Guide de correction TD 6

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide de correction TD 6"

Transcription

1 Guid d corrction TD 6 JL Monin nov 2004 Choix du point d polarisation 1- On décrit un montag mttur commun à résistanc d mttur découplé, c st à dir avc un condnsatur n parallèl sur R. La condition d un découplag fficac st qu à la fréqunc du signal utilisé, l impédanc 1/Cω = 1/2πfC du condnsatur soit négligabl (< 1/10) d la résistanc R (soit C > 1.6 µf pour R = 1 kω t f=1 khz par xmpl). La droit d charg statiqu a pour pnt 1/(R C +R ) tandis qu la droit d charg dynamiqu (cll qui sra parcouru par l ptit signal) a pour pnt (plus fort) 1/(R C //R u ) = 1/R L, dans l diagramm v C, i C. La droit d charg dynamiqu coup donc l ax i C plus haut, pour I CC > /( ), t l ax v C moins loin qu. Ls dux droits s coupnt au point d polarisation (V C0, I C0 ). équation d la droit statiqu : i C = v C équation d la droit dynamiqu : i C = I CC v C R L où R L = R C R u /(R C + R u ) ; la droit pass par I CC (ordonné à l origin) t a pour pnt 1/R L. Pour i C = 0, on trouv I CC = V CC /R L. 2- L point d polarisation st choisi au miliu d la droit dynamiqu, autrmnt dit, on a : V C0 = V CC 2 ; I C0 = I CC 2 = V CC 2R L On trouv V CC n fonction d t ds résistancs du montag n écrivant qu l point d polarisation st à l intrsction ds 2 droits d charg, c st à dir qu l on utilis ls égalités ci-dssus n ls injctant dans l équation d la droit statiqu : d où on tir : I C0 = V CC 2R L = V C0 V CC 2( ) 1 1 V CC [ + 2R L 2( ) ] = 1

2 V CC [ + R L R L ( ) ] = 2 t, n simplifiant par : R L V CC = 2 + R L 3- On rmplac R L par R C R u /(R C + R u ) t on fait apparaitr R C /R u t R /R C n divisant au numératur t au dénominatur : R C R u R C +R u V CC = 2 + R CR u R C = 2 + = 2 R C +R u 1 R C 1 + R /R C + 1 Si R u (circuit non chargé, ou par un étag suivant à très haut impédanc), on obtint : V CC = R /R C La dynamiqu d sorti V CC vari d à 0 lorsqu R vari d 0 (court-circuit) à l infini (circuit ouvrt). Si R u = R C (circuit raisonnablmnt chargé, par un impédanc égal à l impédanc d sorti du montag), on obtint : V CC = 3/2 + R /R C La dynamiqu d sorti V CC vari d 3/2 à 0 lorsqu R vari d 0 (court-circuit) à l infini (circuit ouvrt). La dynamiqu d sorti st détrminé par l xcursion d tnsion v C (= v C, puisqu R st découplé) autour du point d polarisation. ll st d autant plus grand qu la pnt d la droit dynamiqu st faibl. A la limit, si R u = 0, on obtint V CC = 0, la droit d charg dynamiqu st vrtical t l xcursion d tnsion n sorti st null (mêm avc un point d polarisation n plin miliu du graph ds caractéristiqus!). Si R u (sorti non chargé), la dynamiqu maximum st égal à. Si l circuit st chargé par un étag suivant réalist, la dynamiqu d sorti st. 3- Dans l idéal, il faudrait avoir R = 0 pour avoir la dynamiqu maximum ; R st utilisé pour ds raisons d stabilité du point d polarisation (contr réaction d émttur). Si on tint compt d la saturation t du blocag, cla réduit la dynamiqu d sorti. L signal st surtout déformé du coté saturation (si V Csat st important). Quant au gain d l amplificatur à émttur commun avc résistanc d émttur découplé, il st égal à : A V = β R C h 11 2

3 Polarisation d dux étags NB. Dans tout l xrcic, ls dux transistors sont supposés avoir l mêm gain n courant h 12 = β = 200. Si ls courants d bas sont négligabls, on a sur la bas d Q 1 : V B1 = R 1 R 1 + R 0 V CC = 3.54 V Alors V 1 = V B1 V B1 = = 2.84 V t on a : I C1 I 1 = V 1 /R 3 = 2.84V/270Ω = 6 ma. On vérifi qu I B1 = I C1 /β 1 = /200 = 30 µa, st négligabl dvant l courant dans R 0 t R 1 : I P 1 = V CC /(R 0 + R 1 ) = 15/ = 520 µa. On calcul égalmnt r b1 = h 1 11 = 26mV/30µA = 870 Ω. On n déduit V C1 n soustrayant la chut d tnsion I C1 à V CC :. D mêm, V C1 = V C1 V 1 = = 6.16 V. V C1 = V CC I C1 = 15 6 = 9 V On a V B2 = V C1 = 9 V. Donc V 2 = V B2 0.7 = 8.3 V. On calcul nsuit I 2 = V 2 /R 4 = 8.3 ma. On vérifi qu I B2 = I C2 /β 2 = /200 = 41 µa st négligabl dvant I C1 = 8.3 ma. On calcul r b2 = 26mV/41µA = 630 Ω. On calcul nfin V C2 = V CC V 2 = = 6.7 V. On établit l schéma équivalnt n ptits signaux global (avc R = R 1 //R 0 = 5.2 kω) : Figur 1: Schéma équivalnt ptits signaux global. Impédanc d ntré On écrit un séri d rlations utils pour ls calculs ds élémnts dynamiqu du montag (A V, Z, Z s ) : i = i + i b = r b1 i b1 + R 3 (1 + β)i b1 = Ri i = i + i b1 = R + [ 1 r b1 + (1 + β)r 3 R + 1 ] (1 + β)r 3 Dans la drnièr équation, on a négligé r b1 = 870 Ω dvant (1 + β)r 3 = 94 kω (à miux qu 1% près). On n déduit l impédanc d ntré du montag : Z = R//(1 + β)r 3 = 4.9 kω. Par aillurs, on put notr pour la suit : i b1 = Impédanc d sorti t gain du montag r b1 +(1+β)R 3 L calcul d l impédanc d sorti pass par l calcul d la tnsion d sorti à vid. On obtint c résultat dirctmnt n chrchant l gain n tnsion du montag à vid. Pour l calcul du gain, on chrch à rlir 3

