McDonald s Switzerland Corporate Responsibility Report 2010 (Données 2008/2009): Index GRI

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "McDonald s Switzerland Corporate Responsibility Report 2010 (Données 2008/2009): Index GRI"

Transcription

1 McDonald s Switzerland Corporate Responsibility Report 2010 (Données 2008/2009): Index GRI La «Global Reporting Initiative» (GRI) est une organisation internationale élaborant les directives générales reconnues en matière de rédaction de rapport sur le développement durable. La vue d ensemble ci-après basée sur les «Sustainability Reporting Guidelines G3» de 2005 de la GRI indique les points de la GRI pour lesquels le rapport de McDonald s Suisse fournit des informations. (Les indicateurs marqués d un * sont des indicateurs supplémentaires, càd non obligatoires.) Légende / sources : CR 2010 = Corporate Responsibility Report 2010 UB 2006 = Rapport environnemental 2006 ( CR-B 2005 = Corporate Responsibility - Supplément 2005 Glob-CR-2009 = McDonald's Inc., Global Corporate Responsibilitiy Report 2009 ( ParaContentTout ReportsLinkList File1.tmp/ mcd052_2009report_v6.pdf) = aucune donnée publiée * = indicateurs supplémentaires Stratégie et analyse Page 1.1 Déclaration du CEO CR 2010, p Description des impacts, risques et opportunités majeurs : a) impacts de l organisation sur le développement durable et les parties prenantes b) impacts des tendances en matières de développement durable sur les perspectives et la rentabilité de l organisation Profil de l organisation 2.1 Nom de l organisation McDonald s (Suisse) a) CR 2010, implicitement globalité du rapport b) 2.2 Principaux produits et marques CR 2010, p. 8; Structure organisationnelle (incl. Joint Ventures) CR 2010, p. 5; Emplacement du siège Crissier (CH) 2.5 Nombre de pays / marchés 2 (CH, FL) 2.6 Nature du capital et forme juridique SA (100% société fille de McDonald s Inc.) 2.7 Marchés, secteurs desservis et types de clients Gastronomie, restauration service rapide 2.8 Taille de l organisation (nombre de salariés, chiffre d affaires, dettes et capitaux propres) 2.9 Changements significatifs de taille, structure ou du capital de l organisation au cours de la période rapportée (y compris lieux d activité et structure du capital) Collaboratrices/collaborateurs CR 2010, p. 18 Ventes/chiffre d affaires: CR 2010, p. 6 Capitalisation: CHF 2.35 mio. (Holding) Grandeur: CR 2010, p. 4 Structure et propriété: pas de changements 2.10 Distinctions reçues Great Place to Work 2010 (14ème rang; Paramètres et délimitation du rapport 3.1 Période couverte par le rapport CR 2010: 2008/2009 (autres sources: voir au même endroit) 3.2 Date du dernier rapport CR 2008 (publ. 2008); UB 2006 (Internet, publ. 2007) 3.3 Cycle des rapports bisannuel (environnement depuis 1998, Corp. Resp. depuis 2006) 3.4 Personne de contact pour ce rapport Heinz Hänni, Environment Manager; Aglaë Strachwitz, Communications Manager; Processus de détermination du contenu du rapport (y compris détermination de pertinence, priorités et parties prenantes) Le rapport se base sur les nombreux contacts avec les cercles d intéressés ainsi que les expériences de McDonald s Suisse et de McDonald s Europe dans la reddition de rapports McDonald s Suisse Corporate Responsibility Report 2010 I Index GRI 1

2 3.6 Périmètre du rapport CR 2010, jaquette (écobilan supplément p. 26) 3.7 Limites spécifiques du rapport (aspects exclus) Aucune activité propre importante n a été exclue 3.8 Principes pour la communication de données de coentreprises, filiales, activités sous-traitées etc., susceptibles d incidence majeure sur des comparaisons 3.9 Hypothèses, techniques de mesure et bases de calcul et d estimation appliquées à la saisie des données et autres informations du rapport 3.10 Reformulation des bases d informations relative à des rapports antérieurs et raisons de reformulation 3.11 Changements significatifs du périmètre ou des méthodes de mesure par rapport à des rapports antérieurs Tous les processus de fonctionnement importants pour McDonald s Suisse ont été pris en compte, indépendamment de la structure légale (Joint Venture, etc.) et sans modification par rapport aux anciens rapports Propres recensements de données et statistiques. Les données de sources externes (p.ex. aspects environnementaux relatifs à la production d électricité) et estimations externes (p.ex. données sur les déchets) sont mentionnées et décrites en tant que telles Pas de modifications importantes par rapport au CR Index GRI CR 2010, p. 35; Aucun 3.13 Validation du rapport par des personnes indépendantes CR 2010, jaquette Gouvernance, engagement et dialogue Gouvernance 4.1 Structures de gouvernance, y compris les comités responsables de stratégie et de supervision 4.2 Le président du conseil d administration (ou assimilé) est-il aussi administrateur exécutif? 4.3 Nombre d administrateurs indépendants et/ou non exécutifs 4.4 Mécanismes permettant aux actionnaires et aux salariés de formuler des recommandations ou instructions à l organe dirigeant 4.5 Lien entre rémunérations du conseil d admin. et des cadres dirigeants et la performance financière, sociale et environnementale de l organisation 4.6 Processus pour éviter les conflits d intérêt dans l organe dirigeant 4.7 Processus de détermination des qualifications des membres du Cd A, pour décider les stratégies économiques, environnementales et sociales de l organisation 4.8 Missions ou valeurs, codes et principes définis concernant la performance économique, environnementale et sociale, et état de leur mise en œuvre 4.9 Procédures au plus haut niveau pour superviser la saisie et la gestion de la performance économique, environnementale et sociale, y compris risques, opportunités et normes internationales, etc Processus d évaluation de la performance propre de l organe dirigeant du point de vue économique, environnemental et social Suisse: (société fille à 100%, non significatif) Corporation: corporate_governance.html Non (société fille à 100%, non significatif) Actionnaires: société fille à 100%, non significatif Collaboratrices / collaborateurs: CR 2010, p. 19 (non significatif pour le CA; les performances financières, sociales et écologiques sont significatives pour le calcul du bonus des différents membres de la direction) (société fille à 100 %, non significatif) Etique et Compliance: CR 2010, p. 19 Code of Conduct for Suppliers: CR 2010, p. 14 Charte environnementale suisse: CR 2010, p. 25 Autres informations sur McDonalds Inc.: Environnement: CR 2010, p. 24; autres domaines: Environnement: CR 2010, p. 24; autres domaines: McDonald s Suisse Corporate Responsibility Report 2010 I Index GRI 2

