SPOP. Permis de séjour et de travail État des lieux Union européenne / Etats tiers. 7 février 2014 CVCI DECS/SDE/FVZ/ DECS/SPOP/GB/06.02.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SPOP. Permis de séjour et de travail État des lieux Union européenne / Etats tiers. 7 février 2014 CVCI DECS/SDE/FVZ/31.01.14 DECS/SPOP/GB/06.02."

Transcription

1 Permis de séjour et de travail État des lieux Union européenne / Etats tiers 7 février 2014 CVCI DECS/SDE/FVZ/ DECS/SPOP/GB/

2 Plan 1. Libre circulation des personnes Point de situation 2. Roumanie et Bulgarie 3. Loi sur les étrangers Permis de séjour et de travail 1

3 Union européenne 28 États membres Fin de la période transitoire applicable aux ressortissants de l UE8 2

4 Délais transitoires UE Permis de séjour et de travail 3

5 Droits conférés par l ALCP Suppression de l obligation du visa Droit à l autorisation Droit à la prolongation / au renouvellement Mobilité géographique et professionnelle Non-discrimination / égalité de traitement avec les nationaux Regroupement familial selon le droit communautaire Séjours aux fins de recherche d un emploi Totalisation des périodes de cotisation Permis de séjour et de travail 4

6 Application de la libre circulation aux ressortissants de l UE-17 Fin de la période transitoire le 31 mai 2007 Levée de toutes les restrictions relatives au marché du travail au 1 er juin priorité de la main-d œuvre résidente - contrôle initial des conditions de travail et de salaire - contingentement Activation de la clause de savegarde : permis B UE/AELE par an pour la CH Permis de séjour et de travail 5

7 Application de la libre circulation aux ressortissants de l UE-8 Fin de la période transitoire le 30 avril 2011 Levée de toutes les restrictions relatives au marché du travail au 1 er mai priorité de la main-d œuvre résidente - contrôle initial des conditions de travail et de salaire - contingentement Activation de la clause de sauvegarde : permis B UE/AELE par an pour la CH Permis de séjour et de travail 6

8 Activation de la clause de sauvegarde A deux reprises, le Conseil fédéral a décidé de mettre en œuvre la clause de sauvegarde. Le nombre d autorisations de séjour délivré aux citoyens originaires dans un 1 er temps de l UE-8 et dans un 2 ème temps de l UE-17 est supérieur de plus de 10% à la moyenne des trois années précédentes. Les contingents sont libérés trimestriellement et sont valables pour l ensemble de la Confédération. La limitation ne porte que sur le nombre de permis délivré. Pas d examen de la priorité, pas d examen des conditions de travail et de salaire. First in, first out! L octroi de permis L demeure illimité. Permis de séjour et de travail 7

9 Entrée en Suisse et demande de permis Passeport ou carte d identité valable Obligation de visas pour les membres de la famille ressortissants d États tiers Annonce auprès de la commune de domicile dans les 14 jours Formulaire d annonce destiné aux citoyens UE Permis de séjour et de travail 8

10 Types d autorisations Annonces en ligne (3 mois par année civile) Autorisation de séjour de courte durée L UE/AELE Autorisation de séjour B UE/AELE Autorisation frontalière G UE/AELE Autorisation d établissement C UE/AELE Permis de séjour et de travail 9

11 Livret L UE/AELE validité correspondante à la durée du contrat de travail (+3 mois / -12 mois) renouvelable délivré par la commune de domicile Permis de séjour et de travail 10

12 Livret B UE/AELE validité 5 ans dès contrat de travail de 12 mois et plus indépendant renouvelable pour 5 ans délivré par la commune de domicile Permis de séjour et de travail 11

13 Livret G UE/AELE Frontaliers validité de 3 mois à 12 mois selon contrat de travail validité 5 ans si contrat de travail + 12 mois indépendant Pas de zones frontalières (sauf Bulgarie et Roumanie) renouvelable pour 5 ans délivré par la commune de domicile de l employeur (sauf si domicile secondaire en CH) Permis de séjour et de travail 12

14 Livret C UE/AELE Application du droit national (LEtr & OASA) Séjour ininterrompu de 5 ans pour les pays UE 15 Séjour ininterrompu de 10 ans pour les pays UE 10 et UE 2 Séjour ininterrompu de 5 ans pour les conjoints de Suisse et permis C Délai de contrôle 5 ans Permis de séjour et de travail 13

15 Indépendants Séjour durable Non soumis aux délais transitoires du Protocole Traitement identique UE-17, UE-8 & UE-2 avec un séjour durable en Suisse Soumission au contingentement Pas d examen de la priorité ni des conditions de travail et de salaire Bénéfice de la mobilité géographique Permis de séjour et de travail 14

16 Prestataires de services Régime identique UE-17 & UE-8 : Procédure d annonce obligatoire (90 jours) Aucune restriction liée au marché du travail Obligation d annonce 8 jours à l avance si l activité dure plus de 8 jours par année civile. Obligation d annonce 8 jours à l avance quelle que soit la durée de la prestation pour : - construction, gros œuvre et second œuvre - paysagisme - nettoyage industriel - surveillance et sécurité Permis de séjour et de travail 15

17 Prestations de services Plus de 90 jours ouvrables Hors cadre de l Accord sur la libre circulation des personnes Admission selon les dispositions légales LEtr / OASA Soumission aux contingents LEtr réservés aux travailleurs détachés Octroi d un titre de séjour UE/AELE Autorisation limitée à la prestation (pas de mobilité professionnelle) Autorisation valable pour toute la Suisse (mobilité géographique) Permis de séjour et de travail 16

18 Roumanie / Bulgarie Extension de la libre circulation Période transitoire de sept ans La Suisse peut maintenir toutes les restrictions relatives au marché du travail - priorité de la main-d œuvre résidente - contrôle préalable des conditions de travail et de salaire - contingents progressifs Clause de sauvegarde supplémentaire de trois ans Permis de séjour et de travail 18

19 Roumanie / Bulgarie Contingents annuels progressifs pour l ensemble de la Suisse Année SPOP Autorisation de séjour (permis B) Autorisation de courte durée (permis L) Permis de séjour et de travail 17

20 Roumanie / Bulgarie Prestataires de services Branches générales : Régime identique à l UE-25 actuelle Procédure d annonce obligatoire (90 jours) Aucune restriction liée au marché du travail Exceptions au principe de l annonce : Autorisations de séjour - construction, gros œuvre et second œuvre - paysagisme / horticulture - nettoyage industriel - surveillance et sécurité Permis de séjour et de travail 19

