Cours 4. Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il faut connaître! L ordinateur de plongée L ADD. Xavier LAUNOIS. Yann LEGROS.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours 4. Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il faut connaître! L ordinateur de plongée L ADD. Xavier LAUNOIS. Yann LEGROS."

Transcription

1 Xavier LAUNOIS E3 n E3 n L ordinateur de plongée L ADD 58 Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il faut connaître!

2 o L ordinateur de plongée L'ordinateur de plongée Le plongeur N2 doit disposer d'un moyen de décompression personnel (Code Du Sport). Il peut effectuer sa décompression avec: Une montre + un profondimètre (timer) et les tables MN90 Un ordinateur de plongée L'objectif de ce module: Présenter les principes généraux du fonctionnement d'un ordinateur de plongée Comparaison avec les tables MN90: avantages et inconvénients de l'ordinateur La maîtrise des tables MN90 est indispensable pour une utilisation des ordinateurs en toute sécurité (procédures de secours) 59

3 L ordinateur de plongée Qu'est ce qu'un ordinateur de plongée? L'ordinateur de plongée effectue à intervalles donnés des mesures de pression et mesure le temps de plongée A partir de ces mesures et d'un programme de décompression, il propose une décompression au plongeur Tous les programmes proposés sur le marché génèrent des données de décompression en toute sécurité mais avec des adaptations liées au programme ou à la marque 60

4 L ordinateur de plongée Comment ça fonctionne? 61 La plongée est découpée en unités élémentaires L'ordinateur calcule la décompression à partir du profil réel de la plongée.

5 L ordinateur de plongée 62 Comparaison ordinateur / Tables MN90 Inconvénients Le modèle physico chimique des MN90 est validé, il propose des procédures de secours validées expérimentalement ce qui n'est pas le cas de l'ordinateur La décompression à l'ordinateur a moins de recul que la décompression aux tables Les limites de la plongée restent les mêmes Le calcul de la décompression est plus fin => les marges de sécurité moins larges qu'avec les tables Pas de procédure de secours (mise en mode veille, "Error", ou passage en mode profondimètre). L'ordinateur ne fait qu'enregistrer des données physiques et effectuer des calculs dans le cadre d'un profil de plongée, il ne peut pas interpréter ce qui se passe Il n'y a pas de normalisation, en particulier pour les affichages Avantages Mesure de temps et de profondeur très précises Mesure objective de la vitesse de remontée L'ordinateur recalcule régulièrement la décompression au cours de la plongée Du fait de ce recalcul régulier, la précision de la profondeur des paliers est moins critique: on parle de fenêtre de palier Gestion de la décompression après la fin de la plongée Planification simple des plongées successives Erreurs de lecture limitées

6 o L ordinateur de plongée Remarques Il faut rester prudent et faire preuve d'esprit critique vis à vis des données de l'ordinateur Il y a une tendance générale à faire trop confiance aux données de l'ordinateur, la facilité d'utilisation peut conduire à des négligences Il faut éviter les profils et les comportements à risque, les marges de sécurité étant plus optimisées qu'avec les tables MN90 63

7 o L ordinateur de plongée Avant la plongée: Utilisation Mise en route avant la mise à l'eau Vérifier la batterie Réglages personnalisés (alarmes, altitude, ) Réglage de la décompression (type de gaz, réglages personnels, ) Planification de la plongée Après la plongée: Temps de désaturation Intervalle surface Délai de montée en altitude ("no fly") Logbook de plongée 64

8 21 septembre 2014 o L ordinateur de plongée L Accident De Décompression (ADD) Pendant la plongée, sous l'influence de la pression, l azote dissous sature le sang, puis progressivement les tissus du plongeur. A la remontée, si la vitesse est mal contrôlée et/ou que le temps de remontée ne permet pas l'évacuation d'une quantité d'azote suffisante par l'expiration, l'azote tend à passer en phase gazeuse et à former des micro-bulles risquant de bloquer la circulation dans les capillaires sanguins. Ces microbulles peuvent être: Veineuses Artérielles Extravasculaires (liquides interstitiels) Plusieurs types d'atteintes sont possibles selon la localisation des bulles: Système nerveux: Atteintes neurologiques centrales Atteintes médullaires (moelle épinière) L'oreille interne Respiratoires Os, articulations et muscles Cutanées 65

9 21 septembre 2014 o L ordinateur de plongée Les causes 66

10 21 septembre 2014 o L ordinateur de plongée Les symptômes L'ADD survient dans les premières heures qui suivent la plongée (80% dans la première heure) Les symptômes: ils dépendent de la localisation des bulles Fourmillements «Coup de poignard» dans le bas du dos Paralysies (monoplégies, hémiplégies, paraplégies, tétraplégies) Incapacité à uriner Troubles de la parole, de la vision Nausées Vertiges Fatigue générale Troubles ventilatoires Démangeaisons (puces et moutons) Douleurs vives et localisées 67 Il ne faut pas sous-estimer ou minimiser les signes éventuels

11 21 septembre 2014 o L ordinateur de plongée Le traitement de l'accident Ces actions seront gérées par le DP qui rédigera la fiche d'évacuation. Protéger/alerter/secourir Alerter les secours Oxygénothérapie normobare (15l/min) jusqu'à prise en charge par les secours, en inhalation (conscient) ou en insufflation (inconscient) Hydrater la victime (eau plate non gazeuse, 1l par petites prises) Proposer de l'aspirine (500mg maxi, noter l'heure de prise) Relever les paramètres de l'ordinateur Ne jamais ré-immerger le plongeur Surveiller le reste de la palanquée 68 Même si vous n y participez pas, n entravez pas les secours!

