Projet d établissement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet d établissement 2013-2017"

Transcription

1 Projet d établissement AXE 1 : AMELIORER LES REUSSITES DE TOUS LES ELEVES Diagnostic Le collège André Chénier dispose d un public plutôt favorisé qui obtient des résultats honorables mais qui restent le plus souvent en dessous de l attendu. Cette réussite ne se fait pas par un allongement des parcours scolaires puisque les taux de redoublement sont assez faibles. En effet, les résultats au diplôme national du brevet sont généralement conformes au département mais font apparaitre une moins value par rapport à l attendu. De la même façon, les orientations vers la voie générale et technologique sont conformes mais pourraient progresser. Objectif 1 : Amélioration globale des résultats des élèves Action 1 : Poursuivre la réflexion sur l évaluation des élèves - Développer les pratiques évaluatives encourageantes (valoriser les efforts dans la notation, donner le droit de se reprendre à la suite d une évaluation insatisfaisante, diffuser les contrôles types en amont (EPCC), lutter contre la constante macabre, intégrer la notion de progrès et d efforts dans les bulletins trimestriels) : ce qui doit réduire l'écart entre le contrôle continu et les épreuves ponctuelles au DNB - Favoriser l évaluation par compétences et l utilisation du logiciel SACOCHE pour atteindre l objectif de maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture pour tous - Organiser deux DNB Blanc par an - Organiser des épreuves communes à tous les niveaux - Mettre à jour le projet EPS et le communiquer Action 2 : Construire et mettre à jour chaque année le parcours d information, d orientation et de découverte du monde économique et professionnel afin de mieux préparer les élèves à l orientation. Préparer et aider l élève à construire son projet d orientation et à obtenir l orientation choisie en fin de 3 ème. - Augmenter le taux de passage en 2 nde générale et technologique - Organiser des journées des ambassadeurs en classe de 4 ème et de 3 ème - Poursuivre les entretiens individuels d orientation (4 ème et 3 ème ) - Maintenir les rencontres régulières individuelles des élèves avec le COP - Maintenir une intervention systématique du COP en classe de 4 ème et de 3 ème - Poursuivre les stages d observation en entreprise - Participer à un forum des métiers ou des formations en classe de 4 ème - Organiser des rencontres avec les lycées et mini-stages au lycée - Former les professeurs aux enjeux et aux procédures d orientation - Poursuivre le développement de la découverte professionnelle 3h

2 - Programmer dans le cadre de l heure de vie de classe des séances de recherche ONISEP au CDI pour les élèves de 4 ème Action 3 : Assurer la maîtrise de la langue française - Maintenir les séances en demi-groupe en 6 ème au CDI - Poursuivre le soutien en français pour toutes les classes de 6 ème et de 4 ème - Développer les concours de lecture (D un livre à l Aude) - Maintenir l accès au CDI pendant les heures de permanence Action 4 : Poursuivre le développement des langues vivantes - Engager une réflexion commune sur l enseignement des langues vivantes - Maintenir l offre d options bi langues dès la 6 ème - Poursuivre le développement des sections européennes - Maintenir le développement de la maitrise des langues vivantes par l évaluation par compétences (niveau A2 puis B1) et la certification - Intégrer une discipline non linguistique en section européenne - Développer les projets européens et internationaux d échanges (réels ou virtuels) - Développer l apprentissage ou la sensibilisation de la langue allemande dans les écoles - Encourager l intervention d assistants de langue vivante Action 5 : Utiliser le numérique comme l une des pratiques pédagogiques favorisant l individualisation et la réussite scolaire - Utiliser du logiciel de lecture savante ELSA et d orthographe - Utiliser LaboMap - Mettre en place des ordinateurs dans les salles de classe pour développer la pédagogie différenciée - Présenter les outils de suivi numérique du collège aux parents lors des réunions de rentrée Objectif 2 : Lutter efficacement contre le décrochage scolaire Action 1 : Adapter les dispositifs d aide et de soutien aux besoins des élèves - Poursuivre la mise en place d actions d'aide et de soutien - Revoir le fonctionnement et les objectifs de l'accompagnement éducatif - Développer de manière concrète les PPRE - Proposer une pédagogie et une évaluation différenciée pour les élèves les plus fragiles - Redonner aux élèves les plus en difficultés le gout de l école et mieux les accompagner dans la préparation de leur choix d orientation en leur proposant éventuellement un tutorat par un adulte référent (professeurs, CPE, AED, ) - Maintenir une hétérogénéité scolaire dans les classes - Mettre en place un soutien natation pour les élèves non nageurs Action 2 : Réussir l inclusion des élèves à besoins particuliers (ENAF, Dys, )

3 - Maintenir les réunions de synthèse des équipes pédagogiques - Mieux prendre en compte les aménagements proposés (PAI, PIS) - Maintenir les formations et les rencontres des équipes pédagogiques avec les parents et les partenaires médicaux, sociaux ou éducatifs (SESSAD, ARIEDA, Psychologue, Orthophoniste ou Educateurs, services sociaux et de santé de l établissement) - Construire et maintenir une coopération positive avec les parents de ces élèves - Intégrer les élèves à besoins particuliers dans le cadre du sport adapté (UNSS) Action 3 : Poursuivre une approche plus globale de l élève associant davantage pédagogie et vie scolaire - S appuyer sur la note de vie scolaire pour valoriser le comportement - Informer sur le suivi des rapports d incidents - Inviter les professeurs à rencontrer les familles avec le principal ou la CPE en cas d incident - Maintenir le Groupe de Suivi des Elèves en Difficulté (GSED) mensuel et transmettre une information respectant la confidentialité aux professeurs - Mettre en place systématiquement des commissions de vie scolaire pour les élèves accumulant des punitions Action 4 : Améliorer la transition entre l école et le collège - Mettre en place un conseil école- - Mettre en place des actions de liaison plus régulière à différent moment de l année scolaire (rencontre sur les langues vivantes, patrimoine, visite et inclusion dans les classes, ) - Inviter les professeurs des écoles aux conseils de classe de 6 ème - Transmettre les bulletins des élèves de 6 ème aux écoles - Accueillir les CM2 en juin dans les classes de 6 ème - Présenter le collège et ses options aux parents et aux élèves de CM2 Indicateurs Taux de réussite au DNB Taux de passage en 2 nde GT Taux de passage en 2 nde PRO Pourcentage d élèves de 3 ème ayant validé le socle commun à la fin de leur scolarité au collège Nombre de PPRE ou d actions de tutorat Nombre de dispositif d aide et de soutien Nombre d actions de liaison école - collège

