Modélisation et résolution du problème de transport de gaz: application au réseau principal français

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modélisation et résolution du problème de transport de gaz: application au réseau principal français"

Transcription

1 Modélisation et résolution du problème de transport de gaz: application au réseau principal français Présentation des travaux de thèse GDF SUEZ - INPT - ENSIACET - LGC EMN 24 mars 2011

2 Le gaz en Europe Contexte du transport de gaz Le gaz en Europe Les "autoroutes" du gaz :

3 Contexte du transport de gaz Réseau principal de transport Réseau de transport principal français (partie GRTgaz) Présence sur une bonne partie du réseau français Plusieurs approvisionnements Plusieurs consommations Maillé Stations d'interconnexion Impossible de prévoir le sens du gaz dans le réseau Des réseaux étrangers, du gaz liquide Les réseaux régionaux, des gros industriels, des stockages

4 Contexte du transport de gaz Problématique abordée Problématique Vérication de la faisabilité d'un scénario d'entrées-sorties en régime permanent Scénario décrivant des conditions extrêmes pour le réseau physique Exemple : Hiver froid, approvisionnement russe partiel, etc... Implication mathématique : problème de faisabilité, pas de fonction objectif déni

5 Contexte du transport de gaz Stations d'interconnexion Station d'interconnexion Carrefours du gaz Regroupement d'ouvrages agissant sur le gaz : Orientation Compression (souvent 0 ou 1 station de compression) Détente Structurant le réseau

6 Contexte du transport de gaz Hypothèses simplicatrices Hypothèses Gaz unique sur le réseau, même densité, même pouvoir calorique Stations de compression approchées par un compresseur équivalent

7 Modélisation du réseau Modèle Réseau Modélisation du réseau par un graphe de ots Diérence majeure avec un problème de ots : débit sur les arcs mais aussi pression sur les n uds Corrélation très forte entre le débit et la pression Impossibilité de négliger la pression

8 Modèle Phénomènes Phénomènes régissant le transport de gaz 4 phénomènes : Equilibre des entrées et des sortie ( loi des n uds ) Frottements dans les canalisations : perte de pression du gaz ( perte de charge ) Compression du gaz : augmentation de la pression du gaz Détente du gaz : diminution de la pression du gaz

9 Variables Modèle Variables Réseau représenté par un graphe G = (V, E) P i pression du gaz au n ud i V Q i,j débit du gaz sur un arc (i, j) E Sens du débit indiqué par le signe de la variable Q i,j Fausse variable W i,j travail d'un compresseur situé entre i et j Bornes : 0 < P i P i P i 100 Q i,j R 0 W i,j W i,j W i,j 10 7

10 Loi des n uds Modèle Equations Au n ud i Q i,j = s i d i (1) j E s i quantité entrante au n ud i d i quantité sortante au n ud i Equation linéaire, c ur du problème de ots

11 Perte de charge Modèle Equations Pour une canalisation situé entre les n uds i et j. P 2 i P 2 j = c i,j Q i,j Q i,j (2) Coecient c i,j représentant la géométrie de la canalisation et le phénomène d'écoulement c i,j = αd 0.T.Z m (P i, P j ).λ(q, D) L i,j D 5 i,j Souvent considéré comme constant et proportionnel à L i,j Di,j 5 première approximation Ranement possible en prenant en compte Z m Non linéaire et non convexe en

12 Détente du gaz Modèle Equations Rôle crucial dans le problème Pour un gaz allant de i à j P i P j (3) Modélisation bilatérale Q i,j (P i P j ) 0 (4) Réduction du nombre d'inéquations au total mais augmentation du nombre d'inéquations non linéaires.

13 Compression Modèle Equations Un phénomène mais 2 équations Le travail (( ) γ2 Pj W i,j = γ 1 Q i,j 1) P i γ 1 0, 136 γ 2 0, 231 Non linéaire et non convexe Le taux de compression admissible (5) 1 P j P i τ i,j < 3 (6)

14 Modèle Equations C ur du problème de transport de gaz Trouver P, Q tel que j E Q i,j + s i = j E P 2 Q j,i + d i i Pj 2 = c i,j Q i,j Q i,j (( ) γ2 Pj W i,j = γ 1 Q i,j 1) P i (P ) Q i,j (P i P j ) 0 1 P j P i τ i,j combinatoire liée aux interconnexions bornes (7) Non linéaire, non convexe et en nombres entiers

15 Modélisation des stations d'interconnexion Modélisation en nombres entiers Modélisation en nombres entiers Modélisation classique : LEGENDE : une station de compression une vanne de détente Sur le réseau français : possibilités

16 Exercice 1 Modélisation des stations d'interconnexion Modélisation en nombres entiers Soit une interconnexion I V V, écrivez les diérentes équations qui décrivent les phénomènes et les choix possibles à l'aide de variables binaires, des variables, P i, P j, Q i,j, W i,j, (i, j) I et des paramètres précédemment cités. Barème : 5 points

17 Modélisation des stations d'interconnexion Transformation Transformation du modèle en nombres entiers Transformation du modèle possible due à 2 facteurs Modélisation des détentes Nombre limité du nombre de compresseur par interconnexion

18 Modélisation des stations d'interconnexion Modèle non linéaire Modélisation continue de la station d'interconnexion Relier tous les n uds entre eux à l'aide de vannes Placer le compresseur à un niveau "supérieur" Relier le compresseur à tous les n uds Détente bidirectionnelle Compresseur Détente unidirectionnelle Détente unidirectionnelle Modélisation continue de la station d'interconnexion

19 Exercice 2 Modélisation des stations d'interconnexion Modèle non linéaire Soit une interconnexion I V V, écrivez les diérentes équations qui décrivent les phénomènes et les choix possibles à l'aide des variables, P i, P j, Q i,j, W i,j, (i, j) I et des paramètres précédemment cités. Barème : 5 points

20 Modélisation des stations d'interconnexion Comparaison des 2 modélisations Comparaison Critères Nombres entiers non linéaire continue Nombre de variables = = Complexité - + Optimum + - Meilleurs résultats de la formulation non linéaire sur des petits réseaux réalistes

21 Méthodes de résolution Méthode des moments Méthode d'optimisation polynomiale basée sur les travaux de Jean-Bernard Lasserre En faisant l'approximation γ 2 = 0.25 et en posant comme variable intermédiaire Z 4 i = P i Transformation en problème polynomial Résultats encourageants mais ne convient pas à un problème de taille industrielle, limitation pratique à 50 variables.