21 Roumanie / Bulgarie Prestataires de services - secteurs réservés Droit conditionnel à l autorisation de séjour/travail jusqu à 90 jours par année civile L autorisation est nécessaire dès le 1er jour de travail Pas de procédure d annonce possible Décision préalable de l office de l emploi après contrôle de la priorité et des conditions de travail et de salaire Personnel qualifié et motifs particuliers Permis de séjour et de travail 20

22 Regroupement familial dans le cadre de l ALCP Droit à une autorisation L UE/AELE ou B UE/AELE Conjoint UE ou conjoint Etat tiers Enfant(s) UE ou enfant(s) Etat tiers jusqu à 21 ans Enfant(s) de plus de 21 ans et ascendant(s) si à charge (préexistante avant la demande) Les ressortissants des Etats tiers doivent solliciter et obtenir un visa «D» pour entrer en Suisse Permis de séjour et de travail 21

23 Loi sur les étrangers L admission des ressortissants d États tiers est soumise à plusieurs restrictions. La loi prévoit une amélioration du statut des étrangers dont le séjour est légal et durable. Les mesures d intégration sont renforcées. Le dispositif entré en vigueur en 2008 durcit les sanctions en cas de criminalité et d abus de droit. Des mesures particulières permettent de combattre le travail au noir et les mariages de complaisance. Permis de séjour et de travail 22

24 Objectifs de la LEtr Marché du travail Assurer un développement économique durable Insérer durablement les travailleurs étrangers Maintenir l équilibre du marché du travail et améliorer sa structure. Permis de séjour et de travail 23

25 Admission en vue d exercer une activité lucrative Art LEtr Principes L accès au marché du travail suisse pour les ressortissants d États tiers est limité aux spécialistes hautement qualifiés et aux cadres (art. 23, al. 1). L attribution d une autorisation doit servir les intérêts économiques du pays (art. 18/19); elle est soumise au contingentement ainsi qu à la préférence nationale (art. 20/21); les conditions de travail et de salaire doivent être conformes aux normes en vigueur ou aux usages professionnels et locaux (art. 22). Les conditions d intégration sont examinées lors de l octroi d une autorisation (art. 23, al. 2). Permis de séjour et de travail 24

26 Types de permis Art. 32/35 LETR, art. 19/20 OASA (2010) Permis de 4 mois / 120 jours Non-contingentés, pas de délivrance de permis, le visa vaut comme autorisation Autorisation de courte durée (permis L) Limitée à 1 an, renouvelable une fois (max. 24 mois), contingentée CH unités (5 000 travailleurs prestataires détachés) VD 197 unités (contingent de base), activité indépendante possible. Autorisation de séjour (permis B) renouvelable d année en année, contingentée CH unités (3 500 travailleurs prestataires détachés) VD 138 unités (contingent de base) activité indépendante possible. Autorisation frontalière (permis G) Domiciliation depuis 6 mois dans la zone frontalière externe, retour hebdomadaire, renouvelable d année en année, non-contingentée, activité indépendante possible. Permis de séjour et de travail 25

27 Titre de séjour Introduction en décembre 2008 avec les Accords Schengen Permis L, B et C Avec données biométriques dès janvier 2011 Vaut comme visa pour séjour touristique au sein de l espace Schengen Permis de séjour et de travail 26

28 Regroupement familial dans le cadre de la LEtr Droit à une autorisation Conjoint Etat tiers d un ressortissant suisse Conjoint Etat tiers d un titulaire d un permis C Enfant(s) Etat tiers jusqu à 18 ans d un ressortissant suisse Enfant(s) Etat tiers jusqu à 18 ans d un titulaire d un permis C Les ressortissants des Etats tiers doivent solliciter et obtenir un visa «D» pour entrer en Suisse Permis de séjour et de travail 27

29 Regroupement familial dans le cadre de la LEtr Peut obtenir une autorisation Conjoint Etat tiers d un titulaire d un permis L ou B Enfant(s) Etat tiers jusqu à 18 ans d un titulaire d un permis L / B Conditions : Ne pas dépendre de l aide sociale Logement approprié Délais : 5 ans / enfant de plus de 12 ans : 1 an Les ressortissants des Etats tiers doivent solliciter et obtenir un visa «D» pour entrer en Suisse Permis de séjour et de travail 28

30 Titulaires de diplômes HES Les ressortissants d États tiers diplômés d une Université suisse ou d une HES disposent d un accès facilité au marché du travail ainsi que de la possibilité de séjourner durant six mois à la fin de leurs études pour rechercher un emploi. Si leur futur emploi présente un intérêt scientifique ou économique prépondérant, ils ne sont plus soumis au principe de priorité du travailleur résident. Permis de séjour et de travail 29

31 Principe de priorité L employeur doit démontrer qu il n a pas été en mesure de recruter sur le marché du travail local, national ou européen. En règle générale, les postes vacants doivent être annoncés aux ORP et/ou dans la base de données européenne EURES L employeur peut/doit également utiliser les autres voies de recrutement à sa disposition y-compris des instruments spécifiques à son secteur d activité et faire état de ses recherches infructueuses lors de la demande. En l absence de preuves des efforts de recrutement, l autorité du marché du travail peut refuser l octroi d un titre de séjour. Permis de séjour et de travail 30

32 Procédure En sus du formulaire 1350, le dossier contiendra dans tous les cas un contrat de travail. Le salaire, les normes d assurances sociales et les termes du contrat doivent être conformes aux conventions collectives de travail ou aux usages professionnels et locaux. Les autorités migratoires contrôlent le niveau de qualification de la personne concernée sur la base du CV, de la copie des diplômes et des certificats de travail et valident la quotité de la rémunération à l aide du calculateur de salaires en ligne accessible sur le site du SDE. Le dossier scanné peut être transmis en ligne à la boîte mail du SDE Permis de séjour et de travail 31

33 Règlement du séjour Dépôt d une demande auprès de la commune de domicile Moyens financiers suffisants et logement approprié Activité accessoire peut être autorisée Le délai de 6 mois court dès la réussite de l examen, et non dès la remise du diplôme Octroi d un permis L Permis de séjour et de travail 32