4 AXE 2 : AMELIORER LE BIEN-ETRE DES ELEVES ET DE LA COMMUNAUTE EDUCATIVE Diagnostic Le collège André Chénier est un établissement de centre ville installé dans des locaux faisant partie du patrimoine national. La communauté éducative montre un fort attachement à cet établissement à taille humaine. Néanmoins, l exigüité des locaux peut être parfois à l origine de frictions et d altercations entre les élèves, chacun ne pouvant profiter de suffisamment d espace à la fois dans les déplacements mais aussi lors des récréations et des pauses méridiennes. La taille du réfectoire reste elle aussi problématique et nécessite une gestion du temps peu propice à la détente pendant ce moment qui devrait être agréable. De plus, la gestion des ressources humaines ne permet pas de mettre en place des activités (club, foyer, ) pendant la pause méridienne et impose de maintenir les élèves demi-pensionnaires à l extérieur pendant celle-ci quelque soit la saison. Néanmoins, dans ce cadre un peu particulier, les punitions et les sanctions restent stables voir en légère diminution sur les 4 dernières années. Il ne faut pas pour autant se contenter de ce constat et poursuivre le travail d amélioration du bien-être des élèves qui est un facteur important de leur réussite. Ce bien-être tient plus des relations qu ils entretiennent entre eux et avec les adultes qui les encadrent que du lieu de vie. Action 1 : Rendre le climat serein pour les élèves et les personnels, agir contre la violence scolaire et faire des élèves des citoyens responsables - Sensibiliser les personnels à leur rôle déterminant pour favoriser la persévérance scolaire et le bien-être à l école - Faire connaitre aux élèves et expliquer le règlement intérieur en début d année - Mettre à jour régulièrement le règlement intérieur et favoriser la participation des élèves et des parents - Développer les actions du CESC dans la promotion et l éducation à la santé et l éducation aux comportements responsables : s appuyer sur le référent «citoyenneté» et le référent «sécurité routière» - Prévenir les conduites à risque - Former les personnels à la gestion de situations de crise et à la prévention du harcèlement et des violences sexistes - Poursuivre la mise en œuvre de la prévention contre le harcèlement auprès des élèves et l étendre aux familles - Mettre en place la justice restaurative pour éviter les récidives - Augmenter l'accueil infirmier par la présence permanente d'une infirmière au collège - Proposer des activités pendant la pause méridienne - Utiliser davantage les heures de vie de classe pour mieux gérer le groupe et détecter les problèmes - Maintenir et développer les activités de l AS sur la pause méridienne

5 - Développer les activités sportives à visée de découvertes et à visée compétitive et poursuivre la formation des jeunes officiels. Action 2 : Favoriser une meilleure adhésion des élèves à leur scolarité - Poursuivre la diminution du redoublement - Rendre l élève acteur de son orientation - Systématiser la réalisation de travaux collectifs tout au long du cursus pour renforcer la coopération entre les élèves - Impliquer davantage les parents dans la scolarité de leur enfant et la vie de l établissement - Mettre en œuvre des situations de valorisation des réussites des élèves (remettre des récompenses, valoriser les efforts de comportement, valoriser les travaux des élèves via le site internet, des expositions ou des représentations et valoriser les coopérations entre les élèves, cérémonie de remise de récompenses, ) - Renforcer la motivation pour les mathématiques par des concours (calcul mental, Kangourou, ) - Maintenir la constitution de dédoublements dans les matières scientifiques pour favoriser l expérimentation Indicateurs Taux de redoublement Nombre de travaux mis en ligne

6 AXE 3 : AMELIORATION DE LA COMMUNICATION AU SEIN DE LA COMMUNAUTE EDUCATIVE ET DEVELOPPEMENT DE L USAGE DES TICE Diagnostic La communication dans toute structure est un point essentiel à son bon fonctionnement. Il nécessite un accord entre les acteurs sur les moyens de communication. A l ère du numérique, il parait incontournable d utiliser l outil informatique pour fluidifier l information et la rendre accessible à tout moment par toute la communauté éducative. Le collège André Chénier dispose pour ce faire : - d un site internet, - d un espace numérique de travail fourni par l académie de Montpellier et la collectivité de rattachement (ENT), - d un logiciel privé de gestion du cahier de texte, des notes et des absences (PRONOTE), - d un outil de communication par SMS et messages vocaux (Contact Everyone). Concernant l équipement du collège, chaque salle dispose d un ordinateur servant essentiellement à faire l appel, compléter le cahier de texte en ligne et saisir les notes des élèves. Depuis quelques années, l établissement fait un effort d investissement sur ses fonds propres pour équiper les salles en matériel de vidéoprojection. Une salle composée de 15 postes est dédiée à l informatique. Le CDI, la salle de technologie et les salles de sciences sont équipées pour permettre un usage pédagogique individuel des TICE. La maintenance de ces matériels est confiée à un AED à ½ temps. Concernant les usages pédagogiques, ils sont en développement mais très souvent freinés par des matériels ou des applications peu fiables. Cependant, l année a été l occasion de rentrer dans l ENT et d envisager d autres usages pour les années à venir. Action 1 : Renforcer les qualités de dialogue et de communication envers les élèves, les personnels et les parents - Développer l utilisation de l agenda du collège via le site internet ou l ENT - Produire un flash info trimestriel à destination des parents - Maintenir la diffusion des bulletins trimestriels lors des rencontres parents professeurs des 1 er et 2 ème trimestres - Conserver la procédure de programmation par RDV lors des rencontres trimestrielles - Mettre en place un bureau pour l accueil des parents (bureau nouvelle infirmerie) - Maintenir la réunion d information de rentrée pour les parents de 6 ème puis les rencontres collectives de début d année avec les équipes pédagogiques en 6 ème et en 3 ème - Utiliser exclusivement les messageries professionnelles par tous les personnels - Mettre en ligne des documents administratifs à l attention des usagers et des personnels via le site web ou l ENT

