?, Collection les questions de Justine, BELIN

Le jour et la nuit. Lecture : Le jour et la nuit, comment ça marche?, Collection les questions de Justine, BELIN CE1 Le jour et la nuit Découverte du monde 3 séances Outils pour le PE : Le temps Cycle 2, Les dossiers Hachette de 2011. Education civique et découverte du monde, Cycle 2 Collection Magellan de 2008 La

Plus en détail

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr Attention Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos

Plus en détail

APPEL D OFFRE Création du site www.monrole.fr

APPEL D OFFRE Création du site www.monrole.fr APPEL D OFFRE Création du appel d offre / cahier des charges 1. PAGE D ACCUEIL 1.1. Logo www.monrole.fr 1.2. Bannière publicitaire en haut de page 1.3. Zone de vidéo «au milieu» 1.4. Zone affichage des

Plus en détail

Info-commerce : Incertitude économique mondiale

Info-commerce : Incertitude économique mondiale Info-commerce : Incertitude économique mondiale avril 2012 Panel de recherche d EDC Résultats du sondage de février 2012 Faits saillants Même si les É.-U. restent une importante destination commerciale,

Plus en détail

La représentativité des sondages en ligne. LegerWeb.com

La représentativité des sondages en ligne. LegerWeb.com La représentativité des sondages en ligne LegerWeb.com 2 L industrie de la recherche et sondages dans le monde: plus de 18 milliards $ Chiffre d affaires en millions Pays 2002 2003 2004 États-Unis 6,307

Plus en détail

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry *

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * 1) Base de données 2) Sources et définitions * Alix de Saint Vaulry est économiste au CEPII, responsable de la production de la base de données

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE La croissance mondiale des investissements publicitaires se poursuit : les achats publicitaires devraient croître de 4,8% en 2012. Un chiffre en légère progression par rapport aux

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Beauty. 1 ère édition LAB

Beauty. 1 ère édition LAB Beauty 1 ère édition LAB 1 02 BEAUTY CODES I P S O S 22 Méthodologie Screening sémio des campagnes print / TV / digitales de septembre 2012 à septembre 2013 sur les segments SOINS / MAQUILLAGE / PARFUMS

Plus en détail

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE?

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? Françoise Lemoine & Deniz Ünal CEPII Quel impact de l expansion chinoise sur l économie mondiale? Rencontres économiques, 18 septembre

Plus en détail

Alert PRÉVENIR ET ALERTER LA BONNE PERSONNE, AU BON MOMENT, AU BON ENDROIT, AVEC LA BONNE INFORMATION. www.pcvuesolutions.com

Alert PRÉVENIR ET ALERTER LA BONNE PERSONNE, AU BON MOMENT, AU BON ENDROIT, AVEC LA BONNE INFORMATION. www.pcvuesolutions.com Alert PRÉVENIR ET ALERTER LA BONNE PERSONNE, AU BON MOMENT, AU BON ENDROIT, AVEC LA BONNE INFORMATION www.pcvuesolutions.com France allemagne chine ItaLIe Japon MaLaISIe SInGapoUr SUISSe UK USa Alert Alert

Plus en détail

La promotion de la pluralité linguistique dans l usage des nouvelles technologies de l information et de la communication

La promotion de la pluralité linguistique dans l usage des nouvelles technologies de l information et de la communication Intervention de M. Khamsing Sayakone, Président de la section Lao de l APF à la 32 ème session de l APF (30juin-3 juillet 2006, Rabat, Maroc) (31 La promotion de la pluralité linguistique dans l usage

Plus en détail

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Janone Ong, département des Marchés financiers La Banque du Canada a créé un nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien,

Plus en détail

FICHE ÉLÈVE. Déroulement. Activité 2 : Faites des hypothèses sur le sujet après avoir visionné une première fois la vidéo sans le son.

