Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie"

Transcription

1 GENERALITES : Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie Nous parlerons des enfants diagnostiqués dysphasiques ou présentant des troubles du langage. Il en est de même pour les enfants dyslexiques.on parle de dyslexie à partir du CE2. Importance de travailler en partenariat enseignant, avs, orthophoniste. Les aides qui vont être proposées ci-dessous se poursuivent tout au long de la scolarité pour les enfants dysphasiques. L apprentissage de la lecture est souvent très long. Il est important de permettre à l enfant d accéder à d autres connaissances plus générales sans passer par l écriture et la lecture (ne pas se baser sur le niveau de lecture pour le passage en classe supérieure). Il faut recentrer où est l objectif essentiel. A noter : Dés le CP l AVS doit gérer l agenda de l enfant! L AVS gère les supports matériels de l enfant : cahier aide-mémoire, ordinateur (enregistrement des fichiers, frappe des leçons, impression des documents, enregistrement sur clé USB) 1

2 Les besoins des enfants dysphasiques en maternelle : Les enfants dysphasiques ont besoin d appuis visuels et manipulatoires, utilisation de pictogrammes, méthodes gestuelles et imagières (ex :MAKATON), outils de manipulation (math) avec picbill. Nous soulignons l importance d un carnet de correspondance entre les parents, l école et les libéraux qui suivent l enfant, ainsi qu avec les équipes pluridisciplinaires (sessad, camsp). Un carnet ou album pour l enfant peut aussi être mis en place (type album photo) avec les photos des adultes référents pour l enfant, avec les pictos ou images clés du quotidien de l enfant. - adaptation du matériel pédagogique, c est à dire concrétisation en fonction de la demande de l institutrice (avec supports visuels, images), réalisation du petit album. (l AVS s occupe de la recherche des supports, du découpage et collage). - reformuler la consigne à l enfant avec pour support les adaptations réalisées, ex : utilisation de quelques picto du makaton ou toute aide visuelle ou/et verbale.(mimiques, gestes ), l AVS s assure que l enfant a compris. - si nécessaire l avs montre a l enfant - l avs peut prendre le temps d écouter les difficultés de l enfant, de l aider à s exprimer et l aider dans ses relations avec les autres. Il est important de s appuyer sur les compétences, et capacités intellectuelles de l enfant, les enfants dysphasiques sont souvent bons en visuel et ne pas insister sur leurs difficultés, trouver des voies d adaptation. 2

3 Les besoins des enfants dysphasiques en primaire : Reprendre les éléments des besoins des enfants dysphasiques en maternelle. D une façon générale, le rôle de l AVS est de reprendre les cours avant pendant et après l intervention de l enseignant. L AVS peut imager ou schématiser les leçons.. L AVS met en place avec l enseignant un aide-mémoire par matière qui peut aussi avoir un onglet orthophonie pour maintenir le lien. L enseignant indique ce qu il faut mettre dans ce carnet et l AVS le fabrique, l illustre. Exemple d aide mémoire : -illustration des mots appris (photos, dessins ) -mettre les tables d addition CP-CE1-CE2 Math : (pour l enseignant) - utiliser pic bille pour travailler la notion de dizaine - utiliser des constellations pour représenter le nombre et pour favoriser la manipulation et la visualisation - répertorier les mots clés et les termes mathématiques dans l aide mémoire, pour favoriser la compréhension des problèmes. - faire un petit cahier de mots «outil» en y associant une illustration (traduire le mot en image) - permettre à l enfant de griffonner avec un crayon sur du papier - le cahier aide mémoire doit être aménagé et complété par l avs, ex : mettre par matière les mots outils avec un dessin, mettre les tables de multiplication, mettre les notions importantes associées à une image, un shéma. 3

4 - rôle important dans la lecture et la compréhension des énoncés des problèmes, il doit aider l enfant à utiliser le carnet aide mémoire, en géométrie, les difficultés se situent au niveau du vocabulaire ( importance de l aide mémoire) - faire le calcul mental visuellement mais pas oralement = écrire les nombres sur lesquels on réalise le calcul ex : horizontal à illustrer avec un dessin de l horizon, l enseignant indique les mots importants du cours et l avs cherche à les illustrer avec l enfant Français : L enseignant peut utiliser la méthode d imprégnation syllabique (quand l enfant a acquis la syllabe), en lien avec le travail en orthophonie. L enseignant peut y associer les gestes (Borel Maisonny) Rôle de l AVS : - en ce qui concerne la méthode d imprégnation syllabique, le tableau de syllabe est à lire chaque jour (fait par l avs) 10 mins d entraînement -pour aider à la lecture la mise en opposition syllabique par couleur est à faire par l avs -utilisation de l aide mémoire à maintenir par l avs pour la compréhension de la lecture d un texte, - l avs peut adapter les questions sous formes de QCM, de texte à trous, de dictée à trous, -l avs peut être secrétaire pour les leçons et les exercices si nécessaire, l enfant dicte ses réponses à l AVS. Découverte du monde : L enseignant donne sa trace écrite avant pour que l avs puisse trouver des documents, images ou vidéos sur le sujet L avs prépare cette leçon de manière imagée, en vidéo, explication du vocabulaire (avec l aide-mémoire). Pour les enfants dysphasiques, ces types d aides doivent être proposées tout au long de leur scolarité. A partir du CM1, il est souvent nécessaire d y associer des aides comme celles proposées aux dyslexiques. 4

