Chambre de Commerce et d Industrie du Jura

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chambre de Commerce et d Industrie du Jura"

Transcription

1 Réunion d information du jeudi 12 Mars 2015 «Fin des tarifs réglementés de vente du gaz naturel et de l électricité : agir aujourd hui pour réduire les factures» Chambre de Commerce et d Industrie du Jura

2 Agenda 14h15 à 15h15: Contrats de gaz naturel et d électricité en offre de marché Intervention de Eric Mignot, Partenaire et Christel PRADILLON, Consultante en énergies chez ECG Energie Consulting GmbH 1. Présentation d ECG Energie Consulting 2. Marché du gaz naturel 3. Marché de l électricité 2

3 Qui sommes nous? Création : 1986 Activité: Société de conseil en énergies Salariés : 40 Clients en Europe : ~ Volume d énergie géré au travers des projets: Electricité : ~ MWh/an Gaz naturel: ~ MWh/an Information et suivi des marchés Achats d énergies Orientations stratégiques Groupements d achat électricité en Allemagne : ~ 850 sociétés en France : ~ 45 sociétés Efficacité énergétique Contrôle de la facturation et budgets Système de management de l énergie EN / ISO Groupements d achat gaz naturel en Allemagne : ~ 280 sociétés en France : ~ 42 sociétés 3

4 Notre valeur ajoutée 4

5 Quelques-uns de nos clients en France et en Europe 5

6 Notre présence internationale 6

7 ECG se tient à vos cotés. Contactez nous! 7

8 Agenda 14h15 à 15h15: Contrats de gaz naturel et d électricité en offre de marché Intervention de Christel PRADILLON, Consultante en énergies chez Energie Consulting GmbH 1. Présentation d ECG Energie Consulting 2. Marché du gaz naturel 3. Marché de l électricité 8

9 Etat des lieux réglementaire européen 4 grandes fonctions dans l énergie: Production/négoce: en électricité (centrales) ou en gaz (exploitation de gisements) Fourniture : approvisionnement des sites de consommation (+ stockage pour le gaz) Ces deux secteurs sont ouverts à la concurrence Transport : acheminement de l énergie Distribution : transport jusqu aux sites de consommation Ces deux secteurs sont sous monopole légale 9

10 Etat des lieux gaz : Les consommations de gaz en France ( ) TWh 421 TWh TWh 445 TWh Réunion d information TRV Energie - CCI Jura Source: GRT Gaz

11 Etat des lieux gaz : La dépendance au gaz russe Source: Deutsches Institut für Wirtschaftsforschung (DIW): Versorgungssicherheit auf dem europäischen Erdgasmarkt, Mai

12 France Etat des lieux: Les consommations de gaz en France ( ) Réunion d information TRV Energie - CCI Jura Source: GRT Gaz

13 Fourniture + acheminement Composantes entièrement réglementées Prix libres Composantes entièrement réglementées Les composantes de prix du gaz naturel Tarif réglementé CTSS et biométhane c /kwh TICGN c /kwh CTA /an Tarif marché CTSS et Biométhane c /kwh TICGN c /kwh CTA /an Molecule Transport/Distribution Taxes et Charges 2014 Coût d approvisionement Transport de l'étranger vers la France TICGN Modulation Coûts GRT CTA Marge du fournisseur Coûts GRD CTSSG Stockage CSPG Marge de risque Comptage /an Energie c /kwh + Abonnement Transport, Distribution /an Comptage /an Transport Distribution /an Stockage Energie (molécule) c /kwh Comment optimiser le prix au maximum? Comment se forme un prix de marché? Quels sont les indices? Quelles structures de prix possibles? 13

14 L organisation du marché ouvert du gaz naturel => Les composantes de prix du gaz naturel L accès aux réseaux Tarif de distribution T1 Relève annuelle ou semestrielle Consommation < kwh/an Tarif de distribution T2 Tarif de distribution T3 Tarif de distribution T4 Tarif de transport Relève annuelle ou semestrielle Consommation entre et kwh/an Relève mensuelle Consommation entre et kwh/an Relève journalière Consommation > 5 GWh/an Tarif avec souscription de capacité et facturation des dépassement des capacités journalières Relève journalière et horaire Site connecté au réseau de transport Tarif avec souscription de capacité journalière et horaire et facturation des dépassement des capacités journalières et horaires 14

15 L organisation du marché ouvert du gaz naturel => Les composantes du prix de fourniture la molécule Le prix molécule exprimé en /MWh constitue l élément du coût sur lequel les fournisseurs sont mis en concurrence. Dans la négociation de contrats, nous recommandons qu il soit distingué des autres composantes du coût global les éléments suivants: le transport (ATRT) et la distribution (ATRD) => tarifs régulés les frais de stockages => variables selon le fournisseur Le niveau du prix molécule va dépendre : Du profil de consommation du point de livraison (part hiver/été) Des niveaux de prix du marché 15

16 L organisation du marché ouvert du gaz naturel => Les composantes du prix de fourniture les prix de marché Les investissements de GRTgaz et TIGF devront permettre de créer une place de marché unique France à l horizon 2019 Disparition des produits PEG Nord et PEG Sud au profit d un produit unique. 16

17 L organisation du marché ouvert du gaz naturel => Les composantes du prix de fourniture les prix de marché 17

18 L organisation du marché ouvert du gaz naturel => Les acteurs sur le marché français 18

19 Agenda 9h05 à 10h05: Contrats de gaz naturel et d électricité en offre de marché Intervention de Christel PRADILLON, Consultante en énergies chez Energie Consulting GmbH 1. Présentation d ECG Energie Consulting 2. Marché du gaz naturel 3. Marché de l électricité 19

20 Panorama français du marché de l électricité Production Source : RTE Bilan électrique

21 Panorama français du marché de l électricité Consommation Particularités : Consommation principalement portée par les ménages Thermo-sensibilité de la consommation Source : RTE Bilan électrique

22 Panorama français du marché de l électricité Les différentes catégories de consommateurs d électricité Grands sites non résidentiels : sites dont la puissance souscrite est supérieure ou égale à 250 kw. Ces sites sont des grands sites industriels, des hôpitaux, des hypermarchés, de grands immeubles etc. (consommation annuelle supérieure à 1 GWh en général). Sites moyens non résidentiels : sites dont la puissance souscrite est comprise entre 36 et 250 kw. Ces sites correspondent à des locaux de PME par exemple (consommation annuelle comprise en général entre 0,15 GWh et 1 GWh). Petits sites non résidentiels : sites dont la puissance souscrite est inférieure à 36 kva. Ces sites correspondent au marché de masse des non résidentiels (les professions libérales, les artisans, etc.) Leur consommation annuelle est en général inférieure à 0,15 GWh. Sites résidentiels : sites résidentiels dont la puissance souscrite est inférieure à 36 kva. Leur consommation annuelle est en général inférieure à 10 MWh. 22

