Norbord inc. CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE (le «Code»)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Norbord inc. CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE (le «Code»)"

Transcription

1 CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE (le «Code») RÉSUMÉ DU CODE En tant qu employé, lorsque vous agissez au nom de la Société, vous êtes tenu de respecter ce qui suit : Page Observation de la loi Vous conformer à toutes les lois et à tous les règlements applicables aux activités de la Société. Biens de la Société Protéger les biens de la Société, et les utiliser adéquatement et avec soin dans l intérêt de la Société, et non à des fins personnelles. Offre ou acceptation de cadeaux Ne pas offrir ni accepter de cadeaux onéreux ou d autres avantages pouvant avoir une influence ou être perçus comme ayant une influence sur une décision d affaires. Traitement équitable Traiter équitablement les parties intéressées de la Société et autres personnes. Milieu de travail Vous conformer à la politique de la Société consistant à offrir un milieu de travail favorisant la santé et la sécurité de tous les employés, et exempt de discrimination, de harcèlement et de violence. Conseil d administration d autres entreprises Obtenir la permission avant de vous joindre au conseil d administration d une autre entreprise. Conflits d intérêts Éviter toutes les situations dans lesquelles vos intérêts personnels entrent en conflit ou pourraient entrer en conflit avec les intérêts de la Société. Communication de renseignements justes et précis au public Faire en sorte que la Société communique des renseignements justes et précis au public. Exactitude des dossiers et des registres Vous assurer que les registres et les dossiers de la Société sont complets et exacts, et signaler toute préoccupation relative à la comptabilité, à la vérification ou à la communication d informations Le 31 octobre 2013 Page 1 de 9

2 Renseignements confidentiels Ne pas utiliser pour votre propre gain financier, ni communiquer à des tiers, des renseignements obtenus dans le cadre de votre rôle au sein de la Société et qui n ont pas encore été divulgués. Délits d initiés Ne pas vendre ni acheter d actions de la Société si vous êtes au courant de renseignements importants qui n ont pas été divulgués. Périodes d interdiction Respecter les périodes d interdiction si vous êtes un initié ou considéré comme tel. Porte-parole autorisés Diriger toutes les demandes provenant des médias, des analystes et des investisseurs vers un porte-parole autorisé. Rapports et plaintes Signaler toute violation du présent Code. Respect du Code Signer un document par lequel vous confirmez que vous acceptez de respecter le présent Code Le 31 octobre 2013 Page 2 de 9

3 EXPLICATION DU CODE VOUS CONFORMER À LA LOI Conformité à la loi De nombreuses activités de la Société sont régies par des lois et des règlements complexes et changeants. L ignorance de la loi ne constitue pas normalement une défense en cas de manquement. Nous nous attendons à ce que les employés déploient les efforts nécessaires pour se familiariser avec les lois et règlements visant leurs activités et exercent une diligence raisonnable pour s y conformer. Notre objectif est de limiter au minimum les manquements, volontaires ou par négligence, aux lois et règlements. Par exemple, il existe des lois sur la protection de l environnement. La politique de la Société est de satisfaire ou de surpasser toutes les exigences gouvernementales applicables en matière de protection de l environnement. Les employés dont les activités pourraient nuire à l environnement doivent connaître les lois et règlements qui s appliquent à leur secteur et signaler toute violation à la loi et aux règlements à leurs supérieurs ou à un dirigeant de la Société. De même, aucun employé ne peut conclure, par écrit ou autrement, une entente qui contrevient aux lois antitrust ou aux lois sur la concurrence. La politique antitrust de la Société énonce ses principes et ses pratiques afin de s assurer du respect de ces lois. On peut consulter la politique antitrust sur le site Internet de la Société à l'adresse La Société fournira à ses employés les renseignements nécessaires sur les lois applicables. En cas de doutes sur l applicabilité d une loi, vous devez en référer à votre superviseur ou suivre les directives présentées sous la rubrique «Rapports et plaintes» du présent Code. INTÉGRITÉ PERSONNELLE Protection des biens de la Société Les biens de la Société ne doivent être utilisés que pour vous permettre de remplir vos responsabilités à titre d employé, et non à des fins personnelles. Tous les employés de Norbord ont la responsabilité de protéger et de sauvegarder les biens de la Société contre la perte, le vol, les abus et le gaspillage. Les biens de la Société ne doivent jamais servir à des fins personnelles, et vous ne devez pas permettre leur utilisation à des fins illégales. Si vous êtes témoin d un vol, d un abus ou de la dilapidation des biens de la Société, ou si vous avez des questions concernant la pertinence de l utilisation que vous en faites, veuillez vous adresser à votre superviseur. Toutefois, si vous considérez que ce n est pas la bonne personne à qui vous adresser, vous pouvez suivre les directives présentées sous la rubrique «Rapports et plaintes» du présent Code. Le détournement des biens de la Société constitue un manquement à votre devoir envers la Société et pourrait être considéré comme une fraude envers la Société. Le fait de retirer de nos installations, sans permission, un bien appartenant à la Société est considéré comme un vol et pourrait entraîner un renvoi. De plus, un manque d attention ou la dilapidation des biens de la Société pourrait aussi constituer un manquement à votre devoir envers la Société et entraîner votre renvoi. Le 31 octobre 2013 Page 3 de 9

4 Les biens de la Société comprennent l ensemble des notes de service et autres notes, listes, dossiers et autres documents (et leurs copies) que vous rédigez ou compilez relativement aux affaires de la Société. Tous ces documents doivent être remis à la Société immédiatement à la suite de votre cessation d emploi, ou en tout temps à la demande de la Société. Les biens de la Société comprennent aussi les données électroniques, le matériel et les logiciels informatiques, les systèmes d information de la Société, l accès au courrier électronique, l Internet, les téléphones et autres équipements de communication. Ces biens doivent être protégés en tout temps et ne pas être utilisés à des fins personnelles. L Internet doit être utilisé de façon professionnelle; par exemple, l accès à des sites Internet à contenu obscène ou offensant, ou l envoi de courriels méprisants ou harcelants à une autre personne ou à un groupe de personnes, ou les chaînes de courriels, sont défendus. De plus, les employés doivent faire preuve de vigilance afin d assurer la protection des renseignements électroniques et le maintien de la sécurité du réseau. La Société se réserve le droit de récupérer et de revoir l information des systèmes d affaires et les données stockées, y compris tous les messages électroniques composés, envoyés ou reçus. Tous les renseignements et toutes les données de messagerie peuvent être examinés en tout temps. Les occasions découvertes en utilisant les biens de la Société ou en ayant accès à des renseignements confidentiels appartiennent aussi à la Société. Les employés sont tenus par devoir envers la Société de faire avancer si possible ses intérêts légitimes. Offre ou acceptation de cadeaux Les divertissements et les cadeaux offerts dans un contexte d affaires ont pour objet de favoriser la bonne entente et de saines relations de travail, et non d influencer une décision d affaires. Les employés ne doivent pas offrir ni accepter un cadeau ou un divertissement non conforme aux pratiques éthiques généralement reconnues en affaires ou de valeur excessive. Les employés dont les fonctions le permettent, par exemple en marketing, peuvent offrir des cadeaux, des divertissements ou d autres avantages de valeur modique à des personnes qui sont en relation d affaires avec la Société. Par exemple, on peut inviter un client au restaurant, mais on ne doit pas lui remettre une somme d argent. On peut accepter d un fournisseur des billets pour une partie de baseball, mais non un voyage d agrément. Tout don ou avantage offert à un fonctionnaire, un représentant élu ou un parti politique doit être conforme au Code. La Société encourage ses employés à participer à la vie politique en leur nom propre, mais non à titre de représentant de la Société. Traitement équitable Les employés doivent adopter un comportement éthique en tout temps et avec tout le monde. Chaque employé doit traiter équitablement avec les actionnaires, les clients, les fournisseurs, les concurrents de la Société et d autres employés, ainsi qu avec les gouvernements et le grand public. Les employés ne doivent pas profiter de quiconque par manipulation, dissimulation, abus de renseignements privilégiés, mauvaise représentation de faits importants, ou toute autre pratique déloyale. Le 31 octobre 2013 Page 4 de 9

