DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION UNIFAF -

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION UNIFAF -"

Transcription

1 DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION UNIFAF - 1

2 Le DIF Un droit d initiative pour tous les salariés Un droit individuel, annuel et écrit Articles L à L et D à D du Code du Travail Accord de branche n chapitre V 2

3 Définition : Articles L , L et L du code du travail - Le droit individuel à la formation est une modalité d accès à la formation qui permet aux salariés de cumuler chaque année un crédit d heures de formation à utiliser hors temps de travail, à leur initiative, après accord de l employeur sur le choix de l action de formation. - ce crédit peut être utilisé pendant le temps de travail s il y a un accord de branche ou d entreprise qui le prévoit ou suite à un accord individuel employeur/salarié en l absence de DS. 3

4 DIF/CDI/CDD La portabilité du DIF créé par la loi du 24 novembre 2009 Le DIF porté et non plus transféré Les possibilités d utilisation après rupture du contrat de travail dans certains cas Le dispositif nécessite un avis de Pôle emploi Les critères d imputabilité de l action de formation demeurent Les procédures d application 4

5 Principe du DIF En quelques mots, c est : l opportunité de conjuguer projet individuel de formation et politique de formation de l établissement Un crédit d heures acquis tous les ans : 20 h pour un salarié en CDI à temps complet (au prorata pour les temps partiels et les CDD) Plafond : 120 heures voire plus si accord d entreprise ou de branche (ex : les séniors) Une utilisation à l initiative du salarié, avec accord de l employeur sur le choix de la formation. C est un droit d initiative partagée. Une possibilité d articulation avec le plan de formation et les périodes de professionnalisation. 5

6 Droit individuel à la formation (DIF/CDI) (Article L et D du code du travail) Bénéficiaires : - Salarié CDI ayant une ancienneté minimale au moins égale à un an - Temps plein / Temps partiel 6

7 Droit individuel à la formation (DIF) (Article L code du travail) DIF/CDI Exclus - Apprentis - Contrats de professionnalisation * CDI pendant durée de professionnalisation (12 mois ou + si accord de branche) * Pendant tout le CDD - Les travailleurs handicapés des ESAT 7

8 DIF / temps de travail / conditions (salarié dont le contrat n est pas rompu) Articles 5 6 de l accord Association / Etablissement OUI OUI Existence de délégués syndicaux NON Accord d entreprise ou établissement pour DIF sur temps de travail Accord individuel pour DIF sur temps de travail (sauf cas de licenciement : voir plus loin) 8

9 Notion hors temps de travail Attention : 1. Il n y a pas actuellement de définition légale. 2. Il n y a pas actuellement de jurisprudence sur ce thème 3. Il est nécessaire de respecter des temps de repos - journalier de 11h - hebdomadaire de 35h 4. La possibilité de suivre une formation hors temps de travail n implique pas automatiquement une prise en charge par l OPCA. Certaines formations peuvent être suivies et financées à titre personnel en dehors de tout dispositif légal ou règlementaire. 9

10 Droit individuel à la formation (DIF) DIF /rémunération (Article L , L ) Hors Temps de Travail (HTT) Sur Temps de Travail (TT) tout ou - accord de branche DIF Par définition En partie si - accord d entreprise - uniquement si pas de DS, accord individuel Allocation formation Montant de la rémunération 10

11 DIF Allocation de formation (Articles L , L , L , et D ) L allocation de formation est égale à la moitié du salaire moyen horaire net. Un accord de branche peut prévoir une majoration de 10 % au moins en cas de garde d enfant. 11

12 Droit individuel à la formation (DIF) Allocation de formation N a pas le caractère de salaire Pas de charges sociales Pas de CSG ni CRDS Imposable sur le revenu (IRPP) 12

13 Paiement : Droit individuel à la formation (DIF) Allocation de formation A défaut d accord collectif interprofessionnel, de branche ou d entreprise, l allocation de formation est versée par l employeur au salarié, au plus tard à la date normale d échéance de la paie du mois suivant celui où les heures de formation ont été effectuées en dehors du temps de travail (art. D du Code du travail) Exemple : Un salarié suit une formation en dehors du temps de travail du 10 septembre au 5 octobre. Il devra percevoir son allocation formation au plus tard le 31 octobre pour les heures effectuées en septembre, et au plus tard le 30 novembre pour les réalisées en octobre 13

14 Le DIF Demande de DIF du salarié Démarche salarié/ employeur Initiative du salarié 1 2 lettre en RAR ou remise en mains propres contre décharge Réponse de l employeur 3! Défaut de réponse acceptation Maintien du crédit d heures DIF Formation en principe HTT =>Versement de l allocation de formation Possibilité de mise en œuvre sur le temps de travail sous conditions: => Sur le temps de travail = maintien du salaire 14

15 Le DIF Conditions d accès : ouverture des droits après ancienneté CDI CDD 1 an 4 mois consécutifs ou non de CDD au cours des 12 derniers mois Contrat d apprentissage et contrat de professionnalisation Crédit d heures Plafond: 120 h Salarié à temps plein: 20 heures/ an Salarié à temps partiel: prorata de 20 h 15

16 Le DIF Calcul du crédit d heures DIF Date d application du DIF: 7 mai 2004 (pour les salariés présents à cette date) Droit de 14 h pour 2004 Calcul à partir de la date d embauche Droit au prorata du temps de travail (temps plein: 20h/ an) Plafond de 120 h Ouverture des droits suite à ancienneté Calcul des droits acquis arrêtés au 31 décembre de N pour utilisation en N+1 Information annuelle et individuelle des droits au DIF Embauche Exemple: salarié en CDI, à temps plein, embauché le 1er avril 2009 Ancienneté: 1an h + 20 h + 20 h 9 mois (9x20)/12 31/12 Ouverture des droits acquis et utilisables (pour 2011: 35h) 31/12 nombre d heures DIF acquises non utilisées et utilisables en 2012 pour M. X: 55 h 16