23 Panorama français du marché de l électricité Etat des lieux réglementaire national Les textes de référence qui structure le marché français de l électricité: La loi du 7 décembre 2010 dite «loi NOME» Le Code de l énergie (entré en vigueur le 1 er juin 2011 et ratifié par la loi du 16 juillet 2013) La loi du 15 avril 2013, dite «loi Brottes» Projet de loi sur la transition énergétique Les apports de ces textes sur le secteur de l énergie : Le dispositif de l ARENH (Accès Régulé à l Electricité Nucléaire Historique) L encadrement des tarifs règlementés de vente La mise en place d un marché de capacités La valorisation des effacements de consommation 23

24 Mieux acheter son énergie dans un cadre dérégulé 24

25 Anticiper la sortie des tarifs réglementés sociétés doivent mettre en place un contrat pour le 01/01/2016 Fournisseurs saturés 07/ /2014 Collecte des données + Consultation fournisseurs 12/14-2/15 OBJECTIF DE FINALISATION DE CONTRAT 11/15 Début de fourniture 6/14 7/14 8/14 9/14 10/14 11/14 12/14 1/15 2/15 3/15 4/15 5/15 6/15 7/15 8/15 9/15 10/15 11/15 12/15 1/16 2/16 3/16 1/15 Probable augmentation de l'arenh => ARENH maintenu à 42 EUR/MWh pour S Probable augmentation de l ARENH Probable évolution des TRV 1/16 Fin des tarifs réglementés 25

26 Fourniture + acheminement Composantes entièrement réglementées Prix libres Composantes entièrement réglementées Les composantes de prix de l électricité Tarif réglementé Taxes locales /TICFE c /kwh Tarif marché Taxes locales / TICFE c /kwh CSPE c /kwh CSPE c /kwh CTA /an CTA /an Comptage /an Abonnement /an + Energie c /kwh Comptage /an Transport Distribution (TURPE) Energie c /kwh Composante négociable! Conséquences et enjeux : Identifier la structure de prix adapté Lancer sa consultation au bon moment Bien négocier 26

27 Electricité les tarifs réglementés de vente (TRV) Tarif vert > 250 kva Une puissance souscrite dans chaque poste tarifaire (5 ou 8 selon le profil) pour le calcul de l abonnement Des tarifs pour la consommation différenciés pour chaque poste selon la saison et la tranche horaire (Pointe, HP ou HC) 4 versions possibles (TLU, LU, MU et CU) en fonction de la durée d utilisation de la puissance Tarif jaune kva Une puissance souscrite dans chaque poste tarifaire Des tarifs pour la consommation différenciés dans chaque poste selon la saison et la tranche horaire (Pointe, HP ou HC) 2 versions possibles (LU et MU) en fonction de la durée d utilisation de la puissance Tarif bleu 3 36 kva 9 niveaux de puissance en base (3 à 36 kva) et 8 niveaux en HP/HC (de 6 à 36 kva) Tempo et EJP Des tarifs pour la consommation différenciés pour chacun des postes (Base, HP ou HC) 27

28 Fourniture + acheminement Composantes entièrement réglementées Prix libres Composantes entièrement réglementées Les composantes de prix de l électricité Tarif réglementé Taxes locales /TICFE c /kwh Tarif marché Taxes locales / TICFE c /kwh CSPE c /kwh CSPE c /kwh CTA /an CTA /an Comptage /an Abonnement /an + Energie c /kwh Comptage /an Transport Distribution (TURPE) Energie c /kwh Composante négociable! Conséquences et enjeux : Identifier la structure de prix adapté Lancer sa consultation au bon moment Bien négocier 28

29 La structure des prix dans un contexte ouvert de marché Composantes réglementées - Tarifs d accès au réseau (TURPE) TURPE : Tarif d Utilisation des Réseaux Publics d Electricité Rémunération des gestionnaires de réseaux publics pour compenser les charges qu ils engagent pour l exploitation, le développement et l entretien des réseaux. Ce coût représente environ 46 % de la facture du consommateur Elaboré par la CRE selon 3 grands principes : tarification «timbre poste» (même tarif quelle que soit la distance parcourue par l énergie électrique) péréquation tarifaire (tarifs identiques sur l ensemble du territoire) couverture des coûts engagés par les gestionnaires de réseaux. 29

30 L organisation du marché ouvert de l électricité => Les tarifs incompatibles avec le TURPE Définition : Ce sont des tarifs réglementés non reconnus par le gestionnaire de réseau de distribution => le gestionnaire n est pas en mesure dans cadre libre de marché de facturer les coûts d accès au réseau de distribution pour ces points de livraison. Sont concernés : Les tarifs bleu Tempo Les tarifs bleu > 36 kva Tous les tarifs EJP (bleu, vert et jaune) Les bornes Poste (tarif vert HTA alimenté en basse tension) Conséquences en cas de transfert de ses tarifs sur le marché : Refus de basculement par ERDF Obligation de mise en compatiblité permettant une facturation du TURPE avec des coûts de mise en compatibilité associés (faire des demandes de devis) Basculement validé par ERDF => campagne de mise en conformité d ERDF 30

31 L organisation du marché ouvert de l électricité L évolution des structures contractuelles Tarif réglementé = Un abonnement annuel: - Il est fonction de la typologie de contrat (vert, jaune..) et de sa version - Il est fonction de la puissance souscrite Un coût variable dû pour la consommation: - Il est fonction de la typologie de contrat et de sa version (vert, jaune etc ) - Il est fonction de la répartition des consommations dans les différentes tranches tarifaires Frais de comptage Taxes et contributions Facturation : un tarif complet sans distinction de la commodité et de l acheminement Tarif de marché = Tarif d utilisation des réseaux publics de distribution Fixé par arrêté sur proposition de la CRE Tarif indépendant du fournisseur Tarif dépendant du client (tension de raccordement et puissance) CTA + CSPE 1. Soit géré en direct avec ERDF : un contrat spécifique et une facture spécifique 2. Soit géré par le fournisseur dans le cadre du contrat unique avec une seule facture fournisseur La fourniture en énergie électrique Ce prix est libre. Il dépend à la fois du fournisseur et de la catégorie de client. Le prix résultant est fonction des conditions de marché et de la négociation menée. 32

32 L organisation du marché ouvert de l électricité Qu est ce que le contrat CARD? Contrat CARD : Contrat établi entre le client et le gestionnaire de réseau définissant les conditions d accès au réseau du site (Puissance, version du contrat, qualité de fourniture). Attention la fourniture ne peut pas prendre effet si le CARD n est pas signé. Il faut compter minimum un mois de délai pour mettre en place un CARD avec le gestionnaire de réseau. Attention : allongement possible du délai dans les prochains mois en fonction des ressources du coté de ERDF pour traiter les demandes. Les clients qui recourent au CARD sont ceux qui ont besoin d une relation directe avec ERDF. Le CARD a un coût de gestion ~ 760 /an contre ~ 69 /an en contrat unique 33

33 L organisation du marché ouvert de l électricité Qu est ce que le CONTRAT UNIQUE? Le contrat unique : contrat proposé aux sites sur le marché qui n ont pas besoin de contrat CARD et de relation directe avec ERDF. Le fournisseur gère pour le compte de son client la souscription d accès au réseau et lui refacture à l euros près. Le fournisseur doit impérativement avoir signé un contrat GRD-F définissant ses droits et obligations envers ERDF vis-à-vis de son client Le fournisseur souscrit pour le compte du client l accès au réseau Les engagements de qualité de fourniture sont les mêmes qu en CARD Le fournisseur est le relai du client pour toute question liée à l accès au réseau 34

