VOTRE BIEN-ÊTRE UNE OFFRE DE SERVICE ADAPTÉE AUX VISAGES DE BELLECHASSE CHUTES-CHAUDIÈRE DESJARDINS LOTBINIÈRE NOUVELLE-BEAUCE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "VOTRE BIEN-ÊTRE UNE OFFRE DE SERVICE ADAPTÉE AUX VISAGES DE BELLECHASSE CHUTES-CHAUDIÈRE DESJARDINS LOTBINIÈRE NOUVELLE-BEAUCE"

Transcription

1 UNE OFFRE DE SERVICE ADAPTÉE AUX VISAGES DE VOTRE BIEN-ÊTRE BELLECHASSE CHUTES-CHAUDIÈRE DESJARDINS LOTBINIÈRE NOUVELLE-BEAUCE

2 Mot du directeur général... 3 Centre de santé et de services sociaux Alphonse-Desjardins... 4 Mission et valeurs... 6 Services en CLSC... 7 Services en hébergement Services en centre hospitalier Unité de médecine de famille de Lévis % Maison de naissance Mimosa Réseau local de services (RLS) Alphonse-Desjardins Un établissement qui se distingue Coordonnées des installations Ce document du Centre de santé et de services sociaux Alphonse-Desjardins est une réalisation du Service des communications. L utilisation du genre masculin a été adoptée dans ce document afin de faciliter la lecture et n a aucune intention discriminatoire. Octobre Centre de santé et de services sociaux Alphonse-Desjardins. Tous droits réservés.

3 Mot du directeur général Raymond Coulombe Directeur général Il me fait plaisir de vous faire découvrir le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) Alphonse-Desjardins, le deuxième plus important employeur de la région de Chaudière- Appalaches, par le biais de son offre de service. Ce document dresse la liste des services offerts dans notre établissement, soit en Centre local de services communautaires (CLSC), en Centre d hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), ainsi qu en centre hospitalier, sans oublier ceux dispensés par une unité de médecine de famille et une maison de naissance. Le CSSS Alphonse-Desjardins est un établissement issu de la fusion de l Hôtel-Dieu de Lévis et du CSSS du Grand Littoral, officiellement créé le 29 janvier Le nom a été retenu unanimement en raison du caractère historique et des valeurs humaines véhiculées par Alphonse Desjardins, un grand bâtisseur du Québec moderne. Le Mouvement Desjardins et la famille Desjardins ont été remerciés d avoir permis l utilisation de ce nom. La fusion de l Hôtel-Dieu de Lévis et du CSSS du Grand Littoral est le fruit d une volonté commune des deux organisations d offrir une meilleure continuité de soins et de services à la population du territoire. J espère que ce document vous sera utile pour comprendre le rôle du CSSS Alphonse-Desjardins au cœur de notre vaste territoire. Celui-ci représente un défi de taille pour l offre de service de qualité que les membres de notre personnel relèvent chaque jour, à force de créativité et de dévouement. Ils constituent notre plus grande valeur. Bonne lecture! 3

4 Centre de santé et de services sociaux Alphonse-Desjardins Le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) Alphonse-Desjardins est un établissement de santé et de services sociaux de première et de deuxième ligne au cœur d un important réseau local de services. Il dessert une population de plus de citoyens qui résident sur le territoire de la ville de Lévis et des MRC de Bellechasse, de Lotbinière et de La Nouvelle-Beauce, ce qui représente 58 % de la population de la région de Chaudière-Appalaches. L établissement administre un budget annuel de 300 millions de dollars. Il compte sur l expertise et l engagement d environ employés 550 médecins et pharmaciens qui interviennent dans ses 25 installations. Bien ancré dans sa communauté, le CSSS Alphonse-Desjardins bénéficie également de l implication de près de 600 bénévoles qui collaborent à la réalisation de ses missions CLSC, hébergement et hospitalière. Le CSSS Alphonse-Desjardins, c est : 1 centre hospitalier affilié universitaire; 5 centres locaux de services communautaires (CLSC); 13 centres d hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) auxquels s ajoute un réseau de 66 ressources de type familial (342 lits), 11 ressources intermédiaires (154 lits) et 4 projets novateurs d alternatives à l hébergement pour les personnes en perte d autonomie (38 lits); une urgence de première ligne; une unité de médecine de famille (UMF); une maison de naissance accessible à l ensemble de la population de Chaudière-Appalaches; 5 centres de jour; une association avec 10 groupes de médecine de famille (GMF); 690 lits d hébergement et 349 lits de courte durée. 4 Lévis Desjardins Saint-Michel-de-Bellechasse Bellechasse Sainte-Marie Nouvelle-Beauce

5 BELLECHASSE CHUTES-CHAUDIÈRE DESJARDINS LOTBINIÈRE NOUVELLE-BEAUCE Comme membre du Réseau universitaire intégré en santé de l Université Laval (RUIS-UL), le CSSS Alphonse- Desjardins exerce d importantes activités d enseignement et de recherche. Il offre des stages aux étudiants en médecine (externes et résidents) et aux étudiants de diverses professions de la santé. En , il a accueilli stagiaires. CLSC Unité de médecine familiale Point de service - CLSC Centre d'hébergement et soins de longue durée (CHSLD) Hébergement en ressources intermédiaires Centre de jour Hôpital de jour Urgence mineure Maison de naissance Bureaux administratifs Clinique externe spécialisée Hôtel-Dieu de Lévis Siège social Saint-Romuald Par ailleurs, le Centre de recherche de l Hôtel-Dieu de Lévis accueille une cinquantaine de chercheurs, de cliniciens chercheurs, de chercheurs associés et d étudiants gradués regroupés au sein de l assemblée des chercheurs. Ce centre de recherche combine trois grands axes de recherche : la médecine d urgence, la santé mentale chez les enfants et les adolescents et la recherche clinique. Chaque année, les fonds dédiés à la recherche s élèvent à environ 1 million $. Lévis Île-d'Orléans DESJARDINS Pintendre Saint-Gervais Saint-Raphaël Armagh Charny CHUTES-CHAUDIÈRE Saint-Anselme BELLECHASSE Sainte-Croix Laurier-Station Saint-Apollinaire Saint-Isidore Sainte-Hénédine Sainte-Claire Saint-Flavien LOTBINIÈRE NOUVELLE-BEAUCE Sainte-Marie Saint-Lazarede-Bellechasse Saint-Damiende-Buckland Saint-Patricede-Beaurivage Sainte-Agathede-Lotbinière Saint-Sylvestre Saint-Antoine-de-Tilly Lotbinière Saint-Romuald Chutes-Chaudière 5