12 21 septembre 2014 o L ordinateur de plongée 69 Facteurs favorisant l'add Paramètres de la plongée: Profondeur et durée Vitesse de remontée excessive Non respect des paliers Paliers interrompus et non refaits Paliers non conformes à la plongée réalisée Yoyo, plongées rapprochées, successives Profils inversés Paramètres liés au plongeur: Fatigue et plongeur sous traitement médical Adiposité prononcée Palmage ou effort physique au fond Une mauvaise hydratation Gênes, entraves (combinaison, gilet trop serré) Paramètres extérieurs: Matériel mal réglé Froid Après la plongée: Efforts et activités physiques après la plongée (apnée 6h, sport 1-2h) Montée en altitude (6-12h) Prendre l avion (12-24h)

13 21 septembre 2014 o L ordinateur de plongée La prévention Bon état général du plongeur Vitesse de remontée contrôlée (maxi 15/min) Respect des paliers Éviter les profils à risque Comportement adapté... 70

14 Plongée «réelle» Xavier LAUNOIS E3 n E3 n Accès à l autonomie 71 Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il faut connaître!

15 Plonger en Autonomie o Avant o Pendant o Après 72 L'autonomie: avant de plonger L'autonomie sera travaillée en situation dès la première plongée. Se préparer ensemble Faire connaissance avec les autres plongeurs de la palanquée: Leur forme physique Leur historique de plongée Leur connaissance du site Leur matériel (gilet, moyen de décompression) Contrôler le matériel mutuellement Prendre connaissance du briefing du DP Déterminer les paramètres de la plongée Parcours Mode de décompression Répartition des rôles finale et mise à l'eau ensemble

16 Plonger en Autonomie o Avant o Pendant o Après 73 L'autonomie: pendant la plongée Surveiller la profondeur: A la descente En déplacement Au palier Surveiller la consommation: A l'arrivée au fond Quelques minutes après l'arrivée au fonds Signaler les 100 bars / 50 bars En cours de plongée A quel moment faire demi-tour pour rentrer? Gérer la décompression: Toujours connaître temps et profondeur maxi Déterminer si la remontée s'est bien passée Savoir utiliser ses instruments de décompression

17 Plonger en Autonomie o Avant o Pendant o Après 74 L'autonomie: l'orientation et le retour L'orientation: Ecouter attentivement le briefing du Directeur de Plongée Utiliser les éléments naturels (et ses instruments) : Le soleil Le relief sous marin La boussole ou le compas Sous l eau: Déplacement en 3 dimensions -> Prendre en compte la profondeur du mouillage Prendre des repères en se retournant souvent Temps de déplacement. (10 min à l aller, 10 min au retour) Privilégier au début les parcours simples Au retour de plongée: Communiquer ses paramètres au DP Ranger le matériel Faire un briefing de retour Echanger sur la plongée «Surveiller» les membres de la palanquée

Les ordinateurs de plongée

Les ordinateurs de plongée NIVEAU 3 Les ordinateurs de plongée Tout le monde l utilise L arrivée des ordinateurs marque un progrès majeur dans la pratique de la plongée en scaphandre. Plus de calculs fastidieux d intervalles de

Plus en détail

Les ordinateurs de plongée. Niveaux 2

Les ordinateurs de plongée. Niveaux 2 Les ordinateurs de plongée Niveaux 2 Introduction Très important d'en connaître les précautions d emplois et les limites. Différents algorithmes basés sur des modèles mathématiques de calcul. Les ordinateurs,

Plus en détail

Dissolution des Gaz & Accidents de décompression

Dissolution des Gaz & Accidents de décompression Dissolution des Gaz & Accidents de décompression 1 Plan du cours Introduction Rappels Pression Composition de l air Pression partielle Courbe de sécurité Anatomie Dissolution des Gaz (Loi de Henry) Mise

Plus en détail

LES ORDINATEURS DE PLONGEE

LES ORDINATEURS DE PLONGEE LES ORDINATEURS DE PLONGEE Les ordinateurs de plongée sont des calculateurs qui utilisent un algorithme (basé sur un modèle mathématique de charge et décharge du corps en azote) afin de déterminer les

Plus en détail

Les ordinateurs de plongée. A.S. Paris 7 Denis Diderot

Les ordinateurs de plongée. A.S. Paris 7 Denis Diderot Les ordinateurs de plongée A.S. Paris 7 Denis Diderot Sommaire Principes de fonctionnement Avantages Inconvénients et risques Règles de sécurité Procédures en cas de panne Caractéristiques des ordinateurs

Plus en détail

Cours Tables - Niveau 2

Cours Tables - Niveau 2 Cours Tables - Niveau 2 Pourquoi ce cours? Historique des tables Rappels : Décompression Courbe de sécurité Utilisation des tables : Limites Profils Paramètres Sommaire Partie 1 Présentation des tables

Plus en détail

GESTION DE LA DECOMPRESSION L ORDINATEUR DE PLONGEE

GESTION DE LA DECOMPRESSION L ORDINATEUR DE PLONGEE USB Subaquatique 2013/2014 1/4 COURS THEORIQUES N II GESTION DE LA DECOMPRESSION L ORDINATEUR DE PLONGEE Après son binôme, le plongeur Autonome doit avoir 2 soucis majeurs : la Gestion de sa Consommation

Plus en détail

Introduction aux tables de plongées - Prérogatives

Introduction aux tables de plongées - Prérogatives Introduction aux tables de plongées - Prérogatives Cours théorique PP1 BBTB Sophie Mieszkin Introduction aux tables de plongée Lors de la plongée l azote n est pas éliminé par l organisme Pour l éliminer

Plus en détail

Dissolution des gaz et accidents de désaturation. Préparation niveau 2

Dissolution des gaz et accidents de désaturation. Préparation niveau 2 Dissolution des gaz et accidents de désaturation Préparation niveau 2 Arnaud Mélèse plouf@melese.com Décembre 2011 Dissolution des gaz et accidents de désaturation Dissolution des gaz dans les liquides

Plus en détail

L accident de décompression. Jean-Luc HURTEL Cmas*** 1

L accident de décompression. Jean-Luc HURTEL Cmas*** 1 L accident de décompression Jean-Luc HURTEL Cmas*** 1 Plan du cours Introduction et rappels Principe de la dissolution des gaz Conséquences biologiques Symptomatologie de l ADD Facteurs favorisants Traitement