34 Liens utiles Permis de séjour et de travail 33

Main-d'œuvre étrangère : Rappels utiles et mesures d'accompagnement

Main-d'œuvre étrangère : Rappels utiles et mesures d'accompagnement Main-d'œuvre étrangère : Rappels utiles et mesures d'accompagnement Michèle Ducret OCIRT / MOE Théophane Savioz OCPM 29 septembre et 1 er octobre 2015 Main-d'œuvre étrangère / Secteur emploi Entrée en

Plus en détail

Guylaine RIONDEL BESSON Cabinet Juriste Conseil Entreprise CP5114 14 Rue de la Corraterie 1211 GENEVE 11 (022) 312 18 65 (022) 781 02 76

Guylaine RIONDEL BESSON Cabinet Juriste Conseil Entreprise CP5114 14 Rue de la Corraterie 1211 GENEVE 11 (022) 312 18 65 (022) 781 02 76 +- CREATION D ENTREPRISE PLURIACTIVITE PRESTATIONS DE SERVICE SUISSE/FRANCE Guylaine RIONDEL BESSON Cabinet Juriste Conseil Entreprise CP5114 14 Rue de la Corraterie 1211 GENEVE 11 (022) 312 18 65 (022)

Plus en détail

CREATION D ENTREPRISE PLURIACTIVITE PRESTATIONS DE SERVICE SUISSE/FRANCE

CREATION D ENTREPRISE PLURIACTIVITE PRESTATIONS DE SERVICE SUISSE/FRANCE CREATION D ENTREPRISE PLURIACTIVITE PRESTATIONS DE SERVICE SUISSE/FRANCE Guylaine RIONDEL BESSON Cabinet Juriste Conseil Entreprise CP5114 14 Rue de la Corraterie 1211 GENEVE 11 (022) 312 18 65 (022) 781

Plus en détail

Présentation du domaine de la Police des étrangers

Présentation du domaine de la Police des étrangers Présentation du domaine de la Police des étrangers Guy Burnens Juin 2015 Organigramme du SPOP Statistiques Canton de Vaud 2011 2012 2013 2014 Total de la population suisse et étrangères 721 643 729 971

Plus en détail

La libre circulation des personnes

La libre circulation des personnes La libre circulation des personnes La libre circulation des personnes concerne les travailleurs salariés, les indépendants, les prestataires de services, les destinataires de services et les personnes

Plus en détail

ALCP Activation de la clause de sauvegarde applicable aux ressortissants de l UE8

ALCP Activation de la clause de sauvegarde applicable aux ressortissants de l UE8 ALCP Activation de la clause de sauvegarde applicable aux ressortissants de l UE8 1er mai 2012 DEC/SDE/FVZ/31.05.12 Union européenne 27 États membres Régime applicable aux ressortissants de l UE8 2 Application

Plus en détail

Informations utiles en vue d un séjour en Suisse

Informations utiles en vue d un séjour en Suisse Informations utiles en vue d un séjour en Suisse CH-4501 Soleure Dornacherstrasse 28A Case Postale 246 Téléphone 032 346 18 18 Téléfax 032 346 18 02 info@ch-go.ch www.ch-go.ch Table des matières Introduction...

Plus en détail

CREATION D ENTREPRISES SUISSE/FRANCE

CREATION D ENTREPRISES SUISSE/FRANCE CREATION D ENTREPRISES SUISSE/FRANCE Guylaine RIONDEL BESSON Cabinet Juriste Conseil Entreprise 14 Rue de la Corraterie 1211 Genève 11 Tél (41) 022 312 18 65 1 Thèmes abordées La création d entreprise

Plus en détail

> Dossier 17 mars 2009

> Dossier 17 mars 2009 > Dossier 17 mars 2009 Le travail des étrangers en France Vous embauchez un étranger au sein de votre entreprise : ce que vous devez savoir. L embauche de personnels de nationalité étrangère est soumise

Plus en détail

II. main-d œuvre étrangère

II. main-d œuvre étrangère II. main-d œuvre étrangère Vous souhaitez engager un collaborateur étranger Vous êtes de nationalité étrangère et souhaitez créer votre entreprise à Genève Les règles en vigueur en la matière et les procédures

Plus en détail

Note au public. Adhésion de la Croatie à l Union européenne au 1 er juillet 2013

Note au public. Adhésion de la Croatie à l Union européenne au 1 er juillet 2013 Direction de l Immigration Note au public Adhésion de la Croatie à l Union européenne au 1 er juillet 2013 En date du 1 er juillet 2013, la République de Croatie adhère à l Union européenne. A partir de

Plus en détail

Bulletin Immigration Evolution et tendances dans les domaines de l immigration et de la nationalité

Bulletin Immigration Evolution et tendances dans les domaines de l immigration et de la nationalité Département fédéral de justice et police DFJP Secrétariat d Etat aux migrations SEM Domaine de direction Immigration et intégration Division Admission Marché du travail Section Libre circulation des personnes

Plus en détail

PERMIS DE TRAVAIL A, B, C. Viktor BALLA Juriste, Ce.R.A.I.C. asbl Le 7 Mai 2013

PERMIS DE TRAVAIL A, B, C. Viktor BALLA Juriste, Ce.R.A.I.C. asbl Le 7 Mai 2013 PERMIS DE TRAVAIL A, B, C Viktor BALLA Juriste, Ce.R.A.I.C. asbl Le 7 Mai 2013 Loi du 30 avril 1999 relative à l occupation des travailleurs étrangers Arrêté royal du 9 juin 1999 portant exécution de la

Plus en détail

LES TITRES DE SÉJOUR EN BELGIQUE. GUIDE PRATIQUE Viktor BALLA Juriste, Ce.R.A.I.C. asbl Le 16 avril 2013

LES TITRES DE SÉJOUR EN BELGIQUE. GUIDE PRATIQUE Viktor BALLA Juriste, Ce.R.A.I.C. asbl Le 16 avril 2013 LES TITRES DE SÉJOUR EN BELGIQUE GUIDE PRATIQUE Viktor BALLA Juriste, Ce.R.A.I.C. asbl Le 16 avril 2013 INTRODUCTION le présent guide pratique a pour objectif de présenter les différents titres de séjour

Plus en détail

Le Programme des étudiants étrangers

Le Programme des étudiants étrangers Le Programme des étudiants étrangers Colloque L école québécoise branchée sur le monde une nouvelle ère pour le recrutement et les échanges internationaux Le 24 octobre 2013 Le cadre législatif et réglementaire

Plus en détail

Entrée et séjour en Europe

Entrée et séjour en Europe Entrée et séjour en Europe CH-4501 Soleure Dornacherstrasse 28A Case Postale 246 Téléphone 032 346 18 18 Téléfax 032 346 18 02 info@ch-go.ch www.ch-go.ch Table des matières Introduction... 3 1. Entrée...

