Murs intérieurs. Isolation. Réglementation thermique acoustique > P.40. Tableau de synthèse des performances produits > P.50

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Murs intérieurs. Isolation. Réglementation thermique acoustique > P.40. Tableau de synthèse des performances produits > P.50"

Transcription

1 Isolation Murs intérieurs Réglementation thermique acoustique > P.40 complexe de doublage > P.4 contre cloison à ossature métallique > P.45 contre cloison maçonnée > P.49 Tableau de synthèse des performances produits > P.50

2 Introduction L isolation de vos murs est pour vous la garantie d un confort optimal. Ne pas avoir une sensation de froid et d humidité le long des parois, ne pas être gêné par les bruits extérieurs, c est essentiel. L isolation des murs par l intérieur est la solution la plus couramment utilisée en France, aussi bien en rénovation qu en neuf, à contrario des pays limitrophes tels que l Allemagne et la Belgique qui isolent le plus souvent par l extérieur. Retenez parmi toutes nos solutions la plus adaptée à vos besoins Vos priorités pour faire le bon choix Recherche d une amélioration thermique. Recherche d une amélioration acoustique. Recherche d une amélioration thermo-acoustique. Murs anciens irréguliers. Murs neufs. Economie. Rapidité de mise en œuvre. Simplicité de mise en œuvre. Complexe de doublage. Contre cloison à ossature métallique. Contre cloison maçonnée. Optimiser la surface habitable. Facilité d encastrement du réseau électrique. RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2000 La réglementation thermique 2000 applicable au er juin 200 au logement neuf,fixe de nouveaux niveaux d exigence en matière d isolation thermique.le respect de cette nouvelle réglementation implique : - en terme de consommation pour le bâtiment (chauffage,ecs,climatisation ) C C réf :le niveau de consommation doit pour un bâtiment donné,rester inférieur à un niveau de référence. 2 - pour l enveloppe du bâtiment (isolation des parois,fenêtres,etc.) U bât,3 U bât réf : en résidentiel la déperdition globale du bâtiment ne doit pas dépasser un seuil vis à vis d un niveau de référence, et paroi par paroi on ne doit jamais avoir des niveaux d isolation inférieurs à des valeurs garde-fou.u garde- fou = 0,47 W/m 2.K 3 - intégration de la notion de confort d été avec maintien de la température intérieure conventionnelle T ic T ic réf et ce fenêtres fermées,quelles que soient les zones d exposition au bruit. Pour respecter concrètement la RT 2000,le passage au calcul par un bureau d étude pour le bâtiment s impose. Néanmoins,pour vous orienter nous avons retenu dans le tableau ci-après des combinaisons de niveaux d isolation entrant dans la fourchette des niveaux de performance à atteindre.les valeurs ci-après proposées ne sont données qu à titre indicatif. U en W/m 2.K. R en m 2. K/W EXEMPLE DE SOLUTIONS PRODUITS Ossature métallique + laine minérale Complexe de doublage PSE Th 38 Complexe de doublage PSE Ultra ThA Complexe de doublage laine minérale Contre cloison maçonnée Murs a Zone climatique H et H2 Zone climatique H3 2 R isolant mur 3,5 2 < R isolant mur 2,6 Référence H / H2 Référence H3 Indication toutes zones Laine minérale épaisseur Laine minérale épaisseur Laine minérale épaisseur 75 mm avec un R ± 2,35 75 mm avec un R ± 2,0 00 mm avec un R ± 3, R ± 2,5 R ± 2,5 R ± 2, R ± 2,55 R ± 2,25 R ± 2, R ± 2,45 R ± 2,45 R ± 3,0 Laine minérale épaisseur 75 mm avec un R ± 2,35 Plastique Alvéolaire (PSE,XPS,PU) R ~ 2,25 Laine minérale épaisseur 75 mm avec un R ± 2,35 Plastique Alvéolaire (PSE,XPS,PU) R ~ 2,0 Laine minérale épaisseur 00 mm avec un R ± 3,35 Plastique Alvéolaire (PSE,XPS,PU) R ~ 2,80 Tout choix de produit et de résistance thermique devra être validé par un bureau d études afin d être conforme à la nouvelle réglementation thermique RÉGLEMENTATION ACOUSTIQUE Les exigences réglementaires sont un minimum auquel il n est pas possible de se soustraire. L architecte et le constructeur doivent les connaître et y satisfaire. 40 Structure Ubât a a Isolement minimum aux bruits extérieurs D nt,a, tr 30 db (selon classement des voies). Isolement aux bruits aériens intérieurs D nt,a 53,55 ou 58 db (voir chapitre acoustique). STRUCTURE Ubât Le garde fou donné pour chaque paroi correspond au seuil minimal d isolation en dessous duquel l isolation insuffisante de cette paroi rend le bâtiment non réglementaire. H H2 H3

3 complexe de doublage Les complexes de doublage se présentent sous forme de panneaux hauteur d étage et existent en plusieurs versions ; ils sont toujours constitués d un parement en plaque de plâtre et d un isolant contre collé qui peut être aussi bien de la laine de verre, de roche ou du plastique alvéolaire (extrudé, expansé, polyuréthanne). Ce produit est disponible en différentes hauteurs et épaisseurs et peut être utilisé aussi bien en rénovation qu en construction neuve. SCHÉMA DE PRINCIPE Le principe de mise en œuvre est le même, quel que soit le type de complexe de doublage choisi. Les panneaux sont collés à l aide de plots de mortier colle. Cette solution permet de rattraper des inégalités de planéité du support inférieures à 5 mm. MISE EN ŒUVRE Plot de colle Mur Ses atouts Excellente performance thermique et acoustique. Disponible avec pare-vapeur ou non. Répond aux critères du système masse-ressort-masse. Rapidité de mise en œuvre. Tout en un (isolation + une surface finie. prête à peindre, à tapisser...). Pose sur murs réguliers. Corrige les petites irrégularités des murs existants. Panneau manufacturé. Répond aux exigences des labels qualitel et Vivrelec. Economique. Facilité de mise en œuvre. Pas de pont thermique intégré. Complexe de doublage Parement : plaque de plâtre standard ou spéciale selon fabrication et ouvrage à réaliser (pré-imprimée, hydrofuge, haute dureté ) + isolant laine minérale/mousse plastique alvéolaire. Murs intérieurs Nota : le choix de la colle est fonction du type de support. Supports neufs : tous les mortiers adhésifs faisant l objet d avis technique favorable pour ce type de complexe. Supports anciens : colle néoprène prête à l emploi pour les complexes de laine minérale. Préparation du panneau Découper les panneaux à hauteur du plafond moins 0 mm environ. Disposer le panneau à plat sur un support et procéder à l encollage. Doublage polystyrène Déposer la colle par plots sur l isolant (0 environ par m 2 ). Traçage H moins 5 mm Pour obtenir une bonne verticalité du revêtement et l affleurement des panneaux avec les menuiseries extérieures, le tracé de la paroi finie est reporté au sol et au plafond tout en tenant compte de l épaisseur du panneau, augmentée de 0 mm environ (correspondant à l épaisseur du mortier adhésif ou à celle des tasseaux dans le cas de pose vissée). Doublage laine minérale Avec le mortier adhésif dilué à raison de 0,55 litre/kilo, imprégner la laine à l emplacement des plots pour constituer un primaire d accrochage (bandes parallèles) puis déposer 8 à 9 plots par m 2, de 5 cm de diamètre et de 0 à 5 mm d épaisseur. H 2 Mise en place des panneaux Pose du panneau contre le mur à isoler. Réglage du panneau. Finition Après séchage, retirer les cales. Réaliser l étanchéité en pied de doublage et effectuer les joints entre les panneaux ainsi que la jonction avec le plafond à l'aide de bandes et d enduit faisant l objet d un avis technique pour l utilisation sur plaque de plâtre. Pour les angles saillants, utiliser de la bande armée, des cornières d angle métalliques ou plastique. NB : s assurer auprès de votre conseiller de la nécessité ou pas de mettre la bande primaire d accrochage avant les plots (double encollage), selon la prescription des différents industriels. 3 Nettoyer le sol le long du mur. Disposer au pied du mur des cales d environ 0 mm d épaisseur pour supporter le doublage durant la prise de colle. Dresser le panneau et faire adhérer la colle sur le mur en appuyant fortement. Régler l aplomb du panneau en modifiant l épaisseur des cales et frapper à plat à l aide d une règle sur toute la surface du panneau. 4 4