17 Droit individuel à la formation (DIF) Exemple : DIF et temps partiel DIF et date d entrée en cours d année un salarié travaille à mi-temps (17 h 30) la durée hebdomadaire de travail dans l établissement est de 35 h date d entrée le 01/04/2012 quels droits acquis au 01/01/2013? du 01/04/2012 au 31/12/2012 = 9 mois ½ ( 20h X 9 mois ) = 7,50 h (soit 7 heures et 30 minutes) 12 mois UNIFAF - Formation interne DIF-CDI - Mars AFF/KB/CJ 17

18 Droit individuel à la formation (DIF) Calcul des droits / durée Comment calculer les droits si un salarié passe d un CDD à un CDI chez le même employeur? Si le CDD se poursuit par un CDI, le calcul des droits se fait en tenant compte de la durée du précédent CDD et du nombre d heures DIF acquis (principe de reprise de l ancienneté). 18

19 Droit individuel à la formation (DIF) DIF et suspension de contrat du travail (Article D du code du travail et V.5 3è alinéa de l accord ) Incidence des absences : En cas de congé pour maternité, maladie, adoption, présence parentale, soutien familial, congés sans solde, congé individuel de formation, etc. (quelle que soit la suspension du contrat de travail) L accord de branche est plus favorable que la loi pour le salarié 1. le crédit d heures n est pas perdu 2. le crédit d heures n est pas gelé 3. le crédit d heures augmente comme lorsqu il y a travail effectif 19

20 Droit individuel à la formation (DIF) DIF et anticipation Anticipation possible si accord de branche ou accord d entreprise Quid de la compensation en cas de rupture du contrat de travail du salarié avant acquisition effective des droits anticipés et déjà utilisés Remboursement ou non? 20

21 Droit individuel à la formation(dif) Les actions de formation relevant du DIF (Article L du code du travail) Les actions de formation définie par accord de branche, d entreprise ou collecteur interprofessionnel à défaut Actions de promotion (Article L ) Actions d acquisition, d entretien ou de perfectionnement de connaissances (Article L ) Actions de qualification (Article L ) * Enregistrées RNCP * Reconnues classification CCN de branche * CQP NOTA : Si démission ou licenciement individuel ou collectif BDC, VAE, Action de formation (Artic L et accord de branche article V.9) 21

22 DIF / action de formation LA NOTION D ACTION DE FORMATION Articles L et 2 et D du Code du Travail Objectifs déterminés (Compétences à acquérir) Programme préétabli (Notion de contenu et de durée) Moyens pédagogiques, techniques et d encadrement mis en œuvre Moyens de suivre l exécution et d en apprécier les résultats Feuilles d émargement évaluations Article R et 26 du code du travail 22

23 Droit individuel à la formation (DIF) Accord de branche (Art. V de l accord ) Le choix de la formation 1. Formations répondant aux priorités de la BASS 1-1 actions de formation prioritaires au titre du DIF à visée qualifiante : actions de formation ayant pour objet de permettre d acquérir une qualification plus élevée inscrite au RNCP actions de première qualification professionnelle inscrite au RNCP actions de formation qualifiante professionnelle d un niveau supérieur dont la certification figure sur la liste de la CPNE 1-2 autres actions de formation prioritaires au titre du DIF : actions d alphabétisation ( savoirs de base : lire, écrire, compter) actions de formation visant à l acquisition de techniques et compétences spécifiques s inscrivant dans le cadre de l activité professionnelle exercée actions de perfectionnement aux langues étrangères s inscrivant dans le cadre de l activité professionnelle exercée actions de formation visant à l acquisition du langage des signes 23

24 2. Une autre formation (Article L ) qui répond à la définition d une action de formation professionnelle qui est assurée par un organisme de formation déclaré en tant que tel auprès de la préfecture de région (numéro de déclaration d activité) Remarque : Les actions de VAE et de BDC ne sont éligibles au DIF qu en cas de licenciement (sauf pour faute lourde ),rupture conventionnelle, résiliation judiciaire, fin de CDD. Du choix du type d action dépendra le type de financement. 24

25 Le DIF Les prises en charge du DIF Frais pédagogiques Allocation de formation Frais annexes DIF non prioritaire (CDI ou CDD) BFA BFA BFA DIF CDI prioritaire BFA BFA PROFESSIONNALISATION DIF CDD prioritaire FONDS DU CIF CDD FONDS DU CIF CDD PROFESSIONNALISATION 25

26 Le DIF En cas de refus de l employeur: concernant 2 demandes de DIF, sur 2 années civiles consécutives, le salarié peut demander à Unifaf OPACIF d étudier sa demande. Si formation demandée = action prioritaire (accord de branche) Si formation demandée = action non prioritaire Accord de prise en charge et déduction des heures DIF utilisées Refus de prise en charge et maintien des heures de DIF 26

27 Droit individuel à la formation (DIF) Désaccord sur le choix (L du code du travail) Art. 5-8 de l accord Délibération N du ) Pas d obligation de motiver le refus de l employeur Si 2 refus durant 2 exercices consécutifs, c est-à-dire incluant 2 fois le 31/12 (formation de même nature, c est-à-dire mêmes objectifs et domaine de formation) ===> le salarié peut s adresser à l OPACIF pour prise en charge Si prise en charge par UNIFAF (formation prioritaire DIF), l employeur verse l allocation formation et les frais de formation (forfait = 9,15 /h) à l OPACIF. Unifaf complète les frais pédagogiques à hauteur de 11,50 / H (coût pour Unifaf = 2,35 /H) Les frais annexes, seront financés sur les fonds de la professionnalisation Le compteur DIF du salarié est diminué du nombre d heures DIF utilisé 27

28 Le DIF Les formalités à accomplir Demande de prise en charge 2 MOIS AVANT LE DEBUT DE L ACTION Demande de remboursement DE PREFERENCE AVANT LE 31/12/N ET AU PLUS TARD 6 MOIS APRES LA DATE DE FIN DE LA FORMATION Pièces à joindre: Programme de formation Attestation pour toutes actions visant l acquisition de techniques et compétences spécifiques ou actions de perfectionnement aux langues étrangères réutilisables dans l activité professionnelle Saisie en ligne via les Webservices Pièces à joindre: Attestation de présence Photocopie de la facture avec attestation de règlement En cas de règlement direct : original de la facture Contrôle a posteriori par échantillonnage à partir du 1 er janvier 2012: Conserver vos pièces justificatives! Vous devrez les communiquer à Unifaf en cas de contrôle. 28