FICHE ÉLÈVE. Déroulement. Activité 2 : Faites des hypothèses sur le sujet après avoir visionné une première fois la vidéo sans le son. 1 TROISIÈME SECTEUR DE L ECONOMIE SECTEUR TERTIAIRE- LES SERVICES (3) L'ESSOR DE L'E-COMMERCE FICHE ÉLÈVE Déroulement Activité 1 : Parlez de cette image, faites des hypothèses sur le sujet. Activité 2

Plus en détail

Présentation du projet Smart Electric Lyon

Présentation du projet Smart Electric Lyon . Présentation du projet Smart Electric Lyon 4/03/2014 EDF Les réseaux électriques deviendraient-ils intelligents? Décembre 2012 2 Consommation par marché et usages 2/3 pour le spécifique (Éclairage et

Plus en détail

Atelier 3 : Communiquer efficacement à l international

Atelier 3 : Communiquer efficacement à l international Atelier 3 : Communiquer efficacement à l international 1 LES OUTILS Evolution récentes Sources: agence Kinoa et agence Effiliation 2 NOR-FEED SUD Activité : Effectif : 17 CA : 4 millions CA Export : 50

Plus en détail

Comment organiser efficacement son concours photo

Comment organiser efficacement son concours photo Livre blanc Comment organiser efficacement son concours photo Juillet 2014 www.kontestapp.com Introduction Que vous soyez un Community Manager soucieux de l activité de votre page fan Facebook ou bien

Plus en détail

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs :

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : 2. Qu est-ce qu un projet commun? Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : le projet a un début et une fin et se structure en

Plus en détail

4. Les traces que je laisse avec mon ordinateur. Expression Ce que je dis. Audience Qui je connais

4. Les traces que je laisse avec mon ordinateur. Expression Ce que je dis. Audience Qui je connais Maîtriser son identité numérique 1 1. Définition de l identité numérique 2. Je choisis ma photo et mon pseudo 3. Gérer son profil 4. Les traces que je laisse avec mon ordinateur Définition : 10 mn Photo

Plus en détail

Musée temporaire. Le jeu

Musée temporaire. Le jeu Musée temporaire Le jeu Bienvenue à la Banque nationale de Belgique! La Banque nationale de Belgique n est pas une banque comme les autres Par exemple, tu ne peux pas y ouvrir de compte bancaire : seules

Plus en détail

utilisés en faveur d un relativisme culturel, allant à l encontre de l universalité des droits de l homme,

utilisés en faveur d un relativisme culturel, allant à l encontre de l universalité des droits de l homme, Documents de synthèse DS 2 20.12.09 IIEDH Observatoire de la diversité et des droits culturels Situation des droits culturels Argumentaire politique www.droitsculturels.org 1. Définition des droits culturels

Plus en détail

Optimisez vos dépenses hôtelières avec. www.hotel.info

Optimisez vos dépenses hôtelières avec. www.hotel.info Optimisez vos dépenses hôtelières avec www.hotel.info Les chiffres clés Une couverture mondiale Interfaces technologiques et partenariats Un accès en temps réel Des economies sur les coûts de distribution

Plus en détail

Si on parlait de culture

Si on parlait de culture Si on parlait de culture «... les humains ne sont pas seulement eux-mêmes ; ils sont aussi le milieu où ils sont nés, le foyer dans la ville ou la ferme où ils ont appris à faire leurs premiers pas, les

Plus en détail

Le Chef-Gérant LES MÉTIERS DE LA RESTAURATION CHEZ RESTALLIANCE

Le Chef-Gérant LES MÉTIERS DE LA RESTAURATION CHEZ RESTALLIANCE Le Chef-Gérant Assurer la production des repas et la qualité de la prestation Encadrer, former, organiser et coordonner le travail de l équipe S occuper de l approvisionnement et de la bonne gestion des

Plus en détail

W PROJECT DOSSIER DE PRÉSENTATION

W PROJECT DOSSIER DE PRÉSENTATION W PROJECT DOSSIER DE PRÉSENTATION DÉCOUVREZ LES ENTREPRENEURS FRANÇAIS DE L ÉTRANGER. Une deuxième édition pour aller encore plus loin... C est par ici! www.wproject.fr W Project : Définition En février

Plus en détail

CampusFrance. Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale

CampusFrance. Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale CampusFrance 23 ème Congrès Conférence des Grandes Écoles Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale 7 Octobre 2010 ESTP Paris Le contexte international

Plus en détail

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Communiqué de presse L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Objectif : Aider les managers à gérer la diversité religieuse au quotidien Alors que la question de l expression religieuse

Plus en détail

LE CONCEPT. apprendre par et avec les autres! Notre ambition (en 140 caractères!) PAMELA / Professeur des tylisme

LE CONCEPT. apprendre par et avec les autres! Notre ambition (en 140 caractères!) PAMELA / Professeur des tylisme DOSSIER DE PRESSE LE CONCEPT PAMELA / Professeur des tylisme Kokoroe embrasse la tendance du «Co» du «Share sans être Cher». Avec sa plateforme de partage du savoir, Kokoroe se positionne en acteur disruptif

