Les données sur la biodiversité:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les données sur la biodiversité:"

Transcription

1 Les données sur la : où les trouver, comment les utiliser? Louise Gratton, M.Sc. Consultante en écologie et conservation Atelier sur la conservation des milieux naturels 2015

2 La planification Avant 1970, une aire protégée: Territoire d une certaine étendue, peu ou pas transformé, ayant un intérêt spécial du point de vue scientifique, éducatif et récréatif ou des paysages d un grande valeur esthétique; Justification du choix d une région par l énumération des éléments caractéristiques à protéger. Après 1970: 1979 : Parcs Canada intègre la notion de réseau de parcs nationaux dans sa politique et fait référence aux 48 régions naturelles (39 terrestre et 9 marines) qui devraient y être représentées : MLCP détermine 44 régions naturelles pour représenter la diversité des paysages du Québec : MENV cadre écologique de référence du Québec

3 La planification Critères de représentativité et d unicité demeurent à la base de la planification; Évaluation davantage «mesurable»; Les engagements du Québec face aux conventions internationales en terme de superficies d aires protégées 8 % en 2010 (12 % en 2015; 17 % en 2020); Un réseau représentatif d aires protégées reconnues (UICN) Développement de la méthodologie du filtre brut et filtre fin pour compléter le réseau; Atteinte de l objectif de 8 % en 2009 (9,13 en 2015); En 2010, le ministre du Développement durable, de l Environnement et des Parcs publie le Portrait des aires protégées au Québec Période

4 La planification Planification de la conservation par les ONG à l échelle régionale CNC Appalaches nordiques et Acadie (2006) Basses-terres du Saint-Laurent (2010) Plans de conservation des aires naturelles (18) où investir des ressources pour protéger la d une écorégion. Corridor appalachien, Nature-Action Québec, Écocorridors laurentiens Conseil régional de l environnement du Centre-du Québec (milieux humides) Conférences régionales des élus (CRRNT) Autres (cf. Atlas)

5 Les objectifs Créer un réseau résilient d aires protégées et de corridors de manière à prévenir la perte de et la dégradation des services écologiques (qui pourraient être exacerbés par les changements climatiques); Conserver des écosystèmes à l échelle de paysages fonctionnels (pratiques sylvicoles et agricoles durables, aménagement urbain et périurbain intelligent, etc.); S assurer que les espèces puissent se déplacer d un habitat à l autre pour combler les besoins essentiels à leur survie c est-à-dire s abriter, se nourrir, se reproduire et se disperser; Sensibiliser la population et les décideurs à l interdépendance entre les communautés humaines et les communautés naturelles et à l importance de gérer notre capital naturel avec comme objectif de subvenir aux besoins des générations actuelles et futures.

6 Plan d action La mise en œuvre : La détermination de l état actuel et (réalistement) de l état souhaité pour chacune des cibles; L évaluation des menaces et des facteurs contributifs dont il faudra limiter les impacts sur les cibles de ; L établissement d objectifs de réduction des menaces sur les cibles; La réalisation d actions prioritaires de conservation des cibles à mettre en place: Protection Utilisation durable (gestion, aménagement) Restauration

7 Les cibles Cibles : Écosystèmes forestiers, humides, riverains, aquatiques et ouverts Espèces ou guildes d espèces Exemples d attributs des cibles / fonctionnalité et processus : Taille Connectivité Hydrologie Exemples d attributs des cibles / intégrité Résilience aux changements climatiques Espèces envahissantes et problématiques

8 La base : les données Les données sur la Les sources de références Les gènes Les espèces Les écosystèmes Les aires protégées actuelles ou projetés Les projets de conservation L accès aux données Les données complémentaires

9 Les sources de références Internet est un incontournable mais peut vous faire perdre beaucoup de temps. Commencer par consulter les sources où déjà une partie des références sont consignées. Observatoire global du Saint-Laurent Milieux naturels d intérêt Atlas de restauration des rives du Saint-Laurent Aires protégées en milieux privées

10 L accès aux données Une difficulté de plusieurs secteurs au Québec discutée lors d un sur les données ouvertes le 22/09/2015 https://www.youtube.com/watch?v=ycidizqvi5w Données ouvertes du gouvernement du Canada Données ouvertes du gouvernement du Québec Frais d acquisition de données du gouvernement du Québec Atlas sur la conservation de Deux Pays, Une forêt (2P1F)

11 Les gènes En agriculture et en foresterie, le maintien de la diversité génétiques fait clairement partie des objectifs de gestion durable de ressources alimentaires et forestière. La diversité génétique est en encore très peu utilisée dans la planification de la conservation des milieux naturels et des espèces sauvage qui y vivent. C est souvent un enjeu des programmes de rétablissement d espèces en voie d extinction La diversité génétique peut-elle influencer la planification de la conservation des milieux naturels? Des exemples au Québec à divers niveaux de reconnaissance : caribou forestier, loup de l Est, lynx du Canada.

12 Les espèces en situation précaire Les statuts au provincial Espèce menacée : toute espèce dont la disparition est appréhendée Espèce vulnérable : toute espèce dont la survie est précaire, même si sa disparition n est pas appréhendée Espèce vulnérable à la récolte commerciale : toute espèce qui subit des pression sur leurs populations sauvages par le prélèvement à des fins commerciales Espèce susceptible : toute espèce susceptible d être désignée menacée ou vulnérable

13 Les espèces en situation précaire Les statuts au fédéral Espèce disparue : espèce sauvage qui n existe plus. Espèce disparue du pays : espèce sauvage qu on ne trouve plus à l état sauvage au Canada, mais qui existe ailleurs à l état sauvage. Espèce en voie de disparition : espèce sauvage qui risque, de façon imminente, de disparaître du pays ou de la planète. Espèce menacée : espèce sauvage qui pourrait devenir une espèce en voie de disparition si rien n est fait pour inverser les facteurs menant à sa disparition du pays ou de la planète. Espèce préoccupante : espèce sauvage qui pourrait devenir une espèce menacée ou en voie de disparition en raison de l effet cumulatif de ses caractéristiques biologiques et des menaces qui pèsent sur elle.

14 Les espèces en situation précaire Les rangs de priorité Rang G : échelle globale, rang N : échelle nationale, rang S : à l échelle subnationale ou provinciale 1 = très à risque 2 = à risque 3 = à risque modéré 4 = apparemment non à risque 5 = non à risque (espèce commune, largement répandue et abondante) Exemple: Panax quinquefolius G3G4/N2N3/S2

15 Les espèces en situation précaire Espèces menacées, vulnérables ou susceptibles Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec Base de données gérée par le MDDELCC pour la flore Base de données gérée par le MFFP pour la faune Deux demandes distinctes doivent être acheminées à la direction régionale de chacun des ministères. Le site internet donne le nom et les coordonnées des responsables.