5 Milieu de travail Chaque employé doit respecter la politique de la Société consistant à offrir un milieu exempt de discrimination et de harcèlement fondé sur la race, le sexe, l orientation sexuelle, la couleur, la nationalité ou l origine ethnique, la religion, l état matrimonial, l état familial, l âge ou un handicap. Norbord interdit les comportements irrespectueux entre collègues tels que le harcèlement, la discrimination et autres comportements inacceptables même initialement non violents, mais pouvant dégénérer en violence s ils ne sont pas corrigés. Norbord applique une politique de tolérance zéro à l égard de la violence dans le milieu de travail. Les employés doivent penser à leur sécurité d abord en prenant des mesures appropriées en restant calme, en se désengageant de la situation ou en quittant les lieux, et informer immédiatement la sécurité, puis leur directeur ou les ressources humaines, ou s il s agit d une situation de crise, appeler le 911 ou les services d urgence locaux. La Société s est engagée à assurer la santé et la sécurité de ses employés. Tous les employés doivent se conformer aux lois applicables sur la santé et la sécurité au travail et ne pas avoir un comportement illégal ou dangereux. Outre ce Code, vous pourriez devoir vous conformer à d autres politiques locales. Veuillez consulter votre directeur des ressources humaines local pour obtenir de plus amples renseignements. CONFLITS D INTÉRÊTS Membres du conseil d administration d autres entreprises Un employé de la Société doit obtenir la permission avant de siéger au conseil d administration d une autre entreprise dont les intérêts pourraient entrer en conflit avec ceux de la Société. Le fait de siéger au conseil d administration d une autre entreprise, même une entreprise dans laquelle la Société a des intérêts, peut créer un conflit d intérêts. Siéger au conseil d administration ou faire partie d un comité permanent de certaines organisations, y compris un organisme gouvernemental, peut aussi créer un conflit. Avant d accepter une nomination au conseil ou au comité d un organisme dont les intérêts pourraient entrer en conflit avec ceux de la Société, les employés doivent obtenir l approbation écrite du président du conseil d administration de la Société. Les employés ont le droit, toutefois, de siéger aux conseils d administration d œuvres de bienfaisance ou d organismes sans but lucratif, ou d entreprises familiales privées qui n ont aucun lien avec la Société et ses activités. Il n est pas nécessaire d obtenir une approbation préalable pour ce genre de situations. Les employés doivent obtenir l autorisation de leur superviseur avant de parler en public pour une œuvre de bienfaisance au nom de la Société. Le 31 octobre 2013 Page 5 de 9

6 Conflits d intérêts Il y a conflit d intérêts lorsque le jugement d un membre du personnel qui agit au nom de la Société est influencé ou susceptible de l être par la perspective d un gain personnel, réel ou possible, pour lui-même, un parent ou un ami. Ce gain peut être de nature financière ou non, direct ou indirect, par l entremise de relations familiales ou d associations personnelles, ou autres. Les employés sont en conflit d intérêts lorsqu ils participent à une activité qui les empêche de s acquitter correctement de leurs fonctions, ou qui est susceptible de donner lieu à une situation qui pourrait affecter leur jugement ou leur capacité d agir au mieux des intérêts de la Société. Par exemple, l employé ne doit pas détenir de participation importante dans une entreprise qui fournit des produits à la Société ou qui en achète de celle-ci. Les employés doivent également obtenir l autorisation de leur superviseur avant de se lancer dans des activités commerciales sans lien avec la Société et fournir des renseignements complets sur ces activités, le cas échéant, chaque année. COMMUNICATIONS DE RENSEIGNEMENTS SUR LA SOCIÉTÉ Communication de renseignements exacts et justes au public La Société est tenue de fournir des renseignements complets, justes, exacts, opportuns et compréhensibles sous forme de rapports et de documents qu elle dépose ou soumet à la Commission des valeurs mobilières de l Ontario et à d autres organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières, à la Bourse de Toronto, ainsi que dans d autres communications publiques émises par la Société. Tous les employés responsables de la préparation de communications publiques de la Société, ou qui fournissent des renseignements dans le cadre de ce processus, sont responsables d assurer que les communications et les renseignements fournis par la Société le sont en toute honnêteté, avec précision et conformément aux contrôles et procédures de communication de la Société. Pour les directives sur la communication de renseignements, veuillez consulter la politique de communication de la Société sur son site Web à Exactitude des dossiers et des registres Les dossiers et les registres de la Société doivent refléter toutes ses opérations en temps opportun et d une manière exacte afin, notamment, de permettre de préparer des états financiers exacts. Tous les éléments d actif et de passif de la Société doivent être inscrits aux registres de la Société. Tous les employés de Norbord ont la responsabilité de soumettre de bonne foi leurs questions et leurs préoccupations sur les questions de comptabilité, de vérification et de communication. Les plaintes et les préoccupations à ces égards comprennent, notamment : (a) la fraude ou les erreurs délibérées dans la préparation, la tenue, l évaluation, la révision ou la vérification des états ou des dossiers financiers; (b) les irrégularités de comptabilité ou la non-conformité aux contrôles comptables internes; (c) les déclarations inexactes ou fausses à ou par un dirigeant ou un comptable concernant un élément des états financiers, des rapports financiers ou des rapports des vérificateurs (d) des écarts par rapport à la déclaration complète et juste de la situation financière de la Société. Pour obtenir plus de renseignements sur la communication des plaintes et des préoccupations, veuillez consulter la rubrique «Rapports et plaintes». Le 31 octobre 2013 Page 6 de 9