4 i b2 t i b1 : s = R 4 (1 + β)i b2 i c1 = βi b1 = i b2 i 2 i 2 = r b2 i b2 + s = [r b2 + R 4 (1 + β)]i b2 D où l on tir : βi b1 = i b2 1 [r b2 + R 4 (1 + β)]i b2 = i b2 [1 + r b2 + R 4(1 + β) ] (1) On n déduit : i b2 = βi b1 1 + r b2 + R 4(1+β) = β (r b1 + (1 + β)r 3 )(1 + r b2 + R 4(1+β) ) t l gain A V = s = R 4 (1 + β)β (r b1 + (1 + β)r 3 )(1 + r b2 + R 4(1+β) ) On néglig r b1 (870 Ω) dvant (1 + β)r 3 (94 kω) ; on néglig 1 t r b2 / (630/1000 = 0.63) dvant R 4 (1 + β)/ = 201 t on obtint (n simplifiant au numératur t dénominatur par R 4 t (1 + β)) : A V R 3 2 On gard l calcul s = /R 3 pour la tnsion à vid n sorti. L courant d court-circuit st i cc = (1 + β)i b2. Dans l cas du court-circuit n sorti, la tnsion aux borns d R 4 st null t i 2 = r b2 i b2. On obtint alors βi b1 = i 2 i b2 = i b2 (1 + r b2 / ) i b1 = r b1 + (1 + β)r 3 t on put xprimr i cc n fonction d t on calcul β i cc = (1 + β) 1 + r b2 / r b1 + (1 + β)r 3 Z s = s v i c c = /R 3 (1 + r b2 / )(r b1 + (1 + β)r 3 ) ( ) = 7.5 Ω (1 + β)β tags séparés L montag rvint n fait à rlir un amplificatur à émttur commun (gain < 0, égal au rapport ds résistancs d collctur t d émttur) à un étag collctur commun (gain > 0, proch d l unité). On rtrouvra l gain global par multiplication simpl ds gains -2 t +1 à condition qu l scond étag n 4

5 Figur 2: Schéma équivalnt ptits signaux n dux étags. charg pas l prmir (autrmnt dit qu l impédanc d ntré du scond étag soit nttmnt supériur à l impédanc d sorti du prmir). n rprnant ls notations sur la figur 2, pour l prmir étag, on a : s 1 = βi b1 = (1 + β)i b1 R 3 + r b1 i b1 A V 1 = s = β (1 + β)r 3 + r b1 R 3 = 2 n négligant r b1 = 870 Ω dvant (1 + β)r kω. Pour l duxièm étag : s 2 = (1 + β)i b2 R 4 2 = (1 + β)i b2 R 4 + r b2 i b 2 A V 2 = s 2 2 = n négligant r b2 = 630 Ω dvant (1 + β)r 4 = 201 kω. (1 + β)r 4 (1 + β)r 4 + r b2 1 Ls dux étags sont connctés n séri slon l schéma équivalnt d la figur 3. n tout riguur, l Figur 3: Schéma équivalnt ptits signaux n dux étags. gain global vaut : A V = A V 1 A V 2 Z 2 + Z s1 On aura A V = AV 1 AV 2 si Z 2 Z s1, à caus du pont divisur Z s1 /Z 2. tag 1 L impédanc d ntré d l étag 1 st cll calculé précdmmnt pour l montag global : Z 1 = R//[r b1 + (1 + β)r 3 ] 4.9 kω. L impédanc d sorti st cll d un montag à émttur commun : s v = βi b1 Z 2 5

6 i cc = βi b1 i b1 = r b1 + (1 + β)r 3 β Z s1 = r b1 + (1 + β)r 3 = = 1 kω r b1 + (1 + β)r 3 β tag 2 L courant d ntré st i b2, donc on a : t l impédanc d ntré vaut : 2 = [r b2 + (1 + β)r 4 ]i b2 = Z 2 i b2 Z 2 = r b2 + (1 + β)r kω Z s1 = 1 kω On vérifi qu l 2 étag charg très pu l prmir, t l gain total st égal au produit simpl ds gains ds étags séparés. 6

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé Séri n 3 d Elctrocinétiqu : Régim sinusoïdal forcé Exrcic n 1 : Résonanc n tnsion d un circuit RLC parallèl 1.\ Détrminr l équation différntill qui régi l évolution d u(t). 2.\ Exprimr l amplitud complx

Plus en détail

IMPÉDANCES D ENTRÉE ET DE SORTIE

IMPÉDANCES D ENTRÉE ET DE SORTIE MPÉDNCE D ENTÉE ET DE OTE. DÉFNTON On s plac n régim sinusoïdal forcé. oit Q un quadripôl. Nous allons modélisr c quadripôl n utilisant ls impédancs d ntré t d sorti. quadripôl Q V V. Point d vu du génératur

Plus en détail

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe.

