C est quoi le RREGOP?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "C est quoi le RREGOP?"

Transcription

1

2 C est quoi le RREGOP? C est un acronyme signifiant : Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics. Créé le 1 er juillet 1973, le RREGOP vise les employés réguliers et occasionnels qui travaillent à temps plein ou à temps partiel dans le réseau de la santé et des services sociaux, le réseau de l éducation et la fonction publique du Québec. À l heure actuelle, tous les employés de la SAQ membres du SEMB cotisent à la RREGOP peu importe le statut et le nombre d heures travaillées. Modifications annoncées par le gouvernement Récemment le gouvernement a fait l annonce de modifications éventuelles au RREGOP. C est par le biais de Martin Coiteux que ces annonces ont été faites et sous la forme de position de négociation des conventions collectives du secteur public qui viendront pourtant à échéance le 31 mars Voici en résumé ce qui a été avancé jusqu à maintenant par ce dernier. Augmenter de 5 à 8 ans la période de référence servant à établir la rente de retraite Faire passer l'âge de la retraite sans pénalité de 60 à 62 ans, Augmenter de 4 % à 7,2 % la réduction applicable à une prise de retraite anticipée. Il importe d expliquer la situation actuelle pour faire comprendre l ampleur et les implications que de tels changements pourraient représenter sur nos retraites. Les conditions pour accéder à sa rente de base actuellement Pour avoir droit à la rente de base donc sans pénalité, il faut remplir une des deux conditions d admissibilité suivantes : 2

3 avoir au moins 60 ans sans égard aux années de service; compter au moins 35 années de service reconnues pour l admissibilité à une rente (peu importe l âge) Plus récemment, une autre particularité s est rajoutée, c est-à-dire la possibilité de majorer le pourcentage de la rente en continuant à travailler donc à cotiser jusqu à 38 ans de service au total pour atteindre un maximum de 76%. Mais nous ne tiendrons pas compte de ce détail pour la suite des choses. Le calcul de la rente actuellement Afin de déterminer la rente qui sera versée aux travailleurs, la CARRA procède au calcul suivant : [ (Nombre d années de service) X 2% ] X (Moyenne de salaire des 5 ans les mieux payées) Un exemple pour commencer : Prenons un travailleur au hasard, Gaétan X. Il est âgé de 56 ans et cumulera 35 ans de loyaux services au sein de la SAQ en Janvier Il respecterait ainsi la 2 e condition, au moins 35 années de service, il a commencé comme employé régulier en 1980 et est COS depuis Voici un tableau qui illustre le calcul de la moyenne des 5 années les plus payantes pour M. X Régime actuel (1973) Nom Du Travailleur: Gaétan X Années les plus payantes Année Salaire 1è Année ,41 $ 2e Année ,24 $ 3e Année ,74 $ 4e Année ,61 $ 5e Année ,55 $ 3

4 Moyenne Salariale ,11 $ Donc le salaire retenu pour le calcul de la rente de base de Gaétan sera de ,11 $. On insère ce montant dans le calcul de tout à l heure : [ (Nombre d années de service) X 2% ] X (Moyenne de salaire des 5 ans les mieux payées) [ (35) X 2% ] X (52 232,11 $) [ 70% ] X (52 232,11 $) = ,48 $ Ou dans un tableau : Rente projetée selon le régime actuel (1973) 35 années de service reconnues pour le calcul de la rente (38 max) 70,00% X taux d accumulation de la rente (2 %) ,11 $ X salaire admissible moyen des 5 années de service les mieux rémunérées ,48 $ = rente de base 3 046,87 $ Par mois 703,12 $ Par semaine C est donc à une rente annuelle de ,48 $ ou à 3 046,87 $ par mois ou à 703,12 $ par semaine à laquelle Gaétan aurait droit s il partait à la retraite en 2016 toujours selon les paramètres actuels du régime. 4