4 complexe de doublage (suite) POINTS SINGULIERS LOCAUX HUMIDES Dans le cas de pièces humides, choisir un complexe de doublage avec un parement hydrofuge. La partie basse des panneaux doit être protégée contre les remontées d humidité sur une hauteur d au moins 2 cm au-dessus du sol fini (locaux EB) ou par une sous couche de protection (Prégytanche, Knauf étanche, Placo étanche). Dans le cas de receveur de douche et baignoire, la sous-couche est appliquée derrière les appareils en cas d utilisation plaques standards jusqu à 0 cm au dessous des apparents. (C.F. chapitre locaux humides). Précautions à prendre en partie basse Plot de colle Plinthe Bande de calfeutrement en laine de verre ou mousse polyuréthanne Pièce sèche et humide (DTU 25-42) Calfeutrer le pied du doublage pour éviter les passages d air. Parement Etanchéité à l air et à l eau Tapée intérieure Précautions à prendre au droit des ouvertures Assurer l étanchéité à l air et à l eau entre maçonnerie et menuiserie. Vous reporter aux DTU 36. et 37. Sous-couche sur la hauteur carrelée Bande d étanchéité Complexe en plaques Pièces EB + P (salle de bains, douches) Plot de mortier adhésif Précautions à prendre au droit du plafond Assurer l étanchéité entre plafond et mur extérieur avant la pose du doublage. Pose sur sol brut Mortier adhésif Joint d étanchéité Bande de désolidarisation (polystyrène) 20 mm Chape ciment Polyane 00 microns recoupé après réalisation de la chape Chape ciment Couper la plaque de plâtre en pied pour éviter les remontées par capilarités ou protéger le pied du doublage par un film polyane. Remarques : les complexes de doublage sont disponibles avec un pare-vapeur P3 pour les zones froides (altitude > 900 m (cf DTU THU). En complément aux règles et aux indications des fabricants, se référer aux DTU ouvrages de doublage et habillage en complexe et sandwiches plaque de parement en plâtre isolant, DTU 25.4 parement plâtre, DTU 23. parement et mur béton. Les locaux humides exigent un parement hydrofuge. 42

5 complexe de doublage (suite) POINTS SINGULIERS (suite) Pose par vissage des doublages (déconseillé avec des complexes acoustiques) Ce mode de pose est utilisé en rénovation, lorsque l état du mur ne permet pas de collage. Les complexes de doublage sont vissés sur des tasseaux de bois ou profilé métallique. Pour de plus amples renseignements, se reporter au chapitre 3 du cahier des clauses techniques du DTU Les complexes de doublage sont vissés sur des tasseaux de bois de 60 mm de largeur. Si l épaisseur de l isolant est inférieure à 50 mm, un tasseau de 50 mm de large est suffisant. La longueur des vis doit être égale à l épaisseur du doublage, augmentée de 30 mm (les vis doivent être protégées de la corrosion). Dans le cas de murs déformés, caler les tasseaux pour assurer l aplomb. Murs intérieurs Pose des doublages parallèles aux ossatures. Entraxe : 0,30 m pour les doublages laine minérale, 0,40 m pour autres doublages. Nota Dans le cas de panneaux collés superposés, introduire un renfort bois à la jonction des deux panneaux, dans le cas où la hauteur sol/plafond est : > 3,60 m pour les complexes de doublage avec isolant de plastique alvéolaire > 3,00 m pour les complexes de doublage avec isolant de laine minérale. Complexe de doublage : pose collée Pose des doublages perpendiculaires aux ossatures. Entraxe : 0,50 m pour les doublages laine minérale, 0,60 m pour autres doublages. Contre-cloison complexe doublage Relevé d étanchéité Exutoire Cornière d évacuation Dans le cas de réalisation de murs très exposés aux intempéries, choisir la pose sur tasseaux verticaux. Ces dispositions sont complétées par un système de recueil et d évacuation des eaux éventuelles d infiltration (cornière, rigole...). Les dispositions particulières à prendre sont identiques aux précautions pour les doublages collés. Descriptif quantitatif pour m 2 d ouvrage Complexe de doublage Plastique alvéolaire Laine minérale X... m 2 surface de votre mur Produits Complexe Mortier Bande à joint Enduit Bande de adhésif en poudre OU Enduit en pâte prêt à l emploi calfeutrement,05 m 2,80 kg,50 m 0,35 kg 0,47 kg 0,50 m,05 m 2 3 kg,50 m 0,35 kg 0,47 kg 0,50 m Consommation moyenne : elle peut varier légèrement selon les différents fabricants et les spécificités d ouvrage. Vide non déduit avec coefficient de perte de 5 %. Ne pas oublier les bandes ou cornières pour renfort d angle saillant et le traitement spécifique en pièces humides. 43

6 complexe de doublage (suite) PLUS RW EST ÉLEVÉ PLUS LA PAROI EST EFFICACE ACOUSTIQUE INFO Exemple de performance acoustique indice d affaiblissement R W (C;C tr ) Les courbes et calculs pour les parois support ci-dessous ont été obtenus selon pr EN ISO Paroi béton 6 cm Paroi parpaing creux 20 cm 86 db 33 db R w + C = 53 db Autres références (RE CSTB n AC 98-26) Paroi béton 6 cm Épaisseur du complexe R W (C ;C tr) R Rose R Route db db(a) db(a) Mur seul 60 (-2;-6) avec complexe 57 (-2;-7) de doublage th38 avec complexe de doublage 65 (-4;-) laine de roche Mur seul complexe PSE ultra ThA R W + C R W (C; C tr ) R rose R route db db (A) db (A) 57 (-;-4) (-3;-8) db R W (C; C tr ) db R rose db (A) R route db (A) Mur seul 56 (-2;-4) complexe PSE ultra ThA (-3;-0) R W + C + 7 db Paroi parpaing creux 20 cm Épaisseur du complexe R W (C ;C tr) R Rose R Route db db(a) db(a) Mur seul 56 (-;-4) avec complexe 58 (-3;-7) de doublage th38 avec complexe de doublage 65 (-3;-0) laine de roche Paroi brique creuse G7 Paroi carreau de plâtre 7 cm Paroi brique 20 cm Épaisseur du complexe R W (C ;C tr) R Rose R Route db db(a) db(a) Mur seul 45 (0;-2) avec complexe 5 (-;-5) 5 46 de doublage th38 avec complexe de doublage 59 (-3;-9) 57 5 laine de rochel Paroi carreau 7 cm Mur seul complexe PSE ultra ThA R W + C R W (C; C tr ) R rose R route db db (A) db (A) 42 (-;-2) (-2;-7) db Mur seul complexe PSE ultra ThA R W + C R W (C; C tr ) R rose R route db db (A) db (A) 35 (-;-3) (-;-7) db Épaisseur du complexe R W (C ;C tr) R Rose R Route db db(a) db(a) Mur seul 34 (0;-2) avec complexe 4 (-;-4) 4 36 de doublage th38 avec complexe de doublage 49 (-2;-7) laine de roche Performances acoustiques minimales du complexe de doublage thermo-acoustique en PSE ULTRA ThA Type béton 6 cm Parpaing creux 20 cm Brique creuse 20 cm Carreau plâtre 7 cm > = + db > = + 2 db > = + 7 db > = + 6 db Les performances indiquées sont des valeurs minimales en l état des PV actuels Le nouveau complexe de doublage thermo-acoustique en PSE ULTRA ThA présente des performances d isolation au moins égales à celles des complexes à base de laine minérale; améliorant sensiblement l indice d affaiblissement acoustique du mur (environ db en épaisseur ), il satisfait à la solution de base des exemples de solutions du CSTB vis à vis de la réglementation acoustique en matière d isolation aux bruits aériens et offre par ailleurs une réponse optimale aux exigences des labels Qualitel et Qualitel Confort Acoustique. 44

7 contre cloison à ossature métallique La construction des contre-cloisons légères sur ossature métallique est régie par le même grand principe et ce quels que soient les différents fabricants : c est la réalisation d un doublage isolant thermo-acoustique par un assemblage mécanique simple : un mur extérieur, un mur porteur (construit en béton, parpaings, ou briques, etc...) plus un isolant et pour finir une contre-cloison en ossature métallique. Cette ossature métallique est composée d une lisse basse et haute + fourrures intermédiaires. Cette technique permet de réaliser une véritable enveloppe thermo-acoustique. SCHÉMA DE PRINCIPE Lisses haute et basse 2 Fourrures verticales (espacées de 60 cm) 3 Maintien de la laine et appui intermédiaire 4 Laine minérale semi-rigide MISE EN ŒUVRE 4,30 m maximum Ses atouts Désolidarisation du mur. Excellente performance thermique et acoustique. Pose modulable à sec. Choix du parement (plaque de plâtre standard, pré-imprimée, hydrofuge). Calfeutrement total immédiat. Grande hauteur possible. Pare-vapeur intégré. Passage facile des gaines électriques sans dégrader l isolant. Contrôle et réglage à tout moment. Pose de l isolant en continu diminuant les risques de ponts thermiques. Pose assez rapide. Ossature légère. Solution économique. Optimisation de surface habitable. Adaptation à tous types de bâtiment, neufs comme anciens. Répond aux exigences des labels Vivrélec et Qualitel. Adaptable à tous les supports même très irréguliers. Murs intérieurs Pose de l ossature Commencer par repérer l emplacement des cornières au sol. Dans le cas d une paroi comportant un ouvrant (fenêtre, porte), le nu intérieur de la menuiserie fixe la limite de l espace disponible pour l isolant et le parement. Repérer au sol cette limite, puis tracer un trait continu en retrait par rapport à cette première marque de l épaisseur du parement choisi. Placer la face extérieure de votre cornière en affleurement avec ce trait continu ; elle constitue le point de fixation de la face intérieure de votre parement Mise en place de l isolant Sur le mur, fixer les fourrures horizontales à environ,20-,30 m du sol. Les entretoises seront placées et fixées verticalement, tous les 600 mm, nécessitant la mise en place d appuis intermédiaires. (Pour une hauteur sous plafond inférieur à 2,60 m, un seul appui est nécessaire). Couper les lés de laine minérale de longueur égale à la hauteur sous plafond majorée d un centimètre. Puis embrocher la laine sur l appui intermédiaire. L isolant doit être parfaitement positionné bord à bord. La jonction de celui-ci peut être complétée par une bande adhésive. Le pare-vapeur sera orienté vers le côté chaud de la pièce. Reporter la position de la cornière basse au plafond à l aide d un fil à plomb pour le repérage et la fixation de la cornière haute. Les cornières sont fixées par vissage/chevillage, etc. 45 RETROUVEZ UNE LISTE COMPLÈTE DE TOUS NOS PRODUITS ET DE LEURS CARACTÉRISTIQUES EN PAGE 44.