6 Mission et valeurs Le Centre de santé et de services sociaux Alphonse-Desjardins a pour mission de promouvoir, de maintenir et d améliorer l état de santé et de bien-être de la population de son territoire et d offrir à cette population des soins généraux et spécialisés, des services de santé et des services sociaux. L établissement, par le biais du centre hospitalier affilié universitaire (CHAU), offre des soins spécialisés et surspécialisés sur les plans régional et suprarégional. De plus, l établissement contribue activement à l enseignement et à la recherche. Cette mission se concrétise, entre autres par une prestation de soins et de services dispensés par le CHAU, des centres locaux de services communautaires (CLSC) des centres d hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) et une maison de naissance. Il exerce sa mission en s appuyant sur les valeurs suivantes : le respect des personnes la responsabilisation des personnes la considération de la personne dans sa globalité l ancrage dans la communauté l ouverture vers l avenir la recherche de l excellence Un établissement engagé dans les saines habitudes de vie Parce que le CSSS Alphonse-Desjardins croit à l importance de la prévention et de la promotion, il s engage à : promouvoir, à travers sa mission, l importance d adopter de saines habitudes de vie; créer des environnements favorables qui permettent de soutenir les personnes qui désirent adopter un mode de vie sain; appuyer les initiatives individuelles ou collectives qui encouragent le développement de comportements reliés aux saines habitudes de vie. 6

7 Services en CLSC Des services de promotion des saines habitudes de vie et du bien-être Des services individuels ou de groupe visant à adopter de saines habitudes de vie (centres d abandon du tabac, programme Alcochoix +, campagnes annuelles de promotion telles que Défi Santé 5/30, Plaisirs d hiver, etc.). Des services de prévention, d information et de dépistage en santé sexuelle, dont le dépistage des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS), en plus de la contraception orale d urgence. Des services de promotion, d information et de formation en prévention du suicide. De l information, du suivi et de l accompagnement pour des personnes aux prises avec une maladie chronique ou dégénérative (diabète, cancer, Alzheimer, etc.). Du support aux organismes du milieu qui déploient des activités de prévention et de promotion. Des services de santé physique Des services d information, d accueil, d évaluation, d orientation et d accompagnement pour les personnes ayant un problème de santé physique. Des soins infirmiers, dont postopératoires, prélèvements et vaccination. Des soins infirmiers et des consultations médicales, avec ou sans rendez-vous en CLSC, dans les 10 groupes de médecine de famille et à l Unité de médecine de famille de Lévis. Des services de réadaptation physique et des soins respiratoires ambulatoires. Une clinique santé voyage offrant vaccination, information et conseils santé pour les voyageurs. Une urgence de première ligne. Des services psychosociaux Des services d évaluation, d orientation, de suivi et de réadaptation pour des personnes vivant avec des problèmes de santé mentale (anxiété, dépression, schizophrénie, etc.). Des services d évaluation, de suivi et de référence aux ressources du milieu auprès de personnes ayant des difficultés personnelles, conjugales ou familiales (violence, situation de crise, toxicomanie, jeu pathologique, désadaptation sociale, etc.). Un service de garde (Urgence-Détresse) disponible jour et nuit. Des services en santé mentale Des services de thérapie court et moyen terme pour les personnes présentant des troubles anxieux, de l humeur ou de l adaptation dispensés en individuel ou en goupe pour certains sites. Un programme spécifique de thérapie de groupe dédié à la clientèle présentant des troubles de la personnalité. Des services dans la communauté pour la clientèle présentant des troubles sévères et dont l objectif est de soutenir la personne au niveau des activités quotidiennes et domestiques dans un souci de réadaption et d intégration dans la communauté. Des services de suivi intensif dans le milieu pour la clientèle ayant des troubles sévères en santé mentale nécessitant une intensité de services. Ce programme tripartite est offert en collaboration avec les services spécialisés en psychiatrie et une ressource communautaire d hébergement. 7

8 8 Services en CLSC (suite) Des services pour les personnes aux prises avec une déficience physique ou intellectuelle ou un trouble envahissant du développement et leurs proches Des services psychosociaux et d information auprès de la personne et sa famille. Des services de réadaptation, de soutien à domicile et aux différents milieux fréquentés par la personne, de même que du soutien à l intégration sociale. Un service d évaluation psychométrique pour établir le diagnostic d une déficience intellectuelle. Des programmes d allocation financière contribuant au maintien de la personne dans son milieu et permettant du soutien aux proches aidants (répit-dépannage). Des services pour les femmes enceintes Des services de prélèvement. Des cliniques de grossesse offrant informations et conseils pour une grossesse en santé. Des rencontres prénatales pour les futurs parents. Le programme OLO (œuf-lait-orange) qui contribue à la santé des bébés à naître en offrant chaque jour un œuf, un litre de lait, un verre de jus d orange et un supplément de vitamines et de minéraux aux femmes enceintes économiquement et socialement défavorisées. Des sages-femmes qui dispensent des suivis de grossesse et qui accompagnent lors d accouchements à la Maison de naissance Mimosa, à domicile ou en centre hospitalier. Des services pour les jeunes familles et la petite enfance Un suivi infirmier ou sage-femme postnatal de la mère et du nouveau-né. De la vaccination préventive pour les nourrissons jusqu à l âge scolaire. Les Services intégrés en périnatalité et pour la petite enfance (SIPPE) visant à soutenir les parents de jeunes enfants. Ce programme permet aux familles d améliorer leur condition de vie et de favoriser le développement des enfants. Le dépistage et l évaluation du retard de développement et des troubles du comportement et d adaptation sociale des enfants d âge préscolaire. Des ateliers de stimulation précoce. Un service d évaluation et d intervention pour les enfants présentant des retards de langage. Le programme Étude québécoise de l intervention parentale chez les enfants avec des problèmes de comportement (ÉQUIPE). Le programme pour le développement optimal de l enfant Des services pour les jeunes d âge scolaire et les adolescents Des services psychosociaux visant les jeunes aux prises avec des problèmes de développement, de comportement ou d adaptation sociale. Des services familiaux offrant un soutien au rôle parental et à l adaptation pour le passage de la vie d enfant à l adolescence. Le programme Crise-Ado-Famille-Enfance (CAFE) pour aider à dénouer les crises familiales. Des professionnels (infirmière, intervenant social, hygiéniste dentaire) qui interviennent directement dans les milieux scolaires. Des services de prévention-promotion et dépistage des maladies à caractère sexuel. Les interventions préventives et éducatives proposées promeuvent la santé physique, psychosociale et sexuelle.

9 Des services à domicile pour les personnes en perte d autonomie Des programmes de prévention, dont le programme intégré d équilibre dynamique (PIED) pour prévenir les chutes et le programme de dépistage des abus et de la négligence. Des services d aide et d assistance à domicile tels que des soins d hygiène, de l aide pour le lever et le coucher, l entretien ménager, la préparation de repas et l aide à l alimentation, tous offerts en collaboration avec les ressources du milieu. Des services de télésurveillance. Des soins infirmiers incluant des soins palliatifs et de fin de vie à domicile, ainsi qu un service de garde en soins infirmiers et médicaux offert jour et nuit. Des services d ergothérapie, de physiothérapie et de nutrition. Des services de soins respiratoires. Du soutien psychosocial pour la personne en perte d autonomie et pour l aidant, incluant l aide à l ouverture d un régime de protection ou d homologation de mandat. Des services de soutien aux proches aidants (information, répit et entraide). Des services en centre de jour. Un hôpital de jour gériatrique offrant des services d évaluation et de réadaptation pour une clientèle présentant des problématiques variés (maladie de Parkinson, atteintes cognitives, AVC et autres). Des formules variées d hébergement temporaire et de répit à domicile pour supporter les proches aidants. Des services de télésoins pour une clientèle aux prises avec une maladie chronique (diabète, hypertension artérielle, insuffisance cardiaque et maladie pulmonaire obstructive chronique). Services en CLSC (suite) L organisation communautaire En plus de l offre de service qu il dispense directement à la population, le CSSS Alphonse-Desjardins s implique dans le développement des communautés de son milieu. Son équipe d organisateurs communautaires travaille à sensibiliser, à mobiliser et à soutenir les initiatives de citoyens autour d enjeux déterminants pour la santé et le bien-être tels que la sécurité alimentaire, le logement social et l habitation. 9

