Loi de Finances pour 2014 / 3 ème Loi de Finances Rectificative pour 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Loi de Finances pour 2014 / 3 ème Loi de Finances Rectificative pour 2013"

Transcription

1 Missions comptables Audit légal Audit Contractuel Missions juridiques et fiscales Missions sociales Expertise et conseil de gestion Conseil en organisation Certification ISO Informatique Formation Loi de Finances pour 2014 / 3 ème Loi de Finances Rectificative pour janvier

2 2 Impôts, déficit, dette : Chiffres et Prévisions au 01/10/2013

3 I. FISCALITÉ DES PARTICULIERS 3

4 SOMMAIRE Impôt sur le revenu Traitements et salaires (Prévoyance, majoration retraite ) Assurance-vie PEA et PEA «PME-ETI» Monuments historiques - Crédit d impôt : travaux habitation principale -Investissements Forestiers Plus-values sur valeurs mobilières : nouvelle réforme Plus-values immobilières résidents et non-résidents Plus-values sur biens meubles ISF Droits d enregistrement Exit Tax 4

5 5 Impôt sur le Revenu

6 Loi de finances pour 2014 Revalorisation des tranches d'imposition Ø Revalorisation des limites de l'ensemble des tranches du barème de l'impôt applicable aux revenus de 2013 de 0,8%. Fraction du revenu imposable (une part) Taux N'excédant pas % De à ,50% De à % De à % De à % Supérieure à % 6

7 Loi de finances pour 2014 Seuils et limites revalorisés Revalorisation des limites et seuils indexés sur le barème : +0,8% pour les divers seuils et limites traditionnellement indexés sur le barème (limite d'exonération d'impôt sur le revenu; abattement en faveur des personnes âgées ou invalides ( )). + 4% pour certains abattements. 7

8 Loi de finances pour 2014 Plafonnement des effets du quotient familial Réduction de l'avantage maximal en impôt attaché à certain(e)s demi-parts ou quarts de parts additionnelles. Plafonnement général : Abaissement du plafond du quotient familial de à euros pour chaque demi-part. Plafonnements spécifiques : " Célibataires, divorcés ou séparés vivant seuls et ayant au moins un enfant à charge. " Personnes seules ayant élevé un ou plusieurs enfants (pendant au moins 5 ans). " Invalides et anciens combattants. " Veufs et chargés de famille. 8

9 Loi de finances pour 2014 Décote en faveur des foyers fiscaux modestes Ø Revalorisation de 5 % (au lieu de 0,8 %) du montant de la décote (montant de 508 ). 9

10 Loi de finances rectificative pour 2013 Déclaration d'ensemble des revenus : dispense de justificatifs Ø Allégement des obligations déclaratives des contribuables : dispense de production de certaines pièces justificatives. 10

11 Traitements et salaires Cotisations de prévoyance complémentaire Majoration de retraite ou de pension pour charges de famille 11

12 Loi de finances pour 2014 Cotisations de prévoyance et mutuelle complémentaires Ø Assujettissement, dès le 1 er janvier 2013, à l'impôt sur le revenu des cotisations patronales relatives aux contrats de Complémentaire santé collectifs et obligatoires. Ø Parallèlement, abaissement du plafond de déduction des cotisations patronales et salariales couvrant les risques suivants : incapacité de travail, invalidité et décès. 12

13 Loi de finances pour 2014 Majoration de retraite ou de pension pour charges de famille Ø Assujettissement dès 2013 à l impôt sur le revenu des majorations de pension ou de retraite pour les attributaires ayant élevé trois enfants ou plus. 13

14 14 Assurance-vie

15 Loi de finances rectificative pour 2013 Assurance-vie Ø Prélèvement sur les capitaux décès: Relèvement de 25 % à 31,25 % du taux d'imposition du prélèvement sur les capitaux décès prévu pour les contrats les plus importants. Et abaissement de à du seuil d'application de ce taux pour les contrats dénoués par décès intervenus à compter du 1 er juillet

16 Loi de finances rectificative pour 2013 Assurance-vie Création de deux nouveaux contrats accompagnés de mesures fiscales incitatives : Ø Le contrat euro-croissance Ø Le contrat vie-génération 16

17 Loi de finances rectificative pour 2013 Déclaration des contrats d'assurance-vie Ø À partir du 1 er janvier 2016, instauration d une nouvelle obligation déclarative à la charge des sociétés d'assurance. 17

18 18 PEA et PEA «PME-ETI»

19 Loi de finances pour 2014 PEA «classique» Ø À compter du 1 er janvier 2014, relèvement du plafond du PEA «classique» à

20 Loi de finances pour 2014 Création du PEA «PME-ETI» Ø Création d un nouveau PEA à compter du 1 er janvier Ø Le plafond des versements est fixé à Ø Ce PEA est cumulable avec le PEA «classique». Deux catégories de titres peuvent figurer sur le PEA «PME-ETI» : les actions et parts émises par des ETI européennes (entreprise qui, d'une part, occupe moins de personnes et qui, d'autre part, a un chiffre d'affaires annuel n'excédant pas M ou un total de bilan n'excédant pas M ) les parts ou actions d'opcvm. 20

21 Loi de finances rectificative pour 2013 PEA : exclusion de certains titres Interdiction à compter du 1 er janvier 2014 de placer sur un PEA : Ø les actions de préférence mentionnées à l'article L du Code de commerce, Ø les droits ou bons de souscription ou d'attribution d'actions. 21

22 Monuments historiques Crédit d impôt : travaux habitation principale - Investissements forestiers 22

23 Loi de finances pour 2014 Monuments historiques La loi de finances pour 2014 exclut du dispositif les immeubles ayant fait l'objet d'un agrément ministériel après le 1 er janvier

24 Loi de finances pour 2014 Dépenses en faveur de la qualité environnementale de l'habitation principale Ø Réforme du crédit d'impôt sur le revenu applicable aux dépenses supportées pour l'amélioration de la qualité environnementale du logement (pour les dépenses engagées à compter du 1 er janvier 2014). Ø Recentrage du dispositif sur l'isolation thermique et sur les rénovations lourdes, réalisées dans le cadre d'un bouquet de travaux. Ø Simplification des modalités de calcul de l'avantage : entrée en vigueur de deux nouveaux taux (15 et 25 %). 24

25 Loi de finances rectificative pour 2013 Investissements forestiers Rénovation du dispositif sur plusieurs aspects afin de renforcer la lutte contre le morcellement des parcelles. 25

26 Plus-values sur valeurs mobilières 26

27 Loi de finances pour Plus-values sur valeurs mobilières Réforme du régime fiscal : Maintien du principe de l imposition de la plus-value au barème progressif et instauration de deux abattements particuliers : Général Abattement Majoré Durée de détention 2 à 8 ans 1 à 4 ans Taux 50% 50% Durée de détention Après 8 ans Entre 4 ans et 8 ans Taux 65% 65% Durée de détention Après 8 ans Taux 85%

28 Loi de finances pour 2014 Schéma des plus-values sur valeurs mobilières 28

29 Loi de finances pour 2014 Tableau récapitulatif des plus-values sur valeurs mobilières 29 Hors contribution sur les hauts revenus (3%/4%)

30 30 Plus-values immobilières

31 Loi de finances pour 2014 Plus-values immobilières Réforme des plus-values immobilières : Application depuis le 1 er septembre 2013 des abattements suivants : Paliers d abattement Impôt de plus-value Prélèvements sociaux 6 % pour chaque année de 1,65% pour chaque année détention au-delà de la de détention de la 6ème à cinquième la 21ème 4 % pour la 22ème année 1,6% pour la 22ème année 9% de la 23ème à la 30ème année Ø Création d un abattement exceptionnel de 25 % (du 01/09/2013 au 31/08/014) aux cessions d immeubles ou de droits s y rapportant autres que les terrains à bâtir. Ø Poursuite de l application de la surtaxe sur les plus-values d un montant supérieur à