3 Engagements externes 4.11 Position relative au principe de précaution et actions en la matière 4.12 Chartes extérieures en matière économique, environnementale et sociale, auxquelles l organisation a souscrit 4.13 Affiliation active à des associations professionnelles ou organisations nationales ou internationales Dialogue avec les parties prenantes 4.14 Liste des groupes de parties prenantes intégrés par l organisation Charte environnementale (CR 2010, p. 25) Généralité: CR 2010, p. 6; Informations nutritionnelles: CR 2010, p. 7/9; Anti-Littering: CR 2010, p. 29 La sélection se fait sur la base d'appréciations internes des différents thèmes et acteurs. Au vu du nombre important de contacts, il n'existe pas de liste centralisée. Pour la sélection, cf. indications et citations dans le CR Base de sélection des parties prenantes 4.16 Démarche et fréquence du dialogue avec des parties prenantes 4.17 Questions et préoccupations clés soulevées dans ce dialogue, manière dont l organisation y a répondu, y compris dans son reporting Pour des indications sur les contacts au niveau européen, voir p.ex. le CR Report 2005 européen ( mcdonalds.ch/nr/rdonlyres/8f676c42-c967-4b59-b0ef-b9ed14767cdb/0/european_corporate_ Responsibility_Report_2005.pdf) ou McDonald's Inc Corp. Responsibility Report ( eu/downloads/mcd_cr_report_08.pdf) Econ Économie : indicateurs de performance Approche managériale concernant la performance économique et sur le marché (y compris objectifs et performance, politique, réussites et défaillances majeures, risques et opportunités) Brand Mission: CR 2010, p. 32; Objectifs: CR 2010, p Performance économique EC1 Valeur économique directe créée CR 2010, p. 6 EC2 Implications financières et autres risques et opportunités pour l organisation liés aux changements climatiques EC3 Degré de couverture des prestations de pension Rattaché à la caisse de pension «GastroSocial»; degré de couverture au = 101 % EC4 Subventions et aides publiques significatives aucune EC5 Présence sur le marché Ratio entre salaire d entrée de base et salaire minimum local CR 2010, p. 19 EC6 Fournisseurs locaux (politique, part des dépenses) CR 2010, p. 8, EC7 EC8 Procédures d embauche locale et proportion de cadres dirigeants embauchés localement Investissements en infrastructures et services, principalement publics, réalisés via une prestation commerciale, en nature ou à titre gratuit Maisons Ronald McDonald: CR 2010, p. 6 et EC9 Impacts économiques indirects significatifs Maisons Ronald McDonald: cf. EC8; Places de travail chez les fournisseurs: CR 2010, p. 13 McDonald s Suisse Corporate Responsibility Report 2010 I Index GRI 3

4 EN Environnement : indicateurs de performance Approche managériale concernant les aspects environnementaux, y compris les objectifs et performance, politique, réussites et défaillances marquantes, risques et opportunités environnementaux majeurs CR 2010, p. 25/26 et p. 34/35 Matières EN1 Consommation de matières CR 2010, p. 26 EN2 Part de matières recyclées CR 2010, p. 26 EN3/ EN4 Énergie Consommation d énergie directe (pétrole, gaz, carburants) et indirecte (éléctricité) Consommation totale d'énergie: CR 2010, ; informations complémentaires: UB 2006 EN5* Énergie économisée CR 2010, p. 30 (carburants) EN6* EN7* Initiatives pour fournir des produits et des services reposant sur des sources d énergie renouvelables ou à rendement amélioré Initiatives pour réduire la consommation d énergie indirecte et réductions obtenues Eau CR 2010, p. 27 (électricité) EN8 Eau utilisée CR 2010, p. 26 EN9* Sources d eau significativement touchées par les prélèvements (non significatif) EN10* Part et volume d eau recyclée et réutilisée (économies d'eau: CR 2010, p. 31) EN11 EN12 Biodiversité Terrains dans ou à côté d aires protégées et autres zones riches en biodiversité Impacts d activités, produits et services sur la biodiversité des aires protégées ou autres zones riches en biodiversité (non significatif) (non significatif) EN13* Habitats naturels protégés ou restaurés (non significatif) EN14* Stratégies, actions et plans futurs relatifs à la biodiversité (non significatif) EN15* Espèces menacées affectées par des activités de l organisation Émissions, eaux usées et déchets (non significatif) EN16 Émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre CR 2010, p. 31 EN17 EN18* EN19 EN20 Autres émissions indirectes pertinentes de gaz à effet de serre Initiatives pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et réductions obtenues Émissions de substances appauvrissant la couche d ozone Émissions de NOx, SOx et autres émissions significatives dans l air Résultats: CR 2010, p. 31 Logistique: CR 2010, p. 30 Energie: CR 2010, p. 27, p. 31, mais pris en compte dans l'écobilan: CR 2010,, mais pris en compte dans l'écobilan: CR 2010, EN21 Rejets dans l eau CR 2010, p. 31 et pris en compte dans l'écobilan: CR 2010, (Rem.: dissolvant pour graisse dans tous les restaurants, toutes les eaux usées vont dans des installations de traitement des eaux usées) EN22 Masse de déchets, par type et mode de traitement p. 28,, mais pris en compte dans l'écobilan: CR 2010, McDonald s Suisse Corporate Responsibility Report 2010 I Index GRI 4

