Rapport du comité d'experts

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport du comité d'experts"

Transcription

1 Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Centre des Etudes Arabes et de l Orient Contemporain (CEAOC) EA 1734 de l'université Paris 3 Sorbonne Nouvelle février

2 Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Centre des Etudes Arabes et de l Orient Contemporain (CEAOC) EA 1734 de l'université Paris 3 Sorbonne Nouvelle février 2008

3 Rapport du comité d'experts L'Unité de recherche : Nom de l'unité : Centre des Etudes Arabes et de l Orient Contemporain (CEAOC) Label demandé : EA N si renouvellement : 1734 Nom du directeur : Boutros HALLAQ Université ou école principale : Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle Autres établissements et organismes de rattachement : Date(s) de la visite : 11 février

4 Membres du comité d'évaluation Président : Monsieur Christian BOIX, professeur à l'université de Pau Experts : Madame Annick ALLAIGRE, professeur à l'université de Paris 8 Madame Ana Maria BINET, professeur à l'université de Bordeaux 3 Monsieur Jean FRANCO, professeur à l'université de Montpelllier 3 Monsieur Michael HOFMANN, professeur à l'université de Paderborn (Allemagne) Monsieur Pierre LORY, Professeur à l Institut Français du Proche-Orient / EHESS Expert(s) représentant des comités d évaluation des personnels (CNU, CoCNRS, CSS INSERM, représentant INRA, INRIA, IRD..) : Monsieur Fabrice MALKANI, professeur à l'université de Lyon 2 (CNU 12 e section) Monsieur Angelo COLOMBO, professeur à l'université de Besançon (CNU 14 e section) Observateurs Délégué scientifique de l'aeres : Madame Christine MAILLARD Représentant de l'université ou école, établissement principal : Madame Stéphanie LACOMBE, IR, Université de la Sorbonne Nouvelle - Paris 3 4

5 Rapport du comité d'experts 1 Présentation succincte de l'unité Effectif : Cette unité regroupe 6 membres statutaires, tous enseignants-chercheurs (3 des ses membres sont PR), plus l association complète d un 7 e relevant d une autre équipe. 3 directeurs de thèses rattachés à d autres universités et 1 PRAG s associent également à ses travaux 6 HDR, tous encadrant des thèses [3 locaux + 3 extérieurs rattachés] Nombre de thèses soutenues : 12 Durée moyenne lors des 4 dernières années : non précisée Nombre de thèses en cours : 57 ; taux d abandon : (non-inscrits au-delà de 5 ans à P3) ; nombre de thésards financés : 0 Nombre de membres bénéficiant d une PEDR : 1 Nombre de publiants : 5 (non compris le membre relevant d une autre équipe) 2 Déroulement de l'évaluation L unité a été auditionnée le 11 février au matin. Les membres de l équipe étaient présents, ainsi que des associés : 1 de Lille, 1 de Lyon, 2 de Paris, 1 de Bruxelles, et 4 doctorants. L échange a été direct et franc, le responsable et les autres intervenants ne masquant nullement les fragilités de leur équipe (petit nombre, faibles ressources). Mais ils ont aussi manifesté beaucoup d énergie voire d enthousiasme à expliquer l intérêt des champs disciplinaires étudiés dans leur cadre. 3 Analyse globale de l unité, de son évolution et de son positionnement local, régional et européen L unité est partie de l initiative d un nombre de chercheurs restreint, mais dynamiques et décidés à fournir un apport scientifique réel à leur discipline. Elle a partiellement pallié sa faible taille par l établissement de liens avec de multiples universités et établissements d enseignement supérieur : Paris IV, INALCO, ENS, Lyon II, Aix- Marseille ; à l étranger, liens avec Barcelone (CIDOB), Beyrouth (AUB), conventions avec Lecce, Naples, Algarve, Cracovie, Alep et centres de recherches. Un élément moteur de ce réseau est le EURAMAL (European Association for Modern Arabic Literature), regroupant des spécialistes dont plusieurs de renommée internationale, et dont le responsable de l unité de Paris III évaluée ici assure la présidence depuis 8 ans. L unité a de ce fait pu organiser durant les quatre dernières années deux colloques internationaux d envergure, plus un troisième avec la collaboration d EURAMAL. Il a suscité la tenue de trois tables rondes. Les membres de l unité ont participé au total à une quarantaine de colloques et tables rondes en France et à l étranger. 5