32 Loi de finances pour 2014 Plus-values immobilières Durée de déten*on de l'immeuble Impôt sur le revenu Prélèvements sociaux 19% 15,50% Moins de 6 ans Pas d'aba(ement Pas d'aba(ement Entre 6 et 7 ans 6% 1,65% Entre 7 et 8 ans 12% 3,30% Entre 8 et 9 ans 18% 4,95% Entre 9 et 10 ans 24% 6,60% Entre 10 et 11 ans 30% 8,25% Entre 11 et 12 ans 36% 9,90% Entre 12 et 13 ans 42% 11,55% Entre 13 et 14 ans 48% 13,20% Entre 14 et 15 ans 54% 14,85% Entre 15 et 16 ans 60% 16,50% Entre 16 et 17 ans 66% 18,15% Entre 17 et 18 ans 72% 19,80% Entre 18 et 19 ans 78% 21,45% Entre 19 et 20 ans 84% 23,10% Entre 20 et 21 ans 90% 24,75% Entre 21 et 22 ans 96% 26,40% Entre 22 et 23 ans Exonéra>on 28% Entre 23 et 24 ans Exonéra>on 37% Entre 24 et 25 ans Exonéra>on 46% Entre 25 et 26 ans Exonéra>on 55% Entre 26 et 27 ans Exonéra>on 64% Entre 27 et 28 ans Exonéra>on 73% Entre 28 et 29 ans Exonéra>on 82% Entre 29 et 30 ans Exonéra>on 91% Plus de 30 ans Exonéra>on Exonéra>on 32

33 Loi de finances pour 2014 Cession de terrains à bâtir Censure par le Conseil Constitutionnel de la mesure gouvernementale visant à supprimer l abattement pour durée de détention pour les terrains à bâtir et droits s'y rapportant : abattement applicable : 30 ans. 33

34 Loi de finances pour 2014 Plus-values immobilières des non-résidents Limite de l exonération applicable aux cessions par les non-résidents de leur habitation en France, à compter du 1 er janvier 2014 : Ø Dérogation à la condition de libre disposition du bien lorsque la cession est réalisée au plus tard le 31 décembre de la cinquième année suivant celle du transfert du domicile fiscal hors de France ; 34 Ø Introduction d un plafonnement de de la plus-value nette exonérée.

35 Plus-values sur biens meubles 35

36 Loi de finances pour 2014 Plus-values sur biens meubles Abaissement du taux de l'abattement pour durée de détention servant au calcul des plus-values sur biens meubles, réalisées par les particuliers, de 10 % à 5 % par année de détention au-delà de la deuxième année. 36

37 Loi de finances pour 2014 Taxe sur les objets et métaux précieux Aménagement de la taxe sur les quatre points suivants : Ø Élargissement des exonérations prévues en faveur des non-résidents, Ø Augmentation des taux de la taxe : 10 % pour les métaux précieux et 6 % pour les bijoux objets d'art, de collection ou d'antiquité, Ø Transfert des obligations de déclaration et de paiement des vendeurs aux acquéreurs assujettis à la TVA établis en France, Ø Adaptation des conditions d'exercice de l'option pour le régime de droit commun. Application au 1 er janvier

38 38 ISF

39 Loi de finances pour 2014 ISF Reconduction du barème de l ISF 2013 pour Fraction du patrimoine à taxer Ventilation de la base imposable par tranche Taux applicable Montant de l'impôt (en ) Cumul (en ) 1re tranche : exonéré n'excédant pas e tranche : ,50 % > et <= e tranche : ,70 % > et <= e tranche : ,00 % > et <= e tranche : ,25 % > et <= > à ,50 %

40 Loi de finances rectificative pour 2013 ISF : contrats d'assurance-vie comportant une clause de nonrachat temporaire Inclusion dans le patrimoine taxable des contribuables assujettis à l'isf au 1 er janvier 2014, de la créance qu'ils détiennent sur l'assureur au titre des contrats d'assurance-vie comportant une clause de non-rachat (ou d'indisponibilité) temporaire qu'ils ont souscrits. 40

41 Loi de finances pour 2014 Plafonnement de 75 % Censure par le Conseil Constitutionnel de la mesure tendant à intégrer dans la liste des revenus à prendre en compte pour le calcul du plafonnement de l'isf des revenus des bons ou contrats de capitalisation et des placements de même nature, notamment des contrats d'assurance-vie. 41

42 42 Droits d'enregistrement

43 Loi de finances pour 2014 Successions comportant des immeubles sis en Corse Censure par le Conseil Constitutionnel de la mesure visant à instaurer une exonération dégressive des droit de succession sur la valeur des immeubles ou droits immobiliers situés en Corse : Ø exonération de 85 % pour les successions ouvertes entre le 1 er janvier 2013 et le 31 décembre 2016 ; Ø exonération de 70 % pour les successions ouvertes entre le 1 er janvier 2017 et le 31 décembre 2019 ; Ø exonération de 50 % pour les successions ouvertes entre le 1 er janvier 2020 et le 31 décembre

44 Loi de finances pour 2014 Droit départemental de vente d'immeuble Pour les mutations intervenant entre le 1 er mars 2014 et le 29 février 2016, faculté pour les conseils généraux d'augmenter le taux de la taxe de publicité foncière ou du droit d'enregistrement dans la limite d'un plafond de 4,50 % au lieu de 3,80 % (soit un taux global maximum de 5,80665 % au lieu de 5,09% actuellement). 44

45 45 EXIT TAX

46 Loi de finances rectificative pour 2013 EXIT TAX Aménagement du champ d application de l exit tax pour les transferts de domicile intervenus à compter du 1 er janvier 2014 Ø Modification des conditions de déclenchement du dispositif d'exit tax aux plus-values latentes Ø Adaptation des règles de calcul de l'imposition à la réforme du régime d'imposition des plus-values sur valeurs mobilières Ø Mise en conformité du dispositif avec le droit communautaire Augmentation du délai de conservation des titres à l'issue duquel l'impôt est dégrevé de huit ans à quinze ans. 46

47 II. FISCALITÉ DES ENTREPRISES 47

48 SOMMAIRE Résultats des entreprises Crédits d impôt Régimes fiscaux de faveur Prix de transfert TVA CET Déclarations fiscales et recouvrement des impôts Taxes diverses 48

49 49 Résultats des entreprises

50 Loi de finances pour 2014 Contribution exceptionnelle sur l IS Augmentation de la contribution exceptionnelle sur l IS de 5% à 10.7%, pour les exercices clos à compter du 31 décembre

51 Loi de finances rectificative pour 2013 Impôt sur les sociétés Ø Paiement du solde de l IS Report du délai de paiement du solde de l IS du 15 avril au 15 mai, pour les entreprises clôturant leur exercice à compter du 31 décembre

52 Loi de finances pour 2014 Impôt sur les sociétés Suppression du régime d imputation des déficits réalisés à l étranger par une PME française Suppression du dispositif pour les exercices clos à compter du 31 décembre

53 Loi de finances pour 2014 Intérêts d emprunt versés à des entreprises liées Institution d un nouveau dispositif de limitation des charges financières : Ø Suppression de la possibilité de déduire les intérêts versés entre sociétés liées, lorsque la société prêteuse n est pas assujettie, au titre de ces intérêts, à une imposition sur les bénéfices dont le montant est au moins égal au ¼ du montant de l IS au taux de droit commun (soit 8,33%). Ø Mesure applicable aux exercices clos à compter du 25 septembre

54 Loi de finances rectificative pour 2013 Plafonnement des charges financières Ø Aménagement du dispositif de réintégration des charges financières nettes supérieures à 3M. Ø Exclusion des charges financières nettes afférentes aux contrats de financement portant sur : - Les stocks de produits faisant l objet d une obligation réglementaire de conservation; - Et dont le cycle de rotation est supérieur à 3 ans. 54

55 Loi de finances pour 2014 Amortissement exceptionnel des robots des PME Création d un amortissement exceptionnel en vue de favoriser l investissement des PME dans les technologies d avenir : Amortissement exceptionnel sur 24 mois des robots industriels créés ou acquis entre le 01/10/13 et le 31/12/15 par les PME au sens du droit communautaire. 55

56 Loi de finances rectificative pour 2013 Amortissement exceptionnel PME innovantes Ø Instauration d un mécanisme d amortissement linéaire sur 5 ans au titre des souscriptions, directes ou indirectes, au capital de PME innovantes, sous réserve de la conservation des titres pendant au moins deux ans. Ø Application effective subordonnée à une décision favorable de la commission européenne. 56

57 Loi de finances pour 2014 Jeunes Entreprises Innovantes Prorogation du régime de faveur applicable aux JEI qui seront créées jusqu au 31 décembre Assouplissement de l exonération sociale 57