5 EN23 EN24* EN25* Nombre et volume des déversements accidentels significatifs («spills» ) Masse des déchets dangereux transportés, importés, exportés ou traités Sources d eau et leurs écosystèmes connexes significativement touchés par les rejets dans l eau de l organisation (aucun connu) (non significatif) EN26 EN27 EN28 Produits et services Réduction des impacts environnementaux des produits et des services, et portée de celle-ci Part de produits vendus (y compris emballages) repris, par catégorie Amendes et autres sanctions pour non-conformité environnementale CR 2010, p. 13 Produits: (non significatif) Matériel d'emballage, recyclage interne: CR 2010, p. 28 Matériel d'emballage, reprise: aucune EN29* Impacts environnementaux des transports Transport de marchandises: CR 2010, p. 30; Transport de personnes: contenu dans l'écobilan (CR 2010, ); cf. aussi UB 2006 ( mcdonalds.ch/de/leistungen/administration/) EN30* Dépenses et investissements en matière d environnement Autres indicateurs nécéssaires pour la bonne déscription de la performance environnementale de l organisation aucun Ecobilan dans sa globalité: CR 2010, ; Aspects environnementaux dans la Supply Chain: CR 2010, p. 13 LA Social : Emploi, relations sociales, travail décent Approche managériale concernant l emploi et la qualité des postes de travail (incl. santé, formation, égalité des chances) CR 2010, p. 10/18/19 Emploi LA1 Effectif total CR 2010, p. 18 LA2 Turn-over du personnel (cf. toutefois CR-B 2005, p. 12) LA3* Prestations versées uniquement aux salariés à temps plein Relations entre direction et salariés LA4 Part de salariés couverts par une convention collective CR 2010, p. 19 LA5 Délai minimal de notification préalable à toute modification d organisation, y compris régulations par convention collective LA6* LA7 LA8 LA9* Santé et sécurité au travail Part de l effectif représenté dans des comités d hygiène et de sécurité du travail Taux d accidents, de maladies professionnelles et d absentéisme Education, conseil de prévention et de maîtrise de maladies graves Questions de santé et de sécurité couvertes par des accords avec les syndicats (cf. toutefois CR-B 2005, p. 14) (est intégré dans la formation relative à l'hygiène) Formation et education LA10 Nombre moyen d heures de formation CR 2010, p ; cf. aussi CR-B 2005, p. 14 LA11* LA12* Programmes destinés à assurer l employabilité des salariés et à les aider à gérer leur fin de carrière Part de salariés bénéficiant d évaluation et d évolution de carrière périodiques CR 2010, p. 22 tous McDonald s Suisse Corporate Responsibility Report 2010 I Index GRI 5

6 Diversité et égalité des chances LA13 Composition et diversité des organes de gouvernance CR 2010, p. 22 LA14 Rapport du salaire de base des hommes et des femmes CR 2010, p. 19 (salaires minimaux) et p. 22 (salaires de cadres) HR HR1 HR2 HR3* Social : Droits de l homme Approche managériale concernant les droits de l homme, incl. les accords ILO et OECD Investissements incluant clauses ou contrôles relatifs aux droits de l homme Fournisseurs et sous-traitants majeurs evalués sous l aspect des droits de l homme ; mesures prises Formation des salariés sur les politiques et procédures relatives aux droits de l homme HR4 Nombre d incidents de discrimination et mesures prises HR5 HR6 HR7 HR8* HR9* Activités qui risquent de menacer les droits de liberté syndicale et négociation collective Activités avec risque significatif d impliquer le travail d enfants ; mesures prises Activités avec risque significatif d impliquer le travail forcé ou obligatoire ; mesures prises Formation du personnel de sécurité relatif aux droits de l homme Nombre d incidents violant les droits des populations autochtones ; mesures prises, mais voir 4.8 CR 2010, p ; cf. aussi mcd/csr/report/sustainable_supply_chain/animal_ welfare/facility_audits.html (non significatif) (non significatif) (non significatif) (non significatif) SO SO1 Social : Société Approche managériale concernant l engagement envers et les impacts sur la société, y compris corruption, politique publique, pratiques anti-concurrentielles et conformité légale Communautés Programmes d évaluation et de gestion des impacts sur les communautés CR 2010, p. 32 Alimentation: CR 2010, p Collecte des déchets/anti-littering: CR 2010, p. 29 SO2 SO3 Corruption Part et nombre d unités (business units) soumises à des analyses sur la corruption Part de salariés formés à la politique et aux procédures anti-corruption SO4 Mesures prises en réponse à des incidents de corruption Engagements politiques SO5 Positions politiques, participation au lobbying SO6* Contributions aux partis politiques, hommes politiques et institutions connexes Comportement anti-concurrentiel SO7* Actions en justice pour comportement anti-concurrentiel «Standards of Business Conduct»: CR 2010, p. 19 SO8 Respect des textes légaux Amendes et autres sanctions pour non-respect de lois et réglementations McDonald s Suisse Corporate Responsibility Report 2010 I Index GRI 6

7 PR Social : Résponsabilité du fait des produits Approche managériale concernant le fait des produits, y compris santé et sécurité des consommateurs, étiquetage, marketing, respect de la vie privée et conformité légale CR 2010, p. 8 16; cf. aussi Glob-CR-2008, p ( RightParaContentTout ReportsLinkList File1.tmp/mcd052_2009report_v6.pdf) PR1 PR2* PR3 PR4* Santé et sécurité du consommateur Etapes du cycle de vie évaluées et (évt.) améliorées du point de vue santé et sécurité ; part de catégories de produits évaluée Nombre de non-conformités aux réglementations et aux codes volontaires concernant les impacts des produits sur la santé et la sécurité (et effets) Type d information requis légalement et part de produits y soumise Incidents de non-conformité aux réglementations et codes concernant l information sur les produits (et effets) PR5* Satisfaction des clients (enquêtes etc.) CR 2010, p. 16 ; information nutritionnelle volontaire: CR 2010, p. 7 et 9, ainsi que PR6 PR7* PR8* PR9 Communication Marketing Programmes de veille de la conformité aux lois et codes volontaires relatifs à la communication marketing (incl. publicité, promotion et parrainages) Incidents de non-conformité aux réglementations et aux codes volontaires relatifs à la communication marketing etc. et suites Nombre de plaintes fondées concernant la protection de la vie privée des clients Amendes pour non-respect de lois et réglementations concernant les produits et services. CR 2010, p. 15 McDonald s Suisse Corporate Responsibility Report 2010 I Index GRI 7