6 4 Analyse équipe par équipe et par projet Pour les 4 années à venir, l équipe prévoit des axes de recherches multiples : 1) En littérature arabe moderne, axe le plus productif et novateur, elle va poursuivre son projet le plus ambitieux : la publication d une Histoire de la littérature arabe moderne en 7 tomes, incluant 3 tomes d Anthologie de la littérature arabe moderne. Il s agit d un projet considérable et bien avancé, qui n a aucun équivalent jusqu à présent en français comme dans les langues européennes. 2) Recherches sur la représentation de la modernité dans la création littéraire, en analysant notamment, à travers les textes littéraires, l émergence de l individu, les relations entre hommes et femmes, l Autre, le religieux dans la société. Ces deux groupes s appuient sur un réseau important de collaborations en France, en Europe, dans le monde arabe. 3) Créations littéraires, littérature comparée. Cet axe présente entre autres l originalité de prendre en compte la littérature populaire arabe, très délaissée jusqu à présent. 4) Poursuite de travaux en groupes restreints déjà constitués les années précédentes, et portant sur : Les littératures arabes anciennes et médiévales (Coran, poésie andalouse) ; la sociologie du monde arabe contemporain (relations entre Etat et société civile ; entre sécularisation et identité communautaire) ; Groupe linguistique. 5 Analyse de la vie de l'unité De par sa taille restreinte, l équipe fonctionne avec des problèmes d organisation réduits. Une synergie semble s être opérée entre les représentants des différentes disciplines concernées. Les doctorants présents s intègrent à l évidence bien dans les perspectives de recherche communes qui leur sont proposées. 6 Conclusions Points forts : L équipe manifeste une ambition explicite dans ses projets scientifiques. Elle a prouvé qu elle était en mesure de les réaliser (cf. les premiers volumes concernant l histoire de la littérature arabe). On notera qu elle choisit d investir des secteurs «en déficit» dans le paysage scientifique et culturel français, afin de répondre aux besoins d un lectorat exigeant. Elle fait l effort d introduire des questionnements neufs et une méthodologie innovante, qui manquent notamment chez les chercheurs en littérature dans les pays arabes eux-mêmes. On notera également le refus des membres de l équipe se laisser enfermer dans une démarche disciplinaire ou une aire géographique exclusive, qui aboutirait à une re-création d une forme d orientalisme. Ils insistent beaucoup sur la nécessité de l interdisciplinarité. Points à améliorer : Le nombre des statutaires est faible, surtout si l on prend en compte 2 départs à la retraite proches. Les ressources financières sont également minimes et l absence de secrétariat sous quelque forme que ce soit est un frein considérable. Recommandations : Renforcer le potentiel d encadrement pour améliorer le suivi et l animation au sein du conséquent vivier de thésards inscrits. 6

7

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Centre de Recherche sur l Espagne Contemporaine (CREC) EA 2292 de l'université Paris 3 Sorbonne Nouvelle février 2008 2

Plus en détail

de l'ecole Supérieure d Electricité

de l'ecole Supérieure d Electricité Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche : Sécurité des Systèmes d Information et des Réseaux (SSIR) de l'ecole Supérieure d Electricité mars 2009 Section des Unités de recherche

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Centre de recherches sur les poétiques du XIX e siècle EA 3423 de l'université Paris 3 février 2008 Section des Unités de

Plus en détail

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : R.I.I. de l'université du Littoral

