Règlement relatif au temps de travail applicable aux agents des lycées

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règlement relatif au temps de travail applicable aux agents des lycées"

Transcription

1 Règlement relatif au temps de travail applicable aux agents des lycées Le présent règlement s'applique à l'ensemble des agents des E.P.L.E dépendant du Conseil Régional de la Lorraine. Le présent règlement n entend pas revenir sur les dispositions particulières, portant avantages acquis, dont peuvent bénéficier les agents qui travaillent au sein des établissements agricoles. Il est établi en application des dispositions : * de l'article L du Code de l'education qui dispose : «...les agents de l'état ou des Collectivités Territoriales affectés à un établissement public local d'enseignement conservent leur statut, sont administrés par la collectivité dont ils dépendent statutairement et sont placés sous l'autorité du chef d'établissement. Pour l'exercice des compétences incombant à la collectivité de rattachement, le président du conseil régional...s'adresse directement au chef d'établissement. Il lui fait connaître les objectifs fixés par la collectivité de rattachement et les moyens que celle-ci alloue à cet effet à l'établissement. Le chef d'établissement est chargé de mettre en œuvre les objectifs et de rendre compte de l'utilisation de ces moyens. Le chef d'établissement est assisté des services d'intendance et d'administration. Il encadre et organise le travail des personnels techniciens, ouvriers et de services placés sous son autorité (..)». Territoriale, de l'article 7.1 de la loi du 26 janvier 1984 relative à la Fonction Publique de l'article 6 de la loi du 30 juin 2004 relative à la solidarité pour l'autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées, * du décret du 12 juillet 2001 pris l'application de l'article 7.1 de la loi du 26 janvier 1984 et relatif à l'aménagement et à la réduction du temps de travail dans la Fonction Publique Territoriale prévoyant notamment à son article 1 que : «les règles relatives à la définition, à la durée et à l'aménagement du temps de travail sont applicables aux agents des Collectivités Territoriales et des Etablissements Publics en relevant dans les conditions prévues par le décret du 25 août 2000 relatif à l'aménagement et à la réduction du temps de travail dans la Fonction Publique de l'etat». Il s applique à l ensemble des agents, étant entendu que les veilleurs de nuit et les chauffeurs feront l objet de dispositions particulières ultérieurement Il a fait l'objet d'un avis du Comité Technique Paritaire (CTP) le 8 juillet 2010 et a été soumis, dans la limite de ses compétences, à la commission permanente du Conseil Régional lors de sa séance du 9 juillet Ce réglement a pour objet de fixer un cadrage général. Les modifications qui y seront apportées feront l objet d une fiche technique diffusée à l ensemble des établissements. 1

2 1 ère PARTIE : DISPOSITIONS GÉNÉRALES 1) DURÉE DU TRAVAIL ET DÉFINITION DU TEMPS DE TRAVAIL EFFECTIF 1.1 Durée du travail Sous réserve des divers droits à congés et autorisations d'absence prévus par les dispositions législatives et réglementaires en vigueur, la durée hebdomadaire du travail effectif est définie sur une base annuelle de 1607 heures de temps de travail effectif. Dans le cadre de l application de la journée de solidarité, le Président entend offrir au personnel une journée de travail à tous les agents, appelée ci-dessous journée du Président. La présente disposition n entre pas dans le régime appliqué aux jours fériés au sens de la Partie II du présent document, particulièrement au 2.2 de la présente partie. La durée du travail pourra éventuellement être augmentée pour répondre aux exigences du service public par le recours exceptionnel aux heures supplémentaires autorisées dans les conditions et limites fixées par le décret n du 25 août 2000 sur l'artt dans la fonction publique de l'etat. Viennent en déduction de la durée annuelle individuelle: - les jours fériés légaux qui tombent un jour ouvré précédés ou suivis d'un jour effectivement travaillé (cf. infra 2) ; - les jours de fractionnement des congés annuels : cette durée du temps de travail est diminuée de 14 heures au titre du bénéfice des jours dits hors période ou de fractionnement. Tous les ATEE, y compris ceux exercant leur activité à temps partiel, bénéficient de ces 14 heures; - le jour offert au titre de la «journée du Président», pour une durée de 7 heures ; - pour les agents rattachés à un établissement mosellan, lorsqu ils surviennent un jour habituellement travaillé, le vendredi saint et la saint Etienne sont décomptés à raison de 7 heures par jour. 1.2 Définition du temps de travail effectif Le temps de travail effectif, conformément à l'article 2 du décret n du 25 août 2000, s'entend comme «le temps pendant lequel les agents sont à la disposition de leur employeur et doivent se conformer à ses directives sans pouvoir vaquer librement à des occupations personnelles». Seuls les temps comptabilisés en temps de travail effectif sont pris en compte pour le calcul des garanties minimales définies à l'article 3 du décret n du 25 août Cette définition du temps de travail effectif permet d'assurer, notamment, l'exercice des droits syndicaux et sociaux et le droit à la formation dans le cadre de la réglementation en vigueur Qualification des temps Les temps inclus dans le temps de travail effectif : 2

3 Tout le temps passé par l'agent dans le service ou à l'extérieur dans le cadre de ses activités professionnelles dès lors qu'il se trouve en permanence à la disposition de son supérieur hiérarchique. Sont donc notamment comptabilisés dans ce temps de travail effectif les temps de pause de courte durée que les agents sont contraints de prendre sur leur poste de travail à la demande de l'employeur afin de rester à sa disposition ; Les déplacements professionnels accomplis pendant l'horaire habituel de travail de l'agent ; Le temps pendant lequel l'agent suit une formation proposée par le service, ou demandée par l'agent et agréée par le service, de même que le temps pendant lequel l'agent dispense une formation ou participe à un jury de concours agréés par le service, ou une formation non rémunérée en lien avec l'activité de son service ; Le temps consacré aux visites médicales organisées au titre de la médecine du travail ; Le temps consacré aux consultations à caractère social avec l'accord de son supérieur hiérarchique, pendant les heures de travail et sur le lieu de travail ; Le temps d'habillage, de déshabillage et de douche ; Les décharges d'activité de service pour l'exercice du droit syndical (dans la limite des crédits temps attribués) ; Le temps passé par les représentants du personnel en réunion, si celle-ci est organisée par l'administration, que cette réunion soit à l'initiative de l'administration où qu'elle corresponde à une demande des représentants du personnel. Le temps de trajet aller-retour est inclus Les temps exclus du temps de travail effectif: Sont exclues les durées pendant lesquelles l'agent n'est pas à la disposition de l'autorité hiérarchique : la durée des trajets nécessaires à l'agent pour se rendre de son domicile à sa résidence administrative et en revenir ; le temps de pause méridienne (qui ne doit pas être inférieur à 30 minutes). Sont également exclues du temps de travail effectif, mais sont rémunérées et intégrées dans le calcul de la durée légale du travail, c'est à dire ne donnent pas lieu à récupération des temps correspondants toutes les autorisations d'absences prévues par la délibération du Conseil Régional n , prise en date du 19 juin ) DÉCOMPTE DU TEMPS DE TRAVAIL L'exercice du service public s'accomplit dans le cadre des dispositions législatives et réglementaires précitées, des délibérations du Conseil Régional, des instructions du chef d'établissement et du gestionnaire délégué. Le temps de travail d'un agent à temps complet est fixé à 1607 heures décomptées sur une base annuelle Au regard du mode d'organisation saisonnier propre au fonctionnement du service public d'éducation, les obligations annuelles de travail sont déclinées : - sur la base de 1586 heures, les deux jours de fractionnement étant forfaitairement déduits à raison de 7 heures par jour ; - sur la base de 1646 heures pour tous les agents qui exercent leur activité sur un poste logé par NAS, les deux jours de fractionnement étant forfaitairement déduits à raison de 7 heures par jour ; - sur la base de 1706 heures pour tous les agents qui exercent leur activité sur un poste d accueil double logé par NAS, les deux jours de fractionnement étant forfaitairement déduits à raison de 7 heures par jour ; étant entendu qu en cas de service réparti entre deux agents ne constituant pas un couple et dont l un n est pas logé, les horaires de l agent logé sont ceux d un poste simple. 3