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe. TD 11 Les trois montages fondamentaux.,.,. ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe ***exercice 11.1 On considère le montage ci-dessous : V = 10 V R 1 R s v e

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire L transistor bipolair L'objt d c documnt st d'apportr ls connaissancs t ls méthods nécssairs à la concption d'un étag amplificatur à bas d transistor. On s limitra à l'étud t à l'utilisation du transistor

Plus en détail

Tension d alimentation : V CC. i C R C R B

Tension d alimentation : V CC. i C R C R B Chapitre 4 Polarisation du transistor bipolaire à jonction 4.1 Le problème de la polarisation 4.1.1 Introduction Dans le chapitre 3, nous avons analysé un premier exemple de circuit d amplification de

Plus en détail

Concours d entrée en Ingénierie, 2012

Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Nom : Prénom : Test des connaissances professionnelles en électricité-électronique TCP-E Durée : 3 heures 1. Cocher la réponse exacte 1 En continu, une capacité se

Plus en détail

Université Mohammed Khidher Biskra A.U.: 2014/2015

Université Mohammed Khidher Biskra A.U.: 2014/2015 Uniersité Mohammed Khidher Biskra A.U.: 204/205 Faculté des sciences et de la technologie nseignant: Bekhouche Khaled Matière: lectronique Fondamentale hapitre 4 : Le Transistor Bipolaire à Jonction 4..

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry avril EXERCICE Commun à tous ls candidats Parti I points. L ax ds ordonnés st asymptot à C au voisinag d ; la fonction étant décroissant sur ] ; + [, la limit quand

Plus en détail

CONTRE REACTION SUR UN AMPLI 5 C.R courant-parallèle. schéma de contre réaction

CONTRE REACTION SUR UN AMPLI 5 C.R courant-parallèle. schéma de contre réaction CONTRE REACTION SUR UN AMPLI 5 C.R courant-parallèl schéma d contr réaction Ig Is grandur d sorti :courant Ig A 0 nœud d courant : Entré // Is CONTRE REACTION SUR UN AMPLI 5 C.R courant-parallèl ouvrtur

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire IUT Louis Pasteur Mesures Physiques Electronique Analogique 2ème semestre 3ème partie Damien JACOB 08-09 Le transistor bipolaire I. Description et symboles Effet transistor : effet physique découvert en

Plus en détail

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B.

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B. Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant. - Le régime linéaire. Le courant collecteur est proportionnel

Plus en détail

L AMPLIFICATEUR OPÉRATIONNEL

L AMPLIFICATEUR OPÉRATIONNEL L PLIFICTEU OPÉTIONNEL I. L PLIFICTEU OPÉTIONNEL IDÉL I. Circuit intégré rpèr Un mplificatur Opérationnl (.O.) st un circuit intégré accssibl par V t V 3 + t un born d 8 borns. Il y a dux borns d ntré

Plus en détail

Les générateurs. 1 Expérience NOM: Date: Prénom: électro

Les générateurs. 1 Expérience NOM: Date: Prénom: électro NOM: Prénom: 1 xpérience Les générateurs Date: électro Prenons une batterie de voiture ou de moto 12. Nous mesurerons la tension aux bornes et le courant qui la traverse en allumant un à un des phares

Plus en détail

TD N 1 : transistor bipolaire

TD N 1 : transistor bipolaire Exercice 1 TD N 1 : transistor bipolaire ETUDE STATIQUE VB = 0 On choisit VB et RC et RE pour avoir un point de repos V CE0 =7.5V 1. Donner l expression de la droite charge statique Ic = f(v CE ) ETUDE

Plus en détail

Chapitre 4 : Le transistor Bipolaire

Chapitre 4 : Le transistor Bipolaire LEEA 3 ème A, C. TELLIER, 28.08.04 1 Chapitre 4 : Le transistor Bipolaire 1. Structure et description du fonctionnement 1.1. Les transistors bipolaires 1.2 Le transistor NPN Structure intégrée d'un transistor

Plus en détail

Structure des transformateurs

Structure des transformateurs Structur ds transformaturs Bobins d fil élctriqu couplés magnétiqumnt. La présnc d un noyau frromagnétiqu prmt d obtnir un millur couplag. Si dux bobins séparés, on a l avantag supplémntair d l isolation

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE EC 6

TRAVAUX DIRIGÉS DE EC 6 TD EC 6 Corrction PCSI 207 208 TVUX DIIGÉS DE EC 6 Exrcic : C séri n SF On considèr l circuit ci-contr alimnté par l génératur d tnsion d f.é.m (t) sinusoïdal d fréqunc f 50 Hz, 500 Ω, 0, H t C µf. a valur

Plus en détail

TRANSISTOR BIPOLAIRE

TRANSISTOR BIPOLAIRE I Introduction I.1 Constitution Le transistor bipolaire est réalisé dans un monocristal comportant trois zones de dopage différentes. n p n collecteur base émetteur n C On reconnaît deux jonctions PN p

Plus en détail

Electricité 1. Eléments de correction

Electricité 1. Eléments de correction lctricité 1. lémnts d corrction C TP avait pour but (ntr autrs) d évalur ls ordrs d grandurs ds résistancs d sortis du GBF t d ntré d l oscilloscop t d n déduir lur princip d utilisation. L oscilloscop

Plus en détail

LES MONTAGES AMPLIFICATEURS FONDAMENTAUX A TRANSISTORS BIPOLAIRES

LES MONTAGES AMPLIFICATEURS FONDAMENTAUX A TRANSISTORS BIPOLAIRES LS MONTAGS AMPLIFIATURS FONDAMNTAUX A TRANSISTORS IPOLAIRS Philippe ROUX 2005 AMPLIFIATUR A TRANSISTOR NPN MONT N MTTUR OMMUN 1 PARTI : ONPTION DU MONTAG MTTUR OMMUN On considère le montage donné en figure

Plus en détail

( ) ( ) ( ) ( ) Cnam Correction de l examen de 1 ére session PHR 011 Electricité : électrostatique, électromagnétisme

( ) ( ) ( ) ( ) Cnam Correction de l examen de 1 ére session PHR 011 Electricité : électrostatique, électromagnétisme Cnam Corrction d l xamn d 1 ér sssion PH 11 Elctricité : élctrostatiqu, élctromagnétism 1/9 Prmièr parti (5 points) Un thrmistanc st un composant thrmosnsibl dont la val d la résistanc dépnd d sa tmpérat

Plus en détail

MODÉLISATION D UNE SUSPENSION DE VOITURE T.D. G.E.I.I.