22 Linéarisation Méthodes de résolution Utiliser la puissance des solveurs en nombres entiers pour résoudre la conguration des interconnexions Linéarisation par morceaux : Combinatoire des morceaux rapidement importante devant celle des interconnexions Linéarisation successive : Temps de calcul extrêmement long par rapport à un solveur non linéaire classique.

23 Méthodes de résolution Méthode de résolution Résolution brute du problème peu ecace Suite de relaxations construites par ajout de contraintes Exemple : min f(x) c1(x) 0 x solution du problème ci-dessus, point d'initialisation du problème ci-dessous min g(x) c1(x) 0 c2(x) 0

24 Choix sur l'objectif Méthodes de résolution Discussion sur la méthode de résolution Quel objectif prendre pour le sous problème i? min 1 min c i+1 (x) min c i+1 (x) Objectif métier, max P i, min W i,j Pseudo objectif métier min (s i S i ) 2

25 Méthodes de résolution Choix sur l'ajout des contraintes Discussion sur la méthode de résolution Dans quel ordre ajouter les contraintes c i Aléatoire Géographiquement Egalité puis inégalité Par phénomène et par nombre décroissant

26 Résultats Résultats Instances de 1600 variables pour 1500 contraintes Solveur : Ipopt via l'interface GAMS Intel Duo-Core 2,26Ghz 2Go de RAM 36 cas tests Objectif Relaxation Réussite Temps moyen (sec) min W i,j max P i min(s i s i )

27 Conclusion et perspectives Conclusion & Perspectives Grâce à un travail sur la modélisation, obtention de résultats encourageants sur un problème de taille industrielle Étendre le modèle an de coller aux problèmes des opérationnels, gaz diérents en fonction des provenances, stations de compression réelles Regarder la possibilité de transformer une classe de MINLP en NLP

28 Conclusion et perspectives Questions en suspens Ordre d'ajout des contraintes lors de la sous création des problèmes Quelle fonction objectif choisir Solveur plus approprié que IPOPT? Autre méthode de résolution

Problème combinatoire sur le réseau de transport de gaz. Nicolas Derhy, Aurélie Le Maitre, Nga Thanh CRIGEN Manuel Ruiz, Sylvain Mouret ARTELYS

Problème combinatoire sur le réseau de transport de gaz. Nicolas Derhy, Aurélie Le Maitre, Nga Thanh CRIGEN Manuel Ruiz, Sylvain Mouret ARTELYS Problème combinatoire sur le réseau de transport de gaz Nicolas Derhy, Aurélie Le Maitre, Nga Thanh CRIGEN Manuel Ruiz, Sylvain Mouret ARTELYS Au programme Présentation du problème Un problème d optimisation

Plus en détail

Modélisation et optimisation combinatoire de la

Modélisation et optimisation combinatoire de la Modélisation et optimisation combinatoire de la gestion d énergie pour un système multi-sources Yacine Gaoua (1)(2)(3) 1.Institut National Polytechnique de Toulou, INPT 2.Laboratoire PLAsma et Conversion

Plus en détail

APPLICATION DE LA RECHERCHE OPÉRATIONNELLE DANS DES APPLICATIONS OPÉRATIONNELLES FRANCIS SOURD SNCF INNOVATION & RECHERCHE

APPLICATION DE LA RECHERCHE OPÉRATIONNELLE DANS DES APPLICATIONS OPÉRATIONNELLES FRANCIS SOURD SNCF INNOVATION & RECHERCHE APPLICATION DE LA RECHERCHE OPÉRATIONNELLE DANS DES APPLICATIONS OPÉRATIONNELLES FRANCIS SOURD SNCF INNOVATION & RECHERCHE INAUGURATION DE L INSTITUT HENRI FAYOL 17/05/2013 DE L OPTIMISATION MATHEMATIQUE

Plus en détail

Programmation linéaire

Programmation linéaire 1 Programmation linéaire 1. Le problème, un exemple. 2. Le cas b = 0 3. Théorème de dualité 4. L algorithme du simplexe 5. Problèmes équivalents 6. Complexité de l Algorithme 2 Position du problème Soit

Plus en détail

Quelques perspectives pour la programmation mathématique en commande robuste

Quelques perspectives pour la programmation mathématique en commande robuste Quelques perspectives pour la programmation mathématique en commande robuste P. Apkarian, D. Arzelier, D. Henrion, D. Peaucelle UPS - CERT - LAAS-CNRS Contexte de la commande robuste 2 Théorie de la complexité

Plus en détail

Recherche opérationnelle. Programmation linéaire et recherche opérationnelle. Programmation linéaire. Des problèmes de RO que vous savez résoudre

Recherche opérationnelle. Programmation linéaire et recherche opérationnelle. Programmation linéaire. Des problèmes de RO que vous savez résoudre Recherche opérationnelle Programmation linéaire et recherche opérationnelle Ioan Todinca Ioan.Todinca@univ-orleans.fr tél. 0 38 41 7 93 bureau : en bas à gauche Tentative de définition Ensemble de méthodes

Plus en détail

Optimisation en nombres entiers

Optimisation en nombres entiers Optimisation en nombres entiers p. 1/83 Optimisation en nombres entiers Michel Bierlaire michel.bierlaire@epfl.ch EPFL - Laboratoire Transport et Mobilité - ENAC Optimisation en nombres entiers p. 2/83

Plus en détail

Introduction à la programmation en variables entières Cours 3

Introduction à la programmation en variables entières Cours 3 Introduction à la programmation en variables entières Cours 3 F. Clautiaux francois.clautiaux@math.u-bordeaux1.fr Université Bordeaux 1 Bât A33 - Bur 272 Sommaire Notion d heuristique Les algorithmes gloutons

