Construction d une lunette astronomique (5 e et 6 e année)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Construction d une lunette astronomique (5 e et 6 e année)"

Transcription

1 Construction d une lunette astronomique (5 e et 6 e année) Activités Activité 1 (60 minutes) Construction d une boîte à faisceaux lumineux Activité 2 (90 minutes) Expérience sur la réflexion lumineuse Activité 3 (90 minutes) Expérience sur la réfraction lumineuse Activité 4 (120 minutes) Construction d une lunette astronomique Description À l aide d une boîte de carton et d une lampe de poche, construire une boîte capable de projeter sur une table de 3 à 5 rayons lumineux. Ces rayons doivent être les plus clairs, les plus fins et les plus parallèles possibles. Cette boîte à faisceaux servira à étudier le comportement de la lumière. En se servant de la boîte à faisceaux construite précédemment, étudier le comportement de la lumière frappant la surface d un miroir. En se servant à nouveau de la boîte à faisceaux, étudier le comportement de la lumière traversant des lentilles. En utilisant les connaissances acquises lors des activités précédentes, construire à l aide de lentilles une lunette capable de grossir les objets. Atelier préparé et animé par Steve Masson 16 février 2004

2 Horaire de la journée 9h00-9h15 Présentation de la journée 9h15-10h00 Explication de l activité 1 Activité 1 : construction d une boîte à faisceaux lumineux Retour sur l activité 10h00-10h45 Explication de l activité 2 Activité 2 : expérience sur la réflexion lumineuse Retour sur l activité 10h45-11h00 Pause 11h00-12h00 Explication de l activité 3 Activité 3 : expérience sur la réfraction lumineuse Retour sur l activité 12h00-13h15 Dîner 13h15-14h30 Explication de l activité 4 Activité 4 : construction de la lunette astronomique Retour sur l activité 14h30-14h45 14h45-15h00 Réalisation de ces activités en classe et achat du matériel Évaluation de la journée Steve Masson Enseignant ressource en science et technologie Commission scolaire de Montréal École primaire Fernand-Seguin

3 1. Construction d une boîte à faisceaux lumineux Problème À l aide d une boîte de carton, d une lampe de poche, de ciseaux, de colle et de morceaux de carton, construire une boîte capable de projeter sur une table de 3 à 5 rayons lumineux. Ces rayons doivent être les plus clairs, les plus fins et les plus parallèles possibles. Cette boîte à faisceaux servira à étudier le comportement de la lumière dans les activités suivantes.

4 2. La réflexion lumineuse À la recherche d une loi de la réflexion lumineuse Problème Qu arrivera-t-il au rayon lumineux du schéma ci-bas? Rayon lumineux Angle 2 Angle 1 Miroir Consignes Votre réponse doit être solidement appuyée : 1) formuler une hypothèse vérifiable expérimentalement; 2) élaborer une démarche expérimentale pour vérifier votre hypothèse; 3) prendre au moins trois mesures pour vérifier votre hypothèse et présenter vos résultats dans un tableau; 4) formuler la loi de la réflexion; 5) énoncer votre solution au problème de départ.

5 1. Hypothèse (Exemples : L angle 1 est toujours le double de l angle 2. Angle 1 = Angle 2. Angle 1 > Angle 2.) 2. Démarche (Écrire les principales étapes de votre démarche. Il est conseillé de numéroter chacune des étapes.) 3. Résultats Angle 1 Angle 2 Mesure 1 (Exemple : 20 o ) (Exemple : 20 o ) Mesure 2 (Exemple : 50 o ) (Exemple : 20 o ) Mesure 3 (Exemple : 70 o ) (Exemple : 20 o ) 4. Conclusion (loi de la réflexion) (À compléter seulement à la fin, lors du retour en groupe sur les résultats.)

6 5. Réponse au problème Qu arrivera-t-il au rayon lumineux incident du schéma ci-bas? Rayon lumineux Angle 1 Miroir

7 Mesure 1

8 Mesure 2

9 Mesure 3

10 3. La réfraction et les lentilles Partie A Trouvez la longueur focale de la lentille convexe (lentille convergente). Longueur focale (en cm) :

11 Trouvez la longueur focale de la lentille concave (lentille divergente). Longueur focale (en cm) :

12 Partie B Écrivez si les lentilles suivantes sont convergentes ou divergentes. Lentille 1 Convergente ou divergente

13 4. Construction d une lunette Problème Vous devez construire un appareil permettant de grossir les objets éloignés. Contraintes Vous devez utiliser seulement deux ou trois lentilles pour construire votre lunette. Vous devez décrire ci-dessous quels types de lentilles vous avez utilisées (convergentes ou divergentes) et à quelle distance vous devez placer les lentilles pour percevoir les objets éloignés clairement. Schéma de la lunette (écrire le type de lentilles utilisées et la distance entre les lentilles)