MODÉLISATION D UNE SUSPENSION DE VOITURE T.D. G.E.I.I. 1. Modèle de voiture MODÉLISATION D UNE SUSPENSION DE VOITURE T.D. G.E.I.I. Un modèle simpli é de voiture peut être obtenu en supposant le véhicule soumis uniquement à la force de traction u dûe au moteur

Plus en détail

Clemenceau. Présentation de l AOP. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.Granier)

Clemenceau. Présentation de l AOP. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.Granier) Lycée Clemenceau PCSI 1 (O.Granier) Présentation de l AOP Liens vers : TP-Cours AOP n 1 TP-Cours AOP n 2 TP-Cours AOP n 3 I Présentation et propriétés de l AOP : 1 Description de l AOP : Aspects historiques

Plus en détail

1 Une simple histoire de production, et déjà des calculs

1 Une simple histoire de production, et déjà des calculs Université François Rabelais - L AES Cours d Economie Générale Enoncé du TD n 7 Automne 202 Une simple histoire de production, et déjà des calculs Vous considérez dans cet exercice une firme qui a la possibilité

Plus en détail

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance Chapitre 5 Circuits RL et RC Ce chapitre présente les deux autres éléments linéaires des circuits électriques : l inductance et la capacitance. On verra le comportement de ces deux éléments, et ensuite

Plus en détail

TD E1 : STABILITE DES SYSTEMES LINEAIRES

TD E1 : STABILITE DES SYSTEMES LINEAIRES TD E : STABILITE DES SYSTEMES LINEAIES Exrcic : égim sinusoïdal forcé Pour qull valur d la pulsation l intnsité dans st-ll indépndant d? i L i Exrcic 2 : ondition d équilibr d un pont d impédancs ) On

Plus en détail

Fonctions de deux variables. Mai 2011

Fonctions de deux variables. Mai 2011 Fonctions de deux variables Dédou Mai 2011 D une à deux variables Les fonctions modèlisent de l information dépendant d un paramètre. On a aussi besoin de modéliser de l information dépendant de plusieurs

Plus en détail

Bonjour par içi, me revoila pour un petit sujet, sur la polarisation des transistors cette fois...

Bonjour par içi, me revoila pour un petit sujet, sur la polarisation des transistors cette fois... Bonjour par içi, me revoila pour un petit sujet, sur la polarisation des transistors cette fois... En quoi cette notion de polarisation du transistor est-elle si importante? Et bien elle va permettre de

Plus en détail

Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info. Octobre-décembre 2005. 1.1 Contrôle d intégrité d une diode et reconnaissance des terminaux

Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info. Octobre-décembre 2005. 1.1 Contrôle d intégrité d une diode et reconnaissance des terminaux TP 3. Étude des diodes Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ACSI à l UPMC Octobre-décembre 2005 1 Étude préliminaire 1.1 Contrôle d intégrité d une diode et reconnaissance des

Plus en détail

Les transistors bipolaires

Les transistors bipolaires Les transistors bipolaires I. Introduction: Définitions: Le transistor bipolaire est un composant à 3 électrodes comportant 2 jonctions PN. C est un cristal de semi-conducteur dans lequel on peut distinguer

Plus en détail

MÉTHODES DE RÉSOLUTION DES RÉSEAUX LINÉAIRES EN COURANT CONTINU

MÉTHODES DE RÉSOLUTION DES RÉSEAUX LINÉAIRES EN COURANT CONTINU MÉTHODES DE ÉSOLUTION DES ÉSEUX LINÉIES EN OUNT ONTINU I. DEUX FÇONS DE POSE LE POLÈME On considèr l circuit suivant. Nous chrchons à connaîtr l état élctriqu du circuit, c st à dir connaîtr ls potntils

Plus en détail

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Partie théorique I. omparateur L utilisation la plus simple d un amplificateur opérationnel (AOP) en montage non-linéaire est le comparateur. Deux

Plus en détail

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure Introduction CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - La mesure d une résistance s effectue à l aide d un multimètre. Utilisé en mode ohmmètre, il permet une mesure directe de résistances hors

Plus en détail

Amplification des signaux de commande des diodes PIN dans les antennes Doppler

Amplification des signaux de commande des diodes PIN dans les antennes Doppler Amplification des signaux de commande des diodes PIN dans les antennes Doppler Jean-Paul YONNET F1LVT / ADRASEC 38 F1LVT@yahoo.fr Dans les antennes Doppler, 4 (ou 8) fouets quart d onde sont commutées

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques ELECTRICITE Analys ds signaux t ds circuits élctriqus Michl Piou Chapitr Tnsions t courants dans ls ligns triphasés Montags étoil t triangl Edition /0/04 Tabl ds matièrs POURQUOI ET COMMENT? DENOMINATION

Plus en détail

Propriétés des options sur actions

Propriétés des options sur actions Propriétés des options sur actions Bornes supérieure et inférieure du premium / Parité call put 1 / 1 Taux d intérêt, capitalisation, actualisation Taux d intéret composés Du point de vue de l investisseur,

Plus en détail

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012 Mastr1 Géni ds Systèms Industrils U.E.: Capturs, Chaîns d msur 1 èr sssion 211-212 Cod Unité : 172 Cod épruv : 14977 Samdi 26 Mai 8H -1H Duré : 2 hurs Documnts t Calculatric autorisés Ls partis III t IV

