Ficoba. Le Parc des Expositions du Gipuzkoa

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ficoba. Le Parc des Expositions du Gipuzkoa"

Transcription

1 Le Parc des Expositions du Gipuzkoa «Pour bien préparer un Salon»

2 Justification des Salons - Le SALON est l outil de marketing le plus utilisé après la propre force de vente. - Contacter un visiteur à un SALON représente 58% du montant du coût de ce même contact dans son centre de travail. - Le visiteur se rend au Salon intéressé par le secteur. S il visite votre stand, ce sera pour vous un client potentiel de qualité. - Il s agit d une excellente opportunité pour expliquer au visiteur les avantages du produit. - Le Salon permet d exercer ses cinq sens. Le visiteur regarde, touche, teste/goûte, écoute, comprend. Le Salon provoque, par conséquent, un plus grand impact que les autres moyens de marketing. Le Salon est ainsi l un des éléments de marketing les plus efficaces pour contacter de nouveaux clients, découvrir de nouveaux marchés, présenter des nouveautés, obtenir des commandes ou diffuser une image de marque. Mais encore Un Salon bien préparé c est 50% de succès garanti! Et FICOBA vous explique comment faire.

3 4 conseils fondamentaux : 1) Définir ses objectifs 2) Bien préparer son stand 3) Savoir accueillir les visiteurs 4) Procéder au suivi et au bilan du Salon

4 1) DÉFINITION DES OBJECTIFS Établir des contacts avec des clients potentiels Lancer un nouveau produit Pénétrer un nouveau marché Fidéliser les clients Positionner la marque de l entreprise Analyser le marché (s informer sur la concurrence) Nouer des relations avec les médias Contacter de nouveaux distributeurs Consolider son image Quantifier les objectifs dans la mesure du possible : Si l un des objectifs est, par exemple, d établir des contacts de vente, il faudra se fixer un objectif en chiffres, compte tenu de la totalité des clients potentiels susceptibles de visiter le Salon et de la probabilité de pouvoir les rencontrer physiquement sur place (évaluer leur nombre).

5 2) PRÉPARATION DU STAND Veiller à la cohérence du stand avec la stratégie de marketing de l exposant Décider quels produits exposer. Élaborer un budget initial. Choisir et commander un type de stand et sa décoration. Préparer la campagne de promotion et de communication. Sélectionner et commander le matériel informatif à utiliser. Recruter le personnel nécessaire et adéquat. Organiser le transport.

6 Adapter la forme à la fonction. Ajuster le design à l image de l entreprise. Veiller à éviter les barrières psychologiques. Savoir que le mouvement éveille l intérêt. Offrir des messages brefs sur le stand. Ne pas lésiner sur les photos. Veiller à ce que le texte soit facilement lisible. Veiller à offrir des présentations audiovisuelles brèves. Soigner le mobilier ; une apparence négligée donne une mauvaise impression.

7 Consignes pour le responsable du stand Liste des points fondamentaux. Assumer les objectifs. Établir des responsabilités. Suivre le déroulement des travaux. Comparer le budget et les dépenses réelles régulièrement. Ne pas succomber aux idées qui risquent de dénaturer l objectif. La veille du Salon, vérifier que rien ne manque, que tout est organisé comme prévu et que les instructions ont été bien comprises.

8 Décoration du stand Ne pas saturer le stand d informations. Attirer le visiteur en lui donnant envie de s arrêter au stand. Utiliser des mots clés : REMISE! NOUVEAUTÉ! PROMOTION! Accessibilité. Camoufler les câbles. Éclairage non excessif. Adapter la décoration à l objectif visé. Adapter la décoration au produit. La décoration doit éveiller l intérêt du visiteur. Logo. Message. Faire voir l usage du produit. Le visiteur garde le souvenir du stand en fonction de l intérêt du produit.

9 Promotion préalable du stand Mailing : langue, coupon-réponse. Liste des invités et distribution des invitations. Revues spécialisées. Annonce dans la presse. Brochure. Publi-reportages. Internet : le site Web du Salon, de l association, d une revue. Prospectus.

10 3) SAVOIR ACCUEILLIR LES VISITEURS Amabilité. Engager le dialogue amicalement. Éviter de dire NON. Ne pas faire durer l explication plus de de 6 minutes. Ne pas faire attendre le visiteur. Les postures et les gestes sont tout aussi importants que le discours. Bienfaits du produit. Connaître le produit ainsi que ceux des concurrents. Changer de thème pour inciter au départ.