14 Achat du matériel 1. Construction d une boîte à faisceaux lumineux 2. La réflexion lumineuse 3. La réfraction lumineuse 4. La lunette astronomique Matériel nécessaire Fournis par les élèves 1 boîte de chaussures par équipe 1 lampe de poche par équipe 1 ciseau par équipe 1 bâton de colle par équipe 1 boîte à faisceaux par équipe 1 miroir par équipe 1 rapporteur d angle par équipe 1 boîte à faisceaux lumineux par équipe Fournis par l école Morceaux de carton pour faire les fentes (idéalement carton mince et opaque comme les boîtes de chaussures) Quelques lentilles planes convergentes Quelques lentilles planes divergentes 6 lentilles divergentes et convergentes 1 tube de carton par équipe Feuilles de papier construction Lentilles convergentes et divergentes Matériel Miroirs (env. 1$ chacun) Où trouver le matériel? Fournisseurs Fischer Scientifique (Téléphone) (Télécopieur) Lentilles planes (Vendu seulement avec un ensemble de lentilles pour environ 50$, sauf chez Prolabec ( où les lentilles sont vendues individuellement pour environ 13$ chacune) Lentilles circulaires convergentes et divergentes ou Brault et Bouthillier (514) (Téléphone) (514) (Télécopieur) Choix A : Lentilles de lunettes et loupes Choix B : Emprunt d une école secondaire Choix C : Fischer Scientifique (5$ chacune)

15 Nom : Courriel : Commentaires et suggestions concernant cet atelier sur la lunette astronomique (à remettre à la fin de l atelier)

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 4 heures

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 4 heures DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Approche d'un projecteur de diapositives...2 I.Questions préliminaires...2 A.Lentille divergente...2 B.Lentille convergente et

Plus en détail

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points)

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) BAC S 2011 LIBAN http://labolycee.org EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) Les parties A et B sont indépendantes. A : Étude du fonctionnement d un spectrophotomètre

Plus en détail

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Séquence 9 Consignes de travail Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Travaillez les cours d application de physique. Travaillez les exercices

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

Université Bordeaux 1 MIS 103 OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE

Université Bordeaux 1 MIS 103 OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE Université Bordeaux 1 MIS 103 OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE Année 2006 2007 Table des matières 1 Les grands principes de l optique géométrique 1 1 Principe de Fermat............................... 1 2 Rayons lumineux.

Plus en détail

Sur le grossissement des divers appareils pour la mesure des angles par la réflexion d un faisceau lumineux sur un miroir mobile

Sur le grossissement des divers appareils pour la mesure des angles par la réflexion d un faisceau lumineux sur un miroir mobile Sur le grossissement des divers appareils pour la mesure des angles par la réflexion d un faisceau lumineux sur un miroir mobile W. Lermantoff To cite this version: W. Lermantoff. Sur le grossissement

Plus en détail

LE PROJOPHONE de Fresnel

LE PROJOPHONE de Fresnel LE PROJOPHONE de Fresnel Le principe général est assez simple : l'image de l écran est agrandie et projetée à l'aide de la lentille optique. Nous allons commencer par créer un élément dans lequel le téléphone

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE POLYCOPIE DE COURS

OPTIQUE GEOMETRIQUE POLYCOPIE DE COURS OPTIQUE GEOMETRIQUE POLYCOPIE DE COURS PR. MUSTAPHA ABARKAN EDITION 014-015 Université Sidi Mohamed Ben Abdallah de Fès - Faculté Polydisciplinaire de Taza Département Mathématiques, Physique et Informatique

Plus en détail

Chapitre 2 : étude sommaire de quelques instruments d optique 1 Grandeurs caractéristiques des instruments d optique Grossissement

Chapitre 2 : étude sommaire de quelques instruments d optique 1 Grandeurs caractéristiques des instruments d optique Grossissement Chapitre 2 : étude sommaire de quelques instruments d optique 1 Grandeurs caractéristiques des instruments d optique Grossissement Puissance Pouvoir de résolution ou pouvoir séparateur Champ 2 l œil comme

Plus en détail

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. TITRE : Comment s affranchir de la limite de la diffraction en microscopie optique?

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. TITRE : Comment s affranchir de la limite de la diffraction en microscopie optique? ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D TITRE : Comment s affranchir de la limite de la diffraction en microscopie optique? Temps de préparation :...2 h 15 minutes Temps de présentation devant le jury

Plus en détail

La spectrophotométrie

La spectrophotométrie Chapitre 2 Document de cours La spectrophotométrie 1 Comment interpréter la couleur d une solution? 1.1 Décomposition de la lumière blanche En 1666, Isaac Newton réalise une expérience cruciale sur la

Plus en détail

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes).