4 - les 60 heures étant une partie de la contrepartie de la NAS, elles ne sont pas assimilables aux activités habituelles. 2.2 L'élaboration de l'emploi du temps ne doit pas prendre en compte initialement le positionnement des jours fériés légaux. Les jours fériés légaux font l'objet chaque année d'un calendrier annuel publié par le Ministère de la fonction publique. Les jours fériés sont pris en compte selon les règles suivantes : décomptés au fur et à mesure du déroulement du calendrier, comptabilisés comme du temps de travail effectif pour le nombre d'heures de travail prévues dans l'emploi du temps de la semaine concernée uniquement s'ils sont précédés ou suivis d'un jour travaillé. non décomptés ni récupérables si survenant un dimanche ou un samedi habituellement non travaillés ou survenant pendant une période de congés des personnels (congés annuels, temps partiel). En aucun cas, il n'est possible de «forfaitiser» les jours fériés et de les déduire de l'obligation annuelle de travail d'autant que le nombre de jours fériés tombant sur un jour ouvré est variable d'une année à l'autre Les différents congés énoncés à l'article 57 de la loi n (congés de maladie, de maternité, de formation...) intervenus au cours d'une période travaillée sont comptabilisés comme du temps de travail effectif. Ils sont décomptés sur la base du nombre d'heures de travail prévues dans l'emploi du temps mais non effectuées. 2.4 Les sujétions Les fonctionnaires dont l exercice est soumis, de manière prévisible et régulière, à des contraintes de travail ou d horaires sont soumis à sujétions. Celles-ci sont liées à la nature des missions ou à l organisation des horaires et donnent lieu, sauf autre contrepartie de quelque nature que ce soit (et étant entendu que l octroi d une concession de logement pour nécessité absolue de service n y fait pas obstacle), à majoration des heures travaillées, dans la limite de la durée annuelle de travail. Cette majoration s opère au moyen d un coefficient multiplicateur selon les modalités suivantes: - pour la onzième demi-journée travaillée, d une durée minimale de cinq heures, dès lors que les dix demi- consécutives précédentes l auront été, un coefficient multiplicateur de 1,5 est appliqué; soit une heure et trente minutes pour une heure effective; - pour le travail en horaire décalé intervenant avant 7 heures et / ou après 19 heures, et sous réserve d un travail minimum de deux heures, un coefficient multiplicateur de 1,2 est appliqué ; soit 1 heure et douze minutes pour une heure effective; - pour le samedi après-midi, un coefficient de 1,5 est appliqué; soit une heure et trente minutes pour une heure effective; - le dimanche ou le jour férié, un coefficient multiplicateur de 2 est appliqué; soit deux heures pour une heure effective; cette disposition s applique aux veilleurs de nuit. - pour les interventions de nuit, un coefficient multiplicateur de 1,5 est appliqué; soit une heure et trente minutes pour une heure effective, sauf pour les veilleurs de nuit; Ces sujétions sont décomptées dans le temps de travail en début d année, au moment de l élaboration de l emploi du temps. Les sujétions mises en place pour les tours de veille et de sécurité, organisés en période de fermeture des établissements, obéissent à un régime particulier: 4

5 - elles sont basées sur le volontariat; à défaut l autorité fonctionnelle, responsable de la sécurité des biens et des personnes, est invitée à prendre contact auprès des services locaux de sécurité; - ces sujétions ne peuvent intervenir qu après que l ensemble des personnels logés par nécessité absolue de service a été mis équitablement à contribution pour l exercice de ces tours; - le temps de trajet domicile/ travail est pris en compte dans le temps de travail, qui ne doit pas dépasser 4 heures et qui est récupéré sur la base d un coefficient majoré de 1,5; - l objet de cette sujétion est strictement encadré: il ne peut s agir que de faire un tour des points sensibles de l établissement (chambres froides et points sensibles en matière d eau, gaz, électricité notamment); - ce tour de veille et de sécurité doit être organisé par équipe: aucun travailleur isolé ne peut y être assujetti. 2.5 Astreintes L astreinte s entend comme un temps de présence au cours duquel, sans être à disposition permanente et immédiate de son employeur, un agent a l obligation de demeurer à son domicile ou à proximité pour effectuer une activité au service de l administration. Parmi les ATEE, seuls ceux exercant leur activité sur un poste logé peuvent être plaçés sous astreinte. Aucun d entre eux ne peut se voir demandé d assurer la continuité du service plus d un weekend par mois, toute période incluse («présence élève» ou «absence élève»). Ce temps où l agent doit rester à son domicile, ou à proximité immédiate, n est pas compté comme du temps de travail, et est vu comme contrepartie de leur logement, ainsi que comme l une des manisfestations de la prise en prise en compte dans l organisation par le chef d établissement de la surveillance des biens et des personnes, d une urgence impérieuse susceptible d intervenir. 3) GARANTIES MINIMALES 3.1 Le décret n du 25 août 2000 Le décret n du 25 août 2000 transpose à la fonction publique de l'état la directive 93/104/CE du Conseil de l'union européenne du 23 novembre 1993 concernant certains aspects de l'aménagement du temps de travail. Aux Temps termes de de travail l'article maximum 3-1 du décret précité, l'organisation du travail doit respecter les garanties minimales suivantes (Heures : supplémentaires comprises) Durée quotidienne : Durée hebdomadaire : Moyenne sur 12 semaines consécutives : Amplitude maximale de la journée : 10 heures/jour 48 heures/semaine 44 heures/semaine 12 heures Temps de repos minimum Repos quotidien : Repos hebdomadaire : Pause pour 6 heures consécutives de travail: 11 heures 35 h et comprend en principe le dimanche 20 minutes 5

6 Ces garanties minimales sont modifiées et enrichies en deuxième partie du document. 3.2 Définition du travail de nuit La période de travail de nuit est définie comme la période comprise entre 22h et 7h, en fonction des besoins spécifiques de l établissement, avec une variation possible de deux heures de cette marge. Toute activité réalisée au cours de cette période donne droit aux bonifications et majorations prévues par les textes réglementaires en vigueur. 3.3 Horaires coupés ou fractionnés Le recours aux horaires coupés peut être défini comme suit: emploi du temps qui, dans la limite maximale de l amplitude journalière, est bâti en deux périodes distinctes de travail, entrelesquelles l agent ne travaille pas, exclusion faite de la pause méridienne. Leur recours doit être justifié,limité et autorisé par la Région Lorraine. 6

