Le rôle des actions privilégiées dans votre portefeuille

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le rôle des actions privilégiées dans votre portefeuille"

Transcription

1 Le rôle des actions privilégiées dans votre portefeuille Les risques et les avantages des actions privilégiées canadiennes Raymond Kerzérho, MBA, CFA Directeur de la recherche PWL CAPITAL INC. Dan Bortolotti Conseiller en placement PWL CAPITAL INC. Février 2015

2 Ce rapport a été rédigé par Raymond Kerzérho, PWL Capital inc. et Dan Bortolotti, PWL Capital inc. Les idées, opinions et recommandations contenues dans le présent document sont celles de l auteur et ne représentent pas nécessairement les vues de PWL Capital inc. PWL Capital inc. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l autorisation préalable écrite de l auteur et/ou PWL Capital. PWL Capital souhaiterait recevoir une copie de toute publication ou matériel qui utilise ce document comme source. Veuillez citer ce document comme suit : Raymond Kerzérho, Directeur de la recherche, PWL Capital inc. et Dan Bortolotti, Conseiller en placement, PWL Capital inc. «Le rôle des actions privilégiées dans votre portefeuille : les risques et les avantages des actions privilégiées canadiennes» Pour plus d informations sur cette publication ou d autres publications de PWL Capital, veuillez communiquer avec : PWL Capital Montréal, 3400 de Maisonneuve ouest., bureau 1501, Montréal, Québec H3Z 3B8 Tél Fax PWL Capital Toronto, 3 Church Street, Suite 601, Toronto, Ontario M5E 1M2 Tél Fax Ce rapport est publié par PWL Capital inc. à titre informatif seulement. Les informations qui ont servi à bâtir ce rapport sont disponibles sur demande. Avant d effectuer un placement ou d adopter une stratégie de placement, chaque investisseur devrait évaluer ses objectifs avec son conseiller en placement. Les opinions exprimées dans ce document représentent le jugement de PWL Capital inc. à la date indiquée sur celui-ci; elles sont modifiables sans avis et elles sont fournies de bonne foi, mais sans responsabilité à l égard des erreurs ou omissions que pourrait contenir ce document. Les renseignements contenus dans les présentes ont été puisés auprès de sources que nous considérons dignes de foi, mais ni PWL Capital inc. ni ses employés, ses agents ou ses fournisseurs de renseignements ne peuvent garantir leur exactitude ou leur intégralité.

3 Les actions privilégiées sont populaires auprès des Canadiens parce qu elles génèrent des rendements élevés (par rapport aux obligations et aux CPG) et parce qu elles bénéficient d un traitement fiscal favorable. Si elles sont souvent détenues par les grandes institutions, elles sont aussi appréciées par les particuliers et leurs conseillers. Les actions privilégiées ont leur place dans un portefeuille diversifié, mais leurs avantages sont contrebalancés par un risque plus élevé, une liquidité moindre et une plus grande complexité que les placements à revenu fixe traditionnels. Nous abordons ici les risques et les avantages des actions privilégiées et offrons des suggestions aux Canadiens qui souhaitent ajouter cette catégorie d actifs à leur portefeuille. Que sont les actions privilégiées? Les actions privilégiées peuvent être émises par n importe quelle entreprise mais, au Canada, les principaux émetteurs sont les banques, les compagnies d assurance, les sociétés de services publics et les sociétés de télécommunications. Comme les actions ordinaires, mais contrairement aux obligations, les actions privilégiées sont négociées en bourse. Toutefois, au Canada, le marché des actions privilégiées est petit (61 milliards de dollars) par rapport au marché des actions ordinaires (1,9 billion de dollars). Les entreprises émettent des actions privilégiées pour plusieurs raisons. D abord, elles leur permettent de mobiliser des capitaux sans émettre de nouvelles obligations, ce qui accroîtrait leur ratio dette/capitaux propres et pourrait inquiéter les analystes de crédit. Elles permettent également de reporter les dividendes en périodes de difficulté financière, ce qui est préférable que de se retrouver en défaut de paiement sur ses obligations puisque l entreprise émettrice n est pas obligée de faire faillite si elle reporte ses dividendes. En outre, les actions privilégiées présentent l avantage de ne pas diluer les bénéfices de l entreprise : si les bénéfices augmentent, les actionnaires privilégiés continueront de recevoir uniquement le dividende fixe et les actionnaires ordinaires auront plus d argent à partager. Les actions privilégiées sont des titres hybrides qui ont à la fois des caractéristiques des obligations de sociétés et des caractéristiques des actions ordinaires. Il est donc utile de les présenter en les comparant à ces deux types de titres que nous connaissons mieux. Comme les obligations, les actions privilégiées s accompagnent généralement de flux de revenu prévisibles, ce qui explique qu elles sont souvent considérées comme des placements à revenu fixe. Contrairement aux obligations, les actions privilégiées n ont généralement pas de date d échéance. Le prix d émission des actions privilégiées est généralement de 25 $, ce qui correspond à leur valeur au pair. Comme les obligations de sociétés, les actions privilégiées reçoivent des notes standard de la part des analystes de crédit, ce qui permet aux investisseurs d évaluer le risque de défaut de chacune d elles. Comme pour les actions ordinaires, le revenu tiré des actions privilégiées est considéré comme un dividende, et non comme de l intérêt. La plupart des actions privilégiées donnent droit à des dividendes cumulatifs, ce qui signifie que si l entreprise ne procède pas au paiement des dividendes prévus, elle est obligée de les payer ultérieurement avant de verser des dividendes aux actionnaires ordinaires. En cas d insolvabilité de l entreprise, les actions privilégiées ont priorité de rang sur les actions ordinaires uniquement et sont subordonnées à toutes les catégories de titres à revenu fixe (voir le tableau à la page suivante). Le rôle des actions privilégiées dans votre portefeuille 3

4 TABLEAU 1 : PRIORITÉ DE RANG DES TITRES TYPE D ACTIFS CATÉGORIE PRIORITÉ DE RANG Titres garantis Titres à revenu fixe Titres non garantis de premier rang Titres non garantis subordonnés Titres hybrides Titres de capitaux propres Actions privilégiées Actions ordinaires Source : Indices S&P Dow Jones L une des raisons pour lesquelles investir dans cette catégorie d actifs peut être difficile est que les entreprises émettent de nombreuses séries d actions privilégiées différentes. Ainsi, la Banque Royale du Canada compte seulement une catégorie d actions ordinaires, mais treize catégories d actions privilégiées ayant chacune des caractéristiques propres en termes de dividendes et d options. Types d actions privilégiées On distingue quatre types d actions privilégiées, les deux premières représentant environ 90 % du marché canadien. Actions privilégiées perpétuelles. Ce sont les actions privilégiées de base. Elles donnent droit à un dividende fixe à perpétuité; en d autres termes, elles ne comportent pas de date d échéance. Cependant, la plupart sont rachetables au gré de l émetteur à des dates et des prix prédéterminés. Les caractéristiques de rachat d une action privilégiée perpétuelle type sont présentées à l annexe 1. La possibilité de rachat limite le potentiel de hausse de l action privilégiée puisque l entreprise ne la rachètera que si le rachat est dans son intérêt. Cette idée est expliquée plus en détail dans le paragraphe sur le risque de taux d intérêt, à la page 6. Actions privilégiées à taux fixe révisable. Les actions privilégiées à taux fixe révisable neutralisent en grande partie le risque de taux d intérêt des actions privilégiées perpétuelles. Le dividende est fixe pendant cinq ans; après cette période, il est ajusté au taux des obligations du gouvernement du Canada à cinq ans, auquel on ajoute une prime. Les investisseurs ont ensuite l option d accepter ce nouveau dividende fixe ou de convertir leurs actions en de nouvelles actions privilégiées à taux flottant. Tous les cinq ans par la suite, les actionnaires auront le choix entre un nouveau taux fixe pour cinq ans et le taux flottant. Les actions privilégiées à taux fixe révisable sont intéressantes pour ceux qui anticipent une hausse des taux d intérêt dans l avenir. Les actions privilégiées à taux fixe révisable représentent aujourd hui largement plus que la moitié du marché des actions privilégiées au Canada. Leurs caractéristiques clés sont présentées à l annexe 2. 4 Le rôle des actions privilégiées dans votre portefeuille