58 Loi de finances pour 2014 Taxe exceptionnelle sur les hautes rémunérations Création d une taxe exceptionnelle à la charge des entreprises qui versent des rémunérations individuelles supérieures à 1 M, aux rémunérations acquises ou attribuées en 2013 et 2014 ( taux de 50% et taxe plafonnée à 5% du chiffre d affaires). Taxe déductible des résultats de l entreprise. 58

59 59 Crédits d Impôt

60 Loi de finances pour 2014 Crédit d Impôt Recherche Assouplissement des règles relatives à l assiette du crédit d impôt recherche concernant deux types de dépenses: Ø Embauche de jeunes docteurs Ø Droits de propriété industrielle 60

61 Loi de finances pour 2014 Crédit d impôt Métiers d Art Rectification d une erreur commise lors de l aménagement du crédit d impôt métiers d art, dans le cadre de la Loi de Finances pour 2013 : Dispositif à nouveau soumis à la réglementation des aides de minimis. 61

62 Loi de finances pour 2014 Crédit d Impôt Apprentissage Limitation du bénéfice du crédit d impôt apprentissage, calculé à compter du 1 er janvier 2014, à la première année du cycle de formation des apprentis et pour les seuls apprentis préparant un diplôme d un niveau inférieur ou égal à Bac +2. Pour les crédits d impôt calculés au titre de l année 2013: dispositif transitoire institué. 62

63 Loi de finances rectificative pour 2013 Crédit d Impôt Maître restaurateur Prorogation d une année du crédit d impôt en faveur des maîtres restaurateurs (obtention du titre avant le 31 décembre 2014). 63

64 Régimes d allégements d impôt en fonction de la situation territoriale 64

65 Loi de finances rectificative pour 2013 Régimes d allégements d impôt dans certaines zones Prorogation de l application de certains dispositifs fiscaux jusqu au 31 décembre 2014 : - régime d exonération applicable aux entreprises créées dans les bassins d emploi à redynamiser; - régime d'exonération d'impôt sur les bénéfices en faveur des entreprises nouvelles créées dans les zones d'aide à finalité régionale; - régime d'exonération d'impôt sur les bénéfices applicable aux sociétés créées pour la reprise d'entreprises ou d'établissements industriels en difficulté dans les zones d'aide à finalité régionale; - régime d'exonération d'impôt sur les bénéfices prévu en faveur des entreprises créées ou reprises en zone de revitalisation rurale. 65

66 Loi de finances rectificative pour 2013 Régimes d allégements d impôt dans certaines zones Aménagement de l application de certains dispositifs: Aménagement du régime d'exonération prévu en faveur des entreprises implantées dans une zone franche urbaine ou dans une zone de restructuration de la défense Aménagements du dispositif d exonération pour les entreprises implantées dans des bassins d emploi à redynamiser 66

67 Contrôle des prix de transfert 67

68 Loi de finances pour 2014 Contrôle des Prix de Transfert Ø Pour les exercices clos à compter du 1 er janvier 2014, obligation d inclure dans la documentation, le prix de transfert des décisions des administrations fiscales étrangères («rulings») rendues au profit d'entreprises associées de la société soumise à l'obligation de documentation. Ø À défaut : une amende de euros ou, compte tenu de la gravité du manquement, d un montant pouvant atteindre 5% des bénéfices transférés (si ce montant est supérieur à euros). Ø Instauration d une nouvelle obligation déclarative annuelle (loi du 6 décembre 2013) à l égard des entreprises soumises à l obligation de documentation. 68

69 69 Nouveaux taux de TVA

70 Loi de finances pour 2014 NOUVEAUX TAUX DE TVA À compter du 1 er janvier 2014, les taux de TVA sont les suivants: Maintien du taux réduit de 5,5% La Loi de Finances pour 2014 a abrogé la baisse du taux réduit à 5% qui devait entrer en application au 1 er janvier Relèvement du taux intermédiaire de 7% à 10% Relèvement du taux normal de 19,6% à 20% 70

71 Loi de finances pour 2014 TVA Ø Modification du champ d application du taux de 5,5% Extension du champ d application du taux réduit de TVA aux opérations suivantes: - Les importations et acquisitions intracommunautaires d œuvres d art, d objets de collection ou d antiquité. - Les travaux d amélioration de la qualité énergétique portant sur des locaux d habitation achevés depuis plus de 2 ans. - Les droits d entrée dans les salles de cinéma. - Construction et certains travaux de rénovation de logements sociaux. 71

72 Loi de finances rectificative pour 2013 TVA Ø Modalités d entrée en vigueur du taux de 10% pour travaux de rénovation dans les locaux d habitation achevés depuis plus de 2 ans: Dérogation : application du taux de 7% pour les travaux de rénovation sous réserve que : - Ces travaux aient fait l objet d un devis daté et signé avant le 1 er janvier 2014; - Qu un acompte de 30% ait été encaissé avant le 1 er janvier 2014 et - Que le solde soit facturé avant le 1 er mars 2014 et encaissé avant le 15 mars

73 Loi de finances pour 2014 TVA Ø Auto-liquidation de la TVA dans le secteur du bâtiment Instauration d un nouveau dispositif d auto-liquidation de TVA concernant les opérations réalisées par des sous-traitants au profit de preneurs assujettis à la TVA en France, pour les contrats de soustraitance conclus à compter du 1 er janvier 2014, portant sur les travaux de construction, de réparation, de nettoyage, d entretien, de transformation et de démolition en relation avec un bien immobilier. 73

74 Loi de finances pour 2014 TVA Ø Mécanisme de réaction rapide Possibilité ouverte au Gouvernement d instaurer un dispositif d auto-liquidation de TVA dans un domaine où serait constaté une «urgence impérieuse tenant à un risque de fraude à la TVA présentant un caractère soudain, massif et susceptible d entraîner pour le Trésor des pertes financières considérables et irréparables». 74

75 Loi de finances rectificative pour 2013 Régime d imposition à la TVA Aménagement pour les acomptes dus à compter du 1 er janvier 2015, des critères permettant de déterminer si une entreprise relève ou non du régime simplifié d imposition. 75

76 Contribution Économique Territoriale 76

77 Loi de finances pour 2014 Cotisation Foncière des Entreprises Ø Aménagement de la cotisation minimum 77 Nouveau barème applicable à la CFE due au titre de Montant du chiffre d affaires ou des recettes Montant de la base minimum compris entre 210 et 500 > et entre 210 et > et entre 210 et > et entre 210 et > et entre 210 et > entre 210 et 6 500

78 Loi de finances rectificative pour 2013 Contribution économique territoriale Prorogation d un an de certaines exonérations de CFE, applicables aux entreprises suivantes : Entreprises réalisant certaines opérations dans les zones d aide à finalité régionale et les PME qui réalisent certaines opérations dans les zones d aide à l investissement des PME. Entreprises implantées dans les bassins d emploi à redynamiser. 78

79 Loi de finances pour 2014 Taxe pour Frais de CCI Ø Taxe additionnelle à la CFE Ø Taxe additionnelle à la CVAE 79

80 Déclarations fiscales, paiement et recouvrement des impôts 80

81 Loi de finances rectificative pour 2013 Déclarations fiscales et paiement des impôts Ø Taxe sur les salaires Pour les rémunérations versées à compter du 1 er janvier 2015, paiement de la taxe sur les salaires obligatoirement par télé-règlement. 81

82 Loi de finances rectificative pour 2013 Recouvrement des impôts Ø Depuis le 31 décembre 2013, paiement des impositions de toute nature en espèces à la caisse du comptable public dans la limite de 300. Ø Garantie expresse du principe du maintien de la gratuité des prélèvements des impôts insérée dans le Code général des impôts. Ø Harmonisation des règles de recouvrement et de contrôle des taxes assimilées à la TVA. 82

83 83 Taxes diverses

84 Loi de finances pour 2014 Malus automobile Ø Durcissement du barème à compter du 1 er janvier 2014 : Véhicules ayant fait l objet d une réception communautaire Taux d émission de dioxyde de carbone (en grammes par kilomètre) Taux < taux < taux < taux < taux < taux < taux < taux < taux < taux < taux > taux Tarif de la taxe (en euros) Année d immatriculation A compter de (vs 0) 250 (vs 100) 500 (vs 300) 900 (vs 400) (vs 1.000) (vs 1.500) (vs 2.000) (vs 2.600) (vs 3.000) (vs 5.000) (vs 6.000) 84