Plus en détail

Préparation de votre 3 ème année en Amérique Latine

Préparation de votre 3 ème année en Amérique Latine Préparation de votre 3 ème année en Amérique Latine Avant le départ: Se préparer Lire les rapports de séjour Visiter les sites web des universités et lire les guides d information pour les étudiants étrangers

Plus en détail

LIVRET JEUNE PUBLIC (3-12 ans)

LIVRET JEUNE PUBLIC (3-12 ans) LIVRET JEUNE PUBLIC (3-12 ans) KADER ATTIA est né en 1970 à Dugny (Seine-St-Denis), il vit et travaille à Berlin. L ATELIER ÉPHÉMÈRE un samedi par mois, de 14h30 à 16h Pour explorer l exposition, peindre,

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/12/INF/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 3 OCTOBRE 2013 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Douzième session Genève, 18 21 novembre 2013 RÉSUMÉ DE L ÉTUDE SUR LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

Du Web to Store au Digital in Store

Du Web to Store au Digital in Store Livre blanc Du Web to Store au Digital in Store Quand votre audience online se transforme en acheteurs offline www.kontestapp.com Introduction Le commerce digital et le commerce traditionnel évoluent de

Plus en détail

CERNER LE SUJET ECJS

CERNER LE SUJET ECJS CERNER LE SUJET ECJS LE SUJET CONTEXTE SE POSER DES QUESTIONS Le piratage informatique ECJS Problème de la réglementation des usages d internet par le droit Pour qui ou pour quoi le piratage informatique

Plus en détail

LE COMMERCE ELECTRONIQUE OPPORTUNITES ECONOMIQUES ET SOCIALES

LE COMMERCE ELECTRONIQUE OPPORTUNITES ECONOMIQUES ET SOCIALES LE COMMERCE ELECTRONIQUE OPPORTUNITES ECONOMIQUES ET SOCIALES François Ossama Prix RFI NET AFRIQUE 2006 du Meilleur site Internet Africain Chef de la Cellule Informatique du MINDUH Président du Réseau

Plus en détail

ASSURANCE BANQUE GESTION D'ACTIFS

ASSURANCE BANQUE GESTION D'ACTIFS ASSURANCE BANQUE GESTION D'ACTIFS Tokyo Séoul Hong Kong Varsovie Amsterdam Bruxelles Londres New York Atlanta Mexico nos clients dans le monde entier ASSURANCE BANQUE GESTION D'ACTIFS 4 votre avenir, notre

Plus en détail

AIR FRANCE ET KLM EN AMERIQUE LATINE

AIR FRANCE ET KLM EN AMERIQUE LATINE AIR FRANCE ET KLM EN AMERIQUE LATINE 1/17 SOMMAIRE ASSURER LA MEILLEURE DESSERTE POSSIBLE ENTRE L AMERIQUE LATINE, L EUROPE, ET AU DELA, L AFRIQUE, LE MOYEN ORIENT ET L ASIE 1) Destinations et fréquences

Plus en détail

FORUM KREYOL FASHION DAYS 2015

FORUM KREYOL FASHION DAYS 2015 FORUM KREYOL FASHION DAYS 2015 PROGRAMME MARDI 2 JUIN INAUGURATION OFFICIELLE Pavillon de la Ville de Pointe-à-Pitre Vernissage de l exposition internationale de photographies KFD 2015 MERCREDI 3 JUIN

Plus en détail

Je deviens un magicien dans ma cuisine

Je deviens un magicien dans ma cuisine Je deviens un magicien dans ma cuisine Dossier de presse Juin 2015 Késako Cuisiner de bons plats simplement et rapidement (en 20 minutes) à partir des aliments à votre disposition Une application gratuite

Plus en détail

L investissement direct et les entreprises françaises

L investissement direct et les entreprises françaises INVESTISSEMENT L investissement direct et les entreprises françaises Michel Houdebine et Agnès Topiol-Bensaïd* * Au moment de la rédaction de cet article, Michel Houdebine et Agnès Topiol-Bensaïd appartenaient

Plus en détail

INFORMATION UTILE POUR LE VOYAGE

INFORMATION UTILE POUR LE VOYAGE INFORMATION UTILE POUR LE VOYAGE Nom officiel: République de l Équateur. C est un pays situé dans le nord-ouest de l Amérique du Sud, sur la ligne équatorienne. Bordé au nord-est par la Colombie, au sud

Plus en détail