5 Les besoins des enfants dyslexiques au cycle 3 et au collège Pour les enfants dyslexiques l AVS peut lire l énoncé à l élève et lui reformuler les cours et les consignes. Il est nécessaire de proposer des aides visuelles utilisées pour les dysphasiques. (voir fiche ci-dessus) Les dyslexiques et l ordinateur Concernant les logiciels de compensation à la lecture : AIACA propose ce type de logiciels : kaliparle (aide à la lecture) et prédicotext (aide à la production écrite) Kaliparle c est un logiciel de lecture qui nécessite que le texte soit taper sur un ordinateur par l AVS pour l enfant l AVS aide l enfant à ranger ses fichiers. Si un ordinateur est demandé, nécessité d une avs ou d un adulte disponible jusqu au lycée, l ordinateur compense le trouble mais il y a toujours besoin d une aide humaine. L autonomie ne peut être acquise que par l aide d une avs L avs ou l adulte doit connaître les bases de l informatique. L ordinateur pour les enfants dyslexiques nécessite des moyens humains pour l organisation et l adaptation des documents. S il n y a pas d UPI et si la dyslexie est légère ou la dysorthographie légère, l avs et les professeurs adaptent et donnent les cours avant. Cela peut suffire, avec la mise en place d un tutorat et/ou d un ordinateur, et d un logiciel correcteur ou d aide à l orthographe comme prédicotext. Mettre un maximum d aide dés l entrée en 6 ème et les enlever progressivement dès que l enfant n en a plus besoin ; ceci lui évite de se sentir débordé et de se décourager. Attention : l UPI n est pas la réponse à tous les dyslexiques, attention aux troubles associés 5

6 Les dyslexiques et les cours : Principe : avoir le cours avant!!! ou déjà tapé à l ordinateur Pour les cours de français, maths, découverte du monde : - favoriser la participation orale - favoriser la trace imagée - favoriser l écoute sans écrit (lorsque l enfant écrit, il ne peut plus écouter) - pour les cours favoriser des présentations de type power point - alléger le texte, mettre en évidence les mots clefs - adapter la présentation, aérer le texte - imager le texte - les objectifs pédagogiques des documents doivent être fixés par l enseignant s il connaît la pathologie - choisir une couleur par matière, pour pallier aux difficultés d organisation Exemple d adaptation que peut réaliser l avs : - augmenter l interligne, et l espace entre les mots - surligner les mots clés - organiser par matière un code de formes et de couleurs - choisir une police plus lisible - favoriser les documents tapés - prévoir la disponibilité du matériel informatique - mettre les leçons sur clés usb - adapter les évaluations, texte à trous, QCM - l avs gère le cahier de texte et l emploi du temps par couleur - l AVS fait le secrétatiat lors des évaluations et peut prendre des notes durant les cours En maths : Reprendre les aides aux dysphasiques et modifier selon le type de dyslexie et le niveau intellectuel de l enfant. Pour cela l AVS et l enseignant doivent être guidés par une personne ressource (ortho ou conseiller au sein de l éducation nationale). 6

7 Les dyslexiques et les évaluations : L avs peut adapter sous les consignes de l enseignant les contrôles : - relecture et reformulation des consignes ou des textes. - interroger à l oral - proposer un questionnaire sous QCM. - être secrétaire sous la dictée de l enfant Il faut individualiser selon les difficultés de l enfant. En effet, il faut une personne compétente dans le domaine de la dyslexie pour évaluer le type et le degré de dyslexie. La notion d adaptation est essentielle, il est important d individualiser selon le type et le degré de dyslexie. Un conseiller pédagogique dans le champ du handicap est nécessaire pour accompagner les enseignants : il est une personne ressource. 7

Annexé au Livret Personnel de Compétences Nom : Prénom : Date de naissance : Livret délivré le

Annexé au Livret Personnel de Compétences Nom : Prénom : Date de naissance : Livret délivré le Annexé au Livret Personnel de Compétences Nom :... Prénom : Date de naissance : Livret délivré le par le Directeur d école ou le Chef d établissement par le médecin scolaire Objectifs Ce livret est délivré

Plus en détail

2/ DIFFICULTES A L ECRIT

2/ DIFFICULTES A L ECRIT Adaptations Primaire Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustifs) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie )

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) Références : - Loi n 2005-380 du 23 avril 2005 d orientation sur l éducation.

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DE L ELEVE PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE DU LANGAGE ECRIT

LIVRET DE SUIVI DE L ELEVE PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE DU LANGAGE ECRIT LIVRET DE SUIVI DE L ELEVE PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE DU LANGAGE ECRIT Ce livret appartient à l élève : Nom : Prénom : Date de naissance : Représentants légaux : SOMMAIRE Objectifs et utilisation

Plus en détail

La dyspraxie. Théorie et aménagements. Formation SEGPA - Nice - Novembre 2014. CEntre de Référence des Troubles des Apprentissages Marie Pécheux-Grimm

La dyspraxie. Théorie et aménagements. Formation SEGPA - Nice - Novembre 2014. CEntre de Référence des Troubles des Apprentissages Marie Pécheux-Grimm La dyspraxie Théorie et aménagements Formation SEGPA - Nice - Novembre 2014 CEntre de Référence des Troubles des Apprentissages Marie Pécheux-Grimm Qu est-ce qu une praxie? Une praxie est un programme