Plus en détail

Projet SETHER Appel à projets 2008. Adrien Patenôtre, POWEO Adrien.patenotre@poweo.com

Projet SETHER Appel à projets 2008. Adrien Patenôtre, POWEO Adrien.patenotre@poweo.com Projet SETHER Appel à projets 2008 Adrien Patenôtre, POWEO Adrien.patenotre@poweo.com SETHER STOCKAGE D ELECTRICITÉ SOUS FORME THERMIQUE À HAUTE TEMPÉRATURE Partenaires : POWEO, SAIPEM, CEA, CNAM, GEMH,

Plus en détail

Placement de centres logistiques

Placement de centres logistiques Master 1 - Spécialité Androide Année 2014/2015 Module RP Résolution de Problèmes Projet Placement de centres logistiques On considère dans ce projet la résolution du problème de placement de centres logistiques

Plus en détail

INTRODUCTION À LA THÉORIE DE STABILITÉ DES SYSTÈMES CONSERVATIFS

INTRODUCTION À LA THÉORIE DE STABILITÉ DES SYSTÈMES CONSERVATIFS INTRODUCTION À LA THÉORIE DE STABILITÉ DES SYSTÈMES CONSERVATIFS David Ryckelynck Centre des Matériaux, Mines ParisTech David.Ryckelynck@mines-paristech.fr Bibliographie : Stabilité et mécanique non linéaire,

Plus en détail

Collecte des nœuds de raccordement abonnés chez Bouygues Telecom

Collecte des nœuds de raccordement abonnés chez Bouygues Telecom Collecte des nœuds de raccordement abonnés chez Bouygues Telecom Julien Darlay jdarlay@innovation24.fr Innovation 24 Groupe Bouygues 1 20 Innovation 24 Filiale Optimisation & Aide à la Décision du Groupe

Plus en détail

Résolution d équations non linéaires

Résolution d équations non linéaires Analyse Numérique Résolution d équations non linéaires Said EL HAJJI et Touria GHEMIRES Université Mohammed V - Agdal. Faculté des Sciences Département de Mathématiques. Laboratoire de Mathématiques, Informatique

Plus en détail

Chapitre 6. Modélisation en P.L.I. 6.1 Lien entre PL et PLI. 6.1.1 Approximation de la PLI

Chapitre 6. Modélisation en P.L.I. 6.1 Lien entre PL et PLI. 6.1.1 Approximation de la PLI Chapitre 6 Modélisation en P.L.I. 6.1 Lien entre PL et PLI (P) problème de PL. On restreint les variables à être entières : on a un problème de PLI (ILP en anglais). On restreint certaines variables à

Plus en détail

Nouvelles propositions pour la résolution exacte du problème de sac à dos bi-objectif unidimensionnel en variables binaires

Nouvelles propositions pour la résolution exacte du problème de sac à dos bi-objectif unidimensionnel en variables binaires Nouvelles propositions pour la résolution exacte du problème de sac à dos bi-objectif unidimensionnel en variables binaires Julien Jorge, Xavier Gandibleux Laboratoire d Informatique de Nantes Atlantique

Plus en détail

Heuristique et métaheuristique. 8. Optimisation combinatoire et métaheuristiques. Optimisation combinatoire. Problème du voyageur de commerce

Heuristique et métaheuristique. 8. Optimisation combinatoire et métaheuristiques. Optimisation combinatoire. Problème du voyageur de commerce Heuristique et métaheuristique IFT1575 Modèles de recherche opérationnelle (RO) 8. Optimisation combinatoire et métaheuristiques Un algorithme heuristique permet d identifier au moins une solution réalisable

Plus en détail

Aide à la décision pour l'optimisation de la maintenance des stations de compression de gaz naturel

Aide à la décision pour l'optimisation de la maintenance des stations de compression de gaz naturel Aide à la décision pour l'optimisation de la maintenance des stations de compression de gaz naturel J. Blondel, L. Marle - CRIGEN A. Abdesselam GRTgaz F. Brissaud - DNV France Presentation Plan Objectifs

Plus en détail

Modélisation et Optimisation de la Planification de Réseaux Sans Fil

Modélisation et Optimisation de la Planification de Réseaux Sans Fil Modélisation et Optimisation de la Planification de Réseaux Sans Fil Thèse soutenue le 8 décembre 2008 par Alexandre GONDRAN Devant le Jury : M. Jean-Marie GORCE rapporteur Pr, INSA Lyon M. Olivier HUDRY

Plus en détail

Résolution d un problème de Job-Shop intégrant des contraintes de Ressources Humaines

Résolution d un problème de Job-Shop intégrant des contraintes de Ressources Humaines Résolution d un problème de Job-Shop intégrant des contraintes de Ressources Humaines ROADEF 09, 10-12 février 2009, Nancy (France) O. Guyon 1.2, P. Lemaire 2, É. Pinson 1 et D. Rivreau 1 1 LISA - Institut

Plus en détail

Programmation Linéaire Cours 1 : programmes linéaires, modélisation et résolution graphique

Programmation Linéaire Cours 1 : programmes linéaires, modélisation et résolution graphique Programmation Linéaire Cours 1 : programmes linéaires, modélisation et résolution graphique F. Clautiaux francois.clautiaux@math.u-bordeaux1.fr Université Bordeaux 1 Bât A33 Motivation et objectif du cours

Plus en détail

Programmation Linéaire - Cours 1

Programmation Linéaire - Cours 1 Programmation Linéaire - Cours 1 P. Pesneau pierre.pesneau@math.u-bordeaux1.fr Université Bordeaux 1 Bât A33 - Bur 265 Ouvrages de référence V. Chvátal - Linear Programming, W.H.Freeman, New York, 1983.