85 Loi de finances pour 2014 Malus automobile Ø Durcissement du barème à compter du 1 er janvier 2014 Véhicules n ayant pas fait l objet d une réception communautaire Puissance fiscale (en cheval-vapeur) Montant de la taxe (en euros) Puissance fiscale 5 6 puissance fiscale 7 8 puissance fiscale 9 10 puissance fiscale puissance fiscale 16 Puissance fiscale > (vs 800) (vs 1.400) (vs 2.600) (vs 4.600) (vs 6.000) 85

86 Loi de finances pour 2014 Taxe additionnelle sur les cartes crises Durcissement du montant de la taxe additionnelle sur les cartes grises 86

87 Loi de finances pour 2014 Taxe sur les véhicules de sociétés Ø Inclusion dans le barème de la taxe sur les véhicules de sociétés, à compter de la période d imposition ouverte le 1 er octobre 2013, de l impact des émissions des polluants atmosphériques. Ø Taxe déterminée en procédant à la somme des deux composantes suivantes : - le tarif actuel, - et le nouveau tarif ci-dessous établi en fonction du mode de carburation («composante air»). Année de 1 ère mise en circulation Essence Diesel Jusqu au 31/12/ De 1997 à De 2001 à De 2006 à A compter de

88 Loi de finances rectificative pour 2013 Révision des valeurs locatives Expérimentation autorisée dans 5 départements tests (a priori, ces départements seraient les suivants : Lot, Nord, Val-de-Marne et Paris) en vue de la révision des valeurs locatives concernant les locaux d habitation et les locaux servant à l exercice d une activité salariée à domicile. 88

89 Loi de finances rectificative pour 2013 Taxe foncière sur les propriétés bâties des logements vacants Instauration d un abattement facultatif de 25% (délibération des collectivités territoriales) sur la base d imposition à la taxe foncière sur les propriétés bâties des locaux vacants affectés à un projet de résidence temporaire (contrats de résidence temporaire passé en vertu de la loi de mobilisation pour le logement et de lutte contre l exclusion), pour les impositions établies au titre des années 2014 à

90 III. LOI DE FINANCEMENT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR

91 Loi de financement de la sécurité sociale pour 2014 Prélèvements sociaux des contrats d assurance vie Fin de l application des «taux historiques» des prélèvements sociaux pour les contrats dénoués ou les rachats réalisés depuis le 25 septembre

92 Loi de financement financespour de 2014 la sécurité sociale pour 2014 Prélèvements sociaux des contrats d assurance vie Instauration d un mécanisme de liquidation provisoire des prélèvements sociaux, par application des taux historiques, en cas de dénouement ou de rachat entre le 26 septembre 2013 et le 30 avril

Mesures patrimoniales du projet de loi de finances pour 2014

Mesures patrimoniales du projet de loi de finances pour 2014 Mesures patrimoniales du projet de loi de finances pour 2014 INTRODUCTION : Le projet de loi de finances est bâti sur une prévision de croissance de +0,1 % en 2013 et de +0,9 % en 2014. Cette dernière

Plus en détail

FISCALITE DES PARTICULIERS ET DU PATRIMOINE

FISCALITE DES PARTICULIERS ET DU PATRIMOINE FISCALITE DES PARTICULIERS ET DU PATRIMOINE BAREME TRAITEMENTS ET SALAIRES PEA Fin du gel du barème : Revalorisation de 0,8% de l ensemble des tranches applicables aux revenus de 2013. Plafonnement du

Plus en détail

Mesures patrimoniales de la loi de finances 2014, de la loi de finances rectificatives pour 2013

Mesures patrimoniales de la loi de finances 2014, de la loi de finances rectificatives pour 2013 Sources : Mesures patrimoniales de la loi de finances 2014, de la loi de finances rectificatives pour 2013 Loi de finances 2014 : http://www.assembleenationale.fr/14/ta/ta0267.asp Loi de finances rectificatives

Plus en détail

} Cotisations de prévoyance complémentaire. } Allégements et crédits d impôts. } Taxe sur les véhicules de société

} Cotisations de prévoyance complémentaire. } Allégements et crédits d impôts. } Taxe sur les véhicules de société } Cotisations de prévoyance complémentaire } Allégements et crédits d impôts } Crédit d Impôt Recherche } Crédit d Impôt Innovation } Jeunes Entreprises Innovantes } Crédit d Impôt Compétitivité Emploi

Plus en détail

Les principales dispositions de la loi de finances pour 2014 publiée au Journal officiel le 30 décembre 2013

Les principales dispositions de la loi de finances pour 2014 publiée au Journal officiel le 30 décembre 2013 Les principales dispositions de la loi de finances pour publiée au Journal officiel le 30 décembre 2013 IMPÔT SUR LE REVENU Barème CGI. art.197 Décote CGI. art. 197 Barème non revalorisé en 2012 et 2013

Plus en détail

Les principales dispositions du projet de loi de finances pour 2014 adopté en première lecture à l Assemblée nationale du 19 novembre 2013

Les principales dispositions du projet de loi de finances pour 2014 adopté en première lecture à l Assemblée nationale du 19 novembre 2013 Les principales dispositions du projet de loi de finances pour adopté en première lecture à l Assemblée nationale du 19 novembre 2013 IMPÔT SUR LE REVENU Barème CGI. art.197 Décote CGI. art. 197 Barème

Plus en détail

Loi de Finances 2014 par Delphine Cabon

Loi de Finances 2014 par Delphine Cabon Loi de Finances 2014 par Delphine Cabon La Lois de Finances pour 2014 a été publiée le 30 décembre 2013, amputée des dispositions invalidées par le Conseil Constitutionnel. Nous vous présentons ci-après

Plus en détail

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 :

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : I.S.F. Patrimoine taxable Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : Vous êtes redevable de l ISF si votre patrimoine net taxable excède 1,3 million au 1 er janvier

Plus en détail

LOI DE FINANCE 2013 22/01/2013. Aella Conseil 76 boulevard Exelmans 75016 Paris. Tél : 01 44 14 04 04 contact@aellaconseil.com

LOI DE FINANCE 2013 22/01/2013. Aella Conseil 76 boulevard Exelmans 75016 Paris. Tél : 01 44 14 04 04 contact@aellaconseil.com LOI DE FINANCE 2013 La loi de Finance 2013 apporte son lot de nouveautés. Nombre de régimes tant pour les entreprises que pour les particuliers sont impactés en profondeur. Ci-après la revue des principaux

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. L Assemblée Nationale a adopté en décembre 2013 la loi de finances pour 2014 et la loi de finances rectificative pour 2013.

NOTE D INFORMATION. L Assemblée Nationale a adopté en décembre 2013 la loi de finances pour 2014 et la loi de finances rectificative pour 2013. 36 rue de Monceau 75008 Paris 62 rue de la République 69002 Lyon www.seine-saone.fr NOTE D INFORMATION Date : 20 janvier 2014 Objet : Loi de finances pour 2014 Loi de finances rectificative pour 2013 Madame,

Plus en détail

LOI DE FINANCES POUR 2013 ET LOIS DE FINANCES RECTIFICATIVES POUR 2012

LOI DE FINANCES POUR 2013 ET LOIS DE FINANCES RECTIFICATIVES POUR 2012 FM/AMA 25 janvier 2013 LOI DE FINANCES POUR 2013 ET LOIS DE FINANCES RECTIFICATIVES POUR 2012 Les principales mesures de la Loi de Finances pour 2013 et des Lois de Finances rectificatives pour 2012, sont

Plus en détail

Synthèse de la loi de Finances pour 2014, du 29 décembre 2013

Synthèse de la loi de Finances pour 2014, du 29 décembre 2013 Synthèse de la loi de Finances pour 2014, du 29 décembre 2013 La loi de finances pour 2014 a été publiée le 30 décembre 2013 au Journal Officiel de la République Française. Nous verrons dans les développements

Plus en détail

PACTE DE RESPONSABILITÉ

PACTE DE RESPONSABILITÉ PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ Loi de finances rectificative pour 2014 Loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 10 septembre 2014 1 LES PRINCIPALES MESURES SOCIALES DU