10 Services en hébergement Le CSSS Alphonse-Desjardins compte 13 CHSLD répartis sur l ensemble du territoire pour les personnes en perte d autonomie qui nécessitent des soins. Des équipes multidisciplinaires, composées de personnel en soins infirmiers, d intervenants sociaux, de médecins et autres professionnels de la santé, travaillent en équipe afin d offrir un milieu de vie accueillant et sécuritaire pour les résidents. En outre, ce milieu de vie peut compter sur l implication inestimable de bénévoles qui contribuent au bien-être des personnes hébergées, notamment par l écoute et les petites attentions quotidiennes. Afin d offrir des milieux de vie sécuritaires et de qualité, différents moyens sont mis en place dont : l implantation d un programme de prévention des chutes dans l ensemble des centres d hébergement ; des unités prothétiques pour la clientèle présentant des troubles cognitifs et de l errance ; une unité pour la clientèle présentant des comportements agressifs. Le CSSS Alphonse-Desjardins offre aussi des services d hébergement temporaire, de répit et de dépannage pour des personnes en perte d autonomie qui vivent à domicile. Des soins palliatifs sont également offerts, notamment des soins de confort, des soins infirmiers et médicaux, de l accompagnement psychosocial et spirituel, selon les besoins. En outre, le CSSS Alphonse-Desjardins dispose d une gamme variée et adaptée de ressources intermédiaires et de ressources de type familial. Ces ressources visent à répondre à des besoins spécifiques chez les personnes en perte d autonomie aux prises avec un problème de santé mentale et les enfants ayant un handicap physique. 10

11 Services en centre hospitalier Hôtel-Dieu de Lévis Des services spécialisés L Hôtel-Dieu de Lévis est un centre hospitalier régional de référence, affilié à l Université Laval, qui offre des soins généraux, spécialisés et ultraspécialisés, de courte et de longue durée. Le rayonnement du centre hospitalier s étend bien au-delà de son territoire naturel, car il offre un grand nombre de spécialités hautement réputées. Les voici : Anesthésiologie Chirurgie Chirurgie générale Chirurgie plastique Chirurgie maxillo-faciale Orthopédie Chirurgie vasculaire Urologie Gynécologie-obstétrique Gynécologie Obstétrique Laboratoires Anatomopathologie Biochimie Hématologie Microbiologie Médecine Biochimie médicale Médecine nucléaire Cardiologie Médecine physique Dermatologie Néphrologie Gastro-entérologie Neurologie Gériatrie Pneumologie Hémato-oncologie Radio-oncologie Infectiologie Rhumatologie Médecine interne Médecine de famille Soins hospitaliers Soins gériatriques hospitaliers Soins palliatifs Obstétrique-périnatalité Unité de médecine de famille 11

12 Services en centre hospitalier (suite) Médecine d urgence Médecine hyperbare Médecine préhospitalière d urgence Services d urgence de Charny et de Lévis Oto-rhino-laryngologie et ophtalmologie Oto-rhino-laryngologie Ophtalmologie Pédiatrie Unité d hospitalisation Cliniques de pédiatrie générale et spécialisée Néonatologie Pharmacie Psychiatrie Pédopsychiatrie Psychiatrie adulte Gérontopsychiatrie Programmes régionaux et extrarégionaux Médecine transfusionnelle, centre désigné Centre régional de traumatologie Clinique des plaies complexes Coordination du programme québécois de dépistage du cancer du sein Coordination du programme régional des soins respiratoires Unité de coordination clinique des services préhospitaliers d urgence (UCCSPU) Services en mode hospitalisation et ambulatoire pour la clientèle provenant de l extérieur de la région de Chaudière-Appalaches Centre antidouleur Médecine hyperbare Chirurgie maxillo-faciale Médecine nucléaire Chirurgie vasculaire Neurologie Gastro-entérologie Pneumologie Radiologie d intervention (endoprothèses, biopsie transrectale de la prostate et biopsie par Mammotome) Radiologie Santé publique Santé au travail 12

13 Services en centre hospitalier (suite) Services diagnostiques Le centre hospitalier dispose d un parc d équipements spécialisés et à la fine pointe de la technologie pour offrir des diagnostics précis aux usagers. Anatomopathologie Biochimie médicale Électrocardiographie Hématologie Imagerie médicale incluant la résonance magnétique, la tomodensitométrie (TACO) et l artériographie Laboratoire de physiologie respiratoire Laboratoire d électrophysiologie Laboratoire d exploration vasculaire Médecine nucléaire Microbiologie Comme centre hospitalier affilié universitaire, l Hôtel-Dieu de Lévis met ses ressources à la disposition de l Université Laval à des fins d enseignement et de recherche. Il le fait notamment pour les secteurs de la médecine de famille et dans plusieurs spécialités médicales, mais aussi dans d autres disciplines des sciences de la santé. 13

14 Unité de médecine de famille de Lévis L Unité de médecine de famille (UMF) de Lévis offre des services cliniques de consultation et des suivis généraux pour une gamme de clientèle de tous âges, incluant des suivis périnataux. Des services spécifiques (petite chirurgie, vaccination, suivi d anticoagulation, etc.), des consultations auprès des professionnels enseignants de l UMF (infirmière, infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne, pharmacienne, nutritionniste, travailleuse sociale, psychologue) et des services de soins à domicile en collaboration avec le CLSC Saint-Romuald sont également offerts. De plus, l UMF de Lévis constitue un milieu de stage pour les résidents de programmes d études universitaires liées à la médecine familiale ; un corps professoral multidisciplinaire, composé d omnipraticiens expérimentés et d autres professionnels de la santé, en assure la supervision. L Unité de médecine de famille de Lévis 14

15 Maison de naissance Mimosa Accréditée «Amis des bébés», la Maison de naissance Mimosa est un endroit chaleureux qui propose un suivi complet de maternité à quelque 250 familles par an. Une équipe de sages-femmes et d aides-natales offre un service personnalisé pour le suivi de grossesse, l accouchement et le suivi postnatal, tant pour la mère que le nouveau-né, et ce, jusqu à six semaines après sa naissance. Les femmes suivies par une sage-femme ont le choix de trois lieux pour accoucher : en maison de naissance, en centre hospitalier ou à domicile. Depuis l ouverture de la Maison de naissance Mimosa en 1994, plus de bébés ont vu le jour en présence de sages-femmes, une moyenne d environ 215 bébés par an. La Maison de naissance Mimosa à Saint-Romuald 15