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes). SUJET DE CONCOURS Sujet Exploitation d une documentation scientifique sur le thème de l énergie 2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D,

Plus en détail

QUELQUES ACTIVITES RELATIVES A LA PARTIE A Propagation d une onde ; onde progressive. Comment installer le format de compression divx?

QUELQUES ACTIVITES RELATIVES A LA PARTIE A Propagation d une onde ; onde progressive. Comment installer le format de compression divx? Lycée Bi h t QUELQUES ACTIVITES RELATIVES A LA PARTIE A Propagation d une onde ; onde progressive Il semble nécessaire d utiliser des fichiers images, de grande taille généralement, aussi, nous proposons

Plus en détail

Bleu comme un Schtroumpf Démarche d investigation

Bleu comme un Schtroumpf Démarche d investigation TP Bleu comme un Schtroumpf Démarche d investigation Règles de sécurité Blouse, lunettes de protection, pas de lentilles de contact, cheveux longs attachés. Toutes les solutions aqueuses seront jetées

Plus en détail

Muret Laurentien MC. Classique et Versatile

Muret Laurentien MC. Classique et Versatile Muret Laurentien MC Classique et Versatile Le muret Laurentien par son look classique s agence à toutes nos gammes de pavé. Qualités et caractéristiques Intégration particulièrement harmonieuse du muret

Plus en détail

PHYSIQUE-CHIMIE. Partie I - Spectrophotomètre à réseau

PHYSIQUE-CHIMIE. Partie I - Spectrophotomètre à réseau PHYSIQUE-CHIMIE L absorption des radiations lumineuses par la matière dans le domaine s étendant du proche ultraviolet au très proche infrarouge a beaucoup d applications en analyse chimique quantitative

Plus en détail

1 Grand sac d'école (minimum 10" x 14") (suggestion : un sac solide et imperméable) 1 Couvre-tout (sarrau) à manches longues

1 Grand sac d'école (minimum 10 x 14) (suggestion : un sac solide et imperméable) 1 Couvre-tout (sarrau) à manches longues 2014-2015 ÉCOLE NOTRE-DAME-DE-FATIMA PRÉSCOLAIRE MATERNELLE LISTE DES ARTICLES SCOLAIRES À PROCURER À VOTRE ENFANT. Les items suivants devront être tels que demandés, y compris les couleurs pour les cahiers

Plus en détail

Comment créer votre propre lampes LED

Comment créer votre propre lampes LED Comment créer votre propre lampes LED Intro Un tutorial pour faire fabriqué des ampoules LED comme à l usine. Après de nombreuses tentatives pour faire toutes sortes de conversions LED, j ai enfin trouvé

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

"La collimation est la première cause de mauvaises images dans les instruments amateurs" Walter Scott Houston

La collimation est la première cause de mauvaises images dans les instruments amateurs Walter Scott Houston "La collimation est la première cause de mauvaises images dans les instruments amateurs" Walter Scott Houston F.Defrenne Juin 2009 Qu est-ce que la collimation en fait? «Newton»? Mais mon télescope est

Plus en détail

PHYSIQUE Discipline fondamentale

PHYSIQUE Discipline fondamentale Examen suisse de maturité Directives 2003-2006 DS.11 Physique DF PHYSIQUE Discipline fondamentale Par l'étude de la physique en discipline fondamentale, le candidat comprend des phénomènes naturels et

Plus en détail

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide I Rappels : Référentiel : Le mouvement d un corps est décris par rapport à un corps de référence et dépend du choix de ce corps. Ce corps de référence

Plus en détail

Comment voit-on les objets qui nous entourent? À la découverte de la lumière. Cécile de Hosson, avec la collaboration de Véronique Delaye

Comment voit-on les objets qui nous entourent? À la découverte de la lumière. Cécile de Hosson, avec la collaboration de Véronique Delaye CCOLLEGE YCLE 3 CCYCLE 3 OLLEGE Comment voit-on les objets qui nous entourent? À la découverte de la lumière Cécile de Hosson, avec la collaboration de Véronique Delaye Éditions Le Pommier, 2009 Objectifs

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 L électricité.

LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 L électricité. LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 v L électricité. L électricité cycle 3 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 v L'électricité. PROGRESSION GENERALE Séance n 1

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 8 (b) Un entretien d embauche autour de l eau de Dakin Type d'activité Activité expérimentale avec démarche d investigation Dans cette version, l élève est

Plus en détail

Lampes MASTER LED & Novallures Septembre 2011

Lampes MASTER LED & Novallures Septembre 2011 Lampes MASTER LED & Novallures Septembre 2011 GU5.3 GU10 GU4 E27 B22 Aujourd hui, MASTER LEDlamps c est: La gamme la plus large du marché. Le plus large choix de culots et de formes disponibles sur le

Plus en détail

EP 2 290 703 A1 (19) (11) EP 2 290 703 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 02.03.2011 Bulletin 2011/09

EP 2 290 703 A1 (19) (11) EP 2 290 703 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 02.03.2011 Bulletin 2011/09 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 2 290 703 A1 (43) Date de publication: 02.03.2011 Bulletin 2011/09 (1) Int Cl.: H01L 31/02 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 008786. (22) Date de dépôt: 24.08.20

Plus en détail

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE Un microscope confocal est un système pour lequel l'illumination et la détection sont limités à un même volume de taille réduite (1). L'image confocale (ou coupe optique)

Plus en détail

Tombez en amour avec Charlie Brown et les

Tombez en amour avec Charlie Brown et les Tombez en amour avec Charlie Brown et les! Chère enseignante/cher enseignant, Vous connaissez et aimez fort probablement déjà les personnages intemporels de la bande de Peanuts. La bande dessinée la plus

Plus en détail

CLEANassist Emballage

CLEANassist Emballage Emballage Dans la zone d emballage, il est important de vérifier exactement l état et la fonctionnalité des instruments, car ce sont les conditions fondamentales pour la réussite d une opération. Il est

Plus en détail

Logiciel SCRATCH FICHE 02

Logiciel SCRATCH FICHE 02 1. Reprise de la fiche 1: 1.1. Programme Figure : Logiciel SCRATCH FICHE 02 SANS ORDINATEUR : Dessiner à droite le dessin que donnera l'exécution de ce programme : Unité : 50 pas : Remarque : vous devez

Plus en détail

Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album.

Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album. Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album. Objectifs spécifiques : - Observation des illustrations de la 1 ère de couverture et mise en évidence de l inversion des valeurs (loup gentil et cochons méchants).

Plus en détail

Système de surveillance vidéo

Système de surveillance vidéo Conrad sur INTERNET www.conrad.fr N O T I C E Version 12/01 Entretien Pour un fonctionnement correct de votre système de surveillance vidéo, prenez note des conseils suivants : 1/ Tenez la caméra et le

Plus en détail

TD1 PROPAGATION DANS UN MILIEU PRESENTANT UN GRADIENT D'INDICE

TD1 PROPAGATION DANS UN MILIEU PRESENTANT UN GRADIENT D'INDICE TD1 PROPAGATION DANS UN MILIEU PRESENTANT UN GRADIENT D'INDICE Exercice en classe EXERCICE 1 : La fibre à gradient d indice On considère la propagation d une onde électromagnétique dans un milieu diélectrique

Plus en détail

Carnet de stage. en vue de l obtention du certificat de culture générale. Domaine socio-éducatif. Nom :... Prénom :... Classe : 3...

Carnet de stage. en vue de l obtention du certificat de culture générale. Domaine socio-éducatif. Nom :... Prénom :... Classe : 3... Ecole de culture générale Fribourg ECGF Fachmittelschule Freiburg FMSF Avenue du Moléson 17, 1700 Fribourg T +41 26 305 65 65, F +41 26 305 65 70 www.ecgffr.ch Carnet de stage en vue de l obtention du

Plus en détail

Produits CONFORT DU SENIOR ET MAD

Produits CONFORT DU SENIOR ET MAD Produits CONFORT DU SENIOR ET MAD Aide au quotidien Ecrase comprimés - Réf. 25369 Pour faciliter la prise de comprimés (médicaments, vitamines...), équipez vous de cet écrase comprimé. Produit 2 en 1:

Plus en détail

FOURNITURES POUR LA RENTREE 2014 2015

FOURNITURES POUR LA RENTREE 2014 2015 COLLEGE PRIVE SAINT-ETIENNE 1 bis rue Horizon Vert 37170 CHAMBRAY-LES-TOURS FOURNITURES POUR LA RENTREE 2014 2015 POUR TOUS LES ELEVES Rappel des horaires pour tous les élèves de la 6 à la 3 MANUELS SCOLAIRES

Plus en détail

Les interférences lumineuses

Les interférences lumineuses Les interférences lumineuses Intérêt de l étude des interférences et de la diffraction : Les interférences sont utiles pour la métrologie, la spectrométrie par transformée de Fourier (largeur de raie),

Plus en détail

Faculté de physique LICENCE SNV EXERCICES PHYSIQUE Par MS. MAALEM et A. BOUHENNA Année universitaire 2010-2011

Faculté de physique LICENCE SNV EXERCICES PHYSIQUE Par MS. MAALEM et A. BOUHENNA Année universitaire 2010-2011 Faculté de physique LICENCE SNV L1 EXERCICES DE PHYSIQUE Par Année universitaire 2010-2011 OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE: GÉNÉRALITÉS ET MIROIR PLAN Ex. n 1: Citer quelques systèmes optiques, d'usage courant. Ex.