16 Les espèces en situation précaire Les données sur ces espèces MVS pour un site: Nom latin et numéro de l occurrence Nom français Localité, habitat (si déterminé) Localisation (Longitude, latitude) Qualité de l occurrence Précision de l occurrence Indice de Date de la dernière observation Meilleure source

17 Les espèces en situation précaire Précision de l occurrence Précision «S» (précision à la seconde); son emplacement sur la carte est précis à 150 m près; Précision «M» (précision à la minute); son emplacement sur la carte est précis à 1,5 km près; Précision «G» (précision générale); son emplacement sur la carte est précis à 8 km près

18 Les espèces en situation précaire Qualité de l occurrence A : excellente B : bonne C : passable D : faible E : existante, à déterminer F : recherchée mais non retrouvée («failed to find») H : historique X : extirpée Deux sous-cotes peuvent aussi être attribuées : i pour introduite et r pour réintroduite, restaurée

19 Cote de qualité de l occurrence Exemple : Ginseng à cinq folioles Cote A : >500 individus et qualité de l habitat bonne Cote B : >500 individus et qualité de l habitat faible ou 175 à 500 individus et qualité de l habitat bonne Cote C : 175 à 500 individus et qualité de l habitat faible ou 51à 175 individus et qualité de l habitat bonne Cote D : 51à 175 individus et qualité de l habitat faible ou <50 individus et qualité de l habitat bonne ou faible

20 Cote de qualité de l occurrence Exemple : Petit Blongios Cote A : Site où la nidification a été confirmée au moins quatre fois depuis quinze ans; le site a été utilisé au moins huit années durant les quinze dernières. Cote B : Site où la nidification a été confirmée au moins une fois depuis quinze ans; le site a été utilisé au moins six années durant les quinze dernières années. Cote C : Le site a été utilisé au moins deux années durant les quinze dernières années. Cote D : Le site a été utilisé au moins une année depuis les vingt-cinq dernières années peu importe si l habitat offre des conditions adéquates à la nidification de l espèce ; il y a déjà eu nidification, mais on pense que l habitat n offre plus les conditions adéquates à la nidification de l espèce

21 Les espèces en situation précaire Indice de d un site B1 : B2 : (B1.01) Unique occurrence au monde d une espèce G1 (B1.02) Unique occurrence au Québec d une espèce G1 (B1.03) Unique occurrence au Québec d une espèce G2 (B1.04) Unique occurrence au Québec d une espèce G3 (B1.05) Présence d occurrence (s) d excellente qualité d espèces G1 (B1.06) 4 occurrences ou plus d excellente à bonne qualité d espèces G2 (B1.07) Unique occurrence au Québec d une espèce S1 (B1.08) 4 occurrences ou plus d excellente qualité d espèces S1 (B2.01) Présence d occurrence (s) autres que d excellente qualité d espèces G1 (B2.02) 1-3 occurrences d excellente à bonne qualité d espèces G2 (B2.03) Présence d occurrence (s) d excellente qualité d espèces G3 (B2.04) 1-3 occurrences d excellente qualité d espèces S1 (B2.05) 4 occurrences ou plus de qualité passable d espèces G2 (B2.06) 4 occurrences ou plus de bonne qualité d espèces G3 (B2.07) 4 occurrences ou plus de bonne qualité d espèces S1 (B2.08) 10 occurrences ou plus d excellente ou de bonne qualité d espèces S2

22 Les espèces en situation précaire Indice de (suite) B3 : (B3.01) 1-3 occurrences de qualité passable d espèces G2 (B3.02) 1-3 occurrences de bonne qualité d espèces G3 (B3.03) 1-3 occurrences de bonne qualité d espèces S1 (B3.04) 4-9 occurrences d excellente qualité d espèces S2 (B3.05) 1-3 occurrences d excellente qualité d espèce (s) S2 (B3.06) 4-9 occurrences de bonne qualité d espèces S2 (B3.07) 4 occurrences ou plus de qualité passable d espèces G3 (B3.08) 4 occurrences ou plus de qualité passable d espèces S1 (B3.09) 4 occurrences ou plus d excellente qualité d espèces S3 (B3.10) 10 occurrences ou plus parmi les cas suivants : cote de qualité faible, historique, à caractériser (B3.11) 1-3 occurrences de bonne qualité d espèce (s) S2

23 Les espèces en situation précaire Indice de (suite) B4 : (B4.01) 1-3 occurrences de qualité passable d espèces G3 (B4.02) 1-3 occurrences de qualité passable d espèces S1 (B4.03) 1-3 occurrences d excellente qualité d espèces S3 (B4.04) 4 occurrences ou plus de bonne qualité d espèces S3 (B4.05) 4 occurrences ou plus de qualité passable d espèces S2 (B4.06) 1-3 occurrences de bonne qualité d espèces S3 (B4.07) 4 occurrences ou plus parmi les cas suivants : cote de qualité faible, historique, à caractériser. B5 : (B5.01) 1-3 occurrences de qualité passable d espèces S2 (B5.02) 4 occurrences ou plus de qualité passable d espèces S3 (B5.03) 1-3 occurrences de qualité passable d espèces S3 (B5.04) 1-3 occurrences parmi les cas suivants : cote de qualité faible, historique, à caractériser

24 Les espèces en situation précaire Autres sources de données pour les oiseaux SOS-POP : Suivi des populations d oiseaux en péril Atlas des oiseaux nicheurs du Québec 1 Consulter en ligne : Étude des populations d oiseaux du Québec (ÉPOQ) 1 Espèces d oiseaux prioritaires par région de conservation des oiseaux (RCO) 1 1 Espèces communes également

25 Les espèces communes Autres sources de données pour les amphibiens et reptiles: Atlas des amphibiens et reptiles du Québec Autres sources de données pour les mammifères: Statistiques de chasse par unité de gestion Statistiques de piégeage

26 Les espèces exotiques envahissantes Outil de détection des espèces exotiques envahissantes (EEE): SENTINELLE https://www.pub.mddefp.gouv.qc.ca/scc/#no-back-button Flore: Liste et description des plantes sur le site (395 espèces au Québec dont 31 sont problématiques) Faune: Liste et description des animaux plus complètes (23 espèces présentes et 10 potentielles) especes/envahissantes/index.jsp Conseil québécois des espèces exotiques envahissantes et (Saint-Laurent)

27 Habitats fauniques cartographiés 1 et protégés sur les terres du domaine de l'état en 2011 Type d'habitat Nombre d'habitats Sup. app. (km 2 ) 01- Habitat du poisson , Aire de concentration d'oiseaux aquatiques , Héronnière (bande de protection m) , Colonie d'oiseaux sur une île ou une presqu'île 125 6, Aire de confinement du cerf de Virginie , Aire de fréquentation du caribou au sud du 52 e parallèle , Habitat du rat musqué , Vasière 32 1, Habitat d'espèces vulnérables ou menacées , Colonie d'oiseaux en falaise 15 2, Aire de mise bas du caribou au nord du 52 e parallèle ,76 Total ,94 1 L'habitat du poisson non cartographié est aussi légalement protégé sur les terres du domaine de l'état.

28 Les écosystèmes Un écosystème est un ensemble dynamique de plantes, d animaux, de micro-organismes qui, avec leur environnement non vivant, forment une unité fonctionnelle. Il n existe aucun répertoire sur les écosystèmes naturels du Québec. Une communauté naturelle est un assemblage de plantes et d animaux qui interagissent dans l espace et le temps dans un contexte écologique donné. Ce sont surtout les associations végétales qui sont utilisées comme le degré le plus fin d identification des communautés naturelles constituées d assemblages de plantes. Le CDPNQ est à cataloguer les communautés naturelles (il en est à ce jour 600 inscriptions). Cette liste est disponible mais les localités ne sont pas été répertoriées.