5 Notez qu il s agit ici de salaire brut et que diverses déductions telles les impôts s appliqueront à cette rente. Mais que d autre en contrepartie ne s appliqueront plus, par exemple les cotisations syndicales! Maintenant l application théorique de ce qui est annoncé par le gouvernement L une des modifications projetées est d Augmenter de 5 à 8 ans la période de référence servant à établir la rente de retraite. Reprenons le cas de Gaétan avec ces paramètres : Puisque la période de référence est allongée voici de quoi aurait l air le tableau des calculs pour la moyenne Salariale: Régime Proposé (2015?) Nom Du Travailleur: Gaétan X Années les plus payantes Année Salaire 1è Année ,56 $ 2e Année ,49 $ 3e Année ,96 $ 4e Année ,41 $ 5e Année ,24 $ 6e Année ,74 $ 7e année ,61 $ 8e Année ,55 $ Moyenne Salariale ,70 $ Régime actuel (1973) Nom Du Travailleur: Gaétan X Années les plus payantes Année Salaire 1è Année ,41 $ 2e Année ,24 $ 3e Année ,74 $ 4e Année ,61 $ 5e Année ,55 $ Moyenne Salariale ,11 $ 5

6 Ainsi la moyenne salariale de Gaétan pour fin de calcul de sa rente passerait de ,11 $ selon les modalités actuelles à ,70 $ si la proposition gouvernementale étaient appliquées telle qu elle. Une fois appliquée au calcul de la rente voici l effet que cette mesure pourrait avoir sur la rente de retraite de Gaétan : Rente projetée selon le régime proposé (2015?) 35 années de service reconnues pour le calcul de la rente (38 max) 70,00% X taux d accumulation de la rente (2 %) ,70 $ X salaire admissible moyen des 8 années de service les mieux rémunérées ,59 $ = rente de base 2 877,22 $ Par mois 663,97 $ Par semaine En lien avec la rente voici l effet de ces modifications possibles dans un tableau comparatif. Moyenne pour fin de calcul Rente annuelle projetée Rente mensuelle Rente hebdomadaire Régime Actuel ,11 $ ,48 $ 3 046,87 $ 703,12 $ Propositions ,70 $ ,59 $ 2 877,22 $ 663,97 $ Différence ,41 $ ,89 $ -169,65 $ -39,15 $ 6

7 Notons que cette rente suivra le travailleur jusqu à la fin de ses jours, ainsi une projection dans un tableau pourra représenter l ensemble des pertes de Gaétan jusqu à 65 ans, moment ou une coordination s effectue en regard des prestations de la RRQ moment où l on arrêtera les projections actuarielles. Age 56 ans 57 Ans 58 ans 59 ans 60 ans 61 ans 62 ans 63 ans 64 ans 65 ans Perte annuelle Perte Cumulative. - $ 2 035,89 $ 2 035,89 $ 2 035,89 $ 2 035,89 $ 2 035,89 $ 2 035,89 $ 2 035,89 $ 2 035,89 $ 2 035,89 $ 2 035,89 $ 4 071,78 $ 6 107,67 $ 8 143,56 $ ,45 $ ,34 $ ,23 $ ,12 $ ,01 $ ,90 $ 7

8 Maintenant pour la 2e modification proposée au Régime : Faire passer l'âge de la retraite sans pénalité de 60 à 62 ans Nous l avons vu plus haut, une des conditions pour accéder à une rente sans pénalité est d avoir au minimum 60 ans. Actuellement un travailleur peut toucher sa rente de retraite selon les mêmes modalités qu expliquées plus haut dès qu il atteint l âge de 60 ans sans égard aux années de service. Un exemple de travail : Prenons le cas de madame Anna Y, employée régulière COS depuis 2009, ayant effectué des remplacements intégraux depuis ses débuts en Madame aura 60 ans en Et elle pense prendre sa retraite en même temps que son mari en Le même calcul s effectue pour déterminer le montant de rente auquel elle aura droit : [ (Nombre d années de service) X 2% ] X (Moyenne de salaire des 5 ans les mieux payées) Déterminons la moyenne des 5 meilleures années pour Anna : Régime actuel (1973) Nom Du Travailleur: Anna Y Années les plus payantes Année Salaire 1è Année ,96 $ 2e Année ,00 $ 3e Année ,33 $ 4e Année ,18 $ 5e Année ,20 $ Moyenne Salariale ,53 $ 8