7 2ème PARTIE : MODALITÉS DE RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL ET DE SON AMÉNAGEMENT 1) GÉNÉRALITÉS Les modalités de mise en œuvre de la réduction du temps de travail visent à améliorer la qualité du service public ainsi que les conditions de travail des agents par une meilleure organisation du travail. Le règlement intérieur précise la mise au point d'un calendrier prévisionnel de travail, de congés et de formation et les modalités d'organisation du service. Le cycle de travail retenu est le cycle annuel scolaire (1 er septembre - 31 août). Une réunion doit se tenir au début de l'année scolaire. A cette occasion l'organisation du travail qui donne lieu à l'établissement de l'emploi du temps de chaque agent doit être abordée. Les modalités proposées visent à concilier les contraintes d'organisation collective du travail et les aspirations individuelles des agents. 2) MODALITÉS RETENUES POUR LES AGENTS DES EPLE Les spécificités du fonctionnement de l'eple liées notamment au rythme scolaire sont prises en compte pour déterminer l'aménagement du temps de travail des agents Le principe retenu est celui de l'horaire fixe selon les dispositions suivantes : Régime des agents travaillant dans un établissement du Ministère de l Education Nationale Le temps de travail des agents se répartit entre deux services mis en œuvre pour la période allant du 1 er septembre au 31 août de l'année suivante sauf exceptions qui pourraient être décidées. Service pendant les périodes de scolarité des élèves Il est organisé au terme d'une réunion de concertation annuelle et donne lieu à l'établissement d'un emploi du temps individuel pour chaque agent qui n'est pas modifié durant l'année scolaire sauf, ponctuellement, pour nécessités de service (travaux, charges de travail imprévisibles). Les emplois du temps après signature des parties sont communiqués à l agent, au plus tard un mois après la rentrée des élèves. Services pendant les congés des élèves Sans préjudice de la prise en compte éventuelle des jours de fractionnement et des jours fériés dans les conditions prévues à l'article 2) «Décompte du Temps de travail» 2.2 «Jours fériés» de la première partie du présent règlement, l'organisation du service intègre au maximum 21 jours, avec les deux réserves suivantes : - sauf volonté expresse émise par l agent de dépasser ce plafond, dans la limite de 25 jours, ou/et - sauf problématique particulière d organisation, pour lequel le dépassement du plafond fera l objet d un accord de la Région Lorraine ; ainsi en est-il de la prise en compte de la survenance 7

8 d urgences impérieuses pour les agents exerçant leur activité sur un poste logé par NAS. Le temps de travail effectif de ces journées ne peut excéder 8 heures. Sauf organisations spécifiques de services susceptibles de s'appliquer aux personnels exerçant leur activité sur un poste logé par nécessités absolues de service, les jours du service vacances sont répartis de manière équilibrée entre toutes les vacances, au mieux des contraintes de l'établissement et des souhaits exprimés par les agents. Pendant les périodes de fermeture totale de l'établissement, les agents ne travaillent pas. Seul est organisé, le cas échéant, le service de surveillance et de sécurité, dans le cadre du régime des sujétions ci-dessus définies en Régime des agents travaillant dans un établissement du Ministère de l alimentation, de l agriculture et de la pêche (MAAP). L ensemble des dispositions en vigueur avant le transfert des personnels à la Région Lorraine, notamment celles de la circulaire n du 6 décembre 2001, est maintenu. Les cycles sont donc de 36 semaines à 39 heures pour les périodes de présence élève et de 21 jours de 8 heures chacun en période de congé scolaire. 2.2 Eléments constitutifs de l'emploi du temps Les temps de pause Pause de 20 minutes : Les personnels dont le temps de travail quotidien atteint six heures, bénéficient d'un temps de pause : o inclus dans le temps de travail effectif o d'une durée de vingt minutes non fractionnable o pouvant, sous la responsabilité du chef d établissement, être inclus dans le temps de pause méridienne de l'agent (cette dernière ne peut être inférieure à 30 minutes) La place de ce temps de pause dans l'emploi du temps quotidien est déterminée en concertation avec l'agent dans le cadre des contraintes de travail de l'équipe ou du service concernés. Cette pause s'effectue toujours à l'intérieur de la journée dont elle n'est pas détachable. Cette pause intervient en principe entre deux périodes de travail et ne peut donc être prise en début ou fin de service. La pause doit être conciliée avec les obligations de service des personnels, et ne doit pas être la cause d'une limitation de l'ouverture du service public aux usagers. Cette exigence a pour conséquence de laisser une marge de manœuvre aux chefs d'établissement dans le positionnement de la pause dans l'organisation du service. Pause méridienne : Le temps de restauration est une période non travaillée : à cette occasion, l agent peut librement vaquer à ses occupations personnelles. Pour les agents dont l'emploi du temps prévoit une pause méridienne interrompant la continuité de leur service, cette pause non comprise dans le temps de travail est d'au moins 30 minutes dans la plage 11 h à 14 heures La semaine d'activité 8

9 Elle se répartit sur cinq journées au moins, à l'exception de celle des personnels bénéficiant d'une autorisation de travail à temps partiel pour une quotité inférieure ou égale à 80% d'un temps plein. Toutefois, lorsque l'horaire hebdomadaire fixé dans le calendrier prévisionnel est inférieur à 34 heures, ainsi que les périodes de services hors présence des élèves, la semaine d'activité peut se répartir sur moins de cinq jours Le travail en demi-journée Il s'entend d'une plage de travail d'une durée inférieure à 5 heures effectuée avant ou après 12 heures Les amplitudes quotidienne, hebdomadaire, temps de repos et dérogations La constitution des emplois du temps doit prendre en compte les garanties minimales de décrites en 1ère partie du présent règlement complétées comme suit : Amplitude journalière maximale de 11 heures, pause méridienne éventuelle comprise. Cette amplitude est portée à 12h30 pour tout agent exerçant son activité sur un poste logé par NAS ; Amplitude hebdomadaire comprise entre 35 et 40 heures avec une marge de variation possible de 3 heures en plus. Samedi est un jour ouvrable. Durée quotidienne minimale de 5 heures et maximale de 10 heures. Repos hebdomadaire d'au moins 35 heures consécutives. Repos quotidien d'au moins 11 heures. Les jours de récupération obtenus du fait d'un travail supplémentaire résultant de dépassement horaires ne sont pas considérés comme des congés annuels. Dérogations possibles aux garanties minimales dans les conditions prévues à l'article 3 du décret du 25 août 2000 o en cas de circonstances exceptionnelles le justifiant pour garantir la continuité du service public et pour une durée limitée o pour la protection des personnes et des biens 2.3 Dépassement des horaires et temps de déplacement Dépassement des horaires Les heures supplémentaires effectives sont les heures effectuées en dépassement du plafond hebdomadaire défini pour la semaine considérée dans le cycle et à la demande du chef d établissement. Pour les personnels soumis à un décompte horaire des heures supplémentaires, les heures supplémentaires effectives, réalisées au delà des bornes horaires hebdomadaires définies dans le cycle de travail peuvent faire l'objet d'une compensation. Celle-ci s'effectue prioritairement en temps au moyen d'une récupération intervenant au plus tard dans le trimestre qui suit de manière à ne pas excéder le volume annuel de référence. A défaut de pouvoir être compensés, elles sont indemnisées selon les conditions réglementaires en vigueur (cf. convention CRL-EPLE, dite de deuxième génération) Temps de déplacement Les temps de déplacement nécessités par le service, qu'ils soient accomplis dans les heures normales de travail ou en-dehors des heures normales de travail, sont assimilés à des obligations de service liées au travail et sont donc inclus dans le temps de travail effectif pour leur durée réelle. Ils ne font l'objet d'aucune majoration. Sont notamment concernés les temps de déplacement occasionnels entre la résidence administrative ou le lieu habituel de travail et un autre lieu de travail désigné par l'employeur, les déplacements effectués, dans une même journée, entre les établissements d'exercice par les personnels assurant un service partagé et les déplacements accomplis dans le cadre de missions occasionnelles en France ou à l'étranger. 9