Plus en détail

Cours N3.4. Nathalie Moreau

Cours N3.4. Nathalie Moreau Cours théoriques N3 Nathalie Moreau Sommaire du cours n 4 Contenu du cours Gestion de la remontée la désaturation (partie 2) : Utilisation des ordinateurs Plongées profondes et autonomie Planification

Plus en détail

Les ordinateurs de plongée

Les ordinateurs de plongée Utilisé par tous les plongeurs l'ordinateur méritait quelques précisions avant de vous immerger. Justification Définitions Conditions d'utilisation Limites d'utilisation Procédures hétérogènes Choisir

Plus en détail

THEORIE NIVEAU II ACCIDENT DE DESSATURATION SOMMAIRE. 1. Rappels l ADD. 4. Comment l él. éviter. 6. Conclusion

THEORIE NIVEAU II ACCIDENT DE DESSATURATION SOMMAIRE. 1. Rappels l ADD. 4. Comment l él. éviter. 6. Conclusion THEORIE NIVEAU II ACCIDENT DE DES 18.01.2013 SOMMAIRE 1. Rappels 2. Qu est ce que l ADD? 3. Reconnaître l ADD 4. Comment l él éviter 5. Réagir 6. Conclusion 1 1. Rappels Composition de l air : 20% O 2

Plus en détail

Cours Niveaux 3 LA REMONTEE - 1ère partie CB/03-2012

Cours Niveaux 3 LA REMONTEE - 1ère partie CB/03-2012 Cours iveaux 3 LA REMOTEE - 1ère partie Plan du cours La remontée est un moment crucial de la plongée puisque nous allons subir, comme à la descente, des variations de volumes mais nous devrons aussi veiller

Plus en détail

GESTION DE LA DÉCOMPRESSION À L ORDINATEUR

GESTION DE LA DÉCOMPRESSION À L ORDINATEUR GESTION DE LA DÉCOMPRESSION À L ORDINATEUR Revod II Version décembre 2011 Laurence Thewissen MN 274 Objectif de cette présentation Donner une vue d ensemble des règles et recommandations en matière de

Plus en détail

THEORIE NIVEAU II ACCIDENT DE DESSATURATION SOMMAIRE 1. Rappels l ADD. 4. Comment l él. éviter. 6. Conclusion

THEORIE NIVEAU II ACCIDENT DE DESSATURATION SOMMAIRE 1. Rappels l ADD. 4. Comment l él. éviter. 6. Conclusion THEORIE NIVEAU II ACCIDENT DE DES 17.02.2012 SOMMAIRE 1. Rappels 2. Qu est ce que l ADD? 3. Reconnaître l ADD 4. Comment l él éviter 5. Réagir 6. Conclusion 1 1. Rappels Composition de l air : 20% O 2

Plus en détail

Physiologie. Physiologie. Physiologie. Buts. Objectifs. Rappel. Théorie. Contrôle des objectifs. Conclusions.

Physiologie. Physiologie. Physiologie. Buts. Objectifs. Rappel. Théorie. Contrôle des objectifs. Conclusions. Contenu du cours Buts. Objectifs. Rappel. Théorie. Contrôle des objectifs. Conclusions. Buts Etre conscient du phénomène de la saturation des tissus. Connaître les conséquences de la saturation sur la

Plus en détail

PLONGEUR EN AUTONOMIE 20 m

PLONGEUR EN AUTONOMIE 20 m PROFIL GENERAL Le plongeur titulaire de la qualification Plongeur Autonome 20 m (PA20) est capable de réaliser des plongées d exploration : Jusqu à 20 m de profondeur, au sein d une palanquée, en autonomie,

Plus en détail

TABLES SIMPLES NIVEAU 2

TABLES SIMPLES NIVEAU 2 TABLES SIMPLES NIVEAU 2 Objectif Etre capable d utiliser les tables pour le calcul d un palier en fonction du temps et de la profondeur de la plongée simple et consécutive et comprendre les abréviations..

Plus en détail

Organisation de la plongée

Organisation de la plongée Organisation de la plongée Club du CSAR Plongée Sous Marine 1 / 21 Organisation de la plongée Sommaire Justification Cadre réglementaire Planification Préparation Sur le site La plongée profonde Rappel

Plus en détail

Connaissances théoriques élémentaires

Connaissances théoriques élémentaires NIVEAU 1 Théorie Connaissances théoriques élémentaires Principe des barotraumatismes et prévention. L'essoufflement. Le froid, les dangers du milieu naturel. Le principe de l'accident de décompression,

Plus en détail

THEORIE N1-2014-2015 1 partie Les accidents

THEORIE N1-2014-2015 1 partie Les accidents THEORIE N1-2014-2015 1 partie Les accidents 1 Les différents types d accidents Les barotraumatismes L essoufflement L accident de décompression Le froid 2 Les différents types d accidents de plongée 1

Plus en détail

Qualification NITROX. Jean MARCILLY MF1 15775 Moniteur Nitrox 3231

Qualification NITROX. Jean MARCILLY MF1 15775 Moniteur Nitrox 3231 Qualification Jean MARCILLY MF1 15775 Moniteur Nitrox 3231 PLAN Plus d oxygène : 2 Qu est-ce que le Nitrox? Plus d oxygène : Mélange d oxygène et d azote dont le pourcentage en O 2 est supérieur à celui

Plus en détail

Cours N2 : Dissolution des gaz

Cours N2 : Dissolution des gaz Sommaire Cours N2 : Dissolution des gaz Justification ADD et tables de décompression Rappels Physique : la pression Composition de l air Mise en évidence Ennoncé de la loi de Henri Application à la plongée

Plus en détail

L ACCIDENT DE DECOMPRESSION

L ACCIDENT DE DECOMPRESSION L ACCIDENT DE DECOMPRESSION La cause : L air respiré (en surface) contient environ 20% d oxygène et 80% d azote (plus des traces d autres gaz tel que le CO 2 ou gaz carbonique). L oxygène est, pour partie,