G3.1 Content Index - GRI Application Niveau B

G3.1 Content Index - GRI Application Niveau B Application Niveau B G3.1 Content Index - GRI Application Niveau B 1. Stratégie et Analyse 1.1 Déclaration du CEO Rapport Développement Durable 2013 (p4-5) 1.2 Description des principaux impacts, risques

Plus en détail

Annexe A : tableau des Indicateurs GRI

Annexe A : tableau des Indicateurs GRI Annexe A : tableau des Indicateurs GRI Ce tableau présente les indicateurs de la Global Reporting Initiative (GRI) ayant été utilisés dans la préparation de notre rapport. Symboles I Inclus P Partiellement

Plus en détail

Tableau GRI Rapport sur la durabilité 2005 2007

Tableau GRI Rapport sur la durabilité 2005 2007 Holcim (Suisse) SA Hagenholzstrasse 83 Case postale 8050 Zurich Téléphone +41 58 850 68 68 Téléfax +41 58 850 68 69 Tableau GRI Rapport sur la durabilité 2005 2007 Sommaire Ce document est partie intégrante

Plus en détail

TABLEAU DE CORRESPONDANCES

TABLEAU DE CORRESPONDANCES TABLEAU DE CORRESPONDANCES 2014 TABLEAU 2014 DE CORRESPONDANCES Ce tableau établit les correspondances entre les informations extra-financières publiées par le groupe Vivendi sur l exercice 2014 et les

Plus en détail

Qualité de l information sur la responsabilité d entreprise et le développement durable

Qualité de l information sur la responsabilité d entreprise et le développement durable Qualité de l information sur la responsabilité d entreprise et le développement durable Vérification interne et externe : exemples et bénéfices 25 novembre 2009 Institut de la Gestion Financière du Canada:

Plus en détail

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Jean-Michel Silberstein Délégué Général CNCC Christophe Garot CNCC UNIBAIL-RODAMCO Le CNCC Le CNCC, Conseil National des Centres

Plus en détail

McDonald s Switzerland Corporate Responsibility Report 2012 (Données 2010/2011): Index GRI

McDonald s Switzerland Corporate Responsibility Report 2012 (Données 2010/2011): Index GRI McDonald s Switzerland Corporate Responsibility Report 2012 (Données 2010/2011): Index GRI La «Global Reporting Initiative» (GRI) est une organisation internationale élaborant les directives générales

Plus en détail

Code de Conduite fournisseurs de Steelcase Recommandations PUBLIÉ EN MARS 2013

Code de Conduite fournisseurs de Steelcase Recommandations PUBLIÉ EN MARS 2013 Code de Conduite fournisseurs de Steelcase Recommandations PUBLIÉ EN MARS 2013 FAQ Code de conduite fournisseurs de Steelcase Sommaire Introduction et domaine d'application 3 Gouvernance organisationnelle

Plus en détail

OBSERVATIONS VIGEO REPORTING DES ENTREPRISES FRANCAISES COTEES

OBSERVATIONS VIGEO REPORTING DES ENTREPRISES FRANCAISES COTEES OBSERVATIONS VIGEO REPORTING DES ENTREPRISES FRANCAISES COTEES Vigeo Mars 2014 Notre référentiel d analyse couvre l ensemble des sujets à couvrir selon l article 225 2. Ressources humaines - Promotion

Plus en détail

CODE OF CONDUCT. à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux

CODE OF CONDUCT. à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux CODE OF CONDUCT à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux Version : 2.0 Valable à partir du : 01/01/2015 Contact : MAN SE, Compliance Awareness & Prevention, Oskar-Schlemmer-Straße 19-21,

Plus en détail

ORANGE RESPONSABILITE SOCIALE D'ENTREPRISE - RAPPORT 2014

ORANGE RESPONSABILITE SOCIALE D'ENTREPRISE - RAPPORT 2014 ORANGE RESPONSABILITE SOCIALE D'ENTREPRISE - RAPPORT 2014 Tableau de correspondance GRI - ISO 26000 - Pacte Mondial Pour GRI, ce tableau a été établi sur la base de GRI-G3, mais en intégrant les indicateurs

Plus en détail

2.5. Pacte mondial des Nations Unies

2.5. Pacte mondial des Nations Unies 2.5. Pacte mondial des Nations Unies Priorité stratégique : soutenir les principes du Pacte Nous sommes l un des signataires du Pacte, la plus importante initiative au monde dans le domaine de la responsabilité

Plus en détail

Cet index de la GRI constitue le complément du rapport sur la Responsabilité sociale d'entreprise (RSE) 2014 de Rogers.

Cet index de la GRI constitue le complément du rapport sur la Responsabilité sociale d'entreprise (RSE) 2014 de Rogers. Cet index de la GRI constitue le complément du rapport sur la Responsabilité sociale d'entreprise (RSE) 2014 de Rogers. L index suivant offre un aperçu du rapport sur la RSE de Rogers quant aux lignes

Plus en détail

Table de concordance avec le Global Reporting Initiative (G4) Schneider Electric - Rapport Annuel 2015 'Conformité' - Critères Essentiels

Table de concordance avec le Global Reporting Initiative (G4) Schneider Electric - Rapport Annuel 2015 'Conformité' - Critères Essentiels Table de concordance avec le Global Reporting Initiative (G4) Schneider Electric - Rapport Annuel 2015 'Conformité' - Critères Essentiels G4-1 Déclaration du décideur le plus haut placé de l organisation

Plus en détail

CODE DE CONDUITE CONFORMITÉ AUX EXIGENCES JURIDIQUES

CODE DE CONDUITE CONFORMITÉ AUX EXIGENCES JURIDIQUES CODE DE CONDUITE LE PRÉSENT CODE DE CONDUITE EST FONDÉ SUR LES VALEURS DE GMI- DISTRIBUTION. IL A POUR OBJET DE GARANTIR QUE L ENSEMBLE DES EMPLOYÉS, DES GESTIONNAIRES ET DES DIRIGEANTS DE GMI-DISTRIBUTION

Plus en détail

Aperçu des points de contenu GRI sur le rapport d activité et de durabilité 2012 de Mobility