34 Fourniture + acheminement Composantes entièrement réglementées Prix libres Composantes entièrement réglementées Les composantes de prix de l électricité Tarif réglementé Taxes locales /TICFE c /kwh Tarif marché Taxes locales / TICFE c /kwh CSPE c /kwh CSPE c /kwh CTA /an CTA /an Comptage /an Abonnement /an + Energie c /kwh Comptage /an Transport Distribution (TURPE) Energie c /kwh Composante négociable! Conséquences et enjeux : Identifier la structure de prix adapté Lancer sa consultation au bon moment Bien négocier 35

35 L organisation du marché ouvert de l électricité => Les composantes du prix de fourniture de l électricité Deux produits standard entrent dans la composition du prix de l électricité (disponibles sur pour la France) Le BASELOAD / ruban un produit coté en bourse - fourniture continue 8.760h/an, tous les jours 0-24 h est acheté pour couvrir la consommation continue Le PEAKLOAD / pointe un produit coté en bourse - fourniture discontinue h/an, 8-20 h en semaine. Sert à couvrir les volumes durant les heures de pointe + L ARENH si le client choisit d y recourir Tarif actuel : 42 /MWh 36

36 L organisation du marché ouvert de l électricité => Les composantes du prix de fourniture de l électricité le Baseload 37

37 L organisation du marché ouvert de l électricité => Les composantes du prix de fourniture de l électricité le baseload CAL +1 sur les bourses européennes 38

38 L organisation du marché ouvert de l électricité => Les composantes du prix de fourniture de l électricité L ARENH Le produit ARENH (Accès Régulé l Electricité Nucléaire Historique) Mécanisme réglementé entrant dans la constitution du prix de fourniture si le client choisit de recourir à l ARENH, en en vigueur depuis juillet 2011 Tarif actuel : 42 /MWh Accès octroyé aux fournisseurs alternatifs à l énergie nucléaire historique produite par EDF (dans la limite d un volume de 100 TWh/an) Le volume alloué à chaque fournisseur est fonction du profil de consommation de ses clients : Le mécanisme favorise les sites qui consomment régulièrement donc en heures dite «de basse consommation» Le produit est à destination des clients et ne doit pas être utilisé à des fins spéculatives. Un mécanisme de régularisation prévient les abus En contrepartie les fournisseurs doivent disposer de capacités de production ou d effacement (=> composante additionnelle du prix de l électricité à dater de 2016) 39

39 L organisation du marché ouvert de l électricité => Les composantes du prix de fourniture de l électricité L ARENH simulé sur la courbe de charge d un consommateur Exemple d un taux d ARENH > 90% 40

40 La structure des prix de fourniture en électricité Quel choix opérer entre ARENH et marché? ARENH + marché 100% marché Oui si prix ARENH est inférieur au prix de marché (référence Baseload) Oui si l acheteur dispose d une visibilité sur l évolution du prix de l ARENH Oui si le marché (référence Baseload) offre des prix inférieurs au prix ARENH Oui si le delta est ARENH et marché est faible avec peu de visibilité sur l ARENH Exemples de différentes structures de prix possibles 100% marché: Prix fixe unique (hors transport et distribution) Prix fixes horosaisonniers (hors transport et distribution) Prix formule indexé sur les produits Baseload (BL) et Peakload (PL) (hors transport et distribution) Prix fixe formule indexé sur les produits Baseload et Peaklaod aboutissant à un prix HP/HC 41

41 La structure des prix dans un contexte ouvert de marché Composantes réglementées le marché de capacité Le marché de capacité : Composante complémentaire à venir sur les factures à dater de Obligation faite aux fournisseurs d acheter des certificats de capacités pour couvrir la demande de leur portefeuille client durant la pointe Les contours sont plus ou moins connus mais pas le référentiel de prix Les fournisseurs seront directement impactés par ce mécanisme mais ne savent pas le prévoir dans leurs offres qui Réponse contractuelle : Article générique prévoyant le transfert des surcoûts vers le client => souci de visibilité Elément de coûts potentiellement différenciant entre fournisseurs 42

42 L organisation du marché ouvert de l électricité => Les fournisseurs d électricité en France + les régies locales telles que l ES, SEOLIS, etc ) 43

43 Mutualisation des achat d énergie constats Le marché de l énergie est fluctuant et volatil. Cela nécessite de l expertise pour: pouvoir le suivre au plus près, tenter d anticiper ses évolutions, savoir acheter son énergie au plus juste niveau (prix et volume) Constats par rapport aux petits et moyens consommateurs pas ou rarement de spécialiste dans ce type d achats, connaissance insuffisantes du Marché manque de temps et de moyens dédiés pour la gestion de ces achats problématique de la gestion des volumes avec une faible visibilité business peu d offres et peu de transparences des acteurs du marché peu de leviers pour optimiser les prix Achats et un budget plus subi que géré Constats par rapport au plus gros consommateurs: quête de leviers complémentaires pour optimiser les niveaux de prix variabilité du business qui donne une visibilité peu fiable et pose des problèmes quant à la gestion des engagements individuels 44

44 Mutualisation des achat d énergie avantages et implications Avantages techniques: Le cumul des profils réduit les risques de déséquilibre de la fourniture et permet au fournisseur d optimiser son prix Pour des sociétés multi-sites, l application des clauses Take or Pay sur les sites foisonnés permet de mieux gérer les variations de volume et éviter les pénalisations Le volume supérieur permet au fournisseur d optimiser ses propres achats Le volume supérieur permet d accéder à des systèmes d achat flexible (achat en tranche) non envisageables dans une démarche individuelle Avantages commerciaux et administratifs: Un volume supérieur stimule la compétition et génèrera un nombre plus important d offres Un volume supérieur augmente le pouvoir de négociation des PME/PMI et permet d accéder directement aux directeurs commerciaux des fournisseurs Augmente la pression sur les fournisseurs en place car ceux-ci peuvent perdre plusieurs sites en même temps Le regroupement réduit le travail commercial du fournisseur qui lui permet de réduire sa marge commercial Implication d un regroupement de consommations: Nécessité de participer à des réunions et discussions groupées dans le cadre du projet d achat Les négociations aboutiront à un prix par site ou par société en fonction: du profil de consommation de chaque site de la solvabilité de la société dont dépendent les sites Cohérence nécessaire de tous les adhérents en phase décisionnelle - prendre des décisions en même temps 45

45 Exemple d une comparaison d offres d électricité Le positionnement des fournisseurs sur le marché évolue progressivement car les fournisseurs sont en constante évolution de leurs offres afin: De répondre en 2014/2015 aux sollicitations des sites actuellement au tarif réglementé De pouvoir proposer des offres pertinentes sur un ou plusieurs types d appels d offres : Monosite ou multisite, télérelevés ou profilés, tarifs verts ou jaunes, électro intensifs ou non 46