Plus en détail

NIVEAU 3. Les ordinateurs

NIVEAU 3. Les ordinateurs NIVEAU 3 Les Principe Principe 09h Les tables utilisent un profil «carré» : prise en compte de la profondeur maximale atteinte par le plongeur comme la profondeur de toute la plongée... Les utilisent un

Plus en détail

Les Accidents de décompression

Les Accidents de décompression Plan du cours Justification Rappel : gaz mis en jeu Physiologie de base la circulation,le coeur Les différents types Causes Symptômes Prévention Conduite à tenir Questions Objectif du cours -Compréhension

Plus en détail

Cours Niveau 3 Ordinateurs

Cours Niveau 3 Ordinateurs Justification Apport de l ordinateur Règle d utilisation Plongée multi-niveaux Principe de fonctionnement - E.B - Cours Niveau 3 Ordinateurs BRASSART Eric (E2) Créé : Décembre 2005 Modifié : Janvier 2006

Plus en détail

BAROTRAUMATISMES N4 PLAN Introduction : barotraumatisme = accident lié à la pression

BAROTRAUMATISMES N4 PLAN Introduction : barotraumatisme = accident lié à la pression - 1 - BAROTRAUMATISMES N4 PLAN Introduction : barotraumatisme = accident lié à la pression I Rappels 1. Mariotte PV=constante 2. mécanisme des barotraumatismes changement rapide de profondeur 3. localisations

Plus en détail

Dissolution des gaz Loi Henry

Dissolution des gaz Loi Henry Dissolution des gaz Loi Henry William HENRY ( 1775 1836) En 1803, William Henry, physicien et chimiste Anglais, présente la loi qui porte désormais son nom. Selon cette loi, en l absence de réaction chimique

Plus en détail

Cours de Tables / Ordinateur - 1

Cours de Tables / Ordinateur - 1 Cours de Tables / Ordinateur - 1 Cours de Tables / Ordinateur - 2 Cours de Tables / Ordinateur - 3 Ordinateurs de Plongée Introduction Principe de Fonctionnement Avantages et inconvénients Les différents

Plus en détail

Prévention des risques liés à la plongée

Prévention des risques liés à la plongée Prévention des risques liés à la plongée Le Niveau II va vous donner accès à l autonomie dans l espace médian, jusqu à 20 ou 25 mètres. Vous devrez savoir prévenir les accidents. Vous devrez savoir détecter

Plus en détail

La décompressions en plongée

La décompressions en plongée La décompressions en plongée cours N2 2006-2007 Jérôme Farinas jerome.farinas@irit.fr Amis de la Mer FFESSM 08 31 0184 11 décembre 2006 Jérôme Farinas (ADLM) Décompression & ADD 11 décembre 2006 1 / 30

Plus en détail

Les risques du milieu

Les risques du milieu Quels sont-ils? Le départ : embarcation, départ du bord, le matériel Les vagues La visibilité Le courant Le froid Les épaves Les grottes, tunnels Les zanimos La noyade L apnée Le départ : Assurer la sécurité

Plus en détail

FORMATION DE MONITEUR LE M* CMAS.CH PAR CROSS-OVER

FORMATION DE MONITEUR LE M* CMAS.CH PAR CROSS-OVER LE M* CMAS.CH PAR CROSS-OVER LE M1 CMAS.CH PAR CROSS-OVER M. ZÜRCHER 2010 Philosophie de la formation M1 par cross-over. Les objectifs de formation d un plongeur CMAS sont de préparer le plongeur à être

Plus en détail

Tables MT92. SJacquet 1/42

Tables MT92. SJacquet 1/42 Tables MT92 SJacquet 1/42 Stage de plongée scientifique 2011 Plan de l exposé Un peu d histoire Législation / Réglementation Conditions d utilisation / Procédures Exercices Les tablettes immergeables 2/42

Plus en détail

Prévention des accidents en plongée 2

Prévention des accidents en plongée 2 Accidents 2 Préparation Niveau II Prévention des accidents en plongée 2 Accidents biophysiques Autres accidents Vincent BONNEMAISON Club Subaquatique de Charenton 1/14 Version 1 : Vincent Bonnemaison 22.01.2003

Plus en détail

SUPPORT DE FORMATION NITROX ELEMENTAIRE

SUPPORT DE FORMATION NITROX ELEMENTAIRE SUPPORT DE FORMATION NITROX ELEMENTAIRE INTRODUCTION a) Définition Le NITROX est un mélange composé de 2 gaz : le Nitrogène (azote en anglais) et l'oxygène, lorsque ce mélange est différent de l'air. On

Plus en détail

EXAMEN NIVEAU II SESSION 2006

EXAMEN NIVEAU II SESSION 2006 EXAMEN NIVEAU II SESSION 2006 NOM : PRENOM : AGE : CLUB : Vous avez deux heures pour répondre aux questions. Prenez le temps de lire correctement l énoncé des questions. Pour les exercices de tables, vous

Plus en détail

RÉGLEMENTATION LE DIRECTEUR DE PLONGÉE (DP)

RÉGLEMENTATION LE DIRECTEUR DE PLONGÉE (DP) F I C H E DIRECTION DE PLONGÉE, ORGANISATION ET RÉGLEMENTATION FICHE N RÉGLEMENTATION LE DIRECTEUR DE PLONGÉE (DP) POUR PLUS DE DÉTAILS, voir la fiche n 116 sur l organisation des plongées. 46. Rôle et

Plus en détail

Séminaire des CODEP d Alsace

Séminaire des CODEP d Alsace Séminaire des CODEP d Alsace Le N IV Guide de Palanquée Strasbourg le 04 janvier 2014 yves.gaertner@orange.fr Proposition Séminaire des CODEP d Alsace Le guide de palanquée avant la réforme Le nouveau

Plus en détail

Cours Niveau 2. Tables MN 90. BRASSART Eric (E2) Création : janvier 2005 Modification : Décembre 2005. Tables MN 90