7 CONFIDENTIALITÉ DE L INFORMATION Renseignements confidentiels, opérations d initiés et périodes d interdiction Tous les employés doivent protéger la confidentialité de tous les renseignements relatifs à la Société et à ses activités qui n ont pas été rendus publics, et ne pas utiliser ces renseignements à des fins personnelles ou pour des tiers, à moins d avoir reçu l autorisation expresse d un dirigeant de la Société. Sont considérés avoir été rendus publics les renseignements contenus dans le rapport annuel de Norbord, le formulaire d information annuel, la circulaire de procuration de la haute direction, les communiqués de presse et autres communications de la direction au grand public. Par exemple, aucun employé qui détient des renseignements confidentiels significatifs au sujet de Norbord ne peut vendre ni acheter des titres de la Société tant que ces renseignements ne sont pas rendus publics. Agir ainsi serait considéré comme un délit d initié et vous seriez passible de sanctions imposées par la réglementation sur les valeurs mobilières au Canada, sanctions pouvant comprendre des amendes et /ou une peine d'emprisonnement. Veuillez consulter la politique de communication de la Société pour en savoir plus sur les autres règles en matière de transmission de renseignements confidentiels. L obligation de non-divulgation des renseignements confidentiels s applique également aux renseignements confidentiels des employés, des clients, des fournisseurs et autres personnes. La politique sur la protection de la vie privée de Norbord décrit les principes adoptés par la Société en vue d assurer la protection des renseignements personnels et tous les employés doivent adhérer à cette politique. Des périodes trimestrielles régulières d interdiction de transiger s appliquent aux employés et aux initiés qui ont accès à des renseignements importants non divulgués allant de 10 jours civils avant la fin du trimestre jusqu à deux jours de bourse après la publication du communiqué sur les résultats financiers de la Société pour ce trimestre. D autres périodes d interdiction peuvent être imposées de temps à autre. Cette obligation de non-divulgation des renseignements vaut autant durant l emploi à Norbord qu après la cessation d emploi ou le départ à la retraite. Porte-parole autorisés Seuls le chef de la direction, le chef des finances et le gestionnaire, Affaires de la Société, sont autorisés à communiquer avec les médias, les analystes, les investisseurs, les courtiers et les autres membres de la communauté des investisseurs. À moins d avoir été désignée par l un de ces porte-parole, aucune autre personne n est autorisée à répondre aux demandes d information de la communauté des investisseurs, des représentants des médias ou autres. Toutes les demandes doivent être transmises à un porte-parole autorisé. La politique de communication de la Société se trouve sur le site Web de la Société à Si vous avez des questions ou des préoccupations au sujet de l applicabilité de cette politique, veuillez communiquer avec le chef des finances ou avec le secrétaire adjoint de la Société. Le 31 octobre 2013 Page 7 de 9

8 CONFORMITÉ AU CODE Rapports et plaintes Chaque employé doit agir conformément au Code et signaler tout manquement à celui-ci. Dans la plupart des cas, vous devez vous adresser à votre superviseur immédiat. Toutefois, si vous considérez que ce n est pas la bonne personne à qui vous adresser, ou si le superviseur ne traite pas la question de façon appropriée, vous devez la porter à l attention du chef de la direction de la Société. Par ailleurs, les employés, les clients, les partenaires et les fournisseurs qui sont témoins ou conscients d un comportement qui pourrait être déplacé et qui va à l encontre de notre Code peuvent signaler ce comportement à l aide du service de dénonciation indépendant Clearview Connects. Les rapports feront l objet d une enquête menée de façon équitable, impartiale et rapide, et il existe une possibilité de «Rapport sensible» suivant laquelle vos commentaires sont soumis directement au président du comité d audit. L identité des employés sera protégée. Il est possible de joindre le service de dénonciation comme suit : Site Web : Courrier : Clearview Connects Case postale 11017, Toronto (Ontario) M1E 1N0 Ligne d assistance nord-américaine : / Ligne d assistance européenne : Les membres de notre conseil d administration doivent sans tarder signaler toute violation au président du conseil d administration ou au président du comité pertinent. Aucune mesure de représailles ou autre mesure ne sera prise à l endroit d une personne qui aura, de bonne foi, signalé un manquement réel ou possible au présent Code. Conformité au Code Tous les employés de la Société recevront un exemplaire du présent Code. Au début de son emploi et tous les deux ans par la suite, chaque employé sera tenu d accuser réception du Code et de reconnaître son obligation de s y conformer. Les déclarations des employés seront conservées par le service des Ressources humaines. De plus, tous les employés doivent dévoiler par écrit à leur chef de service toutes les activités, les placements et les activités susceptibles de causer un conflit d intérêts apparent ou réel avec leurs fonctions pour le compte de la Société. Chaque chef de service doit voir à ce que les mesures appropriées soient prises afin qu il n y ait pas de conflits d intérêts à l intérieur de son service. Le 31 octobre 2013 Page 8 de 9

9 ANNEXE - ATTESTATION J atteste que j ai bien reçu un exemplaire du de Norbord, que je l ai lu et que j en ai compris le contenu. Je reconnais et j accepte que le maintien de mon emploi à Norbord peut dépendre de mon adhésion à ses règlements tels qu'ils sont établis dans le Code de conduite professionnelle. Je comprends également que j ai l obligation de signaler toute violation de ces règles selon la procédure établie dans le. Signature de l employé Nom de l employé Titre Lieu de travail Date Le 31 octobre 2013 Page 9 de 9

RÈGLEMENT SUR LA DÉONTOLOGIE DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE

RÈGLEMENT SUR LA DÉONTOLOGIE DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE RÈGLEMENT SUR LA DÉONTOLOGIE DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE Loi sur la distribution de produits et services financiers (L.R.Q., c. D-9.2, a. 310) CHAPITRE I DÉFINITION, OBJET ET CHAMP

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS CODE DE CONDUITE DU CONSEIL

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS CODE DE CONDUITE DU CONSEIL CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS CODE DE CONDUITE DU CONSEIL APPLICATION Le présent code de conduite (le «code du conseil») s applique à vous si vous êtes membre du conseil d

Plus en détail

Code de conduite des fournisseurs

Code de conduite des fournisseurs Code de conduite des fournisseurs Novembre 2014 1. Introduction La Société canadienne des postes (Postes Canada), une société d État fédérale, vise à maintenir la confiance de tous ses intervenants en

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉNONCIATION RESSOURCES GÉOMÉGA INC. (la «société»)

POLITIQUE DE DÉNONCIATION RESSOURCES GÉOMÉGA INC. (la «société») POLITIQUE DE DÉNONCIATION RESSOURCES GÉOMÉGA INC. (la «société») Approuvé par le conseil d administration le 24 octobre 2013 Page 1 1. GÉNÉRALITÉS La société est soucieuse de maintenir les normes de conduite

Plus en détail

PROTÉGER ET CONSOLIDER LA RÉPUTATION DE LA SOCIÉTÉ

PROTÉGER ET CONSOLIDER LA RÉPUTATION DE LA SOCIÉTÉ IV L éthique dans vos relations d affaires Nos activités sont tributaires de la qualité des relations que nous entretenons avec les clients, la collectivité, diverses organisations et nos partenaires.