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : R.I.I. de l'université du Littoral Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche : R.I.I. de l'université du Littoral Mars 2009 Section des Unités de recherche Rapport d'évaluation Unité de recherche R.I.I. de

Plus en détail

Rapport d'évaluation. de l'université Paris 4. Unité de recherche : Civilisations et Littératures d Espagne et d Amérique (CLEA) EA 4083

Rapport d'évaluation. de l'université Paris 4. Unité de recherche : Civilisations et Littératures d Espagne et d Amérique (CLEA) EA 4083 Section des Unités de recherche Rapport d'évaluation Unité de recherche : Civilisations et Littératures d Espagne et d Amérique (CLEA) EA 4083 de l'université Paris 4 Mars 2009 Section des Unités de recherche

Plus en détail

Rapport d'évaluation. de l'université Paris 11. Unité de recherche : Centre d'étude et de recherche en droit de l'immatériel

Rapport d'évaluation. de l'université Paris 11. Unité de recherche : Centre d'étude et de recherche en droit de l'immatériel Section des Unités de recherche Rapport d'évaluation Unité de recherche : Centre d'étude et de recherche en droit de l'immatériel de l'université Paris 11 Mars 2009 Rapport d'évaluation L'Unité de recherche

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Équipe de droit international et comparé sous tutelle des établissements et organismes : Université Jean Moulin Lyon 3 Juillet 2010 Section

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Régulations de la respiration, de la circulation et de la locomotion et applications aux pathologies du développement EA

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Nutrition et inflammation intestinale de l'université de Rouen février 2008 Section des Unités de recherche Rapport du comité

Plus en détail

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : Institut Droit et Santé (IDS) de l'université de Paris 5

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : Institut Droit et Santé (IDS) de l'université de Paris 5 Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche : Institut Droit et Santé (IDS) de l'université de Paris 5 Mars 2009 Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de

Plus en détail

Rapport d'évaluation. de l'université Paris Descartes. Unité de recherche : Centre de droit des affaires et de gestion (CEDAG) - EA 1516

Rapport d'évaluation. de l'université Paris Descartes. Unité de recherche : Centre de droit des affaires et de gestion (CEDAG) - EA 1516 Section des Unités de recherche Rapport d'évaluation Unité de recherche : Centre de droit des affaires et de gestion (CEDAG) - EA 1516 de l'université Paris Descartes Mars 2009 Section des Unités de recherche

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues du monde et formation appliquée en relations internationales de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Pôle de recherche en économie et gestion, UMR 7176 de l'ecole Polytechnique mars 2008 Section des Unités de recherche Rapport

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Laboratoire de droit international privé et de droit du commerce international, EA 165 de l'université Paris 2 avril 2008

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Unité de recherche : Centre de Recherche sur les Pays Lusophones (CREPAL) EA 3421 de l'université Paris 3 Sorbonne Nouvelle février 2008 2 Section des Unités de recherche

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Centre d Etudes et de Recherches sur la Littérature Italienne Médiévale Moderne et Contemporaine (CERLIMMC) EA 3417 de l'université

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Centre de Recherche Interuniversitaire sur l Amérique Latine (CRIAL) EA 2052 de l'université Paris 3 Sorbonne Nouvelle février

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Centre d Etudes et de Recherche en Thermique Environnement et Systèmes (CERTES) EA 3481 de l'université Paris 12 février

Plus en détail

Rapport d évaluation. de l'université d Artois. Unité de recherche : Centre de Recherche en Informatique de Lens (CRIL)

Rapport d évaluation. de l'université d Artois. Unité de recherche : Centre de Recherche en Informatique de Lens (CRIL) Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche : Centre de Recherche en Informatique de Lens (CRIL) de l'université d Artois février 2009 Section des Unités de recherche Rapport

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Les Cultures de l Europe Méditerranéenne Occidentale face aux Problèmes de la Modernité (XVe-XVIIe siècles) (LECEMO) EA