7 Action 2 : Améliorer la lisibilité des processus de gestion des élèves et des personnels - Optimiser le traitement des rapports d incidents - Transmettre les témoignages des élèves aux professeurs principaux - Rédiger et mettre à disposition les procédures pour la gestion des élèves (absences, retards, régime, infirmerie, CDI, entretiens COP ou AS, nouveaux élèves, ) - Rédiger et mettre à disposition les procédures pour la gestion des personnels (absences, stages, HSE, modification d EDT, remplacements de courte de durée, ) - Rédiger ou mettre à jour les lettres de mission (professeurs référents, adjointgestionnaire, secrétaire, agents, ) Action 3 : Développer les usages des TICE et de l ENT - Faire de l apprentissage du numérique une dimension important de la formation citoyenne (droit à l image, cyber criminalité, cyber harcèlement, ) - Développer les usages des TICE en langues vivantes et permettre l individualisation (visioconférence, mail ou chat, skype, ) - Généraliser l utilisation de l ENT et du webclasseur pour mettre en œuvre le parcours de découverte des métiers et des formations - Créer un cahier d HIDA dans l ENT et poursuivre son utilisation dans le dispositif de son évaluation - Redynamiser le site internet du collège comme moyen d ouverture et de rayonnement de l établissement - Mettre le numérique au service des élèves nécessitant une prise en charge ou un parcours particulier - Poursuivre la formation des personnels à l usage des TICE (Cahier de texte, MOODLE, ) - Utiliser les TICE pour varier les supports d enseignement - Développer les usages via l ENT (cahier de texte, MOODLE, espace de stockage, ) Indicateurs Nombre de cours déposés par les enseignants sur l ENT Fréquentation par catégorie d usagers et par usage de l ENT Nombre de ressources audio langues vivantes déposées par les professeurs et par les élèves dans l ENT Nombre de connexion au site internet du collège

8 AXE 4 : OUVERTURE DU COLLEGE A SON ENVIRONNEMENT Diagnostic Le collège André Chénier, collège de centre ville, est situé à proximité de nombreux lieux de culture dans un bâtiment classé au patrimoine historique français. Il dispose de conventions avec le centre Joe BOUSQUET, la médiathèque et la Cité de Carcassonne. Un certain nombre d actions liées à ce patrimoine local ont lieu chaque année. D autre part, le collège développe depuis plusieurs années les langues vivantes par la proposition de 2 options bilangues dès la 6 ème, de 3 sections européennes et d un enseignement EMILE à la rentrée La labellisation étoile a été remise pour l espagnol. De plus, des échanges et des voyages linguistiques ont lieu régulièrement. Enfin, le collège propose une option Cinéma de la 6 ème à la 3 ème Action 1 : Développer l éducation artistique et culturelle - S appuyer sur le référent «culture» de l établissement pour mettre à jour le volet culturel de l établissement - Mettre en œuvre le parcours d éducation artistique et culturel pour chaque élève du collège dès la 6 ème - Faire un projet transversal de l enseignement de l histoire des arts - Maintenir la participation aux journées européennes du patrimoine - Maintenir la participation à l opération «Collège au cinéma» - Maintenir la participation à l opération «Collège au théâtre» - Poursuivre le développement de la classe à horaire aménagé «Cinéma» - Développer les activités artistiques, culturelles et scientifiques dans l accompagnement éducatif Action 2 : Accentuer l ouverture du collège à son environnement artistique et culturel - Relancer le partenariat avec les structures locales - Favoriser l accueil d intervenants culturels extérieurs - Mettre les élèves en contact avec des œuvres - Assister ou participer à une pièce de théâtre - Développer un lien privilégié avec les livres et la culture classique - Développer l ouverture aux autres établissements (écoles et lycées) Action 3 : Poursuivre le développement des langues vivantes - Poursuivre le développement des échanges linguistiques Action 4 : Poursuivre le projet EPS - Poursuivre les rencontres avec d autres environnements grâce à des activités sportives (RAID, ) Indicateurs Nombre d élèves participants à un échange

9 Nombre de livres empruntés au CDI Nombre de lecteurs du CDI

PROJET D ETABLISSEMENT ARSAC 2011 2015

PROJET D ETABLISSEMENT ARSAC 2011 2015 PROJET D ETABLISSEMENT ARSAC 2011 2015 AXE 1 :ASSURER LA REUSSITE DU PARCOURS DE TOUS LES ELEVES 1.1 Objectif 1 : conduire tous les élèves à la maîtrise du socle commun ACTION 1 : développer l enseignement

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT 2014-2017 Collège, SEGPA, ALP de Wani à HOUAILOU

PROJET D ETABLISSEMENT 2014-2017 Collège, SEGPA, ALP de Wani à HOUAILOU PROJET D ETABLISSEMENT 2014-2017 Collège, SEGPA, ALP de Wani à HOUAILOU «Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer» Guillaume d ORANGE-NASSAU. AXE 1 : ASSURER LA

Plus en détail

Institut Français de l Education

Institut Français de l Education Institut Français de l Education Le travail enseignant et la question de l évaluation Les 18, 19 et 20 mars 2015 «Je vis que je réussissais et cela me fit réussir davantage» Jean-Jacques Rousseau (Émile,

Plus en détail

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE INTRODUCTION Les CPE d aujourd hui s interrogent légitimement sur le rôle, sur leur positionnement dans l établissement et sur les relations dans lesquelles

Plus en détail

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES I - ANALYSE DE SITUATION DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES STRUCTURES PEDAGOGIQUES : 21 divisions LV1 : anglais, allemand, russe allemand section européenne en 4 ème et 3 ème. LV2 : anglais,

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT 2013-2016 COLLEGE GEORGES CHARPAK BAZANCOURT

PROJET D ETABLISSEMENT 2013-2016 COLLEGE GEORGES CHARPAK BAZANCOURT PROJET D ETABLISSEMENT 2013-2016 COLLEGE GEORGES CHARPAK BAZANCOURT AXE 1 AXE 2 AXE 3 Objectifs prioritaires Gérer l hétérogénéité - Valoriser le travail et l effort pour l ensemble des élèves du collège

Plus en détail

Identifiant : Mot de passe : Outils, services. pour les parents et exemples d usages pour les élèves. dans l ENT

Identifiant : Mot de passe : Outils, services. pour les parents et exemples d usages pour les élèves. dans l ENT Identifiant : Mot de passe : Outils, services pour les parents et exemples d usages pour les élèves dans l ENT SEPTEMBRE 2013 1 I. Des outils et des services pour les parents Le portail d information académique

Plus en détail

Collège Jean-Jacques Rousseau Argenteuil. Projet numérique. Leçon du jour: Le t.n.i.

Collège Jean-Jacques Rousseau Argenteuil. Projet numérique. Leçon du jour: Le t.n.i. Collège Jean-Jacques Rousseau Argenteuil Projet numérique Leçon du jour: Le t.n.i. Année scolaire 2013-2014 Le collège Jean-Jacques Rousseau en quelques chiffres Le collège est classé en éducation prioritaire

Plus en détail

DAREIC. Délégation aux relations européennes et internationales et à la coopération. Projet Etablissements européens collèges - lycées AXE 1

DAREIC. Délégation aux relations européennes et internationales et à la coopération. Projet Etablissements européens collèges - lycées AXE 1 Projet Etablissements européens collèges - lycées Etablissement : Collège Le Lac Boulevard de Lattre de Tassigny 08200 Sedan Académie de Reims Ä Projet DESCRIPTIF DU PROJET, ANNEE 2012/2013 AXE 1 - OUVERTURE

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

LES AXES DU PROJET D ÉTABLISSEMENT

LES AXES DU PROJET D ÉTABLISSEMENT LES AXES DU PROJET D ÉTABLISSEMENT AXE 1 DÉVELOPPER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DU LYCÉE Informer sur l'offre de formation de notre établissement Favoriser les rencontres dans les collèges des chefs

Plus en détail

Bilan pédagogique et actions du projet pour 2009 2010 Collège Maurice RAVEL

Bilan pédagogique et actions du projet pour 2009 2010 Collège Maurice RAVEL Bilan pédagogique et actions du projet pour 2009 2010 Collège Maurice RAVEL 1 >>> 2 >>> 3 >>> 4 >>> page AXE 1... 2 AXE 2... 4 AXE 3... 7 AXE 4... 9 1 Favoriser la continuité et la réussite des parcours

Plus en détail

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Vers un nouveau lycée 2010 Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Fiche : L utilisation des TIC : partage des informations sur l ENT de l établissement

Plus en détail

Le collège des Cordeliers

Le collège des Cordeliers Le collège des Cordeliers Dans 6 mois votre enfant viendra de faire sa rentrée au collège C est entrer dans : -Un établissement plus grand mais à taille humaine pour les Cordeliers, -Des têtes nouvelles

Plus en détail

LE COLLÈGE Léon Comas 30, rue du collège 01330 VILLARS-LES-DOMBES 04.74.98.00.32 collegeleoncomas.scolasite.net Le collège en quelques mots Les principales nouveautés du collège : De nombreux adultes interviennent

Plus en détail

COLLEGE D OLT PROJET D ETABLISSEMENT

COLLEGE D OLT PROJET D ETABLISSEMENT 46700 - PUY L EVEQUE Tel : 05.65.21.32.55 Fax : 05.65.21.32.08 COLLEGE D OLT PROJET D ETABLISSEMENT 2014-2018 CONSTAT GLOBAL Etablissement rural de petite taille, le collège d Olt a stabilisé ses effectifs

Plus en détail

Projet d'établissement 2015 2018

Projet d'établissement 2015 2018 Projet d'établissement 2015 2018 Mise en œuvre Préambule : Le collège Marie Curie reçoit de l académie de Montpellier des moyens globalisés et utilise cette dotation pour mettre en œuvre les orientations

Plus en détail

Liaison 3 ème / 2 nde Vie scolaire

Liaison 3 ème / 2 nde Vie scolaire Liaison 3 ème / 2 nde Vie scolaire LIAISON 3 ème /2 nde BUT DE LA DEMARCHE : Constat : Fait par les CPE des lycées et confirmé par un questionnaire distribué aux élèves de seconde : ces élèves sont en