Plus en détail

M2-OSIL Mémoire Thématique-Présoutenance le 02.12.2009. Ayse Sena Eruguz

M2-OSIL Mémoire Thématique-Présoutenance le 02.12.2009. Ayse Sena Eruguz M2-OSIL Mémoire Thématique-Présoutenance le 02.12.2009 Ayse Sena Eruguz 1 Plan Introduction Présentation de la Problématique Facteurs de Modélisation Modèles de Localisation-Allocation Applications Méthodes

Plus en détail

La programmation linéaire : une introduction. Qu est-ce qu un programme linéaire? Terminologie. Écriture mathématique

La programmation linéaire : une introduction. Qu est-ce qu un programme linéaire? Terminologie. Écriture mathématique La programmation linéaire : une introduction Qu est-ce qu un programme linéaire? Qu est-ce qu un programme linéaire? Exemples : allocation de ressources problème de recouvrement Hypothèses de la programmation

Plus en détail

Table des matières I La programmation linéaire en variables continues 1 Présentation 3 1 Les bases de la programmation linéaire 5 1.1 Formulation d'un problème de programmation linéaire........... 5 1.2

Plus en détail

Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel : Séquence 1 - Semestre 1. Session.

Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel : Séquence 1 - Semestre 1. Session. Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel : Séquence 1 - Semestre 1 LP Nelson Mandela 8 rue Julien Pranville BP 168 91154 Etampes Cedex Session. Nom :.. Prénom :.. Note

Plus en détail

LOGICIEL DE SIMULATION NUMERIQUE DES SYSTEMES PHYSIQUES

LOGICIEL DE SIMULATION NUMERIQUE DES SYSTEMES PHYSIQUES LOGICIEL DE SIMULATION NUMERIQUE DES SYSTEMES PHYSIQUES PRESENTATION SIMULATION NUMÉRIQUE DES SYSTÈMES PHYSIQUES Développé par la société Atemi, SiNuSPhy est un logiciel de simulation numérique destiné

Plus en détail

Journées Nationales de l APMEP 2006 MODELISATION MATHEMATIQUE DE PHENOMENES PHYSIQUES, DU COLLEGE AU BTS.

Journées Nationales de l APMEP 2006 MODELISATION MATHEMATIQUE DE PHENOMENES PHYSIQUES, DU COLLEGE AU BTS. Journées Nationales de l APMEP 2006 MODELISATION MATHEMATIQUE DE PHENOMENES PHYSIQUES, DU COLLEGE AU BTS. Problème : (Thème : Primitives, équations différentielles linéaires du 1 er ordre à coefficients

Plus en détail

Génération aléatoire de structures ordonnées

Génération aléatoire de structures ordonnées Génération aléatoire de structures ordonnées Olivier Roussel Équipe APR Laboratoire d Informatique de Paris 6 Université Pierre et Marie Curie ALÉA 2011 7 mars 2011 Olivier Roussel (LIP6) Génération de

Plus en détail

Exercice 1 Analyse de données de débits et régime hydraulique. Nguyen Ha- Phong. Section génie civil 2012, Prof. Dr A. Schleiss

Exercice 1 Analyse de données de débits et régime hydraulique. Nguyen Ha- Phong. Section génie civil 2012, Prof. Dr A. Schleiss Exercice 1 Analyse de données de débits et régime hydraulique Nguyen Ha- Phong Section génie civil 212, Prof. Dr A. Schleiss A) Analyse hydrologique 1. Estimation des débits moyens journaliers de la station

Plus en détail

Utilisation d informations visuelles dynamiques en asservissement visuel Armel Crétual IRISA, projet TEMIS puis VISTA L asservissement visuel géométrique Principe : Réalisation d une tâche robotique par

Plus en détail

Travaux dirigés. Résolution numérique des équations diérentielles ordinaires. Département MIDO année 2013/2014 Master MMDMA

Travaux dirigés. Résolution numérique des équations diérentielles ordinaires. Département MIDO année 2013/2014 Master MMDMA Université Paris-Dauphine Méthodes numériques Département MIDO année 03/04 Master MMDMA Travaux dirigés Résolution numérique des équations diérentielles ordinaires Exercice. Pour α > 0, on considère le

Plus en détail

Propriétés thermiques des milieux granulaires et applications à l imagerie thermique des surfaces planétaires

Propriétés thermiques des milieux granulaires et applications à l imagerie thermique des surfaces planétaires Propriétés thermiques des milieux granulaires et applications à l imagerie thermique des surfaces planétaires BLOT Alexis BOULESTEIX Vincent DEGURSE Jean-François PRÉSENTATION ET ANALYSE DES TRAVAUX SUR

Plus en détail

Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante

Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante Programme Rencontre Technique ASCOMADE Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante Présentation du logiciel de modélisation EPANET 1 Présentation du Logiciel Rôle

Plus en détail

MODÉLISATION D UNE SUSPENSION DE VOITURE T.D. G.E.I.I.

MODÉLISATION D UNE SUSPENSION DE VOITURE T.D. G.E.I.I. 1. Modèle de voiture MODÉLISATION D UNE SUSPENSION DE VOITURE T.D. G.E.I.I. Un modèle simpli é de voiture peut être obtenu en supposant le véhicule soumis uniquement à la force de traction u dûe au moteur

Plus en détail

Contraintes thermiques autour d un système pile à combustible embarqué sur un véhicule 5 Avril 2006

Contraintes thermiques autour d un système pile à combustible embarqué sur un véhicule 5 Avril 2006 Ingénierie Véhicule Direction de la Recherche Contraintes thermiques autour d un système pile à combustible embarqué sur un véhicule 5 Avril 2006 Robert YU, Gérard OLIVIER, Pascal ARCHER Sommaire! 1 Introduction!

Plus en détail

Allocation de ressources pour réseaux virtuels Projet de fin d études. Mikaël Capelle. Marie-José Huguet Slim Abdellatif Pascal Berthou

Allocation de ressources pour réseaux virtuels Projet de fin d études. Mikaël Capelle. Marie-José Huguet Slim Abdellatif Pascal Berthou Allocation de ressources pour réseaux virtuels Projet de fin d études Mikaël Capelle Marie-José Huguet Slim Abdellatif Pascal Berthou 27 Juin 2014 Plan 1 Introduction - La virtualisation de réseau 2 3

Plus en détail

IDRI 2220: Relations Economiques internationales

IDRI 2220: Relations Economiques internationales Livre de référence IDRI 2220: Relations Economiques internationales Le cours est basé sur le livre de P. R. Krugman et M. Obstfeld "Economie internationale", ed. Pearson Education, édition française (2006).