11 Ressources humaines nécessaires pour transformer le visiteur en acheteur Estimation quantitative du personnel du stand Une personne tous les 12 m 2 de stand. Prévoir des personnes supplémentaires à tour de rôle, tenir compte des besoins personnels, etc. Niveau qualitatif du personnel du stand En fonction des objectifs Cadres de direction Commerciaux Techniciens Distributeurs Personnel auxiliaire Photographes

12 Attitudes positives et négatives au stand Il convient de Réaliser des démonstrations. Distribuer du matériel informatif (de façon sélective). Offrir des cadeaux et des articles en promotion. Participer aux séminaires et conférences. Être attentif. Faire preuve d initiative. Faire preuve d enthousiasme. Soigner son apparence et adapter sa tenue aux us et coutumes du pays. Veiller à ne pas Vous asseoir en présence de visiteurs. Lire sur le stand. Ignorer les visiteurs. Distribuer les brochures massivement. Former des groupes. Faire preuve d agressivité. Laisser certaines questions ou problèmes sans Réponse. Fumer, manger ou boire sur le stand. Connaître la concurrence. Connaître les produits en profondeur. Arriver à l heure et être attentif. Accueillir les visiteurs le sourire aux lèvres. Connaître le stand. Connaître le Salon. Interpeller les visiteurs par leur nom Critiquer les concurrents. Agir comme concierge à l entrée du stand.

13 Attention!!!! 55% des visiteurs se plaignent de se heurter bien souvent à du personnel peu informé sur les produits exposés. 64% Affirment ne pas avoir trouvé sur le stand des personnes capables de répondre aux questions techniques posées. 53% auraient préféré un stand plus spacieux ou avec davantage de personnel d accueil. 25% réclament plus d attention de la part du personnel.

14 Fonctionnement du stand. Rapports quotidiens à rédiger La Fiche de contact : Date Fournisseurs actuels Chiffre d affaires Exigences requises Attentes Capacité financière Timing d achat Intérêt du visiteur à l égard d un produit concret Besoins Services offerts Engagements souscrits

15 4) SUIVI ET BILAN DE PARTICIPATION Réunion finale des participants sur le stand Imprévus surgis Éléments à changer Points faibles Effectivité de la promotion Produits à succès Comparaison coût/budget Réalisation des objectifs

16 Réunion finale des participants sur le stand Découverte de nouveaux clients Points forts et points faibles des clients et du personnel Coût par contact Qualité des visiteurs Rentabilité en fonction des objectifs Analyse des concurrents Valeur des activités parallèles Intervention du personnel Dossier de presse

17 Bilan économique de la participation Les objectifs économiques visés avant le Salon ont-ils été atteints? Bilan non économique de la participation Évaluation de l effectivité de la présence au Salon Nombre de démonstrations réalisées sur le stand. Temps de permanence sur le stand. Intérêt à l égard du produit : % de visiteurs sur le stand très intéressés par les produits de la compagnie. Influence sur la décision d achat : % de visiteurs du stand exerçant une influence dans les décisions d achat de produits.

18 Évaluation de l effectivité de la présence au Salon Plans d achat : % de visiteurs du stand qui déclarent une intention d achat dans un délai d un an. Nombre de visiteurs ayant demandé plus d informations. Nombre de visiteurs qui ont visité le stand. Coût par visiteur cible. Évaluation du design du stand.

19 SUIVI IMMÉDIAT DES CONTACTS APRÈS LE SALON Votre entreprise figure-t-elle parmi les 80% des compagnies qui ne procèdent à aucun suivi des contacts établis durant le Salon? Le lendemain de la clôture du Salon, votre liste de contacts conserve 100% de sa valeur. Un mois après le Salon, ces contacts ont perdu la moitié de leur valeur. L important en matière de suivi des contacts est de recourir à un système simple, efficace et immédiat. Planifiez le suivi. Désignez une personne chargée du suivi. Épurez les contacts du Salon (contact chaud, tiède, à long terme ou froid). Agissez pendant que le contact client potentiel est encore chaud.

20 Nous vous attendons à BIOTERRA-NATURALL 2010 Bonne chance!! Le Parc des Expositions du Gipuzkoa

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc.

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc. RÉUSSIR VOTRE SALON 2012 Encourage inc. OPTIMISEZ VOTRE PARTICIPATION À UN SALON Réussir votre salon, c est non seulement réserver un emplacement et monter un kiosque mais c est aussi, et surtout, bien

Plus en détail

Aide Plan de communication local, Comment le créer?

Aide Plan de communication local, Comment le créer? Aide Plan de communication local, Comment le créer? L objectif de ce document est de vous aider lors de la création et la mise en place de votre plan de communication local. Sommaire Sommaire... 1 1 Quels

Plus en détail

FrankiNorte Bordeaux Salon Atlantique Français de la Franchise & Affaires

FrankiNorte Bordeaux Salon Atlantique Français de la Franchise & Affaires FrankiNorte Bordeaux Salon Atlantique Français de la Franchise & Affaires FrankiNorte Bordeaux FRANKINORTE présente avec son partenaire français FRANCE CONSULTING et en collaboration avec la Chambre de

Plus en détail

Accueillir une PMR. Personne à Mobilité Réduite.