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET LA BANQUE DE NOUVELLE ÉCOSSE POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET PROCEDURES Y AFFERENTES Supplément au Code d éthique Septembre 2013 Table des matières SECTION 1 INTRODUCTION...3 SECTION 2 RAISON D ÊTRE DE

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET LA BANQUE DE NOUVELLE ÉCOSSE POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET PROCÉDURES Y AFFÉRENTES Supplément au Code d éthique Octobre 2015 BANQUE SCOTIA Table des matières SECTION 1 INTRODUCTION... 3 SECTION 2 RAISON

Plus en détail

SECTION 16- CODE DE CONDUITE ET DE PRATIQUES COMMERCIALES

SECTION 16- CODE DE CONDUITE ET DE PRATIQUES COMMERCIALES SECTION 16- CODE DE CONDUITE ET DE PRATIQUES COMMERCIALES 16.1) DÉFINITIONS Les définitions suivantes s appliquent aux lignes directrices : «Compagnie» Désigne la Compagnie SouthEastern Mutual Insurance.

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉNONCIATION

POLITIQUE DE DÉNONCIATION POLITIQUE DE DÉNONCIATION APPROUVÉE PAR LE COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE MISE EN CANDIDATURE LE 11 DÉCEMBRE 2013 APPROUVÉE PAR LE COMITÉ D AUDIT LE 25 MARS 2014 APPROUVÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION

Plus en détail

Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM

Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM Les membres des conseils de section (les «Membres») sont tenus de lire et de signer

Plus en détail

Code d éthique et de conduite des affaires - Gestion des installations et services auxiliaires

Code d éthique et de conduite des affaires - Gestion des installations et services auxiliaires Code d éthique et de conduite des affaires - Gestion des installations et services auxiliaires Énoncé de valeurs La direction Gestion des installations et services auxiliaires (GISA) s est engagée à protéger

Plus en détail

PROCESSUS RÉGISSANT L UTILISATION DE LA LIGNE ÉTHIQUE DU BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE DE MONTRÉAL

PROCESSUS RÉGISSANT L UTILISATION DE LA LIGNE ÉTHIQUE DU BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE DE MONTRÉAL PRÉAMBULE OBJECTIFS PROCESSUS RÉGISSANT L UTILISATION DE LA LIGNE ÉTHIQUE DU BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE DE MONTRÉAL PRÉAMBULE Considérant la reconnaissance par la Ville de Montréal (ci-après

Plus en détail

BETON MOBILE ST-ALPHONSE INC.

BETON MOBILE ST-ALPHONSE INC. BETON MOBILE ST-ALPHONSE INC. DEONTOLOGIE Code de déontologie des administrateurs, des dirigeants et des gestionnaires La Société s est dotée d un premier code d éthique formel et écrit s adressant à ses

Plus en détail

Parallèlement, la Société a prévu des procédures visant la soumission confidentielle et anonyme de telles plaintes. 3. NATURE DE LA PLAINTE

Parallèlement, la Société a prévu des procédures visant la soumission confidentielle et anonyme de telles plaintes. 3. NATURE DE LA PLAINTE Politique et procédures à suivre pour la soumission de plaintes concernant la comptabilité, les contrôles comptables internes, l audit, l environnement et d autres questions 1. OBJECTIFS ET PORTÉE Groupe

Plus en détail

Code d éthique et de déontologie des membres du personnel # 2011-04

Code d éthique et de déontologie des membres du personnel # 2011-04 POLITIQUE Code d éthique et de déontologie des membres du personnel # 2011-04 Adoptée par le conseil d administration le 24 novembre 2011 En vigueur le 24-11-2011 Note : Dans ce document, le générique

Plus en détail

ENGAGEMENT RELATIF À LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

ENGAGEMENT RELATIF À LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS ENGAGEMENT RELATIF À LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS COGECO est une société de portefeuille diversifiée qui exerce des activités de câblodistribution, de télécommunication et de radiodiffusion

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue

Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue anglaise régira à tous égards vos droits et obligations. L

Plus en détail

COMITÉ D AUDIT. minimum de cinq administrateurs nommés par le Conseil, dont obligatoirement le président du Comité des RH et de la rémunération;

COMITÉ D AUDIT. minimum de cinq administrateurs nommés par le Conseil, dont obligatoirement le président du Comité des RH et de la rémunération; COMITÉ D AUDIT 1. Composition et quorum minimum de cinq administrateurs nommés par le Conseil, dont obligatoirement le président du Comité des RH et de la rémunération; seuls des administrateurs indépendants,

Plus en détail

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR Chaque salarié et dirigeant du groupe CGR s'engage à : RESPECTER LA PERSONNE ET SON ENVIRONNEMENT AVOIR UNE CONDUITE PROFESSIONNELLE ETHIQUEMENT IRREPROCHABLE AVOIR DES RELATIONS

Plus en détail

Annexe I CODE DE DÉONTOLOGIE ET RÈGLES D ÉTHIQUE DES ADMINISTRATEURS PUBLICS DE L ÉCOLE NATIONALE DES POMPIERS DU QUÉBEC (L ENPQ) Adopté par le conseil d administration 6 juin 2003 Code d éthique et de

Plus en détail

Approuvé par le conseil d administration de la SADC le 14 septembre 2004; modifié par le conseil le 6 juin 2007 et le 5 mars 2014

Approuvé par le conseil d administration de la SADC le 14 septembre 2004; modifié par le conseil le 6 juin 2007 et le 5 mars 2014 Approuvé par le conseil d administration de la SADC le 14 septembre 2004; modifié par le conseil le 6 juin 2007 et le 5 mars 2014 1. ATTENDUS Code de conduite professionnelle et de comportement éthique

Plus en détail

ENTREPRISES MINIÈRES GLOBEX INC. CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE ET DE DÉONTOLOGIE

ENTREPRISES MINIÈRES GLOBEX INC. CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE ET DE DÉONTOLOGIE ENTREPRISES MINIÈRES GLOBEX INC. CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE ET DE DÉONTOLOGIE INTRODUCTION Le succès d Entreprises minières Globex inc. («Globex») repose sur l intégrité personnelle et professionnelle

Plus en détail

Procédures de traitement des plaintes relatives à la comptabilité et à la vérification

Procédures de traitement des plaintes relatives à la comptabilité et à la vérification Procédures de traitement des plaintes relatives à la comptabilité et à la vérification Secrétariat Corporate Service corporatif August 7, 2014 V1.0 7 août 2014 V9.0 Pour usage interne Table des matières

Plus en détail

Protection des données personnelles de candidat Alstom

Protection des données personnelles de candidat Alstom Protection des données personnelles de candidat Alstom Contents Section 1 L engagement d Alstom envers la protection des données personnelles... 1 Section 2 Definitions:... 1 Section 3 Données personnelles...