9 Donc le salaire retenu pour le calcul de la rente de base d Anna sera de ,53 $ On insère ce montant dans le calcul de tout à l heure : [ (Nombre d années de service) X 2% ] X (Moyenne de salaire des 5 ans les mieux payées) [ (15) X 2% ] X (46 335,53 $) [ 30%] X (46 335,53 $) = ,66 $ Ou en tableau : Rente projetée selon le régime actuel (1973) 15 années de service reconnues pour le calcul de la rente (38 max) 30,00% X taux d accumulation de la rente (2 %) ,53 $ X salaire admissible moyen des 5 années de service les mieux rémunérées ,66 $ = rente de base 1 158,39 $ Par mois 267,32 $ Par semaine C est donc à une rente annuelle de ,66 $ ou à 1 158,39 $ par mois ou à 267,32 $ par semaine à laquelle Anna aurait droit si elle partait à la retraite en 2016 toujours selon les paramètres actuels du régime. Maintenant l application théorique de ce qui est annoncé par le gouvernement Rappelons cette proposition : Faire passer l'âge de la retraite sans pénalité de 60 à 62 ans La notion de pénalité dans le régime stipule que quiconque voudrait prendre sa retraite en ne satisfaisant à aucunes des 2 conditions (35 ans de service ou 60 ans au cadran), doit au minimum avoir 55 ans (âge minimum pour toucher sa rente) et s expose à des pénalités de l ordre de 0,33% par mois ou 4% par année qui la sépare de l obtention d une des 2 conditions. 9

10 Comme Anna est plus proche des 62 ans suggérés, c est cette condition que nous utiliserons pour le calcul. Ainsi 4% par année pour 2 ans = 8% de pénalité, qui est appliqué directement à la rente de base. Pénalité par année Rente de base Ans/pénalité % Pénalité $ Pénalité Rente Nette (RN) RN-Mois RN-Semaine ,66 $ ,66 $ 1 158,39 $ 267,32 $ 4% ,66 $ 2 8% 1 112,05 $ ,61 $ 1 065,72 $ 245,93 $ Différence x x x x 1 112,05 $ 92,67 $ 21,39 $ Ce résultat illustre les effets possible de la deuxième proposition prise isolément. Combinaison des 2 premières modifications : Augmenter de 5 à 8 ans la période de référence servant à établir la rente de retraite Faire passer l'âge de la retraite sans pénalité de 60 à 62 ans, Cette proposition sera appliquée au cas d Anna selon les mêmes paramètres : elle a 15 ans de services et 60 ans. En utilisant une base de 8 ans pour le calcul de la base salariale on obtient les résultats suivants : Régime Proposé (2015?) Nom Du Travailleur: Anna Y Années les plus payantes Année Salaire 1è Année ,42 $ 2e Année ,47 $ 3e Année ,81 $ 4e Année ,96 $ 5e Année ,00 $ 6e Année ,33 $ 7e année ,18 $ 8e Année ,20 $ Moyenne Salariale ,05 $ Régime actuel (1973) Nom Du Travailleur: Anna Y Années les plus payantes Année Salaire 1è Année ,96 $ 2e Année ,00 $ 3e Année ,33 $ 4e Année ,18 $ 5e Année ,20 $ Moyenne Salariale ,53 $ 10

11 Le calcul de sa rente s en trouvera lui aussi affecté : Rente projetée selon le régime proposé (2015?) 15 années de service reconnues pour le calcul de la rente (38 max) 30,00% X taux d accumulation de la rente (2 %) ,05 $ X salaire admissible moyen des 8 années de service les mieux rémunérées ,71 $ = rente de base 1 059,73 $ Par mois 244,55 $ Par semaine Donc $ sur une base annuelle en lieu du ,66 $ prévu dans le calcul sans pénalité précédent. Une différence de 1 183,95 $ par année. Quand vient le temps d appliquer la 2 e modification proposée sur la deuxième voilà ce que nous obtenons : Donc, une rente basée sur les 8 meilleures années avec une pénalité de 4% par année d anticipation. Pénalité par année Rente de base Ans/pénalité % Pénalité $ Pénalité Rente Nette (RN) RN-Mois RN-Semaine ,71 $ ,71 $ 1 059,73 $ 244,55 $ 4% ,71 $ 2 8% 1 017,34 $ ,38 $ 974,95 $ 224,99 $ Différence x x x x ,34 $ -84,78 $ -19,56 $ Le tableau suivant est un rappel de ce qu Anna aurait obtenu selon le régime actuel (les 5 meilleures années sans pénalité) : Pénalité par année Rente de base Ans/pénalité % Pénalité $ Pénalité Rente Nette (RN) RN-Mois RN-Semaine ,66 $ ,66 $ 1 158,39 $ 267,32 $ 11