Accueillir une PMR. Personne à Mobilité Réduite. Accueillir une PMR. Personne à Mobilité Réduite. Savoir accueillir une PMR : salariés, clients Comprendre les difficultés rencontrées par les PMR. Les atouts d un accueil efficace et chaleureux. Définition

Plus en détail

Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale

Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale Une fois que vous avez défini les besoins de votre clientèle, il faut que vous sachiez répondre aux solutions convaincantes en adéquation

Plus en détail

Check-list. Check-list manifestations. Check-list expositions foires

Check-list. Check-list manifestations. Check-list expositions foires Check-list Check-list manifestations Check-list expositions foires 1. Informations sur une exposition/foire Se procurer une documentation de la foire Etudier soigneusement les documents et les conditions

Plus en détail

LE PROJET D ETUDE COMMERCIALE

LE PROJET D ETUDE COMMERCIALE LE PROJET D ETUDE COMMERCIALE 1. Les objectifs de la recherche commerciale 2. Les types d étude en Amont et en Aval 3. Les sources d informations primaires et secondaires 4. Le projet d étude commerciale

Plus en détail

LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN

LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN DÉFINITION l'ensemble des moyens dont dispose une entreprise pour vendre ses produits à ses clients d'une manière rentable LA CONCEPTION TRADITIONNELLE

Plus en détail

DIAGNOSTIC EXPORT. Mode d emploi. 17 février 2011

DIAGNOSTIC EXPORT. Mode d emploi. 17 février 2011 DIAGNOSTIC EXPORT Mode d emploi 17 février 2011 I.Introduction 1. 1. Les avantages de l export 2. 2. Les défis de l export 3. 3. Qu est ce qu un «Diagnostic Export»? II. Analyse de l entreprise 1. 1. Une

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Une stratégie marketing efficace pour les salons professionnels

Une stratégie marketing efficace pour les salons professionnels Une stratégie marketing efficace pour les salons professionnels Vincent HIEFF, MBA, Attaché «Espace Entreprises». CHAMBRE DE COMMERCE www.cc.lu Agenda La Stratégie Marketing Une stratégie marketing adaptée

Plus en détail

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT Institut National des Sciences de Gestion Département de Marketing Marketing et Stratégies Commerciales ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT MARKETING DIRECT Rédigé

Plus en détail

Déléguer efficacement

Déléguer efficacement Déléguer efficacement La délégation n est pas une aptitude innée La délégation est un des éléments essentiels du leadership Copyright 2002 - Tous droits réservés Paule Bolduc inf. M. Éd. Le leadership

Plus en détail

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE 6 MODULES DE FORMATION MARKETING COMMUNICATION EXPERTS COMPTABLES 1 DÉFINISSEZ L IDENTITÉ & LE POSITIONNEMENT DE VOTRE CABINET 4 INITIEZ UNE COMMUNICATION ON-LINE PERFORMANTE (SITE WEB, E- NEWSLETTER )

Plus en détail

Collecter de nouveaux Leads avec Twitter

Collecter de nouveaux Leads avec Twitter Collecter de nouveaux Leads avec Twitter 05/05/2015 Comment générer de l intérêt pour votre marque sur Twitter? Comme tout autre réseau social, Twitter représente une bonne opportunité pour faire connaître

Plus en détail

La coopérative de solidarité

La coopérative de solidarité La coopérative de solidarité Une coopérative est une entreprise regroupant des personnes qui ont des besoins économiques et sociaux communs et qui, en vue de les satisfaire, s associent pour exploiter

Plus en détail

Une offre performante, la clé du succès Techniques Marketing pour PME, TPE et Indépendant

Une offre performante, la clé du succès Techniques Marketing pour PME, TPE et Indépendant Les clés de la Réussite Une offre performante, la clé du succès Techniques Marketing pour PME, TPE et Indépendant E-learning 14 heures Tarif : 490 Le manque d approche Marketing pénalise les petites structures.

Plus en détail

CONNAISSANCE DU MARCHE STRATEGIE COMMERCIALE ET COMMUNICATION ETUDIER SON MARCHE GRACE A L'EXPLORATION DOCUMENTAIRE

CONNAISSANCE DU MARCHE STRATEGIE COMMERCIALE ET COMMUNICATION ETUDIER SON MARCHE GRACE A L'EXPLORATION DOCUMENTAIRE ET ETUDIER SON GRACE A L'EXPLORATION DOCUMENTAIRE L'objectif de ce module de formation en e-learning est de vous amener à établir un plan prévisionnel de ventes à trois ou cinq ans, en allant chercher

Plus en détail

Services de direction marketing externalisée

Services de direction marketing externalisée Services de direction marketing externalisée VOTRE DIRECTION MARKETING DÉDIÉE Pour les dirigeants des PME et TPE, le marketing semble inaccessible et sophistiqué : souvent, vous considérez le marketing

Plus en détail

LISTE À VERIFIER POUR LA PLANIFICATION D ÉVÉNEMENTS

LISTE À VERIFIER POUR LA PLANIFICATION D ÉVÉNEMENTS LISTE À VERIFIER POUR LA PLANIFICATION D ÉVÉNEMENTS La liste suivante est basée sur un calendrier de six semaines. Prenez plus de temps pour la planification si vous le pouvez, ou condensez le calendrier

Plus en détail

Fiche technique. Objectifs du salon

Fiche technique. Objectifs du salon DARNA 2010, le Salon International de la Promotion Immobilière fort de son succès de sa Première Edition en 2007, ouvrira de nouveau ses portes aux professionnels de l immobilier et aux visiteurs durant