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

MORNEAU SHEPELL INC. LE CODE CODE DE CONDUITE ET DE DÉONTOLOGIE RESPECT DES LOIS, RÈGLES ET RÈGLEMENTS

MORNEAU SHEPELL INC. LE CODE CODE DE CONDUITE ET DE DÉONTOLOGIE RESPECT DES LOIS, RÈGLES ET RÈGLEMENTS MORNEAU SHEPELL INC. CODE DE CONDUITE ET DE DÉONTOLOGIE Le présent Code de conduite et de déontologie a été adopté par le conseil d administration de Morneau Shepell inc. (la «société») le 1er janvier

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT LA BANQUE DE NOUVELLE ÉCOSSE POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT D INFORMATION FINANCIÈRE NON CONFORME ET PROCÉDURES AFFÉRENTES Supplément au Code d éthique Octobre 2009 Table des matières SECTION 1 APERÇU...

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DES ÉTATS-UNIS. Bureau des Droits Civiques (BDC) Formulaire de plainte pour discrimination

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DES ÉTATS-UNIS. Bureau des Droits Civiques (BDC) Formulaire de plainte pour discrimination MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DES ÉTATS-UNIS 1. Saisissez les informations vous concernant. Bureau des Droits Civiques (BDC) Formulaire de plainte pour discrimination Prénom : Nom Adresse : Ville : État : Code

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION ET DES COMITÉS DU BARREAU DU QUÉBEC

CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION ET DES COMITÉS DU BARREAU DU QUÉBEC CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION ET DES COMITÉS DU BARREAU DU QUÉBEC Barreau du Québec Mars 2011 (**Mise à jour le 29 mai 2015 concordance Nouvelle Gouvernance)

Plus en détail

DEMANDE AU TITRE DU PROCESSUS D ENTENTE À TERME FIXE (Écrire en lettres moulées si vous remplissez le formulaire sur papier)

DEMANDE AU TITRE DU PROCESSUS D ENTENTE À TERME FIXE (Écrire en lettres moulées si vous remplissez le formulaire sur papier) DEMANDE AU TITRE DU PROCESSUS D ENTENTE À TERME FIXE (Écrire en lettres moulées si vous remplissez le formulaire sur papier) PARTIE I DEMANDE EN RÉPONSE À L AVIS DE POSSIBILITÉ D ENTENTE À TERME FIXE SUIVANT

Plus en détail

RÈGLES DÉONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX MEMBRES DU PERSONNEL DES DÉPUTÉS ET DES CABINETS DE L ASSEMBLÉE NATIONALE

RÈGLES DÉONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX MEMBRES DU PERSONNEL DES DÉPUTÉS ET DES CABINETS DE L ASSEMBLÉE NATIONALE RÈGLES DÉONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX MEMBRES DU PERSONNEL DES DÉPUTÉS ET DES CABINETS DE L ASSEMBLÉE NATIONALE Loi sur l Assemblée nationale (chapitre A-23.1, a. 124.3) CHAPITRE I APPLICATION 1. Les présentes

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉNONCIATION

POLITIQUE DE DÉNONCIATION ÉNONCÉ DE POLITIQUE POLITIQUE DE DÉNONCIATION Canadian Bank Note Company, Limited (la «Société») s est donné pour mission de mener ses affaires en conformité avec les normes les plus rigoureuses en matière

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT I. OBJECTIF GÉNÉRAL ET PRINCIPAL MANDAT Le comité d audit (le «comité») est établi par le conseil d administration (le «conseil») d Ovivo Inc. (la «Société») pour l aider à s acquitter

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE Section I : Dispositions générales 1. But La Ville de Kirkland établit par la présente politique des règles en matière de gestion contractuelle afin de favoriser la transparence,

Plus en détail

SAC AU SOL POLITIQUE SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

SAC AU SOL POLITIQUE SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SAC AU SOL POLITIQUE SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS L entreprise Sac au sol inc. («Sac au sol») reconnaît l importance de la protection et de la sensibilité des renseignements personnels.

Plus en détail

GDF SUEZ CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE

GDF SUEZ CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE SOMMAIRE Préambule 1 Article 1 2 Conflits d Intérêts Article 2 3 Qualité de l information du Public Article 3 3 Respect des lois, règles et règlements

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO Révisée (Comité LDC) : Page 1 de 7 A. Utilisation du téléphone cellulaire ou d un appareil de télécommunication sans fil pendant la conduite d un véhicule automobile 1.1. Chaque employé est tenu de respecter

Plus en détail

Ethics & Compliance. Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives

Ethics & Compliance. Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives Ethics & Compliance 1/6 1. Préambule Le Code d Éthique d Alstom est essentiel. Il décrit la bonne conduite que les collaborateurs doivent

Plus en détail

Rapport de surveillance des politiques de Limites des pouvoirs de la direction

Rapport de surveillance des politiques de Limites des pouvoirs de la direction POINT DE L ORDRE DU JOUR : 15g Rapport de surveillance des politiques de Limites des pouvoirs de la direction Période de référence : Du 9 mai 2013 au 8 mai 2014 Période de référence précédente : 7 juin

Plus en détail

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM)

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM) 1 ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM) CHARTE DU COMITÉ DES FINANCES, DE L AUDIT COMPTABLE ET DE LA GESTION DES RISQUES Mandat Le Comité des finances, de l audit

Plus en détail

Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre commodité. Le texte de l original en langue anglaise

Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre commodité. Le texte de l original en langue anglaise Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre commodité. Le texte de l original en langue anglaise régira à tous égards vos droits et obligations. L original

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE ET DE CONDUITE DES AFFAIRES

CODE D ÉTHIQUE ET DE CONDUITE DES AFFAIRES CODE D ÉTHIQUE ET DE CONDUITE DES AFFAIRES Brookfield Asset Management Inc. et ses filiales en propriété exclusive Juin 2008 CODE D ÉTHIQUE ET DE CONDUITE DES AFFAIRES TABLE DES MATIÈRES Page RÉSUMÉ DU

Plus en détail

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RISQUES ASSOCIÉS À LA SÉCURITÉ, AU MILIEU DE TRAVAIL ET AUX PROJETS

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RISQUES ASSOCIÉS À LA SÉCURITÉ, AU MILIEU DE TRAVAIL ET AUX PROJETS Page 1 MANDAT DU COMITÉ DES RISQUES ASSOCIÉS À LA SÉCURITÉ, AU MILIEU DE TRAVAIL ET AUX PROJETS Le comité des risques associés à la sécurité, au milieu de travail et aux projets («comité») est un comité

Plus en détail

RESSOURCES STRATECO INC. 21 mars 2013

RESSOURCES STRATECO INC. 21 mars 2013 21 mars 2013 Ressources Strateco inc. 1225 rue Gay-Lussac, Boucherville (Québec) J4B 7K1 Tél : (450) 641-0775 1-866-774-7722 Télécopieur : (450) 641-1601 Site Internet : www.strateco.ca Courriel : info@strateco.ca

Plus en détail

Politique en matière de fraude

Politique en matière de fraude Politique en matière de fraude FÉVRIER 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. Application de la politique... 2 2. Objectif de la politique... 2 3. Politique en matière de fraude... 2 4. Définition de la fraude...