Plus en détail

Objet et champ d application. RO 2007 5437 Les termes désignant des personnes s appliquent également aux femmes et aux hommes.

Objet et champ d application. RO 2007 5437 Les termes désignant des personnes s appliquent également aux femmes et aux hommes. Loi fédérale sur les étrangers (LEtr) 142.20 du 16 décembre 2005 (Etat le 1 er juillet 2013) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 121, al. 1, de la Constitution 1, vu le message du

Plus en détail

LE MINISTRE DE L INTERIEUR, DE LA SECURITE INTERIEURE ET DES LIBERTES LOCALES MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS MONSIEUR LE PREFET DE POLICE

LE MINISTRE DE L INTERIEUR, DE LA SECURITE INTERIEURE ET DES LIBERTES LOCALES MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS MONSIEUR LE PREFET DE POLICE DIRECTION DES LIBERTES PUBLIQUES ET DES AFFAIRES JURIDIQUES DLPAJ/ECT/4B/AM/S- NOR INT/D/02/00133/C Paris, le 3 JUIN 2002 LE MINISTRE DE L INTERIEUR, DE LA SECURITE INTERIEURE ET DES LIBERTES LOCALES A

Plus en détail

Extension de la libre circulation des personnes à la Roumanie et la Bulgarie. Période transitoire Principes généraux DEC/SDE/V3/26.05.

Extension de la libre circulation des personnes à la Roumanie et la Bulgarie. Période transitoire Principes généraux DEC/SDE/V3/26.05. Extension de la libre circulation des personnes à la Roumanie et la Bulgarie Période transitoire 2009 2016 Principes généraux DEC/SDE/V3/26.05.09 Extension de la libre circulation Roumanie et Bulgarie

Plus en détail

6. Visa, permis de séjour et travail.

6. Visa, permis de séjour et travail. 6. Visa, permis de séjour et travail. La Suisse doit sa prospérité, entre autres, à l immigration de main-d œuvre étrangère. Celle-ci est une source d enrichissement pour le pays non seulement sur le plan

Plus en détail

Objet et champ d application. RO 2007 5437 Les termes désignant des personnes s appliquent également aux femmes et aux hommes.

Objet et champ d application. RO 2007 5437 Les termes désignant des personnes s appliquent également aux femmes et aux hommes. Loi fédérale sur les étrangers (LEtr) 142.20 du 16 décembre 2005 (Etat le 1 er mars 2015) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 121, al. 1, de la Constitution 1, vu le message du Conseil

Plus en détail

A - TITRES DE SÉJOUR ET DE TRAVAIL DES RESSORTISSANTS HORS EEE ENTRÉE SUR LE TERRITOIRE FRANÇAIS. Entrée sur le territoire français

A - TITRES DE SÉJOUR ET DE TRAVAIL DES RESSORTISSANTS HORS EEE ENTRÉE SUR LE TERRITOIRE FRANÇAIS. Entrée sur le territoire français I MAJ.06-2015 SOMMAIRE A - TITRES DE SÉJOUR ET DE TRAVAIL DES RESSORTISSANTS HORS EEE ENTRÉE SUR LE TERRITOIRE FRANÇAIS Entrée sur le territoire français Textes législatifs Pays dont les ressortissants

Plus en détail

Loi fédérale sur l aide sociale et les prêts alloués aux ressortissants suisses à l étranger

Loi fédérale sur l aide sociale et les prêts alloués aux ressortissants suisses à l étranger Loi fédérale sur l aide sociale et les prêts alloués aux ressortissants suisses à l étranger (LAPE) 1 852.1 du 21 mars 1973 (Etat le 1 er janvier 2015) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse,

Plus en détail

En application de l accord de gouvernement fédéral du 09.10.2014, la législation du crédit-temps sera modifiée à partir du 01.01.2015.

En application de l accord de gouvernement fédéral du 09.10.2014, la législation du crédit-temps sera modifiée à partir du 01.01.2015. Direction réglementation Interruption de carrière / crédit-temps Communication Date 29.12.2014 Modification de la réglementation du crédit-temps En application de l accord de gouvernement fédéral du 09.10.2014,

Plus en détail

immigration la résiliation de la libre circulation des personnes compromet la voie bilatérale

immigration la résiliation de la libre circulation des personnes compromet la voie bilatérale immigration la résiliation de la libre circulation des personnes compromet la voie bilatérale Fiche d information 1 : Situation juridique en matière de libre circulation des personnes L essentiel en bref

Plus en détail

EMPLOYER, C'EST INTÉGRER!

EMPLOYER, C'EST INTÉGRER! EMPLOYER, C'EST INTÉGRER! Information sur l accès au marché de l emploi pour les personnes admises à titre provisoire (livret F) L intégration des étrangers et la prévention du racisme représentent des

Plus en détail

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi RÈGLES applicables au détachement de travailleurs en FRANCE Ce document est purement informatif et, à ce titre, volontairement synthétique.

Plus en détail

Prendre sa retraite en France Droits, conditions et formalités de résidence. Natasha Lavy-Upsdale Service des Relations avec les Pays-hôtes

Prendre sa retraite en France Droits, conditions et formalités de résidence. Natasha Lavy-Upsdale Service des Relations avec les Pays-hôtes Prendre sa retraite en France Droits, conditions et formalités de résidence Natasha Lavy-Upsdale Service des Relations avec les Pays-hôtes Novembre 2011 Droit de libre circulation et de séjour des citoyens

Plus en détail

0.142.112.681. Texte original. (Etat le 1 er septembre 2013)

0.142.112.681. Texte original. (Etat le 1 er septembre 2013) Texte original 0.142.112.681 Accord entre la Confédération suisse, d une part, et la Communauté européenne et ses Etats membres, d autre part, sur la libre circulation des personnes Conclu le 21 juin 1999

Plus en détail

FICHE PAYS UK (Législation applicable en janvier 2010)

FICHE PAYS UK (Législation applicable en janvier 2010) FICHE PAYS UK (Législation applicable en janvier 2010) IMMIGRATION // Visa business Les citoyens de l Espace économique Européenne (EEE) et la Suisse (avec certaines exceptions mentionnées ci-dessous)

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION. Généralités

CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION. Généralités I MAJ.05-2015 SOMMAIRE A - CONTRAT DE TRAVAIL INTERNATIONAL CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION A10 A10 CRITÈRES DE DISTINCTION ENTRE LA SITUATION

Plus en détail

CHECK LIST. Pour entrer en Suisse, les ressortissants de la CE-25 et AELE doivent être en possession d un passeport ou d une carte d identité valable.