Plus en détail

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com Sandrine Michel 1 LE MARKETING DIRECT Formation 2012 sandrine.michel@gmail.com Objectifs : Comprendre ce qu est le marketing direct Comprendre comment il s inscrit dans le secteur de la communication Connaître

Plus en détail

[LE BUSINESS PLAN] Chambre de Commerce et d industrie de Lyon. Novacité

[LE BUSINESS PLAN] Chambre de Commerce et d industrie de Lyon. Novacité Chambre de Commerce et d industrie de Lyon Novacité [LE BUSINESS PLAN] Le Centre Européen d'entreprise et d'innovation Novacité (CEEI Novacité) est une structure animée par la Chambre de Commerce et d'industrie

Plus en détail

Le développement Commercial

Le développement Commercial Le développement Commercial Mardi LE DEVELOPPEMENT COMMERCIAL Pour toutes les entreprises... structurées commercialement ou non... ayant ou non une équipe de vendeurs POUR QUI? POUR QUOI? vous désirez:

Plus en détail

POLITIQUE DE RECRUTEMENT, DE SÉLECTION ET D ENGAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE RECRUTEMENT, DE SÉLECTION ET D ENGAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES RÈGLEMENT POLITIQUE PROCÉDURE POLITIQUE DE RECRUTEMENT, DE SÉLECTION ET D ENGAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Adoptée par le conseil d'administration du Collège Le 24 novembre 2004 La direction des services

Plus en détail

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation commerciale?... 6 A. Le temps... 6 B. La productivité...

Plus en détail

Première Matinale de la CDFA Fidéliser Conquérir de nouveaux clients

Première Matinale de la CDFA Fidéliser Conquérir de nouveaux clients Première Matinale de la CDFA Fidéliser Conquérir de nouveaux clients Michèle GUIGNARD 7 MAI 2009 Développement & Moyens Commerciaux 16 Chemin du Bougeng 31 Les objectifs Prendre conscience et trouver une

Plus en détail

Marketing Mix: Promotion

Marketing Mix: Promotion Marketing Mix: Promotion 1 Les objectifs d apprentissage de ce module visent à: comprendre les étapes pour développer une stratégie de marketing définir le marketing mix déterminer les principes directeurs

Plus en détail

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS Communiquer en entreprise Votre guide SMS Pourquoi le SMS est-il si efficace? Quelque soit l activité de votre entreprise il est important que vous puissiez communiquer efficacement avec vos clients, fournisseurs

Plus en détail

10 FAÇONS INTELLIGENTES D AGRANDIR VOTRE LISTE DE DISTRIBUTION

10 FAÇONS INTELLIGENTES D AGRANDIR VOTRE LISTE DE DISTRIBUTION 10 FAÇONS INTELLIGENTES D AGRANDIR VOTRE LISTE DE DISTRIBUTION 1 Une liste de distribution commerciale est un atout incontestable pour l expansion de votre entreprise. Un plus grand nombre d adresses e-mail

Plus en détail

MAXIMISEZ VOS DOLLARS MARKETING

MAXIMISEZ VOS DOLLARS MARKETING CONFÉRENCE MAXIMISEZ VOS DOLLARS MARKETING MANUEL DU PARTICIPANT Conférencier : Ronald Martineau, Conseiller stratégique, TAO Design & Marketing Collège de l immobilier du Québec 600, chemin du Golf, Île

Plus en détail

ENABLE SALES TO SUCCESS

ENABLE SALES TO SUCCESS ENABLE SALES TO SUCCESS Approche commerciale innovante pour le secteur des assurances Le secteur des assurances souffrirait-il actuellement d un manque de défis? Pas du tout! Les attentes des clients en

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

STRATÉGIES E-MARKETING. Mars 2012

STRATÉGIES E-MARKETING. Mars 2012 STRATÉGIES E-MARKETING Mars 2012 7 stratégies e-marketing D après un document réalisé par l ESC Lille 1 Le buzz marketing Le bouche à oreille du web Objectifs Développer sa visibilité Améliorer sa notoriété

Plus en détail

Se faire connaître et Générer des revenus. Bernard Wilmet

Se faire connaître et Générer des revenus. Bernard Wilmet Se faire connaître et Générer des revenus Bernard Wilmet Objectifs de la séance Vous donner quelques outils qui permettront de structurer les questions essentielles que vous devez vous poser Illustrer

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

DPAS n 3 Les recettes d un bon Mailing

DPAS n 3 Les recettes d un bon Mailing DPAS n 3 Les recettes d un bon Mailing Le Mailing est un outil marketing, qui est utilisé pour faire la promotion d un produit, d un service, d une entreprise. Le mailing est un support papier comme par

Plus en détail

Optimisez votre participation à un salon

Optimisez votre participation à un salon Optimisez votre participation à un salon LE MEDIA SALON Vecteur commercial Support commercial Support de communication Veille marché Veille concurrentielle Ouverture sur l international (coût réduit par