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité :

Évaluation du HCERES sur l unité : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Centre - Émile DURKHEIM Science politique et sociologie comparatives CED sous tutelle des établissements et organismes : Sciences Po Bordeaux Centre

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

L INITIATION PROFESSIONNELLE DES ENSEIGNANTS DU SUPÉRIEUR

L INITIATION PROFESSIONNELLE DES ENSEIGNANTS DU SUPÉRIEUR 1 L INITIATION PROFESSIONNELLE DES ENSEIGNANTS DU SUPÉRIEUR COULON Alain Professeur de sciences de l éducation à Paris 8 Directeur du CIES Sorbonne Les Centres d Initiation à l Enseignement Supérieur (CIES)

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Centre du droit de l entreprise, EA 3397 de l'université Strasbourg 3 avril 2008 Section des Unités de recherche Rapport

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Centre d études fiscales et financières sous tutelle des établissements et organismes : Université Paul Cézanne Aix-Marseille 3 Janvier

Plus en détail

Rapport d évaluation. de l'université Paris 1. Unité de recherche : Histoire culturelle et sociale de l art (HiCSA) EA 4100

Rapport d évaluation. de l'université Paris 1. Unité de recherche : Histoire culturelle et sociale de l art (HiCSA) EA 4100 Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche : Histoire culturelle et sociale de l art (HiCSA) EA 4100 de l'université Paris 1 Mars 2009 Section des Unités de recherche Rapport

Plus en détail

de l'ecole pratique des Hautes Etudes (EPHE)

de l'ecole pratique des Hautes Etudes (EPHE) Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche : Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (GSRL) de l'ecole pratique des Hautes Etudes (EPHE) Avril 2009 Section des Unités de recherche

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Maison interuniversitaire des Sciences de l Homme-Alsace (MISHA) - UMS 2552 de l' Université Marc Bloch Strasbourg 2 janvier

Plus en détail

Evaluation de l AERES sur l unité :

Evaluation de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Evaluation de l AERES sur l unité : Centre de droit public comparé sous tutelle des établissements et organismes : Université Panthéon-Assas Janvier 2013 Section des Unités

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité : sous tutelle des établissements et organismes :

Évaluation du HCERES sur l unité : sous tutelle des établissements et organismes : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Centre Lyonnais d Histoire du Droit et de la Pensée Politique CLHDPP sous tutelle des établissements et organismes : Université Jean Moulin Lyon

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Centre d'études et de Recherches sur l'espace Germanophone (CEREG) EA 4223 de l'université Paris 3 Sorbonne Nouvelle février

Plus en détail

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs Convention entre le Réseau National des Écoles Supérieures du Professorat et de l Éducation (R-ESPÉ) et le collectif des Associations partenaires de l École de la République (CAPE) Convention de partenariat

Plus en détail

Réunion Internationale des Laboratoires et Experts des Matériaux, systèmes de construction et ouvrages

Réunion Internationale des Laboratoires et Experts des Matériaux, systèmes de construction et ouvrages Réunion Internationale des Laboratoires et Experts des Matériaux, systèmes de construction et ouvrages Mission et Objectifs de la RILEM L Origine La Réunion Internationale des Laboratoires et Experts des

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité :

Évaluation du HCERES sur l unité : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Biothérapies des Maladies Génétiques, Inflammatoires et du Cancer BMGIC sous tutelle des établissements et organismes : Université de Bordeaux Institut

Plus en détail

sous tutelle des établissements et organismes :

sous tutelle des établissements et organismes : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Centre Universitaire Rouennais d Études Juridiques CUREJ sous tutelle des établissements et organismes : Université de Rouen Campagne d évaluation

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité :

Évaluation du HCERES sur l unité : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Centre de Droit des Affaires CDA sous tutelle des établissements : Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Section des formations et des diplômes