8 contre-cloison à ossature métallique (suite) MISE EN ŒUVRE (suite) Pose des fourrures Vérification de la planéité 5 Découper la fourrure 6 verticale de longueur égale à la hauteur sous plafond minorée d un centimètre. Clipser les fourrures sur l appui intermédiaire. Prendre soin de les engager derrière les cornières hautes et basses. Les visser en vérifiant préalablement que celles-ci soient Finition parfaitement 7 perpendiculaires aux cornières hautes et basses. On peut aussi plus simplement glisser les fourrures dans le U des lisses en remplacement des cornières. Le faux aplomb sur environ 2,50 m ne doit pas excéder 5 mm sur la cloison. L aplomb se vérifie en utilisant une règle de 2 m. Faire le réglage nécessaire pour établir une parfaite planéité. Pose du parement, (le choix du type et du nombre de plaques de plâtre : hydrofuge, résistance au feu, haute dureté, dépendra des caractéristiques de l ouvrage à réaliser) après passage des gaines et conduits. Les joints sont traités de manière traditionnelle (bandes, enduits). Plafond BA 3 Rondelle de maintien KIT RENO Laine minérale Mur ancien à isoler Rail Sol Plafond BA 3 KIT RENO sans rondelle de maintien Laine minérale Mur ancien à isoler Rail Sol Le plus : Fixation de fourrures avec l utilisation de laine minérale spécialement adaptée pour l isolation thermique et acoustique des contre-cloisons à ossature métallique en rénovation. Parfaitement adaptée aux murs porteurs trés irréguliers.. Une tige filetée de longueur 80 mm. Cette tige sera coupée à la longueur voulue lors de la mise en oeuvre, en fonction de la profondeur du faux-aplomb à traiter. Une rondelle plastique rigide qui a pour fonction de maintenir la laine de verre en contact avec la plaque de plâtre et ce quelle que soit la profondeur du faux-aplomb. POINTS SINGULIERS Angle sortant Angle rentrant Angles rentrants et sortants Les ossatures métalliques permettent la réalisation des angles rentrants et sortants. Une cornière métallique peut remplacer la fourrure dans les angles. Cas des pièces humides La préconisation de plaque de plâtre hydrofuge est nécessaire, on veillera au traitement particulièrement des pieds droits (souscouche de protection à l eau). (Se reporter au chapitre locaux humides page 96). Il est recommandé de renforcer l ossature métallique autour des ouvrants. Une fenêtre doit être renforcée par deux fourrures verticales positionnées de chaque côté. Le renforcement horizontal se fait à l aide de deux cornières retaillées. En complément des règles et indications des fabricants, se référer aux DTU 25.4 mise en œuvre des contre-cloisons sur ossature bois ou métallique. Passage des gaines électriques Elle sont mises en place après la pose des fourrures. Cette disposition ne détériore pas l isolant et garantit intégralement les qualités thermiques de l ouvrage. Réaction au feu La résistance au feu dépend du type de plaque de plâtre sélectionné. Les plaques de plâtre standards sont M et répondent aux exigences courantes en résidentiel. 46

9 contre cloison à ossature métallique (suite) POINTS SINGULIERS (suite) Doublages avec cornière et fourrures entraxe 0,60 m Nombre et type de plaques de parement Distance entre les appuis intermédiaires x 3 ou x 5,30 m x 8,40 m x 23,60 m 2 x 23,60 m 3 x 3,80 m Hauteur maxi 5,30 m Hauteurs maximales sans reprise intermédiaire (en m) Doublages avec rails et montants entraxe 0,60 m Avis technique Ossature horizontale R26 R36 R48 R70 R90 Ossature verticale M26 M26D M36 M36D M48 M48D M70 M70D M90 M90D Inertie des montants en cm 4 0,8,6,9 3,6 2,9 5,8 7,7 5,4 3,7 27,4 Nombre et type de plaques de parement x 3 ou x 5 x 8 x 23 2 x 3 3 x 3,50,80,90 2,20 2,0 2,50 2,70 3,20 3,0 3,70,60,90 2,00 2,30 2,5 2,60 2,80 3,30 3,20 3,80,70 2,00 2,0 2,45 2,30 2,75 2,95 3,50 3,40 4,05,70 2,00 2,0 2,45 2,30 2,75 2,95 3,50 3,40 4,05,90 2,25 2,35 2,75 2,60 3,0 3,35 3,95 3,85 4,55 Murs intérieurs Descriptif quantitatif pour m 2 d ouvrage (parement simple : correspond au modèle de la mise en œuvre) Produits contre cloison Laine Fourrure Cornières Appui Plaque Vis plaque Bande Enduit Enduit prêt à ossature métallique minérale (haute et basse) intermédiaire de plâtre de plâtre à joint en poudre OUà l emploi,05 m 2 2,30 m 0,90 m pièce,05 m 2 2 pièces,50 m 0,35 kg 0,47 kg X... m 2 surface de votre mur *Consommation moyenne : elle peut varier légèrement selon les différents fabricants et les spécificités d ouvrage. Ne pas oublier : bande ou cornière de renfort d angle pour les angles saillants. ACOUSTIQUE INFO ( Source BPB Placo) Parpaing creux 20 cm Brique 20 cm R W R Rose R Route db db(a) db(a) Mur seul 56 (-;-4) x 3 + laine 70 (-2;-7) de 45 mm 2 x 3 + laine 72 (-;-6) de 85 mm R W R Rose R Route db db(a) db(a) Mur seul 45 (0;-2) x 3 + laine 68 (-2;-8) de 45 mm 2 x 3 + laine 73 (-2;-7) de 85 mm R Rose db(a) R Rose db(a) + +4 R W +4-6 (db) (-;-3) (0;-2) Nouvelle Réglementation Acoustique NRA Les arrêtés du 30 juin 999 relatifs aux caractéristiques acoustiques pour les bâtiments d habitation faisant l objet de permis de construction depuis le er janvier 2000 imposent : R Rose db(a) R Route db(a) R W db (-2;-6) (-2;-5) D nt,a,tr 30 db Isolation aux bruits aériens en façade D nt,a 53 / 55 ou 58 db Isolation aux bruits aériens intérieurs 47

10 contre cloison à ossature métallique (suite) ACOUSTIQUE INFO (suite) Explication : transmissions directes et latérales Les doublages ont une incidence sur l isolement aux bruits aériens, tant au niveau des transmissions directes qu au niveau des transmissions latérales. Celles-ci, essentielles dans les calculs acoustiques, ne doivent pas dégrader les qualités acoustiques des parois séparatives. Ce type de système supprime l influence négative des transmissions latérales. Transmissions directes TD * Paroi séparative nue Paroi séparative avec doublage thermo-acoustique souple Paroi séparative avec doublage rigide de faible épaisseur Transmissions latérales TL * Paroi latérale nue Amélioration de l isolement (diminution des transmissions directes) Paroi latérale avec doublage thermo-acoustique souple Dégradation de l isolement (augmentation des transmissions directes) Paroi latérale avec doublage rigide de faible épaisseur * Source NRA Ministère du logement Amélioration de l isolement (diminution des transmissions latérales) Dégradation de l isolement (augmentation des transmissions latérales) NOUVEAU Solutions acoustiques minces performantes Spéciales réhabilitation plafonds et murs où le gain de place est important. ère solution : panneau composé de plaques de plâtre collées en usine sur l isolant acoustique. Désormais une solution innovante pour réduire les nuisances sonores. Un panneau alliant une performance acoustique avec une épaisseur d encombrement optimale. Le produit peut être posé rapidement sur vos murs et plafonds (source BPB Placo. Produit placosilence). 2 ème solution : système à ossature métallique où l isolant acoustique est emboîté sur les appuis intermédiaires qui recevront les fourrures qui supporteront le parement de finition choisi. Les ossatures métalliques Lisse : profilé métallique en forme de U permettant d encastrer les fourrures. Fourrure : profilé métallique standard servant de support aux parements Profil 2 Fixation au support : les profils sont fixés au mur tous les 73 cm ou au plafond tous les 55 cm par des fixations traditionnelles (chevilles) disposées tous les 55 cm. Les profils sont à 5 cm minimum des bords des panneaux. 3 Lame d air : la lame d air permet d intégrer des câbles électriques et de faciliter la distribution du courant électrique dans la pièce. 4 Panneau acoustique 5 Fixation du panneau sur les profils : le panneau est fixé sur les profils à l aide de vis, de 40 mm de longueur impérativement, disposées tous les 30 cm et jamais à moins de 47 cm du bord des plaques. La laine de verre Soniroll Les appuis intermédiaires Entretoises Le parement Liberté de choix du parement (plaque de plâtre, lambris bois, lambris PVC). Choix de la qualité du parement final (BA3, BA5, BA8, Hydro ou Haute Dureté). Choix du nombre de parements. Choix de la finition (plaque blanche ou lambris couleur). 48

