l'alliée du jardinier

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "l'alliée du jardinier"

Transcription

1 La coccinelle l'alliée du jardinier La coccinelle, un insecte utile Les beaux jours sont là, les jardins se parent de toutes les couleurs, les oiseaux chantent Hélas, les pucerons sont aussi de retour. N'épargnant rien ni personne, ils sont un fléau pour le jardinier. Puisant leur nourriture dans les plantes, ils provoquent la déformation des feuilles, inhibent la croissance et sont vecteurs de maladies. Au menu d une coccinelle Véritable fauve en miniature, la coccinelle mange entre 50 et 100 pucerons par jour; ce qui en fait l animal le plus vorace, que l on connaisse en matière d extermination des pucerons. Ce sont les larves qui sont les plus gourmandes : 100 à 150 pucerons dans une journée pour une larve au 4e stade (avant de devenir coccinelle adulte). Elle perfore sa proie pour y injecter sa salive chargée de suc digestif. En un instant, l adversaire est anéanti. Fiche identité. Véritable travailleuse au potager et au jardin. Mon habit rouge effraye mes predateurs. Ma larve ressemble à un crocodile en miniature. Je fais partie des insectes auxiliaires. Je ponds environ œufs tout au long de ma vie. Je suis souvent utilisée comme symbole de l écologie. Je bénéficie d un capital de sympathie incroyable, particulièrement auprès des enfants. On m appelle la bête à bon Dieu. Je suis... La coccinelle! La lutte biologique? La lutte biologique est une méthode de lutte contre les ravageurs des cultures qui fait appel à des organismes vivants. (Prédateurs, parasitoïdes) ou à leurs produits (toxines bactériennes ou virales). La coccinelle est un insecte auxiliaire qui a plus d une corde à son arc. Car non seulement c est un prédateur insatiable mais, en plus, elle ne pique pas, ne transmet pas de maladie et n infeste pas les réserves alimentaires. Page 1

2 En prime, les populations de coccinelles s autorégulent en fonction de la nourriture disponible. Plus il y a de pucerons, plus leur nombre augmente. Et inversement, si les pucerons viennent à manquer, elles quittent le jardin et l équilibre se rétablit. image: intra-science De la ponte à l éclosion Si les conditions météorologiques sont favorables, les premières coccinelles font leur apparition, après hibernation, en mars. Elles s accouplent et pondent une dizaine de jours plus tard. Les femelles pondent de 100 à 400 œufs jaune clair de 2 à 3 mm. Ils sont collés sous les feuilles par paquets, à proximité ou au sein même des colonies d insectes proies. image : intra-science Page 2

3 Entre 3 et 5 jours plus tard, en fonction des températures, naissent de jeunes larves noires de 2-3 mm. Celles-ci se mettent très rapidement à la recherche de nourriture. Elles attaquent les pucerons, quelquefois beaucoup plus gros qu elles. Mangeuses insatiables, elles muent au bout de trois jours, leur corselet ne pouvant plus les contenir. Elles répètent ce processus encore trois fois jusqu à atteindre une dimension de 1,5 à 2 cm. image : v.brosseau Ensuite les larves s immobilisent, collent leur abdomen au dos d'une feuille et se courbent pour progressivement former une nymphe. Elles donneront, en quatre à sept jours, les adultes pourvus d ailes que nous connaissons. D abord incolores, les jeunes coccinelles se pigmentent en moins de 24 heures. La durée d un cycle de coccinelle (de l œuf à l adulte capable de se reproduire) n excède jamais un mois. Si tout va bien, une coccinelle adulte vit en moyenne 14 mois. Une grande famille La coccinelle appartient à l ordre des coléoptères et fait partie de la famille des Coccinellidés On compte plus de espèces dans le monde, 90 en France et 50 en Normandie. Leur couleur varie, de même que leur taille (de 1 mm à plus de 10 mm). Sur les quelque espèces recensées dans le monde, seules 10 % d entre elles sont phytophages. Les autres sont carnivores. Phytophage : insecte qui mange des végétaux. Indépendamment de la classification entomologique, on peut regrouper les coccinelles en fonction de leur alimentation. Les deux groupes les plus importants : Page 3

4 Les aphidiphages, qui comportent le plus d espèces : s attaquent aux pucerons. C est le groupe qui intéresse les producteurs de légumes car les pucerons s attaquent aux plantes potagères. Malheureusement, elles ont un développement plus lent que celui de leurs proies. Les coccidiphages : s attaquent aux cochenilles. Ce groupe est un peu moins important que celui des aphidiphages. Elles ont un développement plus rapide que celui des cochenilles. Ainsi, elles ont obtenu plus de succès en lutte biologique, mais cela ne concerne que l arboriculture et les cultures ornementales car les cochenilles ne s en prennent pas aux plantes potagères. image : boutdegomme Pourquoi les coccinelles ont-elles des points? Une certitude, en tout cas : la rumeur selon laquelle le nombre de points correspond à leur âge - au plus 18 mois - est parfaitement fausse! Qu elles en aient deux, trois, quatre ou vingt, c est une caractéristique propre à chaque espèce. Page 4

5 Les principales sont les suivantes : La coccinelle à 2 points : Adalia bipunctata La coccinelle à 7 points : Coccinella septempunctata La coccinelle à 13 points : Hippodamia tridecimpunctata La coccinelle à 14 points : Propylea quatuordecimpunctata La coccinelle à 16 points : Titthaspis sedecimpunctata La coccinelle à 18 points : Coccinella octodecimpunctata La coccinelle à 19 points : Anisosticta noventdecimpunctata La coccinelle à 24 points : Subcoccinella vigintiquatuorpunctata photo : picarie nature Page 5