CHECK LIST. Pour entrer en Suisse, les ressortissants de la CE-25 et AELE doivent être en possession d un passeport ou d une carte d identité valable. CHECK LIST POUR L ACCUEIL DES CHERCHEURS ET DES PROFESSEURS ETRANGERS A L UNIL ISSUS D UN ETAT MEMBRE DE L UNION EUROPEENNE CE-25 ET AELE Ce document est conçu pour servir de «check list» pour les instituts

Plus en détail

1 Introduction... 2. 2 La nouvelle réglementation proposée... 4. 3 Motivation et évaluation de la solution proposée... 4

1 Introduction... 2. 2 La nouvelle réglementation proposée... 4. 3 Motivation et évaluation de la solution proposée... 4 Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d'etat à l'économie SECO Rapport explicatif sur le projet de révision de l'ordonnance sur les travailleurs détachés

Plus en détail

Modification du régime d assurance maladie des frontaliers

Modification du régime d assurance maladie des frontaliers Modification du régime d assurance maladie des frontaliers Conséquences pour les travailleurs frontaliers et leurs employeurs Guylaine Riondel Besson Juriste de droit européen de sécurité sociale Cabinet

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale vu la convention intercantonale sur la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), du 6 mai 011, vu le règlement d admission

Plus en détail

Loi fédérale concernant l exercice des professions de médecin, de pharmacien et de vétérinaire dans la Confédération suisse 1

Loi fédérale concernant l exercice des professions de médecin, de pharmacien et de vétérinaire dans la Confédération suisse 1 Loi fédérale concernant l exercice des professions de médecin, de pharmacien et de vétérinaire dans la Confédération suisse 1 811.11 du 19 décembre 1877 (Etat le 13 juin 2006) L Assemblée fédérale de la

Plus en détail

Entreprises étrangères travaillant en France

Entreprises étrangères travaillant en France Entreprises étrangères travaillant en France QUELLES SONT LEURS OBLIGATIONS? Si les entreprises sont établies sur le territoire de l Union européenne, elles peuvent «librement» effectuer des travaux en

Plus en détail

Instruction relative à l application de l ancien article 9,3 et de l article 9bis de la loi sur les étrangers.

Instruction relative à l application de l ancien article 9,3 et de l article 9bis de la loi sur les étrangers. Instruction relative à l application de l ancien article 9,3 et de l article 9bis de la loi sur les étrangers. Certaines situations «humanitaires» spécifiques peuvent justifier l octroi d une autorisation

Plus en détail

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg Arrangement administratif relatif aux modalités d application de la convention entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg sur la sécurité sociale En application du paragraphe (2), a) de

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION

POLITIQUE DE FORMATION POLITIQUE DE FORMATION ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES Table des matières 1. Préambule... - 2-2. Buts généraux... - 2-3. Objectifs... - 2-4. Axes et typologie de formation... - 3-4.1 Axes de formation...

Plus en détail

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français La Convention de sécurité sociale franco-coréenne Ses implications pour les ressortissants français i Les informations délivrées dans cette présentation le sont à titre indicatif et n engagent pas la responsabilité

Plus en détail

> Guide 28 juillet 2008

> Guide 28 juillet 2008 > Guide 28 juillet 2008 Le travailleur frontalier Dans notre région frontalière, environ 5600 personnes résidant en Belgique traversent chaque jour la frontière pour venir travailler en France. Se pose

Plus en détail

0.142.112.681. Texte original. (Etat le 21 août 2012)

0.142.112.681. Texte original. (Etat le 21 août 2012) Texte original 0.142.112.681 Accord entre la Confédération suisse, d une part, et la Communauté européenne et ses Etats membres, d autre part, sur la libre circulation des personnes Conclu le 21 juin 1999

Plus en détail

Circulaire AI n o 182 du 18 juillet 2003

Circulaire AI n o 182 du 18 juillet 2003 _ Circulaire AI n o 182 du 18 juillet 2003 Accords bilatéraux avec l UE et l'aele Avec le bulletin n 118 du 30 septembre 2002 et la circulaire AI n 176 du 13 mars 2003, des réponses ont été apportées à

Plus en détail

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation Atelier de la Profession INTERVENANTS Pierre FAUCHER Expert-Comptable Rapporteur en charge du social Henri SCHMELTZ Expert-Comptable

Plus en détail

Venir travailler en Russie : les démarches

Venir travailler en Russie : les démarches Venir travailler en Russie : les démarches Actualisation au 19 août 2008 MINEFE DGTPE Prestation réalisée sous système de management de la qualité certifié AFAQ ISO 9001 NB : Cette fiche a pour but de

Plus en détail

Attirer les travailleurs ressortissants de pays tiers hautement qualifiés et qualifiés au Luxembourg

Attirer les travailleurs ressortissants de pays tiers hautement qualifiés et qualifiés au Luxembourg European Migration Network National Contact Point Luxembourg (LU EMN NCP) Attirer les travailleurs ressortissants de pays tiers hautement qualifiés et qualifiés au Luxembourg European Migration Network

Plus en détail

uni-emploi au service des entreprises

uni-emploi au service des entreprises uni-emploi au service des entreprises Faire connaître Rencontrer Recruter Etudiants et jeunes diplômés UNI-EMPLOI LA CONNEXION ENTRePRISEs-UNIVERSITé Département de l instruction publique, de la culture

Plus en détail

0.142.112.681. Texte original. (Etat le 1 er janvier 2015)

0.142.112.681. Texte original. (Etat le 1 er janvier 2015) Texte original 0.142.112.681 Accord entre la Confédération suisse, d une part, et la Communauté européenne et ses Etats membres, d autre part, sur la libre circulation des personnes Conclu le 21 juin 1999

Plus en détail

Les nouvelles dispositions sur les transferts d entreprise et les licenciements collectifs

Les nouvelles dispositions sur les transferts d entreprise et les licenciements collectifs Les nouvelles dispositions sur les transferts d entreprise et les licenciements collectifs Diana Tettü Pochon Avocate Atelier conférence HR Fribourg du 13 mai 2014 à Seedorf Plan I. Introduction II. III.