11 contre-cloison maçonnée La construction des contre-cloisons maçonnées est régie par le même grand principe et ce quels que soient les différents fabricants. Un mur extérieur, (mur porteur, construits en béton, parpaings, ou briques, etc.) plus un isolant et pour finir une contre-cloison en carreaux de plâtre ou en brique plâtrière généralement, c est la construction dite traditionnelle. Une contre-cloison maçonnée offre une excellente résistance mécanique, un bon comportement thermo-acoustique, mais c est une formule lourde qui occasionne des surcharges de poids. SCHÉMA DE PRINCIPE Déterminer l épaisseur de l isolant en fonction des exigences de la réglementation thermique. LA TRADITION Ses atouts Excellente résistance mécanique et thermo-acoustique. Etanchéité à l air. Son aspect massif sécurise. Résistance aux chocs. Résistance aux fixations lourdes. Désolidarisation du mur. Enduit plâtre. Passage facile des gaines. Pose sur murs réguliers ou irréguliers. Bonne performance acoustique (système Masse -Ressort Masse). Mur extérieur Isolant Briques plâtrières, carreaux de plâtre, etc... Murs intérieurs 2 MISE EN ŒUVRE Solution laine minérale Les panneaux semi-rigides (petit format) sont soit collés à la maçonnerie avec des colles en poudre à base de plâtre, soit bitumineuses, prêtes à l emploi, etc. Ils sont posés à joints vifs en commençant par le bas. 2 Les panneaux roulés semi-rigides sont fixés mécaniquement à la paroi. 3 Les panneaux roulés de grande dimension offrent une totale continuité de l isolation thermique. 3 Parement brique plâtrière, carreau de plâtre, etc. Plâtre de finition Solution panneau plastique alvéolaire Les panneaux munis de rainures et languettes sur les 4 côtés sont calés verticalement entre le sol et le plafond. Ils sont posés jointifs aux angles et sont parfaitement en contact entre eux pour éviter les ponts thermiques. Mur de support 2 Isolant 3 Contre-cloison brique plâtrière ou carreaux de plâtre 3 2 Pour s assurer d une parfaite continuité du pare-vapeur, l utilisation d une bande adhésive de 50 mm sur les joints est nécessaire. La contre-cloison est montée sans comprimer l isolant. ACOUSTIQUE INFO Exemple d affaiblissement acoustique Paroi Mur nu Efficacité Contre-cloison de carreaux de plâtre désolidarisés, épaisseur de 5 cm + isolation polystyrène Th 38 adaptée pour mur épaisseur 8 cm + mur bloc béton creux de 20 cm + enduit extérieur de,5 cm. Contre-cloison de briques plâtrières désolidarisées + laine de verre semi-rigide épaisseur 75 mm + briques alvéolaires creux de 20 cm + enduit R rose R W+ C R rose R W+ C R rose R W+ C en db(a) en db en db(a) en db en db(a) en db Remarques : la construction doit tenir compte des prescriptions suivantes : DTU 20. pour l exécution de travaux de maçonnerie, DTU 25-3 pour l exécution de travaux en carreaux de plâtre. Pour les pièces humides, il est conseillé d utiliser des carreaux de plâtre ou plaques de plâtre hydrofuges. La contre-cloison doit être munie d un film étanche qui remonte jusqu à 2 cm du sol fini. Le pare-vapeur de la laine minérale doit être orienté vers le côté chaud de la pièce. Pour une meilleure acoustique des cloisons maçonnées, il est nécessaire de désolidariser la cloison du gros œuvre à l aide d une bande résiliente. Réaction au feu Les contre-cloisons en brique ou en carreaux de plâtre assurent une protection efficace contre les incendies. 49

12 Tableau de synthèse des performances produits Produits et dimensions les plus couramment utilisés permettant de satisfaire aux exigences de la réglementation thermique Solution complexe de doublage Type d isolant Laine de verre Laine de roche Polystyrène expansé Th38 Polystyrène expansé Th35 Marque ISOVER POLIGLAS THERMOLAN URSA ROCKWOOL KNAUF LAFARGE PLATRES BPB Placo LAFARGE PLATRES Produit Calibel Glascobel Acoustiplac Walltec 32 Labelrock Polyplac Th 38 Prégystyrène Th 38 Placomur Th 38 Prégystyrène Th 35 Dimension L x l mm x 200 Epaisseur en mm R = m 2.K/W 2,5 2,45 2,80 3,05 2,5 2,45 2,75 3,0 2,55 3,20,95 2,55 3,20 λ = W/m.K 0,033 0,033 0,032 0,032 Classement au feu Le complexe M ,0 2,40 Parement M 0, ,70 Isolant MO 3, ,90 2,5 Parement M 0, ,40 Isolant M4 2,70 2,35 2,90 0,035 Parement M Isolant M4 Certification Acermi Polystyrène expansé Th33 KNAUF X Therm 33 2,45 3,0 0,033 Parement M Isolant M4 contre cloison : maçonnée ou à ossature métallique Polystyrène KNAUF expansé Ultra LAFARGE PLATRES ThA BPB Placo Polystyrène extrudé KNAUF BPB Placo KNAUF Polyuréthanne LAFARGE PLATRES BPB Placo ISOVER Panneau à dérouler de POLIGLAS laine de verre semi-rigide à forte THERMOLAN résistance thermique revêtu sur URSA une face d un pare-vapeur ROCKWOOL (Panneau de laine de roche semi-rigide avec pare-vapeur kraft) X Therm 32 Pregymax 32 Doublissimo Polyplac XPS Placomur X Polyplac PUR Prégythanne Placotherm Monospace 36 ou monospace 36 contact Glascowool P07 Acoustilaine 035 PRK 36 Pavillon Ultrarock / 800 x600 ou / 800 x600 ou / 800 / 3600 x600 ou / 800 x600 ou ou 350 x ,95 2,25 2,55 2,85 0, , ,05 2,70 0,030 3, ,90 2,25 3,00 0,027 3,75 75 à 00 2,0 à 2,80 0, à 00 2,0 à 2,80 0, à 00,45 à 2,85 0, à 00 2,0 à 2,80 0, à 00 2,0 à 2,80 0,036 Parement M Isolant M4 Parement M Isolant M4 Parement M Isolant M4 50 RETROUVEZ UNE LISTE COMPLÈTE DE TOUS NOS PRODUITS ET DE LEURS CARACTÉRISTIQUES EN PAGE 7.

13 Tableau de synthèse des performances produits (suite) Solution Type d isolant Marque Produit Dimension L x l mm Epaisseur en mm R = m 2.K/W λ= W/m.K Certification Acermi contre-cloison : maçonnée ou à ossature métallique ISOVER Panneau à dérouler de POLIGLAS laine de verre semi-rigide de haute résistance thermique URSA revêtu d un pare-vapeur ROCKWOOL (Panneau de laine de roche semi-rigide avec pare-vapeur kraft) Panolène GR Roulé Glascowool P052 THERMOLAN Acoustiplus 032 PRK 4 HR Roulé Rockplus kraft ou ou 5400 x600 ou à 00,90 à 3,5 0, à 00 2,35 à 3,5 0, ou à 00 2,35 à 3,5 0, à 00,90 à 3,5 0, x à 00 2,25 à 3 0,033 Murs intérieurs ISOVER Panolène PB 350x à 00,60 à 2,65 0,037 contre-cloison maçonnée Panneau semi-rigide de laine de verre nu ou revêtu, sur une face, d un pare-vapeur Panneau à haute résistance thermique semi-rigide de laine de verre nu ou revêtu, sur une face, d'un pare-vapeur POLIGLAS THERMOLAN URSA ROCKWOOL (Panneau de laine de roche semi-rigide, revêtu d'un pare-vapeur kraft polyéthylène) ISOVER POLIGLAS THERMOLAN URSA ROCKWOOL (Panneau de laine de roche rigide avec parevapeur papier kraft) Glascowool P05 TP 6 (nu) TP 26 (revêtu) URSA PRK 3 (revêtu) URSA PNU 30 (nu) Rockmur kraft 20.6 ou 20 (nu) 350x à 00,60 à 2,70 0, x à 00,60 à 2,65 0, x à 00,60 à 2,65 0, x à 20,60 à 3,20 0,037 Panolène GR 350x à 00,90 à 3,5 0,032 Glascowool P x à 00,90 à 3,5 0,032 TP 238 (revêtu) TP 38 (nu) 350x à 00,90 à 3,5 0,032 PNU 4 HR (revêtu) PNU 40 HR (nu) Rockplus kraft x à 00,90 à 3,5 0, x à 00 2,25 à 3 0,033 5 RETROUVEZ UNE LISTE COMPLÈTE DE TOUS NOS PRODUITS ET DE LEURS CARACTÉRISTIQUES EN PAGE 7.