Plus en détail

Projet d établissement Collège Eugène BELGRAND 10130 Ervy-Le_Châtel

Projet d établissement Collège Eugène BELGRAND 10130 Ervy-Le_Châtel Projet d établissement Collège Eugène BELGRAND 10130 Ervy-Le_Châtel Présentation. Axe 1 : Les élèves, leur scolarité (Axe 2 du projet académique) : Garantir une réussite scolaire pour tous, Prendre en

Plus en détail

Lycée polyvalent Langevin Wallon

Lycée polyvalent Langevin Wallon Ministère de l éducation nationale Académie de Créteil LW Lycée polyvalent Langevin Wallon Champigny sur Marne Val de Marne Lycée général, technologique et professionnel formations scientifiques, tertiaires

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE

GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE ENSEIGNANTS STAGIAIRES IUFM CIRCONSCRIPTIONS DIRECTEURS D ECOLE Cadre de référence : Arrêté du 19/12/2006 ( BOEN n 1 du 04 janvier

Plus en détail

Découverte de Lcs. Exemples d utilisations pédagogiques du serveur LCS. Phase pilote ENT Année 2009/2010

Découverte de Lcs. Exemples d utilisations pédagogiques du serveur LCS. Phase pilote ENT Année 2009/2010 Découverte de Lcs Exemples d utilisations pédagogiques du serveur LCS Phase pilote ENT Année 2009/2010 1 Contexte de l ENT 2 Contexte de l ENT Qu est-ce qu un ENT? Les enjeux de l ENT La phase pilote Les

Plus en détail

Le webclasseur orientation, un outil support du parcours de découverte des métiers et des formations

Le webclasseur orientation, un outil support du parcours de découverte des métiers et des formations Le webclasseur orientation, un outil support du parcours de découverte des métiers et des formations Le cadre Le cadre PDMF -Parcours de Découverte des Métiers et des Formations Mis en place en 2008, généralisé

Plus en détail

Découverte de Lcs. Exemples d utilisations pédagogiques du serveur LCS. Phase pilote ENT Année 2009/2010

Découverte de Lcs. Exemples d utilisations pédagogiques du serveur LCS. Phase pilote ENT Année 2009/2010 Découverte de Lcs Exemples d utilisations pédagogiques du serveur LCS Phase pilote ENT Année 2009/2010 1 Contexte de l ENT Qu est-ce qu un ENT? Les enjeux de l ENT La phase pilote Les actions dans l établissement

Plus en détail

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e Extrait du Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e déposé auprès de la Mission Numérique pour l'enseignement Supérieur par l Institut Catholique de Paris (ICP) - Mars 2011 Au cours du semestre,

Plus en détail

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012 LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Académie de la Réunion 2009 2012 PREFACE DE MONSIEUR L INSPECTEUR D ACADEMIE L Education Physique et Sportive, discipline d enseignement,

Plus en détail

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

BIENVENUE AU COLLEGE JEAN JACQUES ROUSSEAU

BIENVENUE AU COLLEGE JEAN JACQUES ROUSSEAU BIENVENUE AU COLLEGE JEAN JACQUES ROUSSEAU Site : http://cothorou.edres74.ac-grenoble.fr/ Adresse mail : Ce.0741227G@ac-grenoble.fr Tel : 04 50 71 01 64 Un établissement engagé Je suis heureux et fier

Plus en détail

L ONISEP. Des services en appui des politiques éducatives

L ONISEP. Des services en appui des politiques éducatives L ONISEP Des services en appui des politiques éducatives Le Webclasseur orientation Les enjeux Outils, médiatisation et médiation http://archives.enfa.fr/autoformation/rub-comm/pdf/debon.pdf Claude Debon,

Plus en détail

Parcours de Découverte des Métiers et des Formations

Parcours de Découverte des Métiers et des Formations COLLEGE ESSAU VOUDJO POYA Parcours de Découverte des Métiers et des Formations 2014 1. le PDMF en lien avec le Projet d Etablissement 2. Information et orientation : les points essentiels du bilan de l

Plus en détail

Environnements Numériques de Travail

Environnements Numériques de Travail Sources : Mission TICE Orléans-Tours Environnements Numériques de Travail Qu est-ce que l ENT? Un Environnement Numérique de Travail (ENT) a pour objectif de fournir à chaque utilisateur (enseignant, élève,

Plus en détail

Projet d Etablissement 2013-2016

Projet d Etablissement 2013-2016 Projet d Etablissement 2013-2016 L organisation pédagogique d un établissement scolaire doit être conçue en fonction d un projet d établissement. Le dernier projet (2007-2010) est arrivé à son terme. Le

Plus en détail

Contrat d objectifs EPLE 2010-2013

Contrat d objectifs EPLE 2010-2013 Contrat d objectifs EPLE 2010 2013 Nom et adresse de l établissement : Prénom et Nom du chef d établissement : N d établissement : Email : N de téléphone : N de Fax : Formations dispensées : (types d examens

Plus en détail

Inspection de l Education Nationale Circonscription de Chinon. Celui dont on a besoin Qui nous rassemble Qui nous ressemble

Inspection de l Education Nationale Circonscription de Chinon. Celui dont on a besoin Qui nous rassemble Qui nous ressemble Inspection de l Education Nationale Circonscription de Chinon Celui dont on a besoin Qui nous rassemble Qui nous ressemble Sommaire Introduction I. Projet, enjeu de réussite II. Problématique 1. Un outil

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE

MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des politiques de formation et d éducation Bureau des formations de l enseignement supérieur