46 Sur la base de la situation de marché actuelle Gaz Naturel Electricité Site basculant des TRV vers une offre marché Opportunité de réaliser des gains conséquents - Par tendance les sites à bonnes structures d utilisation (LU, TLU) obtiennent des prix à la hausse - Les sites à mauvaises structures d utilisation peuvent réaliser des gains Site en offre marché Opportunité de réaliser des gains conséquents par rapport au contrats négociés en 2012, 2013 et S Situation très variée d une courbe de charge à une autre (Jaune et Vert profilés, CU et MU) - Forte dépendance de l évolution du prix de l ARENH et du niveau de congestion de marché qui s est déclaré. 47

47 Gaz Naturel et Electricité - Préparer son appel d offres => Les étapes recommandées Collecte des données techniques auprès des fournisseurs et gestionnaires de réseaux Organisation des données et définition de la stratégie d achat (type et structure de prix, données contractuelles, services annexes..) Rédaction du dossier de consultation (cahier des charges et annexes techniques détaillés) Transmission du dossier aux fournisseurs et suivi de la procédure Collecte des offres (en 2 ou 3 tours), analyse, négociation et décision finale 48

48 Energie Consulting GmbH Wilhelm-Leonhard-Straße 10 D Kehl-Goldscheuer Tél: +49 (0) Fax: +49 (0) Eric Mignot Partenaire et responsable d équipe Tél: +49 (0) Christel Pradillon Consultante en énergies Tél: +49 (0) Mob: +33 (0)

Pour franchir l étape de la suppression des tarifs règlementés de vente > 36 kva à compter du 01/01/2016,

Pour franchir l étape de la suppression des tarifs règlementés de vente > 36 kva à compter du 01/01/2016, Pour franchir l étape de la suppression des tarifs règlementés de vente > 36 kva à compter du 01/01/2016, EDF Entreprises vous accompagne et vous propose ses solutions CCI de France 4 Février 2014 EDF

Plus en détail

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? ÉLECTRICITÉ. Guide pratique à destination des entreprises

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? ÉLECTRICITÉ. Guide pratique à destination des entreprises Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? ÉLECTRICITÉ Guide pratique à destination des entreprises L énergie est notre avenir, économisons-la! Comprendre pour mieux choisir Avec la disparition

Plus en détail

SYNDICAT NATIONAL DES PATINOIRES

SYNDICAT NATIONAL DES PATINOIRES SYNDICAT NATIONAL DES PATINOIRES Le mardi 12 mai 2015 Toutes les clés pour bien acheter son électricité L EMPLOI 7éme employeur d Auvergne : 1700 salariés Un maillage du territoire : présence dans 34 communes

Plus en détail

- EXPOSE PREALABLE - Les parties se sont en conséquence rapprochées et, ont arrêté et convenu ce qui suit.

- EXPOSE PREALABLE - Les parties se sont en conséquence rapprochées et, ont arrêté et convenu ce qui suit. ENTRE LES SOUSSIGNES Raison sociale.. Dont le siège social est.... N SIRET : Représentée par... Agissant en qualité de... Tél :.Fax :... E-mail :.. Ci-après désignée «Le mandant» D UNE PART ET MÉDÈS INTERMÉDIAIRE

Plus en détail

COMPTE RENDU. Atelier-débat avec les futurs clients éligibles. 25 septembre 2002

COMPTE RENDU. Atelier-débat avec les futurs clients éligibles. 25 septembre 2002 Paris, le 17 octobre 2002 COMPTE RENDU Atelier-débat avec les futurs clients éligibles 25 septembre 2002 *** I La fourniture d électricité... 2 Les clients éligibles peuvent-ils acheter leur électricité

Plus en détail

Réglementés d électricité

Réglementés d électricité Fin des Tarifs Réglementés d électricité Bienvenue dans un monde nouveau 7 RepÈres pour vous y retrouver sommaire 1 2 3 4 5 6 7 Quels sont les sites concernés par la fin des tarifs? 1 Q uels sont les sites

Plus en détail

Les évolutions des marchés de l énergie en France

Les évolutions des marchés de l énergie en France Les évolutions des marchés de l énergie en France MTAIR en bref Entreprise de services énergétiques Fondée en 1991 4 M de CA (2013) 32 collaborateurs Entreprise indépendante Siège social Domont (95) 2

Plus en détail

Ouverture des marchés de l énergie Mardi technique de l ARC

Ouverture des marchés de l énergie Mardi technique de l ARC Ouverture des marchés de l énergie Mardi technique de l ARC Mardi 3 novembre 2014 N imprimer qu en cas de réelle nécessité Privilégier une impression en 4 pages par feuille 2 rue Lord Byron - 75008 Paris

Plus en détail

«Le nouveau marché de l électricité, quel impact pour les collectivités?» International - Independent - Innovative

«Le nouveau marché de l électricité, quel impact pour les collectivités?» International - Independent - Innovative «Le nouveau marché de l électricité, quel impact pour les collectivités?» 1 Assistance à Maîtrise d Ouvrage pour les achats d énergies Chiffres clés Env. 90 TWh en portefeuille 180 collaborateurs 1.000

Plus en détail

L évolution en niveau des tarifs réglementés s accompagne d évolutions de la structure des tarifs, sur l ensemble des couleurs tarifaires.

L évolution en niveau des tarifs réglementés s accompagne d évolutions de la structure des tarifs, sur l ensemble des couleurs tarifaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 25 juillet 2013 portant avis sur le projet d arrêté relatif aux tarifs réglementés de vente de l électricité Participaient à la

Plus en détail

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux?

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1 HOPITECH 2011 Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1. Présentation de la Loi NOME 2. La constitution du prix pour un consommateur: - Sensibilité aux prix de marché - Sensibilité à la variation du

Plus en détail

TARIF BLEU - OPTION BASE ET OPTION HEURES CREUSES pour clients domestiques

TARIF BLEU - OPTION BASE ET OPTION HEURES CREUSES pour clients domestiques PAGE 1 TARIF BLEU - OPTION BASE ET OPTION HEURES CREUSES pour clients domestiques Option Base Code tarif. variante Réglage Abonnement Prix de l'énergie Puissance Souscrite disjoncteur annuel ( ch ) PS

Plus en détail

TARIF JAUNE - OPTION BASE. en métropole continentale. Prix de l'énergie (c /kwh) TARIF JAUNE - OPTION EJP. en métropole continentale

TARIF JAUNE - OPTION BASE. en métropole continentale. Prix de l'énergie (c /kwh) TARIF JAUNE - OPTION EJP. en métropole continentale TARIF JAUNE - OPTION BASE en métropole continentale Version ( /kva) HPH HCH HPE HCE JAUNE UL 43,44 9,164 9,164 6,542 4,259 3,017 OPTION BASE UM 30,72 10,628 7,434 4,296 3,061 UL 1,00 0,77 0,77 0,77 0,77

Plus en détail

BRUXELLES-CAPITALE CLIENTS PROFESSIONNELS

BRUXELLES-CAPITALE CLIENTS PROFESSIONNELS Carte Tarifaire Valable pour les contrats conclus en MAI 2015 à BRUXELLES-CAPITALE CLIENTS PROFESSIONNELS Page 1 : Offre Poweo Fix Electricité Page 5 : Offre Poweo Fix Gaz Page 8 : Promotions et Réductions