14 Tableau de synthèse des performances produits (suite) Solution Type d isolant Marque Produit Dimension L x l mm Epaisseur en mm R = m 2.K/W λ= W/m.K Classement au feu Certification Acermi Panneau de polystyrène expansé BPB Placo KNAUF LAFARGE PLATRES Stisolmur Th 38 (à feuillures latérales) Knauf Therm Mur Th 38 (bord droit ou feuilluré) Unimat Mur Th 38 (feuillures longitudinales alternées) ou ou à 00,60 à 2,65 0,038 M4 60 à 00,60 à 2,65 0,038 M4 60 à 00,60 à 2,65 0,038 M4 BPB Placo Styrex Plus 2500 ou 250 x à 00 0,70 à 3,45 0,029 M contre-cloison maçonnée Panneau de polystyrène extrudé Panneau de mousse polyuréthanne DOW POLIGLAS THERMOLAN KNAUF LAFARGE PLATRES KNAUF Wallmate CW (rainures et languettes) HRE Glascofoam Polyfoam D 350 TG (rainuré et bouvetté) Knauf Foam MS droit (BD 2) sens long (2F) 2500 CN Styrodur (feuillures périmétriques alternées) Knauf Thane 24 (rainuré et bouvetté des 4 côtés) 2500x à 00 0,90 à 2,85 0,029 M 2500 ou 250 x ou 250 x ou 250 x ou 250 x ou 200 ou à 00 0,70 à 3,45 20 à 00 0,70 à 3,25 20 à 00 0,65 à 2,95 0,029 0,029 à 0,03 (selon épaisseurs) 0,030 à 0,034 (selon épaisseurs) M M M 20 à 70 0,65 à 2,05 0,030 M 30 à 00,20 à 4,5 0,024 M4 52 RETROUVEZ UNE LISTE COMPLÈTE DE TOUS NOS PRODUITS ET DE LEURS CARACTÉRISTIQUES EN PAGE 7.

15 Tableau de synthèse des performances produits Complexe de doublage Résistance Thermique m 2.K/W 3,75 3,50 3,25 3,00 2,75 2,50 2,25 2,00,75,50,25,00 0,75 2,70 2, ,5, , , Plaque de plâtre + polystyrène expansé Th38 2,90 2,35, , Plaque de plâtre + polystyrène amélioré thermiquement Th33 Plaque de plâtre + polystyrène expansé Th35 3,0 2,45, , , , , , , Plaque de plâtre + polystyrène extrudé Plaque de plâtre + polystyrène expansé Ultra ThA 3,40 2,70 2,40 2, , , , ,75 3,00 2, , , , Plaque de plâtre + laine de roche Plaque de plâtre + mousse polyuréthanne 3,00 2, ,40 2,0 0+70, , , , ,20 2,55, , Murs intérieurs Plaque de plâtre + laine de verre (Lambda 32) 0,50 0, , Plus la valeur de la résistance thermique est élevée, meilleur est le pouvoir isolant. Pour une même performance thermique, l épaisseur de l isolant varie en fonction de sa nature. 53 RETROUVEZ UNE LISTE COMPLÈTE DE TOUS NOS PRODUITS ET DE LEURS CARACTÉRISTIQUES EN PAGE 7.

16 Isolation Nnotes

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

Contre-cloisons CARREAUX PF3

Contre-cloisons CARREAUX PF3 Doublages isolants Prescription Doublages isolants thermiques PRÉGYSTYRÈNE Th38 78 PRÉGYRÉTHANE 3 8 Doublage isolant thermique et acoustique PRÉGYMAX 3 80 Quantitatifs DOUBLAGES PRÉGY ------------------------------------------------------------

Plus en détail

Doublages isolants. Description. 02 Doublages isolants C02 001 a

Doublages isolants. Description. 02 Doublages isolants C02 001 a 02 Doublages isolants Doublages isolants Description Les plaques techniques pouvant être utilisées en parement des complexes sont : Placomarine, PlacoPremium, Placomarine Premium, Placo Phonique et Placo

Plus en détail

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS Maryse SARRE CSTB Expérience française dans le domaine de l isolation par l intérieur en construction neuve ou en rénovation Journée 16 septembre 2010 PAGE 1 Techniques

Plus en détail

PRÉGY CHRONO RÉNO. Système isolant autoportant. Le doublage qui révolutionne la rénovation FRANCE FABRIQUÉ EN

PRÉGY CHRONO RÉNO. Système isolant autoportant. Le doublage qui révolutionne la rénovation FRANCE FABRIQUÉ EN PRÉGY CHRONO RÉNO Le doublage qui révolutionne la rénovation Système isolant autoportant FABRIQUÉ EN FRANCE PRÉGY CHRONO RÉNO Un système complet de mise en œuvre Avec le système PRÉGY CHRONO RÉNO, vous

Plus en détail

Isoler par l intérieur un mur du froid et de la chaleur

Isoler par l intérieur un mur du froid et de la chaleur Isolation thermique Septembre 2003 Code : F38140000 Résidences Inter à Coignières Isoler par l intérieur un mur du froid et de la chaleur Panneaux Doublissimo, Placomur, Placotherm, Système Placostil Vous

Plus en détail

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3 DOSSIER TECHNIQUE CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT2 DT3 RESSOURCES (Cloison sur ossature métallique, acoustique ) DT4 Contexte

Plus en détail

Guide de l isolation 03/2007 Isolation des murs

Guide de l isolation 03/2007 Isolation des murs Isolation des murs Guide de l isolation 03/007 Isolez, économisez : maisons individuelles Maison en 960, non isolée Maison en 98 Excellent Economie d énergie Classique Consoation annuelle pour le chauffage

Plus en détail

Le doublage haute performance thermique et acoustique Polyplac Phonik

Le doublage haute performance thermique et acoustique Polyplac Phonik Polyplac Phonik RT 01 Tout est plus simple avec Knauf! Longueurs : 0, 00, 800 et 3000 mm Largeur : 100 mm épaisseur de l isolant : de 40 à 140 mm Conforme à la norme NF EN 13 Performances thermiques :

Plus en détail

mb rock mb rock + 0,40

mb rock mb rock + 0,40 MB ROCK & MB ROCK + mb rock mb rock + MB ROCK est un panneau rigide avec bord flexible pour l isolation des constructions à ossature bois entre montants structurels. MB ROCK + est un panneau rigide double

Plus en détail

Eurothane G, le panneau complexe de doublage d isolation thermique haute performance.

Eurothane G, le panneau complexe de doublage d isolation thermique haute performance. Eurothane G, le panneau complexe de doublage d isolation thermique haute performance. L Eurothane G isole très efficacement les murs sans perdre d espace. Cet atout, combiné à sa légèreté, le rend particulièrement

Plus en détail

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés Gérard SIMIAN - Jacques DALIPHARD - Pascal LOCOGE Colloque CIDB du 26 novembre 2008 Bâtiments existants Les

Plus en détail

Combles. perdus. Isolation. Réglementation thermique acoustique > P.8. Tableau de synthèse des performances produits > P.14

Combles. perdus. Isolation. Réglementation thermique acoustique > P.8. Tableau de synthèse des performances produits > P.14 Isolation Combles perdus Réglementation thermique acoustique > P.8 Isolation monocouche bicouche > P.9 Isolation sur sol plan > P.3 Tableau de synthèse des performances produits > P.4 Introduction Vos

Plus en détail

GAMME SANDWICH. Isolant : Polystyrène PG Th 32 thermo-acoustique.