Plus en détail

TD d électrocinétique n o 4 Circuits linéaires en régime sinusoïdal forcé

TD d électrocinétique n o 4 Circuits linéaires en régime sinusoïdal forcé ycé François Arago Prpignan M.P.S.I. 2012-2013 TD d élctrocinétiqu n o 4 ircuits linéairs n régim sinusoïdal forcé Exrcic 1 - Détrmination ds modèls d Thévnin t d Norton. A Détrminr l modèl d Thévnin t

Plus en détail

BANQUE D ÉPREUVES DUT-BTS -SESSION 2015- É P R E U V E D ÉLECTRICITE - ÉLECTRONIQUE CODE ÉPREUVE : 968. Calculatrice et Objets communicants interdits

BANQUE D ÉPREUVES DUT-BTS -SESSION 2015- É P R E U V E D ÉLECTRICITE - ÉLECTRONIQUE CODE ÉPREUVE : 968. Calculatrice et Objets communicants interdits BANQUE D ÉPREUVES DUT-BTS -SESSION 2015- É P R E U V E D ÉLECTRICITE - ÉLECTRONIQUE CODE ÉPREUVE : 968 Calculatrice et Objets communicants interdits Les valeurs numériques seront considérées justes à 10

Plus en détail

On donne le circuit suivant avec une source de tension continue V 1 et une source de tension alternative v 2 (t) sinusoïdale.

On donne le circuit suivant avec une source de tension continue V 1 et une source de tension alternative v 2 (t) sinusoïdale. T d élctroniqu analogiqu A : iods Ex : Analys statiqu / dynamiqu d un circuit On donn l circuit suiant ac un sourc d tnsion continu V t un sourc d tnsion altrnati (t) sinusoïdal. 0 V = 0 V A 0 B = sin(

Plus en détail

Athénée Royal de Pepinster. Electrotechnique. La diode à jonction

Athénée Royal de Pepinster. Electrotechnique. La diode à jonction La diode à jonction I Introduction La diode est le semi-conducteur de base. Son fonctionnement est assimilable à celui d un interrupteur qui ne laisse passer le courant que dans un seul sens. C est la

Plus en détail

f n (x) = x n e x. T k

f n (x) = x n e x. T k EXERCICE 3 (7 points) Commun à tous ls candidats Pour tout ntir naturl n supériur ou égal à, on désign par f n la fonction défini sur R par : f n (x) = x n x. On not C n sa courb rprésntativ dans un rpèr

Plus en détail

Composants à semi conducteurs : Transistor bipolaire

Composants à semi conducteurs : Transistor bipolaire Électronique 1 Composants à semi conducteurs : Transistor bipolaire 1 Structure d un transistor bipolaire Constitué de 2 Jonctions PN 2 types de transistors : PNP et NPN Base : peu dopée, très mince, quelques

Plus en détail

1 Systèmes triphasés symétriques

1 Systèmes triphasés symétriques 1 Systèmes triphasés symétriques 1.1 Introduction Un système triphasé est un ensemble de grandeurs (tensions ou courants) sinusoïdales de même fréquence, déphasées les unes par rapport aux autres. Le système

Plus en détail

Fonctions - Continuité Cours maths Terminale S

Fonctions - Continuité Cours maths Terminale S Fonctions - Continuité Cours maths Terminale S Dans ce module, introduction d une nouvelle notion qu est la continuité d une fonction en un point. En repartant de la définition et de l illustration graphique

Plus en détail

SERIE D EXERCICES 25 : THERMODYNAMIQUE : PREMIER PRINCIPE

SERIE D EXERCICES 25 : THERMODYNAMIQUE : PREMIER PRINCIPE Séri d xrcics 5 SERIE D EXERCICES 5 : HERMODYNAMIQUE : PREMIER PRINCIPE ravail mécaniqu ds forcs xtériurs d rssion. Exrcic : cas d un gaz. Soit un mol d gaz subissant un comrssion quasi statiqu t isothrm

Plus en détail

LES DIODES. I La diode à jonction. I.1 Constitution. Elle est réalisée par une jonction PN. Symbole : Composant physique : Polytech'Nice Sophia 1

LES DIODES. I La diode à jonction. I.1 Constitution. Elle est réalisée par une jonction PN. Symbole : Composant physique : Polytech'Nice Sophia 1 I La diode à jonction I.1 Constitution Elle est réalisée par une jonction PN. Symbole : Composant physique : Polytech'Nice Sophia 1 I.2 Caractéristique d'une diode Définition : c'est le graphique qui donne

Plus en détail

CHAPITRE VIII : Les circuits avec résistances ohmiques

CHAPITRE VIII : Les circuits avec résistances ohmiques CHAPITRE VIII : Les circuits avec résistances ohmiques VIII. 1 Ce chapitre porte sur les courants et les différences de potentiel dans les circuits. VIII.1 : Les résistances en série et en parallèle On

Plus en détail

PRECISION - REJET DE PERTURBATIONS T.D. G.E.I.I.

PRECISION - REJET DE PERTURBATIONS T.D. G.E.I.I. PRECISION - REJET DE PERTURBATIONS T.D. G.E.I.I.. Donner les erreurs en position, en vitesse et en accélération d un système de transfert F BO = N(p) D(p) (transfert en boucle ouverte) bouclé par retour

Plus en détail

Carte de Pilotage des Bras

Carte de Pilotage des Bras Carte de Pilotage des Bras But : Cette carte est destinée à piloter (rentrer / sortir) les deux bras du robot : Le bras latéral permettant de faire tomber les quilles ; Le bras permettant de ramasser les

Plus en détail

Transistor bipolaire

Transistor bipolaire Transistor bipolaire I. Introduction : Le transistor fait partie des composants que l'on retrouve sans exception dans toutes les applications de l'électronique. Amplification de tension, amplification

Plus en détail

TD2 Fonctions mesurables Corrigé

TD2 Fonctions mesurables Corrigé Intégration et probabilités 2012-2013 TD2 Fonctions mesurables Corrigé 0 Exercice qui avait été préparé chez soi Exercice 1. Soit (Ω, F, µ) un espace mesuré tel que µ (Ω) = 1. Soient A, B P (Ω) deux sousensembles

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé

Baccalauréat ES/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé Baccalauréat S/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé A. P. M.. P. XRCIC 1 Commun à tous les candidats Partie A 1. L arbre de probabilité correspondant aux données du problème est : 0,3 0,6 H

Plus en détail

Exercice 1 Comme le gain de chaque étage est fonction de sa charge, il est nécessaire de commencer l étude par le dernier étage.