5 Actions privilégiées à taux flottant. Les dividendes des actions privilégiées à taux flottant sont révisés tous les mois ou tous les trimestres en fonction d un taux de référence : le taux directeur de la Banque du Canada ou le rendement des bons du Trésor à trois mois. Comme les actions privilégiées à taux flottant s adaptent très rapidement aux fluctuations des taux d intérêt, leurs prix sont très stables (à moins que le marché ait des inquiétudes concernant le risque de crédit de l émission). À l inverse, elles peuvent déplaire aux investisseurs en raison de l imprévisibilité de leurs dividendes. Les actions privilégiées à taux flottant ne représentent que 5 % du marché canadien. Actions privilégiées rachetables au gré du porteur. Comme les actions privilégiées perpétuelles, ce type d actions privilégiées est émis avec un dividende fixe à perpétuité et est rachetable par l émetteur. Mais elles mettent l émetteur et l investisseur sur un pied d égalité en permettant à ce dernier d en demander le remboursement, à leur valeur au pair, à une date précise. Par conséquent, sous certaines conditions, l émetteur et l investisseur peuvent annuler le contrat lorsque c est dans leur intérêt. Les actions privilégiées rachetables au gré du porteur représentent à peine 3 % du marché canadien. Pourquoi investir dans des actions privilégiées? Ajouter des actions privilégiées à un portefeuille présente trois grands avantages : rendement élevé par rapport aux autres placements à revenu fixe, traitement fiscal favorable et faible corrélation avec d autres catégories d actifs. Nous analyserons chacun d eux en détail. Rendement élevé. Les rendements des actions privilégiées sont souvent supérieurs à ceux des obligations, même des obligations émises par la même entreprise. Le tableau ci-dessous compare les rendements des actions privilégiées et ceux des obligations de sociétés à 10 ans notées «A» pour la période allant de 2001 à GRAPHIQUE 1 : RENDEMENTS ACTIONS PRIVILÉGIÉES VS OBLIGATIONS DE SOCIÉTÉS 8.00% 7.00% 6.00% Rendement Rendement 5.00% 4.00% 3.00% 2.00% 1.00% Actions privilégiées Obligations de sociétés à 10 ans 0.00% Sources : BMO, Bloomberg Le rôle des actions privilégiées dans votre portefeuille 5

6 Traitement fiscal préférentiel. Si les intérêts des obligations sont imposés au taux marginal maximal de l investisseur, les actions privilégiées génèrent un revenu sous la forme de dividendes canadiens déterminés, qui sont imposés beaucoup plus favorablement. Les actions privilégiées constituent donc une solution de remplacement fiscalement avantageuse aux obligations de sociétés dans un compte non enregistré. Le tableau ci-dessous illustre ces économies d impôt en comparant l impôt à payer sur $ d intérêts et sur $ de dividendes canadiens déterminés. TABLEAU 2 : ÉCONOMIES D IMPÔT SUR $ DE DIVIDENDES VS INTÉRÊTS REVENU IMPOSABLE ONTARIO QUÉBEC C.-B. ALBERTA $ 227 $ 192 $ 232 $ 224 $ $ 180 $ 157 $ 191 $ 209 $ $ 157 $ 148 $ 171 $ 197 $ Estimations selon les taux d impôt de Source : KPMG Faible corrélation. Pour tirer le meilleur parti de la diversification, les catégories d actifs présentes dans un portefeuille doivent évoluer indépendamment les unes des autres. Les coefficients de corrélation dans le tableau ci-dessous décrivent comment les actions privilégiées et les autres catégories d actifs évoluent les unes par rapport aux autres. Plus le coefficient est bas, plus la corrélation est faible et la diversification, avantageuse. Les actions privilégiées affichent une corrélation allant de faible à modérée avec la plupart des catégories d actifs, avec des coefficients généralement inférieurs à 0,50. Il est un peu surprenant de constater que la corrélation la plus faible est avec les obligations. TABLEAU 3 : CORRÉLATIONS ENTRE LES ACTIONS PRIVILÉGIÉES ET D AUTRES CATÉGORIES D ACTIFS CATÉGORIE D ACTIFS INDICE CORRÉLATION Obligations canadiennes FTSE TMX Canada obligataire universel 0,16 Immobilier S&P/TSX plafonné des FPI 0,62 Actions canadiennes S&P/TSX composé 0,44 Actions américaines S&P 500 (en CAD) 0,29 Actions internationales MSCI EAEO (en CAD) 0,38 Actions des marchés émergents MSCI marchés émergents (en CAD) 0,43 Source : Morningstar Direct 6 Le rôle des actions privilégiées dans votre portefeuille

7 Risques associés aux actions privilégiées Comme toute catégorie d actifs, les actions privilégiées présentent un certain nombre de risques caractéristiques, dont les plus importants sont le risque de taux d intérêt, le risque de crédit et le risque de marché. Risque de taux d intérêt. L une des caractéristiques communes des actions privilégiées et des obligations de sociétés est leur sensibilité aux taux d intérêt. Lorsque les taux augmentent, les prix des actions privilégiées et des obligations baissent, et vice versa. Les actions privilégiées perpétuelles n ont pas de date d échéance; elles ont donc tendance à se comporter comme des obligations à long terme, qui sont les titres les plus sensibles aux fluctuations des taux d intérêt. En théorie, le risque de taux d intérêt peut être avantageux si les rendements en dividendes baissent (ce qui pousse les prix à la hausse), mais les actions privilégiées perpétuelles ne se comportent pas comme les obligations traditionnelles. Comme l émetteur a l option de racheter ses actions si leur prix augmente trop, les actions privilégiées perpétuelles présentent un risque de baisse supérieur à leur potentiel de hausse. Les actions privilégiées à taux fixe révisable, à taux flottant et rachetables au gré du porteur sont beaucoup moins exposées au risque de taux d intérêt que les actions privilégiées perpétuelles, soit parce que leurs dividendes sont ajustés régulièrement en fonction des taux en vigueur, soit parce que les investisseurs peuvent les convertir en actions privilégiées à taux flottant si le rendement en dividendes ne les satisfait pas. Ce droit de conversion est décrit plus en détail à l annexe 2. Risque de crédit. Le risque de crédit a deux composantes : la première est le risque de défaut, ou la probabilité que l émetteur stoppe le versement des dividendes. Cela arrive rarement : les entreprises ne peuvent généralement pas arrêter de payer les dividendes sur leurs actions privilégiées sauf si elles ont préalablement arrêté les dividendes sur leurs actions ordinaires; par conséquent, il y aura défaut seulement si l émetteur éprouve de sérieuses difficultés. Les entreprises peuvent toutefois cesser le paiement des dividendes sur leurs actions privilégiées mais continuer de payer les intérêts sur leurs obligations. De ce fait, le risque de défaut des actions privilégiées est toujours plus élevé que celui des obligations du même émetteur. La deuxième composante est le risque de recouvrement, soit l incertitude entourant le montant de la valeur au pair qui sera recouvré si l émetteur manque à ses obligations. Les taux de recouvrement pour les obligations varient grandement, mais la plupart sont vendues entre 20 % et 60 % de leur valeur au pair après un défaut (en supposant que le vendeur soit une grande institution). Si l entreprise qui est en défaut sur les dividendes de ses actions privilégiées est vraiment en difficulté (c est-à-dire que ses difficultés ne sont pas seulement temporaires), il est tout à fait vraisemblable que le taux de recouvrement de ses actions privilégiées sera proche de zéro. Risque de marché. Bien que le risque de marché soit lié au risque de crédit, ces deux risques ne sont pas identiques. Le prix des actions privilégiées peut souffrir lors de replis prononcés des actions, même si les émetteurs ne réduisent pas les dividendes ou ne font pas face à une faillite imminente. Ces baisses de prix peuvent arriver sans préavis : les actions privilégiées peuvent bénéficier de longues périodes de stabilité, laissant une fausse impression qu elles comportent peu de risques, jusqu à ce que leurs prix chutent soudainement. Ce cycle est illustré par le graphique ci-dessous : Le rôle des actions privilégiées dans votre portefeuille 7