Section des formations et des diplômes Section des formations et des diplômes Rapport d évaluation de l Ecole doctorale 359 «Mathématiques, télécommunications, informatique, signal, systèmes, électronique Matisse» Université de Rennes 1 I-

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : UMS 2553 MSH Paris Nord de l'université Paris 13 juillet 2008 Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Institut de Chimie Moléculaire de Paris-Centre : Organique, Inorganique, Biologique - FR 2769 de l'université Pierre et

Plus en détail

Rapport de l AERES sur la structure fédérative :

Rapport de l AERES sur la structure fédérative : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur la structure fédérative : Santé et Société de l'établissement : Université Grenoble 2 Août 2010 Section des Unités de recherche Rapport de l AERES

Plus en détail

de l Université Charles de Gaulle - Lille 3

de l Université Charles de Gaulle - Lille 3 Section des Unités de recherche Rapport d'évaluation Unité de recherche : Psychologie : Interactions, Temps, Emotions, Cognition (PSITEC) - EA 4072 de l Université Charles de Gaulle - Lille 3 Décembre

Plus en détail

de l'université des Antilles et de la Guyane

de l'université des Antilles et de la Guyane Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Fédération de Recherche : Centre Commun en Calcul Intensif (C3I) de l'université des Antilles et de la Guyane Juin 2009 Section des Unités de recherche

Plus en détail

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 131

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 131 Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de l'école doctorale n 131 Langue, littérature, image : civilisation et sciences humaines (domaines francophone, anglophone et d Asie orientale)

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes politiques de l Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Licence professionnelle Conseiller en produits dermocosmétiques

Licence professionnelle Conseiller en produits dermocosmétiques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Conseiller en produits dermocosmétiques Université Toulouse III- Paul Sabatier- UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Licence professionnelle Management des services sanitaires, sociaux et médico-sociaux

Licence professionnelle Management des services sanitaires, sociaux et médico-sociaux Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management des services sanitaires, sociaux et médico-sociaux Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Sélection des experts de l'aeres

Sélection des experts de l'aeres Sélection des experts de l'aeres Les missions dévolues à l AERES par le législateur requièrent l intervention de très nombreux experts, de formation, de culture et de nationalité différentes. Cette diversité

Plus en détail

Nouvelles logiques de travail à l hôpital : opportunité pour la profession infirmière?

Nouvelles logiques de travail à l hôpital : opportunité pour la profession infirmière? Nouvelles logiques de travail à l hôpital : opportunité pour la profession infirmière? Vers une synergie entre la direction du département infirmier et la direction des ressources humaines : pistes de

Plus en détail

Rapport d évaluation. de l'université de Lille 1. Fédération de recherche : Fédération de Recherche Mathématique du Nord-Pas de Calais (FR 2956)

Rapport d évaluation. de l'université de Lille 1. Fédération de recherche : Fédération de Recherche Mathématique du Nord-Pas de Calais (FR 2956) Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Fédération de recherche : Fédération de Recherche Mathématique du Nord-Pas de Calais (FR 2956) de l'université de Lille 1 janvier 2009 Section des Unités

Plus en détail

Licence bi-disciplinaire anglais scandinave

Licence bi-disciplinaire anglais scandinave Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence bi-disciplinaire anglais scandinave Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis :

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis : Avis n 2015/01-06 relatif à l accréditation de l'université Paris-VI - École polytechnique universitaire Pierre et Marie Curie (Polytech Paris-UPMC) à délivrer un titre d ingénieur diplômé Objet Dossier

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Assistant ressources humaines de l Université Lille 2 - Droit et Santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Arts du spectacle de l Université d'artois Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Section des Unités de recherche

Section des Unités de recherche Section des Unités de recherche Rapport d'évaluation Unité de recherche : Centre de Recherche Interdisciplinaire en Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines (CRILLASH) EA4095 de l'université Antilles-Guyane

Plus en détail

Réponse à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM)

Réponse à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) I. Contexte À la fin du printemps 2006, le Programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) a été remplacé