Plus en détail

Ministère de l Education Nationale

Ministère de l Education Nationale Ministère de l Education Nationale BREVETS D ETUDES PROFESSIONNELLES Document d accompagnement des programmes de VIE SOCIALE ET PROFESSIONNELLE - 1 - Direction des lycées et collèges Sous-direction des

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS

POUR DIFFUSION AUX AGENTS MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/SEC/BR/LL/FG/DEJ/SPEJ/N 12-15 Lila LALAM 01 43 93 89 65 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : CHARGE DE LA MUTUALISATION DES ACHATS

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire

Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT 2005-2008

PROJET D ETABLISSEMENT 2005-2008 PROJET D ETABLISSEMENT 2005-2008 La réactualisation du projet 2002-2005 a été entreprise en mai 2005 et poursuivie en septembre et octobre de la même année. Le projet 2005-2008 est issu d une réflexion

Plus en détail

Projet. Equipement numérique

Projet. Equipement numérique Projet Equipement numérique Service Mécénat Région Ile de France 7 mars 2013 Notre mission NOTRE MISSION Apprentis d Auteuil est une fondation reconnue d utilité publique qui éduque et forme plus de 13

Plus en détail

Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013

Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013 Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013 Principes généraux L académie de Caen accueille cette année 142 professeurs et CPE stagiaires dont

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré à destination des chefs d établissements, des formateurs, des professeurs

Plus en détail

Mémento élèves et parents. Les usages de l ENT. Environnement Numérique de Travail. dans l académie de Montpellier

Mémento élèves et parents. Les usages de l ENT. Environnement Numérique de Travail. dans l académie de Montpellier Mémento élèves et parents Les usages de l ENT Environnement Numérique de Travail dans l académie de Montpellier 2015/2016 I. Des outils et des services pour les e le ves et leurs parents A. Le portail

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

Ils constituent un cadre pour l organisation, le pilotage et l évaluation du dispositif et doivent servir de base à sa «labellisation».

Ils constituent un cadre pour l organisation, le pilotage et l évaluation du dispositif et doivent servir de base à sa «labellisation». COURS NATIONAUX INTEGRES dans la scolarité primaire Circonscription du Pays de Gex Éléments pour une contractualisation du partenariat entre - l Education nationale, - les sections nationales et les associations

Plus en détail

La santé, un facteur d insertion

La santé, un facteur d insertion La santé, un facteur d insertion Anne Danibert - Chef de projets prévention et promotion de la santé Mutuelle Atlantique Une orientation politique de la Mutuelle En 1996, la mutuelle inscrit comme orientation

Plus en détail

LE COLLEGE FRANCOIS VILLON. 18 Rue COURENCQ 13011 MARSEILLE http://www.clg-villon.ac-aix-marseille.fr

LE COLLEGE FRANCOIS VILLON. 18 Rue COURENCQ 13011 MARSEILLE http://www.clg-villon.ac-aix-marseille.fr LE COLLEGE FRANCOIS VILLON 18 Rue COURENCQ 13011 MARSEILLE http://www.clg-villon.ac-aix-marseille.fr Un environnement agréable Le collège est tout proche du Bd St Marcel, au calme, à l écart de la circulation.

Plus en détail

LES PERSONNELS. Direction. Secrétariat de direction : Mme Troubat. Secrétariat de gestion : Mme RIBEIRO. 11 Agents de service.

LES PERSONNELS. Direction. Secrétariat de direction : Mme Troubat. Secrétariat de gestion : Mme RIBEIRO. 11 Agents de service. Structure 665 élèves accueillis à la rentrée 2012 Structure de 24 classes et 1 ULIS 6 classes de 6 ème 7 classes de 5 ème 6 classes de 4 ème 5 classes de 3 ème 640 demi-pensionnaires et commensaux 65 personnels

Plus en détail

Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré

Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré Responsable : Grégoire COCHETEL, directeur adjoint à l administrateur provisoire chargé de la formation continue Tél : 04 73 31 71 87 ESPE

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

Le Collège Notre-Dame. établissement catholique d enseignement

Le Collège Notre-Dame. établissement catholique d enseignement Le Collège Notre-Dame établissement catholique d enseignement Un projet éducatif avant tout C est la considération de chaque personne qui marque les actions et les projets de notre communauté éducative

Plus en détail

1. Fonctionnement des CHSCT académique et départementaux

1. Fonctionnement des CHSCT académique et départementaux Programme annuel de prévention académique pour l année civile 2013 RECTORAT Secrétariat Général Le programme annuel de prévention académique 2013 a été rédigé en s appuyant sur les orientations stratégiques

Plus en détail

Ensemble Scolaire PIC La Salle

Ensemble Scolaire PIC La Salle Ensemble Scolaire PIC La Salle Collège Sous tutelle des Frères des Ecoles Chrétiennes, fondé en 1831, le PIC La Salle accueille des garçons et des filles, de la maternelle jusqu à la 3. L Enseignement

Plus en détail

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication ANNEXE III Horaires Première année* Horaires Modules Numéro Heures Total A. Institutions et réseaux A1 30 A2 50 120 A3 40 B. Publics B1 30 B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de

Plus en détail

La rénovation de la voie professionnelle Le lycée professionnel depuis 2009

La rénovation de la voie professionnelle Le lycée professionnel depuis 2009 La rénovation de la voie professionnelle Le lycée professionnel depuis 2009 Présentation voie Pro. du 06/02/2013 - réunion profs principaux/orientation Lycée Caraminot (J. Debelle) 1 Enseignement supérieur

Plus en détail

I PRECONISATIONS ACADEMIQUES POUR L OUVERTURE EUROPEENNE DANS LA VOIE PROFESSIONNELLE.