Plus en détail

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert DISQUE DUR Le sujet est composé de 8 pages et d une feuille format A3 de dessins de détails, la réponse à toutes les questions sera rédigée sur les feuilles de réponses jointes au sujet. Toutes les questions

Plus en détail

Notion de modèle - Processus d analyse Application à la méthode des Eléments finis

Notion de modèle - Processus d analyse Application à la méthode des Eléments finis Notion de modèle - Processus d analyse Application à la méthode des Eléments finis La présentation est animée, avancez à votre vitesse par un simple clic Chapitres 1 et 6 du polycopié de cours. Bonne lecture

Plus en détail

Livraison de colis pour des clients du e-commerce : modèles de Wardrop, et Logit simple ou imbriqué

Livraison de colis pour des clients du e-commerce : modèles de Wardrop, et Logit simple ou imbriqué Séminaire du LGI Centrale Paris Livraison de colis pour des clients du e-commerce : modèles de Wardrop, et Logit simple ou imbriqué Y. Hayel 1, D. Quadri 2, T. Jimenez 1, L. Brotcorne 3, B. Tousni 3 LGI,

Plus en détail

Les méthodes d optimisation appliquées à la conception de convertisseurs électromécaniques. Elec 2311 : S7

Les méthodes d optimisation appliquées à la conception de convertisseurs électromécaniques. Elec 2311 : S7 Les méthodes d optimisation appliquées à la conception de convertisseurs électromécaniques Elec 2311 : S7 1 Plan du cours Qu est-ce l optimisation? Comment l optimisation s intègre dans la conception?

Plus en détail

La notion de dualité

La notion de dualité La notion de dualité Dual d un PL sous forme standard Un programme linéaire est caractérisé par le tableau simplexe [ ] A b. c Par définition, le problème dual est obtenu en transposant ce tableau. [ A

Plus en détail

Sujet 4: Programmation stochastique propriétés de fonction de recours

Sujet 4: Programmation stochastique propriétés de fonction de recours Sujet 4: Programmation stochastique propriétés de fonction de recours MSE3313: Optimisation Stochastiqe Andrew J. Miller Dernière mise au jour: October 19, 2011 Dans ce sujet... 1 Propriétés de la fonction

Plus en détail

Bac Blanc Terminale ES - Février 2014 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale ES - Février 2014 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Bac Blanc Terminale ES - Février 2014 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) L attention des candidats est attirée sur le fait que la qualité de la rédaction, la clarté et la précision des raisonnements

Plus en détail

Calcul Scientifique L2 Maths Notes de Cours

Calcul Scientifique L2 Maths Notes de Cours Calcul Scientifique L2 Maths Notes de Cours Le but de ce cours est d aborder le Calcul Scientifique, discipline arrivant en bout d une d une chaîne regroupant divers concepts tels que la modélisation et

Plus en détail

Le problème du flot maximal avec contraintes sur le nombre de chemins

Le problème du flot maximal avec contraintes sur le nombre de chemins Le problème du flot maximal avec contraintes sur le nombre de chemins Jérôme Truffot, Christophe Duhamel, Philippe Mahey jerome.truffot@isima.fr, christophe.duhamel@isima.fr, philippe.mahey@isima.fr LIMOS,

Plus en détail

LE SYSTEME DE SURALIMENTATION 1. Mise en situation

LE SYSTEME DE SURALIMENTATION 1. Mise en situation 1. Mise en situation (entourez le turbo) Renault Mégane 1.9 dci 2. Necessité du système 2.1 Rappel P = C.ω P Puissance (watt) C Couple (N.m) ω Vitesse angulaire (rad.s -1 ) 2.2 Paramètres influençant les

Plus en détail

Population étudiante en médecine vétérinaire : projections

Population étudiante en médecine vétérinaire : projections Population étudiante en médecine vétérinaire : projections Assemblée Générale des étudiants de Louvain 17 juin 2015 1 Avant-propos Depuis quelques semaines, la question de la surpopulation dans les filières

Plus en détail

VI. Tests non paramétriques sur un échantillon

VI. Tests non paramétriques sur un échantillon VI. Tests non paramétriques sur un échantillon Le modèle n est pas un modèle paramétrique «TESTS du CHI-DEUX» : VI.1. Test d ajustement à une loi donnée VI.. Test d indépendance de deux facteurs 96 Différentes

Plus en détail

INTRODUCTION A L OPTIMISATION

INTRODUCTION A L OPTIMISATION INTRODUCTION A L OPTIMISATION Les domaines d application L optimisation est essentiellement un outil d aide à la décision au sein de l entreprise, mais aussi pour des individus. Le terme optimal est souvent

Plus en détail

Différentiabilité ; Fonctions de plusieurs variables réelles

Différentiabilité ; Fonctions de plusieurs variables réelles Différentiabilité ; Fonctions de plusieurs variables réelles Denis Vekemans R n est muni de l une des trois normes usuelles. 1,. 2 ou.. x 1 = i i n Toutes les normes de R n sont équivalentes. x i ; x 2

Plus en détail

Recherche Opérationnelle Mercredi 06 Novembre 2013 - Contrôle Terminal - Session 1

Recherche Opérationnelle Mercredi 06 Novembre 2013 - Contrôle Terminal - Session 1 Master 2 LT, MPM, MIR Pôle Lamartine - ULCO Recherche Opérationnelle Mercredi 06 Novembre 2013 - Contrôle Terminal - Session 1 Durée de l épreuve : 2h00 Documents interdits. Calculatrice autorisée Exercice

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle La fonction exponentielle L expression «croissance exponentielle» est passée dans le langage courant et désigne sans distinction toute variation «hyper rapide» d un phénomène. Ce vocabulaire est cependant

Plus en détail

Bases du traitement des images. Détection de contours. Nicolas Thome. 19 octobre 2009. Plan Modélisation Filtrage Approches continues Post-Traitements