8 GRAPHIQUE 2 : 100 $ INVESTIS DANS DES ACTIONS PRIVILÉGIÉES $110 $100 $90 $80 $70 $60 Période de stabilité Période de volatilité $50 S&P/TSX Indice des actions privilégiées Source : Morningstar Direct Une autre façon d analyser le risque de marché inhérent aux actions privilégiées est de le comparer à celui d autres catégories d actifs. Comme on le voit sur le graphique de la page suivante, durant la dernière période de tensions extrêmes (de janvier 2008 à mars 2009), les actions privilégiées ont été beaucoup moins stables que les obligations, mais aussi beaucoup moins volatiles que les actions. 8 Le rôle des actions privilégiées dans votre portefeuille

9 GRAPHIQUE 3: 100 $ INVESTIS DANS DES ACTIONS PRIVILÉGIÉES, DES ACTIONS ET DES OBLIGATIONS, JANVIER 2008 À MARS 2009 $120 $110 $100 $90 $80 $70 $60 $50 Dec-07 Mar-08 Jun-08 Sep-08 Dec-08 Mar-09 S&P/TSX Indice des actions privilégiées FTSE TMX Canada Indice obligataire universel Source : Morningstar Direct S&P/TSX Indice composé Des actions privilégiées dans un portefeuille de placement Comme nous l avons vu, les actions privilégiées ont un profil risque/rendement unique. Nous allons maintenant nous intéresser à la manière dont ces caractéristiques ont une incidence sur le rendement de cette catégorie d actifs en tant que tel et dans le contexte d un portefeuille diversifié. Le tableau 4, à la page suivante, montre les rendements et le risque (mesuré par la volatilité) des grandes catégories d actifs au cours de la période de dix ans terminée en décembre Les actions privilégiées ont généré des rendements avant impôt relativement faibles, avec un risque modéré. L indice des actions privilégiées a fait moins bien que l indice des obligations de sociétés et que l indice général du marché obligataire pour la plupart des périodes, avec un risque beaucoup plus élevé. Le rôle des actions privilégiées dans votre portefeuille 9

10 TABLEAU 4 : RENDEMENT ET RISQUE COMPARAISON SUR 10 ANS ENTRE LES ACTIONS PRIVILÉGIÉES ET LES AUTRES CATÉGORIES, RENDEMENT ÉCART-TYPE NOM 1 AN 3 ANS 5 ANS 10 ANS POUR LE RISQUE S&P/TSX Actions privilégiées 6,82 3,14 4,57 2,91 7,26 FTSE TMX Canada Obligations de sociétés 7,58 4,84 6,01 5,80 3,36 FTSE TMX Canada Obligations à court terme 3,06 2,27 3,00 3,84 1,85 FTSE TMX Canada Obligataire universel 8,79 3,65 5,45 5,32 3,58 S&P/TSX Plafonné des FPI 10,36 6,84 12,71 9,90 16,93 S&P/TSX Composé 10,55 10,22 7,53 7,60 15,29 S&P 500 (en CAD) 23,93 25,70 17,78 7,31 12,23 MSCI EAEO (en CAD) 4,12 16,46 7,94 4,56 14,22 MSCI marchés émergents (en CAD) 7,03 8,99 4,17 8,41 19,97 Source : Morningstar Direct Nous allons maintenant analyser l effet sur les rendements et les risques de l ajout d actions privilégiées à un portefeuille équilibré. Dans le tableau ci-dessous, le premier portefeuille comprend 60 % d actions et 40 % d obligations. Le deuxième portefeuille inclut 10 % d actions privilégiées et seulement 30 % d obligations. Notez que le modèle avec les actions privilégiées a enregistré un rendement légèrement inférieur sur toutes les périodes, et a présenté un risque un peu plus élevé sous la forme d une volatilité accrue. (Tous les rendements sont avant impôt.) TABLEAU 5 : RENDEMENT ET RISQUE DES ACTIONS PRIVILÉGIÉES DANS UN PORTEFEUILLE ÉQUILIBRÉ, RENDEMENT ÉCART-TYPE 1 AN 3 ANS 5 ANS 10 ANS POUR LE RISQUE Portefeuille sans actions privilégiées 10,66 10,39 8,81 6,81 7,30 Portefeuille avec actions privilégiées 10,46 10,33 8,71 6,56 7,70 Source : Morningstar Direct. La composition des portefeuilles est la suivante : 15 % d actions canadiennes, 15 % d actions américaines, 15 % d actions internationales, 5 % d actions de marchés émergents, 10 % de FPI et 30 % ou 40 % d obligations. 10 Le rôle des actions privilégiées dans votre portefeuille

11 Devriez-vous ajouter des actions privilégiées à votre portefeuille? Maintenant que nous avons décrit les risques et les avantages potentiels des actions privilégiées canadiennes, il est temps de se demander s il est intéressant d ajouter cette catégorie d actifs à un portefeuille. Et si oui, quelle est la meilleure façon d avoir accès au marché des actions privilégiées? Voici nos recommandations. N utilisez les actions privilégiées que dans des comptes non enregistrés. Si les actions privilégiées offrent un avantage en termes de diversification dans n importe quel portefeuille, leur principal atout demeure le traitement fiscal avantageux de leurs dividendes. Par conséquent, nous croyons que les investisseurs ne devraient investir dans cette catégorie d actifs uniquement s ils doivent investir dans des comptes non enregistrés. Dans ce cas, les actions privilégiées peuvent être une bonne solution de remplacement aux obligations de sociétés, dont le traitement fiscal est souvent peu avantageux. Selon nous, les actions privilégiées ne sont pas faites pour les comptes à l abri de l impôt comme les REER ou les CELI. Sans leur avantage fiscal, les actions privilégiées n offrent pas de rendements suffisants pour justifier les risques additionnels qu elles présentent par rapport aux obligations de qualité. Limitez cette catégorie d actifs à 5 % ou 10 % de votre portefeuille. Il n y a pas de règle absolue pour déterminer la pondération maximale des actions privilégiées. Mais compte tenu des risques additionnels et des rendements limités comparativement aux obligations de sociétés, la plupart des investisseurs devraient limiter leur exposition à environ 5 % à 10 % de leur portefeuille total. Ce plafond pourrait aller jusqu à 15 % pour les investisseurs fortement pondérés en titres à revenu fixe (70 % ou plus) dans des comptes imposables. Diversifiez le plus possible. Si vous utilisez des actions privilégiées dans votre portefeuille, la diversification sera essentielle. En effet, imaginez qu un investisseur détienne un portefeuille de 10 actions ordinaires également pondérées. Chacune présente un risque important de baisse, mais un potentiel équivalent de hausse. Donc, si l une de ces dix entreprises fait faillite, l investisseur perd 10 % de son capital, mais le reste de ses placements peut potentiellement générer suffisamment de gains pour compenser cette perte. Avec un portefeuille similaire d actions privilégiées cependant, il y a peu ou pas de chance de recouvrer ce qui aurait été perdu par le défaut d un émetteur, car les actions privilégiées génèrent leur valeur graduellement dans le temps par l accumulation de petits gains sous la forme de dividendes. Les pertes de crédit sont rares, mais elles sont dévastatrices dans cette catégorie d actifs; il est donc fondamental de diversifier le plus possible vos actions privilégiées. N investissez pas dans des actions privilégiées individuelles. De nombreux investisseurs essaient de diversifier leurs placements en actions privilégiées en sélectionnant un certain nombre de titres individuels. Selon nous, les investisseurs devraient éviter les actions privilégiées individuelles pour au moins trois raisons. Le rôle des actions privilégiées dans votre portefeuille 11