Aperçu des points de contenu GRI sur le rapport d activité et de durabilité 2012 de Mobility Aperçu des points de contenu GRI sur le rapport d activité et de durabilité 2012 de Mobility ApeRçu des points de contenu GRI sur le rapport d activité et de durabilité 2012 Aperçu des points de contenu

Plus en détail

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group «Comment Vignal Lighting Group intègre les problématiques de développement durable dans son activité» Page 1 Mot du Président Le Développement

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014 COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES Paris, le 09/05/2014 1 1 Global Compact o Lancé en 2000, le Pacte Mondial des Nations Unies est un

Plus en détail

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012 La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & la Norme ISO 26000 Analyse comparée Octobre 2012 Sommaire 1. Introduction 2. Les instruments permettant d orienter les démarches RSE 3. La Charte de responsabilité

Plus en détail

Communication on progress (COP) / en cours. Intégration des principes du «UNITED NATION GLOBAL COMPACT» au sein du GROUPE BSL.

Communication on progress (COP) / en cours. Intégration des principes du «UNITED NATION GLOBAL COMPACT» au sein du GROUPE BSL. Communication on progress (COP) / en cours Intégration des principes du «UNITED NATION GLOBAL COMPACT» au sein du GROUPE BSL. 1 er RAPPORT DE COMMUNICATION SUR NOS ENGAGEMENTS Date : 23/06/2014 1. INTRODUCTION

Plus en détail

PRIVOR Plus prévoyance optimisée. Sécurité élevée et chances attractives de rendement

PRIVOR Plus prévoyance optimisée. Sécurité élevée et chances attractives de rendement PRIVOR Plus prévoyance optimisée Sécurité élevée et chances attractives de rendement Qu est-ce que PRIVOR Plus? Vous accordez la priorité à la sécurité financière et vous souhaitez dans un même temps profiter

Plus en détail

2. Comment l'exactitude et le périmètre des informations dans votre COP est-elle évaluée par un tiers crédible?

2. Comment l'exactitude et le périmètre des informations dans votre COP est-elle évaluée par un tiers crédible? Oui/ 2015 Global Compact Communication On Progress - Advanced (2014 data) Questions d'auto-évaluation 1. Votre COP contient-elle, si pertinent, une description de politiques et de pratiques liées aux opérations

Plus en détail

QUALITE, ENVIRONNEMENT, SECURITE Vers un système de management global

QUALITE, ENVIRONNEMENT, SECURITE Vers un système de management global QUALITE, ENVIRONNEMENT, SECURITE Vers un système de management global SISQUAL, le 20 novembre 2003 Christophe GASQUET Responsable d Audit Directeur Formation PRESENTATION/QSE/SISQUAL-2003 28/10/2003 page

Plus en détail

Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé

Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé Dr Hervé LECLET Médecin radiologue Consultant et formateur en management, gestion des risques et évaluation des pratiques en

Plus en détail

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable À PROPOS DU PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC Le programme Électricité durable MC est

Plus en détail

Domaines clés d expertise

Domaines clés d expertise Domaines clés d expertise Évaluation de l'impact sur l'environnement Évaluation de site Échantillonnage environnemental et travail analytique Durabilité Communications et gestion des liaisons avec des

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIAGNOCURE INC. (la «Société») MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (le «Conseil») Le rôle du Conseil consiste à superviser la gestion des affaires et les activités commerciales de la Société afin d en assurer

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

La législation : frein ou accélérateur de la transition économique? Jeudi 15 novembre 2012

La législation : frein ou accélérateur de la transition économique? Jeudi 15 novembre 2012 La législation : frein ou accélérateur de la transition économique? Jeudi 15 novembre 2012 Sommaire Qu est-ce que le développement durable en entreprise? Pressions s exerçant sur l entreprise Chiffres-clés

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE. BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE. BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances 1 1. Description de la personne morale et de ses activités Ce bilan est une démarche volontaire, étant

Plus en détail

Charte des Achats Responsables

Charte des Achats Responsables Charte des Achats Responsables Norske Skog Golbey Avant-propos Depuis plus de 10 ans, Ouverture, Honnêteté et Coopération sont les trois valeurs fondamentales qui guident nos comportements et nos décisions

Plus en détail

Responsabilité Sociétale de l Entreprise Quels Enjeux?

Responsabilité Sociétale de l Entreprise Quels Enjeux? Responsabilité Sociétale de l Entreprise Quels Enjeux? Hôtel de Ville Salle des conférences 60 Bd Carnot 78110 Le Vésinet 1 Responsabilité Sociétale de l Entreprise Panorama du sujet : Effet de mode? Enjeux

Plus en détail

Audit de la Responsabilité Sociale du Réseau des Caisses d Epargne

Audit de la Responsabilité Sociale du Réseau des Caisses d Epargne Audit de la Responsabilité Sociale du Réseau des Caisses d Epargne OBJECTIFS DE LA MISSION Le Groupe Caisse d Epargne a demandé à VIGEO d évaluer sa démarche de responsabilité sociale sur le périmètre

Plus en détail

Nouveaux Risques pour les Entreprises Comment les identifier?

Nouveaux Risques pour les Entreprises Comment les identifier? Nouveaux Risques pour les Entreprises Comment les identifier? RISK MANAGEMENT & INSURANCE WHAT? WHERE? WHO? 2 RISK MANAGEMENT & INSURANCE 3 Agenda: 1. Définition 2. Processus standard 3. Scénario du risque

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS Pour conjuguer rendement et environnement COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS 2014 1. Introduction La présente vise à renouveler l engagement de National Écocrédit envers les dix principes établis dans le Pacte

Plus en détail

Code de conduite des fournisseurs de Bombardier

Code de conduite des fournisseurs de Bombardier Code de conduite des fournisseurs de Bombardier 1 À PROPOS DE BOMBARDIER Bombardier croit qu un solide engagement et une approche stratégique à l égard de la responsabilité d entreprise sont essentiels

Plus en détail

entreprises générales de Les engagements l entreprise générale en matière sociale et sociétale

entreprises générales de Les engagements l entreprise générale en matière sociale et sociétale entreprises générales de france BTP Les engagements de l entreprise générale en matière sociale et sociétale 1 Sommaire Introduction............. page 3 Les engagements sociaux...................... pages

Plus en détail

Les droits syndicaux en matière d environnement

Les droits syndicaux en matière d environnement Les droits syndicaux en matière d environnement 1. Introduction Le CPPT dispose de compétences par rapport à l environnement. Le CE n a, quant à lui, pas de compétence propre par rapport à l environnement

Plus en détail

Après quatre tests d évaluation passés dans des pays différents (USA et Amérique latine), la norme SA 8000 a été validée et diffusée.