Plus en détail

Consultation publique

Consultation publique Consultation publique Paris, le 15 juillet 2010 Consultation publique de la Commission de régulation de l énergie sur la structure des tarifs d utilisation des réseaux publics d électricité 1. Contexte

Plus en détail

LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE. Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011

LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE. Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011 LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011 SOMMAIRE 01. Les enjeux du marché de électricité 02. L ouverture du marché de l électricité en Europe 03. Le

Plus en détail

Paris, le 10 février 2014

Paris, le 10 février 2014 Paris, le 10 février 2014 Consultation publique de la Commission de régulation de l énergie sur la création d une place de marché commune aux zones GRTgaz Sud et TIGF au 1 er avril 2015 Les tarifs d utilisation

Plus en détail

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014 ERDF et la Transition Energétique CESE Nice le 23 avril 2014 1. ERDF et la distribution d électricité en France 2. La transition énergétique 3. ERDF dans la transition énergétique 4. En synthèse 1 ERDF

Plus en détail

zone 1 zone 2 zone 3 zoe 4 zone 5 zon 6 Abo mensuel 15,40 15,40 15,40 15,40 15,40 15,40 15,40 0,0498 0,0504 0,0511 0,0518 0,0524 0,0532

zone 1 zone 2 zone 3 zoe 4 zone 5 zon 6 Abo mensuel 15,40 15,40 15,40 15,40 15,40 15,40 15,40 0,0498 0,0504 0,0511 0,0518 0,0524 0,0532 DIRECT ENERGIE Direct Energie SA Capital : 9 786 660 - - immatriculée au RCS de Paris sous le n 448 570 057 - SIRET : 448 572 057 00058- Siège : 2 bis rue Louis Armand 75015 Paris Fiche Descriptive de

Plus en détail

Accéder au marché du gaz naturel

Accéder au marché du gaz naturel Accéder au marché du gaz naturel Guide opérationnel à destination des consommateurs Depuis l ouverture à la concurrence du marché du gaz naturel, les règles d accès au réseau de transport ont sans cesse

Plus en détail

ÉTUDE. Quel statut pour les industries énergo-intensives en Europe? 1

ÉTUDE. Quel statut pour les industries énergo-intensives en Europe? 1 ÉTUDE Quel statut pour les industries énergo-intensives en Europe? 1 Michel Guénaire, Pierre-Adrien Lienhardt 2 Soumis à une dure concurrence internationale, les entreprises de l Union européenne fortes

Plus en détail

DE NOUVEAUX SERVICES POUR LES ENTREPRENEURS

DE NOUVEAUX SERVICES POUR LES ENTREPRENEURS DE NOUVEAUX SERVICES POUR LES ENTREPRENEURS SOMMAIRE EDF ENTREPRISES, AU SERVICE DE LA PERFORMANCE DES ENTREPRENEURS Deux énergies, un interlocuteur unique Pages - Simplifier votre gestion Pages -7 Votre

Plus en détail

Disparition des tarifs réglementés de gaz et d électricité : qui sont les professionnels concernés et quelles sont les démarches à réaliser

Disparition des tarifs réglementés de gaz et d électricité : qui sont les professionnels concernés et quelles sont les démarches à réaliser SERVICE ENVIRONNEMENT - NOTE DE VEILLE REGLEMENTAIRE N 2 2014 Disparition des tarifs réglementés de gaz et d électricité : qui sont les professionnels concernés et quelles sont les démarches à réaliser

Plus en détail

Catalogue des prestations du distributeur EDF proposées aux clients et fournisseurs d électricité

Catalogue des prestations du distributeur EDF proposées aux clients et fournisseurs d électricité Direction Clients-Fournisseurs Catalogue des prestations du distributeur EDF proposées aux clients et fournisseurs d électricité Identification : NOP-CF O5E Version : 3.0 Nombre de pages : 102 Version

Plus en détail

Délibération. La date d application de l évolution tarifaire étant fixée au 1 er avril, le tarif unitaire moyen augmente de 3,9 %.

Délibération. La date d application de l évolution tarifaire étant fixée au 1 er avril, le tarif unitaire moyen augmente de 3,9 %. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 3 décembre 2009 portant proposition de modification des tarifs d utilisation des réseaux de transport de gaz naturel Participaient

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives et Techniques Particulières (C.C.A.T.P.)

Cahier des Clauses Administratives et Techniques Particulières (C.C.A.T.P.) SYNDICAT DEPARTEMENTAL D ENERGIE DE LA SEINE-MARITIME ACCORD-CADRE AVEC MARCHES SUBSEQUENTS Pouvoir adjudicateur coordonnateur du groupement Syndicat Départemental d Energie de la Seine-Maritime () 5 boulevard

Plus en détail

CONVENTION DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC CHAUFFAGE URBAIN DE BELLEVUE NANTES-SAINT HERBLAIN AVENANT N 8

CONVENTION DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC CHAUFFAGE URBAIN DE BELLEVUE NANTES-SAINT HERBLAIN AVENANT N 8 CONVENTION DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC CHAUFFAGE URBAIN DE BELLEVUE NANTES-SAINT HERBLAIN AVENANT N 8 ENTRE LES SOUSSIGNES La Métropole, Dénommée «Nantes Métropole»Dont le siège est situé 2 Cour du

Plus en détail

Délibération. 1. Contexte

Délibération. 1. Contexte Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 9 octobre 2013 portant proposition relative aux charges de service public liées à l achat de biométhane et à la contribution unitaire

Plus en détail

LES CONTRATS D ENTRETIEN ET D EXPLOITATION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP

LES CONTRATS D ENTRETIEN ET D EXPLOITATION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP LES CONTRATS D ENTRETIEN ET D EXPLOITATION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP 2006 1 Généralités Terminologie Les solutions pour le client Les marchés La prestation L évaluation des postes Les entreprises Durée

Plus en détail

ERDF & Les entreprises Les professionnels

ERDF & Les entreprises Les professionnels CATALOGUE DES PRESTATIONS ERDF & Les entreprises Les professionnels PRODUCTEURS D ÉLECTRICITÉ CONSOMMATEURS & FOURNISSEURS D ÉLECTRICITÉ www.erdf.fr CATALOGUE DES PRESTATIONS ERDF & Les entreprises Les

Plus en détail

WALLONIE CLIENTS PARTICULIERS

WALLONIE CLIENTS PARTICULIERS Carte Tarifaire Valable pour les contrats conclus en JUILLET 2015 en WALLONIE CLIENTS PARTICULIERS Page 1 : Offre Poweo Fix Electricité Page 5 : Offre Poweo Fix Gaz Page 8 : Réductions Publié le 01/07/2015

Plus en détail

Quels sont les premiers retours d expériences sur l accès aux réseaux depuis juillet 2004?