10 2.4 Régime des congés Les congés annuels Les congés des agents titulaires ou stagiaires Dans le respect de la durée annuelle du temps de travail de 1607 heures pour un temps de travail complet, les agents ont droit à des congés d'une durée de 45 jours ouvrés pour un agent ; cette durée est de 50 jours pour les agents relevant du MAAP. Il pourra être accordé des congés supplémentaires en fonction du volume hebdomadaire d'heures travaillées et dans le respect de la durée annuelle du travail. Les congés sont répartis de manière concertée et équilibrée entre les périodes de petites et grandes vacances scolaires des élèves. 30 jours ouvrés consécutifs sont attribués aux agents à l occasion des congés d été. Les congés annuels peuvent, quand l'organisation du service le permet et si l agent concerné en est d accord, être fractionnés en demi-journée ou journée entière. Cas particulier des congés des agents non titulaires Deux hypothèses se présentent : o Un recrutement effectué pour une période de remplacement courte (semaine, quinzaine ou mois) : la gestion des congés est établie sur la base de 2,5 jours ouvrés par mois de service et leur horaire hebdomadaire est de 35 heures. Les congés peuvent être fractionnés par demi-journée ou journée et sont programmés en concertation avec l'agent. o Un recrutement effectué pour toute l'année scolaire : La gestion des congés et sujétions est identique à celle des agents titulaires ou stagiaires Les jours fériés L'article 2) «Décompte du Temps de travail» 2.2 «Jours fériés» de la première partie du présent règlement prévoit que les jours fériés légaux constituent un temps de travail effectif, pour peu qu'ils soient précédés ou suivis d'un jour effectivement travaillé. Ils sont comptés pour la valeur horaire de la journée à laquelle ils se substituent. Un jour de récupération (suite à des heures supplémentaires) ou un jour libre dans l'emploi du temps d'un agent à temps partiel ne peuvent être considérés comme une journée effectivement travaillée Récupération et reports des congés non pris Récupération au cours de l'année concernée Les différents congés des agents (congés maladie, congé maternité, congés de formation,...) intervenus pendant une période de congés annuels sont considérés comme du service accompli. Dès lors, le congé non pris au titre de la période de vacances considérée est récupéré dans le cadre de l'année civile sur la base de 7 heures par jour. Le chef d'établissement arrête le calendrier des récupérations après concertation avec l'agent et en fonction des nécessités de service. Report sur l'année suivante Le congé annuel dû pour une année civile de service accompli ne peut se reporter sur l'année civile suivante, sauf accord du chef d'établissement, et dans la limite de 22 jours qui doivent être pris avant le 31 mars suivant. En cas de refus du chef d'établissement justifié par les nécessités de service, les jours de congés non pris sont reversés au compte épargne temps dans la limite de 22 jours par an. 10

11 2.4.4 Autorisations d'absences Les autorisations d'absences d'une journée (examens et concours, décharge syndicale, formation) décrites à l'article de la première partie du présent règlement se substituent à la journée de travail habituel et ne saurait donner lieu, le matin ou au retour de l'agent le soir, à la mise en œuvre d'une activité journalière dans l'établissement. 2.5 Modalités de gestion des présences et des absences L'organisation des absences pour congés, repos, récupérations, stages ou autorisations d'absences diverses, doit être faite, dans le respect des textes en vigueur et de manière à assurer la présence d'un effectif suffisant à la continuité du Service Public, et la continuité de l'accueil sur les périodes habituelles d'ouverture des locaux au public. 11

Fiche 37 Notions clés sur le temps de travail des agents de la FPT

Fiche 37 Notions clés sur le temps de travail des agents de la FPT Fiche 37 Notions clés sur le temps de travail des agents de la FPT La réglementation relative au temps de travail s applique à tous les agents des collectivités territoriales et de leurs établissements

Plus en détail

LA RÉMUNÈRATION DU TEMPS DE TRAVAIL

LA RÉMUNÈRATION DU TEMPS DE TRAVAIL République française Polynésie française www.cgf.pf LA RÉMUNÈRATION DU TEMPS DE TRAVAIL (Mode d emploi FPC) SOMMAIRE I La rémunération du temps de travail habituel p. 2 A La définition du temps de travail

Plus en détail

L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL (ATSEM, Adjoint d animation, etc )

L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL (ATSEM, Adjoint d animation, etc ) Page 1 sur 5 Centre De Gestion FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA NIEVRE NOTE INFORMATION N 12/2014 Service Documentation : F. MORVAN L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL (ATSEM, Adjoint d animation,

Plus en détail

AMENAGEMENT ET REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL

AMENAGEMENT ET REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL A.R.T.T. CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE MAISON DES COMMUNES Espace Performance 3 35769 SAINT GRÉGOIRE CEDEX Téléphone 02 99 23 31 00 Télécopie 02 99 23 38 00 NOTE D'INFORMATION

Plus en détail

DUREE DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE PRINCIPE DE L ANNUALISATION

DUREE DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE PRINCIPE DE L ANNUALISATION Circulaire n 2014-6 du 02 juillet 2014 Maison des Communes - 4 rue Marie Laurencin 03400 YZEURE Téléphone 04 70 48 21 00 Télécopie 04 70 44 85 61 DUREE DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE HORAIRES ET CONGES ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015

FICHE TECHNIQUE HORAIRES ET CONGES ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015 Pôle Ressources Humaines Le 07/07/2014 FICHE TECHNIQUE HORAIRES ET CONGES ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015 La présente note a pour objectif de rappeler de manière aussi synthétique que possible le dispositif

Plus en détail

ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Organisation du temps de travail Dernière Mise à jour : fév 2010- SOMMAIRE 1. LA DUREE LEGALE DU TEMPS DE TRAVAIL 2. LE TEMPS DE TRAVAIL EFFECTIF 3. LES GARANTIES MINIMALES POUR LES AGENTS 4. LES CONGES

Plus en détail

COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR

COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR Consultation du Comité Technique Paritaire : 7 décembre 2010 Délibération du Conseil municipal : 17 décembre 2010 2 I. Bénéficiaires du compte épargne temps Les

Plus en détail

Annexe au règlement intérieur relative. à la gestion du temps de travail

Annexe au règlement intérieur relative. à la gestion du temps de travail Annexe au règlement intérieur relative à la gestion du temps de travail Sommaire. I - La durée annuelle du travail...3 II - La durée hebdomadaire du travail / cycle de travail...3 III - La journée de travail...4

Plus en détail

Gestion des heures supplémentaires

Gestion des heures supplémentaires Gestion des heures supplémentaires Décret n 91-875 du 6 septembre 1991 pris pour l application de l article 88 alinéa 1 de la loi du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction

Plus en détail

Renégociation des accords d'entreprise www.steria.com

Renégociation des accords d'entreprise www.steria.com Renégociation des accords d'entreprise. Document confidentiel Document : Nott_négo_131114_V1.ppt Page 1 Renégociation des accords d'entreprise Agenda 1 2 Durée du travail Principes généraux, Horaire de

Plus en détail

R E G L E M E N T D U C O M P T E E P A R G N E T E M P S

R E G L E M E N T D U C O M P T E E P A R G N E T E M P S R E G L E M E N T D U C O M P T E E P A R G N E T E M P S Modifié par : Loi du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique Décret du 20 mai 2010 modifiant

Plus en détail

LE COMPTE EPARGNE-TEMPS

LE COMPTE EPARGNE-TEMPS F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 LE COMPTE EPARGNE-TEMPS L E S S E N T I E L Cette fiche présente le dispositif du compte épargne-temps (CET) tel qu il a été réformé par le décret n 2010-531 du 20 mai

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Le forfait jours

FICHE PRATIQUE Le forfait jours FICHE PRATIQUE Le forfait jours Le forfait annuel en jours est une organisation atypique du travail, réservée aux salariés les plus autonomes, qui propose de décompter le temps de travail non pas en heures

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 137 DU 26 SEPTEMBRE 2011 RELATIF AU TEMPS PARTIEL

Plus en détail

Le contrat de travail à temps partiel

Le contrat de travail à temps partiel Le contrat de travail à temps partiel 1) Travail à temps partiel : de quoi s agit-il? Est considéré comme salarié à temps partiel le salarié dont la durée du travail est inférieure : - à la durée légale

Plus en détail

Centre de Gestion FPT 49

Centre de Gestion FPT 49 Centre de Gestion FPT 49 9 rue du Clon 49000 ANGERS Téléphone : 02 41 24 18 80 Télécopie : 02 41 24 18 99 Références : L annualisation du temps de travail CREE EN : août 2014 Messagerie : documentation@cdg49.fr

Plus en détail

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail.