Plus en détail

TP n 1: Initiation au laboratoire

TP n 1: Initiation au laboratoire Centre Universitaire d El-Tarf Institut des Sciences Agronomiques 3 ème année Contrôle de Qualité en Agroalimentaire TP n 1: Initiation au laboratoire Introduction L analyse de la matière vivante au laboratoire

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

LE RÔLE DE LA STATISTIQUE DANS UN PROCESSUS DE PRISE DE DÉCISION

LE RÔLE DE LA STATISTIQUE DANS UN PROCESSUS DE PRISE DE DÉCISION LE RÔLE DE LA STATISTIQUE DANS UN PROCESSUS DE PRISE DE DÉCISION Sylvie Gervais Service des enseignements généraux École de technologie supérieure (sylvie.gervais@etsmtl.ca) Le laboratoire des condensateurs

Plus en détail

Sommaire de la séquence 10

Sommaire de la séquence 10 Sommaire de la séquence 10 t Séance 1 Source primaire et objet diffusant. t Séance 2 Une condition nécessaire pour la vision. t Séance 3 La lumière est-elle toujours visible? t Séance 4 Comment se propage

Plus en détail

DOMAINES MOTEUR ET SENSORIEL

DOMAINES MOTEUR ET SENSORIEL DOMAINES MOTEUR ET SENSORIEL Page 1 sur 12 OBJECTIF GÉNÉRAL : 1. AMÉLIORER LES HABILETÉS MOTRICES GLOBALES 1.1 L élève développera des stratégies pour coordonner ses mouvements. 1. Appliquer les recommandations

Plus en détail

Interférences et applications

Interférences et applications Interférences et applications Exoplanète : 1ère image Image de la naine brune 2M1207, au centre, et de l'objet faible et froid, à gauche, qui pourrait être une planète extrasolaire Interférences Corpuscule

Plus en détail

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 4 heures

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 4 heures DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Spectrophotomètre à réseau...2 I.Loi de Beer et Lambert... 2 II.Diffraction par une, puis par deux fentes rectangulaires... 3

Plus en détail

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 MON VISAGE A LA MANIERE DE JEAN DUBUFFET OBJECTIFS - utiliser son expérience sensorielle visuelle pour produire une œuvre picturale. - réaliser une œuvre s'inspirant

Plus en détail

Mieux vivre avec votre écran

Mieux vivre avec votre écran Mieux vivre avec votre écran Ajustez le poste de travail La position la plus confortable pour la lecture de l écran et la frappe sur clavier est celle qui permet le respect des principes suivants : A.

Plus en détail

RDP : Voir ou conduire

RDP : Voir ou conduire 1S Thème : Observer RDP : Voir ou conduire DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Objectif Compétences exigibles du B.O. Initier les élèves de première S à la démarche de résolution de problème telle

Plus en détail

Comment fabriquer un miroir de télescope?

Comment fabriquer un miroir de télescope? Comment fabriquer un miroir de télescope? Origine et historique du projet: Le concours «olympiades de physique» étant consacré plus particulièrement cette année à l'astronomie, un groupe de lycéens de

Plus en détail

- MANIP 2 - APPLICATION À LA MESURE DE LA VITESSE DE LA LUMIÈRE

- MANIP 2 - APPLICATION À LA MESURE DE LA VITESSE DE LA LUMIÈRE - MANIP 2 - - COÏNCIDENCES ET MESURES DE TEMPS - APPLICATION À LA MESURE DE LA VITESSE DE LA LUMIÈRE L objectif de cette manipulation est d effectuer une mesure de la vitesse de la lumière sur une «base

Plus en détail

PROPRIÉTÉS D'UN LASER

PROPRIÉTÉS D'UN LASER PROPRIÉTÉS D'UN LASER Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : S'impliquer, être autonome. Elaborer et réaliser un protocole expérimental en toute sécurité. Compétence(s) spécifique(s)

Plus en détail

Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer

Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer BUT : Etudier les synthèses additives et soustractives Comprendre la notion de couleur des objets COMPETENCES : Rechercher et trier des informations

Plus en détail

Une plongée vers l invisible

Une plongée vers l invisible Charlie Leprince Yohann Roiron Damien Toussaint Lycée Pothier Orléans Une plongée vers l invisible Comment voir la structure de la matière SOMMAIRE REMERCIEMENTS....... LA PROBLÉMATIQUE LA DÉMARCHE SCIENTIFIQUE

Plus en détail

ANALYSE SPECTRALE. monochromateur

ANALYSE SPECTRALE. monochromateur ht ANALYSE SPECTRALE Une espèce chimique est susceptible d interagir avec un rayonnement électromagnétique. L étude de l intensité du rayonnement (absorbé ou réémis) en fonction des longueurs d ode s appelle

Plus en détail

L'ORDINATEUR ET LA VUE

L'ORDINATEUR ET LA VUE 45 L'ORDINATEUR ET LA VUE On parle beaucoup des troubles liés au travail devant écran d'ordinateur. Qu'en est-il des recherches dans ce domaine? On peut dire que les problèmes de la vision sur écran en

Plus en détail

Situations d apprentissage. Mat-2101-3

Situations d apprentissage. Mat-2101-3 Situations d apprentissage Mat-2101-3 Un vendredi au chalet (Activités 1, 2 et 3) Le taxi (Activités 1 et 2) Un entrepôt «sans dessus dessous» (Activités 1, 2, 3 et 4) France Dugal Diane Garneau Commission

Plus en détail

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F)

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) LIGNES DIRECTRICES POUR LE PARCOURS À OBSTACLES VERSION 4.1 CANADIENNE-FRANÇAISE Les activités d entraînement et d évaluation du WSP-F 4.1 peuvent se dérouler

Plus en détail

Objet : Liste de fournitures rentrée 2013

Objet : Liste de fournitures rentrée 2013 Collège de Bonifacio Objet : rentrée 2013 Chemin de Bancarello 20169 BONIFACIO - 1 Rouleau de plastique non adhésif pour couvrir les livres, 1 rouleau de ruban adhésif, une pochette d étiquettes. - Feuilles

Plus en détail

Ensemble léger de prise de photo sous UV-A Tam Photo Kit n 1 pour appareil photo compact

Ensemble léger de prise de photo sous UV-A Tam Photo Kit n 1 pour appareil photo compact Ensemble léger de prise de photo sous UV-A Tam Photo Kit n 1 pour appareil photo compact Phone +33 (0)130 808 182 - Fax. +33 (0)130 808 199 /15 rue des Frères Lumière - ZI des Ebisoires BP136-78374 PLAISIR

Plus en détail

planifier organiser gerer votre Festival du Livre

planifier organiser gerer votre Festival du Livre Listes A faire pratiques qui vous aideront A : planifier organiser gerer votre Festival du Livre ET AVOIR beaucoup de succes! soutien outils Visibilité Activités recrutement Buts Liste à faire 2 Liste

Plus en détail

Lire & écrire, ergonomie du bureau

Lire & écrire, ergonomie du bureau Epaississeur de stylo assortiment Set d aides à l écriture qui contient 9 épaississeurs et aides pour mieux tenir un stylo. Idéal pour tester quel est l'aide technique la mieux adaptée. Toutes les aides

Plus en détail

MATÉRIEL SCOLAIRE SECONDAIRE ADAPTÉ (SA-1)

MATÉRIEL SCOLAIRE SECONDAIRE ADAPTÉ (SA-1) SECONDAIRE ADAPTÉ (SA-1) 8 cahiers «Canada» Calculatrice de base * FACULTATIF Sarrau pour atelier Dictionnaire anglais-français * FACULTATIF 4 cartables 1 pouce 1 cartable 2 pouces 10 crayons à mines ou

Plus en détail

2. Indique le type de chacune de ces contraintes. a) L objet doit avoir des couleurs neutres. Contrainte humaine.

2. Indique le type de chacune de ces contraintes. a) L objet doit avoir des couleurs neutres. Contrainte humaine. ACTIVITÉS 1. Avant d entreprendre un projet technologique, il est important de prendre connaissance de son cahier des charges. Quelle est l utilité d un cahier des charges? Un cahier des charges définit

Plus en détail

Physique Chimie. Réaliser les tests de reconnaissance des ions Cl -,

Physique Chimie. Réaliser les tests de reconnaissance des ions Cl -, Document du professeur 1/5 Niveau 3 ème Physique Chimie Programme A - La chimie, science de la transformation de la matière Connaissances Capacités Exemples d'activités Comment reconnaître la présence

Plus en détail

Document d accompagnement. de la 1 re à la 8 e année. Exemples de tâches et corrigés. 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé...

Document d accompagnement. de la 1 re à la 8 e année. Exemples de tâches et corrigés. 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé... Normes de performance de la Colombie-Britannique Document d accompagnement Mathématiques de la 1 re à la 8 e année Exemples de tâches et corrigés 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé...

Plus en détail

Carré parfait et son côté

Carré parfait et son côté LE NOMBRE Carré parfait et son côté Résultat d apprentissage Description 8 e année, Le nombre, n 1 Démontrer une compréhension des carrés parfaits et des racines carrées (se limitant aux nombres entiers

Plus en détail

Chauffer l eau avec le soleil Est-ce possible? Première étape :

Chauffer l eau avec le soleil Est-ce possible? Première étape : Chauffer l eau avec le soleil Est-ce possible? Première étape : Peut-on chauffer de l eau avec le soleil? Les différents groupes ont posé un simple récipient au soleil dans la cour. Le constat de l élévation

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Construction d un cercle tangent à deux cercles donnés.

Construction d un cercle tangent à deux cercles donnés. Préparation au CAPES Strasbourg, octobre 2008 Construction d un cercle tangent à deux cercles donnés. Le problème posé : On se donne deux cercles C et C de centres O et O distincts et de rayons R et R

Plus en détail

Exercice n 1: La lampe ci-dessous comporte 2 indications: Exercice n 2: ( compléter les réponses sans espaces)

Exercice n 1: La lampe ci-dessous comporte 2 indications: Exercice n 2: ( compléter les réponses sans espaces) Exercice n 1: La lampe ci-dessous comporte 2 indications: Complétez le tableau en indiquant quelle est la grandeur indiquée et son unité: indication grandeur unité 12 V 25W Pour cela je dois appliquer

Plus en détail

DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE D ECHOGRAPHIE. Examen du Tronc Commun sous forme de QCM. Janvier 2012 14 h à 16 h

DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE D ECHOGRAPHIE. Examen du Tronc Commun sous forme de QCM. Janvier 2012 14 h à 16 h ANNEE UNIVERSITAIRE 2011-2012 DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE D ECHOGRAPHIE Examen du Tronc Commun sous forme de QCM Janvier 2012 14 h à 16 h Les modalités de contrôle se dérouleront cette année sous forme

Plus en détail

Chapitre 7 Les solutions colorées

Chapitre 7 Les solutions colorées Chapitre 7 Les solutions colorées Manuel pages 114 à 127 Choix pédagogiques. Ce chapitre a pour objectif d illustrer les points suivants du programme : - dosage de solutions colorées par étalonnage ; -

Plus en détail

2008/2009. Placage Collage Affleurage Pressage Portage Sciage

2008/2009. Placage Collage Affleurage Pressage Portage Sciage Machines et outillage pour le travail du bois 2008/2009 Catalogue agencement Placage Collage Affleurage Pressage Portage Sciage Edition 062008 Viboy - 26 rue de Verdun - Bât. 9B - 94500 Champigny sur Marne

Plus en détail

Activités de mesure de longueur avec des unités conventionnelles

Activités de mesure de longueur avec des unités conventionnelles Activités de mesure de longueur avec des unités conventionnelles Le mètre Cette activité facilite l utilisation du mètre comme instrument de mesure. Un mètre par élève et un mètre pour l enseignant ou

Plus en détail

Normes techniques d'accessibilité

Normes techniques d'accessibilité Normes techniques d'accessibilité Informations tirées du site de la CRIPH (Cellule de Recrutement et d Insertion des Personnes Handicapées) La notion d accessibilité intègre plusieurs composantes : l accès

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail

Il fait beau, mais il fait chaud!

Il fait beau, mais il fait chaud! Il fait beau, mais il fait chaud! GUIDE 1 er CYCLE DU PRIMAIRE Page 1 Remerciements Pour l expérimentation de la tâche, nous remercions les personnes suivantes : Marie- Josée Boisclair, enseignante, et

Plus en détail

Présentation d Educanet Tunisie

Présentation d Educanet Tunisie Plan de la société I. Présentation de la société Educanet Tunisie II. La plateforme web Educanet III. Les services para-pédagogiques offerts par Educanet IV.Tarif du service de la plateforme Présentation

Plus en détail

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21 HYGIENE ET SÉCURITÉ JUIN 2001 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène et de Sécurité Correspondant académique à la sécurité Tel : 02 38 79 46 64 Secrétariat

Plus en détail

ALARME DOMESTIQUE FILAIRE

ALARME DOMESTIQUE FILAIRE ALARME DOMESTIQUE FILAIRE DOSSIER RESSOURCES Académie de LYON BAC Pro Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants Page 1 sur 15 SOMMAIRE Introduction... page 3/15 Le sous-système : maquette alarme

Plus en détail

Quelqu un de précieux

Quelqu un de précieux Quelqu un de précieux Introduction Le Mandala O n désigne par ce nom des images organisées autour d un point central, généralement à l intérieur d un cercle mais qui peuvent contenir de multiples formes

Plus en détail

Indications pour une progression au CM1 et au CM2

Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Objectif 1 Construire et utiliser de nouveaux nombres, plus précis que les entiers naturels pour mesurer les grandeurs continues. Introduction : Découvrir

Plus en détail

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie?