Plus en détail

LOI DE FINANCES POUR 2014 ET LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2013: LES POINTS PRINCIPAUX A RETENIR

LOI DE FINANCES POUR 2014 ET LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2013: LES POINTS PRINCIPAUX A RETENIR LOI DE FINANCES POUR 2014 ET LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2013: LES POINTS PRINCIPAUX A RETENIR COMITÉ DIRECTEUR JANVIER 2014 INTERVENTION ÉCONOMIQUE RÉFORME DU RÉGIME D IMPOSITION DES PLUS-VALUES

Plus en détail

Lois de finances, ce qui change pour les particuliers

Lois de finances, ce qui change pour les particuliers Lois de finances, ce qui change pour les particuliers Réforme des plus-values de cession de valeurs mobilières La loi de finances pour 2014 vient de modifier les modalités d impositions des plus-values

Plus en détail

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2014

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2014 5 novembre 2013 Experts Comptables Commissaires aux Comptes 43, rue de Liège 75008 Paris Tél. : 33 (0) 1 44 90 25 25 Fax 33 (0) 1 42 94 93 29 E-mail : contact@caderas-martin.com PROJET DE LOI DE FINANCES

Plus en détail

Actualité fiscale / Novembre 2011

Actualité fiscale / Novembre 2011 Actualité fiscale / Novembre 2011 L année 2011 comporte un flot législatif important, ceci par quatre lois de finances rectificatives mais également le projet de loi de finance pour 2012 à venir. 1 e Loi

Plus en détail

La loi de finances rectificative pour 2013 : de nouvelles mesures à prendre en compte

La loi de finances rectificative pour 2013 : de nouvelles mesures à prendre en compte La loi de finances rectificative pour 2013 : de nouvelles mesures à prendre en compte NEWSLETTER 13 164 du 4 janvier 2014 Après nos commentaires consacrés à la loi de finances pour 2014, voici ceux qui

Plus en détail

Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer»

Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer» Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer» Bienvenue à la soirée «fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer Avec le soutien de LOI DE FINANCES 2013 Revue des principales mesures

Plus en détail

- Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée.

- Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée. - Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée. - Contribution exceptionnelle sur la fortune : Une contribution exceptionnelle

Plus en détail

Projet de loi de finances rectificative pour 2014

Projet de loi de finances rectificative pour 2014 Note d information du mois de Décembre 2014 Le cabinet sera fermé du 24/12/2014 au soir au 05/01/2015 au matin Projet de loi de finances rectificative pour 2014 Le projet de deuxième loi de finances rectificative

Plus en détail

DUO A REALISE POUR VOUS UNE SELECTION DES MESURES IMPORTANTES

DUO A REALISE POUR VOUS UNE SELECTION DES MESURES IMPORTANTES SUPPLEMENT JANVIER 2012 DUO A REALISE POUR VOUS UNE SELECTION DES MESURES IMPORTANTES DISPOSITIONS FISCALES CONCERNANT LES ENTREPRISES (B.I.C., I.S. ET AGRICOLE) DATE DE DEPOT DES DECLARATIONS FISCALES

Plus en détail

info ACTUALITÉ JURIDIQUE DROIT FISCAL Loi de finances pour 2014

info ACTUALITÉ JURIDIQUE DROIT FISCAL Loi de finances pour 2014 n 3 > 7 février 2014 info Sommaire Loi de finances pour 2014 : > Fiscalité des particuliers : mesures relatives à l impôt sur le revenu > Fiscalité des entreprises ACTUALITÉ JURIDIQUE DROIT FISCAL Loi

Plus en détail

PARTIE 1 L IMPOSITION DU RÉSULTAT DANS LE CADRE DES ENTREPRISES INDIVIDUELLES. Titre 1. Les bénéfices industriels et commerciaux (BIC)...

PARTIE 1 L IMPOSITION DU RÉSULTAT DANS LE CADRE DES ENTREPRISES INDIVIDUELLES. Titre 1. Les bénéfices industriels et commerciaux (BIC)... TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 I. L impôt... 1 II. Les classifications usuelles des impôts et des taxes... 3 III. Le rendement des différents impôts et taxes... 5 IV. Les sources du droit fiscal...

Plus en détail

Les nouvelles mesures pour consolider la trajectoire de finances publiques

Les nouvelles mesures pour consolider la trajectoire de finances publiques Les nouvelles mesures pour consolider la trajectoire de finances publiques Intervention de Pascal LABET Comité Directeur Confédéral 14 septembre 2011 Un effort de consolidation budgétaire qui passe par

Plus en détail

Les principales dispositions de la troisième loi de finances rectificative pour 2012 du 29 décembre 2012

Les principales dispositions de la troisième loi de finances rectificative pour 2012 du 29 décembre 2012 Les principales dispositions de la troisième loi de finances rectificative pour 2012 du 29 décembre 2012 FISCALITÉ IMMOBILIÈRE Taxe sur certaines plusvalues immobilières CGI. art. 1609 nonies G Instauration

Plus en détail

PLUS-VALUES DE CESSION DE TITRES REALISEES EN 2013 :

PLUS-VALUES DE CESSION DE TITRES REALISEES EN 2013 : PLUS-VALUES DE CESSION DE TITRES REALISEES EN 2013 : REGIME D IMPOSITION DE DROIT COMMUN Les plus-values réalisée en 2013 seront, en principe, imposables au barème progressif de l impôt sur le revenu dès

Plus en détail

LOI DE FINANCES POUR 2014

LOI DE FINANCES POUR 2014 Note d information du mois de Janvier 2014 Nous vous adressons tous nos vœux de santé, bonheur et prospérité LOI DE FINANCES POUR 2014 FISCALITE DES PARTICULIERS Revalorisation des tranches du barème d

Plus en détail

... Numéro consacré aux principales mesures de la loi de finances 2012 :

... Numéro consacré aux principales mesures de la loi de finances 2012 : ... Numéro consacré aux principales mesures de la loi de finances 2012 : Nouvelle réduction du montant du plafond global applicable à certains avantages fiscaux en matière d'impôt sur le revenu Prorogation

Plus en détail

Point de vue d experts

Point de vue d experts Point de vue d experts Nous profitons de cette nouvelle année pour vous présenter nos meilleurs vœux. Nous ne vous proposerons pas des vœux d une fiscalité allégée car nous n y croyons pas, mais des vœux

Plus en détail

1. IMPOT SUR LE REVENU

1. IMPOT SUR LE REVENU FLASH FISCAL janvier 2014 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE 2013 et LOI DE FINANCES 2014 La loi de finances rectificative pour 2013 et la loi de finances pour 2014 ont été publiées au Journal Officiel du 30

Plus en détail

FLASH Projet de loi de finances rectificative pour 2011 Conseil des Ministres du 11/ 05/2011

FLASH Projet de loi de finances rectificative pour 2011 Conseil des Ministres du 11/ 05/2011 FLASH Projet de loi de finances rectificative pour 2011 Conseil des Ministres du 11/ 05/2011 Actualisation du flash sur les dispositions présentées à la presse le 12/04/2011 Le PLFR 2011 sera examiné par

Plus en détail

L impôt sur le revenu Réduction globale de 10% des réductions et crédits d impôts Modification de la taxation des plus values mobilières Autres

L impôt sur le revenu Réduction globale de 10% des réductions et crédits d impôts Modification de la taxation des plus values mobilières Autres L impôt sur le revenu Réduction globale de 10% des réductions et crédits d impôts Modification de la taxation des plus values mobilières Autres mesures L IMPÔT SUR LE REVENU Nouveau barème applicable :

Plus en détail

AJAR 4 décembre 2012 Panorama fiscal 2012-2013

AJAR 4 décembre 2012 Panorama fiscal 2012-2013 PLAN Loi de Finances rectificative du 14 mars 2012 (1 ère LFR) Loi de Finances rectificative du 16 août 2012 (2 ème LFR) Loi de Finances rectificative de décembre 2012 (3 ème LFR) Doctrine et jurisprudence

Plus en détail

Les principales dispositions de la loi de finances pour 2013 du 20 décembre 2012

Les principales dispositions de la loi de finances pour 2013 du 20 décembre 2012 Les principales dispositions de la loi de finances pour 2013 du 20 décembre 2012 PLAFONNEMENT GLOBAL (CGI. art. 2000 A) Montant du plafonnement global des niches fiscales CGI. art. 2000 A Le montant du