29 DIF et consultation du CE (articles D et D Consultation du Comité d Entreprise lors de deux réunions obligatoires sur le Plan de formation : Lors de la première réunion : le bilan sur les conditions de mise en œuvre du DIF pendant les années N - 1 et N Lors de la seconde réunion : sur les conditions de mise en œuvre du DIF pour l année N

30 Droit individuel à la formation (DIF) Tableau récapitulatif de la procédure de mise en œuvre du DIF Salarié CDI 1 an ancienneté 20h/an sur 6 ans = 120 h max * Choix action formation Demande écrite à l employeur Réponse écrite de l employeur Accord Sur temps de travail Hors temps de travail Pas de réponse sous un mois Désaccord Désaccord choix formation durant 2 années consécutives Formation prise en charge par l employeur Demande écrite à UNIFAF OPACIF Maintien rémunération Allocation formation 50% net Priorité de la branche Non prioritaire Signature accord finalisé Employeur Salarié Départ du salarié * Sauf accord de branche prévoyant des dispositions plus favorables Financé par UNIFAF OPACIF Nbr d heures DIF utilisées déduites du compteur Refus Maintien du crédit DIF 30

31 DIF/CDD 31

32 DIF / CDD (Article L ème alinéa et D du code du travail) Bénéficiaires : Salarié en CDD Ancienneté 4 mois consécutifs ou non chez le même employeur (sauf les salariés en contrat de professionnalisation ou en contrat d apprentissage) 20h/an pour un temps complet : prorata temporis si temps partiel et durée du contrat Plafond : 120 h (temps partiel / temps complet) (art. L ème alinéa) 32

33 DIF/CDD - Prise en charge (délibération du CAP n du 18/12/2008) Conditions cumulatives formations «imputables» début et fin de la formation avant le terme du contrat hors temps de travail Si la formation est prioritaire : DIF (art. 5-2 et accord de branche ) - prise en charge. sur le CIF CDD (allocation et frais pédagogiques). sur la professionnalisation : transport/hébergement - gestion par le siège d Unifaf l adhérent doit cotiser - au CIF - au CIF CDD - à la professionnalisation 33

34 DIF/CDD - Prise en charge (délibération n du 18/12/2008) Si la formation est non prioritaire «DIF» - prise en charge sur BFA possible UNIFAF - Formation interne DIF-CDI - Mars AFF/KB/CJ 34

35 PORTABILITE DU DIF UNIFAF - Formation interne DIF-CDI - Mars AFF/KB/CJ 35

36 Portabilité du DIF (art. L et suivants du CT et délibération CAP n ) Définition C est la possibilité pour un salarié de conserver, dans certains cas de rupture du contrat de travail, son crédit d heures DIF acquis non utilisé au moment de la rupture du contrat de travail et de l utiliser sous certaines conditions dans un laps de temps défini. Cette utilisation peut se faire : - Soit lors de la rupture du contrat de travail (pendant la période de préavis) - Soit après la rupture du contrat de travail en tant que demandeur d emploi indemnisé, - Soit auprès d un nouvel employeur C est la monétarisation du DIF UNIFAF - Formation interne DIF-CDI - Mars AFF/KB/CJ 36

37 Cas Démission Portabilité du DIF Licenciement sauf faute lourde Résiliation judiciaire Démission reconnue légitime par Pôle Emploi et indemnisée Rupture conventionnelle Fin CDD Retraite Article L portabilité Non Oui Oui Oui Oui Oui Non UNIFAF - Formation interne DIF-CDI - Mars AFF/KB/CJ 37

38 Le DIF porté DIF porté Bénéficiaires: Salariés ou demandeurs d emploi suite à: un licenciement (hors faute lourde) une rupture conventionnelle Périodes d utilisation: Ancien employeur Salarié Pôle Emploi Demandeur d emploi indemnisé Nouvel employeur Salarié Financement du DIF Porté: montant forfaitaire 38 Nombre d heures DIF acquises et non utilisées X 9,15 Cellule d'appui- SQA Mise à jour le 28/05/2012

39 Le DIF porté Demande faite par le salarié chez l ancien employeur Nombre d heures DIF acquises et non utilisées X 9,15 Formation se déroulant : Postes de frais financés: Sur les fonds: Déroulement de l action: Démarche envers Unifaf: 39 Avant la fin du contrat Frais pédagogiques Salaires et charges du bénéficiaire de la formation Frais annexes Professionnalisation Cofinancement BFA possible Pendant le temps de travail Par l employeur (imprimé H3) Cellule d'appui- SQA Après la fin du contrat Frais pédagogiques Professionnalisation Différentiel à la charge du stagiaire Pendant la période de chômage Par l employeur (imprimé H3) Mise à jour le 28/05/2012

40 Le DIF porté Demande faite par le demandeur d emploi auprès de Pôle emploi Nombre d heures DIF acquises et non utilisées X 9,15 Poste de frais financé: Sur les fonds: Déroulement de l action: Démarche envers Unifaf: Frais pédagogiques Professionnalisation Cofinancement Pôle emploi possible Pendant la période de chômage Par le salarié (imprimé H4) 40 Cellule d'appui- SQA Mise à jour le 28/05/2012

41 Le DIF porté Demande faite par le salarié chez le nouvel employeur Nouvel employeur embauche 1 an Salarié Ouverture des nouveaux droits acquis au DIF chez le nouvel employeur 2 ans (loi) Possibilité d utilisation de son DIF porté 3 ans pour une action prioritaire (Accord de Branche ) Cumul DIF porté + DIF nouvellement acquis possible si accord de l employeur 41 Cellule d'appui- SQA Mise à jour le 28/05/2012

42 Le DIF porté Demande faite par le salarié chez le nouvel employeur Nombre d heures DIF acquises et non utilisées X 9,15 Postes de frais financés: Sur les fonds: Déroulement de l action: Démarche envers Unifaf: 42 Si accord de l employeur Frais pédagogiques Salaires et charges du bénéficiaire de la formation Allocation de formation Frais annexes Professionnalisation Cofinancement BFA possible HTT et/ ou sur temps de travail Par l employeur (imprimé H3) Cellule d'appui- SQA Si refus de l employeur Frais pédagogiques Professionnalisation HTT sans versement de l allocation de formation Par le salarié (imprimé H3) Mise à jour le 28/05/2012