Plus en détail

{Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2

{Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2 LA DEMARCHE EN MARKETING Le 10 Mars 1999 4 ème Cours {Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2 4. LES DIFFERENTS SERVICES

Plus en détail

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant. Plan d élaboration du PLAN D AFFAIRES Avant de réaliser votre projet, élaborez votre plan d affaires selon le modèle suivant : RESUME :. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

Plus en détail

Participation Réussie À

Participation Réussie À Votre Guide Pour Une Participation Réussie À Foreignerslife Tout ce dont vous avez besoin Votre to-do list pour avant, pendant et après le salon Foreignerslife TABLE OF CONTENTS I. Avant Le Salon : Préparez

Plus en détail

Opportunités Sponsoring

Opportunités Sponsoring Opportunités Sponsoring L événement GAZELEC 2011 se positionne comme le prochain grand rendez-vous des professionnels de l énergie. A travers 3 jours de conférences, d exposition, d animations, GAZELEC

Plus en détail

Construire une équipe éditoriale pour les médias sociaux

Construire une équipe éditoriale pour les médias sociaux Construire une équipe éditoriale pour les médias sociaux Partie 1: Trouver les bonnes personnes Julie Geller, Vice-président, Marketing @juliegeller, La curation de contenu qui consiste en la recherche,

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

Qui sommes-nous? Happy services company est une industrie de services

Qui sommes-nous? Happy services company est une industrie de services Qui sommes-nous? Happy services company est une industrie de services Nous somme une société qui vous accompagne vous en tant que partenaires clients et fournisseurs tout au long de notre collaboration

Plus en détail

27 septembre 2012 9 h 00 à 16 h 30 Hôtel Universel, Rivière-du-Loup

27 septembre 2012 9 h 00 à 16 h 30 Hôtel Universel, Rivière-du-Loup 27 septembre 2012 9 h 00 à 16 h 30 Hôtel Universel, Rivière-du-Loup Votre prochaine conférence Maryse Rancourt - Tactic design Érick Drapeau Étincelle Publicité Marketing Web Comment se Pour se vendre

Plus en détail

EN QUELQUES MOTS. L AGENCE Cinetic communication IMPRESSION STRATÉGIE MARKETING DESIGN PUBLICITAIRE DÉVELOPPEMENT WEB

EN QUELQUES MOTS. L AGENCE Cinetic communication IMPRESSION STRATÉGIE MARKETING DESIGN PUBLICITAIRE DÉVELOPPEMENT WEB www.cinetic.ca L AGENCE Cinetic communication EN QUELQUES MOTS STRATÉGIE MARKETING DESIGN PUBLICITAIRE DÉVELOPPEMENT WEB IMPRESSION Par la diversité grandissante des plateformes publicitaires, CINETIC

Plus en détail

Quelle est l utilité d une veille commerciale pour la prospection? livre blanc

Quelle est l utilité d une veille commerciale pour la prospection? livre blanc Quelle est l utilité d une veille commerciale pour la prospection? livre blanc Vecteur Plus N 1 français de l information commerciale qualifiée juin 2009 SOMMAIRE 1/ En quoi consiste une veille commerciale?

Plus en détail

Benchmark de Prospection Digitale. Meilleures pratiques, efficacité commerciale

Benchmark de Prospection Digitale. Meilleures pratiques, efficacité commerciale Benchmark de Prospection Digitale Meilleures pratiques, efficacité commerciale 1 Comment prospecter efficacement à l ère du digital? La nouvelle dynamique commerciale L acheteur BtoB utilise internet dans

Plus en détail

5 RAISONS POUR LESQUELLES LE RECIBLAGE EST CRUCIAL POUR VOTRE ENTREPRISE

5 RAISONS POUR LESQUELLES LE RECIBLAGE EST CRUCIAL POUR VOTRE ENTREPRISE Le Plan Marketing 5 RAISONS POUR LESQUELLES LE RECIBLAGE EST CRUCIAL POUR VOTRE ENTREPRISE Cette technique convertit les lèche-vitrines en clients. Généralement 2% des acheteurs exécutent l'action demandée

Plus en détail

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Le conseil d administration de PGBC remercie sincèrement les affiliés provinciaux d accueillir chaque année la conférence nationale. La

Plus en détail

Aucun prérequis Toute personne devant prendre en charge les missions d Assistant(e) Commercial(e) Assistant(e) Commercial(e) déjà en poste

Aucun prérequis Toute personne devant prendre en charge les missions d Assistant(e) Commercial(e) Assistant(e) Commercial(e) déjà en poste REUSSIR SA FONCTION ASSISTANT(E) 2015 COMMERCIAL(E) DUREE 5 jours (35 Heures) COUT 1290 HT par personne OBJECTIFS Connaître les missions de l Assistant(e) Commercial(e) Savoir communiquer Optimiser son

Plus en détail

Planificateur de campagne de publipostage

Planificateur de campagne de publipostage www.postescanada.ca Planificateur de campagne de publipostage Postes Canada 6-640 (11 04) Un guide par étapes pour vous aider à planifier et à créer votre prochaine campagne de publipostage Utilisez votre

Plus en détail

Générer du trafic sur son site gratuitement

Générer du trafic sur son site gratuitement Générer du trafic sur son site gratuitement Un composant essentiel de «La Liste en Or", pour générer des visites qualifiées vers votre site. Avoir un blog, une squeeze page, un auto répondeur en place

Plus en détail

Comment faire connaître mon groupe local?