Plus en détail

P A T R I C K M I C H A U D C A B I N E T D ' A V O C A T S ANCIEN MEMBRE DU CONSEIL DE L'ORDRE

P A T R I C K M I C H A U D C A B I N E T D ' A V O C A T S ANCIEN MEMBRE DU CONSEIL DE L'ORDRE P A T R I C K M I C H A U D C A B I N E T D ' A V O C A T S ANCIEN MEMBRE DU CONSEIL DE L'ORDRE PLUS VALUES DE CESSIONS D ACTIONS Contribuables fiscalement domiciliés en France Régime 2013/2014 Art. 17

Plus en détail

N 6 OCTOBRE 2013 PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2014 PRINCIPALES REFORMES IMPOT SUR LES SOCIETES (IS) www.racine.eu

N 6 OCTOBRE 2013 PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2014 PRINCIPALES REFORMES IMPOT SUR LES SOCIETES (IS) www.racine.eu N 6 OCTOBRE 2013 Le projet de loi de finances pour 2014 (PLF) a été présenté le 25 septembre 2013 en Conseil des ministres. Sont exposées ci-après les principales mesures de ce texte. PROJET DE LOI DE

Plus en détail

La lettre de votre Expert-comptable

La lettre de votre Expert-comptable CABINET Marc Emmanuel PAQUET MARTINIQUE COMPTA FINANCE SARL La lettre de votre Expert-comptable Au sommaire : SOCIAL - ce qui a changé au 1 er janvier 2014 FISCALITE - ce qui a changé au 1 er janvier 2014

Plus en détail

Barème de l impôt sur le revenu

Barème de l impôt sur le revenu Refonte du barème Barème de l impôt sur le revenu Suppression de la première tranche d imposition au taux de 5,5 % Revalorisation des limites et seuils associés au barème de 0,5 % Barème applicable à l

Plus en détail

MEDEF Loi de finances pour 2013

MEDEF Loi de finances pour 2013 MEDEF Loi de finances pour 2013 Commission fiscalité 1 octobre 2012 Loi de finances pour 2013 Fiscalité des personnes physiques Commission fiscalité 1 octobre 2012 Fiscalité du Patrimoine : ISF (1) Aujourd

Plus en détail

Les principales dispositions de la loi de finances pour 2015 publiée au Journal officiel le 30 décembre 2014

Les principales dispositions de la loi de finances pour 2015 publiée au Journal officiel le 30 décembre 2014 Les principales dispositions de la loi de finances pour 2015 publiée au Journal officiel le 30 décembre IMPÔT SUR LE REVENU Barème CGI. art.197 Décote CGI. art. 197 Plafonnement des effets du quotient

Plus en détail

Actualités financières fiscales et patrimoniales 2014 LFR 2013 et LF2014

Actualités financières fiscales et patrimoniales 2014 LFR 2013 et LF2014 Sumatra Patrimoine Actualités financières fiscales et patrimoniales 2014 LFR 2013 et LF2014 Mardi 25 Mars 2014 Les Mardis d Athélia Qui sommes nous? Cabinet Conseil en Gestion de Patrimoine Indépendant

Plus en détail

Morvilliers Sentenac Avocats

Morvilliers Sentenac Avocats Newsletter n 13... Février 2013 Morvilliers Sentenac Avocats Actualités fiscales Les lois de finance votées en fin d année modifient sensiblement le paysage fiscal en accroissant les charges fiscales pesant

Plus en détail

SPECIALEMENT POUR VOUS DUO A SELECTIONNE DANS LA LOI DE FINANCES POUR 2014 LES MESURES QUI VOUS CONCERNENT

SPECIALEMENT POUR VOUS DUO A SELECTIONNE DANS LA LOI DE FINANCES POUR 2014 LES MESURES QUI VOUS CONCERNENT SUPPLEMENT LOI DE FINANCES 2014 SPECIALEMENT POUR VOUS DUO A SELECTIONNE DANS LA LOI DE FINANCES POUR 2014 LES MESURES QUI VOUS CONCERNENT DISPOSITIONS FISCALES CONCERNANT LES ENTREPRISES (B.I.C. ET I.S.)

Plus en détail

LA LETTRE DES ADHÉRENTS

LA LETTRE DES ADHÉRENTS LA LETTRE DES ADHÉRENTS NUMÉRO SPÉCIAL LOI DE FINANCES - 15 JANVIER 2014 N 2/2014 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2013 INTRODUCTION La loi de finances rectificative pour 2013, définitivement adoptée

Plus en détail

Intitulé de la mesure Explication du dispositif Date d entrée en vigueur. à 150 000 par part de quotient familial.

Intitulé de la mesure Explication du dispositif Date d entrée en vigueur. à 150 000 par part de quotient familial. ! PARTICULIERS Article du projet de loi Article 3 Article 4 Intitulé de la mesure Explication du dispositif Date d entrée en vigueur Modifications apportées par l AN Création d une tranche création d une

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Les principales mesures qui concernent votre patrimoine sont les suivantes : Gel du barème de l impôt sur le revenu

NOTE D INFORMATION. Les principales mesures qui concernent votre patrimoine sont les suivantes : Gel du barème de l impôt sur le revenu 36, rue de Monceau 75008 Paris 61, rue de la République 69002 Lyon www.seine-saone-finance.fr NOTE D INFORMATION Date : 14 janvier 2013 Objet : Loi de finances pour 2013, loi de finances rectificative

Plus en détail

Plus-values immobilières des particuliers

Plus-values immobilières des particuliers > Fiscalité patrimoniale Fiscalité personnelle Plus-values immobilières des particuliers Abattement pour durée de détention Abattement identique pour tous les biens >> Abattement pour durée de détention

Plus en détail

Loi de Finance 2010: Nouveautés en Fiscalité Automobile

Loi de Finance 2010: Nouveautés en Fiscalité Automobile Loi de Finance 2010: Nouveautés en Fiscalité Automobile Introduction Présentation des évolution de la loi de finance 2010 impactant la location longue durée: Suppression de la taxe professionnelle (art.

Plus en détail

Spécial loi de finances rectifiative pour 2013 :

Spécial loi de finances rectifiative pour 2013 : Numéro 72 Janvier 2014 Spécial loi de finances rectifiative pour 2013 : La loi de finances rectificative pour 2013 du 29 décembre 2013 a été publiée au Journal officiel du 30 décembre 2013 sous le numéro

Plus en détail

Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2012

Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2012 Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2012 Octobre 2012 Sommaire 1. CONTRIBUTION EXCEPTIONNELLE SUR LA FORTUNE...2 2. DROITS DE SUCCESSION ET DE DONATION...2 2.1 Réduction de l abattement

Plus en détail

supérieure à 250 000 et inférieure ou égale à 500 000 pour les contribuables célibataires, veufs, séparés ou divorcés,

supérieure à 250 000 et inférieure ou égale à 500 000 pour les contribuables célibataires, veufs, séparés ou divorcés, Fiscalité des particuliers Contribution exceptionnelle sur les hauts revenus (article 2 de la loi) - Est instaurée une contribution exceptionnelle sur les hauts revenus, assise sur le revenu fiscal de

Plus en détail

Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2013

Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2013 Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2013 Octobre 2012 Sommaire 1. IMPOT SUR LE REVENU... 2 2. TAXATION DES REVENUS DU CAPITAL AU BAREME PROGRESSIF... 3 3. TAXATION DES PLUS-VALUES

Plus en détail

Loi de finances pour 2014 et loi de finances rectificative pour 2013 : Quels sont les principaux changements?

Loi de finances pour 2014 et loi de finances rectificative pour 2013 : Quels sont les principaux changements? Le 27 janvier 2014 Loi de finances pour 2014 et loi de finances rectificative pour 2013 : Quels sont les principaux changements? I. POUR LES ENTREPRISES 1.1 Nouvelle taxe exceptionnelle sur les hautes

Plus en détail

- Loi de finances pour 2016. - Loi de finances rectificative pour 2015

- Loi de finances pour 2016. - Loi de finances rectificative pour 2015 Nouvelles mesures Plus d informations sur www.apce.com Loi de finances pour 2016 Loi n 20151785 du 29 décembre 2015, Journal officiel du 30 décembre 2015 Loi de finances rectificative pour 2015 Loi n 20151786

Plus en détail

Turbulences fiscales : quelles décisions pour éviter les trous d air?