Plus en détail

Welcome SOMMAIRE. STAGE CONVENTIONNé... 12

Welcome SOMMAIRE. STAGE CONVENTIONNé... 12 SOMMAIRE 1 Qui peut effectuer un stage?... 4 2 Les démarches préalables... 4 3 différents types de stage... 5 4 La durée du stage... 8 5 Les droits du stagiaire... 8 6 Rupture de la Convention de stage...

Plus en détail

Location de services et placement transfrontaliers, dans quels cas de figures sont-ils autorisés par la loi sur le service de l emploi (LSE)?

Location de services et placement transfrontaliers, dans quels cas de figures sont-ils autorisés par la loi sur le service de l emploi (LSE)? Staatssekretariat für Wirtschaft Secrétariat d Etat à l économie Segretariato di Stato dell'economia State Secretariat for Economic Affairs Location de services et placement transfrontaliers, dans quels

Plus en détail

FAQ. Club des investisseurs japonais en France FOIRE AUX QUESTIONS IMPORTANT QUESTION 1

FAQ. Club des investisseurs japonais en France FOIRE AUX QUESTIONS IMPORTANT QUESTION 1 Club des investisseurs japonais en France FAQ FOIRE AUX QUESTIONS Club des investisseurs japonais en France FAQ FOIRE AUX QUESTIONS MISE À JOUR : MARS 2015 IMPORTANT La délivrance des cartes d une validité

Plus en détail

ARRÊTE N 01/0096/MINESUP DU 07 Décembre 2001 Fixant les Conditions de Création et de Fonctionnement des Institutions Privées d Enseignement Supérieur.

ARRÊTE N 01/0096/MINESUP DU 07 Décembre 2001 Fixant les Conditions de Création et de Fonctionnement des Institutions Privées d Enseignement Supérieur. ARRÊTE N 01/0096/MINESUP DU 07 Décembre 2001 Fixant les Conditions de Création et de Fonctionnement des Institutions Privées d Enseignement Supérieur. LE MINISTRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, VU la Constitution

Plus en détail

Ordonnance sur l aide sociale (OASoc) (Modification)

Ordonnance sur l aide sociale (OASoc) (Modification) 1 860.111 octobre 01 Ordonnance sur l aide sociale (OASoc) (Modification) Le Conseil-exécutif du canton de Berne, sur proposition de la Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale, arrête:

Plus en détail

Table des matières. Les activités à l étranger et le maintien de la protection sociale 9. Introduction 9

Table des matières. Les activités à l étranger et le maintien de la protection sociale 9. Introduction 9 Table des matières Sommaire 5 Préface 7 Les activités à l étranger et le maintien de la protection sociale 9 Pierre Van Haverbeke Introduction 9 Titre I Les règles d assujettissement au régime de sécurité

Plus en détail

Marché du travail et obstacles à l'intégration de la population migrante

Marché du travail et obstacles à l'intégration de la population migrante La gestion de la diversité dans le monde du travail Enjeux actuels et perspectives Colloque organisé par le Bureau lausannois pour les immigrés (BLI) Marché du travail et obstacles à l'intégration de la

Plus en détail

Impôt à la source. Simplification administrative et Harmonisation intercantonale. Qui sont concernés?

Impôt à la source. Simplification administrative et Harmonisation intercantonale. Qui sont concernés? Impôt à la source Simplification administrative et Harmonisation intercantonale 1 Impôt à la source Qui sont concernés? Sont concernés : Les «employeurs», personnes physiques ou morales,(plus de 11 000

Plus en détail

Encouragement à la propriété du logement

Encouragement à la propriété du logement Encouragement à la propriété du logement Directives de la Caisse de pension (CPS) concernant l acquisition d un logement en propriété Conditions concernant l encouragement à la propriété du logement au

Plus en détail

Projet modification / optimisation de la procédure d annonce en ligne

Projet modification / optimisation de la procédure d annonce en ligne Projet modification / optimisation de la procédure d annonce en ligne Prestataires de services de l UE/AELE et personnes qui exercent une activité lucrative en Suisse Situation initiale Sont soumis à l

Plus en détail

943.1. Loi fédérale sur le commerce itinérant. du 23 mars 2001 (Etat le 1 er janvier 2007)

943.1. Loi fédérale sur le commerce itinérant. du 23 mars 2001 (Etat le 1 er janvier 2007) Loi fédérale sur le commerce itinérant 943.1 du 23 mars 2001 (Etat le 1 er janvier 2007) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 95 et 97 de la Constitution 1, vu le ch. II, al. 2,

Plus en détail

Information pour les citoyens

Information pour les citoyens Information pour les citoyens Vous demandez un visa D, un séjour de + 3 mois en Belgique, ou un changement de statut? Ceci vous intéresse. À partir du 02.03.2015, certains étrangers qui veulent séjourner

Plus en détail

Ordonnance relative à l admission, au séjour et à l exercice d une activité lucrative

Ordonnance relative à l admission, au séjour et à l exercice d une activité lucrative Ordonnance relative à l admission, au séjour et à l exercice d une activité lucrative (OASA) 142.201 du 24 octobre 2007 (Etat le 1 er juillet 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu la loi fédérale du 16 décembre

Plus en détail

Règlement de placement

Règlement de placement Règlement de placement Valable dès le 1 er mars 2014 Page 1 de 7 A. Table des matières A. Table des matières 2 B. But et contenu 3 Art. 1 But 3 Art. 2 Objectifs et principes du placement de la fortune

Plus en détail

Loi fédérale sur les entreprises de transport par route

Loi fédérale sur les entreprises de transport par route Projet de la Commission de rédaction pour le vote final Loi fédérale sur les entreprises de transport par route (LEnTR) Modification du 26 septembre 2014 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse,

Plus en détail

La participation au financement de la protection sociale complémentaire

La participation au financement de la protection sociale complémentaire F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 La participation au financement de la protection sociale complémentaire L E S S E N T I E L Le décret n 2011-1474 du 8 novembre 2011 (JO du 10 novembre 2011) pris pour

Plus en détail

Les citoyennes et les citoyens de l UE en Suisse

Les citoyennes et les citoyens de l UE en Suisse Informations sur la libre circulation des personnes Les citoyennes et les citoyens de l UE en Suisse Informations sur la libre circulation des personnes 1 Les citoyennes et les citoyens de l UE en Suisse

Plus en détail

4.11 Etat au 1 er janvier 2013

4.11 Etat au 1 er janvier 2013 4.11 Etat au 1 er janvier 2013 Couverture d assurance en cas de mesures de réadaptation de l AI Couverture d assurance en cas de maladie 1 Toute personne domiciliée en Suisse est couverte par l assurance-maladie