12 Combinaison des 3 modifications : La troisième modification irait comme suit : Augmenter de 4 % à 7,2 % la réduction applicable à une prise de retraite anticipée. Toujours avec le cas d Anna voici l impact que pourraient avoir les trois modifications avancées si elles étaient appliquées telles quelles : -calcul de la rente en utilisant les 8 meilleures années (1) -recul de l âge minimum pour la rente sans pénalité de 60 à 62 ans (2), assortie d une pénalité de 7,2% par année d anticipation (3). Revoici les Données utilisées : Moyenne salariale des 8 meilleures années : ,05 $ Rente annuelle de base selon les 8 meilleures années : ,71 $ Dans ce tableau, le résultat pour Anna de l application des modifications apportées : Pénalité par année Rente de base Ans/pénalité % Pénalité $ Pénalité Rente Nette (RN) RN-Mois RN-Semaine ,71 $ ,71 $ 1 059,73 $ 244,55 $ 7,2% ,71 $ 2 14,4% 1 831,21 $ ,51 $ 907,13 $ 209,34 $ Différence x x x x ,21 $ -152,60 $ -35,21 $ Et finalement un tableau qui démontre le comparatif entre la rente potentielle selon le régime actuel et la rente potentielle lorsque toutes les modifications sont apportées : Régime Rente annuelle Rente mensuelle Rente hebdomadaire Actuel (1973) ,66 $ 1 158,39 $ 267,32 $ Proposé (2015?) ,51 $ 907,13 $ 209,34 $ Différence ,15 $ -251,26 $ -57,98 $ 12

13 Dernière projection actuarielle, jusqu à la coordination avec la RRQ : Age 60 ans 61 ans 62 ans 63 ans 64 ans 65 ans Perte annuelle $ - $3 015,15 $3 015,15 $3 015,15 $3 015,15 $3 015,15 Perte Totale $3 015,15 $ 6 030,30 $ 9 045,45 $ ,60 $ ,75 $ ,90 Si on applique toutes les modifications à un cas hypothétique que l on risque de retrouver plus fréquemment dans les prochaines années. Andy Z, cos échelon maximal depuis 8 ans, il cumule 33 ans de service et est âgé de 60 ans. Selon le régime actuel il serait obtiendrait une rente qui irait comme suit : Rente projetée selon le régime actuel (1973) 33 années de service reconnues pour le calcul de la rente (38 max) 66,00% X taux d accumulation de la rente (2 %) ,11 $ X salaire admissible moyen des 5 années de service les mieux rémunérées ,19 $ = rente de base 2 872,77 $ Par mois 662,95 $ Par semaine Mais une fois tous les changements apportés, voici ce dont aurait l air sa rente en comparaison : Régime Rente annuelle Rente mensuelle Rente hebdomadaire Actuel (1973) ,19 $ 2 872,77 $ 662,95 $ Proposé (2015?) ,91 $ 2 322,16 $ 535,88 $ Différence: 6 607,28 $ 550,61 $ 127,07 $ 13