Turbulences fiscales : quelles décisions pour éviter les trous d air? Turbulences fiscales : quelles décisions pour éviter les trous d air? Programme de la soirée Loi de finances rectificative 2013 Loi de finances 2014 et cocktail! Loi de finances 2014 et loi de finances

Plus en détail

LETTRE D ACTUALITÉ FISCALE JANVIER 2014

LETTRE D ACTUALITÉ FISCALE JANVIER 2014 LETTRE D ACTUALITÉ FISCALE JANVIER 2014 EXPERTISE COMPTABLE, FISCALE ET SOCIALE AUDIT - CONSEIL EDITO Nous profitons de cette nouvelle année pour vous présenter nos meilleurs vœux. Nous ne vous proposerons

Plus en détail

Les dépenses fiscales. Les dépenses fiscales et les «remboursements et dégrèvements»

Les dépenses fiscales. Les dépenses fiscales et les «remboursements et dégrèvements» Les dépenses fiscales Les difficultés de définir la norme Les dépenses fiscales s analysent comme «des dispositions législatives ou réglementaires dont la mise en œuvre entraîne pour l Etat une perte de

Plus en détail

Panorama de l actualité fiscale. Séminaire APL 30 Octobre 2012

Panorama de l actualité fiscale. Séminaire APL 30 Octobre 2012 Panorama de l actualité fiscale Séminaire APL 30 Octobre 2012 Plan I. Introduction Chronologie des évènements II. Projet de loi de finance 2013 Impôt sur le Revenu Fiscalité des revenus du capital Fiscalité

Plus en détail

LOI DE FINANCES POUR 2014 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2013 LOI SUR LA FRAUDE FISCALE L essentiel

LOI DE FINANCES POUR 2014 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2013 LOI SUR LA FRAUDE FISCALE L essentiel Le 14 mars 2014 LOI DE FINANCES POUR 2014 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2013 LOI SUR LA FRAUDE FISCALE L essentiel FISCALITE DES ENTREPRISES... 3 Hausse du taux effectif de l IS des grandes entreprises

Plus en détail

(Loi n 2003-1311 du 30 décembre 2003 parue au JO du 31/12/2003)

(Loi n 2003-1311 du 30 décembre 2003 parue au JO du 31/12/2003) Flash fiscal et juridique n 755 page 1 LOI DE FINANCES POUR 2004 (Loi n 2003-1311 du 30 décembre 2003 parue au JO du 31/12/2003) 1. IMPOT SUR LE REVENU (Règles générales) Barème d imposition pour 2003

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de Gestion Réf.

Plus en détail

Réforme des plus-values de cession de valeurs mobilières à l I.R. (loi de finance pour 2014)

Réforme des plus-values de cession de valeurs mobilières à l I.R. (loi de finance pour 2014) Réforme des plus-values de cession de valeurs mobilières à l I.R. (loi de finance pour 2014) Réforme des plus-values de cession de valeurs mobilières 2 SOMMAIRE PAGES INTRODUCTION 3 I) Schéma illustratif

Plus en détail

- Loi de finances pour 2015

- Loi de finances pour 2015 Nouvelles mesures Plus d informations sur www.apce.com Loi de finances pour 2015 Loi n 20141654 du 29 décembre 2014, Journal officiel du 29 décembre 2014 2ème loi de finances rectificative pour 2014 Loi

Plus en détail

Fiscalité personnelle

Fiscalité personnelle Date de mise à jour : janvier 2014 Fiscalité personnelle Impôt sur le revenu Le plafonnement du quotient familial durci comme prévu. Barème de l impôt sur le revenu Mettant un terme à 2 années de gel du

Plus en détail

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables Sommaire La famille Le couple 1. Union 12 2. Mariage, Pacs, concubinage : que choisir? 13 La gestion des biens du couple 3. Biens meubles et immeubles 15 4. Régime primaire 17 5. Choix du régime matrimonial

Plus en détail

Les nouveautés fiscales de 2012

Les nouveautés fiscales de 2012 Les nouveautés fiscales de 2012 Sommaire Les dispositifs fiscaux Le plafonnement global des niches fiscales Le barème de l IR L imposition des plusvalues L imposition des revenus mobiliers Scellier Les

Plus en détail

LOCATION MEUBLÉE NON PROFESSIONNELLE

LOCATION MEUBLÉE NON PROFESSIONNELLE LOCATION MEUBLÉE NON PROFESSIONNELLE Contribuables concernés : Propriétaires bailleurs de locations meublées dont les recettes locatives annuelles sont inférieures à 23 000 (150 870,11 F). Type d avantage

Plus en détail

Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011. Loi de finances pour 2011

Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011. Loi de finances pour 2011 Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011 Loi de finances pour 2011 La loi de finances pour 2011 ne bouleverse pas notre fiscalité. Les principales dispositions sont relatives

Plus en détail

Bâtiment Le Loubérance - 121 rue Jean Dausset BP 11530 84916 Avignon cedex 9 Tél : 04 90 31 02 59 / Fax : 04 90 88 26 31 contact@synthese-finance.

Bâtiment Le Loubérance - 121 rue Jean Dausset BP 11530 84916 Avignon cedex 9 Tél : 04 90 31 02 59 / Fax : 04 90 88 26 31 contact@synthese-finance. Bâtiment Le Loubérance - 121 rue Jean Dausset BP 11530 84916 Avignon cedex 9 Tél : 04 90 31 02 59 / Fax : 04 90 88 26 31 contact@synthese-finance.com I. Impôts, crédits d impôt et taxes II. Immobilier

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE MARS 2010 BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE Aout 2012 Une information de notre partenaire Texte phare de la session parlementaire extraordinaire convoquée en juin dernier par le nouveau président de

Plus en détail

Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option

Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction repose sur la dissociation de l acquisition du foncier de celle

Plus en détail

Point de vue d experts

Point de vue d experts Point de vue d experts Cette lettre fiscale porte sur des mesures votées dans la 3 ème Loi de Finances Rectificative pour 2012 applicables à compter du 1er janvier 2014 prochain. Elle porte sur les nouvelles

Plus en détail

LES NOUVEAUTES 2013. - Impôt sur le revenu : ENTREE EN VIGUEUR. Barème progressif sur l impôt sur le revenu : Impôt sur le revenu 2013 (revenus 2012)

LES NOUVEAUTES 2013. - Impôt sur le revenu : ENTREE EN VIGUEUR. Barème progressif sur l impôt sur le revenu : Impôt sur le revenu 2013 (revenus 2012) LES NOUVEAUTES 2013 La loi de finances pour 2013, la troisième loi de finances rectificative pour 2012 et la loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 sont désormais publiées au Journal officiel.

Plus en détail

LFR2013. 1 er janvier. conclus à compter du 1 er janvier 2014

LFR2013. 1 er janvier. conclus à compter du 1 er janvier 2014 MESURES TEXTES ENTREE EN VIGUEUR FISCALITE DES ENTREPRISES TVA au taux réduit et TVA sur les travaux : Dans les logements, maintien du taux 7 % au-là du 1 er janvier Le taux TVA 7 % est maintenu au-là

Plus en détail

Janvier 2012. Les fiches fiscalité

Janvier 2012. Les fiches fiscalité Janvier 2012 Les fiches fiscalité SOMMAIRE Fiscalité de l assurance vie et du contrat de capitalisation en cas de rachat...p. 1 Fiscalité de l assurance vie en cas de décès...p. 2 Fiscalité du patrimoine...p.