Plus en détail

Ordonnance du DFE concernant les conditions minimales de reconnaissance des écoles supérieures d économie

Ordonnance du DFE concernant les conditions minimales de reconnaissance des écoles supérieures d économie Ordonnance du DFE concernant les conditions minimales de reconnaissance des écoles supérieures d économie du 15 mars 2001 Le Département fédéral de l économie, vu l art. 61, al. 2, de la loi fédérale du

Plus en détail

Reconnaissance des titres étrangers en soins infirmiers au niveau des titres de l Ecole supérieure

Reconnaissance des titres étrangers en soins infirmiers au niveau des titres de l Ecole supérieure Reconnaissance des titres étrangers en soins infirmiers au niveau des titres de l Ecole supérieure Lignes directrices pour les responsables de homes Lignes directrices relatives à la procédure de reconnaissance

Plus en détail

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 13 juillet 2007 (OR. en) 11814/07 Dossier interinstitutionnel: 2007/0139(ACC)

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 13 juillet 2007 (OR. en) 11814/07 Dossier interinstitutionnel: 2007/0139(ACC) CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE Bruxelles, le 13 juillet 2007 (OR. en) 11814/07 Dossier interinstitutionnel: 2007/0139(ACC) CH 26 UD 77 AGRI 234 ELARG 81 PROPOSITION Origine: Commission européenne En date

Plus en détail

Si votre demande concerne plusieurs personnes, vous devez payer une redevance par personne.

Si votre demande concerne plusieurs personnes, vous devez payer une redevance par personne. Redevance couvrant les frais de traitement d'une demande d autorisation de séjour, d une demande d admission au séjour, ou d une demande de changement de statut Entrée en vigueur le 02 mars 2015 Depuis

Plus en détail

RÉGIME DES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS, REGARDS CROISÉS Droit social et statut des expatriés au Brésil. Lundi 10 novembre de 14h30 à 16h30

RÉGIME DES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS, REGARDS CROISÉS Droit social et statut des expatriés au Brésil. Lundi 10 novembre de 14h30 à 16h30 RÉGIME DES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS, REGARDS CROISÉS Droit social et statut des expatriés au Brésil Lundi 10 novembre de 14h30 à 16h30 Droit social et statut des expatriés au Brésil Sommaire Détachement

Plus en détail

RÈGLEMENT 211.22.1 du 13 décembre 2006. d application de la loi du 20 juin 2006 sur l accueil de jour des enfants

RÈGLEMENT 211.22.1 du 13 décembre 2006. d application de la loi du 20 juin 2006 sur l accueil de jour des enfants RÈGLEMENT 211.22.1 du 13 décembre 2006 d application de la loi du 20 juin 2006 sur l accueil de jour des enfants LE CONSEIL D ÉTAT DU CANTON DE VAUD vu l ordonnance fédérale du 19 octobre 1977 réglant

Plus en détail

Accords bilatéraux sur la libre circulation des personnes

Accords bilatéraux sur la libre circulation des personnes Accords bilatéraux sur la libre circulation des personnes 25 octobre 2006 1 CAISSE DE PENSIONS DE LA REPUBLIQUE ET CANTON DU JURA 1. Introduction/rappel système de retraite en Suisse (3 piliers) 2. Rappel

Plus en détail

Directives et commentaires concernant l'introduction progressive de la libre circulation des personnes

Directives et commentaires concernant l'introduction progressive de la libre circulation des personnes Département fédéral de justice et police Secrétariat d Etat aux migrations SEM Directives OLCP Directives et commentaires concernant l'introduction progressive de la libre circulation des personnes Les

Plus en détail

- Finalité : favoriser l insertion des jeunes sur le marché du travail.

- Finalité : favoriser l insertion des jeunes sur le marché du travail. La Convention Premier Emploi - Finalité : favoriser l insertion des jeunes sur le marché du travail. - Base légale : 24 DECEMBRE 1999 - Loi en vue de la promotion de l'emploi (plusieurs mises à jour Rosetta

Plus en détail

Ordonnance sur la licence d entreprise de transport de voyageurs et de marchandises par route

Ordonnance sur la licence d entreprise de transport de voyageurs et de marchandises par route Ordonnance sur la licence d entreprise de transport de voyageurs et de marchandises par route (OTVM) du 2 septembre 2015 Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 6, al. 2, 7, al. 2, 9a, al. 5, 11, al. 4,

Plus en détail

L ASSISTANTE MATERNELLE

L ASSISTANTE MATERNELLE L ASSISTANTE MATERNELLE Définition Historique Réglementation Devenir assistante maternelle (ass. mat) : - dépôt de candidature - examen de la demande de candidature - décision du Président du Conseil Général

Plus en détail

Les droits civils LA LIBERTÉ DE CIRCULATION ET D INSTALLATION

Les droits civils LA LIBERTÉ DE CIRCULATION ET D INSTALLATION Fonds européen pour les réfugiés Les droits civils LA LIBERTÉ DE CIRCULATION ET D INSTALLATION Contrairement aux autres catégories d étrangers qui obtiennent leurs documents d état civil auprès de leur

Plus en détail

1. La femme immigrée en Espagne: pluralité des titres de séjour et diversités des situations.

1. La femme immigrée en Espagne: pluralité des titres de séjour et diversités des situations. Index 1. La femme immigrée en Espagne: pluralité des titres de séjours. 1.1. Quels sont les différents titres de séjour sur le territoire espagnol ou ceux auxquels une femme immigrée peut prétendre? 1.2.