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail. LES CONGES PAYES DES ASSISTANTS MATERNELS Il s'agit d'une période de repos rémunérée accordée obligatoirement chaque année au salarié par son employeur. Pendant cette période, l'employeur ne peut pas faire

Plus en détail

Section 1. Actions de formation organisées ou agréées par l administration en vue de la préparation aux concours et examens professionnels

Section 1. Actions de formation organisées ou agréées par l administration en vue de la préparation aux concours et examens professionnels section temps de travail LES AUTORISATIONS D ABSENCE LIEES A LA FORMATION PROFESSIONNELLE TITRE I : LES TITULAIRES TROISIEME PARTIE : LES AUTORISATIONS D ABSENCE DEUXIEME CHAPITRE : LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Plus en détail

TECHNIQUES DES COLLEGES LE TEMPS DE TRAVAIL DES AGENTS DU DEPARTEMENT DE SEINE-MARITIME

TECHNIQUES DES COLLEGES LE TEMPS DE TRAVAIL DES AGENTS DU DEPARTEMENT DE SEINE-MARITIME LE TEMPS DE TRAVAIL DES AGENTS DU DEPARTEMENT DE SEINE-MARITIME 1 SOMMAIRE : Introduction Page 3 Champ d'application Page 3 Titre I : Les principes fondamentaux Page 4 I.1 - Le temps de travail effectif

Plus en détail

Heures supplémentaires et heures complémentaires

Heures supplémentaires et heures complémentaires INSTRUCTION n 2015-4 du 8 janvier 2015 Heures supplémentaires et heures complémentaires Emetteur : Direction des ressources humaines et des relations sociales - Direction gestion administrative du personnel

Plus en détail

PROTOCOLE SUR LE COMPTE-EPARGNE TEMPS

PROTOCOLE SUR LE COMPTE-EPARGNE TEMPS C.C.A.S PROTOCOLE SUR LE COMPTE-EPARGNE TEMPS Vu : - le décret n 2004-878 du 26 août 2004 relatif au c ompte-épargne temps dans la Fonction Publique Territoriale, modifié par le décret n 2010-531 du 20

Plus en détail

Congés payés. Date de création du document : 10/08/2011

Congés payés. Date de création du document : 10/08/2011 Congés payés Date de création du document : Direction du Travail et de l Emploi de Nouvelle-Calédonie Immeuble Gallieni - 12 Rue de Verdun BP - 141-98 845 Nouméa CEDEX Tél. Nouméa : 27.55.72 Tél. Koné

Plus en détail

Règlement pour la mise en œuvre du compte épargne temps à compter du 15 décembre 2010

Règlement pour la mise en œuvre du compte épargne temps à compter du 15 décembre 2010 Règlement pour la mise en œuvre du compte épargne temps à compter du 15 décembre 2010 Préambule : La mise en œuvre du compte épargne-temps correspond à l application de l article 1 er du décret 2004-878

Plus en détail

Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004

Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004 Entre : Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004 la Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB), la

Plus en détail

5 ème. ème JOURNÉE NATIONALE DES SDIS - 17 JANVIER 2011 ÉTUDE JURIDIQUE RELATIVE À L ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL CABINET DE CASTELNAU

5 ème. ème JOURNÉE NATIONALE DES SDIS - 17 JANVIER 2011 ÉTUDE JURIDIQUE RELATIVE À L ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL CABINET DE CASTELNAU 5 ème ème JOURNÉE NATIONALE DES SDIS - 17 JANVIER 2011 ÉTUDE JURIDIQUE RELATIVE À L ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL 1 ère PARTIE: LE RÉGIME D EQUIVALENCE Distinction du «temps de travail» : Rémunération

Plus en détail

Convention collective nationale des aides familiales rurales et personnel de l'aide à domicile en milieu rural (ADMR).

Convention collective nationale des aides familiales rurales et personnel de l'aide à domicile en milieu rural (ADMR). Convention collective nationale des aides familiales rurales et personnel de l'aide à domicile en milieu rural (ADMR). Durée et conditions de travail. Article 5 5.1. Durée du travail (Voir accord de branche

Plus en détail

Temps de travail effectif Gestion de la durée de travail - Annualisation

Temps de travail effectif Gestion de la durée de travail - Annualisation Temps de travail effectif Gestion de la durée de travail - Annualisation 1/18/MA Service «Gestion des carrières - Protection sociale» Pôle "Valorisation de l'information juridique" 05 59 84 59 44 05 59

Plus en détail

AVENANT N 2 ET N 2 BIS A LA CCN DES HCR FAQ

AVENANT N 2 ET N 2 BIS A LA CCN DES HCR FAQ AVENANT N 2 ET N 2 BIS A LA CCN DES HCR FAQ Les réponses apportées aux questions ci-dessous sont données sous réserves des éventuelles réserves ou exclusions que le ministère du travail pourrait prendre

Plus en détail

Les congés payés. Loi n 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail (JO du 21)

Les congés payés. Loi n 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail (JO du 21) Les congés payés TEXTES DE RÉFÉRENCE Articles L. 3141-1 à L. 3141-31, D. 3141-1 à D. 3141-37 du Code du travail Loi n 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du

Plus en détail

ZOOM TRANSPORT SOMMAIRE

ZOOM TRANSPORT SOMMAIRE Inspection du travail des transports SOMMAIRE ZOOM TRANSPORT F F F F F F 111 Longue distance + de 3,5 t... 2 113 Courte distance + de 3,5 t... 4 116 Personnel roulant messagerie... 6 117 Personnel sédentaire...

Plus en détail

DECRET. n [ ] du [ ] relatif aux modalités de mise en œuvre du télétravail

DECRET. n [ ] du [ ] relatif aux modalités de mise en œuvre du télétravail RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation et de la fonction publique NOR : [ ] DECRET n [ ] du [ ] relatif aux modalités de mise en œuvre du télétravail Publics concernés : fonctionnaires,

Plus en détail

Journée de solidarité

Journée de solidarité Pégase 3 Journée de solidarité Dernière révision le 21/03/2008 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...4 Mention sur le bulletin...4 Salariés concernés...4 Particularité des

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Les pauses au travail

FICHE PRATIQUE Les pauses au travail FICHE PRATIQUE Les pauses au travail La santé des salariés est protégée par une règlementation stricte sur les durées maximales du temps de travail journalier, hebdomadaire, les droits à pause et repos.

Plus en détail

LE COMPTE EPARGNE-TEMPS

LE COMPTE EPARGNE-TEMPS CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ATLANTIQUES Maison des Communes - B.P. 609 64006 PAU CEDEX Tél : 05 59 84 40 40 Télécopie : 05 59 84 11 98 Internet : www.cdg-64.fr GA/2/10/MLO

Plus en détail

MESURES D ADAPTATION DE LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE

MESURES D ADAPTATION DE LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE Le Ministère de la santé, de la famille Et des personnes handicapées. MESURES D ADAPTATION DE LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE Le ministre de la santé, de la famille

Plus en détail

INSTITUT UNIVERSITAIRE EUROPEEN REGLEMENTATION. Horaires flexibles et contrôle de l horaire de travail - Cas général-

INSTITUT UNIVERSITAIRE EUROPEEN REGLEMENTATION. Horaires flexibles et contrôle de l horaire de travail - Cas général- INSTITUT UNIVERSITAIRE EUROPEEN Annexe à la Décision n du 2004 REGLEMENTATION Horaires flexibles et contrôle de l horaire de travail - Cas général- 1. L Institut est officiellement en activité de 07h30

Plus en détail

Tél. : 49.55.48.30. Le Ministre de l'agriculture et de la pêche. Messieurs les directeurs régionaux de l'agriculture et de la forêt