14 Avec une projection jusqu à 65 ans voici les pertes projetées. Age 60 ans 61 ans 62 ans 63 ans 64 ans 65 ans Perte annuelle $ - $6 607, ,28 $ 6 607,28 $ 6 607,28 $ 6 607,28 $ Perte Totale 6 607,28 $ $ ,56 $ ,84 $ ,12 $ ,40 $ ,68 Ainsi en repoussant la prise de retraite sans pénalité de 2 ans, et en changeant la pénalité annuelle de 4 à 7,2% les travailleurs risquent de demeurer au travail pour ces dites années puisque comme on l a vue ces pénalités représentent des montants importants surtout sur une longue période. Aussi, l idée de calculer les 8 meilleures années plutôt que les 5 meilleures risque de retenir les gens plus longtemps sur le marché du travail puisqu une rente intéressante calculée sur 5 ans l est beaucoup moins si elle est calculée sur huit ans, compte tenu que les cotisants sont des employés syndiqués et qu à moins de mesures exceptionnelles, les salaires annuels les plus récents sont souvent les plus élevés cela pourrait inciter certains travailleurs à demeurer sur le marché du travail pour 3 années supplémentaires. 14

Oui. Dans ce cas, cependant, nous tiendrons compte du salaire admissible annuel que vous auriez reçu si vous aviez travaillé à temps plein.

Oui. Dans ce cas, cependant, nous tiendrons compte du salaire admissible annuel que vous auriez reçu si vous aviez travaillé à temps plein. LE CALCUL DE LA RENTE DU RREGOP Le 5 novembre 2015 Comment le montant de ma rente de retraite sera-t-il calculé? Pour déterminer le montant de votre rente de base, la formule suivante sera utilisée : années

Plus en détail

de s appliquer aux enseignantes et enseignants qui ont commencé à cotiser au RRE avant l entrée en vigueur du RREGOP et qui n ont pas :

de s appliquer aux enseignantes et enseignants qui ont commencé à cotiser au RRE avant l entrée en vigueur du RREGOP et qui n ont pas : ANNEXE IV Régime de retraite Trois régimes peuvent s appliquer aux enseignantes et enseignants. Le RREGOP (Régime de retraite des employés du gouvernement et organismes publics) En vigueur depuis le 1

Plus en détail

Un changement important s appliquera à votre rente à vos 65 ans

Un changement important s appliquera à votre rente à vos 65 ans À quel moment la coordination au RRQ prend-elle effet? À votre retraite, la coordination au RRQ prendra effet le mois suivant l atteinte de vos 65 ans, âge auquel la rente du RRQ devient payable sans réduction.

Plus en détail

Québec LETTRE D INTENTION RELATIVE AU RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DU GOUVERNEMENT ET DES ORGANISMES PUBLICS POUR:

Québec LETTRE D INTENTION RELATIVE AU RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DU GOUVERNEMENT ET DES ORGANISMES PUBLICS POUR: POUR: Québec POUR LE COMPTE DES GROUPES SYNDICAUX QU ILS REPRÉSENTENT LE SECRÉTARIAT INTERSYNDICAL DES SERVICES PUBLICS (SISP) AU RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DU GOUVERNEMENT LA FÉDÉRATION DES TRAVAILLEURS

Plus en détail

Assemblée générale du 5 décembre 2013. Le RRUQ. Définition et fonctionnement SPP UQAC

Assemblée générale du 5 décembre 2013. Le RRUQ. Définition et fonctionnement SPP UQAC Assemblée générale du 5 décembre 2013 Le RRUQ Définition et fonctionnement 1 Le RRUQ Le RRUQ est le régime de retraite de l Université du Québec. Tous les professionnels, employés de soutien et professeurs

Plus en détail

RREGOP Notions de base

RREGOP Notions de base Document 2 RREGOP Notions de base Années de services Aux fins d admissibilité Toutes les années reconnues aux fins de calcul Tout le service ajouté depuis 1987 Aux fins de calcul Années cotisées Périodes

Plus en détail

Le RREGOP : Saviez-vous que

Le RREGOP : Saviez-vous que Le RREGOP : Saviez-vous que Session nationale sur la sécurité sociale 8 et 9 avril 2015 Mario Labbé, conseiller Sécurité sociale, CSQ-Québec Quelques notions de base Passif d un régime de retraite (engagements)

Plus en détail

La retraite des personnels de l enseignement privé

La retraite des personnels de l enseignement privé Version juin 2012 1 La retraite des personnels de l enseignement privé Le SPELC, premier syndicat de l enseignement privé en région Centre 2 Avant de commencer La réforme des retraites, tant redoutée,