43 DIF porté et étranger Question/Réponse Quid de la portabilité du DIF quand le salarié travaille à l étranger? Si le salarié travaille à l étranger (UE ou hors UE), deux cas : -Soit le nouvel employeur relève d un autre OPCA, auquel cas il prendra en charge le DIF porté, -Soit l entreprise ne relève pas du code du travail français auquel cas il ne pourra demander à son employeur étranger le bénéfice du DIF. UNIFAF - Formation interne DIF-CDI - Mars AFF/KB/CJ 43

44 Le DIF Pour aller plus loin Le site Rubriques employeurs et salariés Modèles de lettres La fiche dispositif 44 Cellule d'appui- SQA Mise à jour le 28/05/2012

45 Et le compte personnel de formation? La loi du 14/06/2013 relative à la sécurisation de l emploi créé un compte personnel de formation(cfp) prenant ainsi la suite de l ANI de janvier Cette loi précise que le gouvernement présente, avant le 1/01/2014 un rapport au Parlement sur les modalités de fonctionnement du CFP et sur les modalités de sa substitution au DIF. La fin du DIF n est pas programmée. Elle interviendra à la mise en place effective du CFP, qui n interviendra qu au 01/01/2015 au plus tôt. Tout laisse à penser que le CFP ne remplacera pas le DIF: son objet, ses modalités de mise en œuvre et sans doute son financement, diffèreront sans doute du dispositif actuel. 45

46 Et le compte personnel de formation? Les grands principes du CFP connus à ce jour Le compte est «universel» et «individuel»: toute personne (jeune sortant du système scolaire, salarié, demandeur d emploi) dispose d un CFP dès son entrée sur le marché du travail et jusqu à son départ à la retraite Le CFP est intégralement transférable Il n y a pas de monétisation des heures. Le CFP s alimente de 20h/an pour les salariés à temps plein (proratisés pour les temps partiels ou CDD) Les heures acquises et non utilisées à ce jour au titre du DIF sont réputées acquises pour le CFP L accord prévoit que les salariés pourront mobiliser le CFP pour bénéficier d un CIF. Le financement fera l objet d une concertation entre l Etat et les régions. L accord prévoit un accompagnement des salariés qui souhaitent mobiliser leur CFP sous la formation d un conseil en évolution professionnelle UNIFAF - Formation interne DIF-CDI - Mars AFF/KB/CJ 46

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI)

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) 1 Définition du CDDI un contrat de travail à durée déterminée dont le motif de recours est spécifique : favoriser le recrutement de certaines catégories

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3257 Convention collective nationale IDCC : 1601. BOURSE (3 e édition. Juin 2004) ACCORD DU 8 JUILLET 2005

Plus en détail

AVENANT DU 3 NOVEMBRE 2011

AVENANT DU 3 NOVEMBRE 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3161 Convention collective nationale IDCC : 2120. BANQUE AVENANT DU 3 NOVEMBRE 2011 À L ACCORD DU 10 JUIN 2011 RELATIF

Plus en détail

Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF

Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF Réunion d information UDAF du Gard 23 mars 2015 Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF Créée : MAJ : 24/06/2014 19/03/15 Sommaire 1 : UNIFAF 2 :

Plus en détail

Laboratoires de biologie médicale Vos formations financées par Actalians

Laboratoires de biologie médicale Vos formations financées par Actalians Laboratoires de biologie médicale Vos formations financées par Actalians Accédez au dispositif de formation de votre choix et consultez notre mode d emploi Droit individuel à la formation (DIF) Contrat

Plus en détail

Entreprises d architecture Vos formations financées par Actalians

Entreprises d architecture Vos formations financées par Actalians Entreprises d architecture Vos formations financées par Actalians Accédez au dispositif de formation de votre choix et consultez notre mode d emploi Droit individuel à la formation (DIF) Contrat de professionnalisation

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle

Réforme de la formation professionnelle MEDEF Social mars 2015 Réforme de la formation professionnelle Compétitivité Mobilité Employabilité Edito En 2030, près de 30 % de nos métiers auront évolué. Pour relever ce défi, la formation des femmes

Plus en détail

Resp employeur 30.11.09 CDOS 57 LA FORMATION PROFESSIONNELLE. Chapitre 8 de la CCNS

Resp employeur 30.11.09 CDOS 57 LA FORMATION PROFESSIONNELLE. Chapitre 8 de la CCNS LA FORMATION PROFESSIONNELLE Chapitre 8 de la CCNS PART DES COTISATIONS «FORMATION» DANS LES CHARGES PATRONALES ( STRUCTURE DE MOINS DE 10 SALARIÉS) TYPE POURCENTAGE DE LA MASSE SALARIALE Organisme Paritaire

Plus en détail

CAISSE D EPARGNE Pour toutes les actions débutant le 19/02/2015

CAISSE D EPARGNE Pour toutes les actions débutant le 19/02/2015 CAISSE D EPARGNE Pour toutes les actions débutant le 19/02/2015 1 2 Période de professionnalisation 3 Tutorat 4 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA FORMATION

OBJECTIFS DE LA FORMATION ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ ++++++++++++++++++++++ En grandes entreprises option RH OBJECTIFS DE LA FORMATION Le gestionnaire de paie doit assurer

Plus en détail

Qu en est-il des contrats complémentaires facultatifs? Sont-ils concernés par le dispositif?

Qu en est-il des contrats complémentaires facultatifs? Sont-ils concernés par le dispositif? QUESTIONS SUR L OBJET DE LA PORTABILITE La mensualisation est-elle exclue du dispositif? L obligation de maintien de salaire à la charge de l employeur n est pas concernée : en effet, il ne s agit pas

Plus en détail

Questions-réponses Réforme de la formation professionnelle Loi du 5 mars 2014

Questions-réponses Réforme de la formation professionnelle Loi du 5 mars 2014 Questions-réponses Réforme de la formation professionnelle Loi du 5 mars 2014 Table des matières LE CPF... 2 1/ CPF et DIF... 2 2/ Alimentation du compte CPF... 4 3/ Gestion du compte CPF... 6 4/ Actions

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3170 Convention collective nationale IDCC : 538. MANUTENTION FERROVIAIRE ET TRAVAUX CONNEXES (6 e édition.