Bases du traitement des images. Détection de contours. Nicolas Thome. 19 octobre 2009. Plan Modélisation Filtrage Approches continues Post-Traitements Détection de contours Nicolas Thome 19 octobre 2009 1 / 61 Introduction Rôle primordial de la détection de contours en vision 1 Réduction d'information Information de toute l'image résumée dans le contours

Plus en détail

optimisation robuste de réseaux de télécommunications

optimisation robuste de réseaux de télécommunications optimisation robuste de réseaux de télécommunications Orange Labs Laboratoire Heudiasyc, UMR CNRS 6599, Université de Technologie de Compiègne Olivier Klopfenstein thèse effectuée sous la direction de

Plus en détail

Contents. Systèmes d'équations non linéaires 2 1. Dichotomie 2 2. Point xe 3 3. Méthodes de Newton et et de la sécante 5

Contents. Systèmes d'équations non linéaires 2 1. Dichotomie 2 2. Point xe 3 3. Méthodes de Newton et et de la sécante 5 Contents Systèmes d'équations non linéaires 2 1. Dichotomie 2 2. Point xe 3 3. Méthodes de Newton et et de la sécante 5 1 Systèmes d'équations non linéaires On considère un intervalle I R (borné ou non)

Plus en détail

Etude Quantitative d un Plan d Epargne Retraite Collectif Piloté

Etude Quantitative d un Plan d Epargne Retraite Collectif Piloté INSTITUT DE SCIENCE FINANCIERE ET D ASSURANCES Etude Quantitative d un Plan d Epargne Retraite Collectif Piloté Mémoire présenté devant l Institut de Science Financière et d Assurances pour l obtention

Plus en détail

Agrégation externe de mathématiques, session 2013 Épreuve de modélisation, option B : Calcul Scientifique

Agrégation externe de mathématiques, session 2013 Épreuve de modélisation, option B : Calcul Scientifique Agrégation externe de mathématiques, session 2013 Épreuve de modélisation, option (Public2014-B1) Résumé : On présente un exemple de système de deux espèces en compétition dans un environnement périodique.

Plus en détail

Gestionnaire du Réseau de Transport d 'Electricité. La prévision de consommation d électricité à RTE

Gestionnaire du Réseau de Transport d 'Electricité. La prévision de consommation d électricité à RTE Gestionnaire du Réseau de Transport d 'Electricité La prévision de consommation d électricité à RTE 2 PLAN DE LA PRESENTATION RTE, le gestionnaire du réseau d électricité Présentation d une méthodologie

Plus en détail

Evaluation de performance en Sûreté de Fonctionnement

Evaluation de performance en Sûreté de Fonctionnement Groupe SdF Midi-Pyrénées Toulouse 5 juin 2015 Evaluation de performance en Sûreté de Fonctionnement - Andre.cabarbaye Plan Introduction Types de performances Finalité des analyses Attentes du donneur d

Plus en détail

Table des matières. I Mise à niveau 11. Préface

Table des matières. I Mise à niveau 11. Préface Table des matières Préface v I Mise à niveau 11 1 Bases du calcul commercial 13 1.1 Alphabet grec...................................... 13 1.2 Symboles mathématiques............................... 14 1.3

Plus en détail

Introduction aux Support Vector Machines (SVM)

Introduction aux Support Vector Machines (SVM) Introduction aux Support Vector Machines (SVM) Olivier Bousquet Centre de Mathématiques Appliquées Ecole Polytechnique, Palaiseau Orsay, 15 Novembre 2001 But de l exposé 2 Présenter les SVM Encourager

Plus en détail

Chapitre 2: Prévisions des ventes

Chapitre 2: Prévisions des ventes Chapitre 2: Prévisions des ventes AVIS IMPORTANT : Ces notes sont basées sur le livre de Steven Nahmias : Production et Operations Analysis, 4 ième édition, McGraw-Hill Irwin 200. Les figures sont issues

Plus en détail

Une algorithmique pour le Network Calculus

Une algorithmique pour le Network Calculus Une algorithmique pour le Network Calculus Anne Bouillard ENS Cachan (Bretagne) / IRISA 27 janvier 2009 - journées AFSEC Anne Bouillard (ENS Cachan / IRISA) Une algorithmique pour le Network Calculus 1

Plus en détail

Exercice : la frontière des portefeuilles optimaux sans actif certain

Exercice : la frontière des portefeuilles optimaux sans actif certain Exercice : la frontière des portefeuilles optimaux sans actif certain Philippe Bernard Ingénierie Economique & Financière Université Paris-Dauphine Février 0 On considère un univers de titres constitué

Plus en détail

REQUEA Sizing REQUEA DEIMENSIONNEMENT DU SERVEUR APPLICATIF REQUEA. REQUEA - Sizing des Serveurs d Applications REQUEA. Requea

REQUEA Sizing REQUEA DEIMENSIONNEMENT DU SERVEUR APPLICATIF REQUEA. REQUEA - Sizing des Serveurs d Applications REQUEA. Requea REQUEA - Sizing des Serveurs d Applications REQUEA REQUEA Requea 1 Bd Vivier Merle Tour Société Suisse Lyon, 693 REQUEA Sizing DEIMENSIONNEMENT DU SERVEUR APPLICATIF REQUEA T +33 ()4 72 11 44 87 F +33

Plus en détail

Retour d expérience sur les atouts des offres XaaS. Hervé CONSTANT Directeur des Systèmes d Information GRTGAZ

Retour d expérience sur les atouts des offres XaaS. Hervé CONSTANT Directeur des Systèmes d Information GRTGAZ Retour d expérience sur les atouts des offres XaaS Hervé CONSTANT Directeur des Systèmes d Information GRTGAZ Présentation de GRTGAZ L activité «transport» dans la chaine du gaz Le métier de transporteur

Plus en détail

ORDRE DE RÉACTION : MÉTHODES DE

ORDRE DE RÉACTION : MÉTHODES DE ORDRE DE RÉACTION : MÉTHODES DE RÉSOLUTION Table des matières 1 Méthodes expérimentales 2 1.1 Position du problème..................................... 2 1.2 Dégénérescence de l ordre...................................

Plus en détail

Condensation dynamique de modèle par sousstructuration. Fascicule u2.07 : Méthodes pour réduire la taille de la modélisation

Condensation dynamique de modèle par sousstructuration. Fascicule u2.07 : Méthodes pour réduire la taille de la modélisation Titre : Condensation dynamique de modèle par sous- structu[...] Date : 24/07/2015 Page : 1/7 Condensation dynamique de modèle par sousstructuration statique Résumé : Ce document décrit un mode d utilisation

Plus en détail

SDNL112 - Endommagement d'origine vibratoire d'un cintre de générateur de vapeur

SDNL112 - Endommagement d'origine vibratoire d'un cintre de générateur de vapeur Titre : SDNL112 - Endommagement d'origine vibratoire d'un [...] Date : 30/07/2015 Page : 1/9 SDNL112 - Endommagement d'origine vibratoire d'un cintre de générateur de vapeur Résumé Ce cas de validation

Plus en détail

Étapes du développement et de l utilisation d un modèle de simulation

Étapes du développement et de l utilisation d un modèle de simulation Étapes du développement et de l utilisation d un modèle de simulation Étapes du développement et de l utilisation d un modèle de simulation Formulation du problème Cueillette et analyse de données Conception

Plus en détail

Transition de phase et métastabilité

Transition de phase et métastabilité Transition de phase et métastabilité F. James, H. Mathis Laboratoire de Mathématiques Jean Leray, Université de Nantes 8-9 septembre 2014 MODTERCOM Hélène Mathis (LMJL, Université de Nantes) Transition

Plus en détail

document proposé sur le site «Sciences Physiques en BTS» : http://nicole.cortial.net BTS AVA 2015

document proposé sur le site «Sciences Physiques en BTS» : http://nicole.cortial.net BTS AVA 2015 BT V 2015 (envoyé par Frédéric COTTI - Professeur d Electrotechnique au Lycée Régional La Floride Marseille) Document 1 - Etiquette énergie Partie 1 : Voiture à faible consommation - Une étiquette pour

Plus en détail

Dan Gugenheim. Modélisation et optimisation d un réseau de transport de gaz

Dan Gugenheim. Modélisation et optimisation d un réseau de transport de gaz Institut National Polytechnique de Toulouse (INP Toulouse) Mathématiques appliquées Dan Gugenheim mercredi 14 décembre 2011 Modélisation et optimisation d un réseau de transport de gaz Mécanique, Energétique,

Plus en détail

THÈSE DE DOCTORAT. soutenue le 27/09/2013. par. Marc LETOURNEL APPROCHES DUALES DANS LA RESOLUTION DE PROBLEMES STOCHASTIQUES

THÈSE DE DOCTORAT. soutenue le 27/09/2013. par. Marc LETOURNEL APPROCHES DUALES DANS LA RESOLUTION DE PROBLEMES STOCHASTIQUES UNIVERSITE PARIS-SUD ÉCOLE DOCTORALE : Laboratoire de Recherche en Informatique. DISCIPLINE Graphes Combinatoires. THÈSE DE DOCTORAT soutenue le 27/09/2013 par Marc LETOURNEL APPROCHES DUALES DANS LA RESOLUTION

Plus en détail

Gestion des stocks et des approvisionnements

Gestion des stocks et des approvisionnements Les stocks représentent dans le bilan des entreprises de 20 à 80% du total de l actifs. Engendrent un important besoin de financement. Les stocks remplissent d importantes fonctions. Bien gérer les stocks

Plus en détail

La surveillance aérienne automatisée des canalisations de transport d énergie M. Zarea, GDF SUEZ

La surveillance aérienne automatisée des canalisations de transport d énergie M. Zarea, GDF SUEZ La surveillance aérienne automatisée des canalisations de transport d énergie M. Zarea, GDF SUEZ 4 ème Workshop du GIS 3SGS 11 Valenciennes, 12-13 Octobre, 2011 Plan de la présentation DRI / CRIGEN qui

Plus en détail

STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE

STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE L usine de la Boissonnade assure la production d eau potable pour la Ville de Rodez. Créée dès 1938, elle a par la suite connu plusieurs modernisations

Plus en détail

Chapitre 2 L actualisation... 21

Chapitre 2 L actualisation... 21 III Table des matières Avant-propos Remerciements.... Les auteurs... XI XII Chapitre 1 L intérêt.... 1 1. Mise en situation.... 1 2. Concept d intérêt... 1 2.1. L unité de temps... 2 2.2. Le taux d intérêt...

Plus en détail

Intérêt du découpage en sous-bandes pour l analyse spectrale

Intérêt du découpage en sous-bandes pour l analyse spectrale Intérêt du découpage en sous-bandes pour l analyse spectrale David BONACCI Institut National Polytechnique de Toulouse (INP) École Nationale Supérieure d Électrotechnique, d Électronique, d Informatique,

Plus en détail

Compétitivité Climatique dans l'entreprise. Outils - Usages - Problématiques

Compétitivité Climatique dans l'entreprise. Outils - Usages - Problématiques "Atmosphère et prévisions météorologiques : nouveaux outils numériques, nouveaux usages" INRIA, 27 septembre 2012 Compétitivité Climatique dans l'entreprise Impacts météo et activités des entreprises Outils

Plus en détail

Chapitre III. M.Reghioui - 2011 1

Chapitre III. M.Reghioui - 2011 1 Chapitre III Gestion des stocks M.Reghioui - 2011 1 Contenu du chapitre Introduction Stocks et paramètres Politiques d approvisionnement Conclusion M.Reghioui - 2011 2 1. Introduction M.Reghioui - 2011

Plus en détail

Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique

Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique Rémy BOUET- DRA/PHDS/EDIS remy.bouet@ineris.fr //--12-05-2009 1 La modélisation : Les principes Modélisation en trois étapes : Caractériser

Plus en détail

Chauffe-eau solaire collectif-cesc

Chauffe-eau solaire collectif-cesc Chauffe-eau solaire collectif-cesc Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version du 06/02/2015 Présentation La présente fiche décrit le principe et la saisie d un chauffe-eau