Plus en détail

Cycle 3 cycle de consolidation

Cycle 3 cycle de consolidation Cycle 3 cycle de consolidation Des pistes de réflexion Les progressions L'évaluation L'anticipation des passages de classe Le cycle 3 (CM1,CM2,6eme) Le cycle 3, qui relie désormais les deux dernières années

Plus en détail

Scolarisation et adaptations pour enfants dyspraxiques au collège

Scolarisation et adaptations pour enfants dyspraxiques au collège Scolarisation et adaptations pour enfants dyspraxiques au collège Brigitte BRUNEL, professeur de SVT, collège Delalande (Athis Mons, 91) Bénédicte PONCHON, ergothérapeute, cabinet CABEX Essonne (Brétigny,

Plus en détail

Adaptations Collège. Adaptations et aménagements possibles (non exhaustif) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE

Adaptations Collège. Adaptations et aménagements possibles (non exhaustif) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE Adaptations Collège Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustif) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu

Plus en détail

Scénario TUIC. Titre du scénario

Scénario TUIC. Titre du scénario Titre du scénario Approche du nombre et des quantités C1-C2 Objectifs pédagogiques : Compétence attendue à la fin de l'école maternelle : - associer le nom des nombres connus avec leur écriture chiffrée

Plus en détail

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES : FICHE PROJET. GROUPE SCOLAIRE GAMBETTA GRASSE Maternelle et élémentaire

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES : FICHE PROJET. GROUPE SCOLAIRE GAMBETTA GRASSE Maternelle et élémentaire DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES : FICHE PROJET GROUPE SCOLAIRE GAMBETTA GRASSE Maternelle et élémentaire I. Eléments de diagnostic en lien avec le contexte de l école Voici quelques chiffres

Plus en détail

QUELS THÈMES POUR AUJOURD HUI?

QUELS THÈMES POUR AUJOURD HUI? LOGICIELS DE COMPENSATION DES TROUBLES DU LANGAGE ÉCRIT Gwenaëlle Lefévère SESSD APF Bagneux, 92 QUELS THÈMES POUR AUJOURD HUI? TROUBLES DE LA LECTURE TROUBLE DE LA TRANSCRIPTION Quels logiciels? Quels

Plus en détail

5/LES APPRENTISSAGES SCOLAIRES

5/LES APPRENTISSAGES SCOLAIRES 1 er DEGRE 5/LES APPRENTISSAGES B/ACTIVITES DECOUVERTE Mettre en commun les connaissances des participants. Questionner oralement : Devez-vous payer pour que votre enfant aille à l école? Connaissez-vous

Plus en détail

Scénario pédagogique :

Scénario pédagogique : Scénario pédagogique : Titre du scénario : Lecture découverte au CP Domaine des programmes : Lire Objectifs pédagogiques : favoriser la découverte de textes en autonomie en privilégiant la différenciation;

Plus en détail

Définition de la dyspraxie

Définition de la dyspraxie E.BINTZ Définition de la dyspraxie Dys : manque en grec Praxie : action, mouvement, adaptation du mouvement au but recherché C est un trouble de la planification et de la coordination des mouvements qui

Plus en détail

Le PAP : Plan Accompagnement Personnalisé

Le PAP : Plan Accompagnement Personnalisé Le PAP : Plan Accompagnement Personnalisé LES ÉLÈVES CONCERNÉS : Le plan d accompagnement personnalisé permet à tout élève présentant des difficultés scolaires durables en raison d un trouble des apprentissages

Plus en détail

Compensation informatique et troubles des apprentissages

Compensation informatique et troubles des apprentissages Compensation informatique et troubles des apprentissages Pourquoi? Libérer les ressources de l enfant afin de le rendre disponible pour acquérir de nouvelles connaissances, les restituer, raisonner, argumenter

Plus en détail

Lycée. Présentation. MIRASCOLA 53, avenue de l Esprit des Lois 33650 La Brède. Votre contact : Frédérique Brun 05.56.20.31.87 / 06.11.82.42.

Lycée. Présentation. MIRASCOLA 53, avenue de l Esprit des Lois 33650 La Brède. Votre contact : Frédérique Brun 05.56.20.31.87 / 06.11.82.42. Lycée Présentation MIRASCOLA 53, avenue de l Esprit des Lois 33650 La Brède Votre contact : Frédérique Brun 05.56.20.31.87 / 06.11.82.42.67 frederique.brun@mirascola.fr Les fonctionnalités proposées pour

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

Journée des DYS 2012, le samedi 13 octobre 2012, Faculté de médecine de Dijon

Journée des DYS 2012, le samedi 13 octobre 2012, Faculté de médecine de Dijon Les adaptations scolaires Docteur Hélène LILETTE et Sabine de Meester Journée des DYS 2012, le samedi 13 octobre 2012, Faculté de médecine de Dijon Objectifs des adaptations scolaires en cas de trouble

Plus en détail

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE Il est très important de comprendre l élève dans ses différences et ses défis; N hésitez pas à discuter avec l élève. Il pourra vous informer

Plus en détail

La construction du nombre en petite section

La construction du nombre en petite section La construction du nombre en petite section Éléments d analyse d Pistes pédagogiquesp 1 La résolution de problèmes, premier domaine de difficultés des élèves. Le calcul mental, deuxième domaine des difficultés