29 Les écosystèmes Les milieux forestiers Le peuplement forestier est un substitut plus ou moins adéquat pour décrire la communauté forestière (Différence entre le 3 ième et 4 ième décennal) Avec la cartographie du 4 ième décennal, le Systéme d inventaire écoforestier du MFFP, on identifie: le type écologique qui est une portion de territoire, à l échelle locale, présentant une combinaison permanente de la végétation potentielle et des caractéristiques physiques du milieu. le type forestier qui décrit la végétation actuelle à l aide du type physionomique, du couvert arborescent et du groupe d espèces indicatrices.

30

31

32 FE 22 = Érablière à /lleul sur dépôt minéral mince, de texture moyenne et de drainage mésique

33 Les écosystèmes Les milieux forestiers (suite) Les informations sur le type forestier le type de couvert; le groupement d essences la classe de densité; la classe de hauteur; la classe d âge; La classe de pente le dépôt de surface; la classe de drainage; le type écologique. et plus ErsFt B2JIN F ESFT B2JIN B1A 30 FE22 F PEEO C330 B1A 30 FE22

34 Les écosystèmes Les milieux forestiers (suite) Écosystèmes forestiers exceptionnels (EFE) (forêt ancienne, forêt rare, forêt refuge) connaissances-ecosystemes.jsp#exceptionnels La Montérégie est la seule région ou l Agence forestière pour laquelle le MFFP a une entente pour diffuser l information sur les EFE

35 Les écosystèmes Les milieux humides MDDELCC : Étang, marais, marécage, tourbière ombrotrophe, minérotrophe et boisé Canards illimités Canada (CIC) distingue aussi l eau peu profonde se trouve l herbier aquatique et la prairie humide (incluse dans le marais) CIC a produit un portrait des milieux humides pour chacune des 17 régions administratives du Québec appelés plans régionaux de conservation plans-regionaux-de-conservation-des-milieux-humides/

36 Les écosystèmes Les milieux humides (suite) Cartographie détaillée des milieux humides réalisée par Canards Illimités et le MDDELCC Cartographie détaillée des milieux humides du territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) (2010) Cartographie détaillée des milieux humides du territoire du Centre-du-Québec (CdQ) (2012) webmap=e53987f046964a65bc8daeb9ef257b20

37

38 Les milieux aquatiques Les milieux riverains Les écosystèmes Les milieux ouverts naturels Alvars Falaises, escarpements et talus d éboulis Landes Dunes actives et stabilisées Les milieux ouverts anthropiques Friches arbustives, herbacées et cultures pérennes

39 Les aires protégées Le registre des aires protégées du Québec La désignation ou le statut de protection Le toponyme du territoire Le responsable de ce territoire L'emplacement du territoire Le classement de chaque territoire en tenant compte des catégories de l UICN La superficie Dans le cas de réserve naturelle reconnue, 4 attributs de plus: Nom du propriétaire Adresse du propriétaire Organisme de conservation partie à l entente (s il y a lieu) Durée de la reconnaissance

40 Les catégories de l UICN Catégorie Ia : Aire protégée administrée principalement pour la science et la protection de la nature. Exemple au Québec : la réserve écologique Catégorie Ib : Aire protégée administrée principalement pour la protection des ressources sauvages. Exemple au Québec : Aucun Catégorie II : Aire protégée administrée principalement pour la protection des écosystèmes et aux fins de récréation. Exemple au Québec : le parc national québécois. Catégorie IV : Aire protégée administrée principalement aux fins de conservation par l aménagement Exemple au Québec : aire de confinement du cerf de Virginie Catégorie V : Aire protégée administrée principalement dans le but d assurer la conservation de paysages terrestres ou marins et aux fins récréatives. Exemple au Québec : Aucun Catégorie VI: Aire protégée administrée principalement aux fins d utilisation durable des écosystèmes naturels. Exemple au Québec : aire de concentration d oiseaux aquatiques

41 Plus de 30 désignations au registre Parc de la Commission de la capitale nationale (Canada) Parc national du Québec Parc national et réserve de parc national du Canada Refuge biologique Refuge d'oiseaux migrateurs Refuge faunique Réserve aquatique Réserve aquatique projetée Réserve de Réserve de projetée Réserve de territoire pour fin d aire protégée Réserve de parc national du Québec Réserve écologique Réserve écologique projetée Réserve nationale de faune

42 Suite Écosystème forestier exceptionnel - Forêt ancienne Écosystème forestier exceptionnel - Forêt rare Écosystème forestier exceptionnel - Forêt refuge Habitat d'une espèce floristique menacée ou vulnérable Habitat faunique - Aire de concentration d'oiseaux aquatiques Habitat faunique - Aire de confinement du cerf de Virginie Habitat faunique - Colonie d'oiseaux en falaise Habitat faunique - Colonie d'oiseaux sur une île ou une presqu'île Habitat faunique - Habitat du rat musqué Habitat faunique - Habitat d'une espèce faunique menacée ou vulnérable Habitat faunique - Héronnière (bande de protection m) Habitat faunique - Vasière Milieu marin protégé Réserve naturelle reconnue Milieu naturel de conservation volontaire (INCOMPLET)

43 Les aires protégées en terres privées La conservation en terres privées réalisée par les propriétaires fonciers et les organismes de conservation permet de préserver des sites naturels au sien de plusieurs collectivités du Québec. Ces sites ne sont généralement pas répertoriés. Le répertoire du Réseau de milieux naturels protégées (RMN) vise à les regrouper. C est un outil unique qui peut contribuer significativement à tout exercice de planification de l aménagement du territoire.

44 Les projets de conservation Il n y a pas de répertoire de projets comme tel, mais les sources suivantes peuvent vous donner des pistes. En terres privées: Les organismes membres du réseau de milieux naturels protégés En terres publiques (nouvelles aires protégées ou agrandissement): MDDELCC, Direction de l'écologie et de la conservation MFFP, Direction des parcs nationaux Société des établissements de plein air du Québec Environnement Canada, Agence Parcs Canada

45 Les autres sites d intérêt Localités d intérêt écologique ou autre au niveau régional ou local Schéma d aménagement des MRC Plan d urbanisme des municipalités Organismes environnementaux et de conservation Communautés locales et Premières Nations (activités traditionnelles) Clubs et personnes ressources : forestiers, gestionnaires de pourvoiries, ornithologues, botanistes, mycologues amateurs, trappeurs, chasseurs, randonneurs, pisteurs

46 Les données complémentaires Les bassins versants Le réseau hydrographique Les composantes géologiques et géomorphologiques Le cadre écologique de référence Les affectations du territoire Le réseau routier Autres (îlots de chaleur, empreinte humaine, etc.)