GAMME SANDWICH. Isolant : Polystyrène PG Th 32 thermo-acoustique. GAMME SANDWICH Descriptif Général Parement supérieur : Panneau de particules de bois 10 mm hydrofuge (P5), pouvant recevoir sur demande 2 contrelattes en bois de section 25 x 27, permettant de reconstituer

Plus en détail

CONSTRUCTIONS PLAFONDS À OSSATURE BOIS

CONSTRUCTIONS PLAFONDS À OSSATURE BOIS CONSTRUCTIONS PLAFONDS À OSSATURE BOIS 294 LES SOLUTIONS PLACO POUR LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS P.296 DESCRIPTION & MISE EN ŒUVRE DES SOLUTIONS A Mur de construction ossature bois avec plaques Placo

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6 réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6 LOT N 4 CLOISONS - PLAFONDS Sommaire Chapitre I - PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES...2 Chapitre II -

Plus en détail

Complexes de doublage Polyplac et Polyplac Phonik

Complexes de doublage Polyplac et Polyplac Phonik Complexes de doublage Polyplac et Polyplac Phonik Fiche produit Catalogue 0 p. 0 et voir ci-dessous. Pose par collage Travaux préparatoires On suivra les dispositions suivantes : le support doit être sain,

Plus en détail

thermique (m².k/w) Nombre de panneaux / palette Nombre de Résistance m²/ palette Epaisseur totale (panneau + 2 parements) Plaque standard

thermique (m².k/w) Nombre de panneaux / palette Nombre de Résistance m²/ palette Epaisseur totale (panneau + 2 parements) Plaque standard Panneau sandwich en laine de roche mono densité et plaques de plâtre standard ou hydrofugé. le + produit : des performances acoustiques testées en laboratoire. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Performances

Plus en détail

Doublages isolants. Description. 02 Doublages isolants C02 001 a

Doublages isolants. Description. 02 Doublages isolants C02 001 a 02 Doublages isolants Doublages isolants Description Placomur Ultra Placotherm Placomur X Les notions d acoustique et de thermique dont il est fait état dans ce cahier sont définies dans les fiches R01

Plus en détail

seules les performances comptent!

seules les performances comptent! PLâTRES ISOLATION doublages Prégymax 29.5 seules les performances comptent! th th thermique et acoustique Prégymax 29.5 GARDEZ UNE LONGUEUR D AVANCE Fort du succès de PRÉGYMAX 32, Lafarge Plâtres innove

Plus en détail

Le doublage haute performance Polyplac

Le doublage haute performance Polyplac Le doublage haute performance Polyplac RT 01 Tout est plus simple avec Knauf! Longueurs standards : 500, 600, 700 mm Autres longueurs : 800, 3000 mm Largeur : 100 mm épaisseur de l isolant : de 0 à 140

Plus en détail

DOUBLAGES DE MURS EN PLAQUES SUR OSSATURE INDEPENDANTE...

DOUBLAGES DE MURS EN PLAQUES SUR OSSATURE INDEPENDANTE... Référence : 11-14-00 PLATRERIE Page 10-1 PLATRERIE PRESCRIPTIONS PARTICULIERES 2 PRESTATIONS GÉNÉRALES À LA CHARGE DE L'ENTREPRISE... 2 ISOLATION... 2 ISOLATION DE PLAFOND PAR LAINE DE VERRE EN ROULEAU...

Plus en détail

Conseils de pose : isolation des murs

Conseils de pose : isolation des murs MISE EN ŒUVRE - FACILE A POSER Conseils de pose : isolation des murs Le produit se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 20-1 : Parois et murs en maçonnerie de petits éléments,

Plus en détail

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. La cloison de doublage, aussi appelée contre-cloison ou doublage, FERMACELL est destinée à être

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil

Doublages thermo-acoustiques Placostil 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil Description Les doublages Placostil renforcent les caractéristiques thermiques et acoustiques des parois auxquelles

Plus en détail

Placomur Ultra 32. Le nouveau standard de l isolation. Janvier 2010 - F3995

Placomur Ultra 32. Le nouveau standard de l isolation. Janvier 2010 - F3995 Placomur Ultra 32 Le nouveau standard de l isolation Janvier 2010 - F3995 Gamme Isolation 1 2 Placomur Répondant efficacement, aujourd hui comme demain, aux exigences des réglementations thermiques, Placomur

Plus en détail

Optex. La solution d isolation thermo- acoustique des murs par l extérieur sous bardage rapporté

Optex. La solution d isolation thermo- acoustique des murs par l extérieur sous bardage rapporté Optex La solution d isolation thermo- acoustique des murs par l extérieur sous bardage rapporté Optex, les solutions d isolation par l exté Description La gamme Optex est une sélection d isolants et de

Plus en détail

Doublage haute performance thermique Polyplac

Doublage haute performance thermique Polyplac Doublage haute performance thermique Polyplac R 01 lus s impl avec e Kna Tout e T st p uf! Le produit : présentation Longueurs standard : 500, 600, 700 mm Autres longueurs : 800, 3000 mm Polyplac est le

Plus en détail

BLOCS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX

BLOCS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX BLOCS ISOLANTS COFFRANTS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX LA FORMULE GAGNANTE POUR UN BÂTI DURABLE ET PERFORMANT SYSTÈME

Plus en détail

Chape sèche FERMACELL

Chape sèche FERMACELL Chape sèche Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Chape sèche de haute qualité adaptée à divers domaines d utilisation,

Plus en détail

BRIQUES DE STRUCTURE ET DE CLOISON

BRIQUES DE STRUCTURE ET DE CLOISON BRIQUES DE STRUCTURE ET DE CLOISON c e s t é l é m e n T E R R E Savoir-faire et innovation SOMMAIRE B RIQUES DE STRUCTURE Réglementation Briques C Briques C à barrettes 3 ACCESSOIRES DES BRIQUES DE STRUCTURE

Plus en détail

Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003. KNAUF Thane 24

Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003. KNAUF Thane 24 Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003 KNAUF Thane 24 KNAUF Thane 24 Panneaux isolants en polyuréthane Description Panneaux isolants en polyuréthane rigide KNAUF Thane 24 à performances thermiques

Plus en détail

Complexes de doublage Polyplac et Polyplac Phonik

Complexes de doublage Polyplac et Polyplac Phonik Polyplac et Polyplac Phonik Détail produit p. - voir ci-dessous Conditions préalables à la mise en œuvre Les précautions à prendre, avant l intervention de l entreprise de plâtrerie, concernent principalement

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil

Doublages thermo-acoustiques Placostil 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil Description Les doublages Placostil renforcent les caractéristiques thermiques et acoustiques des parois auxquelles

Plus en détail

Cloisons de distribution Caroplatre

Cloisons de distribution Caroplatre 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration

Plus en détail

PERFORMANCES ACOUSTIQUES :

PERFORMANCES ACOUSTIQUES : FICHE CONSEIL N 10 PERFORMANCES ACOUSTIQUES : LES BONNES PRATIQUES DE MISE EN ŒUVRE. La performance acoustique des ouvrages en plaques de plâtre (cloison, contre-cloison, plafond) dépend non seulement

Plus en détail

LABELROCK DIPLÔMES LA GAMME CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES ISOLER LES PAROIS VERTICALES EN COMPLEXE DE DOUBLAGE COLLÉ

LABELROCK DIPLÔMES LA GAMME CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES ISOLER LES PAROIS VERTICALES EN COMPLEXE DE DOUBLAGE COLLÉ Complexe isolant composé d un panneau rigide de laine de roche mono ou double densité, collé à une plaque de plâtre standard ou hydrofugé à bords amincis. double densité DIPLÔMES ACERMI 02/015/035 et 02/015/055

Plus en détail

Constructions à ossature bois et plaques Placo

Constructions à ossature bois et plaques Placo 0 Constructions à ossature H0 00 Constructions à ossature bois et plaques Placo Juin 0 Description Les plaques de plâtre Placo, standard ou techniques, sont un complément naturel aux constructions à ossature

Plus en détail

DOUBLAGES ISOLANTS À HAUTES PERFORMANCES THERMIQUE ET ACOUSTIQUE

DOUBLAGES ISOLANTS À HAUTES PERFORMANCES THERMIQUE ET ACOUSTIQUE DOUBLAGES ISOLANTS À HAUTES PERFORMANCES THERMIQUE ET ACOUSTIQUE Logements individuels Collectifs Établissement de santé Enseignements Hôteliers Centres commerciaux Neuf Rénovation R, la nouvelle valeur

Plus en détail

Pour les cloisons et les doublages de murs non traditionnels, on se référera aux Avis Techniques formulés sur ces procédés.

Pour les cloisons et les doublages de murs non traditionnels, on se référera aux Avis Techniques formulés sur ces procédés. MISE EN ŒUVRE (ISONAT FACILE A POSER) ISOLATION DES MURS Le produit ISONAT se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 20-1 : Parois et murs en maçonnerie de petits éléments, DTU

Plus en détail

Décembre 1998. Code : F3370 0000. Placoplatre. Doublages isolants. Placomur Th, Placomur db 35, Placolaine, Placotherm, Placomur X

Décembre 1998. Code : F3370 0000. Placoplatre. Doublages isolants. Placomur Th, Placomur db 35, Placolaine, Placotherm, Placomur X Décembre 1998 Code : F3370 0000 Placoplatre Doublages isolants Placomur Th, Placomur db 35, Placolaine, Placotherm, Placomur X 2 Sommaire Doublages isolants : Placomur* Th, Placomur* db 35, Placolaine*,

Plus en détail

BIEN CHOISIR SA SOLUTION COMPLEXES DE DOUBLAGE

BIEN CHOISIR SA SOLUTION COMPLEXES DE DOUBLAGE BIEN CHOISIR SA SOLUTION COMPLEXES DE DOUBLAGE Une gamme simplifiée, 2 familles de doublages Polyplac La famille de complexes de doublage Knauf pour l isolation thermique des bâtiments en neuf ou en rénovation

Plus en détail

Plafonds Placostil sur montants Montage standard

Plafonds Placostil sur montants Montage standard A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Plafonds Placostil sur montants Montage standard Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc),

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc), MISE EN ŒUVRE (ISONAT FACILE A POSER ) ISOLATION DES TOITURES Le produit Isonat se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 25-41 : ouvrages en plaques de parement en plâtre, DTU

Plus en détail

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face deltarock ou MB ROCK DELTAROCK et MB ROCK sont des panneaux de laine de roche mono densité rigide utilisés pour l isolation thermique entre éléments de structure (solives, poutrelles ) avant la pose du

Plus en détail

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013 Les 2 Rencontres Nationales 25 & 26 juin 2013 DTU 25.41 et 25.42 DTU 25.41 Définition de la constitution des cloisons et contre-cloisons selon le type de local Ce paragraphe précise la constitution des

Plus en détail

Nombre de colis / palette. Nombre de pièces/ palette

Nombre de colis / palette. Nombre de pièces/ palette mb rock Panneau rigide avec un bord flexible et disponible en 4 largeurs qui s adapte parfaitement aux espaces courants entre montants sans découpe Echelle de densité + le + produit : bord flexible, largeur

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41 1 S 31 1S 41 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

La combinaison de ces deux produits répond parfaitement à cette demande.