Comment faire connaître mon groupe local? + Séminaire de Formation Vendredi 7 mars 2009 Comment faire connaître mon groupe local? communication@jeunes-europeens.org Clotilde LARROSE + Communication Newsletter En Interne Relations presse En Externe

Plus en détail

Le syndrome du nouveau patron. Le syndrome du nouveau patron illustré

Le syndrome du nouveau patron. Le syndrome du nouveau patron illustré Le syndrome du nouveau patron L enjeu Quand un nouveau dirigeant arrive de l extérieur dans une entreprise, un certain nombre d objectifs lui sont assignés, et le plus souvent, il lui est demandé (ou il

Plus en détail

Compétences à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise :

Compétences à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise : FICHE MÉTIER CHEF D ENTERPRISE Il définit et pilote l activité de l entreprise sur le plan technique, économique, commercial et financier. Il manage le personnel de l entreprise. En fonction de la taille

Plus en détail

La correspondance carte de visite de votre entreprise

La correspondance carte de visite de votre entreprise La correspondance carte de visite de votre entreprise Thèmes du dossier Gestion Personnel Direction Succès & carrière Communication Marketing & Vente Finances IT & Office Avantages immédiats Vous apprenez:

Plus en détail

INSTRUCTION GÉNÉRALE 25-201 RELATIVE AUX INDICATIONS À L INTENTION DES AGENCES DE CONSEIL EN VOTE

INSTRUCTION GÉNÉRALE 25-201 RELATIVE AUX INDICATIONS À L INTENTION DES AGENCES DE CONSEIL EN VOTE INSTRUCTION GÉNÉRALE 25-201 RELATIVE AUX INDICATIONS À L INTENTION DES AGENCES DE CONSEIL EN VOTE CHAPITRE 1 OBJET ET CHAMP D APPLICATION 1.1. Objet Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (les

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE COMMUNICATION A DESTINATION DES EXPOSANTS

GUIDE PRATIQUE DE COMMUNICATION A DESTINATION DES EXPOSANTS GUIDE PRATIQUE DE COMMUNICATION A DESTINATION DES EXPOSANTS Ce guide est à votre disposition pour planifier vos actions de communication en tant qu exposant, avant, pendant et après Transports Publics

Plus en détail

ROWING CANADA AVIRON. Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste

ROWING CANADA AVIRON. Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste ROWING CANADA AVIRON Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste 1.0 DESCRIPTION 1.1 ORGANISATION : Association canadienne d aviron amateur (Rowing Canada

Plus en détail

Recrutement de collaborateur. Entretien. Grille d évaluation. Recherche d emploi STRUCTURE. 3. Expérience professionnelle o Résultats, succès

Recrutement de collaborateur. Entretien. Grille d évaluation. Recherche d emploi STRUCTURE. 3. Expérience professionnelle o Résultats, succès Techniques de recherche d emploi Formation et Conseil Jean-Marc Guscetti - Formateur en entreprise 1195 Bursinel Switzerland -+4179 310 8900 info@jmg-formation.ch - Extrait du support de cours 2011 Informations

Plus en détail

Commencez. l année en. fanfare! 8 conseils pour tirer le plus profit de vos ventes de janvier

Commencez. l année en. fanfare! 8 conseils pour tirer le plus profit de vos ventes de janvier Commencez l année en fanfare! 8 conseils pour tirer le plus profit de vos ventes de janvier La saison des fêtes est en général un bonne période pour les e-commerçants. Les clients achètent plus et de nouveaux

Plus en détail

Outil Transfert des pouvoirs et des savoirs

Outil Transfert des pouvoirs et des savoirs Outil Transfert des pouvoirs et des savoirs L outil Transfert des pouvoirs et des savoirs vous aidera à comprendre et à déterminer les savoirs et les pouvoirs que vous devez transmettre et comment les

Plus en détail

Le emarketing? Ca marche!

Le emarketing? Ca marche! Le emarketing? Ca marche! Gilles Dandel Dir de l'agence WSI OBIWEB Plan de la présentation Pourquoi faire du emarketing? L' ABC du succès selon WSI : Améliorez (créez) votre site? Bonne visibilité & Générez

Plus en détail

Générer du chiffre d affaires

Générer du chiffre d affaires Générer du chiffre d affaires L entreprise est un système d interactions entre trois secteurs : gestion Production Commercialisation Générer du chiffre d affaires Un système qui doit interagir avec son

Plus en détail

CREER ET DIFFUSER UNE NEWSLETTER

CREER ET DIFFUSER UNE NEWSLETTER CREER ET DIFFUSER UNE NEWSLETTER Lorraine De plus en plus d entreprises décident d éditer une newsletter. Cette publication électronique permet de valoriser ses produits et ses services, de générer des