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE»

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE» GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier MISSION FORMATION CONTINUE ET APPRENTISSAGE «POLE ALTERNANCE» LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Fafiec au 1 er mars 2011

Fafiec au 1 er mars 2011 Financements Fafiec au 1 er mars 2011 Les partenaires sociaux, négocient chaque année les modalités de financement de la professionnelle. Pour 2011, ils ont souhaité que la qualité des services et de l

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE SOYEZ PRO ACTIF! Anticipez et transformez cette contrainte en opportunité SALON DES ENTREPRENEURS 2015 5 février 2015 LA GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE DANS

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 La Convention collective des salariés du Particulier employeur 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 Les obligations de l employeur à l embauche du salarié S immatriculer en tant qu employeur, plusieurs

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI MÉTROPOLE JANVIER 2015 PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI POLE-EMPLOI.FR FORMER AVANT L EMBAUCHE ACTION DE FORMATION PRÉALABLE AU RECRUTEMENT (AFPR) Demandeurs d emploi inscrits auprès de Pôle emploi,

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

Actualité Sociale. 21 Mars 2013

Actualité Sociale. 21 Mars 2013 Actualité Sociale 21 Mars 2013 Actualité Sociale Binôme Jeune/Senior : le contrat de génération Les dossiers sociaux dans les «tuyaux» pour 2013 Sécurisation de l emploi Financement du régime des retraites

Plus en détail

Réunion d informations du 12 novembre 2014. La réforme de la formation professionnelle : analyse des changements apportés par la loi du 5 mars 2014

Réunion d informations du 12 novembre 2014. La réforme de la formation professionnelle : analyse des changements apportés par la loi du 5 mars 2014 Réunion d informations du 12 novembre 2014 La réforme de la formation professionnelle : analyse des changements apportés par la loi du 5 mars 2014 Rappel Les différents taux de cotisation : - Taux légal

Plus en détail

Le Bulletin de salaire

Le Bulletin de salaire Le Bulletin de salaire Mentions obligatoires : Le bulletin de salaire doit mentionner les éléments suivants : - Les coordonnés du Syndicat de copropriétaires dont dépend le salarié - Le numéro de SIRET

Plus en détail

ACCORD SUR LA CREATION D UN COMPTE EPARGNE TEMPS (CET)

ACCORD SUR LA CREATION D UN COMPTE EPARGNE TEMPS (CET) ACCORD SUR LA CREATION D UN COMPTE EPARGNE TEMPS (CET) ENTRE LES SOUSSIGNES : L'Office International de l'eau, Association loi 1901, dont le siège social est situé 21 rue de Madrid 75008 PARIS, immatriculée

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

Accord relatif à l activité de portage salarial

Accord relatif à l activité de portage salarial Accord relatif à l activité de portage salarial Préambule Le présent accord a pour finalité d organiser l activité de portage salarial. Les personnes portées sont titulaires d un contrat de travail conclu

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

GUIDE DE L EMPLOYEUR

GUIDE DE L EMPLOYEUR Unité Territoriale de Paris GUIDE DE L EMPLOYEUR Actualisé le 07 août 2013 CONTRAT UNIQUE D INSERTION(CUI) : 1. CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI (CAE) 2. CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CIE) 3. EMPLOIS

Plus en détail

Loi n 2011-893 du 28 Juillet pour le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels

Loi n 2011-893 du 28 Juillet pour le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels Loi n 2011-893 du 28 Juillet pour le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels La loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 comporte différentes mesures visant notamment à développer

Plus en détail

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013 informations sociales octobre novembre décembre 2013 Dans le cadre du mandat qu elle reçoit du FNCIP-HT, la Fédération Nationale de l Habillement informe chaque trimestre les entreprises à jour de paiement

Plus en détail

La formation professionnelle continue en 2013

La formation professionnelle continue en 2013 La formation professionnelle continue en 2013 UNIFORMATION : OPCA de l économie sociale La contribution «Formation» Les dispositifs de la formation professionnelle continue : Financement du plan de formation

Plus en détail

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014 Questions sociales Note d information n 14-15 du 6 août 2014 ALLOCATIONS CHOMAGE Effet au 01/07/2014 Références Arrêté du 25 juin 2014 portant agrément de la convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation

Plus en détail

Information AIDES AU FINANCEMENT DES FORMATIONS diagnostic immobilier, prévention des risques professionnels.

Information AIDES AU FINANCEMENT DES FORMATIONS diagnostic immobilier, prévention des risques professionnels. Information AIDES AU FINANCEMENT DES FORMATIONS diagnostic immobilier, prévention des risques professionnels. Salariés, demandeurs d emploi, professions libérales et commerçants, intérimaires, et travailleurs

Plus en détail

ACCORD DU 24 JUIN 2010

ACCORD DU 24 JUIN 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel MODERNISATION DU MARCHÉ DU TRAVAIL (Portage salarial) ACCORD DU 24 JUIN 2010 RELATIF AU PORTAGE

Plus en détail

direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 188 Janvier 2015

direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 188 Janvier 2015 Document d études direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 188 Janvier 2015 Le droit individuel à la formation : les enseignements d une étude qualitative auprès

Plus en détail

GUIDE DE LA PORTABILITE

GUIDE DE LA PORTABILITE GUIDE DE LA PORTABILITE Article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 Présentation du dispositif de Portabilité et Répercussions sur vos contrats Complémentaires Santé / Prévoyance

Plus en détail

COURTAGE D ASSURANCES

COURTAGE D ASSURANCES 2015 COURTAGE D ASSURANCES et/ou REASSURANCES CCN 3110 IDCC 2247 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 1 2 3 4 5 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE

Plus en détail

EN LIGNE. EMPLOYEUR Pôle emploi

EN LIGNE. EMPLOYEUR Pôle emploi Août 2012 GUIDE PRATIQUE Guide de SAISIE EN LIGNE de l ATTESTATION EMPLOYEUR Pôle emploi Depuis le 1 er janvier 2012 les entreprises de plus de 10 salariés doivent transmettre leur attestation employeur

Plus en détail

Le guide. juridique. www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN!