Exercice 1 Comme le gain de chaque étage est fonction de sa charge, il est nécessaire de commencer l étude par le dernier étage. xercices! ours! xercice omme le gain de caque étage est fonction de sa carge, il est nécessaire de commencer l étude par le dernier étage. U On désigne par R la résistance équivalente à R // R. Soit ρ

Plus en détail

Epreuve d électronique de puissance F. Costa, G. Coquery (Durée 3h, calculatrice et documents autorisés 1 )

Epreuve d électronique de puissance F. Costa, G. Coquery (Durée 3h, calculatrice et documents autorisés 1 ) Epreuve d électronique de puissance F. Costa, G. Coquery (Durée 3h, calculatrice et documents autorisés 1 ) Présentation du sujet La recherche de miniaturisation est actuellement un domaine important dans

Plus en détail

Baccalauréat S Métropole 20 juin 2013

Baccalauréat S Métropole 20 juin 2013 Baccalauréat S Métropol 0 juin 0 EXERCICE Commun à tous ls candidats 4 points Puisqu l choix d l arbr s fait au hasard dans l stock d la jardinri, on assimil ls proportions donnés à ds probabilités.. a.

Plus en détail

XIII. ANALYSE DES FONCTIONS DE TRANSFERT EN REGIME HARMONIQUE LE DIAGRAMMME DE BODE

XIII. ANALYSE DES FONCTIONS DE TRANSFERT EN REGIME HARMONIQUE LE DIAGRAMMME DE BODE XIII. ANALYSE DES FONCTIONS DE TRANSFERT EN REGIME HARMONIQUE LE DIAGRAMMME DE BODE A. ANALYSE D'UNE FONCTION DE TRANSFERT Forme canonique ; Exemple ; Limites ; Fréquence de Coupure ; Bande Passante ;

Plus en détail

Fiche technique expérimentale 3. Utilisation d un multimètre (I)

Fiche technique expérimentale 3. Utilisation d un multimètre (I) Fiche technique expérimentale 3 Utilisation d un multimètre (I) D.Malka MPSI 2014-2015 Lycée Saint-Exupéry Dans cette fiche, on ne s intéresse qu au mesure de tension et d intensité en régime continu mais,

Plus en détail

Exercices Electricité

Exercices Electricité Exercices Electricité EL1 Champ électrique 1 Deux charges ponctuelles Soit une charge ponctuelle q1 27 C située en x 0 et une charge q2 3 C en x 1m. a) En quel point (autre que l infini) la force électrique

Plus en détail

Conversion électronique statique

Conversion électronique statique Conversion électronique statique Sommaire I) Généralités.2 A. Intérêts de la conversion électronique de puissance 2 B. Sources idéales.3 C. Composants électroniques..5 II) III) Hacheurs..7 A. Hacheur série

Plus en détail

Chapitre 3: Dynamique

Chapitre 3: Dynamique Introduction Le mot dynamique désigne ou qualifie ce qui est relatif au mouvement. Il est l opposé du mot statique. Le mouvement d un point matériel est liée à son interaction avec le monde extérieur ce

Plus en détail

6GEI305 Dynamique des systèmes II. Laboratoire #2

6GEI305 Dynamique des systèmes II. Laboratoire #2 6GEI305 Dynamique des systèmes II Laboratoire #2 Introduction aux impédances et à la plaquette de prototypage Automne 2010 1. Objectifs Se familiariser avec les plaquettes de prototypage Concrétiser la

Plus en détail

Aujourd hui commence le concours de pêche.

Aujourd hui commence le concours de pêche. Livrt d règls Carts Actions Un ju d Nicolas Mlt Carts Rivièr L ju : Aujourd hui commnc l concours d pêch. Chacun tnt d réalisr la millur pêch possibl tout n évitant ls détritus qui pollunt parfois la rivièr.

Plus en détail

LENTILLES EPAISSES LENTILLES MINCES

LENTILLES EPAISSES LENTILLES MINCES AEP / ptiqu géométriqu / Lntills / Pag sur 0 LETILLES EPAISSES LETILLES MICES. Lntill épaiss. Vocabulair Lntill biconvx Lntill équiconvx Lntill biconcav Lntill équiconcav Lntill plan convx Lntill plan

Plus en détail

Étude statique du tire bouchon

Étude statique du tire bouchon Méthodologie MP1 Étude statique Tire-bouchon Étude statique du tire bouchon On s intéresse à l aspect statique du mécanisme représenté en projection orthogonale sur la figure 1. Le tire bouchon réel est

Plus en détail

7.B ANNEXE: RÉGULATEURS ANALOGIQUES

7.B ANNEXE: RÉGULATEURS ANALOGIQUES 7.B ANNEXE: ÉGULATEUS ANALOGIQUES 7.B. Généralités Pour réalisr un régulatur analogiqu, on adoptra un montag à amplificatur qui prmt d réalisr la fonction d transfrt souhaité dans un larg gamm d'utilisation.