Plus en détail

INFORMATIONS LOGICIELS COMPENSATION INFORMATIQUE DES TROUBLES D APPRENTISSAGE

INFORMATIONS LOGICIELS COMPENSATION INFORMATIQUE DES TROUBLES D APPRENTISSAGE INFORMATIONS LOGICIELS COMPENSATION INFORMATIQUE DES TROUBLES D APPRENTISSAGE (Liste non exhaustive soumise à mises à jour) MARBLEZ E ergothérapeute SRTA CRTA 1 ANTIDOTE - transcription - Correcteur avec

Plus en détail

Destinataires d'exécution

Destinataires d'exécution Ordre de service d'action Direction générale de l'enseignement et de la recherche Sous-direction des politiques de formation et d'éducation Bureau de la vie scolaire, étudiante et de l'insertion 1 ter

Plus en détail

Document test AP-TSA

Document test AP-TSA ACADEMIE D'ORLEANS TOURS Inspection Académique d'indre et Loire Promotion de la Santé en faveur des Elèves Document test AP-TSA AMENAGEMENTS PEDAGOGOGIQUES POUR UN ELEVE PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE

Plus en détail

Familiarisation avec la langue de l écrit et la littérature

Familiarisation avec la langue de l écrit et la littérature Cycle 2 PROJET D ECRITURE A PARTIR DE L ALBUM DE PEF Moi, ma grand-mère La démarche exposée ci-dessous a abouti à la création d un album, écrit et illustré par des élèves de grande section (avec l aide

Plus en détail

AMENAGEMENTS PEGAGOGIQUES A METTRE EN PLACE pour un élève présentant des troubles du spectre autistique

AMENAGEMENTS PEGAGOGIQUES A METTRE EN PLACE pour un élève présentant des troubles du spectre autistique AMENAGEMENTS PEGAGOGIQUES A METTRE EN PLACE pour un élève présentant des troubles du spectre autistique STRUCTURATION DU TEMPS pour la visualisation des changements - Emploi du temps visuel avec : - Objets

Plus en détail

Lycée français de Bilbao. Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND

Lycée français de Bilbao. Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND Lycée français de Bilbao Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND Le dispositif mis en place Le bilan Dispositif 9h30 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi GP CE1 - Lecture GP PS - Vocabulaire GP MS - Vocabulaire

Plus en détail

Les dysphasies. Les dysphasies - Audrey Thibaut

Les dysphasies. Les dysphasies - Audrey Thibaut Les dysphasies Le langage n est pas naturel chez l enfant dysphasique, il n y a pas de spontanéité dans l acquisition du langage et dans sa mise en place. C est un trouble persistant et durable mais ce

Plus en détail

Les aménagements. pour la scolarisation. d un enfant avec TED. en classe ordinaire

Les aménagements. pour la scolarisation. d un enfant avec TED. en classe ordinaire Les aménagements pour la scolarisation d un enfant avec TED en classe ordinaire Armande Perrier Enseignante spécialisée - SMPEA Peyre-Plantade Villa Saint Georges - Montpellier 2008 Fonctionnement cognitif

Plus en détail

Applications Ipad maternelle

Applications Ipad maternelle Applications Ipad maternelle Les applications ci-dessous présentent un intérêt pédagogique dans les différents domaines d activités des programmes de la Nouvelle-Calédonie. Cette liste n est pas exhaustive.

Plus en détail

D S Y P S R P A R XI X E

D S Y P S R P A R XI X E ZOOM sur la DYSPRAXIE 1 Les praxies : «Une bibliothèque de gestes tout prêts» L automatisation des praxies représente une économie d énergie, ce qui permet de faire une autre tâche en même temps. L élève

Plus en détail

Organisation et gestion de données cycle 3

Organisation et gestion de données cycle 3 Organisation et gestion de données cycle 3 Clarifier les enjeux de cet enseignement Formation d enseignants de cycle 3 Circonscription de Grenoble 2 Positionnement de la pratique. En classe, comment travaillez-

Plus en détail

AMENAGEMENTS de PARCOURS SCOLAIRES. Rôle du médecin Education Nationale et Dispositifs

AMENAGEMENTS de PARCOURS SCOLAIRES. Rôle du médecin Education Nationale et Dispositifs AMENAGEMENTS de PARCOURS SCOLAIRES Rôle du médecin Education Nationale et Dispositifs Service médical en faveur des élèves, DSDEN 59,Dr DELOMEZ Dr SHAKESHAFT 12/10/2013 Rôle du médecin Education Nationale

Plus en détail

EPS Préverenges et environs Collège les Voiles du Léman. Aménagements et adaptations pour élèves dys

EPS Préverenges et environs Collège les Voiles du Léman. Aménagements et adaptations pour élèves dys EPS Préverenges et environs Collège les Voiles du Léman Aménagements et adaptations pour élèves dys DÉFINITION «La dyslexie-dysorthographie est un trouble du langage écrit caractérisé par une difficulté

Plus en détail

TROUBLES D APPRENTISSAGE ET ÉCOLE

TROUBLES D APPRENTISSAGE ET ÉCOLE TROUBLES D APPRENTISSAGE ET ÉCOLE QUEL DISPOSITIF POUR QUEL ENFANT? OCTOBRE 2014 JEAN DEVRIES IEN ASH 1 PLAN DE L INTERVENTION Service ASH 1 > Qu importe le diagnostic. 2 > Prendre en compte la diversité