I PRECONISATIONS ACADEMIQUES POUR L OUVERTURE EUROPEENNE DANS LA VOIE PROFESSIONNELLE. I PRECONISATIONS ACADEMIQUES POUR L OUVERTURE EUROPEENNE DANS LA VOIE PROFESSIONNELLE. 1 Le S.A.D.L.V (Schéma académique de développement des langues): L objectif du schéma de développement des langues

Plus en détail

Pilotage pédagogique, management et amélioration du climat scolaire

Pilotage pédagogique, management et amélioration du climat scolaire Pilotage pédagogique, management et amélioration du climat scolaire Roselyne TABORISKY, chargée de formation au Centre académique d Aide aux Écoles et aux Établissements (C.A.A.E.E.) de l académie de Versailles

Plus en détail

Faire apprendre Piloter Accompagner les évolutions

Faire apprendre Piloter Accompagner les évolutions Projet de Circonscription BASSE-TERRE En déclinaison du projet Académique, la circonscription se fixe comme objectif, d améliorer la réussite des élèves. Il s agit de donner à chaque élève une formation

Plus en détail

Guide de la structure de stage

Guide de la structure de stage DEUST AGAPSC parcours ADECS Agent de Développement de Club Sportif Guide de la structure de stage Qu est-ce que le DEUST Agent de développement de club sportif? Les contenus de formations La place et le

Plus en détail

communiqué de presse Xavier Darcos lance des cours d été gratuits en ligne Vendredi 19 juin 2009

communiqué de presse Xavier Darcos lance des cours d été gratuits en ligne Vendredi 19 juin 2009 communiqué de presse Xavier Darcos lance des cours d été gratuits en ligne Vendredi 19 juin 2009 Xavier Darcos a lancé aujourd hui un service de cours d été accessibles gratuitement en ligne. Ce nouveau

Plus en détail

Département des Pyrénées Atlantiques

Département des Pyrénées Atlantiques Département des Pyrénées Atlantiques Académie de Bordeaux 2009 2013 (Années scolaires 2009/2010 à 2013/2014) 8 écoles 724 élèves 33 classes Enseignants soutien ZEP : 2 Assistantes d éducation : 2 (équivalant

Plus en détail

Cycle 3 cycle de consolidation

Cycle 3 cycle de consolidation Cycle 3 cycle de consolidation Des pistes de réflexion Les progressions L'évaluation L'anticipation des passages de classe Le cycle 3 (CM1,CM2,6eme) Le cycle 3, qui relie désormais les deux dernières années

Plus en détail

Conduire les entretiens annuels d évaluation

Conduire les entretiens annuels d évaluation Ce guide s adresse aux dirigeants et aux responsables en charge de la fonction ressources humaines qui envisagent de mettre en place des entretiens annuels. Il constitue un préalable à l instauration d

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT LYCEE PROFESSIONNEL PIERRE ADRIEN PARIS

PROJET D ETABLISSEMENT LYCEE PROFESSIONNEL PIERRE ADRIEN PARIS PROJET D ETABLISSEMENT LYCEE PROFESSIONNEL PIERRE ADRIEN PARIS UNE TETE DE PONT POUR L AVENIR : VERS LE LYCEE DES METIERS DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Objectifs du projet d établissement (numéro

Plus en détail

PROJET DE LOI SUR L ECOLE. Propositions d amendements de la Fédération Française des Dys

PROJET DE LOI SUR L ECOLE. Propositions d amendements de la Fédération Française des Dys Paris, le 12 février 2013 Troubles cognitifs spécifiques Troubles des apprentissages PROJET DE LOI SUR L ECOLE Propositions d amendements de la Fédération Française des Dys Le projet de loi pour la refondation

Plus en détail

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale.

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale. Le Baccalauréat Professionnel Gestion-Administration au Lycée Professionnel Camille Claudel à Caen Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère générale Baccalauréat général

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/LL/FG/DEJ/N 13-25 (1 bis) Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT DIDEROT 2016

PROJET D ETABLISSEMENT DIDEROT 2016 actualisé le 04/04/2014 suite au conseil pédagogique du 3 avril 2014 actualisé le 22 mai 2014, voté au CA du 17 juin 2014 Une ambition Le vivre ensemble : bien-être, épanouissement, mixité (sociale, formations,

Plus en détail

Le numérique au service de l École

Le numérique au service de l École Le numérique au service de l École L essentiel > Notre monde connaît aujourd hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que celle de l invention de l imprimerie au XV e siècle. La

Plus en détail

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN POLITIQUE : 5-12 Services éducatifs Entrée en vigueur : 19 avril 2011 (CC110419-10) TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

Plus en détail

- Certificat de compétences de citoyens de sécurité civile Prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC)

- Certificat de compétences de citoyens de sécurité civile Prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC) Réflexion menée par Laurence Martin, chargée de mission, économie et gestion sous le pilotage IEN C. François dans le cadre du parcours professionnel de l élève Issu de l annexe FICHE ENSEIGNANT : COMPARAISON

Plus en détail

VADE-MECUM «ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE» Source : groupe de travail académique AP

VADE-MECUM «ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE» Source : groupe de travail académique AP VADE-MECUM «ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE» Source : groupe de travail académique AP I - TEXTE DE REFERENCE POUR L AP : BO spécial n 1 du 4-02-2010 1 - Des principes : - L AP concerne tous les élèves : 72

Plus en détail

Prestation de formation sur l ENT école

Prestation de formation sur l ENT école Objet de la demande Accompagner et former les utilisateurs de l environnement numérique de travail ouvert pour les écoles de l académie de Montpellier (ENT école). Cette formation ne concerne que les publics

Plus en détail

Réunion Parents - Professeurs Principaux pour les parents des élèves du Lycée Professionnel Vendredi 4 octobre 2013 «ACCOMPAGNER LE PROJET DE CHACUN»