Plus en détail

1 Fiche méthodologique Passage d un mode de représentation d un sev à l autre

1 Fiche méthodologique Passage d un mode de représentation d un sev à l autre 1 Fiche méthodologique Passage d un mode de représentation d un sev à l autre BCPST Lycée Hoche $\ CC BY: Pelletier Sylvain Les deux modes de représentation des sous-espaces vectoriels Il existe deux modes

Plus en détail

Le corps R des nombres réels

Le corps R des nombres réels Le corps R des nombres réels. Construction de R à l aide des suites de Cauchy de nombres rationnels On explique brièvement dans ce paragraphe comment construire le corps R des nombres réels à partir du

Plus en détail

Redressement monophasé par diodes et filtrage par condensateur

Redressement monophasé par diodes et filtrage par condensateur Redressement monophasé par diodes et filtrage par condensateur I- BUT : Etude du redressement par diodes et du filtrage par condensateur. Composants : Matériels : - 1 résistance 10 KΩ / 0.5 W -1 transformateur

Plus en détail

Activité expérimentale : Filtrage

Activité expérimentale : Filtrage Activité expérimentale : Filtrage Objectifs : - Étudier le filtrage linéaire d un signal non sinusoïdal à partir d une analyse spectrale. - Gérer, dans un circuit électronique, les contraintes liées à

Plus en détail

FONCTION DE DEMANDE : REVENU ET PRIX

FONCTION DE DEMANDE : REVENU ET PRIX FONCTION DE DEMANDE : REVENU ET PRIX 1. L effet d une variation du revenu. Les lois d Engel a. Conditions du raisonnement : prix et goûts inchangés, variation du revenu (statique comparative) b. Partie

Plus en détail

6GEI305 Dynamique des systèmes II. Laboratoire #4

6GEI305 Dynamique des systèmes II. Laboratoire #4 6GEI305 Dynamique des systèmes II Laboratoire #4 Réponse en Fréquence Hiver 010 1. Objectifs Voir l effet des pôles et des zéros sur le comportement dynamique Examiner le facteur de qualité Étudier le

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Continuité (étude globale). Diverses fonctions Exercices de Jean-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-france.fr * très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile *****

Plus en détail

Chapitre 8. Transformateur. 8.1 Introduction

Chapitre 8. Transformateur. 8.1 Introduction Chapitre 8 Transformateur 8.1 Introduction Le transformateur permet de transférer de l énergie (sous forme alternative) d une source à une charge, tout en modifiant la valeur de la tension. La tension

Plus en détail

Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge

Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge Bureau d Étude d électronique Tronc Commun 1A :PET/PMP Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge Responsables : Fanny Poinsotte Nicolas Ruty Lien Chamilo : http ://chamilo2.grenet.fr/inp/ courses/phelmaa13pmcpel9

Plus en détail

Interaction milieux dilués rayonnement Travaux dirigés n 2. Résonance magnétique : approche classique

Interaction milieux dilués rayonnement Travaux dirigés n 2. Résonance magnétique : approche classique PGA & SDUEE Année 008 09 Interaction milieux dilués rayonnement Travaux dirigés n. Résonance magnétique : approche classique Première interprétation classique d une expérience de résonance magnétique On

Plus en détail

Petit rappel sécurité: le courant et la tension peuvent être très dangereux voire mortels!!! Les différents éléments :

Petit rappel sécurité: le courant et la tension peuvent être très dangereux voire mortels!!! Les différents éléments : Multimetre, mon ami! Eh oui, il existe une autre méthode que la langue sur les fils pour tester si il y a du jus je rappelle que cette méthode peut être appliquée sans retenue, mais dans d autres circonstances

Plus en détail

Adaptation à une ligne téléphonique (RTCP)

Adaptation à une ligne téléphonique (RTCP) SYSTEME POINTEL Adaptation à une ligne téléphonique (RTCP) Ce document prend support sur un extrait du sujet national d Etude de Système Technique du BTS électronique (2000), merci aux auteurs pour le

Plus en détail

Les Régulateurs de Contrôle de Charge pour Applications solaires Photovoltaïques

Les Régulateurs de Contrôle de Charge pour Applications solaires Photovoltaïques Centre de Développement des Energies Renouvelables Laboratoire Contrôle Qualité Direction de Développement et Planification Les Régulateurs de Contrôle de Charge pour Applications solaires Photovoltaïques

Plus en détail

EEA. Exercices avec solutions. (Exercices des TDs et des anciens examens) A. ASTITO www.astito.net 2015/2016. Table des matières:

EEA. Exercices avec solutions. (Exercices des TDs et des anciens examens) A. ASTITO www.astito.net 2015/2016. Table des matières: ROYAUME DU MAROC UNIVERSITE ABDELMALEK ESSAADI FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES TANGER المملكة المغربية جامعة عبد المالك السعدي كلية العلوم و التقنيات طنجة Table des matières: Exercices avec solutions.

Plus en détail

Les fonction affines

Les fonction affines Les fonction affines EXERCICE 1 : Voir le cours EXERCICE 2 : Optimisation 1) Traduire, pour une semaine de location, chaque formule par une écriture de la forme (où x désigne le nombre de kilomètres parcourus

Plus en détail

Si quelque chose n est pas clair, n hésitez pas à le demander!