47 Les données sur la sont de plus en plus disponibles sous forme numérique et l arrivée de nouveaux outils (ex. Lidar) MÊMES LES MEILLEURES DONNÉES NUMÉRIQUES NE REMPLACENT PAS LA VALIDATION SUR LE TERRAIN

48 Questions?

Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent. Ateliers

Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent. Ateliers Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent Ateliers Sur la conservation des milieux naturels / 16 et 17 mars 2007, Montréal Par Catherine

Plus en détail

Plan de gestion des milieux humides et hydriques:

Plan de gestion des milieux humides et hydriques: Plan de gestion des milieux humides et hydriques: intégration de paramètres «urbains» dans l évaluation de la valeur écologique Juin 2013 Par Virginie Dumont, biol. 1 Plan de présentation 1. Règlementation

Plus en détail

Rappels et nouveautés, partie 2

Rappels et nouveautés, partie 2 Le don écologique comme outil de conservation: Rappels et nouveautés, partie 2 Steeve Morasse, biologiste Direction générale de l écologie et de la conservation Ateliers sur la conservation des milieux

Plus en détail

Plan préliminaire d intervention pour la conservation des milieux naturels dans la gestion territoriale au Centre-du-Québec

Plan préliminaire d intervention pour la conservation des milieux naturels dans la gestion territoriale au Centre-du-Québec Plan préliminaire d intervention pour la conservation des milieux naturels dans la gestion territoriale au Centre-du-Québec Andréanne Blais biologiste, chargée de projet 4 décembre 2012 Ordre de la présentation

Plus en détail

La caractérisation des milieux humides : vers un outil de planification à Shawinigan! 2e Colloque Eau et municipalités 26 février 2015

La caractérisation des milieux humides : vers un outil de planification à Shawinigan! 2e Colloque Eau et municipalités 26 février 2015 La caractérisation des milieux humides : vers un outil de planification à Shawinigan! 2e Colloque Eau et municipalités 26 février 2015 Jescika Lavergne, biologiste Responsable de l environnement Ville

Plus en détail

Fiches techniques des bois d intérêt écologique sur le territoire de la Communauté Métropolitaine de Montréal Bois validés en 2002

Fiches techniques des bois d intérêt écologique sur le territoire de la Communauté Métropolitaine de Montréal Bois validés en 2002 Fiches techniques des bois d intérêt écologique sur le territoire de la Communauté Métropolitaine de Montréal Bois validés en 2002 Bois de La Prairie (La Commune) No du plan RCI : CS-05 Municipalité :

Plus en détail

Conservation des milieux naturels de la municipalité d Austin Portrait cartographique des éléments d intérêt écologique du mont Chagnon

Conservation des milieux naturels de la municipalité d Austin Portrait cartographique des éléments d intérêt écologique du mont Chagnon Conservation des milieux naturels de la municipalité d Austin Portrait cartographique des éléments d intérêt écologique du mont Chagnon Décembre 2011 Équipe de travail Coordination : Rédaction et édition

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

Contexte du projet de paysage humanisé pour l ouest de l île Bizard (Ville de Montréal)

Contexte du projet de paysage humanisé pour l ouest de l île Bizard (Ville de Montréal) Contexte du projet de paysage humanisé pour l ouest de l île Bizard (Ville de Montréal) L Île Bizard est située au nord-ouest de l archipel montréalais. Elle est reconnue pour sa qualité de vie, son magnifique

Plus en détail

Région administrative de Montréal (06) Mars 2012

Région administrative de Montréal (06) Mars 2012 Page titre Région administrative de Montréal (06) Mars 2012 La société de conservation Canards Illimités Canada est un organisme privé sans but lucratif dont la mission est de : «conserver les milieux

Plus en détail

Programme d aménagement intégré par sous-bassin versant de la Fondation de la Faune du Québec

Programme d aménagement intégré par sous-bassin versant de la Fondation de la Faune du Québec BIENVENUE Programme d aménagement intégré par sous-bassin versant de la Fondation de la Faune du Québec Par Marcel Quirion Coordonnateur de projets, Fondation de la faune du Québec Joanne Marchesseault

Plus en détail

Aménagements favorisant la biodiversité

Aménagements favorisant la biodiversité Aménagements favorisant la biodiversité 2013-2018 Programme d appui en agroenvironnement Volet 1 Interventions en agroenvironnement par une exploitation agricole Objet de l aide financière Appuyer les

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES ET LES ENJEUX EN MATIÈRE DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES ET LES ENJEUX EN MATIÈRE DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES ET LES ENJEUX EN MATIÈRE DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES Avis Présenté au ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs du Québec

Plus en détail

LES AIRES PROTÉGÉES MULTICLASSES ET LA CATÉGORIE VI DE L UICN. De nouvelles perspectives de conservation à l échelle régionale

LES AIRES PROTÉGÉES MULTICLASSES ET LA CATÉGORIE VI DE L UICN. De nouvelles perspectives de conservation à l échelle régionale LES AIRES PROTÉGÉES MULTICLASSES ET LA CATÉGORIE VI DE L UICN De nouvelles perspectives de conservation à l échelle régionale INTRODUCTION: Une petite perspective internationale CONVENTION SUR LA DIVERSITÉ

Plus en détail

Corridor Châteauguay-Léry

Corridor Châteauguay-Léry Corridor Châteauguay-Léry Historique Problématique sociopolitique Corridor Châteauguay-Léry Printemps 2008 : alerte au développement Documentation Développement de réseaux de contacts Élaboration d une

Plus en détail

Le Nord du N.-B. Investissement au N.-B. $16.8 millions en investissement. Avril 2014. Scieries

Le Nord du N.-B. Investissement au N.-B. $16.8 millions en investissement. Avril 2014. Scieries Le Nord du N.-B. $16.8 millions en investissement Avril 2014 Scieries Scierie Grande Rivière (Saint Léonard) $2.5 millions en investissement Nouveau tamis et système de convoyeur pour copeaux Scierie Kedgwick

Plus en détail

Présentation de l entreprise

Présentation de l entreprise Présentation de l entreprise Notre Mission La mission de la SSHG est de fournir les services nécessaires à l aménagement des forêts pour assurer leur renouvellement. Depuis 1978, la Société Sylvicole de

Plus en détail

EXPÉRIENCE DU QUÉBEC

EXPÉRIENCE DU QUÉBEC Atelier sur les aires protégées Stratégies à travers le Canada, établir du support et mettre en évidence l'importance pour le Nouveau-Brunswick EXPÉRIENCE DU QUÉBEC Jacques Perron Conseil canadien des

Plus en détail

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois Protection paysagère Outil de protection du patrimoine paysager I. LA PROCEDURE Les communes non couvertes par un PLU ayant mis en place une carte communale ont la possibilité

Plus en détail

PRESENTATION SYNTHETIQUE DE L ENQUETE «COOPERATION DECENTRALISEE & BIODIVERSITE»

PRESENTATION SYNTHETIQUE DE L ENQUETE «COOPERATION DECENTRALISEE & BIODIVERSITE» PRESENTATION SYNTHETIQUE DE L ENQUETE «COOPERATION DECENTRALISEE & BIODIVERSITE» L ENQUETE EN LIGNE Lien d accès : https://fr.surveymonkey.com/s/enqueteuicncoopdecbiodiv Mot de passe : enqueteuicn Réponse

Plus en détail

La cartographie des habitats de la RNN de Saint-Quentin-en-Yvelines, L inventaire des zones humides de l Etablissement public Paris-Saclay,

La cartographie des habitats de la RNN de Saint-Quentin-en-Yvelines, L inventaire des zones humides de l Etablissement public Paris-Saclay, FICHE DE SYNTHESE Contexte : Les zones humides sont des milieux rares à l échelon national (4% du territoire) et fortement menacés par les activités anthropiques. La publication, en France en 1994, de

Plus en détail

De La Forêt de Trappes- Port Royal aux Etangs de St Hubert En passant par le Vallon du Pommeret Espaces Naturels Menacés!