Le guide. juridique. www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! Le guide juridique www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! sommaire Contexte de l évolution de la «Loi Fillon»... 3 Comment bénéficier des avantages de la «Loi Fillon»?... La participation de

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) INDEMNISATION L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans Pour qui? Pour vous si : vous avez travaillé

Plus en détail

SALARIÉS INTÉRIMAIRES ETT DE MOINS DE 10 SALARIÉS PLAN DE FORMATION MODE D EMPLOI. v1-11/2013 - photo : gettyimages

SALARIÉS INTÉRIMAIRES ETT DE MOINS DE 10 SALARIÉS PLAN DE FORMATION MODE D EMPLOI. v1-11/2013 - photo : gettyimages Permettre aux intérimaires d acquérir des compétences et des savoir-faire transférables Favoriser l acquisition de compétences et savoir-faire complémentaires, en lien avec leur qualification ou avec l

Plus en détail

Prévoyance et complémentaire santé : les modifications de la loi relative à la sécurisation de l emploi

Prévoyance et complémentaire santé : les modifications de la loi relative à la sécurisation de l emploi Prévoyance et complémentaire santé : les modifications de la loi relative à la sécurisation de l emploi SYNTHESE D EXPERTS Juillet 2013 SOMMAIRE 1 Généralisation de la couverture complémentaire santé...

Plus en détail

Juin. Modernisation du Marché du Travail

Juin. Modernisation du Marché du Travail Juin Modernisation du Marché du Travail 2008 les fiches argumentaires du medef Les dispositions de l accord national interprofessionnel du 11 janvier 2008, dont la mise en œuvre requiert un support législatif,

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie U.M.I.H.

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie U.M.I.H. Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie U.M.I.H. 34 GUIDE PRATIQUE MISE EN PLACE D UN REGIME DU FRAIS DE SANTE DANS LA BRANCHE DES HCR A

Plus en détail

ACCORD DU 24 MAI 2011

ACCORD DU 24 MAI 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3085 Convention collective nationale IDCC : 16. TRANSPORTS ROUTIERS ET ACTIVITÉS AUXILIAIRES DU TRANSPORT ACCORD DU 24

Plus en détail

Projet d accord national interprofessionnel sur la sécurisation de l emploi

Projet d accord national interprofessionnel sur la sécurisation de l emploi Projet d accord national interprofessionnel sur la sécurisation de l emploi Préambule Les salariés comme les chefs d entreprises de France sont, comme leurs homologues européens, confrontés à des bouleversements

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d employeur, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la base de calcul des cotisations

Plus en détail

SÉCURISATION DE L EMPLOI

SÉCURISATION DE L EMPLOI Accompagner les dirigeants de l ess dans la gestion des ressources humaines DOSSIER JURIDIQUE SÉCURISATION DE L EMPLOI Réalisé par : La Loi sur la sécurisation de l emploi La loi de sécurisation de l emploi

Plus en détail

Tableau comparatif 2013 Contrat d apprentissage / Contrat de professionnalisation

Tableau comparatif 2013 Contrat d apprentissage / Contrat de professionnalisation Tableau comparatif 2013 Contrat d apprentissage / Contrat de professionnalisation Direction des Formalités et de la Collecte de la Taxe d apprentissage Tableau comparatif contrat d apprentissage / contrat

Plus en détail

Salarié. Sécurisez votre parcours professionnel

Salarié. Sécurisez votre parcours professionnel ! Salarié Senior (ou pas) Sécurisez votre parcours professionnel SOMMAIRE Introduction... p 3 Vous souhaitez faire le point sur votre carrière... p 4 Entretien de 2nde partie de carrière... p 5 Bilan de

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

FORMATION EN ALTERNANCE

FORMATION EN ALTERNANCE FORMATION EN ALTERNANCE BACHELOR BUSINESS «Marketing Relationnel» Diplôme visé par l Etat au BO n 30 du 23 Aout 2012 - Titre RNCP Niveau II 2013/2014 Groupe Sup de Co La Rochelle N d agrément : 54170112617

Plus en détail

A Absence lors de la journée de solidarité... 3

A Absence lors de la journée de solidarité... 3 Partie 1 - L actualité 2011.... 1 A Absence lors de la journée de solidarité... 3 Absence pour maladie sans justification... 9 Absences répétées pour maladie et évolution professionnelle.... 10 Accident

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Achats Internationaux & Supply Chain" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 14 Avril 2012 2 2013 / 2014 Groupe

Plus en détail

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Un appui au recrutement de vos futurs salariés intérimaires La Préparation L essentiel de la POEC A la différence de la POE Individuelle, la POE n est pas conditionnée au dépôt préalable d une offre d

Plus en détail

Guide de l apprenti. L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise

Guide de l apprenti. L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise Guide de l apprenti 2015 L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise UN CONTRAT DE TRAVAIL «Un contrat d apprentissage est un contrat de travail» «L

Plus en détail

Intervention de Sabrina DOUGADOS, avocat associé

Intervention de Sabrina DOUGADOS, avocat associé Impacts de la réforme de la formation professionnelle pour les entreprises adhérentes d OPCABAIA Quels enjeux? Quelles nouveautés introduites par les décrets d application de la loi du 5 mars 2014? Intervention

Plus en détail

les derniers salaires qui comptent

les derniers salaires qui comptent 1Ce sont les derniers salaires qui comptent Le montant de l allocation d aide au retour à l emploi est calculé sur la base du «salaire journalier de référence» établi à partir des rémunérations perçues

Plus en détail

COMPTE EPARGNE TEMPS

COMPTE EPARGNE TEMPS CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA VENDEE Maison des Communes 65, Rue Kepler B.P.239 85006 LA ROCHE-SUR-YON - CEDEX - : 02.51.44.50.60 : 02.51.37.00.66 : www.cdg85.fr : maison.des.communes@cdg85.fr

Plus en détail

La réforme de la formation professionnelle en 4 points clés

La réforme de la formation professionnelle en 4 points clés La réforme de la formation professionnelle en 4 points clés Livre blanc Avril 2014 Auteur : Aurianne COTHENET www.editions-tissot.fr Éditions Tissot Avril 2014 Page 1 sur 18 Introduction Les critiques