La combinaison de ces deux produits répond parfaitement à cette demande. Avril 0 Introduction La mise sur le marché d une plaque de Fermacell avec Liège répond à une demande croissante d isolation des murs extérieurs par l intérieur avec des produits durables et écologiques.

Plus en détail

La combinaison de ces deux produits répond parfaitement à cette demande.

La combinaison de ces deux produits répond parfaitement à cette demande. Avril 0 Introduction La mise sur le marché d une plaque de Fermacell avec Liège répond à une demande croissante d isolation des murs extérieurs par l intérieur avec des produits durables et écologiques.

Plus en détail

PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES

PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES CONSEILS ILLUSTRÉS D'ISOLAVA PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES GUIDE DE MISE EN OEUVRE VITE et BIEN FAIT SOMMAIRE 1. Cloison de séparation sur ossature p 3 métallique -Matériaux nécessaires par m

Plus en détail

Créer ou rénover un plafond

Créer ou rénover un plafond Plafonds Novembre 2004 Code : F3820 Photo : Nomades. Créer ou rénover un plafond Plafonds suspendus Placostil, Plafonds enduits au plâtre Perfoplaque Vous voulez : remettre à neuf un plafond abîmé, réduire

Plus en détail

Powerwall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur.

Powerwall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur. Powerwall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur. Convient à une large gamme de systèmes de finition de façades en bardage, vêture et vêtage. La réglementation

Plus en détail

Comment isoler les murs intérieurs avec de la laine de verre? l assistance téléphonique 0810 634 634 N Azur (prix d un appel local), 7j/7 de 8h à 19h.

Comment isoler les murs intérieurs avec de la laine de verre? l assistance téléphonique 0810 634 634 N Azur (prix d un appel local), 7j/7 de 8h à 19h. Comment isoler les murs intérieurs avec de la laine de verre? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT CONFIRMÉ EXPERT CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES Mètre Crayon Règle Niveau à bulle Cutter Cordeau à tracer

Plus en détail

MUR DE FACADE EN BOIS. Module 2 Technologies courantes de construction bois

MUR DE FACADE EN BOIS. Module 2 Technologies courantes de construction bois MUR DE FACADE EN BOIS Module 2 Technologies courantes de construction bois Module 2 Technologies courantes de construction bois Murs à ossature légère Principes Matériaux Pré-dimensionnement Lisses

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ISOLANT BATICHANVRE

FICHE TECHNIQUE ISOLANT BATICHANVRE FICHE TECHNIQUE ISOLANT BATICHANVRE Description Produit d isolation thermique pour mur et toiture à base de chanvre à 43% en poids, de fibres de jute à 42% et de 15% de polyester thermofusible. Les fibres

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 21

FERMACELL Montage cloison 1 S 21 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la plus grande part

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants

Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants C01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

CALFEUTREMENT. 92038 PARIS LA DEFENSE CEDEX - Tél : 01 47 17 69 37 - Fax : 01 47 17 69 37 www.ufme.fr

CALFEUTREMENT. 92038 PARIS LA DEFENSE CEDEX - Tél : 01 47 17 69 37 - Fax : 01 47 17 69 37 www.ufme.fr CALFEUTREMENT DES MENUISERIES Document d information Déc. 2014 RECOMMANDATIONS G É N É R A L E S P O U R LA MISE EN ŒUVRE DES FENÊTRES ET PORT ES EXTÉRIEURES DANS LES CONSTRUCTIONS NEUVES OU EN RÉNOVATION

Plus en détail

LOT N 8 - PLATRERIE ISOLATION

LOT N 8 - PLATRERIE ISOLATION CCTP LOT N 8 PLATRERIE ISOLATION Page 1 / 1 LOT N 8 - PLATRERIE ISOLATION CCTP LOT N 8 PLATRERIE ISOLATION Page 2 / 2 SOMMAIRE LOT N 8 - PLATRERIE ISOLATION...1 8.1 - GENERALITES TCE...3 8.2 - DOCUMENTS

Plus en détail

BF-08-22 - ISOLATION THERMIQUE INTERIEURE

BF-08-22 - ISOLATION THERMIQUE INTERIEURE www.voscctp.fr 1/12 1. ISOLATION THERMIQUE INTERIEURE... 1 1.1 ISOLATION THERMIQUES EN PLAFOND DE LOCAUX NON CHAUFFES SS LOCAUX CHAUFFES...2 1.1.1 Installations électriques et/ou autres existantes en plafond...2

Plus en détail

1 = 3. plafond - isolation - support de couverture. Panneaux de Toiture. Caissons chevronnés et Panneaux Sandwich. Fabrication Française

1 = 3. plafond - isolation - support de couverture. Panneaux de Toiture. Caissons chevronnés et Panneaux Sandwich. Fabrication Française Panneaux de Toiture 1 = 3 produit prestations plafond - isolation - support de couverture Caissons chevronnés et Panneaux Sandwich Documentation extraite du catalogue 2014 Fabrication Française PANNEAUX

Plus en détail

LOT N 6 DOUBLAGES CLOISONS ISOLATION NOVEMBRE 2011

LOT N 6 DOUBLAGES CLOISONS ISOLATION NOVEMBRE 2011 SELARL LEGENDRE Architecte dplg 23 rue du Docteur Michel Gibert 28000 CHARTRES legendre@joel-legendre-archi.com Tél. : 02.37.84.00.40 Fax. : 02.37.84.00.41 CREATION D'UN GITE DE GROUPE Dossier n 349 Adresse

Plus en détail

Choisir une isolation de mur performante selon sa loc

Choisir une isolation de mur performante selon sa loc Choisir une isolation de mur performante selon sa loc Visez la basse consoation Performance du mur Valeur Up* mini requise pour l usage et la zone Up 0,22 0,25 0,29 0,36 0,40 0,43 0,45 PlacBox 38 Complexe

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

Combles aménagés. Isolation. Réglementation thermique acoustique > P.18. Tableau de synthèse des performances produits > P.35

Combles aménagés. Isolation. Réglementation thermique acoustique > P.18. Tableau de synthèse des performances produits > P.35 Isolation Combles aménagés Réglementation thermique acoustique > P.8 Systèmes de fixation d ossature métallique > P.9 Isolation en monocouche > P. Isolation en deux couches > P.7 Complexe de panneaux de

Plus en détail

Solutions d isolation thermique. isolant thermique ITI. polyuréthane. mur. contre-cloison. efimur

Solutions d isolation thermique. isolant thermique ITI. polyuréthane. mur. contre-cloison. efimur Solutions d isolation thermique isolant thermique ITI polyuréthane mur contre-cloison efimur efimur Introduction, économie et performance confort économie performance D 0,022 W/(m.K) Efimur est un produit

Plus en détail

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Isolants minces Thermoréflecteurs ATI est doté d un bureau d études pour la recherche et le développement. De 2003 à 2008, ATI et l ENTPE/CNRS ont conjointement

Plus en détail

Les cloisons sont des ouvrages verticaux non porteurs dont la fonction principale est de cloisonner, séparer et redistribuer l espace des locaux.