16 RLS Alphonse-Desjardins Un réseau local de services (RLS) est un regroupement de différentes organisations qui offrent des services de santé et des services sociaux à la population d un territoire local. Ces organisations partagent collectivement une responsabilité envers la population : assurer ensemble l accessibilité à un éventail de services le plus complet possible tout en agissant pour améliorer la santé et le bien-être de la population locale. Le CSSS Alphonse-Desjardins collabore avec un RLS (nommé RLS Alphonse-Desjardins) composé de : 4 établissements de santé et de services sociaux à mission régionale (le Centre jeunesse Chaudière- Appalaches, le Centre de réadaptation en déficience physique Chaudière-Appalaches, le Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement Chaudière- Appalaches et le Centre de réadaptation en dépendances Chaudière-Appalaches) 60 pharmacies CHAUDIÈRE-APPALACHES 50 cliniques médicales 3 coopératives de santé 10 groupes de médecine de famille 1 unité de médecine de famille 81 organismes communautaires 2 organismes d économie sociale 4 centres d hébergement privés conventionnés disposant de 343 lits 91 résidences pour personnes âgées CSSS ALPHONSE-DESJARDINS CSSS DE MONTMAGNY-L ISLET 16 D une superficie de km 2, le RLS Alphonse-Desjardins est découpé en 50 municipalités, dont la principale est Lévis. Ce RLS est situé à l extrême est de la région, bordant le fleuve Saint-Laurent, face à la région de Québec. Il est délimité à l est par le RLS de Montmagny-L Islet et partage sa frontière, à l ouest, avec la région de l Estrie et celles de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Au sud, il est adjacent aux RLS de la région de Thetford, de la Beauce et des Etchemins. CSSS DE LA RÉGION DE THETFORD CSSS DE BEAUCE CSSS DES ETCHEMINS

17 Un établissement qui se distingue Agrément Canada Le CSSS Alphonse-Desjardins reçoit à chaque trois ans la visite de représentants d Agrément Canada qui évaluent la qualité et la sécurité de ses services. Récemment, l établissement a obtenu de très bons résultats, dont plusieurs pratiques reconnues comme exemplaires (une pratique exemplaire est une pratique innovatrice reconnue à l échelle canadienne qui peut servir de modèle aux autres établissements). Les cinq pratiques exemplaires qui ont été reconnues à l établissement sont : l Unité de coordination clinique des services préhospitaliers d urgence (UCCSPU); le programme interdisciplinaire de réadaptation de la douleur et de l incapacité persistantes (RéDIP); la compatibilité électronique de la gestion de banque de sang; l équipe de suivi intensif dans le milieu en santé mentale; le suivi clinique intelligent à distance pour la clientèle avec maladie pulmonaire obstructive chronique. Prix et distinctions Le CSSS Alphonse-Desjardins a remporté en 2012 un prix d excellence, dans la catégorie Partenariat, lors du gala des Prix d excellence du réseau de la santé et des services sociaux et communautaires de Chaudière-Appalaches. Ce prix d excellence a été attribué au projet de campagne de sensibilisation aux employeurs de Bellechasse qui vise à favoriser l intégration en emploi des personnes ayant une limitation physique, intellectuelle ou psychologique. Par ailleurs, en 2011, le CSSS Alphonse-Desjardins a reçu une mention d honneur pour son modèle d intervention en réadaptation gériatrique pour une clientèle atteinte de la maladie de Parkinson, lors de la remise des Prix d excellence du réseau de la santé et des services sociaux. En 2011, l établissement a obtenu une mention Initiative prometteuse pour son projet «Intervenant cadeau en centre d hébergement» lors du Gala des Prix d excellence des services de santé et des services sociaux et communautaires de Chaudière-Appalaches. 17

18 Coordonnées des installations SIÈGE SOCIAL (Hôtel-Dieu de Lévis) 143, rue Wolfe Lévis (Québec) G6V 3Z BUREAUX ADMINISTRATIFS 975, rue de la Concorde Saint-Romuald (Québec) G6W 8A CHUTES-CHAUDIÈRE CLSC Saint-Romuald 1205, boulevard de la Rive-Sud, bureau 200 Saint-Romuald (Québec) G6W 0J Unité de médecine de famille de Lévis 1205, boulevard de la Rive-Sud, bureau 100 Saint-Romuald (Québec) G6W 0J Centre Paul-Gilbert 9330, boulevard du Centre-Hospitalier Charny (Québec) G6X 1L Centre d hébergement de Charny 9330, boulevard du Centre-Hospitalier Charny (Québec) G6X 1L Maison de naissance Mimosa 182, rue de l Église Saint-Romuald (Québec) G6W 3G Centre de jour de Saint-Romuald 2157, chemin du Sault Saint-Romuald (Québec) G6W 2K BELLECHASSE CLSC Saint-Lazare 100-A, rue Monseigneur-Bilodeau Saint-Lazare (Québec) G0R 3J CLSC Point de service Armagh 72, rue Principale Armagh (Québec) G0R 1A Centre d hébergement de Saint-Gervais 70, rue Saint-Étienne Saint-Gervais (Québec) G0R 3C Centre d hébergement de Saint-Raphaël 84, rue du Foyer Saint-Raphaël (Québec) G0R 4C Centre d hébergement de Saint-Anselme 40, chemin Saint-Marc Saint-Anselme (Québec) G0R 2N Centre d hébergement de Sainte-Claire 80, boulevard Bégin Sainte-Claire (Québec) G0R 2V

19 DESJARDINS Hôtel-Dieu de Lévis 143, rue Wolfe Lévis (Québec) G6V 3Z Hôpital de jour psychiatrique Le Cap 21, rue Saint-Dominique Lévis (Québec) G6V 2M Clinique externe de pédopsychiatrie 6550, rue Saint-Georges Lévis (Québec) G6V 6X Clinique externe d audiologie-orthophonie 106, rue Jean-XXIII Lévis (Québec) G6V 2K CLSC Lévis 15, rue de l Arsenal Lévis (Québec) G6V 4P Centre d hébergement de Lévis 143, rue Wolfe, 4 e étage Lévis (Québec) G6V 3Z Centre de jour de Lévis 4822, boulevard de la Rive-Sud Lévis (Québec) G6W 5N LOTBINIÈRE CLSC Laurier-Station 135, rue de la Station Laurier-Station (Québec) G0S 1N Centre d hébergement de Saint-Apollinaire 12, rue Industrielle Saint-Apollinaire (Québec) G0S 2E Centre d hébergement de Saint-Flavien 82, rue Principale Saint-Flavien (Québec) G0S 2M Centre d hébergement de Sainte-Croix 6245, rue Principale Sainte-Croix (Québec) G0S 2H Centre d hébergement de Saint-Sylvestre 828, rue Principale Saint-Sylvestre (Québec) G0S 3C NOUVELLE-BEAUCE CLSC Sainte-Marie 775, rue Étienne-Raymond, C. P Sainte-Marie (Québec) G6E 3C Centre d hébergement de Sainte-Marie 775, rue Étienne-Raymond, C. P Sainte-Marie (Québec) G6E 3C Centre d hébergement de Saint-Isidore 102, rue Saint-Albert, C. P. 160 Saint-Isidore (Québec) G0S 2S Centre d hébergement de Sainte-Hénédine 104, rue Langevin Sainte-Hénédine (Québec) G0S 2R

20

Projet clinique express

Projet clinique express d; CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE MONTMAGNY- L ISLET 4 juillet Vol 1, Numéro 1 Dans ce numéro : Un nouvel outil d information Le projet clinique 2 Les membres du comité 2 Perte d autonomie liée

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

G U I D E S O C I AU X

G U I D E S O C I AU X G U I D E D ACCÈS SANTÉ ET SERVICES S O C I AU X 2012 Le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Sud de Lanaudière a pour mission d améliorer l état de santé et le bien-être de la population des

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017 et d'atteinte des cibles d'impact des 1. Formaliser l'offre de services pour l'ensemble des programmes-services et des programmes de soutien. Définir et promouvoir l'offre de services en Dépendances (2013-12-

Plus en détail

Direction de l'hébergement. Tous les services en CLSC

Direction de l'hébergement. Tous les services en CLSC Direction de l'hébergement ADMISSIONS ET TAUX D'OCCUPATION Centre d'hébergement Quatre-Saisons 34 28 90,20% 99,47% Centre d'hébergement Quatre-Temps 168 190 99,40% 98,45% Centre d'hébergement Saint-Michel

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ INNOVATION DÉVELOPPEMENT

ACCESSIBILITÉ INNOVATION DÉVELOPPEMENT ACCESSIBILITÉ INNOVATION DÉVELOPPEMENT L art de cultiver des savoirs, des expériences, des compétences et des talents www.chuq.qc.ca/fr/info_plus/formations_en_ligne DES ACTIVITÉS DE FORMATION EN LIGNE

Plus en détail

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI de Québec) 7843, rue des Santolines Québec (Québec) G1G 0G3 Téléphone : 418 683-2511 Télécopieur : 418 683-9735 www.crdiq.qc.ca Fiche

Plus en détail

SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE

SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE Société canadienne des médecins de soins palliatifs Association médicale canadienne Collège des médecins de famille du Canada Collège royal des

Plus en détail

Site pilote de l IMBCI en Amérique du Nord

Site pilote de l IMBCI en Amérique du Nord CSSS La Pommeraie, Hôpital Brome Missisquoi Perkins certifié de l Initiative Ami des bébés 1999 Hôpital recertifié 2004 CLSC certifié 2005 CSSS certifié mai 2010 Site pilote de l IMBCI en Amérique du Nord

Plus en détail

Repérage de la perte d autonomie

Repérage de la perte d autonomie Repérage de la perte d autonomie France Morissette, MSc. Inf Directrice, Opérations soins 24 novembre 2014 LE GROUPE MAURICE PROFIL CORPORATIF, EN BREF Fondé en 1998 Un seul créneau : l habitation pour

Plus en détail

stratégique2010 plan du Ministère de la Santé et des Services sociaux

stratégique2010 plan du Ministère de la Santé et des Services sociaux stratégique2010 plan 2015 du Ministère de la Santé et des Services sociaux 2010 2015 du Ministère de la Santé et des Services sociaux plan stratégique Édition La Direction des communications du ministère

Plus en détail

Planification stratégique 2012-2015

Planification stratégique 2012-2015 DE CHAUDIÈRE-APPALACHES Planification stratégique 2012-2015 Reprendre du pouvoir sur sa vie. 23681_CRDCA_Planification 2012.indd 1 Description de la démarche La démarche de planification stratégique du

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Ministère de la Santé et des Services sociaux Ministère de la Santé et des Services sociaux Projet de loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l abolition des agences régionales Contexte

Plus en détail

3152 Infirmiers autorisés/infirmières autorisées

3152 Infirmiers autorisés/infirmières autorisées 3152 Infirmiers autorisés/infirmières autorisées Ce groupe de base comprend les infirmiers autorisés, les infirmiers praticiens, les infirmiers psychiatriques autorisés et les finissants d'un programme

Plus en détail

GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE

GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE Vous êtes à la recherche d un médecin de famille? Le CSSS-IUGS peut vous aider. Inscrivez-vous au guichet d accès à un médecin de famille en remplissant le formulaire

Plus en détail

INTRODUCTION 1. DESCRIPTION DU MILIEU

INTRODUCTION 1. DESCRIPTION DU MILIEU Recueil d internats en psychologie clinique (oriientatiion clliiniique et neuropsychollogiie) Édition 2013-2014 CSSS Allphonse-Desjjardiins,, centtre hospiittalliier uniiversiittaiire de Léviis 2 Table

Plus en détail

Un poste à votre mesure!

Un poste à votre mesure! Titre du poste : INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE (IPSPL) Direction : Direction des soins infirmiers Statut : Temps complet - 35 heures/semaine Quart : Jour LIBELLÉ DU TITRE D EMPLOI Personne

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.fr DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES Crédit Photo : Nicolas MASSON Cannes, le 6 avril 2011

Plus en détail

Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée?

Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée? Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée? Hélène Le Brun, conseillère septembre 2007 D-11815 Centrale des syndicats du Québec

Plus en détail

Novembre 2014 volume 1 n o 2. espacecommunautaire. longueuil. donner,recevoir et partager

Novembre 2014 volume 1 n o 2. espacecommunautaire. longueuil. donner,recevoir et partager Novembre 2014 volume 1 n o 2 espacecommunautaire longueuil donner,recevoir et partager 2 hiver printemps 2015 APHASIE RIVE-SUD Mission : regrouper des s aphasiques et leurs proches afin de briser l isolement,

Plus en détail

Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004

Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004 Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004 Objectifs : indiquer les objectifs de prévention du Service départemental de Protection Maternelle et

Plus en détail

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES Mise à jour au 28 février 2013 Véronique Bibeau, Conseillère en gestion

Plus en détail

ASSURANCE COLLECTIVE RÉSUMÉ DES GARANTIES. Régime d assurance collective multi-employeur RAPNQ-RBA

ASSURANCE COLLECTIVE RÉSUMÉ DES GARANTIES. Régime d assurance collective multi-employeur RAPNQ-RBA ASSURANCE COLLECTIVE RÉSUMÉ DES GARANTIES Régime d assurance collective multi-employeur RAPNQ-RBA Mars 2014 des garanties d assurance Assurance vie de base Adhérent Option 1 : 1 fois le salaire annuel

Plus en détail

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS Volet 2 - Les options résidentielles LES OPTIONS RÉSIDENTIELLE La Fiche d information à l intention des parents porte sur différents sujets susceptibles d

Plus en détail

La santé. Les établissements de l entité Mutualité Santé Services

La santé. Les établissements de l entité Mutualité Santé Services 1 solidaire Apporter une réponse concrète aux besoins de la population en matière de santé, selon des principes fondamentaux de solidarité et d entraide. Développer un important réseau d œuvres sanitaires

Plus en détail

L'expérience client au centre de nos priorités. RAPPORT ANNUEL de gestion

L'expérience client au centre de nos priorités. RAPPORT ANNUEL de gestion L'expérience client au centre de nos priorités RAPPORT ANNUEL de gestion 2013 2014 Adopté par le conseil d administration le 11 juin 2014 Le Rapport annuel de gestion 2013-2014 est disponible qu en version

Plus en détail

L accès au suivi et au traitement pour les personnes atteintes de l hépatite C au Québec 1

L accès au suivi et au traitement pour les personnes atteintes de l hépatite C au Québec 1 L accès au suivi et au traitement pour les personnes atteintes de l hépatite C au Québec 1 DOCUMENT SYNTHÈSE Lina Noël, Julie Laforest, Pier-Raymond Allard, Marc Dionne, INTRODUCTION Au Québec, près de

Plus en détail

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES INFIRMIÈRES DE L UQAC LE 6 MAI 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Quel type de formation une IPSPL doit-elle suivre?

Plus en détail

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé Domaine Santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé HES-SO, les 5 et 6 mai 2011 1 PEC Modules complémentaires santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé 1. Finalité des modules

Plus en détail

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Janvier 2015 Contributions Équipe de travail Réal Cloutier, Hôpital Rivière-des-Prairies Louise

Plus en détail

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES Sommaire de la démarche de réorganisation SOMMAIRE Le programme régional Traité santé offre des services de réadaptation

Plus en détail

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Profil démographique 1 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4 Groupe d âge 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Sexe Niveau de scolarité Homme 48,0 40,5 47,8 52,3

Plus en détail

Doit-on craindre une dévalorisation de la formation technique en soins infirmiers pour l avenir?

Doit-on craindre une dévalorisation de la formation technique en soins infirmiers pour l avenir? CG 08-02-29 / 011 (FEC) Doit-on craindre une dévalorisation de la formation technique en soins infirmiers pour l avenir? Document de réflexion présenté au Conseil général de la Fédération des enseignantes

Plus en détail

les télésoins à domicile

les télésoins à domicile Hiver 2013 Innovation en matière de prestation des soins de santé : les télésoins à domicile Innovation en matière de prestation des soins de santé : les télésoins à domicile Au Canada comme ailleurs dans

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2012-2013

RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2012-2013 RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2012-2013 Aussi disponible sur notre site internet : www.csssetchemins.qc.ca Adopté par le conseil d administration du Centre de santé et de services sociaux des Etchemins le

Plus en détail

Infirmieres libérales

Infirmieres libérales Détail des programmes- Feuillets complémentaires à la plaquette générale Infirmieres libérales Stages courts 2012 Durées et dates disponibles sur un calendrier en annexe Santé formation Formations gratuites

Plus en détail

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue Marie-Christine Lemieux, M.Sc. Inf., IPSPL 2 e Symposium

Plus en détail

Accès aux soins. avec couverture maladie. ACCèS AUX SOINS AVEC COUVERTURE MALADIE. d examens de santé. (CES) pour adultes Saint-Vincent

Accès aux soins. avec couverture maladie. ACCèS AUX SOINS AVEC COUVERTURE MALADIE. d examens de santé. (CES) pour adultes Saint-Vincent Accès aux soins avec couverture maladie Les centres d examens de santé Ce sont des structures qui proposent un «examen périodique de santé» qui représente un droit pour tout assuré social. L examen périodique

Plus en détail

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V.

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V. Siège social : 9 bis, rue Armand Chabrier 47400 TONNEINS Tél. : 05.53.64.61.57 Fax : 05.53.64.63.12 e-mail : adestonneins@yahoo.fr Site : www.adesformations.fr Antenne de Bazas 7 chemin Larriou 33430 BAZAS

Plus en détail

PERSONNEL PROFESSIONNEL DES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES. Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones

PERSONNEL PROFESSIONNEL DES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES. Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones PERSONNEL PROFESSIONNEL DES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones Édition de février 2011 Réalisé par le Comité patronal de négociation

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

Répertoire des services pour les aînés. Nouvelle-Beauce. Saints-Anges

Répertoire des services pour les aînés. Nouvelle-Beauce. Saints-Anges Répertoire des services pour les aînés MRC de La Nouvelle-Beauce Saints-Anges Présentation La MRC de La Nouvelle-Beauce se soucie du bien-être des aînés et prend à cœur leur qualité de vie. Dans cette

Plus en détail

GUICHET D ACCESSIBILITÉ MÉDICALE Vous êtes à la recherche d'un médecin de famille? Clientèle visée

GUICHET D ACCESSIBILITÉ MÉDICALE Vous êtes à la recherche d'un médecin de famille? Clientèle visée GUICHET D ACCESSIBILITÉ MÉDICALE Vous êtes à la recherche d'un médecin de famille? Clientèle visée La clientèle ciblée par ce service est la clientèle dite orpheline. Il s agit des personnes de tous âges

Plus en détail

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Ligne provinciale d intervention téléphonique en prévention du suicide 1 866 APPELLE Octobre 2014 Table des matières Contexte...

Plus en détail

Centres de santé. lien. créent du. Les Etablissements MGEN. Quand les soins. Kinésithérapie. Services. Accessibles. Innovation.

Centres de santé. lien. créent du. Les Etablissements MGEN. Quand les soins. Kinésithérapie. Services. Accessibles. Innovation. Services Pas d avance de frais Qualité des soins Médecine spécialisée Accessibles Innovation Mutualiste Kinésithérapie Animateurs Médecine générale Centres de santé Les Etablissements MGEN Quand les soins

Plus en détail

BIOPSIE PAR ASPIRATION Sous stéréotaxie

BIOPSIE PAR ASPIRATION Sous stéréotaxie Vous avez appris qu une anomalie a été détectée lors de votre mammographie. Afin d investiguer cette anomalie, le radiologue a pris la décision d effectuer une biopsie par aspiration sous stéréotaxie.

Plus en détail

Services complémentaires en Outaouais

Services complémentaires en Outaouais Services complémentaires en Outaouais La réalisa4on et le succès d un main4en à domicile d une personne âgée en perte d autonomie est un travail d équipe. Les acteurs de ce=e équipe sont d abord la personne

Plus en détail

Guide de rémunération des médecins

Guide de rémunération des médecins Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Guide de rémunération des médecins Mise à jour : septembre 2009 Version 3.0 Table des matières Objet...3 Contexte...3 Le rôle des médecins

Plus en détail

GARANTIES. Étudiants NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE

GARANTIES. Étudiants NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE Étudiants NOUS SOMMES PARCE BIEN QUE PLACÉS VOUS ÊTES POUR PLUS VOUS QU UN COMPRENDRE MÉDECIN, NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE Étudiants 5 raisons de choisir la Mutuelle du Médecin Une

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

Des solutions sur mesure, pour une médecine optimale.