Plus en détail

8 Ensemble grand-canonique

8 Ensemble grand-canonique Physique Statistique I, 007-008 8 Ensemble grand-canonique 8.1 Calcul de la densité de probabilité On adopte la même approche par laquelle on a établi la densité de probabilité de l ensemble canonique,

Plus en détail

Nouvelles propositions pour la résolution exacte du sac à dos multi-objectif unidimensionnel en variables binaires

Nouvelles propositions pour la résolution exacte du sac à dos multi-objectif unidimensionnel en variables binaires Nouvelles propositions pour la résolution exacte du sac à dos multi-objectif unidimensionnel en variables binaires Julien Jorge julien.jorge@univ-nantes.fr Laboratoire d Informatique de Nantes Atlantique,

Plus en détail

Gestion de trésorerie

Gestion de trésorerie Collection les mémentos finance dirigée par Jack FORGET Gestion de trésorerie Optimiser la gestion financière de l entreprise à court terme Jack FORGET Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3250-4

Plus en détail

Exercices du Cours de la programmation linéaire donné par le Dr. Ali DERBALA

Exercices du Cours de la programmation linéaire donné par le Dr. Ali DERBALA 75. Un plombier connaît la disposition de trois tuyaux sous des dalles ( voir figure ci dessous ) et il lui suffit de découvrir une partie de chacun d eux pour pouvoir y poser les robinets. Il cherche

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Module : Analyse 03 Chapitre 00 : Fonctions de plusieurs variables Généralités et Rappels des notions topologiques dans : Qu est- ce que?: Mathématiquement, n étant un entier non nul, on définit comme

Plus en détail

Fabriquer un OmniBooster

Fabriquer un OmniBooster Fabriquer un OmniBooster Une des problématiques de la plongée aux mélanges c est le coût des gaz et la fabrication des mélanges, en particuliers ceux contenant de l Hélium. Fabriquer un Trimix n est pas

Plus en détail

NOTE SUR LA MODELISATION DU RISQUE D INFLATION

NOTE SUR LA MODELISATION DU RISQUE D INFLATION NOTE SUR LA MODELISATION DU RISQUE D INFLATION 1/ RESUME DE L ANALYSE Cette étude a pour objectif de modéliser l écart entre deux indices d inflation afin d appréhender le risque à très long terme qui

Plus en détail

Une heuristique hybride pour le problème de set packing biobjectif p.1/19

Une heuristique hybride pour le problème de set packing biobjectif p.1/19 Une heuristique hybride pour le problème de set packing biobjectif Xavier Delorme 1,2, Xavier Gandibleux 2,3 et Fabien DEGOUTIN 2,4 1. Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne Centre : Génie

Plus en détail

INFO-F-310 (MATH-H404) Algorithmique et Recherche Opérationnelle. Prof. Yves De Smet (co-titulaire Prof. Bernard Fortz)

INFO-F-310 (MATH-H404) Algorithmique et Recherche Opérationnelle. Prof. Yves De Smet (co-titulaire Prof. Bernard Fortz) INFO-F-310 (MATH-H404) Algorithmique et Recherche Opérationnelle Prof. Yves De Smet (co-titulaire Prof. Bernard Fortz) Terminologie Recherche Opérationnelle Méthodes quantitatives de gestion Mathématiques

Plus en détail

Examen blanc pour le cours MATH-G-101, avril 2013

Examen blanc pour le cours MATH-G-101, avril 2013 Examen blanc pour le cours MATH-G-101, avril 2013 Question: 1 2 3 4 5 6 7 8 Total Points: 16 12 19 9 9 9 16 10 100 Score: Nom: Prénom(s): Section: Matricule: Instructions Vous avez 2 heures 30 minutes

Plus en détail

MODÉLISATION NUMÉRIQUE DANS LE BÂTIMENT

MODÉLISATION NUMÉRIQUE DANS LE BÂTIMENT MODÉLISATION NUMÉRIQUE DANS LE BÂTIMENT Perrenoud, Pléiades et Design Builder Francesco Formica Grontmij BEFS SOMMAIRE I. Périmètre II. Entrées : acquisition et temps de mise en œuvre III. Sorties : résultats

Plus en détail

TD 2 Exercice 1. Un bûcheron a 100 hectares de bois de feuillus. Couper un hectare de bois et laisser la zone se régénérer naturellement coûte 10 kf par hectares, et rapporte 50 kf. Alternativement, couper

Plus en détail

Sujet de Bac 2013 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Pondichéry

Sujet de Bac 2013 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Pondichéry Sujet de Bac 2013 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Pondichéry Exercice 1 : 4 points Commun à tous les candidats Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Une réponse exacte rapporte 1 point.

Plus en détail

Annexe 6. Notions d ordonnancement.

Annexe 6. Notions d ordonnancement. Annexe 6. Notions d ordonnancement. APP3 Optimisation Combinatoire: problèmes sur-contraints et ordonnancement. Mines-Nantes, option GIPAD, 2011-2012. Sophie.Demassey@mines-nantes.fr Résumé Ce document

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos. Chapitre 2 L actualisation... 21. Chapitre 1 L intérêt... 1. Chapitre 3 Les annuités... 33 III. Entraînement...

Table des matières. Avant-propos. Chapitre 2 L actualisation... 21. Chapitre 1 L intérêt... 1. Chapitre 3 Les annuités... 33 III. Entraînement... III Table des matières Avant-propos Remerciements................................. Les auteurs..................................... Chapitre 1 L intérêt............................. 1 1. Mise en situation...........................

Plus en détail

Mise au point d un modèle simplifié pour l étude du comportement dynamique de l enceinte de confinement sous chargement sismique

Mise au point d un modèle simplifié pour l étude du comportement dynamique de l enceinte de confinement sous chargement sismique Mise au point d un modèle simplifié pour l étude du comportement dynamique de l enceinte de confinement sous chargement sismique Thomas CATTEROU Stage de M1 de l ENS Cachan réalisé à l IRSN Encadrant Georges

Plus en détail