Tél. : 49.55.48.30. Le Ministre de l'agriculture et de la pêche. Messieurs les directeurs régionaux de l'agriculture et de la forêt Sous-Direction de l'administration de la Communauté Educative Mission de réglementation et de conseil juridique aux autorités académiques 1 ter ave de Lowendal 75349 PARIS Note de Service DGER/FOPDACE/N96-2006

Plus en détail

MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA REFORME DE L ETAT. Paris, le 18 janvier 2012

MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA REFORME DE L ETAT. Paris, le 18 janvier 2012 MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA REFORME DE L ETAT Paris, le 18 janvier 2012 Le ministre de la fonction publique La ministre du budget, des comptes publics

Plus en détail

COMPTE EPARGNE TEMPS

COMPTE EPARGNE TEMPS WWW.SAFPT.ORG COMPTE EPARGNE TEMPS EFFET : 1ER JANVIER 2010 Texte de référence : Loi n 84-53 du 26 janvier 1984, modifiée, portant dispositions statutaires applicables à la fonction publique territoriale,

Plus en détail

Publication au JORF du 5 mai 2002. Décret n 2002-788 du 3 mai 2002. Décret relatif au compte épargne-temps dans la fonction publique hospitalière

Publication au JORF du 5 mai 2002. Décret n 2002-788 du 3 mai 2002. Décret relatif au compte épargne-temps dans la fonction publique hospitalière 1 sur 5 01/08/2007 23:43 Publication au JORF du 5 mai 2002 Décret n 2002-788 du 3 mai 2002 Décret relatif au compte épargne-temps dans la fonction publique hospitalière NOR:MESH0221497D version consolidée

Plus en détail

Note d INFORMATIONS du 19 novembre 2009 Mise à jour du 12 septembre 2011 L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL

Note d INFORMATIONS du 19 novembre 2009 Mise à jour du 12 septembre 2011 L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL Note d INFORMATIONS du 19 novembre 2009 Mise à jour du 12 septembre 2011 L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL Références : - Décret n 2001-623 du 12 juillet 2001 pris pour l application de l article 7-1

Plus en détail

TITRE IV : EMBAUCHAGE ET CONTRAT DE TRAVAIL

TITRE IV : EMBAUCHAGE ET CONTRAT DE TRAVAIL TITRE IV : EMBAUCHAGE ET CONTRAT DE TRAVAIL 13 TITRE IV : EMBAUCHAGE ET CONTRAT DE TRAVAIL Article IV.1. Embauchage a) Postes vacants Le personnel est tenu informé, par voie d'affichage, des catégories

Plus en détail

STATUT LE TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

STATUT LE TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE STATUT LE TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Fiche statut 7 novembre 2013 Références: - Directive européenne n 93-104/CE du 23 novembre 1993 - Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant

Plus en détail

LE TEMPS DE TRAVAIL : les heures supplémentaires et les heures complémentaires

LE TEMPS DE TRAVAIL : les heures supplémentaires et les heures complémentaires LE TEMPS DE TRAVAIL : les heures supplémentaires et les heures complémentaires Décret n 2008-199 du 27 février 2008 : le taux d indemnisation des 14 premières heures passe de 1,07 à 1, 25 à compter du

Plus en détail

Compte épargne-temps (à compter du 22 mai 2010)

Compte épargne-temps (à compter du 22 mai 2010) Le 16 octobre 2013 Compte épargne-temps (à compter du 22 mai 2010) Référence :. Décret n 2004-878 du 26 août 2004 relatif au compte épargne-temps dans la fonction publique territoriale modifié par le décret

Plus en détail

Rendu exécutoire par télétransmission en Préfecture le 23 février 2011 N identifiant : 039-200010650-20110217-1411-DE

Rendu exécutoire par télétransmission en Préfecture le 23 février 2011 N identifiant : 039-200010650-20110217-1411-DE REGLEMENT COMPTE EPARGNE-TEMPS (CET) SOMMAIRE DISPOSITIONS LEGALES... 3 LES AGENTS CONCERNES... 3 OUVERTURE DU CET... 3 NATURE DES JOURS POUVANT ETRE EPARGNES... 3 ALIMENTATION DU CET... 4 UTILISATION

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT

ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT PRÉAMBULE Conscientes de la nécessité technique, économique ou sociale de faire travailler certains salariés, hommes ou femmes, la nuit, pour pourvoir

Plus en détail

Comparaison entre dispositifs réglementant le CET Avant et après parution du décret n 2009-1065

Comparaison entre dispositifs réglementant le CET Avant et après parution du décret n 2009-1065 Comparaison entre dispositifs réglementant le CET Avant et après parution du décret n 2009-1065 Décret n 2002-634 du 29 avril 2002, modifié, version du 6 novembre 2008 Art. 1 Il est institué dans la fonction

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2012-1366 du 6 décembre 2012 modifiant certaines dispositions relatives au compte épargne-temps et

Plus en détail

LC 21 152.41. vu l article 91 alinéa 6 du Statut du personnel de la Ville de Genève du 29 juin 2010 (ci-après : Statut),

LC 21 152.41. vu l article 91 alinéa 6 du Statut du personnel de la Ville de Genève du 29 juin 2010 (ci-après : Statut), Règlement sur l aménagement du temps de travail pour le personnel du Grand Théâtre de Genève membre du personnel de la Ville de Genève LC. Adopté par le Conseil administratif le août 0 Entrée en vigueur

Plus en détail

AUTORISATIONS SPECIALES D ABSENCE SERVICE «GESTION DES CARRIERES»

AUTORISATIONS SPECIALES D ABSENCE SERVICE «GESTION DES CARRIERES» REFERENCES JURIDIQUES Loi 84-53 du 26 janvier 1984, article 59 (fonctionnaires) et article 136 (non titulaires), Décret 85-397 du 3 avril 1985 modifié relatif à l exercice du droit syndical dans la fonction

Plus en détail

LES CONGES ANNUELS DES AGENTS TERRITORIAUX

LES CONGES ANNUELS DES AGENTS TERRITORIAUX Circulaire d'informations n 2008/06 du 20 février 2008 LES CONGES ANNUELS DES AGENTS TERRITORIAUX Références : - Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction

Plus en détail

JOURNEE DE SOLIDARITE CONDITIONS DE MISE EN PLACE

JOURNEE DE SOLIDARITE CONDITIONS DE MISE EN PLACE SOCIAL N 33 SOCIAL N 18 En ligne sur le site www.fntp.fr / le 22 février 2005 ISSN 1769-4000 JOURNEE DE SOLIDARITE CONDITIONS DE MISE EN PLACE Les conditions de mise en place de la journée de solidarité

Plus en détail

SPF Finances Règlement horaire variable

SPF Finances Règlement horaire variable SPF Finances Règlement horaire variable Régime général Table des matières Partie 1 Principes généraux... 2 Chapitre 1 Principes du règlement horaire variable Régime général... 2 1. Objectif et limites...

Plus en détail

Objet : Mise en œuvre du compte épargne temps au ministère de l agriculture, de l alimentation, de la pêche et des affaires rurales

Objet : Mise en œuvre du compte épargne temps au ministère de l agriculture, de l alimentation, de la pêche et des affaires rurales MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES Direction générale de l administration Sous-direction du développement professionnel et des relations sociales Bureau

Plus en détail

ANNEXE N 1 A LA DELIBERATION

ANNEXE N 1 A LA DELIBERATION CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 CP 10-999 ANNEXE N 1 A LA DELIBERATION @BCL@6C0B642B 02/11/10 12:11:00 4 ANNEXE N o 1 : DEFINITION DES CARACTERISTIQUES D EMPLOIS MOTIF DU RECRUTEMENT NATURE DES FONCTIONS

Plus en détail

LE COMPTE EPARGNE TEMPS

LE COMPTE EPARGNE TEMPS LE COMPTE EPARGNE TEMPS SOMMAIRE : Article 1 : objet... Page 2 Article 2 : bénéficiaires et modalités d ouverture Article 3 : alimentation du compte épargne temps Article 4 : utilisation... Page 3 Article

Plus en détail

CNFPT. La Réforme de la Formation dans la Fonction Publique Territoriale

CNFPT. La Réforme de la Formation dans la Fonction Publique Territoriale CNFPT La Réforme de la Formation dans la Fonction Publique Territoriale . Présentation 2009 de la loi du 19/02/2007 et du Décret d application du 26/12/2007 Le chapitre 1er de la loi du 19/02/07 relative

Plus en détail

Les congés annuels dans la fonction publique hospitalière

Les congés annuels dans la fonction publique hospitalière Les congés annuels dans la fonction publique hospitalière Les agents de la fonction publique hospitalière en activité ont droit à un congé annuel d une durée égale à 5 fois leurs obligations hebdomadaires

Plus en détail

Adopté par les CPL du 21/03/2002 et du 23/12/2002. 1 sur 9

Adopté par les CPL du 21/03/2002 et du 23/12/2002. 1 sur 9 Chambre de Commerce et d Industrie de Pointe-à-Pitre Règlement Intérieur des Horaires de la CCI de Pointe-à-Pitre Adopté par les CPL du 21/03/2002 et du 23/12/2002 1 sur 9 Règlement Intéreur des Horaires

Plus en détail

Gérer le temps de travail, les congés et les absences

Gérer le temps de travail, les congés et les absences Gérer le temps de travail, les congés et les absences I. L ORGANISATION DES CONGES Le Code du travail prévoit deux catégories de congés : les congés annuels, dits congés payés, qui représentent 2,5 jours

Plus en détail

Règlement du travail en équipes et des services de piquet

Règlement du travail en équipes et des services de piquet Règlement du travail en équipes et des services de piquet pour les collaborateurs d Axpo Etat : 1 er janvier 2015 Version 4.0 Table des matières Page 1 Champ d application 1 2 Notions et définitions 1

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 7 JUIN 2007

ACCORD NATIONAL DU 7 JUIN 2007 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord de branche ENSEIGNEMENT AGRICOLE (SECTEUR DES ÉTABLISSEMENTS CATHOLIQUES) ACCORD NATIONAL DU 7 JUIN 2007 RELATIF AUX ÉQUIVALENCES

Plus en détail

Le temps de travail et les aménagements possibles

Le temps de travail et les aménagements possibles Le temps de travail et les aménagements possibles La durée du travail est régie par des règles précises. Il s agit notamment des questions relatives aux heures supplémentaires, aux durées maximales de

Plus en détail

LE CABINET HÉBERT & ASSOCIÉS VOUS INFORME... Les heures supplémentaires et complémentaires

LE CABINET HÉBERT & ASSOCIÉS VOUS INFORME... Les heures supplémentaires et complémentaires LE CABINET HÉBERT & ASSOCIÉS VOUS INFORME... Les heures supplémentaires et complémentaires Limoges, le 17 octobre 2007 Madame, Monsieur et Cher Client, La Loi 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du Travail,

Plus en détail

LES CONGES DES AGENTS TERRITORIAUX I/ CONGES DES FONCTIONNAIRES TITULAIRES AFFILIES A LA CNRACL

LES CONGES DES AGENTS TERRITORIAUX I/ CONGES DES FONCTIONNAIRES TITULAIRES AFFILIES A LA CNRACL Note d'informations du 15 décembre 2009 LES CONGES DES AGENTS TERRITORIAUX Congés annuels Art. 57 loi n 84-53 Décret n 85-1250 I/ CONGES DES FONCTIONNAIRES TITULAIRES AFFILIES A LA CNRACL Nature du congé

Plus en détail

FORFAIT ANNUEL EN JOURS

FORFAIT ANNUEL EN JOURS CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU COMMERCE DE DÉTAIL ET DE GROS À PRÉDOMINANCE ALIMENTAIRE AVENANT N 52 DU 17 SEPTEMBRE 2015 FORFAIT ANNUEL EN JOURS Préambule Le présent accord a pour objet la fixation

Plus en détail

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel En tant que salarié à part entière, l assistant maternel a droit aux congés payés et aux jours fériés dans le respect de la législation en

Plus en détail

NOTE D INFORMATION du 5 avril 2012. LES CONDITIONS DE RECRUTEMENT et LA GESTION DES AGENTS CONTRACTUELS DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

NOTE D INFORMATION du 5 avril 2012. LES CONDITIONS DE RECRUTEMENT et LA GESTION DES AGENTS CONTRACTUELS DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE NOTE D INFORMATION du 5 avril 2012 LES CONDITIONS DE RECRUTEMENT et LA GESTION DES AGENTS CONTRACTUELS DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Loi n 2012-347 du 12 mars 2012 Textes de référence : - Loi

Plus en détail

P2C03 La dure e du temps de travail

P2C03 La dure e du temps de travail P2C03 La dure e du temps de travail I. Travail effectif et temps de présence A. Le décompte des heures Application 1 : M. Bob, directeur RH de l entreprise BTS vous demande, pour chaque salarié de dénombrer

Plus en détail

LE COMPTE EPARGNE-TEMPS

LE COMPTE EPARGNE-TEMPS Circulaire n 25/2010 Cl. C 4212 Colmar, le 03 août 2010 CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 22, rue Wilson - 68027 COLMAR CEDEX 03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net

Plus en détail

LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE DES AGENTS TERRITORIAUX LES FORMATIONS NON STATUTAIRES

LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE DES AGENTS TERRITORIAUX LES FORMATIONS NON STATUTAIRES Circulaire d'informations n 2009/10 du 3 juin 2009 LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE DES AGENTS TERRITORIAUX LES FORMATIONS NON STATUTAIRES Références : - Loi n 84-594 du 12 juillet 1984

Plus en détail

CONVENTION DE MISE À DISPOSITION DE PERSONNEL PAR LE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU NORD SUR LA BASE DE L ARTICLE 25 ALINÉA

CONVENTION DE MISE À DISPOSITION DE PERSONNEL PAR LE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU NORD SUR LA BASE DE L ARTICLE 25 ALINÉA CONVENTION DE MISE À DISPOSITION DE PERSONNEL PAR LE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU NORD SUR LA BASE DE L ARTICLE 25 ALINÉA 2 ENTRE, - Le Centre de gestion de la Fonction Publique

Plus en détail

Projet de protocole Relatif au Temps de travail des agents des lycées de la Région Ile-de-France

Projet de protocole Relatif au Temps de travail des agents des lycées de la Région Ile-de-France Projet de protocole Relatif au Temps de travail des agents des lycées de la Région Ile-de-France I. Objectifs...2 II. Socle juridique...2 III. Champ d application...4 IV. Durée du travail...4 1) Principes...4

Plus en détail

Section 8: Réduction du temps de travail et compte épargne-temps

Section 8: Réduction du temps de travail et compte épargne-temps Article R6152-718 Lepraticienhospitalierdétachésurcontratenapplicationdu1 del'articler.6152-51oudu9 de l'article R. 6152-238 qui souhaite qu'il soit mis fin à son détachement avant le terme initialement

Plus en détail

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL. Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL. Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011 DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011 DUREE LEGALE DU TRAVAIL Depuis le 1 er janvier 2002, la durée légale du travail est de 35 heures par semaine dans toutes les entreprises.

Plus en détail

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- LES FORFAITS JOURS

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- LES FORFAITS JOURS Groupement des Métiers de l Imprimerie ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- JUIN 2014 NOTE N 12 LES FORFAITS JOURS (Articles

Plus en détail

ANNEXE 2 INCIDENCES DU PRESENT PROTOCOLE SUR CERTAINES DISPOSITIONS CONVENTIONNELLES

ANNEXE 2 INCIDENCES DU PRESENT PROTOCOLE SUR CERTAINES DISPOSITIONS CONVENTIONNELLES ANNEXE 2 INCIDENCES DU PRESENT PROTOCOLE SUR CERTAINES DISPOSITIONS CONVENTIONNELLES Modification de la Convention collective nationale de travail du 8 février 1957 Article 1 L'alinéa 5 de l'article 4

Plus en détail

TEMPS DE TRAVAIL NOTIONS DE BASE

TEMPS DE TRAVAIL NOTIONS DE BASE TEMPS DE TRAVAIL NOTIONS DE BASE Temps de travail effectif... 2 Durée annuelle, quotidienne et hebdomadaire du travail... 2 Jours fériés... 3 Congés annuels et jours de fractionnement... 3 Jours de congés

Plus en détail

FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 6, rue d e l Ang e 6 6 9 0 1 PERPIG N A N CEDEX

FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 6, rue d e l Ang e 6 6 9 0 1 PERPIG N A N CEDEX C E N T R E d e G E S T I O N D e s P y r é n é e s O r i e n t a l e s FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 6, rue d e l Ang e 6 6 9 0 1 PERPIG N A N CEDEX 04 68 34 87 21-04 68 34 37 24 - beringuier.medprev@cdg66.fr

Plus en détail

Région Ile-de-France. guide DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES LYCÉES

Région Ile-de-France. guide DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES LYCÉES Région Ile-de-France guide DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES LYCÉES GUIDE du temps de travail dans les lycées 2 GUIDE DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES LYCÉES 2012 RETROUVEZ L ESSENTIEL DURÉE ANNUELLE DU TRAVAIL...

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE TARN-ET-GARONNE. Séance du 16 février 2006 PERSONNEL DEPARTEMENTAL INSTAURATION D'UN COMPTE EPARGNE TEMPS

CONSEIL GENERAL DE TARN-ET-GARONNE. Séance du 16 février 2006 PERSONNEL DEPARTEMENTAL INSTAURATION D'UN COMPTE EPARGNE TEMPS CONSEIL GENERAL DE TARN-ET-GARONNE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE L ASSEMBLEE 1 ère REUNION DE 2006 Séance du 16 février 2006 CG 06/1 ère /I-11 PERSONNEL DEPARTEMENTAL INSTAURATION D'UN COMPTE

Plus en détail

Vu le décret n 2000-815 du 25 août 2000 relatif à l'aménagement et à la réduction du temps de travail dans la fonction publique de l'etat ;

Vu le décret n 2000-815 du 25 août 2000 relatif à l'aménagement et à la réduction du temps de travail dans la fonction publique de l'etat ; MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL MINISTÈRE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L ÉDUCATION POPULAIRE ET

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE POLE EMPLOI

BULLETIN OFFICIEL DE POLE EMPLOI BULLETIN OFFICIEL DE POLE EMPLOI n 75 du 25 juillet 2013 Sommaire Instruction n 2013-20 du 25 avril 2013 Les congés et les jours découlant de l accord OATT... 2 Instruction n 2013-20 du 25 avril 2013 Les

Plus en détail

Autorisations constituant un droit

Autorisations constituant un droit Inspection Académique de l Yonne AUTORISATIONS D ABSENCES POUR LES ENSEIGNANTS DU PREMIER DEGRE Liées à des événements familiaux Autorisations constituant un droit MOTIF DUREE REGIME REMUNERATION PIECES

Plus en détail

ACCORD D'ENTREPRISE PORTANT SUR HORAIRES DE TRAVAIL ET CONGES

ACCORD D'ENTREPRISE PORTANT SUR HORAIRES DE TRAVAIL ET CONGES ACCORD D'ENTREPRISE PORTANT SUR HORAIRES DE TRAVAIL ET CONGES Entre les soussignés ; la CAISSE D'EPARGNE CENTRE-VAL DE LOIRE dont le siège est situé à TOURS (37) 267, rue Giraudeau, représentée par Monsieur

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE. Entre la ville de :... représentée par le Maire :...

CONVENTION DE STAGE. Entre la ville de :... représentée par le Maire :... Logo de la direction académique CONVENTION DE STAGE CAP Petite enfance Baccalauréat professionnel agricole Services aux personnes et aux territoires Baccalauréat professionnel Accompagnement, Soins et

Plus en détail

INDEMNISATION DES TRAVAUX SUPPLEMENTAIRES OCCASIONNES PAR LES ELECTIONS

INDEMNISATION DES TRAVAUX SUPPLEMENTAIRES OCCASIONNES PAR LES ELECTIONS F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 INDEMNISATION DES TRAVAUX SUPPLEMENTAIRES OCCASIONNES PAR LES ELECTIONS L E S S E N T I E L A l occasion des consultations électorales, certains agents territoriaux

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2511.

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2511. MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3328 Convention collective nationale IDCC : 2511. SPORT AVENANT N 87 DU 15 MAI 2014 RELATIF AU CONTRAT DE TRAVAIL

Plus en détail

Organisation du temps de travail

Organisation du temps de travail Organisation du temps de travail A) DUREE DU TRAVAIL : La durée hebdomadaire du travail est fixée à 35 heures. Le décompte du temps de travail est réalisé sur la base d une durée annuelle de travail effectif

Plus en détail

COMPTE EPARGNE-TEMPS. En application du décret n 2002-634 du 29 avril 2002 portant création du CET dans la fonction publique de l Etat 1/11

COMPTE EPARGNE-TEMPS. En application du décret n 2002-634 du 29 avril 2002 portant création du CET dans la fonction publique de l Etat 1/11 COMPTE EPARGNE-TEMPS En application du décret n 2002-634 du 29 avril 2002 portant création du CET dans la fonction publique de l Etat 1/11 PRESENTATION GENERALE DU DISPOSITIF SOMMAIRE I. CADRE GENERAL

Plus en détail

La participation au financement de la protection sociale complémentaire

La participation au financement de la protection sociale complémentaire F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 La participation au financement de la protection sociale complémentaire L E S S E N T I E L Le décret n 2011-1474 du 8 novembre 2011 (JO du 10 novembre 2011) pris pour

Plus en détail

Le Club de Gestion. Congés payés : mode d emploi. www.club gestion.fr

Le Club de Gestion. Congés payés : mode d emploi. www.club gestion.fr Les salariés ont droit chaque année à des congés payés d une durée maximale de 5 semaines depuis 1982. Les règles de calcul et d indemnisation de ces périodes non travaillées sont régies par le code du

Plus en détail

REMUNERATION ET COMPENSATION DES ASTREINTES ET PERMANENCES DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

REMUNERATION ET COMPENSATION DES ASTREINTES ET PERMANENCES DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ATLANTIQUES Maison des Communes - B.P. 609 64006 PAU CEDEX Tél : 05 59 84 59 44 Télécopie : 05 59 84 11 98 Internet : www.cdg-64.fr GA/2/12

Plus en détail

a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés?

a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés? II -Congés payés a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés? Tout salarié on droit à des congés payés, dès lors qu il a travaillé, chez le même employeur, pendant un temps équivalent à

Plus en détail

Documents de contrôle de la durée du travail nécessaires au bénéfice de la loi «TEPA»

Documents de contrôle de la durée du travail nécessaires au bénéfice de la loi «TEPA» SYNTHESE Social Textes et références Loi n 2007-1223 du 21 août 2007 (JO 22 août) : article 1 Décret n 2007-1380 du 24 septembre 2007 (JO 25 septembre) : article D. 241-25 CSS Articles D. 212-18 à 24 du

Plus en détail

La mise à disposition

La mise à disposition Fiches statut Positions administratives - Activité La mise à disposition 1/29/MA Service «Gestion des carrières - Protection sociale» 05 59 90 03 94 statut@cdg-64.fr Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée

Plus en détail

Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL 2007 Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL Vu le code du travail, et notamment son article L.211-1; Vu le code de l éducation, et notamment ses articles

Plus en détail