Si quelque chose n est pas clair, n hésitez pas à le demander! PHYSQ 16 LEC B1 : Fluides, champs et radiation Examen partiel - Hiver 011 Nom SOLUTIONS Numéro d étudiant.e Professeur Marc de Montigny Horaire Jeudi, 4 mars 011, de 8h0 à 9h0 Lieu Pavillon McMahon, local

Plus en détail

Factorisation Factoriser en utilisant un facteur commun Fiche méthode

Factorisation Factoriser en utilisant un facteur commun Fiche méthode Factorisation Factoriser en utilisant un facteur commun Fiche méthode Rappel : Distributivité simple Soient les nombres, et. On a : Factoriser, c est transformer une somme ou une différence de termes en

Plus en détail

Mesure de la température dans un puits géothermique

Mesure de la température dans un puits géothermique (correcteur : Jean Gasc http://jeaga.voila.net/) Mesure de la température dans un puits géothermique 1 Étude du capteur de température : Sonde au platine: 1.1 unité du coefficient a : Dans la relation

Plus en détail

Int 1 2 R. Int 2. Figure 1

Int 1 2 R. Int 2. Figure 1 Examen partiel Electronique I 19.03.2003 Systèmes de Communications (Prof. A.M. Ionescu) Durée : 1h45 heures P1 : Soit le circuit de la Figure 1, ci-dessous : 2 M Int 1 A 2 2 N 2 Int 2 U U Figure 1 B Q1

Plus en détail

Calcul matriciel. Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes.

Calcul matriciel. Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes. 1 Définitions, notations Calcul matriciel Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes. On utilise aussi la notation m n pour le

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Savoir-faire théoriques (T) : Écrire l équation différentielle associée à un système physique ; Faire apparaître la constante de temps ; Tracer

Plus en détail

ETUDE D'UN MULTIMETRE NUMERIQUE UTILISANT LE TRANSFERT DE CHARGES 1

ETUDE D'UN MULTIMETRE NUMERIQUE UTILISANT LE TRANSFERT DE CHARGES 1 ETUDE D'UN MULTIMETRE NUMERIQUE UTILISANT LE TRANSFERT DE CHARGES 1 Le schéma de principe d'un multimètre numérique est donné ci-dessous Il met en œuvre un montage comparateur (dont le rôle sera défini

Plus en détail

Les Princes de Catane

Les Princes de Catane Les Princes de Catane But du jeu : être le premier à atteindre 7 PV (points de victoire). Les PV sont gagnés soit grâce à l acquisition de jetons «hache» et/ou «balance» (1PV par jeton) soit grâce à l

Plus en détail

Chapitre 3 : Plan du chapitre. 2. Tensions simples et tension composées 3. Couplage étoile/triangle 4. Mesure de puissance en triphasé 5.

Chapitre 3 : Plan du chapitre. 2. Tensions simples et tension composées 3. Couplage étoile/triangle 4. Mesure de puissance en triphasé 5. Chapitre 3 : Réseau triphasé Plan du chapitre 1. Présentation 2. Tensions simples et tension composées 3. Couplage étoile/triangle i l 4. Mesure de puissance en triphasé 5. Résumé Plan du chapitre 1. Présentation

Plus en détail

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté Chapitre 4 Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté 4.1 Introduction Les systèmes qui nécessitent deux coordonnées indépendantes pour spécifier leurs positions sont appelés systèmes à

Plus en détail

CHAPITRE IX. Modèle de Thévenin & modèle de Norton. Les exercices EXERCICE N 1 R 1 R 2

CHAPITRE IX. Modèle de Thévenin & modèle de Norton. Les exercices EXERCICE N 1 R 1 R 2 CHPITRE IX Modèle de Thévenin & modèle de Norton Les exercices EXERCICE N 1 R 3 E = 12V R 1 = 500Ω R 2 = 1kΩ R 3 = 1kΩ R C = 1kΩ E R 1 R 2 U I C R C 0V a. Dessiner le générateur de Thévenin vu entre les

Plus en détail

ETUDE DE LA CARACTERISTIQUE DU DIPÔLE OHMIQUE : LOI D OHM UTILISATION D UN TABLEUR

ETUDE DE LA CARACTERISTIQUE DU DIPÔLE OHMIQUE : LOI D OHM UTILISATION D UN TABLEUR Nom : Prénom : Classe : Date : Fiche élève 1/ 6 Physique Chimie ETUDE DE LA CARACTERISTIQUE DU DIPÔLE OHMIQUE : LOI D OHM UTILISATION D UN TABLEUR Objectifs : - Établir la loi d Ohm à l aide d un tableur-grapheur

Plus en détail

Chap1 : Intensité et tension.

Chap1 : Intensité et tension. Chap1 : Intensité et tension. Items Connaissances cquis ppareil de mesure de l intensité. Branchement de l appareil de mesure de l intensité. Symbole normalisé de l appareil de mesure de l intensité. Unité

Plus en détail

L ADDITION BINAIRE. Quand vous faites une addition en décimal, vous faites la somme des chiffres se trouvant dans une même colonne.

L ADDITION BINAIRE. Quand vous faites une addition en décimal, vous faites la somme des chiffres se trouvant dans une même colonne. L ADDITION BINAIRE 1. Le principe Quand vous faites une addition en décimal, vous faites la somme des chiffres se trouvant dans une même colonne. Si la somme est inférieure à 10, alors vous posez le résultat

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Chapitre 10 : Condensateur et circuit RC I. Notions de base en électricité : a) Courant électrique

Plus en détail

Acquisition Capteurs

Acquisition Capteurs DOCUMENT Synthèse Centres d intérêt Savoirs 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 A B C D Thèmes associés A1 B11 C11 D1 AF1 R1 E1 E8 E11 E13 E4 E5 I3 I1 I6 I12 A2 B12 C12 D2 AF2 R2 E2 E9 E12 E18 E7 E6 I4 I2 I7 B21

Plus en détail

Le raisonnement par récurrence

Le raisonnement par récurrence Le raisonnement par récurrence Nous notons N l ensemble des entiers naturels : N = {0,,, } Nous dirons naturel au lieu de entier naturel Le principe du raisonnement par récurrence Soit A une partie de

Plus en détail

Modélisation électrique

Modélisation électrique Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse Rapport de TP Modélisation électrique de la commande de charge dans l automobile Simon Bouvot Alexis Ferte

Plus en détail