Après quatre tests d évaluation passés dans des pays différents (USA et Amérique latine), la norme SA 8000 a été validée et diffusée. LA NORME SA 8000 Les origines de la norme SA 8000 La norme SA 8000 est le résultat, entre autre, du constat de la multiplication des normes et des standards existants sur le marché. C est en octobre 1997

Plus en détail

Les outils de la transition énergétique ISO 50001

Les outils de la transition énergétique ISO 50001 Les outils de la transition énergétique ISO 50001 26 mars 2013 Michel HIRAUX +32 496 58 12 04 Le Management énergétique dans son contexte Management et Système de Management Objectif d un EnMS Facteurs

Plus en détail

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La responsabilité sociétale pour le groupe AFD, c est Une obligation générée par le droit international des conventions fondamentales et

Plus en détail

BCE INC. CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Y COMPRIS LA DESCRIPTION DES FONCTIONS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL)

BCE INC. CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Y COMPRIS LA DESCRIPTION DES FONCTIONS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL) BCE INC. CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Y COMPRIS LA DESCRIPTION DES FONCTIONS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL) Conseil d administration I. Mandat Le conseil d administration (le «conseil») de BCE Inc. (la

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

UIPF Genève - 7 novembre 2007. Responsabilité sociale des entreprises (RSE) et Investissement socialement responsable (ISR)

UIPF Genève - 7 novembre 2007. Responsabilité sociale des entreprises (RSE) et Investissement socialement responsable (ISR) UIPF Genève - 7 novembre 2007 Responsabilité sociale des entreprises (RSE) et Investissement socialement responsable (ISR) Jean Laville, Directeur Adjoint Ethos Place Cornavin 2, case postale, 1211 Genève

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET LA BANQUE DE NOUVELLE ÉCOSSE POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET PROCÉDURES Y AFFÉRENTES Supplément au Code d éthique Octobre 2015 BANQUE SCOTIA Table des matières SECTION 1 INTRODUCTION... 3 SECTION 2 RAISON

Plus en détail

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre de GAMBRO en France

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre de GAMBRO en France GAMBRO Industries ZI de 7, Avenue Lionel Terray 69 883 Cedex Bilan de gaz à effet de serre de GAMBRO en France Installations Classées pour la Protection de l'environnement Bilan Année 2011 (année de référence)

Plus en détail

République Togolaise Ministère de l Economie et des Finances Cabinet AVIS DE RECRUTEMENT

République Togolaise Ministère de l Economie et des Finances Cabinet AVIS DE RECRUTEMENT République Togolaise Ministère de l Economie et des Finances Cabinet AVIS DE RECRUTEMENT Dans le cadre de la mise en place de l Office Togolais des Recettes (OTR), le Ministre de l Economie et des Finances

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL Emploi et relations employeur/employé Au sein du Groupe Transdev, les salariés sont employés conformément aux obligations légales relatives au droit du travail. Le Groupe

Plus en détail

Communication on progress / en cours INTEGRATION DES PRINCIPES DE L UNITED NATION GLOBAL COMPACT AU SEIN DU GROUPE BSL.

Communication on progress / en cours INTEGRATION DES PRINCIPES DE L UNITED NATION GLOBAL COMPACT AU SEIN DU GROUPE BSL. Communication on progress / en cours INTEGRATION DES PRINCIPES DE L UNITED NATION GLOBAL COMPACT AU SEIN DU GROUPE BSL. RAPPORT DE COMMUNICATION SUR NOS ENGAGEMENTS LE 26 JUIN 2015 1. INTRODUCTION J ai

Plus en détail

Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille. 1. Informations générales Titre du poste:

Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille. 1. Informations générales Titre du poste: Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille 1. Informations générales Titre du poste: Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille Grade: D1 Département: Gestion de projet et de portefeuille

Plus en détail

INDICATEURS DU RAPPORT DE RESPONSABILITE SOCIALE ET COOPERATIVE CREDIT AGRICOLE AQUITAINE GOUVERNANCE

INDICATEURS DU RAPPORT DE RESPONSABILITE SOCIALE ET COOPERATIVE CREDIT AGRICOLE AQUITAINE GOUVERNANCE GOUVERNANCE Les sociétaires de sociétaires 145 569 163 739 + 18 170 de sociétaires présents et représentés aux AG de Caisses Locales Les Administrateurs de Caisses locales d'administrateurs (dont hommes/femmes)

Plus en détail

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise)

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Nos engagements et nos actions pour les générations futures Les questions liées au Développement Durable et à la RSE sont

Plus en détail

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2 CHECK-LIST du label Valais excellence PHASE 2 La check-list Valais excellence a pour objectif de compléter les exigences ISO 9001 et ISO 14001 par celles 1) de la création de richesse en Valais 2) correspondantes

Plus en détail

Charte des valeurs NIEDAX GROUP - Code de Conduite -

Charte des valeurs NIEDAX GROUP - Code de Conduite - Charte des valeurs NIEDAX GROUP - Code de Conduite - Version 1.0 Principes et lignes directrices des entreprises de NIEDAX GROUP pour un management socialement responsable Page 1 sur 7 Charte des valeurs

Plus en détail

Achats Professionnels Responsables. Expérience Pilote

Achats Professionnels Responsables. Expérience Pilote Achats Professionnels Responsables Expérience Pilote 06.06.2014 Implenia en chiffres Nombres d employés: Chiffre d affaires: Plus de 5700 collaborateurs en Suisse 3,1 milliards CHF 4 Divisions opérationnelles:

Plus en détail

MICHAUD COP 2015 03/12/15. Communication sur le progrès

MICHAUD COP 2015 03/12/15. Communication sur le progrès Communication sur le progrès Période couverte par la COP : décembre 2014 décembre 2015 A -Déclaration de soutien continu par le Président Directeur Général B- Principes relatifs aux droits de l homme Principe

Plus en détail

Processus ISR. Allianz Euro Credit SRI. Obligataire ISR 2012

Processus ISR. Allianz Euro Credit SRI. Obligataire ISR 2012 Processus ISR Allianz Euro Credit SRI Obligataire ISR 2012 Sommaire -Moyens et ressources ISR -Processus d investissement -Glossaire 2 Moyens et ressources ISR Taux Recherche interne : 10 gérants et analystes

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Contenu. Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de

PLAN D AFFAIRES. Contenu. Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de PLAN D AFFAIRES Contenu Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de conviction pour les financiers, à condition qu il contienne six éléments essentiels

Plus en détail

Les entreprises et le Développement durable. FEDERE 23 mars 2010

Les entreprises et le Développement durable. FEDERE 23 mars 2010 Les entreprises et le Développement durable FEDERE 23 mars 2010 Fiche technique Mode de recueil Échantillon Dates du terrain Enquête par téléphone (sur système CATI) 200 décideurs en entreprises > 500

Plus en détail

Charte du conseil d administration de La Banque Toronto-Dominion

Charte du conseil d administration de La Banque Toronto-Dominion Charte du conseil d administration de La Banque Toronto-Dominion ~ ~ Superviser la gestion de l entreprise et des affaires de la Banque ~ ~ Principales responsabilités Nous assurons la surveillance nécessaire

Plus en détail

Guide sur les thématiques liées au développement durable

Guide sur les thématiques liées au développement durable Guide sur les thématiques liées au développement durable De manière spontanée, les organisations de l ESS doivent s interroger, d une part sur la finalité poursuivie et d autre part sur les moyens, actions,

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

METHODE D AUTOEVALUATION 3 PRESENTATION DE L ENTREPRISE 5

METHODE D AUTOEVALUATION 3 PRESENTATION DE L ENTREPRISE 5 Sommaire METHODE D AUTOEVALUATION 3 PRESENTATION DE L ENTREPRISE 5 I. STRATEGIE ET BUSINESS MODEL 6 I.A. Vision globale du développement durable 6 I.A.1. Vision et Mission 6 I.A.2. Objectifs et stratégie

Plus en détail

CHARTE DE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE ET ENVIRONNEMENTALE

CHARTE DE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE ET ENVIRONNEMENTALE CHARTE DE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE ET ENVIRONNEMENTALE 2 Introduction Fondée en 2005, à Paris, I-TRACING est une société de conseil technique, d ingénierie et de services managés spécialisée dans le domaine

Plus en détail

Licence Professionnelle Gestion de Travaux et Encadrement de chantier

Licence Professionnelle Gestion de Travaux et Encadrement de chantier Licence Professionnelle Gestion de Travaux et Encadrement de chantier Formation de 12 mois en contrat de professionnalisation Inscription à partir de Février 2015 32 et 33 ème Session : Octobre 2015 Objectifs

Plus en détail

Code à l intention des partenaires commerciaux

Code à l intention des partenaires commerciaux Code à l intention des partenaires commerciaux Groupe Axpo Code à l intention des partenaires commerciaux 02 03 Table des matières Introduction... 05 I. Éthique commerciale et intégrité... 07 II. Respect

Plus en détail

BDES GRILLE DE LECTURE

BDES GRILLE DE LECTURE BDES GRILLE DE LECTURE Réunion de négociation du 30 juin 2014 (cette grille figurerait en annexe de l accord) PRÉSENTATION DE LA SITUATION DE L ENTREPRISE Entreprises de 300 salariés et plus prévues dans

Plus en détail

COMPTABILITE ENVIRONNEMENTALE

COMPTABILITE ENVIRONNEMENTALE UNIVERSITE DE TUNIS Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales de Tunis ESSEC Plan du cours COMPTABILITE ENVIRONNEMENTALE Préparé par : Mohamed Faker KLIBI Docteur ès sciences comptables

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF PROGRAMMES VSP / PSE CAP Légende : Couleur bleue : contenus similaires Couleur rouge: Nouveautés Couleur verte : supprimé?

TABLEAU COMPARATIF PROGRAMMES VSP / PSE CAP Légende : Couleur bleue : contenus similaires Couleur rouge: Nouveautés Couleur verte : supprimé? TABLEAU COMPARATIF PROGRAMMES VSP / PSE CAP Légende : Couleur bleue : contenus similaires Couleur rouge: Nouveautés Couleur verte : supprimé? PROGRAMME VSP Programme 2002 S organise en 5 modules de formation

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA 1 1. Description de la personne morale et de ses activités Raison sociale : MAAF ASSURANCES SA Code NAF

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE DU FOURNISSEUR

CODE D ÉTHIQUE DU FOURNISSEUR CODE D ÉTHIQUE DU FOURNISSEUR 1. Introduction Le groupe Fluidra est fermement engagé dans le respect des principes établis en matière de droits de l homme, du travail, de l environnement et des pratiques

Plus en détail

OBJECTIFS DE CERTIFICATION

OBJECTIFS DE CERTIFICATION OBJECTIFS DE CERTIFICATION DESCRIPTION DE LA REFERENCE PARTAGEE ASSISTANT COMMERCIAL IMPORT EXPORT EN TERMES D UNITES COMMUNES D ACQUIS D APPRENTISSAGE Tableau descriptif des unités d acquis d apprentissage

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés

eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés R eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés Le droit d expression des salariés Dans toutes les entreprises (associations incluses), quel

Plus en détail

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES Code : GRH01 Responsable de ressources humaines FPEGRH01 Il définit et met en œuvre la politique de ressources

Plus en détail

Programme de développement durable 2013-2017

Programme de développement durable 2013-2017 Programme de développement durable 2013-2017 SOMMAIRE 1. Engagement de la direction de Helvetia Environnement en faveur du développement durable 2. Introduction et cadre de la démarche 3. Code de conduite