Plus en détail

Master Comptabilité et contrôle

Master Comptabilité et contrôle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Comptabilité et contrôle Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 146

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 146 Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de l'école doctorale n 146 Galilée PRES Sorbonne Paris Cité Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D - 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

de l Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles(ENSAIT)

de l Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles(ENSAIT) Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche : Laboratoire Génie des Matériaux Textile de l Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles(ENSAIT) Mars 2009 Section

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Ecole des hautes études en santé publique de Rennes (EHESP)

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Ecole des hautes études en santé publique de Rennes (EHESP) Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Ecole des hautes études en santé publique de Rennes (EHESP) 2011 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'ecole

Plus en détail

+ Une Junior-Entreprise

+ Une Junior-Entreprise Expertise financière Au sein de l Université Paris-Dauphine, Dauphine Junior Conseil s est créé un pôle d expertise en finance qui bénéficie de la reconnaissance du monde professionnel. Une Junior-Entreprise

Plus en détail

Licence Administration publique

Licence Administration publique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Administration publique Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Formation Master professionnel de Science politique Mention : Gestion des collectivités territoriales

Formation Master professionnel de Science politique Mention : Gestion des collectivités territoriales UNIVERSITE PARIS X NANTERRE Formation Master professionnel de Science politique Mention : Gestion des collectivités territoriales PRÉSENTATION Diplôme national Le master Gestion des collectivités territoriales

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Mathématiques de l Université Paris 6 - Pierre et Marie Curie Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Métrologie, qualité et sûreté industrielle de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité :

Évaluation du HCERES sur l unité : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Centre de Recherche en Traduction et Terminologie CRTT sous tutelle des établissements et organismes : Université Lumière Lyon 2 Campagne d évaluation

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES LABORATOIRES DE L UNIVERSITÉ PARIS 8 VINCENNES SAINT-DENIS. (Approuvé par le CA séance du 30 septembre 2011)

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES LABORATOIRES DE L UNIVERSITÉ PARIS 8 VINCENNES SAINT-DENIS. (Approuvé par le CA séance du 30 septembre 2011) RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES LABORATOIRES DE L UNIVERSITÉ PARIS 8 VINCENNES SAINT-DENIS (Approuvé par le CA séance du 30 septembre 2011) Vu le code de l Education et notamment ses articles L612-7 et L713-1 Vu

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Animation professionnelle et développement de projets pour l'action sociale, culturelle et socioculturelle de l

Plus en détail

TD N 4 : correction des questions, fichier à imprimer.

TD N 4 : correction des questions, fichier à imprimer. TD N 4 : correction des questions, fichier à imprimer. Chapitre 1 : SITUATION PROFESSIONNELLE Question n 1 : Toute personne dispose de la liberté de choisir son domicile et nul ne peut apporter aux droits

Plus en détail

ADMINISTRATEUR GENERAL AGENCE WALLONNE A L EXPORTATION ET AUX INVESTISSEMENTS ETRANGERS (AWEX)

ADMINISTRATEUR GENERAL AGENCE WALLONNE A L EXPORTATION ET AUX INVESTISSEMENTS ETRANGERS (AWEX) LETTRE DE MISSION ADMINISTRATEUR GENERAL AGENCE WALLONNE A L EXPORTATION ET AUX INVESTISSEMENTS ETRANGERS (AWEX) 1. DESCRIPTION DE FONCTION ET PROFIL DE COMPETENCES A. DESCRIPTION DE FONCTION A.1. Missions

Plus en détail

PROJET DE NOTE RELATIVE A L ENTRETIEN PROFESSIONNEL ANNUEL

PROJET DE NOTE RELATIVE A L ENTRETIEN PROFESSIONNEL ANNUEL PROJET DE NOTE RELATIVE A L ENTRETIEN PROFESSIONNEL ANNUEL La présente note a pour objet de préciser les modalités de mise en œuvre de l entretien professionnel annuel prévu à l article 21 de la convention

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité :

Évaluation du HCERES sur l unité : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Laboratoire Génie de Production LGP sous tutelle des établissements et organismes : École Nationale d Ingénieurs de Tarbes ENIT Campagne d évaluation

Plus en détail

Licence Langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE)

Licence Langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Université Stendhal - Grenoble 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Management de l Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ingénierie et innovation en images et réseaux de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

APPEL À PROJETS 2013. Le parrainage de proximité des enfants en difficulté.

APPEL À PROJETS 2013. Le parrainage de proximité des enfants en difficulté. APPEL À PROJETS 2013 Le parrainage de proximité des enfants en difficulté. Dotation : 375 000 sur trois ans. Date limite de réception des dossiers : 4 janvier 2013 en collaboration avec Argumentaire sur

Plus en détail

Politique sur l attribution des Bourses et Subventions de l ADEESE-UQAM

Politique sur l attribution des Bourses et Subventions de l ADEESE-UQAM Politique sur l attribution des Bourses et Subventions de l ADEESE-UQAM Politique 1 Adoptée au Conseil d administration du 6 avril 2010 Entérinée à l Assemblée générale du 7 avril 2010 Modifiée au Conseil

Plus en détail

Validation par l Ecole doctorale de 30 crédits. Validation par le laboratoire de 30 crédits

Validation par l Ecole doctorale de 30 crédits. Validation par le laboratoire de 30 crédits MAQUETTE DE LA FORMATION DOCTORALE DE L ED SHS N 473 (Offre pour 2014-2015) Le doctorat équivaut à 180 crédits dont 60 crédits pour la formation doctorale et 120 crédits pour la thèse La maquette ci-dessous

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues du monde et formation appliquée en didactique du français langue étrangère de l Institut National des Langues et Civilisations

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Islam et droit de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité :

Évaluation du HCERES sur l unité : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Amérique latine, Pays ibériques : poétiques et politiques AMÉRIBER sous tutelle des établissements et organismes : Université de Bordeaux Montaigne

Plus en détail

Sorbonne Universités. Vision et projets

Sorbonne Universités. Vision et projets Sorbonne Universités Vision et projets Qu est-ce que Sorbonne Universités? Sorbonne Universités est un PRES (pôle de recherche et d enseignement supérieur) créé en 2010. Six partenaires sont au cœur du

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Science politique de l Université Montpellier 1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des

Plus en détail

BÂTIR ENSEMBLE UN PÔLE D EXCELLENCE SCIENTIFIQUE ET MANAGÉRIAL

BÂTIR ENSEMBLE UN PÔLE D EXCELLENCE SCIENTIFIQUE ET MANAGÉRIAL Partenariat entre l Université Paul Cézanne et l École Centrale de Marseille L École Centrale de Marseille et l IAE Aix Graduate School of Management, composante de l Université Paul Cézanne, signent une

Plus en détail

Les salaires minima. La revalorisation des salaires minima

Les salaires minima. La revalorisation des salaires minima La progression des salaires des emplois autres qu artistiques prévue par la Convention collective nationale des entreprises artistiques et culturelles - CCNEAC - La progression des salaires, dans la convention

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Administration économique et sociale (AES) de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

JOINT CTF-SCF/TFC.15/4 26 octobre 2015. Réunion conjointe des Comités du CTF et du SCF Washington (États-Unis) Lundi 9 novembre 2015

JOINT CTF-SCF/TFC.15/4 26 octobre 2015. Réunion conjointe des Comités du CTF et du SCF Washington (États-Unis) Lundi 9 novembre 2015 Réunion conjointe des Comités du CTF et du SCF Washington (États-Unis) Lundi 9 novembre 2015 JOINT CTF-SCF/TFC.15/4 26 octobre 2015 Point 4 de l ordre du jour PROPOSITION CONCERNANT L AVENIR DU FORUM DE