Cours Niveau 2. Tables MN 90. BRASSART Eric (E2) Création : janvier 2005 Modification : Décembre 2005. Tables MN 90 Tables Type de Plongées Simple Remontée lente Successive Consécutive Procédures de rattrapages Remontée rapide Palier interrompu - E.B- Cours Niveau 2 Tables MN 90 BRASSART Eric (E2) Création : janvier

Plus en détail

Accidents de plongée. Cours Niveau 2 PCCA

Accidents de plongée. Cours Niveau 2 PCCA Accidents de plongée Cours Niveau 2 PCCA Présentation Notre corps est une véritable machine à échanger des gaz par l intermédiaire de nos poumons et de notre sang. De la zone où il y a la plus forte concentration

Plus en détail

Consommation d air et autonomie

Consommation d air et autonomie Consommation d air et autonomie Cours N3 09/12/2013 François KERISIT E2 Tek Plongée Odyssée 09/12/2012 Consommation d air et autonomie 2 Objectif Autonomie : jusqu à 40m, entre N3 jusqu à 60m, avec un

Plus en détail

1 Pression atmosphérique en altitude

1 Pression atmosphérique en altitude Plongées et altitude 8. mars 200 Maud Quillon maud.quillon@gmail.com MOTS Clefs : altitude, ADD, variation de volume, adaptation des tables, étalonnage des instruments atmosphérique en altitude Quand on

Plus en détail

Livret de Certification Plongeur niveau 1

Livret de Certification Plongeur niveau 1 Livret de Certification Plongeur niveau 1 Supervised Diver 20m ISO 24801-1 Nom du stagiaire : Nom de la structure :.. Tampon PLONGEUR NIVEAU 1 Supervised Diver 20m ISO 24801-1 I DÉFINITION DU NIVEAU Plongeur

Plus en détail

Accidents Barotraumatismes, accident de décompression d et noyade

Accidents Barotraumatismes, accident de décompression d et noyade Accidents Barotraumatismes, accident de décompression d (ADD) et noyade Club du CSA de Ruelle Cours niveau 2 et 3 PSM - CSA Ruelle 2009 1 / 29 Introduction Sujets : les accidents liés à la pression. La

Plus en détail

Cours Théorique Niveau 1

Cours Théorique Niveau 1 Cours Théorique Niveau 1 1. Les Accidents De Décompression 2. Les tables de plongée 3. Les ordinateurs de plongée Composition de l air?? Gaz rare 1% (Argon, Néon, Hélium, ) Oxygène 21% (O2) Azote 78% (N2)

Plus en détail

Accidents de décompression

Accidents de décompression Niveau 4 Léo Mare 20 mars 2011 Plan Principe 1 Principe 2 3 4 Objectifs du cours Connaissances, savoir-faire et savoir-être : aigu et chronique Commentaires et limites Facteurs favorisants Facteurs déclenchant

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL ANNEXE 3

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL ANNEXE 3 ANNEXE 3 A. PLONGÉES D INCURSION PROCÉDURES D INTERVENTION POUR DES PLONGÉES AUX MÉLANGES À BASE D HÉLIUM Tableau n o 1. Mélanges fond pour tables héliox/oxy/6 m Tableau n o 2. Mélanges fond pour tables

Plus en détail

Physique : Comportement des gaz dans les mélanges

Physique : Comportement des gaz dans les mélanges Question 1 00PHY-DT-4-02(1) 1) Si l'on considère que la PpO2 max. admissible pour ne pas avoir d'accident hyperoxique est de 1.6b, quelle est la profondeur limite d'utilisation d'un mélange 60% N2, 40%

Plus en détail

L utilisation des tables de décompression MN90 et ordinateurs

L utilisation des tables de décompression MN90 et ordinateurs L utilisation des tables de décompression MN90 et ordinateurs cours N2 2006-2007 Jérôme Farinas jerome.farinas@irit.fr Amis de la Mer FFESSM 08 31 0184 6 décembre 2006 Jérôme Farinas (ADLM) MN90 et ordinateur

Plus en détail

II. REVOD Plongée à l ordinateur. Septembre 2010. Plan de l exposé

II. REVOD Plongée à l ordinateur. Septembre 2010. Plan de l exposé 1 Décompression II. REVOD Plongée à l ordinateur Septembre 2010 Plan de l exposé Introduction Typologie de la décompression: No déco Déco légère Déco Lourde La planification Les profils de plongée Le palier

Plus en détail

Les Accidents de décompression Dr Philippe WELTER

Les Accidents de décompression Dr Philippe WELTER Les Accidents de décompression 2013 Dr Philippe WELTER Introduction L accident de décompression (ADD) est l accident : - le plus connu en plongée - le plus intéressant en médecine - de mécanisme très complexe

Plus en détail

2. les conduites à tenir en cas d incidents ou d accidents. Après avoir étudié ce chapitre, vous devriez être capable

2. les conduites à tenir en cas d incidents ou d accidents. Après avoir étudié ce chapitre, vous devriez être capable Introduction Agir en connaissance : 1. Prévoir ses plongées 2. les conduites à tenir en cas d incidents ou d accidents Résultats attendus: Après avoir étudié ce chapitre, vous devriez être capable 1. De

Plus en détail

Cours 2. Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il faut connaître! Les barotraumatismes, le froid, l hydratation, l essoufflement, la narcose

Cours 2. Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il faut connaître! Les barotraumatismes, le froid, l hydratation, l essoufflement, la narcose Xavier LAUNOIS E3 n 23013 E3 n 25061 Les barotraumatismes, le froid, l hydratation, l essoufflement, la narcose La décompression, les tables MN90 (1) 22 Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il

Plus en détail

UTILISATION DES TABLES DE PLONGÉES

UTILISATION DES TABLES DE PLONGÉES UTILISATION DES TABLES DE PLONGÉES 1 HISTORIQUE DES TABLES DE PLONGÉES... 2 2 LES TABLES MN90... 3 3 QUELQUES DÉFINITIONS... 4 4 PLONGÉE ISOLÉE (INTERVALLE > 12 H)... 6 5 REMONTÉE LENTE JUSQU AU PREMIER