Plus en détail

Service des ressources humaines et financières. Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke

Service des ressources humaines et financières. Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke Service des ressources humaines et financières Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke Votre régime de retraite à l Université de Sherbrooke Modes de prestations

Plus en détail

NOTE EXPLICATIVE SUR LA PROGRESSION ACCÉLÉRÉE DANS L ÉCHELLE SALARIALE (6-1.01)

NOTE EXPLICATIVE SUR LA PROGRESSION ACCÉLÉRÉE DANS L ÉCHELLE SALARIALE (6-1.01) Juin 2011 NOTE EXPLICATIVE SUR LA PROGRESSION ACCÉLÉRÉE DANS L ÉCHELLE SALARIALE (6-1.01) La est une nouvelle disposition figurant dans la convention collective 2010-2015 et permettant aux enseignantes

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE MARS 2010 BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE Avril 2011 Préparer sa retraite est un exercice déjà compliqué lorsque l on vit en France. Mais lorsqu on se trouve à l étranger depuis un certain temps,

Plus en détail

Comment est fixé. Qui administre. Comment calcule-t-on la rente. Quelle est la différence entre. le taux de cotisation? votre régime de retraite?

Comment est fixé. Qui administre. Comment calcule-t-on la rente. Quelle est la différence entre. le taux de cotisation? votre régime de retraite? En tant qu employé de la fonction publique, du réseau de la santé et des services sociaux ou du réseau de l éducation, vous êtes au nombre des 45 % de travailleurs québécois qui cotisent à un régime de

Plus en détail

Le SMIC au 1 er janvier 2016

Le SMIC au 1 er janvier 2016 Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 26.15 du 24/12/15 Le SMIC au 1 er janvier 2016 Publication du décret portant relèvement du SMIC et du minimum garanti I Le relèvement du SMIC

Plus en détail

Bilan descriptif relatif aux mesures de décote, surcote. et de cumul emploi retraite au régime général. Direction de la Sécurité sociale

Bilan descriptif relatif aux mesures de décote, surcote. et de cumul emploi retraite au régime général. Direction de la Sécurité sociale CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 janvier 2011-9 h 30 «Prolongation d'activité, liberté de choix et neutralité actuarielle : décote, surcote et cumul emploi retraite» Document N

Plus en détail

Chapitre 4 : cas Transversaux. Cas d Emprunts

Chapitre 4 : cas Transversaux. Cas d Emprunts Chapitre 4 : cas Transversaux Cas d Emprunts Échéanciers, capital restant dû, renégociation d un emprunt - Cas E1 Afin de financer l achat de son appartement, un particulier souscrit un prêt auprès de

Plus en détail

Équité salariale. 21 décembre e 2006. Équité salariale

Équité salariale. 21 décembre e 2006. Équité salariale Bulletin Info-e o-expr xpress Équité salariale Équité salariale Les échelles de traitement sont corrigées depuis le 21 décembre e 2006 À la suite de la décision de la Commission de l équité salariale (CES),

Plus en détail

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins)

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins) FÉDÉRATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN DES COLLEGES LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et

Plus en détail

régime d assurance collective

régime d assurance collective Ma ligne de protection de revenu régime d assurance collective Mes assurances salaire 2 Bonjour, je suis Fiche Salaire, et je viens vous entretenir d un sujet capital en matière de sécurité financière,

Plus en détail

Attention aux salariés à temps partiel (voir exemple ci-après) A/Pour mémoire : situation jusqu au 31/12/2012

Attention aux salariés à temps partiel (voir exemple ci-après) A/Pour mémoire : situation jusqu au 31/12/2012 1/ La contribution patronale de la garantie frais de santé est imposable sur le revenu à effet rétroactif au 1 er Janvier 2013 dès le 1 er, plus : - 0.5% de la prévoyance patronale de l ETAM ; - 0.12%

Plus en détail

BULLETIN QUESTIONS-RÉPONSES PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE

BULLETIN QUESTIONS-RÉPONSES PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE BULLETIN QUESTIONS-RÉPONSES PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE La Ville de Montréal et le Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal (SCFP) LE 9 FÉVRIER 2011 Dans le cadre du deuxième affichage faisant

Plus en détail

Mesure n 3 Détaxation des heures supplémentaires (proposition de Nicolas Sarkozy) 1. Rappel de la législation actuelle relative à la durée du travail

Mesure n 3 Détaxation des heures supplémentaires (proposition de Nicolas Sarkozy) 1. Rappel de la législation actuelle relative à la durée du travail 15 mars 2007 Mesure n 3 Détaxation des heures supplémentaires (proposition de Nicolas Sarkozy) 1. Rappel de la législation actuelle relative à la durée du travail Les heures supplémentaires sont les heures

Plus en détail

LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION

LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION 1. Quels sont les modes de paiement du salaire? 2. Quelle est la méthode de calcul du salaire en cas d absence non rémunérée? 3. Comment est déterminé le salaire des salariés

Plus en détail

Belgique. Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20

Belgique. Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20 Extrait de : Panorama des pensions 211 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G2 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/1.1787/pension_glance-211-fr Belgique Merci de citer ce

Plus en détail

Règles pour le calcul de l expérience et de l échelon salarial

Règles pour le calcul de l expérience et de l échelon salarial Règles pour le calcul de l expérience et de l échelon salarial Lorsqu un prof dépose un document attestant son expérience, il faut d abord déterminer s il s agit d une expérience pertinente. Afin de calculer

Plus en détail

MODIFICATIONS ENVISAGÉES À L ÉGARD DU RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL D ENCADREMENT. DOCUMENT DE CONSULTATION Le 5 décembre 2011

MODIFICATIONS ENVISAGÉES À L ÉGARD DU RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL D ENCADREMENT. DOCUMENT DE CONSULTATION Le 5 décembre 2011 Sous-secrétariat aux politiques de rémunération et à la coordination intersectorielle des négociations MODIFICATIONS ENVISAGÉES À L ÉGARD DU RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL D ENCADREMENT DOCUMENT DE CONSULTATION

Plus en détail

Loi de finance 2014 : régularisation de la réintégration fiscale

Loi de finance 2014 : régularisation de la réintégration fiscale Pégase 3 Loi de finance 2014 : régularisation de la réintégration fiscale A partir de la version 4.42.0 et 4.42.2 http://www.adpmicromegas.fr Suivi de la notice 12 décembre 2013 Création de la notice Modification

Plus en détail

GUIDE DE DÉTERMINATION DE L ÉCHELON SALARIAL

GUIDE DE DÉTERMINATION DE L ÉCHELON SALARIAL GUIDE DE DÉTERMINATIONN DE L ÉCHELON SALARIAL CALCUL DE L EXPÉRIENCEE ET DE LA SCOLARITÉ AVANCEMENT D ÉCHELON EN «PROGRESSION NORMALE» ET EN «PROGRESSION ACCÉLÉRÉE» CONVENTION 2010-2015 JANVIER 2012 Rédaction

Plus en détail

a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés?

a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés? II -Congés payés a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés? Tout salarié on droit à des congés payés, dès lors qu il a travaillé, chez le même employeur, pendant un temps équivalent à

Plus en détail

Information de base concernant la pension pour les membres de l APEQ

Information de base concernant la pension pour les membres de l APEQ QUEBEC PROVINCIAL ASSOCIATION OF TEACHERS L ASSOCIATION PROVINCIALE DES ENSEIGNANTES ET ENSEIGNANTS DU QUÉBEC Information de base concernant la pension pour les membres de l APEQ QUEBEC PROVINCIAL ASSOCIATION

Plus en détail

Annualisation de la réduction «Fillon»

Annualisation de la réduction «Fillon» Textes applicables - Article 12 de la LFSS pour 2011 - Décret n 2010-1779 du 31/12/2010 (JO 1 er janvier 2011) - Circulaire DSS/D5B/SG/SAFSL/SDTPS n 2011-34 du 27/01/2011 - Article 16 de la loi de financement