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Logistique et commercialisation des boissons (Distech 1) de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Philosophie Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences sanitaires et sociales de l Université Paul Valéry Montpellier 3 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Fondation Objectif Grandes Ecoles Proposition de Partenariat

Fondation Objectif Grandes Ecoles Proposition de Partenariat Fondation Objectif Grandes Ecoles Proposition de Partenariat I Notre organisme a) Les Statuts juridiques La Fondation Objectif Grandes Ecoles ne dispose pas de statuts propres puisqu elle est sous égide

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Assistant ressources humaines de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Enquête sur les ressources propres des universités - Point d étape

Enquête sur les ressources propres des universités - Point d étape Enquête sur les ressources propres des universités - Point d étape KPMG S.A. 18 Juin 2008 1 Contexte de mise en œuvre de l enquête Les universités diversifient leurs ressources depuis fort longtemps :

Plus en détail

Formations et diplômes. Master Psychologie

Formations et diplômes. Master Psychologie Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Psychologie Centre universitaire Jean-François Champollion CUFR, Université Toulouse II - Jean Jaurès - UT2J (déposant) Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL?

Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL? Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL? Introduction Les bases de données NoSQL sont devenues un sujet très à la mode dans le milieu du développement web. Il n est pas rare de tomber sur

Plus en détail

COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT

COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT PROFESSIONNELLES ET PROFESSIONNELS DE RECHERCHE DE L UNIVERSITÉ LAVAL Règles de fonctionnement Le fonds de perfectionnement a pour objectif de favoriser le perfectionnement des

Plus en détail

ENTREPRENEURIAT SOCIAL ÉTUDIANT. Comprendre ce qui distingue ces étudiants qui s investissent pour le bien de la communauté

ENTREPRENEURIAT SOCIAL ÉTUDIANT. Comprendre ce qui distingue ces étudiants qui s investissent pour le bien de la communauté ENTREPRENEURIAT SOCIAL ÉTUDIANT Comprendre ce qui distingue ces étudiants qui s investissent pour le bien de la communauté Étude Enactus / AssessFirst - Mai 2015 QUELLES COMPÉTENCES DÉVELOPPENT LES ÉTUDIANTS

Plus en détail

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Journée contributive n 1 : Croissance, innovation, disruption Junior ESSEC 28/11/2014

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Journée contributive n 1 : Croissance, innovation, disruption Junior ESSEC 28/11/2014 JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 1ère journée Compte-rendu de l atelier 6 : Nouveaux clusters numériques Journée contributive n 1 : Croissance, innovation,

Plus en détail

La transparence pour les GAEC : reconnaître l activité des femmes et des hommes derrière chaque exploitation

La transparence pour les GAEC : reconnaître l activité des femmes et des hommes derrière chaque exploitation La transparence pour les GAEC : reconnaître l activité des femmes et des hommes derrière chaque exploitation Résumé Les textes européens pour la PAC reconnaissent désormais clairement le principe de transparence

Plus en détail

Une fonction ressources humaines performante?*

Une fonction ressources humaines performante?* Une fonction ressources humaines performante?* Depuis quelques années, les services du personnel ont pour la plupart été rebaptisés en départements Ressources humaines, sous l influence des tendances observées

Plus en détail

STAGE D OBSERVATION CLASSE DE 3 : DÉCOUVERTE DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES GUIDE : ACCUEILLIR UN JEUNE STAGIAIRE, MODE D EMPLOI

STAGE D OBSERVATION CLASSE DE 3 : DÉCOUVERTE DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES GUIDE : ACCUEILLIR UN JEUNE STAGIAIRE, MODE D EMPLOI STAGE D OBSERVATION CLASSE DE 3 : DÉCOUVERTE DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES GUIDE : ACCUEILLIR UN JEUNE STAGIAIRE, MODE D EMPLOI Introduction L Association Nationale des Industries Alimentaires (ANIA) s associe

Plus en détail