Réunion Parents - Professeurs Principaux pour les parents des élèves du Lycée Professionnel Vendredi 4 octobre 2013 «ACCOMPAGNER LE PROJET DE CHACUN» Réunion Parents - Professeurs Principaux pour les parents des élèves du Lycée Professionnel Vendredi 4 octobre 2013 «ACCOMPAGNER LE PROJET DE CHACUN» Le Respect: la tenue d examen (mardi) Le nombre de

Plus en détail

Collège Philippe Grenier PONTARLIER 1865/1944 Médecin des pauvres Comtois Musulman

Collège Philippe Grenier PONTARLIER 1865/1944 Médecin des pauvres Comtois Musulman Collège Philippe Grenier PONTARLIER 1865/1944 Médecin des pauvres Comtois Musulman Réunion parents élèves Mardi 22 septembre 2015 Le collège Grenier en 2015 Le collège: 464 élèves 18 classes Effect Nb

Plus en détail

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier :

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier : Filière métier : Fiche de poste Présentation du poste Intitulé de poste Coefficient de référence CCN51 Métier CCN51 Poste du supérieur hiérarchique Direction de rattachement Localisation géographique IDE

Plus en détail

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement :

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement : Inspection générale d allemand Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. Les décisions prises lors du Conseil des ministres franco-allemand de Berlin d octobre 2004 offrent de

Plus en détail

Collège René Cassin L ISLE JOURDAIN (86)

Collège René Cassin L ISLE JOURDAIN (86) Juin 2014 PROJET D ÉTABLISSEMENT 2014-2017 Collège Lycée LP EREA Nom de l établissement : Collège René Cassin L ISLE JOURDAIN (86) 1 I - DIAGNOSTIC DE L ETABLISSEMENT Comme prévu en 2008, le diagnostic

Plus en détail

AXES PRIORITAIRES : II. La valorisation des langues vivantes. IV. Le renforcement de l éducation à la responsabilité

AXES PRIORITAIRES : II. La valorisation des langues vivantes. IV. Le renforcement de l éducation à la responsabilité AXES PRIORITAIRES : I. L aide aux élèves en difficulté II. La valorisation des langues vivantes III. L éducation artistique et culturelle IV. Le renforcement de l éducation à la responsabilité 1/5 I. L

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT 2015-2020

PROJET D ETABLISSEMENT 2015-2020 PROJET D ETABLISSEMENT 2015-2020 Collège Jean-Monnet 28 avenue de la Redoute 14150 OUISTREHAM En guise d introduction Le collège Jean-Monnet a connu, depuis sa création en 1969, plusieurs agrandissements

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

Démarche Système Global d Information

Démarche Système Global d Information Démarche Système Global d Information Alain Mayeur Quelle démarche pour le SI? UNR et UNT Espace Numérique de Travail PRES SYSTEME D INFORMATION Ministère LRU Modernisation Innovation Pédagogique Société

Plus en détail

Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel

Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel Lycée Lumière LUXEUIL-LES-BAINS Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel - Rapport d étape - Résumé du projet : La mise en œuvre de cette action doit conduire les élèves

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale

Plus en détail

Bienvenue. REUNION D'INFORMATION SUR LA CLASSE DE 3ème Collège Marcel Anthonioz Divonne-les-Bains

Bienvenue. REUNION D'INFORMATION SUR LA CLASSE DE 3ème Collège Marcel Anthonioz Divonne-les-Bains Bienvenue REUNION D'INFORMATION SUR LA CLASSE DE 3ème Collège Marcel Anthonioz Divonne-les-Bains Ordre du jour L'organisation Le générale DNB Le socle commun L orientation Le calendrier, vos interlocuteurs

Plus en détail

MON PASSEPORT CITOYEN

MON PASSEPORT CITOYEN MON PASSEPORT CITOYEN NOM : PRENOM : CLASSE : Ce qui est attendu des élèves pour chaque item Items du socle Respecter les règles de la vie collective V Comprendre l importance du respect mutuel et accepter

Plus en détail

Contribution des TICE à l évolution du système éducatif. Anne-Marie BARDI IGEN honoraire

Contribution des TICE à l évolution du système éducatif. Anne-Marie BARDI IGEN honoraire Contribution des TICE à l évolution du système éducatif Anne-Marie BARDI IGEN honoraire Vision d acteur / Vision de chercheur Expérience durable Variété des fonctions Diversité des niveaux et des disciplines

Plus en détail

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO)

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) Tél. : (226) 50.36.81.46/72 80 74 34 - Fax : (226) 50.36.85.73 Email : cames@bf.refer.org

Plus en détail

Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire

Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire Adopté en Conseil d'école du 26 juin 2015 Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire Pour les étudiants fonctionnaires stagiaires de l ÉSPÉ de l académie de Versailles,

Plus en détail

LA Section Cadets Classes 5 et 4

LA Section Cadets Classes 5 et 4 LA Section Cadets Classes 5 et 4 NB. : Il est systématiquement utilisé ici le terme «Cadets» qui désigne les Cadets et les Cadettes, élèves des classes 5 et 4. février 2015 La Section Cadets Entre les

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Fiche informative sur l'action

Fiche informative sur l'action Fiche informative sur l'action Titre de l'action : Construire un projet personnel et professionnel d orientation au collège : livret d accompagnement à l orientation des classes de Quatrième et Troisième

Plus en détail

La politique de l école

La politique de l école La politique de l école Socialiser pour développer le langage. 1. Définition : L autonomie de la parole L école et ses partenaires : familles intervenants réguliers ou ponctuels liens avec le pré-scolaire

Plus en détail