Des solutions sur mesure, pour une médecine optimale. RÉCAPITULATIF DES PRESTATIONS 2016 Des solutions sur mesure, pour une médecine optimale. POUR LA MEILLEURE DES MÉDECINES. Suivi global par SWICA Organisation de santé. Les modèles SWICA FAVORIT de l assurance

Plus en détail

Projet de loi n o 21 (2009, chapitre 28)

Projet de loi n o 21 (2009, chapitre 28) PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 21 (2009, chapitre 28) Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé mentale et

Plus en détail

Calendrier des formations INTER en 2011

Calendrier des formations INTER en 2011 Calendrier des formations INTER en 2011 THEMES Liste des formations INTER MOTIVEZ ET DYNAMISEZ VOS EQUIPES 98 % de participants satisfaits et se sentant reconnus à la sortie de nos formations! L environnement

Plus en détail

Le guide de l assurance responsabilité

Le guide de l assurance responsabilité Le guide de l assurance responsabilité Questions, réponses et comparatifs, statistiques des plaintes et poursuites, remboursement de la quote-part et liste des primes IL VOUS est obligatoire de souscrire

Plus en détail

Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer

Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer DOCUMENT D INFORMATION POUR LES PROFESSIONNELS Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer Septembre 2009 DÉFINITION ET OBJECTIF Dès lors qu ils expriment un projet de

Plus en détail

À l écoute des personnes touchées par la SP. Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP

À l écoute des personnes touchées par la SP. Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP À l écoute des personnes touchées par la SP Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP Notre mission : «Être un chef de file dans la recherche sur le remède de la sclérose

Plus en détail

2. Les résultats et prévisions 9 Le patient, le grand gagnant 9 Un réseau plus performant 10 Témoignages 11

2. Les résultats et prévisions 9 Le patient, le grand gagnant 9 Un réseau plus performant 10 Témoignages 11 table des matières 1. L Unité de coordination clinique des services préhospitaliers d urgence (UCCSPU) 4 Mise en contexte 4 Objectifs 4 Un transport bonifié 5 La démarche d implantation 8 La démarche d

Plus en détail

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite Guide à l intention des familles AU COEUR du trouble de personnalité limite À propos du trouble de personnalité limite Ce document a été élaboré en 2001 par madame France Boucher, infirmière bachelière,

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2010 2015 DE LA MAURICIE ET DU CENTRE DU QUÉBEC

PLAN STRATÉGIQUE 2010 2015 DE LA MAURICIE ET DU CENTRE DU QUÉBEC PLAN STRATÉGIQUE 2010 2015 DE LA MAURICIE ET DU CENTRE DU QUÉBEC PLAN STRATÉGIQUE 2010-2015 DE LA MAURICIE ET DU CENTRE-DU-QUÉBEC Le présent document a été publié en quantité limitée et est disponible

Plus en détail

Assurance complémentaire santé OMS

Assurance complémentaire santé OMS Notice d information Edition 2014 Assurance complémentaire santé OMS BÉNÉFICIAIRES Le Groupement de Prévoyance et d Assurance des Fonctionnaires Internationaux (GPAFI) est une association à but non lucratif

Plus en détail

document révisé le 2008-03-05

document révisé le 2008-03-05 document révisé le 2008-03-05 Table des matières Présentation... 3 1.0 Objectifs... 4 2.0 Organisation... 5 3.0 Personnel d encadrement... 7 4.0 Modalités d accès au CRM... 8 5.0 Processus de réintégration

Plus en détail

Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux

Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de et de services sociaux Présenté le 11 novembre 2003 Principe adopté le 10 décembre

Plus en détail

SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014

SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014 1 SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014 Document d information Le 2 décembre 2014. Le Sondage national des médecins est un important projet de recherche continu qui permet de recueillir les opinions de médecins,

Plus en détail

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes. Programme d intéressement pour l implantation du rôle de l infirmière praticienne spécialisée Modalités d application 15-919-04W RÉDACTION Direction des soins infirmiers Direction générale des services

Plus en détail

À CHAQUE ÂGE SES BESOINS, À CHAQUE BUDGET SES PRIORITÉS

À CHAQUE ÂGE SES BESOINS, À CHAQUE BUDGET SES PRIORITÉS Reflexio Santé Reflexio Santé À CHAQUE ÂGE SES BESOINS, À CHAQUE BUDGET SES PRIORITÉS France Mutuelle a conçu pour vous Reflexio Santé, la mutuelle santé qui se préoccupe de vos besoins en s adaptant à

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

La réadaptation après un implant cochléaire

La réadaptation après un implant cochléaire La réadaptation après un implant cochléaire Ginette Diamond, chef en réadaptation Sophie Roy, audiologiste Colloque CRDP InterVal 2009 But de la présentation Sensibiliser les participant(e)s à un outil

Plus en détail

Télé-expertise et surveillance médicale à domicile au service de la médecine générale :

Télé-expertise et surveillance médicale à domicile au service de la médecine générale : Télé-expertise et surveillance médicale à domicile au service de la médecine générale : Docteur DARY Patrick, Cardiologue, Praticien Hospitalier Centre Hospitalier de St YRIEIX - Haute Vienne 87500 Situé

Plus en détail

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 COLLOQUE ARY BORDES Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences infirmières

Plus en détail

Planification stratégique 2012-2015

Planification stratégique 2012-2015 Planification stratégique 2012-2015 A Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides Rédaction : Données, graphiques et analyses statistiques : Révision : Nadia Poulin, conseillère cadre, Direction

Plus en détail

Tableau des garanties Contrats collectifs

Tableau des garanties Contrats collectifs Assurances santé conformes à la Convention du travail maritime, 2006 Tableau des garanties Contrats collectifs Conformité à la Convention du travail maritime (MLC) 2006 La conformité avec la Convention

Plus en détail

Programme détaillé Analyse des actions de prévention précoce en PMI

Programme détaillé Analyse des actions de prévention précoce en PMI Programme détaillé Analyse des actions de prévention précoce en PMI La formation continue du Centre d Ouverture Psychologique Et Sociale (Copes) s adresse à tous les acteurs du champ médical, psychologique,

Plus en détail

Votre bébé a besoin de soins spéciaux

Votre bébé a besoin de soins spéciaux Votre bébé a besoin de soins spéciaux Ce guide se veut un document de référence afin de favoriser une meilleure compréhension de tous les aspects entourant la venue d un enfant prématuré ou malade. Il

Plus en détail

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Prévenir - Soigner - Accompagner Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires Qui est la Mutualité Française?

Plus en détail

Partenariat patient-pair aidant-équipe soignante, un trio gagnant favorisant l espoir du rétablissement.

Partenariat patient-pair aidant-équipe soignante, un trio gagnant favorisant l espoir du rétablissement. Partenariat patient-pair aidant-équipe soignante, un trio gagnant favorisant l espoir du rétablissement. Automne 2014 MOT DE BIENVENUE ET PRÉSENTATION DES FORMATRICES Réjeanne Bouchard Guylaine Cloutier

Plus en détail

Qu est-ce qu un sarcome?