Plus en détail

depth dive time max. depth deco info STOP NO STOP DIVE Ordinateur de décompression SPEED % S L O W Français DO NOT FLY DIVEPLAN LOGBOOK DESATURATION

depth dive time max. depth deco info STOP NO STOP DIVE Ordinateur de décompression SPEED % S L O W Français DO NOT FLY DIVEPLAN LOGBOOK DESATURATION M O D E D E M P L O I Français DIVE SPEED % DESATURATION DIVE SPEED % max. S L O W DO NOT FLY DIVEPLAN LOGBOOK STOP NO STOP ft m max. DESATURATION DO NOT FLY DIVEPLAN LOGBOOK S L O W Ordinateur de décompression

Plus en détail

L A VAN DORMAEL PHILIPPE MONITEUR 1* 13 MARS 2009

L A VAN DORMAEL PHILIPPE MONITEUR 1* 13 MARS 2009 L A 1 VAN DORMAEL PHILIPPE MONITEUR 1* 13 MARS 2009 COURS SUR LA DIRECTION DE PALANQUEE 2 LA DIRECTION DE PALANQUEE 1 2 3 4 5 LE CHOIX DU SERRE FILELE BRIEFING LE RÔLE DU SERRE-FILE LA PLONGEE LE DEBRIEFING

Plus en détail

Livret de Certification. Plongeur Niveau 2 ISO 24801-2

Livret de Certification. Plongeur Niveau 2 ISO 24801-2 Livret de Certification Plongeur Niveau 2 ISO 24801-2 Nom du stagiaire : Nom de la structure :.. Tampon PLONGEUR NIVEAU 2 CMAS** / NF-EN 14153-2 / ISO 24801-2 I DÉFINITION DU NIVEAU Plongeur confirmé qui

Plus en détail

LE SYSTEM. Active Light. Français. Français PRO ULTRA SWISS MADE BY UWATEC AG

LE SYSTEM. Active Light. Français. Français PRO ULTRA SWISS MADE BY UWATEC AG LE SYSTEM M O D E D E M P L O I Active Light PRO ULTRA SWISS MADE BY UWATEC AG NO STOP Schéma d utilisation Schéma d utilisation des fonctions de surface B et E B et + B et 1 Repos Veille 6 5 2 4 Etape

Plus en détail

Mise à jour de la fonction cardio-fréquencemètre de. Français

Mise à jour de la fonction cardio-fréquencemètre de. Français Mise à jour de la fonction cardio-fréquencemètre de Français Remarque importante pour les personnes portant des stimulateurs cardiaques, des défibrillateurs ou autres appareils électroniques implantés.

Plus en détail

SWISS UNDERWATER AND HYPERBARIC MEDICAL SOCIETY. Le foramen ovale perméable

SWISS UNDERWATER AND HYPERBARIC MEDICAL SOCIETY. Le foramen ovale perméable SUHMS SWISS UNDERWATER AND HYPERBARIC MEDICAL SOCIETY FOP Le foramen ovale perméable RECOMMANDATIONS 2012-2015 DE LA SOCIÉTÉ SUISSE DE MÉDECINE SUBAQUATIQUE ET HYPERBARE "SUHMS" Société suisse de médecine

Plus en détail

10 Novembre 2010. Nathalie PERON pn.peron@laposte.net

10 Novembre 2010. Nathalie PERON pn.peron@laposte.net Froid, noyade 10 Novembre 2010 Nathalie PERON pn.peron@laposte.net Le froid Le froid L homme = homéotherme : Thermostat pour le maintien de la température centrale T centrale 37 C normalement T cutanée

Plus en détail

PLONGEUR (P1) Plongeur CMAS 1* Plongeur Encadré NBN EN 14153-1 STANDARDS

PLONGEUR (P1) Plongeur CMAS 1* Plongeur Encadré NBN EN 14153-1 STANDARDS PLONGEUR (P1) Plongeur CMAS 1* Plongeur Encadré NBN EN 14153-1 STANDARDS (Version 2012/01) Table des matières 1 Généralités... 4 1.1 Compétences du plongeur 1*... 4 1.2 Prérogatives du plongeur 1*... 4

Plus en détail

UTILISATION DES TABLES DE PLONGÉES

UTILISATION DES TABLES DE PLONGÉES UTILISATION DES TABLES DE PLONGÉES NIVEAUX 2, 3 et 4 1 HISTORIQUE DES TABLES DE PLONGÉES... 2 2 LES TABLES MN90... 3 3 QUELQUES DÉFINITIONS... 4 4 PLONGÉE ISOLÉE (INTERVALLE > 12 H)... 6 5 REMONTÉE LENTE

Plus en détail

Examen de Guide de palanquée ANMP

Examen de Guide de palanquée ANMP Examen de Guide de palanquée ANMP (Brevet de plongeur niveau 4) Epreuves et Critères techniques L organisation générale du niveau 4 ANMP est définie dans la fiche info N A07 «Organisation d une formation

Plus en détail

Givrage des détendeurs

Givrage des détendeurs COMMISSION TECHNIQUE REGIONALE EST Givrage des détendeurs Recommandations issues d un groupe de travail des Instructeurs de la CTR EST Pourquoi aborder ce sujet? Accidents fréquents dans nos eaux intérieures

Plus en détail

Réaction et Intervention Face à un Accident d Apnée de.. Plongée 26 Avril 2015

Réaction et Intervention Face à un Accident d Apnée de.. Plongée 26 Avril 2015 Réaction et Intervention Face à un Accident d Apnée de.. Plongée 26 Avril 2015 RIFAA - RIFAP But et conditions d accès Pourquoi? Et maintient Spécificité CAPACITES Capacités 1 à 7 Divers AGENDA - ATELIERS