Quels sont les premiers retours d expériences sur l accès aux réseaux depuis juillet 2004? 6 ème Assises de l énergie - atelier 6 Quels sont les premiers retours d expériences sur l accès aux réseaux depuis juillet 2004? L expérience du distributeur dans le nouveau contexte OLIVIER COURSIMAULT

Plus en détail

DELIBERATION N 2015-53 DU 20 MAI 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DE LA

DELIBERATION N 2015-53 DU 20 MAI 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DE LA DELIBERATION N 2015-53 DU 20 MAI 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DE LA MODIFICATION DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES

Plus en détail

Base de données PEGASE www.industrie.gouv.fr/energie

Base de données PEGASE www.industrie.gouv.fr/energie Liberté Égalité Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE DES FINANCES ET DE L'INDUSTRIE 600 550 500 450 400 350 300 En euros constants indice base 100 en 1973 PRIX DES ÉNERGIES Prix du pétrole

Plus en détail

WALLONIE CLIENTS PARTICULIERS

WALLONIE CLIENTS PARTICULIERS Carte Tarifaire Valable pour les contrats conclus en SEPTEMBRE 2015 en WALLONIE CLIENTS PARTICULIERS Page 1 : Offre Poweo Fix Electricité Page 5 : Offre Poweo Fix Gaz Page 8 : Réductions Publié le 01/09/2015

Plus en détail

Notion d électricité

Notion d électricité Notion d électricité Tension: volts U en v; kv (équivalent pression) ex: alimentation de transformateur en 20000v =20kv Tension de référence distribuée 230v/ 400V (+6%-10%) ex en monophasé 207v mini à

Plus en détail

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry L OFAEnR Origines & Objectifs Crée en 2006 par les gouvernements français & allemand Bureau au ministère

Plus en détail

LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE

LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE Thomas VILLARD Directeur de projets Systèmes Electriques Intelligents Anne CHATILLON Chef de projets Ville Durable Sommaire

Plus en détail

Dossier de presse 18 avril 2013. Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie

Dossier de presse 18 avril 2013. Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie 18 avril 2013 Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie 1 Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie PARTIE I Un marché de gros du gaz

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel Fiche pratique /Mes démarches L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel L'ouverture à la concurrence des marchés de l électricité et du gaz naturel est effective depuis le 1er juillet

Plus en détail

Le management énergétique

Le management énergétique sommaire Bonne pratique n 1 Nommer un Référent Énergie et le former Bonne pratique n 2 Mettre en place des méthodes & des outils de pilotage Bonne pratique n 3 Analyser ses factures et son contrat d approvisionnement

Plus en détail

TARIF A5 OPTION BASE RECTO

TARIF A5 OPTION BASE RECTO TARIF A5 OPTION BASE RECTO 1- Numéro de facture : Mention du numéro de la présente facture (nécessaire pour toute demande d'explication) et de sa date d'édition. 2- Pour tout renseignement contacter :

Plus en détail

ANALYSE. La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle

ANALYSE. La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle Florence Chapuis et Nicolas Goldberg Souvent présenté comme un modèle, le programme allemand de développement des énergies renouvelables

Plus en détail

Les coûts de la chaleur issue d une chaudière collective au gaz et d un réseau de chaleur au bois

Les coûts de la chaleur issue d une chaudière collective au gaz et d un réseau de chaleur au bois Les coûts de la chaleur issue d une chaudière collective au gaz et d un réseau de chaleur au bois La question des charges récupérables et non récupérables dans les logements collectifs CIBE Commission

Plus en détail

CATALOGUE DES PRESTATIONS DU DISTRIBUTEUR

CATALOGUE DES PRESTATIONS DU DISTRIBUTEUR CATALOGUE DES PRESTATIONS DU DISTRIBUTEUR Version du 1 er septembre 2012 Préambule Ce catalogue constitue l offre du Gestionnaire du Réseau de Distribution (ci-après dénommé «GRD») EBM Réseau de Distribution

Plus en détail

560 GW de capacité installée

560 GW de capacité installée . Les systèmes électriques intelligents? AFE 24 juin 2014 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE EUROPÉEN : 430 MILLIONS DE PERSONNES DESSERVIS 560 GW de capacité installée ~5 000 000 km de réseau MT+ BT 2 600 TWh utilisés

Plus en détail

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 Synthèse Juin 2015 Sommaire Analyse globale 4 1. Prévision de consommation 5 2. Disponibilité du parc de production 7 3. Étude du risque

Plus en détail

Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF

Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF 07 juin 2011 Philippe TORRION Directeur Optimisation Amont/Aval et Trading Sommaire

Plus en détail

MECANISME DE CAPACITE Guide pratique

MECANISME DE CAPACITE Guide pratique MECANISME DE CAPACITE Guide pratique SOMMAIRE 1 Principes... 4 2 Les acteurs du mécanisme... 5 2.1 Les acteurs obligés... 5 2.2 Les exploitants de capacité... 5 2.3 Le Responsable de périmètre de certification...

Plus en détail

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires.

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 13 juin 2013 portant proposition d approbation du lancement du déploiement généralisé du système de comptage évolué de GrDF Participaient

Plus en détail

KRANNICH SOLUTION ENERGIE PME - PMI. reduction de vos couts avec l'autoconsommation

KRANNICH SOLUTION ENERGIE PME - PMI. reduction de vos couts avec l'autoconsommation Tout pour la revolution. KRANNICH SOLUTION ENERGIE PME - PMI reduction de vos couts avec l'autoconsommation L ALTERNATIVE ELECTRIQUE INTELLIGENTE POUR LES PME - PMI GRACE AUX AVANTAGES DE L AUTOCONSOMMATION.

Plus en détail

Délibération. 1. Contexte

Délibération. 1. Contexte Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 9 juillet 2014 portant approbation du modèle de contrat d accès au réseau public de transport d électricité pour les clients «consommateurs»

Plus en détail

Présentation du projet Smart Electric Lyon

Présentation du projet Smart Electric Lyon . Présentation du projet Smart Electric Lyon 4/03/2014 EDF Les réseaux électriques deviendraient-ils intelligents? Décembre 2012 2 Consommation par marché et usages 2/3 pour le spécifique (Éclairage et

Plus en détail

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS,

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, ( Le système ÉLECTRIQUE français Le nouveau groupe de production qui serait implanté à Flamanville s inscrit dans l ensemble du système électrique français dont

Plus en détail

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz Prenez part au changement Opérateur d électricité et de gaz Edito Après 60 ans de monopole, vous êtes désormais libre de choisir votre opérateur d énergie. Accrédité par le Ministère de l Economie, des

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

Bilan du marché organisé du gaz. 8 mars 2012

Bilan du marché organisé du gaz. 8 mars 2012 Bilan du marché organisé du gaz 8 mars 2012 Bilan du marché organisé du gaz Modèle de marché Références de prix Membres Liquidité Panorama européen Service Système Equilibrage Couplage Afgaz 8 mars 2012

Plus en détail

FIN DES TARIFS : ÊTES-VOUS PRÊTS? Toutes les clés pour bien acheter son électricité

FIN DES TARIFS : ÊTES-VOUS PRÊTS? Toutes les clés pour bien acheter son électricité E F F I C A C I T É É N E R G É T I Q U E É N E R G I E S FIN DES TARIFS : ÊTES-VOUS PRÊTS? Toutes les clés pour bien acheter son électricité B O N N E S P R A T I Q U E S E F F I C A C I T É É N E R G

Plus en détail

SOMMAIRE. Qu est-ce que le compteur électronique... page 1. Comment consulter les informations... page 1. Les différentes options tarifaires...

SOMMAIRE. Qu est-ce que le compteur électronique... page 1. Comment consulter les informations... page 1. Les différentes options tarifaires... Edition Édition 2008 Juillet 2000 SOMMAIRE Qu est-ce que le compteur électronique... page 1 Comment consulter les informations... page 1 Les différentes options tarifaires... page 1 a)option base... page

Plus en détail

Délibération 1/8. Molène et Sein. 1 Corse, DOM, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, Saint-Pierre et Miquelon et îles bretonnes des Glénans, Ouessant,

Délibération 1/8. Molène et Sein. 1 Corse, DOM, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, Saint-Pierre et Miquelon et îles bretonnes des Glénans, Ouessant, Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 9 octobre 2013 portant proposition relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014

Plus en détail

LES EVOLUTIONS DE LA DISTRIBUTION A EDF ET GDF SUEZ

LES EVOLUTIONS DE LA DISTRIBUTION A EDF ET GDF SUEZ L A L E T T R E N 12 PA GE 2 LES EVOLUTIONS DE LA DISTRIBUTION A EDF ET GDF SUEZ La distribution de l'électricité et du gaz assurée par EDF et Gaz de France a toujours répondu à la demande et aux besoins

Plus en détail

l énergie GUIDE OUVERTURE À LA CONCURRENCE DES MARCHÉS DE Depuis le 1 er juillet 2004,

l énergie GUIDE OUVERTURE À LA CONCURRENCE DES MARCHÉS DE Depuis le 1 er juillet 2004, OUVERTURE À LA CONCURRENCE DES MARCHÉS DE l énergie Depuis le 1 er juillet 2004, les marchés de l énergie sont ouverts à la concurrence pour les collectivités locales. Cela signifie que la collectivité

Plus en détail

2 L ouverture du marché de l électricité à la concurrence : une construction inaboutie

2 L ouverture du marché de l électricité à la concurrence : une construction inaboutie 2 L ouverture du marché de l électricité à la concurrence : une construction inaboutie PRÉSENTATION Le marché de l électricité recouvre les activités de production, de transport et de distribution, ainsi

Plus en détail

Equilibre offre-demande du système électrique : vers la naissance d un marché de capacités

Equilibre offre-demande du système électrique : vers la naissance d un marché de capacités DECRYPTAGE Equilibre offre-demande du système électrique : vers la naissance d un marché de capacités conseil en stratégie opérationnelle DECRYPTAGE Introduction Lorsqu un particulier allume son téléviseur

Plus en détail

électronique du tarif bleu

électronique du tarif bleu Le compteur MONOphasé électronique du tarif bleu Qu est- ce que le compteur Electrique? Destiné à mesurer les consommations, il possède quelques avantages : Il vous précise le tarif choisi et la tarification

Plus en détail

PREMIER TRIMESTRE CHIFFRE D AFFAIRES ET FAITS MARQUANTS

PREMIER TRIMESTRE CHIFFRE D AFFAIRES ET FAITS MARQUANTS 2013 PREMIER TRIMESTRE CHIFFRE D AFFAIRES ET FAITS MARQUANTS 1 Avertissement Cette présentation ne constitue pas une offre de vente de valeurs mobilières aux Etats-Unis ou tout autre pays. Aucune assurance

Plus en détail

Bilan électrique français ÉDITION 2014

Bilan électrique français ÉDITION 2014 Bilan électrique français ÉDITION 2014 Dossier de presse Sommaire 1. La baisse de la consommation 6 2. Le développement des ENR 8 3. Le recul de la production thermique fossile 9 4. La baisse des émissions

Plus en détail

Conditions Générales de Vente Au 15 octobre 2011 Offre Clients Particuliers

Conditions Générales de Vente Au 15 octobre 2011 Offre Clients Particuliers Réf. Médiathèque PART721-2011 - Le Groupe EDF est certifié ISO 14 001 Septembre 2011 Conditions Générales de Vente Au 15 octobre 2011 Offre Clients Particuliers «Mon Contrat Électricité» Article 1 : Définitions

Plus en détail

«L apport des réseaux électriques intelligents»

«L apport des réseaux électriques intelligents» ENR et intermittence : l intégration dans les réseaux de distribution en France 18 avril 2013 Michèle Bellon, Présidente du directoire d ERDF «L apport des réseaux électriques intelligents» Les réseaux

Plus en détail

ERDF au service de la Transition Energétique en NPDC

ERDF au service de la Transition Energétique en NPDC ERDF au service de la Transition Energétique en NPDC Organisation territoriale Eléments clés du réseau de distribution du Nord-Pas de Calais (31/12/2012) Calais Saint Martin Boulogne Boulogne-sur-Mer Saint

Plus en détail

Votre guide énergie. Le gaz naturel et l électricité au service des professionnels. Être utile aux Hommes. L énergie est notre avenir, économisons-la!

Votre guide énergie. Le gaz naturel et l électricité au service des professionnels. Être utile aux Hommes. L énergie est notre avenir, économisons-la! Votre guide énergie Le gaz naturel et l électricité au service des professionnels Être utile aux Hommes L énergie est notre avenir, économisons-la! 04 VOS OFFRES ÉNERGIES Bienvenue! Avec ce guide de bienvenue,

Plus en détail

Séminaire: «Maitriser ses coûts de fonctionnement énergétiques»

Séminaire: «Maitriser ses coûts de fonctionnement énergétiques» Monitoring Energétique Gestion de sites à distance Séminaire: «Maitriser ses coûts de fonctionnement énergétiques» JP Puissant, 28 mai 2015 Jean-Pierre Puissant 0492/73 36 74 Enersolutions sprl 2011 Expertise

Plus en détail

Étude sur le potentiel du stockage d énergies

Étude sur le potentiel du stockage d énergies Vendredi 14 novembre 2014 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com ENEA Consulting Identité Société de conseil indépendante de

Plus en détail

La perspective de «windfall profits» (profits indus) pour les électriciens allemands

La perspective de «windfall profits» (profits indus) pour les électriciens allemands UNIDEN UNION DES INDUSTRIES UTILISATRICES D'ENERGIE 19.04.04 DIRECTIVE «QUOTAS D EMISSION» : COMMENT EVITER DE DESASTREUSES CONSEQUENCES? La mise en œuvre de la Directive «Quotas d émission», via son impact

Plus en détail

L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel

L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel Claire BRECQ GrDF - Délégation Stratégie- Régulation 10 ème Conférence sur le biogaz et le biométhane Montréal, le 24 mai 2012 Présentation de GrDF

Plus en détail

IIème congrès du Réseau MONDER, 24-26 Novembre 2003. François MIRABEL * Jean-Christophe POUDOU * et Michel ROLAND

IIème congrès du Réseau MONDER, 24-26 Novembre 2003. François MIRABEL * Jean-Christophe POUDOU * et Michel ROLAND IIème congrès du Réseau MONDER, 24-26 Novembre 2003 François MIRABEL * Jean-Christophe POUDOU * et Michel ROLAND *CREDEN-LASER, Université Montpellier 1 GREEN, Université Laval, Québec Introduction Partout

Plus en détail

L introduction de la concurrence dans le système électrique français : Etat de lieux et perspectives

L introduction de la concurrence dans le système électrique français : Etat de lieux et perspectives CONTROLE GENERAL ECONOMIQUE ET FINANCIER Mission placée auprès d EDF 22 30, avenue de Wagram 75382 PARIS CEDEX 08 Télécopie : 01 40 42 75 87 PARIS, LE 30 janvier 2013 NOTE L introduction de la concurrence

Plus en détail

L énergie de créer. EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation.

L énergie de créer. EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation. L énergie de créer EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation. Votre projet grandit avec notre énergie EDF Entreprises vous accompagne

Plus en détail

Assemblée Générale du 28 avril 2015. Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ

Assemblée Générale du 28 avril 2015. Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ Assemblée Générale du 28 avril 2015 Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ Pour mémoire, les questions écrites, pour être recevables, doivent être adressées au Président-Directeur

Plus en détail

Tarifs de vente du gaz naturel TVA incluse au 1er avril 2015. Tarifs de vente du gaz naturel TVA incluse au 1er mars 2015

Tarifs de vente du gaz naturel TVA incluse au 1er avril 2015. Tarifs de vente du gaz naturel TVA incluse au 1er mars 2015 s de vente du gaz naturel TVA incluse au 1er avril 2015 Abonnement 66,43 EUR/an 78,33 EUR/an 226,57 EUR/an 226,57 EUR/an 1616,95 EUR/an 7332,56 EUR/an Hiver (1) Eté (1) Hiver (1) Eté (1) 1 10,06 8,24 5,51

Plus en détail

TURPE E..S.L. PRO NS 2014 81503 LAVAUR CEDEX. Historique. Version. Annule et remplace. Version 2014-1 2013-2. Version. Mise à jour Turpe 3 2013-1

TURPE E..S.L. PRO NS 2014 81503 LAVAUR CEDEX. Historique. Version. Annule et remplace. Version 2014-1 2013-2. Version. Mise à jour Turpe 3 2013-1 Prestations annexes au TURPE ENERGIESS SERVICES LAVAUR Pays de Cocagne 18 avenue Victor Hugo BP 89 81503 LAVAUR CEDEX CATALOGUE DES PRESTATION E..S.L. PRO NS 2014 DU DISTRIBUTEUR OPOSE AUX CLIENTS ET AUXX

Plus en détail

GrDF Un distributeur de gaz au cœur de la transition énergétique

GrDF Un distributeur de gaz au cœur de la transition énergétique GrDF Un distributeur de gaz au cœur de la transition énergétique Ordre du Jour Chiffres clés 2013 GrDF Rappel - Les missions du distributeur GrDF Le modèle GrDF Relation concédant/concessionnaire Autorité

Plus en détail

L énergie, des enjeux pour tous

L énergie, des enjeux pour tous L énergie, des enjeux pour tous Transformer le Système d'information EURIWARE conçoit, développe et met en œuvre des systèmes d information métiers en réponse aux enjeux majeurs de performance et de transformation

Plus en détail

OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN. L ouverture du marché de l énergie

OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN. L ouverture du marché de l énergie OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN Contexte L ouverture du marché de l énergie 14 Depuis le 1er juillet 2007, les marchés de l électricité et du gaz naturel se sont ouverts à la concurrence. Il est désormais

Plus en détail

Des solutions pour les seniors à revenus insuffisants

Des solutions pour les seniors à revenus insuffisants Des solutions pour les seniors à revenus insuffisants IStock - FredFroese Source de croissance de d opportunités, le vieillissement de la population française constitue cependant un défi pour notre pays.

Plus en détail

Comment réussir sa facture photovoltaïque?

Comment réussir sa facture photovoltaïque? Comment réussir sa facture photovoltaïque? GUIDE AUX PARTICULIERS Ce guide est destiné aux particuliers exploitant une installation d une puissance inférieure ou égale à 36 kwc sous contrat S10 (PHOTO2010V1),

Plus en détail

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Catherine EDWIGE, Hélène GASSIN et Jean-Pierre SOTURA, commissaires.

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Catherine EDWIGE, Hélène GASSIN et Jean-Pierre SOTURA, commissaires. Délibération Délibération du 16 juillet 2014 de la Commission de régulation de l énergie portant proposition de décret modifiant le décret n 2010-1022 du 31 août 2010 relatif aux dispositifs de comptage

Plus en détail

Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001

Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001 FICHE OPÉRATION INDUSTRIE Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001 CAS PRATIQUE Activité : produits et service dans le domaine de la filtration

Plus en détail

Electricité solaire et autoconsommation. Le retour d expérience allemand

Electricité solaire et autoconsommation. Le retour d expérience allemand Electricité solaire et autoconsommation Le retour d expérience allemand Autoconsommation Evolution du cadre réglementaire au cours des dernières années Janvier 2009 : introduction d un tarif d achat à

Plus en détail

erdf, Toute la lumière sur nos services

erdf, Toute la lumière sur nos services erdf, Toute la lumière sur nos services ÉDITION 2012 Région Ouest Et l électricité vient à vous Qui sommes - nous? Depuis le 1er juillet 2007, le marché de la production et de la fourniture d électricité

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN QU EST-CE QUE LE CHAUFFAGE URBAIN? Tout simplement un chauffage central, mais à l échelle d un quartier! La chaufferie urbaine de Nemours assure la production et la

Plus en détail

Délibération 1/10. 3 Cet article n existe pas et doit être regardé comme étant l article L.121-19-1 du code de l énergie.

Délibération 1/10. 3 Cet article n existe pas et doit être regardé comme étant l article L.121-19-1 du code de l énergie. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 15 octobre 2014 portant proposition relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2015

Plus en détail

Étude sur le potentiel du stockage d énergies

Étude sur le potentiel du stockage d énergies Étude sur le potentiel du stockage d énergies Synthèse AVANT-PROPOS Cette étude est financée par l ADEME, l ATEE et la DGCIS, dans le cadre de réflexions sur le développement de la filière stockage d énergies.

Plus en détail

Le photovoltaïque au service de l Autoconsommation d électricité et de la Maîtrise de l énergie dans les Outre-mer

Le photovoltaïque au service de l Autoconsommation d électricité et de la Maîtrise de l énergie dans les Outre-mer Mesures d urgence pour le photovoltaïque dans les Outre-mer 2013 Le photovoltaïque au service de l Autoconsommation d électricité et de la Maîtrise de l énergie dans les Outre-mer Dossier de demande de

Plus en détail

Guide pratique des m marche ches de de l l el electricite t et et du du gaz gaz n nat a urel 1

Guide pratique des m marche ches de de l l el electricite t et et du du gaz gaz n nat a urel 1 Guide pratique des marches de l electricite et du gaz naturel 1 edito L'ouverture des marches de l'electricite et du gaz naturel Depuis le 1 er juillet 2007, les marchés de l électricité et du gaz naturel

Plus en détail