Plus en détail

Proposition de candidature au conseil d administration de Foresters

Proposition de candidature au conseil d administration de Foresters Proposition de candidature au conseil d administration de Foresters (N hésitez pas à fournir des renseignements supplémentaires sur une feuille séparée ou à soumettre votre curriculum-vitae) Renseignements

Plus en détail

VILLE DE L ÎLE-DORVAL POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

VILLE DE L ÎLE-DORVAL POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE VILLE DE L ÎLE-DORVAL POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE SECTION 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES (p. 2-3) 1. But 2. Portée 3. Objectifs 4. Définitions TABLE DES MATIÈRES SECTION II OBLIGATIONS DE L ADMINISTRATION

Plus en détail

TECSYS INC. ÉNONCÉ DES PRATIQUES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE

TECSYS INC. ÉNONCÉ DES PRATIQUES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE TECSYS INC. ÉNONCÉ DES PRATIQUES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE En date du 30 juin 2005, les autorités canadiennes en valeurs mobilières ont adopté le Règlement 58-101 et l Instruction générale

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION La présente Charte établit le rôle du Conseil d administration (le «Conseil») d Innergex énergie renouvelable inc. (la «Société») et est assujettie aux dispositions des

Plus en détail

VALERO ENERGY CORPORATION CODE DE CONDUITE DES AFFAIRES ET CODE D ÉTHIQUE

VALERO ENERGY CORPORATION CODE DE CONDUITE DES AFFAIRES ET CODE D ÉTHIQUE VALERO ENERGY CORPORATION CODE DE CONDUITE DES AFFAIRES ET CODE D ÉTHIQUE Introduction Le présent Code de conduite des affaires et code d éthique vise un vaste éventail de pratiques et procédures d affaires

Plus en détail

Grille d auto-évaluation et documents pour le plan de perfectionnement professionnel

Grille d auto-évaluation et documents pour le plan de perfectionnement professionnel PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA 2015 COMPÉTENCE Grille d auto-évaluation et documents pour le plan de perfectionnement professionnel à conserver pour vos dossiers 2009 Ordre des travailleurs sociaux et des

Plus en détail

PROCÈS-VERBAUX INTÉGRITÉ ET CONFLITS D INTÉRÊTS COMPOSITION RÔLE ET RESPONSABILITÉS. Étendue générale BANQUE NATIONALE DU CANADA

PROCÈS-VERBAUX INTÉGRITÉ ET CONFLITS D INTÉRÊTS COMPOSITION RÔLE ET RESPONSABILITÉS. Étendue générale BANQUE NATIONALE DU CANADA BANQUE NATIONALE DU CANADA CONSEIL D ADMINISTRATION Les administrateurs sont élus annuellement par les actionnaires pour superviser la gestion, en vertu de la loi, des activités commerciales et des affaires

Plus en détail

HARCÈLEMENT EN MILIEU DE TRAVAIL

HARCÈLEMENT EN MILIEU DE TRAVAIL HARCÈLEMENT EN MILIEU DE TRAVAIL SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES Numéro du document : 0903-07 Adoptée par la résolution : 60 0903 En date du : 2 septembre 2003 Modifiée par la résolution : En date du

Plus en détail

Votre permis de conduire et votre état de santé

Votre permis de conduire et votre état de santé Votre permis de conduire et votre état de santé Le présent document explique comment votre état de santé peut affecter votre capacité à être titulaire d un permis de conduire du Yukon, et comment le gouvernement

Plus en détail

Politiques et procédures d embauche Approuvées par le conseil d administration le 19 juin 2013

Politiques et procédures d embauche Approuvées par le conseil d administration le 19 juin 2013 s et procédures d embauche Approuvées par le conseil d administration le 19 juin 2013 INTRODUCTION Canada Snowboard reconnaît que la gestion du risque est un aspect important du processus d embauche. La

Plus en détail

Conseil des ressources humaines du secteur culturel (CRHSC) Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents informatiques

Conseil des ressources humaines du secteur culturel (CRHSC) Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents informatiques Conseil des ressources humaines du secteur culturel (CRHSC) Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents informatiques Politique sur les renseignements personnels Septembre 2004

Plus en détail

Code de conduite des fournisseurs de Bombardier

Code de conduite des fournisseurs de Bombardier Code de conduite des fournisseurs de Bombardier 1 À PROPOS DE BOMBARDIER Bombardier croit qu un solide engagement et une approche stratégique à l égard de la responsabilité d entreprise sont essentiels

Plus en détail

AUCUN LIEN DE DÉPENDANCE AVEC LES FOURNISSEURS

AUCUN LIEN DE DÉPENDANCE AVEC LES FOURNISSEURS V L es conflits d intérêts Il y a «conflit d intérêts» lorsque vos intérêts personnels nuisent de quelque façon que soit aux intérêts de la Société. Une situation peut être conflictuelle lorsque vous prenez

Plus en détail

TITRE : Directives quant aux règles d utilisation des équipements informatiques et des télécommunications

TITRE : Directives quant aux règles d utilisation des équipements informatiques et des télécommunications TITRE : Directives quant aux règles d utilisation des équipements informatiques et des télécommunications NO 1 Adoption par la direction générale : Date : Le 1 er octobre 2003 Dernière révision : 01/10/03

Plus en détail

CARTE D ACHAT Numéro : 2 Date : 2010-02-16 Page : 1 de 6. Décrire les normes et processus d acquisition et d utilisation d une carte d achat.

CARTE D ACHAT Numéro : 2 Date : 2010-02-16 Page : 1 de 6. Décrire les normes et processus d acquisition et d utilisation d une carte d achat. Page : 1 de 6 BUT DÉFINITION DIRECTIVES Décrire les normes et processus d acquisition et d utilisation d une carte d achat. Une carte d achat est une carte de crédit, comportant des contrôles particuliers,

Plus en détail

DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE

DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE Rôle du conseil d administration Le conseil est chargé de la gérance générale de la Société et chaque administrateur doit agir au mieux des

Plus en détail

Article du procès-verbal : Politique : Code d éthique et de déontologie (Gouvernance)

Article du procès-verbal : Politique : Code d éthique et de déontologie (Gouvernance) Politique : Code d éthique et de déontologie (Gouvernance) Code numérique : PG-007 Article du procès-verbal : Entrée en vigueur le : Dernière révision le : Prochaine révision prévue le : 1. Titre 1.1.