De La Forêt de Trappes- Port Royal aux Etangs de St Hubert En passant par le Vallon du Pommeret Espaces Naturels Menacés! De La Forêt de Trappes- Port Royal aux Etangs de St Hubert En passant par le Vallon du Pommeret Espaces Naturels Menacés! SITES, MONUMENTS, PAYSAGESREMARQUABLESOUCLASSES MENACESPARLEPROLONGEMENTDEA12 La

Plus en détail

Outils et démarches structurantes au Québec: où en sommes-nous?

Outils et démarches structurantes au Québec: où en sommes-nous? Outils et démarches structurantes au Québec: où en sommes-nous? Philippe Bourke, Directeur général du RNCREQ Antoine Verville, Directeur général adjoint du ROBVQ 3e Forum national sur les lacs Mont-Tremblant,

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 511-6-2011

RÈGLEMENT NUMÉRO 511-6-2011 RÈGLEMENT NUMÉRO 511-6-2011 RÈGLEMENT NUMÉRO 511-6-2011 DÉCRÉTANT UN CONTRÔLE INTÉRIMAIRE PROHIBANT UNE CONSTRUCTION, UN OUVRAGE OU DES TRAVAUX SUR DES TERRAINS COMPORTANT UN MILIEU HUMIDE SANS UNE CARACTÉRISATION

Plus en détail

Rejoignez-nous sur @CarrefourEau et débattez sur #CGLE16

Rejoignez-nous sur @CarrefourEau et débattez sur #CGLE16 Rejoignez-nous sur @CarrefourEau et débattez sur #CGLE16 Organisé par En partenariat avec «Quels effets des programmes de restauration des zones humides sur l état des eaux?» Laurent VIENNE Chargé de mission

Plus en détail

Gestion d un monument historique cité: l exemple de la maison Mary-Dorothy-Molson

Gestion d un monument historique cité: l exemple de la maison Mary-Dorothy-Molson Gestion d un monument historique cité: l exemple de la maison Mary-Dorothy-Molson Gestion d un monument historique cité: le cas de la maison Mary-Dorothy-Molson José Froment, 12 juin 2009 Denise Caron,

Plus en détail

«Data mining» floristique sur le territoire de la Côte-Nord

«Data mining» floristique sur le territoire de la Côte-Nord «Data mining» floristique sur le territoire de la Côte-Nord Line Couillard et Abdoul-Ousmane Dia Direction du patrimoine écologique et des parcs Ministère du Développement durable, de l Environnement,

Plus en détail

Conseil régional de l environnement du Centre-du-Québec CRECQ. Les milieux humides. des terres naturels et essentiels!

Conseil régional de l environnement du Centre-du-Québec CRECQ. Les milieux humides. des terres naturels et essentiels! Les milieux humides des terres naturels et essentiels! Plan de la présentation Répartition des milieux humides Introduction aux milieux humides Coûts des milieux humides Conserver ou limiter? Répartition

Plus en détail

Un bassin versant et la GIEBV Les OBV au Québec Le COBAVER VS et la SCABRIC Le plan directeur de l eau (PDE) en théorie Le PDE en pratique

Un bassin versant et la GIEBV Les OBV au Québec Le COBAVER VS et la SCABRIC Le plan directeur de l eau (PDE) en théorie Le PDE en pratique La gestion intégrée de l eau par bassin versant dans la Vallée du Haut Saint Laurent Isabelle Rodrigue, COBAVER VS Geneviève Audet, SCABRIC 17 janvier 2013 Saint Timothée Photo: SCABRIC Plan de présentation

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES...1 INTRODUCTION...3 1. MÉTHODOLOGIE POUR LA CARACTÉRISATION DU PÉRIMÈTRE...4

TABLE DES MATIÈRES...1 INTRODUCTION...3 1. MÉTHODOLOGIE POUR LA CARACTÉRISATION DU PÉRIMÈTRE...4 - 1 - TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES...1 INTRODUCTION...3 1. MÉTHODOLOGIE POUR LA CARACTÉRISATION DU PÉRIMÈTRE...4 2. CRITÈRES DE CARACTÉRISATION...6 A) Présence d écosystèmes forestiers exceptionnels

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement 1 Contexte et objectifs

Plus en détail

Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent

Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent Le défi de l'ae au BSL: Concevoir des modalités d'aménagement qui tiennent compte des effets créés par les processus qui ont dynamisé

Plus en détail

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc LA CONVENTION DE BERNE AU MAROC Le Maroc est Partie contractante à la Convention de Berne

Plus en détail

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT... FICHE DE PROJET SOMMAIRE CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2 OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...3 CHRONOGRAMME DES ACTIVITES (Cf. Tableau 3)...3 Tableau

Plus en détail

Cadre légal des CLD. Au Canada le développement socioéconomique relève de la juridiction des provinces

Cadre légal des CLD. Au Canada le développement socioéconomique relève de la juridiction des provinces Banque de terres Simon Ouellet Agent de développement rural Un outil pour le développement territorial CLD des Collines-de-l Outaouais Emmanuel Roy Agent de développement écologique Cadre légal des CLD

Plus en détail

Comment créer un refuge faunique:

Comment créer un refuge faunique: Comment créer un refuge faunique: de la théorie à la pratique! Lyne Bouthillier 1, Anaïs Boutin 2 et Isabelle Parent 3 1 MRNF, Direction de l'expertise Énergie-Faune-Forêts-Mines-Territoires de l'estrie-montréal-montérégie

Plus en détail

Protocole d inventaire de la ressource

Protocole d inventaire de la ressource Protocole d inventaire de la ressource L inventaire L inventaire se réalise en trois étapes qui consistent en : 1. L analyse cartographique du territoire à inventorier et la première visite sur le terrain

Plus en détail

Mise en œuvre du plan de gestion de la lagune de Bouin Aménagements écologiques et hydrauliques

Mise en œuvre du plan de gestion de la lagune de Bouin Aménagements écologiques et hydrauliques Mise en œuvre du plan de gestion de la lagune de Bouin Aménagements écologiques et hydrauliques Contexte La Lagune de Bouin se trouve sur un polder créé à dans les années 1960. Il s'agit d'une propriété

Plus en détail

Les milieux humides. La réglementation. Comité Multipartite sur la gestion des fumiers et de l agriculture durable en Chaudière-Appalaches

Les milieux humides. La réglementation. Comité Multipartite sur la gestion des fumiers et de l agriculture durable en Chaudière-Appalaches Les milieux humides La réglementation Comité Multipartite sur la gestion des fumiers et de l agriculture durable en Chaudière-Appalaches 7 novembre 2007 1. Le cadre légal Loi sur la qualité de l environnement,

Plus en détail

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE) Réunion commission EauBiodiversité-Déchets 22 janvier 2015 DGALN - Direction de l'eau et de la Biodiversité 1 Ordre du jour

Plus en détail

Dossier de Presse Journée Mondiale des Zones Humides 2 février 2011

Dossier de Presse Journée Mondiale des Zones Humides 2 février 2011 Dossier de Presse Journée Mondiale des Zones Humides 2 février 2011 Contact presse : Murielle THERMED Directrice du Développement et de la Communication Parc Naturel Régional de la Martinique Tél. : 06

Plus en détail

12 % d aires protégées au Québec d ici 2015

12 % d aires protégées au Québec d ici 2015 12 % d aires protégées au Québec d ici 2015 André R. Bouchard, Direction du patrimoine écologique et des parcs Service des aires protégées Support infographique : Yves Lachance Amqui. Matane, Rimouski

Plus en détail

La gestion intégrée des zones côtières pour une meilleure gestion de l environnement au bénéfice des populations

La gestion intégrée des zones côtières pour une meilleure gestion de l environnement au bénéfice des populations La gestion intégrée des zones côtières pour une meilleure gestion de l environnement au bénéfice des populations Exemple du développement d un mode de gestion des risques côtiers adaptés à Ouvéa, îles

Plus en détail

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE Hervé LETHIER, EMC2I INTRODUCTION OBJECTIFS L INSTRUMENT LES INDICATEURS UN PREMIER BILAN INTRODUCTION OBJECTIF De simples inventaires spécialisés et ciblés Combler

Plus en détail

Serre de la Fare. Valorisation du patrimoine foncier de l Etablissement public Loire Réunion d information Le Puy en Velay, 28 novembre 2012

Serre de la Fare. Valorisation du patrimoine foncier de l Etablissement public Loire Réunion d information Le Puy en Velay, 28 novembre 2012 Serre de la Fare Valorisation du patrimoine foncier de l Etablissement public Loire Réunion d information Le Puy en Velay, 28 novembre 2012 Invités à la réunion Présidents des Commissions Prospective,

Plus en détail

I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I. Mise en place d une bourse d échange d arbres

I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I. Mise en place d une bourse d échange d arbres I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I Mise en place d une bourse d échange d arbres I Ordre du jour I 1 - Les caractéristiques du réseau bocager 2 -

Plus en détail

Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau

Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau 1971 ST-LOUIS, GATINEAU (QUÉBEC) J8T 4H6 R.B.Q 2592 3533-93 Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau Lots 3 966 254 et 2 957 115 MISE

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE Schéma d Aménagement et de Gestion et de des Gestion Eaux de Eaux du bassin du bassin du Loir du Loir Demi-journée d information et d échange sur la thématique «zones Bureau humides la» CLE Le 25 avril

Plus en détail

Zones humides De la connaissance à... La gestion. Mercredi 25 avril 2012

Zones humides De la connaissance à... La gestion. Mercredi 25 avril 2012 Zones humides De la connaissance à...... La gestion Mercredi 25 avril 2012 - Présentation Forum des Marais Atlantiques - Prélocalisation - Inventaire - Les zones humides prioritaires Le Forum des Marais

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS)

ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS) ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS) PROJET DE GESTION DES RESSOURCES EN EAU ET DE L ENVIRONNEMENT DU BASSIN DU FLEUVE SENEGAL (GEF/BFS) ATELIER DE CONCERTATION SUR LA GESTION DES

Plus en détail

Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi

Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi Traduction juridique du concept de réserve de biosphère en droit national Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi Ce projet de modèle de loi a été

Plus en détail

Cadre de référence administratif du Corridor forestier du mont Saint-Bruno

Cadre de référence administratif du Corridor forestier du mont Saint-Bruno Ville de Montréal Air Imex Ltée Cadre de référence administratif du Corridor forestier du mont Saint-Bruno Trame verte et bleue du Grand Montréal Louis Étienne Doré CMM Septembre 2013 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

RESERVES DE BIODIVERSITE POUR SEPT TERRITOIRES ET DE RESERVE AQUATIQUE POUR UN TERRITOIRE DANS LA REGION ADMINISTRATIVE DE L ABITIBI-TEMISCAMINGUE

RESERVES DE BIODIVERSITE POUR SEPT TERRITOIRES ET DE RESERVE AQUATIQUE POUR UN TERRITOIRE DANS LA REGION ADMINISTRATIVE DE L ABITIBI-TEMISCAMINGUE MÉMOIRE DEPOSE AU BUREAU D AUDIENCES PUBLIQUES SUR L ENVIRONNEMENT (BAPE) DANS LE CADRE DES AUDIENCES PUBLIQUES POUR LES PROJETS DE RESERVES DE BIODIVERSITE POUR SEPT TERRITOIRES ET DE RESERVE AQUATIQUE

Plus en détail

GÉOGRAPHIE BACCALAURÉAT MAJEURE MINEURE

GÉOGRAPHIE BACCALAURÉAT MAJEURE MINEURE » BACCALAURÉAT MAJEURE MINEURE PROGRAMME CAMPUS ADMISSION RÉGIME 1 Baccalauréat Rimouski automne hiver TC TP Majeure Rimouski automne hiver TC TP Mineure Rimouski automne hiver TC TP BACCALAURÉAT MAJEURE

Plus en détail

Respecter les valeurs de la nature ISO 140 0

Respecter les valeurs de la nature ISO 140 0 Respecter les valeurs de la nature on nem tion envir a c fi ti r e C 1 ISO 140 0 entale L entreprise Klasmann-Deilmann est la plus performante des entreprises du domaine des supports de culture. Associant

Plus en détail

OMD 7 - Assurer un environnement durable

OMD 7 - Assurer un environnement durable OMD 7 - Assurer un environnement durable Garantir à la population un environnement durable et sain constitue le socle du septième Objectif du Millénaire pour le Développement (OMD). Cet objectif cible

Plus en détail

La gestion des propriétés protégées

La gestion des propriétés protégées La gestion des propriétés protégées Ateliers sur la conservation des milieux naturels 16 octobre 2015 Caroline Gagné Chargée de projets - Outaouais Contenu de la formation! Le cas des propriétés en plein

Plus en détail

Introduction...3. Mise en contexte...4. Fédéral...5. National (Québec)...5. Régional...6. Local...6. Montréal...7. Modèle de portrait...

Introduction...3. Mise en contexte...4. Fédéral...5. National (Québec)...5. Régional...6. Local...6. Montréal...7. Modèle de portrait... OUTILS DE RÉALISATION D UN PORTRAIT DE MILIEU IEU DANS LE CADRE DE L L OPÉRATION QUARTIER Août 2003 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3 Mise en contexte...4 Fédéral...5 National (Québec)...5 Régional...6

Plus en détail

Présentation du projet de SRCE

Présentation du projet de SRCE Présentation du projet de SRCE Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDTL Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Champagne-Ardenne www.champagne-ardenne.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

ORLY-SUR-MORIN PLU PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES ÉTUDES

ORLY-SUR-MORIN PLU PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES ÉTUDES ORLY-SUR-MORIN PLU PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES ÉTUDES Document Établi le 25 juillet 2013 La Loi Engagement National pour l'environnement a défini le contenu du Projet d'aménagement

Plus en détail

Figure 12 : Sites NATURA 2000

Figure 12 : Sites NATURA 2000 Figure 12 : Sites NATURA 2000 THEMA Environnement 21 Figure 13 : Carte - sites naturels sensibles THEMA Environnement 22 2.5.1.5 Les arrêtés de protection de biotope En limite nord-ouest du territoire

Plus en détail

Planification forestière opérationnelle Solutions optimisées par LiDAR

Planification forestière opérationnelle Solutions optimisées par LiDAR Planification forestière opérationnelle Solutions optimisées par LiDAR Département foresterie Secteur Secteur Frazie Environnement UAF 31-53 Québec an de la présentation. Mise en contexte général. Sapinière

Plus en détail

Université CADI AYYAD master tourisme, patrimoine et développement durable

Université CADI AYYAD master tourisme, patrimoine et développement durable Université CADI AYYAD master tourisme, patrimoine et développement durable Protection de la faune et de la flore au Maroc :Encadré par DR. Mr EL AKLAA plan Introduction I- La biodiversité au Maroc III-La

Plus en détail

POLITIQUE DE CONSERVATION ET DE MISE EN VALEUR DES MILIEUX NATURELS D INTÉRÊT 4 novembre 2009

POLITIQUE DE CONSERVATION ET DE MISE EN VALEUR DES MILIEUX NATURELS D INTÉRÊT 4 novembre 2009 POLITIQUE DE CONSERVATION ET DE MISE EN VALEUR DES MILIEUX NATURELS D INTÉRÊT 4 novembre 2009 TABLE DES MATIÈRES NOTRE PATRIMOINE NATUREL LAVALLOIS...1 HISTORIQUE ET MISE EN CONTEXTE...3 ÉTAT DE LA SITUATION...8

Plus en détail

08. RESSOURCES FINANCIÈRES DISPONIBLES

08. RESSOURCES FINANCIÈRES DISPONIBLES 08. RESSOURCES FINANCIÈRES DISPONIBLES La présente section du coffre à outils répertorie diverses formes d aide financière pouvant être offertes aux propriétaires de biens patrimoniaux (programmes d aide,

Plus en détail

Sélection des crédits de priorité régionale de LEED v4 Canada

Sélection des crédits de priorité régionale de LEED v4 Canada Sélection des crédits de priorité régionale de LEED v4 Canada Que sont les crédits de priorité régionale? Les crédits de priorité régionale ont été mis en place dans les systèmes d évaluation LEED 2009

Plus en détail

PLANIFIER POUR CONSERVER FICHE 2-09

PLANIFIER POUR CONSERVER FICHE 2-09 PLANIFIER POUR CONSERVER FICHE 2-09 Comme il a été établi précédemment, le territoire à l étude comporte de nombreuses particularités écologiques en raison de sa condition d estuaire d eau douce à saumâtre.

Plus en détail

Nouvelles exigences en matière de gestion des eaux pluviales au Québec

Nouvelles exigences en matière de gestion des eaux pluviales au Québec Nouvelles exigences en matière de gestion des eaux pluviales au Québec Denis Martel, ing. M.Sc. Pôle d expertise municipale Direction régionale de l'analyse et de l'expertise Bureau de Montréal Ministère

Plus en détail

Les milieux humides et hydriques. Audrey Lachance, Bureau d écologie appliquée

Les milieux humides et hydriques. Audrey Lachance, Bureau d écologie appliquée Les milieux humides et hydriques Audrey Lachance, Bureau d écologie appliquée Plan de la présentation Qu est-ce que c est? Les types de milieux humides Le portrait régional Le cours d eau, le littoral

Plus en détail

Conseil de développement du Grand Dax Collège Environnement et Développement Durable 3 Avril 2007

Conseil de développement du Grand Dax Collège Environnement et Développement Durable 3 Avril 2007 Conseil de développement du Grand Dax Collège Environnement et Développement Durable 3 Avril 2007 1 Election Présentation I) Les orientations de nos partenaires - Schéma Régional d Aménagement et de Développement

Plus en détail

Mémoire. Plan de conservation du site patrimonial du Bois-de- Saraguay

Mémoire. Plan de conservation du site patrimonial du Bois-de- Saraguay Mémoire Plan de conservation du site patrimonial du Bois-de- Saraguay Novembre 2015 Maison du développement durable 50, rue Sainte-Catherine Ouest, bureau 300 Montréal (Qc) H2X 3V4 Tél. : 514-842-2890

Plus en détail

LES RESERVES NATURELLES REGIONALES

LES RESERVES NATURELLES REGIONALES Les Réserves Naturelles Régionales en Région Pays de la Loire Références juridiques Définition Code de l environnement, art. L. 332-1 à L. 332-27, intégrant : Loi n 2002-276 du 27 février 2002 relative

Plus en détail

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012 STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE Août 2012 Projet sectoriel Cadre réglementaire et orientations politiques Etat des lieux Amélioration de la connaissance Préservation de Valorisation de la

Plus en détail

Programmes d'action communautaire pour l'environnement

Programmes d'action communautaire pour l'environnement Programmes d'action communautaire pour l'environnement «Nous voulons contribuer à protéger les espèces de poissons en péril dans nos réserves contre les effets de la pollution de l eau.» «Les enfants de

Plus en détail

Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA

Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA 20 juin 2011 Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA Annabelle Jaeger, Conseillère régionale déléguée à la Biodiversité 24 novembre 2011 Eléments de contexte Le constat : au rythme actuel,

Plus en détail

Synthèse de l affectation du territoire public de la région de Lanaudière. Orientation gouvernementale. Superficie. Nom de zone.

Synthèse de l affectation du territoire public de la région de Lanaudière. Orientation gouvernementale. Superficie. Nom de zone. Synthèse de l affectation du territoire public de la région de Lanaudière N o de 14-01 Parties des aires de confinement du cerf de Virginie Éclatée (4) 1 15,38 Sauvegarder l habitat du cerf de Virginie.

Plus en détail

De l état de référence à un cadre opérationnel pour la gestion des pollutions marines en Basse-Normandie

De l état de référence à un cadre opérationnel pour la gestion des pollutions marines en Basse-Normandie Projet ATRACTIV Vulnérabilité des espaces naturels littoraux aux pollutions marines De l état de référence à un cadre opérationnel pour la gestion des pollutions marines en Basse-Normandie Atelier GdR-Amure

Plus en détail

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP)

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) CDCPP (2012) 9 le 20 mars 2012 lère Session Plénière Strasbourg, 14-16 mai 2012 CONVENTION EUROPEENNE DU PAYSAGE 10e Réunion du Conseil

Plus en détail

PNRLF07. Proposition de classement en zone humide stratégique : Zone Stratégique pour la Gestion de l'eau

PNRLF07. Proposition de classement en zone humide stratégique : Zone Stratégique pour la Gestion de l'eau Zone humide déterminée d'après la végétation PNRLF07 Présence de plan d'eau :oui/1 Proposition de classement en zone humide stratégique : Zone Stratégique pour la Gestion de l'eau Renseignements généraux

Plus en détail

Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt

Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt Atelier Recherche et Gestion Forestières 2011 14 juin 2011 1 Les bases réglementaires de la compensation La loi de 1976 sur les études

Plus en détail

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés L IFN vient de mettre en ligne une nouvelle version de son site Internet contenant encore plus d informations, disponibles en téléchargement gratuit. Nouveautés Le site Internet de l IFN : une mine de

Plus en détail

Le mont Royal Leçons de Montréal. Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012

Le mont Royal Leçons de Montréal. Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012 Le mont Royal Leçons de Montréal Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012 Présentation Qu est-ce que le mont Royal? Une histoire d amour et d engagement

Plus en détail

Préambule : Sous le patronage de :

Préambule : Sous le patronage de : Sous le patronage de : Association reconnue d utilité publique Université Paris VI Laboratoire d Anatomie comparée 2 place Jussieu 75005 PARIS http://www.societeherpetologiquedefrance.com Préambule : L

Plus en détail

Le don écologique: un atout dans le coffre à outils des organismes de conservation. Luc Robillard, biologiste 418-649-6136

Le don écologique: un atout dans le coffre à outils des organismes de conservation. Luc Robillard, biologiste 418-649-6136 Le don écologique: un atout dans le coffre à outils des organismes de conservation Luc Robillard, biologiste 418-649-6136 Rendez-vous conservation Laurentides 25 janvier 2013 Dans quel Monde sommes-nous?

Plus en détail

Guide de mise en valeur des milieux humides

Guide de mise en valeur des milieux humides Guide de mise en valeur des milieux humides Ronal d Mi l Robert Cyr sent ot - Instant pré Remerciements Remerciements Bassin Versant Saint-Maurice tient à souligner le soutien et la collaboration incomparables

Plus en détail

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 Présentation par Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 STANDARD DE GESTION FORESTIÈRE FSC FOREST STANDARD SHIP COUNCIL Historique du FSC Créé en 1993 suite au Sommet de la terre de Rio

Plus en détail

Conservation des milieux naturels de la municipalité d Austin Portrait des éléments d intérêt écologique Décembre 2011

Conservation des milieux naturels de la municipalité d Austin Portrait des éléments d intérêt écologique Décembre 2011 Conservation des milieux naturels de la municipalité d Austin Portrait des éléments d intérêt écologique Décembre 2011 Page 0 Équipe de travail Coordination : Rédaction et édition : Cartographie : Révision

Plus en détail

Discours d ouverture de l atelier de Validation du Plan d Action pour la protection des Paysages aquatiques de Bugesera

Discours d ouverture de l atelier de Validation du Plan d Action pour la protection des Paysages aquatiques de Bugesera 1 Discours d ouverture de l atelier de Validation du Plan d Action pour la protection des Paysages aquatiques de Bugesera Par Madame Odette KAYITESI, Ministre de l Agriculture et de l Elevage Kirundo,

Plus en détail

Parc régional du Haut-Pays de Kamouraska. Mise en oeuvre du projet

Parc régional du Haut-Pays de Kamouraska. Mise en oeuvre du projet Parc régional du Haut-Pays de Kamouraska Mise en oeuvre du projet MRC de Kamouraska Profil démographique Baisse de la population 24 500 en 1986 22 000 en 2009 25 000 24 500 24 000 23 500 23 000 Population

Plus en détail

LA BAIE DE RIMOUSKI. Claude Nozère. Des habitats côtiers en milieu urbain Par Jean Étienne

LA BAIE DE RIMOUSKI. Claude Nozère. Des habitats côtiers en milieu urbain Par Jean Étienne LA BAIE DE RIMOUSKI Claude Nozère Des habitats côtiers en milieu urbain Par tienne Joubert, Chargé de projet Jean Étienne Zone d Intervention d Prioritaire du Sud de de l Estuaire De Berthier sur Mer aux

Plus en détail

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises?

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Pierre MANGEOT 3 juillet 2014 Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Agence de l eau Rhin- Meuse, quelques repères

Plus en détail

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun ou Phragmites australis Indigène vs exotique Il y a deux sous-espèces de Phragmites australis, L indigène: n envahit pas le milieu, cohabite avec les

Plus en détail

La base de données SILENE Un outil pour la conservation de la flore méditerranéenne

La base de données SILENE Un outil pour la conservation de la flore méditerranéenne La base de données SILENE Un outil pour la conservation de la flore méditerranéenne Conservatoire botanique national méditerranéen de Porquerolles V. Noble 06 novembre 2014 Plan de la présentation Le Conservatoire

Plus en détail

Plan préliminaire de conservation des milieux humides et naturels Périmètre d urbanisation de la Ville d Hudson

Plan préliminaire de conservation des milieux humides et naturels Périmètre d urbanisation de la Ville d Hudson Ville d Hudson Plan préliminaire de conservation des milieux humides et naturels Périmètre d urbanisation de la Ville d Hudson Août 2016 Consultation citoyenne Plan de la présentation + Plan de conservation

Plus en détail

ENTENTE POUR UN ÉVÈNEMENT CARBONE ZÉRO

ENTENTE POUR UN ÉVÈNEMENT CARBONE ZÉRO ENTENTE POUR UN ÉVÈNEMENT CARBONE ZÉRO www.asf-estrie.org Dans ce document, vous retrouverez les détails concernant les démarches pour effectuer un évènement à zéro carbone par la plantation compensatoire.

Plus en détail

Direction de Namur Direction de Malmedy Direction de Mons Direction de Neufchâteau

Direction de Namur Direction de Malmedy Direction de Mons Direction de Neufchâteau 1 Direction générale opérationnelle de l'agriculture, des Ressources naturelles et de l'environnement Département de l'agriculture Département de la Nature et des Forêts Département de la Ruralité et des

Plus en détail

Guide de gestion des actifs en immobilisations

Guide de gestion des actifs en immobilisations Guide de gestion des actifs en immobilisations Claude Bruxelle, ing., Ph.D. CLAUDE BRUXELLE CONSULTANT Plan de la présentation Introduction Mise en contexte Démarche de gestion des actifs en immobilisations

Plus en détail

Commission de l'aménagement de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM)

Commission de l'aménagement de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) Mémoire déposé auprès de la Commission de l'aménagement de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) sur le projet de PLAN MÉTROPOLITAIN D'AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT (PMAD) MÉMOIRE DÉPOSÉ PAR

Plus en détail

VERS LE RÉTABLISSEMENT DU CARIBOU FORESTIER!

VERS LE RÉTABLISSEMENT DU CARIBOU FORESTIER! MÉMOIRE DÉPOSÉ À ENVIRONNEMENT CANADA DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION SUR LE PROGRAMME DE RÉTABLISSEMENT DE LA POPULATION BORÉALE DU CARIBOU DES BOIS (RANGIFER TARANDUS CARIBOU) AU CANADA VERS LE RÉTABLISSEMENT

Plus en détail