Plus en détail

Préparation au Niveau 4. Cours 3 L équilibre du plongeur. Page 1 sur 8

Préparation au Niveau 4. Cours 3 L équilibre du plongeur. Page 1 sur 8 Cours 3 L équilibre du plongeur. Page 1 sur 8 Plan du cours. 1. Les termes savants utilisés! 1.1 La Force. 1.2 La Température. 1.3 La Pression. 1.4 Le Volume. 2. Variations de volumes et de pression. 2.1

Plus en détail

Cours N3 : ADD. Sommaire. Justification Rappels Particularités Mécanisme Cause Symptômes Conduite à tenir Prévention. Cours N3 ADD

Cours N3 : ADD. Sommaire. Justification Rappels Particularités Mécanisme Cause Symptômes Conduite à tenir Prévention. Cours N3 ADD Sommaire Justification Rappels Particularités Mécanisme Cause Symptômes Conduite à tenir Prévention Cours N3 : ADD Justification En tant que niveau 2, on vous a appris Que l on devait utiliser un protocole

Plus en détail

NOM DE LA STRUCTURE OU CHARTE GRAPHIQUE PLAN DE SECOURS

NOM DE LA STRUCTURE OU CHARTE GRAPHIQUE PLAN DE SECOURS Direction Départementale de la Cohésion Sociale du Var NOM DE LA STRUCTURE OU CHARTE GRAPHIQUE PLAN DE SECOURS SAVOIR REAGIR face à toute alerte d une personne qui signale ou présente un trouble physique

Plus en détail

Rappel sur la décompression Le mécanisme: à l origine: des bulles, localisation des bulles (artérielles, tissulaires, veineuses) Mécanisme des bulles

Rappel sur la décompression Le mécanisme: à l origine: des bulles, localisation des bulles (artérielles, tissulaires, veineuses) Mécanisme des bulles Rappel sur la décompression Le mécanisme: à l origine: des bulles, localisation des bulles (artérielles, tissulaires, veineuses) Mécanisme des bulles (4 phases) Atteintes et conséquences suivant localisation

Plus en détail

LES ACCIDENTS DE DECOMPRESSION (ADD) Niveau 2

LES ACCIDENTS DE DECOMPRESSION (ADD) Niveau 2 LES ACCIDENTS DE DECOMPRESSION (ADD) Niveau 2 -L accident de décompression est l accident le plus grave de la plongée, ses conséquences sont tout aussi graves et souvent irréversibles. -Il est dû à la

Plus en détail

Livret de Certification Plongeur Autonome 20m Open Water NF-EN 14153-2 / ISO 24801-2

Livret de Certification Plongeur Autonome 20m Open Water NF-EN 14153-2 / ISO 24801-2 Livret de Certification Plongeur Autonome 20m Open Water NF-EN 14153-2 / ISO 24801-2 Nom du stagiaire : Nom de la structure :.. Tampon PLONGEUR AUTONOME 20M Open Water NF-EN 14153-2 / ISO 24801-2 I DÉFINITION

Plus en détail

Cours N4 - Saison 2011/2012. La dissolution des gaz : Mécanismes et facteurs favorisants.

Cours N4 - Saison 2011/2012. La dissolution des gaz : Mécanismes et facteurs favorisants. Cours N4 - Saison 2011/2012. 1 Plan du cours 1. Objectif / But 2. Rappels 3. La dissolution des gaz et les facteurs favorisants / La loi de Henry 4. Application à la saturation / désaturation 5. Conclusions

Plus en détail

A la fin de cette séance vous serrez capable: -D énumérer les principaux risques d accidents pouvant survenirs à un plongeur loisir.

A la fin de cette séance vous serrez capable: -D énumérer les principaux risques d accidents pouvant survenirs à un plongeur loisir. A la fin de cette séance vous serrez capable: -D énumérer les principaux risques d accidents pouvant survenirs à un plongeur loisir. - De repérer les signes d accident et d agir efficacement. -D éviter

Plus en détail

Les accidents (30 points)

Les accidents (30 points) CORRIGES Les accidents (30 points) SUJET 1 (4 points) Au débarquement du bateau à 17h00, ton équipier avec qui tu as plongée en autonomie, le matin et l'après-midi, est très pale, se plaint d'avoir très

Plus en détail

plaisir Tables de plongée

plaisir Tables de plongée plaisir Tables de plongée MN 90 - FFESSM Mode d emploi pour les livres Plongée Plaisir Etabli par Alain FORET Les tables MN90, conçues par la Marine nationale, ont été publiées initialement en 1990 puis

Plus en détail

LA DISSOLUTION DES GAZ L'ACCIDENT DE DECOMPRESSION

LA DISSOLUTION DES GAZ L'ACCIDENT DE DECOMPRESSION LA DISSOLUTION DES GAZ L'ACCIDENT DE DECOMPRESSION Les gaz sont solubles dans les liquides. Cette propriété est à l origine des accidents de décompression (A.D.D.) qui menacent le plongeur. Le but principal

Plus en détail

UNE PLONGEE SCIENTIFIQUE : Ça s organise

UNE PLONGEE SCIENTIFIQUE : Ça s organise UNE PLONGEE SCIENTIFIQUE : Ça s organise Gilles SARAGONI PREAMBULE Ce cours d organisation d une plongée scientifique est une présentation et une introduction à une grande partie des cours qui vont être

Plus en détail

Comment faire passer un message

Comment faire passer un message Comment faire passer un message 1 Les Outils Pédagogiques Un cours en salle Le tableau Le rétroprojecteur Le matériel à présenter Un cours dans l eau La démonstration La découverte, les jeux L ardoise

Plus en détail

Toxicité des gaz - ADD

Toxicité des gaz - ADD Toxicité des gaz - ADD Le 04/02/2014 Thierry Piotin Rappel lois de physique Le facteur principal influant sur l'organisme humain en plongée est la pression exercée par l'eau. L'air contenu dans les différentes

Plus en détail

Enquête Nationale Accidents de plongée sportive. -------- Année 2012

Enquête Nationale Accidents de plongée sportive. -------- Année 2012 Enquête Nationale Accidents de plongée sportive en scaphandre autonome -------- Année 2012 Rapporteur : Dr Bruno GRANDJEAN Centre Hospitalier d Ajaccio.Service de Médecine Hyperbare Avenue Impératrice