Les cloisons sont des ouvrages verticaux non porteurs dont la fonction principale est de cloisonner, séparer et redistribuer l espace des locaux. www.jexpoz.com Les cloisons sont des ouvrages verticaux non porteurs dont la fonction principale est de cloisonner, séparer et redistribuer l espace des locaux. Ces cloisons ont des rôles multiples : Séparer

Plus en détail

Lot N : Date : NOVEMBRE 2013. Exécution des travaux suivant prescriptions du CCTP, DTU et règles de l'art 3.1 INSTALLATION DE CHANTIER

Lot N : Date : NOVEMBRE 2013. Exécution des travaux suivant prescriptions du CCTP, DTU et règles de l'art 3.1 INSTALLATION DE CHANTIER N CCTP Désignation des ouvrages U Q P.U. Sommes Exécution des travaux suivant prescriptions du CCTP, DTU et règles de l'art 3.1 INSTALLATION DE CHANTIER ( Prestation à la charge du Lot n 02 - Gros œuvre

Plus en détail

Rueil Malmaison 31 mars 2015

Rueil Malmaison 31 mars 2015 Rueil Malmaison 31 mars 2015 Façade F4 : la solu-on pour les bâ-ments RT 2012, BEPOS et HQE Façade légère en filière sèche Associe un lot façade et un lot doublage Lot Façade : Etanchéité à l eau Lot Doublage

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry 70 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Laine minérale et laine de verre FEUTRE BARDAGE 72 PANOLENE BARDAGE 72 SYSTEME CLADISOL 74 FEUTRAL 76 PARVACOUSTIC

Plus en détail

Ce qu il faut savoir...l isolation de la toiture :

Ce qu il faut savoir...l isolation de la toiture : Ce qu il faut savoir...l isolation de la toiture : un acte déterminant qui se réalise dans le respect des normes RT 2005 U MAXI = 0.28 * La maitrise des consommations énergétiques, la réduction des gaz

Plus en détail

MISE EN OEUVRE LE BOUCLIER THERMIQUE

MISE EN OEUVRE LE BOUCLIER THERMIQUE MISE EN OEUVRE LE BOUCLIER THERMIQUE CONTENU 1. APPLICATIONS 03 2. TECHNIQUE DE POSE 04 2.1. GENERALITES 2.1.1. IMPERMÉABILITÉ À L EAU ET À L AIR 04 2.1.2. RESPECT DE LAME D AIR 04 2.1.3. L ÉCRASEMENT

Plus en détail

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Isolants minces Thermoréflecteurs ATI est doté d un bureau d études pour la recherche et le développement. De 2003 à 2008, ATI et l ENTPE/CNRS ont conjointement

Plus en détail

Réussir l isolation des combles aménageables

Réussir l isolation des combles aménageables Réussir l isolation des combles aménageables DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! 1 Le choix d un isolant En avant-projet, il est recommandé de prendre en considération plusieurs critères, afin de choisir

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants

Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants Mise en œuvre 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que

Plus en détail

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre D01 Protection au feu des structures Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre Généralités et principes La stabilité au feu des structures évite, en cas d incendie,

Plus en détail

CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS.

CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS. FICHE CONSEIL N 9 CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS. Ce document précise les dispositions constructives des cloisons et contre-cloisons en plaques

Plus en détail

4 systèmes en double couche de laine de roche à poser entre chevrons en combles aménagés.

4 systèmes en double couche de laine de roche à poser entre chevrons en combles aménagés. combles aménagés double couche NOUVEAU 4 systèmes en double couche de laine de roche à poser entre chevrons en combles aménagés. Système EXPERT DELTAROCK + ROCKPLUS Pour isoler tous les écarts entre chevrons

Plus en détail

Plafonds PRÉGYMÉTALTM. Plafonds PRÉGYMÉTAL sur fourrures S47. Plafonds PRÉGYMÉTAL sur montants. Plafonds PRÉGYMÉTAL 2 Plus (avec ossature primaire)

Plafonds PRÉGYMÉTALTM. Plafonds PRÉGYMÉTAL sur fourrures S47. Plafonds PRÉGYMÉTAL sur montants. Plafonds PRÉGYMÉTAL 2 Plus (avec ossature primaire) s 18 Pose des plaques joints alignés 19 Entraxe des ossatures 20 Pose des plaques joints décalés 21 Pose des plaques parallèle à l ossature 21 Trappes de visite 22 Comment prévenir les désordres et les

Plus en détail

POSE DES OUVRAGES. «Etanchéité des menuiseries»

POSE DES OUVRAGES. «Etanchéité des menuiseries» 1/10 POSE DES OUVRAGES. «Etanchéité des menuiseries» S5.4: MATERIAUX COMPOSANTS DU SECTEUR PROFESSIONNEL. C1.1: Décoder, analyser les données de définition. C4.5: Conduire les opérations de pose sur chantier.

Plus en détail

Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530

Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530 A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530 Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

1 PRODUIT = 3 FONCTIONS

1 PRODUIT = 3 FONCTIONS PANNEAUX DE TOITURE 1 PRODUIT = 3 FONCTIONS Février 2015 Fabrication Française Caissons chevronnés Panneaux sandwichs Caisson chevronné 3 en 1 pour tous types de couvertures Le panneau est constitué de

Plus en détail

Cahier des clauses techniques d emploi et de mise en œuvre du système d isolation HF

Cahier des clauses techniques d emploi et de mise en œuvre du système d isolation HF Système d isolation HF Cahier des clauses techniques d emploi et de mise en œuvre du système d isolation HF Prescriptions de Mise en œuvre des enduits de finition sur panneaux Fibre de bois Version 02

Plus en détail

04-001-B-rp02 Etude de faisabilité pour application du système DOREAN à des bâtiments collectifs

04-001-B-rp02 Etude de faisabilité pour application du système DOREAN à des bâtiments collectifs RAPPORT D ETUDE Référence projet: 04-001-B N de document: 04-001-rp02 Diagnostic DOREAN Date: 20-01-2005 Nombre de page: 8 Annexe(s): 0 04-001-B-rp02 Etude de faisabilité pour application du système DOREAN

Plus en détail

SlimVac. L isolant nouvelle génération : résistance thermique record, le gain d espace en plus. R 5,71 m 2 K/W épaisseur 40 mm. + 2,5 m 2.

SlimVac. L isolant nouvelle génération : résistance thermique record, le gain d espace en plus. R 5,71 m 2 K/W épaisseur 40 mm. + 2,5 m 2. + 1,8 m 2 + 2,5 m 2 + 1,6 m 2 R 5,71 m 2 K/W épaisseur 40 mm λ 0,007 SlimVac L isolant nouvelle génération : résistance thermique record, le gain d espace en plus LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, LE DÉFI DE

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

Isolation thermique. est à 20 C, tandis qu à l extérieur

Isolation thermique. est à 20 C, tandis qu à l extérieur Isolation UN PEU DE THÉORIE L isolation de la maison a deux fonctions : réduire les dépenses de chauffage et accroître le confort de la maison. Pour savoir quoi et comment isoler, quelques notions théoriques

Plus en détail

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS ACOUSTIQUE REGLEMENTATION Dans les exigences réglementaires, on distingue l isolement aux bruits aériens (voix, télévision, chaîne-hifi...) et l isolement aux bruits d impact (chocs). ISOLEMENT AUX BRUITS

Plus en détail

Isolation murs maisons à ossature bois:

Isolation murs maisons à ossature bois: Isolation murs maisons à ossature bois: La mise en œuvre consiste à poser l isolant Magripol entre une ossature bois sur laquelle sera fixé un parement en plaque de plâtre ou en bois. Prescriptions de

Plus en détail

GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE*

GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE* GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE* BIEN CHOISIR SON PRODUIT : 1 ) Composition d un bloc-porte : Un bloc-porte est composé d une porte (1) associée à une huisserie (ou dormant ou cadre (2)). 2 )

Plus en détail

Alba therm et Alba phon. Alba. Carreaux composites pour l isolation thermique intérieure et la protection phonique.

Alba therm et Alba phon. Alba. Carreaux composites pour l isolation thermique intérieure et la protection phonique. Alba therm et Alba phon Alba Carreaux composites pour l isolation thermique intérieure et la protection phonique. Quand l isolation à l intérieur des bâtiments est efficace et prend tout son sens. L assainissement

Plus en détail

SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE

SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE FICHE CONSEIL N 11 SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE Cette fiche a pour objet d informer les intervenants concernés sur les nouveaux justificatifs des ouvrages de gaines techniques verticales

Plus en détail

Cloisons et contre-cloisons PRÉGYMÉTALTM

Cloisons et contre-cloisons PRÉGYMÉTALTM PRÉGYMÉTAL 70 Fixation des rails au sol, Locaux secs 72 Jonction au sol - Locaux humides 74 Cloison en bord de dalle 76 Fixation des rails sous plancher 77 Fixation des rails sous plafond PRÉGYMÉTAL 78

Plus en détail

Chape sèche Placosol. Domaine d emploi. Description. 01 Chape sèche Placosol G01 001 a. Classement U.P.E.C.

Chape sèche Placosol. Domaine d emploi. Description. 01 Chape sèche Placosol G01 001 a. Classement U.P.E.C. 0 Chape sèche Placosol Chape sèche Placosol Description Placosol est une chape sèche, flottante et légère. Elle est constituée de 2 couches de plaques de plâtre spéciales Placosol particulièrement résistantes

Plus en détail

REMISE EN ÉTAT DES OUVRAGES EN PLÂTRE APRÈS INONDATION

REMISE EN ÉTAT DES OUVRAGES EN PLÂTRE APRÈS INONDATION FICHE CONSEIL N 2 REMISE EN ÉTAT DES OUVRAGES EN PLÂTRE APRÈS INONDATION (Plaques, carreaux, enduits) Ces préconisations communes des Industriels du plâtre ont pour but d aider l expert mandaté dans son

Plus en détail