Plus en détail

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Présentation des programmes 2007: nouveautés par rapport à 2002 Objectif prioritaire: savoir lire, écrire et s exprimer oralement dans toutes

Plus en détail

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant. La dictée à l adulte Dessin d une expérimentation «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.» La dictée à l adulte Déjà préconisée dans les IO de 1995,

Plus en détail

Les outils de la classe

Les outils de la classe Les outils de la classe Outils collectifs, MS et GS FICHE DE SÉQUENCE Domaine disciplinaire : découvrir le monde des objets Niveaux dans le cycle : MS/GS Titre de la séquence : mes outils d écolier Période

Plus en détail

Sommaire. - Programmes 2008 et document d accompagnement. - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant

Sommaire. - Programmes 2008 et document d accompagnement. - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant Graphisme Ecriture - Bibliographie et sources Sommaire - Programmes 2008 et document d accompagnement - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant - Le graphisme : stades chez le jeune enfant,

Plus en détail

Collège Jean-Jacques Rousseau Argenteuil. Projet numérique. Leçon du jour: Le t.n.i.

Collège Jean-Jacques Rousseau Argenteuil. Projet numérique. Leçon du jour: Le t.n.i. Collège Jean-Jacques Rousseau Argenteuil Projet numérique Leçon du jour: Le t.n.i. Année scolaire 2013-2014 Le collège Jean-Jacques Rousseau en quelques chiffres Le collège est classé en éducation prioritaire

Plus en détail

des progressions des apprentissages à l école maternelle

des progressions des apprentissages à l école maternelle Tableaux des progressions des apprentissages à l école maternelle À l école maternelle, les écarts d âges entre les enfants, donc de développement et de maturité, ont une importance très forte ; le fait

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

CRÉER DEUX PLANCHES DE BD À PARTIR DE 12 PHOTOS DE LA MASCOTTE DE LA CLASSE Situation au sein de la séquence : construction (6 x 20 min)

CRÉER DEUX PLANCHES DE BD À PARTIR DE 12 PHOTOS DE LA MASCOTTE DE LA CLASSE Situation au sein de la séquence : construction (6 x 20 min) MATIERE OU DOMAINE DISCIPLINAIRE : S'approprier le langage Découvrir l'écrit CYCLE 1 CLASSE MS CRÉER DEUX PLANCHES DE BD À PARTIR DE 12 PHOTOS DE LA MASCOTTE DE LA CLASSE Situation au sein de la séquence

Plus en détail

Fiche de préparation

Fiche de préparation Discipline : N /.Séance : Etre capable de trouver un verbe dans une phrase Niveau : Objectifs Prérequis Durée : Retrouver le verbe conjugué dans la phrase quel que soit le temps (temps simples / temps

Plus en détail

Dysphasie, dyspraxie, dyslexie: Rôle de l AVS

Dysphasie, dyspraxie, dyslexie: Rôle de l AVS Dysphasie, dyspraxie, dyslexie: Rôle de l AVS Nathalie CHEVALLIER, psychologue clinicienne, neuropsychologue (Éléments médicaux empruntés au Dr G. DUVAL, Sessad de Longuenesse) Place du trouble d apprentissage

Plus en détail

Propositions d aménagements pour l enfant concerné par des difficultés praxiques.

Propositions d aménagements pour l enfant concerné par des difficultés praxiques. Propositions d aménagements pour l enfant concerné par des difficultés praxiques. En noir : des pistes. En bleu : des composantes pour ces pistes. En vert : des exemples. En général : Créer un climat de

Plus en détail

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002.

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002. Cycle 3 3 ème année PRODUCTION D'ECRIT Compétence : Ecrire un compte rendu Faire le compte rendu d'une visite (par exemple pour l'intégrer au journal de l'école ) - Production individuelle Précédée d'un

Plus en détail

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation PROFILS DES ELEVES Difficultés d ordre méthodologique et d organisation Les élèves commencent les exercices avant d avoir vu la leçon; ils ne savent pas utiliser efficacement les manuels. Ils ne se rendent

Plus en détail

Mise en œuvre du livret personnel de compétences

Mise en œuvre du livret personnel de compétences Mise en œuvre du livret personnel de compétences Sommaire 1. Pourquoi un livret personnel de compétences? 2. Qu est-ce que le livret personnel de compétences? 3. Comment valider une compétence? 4. Livret

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire Français éduscol Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement dans le cadre

Plus en détail

Paris Santé Réussite (PSR) une recherche action 2011-2014

Paris Santé Réussite (PSR) une recherche action 2011-2014 Paris Santé Réussite (PSR) une recherche action 2011-2014 Mairie de Paris DASES Inspection Académie Centre Référent Bicêtre Centre Ressource de Proximité niveau 2 Projet et état de l évaluation C Billard,

Plus en détail

Répertoire de procédures de calcul mental CP et CE1

Répertoire de procédures de calcul mental CP et CE1 Répertoire de procédures de calcul mental CP et CE1 CP Dans toutes les situations de somme et de différence (rappel : on est dans les deux cas dans le «champ additif) on demandera aux élèves de ne pas

Plus en détail

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Un livre illustré Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Résumé de la tâche Domaines généraux de formation Compétences transversales Domaines d apprentissage et compétences