Plus en détail

DISPOSITIONS FACULTAIRES FORMATION DOCTORALE ET DOCTORAT

DISPOSITIONS FACULTAIRES FORMATION DOCTORALE ET DOCTORAT DISPOSITIONS FACULTAIRES FORMATION DOCTORALE ET DOCTORAT Ce texte spécifie des dispositions propres à la Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education (FPSE). Ces dispositions ne dérogent en aucune

Plus en détail

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 La Convention collective des salariés du Particulier employeur 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 Les obligations de l employeur à l embauche du salarié S immatriculer en tant qu employeur, plusieurs

Plus en détail

Les accords bilatéraux amènent des nouveautés dans le domaine des assurances sociales

Les accords bilatéraux amènent des nouveautés dans le domaine des assurances sociales Valable dès l entrée en vigueur des accords bilatéraux Les accords bilatéraux amènent des nouveautés dans le domaine des assurances sociales Les dispositions sur la coordination de la sécurité sociale

Plus en détail

Société fiduciaire. Lausanne. Libre circulation des personnes et droit du travail

Société fiduciaire. Lausanne. Libre circulation des personnes et droit du travail Société fiduciaire Lausanne Libre circulation des personnes et droit du travail Sommaire Libre circulation des personnes; point de situation Roumanie et Bulgarie Licenciement collectif Indemnisation en

Plus en détail

Eidgenössisches Justiz- und Polizeidepartement Département fédéral de justice et police Dipartimento federale di giustizia e polizia

Eidgenössisches Justiz- und Polizeidepartement Département fédéral de justice et police Dipartimento federale di giustizia e polizia Eidgenössisches Justiz- und Polizeidepartement Département fédéral de justice et police Dipartimento federale di giustizia e polizia Bundesamt für Ausländerfragen Office fédéral des étrangers Ufficio federale

Plus en détail

Obtenir un permis de travail en Russie

Obtenir un permis de travail en Russie Obtenir un permis de travail en Russie SOMMAIRE Introduction : service d assistance à l obtention des permis de travail..................... 2 I. Service d assistance à l obtention des permis de travail

Plus en détail

AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE DE BULGARIE A RABAT

AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE DE BULGARIE A RABAT AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE DE BULGARIE A RABAT DOCUMENTS NECESSAIRES RELATIFS AUX TYPES DE VISAS D ENTREE EN REPUBLIQUE DE BULGARIE VISA DE COURT SEJOUR (visa type C) /séjour de maximum 90 jours sur une

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Mise à jour octobre 2015 L ACCÈS AUX DROITS DES CITOYENS DE L UNION EUROPEENNE

FICHE PRATIQUE Mise à jour octobre 2015 L ACCÈS AUX DROITS DES CITOYENS DE L UNION EUROPEENNE FICHE PRATIQUE Mise à jour octobre 2015 L ACCÈS AUX DROITS DES CITOYENS DE L UNION EUROPEENNE 1 INTRODUCTION : LES PRINCIPES DU DROIT DE l UNION EUROPÉENNE. La liberté de circulation des citoyens de l

Plus en détail

2. Personnel et coût de la main-d œuvre

2. Personnel et coût de la main-d œuvre 2. Personnel et coût de la main-d œuvre Sommaire 2.1 Productivité, motivation et expérience internationale 2.2 Modalités d emploi 2.3 Recrutement 2.4 Niveau des salaires 2. Coût des charges sociales 2.6

Plus en détail

Projet de loi sur l immigration. Synthèse des principaux éléments

Projet de loi sur l immigration. Synthèse des principaux éléments 1 Projet de loi sur l immigration présenté en Conseil des ministres le 23 juillet 2014 NOR : INTX1412529L Synthèse des principaux éléments ❶ Titres de séjour Catégories de titres de séjour Le visa de long

Plus en détail

Note de Synthèse réalisée par Madame Firouse BOUDJELLA, Consultante mobilité internationale et recrutement (contact@fboconseils.

Note de Synthèse réalisée par Madame Firouse BOUDJELLA, Consultante mobilité internationale et recrutement (contact@fboconseils. Mobilité internationale : détachement et expatriation Note de Synthèse réalisée par Madame Firouse BOUDJELLA, Consultante mobilité internationale et recrutement (contact@fboconseils.com) Avec le concours

Plus en détail

La légalisation du portage salarial

La légalisation du portage salarial Université d été des experts-comptables Journée «Social» Toulouse, 16 septembre 2008 La légalisation du portage salarial Lise CASAUX-LABRUNEE Professeur à l Université Toulouse I I - Le mécanisme du portage

Plus en détail

Loi régissant les institutions étatiques de prévoyance

Loi régissant les institutions étatiques de prévoyance Loi régissant les institutions étatiques de prévoyance Modification du Le Grand Conseil du canton du Valais vu les articles 31 alinéa 1 chiffre 1 et 42 alinéa 1 de la Constitution cantonale; sur la proposition

Plus en détail

pour des requêtes concernant l autorisation en tant que bourse suisse ou organisation analogue à une bourse

pour des requêtes concernant l autorisation en tant que bourse suisse ou organisation analogue à une bourse GUIDE PRATIQUE pour des requêtes concernant l autorisation en tant que bourse suisse ou organisation analogue à une bourse Edition du 11 juin 2014 But Le présent guide pratique est un simple instrument

Plus en détail

DEMANDE D AIDE MOBILI-JEUNE (Modèle)

DEMANDE D AIDE MOBILI-JEUNE (Modèle) UESL mise à jour novembre 2013 DEMANDE D AIDE MOBILI-JEUNE (Modèle) (A FAIRE COMPLETER ET SIGNER PAR LE DEMANDEUR) Document de demande d aide (à présenter par le demandeur, jeune de moins de 30 ans, salarié

Plus en détail

S'INTÉGRER DANS LA SOCIÉTÉ SLOVÈNE

S'INTÉGRER DANS LA SOCIÉTÉ SLOVÈNE REPUBLIKA SLOVENIJA MINISTRSTVO ZA NOTRANJE ZADEVE S'INTÉGRER DANS LA SOCIÉTÉ SLOVÈNE INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTRANGERS Ljubljana, januar 2014 S'INTÉGRER DANS LA SOCIÉTÉ SLOVÈNE INFORMATIONS DESTINÉES

Plus en détail

Ordonnance relative à l admission, au séjour et à l exercice d une activité lucrative

Ordonnance relative à l admission, au séjour et à l exercice d une activité lucrative Ordonnance relative à l admission, au séjour et à l exercice d une activité lucrative (OASA) 142.201 du 24 octobre 2007 (Etat le 1 er janvier 2014) Le Conseil fédéral suisse, vu la loi fédérale du 16 décembre

Plus en détail

Informations sur la libre circulation des personnes. Les citoyennes et les citoyens de l UE en Suisse

Informations sur la libre circulation des personnes. Les citoyennes et les citoyens de l UE en Suisse Informations sur la libre circulation des personnes Les citoyennes et les citoyens de l UE en Suisse Informations sur la libre circulation des personnes 1 Les citoyennes et les citoyens de l UE en Suisse

Plus en détail

Procédure de déclaration pour les prestataires de services

Procédure de déclaration pour les prestataires de services Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Qualifications professionnelles UE/AELE Procédure de déclaration pour les prestataires de services Date : le 30 octobre 2013 Objet

Plus en détail