Plus en détail

Cahier des charges. Marketing, Ventes & Communication. Directeur/trice Marketing, Ventes & Communication. Engagement 100% Activités et tâches

Cahier des charges. Marketing, Ventes & Communication. Directeur/trice Marketing, Ventes & Communication. Engagement 100% Activités et tâches Cahier des charges Département Marketing, Ventes & Communication Poste Directeur/trice Marketing, Ventes & Communication Engagement 100% Supérieur direct Remplaçant Directeur/trice Sous-Directeur /trice

Plus en détail

Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des partenaires

Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des partenaires Guide du programme Arcserve Global Partner destiné aux VAR - EMEA Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des

Plus en détail

Détail des modules de la formation en appels sortants

Détail des modules de la formation en appels sortants Détail des modules de la formation en appels sortants Module 1 : Le centre d appels et le rôle du conseiller 1 Définition et chiffres du secteur (définition de centre d appel interne et externe) 2 Types

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

MAR A KE K TI T N I G

MAR A KE K TI T N I G MARKETING 4 éléments du marketing I. LE PRODUIT II. LA DISTRIBUTION III. LE PRIX IV. LA COMMUNICATION Fournir un produit / service de façon efficiente au consommateur et communiquer leurs caractéristiques

Plus en détail

Accompagnement et aides financières de Pôle Emploi

Accompagnement et aides financières de Pôle Emploi Les outils de communication essentiels pour démarrer Animée par : Aurélie Frémon Com Tools & Florence Lévêque Obsana conseil Bonjour et bienvenue! Objectifs de cet atelier L objectif initial de cet atelier

Plus en détail

Les affaires électroniques au service de votre entreprise

Les affaires électroniques au service de votre entreprise Les affaires électroniques au service de votre entreprise En quoi consistent les affaires électroniques? Lorsqu on évoque la notion d affaires électroniques, on pense souvent aux sites Web, qu ils soient

Plus en détail

PLUSIEURS OFFRES DE VISIBILITÉ PROMOTIONNELLE CIBLÉES! PROFITEZ DE NOTRE OFFRE COMBO!

PLUSIEURS OFFRES DE VISIBILITÉ PROMOTIONNELLE CIBLÉES! PROFITEZ DE NOTRE OFFRE COMBO! DU 22 AU 25 OCTOBRE 2015 AU STADE OLYMPIQUE 50 000 visiteurs / 300 exposants Le seul Salon d automne à Montréal. Plus de 50 000 consommateurs sur place à la recherche de produits et services en habitation

Plus en détail

Fiche ressource n 136

Fiche ressource n 136 Fiche ressource n 136 Voulez-vous me sponsoriser? Une demande de sponsoring, ce n est pas : faire ses courses dans un super marché se faire de l argent facile inutile compliqué C est s offrir les moyens

Plus en détail

GROUPE : CARTEL EUROS 3000 Page 1

GROUPE : CARTEL EUROS 3000 Page 1 GROUPE : CARTEL EUROS 3000 Page 1 Etape 1 : Prise de connaissance de l organisation et du jeu 1. Présentation et déroulement du jeu (dossier de présentation) 2. Caractériser l organisation Quel est son

Plus en détail

E2E WORKSHOP sur la REPONSE A L APPEL D OFFRES PRIVE avec Agathe TURLOTTE, Acheteuse Conseil chez AXA France, le 23 juin 2011.

E2E WORKSHOP sur la REPONSE A L APPEL D OFFRES PRIVE avec Agathe TURLOTTE, Acheteuse Conseil chez AXA France, le 23 juin 2011. E2E WORKSHOP sur la REPONSE A L APPEL D OFFRES PRIVE avec Agathe TURLOTTE, Acheteuse Conseil chez AXA France, le 23 juin 2011. Qu est ce qu un appel d offres pour un acheteur? Il ne faut pas oublier que

Plus en détail

Notre mission. Un héritage à partager MD Québec regroupe plus de 155 organismes de bienfaisance.

Notre mission. Un héritage à partager MD Québec regroupe plus de 155 organismes de bienfaisance. PLAN D ACTION 2015 Notre mission Un héritage à partager MD Québec est le chapitre québécois du programme canadien Un héritage à partager MD. Mis sur pied par l Association canadienne des professionnels

Plus en détail

Les fonctions du marketing R A LLER PL US L OI

Les fonctions du marketing R A LLER PL US L OI 2 du marketing Comment intégrer les missions marketing dans les profils de poste transport logistique? Le marketing d études Le marketing stratégique Le marketing produit Le marketing opérationnel et la

Plus en détail

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC La gestion de projet ne présente pas de difficultés particulières mais une méthodologie qui va demander énormément de précisions tout au long de

Plus en détail

Les grandes clés du webmarketing

Les grandes clés du webmarketing Les grandes clés du webmarketing Découvrir comment réussir son e-écotourisme Mardi 14 mai 2013 Adrian Measures adrian@neocamino.com 06 67 85 39 15 Le programme 1.Les bases d internet pour le tourisme 2.Vos

Plus en détail

ATELIER DE LA PROFESSION. Osons communiquer!