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Nom : Groupe : Date : Verdict Chapitre 11 1 La communication graphique Pages 336 et 337 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Les dessins de fabrication. Les schémas.

Plus en détail

La recherche d'indices par fluorescence

La recherche d'indices par fluorescence La recherche d'indices par fluorescence Ces sources d éclairage à haute intensité permettent, en fluorescence, la mise en évidence d indices qui ne sont pas visibles ou peu à l oeil nu. Ex : empreintes

Plus en détail

Des ondes ultrasonores pour explorer le corps humain : l échographie

Des ondes ultrasonores pour explorer le corps humain : l échographie Seconde Thème santé Activité n 3(expérimentale) Des ondes ultrasonores pour explorer le corps humain : l échographie Connaissances Compétences - Pratiquer une démarche expérimentale pour comprendre le

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs)

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 1 Fiche professeur Niveaux et objectifs pédagogiques 5 e : introduction ou utilisation

Plus en détail

Eclairage artificiel

Eclairage artificiel Eclairage artificiel Directions de lumière Effets de la source Mise en Scène Mise en Valeur Eléments de Projet Directions de lumière La composition lumineuse d une scène suppose la maîtrise des directions

Plus en détail

Séquence 1. Physique Couleur, vision et image Chimie La réaction chimique. Sommaire

Séquence 1. Physique Couleur, vision et image Chimie La réaction chimique. Sommaire Séquence 1 Physique Couleur, vision et image Chimie La réaction chimique Sommaire 1. Physique : Couleur, vision et image Résumé Exercices 2. Chimie : La réaction chimique Résumé Exercices Séquence 1 Chapitre

Plus en détail

Technologie 9 e année (ébauche)

Technologie 9 e année (ébauche) Conseil scolaire acadien provincial École secondaire du Sommet Élaboré par M. J. Saldaña T., BPhB, BEd, MSc Année scolaire 2014 2015 Technologie 9 e année (ébauche) DESCRIPTION DU COURS Pour réussir dans

Plus en détail

Guide de procédures. Situations d urgence au Nunavik

Guide de procédures. Situations d urgence au Nunavik Guide de procédures Situations d urgence au Nunavik 3 septembre 2014 0 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 2 1. RÔLES ET RESPONSABILITÉS DES INTERVENANTS... 3 1.1 Le Directeur général ou son représentant,

Plus en détail

Les bases de l optique

Les bases de l optique Vision to Educate Les 10 pages essentielles Edition 2014 Introduction Edito Si résumer le métier d opticien dans un livret de 12 pages n est pas possible, nous avons essayé dans ce document d apporter

Plus en détail

Polissage des Miroirs d Advanced Virgo : un nouveau défi. Les solutions envisagées

Polissage des Miroirs d Advanced Virgo : un nouveau défi. Les solutions envisagées Polissage des Miroirs d Advanced Virgo : un nouveau défi Les solutions envisagées Laurent PINARD Responsable Technique Laboratoire des Matériaux Avancés - Lyon 1 Plan de l exposé Introduction Virgo, les

Plus en détail

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs!

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! Conseils généraux : Entre 25 et 60 pages (hormis références, annexes, résumé) Format d un

Plus en détail

Services partagés Canada. Communications convergentes Séance III

Services partagés Canada. Communications convergentes Séance III partagés Canada Communications convergentes Séance III Comité consultatif sur le cadre d architecture Transformation, stratégie de services et conception Le 3 juin 2013 Ordre du jour HEURE SUJET PRÉSENTATEURS

Plus en détail

SYSTÈME ARIANE Gestion des données d identification de l élève

SYSTÈME ARIANE Gestion des données d identification de l élève SYSTÈME ARIANE Gestion des données d identification de l élève SOMMAIRE DES CHANGEMENTS APPORTÉS PAR LE SYSTÈME ARIANE PAR RAPPORT AU SYSTÈME GIDE Document préliminaire 17 septembre 2004 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Mon carnet d engagement communautaire

Mon carnet d engagement communautaire Programme d éducation internationale École secondaire Saint-Luc 6300, chemin de la côte Saint-Luc, Montréal, Québec, Canada Mon carnet d engagement communautaire 2013-2014 Nom : Foyer : Responsable du

Plus en détail