Qu est-ce qu un sarcome? Qu est-ce qu un sarcome? Qu est-ce qu une tumeur? Une tumeur est une prolifération anormale de cellules. Les tumeurs ne devraient donc pas automatiquement être associées à un cancer. Certaines tumeurs

Plus en détail

2014-94 -01 Adoption de l ordre du jour

2014-94 -01 Adoption de l ordre du jour PROCÈS-VERBAL de la quatre-vingt-quatorzième séance régulière du conseil d administration, tenue le 17 décembre 2014, à 17 h, à la salle des Augustines de l Hôpital Membres présents : Assistent : Mme Aline

Plus en détail

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines Hôpital de jour (HDJ) Permet des soins ou examens nécessitant plateau

Plus en détail

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Programme Transit Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Développé par l Association des personnes handicapées de la rive-sud

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES RELATIVES AUX ACTIVITÉS DE TÉLÉSANTÉ RUIS UL

LIGNES DIRECTRICES RELATIVES AUX ACTIVITÉS DE TÉLÉSANTÉ RUIS UL LIGNES DIRECTRICES RELATIVES AUX ACTIVITÉS DE TÉLÉSANTÉ RUIS UL Août 2013 VERSION - 3.1 Ce document a été révisé par les coordonnateurs cliniques en télésanté des centres références du RUIS UL suivant

Plus en détail

L assurance maladie qui simplifie votre séjour en Suisse!

L assurance maladie qui simplifie votre séjour en Suisse! L assurance maladie qui simplifie votre séjour en Suisse! NTS A I D ÉTU PAIR U A S FILLE AIRES I STAG NTIS E APPR Réf. : ASS.FR.NOTICE.2015 SWISS Studies L assurance maladie qui vous simplifie la vie!

Plus en détail

Politique de déplacement des bénéficiaires 2011-09-22. La présente politique inclut entre autres les deux documents suivants :

Politique de déplacement des bénéficiaires 2011-09-22. La présente politique inclut entre autres les deux documents suivants : POLITIQUE TITRE : NUMÉRO : AD 001-001 REMPLACE DOCUMENT(S) SUIVANT(S), S IL Y A LIEU : Politique de déplacement des bénéficiaires PERSONNEL VISÉ : gestionnaires personnel de soutien soins aux patients

Plus en détail

Assurance. comment l'assurance fonctionne

Assurance. comment l'assurance fonctionne Assurance comment l'assurance fonctionne pourquoi l'assurance santé est importante L'assurance santé est l'une des meilleures façons de vous protéger, vous et votre famille, au cas où vous tombez malade

Plus en détail

Programme DPC des infirmiers

Programme DPC des infirmiers Catalogue de formations de la FNFCEPPCS pour l année 2015 Programme DPC des infirmiers Le catalogue peut évoluer en cours d année ; nous vous en tiendrons informés. 1 L INFIRMIER DE CENTRE DE SANTÉ FACE

Plus en détail

MÉMOIRE PORTANT SUR LE PROJET DE LOI N O 50 :

MÉMOIRE PORTANT SUR LE PROJET DE LOI N O 50 : Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé mentale et des relations humaines Mémoire présenté à la Commission des institutions Mars 2008 La

Plus en détail

Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession

Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession Position adoptée par Conseil national de l Ordre des infirmiers le 14 septembre 2010 Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession

Plus en détail

PRÉVENTION EN FAVEUR DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT

PRÉVENTION EN FAVEUR DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT Guide Pratique Protection de l enfance PRÉVENTION EN FAVEUR DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT grandir parents respecter prévenir devoirs écouter mieux-être protéger PRÉVENTION EN FAVEUR DE L ENFANT ET DE

Plus en détail

LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER?

LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER? LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER? Résumé des trois enjeux présentés lors de l Assemblée publique du comité de lutte en santé de la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles

Plus en détail

Conférence du RQCAA. Agression et violence contre les aînés. Présenté le 22 mars 2007 Au grand public À l observatoire Vieillissement et Société

Conférence du RQCAA. Agression et violence contre les aînés. Présenté le 22 mars 2007 Au grand public À l observatoire Vieillissement et Société Conférence du RQCAA Agression et violence contre les aînés Présenté le 22 mars 2007 Au grand public À l observatoire Vieillissement et Société Plan de présentation Histoire du RQCAA Quelques réalités sur

Plus en détail

La Mutualité. Française. Rhône. dans le. Des services de soins et d accompagnement mutualistes pour une santé solidaire

La Mutualité. Française. Rhône. dans le. Des services de soins et d accompagnement mutualistes pour une santé solidaire La Mutualité Française Rhône dans le Des services de soins et d accompagnement mutualistes pour une santé solidaire Des valeurs qui font la différence Edito La Mutualité Française Responsabilité CHACUN

Plus en détail

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action Orientations gouvernementales en matière d agression sexuelle Plan d action Édition produite par : La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux Pour obtenir d autres

Plus en détail

Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches

Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches Document mis à jour en avril 2014 Table de matière 1. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 3 1.1 PRÉSENTATION DU FONDS RÉGIONAL D INVESTISSEMENT

Plus en détail

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref...

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref... Une vision d avenir Il était deux petits navires Alain Poirier, directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint février 200 En bref... Mise en contexte Une mise en contexte Quelques données

Plus en détail

Le Complément. Le nouveau journal des complémentaires. Dossiers. Novembre 2011. Année scolaire 2011-2012. Pour un développement global des jeunes

Le Complément. Le nouveau journal des complémentaires. Dossiers. Novembre 2011. Année scolaire 2011-2012. Pour un développement global des jeunes Le Complément Pour un développement global des jeunes Novembre 2011 Dossiers La collaboration école famille- communauté La santé et le bien- être L éducation à la sexualité L approche orientante L interculturalisme,

Plus en détail

DISTRIBUTION DU TRAITEMENT MEDICAMENTEUX PAR VOIE ORALE PAR L INFIRMIERE : RISQUE DE NON PRISE DU TRAITEMENT MEDICAMENTEUX PAR LE PATIENT

DISTRIBUTION DU TRAITEMENT MEDICAMENTEUX PAR VOIE ORALE PAR L INFIRMIERE : RISQUE DE NON PRISE DU TRAITEMENT MEDICAMENTEUX PAR LE PATIENT INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ASSISTANCE PUBLIQUE HOPITAUX DE PARIS ACTIVITE PROFESSIONNELLE N 8 : LE CADRE GERE LES RISQUES CONCERNANT LES PRESTATIONS, LES CONDITIONS DE TRAVAIL DES PERSONNELS,

Plus en détail

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Action sociale Nos actions dans le domaine du handicap L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Assumer au quotidien une situation de handicap est difficile pour une famille

Plus en détail

Une nouvelle ère du soin. Stratégie horizon 2018 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE TOULOUSE

Une nouvelle ère du soin. Stratégie horizon 2018 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE TOULOUSE Une nouvelle ère du soin Stratégie horizon 2018 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE TOULOUSE ÉDITO Principal acteur dans l offre de soins de la région, le Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse est

Plus en détail

PLAQUETTE D INFORMATION

PLAQUETTE D INFORMATION Mutuelle du personnel du groupe Société Générale PLAQUETTE D INFORMATION Registre National des Mutuelles N 784 410 805 Juillet 2010 Comment calculer un taux de remboursement de Mutuelle? Les remboursements

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE GESTION

RAPPORT ANNUEL DE GESTION RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2013-2014 12 juin 2014 Ensemble, pour la santé et le mieux-être au cœur de notre communauté 2 TABLE DES MATIÈRES Message des autorités... 6 Mot de la présidente et du directeur

Plus en détail