Plus en détail

Fédération Nationale de l Habillement MAJ : juin 2015 Service social

Fédération Nationale de l Habillement MAJ : juin 2015 Service social La portabilité de la couverture prévoyance Evolution au 1 er juin 2015 1. Qui sont les bénéficiaires de la portabilité?... 3 2. Quelle est la durée du maintien des garanties?... 3 3. A quel moment cesse

Plus en détail

Compte Personnel de Formation Guide pratique. Salariés. + métiers de l événement. + études + conseil. ingénierie + numérique

Compte Personnel de Formation Guide pratique. Salariés. + métiers de l événement. + études + conseil. ingénierie + numérique Compte Personnel de Formation Guide pratique Salariés ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement www.fafiec.fr

Plus en détail

Généralisation de la complémentaire santé à compter du 1 er janvier 2016

Généralisation de la complémentaire santé à compter du 1 er janvier 2016 REUNION AGAMY - 17 juin 2015 Généralisation de la complémentaire santé à compter du 1 er janvier 2016 Reliquet-nicolas@aviva-assurances.com N Orias : 11060723 18 rue Auguste Goust 78200 Mantes la Jolie

Plus en détail

Contrat de Professionnalisation ou Stage? Tout savoir pour bien choisir

Contrat de Professionnalisation ou Stage? Tout savoir pour bien choisir Contrat de Professionnalisation ou Stage??? Tout savoir pour bien choisir L objectif de ce livret est de répondre à vos questions en matière de contrat de professionnalisation et de stage. En effet, cette

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081 Montreuil, le 16/10/2008 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081 OBJET : Loi n 2008-596 du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du

Plus en détail

Le chapitre 12 : Le Sport Professionnel

Le chapitre 12 : Le Sport Professionnel Le chapitre 12 : Le Sport Professionnel Préambule La Convention Collective Nationale du Sport applicable depuis le 25 novembre 2006 comprend un chapitre 12 relatif au sport professionnel. Bien que sur

Plus en détail

COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF)

COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF) CLASS FORMATION Centre d Affaires 5 e Avenue 11 Allée Alain Guénant 85180 LE CHÂTEAU D OLONNE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF) Le CPF, c est quoi? Un droit universel d évolution professionnelle attaché

Plus en détail

Accord relatif à l activité de portage salarial

Accord relatif à l activité de portage salarial Accord relatif à l activité de portage salarial Préambule Le présent accord a pour finalité d organiser l activité du portage salarial et s applique aux personnes titulaires d un contrat de travail en

Plus en détail

ÉPARGNE TEMPS DÉCRET CIRCULAIRE DECRET

ÉPARGNE TEMPS DÉCRET CIRCULAIRE DECRET LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS DÉCRET N 2004-878 DU 26 AOÛT 2004 MODIFIE CIRCULAIRE DU 31 MAI 2010 SUR LA REFORME DU CET DANS LA FONCTION PUBLIQUE DECRET 2010-531 DU 21 MAI 2010 Le compte épargne temps (CET)

Plus en détail

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Boite à outils - Juridique Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations

Plus en détail

Formation en Alternance

Formation en Alternance Formation en Alternance BACHELOR BUSINESS " Banque / Assurances" 2011 / 2012 2 Groupe Sup de Co La Rochelle - N d agrément : 54170112617 - www.esc-larochelle.fr Le programme BACHELOR BUSINESS En associant,

Plus en détail

LA COMPLÉMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE : QUESTIONS - RÉPONSES

LA COMPLÉMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE : QUESTIONS - RÉPONSES LA COMPLÉMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE : QUESTIONS - RÉPONSES UFT 68, rue Cardinet 75017 PARIS SOMMAIRE I. Les obligations à l égard des entreprises... 2 À partir de quand les entreprises doivent-elles être

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Stratégie Internationale des Entreprises" 2 2013 / 2014 Groupe Sup de Co La Rochelle N d agrément : 54170112617 N SIRET 348 768 508 00015 www.esc-larochelle.fr Le programme

Plus en détail

IMMOBILIER CCN 3090 IDCC 1527 Pour toutes les actions débutant le 03/07/2014

IMMOBILIER CCN 3090 IDCC 1527 Pour toutes les actions débutant le 03/07/2014 IMMOBILIER CCN 3090 IDCC 1527 Pour toutes les actions débutant le 03/07/2014 1 1 2 Contrat de professionnalisation 3 Période de professionnalisation 4 5 Droit Individuel à la Formation ATTENTION : CES

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Management de l Environnement" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 13 octobre 2007 2 2013 / 2014 Groupe Sup

Plus en détail

CONSULTATION DU COMITÉ D ENTREPRISE ET DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL

CONSULTATION DU COMITÉ D ENTREPRISE ET DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL LES OBLIGATIONS VIS-À-VIS DU CE OU DES DP LES S SUR LES ORIENTATIONS Pour les délégués du personnel Toutes les ETT ayant atteint un effectif d au moins 11 salariés pendant 12 mois, consécutifs ou non,

Plus en détail

I ADAPTATION DU TEMPS DE TRAVAIL A LA DUREE LEGALE DE 35 HEURES. Les alinéas 6 à 9 inclus de l article 5 de l accord national sont supprimés.