Plus en détail

Droits de l Homme Droit du travail Environnement Lutte contre la corruption

Droits de l Homme Droit du travail Environnement Lutte contre la corruption a. Un document autonome b. Un document qui fait partie d'un rapport sur la responsabilité sociale de l'entreprise c. Un document qui fait partie d'un rapport financier annuel Droits de l Homme Droit du

Plus en détail

Notre Communication sur le Progrès 2013

Notre Communication sur le Progrès 2013 Notre Communication sur le Progrès 2013 ICA 82 Route de Crémieu 38230 Tignieu-Jameyzieu 1 / 8 1. Notre déclaration de soutien continu au Pacte Mondial par le Président Depuis le 4 Août 2011, l imprimerie

Plus en détail

Dimensions, critères et indicateurs de performance. Estelle M. Morin psychologue et professeure titulaire HEC Montréal

Dimensions, critères et indicateurs de performance. Estelle M. Morin psychologue et professeure titulaire HEC Montréal Dimensions, critères et indicateurs de performance Estelle M. Morin psychologue et professeure titulaire HEC Montréal 1 Introduction Mesurer la performance organisationnelle : un exercice nécessaire pour

Plus en détail

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 PGE 2 Fall Semester 2015 Purchasing Track Course Catalogue Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 Méthodes Outils associés au Processus Opérationnel des Achats p. 3 Gestion d un Projet Achat

Plus en détail

L engagement du Groupe Banque Populaire dans le développement durable

L engagement du Groupe Banque Populaire dans le développement durable L engagement du Groupe Banque Populaire dans le développement durable Le Groupe Banque Populaire est adhérant du Pacte Mondiale depuis le 26 juillet 2007 et réitère son soutien au Pacte Mondiale des Nations

Plus en détail

2. MISSION DU POSTE. Le HR Specialist Partner assure la gestion des ressources humaines du personnel mis à disposition auprès des clients entreprises.

2. MISSION DU POSTE. Le HR Specialist Partner assure la gestion des ressources humaines du personnel mis à disposition auprès des clients entreprises. 1. Identification du Poste Organisation : AFRIK INTERIM Direction : OPERATIONS Département : Outsourcing Dénomination du poste: HUMAN RESOURCES SPECIALIST PARTNER Titulaire du poste : Code du poste : Catégorie

Plus en détail

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 SOMMAIRE EDITORIAL P04 ENVIRONNEMENT P06 SOCIAL P08 - Le mot de bienvenue du président. - Émissions - Eau

Plus en détail

BIPESS 2.0 format pdf - 2014

BIPESS 2.0 format pdf - 2014 1. Fiche d identité du référent BIPESS et du groupe évaluateur Le statut du référent BIPESS (1 personne) de votre structure : Veuillez choisir toutes les réponses qui conviennent : Salarié Dirigeant Administrateur

Plus en détail

L importance de la fonction RH dans les organisations

L importance de la fonction RH dans les organisations ENSAIA, 2ème année - RH L importance de la fonction RH dans les organisations Organisation de la présentation I. Introduction : la fonction RH dans l organisation II. Présentation des missions de la GRH

Plus en détail

Procédures de traitement des plaintes relatives à la comptabilité et à la vérification

Procédures de traitement des plaintes relatives à la comptabilité et à la vérification Procédures de traitement des plaintes relatives à la comptabilité et à la vérification Secrétariat Corporate Service corporatif August 7, 2014 V1.0 7 août 2014 V9.0 Pour usage interne Table des matières

Plus en détail

L empreinte environnementale du groupe Accor Application de l approche cycle de vie au niveau d une organisation

L empreinte environnementale du groupe Accor Application de l approche cycle de vie au niveau d une organisation L empreinte environnementale du groupe Accor Application de l approche cycle de vie au niveau d une organisation Accor a mené la 1 ère empreinte environnementale dans le secteur hôtelier En 2010, suite

Plus en détail

Notation développement durable. Plan. Rappel général Méthodologie Les outils «phase 1» Les outils «phase 2» CDF-V01-151008

Notation développement durable. Plan. Rappel général Méthodologie Les outils «phase 1» Les outils «phase 2» CDF-V01-151008 Plan Notation développement durable Rappel général Méthodologie Les outils «phase 1» Les outils «phase» Président du comité «Notation développement durable» Christian Rousseau - Nouricia Les hommes Membres

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

Charte des Achats Responsables

Charte des Achats Responsables Charte des Achats Responsables Engagements attendus des fournisseurs du groupe Manitou en matière de Responsabilité Sociétale d Entreprise (RSE) 1- Solutions durables p. 5 Respect des normes et des réglementations

Plus en détail

KPMG Audit 1, cours Valmy 92923 Paris La Défense Cedex France. Caisse Régionale du Crédit Agricole d Ile de France

KPMG Audit 1, cours Valmy 92923 Paris La Défense Cedex France. Caisse Régionale du Crédit Agricole d Ile de France KPMG Audit 1, cours Valmy 92923 Paris La Défense Cedex France Téléphone : +33 (0)1 55 68 68 68 Télécopie : +33 (0)1 55 68 73 00 Site internet : www.kpmg.fr Rapport de l organisme tiers indépendant sur

Plus en détail

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 ISO 14001: 2015 Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 4115, Rue Sherbrooke Est, Suite 310, Westmount QC H3Z 1K9 T 514.481.3401 / F 514.481.4679

Plus en détail

Sommaire des cours de la 2e année du BTS AG PME-PMI

Sommaire des cours de la 2e année du BTS AG PME-PMI Matières 0187 TE Culture et expression 3536 TG Management 3537 TG Économie générale 3538 TG Droit 3703 TG Administration et GRH 3705 TG Gestion et finance des actifs 3706 TG Pérennisation de l entreprise

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable FICHE ACTIONS Logica ACTIONS GLOBALES Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Mise en place d ambassadeurs développement durable ACTIONS ENVIRONNEMENTALES Favorise l utilisation

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

RESULTATS CRANET FRANCE 2014

RESULTATS CRANET FRANCE 2014 RESULTATS FRANCE Fabienne AUTIER, professeur autier@em-lyon.com UN RESEAU INTERNATIONAL DE CHERCHEURS EN GRH Observatoire International crée en 1989 À l origine européen (UK, Allemagne, France, Suède,

Plus en détail