12 Premièrement, il est difficile d obtenir une diversification suffisante avec des actions privilégiées individuelles. Détenir 10 ou 20 titres ne permet pas de se protéger suffisamment, et constituer un portefeuille comprenant davantage de titres n est pas aisé pour la plupart des investisseurs. Deuxièmement, la complexité des actions privilégiées fait qu il est très difficile de choisir des titres individuels. S il est tentant de ne regarder que les rendements et la qualité de crédit, il faut aussi bien comprendre toutes les options et autres caractéristiques de chaque émission. Cette complexité fait qu il est très délicat pour un particulier et même pour un conseiller de choisir des actions privilégiées. Enfin, les actions privilégiées individuelles sont illiquides. Elles se négocient souvent avec des écarts acheteur-vendeur importants, ce qui fait qu elles sont chères et difficiles à vendre ou à acheter. Nous croyons que la meilleure façon d investir dans des actions privilégiées est d investir dans un FNB ou un fonds indiciel à faibles coûts. Nous présentons à l annexe 4 une liste de FNB et de fonds communs de placement d actions privilégiées, gérés activement ou passivement. Au moment d écrire ces lignes, le fonds qui nous convient le mieux est le FINB BMO échelonné S&P/TSX actions privilégiées (ZPR), pour les raisons suivantes : son ratio des frais de gestion est relativement faible; il suit une méthode de gestion indicielle (plutôt qu une méthode active); il met l accent sur des actions privilégiées à taux fixe révisable, moins risquées; il détient uniquement des actions privilégiées canadiennes, qui sont admissibles au crédit d impôt pour les dividendes. 12 Le rôle des actions privilégiées dans votre portefeuille

13 Annexe 1 : Structure d une action privilégiée perpétuelle (exemple) Émetteur Canadian Utilities Ltd. Année d émission 2013 Prix d émission/valeur au pair 25,00 $ Dividende 4.50 % Type de dividende Cumulatif Droit de rachat (au gré de l émetteur) En septembre 2018 ou après En septembre 2019 ou après En septembre 2020 ou après En septembre 2021 ou après En septembre 2022 ou après 26,00 $ 25,75 $ 25,50 $ 25,25 $ 25,00 $ Source : Bloomberg Le rôle des actions privilégiées dans votre portefeuille 13

14 Annexe 2 : Structure d une action privilégiée à taux fixe révisable (exemple) Émetteur Banque Royale du Canada Année d émission 2014 Prix d émission/valeur au pair 25,00 $ Dividende 4,00 % Type de dividende Non cumulatif Conditions du renouvellement En mai 2019 et tous les cinq ans par la suite. Nouveau rendement en dividende basé sur le rendement des obligations du gouvernement du Canada à 5 ans + 2,21 % Droit de conversion (au gré de l actionnaire) Convertible en action privilégiée à taux flottant en mai 2019 et tous les cinq ans par la suite. Nouveau rendement en dividende basé sur le rendement des bons du Trésor du gouvernement du Canada à 3 mois + 2,21 % Droit de rachat (au gré de l émetteur) Rachetable à 25 $ en mai 2019 et tous les cinq ans par la suite Source : Bloomberg 14 Le rôle des actions privilégiées dans votre portefeuille

15 Annexe 3 : Mesurer le rendement des actions privilégiées Pour comparer le rendement de plusieurs actions privilégiées, il ne suffit pas de diviser le montant des dividendes par le cours actuel. Comme les actions privilégiées présentent de nombreuses caractéristiques, les analystes utilisent plusieurs autres mesures pour avoir une meilleure idée de leur rendement réel. Rendement actuel : Les quatre derniers dividendes trimestriels divisés par le cours de l action. Cette mesure est simple mais ne tient pas compte du gain ou de la perte en capital possible en cas de rachat des actions. Rendement jusqu au rachat : Cette mesure est similaire au rendement à l échéance d une obligation, en supposant que les actions seront rachetées à la première date de rachat. Contrairement au rendement actuel, cette mesure prend en compte le gain ou la perte qui peut découler du rachat. Rendement jusqu à la révision : Les actions privilégiées à taux fixe révisable ont un dividende connu jusqu à la prochaine date de révision du taux. Le rendement jusqu à la révision est le rendement à l échéance de l action en supposant que son cours sera sa valeur au pair à la prochaine date de révision. Comme le rendement jusqu au rachat, cette mesure prend en compte le gain ou la perte qui peut découler du rachat au moment de la révision. Rendement advenant la pire éventualité : Comme le montre l annexe 1, les actions privilégiées perpétuelles sont assorties de dates de rachat potentielles. Cette mesure prend en compte le rendement jusqu au rachat pour toutes ces dates, ainsi que le rendement actuel. Le rendement le plus bas parmi eux représente le «rendement advenant la pire éventualité» et représente la mesure la plus prudente du rendement. Rendement en équivalent d intérêts : Certains investisseurs veulent comparer le rendement de leurs actions privilégiées avec celui des obligations. Le rendement en équivalent d intérêts permet d ajuster le rendement en fonction du traitement fiscal préférentiel des dividendes canadiens : il ajuste à la hausse le rendement des actions privilégiées canadiennes pour qu il soit comparable à celui des obligations sur une base équivalente. Le rôle des actions privilégiées dans votre portefeuille 15

16 Annexe 4 : FNB et fonds communs de placement d actions privilégiées dont le RFG est inférieur à 1 % FNB SYMBOLE RFG ishares S&P/TSX North American Preferred Stock (CAD-Hedged) XPF 0,47 ishares S&P/TSX Canadian Preferred Share CPD 0,49 FINB BMO échelonné S&P/TSX actions privilégiées ZPR 0,51 PowerShares Canadian Preferred Share PPS 0,51 Horizons Active Floating Rate Preferred Share HFP 0,62 Horizons Active Preferred Share HPR 0,64 FONDS COMMUNS DE PLACEMENT (SÉRIE F) CODE DU FONDS MER PowerShares Canadian Preferred Share Index AIM ,62 Fonds de revenu d actions privilégiées Banque Nationale NBC780 0,63 Fonds d actions privilégiées canadiennes enregistré NexGen NXG5207 0,74 Catégorie de rendement d actions privilégiées Dynamic DYN2903 0,78 BMO Fonds d actions privilégiées GGF ,90 Source : Morningstar Direct 16 Le rôle des actions privilégiées dans votre portefeuille

17 Raymond Kerzérho, MBA, CFA Directeur de la recherche PWL CAPITAL INC. Dan Bortolotti Conseiller en placement PWL CAPITAL INC. La gestion de portefeuille et les services de courtage sont offerts par PWL Capital Inc., laquelle est réglementée par l Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et est membre du Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). La planification financière et les produits d assurance sont offerts par PWL Conseil Inc., laquelle est réglementée en Ontario par la Commission des services financiers de l Ontario (CSFO) et au Québec par l Autorité des marchés financiers (AMF). PWL Conseil Inc. n est pas membre du FCPE. Le rôle des actions privilégiées dans votre portefeuille 17

18 PWL Montréal 3400 de Maisonneuve ouest Bureau 1501 Montréal, Québec H3Z 3B8 PWL Ottawa 265 Carling Avenue Suite 401 Ottawa, Ontario K1S 2E1 PWL Toronto 3 Church Street Suite 601 Toronto, Ontario M5E 1M2 PWL Waterloo 20 Erb St. W, Suite 506 Waterloo, Ontario N2L 1T2 T T T T F F F F