Plus en détail

DATE DE LA RÉSOLUTION ET DE L ENTRÉE EN VIGUEUR : 2013-12-10 APPROUVÉ PAR : Conseil d administration

DATE DE LA RÉSOLUTION ET DE L ENTRÉE EN VIGUEUR : 2013-12-10 APPROUVÉ PAR : Conseil d administration POLITIQUE DATE DE LA RÉSOLUTION ET DE L ENTRÉE EN VIGUEUR : APPROUVÉ PAR : 2013-12-10 Conseil d administration DERNIÈRE MISE À JOUR : f 2013-12-10 DATE D ABROGATION : AAAA-MM-JJ Politique de gestion des

Plus en détail

CODE DE DÉONTOLOGIE DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE

CODE DE DÉONTOLOGIE DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE CODE DE DÉONTOLOGIE DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE Loi sur la distribution de produits et services financiers (1998, c. 37, a. 313, 1 er al., par. 1 ) Section 1 Dispositions générales 1. Le présent

Plus en détail

Code d éthique des employés de Loto-Québec et de ses filiales. Nos valeurs. Notre fierté.

Code d éthique des employés de Loto-Québec et de ses filiales. Nos valeurs. Notre fierté. Code d éthique des employés de Loto-Québec et de ses filiales Nos valeurs. Notre fierté. 2 Table des matières Pages 1. But du code 4 2. Champ d application 4 3. Durée d application du code 4 4. Interprétation

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES EED01-DA ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ Protocole de collaboration pour la prestation de services auprès des élèves

RECUEIL DES POLITIQUES EED01-DA ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ Protocole de collaboration pour la prestation de services auprès des élèves RÉSOLUTION : 245-10 Date d adoption : 23 novembre 2010 En vigueur : 23 novembre 2010 À réviser avant : Directives administratives et date d entrée en vigueur : EED-DA1 23 novembre 2010 RECUEIL DES POLITIQUES

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE PLACEMENT IMMOBILIER H&R. Code d éthique et de conduite des affaires

SOCIÉTÉ DE PLACEMENT IMMOBILIER H&R. Code d éthique et de conduite des affaires SOCIÉTÉ DE PLACEMENT IMMOBILIER H&R Code d éthique et de conduite des affaires GÉNÉRALITÉS La Société de placement immobilier H&R (la «Société de placement immobilier» ) est fière de son engagement envers

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCÉDURE POUR LA GESTION DES PLAINTES

POLITIQUE ET PROCÉDURE POUR LA GESTION DES PLAINTES POLITIQUE ET PROCÉDURE POUR LA GESTION DES PLAINTES POLITIQUE ET PROCÉDURE DE GESTION DES PLAINTES Préambule La loi sur les services de santé et les services sociaux prévoit un régime d examen des plaintes

Plus en détail

Politique anti-corruption

Politique anti-corruption Politique anti-corruption 1. Introduction Notre compagnie attache une valeur importante à sa réputation et s engage à maintenir les normes les plus élevées en matière d éthique dans la gestion de ses affaires

Plus en détail

DACHSER Code de conduite

DACHSER Code de conduite DACHSER Code de conduite 1. Préambule Toute action chez Dachser repose sur le respect des dispositions juridiquement contraignantes aux niveaux national et international ainsi que sur tous les engagements

Plus en détail

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale Consultez-nous Traiter votre plainte par la résolution locale 2 Table des matières Qu est-ce que le Bureau du directeur indépendant de l examen de la police?...3 Qu est-ce que la résolution locale?...

Plus en détail

Principes et pratiques relatifs à la vente de produits. et services par les courtiers en assurance de dommages

Principes et pratiques relatifs à la vente de produits. et services par les courtiers en assurance de dommages Principes et pratiques relatifs à la vente de produits La déclaration intitulée Principes et pratiques relatifs à la vente de produits et services par les courtiers en assurance de dommages a été élaborée

Plus en détail

3.1 La carte d achat sera émise par une institution financière retenue par le Conseil scolaire au nom de la personne autorisée et du Conseil.

3.1 La carte d achat sera émise par une institution financière retenue par le Conseil scolaire au nom de la personne autorisée et du Conseil. Procédure administrative : Cartes d achat Numéro : PA 4.006 Catégorie : Affaires et finances Pages : 8 Approuvée : le 19 mars 2007 Modifiée : le 1 er octobre 2012 1. Objet et portée La présente procédure

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES OPÉRATIONS D INITIÉS

POLITIQUE SUR LES OPÉRATIONS D INITIÉS Page : 1 de 7 POLITIQUE SUR LES OPÉRATIONS D INITIÉS Page : 2 de 7 Table des matières 1. OBJET... 3 2. DÉFINITIONS... 3 3. OPÉRATIONS PAR UN INITIÉ SUR LES TITRES DE LA SOCIÉTÉ INTERDITES EN TOUT TEMPS...

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ D AUDIT

MANDAT DU COMITÉ D AUDIT MANDAT DU COMITÉ D AUDIT Le comité d audit (le «Comité») est responsable auprès du conseil d administration (le «Conseil») des politiques et pratiques relatives à l intégrité des déclarations financières

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE du Fonds de placement immobilier BTB à l intention des fiduciaires et dirigeants SECTION I - DÉFINITIONS

CODE D ÉTHIQUE du Fonds de placement immobilier BTB à l intention des fiduciaires et dirigeants SECTION I - DÉFINITIONS CODE D ÉTHIQUE du Fonds de placement immobilier BTB à l intention des fiduciaires et dirigeants SECTION I - DÉFINITIONS 1. Dans le présent code, à moins que le contexte n indique un sens différent, les

Plus en détail

AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES EXTÉRIEURES

AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES EXTÉRIEURES Personne-ressource : Paige Ward Avocate générale et vice-présidente, Politiques Téléphone : 416 943-5838 Courriel : pward@mfda.ca APA-0040 Le 20 mai 2005 AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

Plus en détail

CMC MARKETS UK PLC CMC MARKETS CANADA INC. Document d information sur la relation. Decembre 2014

CMC MARKETS UK PLC CMC MARKETS CANADA INC. Document d information sur la relation. Decembre 2014 CMC MARKETS UK PLC et CMC MARKETS CANADA INC. Document d information sur la relation Decembre 2014 Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409 Société autorisée et réglementée par la Financial

Plus en détail

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004 Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité Ébauche septembre 2004 Le présent guide a été conçu dans le but d aider les petits exploitants du domaine de l aviation

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE ET DE CONDUITE DES AFFAIRES