ATELIER DE LA PROFESSION. Osons communiquer! ATELIER DE LA PROFESSION Osons communiquer! Bruno MANELLI Expert-comptable Nadia PETIT Expert-comptable SOMMAIRE Communiquer? Mais de quel droit? Communiquer? Mais pourquoi? Communiquer? Mais pour dire

Plus en détail

L'étape de planification de votre projet technologique

L'étape de planification de votre projet technologique L'étape de planification de votre projet technologique Résumé : Pour gérer l ensemble des contraintes de votre projet - humaines, matérielles, temporelles et surtout financières et accroître ses chances

Plus en détail

LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE

LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE La question posée s inscrit dans une démarche d amélioration de la circulation de l information. questionnaire d

Plus en détail

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Les entreprises du paysage de la CNATP ont 6 mois après la date d extension

Plus en détail

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace Aller plus loin 8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace 8) Certification ISO 14 001 8 La norme ISO 14001 et la certification Cette norme internationale vise à établir dans l organisme

Plus en détail

3 ème édition. Avec :

3 ème édition. Avec : 3 ème édition Avec : Concept et Positionnement Evénement leader dédié aux créateurs d entreprises et repreneurs, le Salon des Entrepreneurs de Paris organise pour la 3 ème année consécutive l événement

Plus en détail

L ÉVÉNEMENT CARRIÈRES

L ÉVÉNEMENT CARRIÈRES L ÉVÉNEMENT CARRIÈRES 3 e édition 3 PAVILLONS SPÉCIALISÉS Pavillon Carrières et emplois Pavillon Formation professionnelle pour adulte Pavillon Immigration Aide à l emploi Entrepreneuriat Régions CENTRE

Plus en détail

FINI LES VACANCES : NOËL, C EST MAINTENANT!

FINI LES VACANCES : NOËL, C EST MAINTENANT! FINI LES VACANCES : NOËL, C EST MAINTENANT! NOËL, CE MOMENT E-COMMERCE INCONTOURNABLE En 2014, 28 millions de Français ont préparé ou acheté leurs cadeaux de Noël sur internet 85% des consommateurs ont

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

Ouvrir les portes de votre club pour quel objectif?

Ouvrir les portes de votre club pour quel objectif? Ouvrir les portes de votre club pour quel objectif? amener de plus en plus de joueurs à la pratique de notre sport favori : le bridge leur faire découvrir l univers du bridge à travers votre club accueillir

Plus en détail

Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009 -

Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009 - Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009-1) Objectif de la bourse du golf du CLD Ce fonds constitue, en soi, un incitatif

Plus en détail

L ÉVÉNEMENT CARRIÈRES

L ÉVÉNEMENT CARRIÈRES L ÉVÉNEMENT CARRIÈRES 5 SALONS DE L EMPLOI SOUS LE MÊME TOIT 12 000 VISITEURS 160 EXPOSANTS 10 e ÉDITION Mercredi 7 octobre de 12h à 19h Jeudi 8 octobre de 10h à 18h Palais des congrès de Montréal Organisé

Plus en détail

SEMINAIRE DE COMMUNICATION

SEMINAIRE DE COMMUNICATION SEMINAIRE DE COMMUNICATION Rennes 7 décembre 2013 STRATEGIE DE COMMUNICATION BERNARD ATTARD COORDINATEUR IMAGE PUBLIQUE DU ROTARY RC NICE LA COMMUNICATION NE S IMPROVISE PAS DEFINITION DE LA COMMUNICATION

Plus en détail

2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT. 5 Mobiliser ses salariés MANAGEMENT. 8 Former ses salariés EVOLUTION DES COMPETENCES

2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT. 5 Mobiliser ses salariés MANAGEMENT. 8 Former ses salariés EVOLUTION DES COMPETENCES 1 Décider d embaucher? 2,5 jours 1,5 jour PACK 2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT 6 jours 3 Attirer, motiver, fidéliser ses salariés 2 jours 4 Choisir son mode de management 2 jours 1 jour PACK 5 Mobiliser

Plus en détail

TD1 Gestion de la relation clientèle

TD1 Gestion de la relation clientèle TD1 Gestion de la relation clientèle Prof. Christophe Sempels Plan des TD TD1 : le mailing et les outils alternatifs TD2 : l ACP et l analyse typologique méthodes d analyses utiles à la segmentation et

Plus en détail

Une idée qui vous convient

Une idée qui vous convient 1 Une idée qui vous convient Stimulez votre créativité pour construire votre projet Atelier destiné aux personnes ayant un projet de création-reprise Etudiants, pendant l atelier Outil «Idée» Disposer

Plus en détail

VAE. Licence professionnelle MANAGEMENT DE L EVENEMENTIEL

VAE. Licence professionnelle MANAGEMENT DE L EVENEMENTIEL VAE Licence professionnelle MANAGEMENT DE L EVENEMENTIEL Une fois la candidature à la VAE validée auprès du service Formation continue de l IUT de Bayonne, le candidat doit préparer un dossier de VAE (composé

Plus en détail