Fonds d investissement Tangerine

Fonds d investissement Tangerine Fonds d investissement Tangerine Prospectus simplifié Portefeuille Tangerine revenu équilibré Portefeuille Tangerine équilibré Portefeuille Tangerine croissance équilibrée Portefeuille Tangerine croissance

Plus en détail

Investir à long terme

Investir à long terme BMO Gestion mondiale d actifs Fonds d investissement Investir à long terme Conservez vos placements et réalisez vos objectifs Concentrez-vous sur l ENSEMBLE de la situation Le choix des bons placements

Plus en détail

Les avantages d une gestion de portefeuille cœur-satellite

Les avantages d une gestion de portefeuille cœur-satellite Les avantages d une gestion de portefeuille cœur-satellite Table des matières 1 Cœur-satellite : une méthode de placement efficace 3 Avantages d une gestion indicielle pour le cœur du portefeuille 6 La

Plus en détail

Cinq stratégies pour faire face aux marchés difficiles

Cinq stratégies pour faire face aux marchés difficiles Quand les marchés sont volatils, il est tout à fait normal de s inquiéter de l incidence sur votre portefeuille. Et quand vous vous inquiétez, vous voulez agir. Cinq stratégies pour faire face aux marchés

Plus en détail

Couverture de devises des fonds S&P500 : des défis insoupçonnés

Couverture de devises des fonds S&P500 : des défis insoupçonnés Couverture de devises des fonds S&P500 : des défis insoupçonnés Raymond Kerzérho, MBA, CFA DEPARTEMENT DE RECHERCHE Septembre 2010 Abrégé Lorsqu ils optent pour un fonds d actions étrangères couvert contre

Plus en détail

Norme comptable internationale 33 Résultat par action

Norme comptable internationale 33 Résultat par action Norme comptable internationale 33 Résultat par action Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire les principes de détermination et de présentation du résultat par action de manière à améliorer

Plus en détail

Transamerica Vie Canada. Principes fondamentaux en matière de placement pour votre régime vie universelle

Transamerica Vie Canada. Principes fondamentaux en matière de placement pour votre régime vie universelle Transamerica Vie Canada Principes fondamentaux en matière de placement pour votre régime vie universelle MD L assurance vie est un outil très efficace pour protéger votre famille et vos options de placement

Plus en détail

Stratégie de vente d options d achat couvertes

Stratégie de vente d options d achat couvertes Stratégie de vente d options d achat couvertes La stratégie de vente d options d achat couvertes, également connue sous le nom de stratégie d achat-vente, est mise en œuvre par la vente d un contrat d

Plus en détail

Un bilan mitigé : Performance des catégories de fonds spéculatifs avant et après la crise financière

Un bilan mitigé : Performance des catégories de fonds spéculatifs avant et après la crise financière Un bilan mitigé : Performance des catégories de fonds spéculatifs avant et après la crise financière Une étude menée par Vanguard 2012 Sommaire. Au cours d une étude précédente examinant diverses catégories

Plus en détail

OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION

OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION Nous sommes tenus par la réglementation en valeurs mobilières provinciale de vous remettre ce document

Plus en détail

Un choix fiscalement avantageux

Un choix fiscalement avantageux LES SOLUTIONS CATÉGORIES DE SOCIÉTÉ RUSSELL Un choix fiscalement avantageux Nos solutions catégories de société offrent des occasions de placement fiscalement avantageuses pour que vous ayez plus d argent

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 Le présent Rapport annuel de la direction contient les faits saillants financiers, mais non les États financiers

Plus en détail

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE Le 18 décembre 2013 Les actionnaires devraient lire attentivement la notice d offre en entier avant de prendre une décision

Plus en détail

Vos options de placement

Vos options de placement Vos options de placement Table des matières Présentation de RBC Gestion mondiale d actifs i Une stratégie gagnante pour les clients i Pour investir, il faut connaître ses objectifs ii Certificats de placement

Plus en détail

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE Reshaping Canada s Equities Trading Landscape OCTOBER 2014 Horaire des marchés Toutes les données de marché du simulateur sont différées de 15 minutes (sauf

Plus en détail

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE VISEZ PLUS HAUT AVEC VOTRE INVESTISSEMENT Votre vie est bien remplie. Votre carrière et votre vie personnelle vous nourrissent d une multitude de

Plus en détail

Portefeuilles Jov Prospérité en multigestion FORT TOUT SEUL, PUISSANTS ENSEMBLE

Portefeuilles Jov Prospérité en multigestion FORT TOUT SEUL, PUISSANTS ENSEMBLE Portefeuilles Jov Prospérité en FORT TOUT SEUL, PUISSANTS ENSEMBLE Portefeuilles Jov Prospérité en FORT TOUT SEUL, PUISSANTS ENSEMBLE Depuis des années, l'accès à l'élite mondiale des gestionnaires a été

Plus en détail

FIRST ASSET REIT INCOME FUND. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

FIRST ASSET REIT INCOME FUND. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 FIRST ASSET REIT INCOME FUND Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 Fonds : First Asset REIT Income Fund Titres :, Période

Plus en détail

Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques

Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques Je ne caractériserais pas la récente correction du marché comme «une dégringolade». Il semble

Plus en détail

GESTION PRIVÉE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

GESTION PRIVÉE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS P L A C E M E N T S M O N D I A U X S U N L I F E GESTION PRIVÉE M E T T E Z - Y D E L A L U M I È R E RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS UN REGARD NOUVEAU. UNE APPROACHE ORIGINALE. LES CLIENTS FORTUNÉS SONT À LA

Plus en détail

Fonds IA Clarington d obligations à court terme. Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds 31 mars 2015

Fonds IA Clarington d obligations à court terme. Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds 31 mars 2015 Parts de Series A, F et I Le présent rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds contient des faits saillants de nature financière, mais ne contient pas les états financiers annuels du Fonds.

Plus en détail

Stratégies des comptes en gestion distincte. www.mfcglobalsma.com

Stratégies des comptes en gestion distincte. www.mfcglobalsma.com Stratégies des comptes en gestion distincte www.mfcglobalsma.com Des avantages uniques pour les conseillers et les épargnants. 1 Les comptes en gestion distincte offrent aux conseillers une méthode de

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013 Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013 Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds renferme

Plus en détail

et idées sur le marché du pétrole Diversification de styles dans les placements en revenu fixe : défis et solutions Septembre 2015

et idées sur le marché du pétrole Diversification de styles dans les placements en revenu fixe : défis et solutions Septembre 2015 Point de Analyse vue sur le marché du pétrole Septembre 2015 Diversification de styles dans les placements en revenu fixe : défis et solutions Les investisseurs en obligations ne seront pas étonnés de

Plus en détail

Énoncé des politiques de placements. Régime à risques partagés dans les services publics

Énoncé des politiques de placements. Régime à risques partagés dans les services publics Énoncé des politiques de placements Régime à risques partagés dans les services publics INTRODUCTION... 2 A. CARACTÉRISTIQUES DU RÉGIME... 3 B. TOLÉRANCE AUX RISQUES ET OBJECTIFS DU FONDS... 4 C. STRATÉGIE

Plus en détail

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt Introduction des comptes d épargne libre d impôt Comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt ont été introduits par le gouvernement fédéral dans le

Plus en détail

OPTIMAXMD. GUIDE DU PRODUIT Assurance vie permanente avec participation L avenir commence dès aujourd hui RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

OPTIMAXMD. GUIDE DU PRODUIT Assurance vie permanente avec participation L avenir commence dès aujourd hui RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS OPTIMAXMD GUIDE DU PRODUIT Assurance vie permanente avec participation L avenir commence dès aujourd hui RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS FAITS SAILLANTS Options de primes Optimax 100 Optimax 20 primes Options

Plus en détail

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines 5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines Avec toute la volatilité qui règne sur les marchés ces derniers temps, nombreux sont les investisseurs qui cherchent à diversifier leur portefeuille.

Plus en détail

Manuel de référence Options sur devises

Manuel de référence Options sur devises Manuel de référence Options sur devises Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX TMX Select Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique de Montréal Titres à

Plus en détail

Prospérer dans un contexte de faibles taux

Prospérer dans un contexte de faibles taux LEADERSHIP DE LA PENSÉE perspectives AGF Prospérer dans un contexte de faibles taux Comment ajouter de la valeur dans ce contexte difficile pour les titres à revenu fixe Par David Stonehouse, B. Sc. Eng.,

Plus en détail

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

Aperçu des portefeuilles modèles de titres à revenu fixe ishares MD. Une judicieuse combinaison de FNB ishares

Aperçu des portefeuilles modèles de titres à revenu fixe ishares MD. Une judicieuse combinaison de FNB ishares Aperçu des portefeuilles modèles de titres à revenu fixe ishares MD Une judicieuse combinaison de FNB ishares 2 Notre but est simple : en tant que chef de file du secteur des titres à revenu fixe, nous

Plus en détail

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Établir un plan Mettre votre plan à exécution Penser à long terme SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Votre argent doit

Plus en détail

Demande d adhésion instruction. Rente épargne CELI T086 (05-2015)

Demande d adhésion instruction. Rente épargne CELI T086 (05-2015) Demande d adhésion instruction Rente épargne CELI T086 (05-2015) Demande d adhésion instruction Rente épargne CELI Est-ce un nouveau client? Oui Si oui, remplir la section Identification du preneur Non

Plus en détail

LE GUIDE DE L INVESTISSEUR

LE GUIDE DE L INVESTISSEUR LE GUIDE DE L INVESTISSEUR Nous avons élaboré un guide des principes de base en investissement. Si vous les comprenez bien et les respectez, vous obtiendrez plus de succès dans vos investissements et par

Plus en détail

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005 Rapport des vérificateurs Au conseil d administration de l Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Compte du régime de pension de la Gendarmerie royale du Canada Nous avons vérifié

Plus en détail

Pour plus d information, veuillez communiquer avec le service des relations publiques de Vanguard en composant le 610-669-5002.

Pour plus d information, veuillez communiquer avec le service des relations publiques de Vanguard en composant le 610-669-5002. Pour plus d information, veuillez communiquer avec le service des relations publiques de Vanguard en composant le 610-669-5002. COMMUNIQUÉ DE PRESSE LA DIVERSIFICATION DE SIX FNB VANGUARD D ACTIONS INTERNATIONALES

Plus en détail

L investissement fiscalement avantageux à son meilleur

L investissement fiscalement avantageux à son meilleur L investissement fiscalement avantageux à son meilleur Payer des impôts, ça vous plaît? Si vous investissez à l extérieur d un régime enregistré, les distributions et les transactions pourraient créer

Plus en détail

Rapport annuel 2014 AVRIL 2015. Renseignements financiers au 31 décembre 2014 FONDS DE PLACEMENT GARANTI DSF

Rapport annuel 2014 AVRIL 2015. Renseignements financiers au 31 décembre 2014 FONDS DE PLACEMENT GARANTI DSF FONDS DE PLACEMENT GARANTI DSF AVRIL 2015 Rapport annuel 2014 Renseignements financiers au 31 décembre 2014 Les Fonds de placement garanti DSF sont établis par Desjardins Sécurité financière, compagnie

Plus en détail

DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE

DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE Pour diffusion immédiate DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE MONTRÉAL (Québec), le 11 septembre

Plus en détail

Mise en oeuvre d une stratégie de gestion de risques pour les régimes de retraite

Mise en oeuvre d une stratégie de gestion de risques pour les régimes de retraite IMPLEMENTED RISK MANAGEMENT CANADA INC. (GESTION IMPLÉMENTÉE DU RISQUE) Mise en oeuvre d une stratégie de gestion de risques pour les régimes de retraite Nicholas Ricard, M.A écon. 18 et 19 avril 2013

Plus en détail

Votre Énoncé de politique de placement. exemple. Date : 21/03/10. Téléphone : (123) 456-7890. Téléphone : (123) 456-7890

Votre Énoncé de politique de placement. exemple. Date : 21/03/10. Téléphone : (123) 456-7890. Téléphone : (123) 456-7890 Votre Énoncé de politique de placement Date : 21/03/10 Préparé pour : Adresse : Province : Code postal : Jean Untel 123, rue Untel Ontario A1B 2C3 Téléphone : (123) 456-7890 Préparé par : Adresse : Province

Plus en détail

Billets de dépôt RBC CI, remboursables à des dates multiples, série 1 échéant le 9 juillet 2012

Billets de dépôt RBC CI, remboursables à des dates multiples, série 1 échéant le 9 juillet 2012 AIDE-MÉMOIRE CONFIDENTIEL Le présent document est de nature confidentielle et est destiné à l usage interne seulement. Son contenu ne peut être reproduit ni distribué au public ou à la presse. Cet aide-mémoire

Plus en détail

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais En vigueur à compter du 6 octobre 2014 En tant que client de Pro-Investisseurs MD CIBC, vous avez accepté de payer certains frais selon les types

Plus en détail

Rapport financier semestriel

Rapport financier semestriel FONDS De PLACeMeNT 2015 Rapport financier semestriel PRogRAmme ÉPARgne et RetRAite iag DiPlomA mes ÉtuDeS ecoflex ecoflextra APeX StRAtÉgieS De PlAcement AlteRnAtiF votre partenaire de confiance. www.inalco.com

Plus en détail

CERTIFICATS TURBOS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004

CERTIFICATS TURBOS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 CERTIFICATS TURBOS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 Emétteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V. Garant du remboursement : BNP Paribas S.A. POURQUOI INVESTIR

Plus en détail

BILLETS DE DÉPÔT ÉQUILIBRE MONDIAL PLUS RBC INVESTISSEMENTS MANUVIE

BILLETS DE DÉPÔT ÉQUILIBRE MONDIAL PLUS RBC INVESTISSEMENTS MANUVIE BILLETS DE DÉPÔT ÉQUILIBRE MONDIAL PLUS RBC INVESTISSEMENTS MANUVIE Une protection du capital, une participation au marché boursier et des gestionnaires de placements de première catégorie Séries 7, 8

Plus en détail

CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RA 2013. Nos clients, les déposants

CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RA 2013. Nos clients, les déposants CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RA 2013 15 CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RA 2013 16 DES DÉCISIONS STRATÉGIQUES ET PORTEUSES À LONG TERME L approche client de la Caisse repose sur l écoute

Plus en détail

Revoir votre stratégie d investissement. Investir dans les fonds communs de placement

Revoir votre stratégie d investissement. Investir dans les fonds communs de placement Revoir votre stratégie d investissement Investir dans les fonds communs de placement AGF INVESTMENTS Quels sont vos rêves sur le plan fi nancier? Nous avons tous des rêves différents qu il s agisse de

Plus en détail

Livre des règlements de l Indice Québec Banque Nationale Morningstar

Livre des règlements de l Indice Québec Banque Nationale Morningstar Livre des règlements de l Indice Québec Banque Nationale Morningstar Document de Méthodologie Morningstar 02 Mai 2011 Introduction L Indice Québec Banque Nationale Morningstar («l Indice») est un indice

Plus en détail

TURBOS WARRANTS CERTIFICATS. Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital.

TURBOS WARRANTS CERTIFICATS. Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital. TURBOS WARRANTS CERTIFICATS Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital. 2 LES TURBOS 1. Introduction Que sont les Turbos? Les Turbos sont des produits

Plus en détail

DÉCISIONS DES QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006

DÉCISIONS DES QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006 DES DÉCISIONS QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006 Renseignements additionnels au Rapport annuel 2006 I. Tableaux des rendements 1 Rapport des vérificateurs... 1 2 Notes générales...