Plus en détail

Jocatop : Lecthème lecture cycle 2

Jocatop : Lecthème lecture cycle 2 Jocatop : Lecthème lecture cycle 2 Logiciel de français permettant de différencier les parcours. PRESENTATION DE L OUTIL http://www.jocatop.fr Logiciel commercial : Prix 188 Configuration requise : Fonctionne

Plus en détail

DOMAINE «ENVIRONNEMENT TECHNIQUE»

DOMAINE «ENVIRONNEMENT TECHNIQUE» DOMAINE «ENVIRONNEMENT» DOMAINE : ENVIRONNEMENT EMPLOI-REPERE : ACCOMPAGNATEUR(RICE) Organiser les modalités de réalisation de l intervention Les numéros d'urgence prioritaires Les modalités de réalisation

Plus en détail

Numération Les nombres inférieurs à 59

Numération Les nombres inférieurs à 59 Numération Les nombres inférieurs à 59 Programmes de 2008 Connaître (savoir écrire et nommer) les nombres entiers naturels inférieurs à 1 000. Repérer et placer ces nombres sur une droite graduée, les

Plus en détail

DISPOSITIF TSA (Troubles Spécifiques des Apprentissages) DYSLEXIE - DYSORTHOGRAPHIE

DISPOSITIF TSA (Troubles Spécifiques des Apprentissages) DYSLEXIE - DYSORTHOGRAPHIE DISPOSITIF TSA (Troubles Spécifiques des Apprentissages) DYSLEXIE - DYSORTHOGRAPHIE Définition : La dyslexie est un trouble structurel de la mise en place des mécanismes d analyse et de reconnaissance

Plus en détail

Livret scolaire. [Prénom] [Nom] Né(e) le [jj/mm/aaaa]

Livret scolaire. [Prénom] [Nom] Né(e) le [jj/mm/aaaa] Livret scolaire Né(e) le [Académie] [École] [Adresse] [Code postal] [Ville] CP CM1 CE1 CM2 CE2 6 e [Logo/Visuel de l établissement] [Téléphone] [Courriel] 5 e 4 e 3 e Année scolaire [aaaaaaaa] Bilan des

Plus en détail

Comp.1P2. Maîtrise de la langue. Établir des relations entre un texte entendu et une image l'illustrant

Comp.1P2. Maîtrise de la langue. Établir des relations entre un texte entendu et une image l'illustrant Comp.1P1 et 2 Maîtrise de la langue orale : S'exprimer clairement à l'oral Comp.1P2 Maîtrise de la langue Établir des relations entre un texte entendu et une image l'illustrant Comp.1P2 Maîtrise de la

Plus en détail

CALCUL MENTAL AU CYCLE 3

CALCUL MENTAL AU CYCLE 3 CALCUL MENTAL AU CYCLE 3 Constat de départ : Les élèves du cycle 3 de l école ont des difficultés pour utiliser des procédures de calcul mental lors de calculs réfléchis : ils se trompent ou utilisent

Plus en détail

Documents Erreurs identifiées Quelles solutions pourraient être mises en place? Quels moyens seraient éventuellement nécessaires? C1 p.

Documents Erreurs identifiées Quelles solutions pourraient être mises en place? Quels moyens seraient éventuellement nécessaires? C1 p. Premier degré : Synthèses non exhaustive des documents travaillés lors de la formation du 26 octobre 2012 et du 12 avril 2013 Amélie GAPE Documents Erreurs identifiées Quelles solutions pourraient être

Plus en détail

Organiser des groupes de travail en autonomie

Organiser des groupes de travail en autonomie Organiser des groupes de travail en autonomie Frédérique MIRGALET Conseillère pédagogique L enseignant travaille avec un groupe de niveau de classe et le reste des élèves travaille en autonomie. Il s agira

Plus en détail

5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99

5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99 5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99 Niveau CP pistes pour le CE1 Modèle proposé : modèles de séance Hypothèse de la difficulté : pour les élèves

Plus en détail

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @...

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @... Sco Scolarisation Maison Départementale des Personnes Handicapées 16 Rue Albert Einstein BP 10635 53000 LAVAL Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d

Plus en détail

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE Animation pédagogique : Le plan de travail individualisé au cycle 3 Résumé des principaux points développés Un contexte professionnel à prendre en compte: Un constat commun (Institution et enseignants)

Plus en détail

4/ MEMORISATION. - Difficultés de mémorisation - Leçons, poésie, tables de multiplication - Calcul mental - Mémoire des consignes

4/ MEMORISATION. - Difficultés de mémorisation - Leçons, poésie, tables de multiplication - Calcul mental - Mémoire des consignes Adaptations Lycée Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustif) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu -

Plus en détail

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures FRANÇAIS Langage oral Demander des explications. Écouter et comprendre les textes lus par l enseignant. Restituer les principales idées d un texte lu par l enseignant. Dire un texte court appris par cœur,

Plus en détail

Présentation. C est un objet qui peut très facilement être intégré dans un passeport culturel

Présentation. C est un objet qui peut très facilement être intégré dans un passeport culturel Présentation Ce qu il est : C est une mémoire des parcours de lecture de l enfant sur l année ou mieux encore, sur le cycle ou même sur toute sa scolarité primaire. On y retrouve les livres lus à l enfant,

Plus en détail

Dyslexie chez l adolescent et l adulte: la décision de compensation à l aide d EVALAD