Plus en détail

FCPI et FIP ISF Réduction d ISF en faveur de l investissement dans les PME La règle «de minimis» Calcul de la réduction d ISF : Réduction d ISF =

FCPI et FIP ISF Réduction d ISF en faveur de l investissement dans les PME La règle «de minimis» Calcul de la réduction d ISF : Réduction d ISF = FCPI et FIP ISF Réduction d ISF en faveur de l investissement dans les PME Un avantage fiscal institué par la loi TEPA afin de permettre aux redevables de l ISF de bénéficier d une réduction d ISF en investissant

Plus en détail

ACTUALITE DES EXPATRIES. Fiscalité : comment déclarer vos revenus de 2010? Aspects russes et français. CCIFR 3 mars 2011 Swisshôtel Krasnye Holmy

ACTUALITE DES EXPATRIES. Fiscalité : comment déclarer vos revenus de 2010? Aspects russes et français. CCIFR 3 mars 2011 Swisshôtel Krasnye Holmy ACTUALITE DES EXPATRIES Fiscalité : comment déclarer vos revenus de 2010? Aspects russes et français CCIFR 3 mars 2011 Swisshôtel Krasnye Holmy André LOUP RESIDENCE FISCALE RESIDENCE FISCALE FRANCE Les

Plus en détail

Instruction du 10 mai 1996 (BOI 7 S-5-96)

Instruction du 10 mai 1996 (BOI 7 S-5-96) G ISF SONT EXONERES Instruction du 10 mai 1996 (BOI 7 S-5-96) L'article 6 de la loi de finances pour 1996 (n 95-1346 du 30 décembre 1995 - JO du 31 décembre 1995, p. 19030 et 19031): - précise le champ

Plus en détail

LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2008

LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2008 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2008 Micro -entreprises L option pour l année 2009 pour le versement forfaitaire libératoire des cotisations et contributions sociales des travailleurs indépendants relevant

Plus en détail

Numéro 118 - janvier 2016 Spécial lois de finances (2)

Numéro 118 - janvier 2016 Spécial lois de finances (2) Numéro 118 - janvier 2016 Spécial lois de finances (2) - Lois de finances et décisions du Conseil constitutionnel - Abaissement de la limite d'exonération des indemnités de cessation forcée des fonctions

Plus en détail

Actualité Juridique & Fiscale

Actualité Juridique & Fiscale Septembre 2011 2011 Actualité Juridique & Fiscale Sommaire Sommaire I Petits-enfants venant à une succession par suite de la renonciation de leur auteur, enfant unique : impossibilité d appliquer l abattement

Plus en détail

Revalorisation du barème de l impôt sur le revenu

Revalorisation du barème de l impôt sur le revenu Revalorisation du barème de l impôt sur le revenu Le barème pour l imposition des revenus de 2013 est revalorisé de 0,8 % par rapport à celui applicable aux revenus de 2011 et 2012. Cette augmentation

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS IMPÔT SUR LE REVENU

CHIFFRES CLÉS IMPÔT SUR LE REVENU CHIFFRES CLÉS IMPÔT SUR LE REVENU Revalorisation des limites de l ensemble des tranches du barème de l impôt applicable aux revenus perçus en 2013 Barème (pour une part fiscale) Revenus de 2013 Impôt à

Plus en détail

Lettre Tecnic Patrimoine n 20 (Avril 2013)

Lettre Tecnic Patrimoine n 20 (Avril 2013) Lettre Tecnic Patrimoine n 20 (Avril 2013) Loi de finance 2013 SOMMAIRE 1. Impôt sur le revenu... 2 2. ISF... 4 3. Réforme sur l immobilier... 4 4. Autres taxes.... 7 1 1. Impôt sur le revenu 1.1 Règles

Plus en détail

Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur.

Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur. Cartes grises Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur. La délivrance des certificats d immatriculation

Plus en détail

Mesures phares de la 3ème Loi de Finances Rectificative 2012 et de la Loi de Finances 2013

Mesures phares de la 3ème Loi de Finances Rectificative 2012 et de la Loi de Finances 2013 Mesures phares de la 3ème Loi de Finances Rectificative 2012 et de la Loi de Finances 2013 Madame, Monsieur, Nous souhaitons vous présenter les quelques mesures phares contenues dans la dernière Loi de

Plus en détail

SYNTHESE DES PRINCIPALES MESURES ET IMPACTS DE LA LOI DE FINANCES POUR 2013

SYNTHESE DES PRINCIPALES MESURES ET IMPACTS DE LA LOI DE FINANCES POUR 2013 SYNTHESE DES PRINCIPALES MESURES ET IMPACTS DE LA LOI DE FINANCES POUR 2013 Les principales mesures de la loi de finances adoptée pour 2013 modifient la fiscalité personnelle et patrimoniale des personnes

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1 : Administration et comptabilité

Table des matières. Chapitre 1 : Administration et comptabilité Table des matières Chapitre 1 : Administration et comptabilité Modes de financement des entreprises............................. 2 Règles de crédit aux entreprises... 4 Garanties demandées par les banques...

Plus en détail

Version 8.1 Mars 2013

Version 8.1 Mars 2013 Version 8.1 Mars 2013 Principales évolutions 1 Evolutions législatives... 2 1.1 Fiscalité Impôt sur le revenu... 2 1.1.1 Gel du barème 2013 appliqué aux revenus de 2012, revalorisation de la décote et

Plus en détail

A - Aménagement de la réduction d impôt sur le revenu en faveur de l investissement locatif intermédiaire «dispositif Pinel»

A - Aménagement de la réduction d impôt sur le revenu en faveur de l investissement locatif intermédiaire «dispositif Pinel» Synthèse des évolutions fiscales 2015 > Sommaire I II Impôt sur le revenu Réduction et crédit d impôt A - Aménagement de la réduction d impôt sur le revenu en faveur de l investissement locatif intermédiaire

Plus en détail

LA LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2012

LA LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2012 LA LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2012 CONSEIL La loi 2012-958 du 16 août 2012 consistant en la deuxième loi de finances rectificative pour 2012 a été publiée au JO du 17 août 2012. C est la première

Plus en détail

LE REGIME FISCAL DES LOCATIONS MEUBLEES

LE REGIME FISCAL DES LOCATIONS MEUBLEES LA FISCALITÉ DES LOCATIONS EN MEUBLES Article juridique publié le 21/03/2013, vu 10039 fois, Auteur : ASCENCIO Jacques LE REGIME FISCAL DES LOCATIONS MEUBLEES I - L IMPOT SUR LE REVENU A la différence

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS Les présentes mises à jour concernent le quatrième tirage 2000. PACS ( Pacte civil de solidarité ) - Page 6 Le régime applicable entre

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION DU DEPARTEMENT FISCAL Janvier 2014

LETTRE D INFORMATION DU DEPARTEMENT FISCAL Janvier 2014 LETTRE D INFORMATION DU DEPARTEMENT FISCAL Janvier 2014 LES PRINCIPALES MESURES PATRIMONIALES DE LA LOI DE FINANCES POUR 2014 ET DE LA LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2013 La présente lettre a pour

Plus en détail

Estimation de votre impôt sur les revenus 2007

Estimation de votre impôt sur les revenus 2007 Estimation de votre impôt sur les revenus 27 21/12/27 Synthèse des données et résultats Données de votre simulation Nombre de parts 1 Revenus net catégoriels Traitements et salaires, pensions et rentes

Plus en détail

Présentation de la loi de finances pour 2013 et rappels des dispositifs des lois de finances rectificatives pour 2012

Présentation de la loi de finances pour 2013 et rappels des dispositifs des lois de finances rectificatives pour 2012 Présentation de la loi de finances pour 2013 et rappels des dispositifs des lois de finances rectificatives pour 2012 Présentation par l Ordre des avocats de Narbonne 1 Partie 1 : La fiscalité des particuliers

Plus en détail

PLUS-VALUES MOBILIERES ET IMMOBILIERES : LES MODIFICATIONS A VENIR DANS LA LOI DE FINANCES POUR 2014

PLUS-VALUES MOBILIERES ET IMMOBILIERES : LES MODIFICATIONS A VENIR DANS LA LOI DE FINANCES POUR 2014 ACTUALITE PLUS-VALUES MOBILIERES ET IMMOBILIERES : LES MODIFICATIONS A VENIR DANS LA LOI DE FINANCES POUR 2014 I. Quelle imposition pour les plus-values de cession de valeurs mobilières des particuliers

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 17 FEVRIER 2012 13 A-1-12

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 17 FEVRIER 2012 13 A-1-12 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 17 FEVRIER 2012 13 A-1-12 DROIT A RESTITUTION DES IMPOSITIONS DIRECTES EN FONCTION DU REVENU («BOUCLIER FISCAL»). ABROGATION DU DROIT A RESTITUTION.

Plus en détail

La Lettre COFIGE Patrimoine Octobre 2013 - N 12. Projet de loi de finances 2014 Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale 2014

La Lettre COFIGE Patrimoine Octobre 2013 - N 12. Projet de loi de finances 2014 Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale 2014 Madame, Monsieur, Le projet de loi de finances pour 2014 a été présenté en Conseil des ministres le 25 septembre. Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2014 a été quant à lui rendu

Plus en détail