Plus en détail

Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON

Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON VOTRE COMPTE VIRIDIAN DÉCOUVREZ LA DIFFÉRENCE Votre compte à honoraires Viridian est un compte de premier ordre de conseils de pleins exercices, offert par Raymond James

Plus en détail

Placements IA Clarington inc. Prospectus simplifié

Placements IA Clarington inc. Prospectus simplifié Placements IA Clarington inc. Prospectus simplifié Le 23 juin 2015 Offre de parts ou d actions de série A, de série B, de série DA, de série DF, de série E, de série E4, de série E5, de série E6, de série

Plus en détail

Fonds Granite Financière Sun Life multirisques axés sur une date d échéance

Fonds Granite Financière Sun Life multirisques axés sur une date d échéance Fonds Granite Financière Sun Life multirisques axés sur une date d échéance REVUE DES FONDS, T1 2015 - Opinions au 7 avril 2015 POINTS SAILLANTS SOCIÉTÉ DE GESTION Placements mondiaux Sun Life inc. GESTIONNAIRES

Plus en détail

Nature et risques des instruments financiers

Nature et risques des instruments financiers 1) Les risques Nature et risques des instruments financiers Définition 1. Risque d insolvabilité : le risque d insolvabilité du débiteur est la probabilité, dans le chef de l émetteur de la valeur mobilière,

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIÉ LE 7 MAI 2014

PROSPECTUS SIMPLIFIÉ LE 7 MAI 2014 LE 7 MAI 2014 PROSPECTUS SIMPLIFIÉ Fonds de revenu Fonds Desjardins Revenu à taux variable (parts de catégories A, I, C et F) Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité de

Plus en détail

Guide pour investir dans les MLP

Guide pour investir dans les MLP Les MLP*, une catégorie d actif non indexée intéressante pour les investisseurs canadiens à la recherche de revenus et de croissance Guide pour investir dans les MLP Avantages d une MLP Modèles d affaires

Plus en détail

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions Circulaire d offre Compagnie Pétrolière Impériale Ltée Aucune commission de valeurs mobilières ni organisme similaire ne s est prononcé de

Plus en détail

REER. commentaire. Investir pour l avenir Quelles sont les options qui peuvent vous faire passer au palier d épargne suivant? seulement.

REER. commentaire. Investir pour l avenir Quelles sont les options qui peuvent vous faire passer au palier d épargne suivant? seulement. Un bulletin pour les investisseurs de fonds distincts de la Canada-Vie Hiver 2014 commentaire Investir pour l avenir Quelles sont les options qui peuvent vous faire passer au palier d épargne suivant?

Plus en détail

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions pour les actionnaires

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions pour les actionnaires Notice d offre Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions pour les actionnaires Septembre 1999 Imprimé au Canada BCE Inc. Notice d offre Actions ordinaires Régime de réinvestissement

Plus en détail

Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions

Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions Modifié et reormulé le Septembre 2005 table des matières introduction/sommaire.....................................2 renseignements complémentaires.............................5

Plus en détail

Solutions d assurance-vie. progresse, les affaires aussi. Protection de la vie. Stratégie Emprunt garanti de l entreprise

Solutions d assurance-vie. progresse, les affaires aussi. Protection de la vie. Stratégie Emprunt garanti de l entreprise Solutions d assurance-vie progresse, les affaires aussi Protection de la vie Stratégie Emprunt garanti de l entreprise Augmentez le flux de trésorerie de votre entreprise grâce à une police d assurance-vie

Plus en détail

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013 Banque Zag Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation 31 décembre 2013 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

16 Solut!ons pour planifier vos finances

16 Solut!ons pour planifier vos finances Quelles options s offrent à vous en cette saison des REER? 16 Solut!ons pour planifier vos finances Coup d œil sur les fonds communs et les fonds distincts Vous savez sûrement que vous devriez cotiser

Plus en détail

Investir en vue d'obtenir un revenu d'actions sur les marchés d aujourd hui Juin 2014

Investir en vue d'obtenir un revenu d'actions sur les marchés d aujourd hui Juin 2014 Investir en vue d'obtenir un revenu d'actions sur les marchés d aujourd hui Juin 2014 Animatrice : Jennifer McClelland, CFA Vice-présidente et première gestionnaire de portefeuille, Actions canadiennes

Plus en détail

Profils des Fonds mutuels TD

Profils des Fonds mutuels TD Profils des Fonds mutuels TD Fonds à revenu fixe Fonds d obligations ultra court terme TD Fonds d obligations à court terme TD Fonds hypothécaire TD Fonds d obligations canadiennes TD Portefeuille à revenu

Plus en détail

Améliorations apportées aux fonds LifePath et aux fonds indiciels équilibrés de BlackRock Canada 30 septembre 2013

Améliorations apportées aux fonds LifePath et aux fonds indiciels équilibrés de BlackRock Canada 30 septembre 2013 Améliorations apportées aux fonds LifePath et aux fonds indiciels équilibrés de BlackRock Canada 30 septembre 2013 Les promoteurs de régime pourraient vouloir réfléchir à l'incidence des changements ci-dessous

Plus en détail

Tout sur les frais. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les frais reliés à vos fonds de placement

Tout sur les frais. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les frais reliés à vos fonds de placement Tout sur les frais Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les frais reliés à vos fonds de placement Les frais payés directement par le client Frais d entrée Aussi appelés «frais d achat», ou «frais

Plus en détail

Source : DalpéMilette. Date : 21 janvier 2014

Source : DalpéMilette. Date : 21 janvier 2014 Sujet : Transactions de portefeuille : on rajoute un fonds de couverture (hedge fund). / Portfolio transactions: we are adding a hedge fund. Source : DalpéMilette Date : 21 janvier 2014 Les opinions exprimées

Plus en détail

Investir. Notre indépendance vous garantit un choix objectif

Investir. Notre indépendance vous garantit un choix objectif Investir Notre indépendance vous garantit un choix objectif Contenu P 04 Une gamme complète de fonds P 07 Bien investir, une question de stratégie P 11 Produits structurés P 14 Types de risques Investir?

Plus en détail

Mettez les FNB à profit pour vos clients

Mettez les FNB à profit pour vos clients Mettez les FNB à profit pour vos clients Table des matières 2 Que sont les FNB? 4 Avantages potentiels des FNB 5 Comparaison des FNB et des fonds communs de placement 6 Comment les FNB fonctionnent-ils?

Plus en détail

CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004

CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 Emetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V. Garant du remboursement : BNP Paribas S.A. POURQUOI

Plus en détail

Fonds IA Clarington mondial de croissance et de revenu (le «Fonds»)

Fonds IA Clarington mondial de croissance et de revenu (le «Fonds») Placements IA Clarington inc. Prospectus simplifié Le 23 septembre 2014 Offre de parts de série A, de série F, de série F5, de série I, de série L, de série L5 et de série T5 du Fonds IA Clarington mondial

Plus en détail

Fonds de marché monétaire canadien Investors

Fonds de marché monétaire canadien Investors Fonds de marché monétaire canadien Investors Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds POUR LE SEMESTRE CLOS LE 30 SEPTEMBRE 04 AVERTISSEMENT CONCERNANT LES DÉCLARATIONS PROSPECTIVES

Plus en détail

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Octobre 2014 En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Les revenus de placement gagnés au sein de votre société sont imposés en fonction du type de revenu

Plus en détail

Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC

Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC Mars 2005 Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC La majeure partie des avoirs financiers des propriétaires de petite entreprise est souvent immobilisée dans les actions d

Plus en détail

FONDS PURPOSE. Prospectus simplifié

FONDS PURPOSE. Prospectus simplifié Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité de ces actions et toute personne qui donne à entendre le contraire commet une infraction. FONDS PURPOSE Prospectus simplifié Actions

Plus en détail

Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke

Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke Démystifier l industrie financière Par : Martin Roy, BAA, CIM md, Conseiller en gestion de patrimoine Marie-Eve Tanguay, BAA, Associée Principale

Plus en détail

Prêt pour une hausse du taux Libor USD à 3 mois?

Prêt pour une hausse du taux Libor USD à 3 mois? Deutsche Bank AG (DE) (A+/Aa3) À QUOI VOUS ATTENDRE? Deutsche Bank AG (DE) est émis en dollars américains (USD) par Deutsche Bank AG et vous fait bénéficier d une hausse éventuelle des taux d intérêt à

Plus en détail

Fonds de revenu fixe Fiducie d obligations à rendement global Phillips, Hager & North Fiducie d obligations à rendement élevé RBC

Fonds de revenu fixe Fiducie d obligations à rendement global Phillips, Hager & North Fiducie d obligations à rendement élevé RBC F O N D S R B C Prospectus simplifié Le 19 décembre 2011 Parts de série O Fonds de revenu fixe Fiducie d obligations à rendement global Phillips, Hager & North Fiducie d obligations à rendement élevé RBC

Plus en détail

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8 Les actions 3 Les droits et autres titres de capital 5 Les obligations 6 Les SICAV et FCP 8 2 Les actions Qu est-ce qu une action? Au porteur ou nominative, quelle différence? Quels droits procure-t-elle

Plus en détail

Le Mois en Bref. Dans cette édition. Les Conservateurs proposent. une bonification volontaire du RPC Actualités géopolitiques

Le Mois en Bref. Dans cette édition. Les Conservateurs proposent. une bonification volontaire du RPC Actualités géopolitiques Aon Hewitt Le Mois en Bref Mai 2015 Dans cette édition Les Conservateurs proposent une bonification volontaire du RPC 1 Actualités géopolitiques 2 Actualités économiques 2 Actualités financières 2 Marchés

Plus en détail

Transfert du patrimoine de l entreprise avec retrait en espèces :

Transfert du patrimoine de l entreprise avec retrait en espèces : Solutions d assurance-vie Produits Actifs Occasions Garanties Croissance Capital Protection Revenu Avantage Solutions Options Stabilité PLANIFIER AUJOURD HUI. ASSURER L AVENIR. Transfert du patrimoine

Plus en détail

Comprendre le financement des placements par emprunt. Prêts placement

Comprendre le financement des placements par emprunt. Prêts placement Comprendre le financement des placements par emprunt Prêts placement Comprendre le financement des placements par emprunt Le financement des placements par emprunt consiste simplement à emprunter pour

Plus en détail

Valeur moyenne finale de l indice de référence - Valeur initiale de l indice de référence Valeur initiale de l indice de référence

Valeur moyenne finale de l indice de référence - Valeur initiale de l indice de référence Valeur initiale de l indice de référence CPG INDICIEL S&P/TSX 60 BANQUE NATIONALE, série 27 Catégorie Investisseurs Durées de 3,5 ans et de 5 ans DOCUMENT D INFORMATION DATÉ DU 15 SEPTEMBRE 2014 RELATIF AUX CERTIFICATS DE PLACEMENT GARANTI À

Plus en détail

Épargne et placements. Les comptes d investissement La Capitale. Guide du conseiller en sécurité financière

Épargne et placements. Les comptes d investissement La Capitale. Guide du conseiller en sécurité financière Épargne et placements Les comptes d investissement La Capitale Guide du conseiller en sécurité financière Table des matières 1 Fiche technique 2 Les avantages des comptes d investissement La Capitale 3

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

Gestion de placement privée CI. Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale

Gestion de placement privée CI. Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale Gestion de placement privée CI Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale Un programme d investissement complet et sophistiqué, aussi unique que vous l êtes. Gestion de placement privée

Plus en détail

Genworth MI Canada Inc. présente ses résultats pour le deuxième trimestre de 2015

Genworth MI Canada Inc. présente ses résultats pour le deuxième trimestre de 2015 COMMUNIQUÉ 2060 Winston Park Drive Suite 300 Oakville (Ontario) L6R 5R7 Genworth MI Canada Inc. présente ses résultats pour le deuxième trimestre de 2015 Primes souscrites : 205 millions de dollars, en

Plus en détail

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE Un seul investissement, tout le raffinement que vous recherchez Vous menez une vie active, riche de projets que vous souhaitez réaliser. Vous

Plus en détail

Rapport sur les PME Repenser les REER pour les propriétaires d entreprises : Pourquoi le versement d un salaire n est peut-être pas la meilleure idée

Rapport sur les PME Repenser les REER pour les propriétaires d entreprises : Pourquoi le versement d un salaire n est peut-être pas la meilleure idée le 19 octobre 2010 Jamie Golombek 1 CA, CPA, CFP, CLU, TEP Directeur général de la planification fiscale et successorale Gestion privée de patrimoine CIBC Jamie.Golombek@cibc.com Résumé On recommande habituellement

Plus en détail

Guide pour les clients

Guide pour les clients Guide pour les clients La nouvelle Si votre plan de retraite est en mode pause, cliquez sur «play» La volatilité du marché vous a placé dans l incertitude. Vous vous demandez si vous devriez investir

Plus en détail

Portefeuille équilibré Assomption Vie

Portefeuille équilibré Assomption Vie Aperçu du Fonds Fonds d'investissement Assomption Vie Assomption Compagnie Mutuelle d'assurance-vie Portefeuille équilibré Assomption Vie Bref aperçu au 31 décembre 2012 Date de disponibilité du fonds

Plus en détail

PETIT LEXIQUE DES INVESTISSEMENTS

PETIT LEXIQUE DES INVESTISSEMENTS PETIT LEXIQUE DES INVESTISSEMENTS L Autorité des marchés financiers L Autorité des marchés financiers est l organisme mandaté par le gouvernement du Québec pour encadrer les marchés financiers québécois

Plus en détail

POLITIQUE GÉNÉRALE D INVESTISSEMENT Ordre des conseillers en ressources humaines agréés

POLITIQUE GÉNÉRALE D INVESTISSEMENT Ordre des conseillers en ressources humaines agréés POLITIQUE GÉNÉRALE D INVESTISSEMENT Ordre des conseillers en ressources humaines agréés Présentée par Krzysztof Kuzniar Directeur, finances et administration Le lundi 29 mars 2010 Table des matières 1.

Plus en détail

Gestion de portefeuille Natcan

Gestion de portefeuille Natcan Le Fonds d investissement RÉA II Natcan Inc. www.natcan.com Mars 2012 Gestion de portefeuille Natcan Christian Cyr, CFA Premier vice-président actions de petite capitalisation ccyr@natcan.com Marc Lecavalier,

Plus en détail

Nouvelles et opinions

Nouvelles et opinions Publications Nouvelles et opinions Volume 12 numéro 3 Mars 2015 Dans ce numéro 1 Modifications au règlement fédéral sur les pensions 3 La baisse de la solvabilité des régimes de retraite pourrait avoir

Plus en détail

PRINCIPES ET VALEURS EN MATIÈRE DE PLACEMENTS. Régime de pension de l Université d Ottawa (1965)

PRINCIPES ET VALEURS EN MATIÈRE DE PLACEMENTS. Régime de pension de l Université d Ottawa (1965) PRINCIPES ET VALEURS EN MATIÈRE DE PLACEMENTS Régime de pension de l Université d Ottawa (1965) Objectif du fonds Réalisation de l objectif Continuité de l exploitation Rôles et responsabilités L objectif

Plus en détail

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots Aperçu des actions et des obligations Qu est-ce qu une action? Une action est une participation dans une entreprise. Quiconque détient une action est copropriétaire (actionnaire) de l entreprise (plus

Plus en détail