Dyslexie chez l adolescent et l adulte: la décision de compensation à l aide d EVALAD Dyslexie chez l adolescent et l adulte: la décision de compensation à l aide d EVALAD Catherine Pech-Georgel, Médecin phoniatre Florence Poracchia-George Orthophoniste CERTA - IDEC TROUBLES D APPRENTISSAGE

Plus en détail

L ordinateur au collège

L ordinateur au collège Organisation Français : cours pris par l élève polycopiés informatisés Maths : cours pris par l élève polycopiés informatisés Hist/Géo : cours par l élève polycopiés informatisés L ordinateur au collège

Plus en détail

IREM- 13 juin 2009. Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences

IREM- 13 juin 2009. Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences FORMATION CONTINUE DES ENSEIGNANTS EN MATHEMATIQUES IREM- 13 juin 2009 Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences Des types de formation continue Des stages

Plus en détail

2. La procédure de mise en place du plan d'accompagnement personnalisé

2. La procédure de mise en place du plan d'accompagnement personnalisé Actions éducatives Le plan d'accompagnement personnalisé NOR : MENE1501296C circulaire n 2015-016 du 22-1-2015 MENESR - DGESCO A1-3 Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie ; aux directrices

Plus en détail

Guide pratique de l élève informatisé au collège

Guide pratique de l élève informatisé au collège Cabinet d ergothérapie GUILLERMIN-LEVEQUE Guide pratique de l élève informatisé au collège Septembre 2011 3ème Version Contact : Réalisé par GUILLERMIN Anne-Laure ergothérapeute D.E. LEVEQUE-DUPIN Sophie

Plus en détail

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 21 VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 22 PROJET I : Séquence 3 ORAL (Réception) Compréhension orale : Activité d écoute : 1 ère fiche pédagogique L objectif de cette séance est

Plus en détail

Cycle des apprentissages fondamentaux. Année scolaire 20 /20. Livret Scolaire. Nom de l enseignant :

Cycle des apprentissages fondamentaux. Année scolaire 20 /20. Livret Scolaire. Nom de l enseignant : Cycle des apprentissages fondamentaux Année scolaire 20 /20 Livret Scolaire CP Nom : Prénom : Né le : Nom de l enseignant : Ce livret, complété à partir d évaluations faites régulièrement, permet à l enfant

Plus en détail

Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr

Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr Poitiers, le mercredi 23 septembre 2009 Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr Lancée le 19 juin dernier par le ministre de l Éducation nationale, l Académie

Plus en détail

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Champs Compétences / Composantes Typologie des erreurs possibles Suggestions de remédiation Connaissance des nombres entiers

Plus en détail

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh Projet académique 2013-2014 «Des boîtes à histoires» Comment créer un outil au service de la mise en mémoire et de la compréhension des textes littéraires Académie de Créteil Projet présenté autour de

Plus en détail

Arts CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Arts CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE Arts VISÉES PRIORITAIRES Découvrir, percevoir et développer des modes d expression artistiques et leurs langages, dans une perspective identitaire, communicative et culturelle. CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Plus en détail

[La gestion de la classe multi-niveaux]

[La gestion de la classe multi-niveaux] Inspection de l'education Nationale Cindy Stoehr - Nadine Schmitt Conseillères pédagogiques Des principes pour 1 [La gestion de la classe multi-niveaux] Optimiser les regroupements de niveaux Structurer

Plus en détail

A) Les mécanismes mis en jeu dans la lecture et l écriture

A) Les mécanismes mis en jeu dans la lecture et l écriture Les logiciels pour les apprentissages scolaires des enfants dysphasiques. Efficaces dans quels cas? Comment les choisir et les utiliser? Jack Sagot, jack.sagot@inshea.fr «Pénalisé dans l expression, il

Plus en détail

Les critères d attribution tiennent compte des éléments suivants :

Les critères d attribution tiennent compte des éléments suivants : Critères d'attribution du matériel adapté pour les élèves en situation de scolarisés dans le département de la Somme Selon les circulaires n 2001-061 du 5 avril 2001, n 2001-221 du 29 octobre 2001, venant

Plus en détail

LES AXES PRIORITAIRES

LES AXES PRIORITAIRES LES AXES PRIORITAIRES 1 - SCOLARISATION DES ENFANTS EN DIFFICULTES SCOLAIRES OU/ET AVEC HANDICAP COGNITIF Le choix de la Direction de l Enseignement Catholique (DEC) de regrouper administrativement les

Plus en détail

ACCOMPAGNER UN ENFANT PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE DES APPRENTISSAGES

ACCOMPAGNER UN ENFANT PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE DES APPRENTISSAGES ACCOMPAGNER UN ENFANT PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE DES APPRENTISSAGES Tout d abord, aider un enfant, ce n est pas tout faire à sa place et l accompagnement de l AVS ne dédouane pas l enseignant d aménagements

Plus en détail

Projet Informa TIC. Un espace numérique réel (matériel informatique) et virtuel (site internet) pour diffuser, échanger, construire, imaginer

Projet Informa TIC. Un espace numérique réel (matériel informatique) et virtuel (site internet) pour diffuser, échanger, construire, imaginer Projet Informa TIC Un espace numérique réel (matériel informatique) et virtuel (site internet) pour diffuser, échanger, construire, imaginer Informa TIC Technologies de l information et de la communication

Plus en détail

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe.

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Quand on est convaincu que l on ne peut pas travailler tout le temps avec toute sa classe en même temps et que l on souhaite mettre en place

Plus en détail

MIND MAPPING STRATÉG I E DE CONTOURNEME N T DE LA D YSLEXIE I P P. HDH Septembre 2009 Idées ASH http://sites.google.

MIND MAPPING STRATÉG I E DE CONTOURNEME N T DE LA D YSLEXIE I P P. HDH Septembre 2009 Idées ASH http://sites.google. M STRATÉG I E DE CONTOURNEME N T DE LA D YSLEXIE G M N A I P P DOSSIER DYSLEXIE FICHE 1 QU EST-CE QUE LA DYSLEXIE? LA DYSLEXIE FAIT PARTIE DES TROUBLES SPÉCIFIQUES DES APPRENTISSAGES Il s agit de troubles

Plus en détail

LES TROUBLES DU GRAPHISME LA RÉÉDUCATION: QUAND ET COMMENT PASSER PAR L ORDINATEUR?

LES TROUBLES DU GRAPHISME LA RÉÉDUCATION: QUAND ET COMMENT PASSER PAR L ORDINATEUR? LES TROUBLES DU GRAPHISME LA RÉÉDUCATION: QUAND ET COMMENT PASSER PAR L ORDINATEUR? BUJWID Alexandra Ergothérapeute SMPRE CRTLA CHU RENNES Octobre 2012 L écriture est un geste complexe L écriture est une

Plus en détail

Objet : Plan d accompagnement personnalisé (PAP)

Objet : Plan d accompagnement personnalisé (PAP) Amiens, le 24 août 2015 Madame le Recteur de l Académie d Amiens Chancelier des universités A Rectorat d AMIENS MB/AB/41-2015 Dossier suivi par Dr Maryse BURGER Médecin Conseillère technique du Recteur

Plus en détail

91250 TIGERY. Abécédaire et jeux sur les sons.

91250 TIGERY. Abécédaire et jeux sur les sons. Scénario Pédagogique Projet Kidsmart Ecole maternelle Le Clos 91250 TIGERY Cycle 1 Niveaux : PS & MS Abécédaire et jeux sur les sons. Résumé du projet : Réalisation d un cd rom à partir d un travail sur

Plus en détail

Forum : Evaluer Autrement (mai 2015)

Forum : Evaluer Autrement (mai 2015) LA LOI DU 8 JUILLET 2013 La loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l école de la République a affirmé le principe d une évolution nécessaire des modalités

Plus en détail

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Dans le cadre du plan DUNE, l école a reçu, pour une période de 5 mois, 6 tablettes

Plus en détail

Stage Mathématiques au cycle 1 Bourgoin Mardi 7 février 2012. Evelyne Touchard - CPC Grenoble 4

Stage Mathématiques au cycle 1 Bourgoin Mardi 7 février 2012. Evelyne Touchard - CPC Grenoble 4 Stage Mathématiques au cycle 1 Bourgoin Mardi 7 février 2012 Objectifs - Proposer une réflexion sur l utilisation des coins en maternelle : quels coins? Pour faire quoi? - Identifier les coins permettant

Plus en détail

OUTILS D ÉVALUATION ET DE REMÉDIATION POUR LA CLASSE DE SIXIÈME

OUTILS D ÉVALUATION ET DE REMÉDIATION POUR LA CLASSE DE SIXIÈME OUTILS D ÉVALUATION ET DE REMÉDIATION POUR LA CLASSE DE SIXIÈME Groupe académique chargé de l accompagnement de la mise en œuvre des P.P.R.E / Académie de Grenoble Objectifs Compléter le livret scolaire

Plus en détail

Moyens d intervention en fonction des objectifs

Moyens d intervention en fonction des objectifs Commission Scolaire des Samares DVE Plan d intervention Moyens d intervention en fonction des objectifs DOMAINE LANGAGIER L élève améliorera ses habiletés en conscience phonologique. L'élève développera

Plus en détail

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007)

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) Ces tableaux reprennent les compétences des programmes 2007. Ils servent de référentiel commun à tous les enseignants du cycle

Plus en détail

DYSPRAXIE. ACTIVITES NECESSITANT HABILETE MANUELLE Maladresse dans les jeux de cube, les légos, les puzzles, le découpage, le collage

DYSPRAXIE. ACTIVITES NECESSITANT HABILETE MANUELLE Maladresse dans les jeux de cube, les légos, les puzzles, le découpage, le collage DYSPRAXIE DIFFICULTES POSSIBLES ACTIVITES NECESSITANT HABILETE MANUELLE Maladresse dans les jeux de cube, les légos, les puzzles, le découpage, le collage Difficulté pour utiliser les instruments de géométrie

Plus en détail

Offre de formations 2015-2016 Services éducatifs Document de consultation

Offre de formations 2015-2016 Services éducatifs Document de consultation Offre de formations 2015-2016 Services éducatifs Document de consultation Primaire Un sujet peut être abordé différemment et sous différentes modalités selon le niveau d expertise du personnel. Incontournables

Plus en détail

L ordinateur au collège

L ordinateur au collège Octobre 2008 2ème version Guide pratique de l élève informatisé au collège L ordinateur au collège Contacts GUILLERMIN Anne-Laure ergothérapeute D.E. LEVEQUE-DUPIN Sophie ergothérapeute D.E. MARION Anne-Laure

Plus en détail