6 Où trouver les larves de coccinelles? L élevage de coccinelle a commencé il y a une trentaine d années, dans des jardins botaniques pionniers. Aujourd hui, c est un enjeu sérieux pour l agriculture biologique ou raisonnée. Depuis quelques années, tout le monde peut se procurer des larves de coccinelles et pratiquer la lutte biologique dans son jardin. Les jardineries vendent un «Bon pour» qui est ensuite à renvoyer au fournisseur. En retour, celui-ci vous expédie des larves de coccinelles. Pourquoi ne pas se contenter de laisser agir les coccinelles de manière naturelle? C est que celles-ci, de notre point de vue de jardiniers, manquent de rapidité. En effet, comme elles se nourrissent de pucerons, leur développement ne peut que suivre - et non précéder - celui de leurs proies. Autrement dit, pour avoir beaucoup de coccinelles, il faut d abord avoir beaucoup de pucerons. D où l intérêt, en début de saison au moins, de relâcher dans le jardin des coccinelles d élevage. Les deux gagnantes Les particuliers ont le choix entre plusieurs types de coccinelles européennes. Sur les 90 espèces connues en Suisse et France, les élevages en retiennent généralement deux. La plus commune, la coccinelle à sept points (Coccinella septempunctata) qui s alimente dans les cultures basses. La seconde, plus petite, la coccinelle à deux points Adalia bipunctata, est efficace dans les arbres et les arbustes au-delà de 2,50 m. Comment les déposer? Une fois les larves arrivées au stade conseillé, déposez les à proximité des colonies de pucerons. Page 6

7 Sur un rosier, par exemple, placez 1 ou 2 larves par bouquet floral infesté. Une fois les larves relâchées dans le jardin, elles s y développent normalement et se transforment en coccinelles adultes. Du fait de leur absence d ailes, les larves restent sur la plante infestée de pucerons. Quelques précautions sont toutefois à prendre Ne pulvérisez pas d insecticides, fongicides ou autres herbicides sur les plantes. Ne déposez pas les larves près des fourmis, qui risquent de les éliminer car elles protègent les pucerons dont elles apprécient le miellat, un liquide sucré excrété par ces insectes suceurs de sève. Ne placez pas les larves trop longtemps au soleil, et ne les lâchez pas lors de fortes pluies, de vent ou de grand froid. La réussite de l opération est donc affaire d observation et de bonne gestion du temps. Comment les conserver chez soi? Pour éviter qu elles ne s envolent chez vos voisins il est possible de favoriser la présence des coccinelles grâce à des bandes enherbées (orties, fleurs sauvages, chardons) ou des haies champêtres. Cette diversité végétale abrite une faune variée, dont de nombreuses espèces de pucerons qui favorisent l installation d une sorte de réservoir à coccinelles. Une partie de ces dernières pourront voler vers les plantes cultivées s il survient une infestation de pucerons. La Coccinelle asiatique (Harmonia axyridis) C est une espèce de coccinelle aphidiphage (qui se nourrit de pucerons), originaire de Chine. Dès le début du siècle, mais surtout plus massivement vers la fin des années 1980, elle a été importée en Europe et aux États-Unis pour la lutte biologique. Son comportement, sa prolificité et sa voracité en font désormais une espèce invasive nuisible pour les coccinelles autochtones qu'elle tend à éliminer. La coccinelle est appelé coccinelle asiatique parce que son origine est l'asie. Page 7

8 Refuge d hiver pour les coccinelles Dès l'été, les coccinelles adultes cherchent un lieu pour passer l hiver. Elles hibernent dans les trous des arbres, dans les tas de bois ou de cailloux, sous les écorces ou les feuilles mortes, dans les fissures des murs, etc. Si le jardin n offre pas suffisamment d abris d hivernage, il est possible d en construire. Source : AREHN Page 8

Frelon asiatique (Vespa velutina) : taille. Frelon européen (Vespa cabro) : taille. Le nid en cellulose (mélange de bois, d eau

Frelon asiatique (Vespa velutina) : taille. Frelon européen (Vespa cabro) : taille. Le nid en cellulose (mélange de bois, d eau Vespa velutina est originaire d Asie. Son introduction en France date de 2004 suite à des importations de poteries chinoises dans le Lot-et- Garonne. Depuis cette date l espèce ne fait que progresser sur

Plus en détail

Les frelons. De la même famille que les guêpes

Les frelons. De la même famille que les guêpes Les frelons De la même famille que les guêpes Les frelons font partie de la même famille d'insectes que les guêpes et les abeilles, les Hyménoptères. Ils sont les plus grands insectes de cette famille,

Plus en détail

Coccinelle. Bonjour, je m appelle Adalia et je suis une coccinelle RENCONTRE. avec une

Coccinelle. Bonjour, je m appelle Adalia et je suis une coccinelle RENCONTRE. avec une T H E O R I E RENCONTRE Coccinelle avec une Bonjour, je m appelle Adalia et je suis une coccinelle 1 Je fais partie de la grande famille des insectes. J ai 6 pattes, 2 ailes cachées sous mes élytres rouges

Plus en détail

Influence d odeurs sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels

Influence d odeurs sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels Influence d s sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels La mouche du chou Delia radicum (Insecte Diptère, Anthomyidae) est le principal ravageur des cultures de Crucifères (choux, navets,

Plus en détail

La reconnaissez- vous?

La reconnaissez- vous? La reconnaissez- vous? Qu est ce qu une puce? C est un insecte piqueur sans ailes de couleur brune mesurant quelques millimètres et ayant la capacité de sauter 30 fois sa longueur. L espèce Cténocephalidès

Plus en détail

LES ACARIENS LE BOMBYX

LES ACARIENS LE BOMBYX LES ACARIENS De nombreuses espèces d acariens attaquent les arbres et arbustes d ornement. Larves, nymphes et adultes vident les cellules notamment dans les jeunes organes. Les symptômes observés dépendent

Plus en détail

Permet plus de souplesse au niveau du raisonnement de la lutte contre les organismes nuisibles

Permet plus de souplesse au niveau du raisonnement de la lutte contre les organismes nuisibles Atelier Biocontrôle Matthieu BENOIT Chambre régionale d agriculture de Normandie - arboriculture Action pilotée par le ministère chargé de l'agriculture, avec l appui financier de l Office national de

Plus en détail

N 4 Du 16 au 22 nov. 2011

N 4 Du 16 au 22 nov. 2011 N 4 Du 16 au 22 nov. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : C est qui, ce frelon asiatique? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE 1 - Voici les mots

Plus en détail

Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013

Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013 Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013 Principe: Favoriser la biodiversité fonctionnelle sur l exploitation -Impact très souvent sous estimé de la faune auxiliaire naturellement présente -Importance

Plus en détail

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis L espace d un an suffit pour constater la richesse et la diversité des populations d insectes qui prospectent dans le moindre carré de jardin.

Plus en détail

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014 BSV n 13 bilan saison 214 Epidémiosurveillance BRETAGNE-NORMANDIE-PAYS DE LA LOIRE : Bilan de la Saison 214 SOMMAIRE BILAN DE LA CAMPAGNE 214 Les observateurs Les observations Les Bulletins de Santé du

Plus en détail

Auxiliaires. Vue d ensemble les ravageurs et leurs ennemis naturels

Auxiliaires. Vue d ensemble les ravageurs et leurs ennemis naturels Auxiliaires Vue d ensemble les ravageurs et leurs ennemis naturels Mouches Blanches L un des ravageurs les plus communs dans de nombreuses cultures. Lors d une forte attaque, la mouche blanche peut s avérer

Plus en détail

Frelon asiatique. nous sommes tous concernés!

Frelon asiatique. nous sommes tous concernés! Frelon asiatique. nous sommes tous concernés! Le frelon asiatique est une espèce invasive venue d Asie, introduite accidentellement en France en 2004. Parfaitement adapté à nos climats, son expansion géographique

Plus en détail

LA LUTTE BIOLOGIQUE POUR LES PARCS ET JARDINS PUBLICS. A l extérieur

LA LUTTE BIOLOGIQUE POUR LES PARCS ET JARDINS PUBLICS. A l extérieur LA LUTTE BIOLOGIQUE POUR LES PARCS ET JARDINS PUBLICS A mon sens, une évolution nécessaire, en cours : - respect de l environnement, - répondre aux attentes de la société. Cela passe par l utilisation

Plus en détail

Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques

Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques La Ville de Niort lance sa campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques, espèce invasive qui s attaque

Plus en détail

Les prédateurs des Abeilles

Les prédateurs des Abeilles Veillons sur nos abeilles - Les prédateurs de la ruche Les prédateurs des Abeilles Le «sphinx atropos», appelé aussi «sphinx tête de mort» en raison d une marque caractéristique rappelant la forme d'une

Plus en détail

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce Sommaire Tu viens de voir que la reproduction sexuée est un phénomène que l on retrouve dans la majeure partie du monde vivant. Cette reproduction a pour but de permettre aux espèces de se maintenir et

Plus en détail

www.lutinbazar.fr Sources : www.adalia.be http://saint-leonard-eco.spip.acrouen.fr/spip.php?article299

www.lutinbazar.fr Sources : www.adalia.be http://saint-leonard-eco.spip.acrouen.fr/spip.php?article299 Pilier n 7 : L autonomie et l initiative (palier n 1) Domaine : Découverte du monde Unité d apprentissage : Elevage de papillons Compétence(s) : Observer et décrire pour mener des investigations. Capacité(s)

Plus en détail

Portrait- robot du frelon asiatique.

Portrait- robot du frelon asiatique. Portrait- robot du frelon asiatique. Comment le reconnaître? Le frelon asiatique est facilement reconnaissable. Il mesure 3 à 4 cm, se distingue par son teint brun foncé et présente un abdomen avec un

Plus en détail

Participez à la surveillance du moustique tigre

Participez à la surveillance du moustique tigre Participez à la surveillance du moustique tigre En Dordogne, la surveillance du moustique tigre est assurée par l Établissement Interdépartemental pour la Démoustication du littoral Atlantique (EID Atlantique)

Plus en détail

L ABEILLE DOMESTIQUE

L ABEILLE DOMESTIQUE L ABEILLE DOMESTIQUE Que savez-vous de moi? On m appelle l abeille européenne (Apis mellifera), ou l abeille domestique. J appartiens à l ordre des insectes hyménoptères, c est-à-dire ceux pourvus d ailes

Plus en détail

GROUPEMENT DE DEFENSE SANITAIRE APICOLE DU PUY-DE-DOME Marmilhat BP 42 63370 - LEMPDES Tél. 06-80-99-55-80

GROUPEMENT DE DEFENSE SANITAIRE APICOLE DU PUY-DE-DOME Marmilhat BP 42 63370 - LEMPDES Tél. 06-80-99-55-80 GROUPEMENT DE DEFENSE SANITAIRE APICOLE DU PUY-DE-DOME Marmilhat BP 42 63370 - LEMPDES Tél. 06-80-99-55-80 Agréé sous n PH 05 590 et arrêté 05 /01852 Claude Grenier gdsa63 Nom scientifique : Vespa velutina

Plus en détail

Les libellules ou odonates se divisent en deux groupes : les Anisoptères ou libellules vraies et les Zygoptères ou demoiselles.

Les libellules ou odonates se divisent en deux groupes : les Anisoptères ou libellules vraies et les Zygoptères ou demoiselles. Les libellules ou odonates se divisent en deux groupes : les Anisoptères ou libellules vraies et les Zygoptères ou demoiselles. Les anisoptères ou «libellules vraies» De taille supérieure aux zygoptères

Plus en détail

Fiche conseil pour la matière active : Diméthoate (insecticide) Famille : organophosphorés Version du 20 septembre 2013

Fiche conseil pour la matière active : Diméthoate (insecticide) Famille : organophosphorés Version du 20 septembre 2013 Réseau National des Chambres d Agriculture du Niger Fiche conseil pour la matière active : Diméthoate (insecticide) Famille : organophosphorés Version du 20 septembre 2013 Rédaction équipe technique RECA

Plus en détail

INTRODUCTION AUX MÉTHODES DE CONTRÔLE DES INSECTES NUISIBLES

INTRODUCTION AUX MÉTHODES DE CONTRÔLE DES INSECTES NUISIBLES INTRODUCTION AUX MÉTHODES DE CONTRÔLE DES INSECTES NUISIBLES On peut souvent prévenir les dommages causés aux plantes de jardin en observant régulièrement cellesci afin de déceler rapidement la présence

Plus en détail

Bulletin de Santé du Végétal

Bulletin de Santé du Végétal Bulletin de Santé du Végétal Arboriculture - LORRAINE BULLETIN N 1 EDITION DU 18 MARS 2015 Tous fruitiers Phénologie : En moyenne au 16 mars 2015 : - Mirabelle : A (bourgeon d hiver) à B (début gonflement)

Plus en détail

Vous gagnerez du temps. Vous économiserez de l argent. Rappel. En évitant de vous rendre en déchèterie.

Vous gagnerez du temps. Vous économiserez de l argent. Rappel. En évitant de vous rendre en déchèterie. 2 Vous gagnerez du temps En évitant de vous rendre en déchèterie. Vous économiserez de l argent Plus besoin d acheter des engrais, pesticides ou paillis Moins d eau pour arroser vos plantations et votre

Plus en détail

2. Les auxiliaires de culture

2. Les auxiliaires de culture III- Maîtriser les ravageurs et les adventices 2. Les auxiliaires de culture Insectes Le principe de la lutte biologique est la régulation des populations de ravageurs de culture par l utilisation de leurs

Plus en détail

Je jardine au naturel

Je jardine au naturel Je jardine au naturel Je prends soin de mon jardin Je broie, je paille Que faire de ses déchets verts? Vous disposez d un jardin, que vous entretenez vousmême. Un petit coin de paradis, qui génère en moyenne

Plus en détail

Annexe1 : cartes «Bêtes» et cartes «Trouve-moi» - Planche 1/4 recto

Annexe1 : cartes «Bêtes» et cartes «Trouve-moi» - Planche 1/4 recto 25 Annexe1 : cartes «s» et cartes - Planche 1/4 recto Corneille Ecureuil roux Gendarme Hérisson Mulot Pic-vert Annexe1 : cartes «s» et cartes - Planche 1/4 verso Ce petit mammifère fréquente les lieux

Plus en détail

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Le compost au printemps Le compost en été Le compost à l automne Le compost en hiver Le compost au printemps La saison idéale pour démarrer son compost...

Plus en détail

Que mangent les animaux qui vivent dans un étang?

Que mangent les animaux qui vivent dans un étang? QUE SAIS-TU? Les êtres vivants dans leur environnement Que mangent les animaux qui vivent dans un étang? Écris sur ton cahier la liste des animaux, des végétaux (plantes) qui peuvent habiter dans un étang

Plus en détail

CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL

CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL Consulter le site Web inpn.mnhn.fr Présentation de l individu 2 espèces

Plus en détail

Comment se protéger des frelons asiatiques?

Comment se protéger des frelons asiatiques? PREFET de l AUDE Comment se protéger des frelons asiatiques? Vous trouverez ci-dessous des conseils pour vous protéger du frelon asiatique, que vous soyez particulier, maire ou apiculteur ainsi que des

Plus en détail

Guide pratique. Pour un jardin vraiment naturel. Insectes auxiliaires

Guide pratique. Pour un jardin vraiment naturel. Insectes auxiliaires Guide pratique Pour un jardin vraiment naturel Insectes auxiliaires Protéger son jardin avec des solutions naturelles Une bonne idée pour l environnement La lutte biologique permet de combattre les ravageurs

Plus en détail

SITUATION GÉNÉRALE ÉLIMINATION DES BRISE-VENTS DE CÉRÉALES

SITUATION GÉNÉRALE ÉLIMINATION DES BRISE-VENTS DE CÉRÉALES Avertissement CAROTTE, CÉLERI, LAITUE, No 02 20 mai 2004 EN BREF : Situation générale. Élimination des brise-vents de céréales. Vers gris : commencez la surveillance. Carotte : installez vos pièges à charançon;

Plus en détail

Culture de petits fruits (framboises, groseilles et cassis) 16

Culture de petits fruits (framboises, groseilles et cassis) 16 Culture de petits fruits (framboises, groseilles et cassis) 16 Novembre 2007 Dans ce dossier, nous allons passer en revue les ravageurs et maladies les plus courants des petits arbres fruitiers. Vous y

Plus en détail

Composter, c est naturel!

Composter, c est naturel! Composter, c est naturel! Le compostage consiste à décomposer la matière organique par l action de l air, des bactéries et organismes vivants du sol pour la transformer en humus. Réduire la quantité de

Plus en détail

Oliviers qui ressemblent à des oliviers

Oliviers qui ressemblent à des oliviers Oliviers qui ressemblent à des oliviers Par : J.M. MIQUEL Dessins : Thierry FONT Presque la totalité des oliviers cultivés en bonsaï sont formés de manière à ce qu ils ressemblent à des bonsaï et non à

Plus en détail

<Les symphytes : des guêpes sympathiques qui ne piquent pas>

<Les symphytes : des guêpes sympathiques qui ne piquent pas> par Henri Savina Les hyménoptères symphytes, appelées aussi tenthrèdes ou encore «mouches à scie», sont bien des guêpes et non des mouches,

Plus en détail

Réunion Publique Opération Compostage Individuel

Réunion Publique Opération Compostage Individuel Réunion Publique Opération Compostage Individuel Introduction : 1) mettre nos déchets dans le composteur et non à la poubelle? 2) transformer nos déchets en compost? 3) utiliser le compost? 4) Le paillage,

Plus en détail

LE FRELON ASIATIQUE. Vespa velutina nigrithorax

LE FRELON ASIATIQUE. Vespa velutina nigrithorax LE FRELON ASIATIQUE Vespa velutina nigrithorax Origine V. velutina nigrithorax vit au nord de l Inde, en Chine et dans les montagnes d Indonésie (Sumatra, Sulawesi). En Asie continentale, elle se développe

Plus en détail

Je suis la haie. Un petit peu d histoire. Quelle est l origine des haies? En fait, il n y a pas une origine mais trois.

Je suis la haie. Un petit peu d histoire. Quelle est l origine des haies? En fait, il n y a pas une origine mais trois. Je suis faite d arbres, petits et grands, et je suis bien plus belle que les murs ou les clôtures que je remplace. Je suis un abri et un garde manger pour beaucoup d animaux et je possède encore bien d

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

COMMENT BIEN DEBUTER VOTRE POTAGER BIO ET NATUREL

COMMENT BIEN DEBUTER VOTRE POTAGER BIO ET NATUREL COMMENT BIEN DEBUTER VOTRE POTAGER BIO ET NATUREL Tout d abord, je souhaite vous remerciez d avoir télécharger ce guide qui je l espère pourra vous satisfaire dans la création de votre jardin potager.

Plus en détail

LA LUTTE BIOLOGIQUE EN CULTURES MARAÎCHÈRES À LA RÉUNION

LA LUTTE BIOLOGIQUE EN CULTURES MARAÎCHÈRES À LA RÉUNION ILE DE LA RÉUNION FICHE PHYTOSANITAIRE CULTURES MARAÎCHÈRES LA LUTTE BIOLOGIQUE EN CULTURES MARAÎCHÈRES À LA RÉUNION Le principe de la lutte biologique est la régulation des populations de ravageurs des

Plus en détail

Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs

Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs Des alliées pour nos cultures La pollinisation améliore quantité et qualité des récoltes, Elle concerne 70% des espèces cultivées pour la consommation

Plus en détail

Titre : sélectionner tous les éléments pertinents pour expliquer

Titre : sélectionner tous les éléments pertinents pour expliquer Outil produit par l académie de Paris 200x NIVEAU Ecole : cycle d adaptation : 6 DISCIPLINE Sciences de la Vie et de la Terre CAPACITÉ REALISER ( CHOISIR) COMPÉTENCE Sélectionner, choisir en autonomie

Plus en détail

Les petites bêtes. Les décomposeurs utiles

Les petites bêtes. Les décomposeurs utiles Les petites bêtes Voici une liste non exhaustive des «bêtes» que vous pourrez observer dans votre lombricomposteur. Mais la plupart apparaîtront dans votre caisse seulement si elle se trouve en extérieur.

Plus en détail

LIVRET de l Action N 2 Plantation d arbres

LIVRET de l Action N 2 Plantation d arbres ACTION 2 : Plantations d arbres bocagers LIVRET de l Action N 2 Plantation d arbres A vous de jouer! 1. Espèces et types de plantations Fiche technique Simulation de coût Cas spécifique des s associées

Plus en détail

L hôtel des abeilles ou l hôtel des insectes

L hôtel des abeilles ou l hôtel des insectes L hôtel des abeilles ou l hôtel des insectes Prendre soin des insectes ne consiste pas seulement à leur offrir à manger durant la belle saison mais également à leur proposer le gîte pendant les périodes

Plus en détail

J adhère. au naturel. Des ateliers de jardinage gratuits. catalogue. Des rencontres, visites, événements. Un catalogue produits jardin.

J adhère. au naturel. Des ateliers de jardinage gratuits. catalogue. Des rencontres, visites, événements. Un catalogue produits jardin. Les avantages de votre carte Club Jardiniers de France Notre imprimeur agit pour l environnement Des ateliers de jardinage gratuits Des rencontres, visites, événements AVANTAGES CLUB Frais de port = sur

Plus en détail

L amélioration du boisé lors des coupes

L amélioration du boisé lors des coupes L amélioration du boisé lors des coupes Feuillet technique 1 Les propriétaires de boisés présents sur le territoire de l Agence de mise en valeur des Appalaches sont très actifs dans leurs boisés comme

Plus en détail

Quelques plantes exotiques envahissantes

Quelques plantes exotiques envahissantes La Page verte Quelques plantes exotiques envahissantes Berce du Caucase, Heracleum mantegazzianum Au Québec, la Berce du Caucase est considérée comme une plante exotique envahissante. La sève de cette

Plus en détail

Cette infatigable travailleuse. loupe

Cette infatigable travailleuse. loupe Daniel Steenhaut Cette infatigable travailleuse Les abeilles sauvages et domestiques sont des insectes qui appartiennent à l ordre des hyménoptères (groupe d insectes qui comprend aussi les guêpes et les

Plus en détail

Termites souterrains : vers une lutte raisonnée

Termites souterrains : vers une lutte raisonnée Termites souterrains : vers une lutte raisonnée Évolution de la lutte anti-termites Historique lutte Barrière chimique Barrière physico-chimique Piéges Systèmes de détection Barrière physique Historique

Plus en détail

BIOdiversité. à Soisy! Qu est-ce que la Biodiversité? Les enjeux de la biodiversité. Flambé Espèce présente à Soisy.

BIOdiversité. à Soisy! Qu est-ce que la Biodiversité? Les enjeux de la biodiversité. Flambé Espèce présente à Soisy. o p Ex La BIOdiversité à Soisy! Flambé Espèce présente à Soisy. Qu est-ce que la Biodiversité? La biodiversité, contraction de «biologique» et de «diversité», représente la diversité des êtres vivants

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

la conception d un habitat pour papillons

la conception d un habitat pour papillons la conception d un habitat pour papillons Sciences et technologie/mathématiques - 2 à 4 e année Source : Adaptée à partir des activités d apprentissage créées par l équipe de rédaction d ÉcoÉcoles de Peel

Plus en détail

présentent Dessins : "Le Mulot" n 15. Edition "Auvergne et nature". Jean-Pierre Geslin, professeur à l'iufm du Bourget 1

présentent Dessins : Le Mulot n 15. Edition Auvergne et nature. Jean-Pierre Geslin, professeur à l'iufm du Bourget 1 Les enfants de la classe de CE1 à l'ecole Jean Jaurès à Aubervilliers Nicole Villota, leur institutrice Jean-Pierre Geslin, professeur à l'ecole Normale - IUFM du Bourget présentent Dessins : "Le Mulot"

Plus en détail

GetGrowing. A la demande d Amma, le groupe GreenFriends d Irlande a développé une méthode de jardinage qui se transmet facilement.

GetGrowing. A la demande d Amma, le groupe GreenFriends d Irlande a développé une méthode de jardinage qui se transmet facilement. 2 GreenFriends-France A la demande d Amma, le groupe GreenFriends d Irlande a développé une méthode de jardinage qui se transmet facilement. GetGrowing Même si nous n avons qu un petit lopin de terre,

Plus en détail

Défi EDD 2014/15. Nous vous mettons au défi d'expliquer pourquoi des fleurs vont être plantées le long des routes de France pour les abeilles.

Défi EDD 2014/15. Nous vous mettons au défi d'expliquer pourquoi des fleurs vont être plantées le long des routes de France pour les abeilles. Défi EDD 2014/15 Nous vous mettons au défi d'expliquer pourquoi des fleurs vont être plantées le long des routes de France pour les abeilles. Pour vous aider à relever ce défi Après avoir lu et expliqué

Plus en détail

Cette plante a des feuilles qui ressemblent un peu à celles des orties.

Cette plante a des feuilles qui ressemblent un peu à celles des orties. Nom commun: Impatiente de Balfour. Nom latin : Impatiens balfourii Hook. Famille : Balsaminaceae. Catégorie : Annuelle. Port : érigé, arrondi. Feuillage : caduc, vert moyen. Tiges épaisses, succulentes,

Plus en détail

Spécialiste de l hydroculture. Nous proposons 9 modules de formation :

Spécialiste de l hydroculture. Nous proposons 9 modules de formation : Spécialiste de l hydroculture Nous proposons 9 modules de formation : Module 1 : Historique de la lutte contre les ravageurs. Module 2 : Règles de base sur la santé des végétaux. Module 3 : Les stress

Plus en détail

4. Ça voyage! Objectifs pédagogiques. Matériel. Dimensions touchées. Le savais-tu?

4. Ça voyage! Objectifs pédagogiques. Matériel. Dimensions touchées. Le savais-tu? 4. Ça voyage! Catégorie : Activité intérieure Nombre d enfants : De 7 à 10 Durée : 30 minutes À l aide d une histoire interactive, les enfants vivront le voyage d une pomme du Québec et celui d une orange

Plus en détail

COMMENT CONSTRUIRE UNE ACCROCHE PUISSANTE. ANSE 2014 http://mieuxsevendreentantquecoach.kajabi.com

COMMENT CONSTRUIRE UNE ACCROCHE PUISSANTE. ANSE 2014 http://mieuxsevendreentantquecoach.kajabi.com COMMENT CONSTRUIRE UNE ACCROCHE PUISSANTE 1/ Identifiez votre domaine d expertise Si vous ne l avez pas encore identifié, regardez la vidéo n 1 Exemples : - Cas de Claude : je permets au système entreprise

Plus en détail

Diabrotica virgifera : procédure pour la lutte officielle

Diabrotica virgifera : procédure pour la lutte officielle PM 9/4 (1) European and Mediterranean Plant Protection Organization Organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes Systèmes de lutte nationaux réglementaires Diabrotica virgifera

Plus en détail

Étude de cycles chez les insectes : holométabole ou hémimétabole?

Étude de cycles chez les insectes : holométabole ou hémimétabole? Activités autonomes 9 et 10H La biologie des organismes et de leur anatomie s aborde très bien par la morphologie particulière des insectes. Cette activité définit le terme de caractère et la notion de

Plus en détail

L invasion des coccinelles asiatiques a-t-elle une influence sur les agro-écosystèmes?

L invasion des coccinelles asiatiques a-t-elle une influence sur les agro-écosystèmes? L invasion des coccinelles asiatiques a-t-elle une influence sur les agro-écosystèmes? Axel Vandereycken, François Verheggen, Delphine Durieux, Emilie Joie, Eric Haubruge Université de Liège, Gembloux

Plus en détail

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord)

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord) Valorisation des patrimoines bâti et naturel > Gestion différenciée des espaces verts Zones naturelles en périphérie de la ville : la gestion consiste en un fauchage une à deux fois par an avec enlèvement

Plus en détail

La Protection Biologique Intégrée Mars 2007. Un savoir-faire... alliant Nature...et cultures. SOMMAIRE

La Protection Biologique Intégrée Mars 2007. Un savoir-faire... alliant Nature...et cultures. SOMMAIRE La Protection Biologique Intégrée Un savoir-faire... alliant Nature......et cultures. SOMMAIRE 1) Présentation de la Protection Biologique Intégrée à la Réunion 1.1) Définition de la PBI 1.2) Historique

Plus en détail

Les parcs et jardins et le développement durable

Les parcs et jardins et le développement durable MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION CONSEIL NATIONAL DES PARCS ET JARDINS GUIDE DES BONNES PRATIQUES Les parcs et jardins et le développement durable Introduction Engager une démarche de développement

Plus en détail

Transcription de «Psst» T as besoin des pollinisateurs»

Transcription de «Psst» T as besoin des pollinisateurs» Transcription de «Psst» T as besoin des pollinisateurs» [Image d un garçon et d une fille en train de manger sur une table de pique-nique] [Le garçon chasse une guêpe de sa main] Vas t en, vas t en! Ne

Plus en détail

Thème sélection génétique des plantes hybridation et génie génétique

Thème sélection génétique des plantes hybridation et génie génétique Thème sélection génétique des plantes hybridation et génie génétique Exemple d activité : recenser, extraire et exploiter des informations afin de comprendre les caractéristiques et les limites de la modification

Plus en détail

Le vanessa cardui Le vanesse des chardons

Le vanessa cardui Le vanesse des chardons Source: http://www.fond-ecran-image.com/galerie-membre,papillon-belle-dame,papillon-belle-dame-dscn3653jpg.php Le vanessa cardui Le vanesse des chardons Source: Karine Dubé Source: Karine Dubé Les informations

Plus en détail

Quelques conseils avant de réaliser son plan de potager

Quelques conseils avant de réaliser son plan de potager Quelques conseils avant de réaliser son plan de potager Avant de passer au plan de jardin, voici quelques éléments importants à prendre en compte Le choix du sol Le sol a un rôle important pour les plantes.

Plus en détail

VENINS D INSECTES. Conseils et renseignements pour les patients allergiques. Curing Allergy. Your Partner in Anaphylaxis + Immunotherapy

VENINS D INSECTES. Conseils et renseignements pour les patients allergiques. Curing Allergy. Your Partner in Anaphylaxis + Immunotherapy VENINS D INSECTES Conseils et renseignements pour les patients allergiques Curing Allergy Your Partner in Anaphylaxis + Immunotherapy Chère patiente allergique, cher patient allergique, Seuls quelques

Plus en détail

1. Pourquoi le petit oiseau n est-il pas parti. 2. Comment se déplace le petit oiseau?

1. Pourquoi le petit oiseau n est-il pas parti. 2. Comment se déplace le petit oiseau? Ministèredel éducationnationale, dela jeunesseetdelavieassociative Directiongénéralede l enseignementscolaire Exercice 2 Ecoute les deux questions 1. Pourquoi le petit oiseau n est-il pas parti avec les

Plus en détail

Chambre. Chambre. Dans ma chambre je règle le radiateur sur : Pour jouer j utilise : Des jeux en bois. Des jeux en plastique

Chambre. Chambre. Dans ma chambre je règle le radiateur sur : Pour jouer j utilise : Des jeux en bois. Des jeux en plastique Chambre Chambre Dans ma chambre je règle le radiateur sur : Pour jouer j utilise : Des jeux en bois Des jeux en plastique Chambre Chambre J achète plutôt des vêtements : Pour mes jouets électriques j utilise

Plus en détail

Nouvelles d Olivier et Lydia Coince, «Les Fleurs de Pays de Verdon»

Nouvelles d Olivier et Lydia Coince, «Les Fleurs de Pays de Verdon» 8 Mardi 24 Septembre 2013 Vendredi 27 Septembre 2013 Cette semaine, les volontaires sont : (liste des personnes de distribution à consulter ICI) MAIS OU ETES-VOUS?? C EST FINI LES VACANCES? NON? Mardi

Plus en détail

L occupation d un milieu par les êtres vivants varie au cours des saisons

L occupation d un milieu par les êtres vivants varie au cours des saisons CHAPITRE 3 L occupation d un milieu par les êtres vivants varie au cours des saisons Classe de sixième Programmes officiels Notions et contenus L occupation d un milieu par les êtres vivants varie au cours

Plus en détail

LE LOMBRICOMPOSTAGE De quoi s agit il? lombricompostage déchets biodégradables vers de compost lombricompost thé de compost

LE LOMBRICOMPOSTAGE De quoi s agit il? lombricompostage déchets biodégradables vers de compost lombricompost thé de compost LE LOMBRICOMPOSTAGE De quoi s agit il? Le lombricompostage (ou vermicompostage) est une méthode écologique de valorisation et de transformation des déchets biodégradables en engrais naturel fondé sur l

Plus en détail

Un peu d histoire. Lutte biologique. Que retirer de l expérience des producteurs de légumes de serre?

Un peu d histoire. Lutte biologique. Que retirer de l expérience des producteurs de légumes de serre? Lutte biologique ------------------------------ Un peu d histoire ------------------------- Que retirer de l expérience des producteurs de légumes de serre? Par : ANDRÉ CARRIER, agronome, M. Sc. Conseiller

Plus en détail

Station n 6: Aménagement d'espaces verts sur façades de maison à la Schlosserstraße

Station n 6: Aménagement d'espaces verts sur façades de maison à la Schlosserstraße Station n 6: Aménagement d'espaces verts sur façades de maison à la Schlosserstraße Façades à la Schlosserstraße avec des plantes en pots, des glycines et du lierre C'estprécisémentdanslecentredensedelaville,où

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS Le compostage est un processus de dégradation biologique maîtrisé de matières organiques en présence d air. Il aboutit à la production d un produit stable : le compost, utilisable

Plus en détail

En rouge et noir. 4,50 juin 2011 - n 1326 M 01054-1326 BEL : 4,50 FRANCE METRO : 4,50 - ANT/GUY : 5 - REU : 4,50 - BEL : 4,50 - ESP : 3,80

En rouge et noir. 4,50 juin 2011 - n 1326 M 01054-1326 BEL : 4,50 FRANCE METRO : 4,50 - ANT/GUY : 5 - REU : 4,50 - BEL : 4,50 - ESP : 3,80 Zoom 4,50 juin 2011 - n 1326 FRANCE METRO : 4,50 - ANT/GUY : 5 - REU : 4,50 - BEL : 4,50 - ESP : 3,80 GR : 3,80 - ITA : 4,60 - LUX : 2,60 - MAROC : 25 dh - NL : 5 En rouge et noir M 01054-1326 BEL : 4,50

Plus en détail

RADICAL. Guide. pratique

RADICAL. Guide. pratique RADICAL Guide pratique Protéger son jardin avec des solutions naturelles : La lutte biologique permet de combattre les ravageurs du jardin sans utiliser des traitements nocifs. Elle apporte des solutions

Plus en détail

Je donne vie à ma planète

Je donne vie à ma planète Je donne vie à ma planète vips.biodiv.be Engagez-vous et devenez un VIP pour la biodiversité La biodiversité est vitale! Fruit de 3,5 milliards d années d évolution, la biodiversité est essentielle pour

Plus en détail

Auxiliaires. du jardin. la petite faune utile au jardin. Les. Quelques conseils pour accueillir

Auxiliaires. du jardin. la petite faune utile au jardin. Les. Quelques conseils pour accueillir Auxiliaires Les du jardin Quelques conseils pour accueillir la petite faune utile au jardin Dour ha Stêroù Breizh Centre Régional d Initiation à la Rivière - 22810 Belle-Isle-en-Terre - Tél : 02 96 43

Plus en détail

Forum d échanges sur la résistance des ennemis des cultures

Forum d échanges sur la résistance des ennemis des cultures Forum d échanges sur la résistance des ennemis des cultures Danielle Bernier Agronome-malherbologiste Direction de la phytoprotection 30 octobre 2012 Comment identifier un problème de résistance? Sommes-nous

Plus en détail

Maladies foliaires du bleuet sauvage

Maladies foliaires du bleuet sauvage Maladies foliaires du bleuet sauvage Feuillet de renseignements sur le bleuet sauvage C.3.3.0 Les bleuets sauvages peuvent être infectés par cinq maladies foliaires d importance causant la décoloration

Plus en détail

Introduction. «Les Dossiers de l Étrange» renferme nombre d énigmes,

Introduction. «Les Dossiers de l Étrange» renferme nombre d énigmes, Introduction «Les Dossiers de l Étrange» renferme nombre d énigmes, d histoires insolites et de mystères inexplicables. Elle vous entrainera dans un chaos thématique prédéterminé afin de vous plonger dans

Plus en détail

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Malle documentaire Jardin Pourquoi faire un jardin? Quel type de jardin mettre en place? Quelle

Plus en détail

I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I. Mise en place d une bourse d échange d arbres

I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I. Mise en place d une bourse d échange d arbres I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I Mise en place d une bourse d échange d arbres I Ordre du jour I 1 - Les caractéristiques du réseau bocager 2 -

Plus en détail

Guide des auxiliaires indispensables : Aphelinus mali, punaises prédatrices et acariens prédateurs

Guide des auxiliaires indispensables : Aphelinus mali, punaises prédatrices et acariens prédateurs Lesauxiliaires auxiliaires Les enarboriculture arboriculture en Guide des auxiliaires indispensables : Aphelinus mali, punaises prédatrices et acariens prédateurs Insectes pollinisateurs : respecter les

Plus en détail

Texte : Michel Guillaume et Jean-Paul Bardoul

Texte : Michel Guillaume et Jean-Paul Bardoul Texte : Michel Guillaume et Jean-Paul Bardoul En septembre 2012, un nid de Frelon asiatique a été découvert au Val-André. Bien camouflé et difficilement accessible au sommet d un conifère, il a cependant

Plus en détail

VINCENT 06.82.59.56.89

VINCENT 06.82.59.56.89 Pour tout renseignement sur les animations proposées par la fédération vous pouvez contacter nos deux animateurs diplômés du BPJEPS Pêche de Loisir aux numéros ci-dessous. VINCENT 06.82.59.56.89 ARNAUD

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Pesticides Mode d emploi. Protéger les végétaux, garantir la sécurité des utilisateurs et des consommateurs, préserver l environnement

Pesticides Mode d emploi. Protéger les végétaux, garantir la sécurité des utilisateurs et des consommateurs, préserver l environnement Pesticides Mode d emploi Protéger les végétaux, garantir la sécurité des utilisateurs et des consommateurs, préserver l environnement Que l on soit jardinier amateur, professionnel des espaces verts ou

Plus en détail

Espèces invasives non présentes, quelles sont les possibilités?

Espèces invasives non présentes, quelles sont les possibilités? Les espèces invasives un casse tête environnemental Dans votre jardin, le long de nos routes Vous en croisez tous les jours sans même vous en rendre compte. Les espèces invasives ou espèces exotiques envahissantes

Plus en détail