I ADAPTATION DU TEMPS DE TRAVAIL A LA DUREE LEGALE DE 35 HEURES. Les alinéas 6 à 9 inclus de l article 5 de l accord national sont supprimés. ACCORD NATIONAL DU 3 MARS 2006 PORTANT AVENANT A L ACCORD NATIONAL DU 28 JUILLET 1998 MODIFIE SUR L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LA METALLURGIE, A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INGENIEURS ET CADRES

Plus en détail

L IMPACT DE LA LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI SUR LES ENTREPRISES DE

L IMPACT DE LA LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI SUR LES ENTREPRISES DE L IMPACT DE LA LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI SUR LES ENTREPRISES DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE La Loi n 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l'emploi a été publiée au Journal officiel

Plus en détail

LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013

LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013 LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013 Les changements concernant la protection sociale complémentaire Les dates clés 11 janv. 2013 : Signature de l Accord National Interprofessionnel

Plus en détail

LES THÉMATIQUES - UE 35 RENNES -10 mars 2015 LES THÉMATIQUES UE 35 RENNES - 10 MARS 2015 - LA PROTECTION SOCIALE

LES THÉMATIQUES - UE 35 RENNES -10 mars 2015 LES THÉMATIQUES UE 35 RENNES - 10 MARS 2015 - LA PROTECTION SOCIALE LES THÉMATIQUES - UE 35 RENNES -10 mars 2015 Evolution des dépenses de santé IMPORTANCE DU RESTE A CHARGE DES MENAGES ET DES ORGANISMES COMPLEMENTAIRES - Déficit persistant du régime général - Augmentation

Plus en détail

Les conséquences du décret du 9 janvier 2012 relatif au caractère collectif et obligatoire des garanties de protection sociale complémentaire

Les conséquences du décret du 9 janvier 2012 relatif au caractère collectif et obligatoire des garanties de protection sociale complémentaire Les conséquences du décret du 9 janvier 2012 relatif au caractère collectif et obligatoire des garanties de protection sociale complémentaire 0 Contributions patronales de prévoyance complémentaire et

Plus en détail

ANIMATION / Prévoyance

ANIMATION / Prévoyance ANIMATION / Prévoyance C5-012 Remplace C5-010 et C5-011 La mise en place de la complémentaire santé dans la branche Animation La loi du 14 juin 2013 de Sécurisation de l emploi a généralisé la couverture

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3255 Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES ACCORD DU

Plus en détail

LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE NOTE D INFORMATION MARS 2008 Mise à jour JUIN 2009 (Annule et remplace la précédente) LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE

Plus en détail

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information Relative au contrat collectif de prévoyance complémentaire à adhésion obligatoire souscrit par votre employeur RéUNICA Prévoyance

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

NOTE D INFORMATION COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T)

NOTE D INFORMATION COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T) NOTE D INFORMATION CV Réf. : II-6-1-14 Pôle des services 1 er avril 2011 Tel : 05 63 60 16 66 1-3 Temps de travail Mail : services@cdg81.fr COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T) Décret n 2004-878 du 26 août 2004

Plus en détail

25 MARS 2014 N 45 JANVIER FÉVRIER 2014 LES NOUVELLES DU DROIT SOCIAL EN BREF DOSSIER / LA COUVERTURE COMPLÉMENTAIRE DES FRAIS DE SANTÉ EN ENTREPRISE

25 MARS 2014 N 45 JANVIER FÉVRIER 2014 LES NOUVELLES DU DROIT SOCIAL EN BREF DOSSIER / LA COUVERTURE COMPLÉMENTAIRE DES FRAIS DE SANTÉ EN ENTREPRISE DOSSIER / LA COUVERTURE COMPLÉMENTAIRE DES FRAIS DE SANTÉ EN ENTREPRISE PAGE 2 L ACTUALITÉ DU DROIT SOCIAL COLLECTIF ET INDIVIDUEL N 45 JANVIER FÉVRIER 2014 LES NOUVELLES DU DROIT SOCIAL EN BREF Réintégration

Plus en détail

Les assistants maternels. employès par des particuliers

Les assistants maternels. employès par des particuliers Les assistants maternels employès par des particuliers Sommaire Références 1 - OBLIGATIONS GÉNÉRALES 2 2 - LE CONTRAT DE TRAVAIL 3 et 4 3 - PÉRIODE D ESSAI 4 4 - DURÉE DE L ACCUEIL 5 5 - RÉMUNÉRATION

Plus en détail

MODE D EMPLOI DE L APPRENTISSAGE

MODE D EMPLOI DE L APPRENTISSAGE ÉTUDES INTERCULTURELLES DE LANGUES APPLIQUÉES Licence Pro Rédacteur Technique Master 2 Pro Industrie de la Langue et Traduction Spécialisée Master 2 Pro de Conception Documentation Multilingue et Multimédia

Plus en détail

RH mode d emploi Ce qu il faut savoir en matière de management des Ressources Humaines (RH), les bons réflexes, et des repères juridiques

RH mode d emploi Ce qu il faut savoir en matière de management des Ressources Humaines (RH), les bons réflexes, et des repères juridiques RH mode d emploi Ce qu il faut savoir en matière de management des Ressources Humaines (RH), les bons réflexes, et des repères juridiques Document élaboré par le Pôle Systematic Paris Région, avec l appui

Plus en détail

Notice d information. Prévoyance. Convention collective nationale des Distributeurs conseils hors domicile [brochure n 3121 - IDCC 1536]

Notice d information. Prévoyance. Convention collective nationale des Distributeurs conseils hors domicile [brochure n 3121 - IDCC 1536] Prévoyance Régime inaptitude à la conduite ou au portage Notice d information Convention collective nationale des Distributeurs conseils hors domicile [brochure n 3121 - IDCC 1536] Personnel non cadre

Plus en détail

PREVOYANCE -----------------------

PREVOYANCE ----------------------- NOTICE D INFORMATION PREVOYANCE ----------------------- CONNAISSEZ VOS DROITS... Juillet 2011 Caissedeprévoyancedesagentsdelasécuritésocialeetassimilés régieparlecodedelasécuritésociale 2ter,boulevardSaintMartin75010PARIS

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Stratégie du Développement Durable" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 14 Avril 2012 2 2013 / 2014 Groupe

Plus en détail

Réunion d information sur la formation professionnelle continue

Réunion d information sur la formation professionnelle continue Réunion d information sur la formation professionnelle continue Réseau GRAINE Pays de la Loire Lundi 07 juillet 2014 06/10/14 1 Panorama des dispositifs de formation PLAN DE FORMATION PROFESSION- NALISATION

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation Le contrat de professionnalisation Objectif Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est l insertion ou le retour à l emploi des

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3073 Convention collective nationale IDCC : 86. ENTREPRISES DE LA PUBLICITÉ ET

Plus en détail

Le compte épargne temps

Le compte épargne temps Le compte épargne temps La loi n 2008 789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail procède à une profonde clarification des modalités de mise en place

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail