PUBLICATIONS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PUBLICATIONS 1984-2009"

Transcription

1 EPS Charles Nicolle Laboratoire de Microbiologie-Virologie Pr. Saida BEN REDJEB *chef de service* Tél : Fax : PUBLICATIONS Publications toutes indexées au Medline. Publications : 1- Ben Redjeb S, Slim A, Horchani A, Zmerli S, Boujnah a, Lorian V. Single dose amoxicillin therapy with followup urine culture. Am J Med.1984; 76(3):A79-A A Hili B, Nassif B, Kechrid A, Ben Redjeb S, Ennaifer M, Boujnah A. Non specific vaginitis and anaerobic bacteria. Tunis Med. 1984; 62 (4): Ben Chaabane T, Ben Redjeb S, Bouzouaia N, Kechrid A, Ben Salem N, Zribi A, Boujnah A. The in vitro activity of 4 aminosides on Gram negative bacteria. Tunis Med. 1984; 62(8): Ben Hassen A, Ben Redjeb S, Ennaifar M, Ben Salah N, Boujnah A. Infections with coagulase negative Staphylococcus. Tunis Med. 1986; 64(6-7): Marrakchi O, Khrouf M, Ben Rejeb S, Ben Salah N, Chelli M, Boujnah A. Tunis Med.1986; 64 (3): Ben Hassen A, Ben Redjeb S, Kechrid A, Ennaifar M, Boujnah A. Infections by Streptococcus group B. Tunis Med.1986; 64(8-9): Kechrid A, Ben Redjeb S, Ennaifer M, Boujnah A. Acinetobacter and infections. Tunis Med. 1986; 64 (11): Kechrid A, Ben Rejeb S, Ben Hassen A, Ennaifar M, Boujnah A. Inducible resistance and betalactams. Tunis Med. 1986; 64 (5) : Ben Hassen A, Belhani A, Ben Redjeb S, Ben Naceur M, Boujnah A. Coagulase negative staphylococcal endocarditis. Tunis Med ; 65 (3) : Ben Redjeb S, Ben Yaghlane h, Boujnah A, Philippon A, Labia R. Synergy between clavulanic acid and newer betalactams on nine clinical isolates of Klebsiella pneumoniae, Escherichia coli and Salmonella Typhimuriuml resistant to third generation cephalosporins. J. Antimicrb Chemother ; (2) Fendri C, Ben Jilani S, Fauchere JL, Kervella M, Bonneville F, Boujnah A, Kechrid A, Ennaifar M, Ben Redjeb S. Diagnosis of gastritis caused by Campylobacter pylori. Presentation of methods : bacteriology, histology and immunoblotting. Tunis Med.1989 ; 67(3) : Ben Redjeb S, Ennaifer M, Kechrid A, Ben Hassen A, Boujnah A. Activity of norfloxacin against gram negative bacteria. Tunis Med. 1989; 67(6-7):

2 13- Fendri C, Slim A, Arrouji Z, Moallah H, Belalgia MS, Ennaifer M, Ben Rejeb S, Boujnah A.Role of Campylobacter in the etiology of diarrheaes in Tunisia. Tunis Med.1989; 67(8-9): Ben Yaghlane H, Ben Redjeb S, Boujnah A, Philippon A, Labia R. Obtainment of SHV-2 beta-lactamase overproducing mutants from Escherichia coli and Klebsiella pneumoniae clinical isolates. J.Chemother.1989 ; 1(4 Suppl) : Ben Redjeb S, Fournier G, Philippon A, Ben Yaghlane h, Labia R, Boujnah A. Prevalence of resistance phenotypes to betalactam antibiotics among 4800 isolates of Enterobacteriaceae and distribution of beta-lactamases. J. Chemother. 1989; 1 (4 Suppl): Philippon A, Ben Redjeb S, Fournier G, Ben Hassen A. Epidemiology of extended spectrum betalactamases. Infection ; 1989 ; 17(5) : Infection.1989 ; 17(5) : Kamoun A, Ben Hassen E, Ben Redjeb S. Pseudomonas aeruginosa septicemia: 25 cases. Tunis Med.1989 ; 67(10) : Ben Redjeb S, Fournier G, Mabilat C, Ben Hassen A, Philippon A. Two novel extended spectrum betalactamases from Klebsiella pneumoniae in Tunisia. FEMS Microbiol Lett.1990; 55(1-2): Kamoun A, Ben Hassen E, Ben Redjeb S. Pyocyanic infections and sensitivity to antibiotics. Tunis Med. 1990; 68 (4): Ben Hassen A, Fournier G, Kechrid A, Fendri C, Ben Redjeb S, Philippon A. Enzymatic resistance to cefotaxime in 56 strains of Kebsiella spp., Escherichia coli and Salmonella spp at a Tunisian hospital ( ). Pathol Biol. 1990; 38 (5): Kechrid A, Ben Redjeb S, Jebri N, Fendri C, Ben Hassen A, Ennaifer M, Boujnah A. Computerized antibiogramm. Tunis Med.1990 ; 68(10) : Kechrid A, Ben Redjeb S, Fendri C, Ben Hassen A, Ennaifer M, Boujnah A. Species incidence and antimicrobial agent resistance patterns of Enterobacteriaceae in Charles Nicolle Hospital, Tunis, from 1983 to Int J Clin Pharmacol Re. 1991; 11(6): Fendri C, Ben Hassen A, Kamoun A, Ben Redjeb S. Urinary infection in urology. Tunis Med.1991 ; 69(1) : Ben Hassen A, Chourou O, Fendri C, Kammoun A, Ben Redjeb S. Betalactam and aminoglycoside resistant phenotypes in Enterobacteriaceae isolated in pediatrics. Bull Soc Pathol Exot ; 84(2) : Ben Hassen A, Essadem H, Fendri C, Darghouth M, Ben Redjeb S. Comparative bacteriologic study of cutaneous and osteomyelitis Staphylococcus aureus (122 strains). Ann Biol Clin. 1991; 49(2): Kechrid A, Ben Redjeb S, Gargouri J, Fendri C, Ben Hassen E, Boujnah A.Non groupable streptococci : identification, sensitivity to antibiotics ((Charles Nicolle in Tunis). Med Trop. 1991; 51(2) : Kechrid A, Ben Redjeb S, Gargouri J, Fendri C, Ben Hassen E, Boujnah A. Group D streptococci and enterococci : identification, sensituvity to antibiotics and study of the high level resistance to aminosides (Charles Nicolle in Tunis). Med Trop. 1991; 51(2): Kechrid A, Karoui H, Ben Rejeb S. Characteristics of the first penicillinase producing strains of Neisseria gonorrhoeae isolated in Tunisia. Pathol Biol. 1991; 39 (7): Hammami A, Arlet G, Ben Redjeb S, Grimont F, Ben Hassen A, Rekik A, Philippon A. Nosocomial outbreak of acute gastroenteroitis in a neonatal intensive care unit in Tunisia caused by multiply drug resistant Salmonella wien producing SHV-2 betalactamase. Eur J Clin Microbiol Infect Dis.1991 ; 10(8) : Kamoun A, Ben Hassen E, Fendri C, Ben Redjeb S. Non diphteria corynebacterial infections. 7 cases.tunis Med.1991; 69(12): Ben Hassen A, Ben Abdallah T, Kamoun A, Fendri C, Ben Algia S, Matri A, Ben Redjeb S. Staphylococcus aureus nosocomial infections in an intensive care ( ) in Tunis. Bull Soc Pathol Exo. 199 ; 85(4) :

3 32- Kamoun A, Ben Hassen A, Fendri C, Ben Redjeb S. Pseudomonas aeruginosa and betalactam resistance phenotypes (Tunisia ). Arch.Inst Pasteur Tunis.1992 ; 69(3-4) : Ben Hassen A, Kamoun A, Ben Redjeb S. Penicillin resistance in Neisseria gonhorrhoeae. Tunis Med. 1992; 70 (11) : Bejaoui M, Zarrouk C, Ben Hassen A, Lakhoua R, Ben Redjeb S, Chaouachi B. Nocardial subnephric abscess after splenectomy in a child with sickle cell-thalassemia. Arch Fr Pediatr.1992 ; 49(9) : Ben Hassen A, Bejaoui M, Hichri A, Lakhoua R, Ben Redjeb S. Non typhoid Salmonella in pediatric patients in Tunis (Hospital Charles Nicolle), from 1980 to Bull Soc Pathol Exot ; 86(3) : El Bour M, Fendri C, Ben Hassen A, Kamoun A, Boudabbous A, Ben Redjeb S. Study of antibiotic susceptibility of Streptococcus pyogenes isolated in the hospital. Med Trop. 1993; 53(1): Kechrid A, Aissa N, Bouzouaia N, Ben Hassen A, Fendri C, Ben Redjeb S. Septecemia caused by A, B C and G groups of beta-hemolytic streptococci. Presse Med. 1993; 22(19) : Ben Hassen A, Bejaoui M, Lakhoua MR, Ben Redjeb S. Epidemiological pattern of the resistance of 153 Salmonella strains (S. typhi excluded) isolated in a Tunisian pediatric unit from 1985 to Pathol Biol, 1993; 41(8): Ben Hassine A, Bejaoui M, Lakhoua M, Ben Redjeb S. Bordetella pertussis : a cause of whooping cough in a new born. Tun. Méd., 1994, 72(12) : Ben Hassen A, Meddeb M, Ben Chaabane T, Zribi M, Ben Redjeb S. Characteristics of the antibiotic resistance plasmid in Salmonella Typhi in Tunis in Ann. Biol.Clin.1994; 52(2): Marrakchi Z, Belhassen E, Jerbi G, Abed A, Ben Rejeb S, Khrouf N. Evaluation in neonates of infectious risk during premature rupture of membranes: prospective study of 100 cases. Tunis Med.1994; 72(10): Ben Hassen A, Ben Redjeb S. Les facteurs de dissémination septicémique des bacilles gram négatif. Tunis Méd., 1995, 73, Kamoun A., Ben Hassen A., Mahjoubi F. Ben Redjeb S. Infections à pneumocoque : Résistance à la pénicilline et implications thérapeutiques. Tunis Méd., 1995, 73, Ben Hassen A., Bouabdallah F, Ben Abdallah T., Matri A., Ben Maïz H., Ben Redjeb S. Methicillin resistant Staphylococcus aureus. Decrease of incidence in a medical rescucitation unit at Charles Nicolle Hospital in Tunis. Bull Soc Pathol Exot. 1995; 88(5): Ben Redjeb S., Kamoun A. Surveillance de la sensibilité in vitro aux antibiotiques de différents pathogènes isolés de prélèvements trachéo-bronchiques, pus chirurgicaux, hémocultures, urines et isolats de N. gonorrhoae. Méd. Digest, 1995, XXI, 4, Ben Hassen A., V. Vander-Mee Marquet, Guedira S., Bouabdallah F., Houissa M., Ennigrou S., Ben Hamida A., Ben Redjeb S. Epidemiological analysis of Acinetobacter baumanii strains isolated from a surgical intensive care unit. Ann. Biol. Clin., 1995; 53; Bouabdallah F., Ben Hassen A., Gargouri A., Boudabbous A., Ben Redjeb S. Plasmides conjugatifs et non conjugatifs chez Salmonella serovar wien codant pour une β lactamase à spectre élargi. Pathol. Biol. 1996, 44, 8, Salem M, Dabbech R, Saffari H, Joudene M, Kammoun A, Dabbech R, Ben Rejeb S, Najjar T, Meknini B, Amamou M, Yacoub M. Eikenella corrodens pleuro-pulmonary infection : a propos of a case. Rev Pneumol Clin ; 52 (3) : Ben Hassen A, Ben Redjeb S. Staphylococcus aureus : résistance aux antibiotiques; revue de la littérature. Feuillets Biol. 1997, 214, Ennigrou S, Ben Redjeb S, Zouari B. Stratégies de surveillance des infections nosocomiales. Tunis Méd., 1997, 75, 1,

4 51- Ennigrou S., Najjar T., Ghozzi R., Ben Hamida A., Meknini B., Ben Redjeb S., Zouari B. Désinfection des fibroscopes : résultats d'une enquête dans une unité d'endoscopie digestive Tunis Méd., 1997, 11, Boutiba I., Ben Hassen A., Kamoun A., Ben Redjeb S. Epidémiologie et sensibilité aux antibiotiques de Streptococcus pneumonia.e Tunis. Méd., 1998, 76,11: Verdet C, Arlet G, Ben Redjeb S, Ben Hassen A, Lagrange Ph, Philippon A. Characterization of CMY-4- an Amp C plasmid -mediated B lactamase in a Tunisian Clinical isolate of Proteus mirabilis. FEMS Microb Letters, 1998, 169, Ennigrou S., Ben Redjeb S., Zouari B. Prévalence des infections nosocomiales à l'hôpital Charles Nicolle de Tunis. Tunis. Méd., 1999, 77, 3, Ben Redjeb S. Résistance aux antibiotiques : données actuelles dans le monde et en Tunisie.Tunis. Méd. 1999, 77,10, Ben Redjeb S., Ben Hassen A., Verdet C., Arlet G., Bouabdallah F., Philippon A. β lactamase plasmidique (AmpC) chez un Proteus mirabilis en Tunisie. Méd. Mal. Infect., 1999, 29, Jouahia w, Ghozzi R, Kamoun A, Baccar H, Bousnina A, Ben Redjeb S.Infectious endocarditis caused by a glycopeptide resistant Enterococcus. Tunis Méd.2000 ; 78(11) Ennigrou S, Mokhtar L, Ben Alaya N, Dziri C, Cherif A, Najah N, Ben Redjeb S, Zouari B. Study of the incidence and cost of nosocomial infections in general surgery. Tunis Med. 2000; 78(11): Ben Bachir M., Ben Redjeb S., Boye C.S., Dosso M., Belabbes H., Kamoun A., Kaita O., El madaghri N. Two years surveillance of antibiotic resistance in Streptococcus pneumoniae in four African cities. Antimicrob. Agents Chemother, 2001, 45,2, Ben Halima M, Pasquier C, Slim A, Ben Chaabane T, Arrouji Z, Puel J, Ben Redjeb S, Isopet J. First molecular characterization of HIV-1Tunisian strains. J Acquir Immune Defic Syndr.2001; 28(1): Barsaoui S., Kechrid A., Zidi F., Arrouji Z., Ben Redjeb S. Aspect clinique et étiologique des infections respiratoires basses de l enfant en milieu hospitalier Tunis Méd, 2001, 79, 6/7, Boutiba I., Ben Redjeb S. Bacillus anthracis : agent de la maladie du charbon Tunis Méd, 2001, 79, 12, Boutiba I., Ben Salah D., Besbes M., Mahjoubi F., Ghozzi R., Ben Redjeb S. Ben Hassen A. Hammami A. Multirésistance aux antibiotiques de Klebsiella pneumoniae : étude multicentrique. Tunis Méd, 2002, 80, 1, Ben Salah D., Makni S., Ben Redjeb S. Epidémiologie des septicémies à bacilles Gram négatif : données d un hôpital tunisien ( ). Tunis Méd, 2002,80,5, Ben Salah D. Besbes M., Gréco A., Ghozzi R., Mahjoubi F., Ben Redjeb S., Hammami A., Ben Hassen A. Enterococcus faecalis : étude multicentrique de la résistance aux antibiotiques. Tunis Méd, 2003, 81, 2, Mahjoubi F., Kechrid A., Boutiba A., Mezghani S., Kammoun A., Smaoui A., Thabet L., Ben Redjeb S., Hammami A. Sensibilité aux antibiotiques de Streptococcus pneumoniae en Tunisie : résultats d une étude multicentrique ( ) Tunis Méd, 2003, 81,3, Boutiba I., Boukadida J., Triki O., Hannachi N., Ben Redjeb S. Epidémie d infections urinaires nosocomiales à P. aeruginosa multirésistant aux antibiotiques. Pathol. Biol., 2003, 51(3): Smaoui H., Mahjoubi F., Boutiba I., Jouaihia W., Thabet L., Znazen A., Kammoun A., Mezghanni S., Triki O., Hammami A., Ben Hassen A.,Kechrid., Ben Redjeb S. Sensibilité aux antibiotiques des souches urinaires d E.coli ( ) : Résultats d une étude multicentrique. Tunis Méd., 2003, 81,6 4

5 69- Kesah C., Ben RedjebS., Odugbemi TO, Boye CS, Dosso M., Achola JO, Koolla- Shiro S, Ben Bachir M, Rahal K, Borg M. Prévalence of methicillin-resistant Staphylococcus aureus in eight African hospitals and Malta. Clin. Microbiol. Infect., 2003, 9(2): Are there regional variations in the diagnosis, surveillance and control of methicillin- resistant Staphylococcus aureus Infect Control Hosp Epidemiol., 2003, 24, 5, Ben Redjeb S., Hammami A. Resistance in Salmonellae : the situation in developing countries. OIE International Standards on Antimicrobial resistance, 2003, Boutiba I., Ben Abbes R., Ben Abdallah H., Mamlouk K., Mahjoubi F., Kammoun A., Hammami A., Ben Redjeb S. Evaluation of a cefoxitin disk test for the routine detection of methicillin- resistant Staphylococcus aureus. Clin Microbiol Infect, 2004, 10, Boutiba I., Ghozzi R., Ben Abdallah H., Mamlouk K., Kamoun A., Ben Redjeb S. Evolution of acquired resistance to third generation cephalosporins in Enterobacteriaceae in a Tunisian hospital Clin Microbiol Infect, 2004, 10, Kalai S., Jouaihia W., Mahjoubi F., Ghozzi R., Thabet L., Ben Redjeb S., Hammami A., Kechrid A., Ben Hassen A. Pseudomonas aeruginosa : Etude multicentrique de la résistance aux antibiotiques ( ). Tunis Méd., 2004, 82,12, Ben Redjeb S., Boutiba-Ben Boubaker I. L antibio-résistance en Tunisie : Données LART-LAB-MDT03- Tunis. Edition Déc Thabet L., Bouselmi K., Ben Redjeb S., Messadi A.A. Profil bactériologique des bactériemies chez les brûlés. Tunis Méd, 2005,83: Messadi A.A., Thabet L., Bouselmi K., Ben Redjeb S. Etude de la sensibilité aux antibiotiques des souches de Staphylococcus aureus isolées au service de réanimation des brûlés. Tunis Méd, 2006, 84, Saïdani M., Boutiba I., Ghozzi R., Kammoun A., Ben Redjeb S. Profil bactériologique des bactériemies à germes multirésistants à l hôpital Charles Nicolle de Tunis. Méd. Mal. Infect., 2006, 36 : Lavollay M., Mamlouk K., Frank T., Akpabie A.n, BurghofferB., Ben Redjeb S., Bercion R., Gautier V., Arlet G. Clonal dissemination of a CTX-M-15 betalactamase producing Escherichia Coli strain in the Paris area, Tunis and Bangui. Antimicrob. Agents Chemother., 2006, 50, 7: Ktari S., Mahjoubi F., Jaoua S., Karray A., Marty N., Ben Redjeb S., Hammami S. Use of molecular subtyping methods to investigate two nosocomial outbreaks due to Salmonella Livingstone in Sfax hospital, Tunisia. Pathol. Biol., 2006, 54: Mhiri L, Arrouji Z, Slim A, Ben Redjeb S. Detection of DNA human cytomegalovirus of a molecular method: hybrid captue DNA CMV. Tunis Med. 2006; 84(10): Ben Mamou M, Slim A, Garbouj M, Ben Redjeb S. Virological diagnosis and follow up of HIV infection.state of the art and situation in Tunisia. Tunis Med.2006; 84(7): Borg MA, Scicluna E, De Kraker M, Van de Sande-Bruinsma N, Tiemersma E, Gür D, Ben Redjeb S, Rasslan O, Elnassar Z, Benbachir M, Pieridou Bagatzouni D, RahalK, Daoud Z, Grundmann H, Monen J. Antibiotic resistance in the southeastern Mediterranean preliminary results for ARMed project. Eurosurveillance monthly releases 2006, 11, Ennigrou S, Gaddas M, Kacem MA, Ali C, Ghedira S, Mediouni M, Najah N, Nacef T, Ben Redjeb S, Zouari B.Analysis of antibiotics as a curative measure in four hospital units. Tunis Med. 2006;84(9): Jemili Ben Jomaa M, Boutiba- Ben Boubaker I, Ben Redjeb S. Identification of staphylococcal chromosome mec encoding methicillin resistance in Staphylococcus aureus isolates at Charles Nicolle hospital of Tunis. Pathol. Biol.,2006, 54: Ben Ayed S, Boutiba- Ben Boubaker I, Ennigrou S, Ben Redjeb S. Prevalence of agr specificity groups among methicillin resistant Staphylococcus aureus circulating at at Charles Nicolle hospital of Tunis. Pathol. Biol, 2006, 54:

6 87- Thabet L, Bousselmi K, Oueslati S, Memmi M, Ben Redjeb S, Messadi A. Evolution of antibiotic consumption in an intensive care burn department. Tunis Méd.2007; 85(12): Thabet L, Bousselmi K, Ben Redjeb S, Messadi A.A. Profil épidémiologique et sensibilité aux antibiotiques des souches de Pseudomonas aeruginosa isolées dans le service de réanimation des brûlés. Tunis Méd ; 2007, 85 (2) : Thabet L, Jeddi R, Aisssaoui L, Ben Abid H, Bel Hadj Z, Turki A, Ben Redjeb S, Meddeb B. Profil et sensibilité aux antibiotiques des bactéries responsables d infections en onco-hématologie. Tunis Méd ; 2007, 85 (4) : Hammami S, Ghozzi R, Ben Redjeb S. Spread of multidrug resistant Acinetobacter baumanii in a teaching hospital.. Tunis Méd ; 2008, 86 (4) : Hammami S, Ghozzi R, Ben Ayed S, Ben Hassen A, Ben Redjeb S. Clonal spread of carbapenem resistant Pseudomonas aeruginosa in an university hospital. Tunis Méd; 2008;86(7): Saïdani M, Mesrati I, Benzarti A, Boussetta K, Bousnina S, Hamdoun M, Ben Redjeb S. Pneumonie communautaire à Staphylococcus aureus producteur de la toxine de Panton Valentine : Première description en Tunisie. Tunis Méd; 2008;86(10): Hmaïed F, Ben Mamou M, Dubois M, Pasquier C, Sandres-Saune K, Rostaing L, Slim A, Arrouji Z, Ben Redjeb S, Izopet J. Determining the source of nosocomial transmission in hemodialysis units in Tunisia by sequencing NS5B and E2 sequences of HCV. J Med Virol Aug;79(8): Belhaj M, Boutiba-Ben Boubaker I, Ben Redjeb S, Bouchami O. Molecular characterisation of high-level ampicillin-resistant Enterococcus faecium isolates from hospitalised patients in Tunis. Int J Antimicrob Agents : Rachdi M, Boutiba-Ben Boubaker I, Moalla S, Smaoui H, Hammami A, Kechrid A, Ben Redjeb S. Phenotypic and genotypic characterization of macrolide resistant Streptococcus pneumoniae in Tunisia. Pathol Biol. 2008;56 (3): Jlizi A, Ben Ammar El Gaïed A, Slim A, Tebourski F, Ben Mamou M, Ben Chaabane T, Letaief A, Chakroun M, Garbouj M, Ben Redjeb S. Profile of drug resistance mutations among HIV-1 infected Tunisian subjects failing antiretroviral therapy. Arch Virol. 2008; 153: Borg MA, van de Sande-Bruinsma N, Scicluna E, de Kraker M, Tiemersma E, Monen J, Grundmann H; ARMed Project Members and Collaborators. Antimicrobial resistance in invasive strains of Escherichia coli from southern and eastern Mediterranean laboratories. Clin Microbiol Infect. 2008; 14(8): Borg MA, Zarb P, Ferech M, Goossens H; ARMed Project Group. Antibiotic consumption in southern and eastern Mediterranean hospitals: results from the ARMed project. J Antimicrob Chemother. 2008;62(4): Borg MA, Cookson BD, Gür D, Ben Redjeb S, Rasslan O, Elnassar Z, Benbachir M, Bagatzouni DP, Rahal K, Daoud Z. Infection control and antibiotic stewardship practices reportes by south-eastern Mediterranean hospitals collaborating in the ARMed project. J Hosp Infect ; 70(3) : Ben Ayed S, Boutiba ben Boubaker I, Ennigrou S, Ben Redjeb S. Accessory gene regulator (agr) typing of Staphylococcus aureus isolated from human infections. Arch Inst Pasteur Tunis.2008; 65(1-4): Ben Redjeb S., Boutiba-Ben Boubaker I. L antibio-résistance en Tunisie : Données LART-LR99ES09- Tunis. Edition Déc Ben Hamouda s, Daadoul W, Chaouachi S, Saidani M, Marrakchi Z, Ben redjeb S, Sfar R. Etude épidémiologique prospective du portage vaginal chronique du streptocoque du groupe B chez la femme enceinte. Tunis Méd ; 2008, 86 (3) : Messadi AA, Thabet L, Bousselmi K, Oueslati S, Ben Redjeb S. Mise en place d une surveillance de la résistance et de la consommation des antibiotiques dans un service de reanimation de brûlés. Tunis Méd; 2008; 86 (5):

7 104- Messadi AA, Lamia T, Kamel B, Salima O, Monia M, Saida BR. Association between antibiotic use and changes in susceptibility patterns of Pseudomonas aeruginosa in an intensive burn unit: a 5 year study, Burns.2008; 34(8): Jemili- Ben Jomaa M, Boutiba- Ben Boubaker I, Ben Redjeb S. Staphylococcus aureus resistant à la méticilline : étude phénotypique et génotypique. Tunie Méd; 2008; 86 (8): Thabet L, Turki A, Ben Redjeb S, Messadi A. Bacteriological profile and antibiotic resistance of bacteria isolates in a burn department. Tunis Med. 2008; 86(12): Thabet L, Messadi A, Mbarek M, Turki A, Meddeb B, Ben Redjeb S. Surveillance of multidrug resistant bacteria in a Tunisian hospital. Tunis Med. 2008; 86(11): Borg MA, Tiermersma E, Scicluna E, van de Sande-Bruinsma N, de KraKer M, Monen J, Grundmann U; ARMed Profect members and collaborators. Prevalence of penicillin and erythromycin resistance among invasive Streptococcus pneumoniae isolates reported by laboratories in the southern and eastern Mediterranean region. Clin Microbiol Infect.2009; 15 (3) Borg MA, Cookson BD, Rasslan O, Gür D, Ben Redjeb S, Benbachir M, Rahal K, Bagatzouni DP, Elnasser Z, Daoud Z, Scicluna EA. Correlation between meticillin resistant Staphylococcus aureus prevalence and infection control initiatives within the southern and eastern Mediterranean hospitals. J Hosp Infect.2009; 71(1):

BLSE facteurs de risque d acquisition dans la communauté

BLSE facteurs de risque d acquisition dans la communauté BLSE facteurs de risque d acquisition dans la communauté Philippe Berthelot, Unité d hygiène inter hospitalière, Service des Maladies Infectieuses, CHU de Saint-Etienne EBLSE Phénomène émergent Pitout

Plus en détail

Les Infections Associées aux Soins

Les Infections Associées aux Soins Les Infections Associées aux Soins Dr Catherine Sartor EOH Conception Assistance Publique Hôpitaux de Marseille Ecole IFSI, Marseille, 12 septembre 2014 Définitions 2007 Infection Nosocomiale (IN) 1999

Plus en détail

L ANGINE. A Epidémiologie :

L ANGINE. A Epidémiologie : L ANGINE L angine est une inflammation aiguë des amygdales d origine essentiellement virale, et secondairement bactérienne. C est les streptocoque ß hémolytique du groupe A, qui est l agent responsable

Plus en détail

Résistance aux Antimicrobiens: Ensemble, nous pouvons réduire ce risque

Résistance aux Antimicrobiens: Ensemble, nous pouvons réduire ce risque Résistance aux Antimicrobiens: Ensemble, nous pouvons réduire ce risque Débats de Santé Publique 2014 Carmem Lúcia Pessoa-Silva, MD, PhD Health Security and Environment, WHO Headquarters, Geneva pessoasilvacl@who.int

Plus en détail

Bactéries Multi-résistantes (BMR)

Bactéries Multi-résistantes (BMR) L information biomédicale des Laboratoires Oriade - Janvier 2014 Bactéries Multi-résistantes (BMR) Isolées en ville Devant l émergence des bactéries multirésistantes (BMR) isolées en ville, les biologistes

Plus en détail

Quel risque infectieux lié aux soins en EHPAD et dans la communauté?

Quel risque infectieux lié aux soins en EHPAD et dans la communauté? Quel risque infectieux lié aux soins en EHPAD et dans la communauté? Formation Prévention des infections associées aux soins Dr Emilie Poirier ARLIN Lorraine Le «Risque Patient» Susceptibilité à l infection

Plus en détail

La colonisation par SARM : Un effet secondaire de l utilisation des antibiotiques. HB DRUGEON

La colonisation par SARM : Un effet secondaire de l utilisation des antibiotiques. HB DRUGEON La colonisation par SARM : Un effet secondaire de l utilisation des antibiotiques. HB DRUGEON Colonisation naturelle 20 % colonisés permanents 1 souche principalement SASM Seulement 3.5 % SARM 60% de colonisés

Plus en détail

Bactéries Hautement Résistantes aux Antibiotiques BHR. Karine ASTRUC ARLIN Bourgogne

Bactéries Hautement Résistantes aux Antibiotiques BHR. Karine ASTRUC ARLIN Bourgogne Bactéries Hautement Résistantes aux Antibiotiques BHR Karine ASTRUC ARLIN Bourgogne A. BMR / BHR Introduction Depuis l utilisation des ATB=> émergence des résistance BMR : Résistance à plusieurs familles

Plus en détail

Viande de volaille sûre Campylobacters et germes multi-résistants: point de la situation

Viande de volaille sûre Campylobacters et germes multi-résistants: point de la situation Département fédéral de l intérieur DFI Office vétérinaire fédéral OVF Viande de volaille sûre Campylobacters et germes multi-résistants: point de la situation Dr méd. vét. Sabina Büttner Office vétérinaire

Plus en détail

dès l initiation de l antibiothérapie?

dès l initiation de l antibiothérapie? V ème Journée Antibio-Résistance & Infections Paris Jeudi 3 décembre 2015 Optimiser l antibiotic stewardship: dès l initiation de l antibiothérapie? François Barbier Réanimation Médicale - Centre Hospitalier

Plus en détail

Epidémiologie des bactéries hautement résistantes et émergeantes en France

Epidémiologie des bactéries hautement résistantes et émergeantes en France Bactéries hautement résistantes et émergentes (BHRe) Epidemiology of emergent and highly resistant bacteria in France Epidémiologie des bactéries hautement résistantes et émergeantes en France Bactéries

Plus en détail

"Hémocultures positives à l Hôpital Cantonal de Fribourg, 1997-1998 : signification clinique, microbiologie, épidémiologie, traitement et pronostic"

Hémocultures positives à l Hôpital Cantonal de Fribourg, 1997-1998 : signification clinique, microbiologie, épidémiologie, traitement et pronostic UNIVERSITE DE GENEVE FACULTE DE MEDECINE Section de médecine clinique Département de Médecine Interne Thèse préparée sous la direction du Professeur C. Regamey "Hémocultures positives à l Hôpital Cantonal

Plus en détail

BMR et personnel soignant

BMR et personnel soignant BMR et personnel soignant Dr. ML. LEPORI Service de Santé au Travail CHU BRABOIS NANCY Rappels On appelle infection nosocomiale ou infection hospitalière toute maladie contractée à l hôpital due à des

Plus en détail

Unité d oncohématologie pédiatrique, Pôle Enfants Adolescents, Hôpital Archet II, CHU Nice: Laboratoire de Bactériologie, Hôpital Archet II, CHU Nice

Unité d oncohématologie pédiatrique, Pôle Enfants Adolescents, Hôpital Archet II, CHU Nice: Laboratoire de Bactériologie, Hôpital Archet II, CHU Nice Bactériémies à Achromobacter xylosoxidans subsp. denitrificans dans une unité d onco-hématologie pédiatrique due à la contamination de pulvérisateurs de détergent-désinfectant. E.Huguon1, M.Poirée1, C.Giraud2,

Plus en détail

Traitement des infections urinaires non compliquées chez la femme en pratique ambulatoire

Traitement des infections urinaires non compliquées chez la femme en pratique ambulatoire REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département des affaires régionales, de l'économie et de la santé Direction générale de la santé Service du Médecin cantonal Traitement des infections urinaires non compliquées

Plus en détail

L ABC des ESBL. Dr C. Bellini. Forum d Hygiène Hospitalière - CHUV 6 février 2007. Table des matières

L ABC des ESBL. Dr C. Bellini. Forum d Hygiène Hospitalière - CHUV 6 février 2007. Table des matières L ABC des ESBL Dr C. Bellini Forum d Hygiène Hospitalière - CHUV 6 février 2007 Table des matières Introduction ESBL: Definition + aspects microbiologiques Prise en charge au CHUV Epidemiologie Hygiène

Plus en détail

S. aureus : champ de la question

S. aureus : champ de la question S. aureus : champ de la question SASM et SARM SASM : 25% porteurs à l admission 50% des infectés SARM : 5% porteurs à l admission 50% des infectés Le dépistage, pour quoi faire? P. contact Mesures spécifiques

Plus en détail

Quelle politique de dépistage des BMR au sein des établissements de santé?

Quelle politique de dépistage des BMR au sein des établissements de santé? Quelle politique de dépistage des BMR au sein des établissements de santé? Journée Régionale des CLIN et EOH de Haute Normandie Mardi 20 avril 2010 Dr Sophie Boyer Laboratoire de Microbiologie Nouvelles

Plus en détail

MRSA. Staphylococcus aureus. A. C. Simon MD. Hygiène Hospitalière

MRSA. Staphylococcus aureus. A. C. Simon MD. Hygiène Hospitalière MRSA A. C. Simon MD Hygiène Hospitalière Staphylococcus aureus 1 Les sites d infection possibles Lancet Infect Dis 2005;5:751-62 Taux de portage de Staph aureus par site chez l adulte Dans la population

Plus en détail

Comment éviter les carbapénèmes? Rémy Gauzit Unité de réanimation St Charles Hôtel Dieu - Paris V

Comment éviter les carbapénèmes? Rémy Gauzit Unité de réanimation St Charles Hôtel Dieu - Paris V Comment éviter les carbapénèmes? Rémy Gauzit Unité de réanimation St Charles Hôtel Dieu - Paris V Déclaration des liens d intérêts 2010 2013 Vice-président de la Spilf Intervenant au titre d orateur Janssen-Cylag,

Plus en détail

et mupirocine/chlorhexidine

et mupirocine/chlorhexidine Etude de l évolution des résistances bactériennes sous décontamination digestive sélectiveet et mupirocine/chlorhexidine chlorhexidinesur une période de quatre ans en réanimation médicale Mémoire de DESC

Plus en détail

Aspects Epidémiologiques. des Bactéries Multi Résistantes 02/12/2013. et Hautement Résistantes aux Antibiotiques. Zoher KADI CCLIN Paris-Nord

Aspects Epidémiologiques. des Bactéries Multi Résistantes 02/12/2013. et Hautement Résistantes aux Antibiotiques. Zoher KADI CCLIN Paris-Nord Aspects Epidémiologiques des Bactéries Multi Résistantes et Hautement Résistantes aux Antibiotiques Zoher KADI CCLIN Paris-Nord 1 - 03/10, Patient 1 hospitalized in ICU for legionnaire disease. Rectal

Plus en détail

Staphylocoques dorés résistant à la méticilline «SARM» Eric Firre Médecine interne/ hygiène hospitalière CHR Citadelle Liège

Staphylocoques dorés résistant à la méticilline «SARM» Eric Firre Médecine interne/ hygiène hospitalière CHR Citadelle Liège Staphylocoques dorés résistant à la méticilline «SARM» Eric Firre Médecine interne/ hygiène hospitalière CHR Citadelle Liège Slide Bart Gordts Slide : Anne SIMON Slide : Marc STRUELENS Slide : Marc STRUELENS

Plus en détail

Prise en charge des pancréatites Bilan diagnostique et utilisation des antibiotiques. Ph. MONTRAVERS, A. REZZOUG (Bondy)

Prise en charge des pancréatites Bilan diagnostique et utilisation des antibiotiques. Ph. MONTRAVERS, A. REZZOUG (Bondy) Prise en charge des pancréatites Bilan diagnostique et utilisation des antibiotiques Ph. MONTRAVERS, A. REZZOUG (Bondy) Tirés à part : Philippe MONTRAVERS, Département d Anesthésie Réanimation - CHU Jean

Plus en détail

2 - AMMARI H., RAMDANI-BOUGUESSA N., BELLOUNI R. Antibiothérapie dans les infections ORL Médecine du Maghreb, 2001, 91 : 28-31

2 - AMMARI H., RAMDANI-BOUGUESSA N., BELLOUNI R. Antibiothérapie dans les infections ORL Médecine du Maghreb, 2001, 91 : 28-31 1 - AGENCE FRANCAISE DE SÉCURITÉ SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTÉ Antibiothérapie par voie générale en pratique courante dans les infections respiratoires hautes de l adulte et de l enfant Octobre 2005

Plus en détail

INFECTIONS POST- TRAUMATIQUES SUR MATÉRIEL D'OSTÉOSYNTHÈSE. Accidentologie et épidémiologie bactérienne

INFECTIONS POST- TRAUMATIQUES SUR MATÉRIEL D'OSTÉOSYNTHÈSE. Accidentologie et épidémiologie bactérienne INFECTIONS POST- TRAUMATIQUES SUR MATÉRIEL D'OSTÉOSYNTHÈSE Accidentologie et épidémiologie bactérienne SOMMAIRE Accidentologie Qualité de vie Conséquences médico-économiques Particularités épidémiologiques

Plus en détail

Bactéries Hautement Résistantes BHRe

Bactéries Hautement Résistantes BHRe Bactéries Hautement Résistantes BHRe Des recommandations adaptées à des BMR particulières Entérocoques résistants aux glycopeptides (ERG) Dès 2005 (avis CTINILS puis fiches techniques) Rapport HCSP 2010

Plus en détail

La CRENO Bretagne La CRENO Bretagne : qui?

La CRENO Bretagne La CRENO Bretagne : qui? La CRENO Bretagne La CRENO Bretagne : qui? Responsable d UF Geneviève HERY-ARNAUD (MCU-PH) 1 Qui? 2 Où? 3 Pourquoi? 4 Comment? 5 Combien? 6 Quoi? Coordination médicale Nicolas ROUZIC (PH) Coordination

Plus en détail

Mesures de prévention et de contrôle de la transmission des bacilles Gram négatif multirésistants dans les milieux de soins aigus au Québec

Mesures de prévention et de contrôle de la transmission des bacilles Gram négatif multirésistants dans les milieux de soins aigus au Québec Mesures de prévention et de contrôle de la transmission des bacilles Gram négatif multirésistants dans les milieux de soins aigus au Québec COMITÉ SUR LES INFECTIONS NOSOCOMIALES DU QUÉBEC Mécanismes de

Plus en détail

Streptocoque B :apports des tests en fin de grossesse, nouvelles propositions.

Streptocoque B :apports des tests en fin de grossesse, nouvelles propositions. Streptocoque B :apports des tests en fin de grossesse, nouvelles propositions. Exemple d une étude prospective sur la place d un test de détection rapide du SGB. HONORAT Raphaële 1, ASSOULINE Corinne 1,

Plus en détail

Lecture et Interprétation de l antibiogramme

Lecture et Interprétation de l antibiogramme Lecture et Interprétation de l antibiogramme Nantes 07.10.2005 Jocelyne Caillon Bactériologie Hôpital de Nantes Pourquoi tester la sensibilité aux antibiotiques? Indications de l antibiogramme (1) Aide

Plus en détail

Entérocoque résistant à la Vancomycine Entérocoque résistant au Glycopeptides

Entérocoque résistant à la Vancomycine Entérocoque résistant au Glycopeptides VRE-GRE Entérocoque résistant à la Vancomycine Entérocoque résistant au Glycopeptides Dr.Véronique Erard, HFR Février 2012 Entérocoques Cocci gram positifs Chez l homme: présence Tractus gastro-intestinal

Plus en détail

Stratégies de dépistage des bactéries multirésistantes. Qui? Pourquoi? Comment? Après? L exemple des MRSA

Stratégies de dépistage des bactéries multirésistantes. Qui? Pourquoi? Comment? Après? L exemple des MRSA Stratégies de dépistage des bactéries multirésistantes à l hôpital et en MRS: Qui? Pourquoi? Comment? Après? L exemple des MRSA Prof. Dr. Youri Glupczynski Unité d Hygiène hospitalière & Laboratoire de

Plus en détail

Epidémies Bactéries et virus

Epidémies Bactéries et virus Epidémies Bactéries et virus Prévenir les épidémies en EHPAD 10 février 2015 AKPABIE UHLIN ERX 1 Signaler - IAS - épidémies - MDO AKPABIE UHLIN ERX 1 Plan national d alerte sur les antibiotiques (2011

Plus en détail

ETUDE BACTERIOLOGIQUE DES INFECTIONS URINAIRES A BAMAKO : ORIENTATION PRATIQUE

ETUDE BACTERIOLOGIQUE DES INFECTIONS URINAIRES A BAMAKO : ORIENTATION PRATIQUE ETUDE BACTERIOLOGIQUE DES INFECTIONS URINAIRES A BAMAKO : ORIENTATION PRATIQUE G.H. SOULA*, E. PICHARD**, G.G. SOULA***, A. KODIO* RESUME A partir de l'examen cytobactériologique de 2 000 prélèvements

Plus en détail

LES INFECTIONS NOSOCOMIALES ET LEUR PREVENTION PAR L HYGIENE HOSPITALIERE

LES INFECTIONS NOSOCOMIALES ET LEUR PREVENTION PAR L HYGIENE HOSPITALIERE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES ET LEUR PREVENTION PAR L HYGIENE HOSPITALIERE DCEM 1 Professeur Michel Drancourt Michel.drancourt@univmed.fr Années 2012-2013 http://www.mediterranee-infection.com/ DEFINITION

Plus en détail

Bactéries Multi Résistantes aux antibiotiques BMR ET VOYAGES. 14 juin 2012-13 JNI. V Morange PH hygiéniste CHRU Tours

Bactéries Multi Résistantes aux antibiotiques BMR ET VOYAGES. 14 juin 2012-13 JNI. V Morange PH hygiéniste CHRU Tours Bactéries Multi Résistantes aux antibiotiques BMR ET VOYAGES V Morange PH hygiéniste CHRU Tours 14 juin 2012-13 JNI Les bactéries Des BMR aux BHR émergentes Des BMR Les bactéries Bactéries S. aureus Entérobactéries

Plus en détail

Prise en charge des infections à entérobactéries secrétant des BLSE. Sandrine HENARD

Prise en charge des infections à entérobactéries secrétant des BLSE. Sandrine HENARD Prise en charge des infections à entérobactéries secrétant des BLSE Sandrine HENARD BLSE : définition Β-lactamase le plus souvent d origine plasmidique Hydrolyse les pénicillines, céphalosporines et aztréonam,

Plus en détail

Quels antibiotiques utiliser chez l enfant allergique?

Quels antibiotiques utiliser chez l enfant allergique? Quels antibiotiques utiliser chez l enfant allergique? (aux ßlactamines) Gaëlle LE MANAC H Service de pneumo-allergologie Hôpital des Enfants Généralités Pneumopathies Infections ORL Infections cutanées

Plus en détail

Peste bubonique : 60 à 80% Tuberculose : 50 % Fièvre typhoïde : 20-30 %

Peste bubonique : 60 à 80% Tuberculose : 50 % Fièvre typhoïde : 20-30 % Résistance aux antibiotiques : vers une catastrophe écologique et sanitaire Vincent Jarlier Bactériologie-Hygiène Groupe hospitalier Pitié Salpêtrière-Charles Foix, Paris Délégué aux infections nosocomiales

Plus en détail

ENQUETE NATIONALE DE PREVALENCE

ENQUETE NATIONALE DE PREVALENCE ENQUETE NATIONALE DE PREVALENCE MODULE REGIONAL PORTAGE DIGESTIF EBLSE ET EPC PROTOCOLE www.rhc-arlin.com 1 CONTEXTE La prévalence de la colonisation digestive à EBLSE pour les patients des établissements

Plus en détail

Risques infectieux en endoscopie

Risques infectieux en endoscopie Risques infectieux en endoscopie Dr. C. Balmelli, DAMPH CHUV Forum Hygiène Hospitalière du.2.2 Index Définitions Risque d infection endogène Risque d infection exogène conclusions Définitions Infection

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE BACTERIE MULTIRESISTANTE

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE BACTERIE MULTIRESISTANTE CONDUITE A TENIR DEVANT UNE BACTERIE MULTIRESISTANTE C. Chaplain, Service d'hygiène-bactériologie, Hôpital Delafontaine, 93205 Saint- Denis. INTRODUCTION L'accroissement du nombre des infections provoquées

Plus en détail

Mise en ligne 19 08 2010

Mise en ligne 19 08 2010 Mise en ligne 19 08 2010 Contexte Problématique du rapatriement en France de patients, porteurs de BMR Difficultés : patients asymptomatiques Patients atteints d infections urinaires ou cutanées à BMR

Plus en détail

Infections de la personne âgée: Infection urinaire, pneumonie, péritonite, septicémie, antibiothérapie

Infections de la personne âgée: Infection urinaire, pneumonie, péritonite, septicémie, antibiothérapie Infections de la personne âgée: Infection urinaire, pneumonie, péritonite, septicémie, antibiothérapie O. Leroy Service de réanimation et maladies infectieuses. CH Tourcoing Sommaire Infections urinaires

Plus en détail

Collection Avis et Rapports

Collection Avis et Rapports Maîtrise de la diffusion des bactéries multirésistantes aux antibiotiques importées en France par des patients rapatriés ou ayant des antécédents d hospitalisation à l étranger Collection Avis et Rapports

Plus en détail

Patient BMR + : risques de contamination et prévention en préhospitalier et aux urgences

Patient BMR + : risques de contamination et prévention en préhospitalier et aux urgences 52 e congrès national d anesthésie et de réanimation. Infirmiers. Infirmier(e)s d urgence 2010 Sfar. Tous droits réservés. Patient BMR + : risques de contamination et prévention en préhospitalier et aux

Plus en détail

Groupes de gestion de l antibiothérapie (GGA) dans les hôpitaux belges. Dr Evelyne Van Gastel

Groupes de gestion de l antibiothérapie (GGA) dans les hôpitaux belges. Dr Evelyne Van Gastel Groupes de gestion de l antibiothérapie (GGA) dans les hôpitaux belges Dr Evelyne Van Gastel Contenu 1. Normes en financement GGA 2. IDSA-SHEA Guidelines on Antimicrobial Stewardship 3. Analyse des rapports

Plus en détail

Quand lever un Isolement? ERG, EPC, ABRI

Quand lever un Isolement? ERG, EPC, ABRI Quand lever un Isolement? ERG, EPC, ABRI Dr Karine BLANCKAERT Santé publique médecine -sociale Praticien hospitalier Hygiène hospitalière Coordonnateur de l antenne régionale nord pas de calais de lutte

Plus en détail

ANTIBIOPROPHYLAXIE CHIRURGICALE

ANTIBIOPROPHYLAXIE CHIRURGICALE ANTIBIOPROPHYLAXIE CHIRURGICALE Un peu d'histoire Infections du site opératoire = première complication de la chirurgie. 1961 : L'antibioprophylaxie permet la réduction des ISO Contribue à la réduction

Plus en détail

Recommandations pour la prise en charge des Carbapenemase Producing Enterobacteriaceae (CPE)

Recommandations pour la prise en charge des Carbapenemase Producing Enterobacteriaceae (CPE) Recommandations pour la prise en charge des Carbapenemase Producing Enterobacteriaceae (CPE) o Prendre rapidement les mesures nécessaires visant à assurer une maîtrise rapide de l émergence de CPE et d

Plus en détail

Unité d hygiène et de lutte contre les Infections nosocomiales, Hôpital Bichat-Claude Bernard, Paris. 2

Unité d hygiène et de lutte contre les Infections nosocomiales, Hôpital Bichat-Claude Bernard, Paris. 2 Suspicions de portage de bactéries multi ou hautement résistantes (BMR/BHR) aux antibiotiques chez des patients rapatriés ou ayant été hospitalisés à l étranger M. Lepainteur 1, G. Birgand 1,3, I. Lolom

Plus en détail

Contribution à la mise en place d un système d assurance qualité dans cinq laboratoires de bactériologie médicale au Togo

Contribution à la mise en place d un système d assurance qualité dans cinq laboratoires de bactériologie médicale au Togo Bull. Soc. Pathol. Exot. DOI 10.1007/s13149-010-0104-6 SANTÉ PUBLIQUE / PUBLIC HEALTH Contribution à la mise en place d un système d assurance qualité dans cinq laboratoires de bactériologie médicale au

Plus en détail

UNE BASE DE DONNÉES UNIQUE POUR GÉRER ALERTES, SURVEILLANCE ET SIGNALEMENTS DES INFECTIONS ASSOCIÉES AUX SOINS (IAS)

UNE BASE DE DONNÉES UNIQUE POUR GÉRER ALERTES, SURVEILLANCE ET SIGNALEMENTS DES INFECTIONS ASSOCIÉES AUX SOINS (IAS) UNE BASE DE DONNÉES UNIQUE POUR GÉRER ALERTES, SURVEILLANCE ET SIGNALEMENTS DES INFECTIONS ASSOCIÉES AUX SOINS (IAS) Y. Berrouane 1, E. Graglia 1, Y. Gendreike 2, P. Veyres 1, P. Pugliese 3, F. Dulbecco

Plus en détail

1. QUESTIONNAIRE DÉMOGRAPHIQUE (remplir un questionnaire par établissement / par site pour les hôpitaux multisites) Année 20

1. QUESTIONNAIRE DÉMOGRAPHIQUE (remplir un questionnaire par établissement / par site pour les hôpitaux multisites) Année 20 Surveillances BMR, bactériémies, infections en hémodialyse Hôpitaux, Clinques, CTR, services/centres d hémodialyse Données de surveillance, démographiques et de laboratoire 1. QUESTIONNAIRE DÉMOGRAPHIQUE

Plus en détail

Lettre à l éditeur. Résistance du VIH aux Antirétroviraux : Quoi de neuf au Mali? Quelles. perspectives?

Lettre à l éditeur. Résistance du VIH aux Antirétroviraux : Quoi de neuf au Mali? Quelles. perspectives? Lettre à l éditeur Résistance du VIH aux Antirétroviraux : Quoi de neuf au Mali? Quelles perspectives? HIV Antiretroviral Drug Resistance: What s new in Mali? What is the future? Maiga AI 1,2, Sangare

Plus en détail

INFECTIONS NOSOCOMIALES

INFECTIONS NOSOCOMIALES INFECTIONS NOSOCOMIALES I - Définitions La définition générale d une infection nososcomiale est la suivante : infection contractée au cours d un séjour dans un établissement de soins. Un délai de 48h au

Plus en détail

spores, inactive métaboliquement infection nosocomiale digestive fréquente

spores, inactive métaboliquement infection nosocomiale digestive fréquente Infection digestive à Clostridium difficile Clostridium difficile bacille anaérobie gram+, non invasif spores, inactive métaboliquement (résistance / récidive) pathogénicité liée à la production de deux

Plus en détail

ANTIBIOGRAMME VETERINAIRE DU COMITE DE L ANTIBIOGRAMME DE LA SOCIETE FRANCAISE DE MICROBIOLOGIE

ANTIBIOGRAMME VETERINAIRE DU COMITE DE L ANTIBIOGRAMME DE LA SOCIETE FRANCAISE DE MICROBIOLOGIE 1 ANTIBIOGRAMME VETERINAIRE DU COMITE DE L ANTIBIOGRAMME DE LA SOCIETE FRANCAISE DE MICROBIOLOGIE Membres (2012 2013) MADEC Jean-Yves Coordonnateur, Anses Lyon DECOUSSER Jean-Winoc CHU Antoine Béclère

Plus en détail

Traitement des péritonites secondaires. Pr Olivier MIMOZ DAR, CHU de Poitiers Inserm ERI-23 Pharmacologie des agents anti-infectieux

Traitement des péritonites secondaires. Pr Olivier MIMOZ DAR, CHU de Poitiers Inserm ERI-23 Pharmacologie des agents anti-infectieux Traitement des péritonites secondaires Pr Olivier MIMOZ DAR, CHU de Poitiers Inserm ERI-23 Pharmacologie des agents anti-infectieux Conflits d intérêt MSD Sanofi Aventis Classification Péritonites primaires

Plus en détail

Il est bien établi que le réseau d eau hospitalier peut

Il est bien établi que le réseau d eau hospitalier peut Les micro-organismes de l eau impliqués dans les infections nosocomiales Depuis 2001 chez Pall, en charge de l information scientifique et réglementaire dans les domaines d applications couverts par la

Plus en détail

La culture M/12958 était une souche de Klebsiella pneumoniae qui présentait une résistance à de nombreuses classes d antibiotiques (beta-lactamines,

La culture M/12958 était une souche de Klebsiella pneumoniae qui présentait une résistance à de nombreuses classes d antibiotiques (beta-lactamines, La culture M/12958 était une souche de Klebsiella pneumoniae qui présentait une résistance à de nombreuses classes d antibiotiques (beta-lactamines, aminoglycosides, quinolones, ) dont les carbapénèmes.

Plus en détail

Endocardite infectieuse chez un porteur de bioprothèse valvulaire. DELANDE Evariste, MOYON Anais, HANAFIA Omar

Endocardite infectieuse chez un porteur de bioprothèse valvulaire. DELANDE Evariste, MOYON Anais, HANAFIA Omar Endocardite infectieuse chez un porteur de bioprothèse valvulaire DELANDE Evariste, MOYON Anais, HANAFIA Omar Présentation du cas clinique Mr S, 73 ans Hospitalisé en août 2014 pour une récidive d endocardite

Plus en détail

BETA LACTAMASE À SPECTRE ETENDU

BETA LACTAMASE À SPECTRE ETENDU JENCK Sophie Lyon BETA LACTAMASE À SPECTRE ETENDU DEFINITION Hydrolyse du pont amide du cycle Blactame Résistance le plus souvent d origine plasmidique à : - toutes les pénicillines - céphalosporines de

Plus en détail

1- LES BACTERIES PRODUCTRICES DE CARBAPENEMASE : GENERALITES

1- LES BACTERIES PRODUCTRICES DE CARBAPENEMASE : GENERALITES RAPPEL DES CONSIGNES DE PRISE EN CHARGE DE PATIENTS TRANSFERES D UN HOPITAL SITUE DANS UN PAYS A HAUTE ENDEMICITE DE BACTERIES PRODUCTRICES DE CARBAPENEMASES Escherichia coli multi-résistant, producteur

Plus en détail

Réseau bactériémie 2006 IA/AC/VJ SURVEILLANCE DES BACTERIÉMIES A PARTIR DU LABORATOIRE

Réseau bactériémie 2006 IA/AC/VJ SURVEILLANCE DES BACTERIÉMIES A PARTIR DU LABORATOIRE SURVEILLANCE DES BACTERIÉMIES A PARTIR DU LABORATOIRE RESULTATS DE L ENQUETE 2006 1 Laboratoires participants Les laboratoires des 80 hôpitaux mentionnés ci-dessous ont participé à l'enquête 2006 sur les

Plus en détail

. CHARACHON (Mise ligne 06/11/09 LIPCOM-RM) Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

. CHARACHON (Mise ligne 06/11/09 LIPCOM-RM) Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes 2 ème cycle MIA infections (item 86) Année Universitaire 2009-2010 infections infections Bronchites - Bronchiolites Pneumopathies bactériennes et virales Surinfection de BPCO (Coqueluche Tuberculose Mycoses

Plus en détail

Enquête de prévalence de l utilisation des anti-infectieux en 2013 dans les établissements de l Inter-région Ouest

Enquête de prévalence de l utilisation des anti-infectieux en 2013 dans les établissements de l Inter-région Ouest Enquête de prévalence de l utilisation des anti-infectieux en 2013 dans les établissements de l Inter-région Ouest Dr Erika FONTAINE, Pharmacien hygiéniste Marion PERENNEC, Biostatisticienne Maryvonne

Plus en détail

Utilité du dépistage des MRSA par PCR

Utilité du dépistage des MRSA par PCR Utilité du dépistage des MRSA par PCR Stephan Harbarth, MD, MS Infection Control Program University of Geneva Hospitals Agenda Epidémiologie Détection améliorée des porteurs inconnus Profile du patient

Plus en détail

MICROBIOLOGIE. 1. Strep A et Urine Slide. 2. Coloration de Gram 3. Virologie (HCV, HBV, HIV)

MICROBIOLOGIE. 1. Strep A et Urine Slide. 2. Coloration de Gram 3. Virologie (HCV, HBV, HIV) MICROBIOLOGIE 1. Strep A et Urine Slide (page 1) 2. Coloration de Gram (page 1) 3. Virologie (HCV, HBV, HIV) (page 1) 4. UKNEQAS Microbiology (page 2) 5. QCMD (page 4) Les programmes 1, 2 et 3 sont organisés

Plus en détail

Méningites infectieuses

Méningites infectieuses Méningites infectieuses Etiologies et conduites à tenir Stéphane Erouart MISP Cécile Lecocq IDESP Sommaire Agents causaux Précautions standard Infections invasives à méningocoque Définition Validation

Plus en détail

Lecture critique. Maîtrise de la diffusion de la résistance aux antibiotiques l hôpital : le rôle de l hygiène hospitalière D. Lepelletier, N.

Lecture critique. Maîtrise de la diffusion de la résistance aux antibiotiques l hôpital : le rôle de l hygiène hospitalière D. Lepelletier, N. Maîtrise de la diffusion de la résistance aux antibiotiques l hôpital : le rôle de l hygiène hospitalière D. Lepelletier, N. Marty Lecture critique Monica Attinger - Unité HPCI Forum HH 10 mars 2015 Article

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 1 er février 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 1 er février 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 1 er février 2006 TAZOCILLINE 2 g/250 mg, poudre pour solution pour perfusion flacon B/1 (CIP : 369 192-1) TAZOCILLINE 4 g/500 mg, poudre pour solution

Plus en détail

Place des nouvelles techniques dans l'optimisation diagnostique et thérapeutique des infections nosocomiales en réanimation

Place des nouvelles techniques dans l'optimisation diagnostique et thérapeutique des infections nosocomiales en réanimation Place des nouvelles techniques dans l'optimisation diagnostique et thérapeutique des infections nosocomiales en réanimation Laurence ARMAND Service de bactériologie CHU Bichat-Claude Bernard Schéma classique

Plus en détail

Les infections nosocomiales occupent une place prépondérante et constituent par leur fréquence, leur gravité sur le plan clinique (morbidité et

Les infections nosocomiales occupent une place prépondérante et constituent par leur fréquence, leur gravité sur le plan clinique (morbidité et Introduction Les infections nosocomiales occupent une place prépondérante et constituent par leur fréquence, leur gravité sur le plan clinique (morbidité et mortalité), et leurs conséquences économiques,

Plus en détail

Prise en charge des patients porteurs de germes résistants.

Prise en charge des patients porteurs de germes résistants. 53 e congrès national d anesthésie et de réanimation Médecins. Conférence d actualisation 2011 Sfar. Tous droits réservés. Prise en charge des patients porteurs de germes résistants. A. LEPAPE PAM Urgence

Plus en détail

K lebsiella P roduisant C haos NDM-1

K lebsiella P roduisant C haos NDM-1 K lebsiella P roduisant C haos NDM-1 Recrudescence des entérobactéries «BLSE» Les BLSE en France : caractéristiques bactériologiques Pr. Marie-Hélène Nicolas-Chanoine Service de Microbiologie Hôpital Beaujon

Plus en détail

Diagnostic rapide : pour quelles pathologies?

Diagnostic rapide : pour quelles pathologies? Diagnostic rapide : pour quelles pathologies? XVIIème Journée Régionale de Pathologie Infectieuse 12 octobre 2010 Dr. Caroline Loïez Les bases du diagnostic bactériologique Diagnostic «classique» Diagnostic

Plus en détail

C.CLIN-Ouest Bretagne

C.CLIN-Ouest Bretagne C.CLIN-Ouest Bretagne Basse-Normandie Centre Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales (Inter région Ouest) Pays de la Loire St Pierre et Miquelon Résultats de la surveillance

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 février 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 février 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 15 février 2006 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans par arrêté du 4 février 2000 (JO du 9 février 2000) AMOXICILLINE BIOGARAN 1 g, poudre

Plus en détail

DU Anti-infectieux, 2009-2010. Dr JM Chapplain Service de Maladies Infectieuses Unité d Hygiène CHU Rennes

DU Anti-infectieux, 2009-2010. Dr JM Chapplain Service de Maladies Infectieuses Unité d Hygiène CHU Rennes Faut-il dépister d les SARM? DU Anti-infectieux, 2009-2010 Dr JM Chapplain Service de Maladies Infectieuses Unité d Hygiène CHU Rennes Qui se pose la question? Le clinicien? Le bactériologiste? Le pharmacien?

Plus en détail

Mais aussi. Mais aussi. www.webbertraining.com. Contexte. Existant. Contexte

Mais aussi. Mais aussi. www.webbertraining.com. Contexte. Existant. Contexte Contexte Recommanda)ons françaises pour la préven)on de la transmission croisée des «Bactéries Hautement Résistantes aux an)bio)ques émergentes» (BHRe), 2013 Preven&ng emergent and highly resistant bacteria

Plus en détail

Transfert international de patients, diffusion des BMR, et leur contrôle

Transfert international de patients, diffusion des BMR, et leur contrôle Transfert international de patients, diffusion des BMR, et leur contrôle Dr Bruno Coignard Institut de veille sanitaire (InVS), Saint-Maurice XX ème Journée Annuelle Sud-Est de Lutte contre les Infections

Plus en détail

Peut-on diminuer la durée e du portage de l ERG l l utilisation d un d

Peut-on diminuer la durée e du portage de l ERG l l utilisation d un d Peut-on diminuer la durée e du portage de l ERG l par l utilisation d un d probiotique? Olivier Lesens Maladies Infectieuses et Tropicales, CHU de Clermont-Ferrand PLAN Problématique Généralités sur les

Plus en détail

GUIDE DE PRÉVENTION. de la pneumonie associée aux soins de santé

GUIDE DE PRÉVENTION. de la pneumonie associée aux soins de santé GUIDE DE PRÉVENTION de la pneumonie associée aux soins de santé Division des lignes directrices professionnelles et des pratiques de santé publique Centre de la lutte contre les maladies transmissibles

Plus en détail

Role du portage nasal dans les infections à S. aureus

Role du portage nasal dans les infections à S. aureus Role du portage nasal dans les infections à S. aureus Jean-Christophe LUCET, UHLIN GH Bichat Claude Bernard, APHP Université Denis Diderot, Paris VII JNI, 11 juin 2009 Le champ de la question Ce que je

Plus en détail

CONTRIBUTION A L ETUDE EPIDEMIOLOGIQUE ET CLINIQUE DE LA LYMPHADENITE CASEEUSE CHEZ LES OVINS

CONTRIBUTION A L ETUDE EPIDEMIOLOGIQUE ET CLINIQUE DE LA LYMPHADENITE CASEEUSE CHEZ LES OVINS CONTRIBUTION A L ETUDE EPIDEMIOLOGIQUE ET CLINIQUE DE LA LYMPHADENITE CASEEUSE CHEZ LES OVINS M. S. BEN SAÏD 1 *, H. BEN MAITIGUE 1, M. BENZARTI 2, L. MESSADI 3, A. REJEB 4 et A. AMARA 4. 1 Service de

Plus en détail

1985 2005 : Un bilan des infections acquises dans les laboratoires médicauxm

1985 2005 : Un bilan des infections acquises dans les laboratoires médicauxm 1985 25 : Un bilan des infections acquises dans les laboratoires médicauxm Kathy FaberBouillaut Directeur de thèse : Dr A. Leprince, INRS Dpt EAM Forum St Jacques 7 octobre 26 Sommaire Introduction de

Plus en détail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail Saisine n «2015- SA- 0118» Le directeur général Maisons-Alfort, le 23 septembre 2015 AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail relatif à la saisine

Plus en détail

Coordonnateur CNR-Strep : Laboratoires Associés : Pr Claire POYART claire.poyart@cch.aphp.fr. Paris, le 2 mai 2006. Chers(e) Collègues,

Coordonnateur CNR-Strep : Laboratoires Associés : Pr Claire POYART claire.poyart@cch.aphp.fr. Paris, le 2 mai 2006. Chers(e) Collègues, Coordonnateur CNR-Strep : 27, rue du faubourg Saint Jacques ou (33) 1 58 41 15 44 Laboratoires Associés : Infections à streptocoque du groupe A de l adulte (LA-SGA-A) Pr Anne BOUVET anne.bouvet@htd.aphp.fr

Plus en détail

Traitement des infections ostéo-articulaires (IOA) à bacilles Gram négatif hautement résistants

Traitement des infections ostéo-articulaires (IOA) à bacilles Gram négatif hautement résistants 2 ème Congrès National des Centres de référence des Infections Ostéo-articulaires Complexes Lille, 3-4 SEPTEMBRE 2015 Traitement des infections ostéo-articulaires (IOA) à bacilles Gram négatif hautement

Plus en détail

L infection urinaire en bactériologie et l ECBU (Examen Cyto-Bactériologique des Urines) Hélène Guillon-Petitprez 23 Octobre 2013

L infection urinaire en bactériologie et l ECBU (Examen Cyto-Bactériologique des Urines) Hélène Guillon-Petitprez 23 Octobre 2013 L infection urinaire en bactériologie et l ECBU (Examen Cyto-Bactériologique des Urines) Hélène Guillon-Petitprez 23 Octobre 2013 Epidémiologie Prévalence +++ chez la femme : au début de la vie sexuelle

Plus en détail

INFECTIONS EN ONCOHÉMATOLOGIE: mes priorités 2015-2020??? François Blot, Réanimation

INFECTIONS EN ONCOHÉMATOLOGIE: mes priorités 2015-2020??? François Blot, Réanimation INFECTIONS EN ONCOHÉMATOLOGIE: mes priorités 2015-2020??? François Blot, Réanimation (en réanimation ) Constats l Un nouveau millénaire, une écologie en mutation, émergente et mondialisée l Des progrès

Plus en détail

9 Examen cytochimique et bactériologique d un liquide céphalo-rachidien (LCR)

9 Examen cytochimique et bactériologique d un liquide céphalo-rachidien (LCR) 49 49 9 Examen cytochimique et bactériologique d un liquide céphalo-rachidien (LCR) Plan du chapitre 1 Contextes 2 Objectifs 1-Ensemencer d urgence systématiquement 2- Classer le LCR en fonction de la

Plus en détail

ANTIBIOTHERAPIE PROBABILISTE

ANTIBIOTHERAPIE PROBABILISTE ANTIBIOTHERAPIE PROBABILISTE Dr N. Bercault 2011 Types d'antibiothérapie Prophylactique Pré-emptive Curative Infection Infection Colonisation + Infection + Facteurs de risque + Ponctuelle Plusieurs J Plusieurs

Plus en détail

Transmission nosocomiale des entérovirus :

Transmission nosocomiale des entérovirus : Transmission nosocomiale des entérovirus : Intérêt du diagnostic moléculaire rapide associé au génotypage prospectif Enseignement à propos d une observation Audrey MIRAND EA3843 Laboratoire de Virologie

Plus en détail

Early goal-directed therapy dans le sepsis aux urgences? Pr Antoine Roch SAU CHU Nord Marseille

Early goal-directed therapy dans le sepsis aux urgences? Pr Antoine Roch SAU CHU Nord Marseille Early goal-directed therapy dans le sepsis aux urgences? Pr Antoine Roch SAU CHU Nord Marseille Réanimation et urgences, quelles différences? La structure des urgences dispose notamment : D au moins une

Plus en détail

CHRA PR HYG 03 ind 2 ISOLEMENT SEPTIQUE

CHRA PR HYG 03 ind 2 ISOLEMENT SEPTIQUE CHRA PR HYG 03 ind 2 ISOLEMENT SEPTIQUE Date de diffusion : 06/2000 Version : 2 Pages : 5 Rédigée par : M.C. Hum et A. Charvier Vérifiée par : C. Santré Validée par : CLIN Objet : La procédure a pour but

Plus en détail

RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT Page 1 sur 6 RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT Mis à jour : 11/04/2006 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT RIFAMYCINE CHIBRET 1000 000 UI POUR CENT, collyre en solution 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE

Plus en détail

Pendant de nombreuses années, les mesures dites

Pendant de nombreuses années, les mesures dites PRÉVENIR Transmission croisée Pendant de nombreuses années, les mesures dites d isolement, ont été définies par le réservoir de l agent infectieux : isolement entérique, cutané, respiratoire Les Centers

Plus en détail