Plus en détail

3. Aviser le Service de Médecine hyperbare de l Hôtel-Dieu de Lévis : Tél. : 418-835-7121, poste 3812. Cell. : 418-835-7214

3. Aviser le Service de Médecine hyperbare de l Hôtel-Dieu de Lévis : Tél. : 418-835-7121, poste 3812. Cell. : 418-835-7214 1/8 A. ORDRE DES ÉTAPES À SUIVRE 1. Évaluation de l état du sujet Évaluation primaire - Contrôler l environnement, enlever les sources de danger persistantes - Contrôler la température - État de conscience

Plus en détail

Noyade. Rémy HELLER MF2

Noyade. Rémy HELLER MF2 Noyade Rémy HELLER MF2 12 février 2014 Plan Définition Mécanismes Classification CAT Prévention Définition La noyade est une asphyxie aiguë consécutive à l irruption de liquide dans l arbre respiratoire

Plus en détail

FICHE DE COURS THEORIQUE

FICHE DE COURS THEORIQUE FICHE DE COURS THEORIQUE TITRE : Matériel (niveau 2) A qui s adresse ce cours : Niveaux 1 en cours de formation N2 Justification du cours : - Savoir gérer son propre matériel notamment le matériel nécessaire

Plus en détail

Pascal Capellari ACCIDENTS DE DECOMPRESSION Niveau 4

Pascal Capellari ACCIDENTS DE DECOMPRESSION Niveau 4 Pascal Capellari ACCIDENTS DE DECOMPRESSION Niveau 4 Situation : Fin de cours théorique N4. Objectif : à la fin de la séance, vous serez capable d utiliser les connaissances acquises dans les cours précédent,

Plus en détail

GUIDE DE PALANQUEE NIVEAU 4 Session de mai 2005 à Niolon ACCIDENTS DE PLONGÉE

GUIDE DE PALANQUEE NIVEAU 4 Session de mai 2005 à Niolon ACCIDENTS DE PLONGÉE b) Expliquez les causes possibles, le mécanisme de cet accident ainsi que les développements à prévoir. c) Décrivez étape par étape, la conduite à tenir dans ce cas. (2 points) d) En tant que guide de

Plus en détail

-Les Tables : MN90 Présenter les principes généraux du fonctionnement d'un ordinateur de plongée

-Les Tables : MN90 Présenter les principes généraux du fonctionnement d'un ordinateur de plongée } Le plongeur N2 doit disposer d'un moyen de décompression personnel (Code Du Sport). Il peut effectuer sa décompression avec: Une montre + un profondimètre (timer) et les tables MN90 Un ordinateur de

Plus en détail

CURSUS DE FORMATION DE L ANMP

CURSUS DE FORMATION DE L ANMP CURSUS DE FORMATION CURSUS DE FORMATION DE L ANMP Les pages qui suivent vous présentent le nouveau programme de formation de l ANMP. Les dispositions réglementaires qui régissent le cadre de formation

Plus en détail

Formation P2 (PA20+PE40) Beauvaisub Pataplouf

Formation P2 (PA20+PE40) Beauvaisub Pataplouf Formation P2 (PA20+PE40) Beauvaisub Pataplouf Bjp novembre 2012 Physique Pression Eau et air, par leur masse et mouvements internes appliquent une «force». Intuitivement, on voit bien ce qu est une force

Plus en détail

Questions de sécurité

Questions de sécurité Questions de sécurité Vous devez lire soigneusement et bien comprendre l ensemble de ce manuel avant d utiliser votre Galileo. La plongée comporte des risques inhérents à l activité. Même en suivant les

Plus en détail

Surpression pulmonaire

Surpression pulmonaire Surpression pulmonaire Causes Blocage volontaire ou involontaire de la respiration Remontée ballon Apnéiste ayant pris de l air au fond Problème de matériel (détendeur bloqué empêchant l'expiration) Crise

Plus en détail

ADD ET AUTRES ACCIDENTS

ADD ET AUTRES ACCIDENTS ADD ET AUTRES ACCIDENTS Rappels... 2 Les accidents de décompression... 3 A. Causes et mécanisme... 3 B. Symptômes... 3 C. Prévention... 8 D. Conduite à tenir... 9 Les accidents biochimiques (toxiques)...11

Plus en détail

Ecole des Astéries - Questions pour réviser le brevet 1*

Ecole des Astéries - Questions pour réviser le brevet 1* Ecole des Astéries - Questions pour réviser le brevet 1* 1) Pourquoi la plongée est un sport dangereux nécessitant une formation spécifique? Citez 3 dangers principaux 2) Quelles sont les 3 conditions

Plus en détail

Avant d utiliser l Aladin 2G il faut lire attentivement et complètement ce manuel. AVERTISSEMENT

Avant d utiliser l Aladin 2G il faut lire attentivement et complètement ce manuel. AVERTISSEMENT Aladin 2G A PROPOS DE SÉCURITÉ Avant d utiliser l Aladin 2G il faut lire attentivement et complètement ce manuel. Vous devez lire attentivement et complètement ce manuel avant d utiliser l Aladin 2G. La

Plus en détail

Claude ZION Novembre 2011 1

Claude ZION Novembre 2011 1 FROID DANGERS DU MILIEU COMPORTEMENT & SÉCURITÉ COURBE DE SÉCURITÉ 1 LE FROID Réchauffement climatique Pas vraiment d actualité en plongée sous nos latitudes. Notions de base : La température du corps

Plus en détail

P* CMAS.CH. CMAS.CH Formation selon CMAS International

P* CMAS.CH. CMAS.CH Formation selon CMAS International P* CMAS.CH CMAS.CH Formation selon CMAS International TABLE DES MATIÈRES 1 BUT... 3 2 DÉFINITION... 3 Organisation et durée de la formation... 3 Admission au cours... 3 Clôture et certification... 3 3

Plus en détail