CODE D ÉTHIQUE ET DE CONDUITE DES AFFAIRES CODE D ÉTHIQUE ET DE CONDUITE DES AFFAIRES Brookfield Asset Management Inc. Août 2009 CODE D ÉTHIQUE ET DE CONDUITE DES AFFAIRES TABLE DES MATIÈRES Page RÉSUMÉ DU CODE... 1 EXPLICATION DU CODE... 2 ÉTHIQUE

Plus en détail

POLITIQUE POUR PRÉVENIR ET CONTRER LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL ET PROMOUVOIR LA CIVILITÉ

POLITIQUE POUR PRÉVENIR ET CONTRER LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL ET PROMOUVOIR LA CIVILITÉ POLITIQUE POUR PRÉVENIR ET CONTRER LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL ET PROMOUVOIR LA CIVILITÉ Préambule Tous nos employés ont le droit d être traités avec intégrité, respect et dignité dans leur

Plus en détail

Politique sur la non-violence en milieu de travail

Politique sur la non-violence en milieu de travail Politique sur la non-violence en milieu de travail Direction des ressources humaines Adoptée le 15 avril 2013 Résolution 130415-4 POLITIQUE SUR LA NON-VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL 1. Objectifs La Ville

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE TRANSPORT DE LAVAL

SOCIÉTÉ DE TRANSPORT DE LAVAL Page: 1 de: 5 1. PRÉAMBULE La présente politique s'inspire des articles 10 et 10.1 de la Charte des droits et libertés de la personne qui interdit toute forme de harcèlement, tant social que sexuel. Elle

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE ET DES RESSOURCES HUMAINES

MANDAT DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE ET DES RESSOURCES HUMAINES MANDAT DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE ET DES RESSOURCES HUMAINES 1. Interprétation «administrateur indépendant» désigne un administrateur qui n entretient pas avec la Compagnie ou avec une entité reliée,

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION de GEORGE WESTON LIMITÉE TABLE DES MATIÈRES 1. RESPONSABILITÉS DU

Plus en détail

TEMBEC INC. CHARTE DU COMITÉ DE VÉRIFICATION

TEMBEC INC. CHARTE DU COMITÉ DE VÉRIFICATION TEMBEC INC. CHARTE DU COMITÉ DE VÉRIFICATION I. RAISON D ÊTRE ET OBJECTIFS GLOBAUX Le Comité de vérification (le «Comité») aide le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec

Plus en détail

La réputation de l entreprise sera le résultat de l application de règles de conduite inspirées des valeurs reconnues par la collectivité.

La réputation de l entreprise sera le résultat de l application de règles de conduite inspirées des valeurs reconnues par la collectivité. 1. PRÉAMBULE La réputation de l entreprise sera le résultat de l application de règles de conduite inspirées des valeurs reconnues par la collectivité. 2. OBJECTIF Le Code d éthique regroupe l essentiel

Plus en détail

IDENTIFICATION. NOM DU STAGIAIRE : N o d étudiant : Adresse complète de la résidence :

IDENTIFICATION. NOM DU STAGIAIRE : N o d étudiant : Adresse complète de la résidence : STAGIAIRE - DEMANDE D INSCRIPTION AU STAGE AVOCAT - DEMANDE D AUTORISATION D AGIR COMME MAÎTRE DE STAGE Articles 26, 27, 28 et 29 du Règlement sur la formation professionnelle des avocats Ce formulaire

Plus en détail

MAGNA INTERNATIONAL INC. CODE DE CONDUITE ET D ETHIQUE

MAGNA INTERNATIONAL INC. CODE DE CONDUITE ET D ETHIQUE MAGNA INTERNATIONAL INC. CODE DE CONDUITE ET D ETHIQUE Ce Code de Conduite et d Ethique énonce les principes fondamentaux auxquels nous nous engageons dans nos relations avec l ensemble de nos partenaires

Plus en détail

RÈGLEMENT 23-103 SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE ET L ACCÈS ÉLECTRONIQUE DIRECT AUX MARCHÉS

RÈGLEMENT 23-103 SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE ET L ACCÈS ÉLECTRONIQUE DIRECT AUX MARCHÉS Dernière modification en vigueur le 1 er mars 2014 Ce document a valeur officielle chapitre V-1.1, r. 7.1 RÈGLEMENT 23-103 SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE ET L ACCÈS ÉLECTRONIQUE DIRECT AUX MARCHÉS A.M.

Plus en détail

Modalités d utilisation de l agence

Modalités d utilisation de l agence Modalités d utilisation de l agence VOTRE AUTORITÉ Propositions Vous pouvez recevoir des propositions portant sur des risques d assurance pour lesquels vous détenez un permis et nous les présenter aux

Plus en détail

CODE DE CONDUITE ET D ÉTHIQUE DES ADMINISRATEURS

CODE DE CONDUITE ET D ÉTHIQUE DES ADMINISRATEURS CODE DE CONDUITE ET D ÉTHIQUE DES ADMINISRATEURS Référence : Type de politique : Références juridiques : Autres références : INTRODUCTION Gouvernance autonome Code des professions, Code civil du Québec

Plus en détail

Protection de votre vie privée

Protection de votre vie privée Protection de votre vie privée La protection de votre vie privée nous tient à cœur. ivari et ses sociétés affiliées : Compagnie d'assurance-vie Première du Canada, Compagnie d'assurances générales Legacy,

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE AU TITRE DU DEE

FORMULAIRE DE DEMANDE AU TITRE DU DEE Agence canadienne de développement économique du Nord Canadian Northern Economic Development Agency FORMULAIRE DE DEMANDE AU TITRE DU DEE Directives 1. Le formulaire de demande au titre du DEE nous permet

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION SERVICE DARI

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION SERVICE DARI CONDITIONS GENERALES D UTILISATION SERVICE DARI Les présentes conditions d utilisation s appliquent à votre visite et à votre utilisation de notre application, ainsi qu à toutes les informations, recommandations

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE SUR LES CONFLITS D INTÉRÊTS DANS LA RECHERCHE

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE SUR LES CONFLITS D INTÉRÊTS DANS LA RECHERCHE Direction générale POLITIQUE N O 14 POLITIQUE INSTITUTIONNELLE SUR LES CONFLITS D INTÉRÊTS DANS LA RECHERCHE Adoptée le 9 juin 2015 cegepdrummond.ca Adoptée au conseil d administration : 9 juin 2015 (CA-2015-06-09-11)

Plus en détail

Groupe WSP Global Inc. (la «Société») RÈGLES DU COMITÉ D AUDIT

Groupe WSP Global Inc. (la «Société») RÈGLES DU COMITÉ D AUDIT Groupe WSP Global Inc. (la «Société») RÈGLES DU COMITÉ D AUDIT I. RÔLE Le rôle du comité d audit de la Société (le «comité d audit») consiste à aider le conseil d administration (le «conseil») à surveiller

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE CORPORATIVE Date de publication 2005-11-17 Date de révision 2014-06-10 Émise et approuvée par Conseil d administration de Uni-Sélect inc. CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

Plus en détail