Plus en détail

Analyse de la réforme de la pension des enseignants

Analyse de la réforme de la pension des enseignants Les Analyses du Centre Jean Gol Analyse de la réforme de la pension des enseignants Octobre 2014 Administrateur délégué : Richard Miller Directrice : Laurence Glautier Directeur scientifique : Corentin

Plus en détail

Retraite : ce qui change en 2009

Retraite : ce qui change en 2009 Retraite : ce qui change en 2009 Mars 2009 Exercice déjà difficile lorsque l on vit en France, préparer sa retraite lorsqu on se trouve à l étranger depuis un certain temps relève souvent du parcours du

Plus en détail

Le calcul de la retraite

Le calcul de la retraite Le calcul de la retraite Loi 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites. L légal de départ en retraite Pour prétendre à une retraite CNRACL, il faut avoir accompli 2 ans de services effectifs

Plus en détail

Le temps de travail et les aménagements possibles

Le temps de travail et les aménagements possibles Le temps de travail et les aménagements possibles La durée du travail est régie par des règles précises. Il s agit notamment des questions relatives aux heures supplémentaires, aux durées maximales de

Plus en détail

Négociations: les offres demandes patronales. Rencontre du 11 mars 2015

Négociations: les offres demandes patronales. Rencontre du 11 mars 2015 Négociations: les offres demandes patronales Rencontre du 11 mars 2015 Plan 1. Présentations (20 min) Négociations intersectorielles 2. Questions et échanges (15 min.) 1. Négociation intersectorielle Demandes

Plus en détail

La réforme des pensions et son impact sur le deuxième pilier

La réforme des pensions et son impact sur le deuxième pilier La réforme des pensions et son impact sur le deuxième pilier Les petits déjeuners de l ADP 19 juin 2015 Florence DELOGNE Directrice adjointe du Ministre des Pensions 1 L accord de gouvernement prévoit

Plus en détail

ALERTE JURIDIQUE N 34 DU 17 juin 2014

ALERTE JURIDIQUE N 34 DU 17 juin 2014 ALERTE JURIDIQUE N 34 DU 17 juin 2014 Objet : travail à temps partiel dans la branche du sport Les partenaires sociaux de la branche du sport se sont mis d accord sur un aménagement conventionnel du droit

Plus en détail

INTRODUCTION PARTIE 1 RÉSUMÉ

INTRODUCTION PARTIE 1 RÉSUMÉ CADRE DE LA RÉFORME DU RÉGIME DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ D OTTAWA PRÉSENTÉ AU CONSEIL DES GOUVERNEURS PAR LE COMITÉ D ADMINISTRATION ET LE COMITÉ DU RÉGIME DE RETRAITE Juillet 2000 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

BAC + 0 année d expérience OU. DEC + 0 année d expérience. BAC + 2 années d expérience OU DEC + 4 années d expérience DEC + 4 années d expérience OU

BAC + 0 année d expérience OU. DEC + 0 année d expérience. BAC + 2 années d expérience OU DEC + 4 années d expérience DEC + 4 années d expérience OU Section 3 - Salaire 133. Le salaire d un membre du personnel professionnel est établi sur une base annuelle. Il peut cependant être calculé sur une base horaire pour des besoins particuliers (heures supplémentaires

Plus en détail

Décalage de paie : position de l URSSAF

Décalage de paie : position de l URSSAF Pégase 3 Décalage de paie : position de l URSSAF Dernière révision le 19/11/2007 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe... 4 Historique... 4 Décret de mars 1972... 4 Décret novembre

Plus en détail

Les régimes de retraite de l enseignement privé

Les régimes de retraite de l enseignement privé 1 Les régimes de retraite de l enseignement privé TOURS le 6 novembre 2013 2 Préparer sa retraite, c est se poser deux questions A quel âge partir? Quel sera le montant de ma pension? 3 L âge légal de

Plus en détail

Luxembourg. Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20

Luxembourg. Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20 Extrait de : Panorama des pensions 211 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G2 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/1.1787/pension_glance-211-fr Luxembourg Merci de citer

Plus en détail

REER LA GESTION DES CONTRIBUTIONS REER : L EMPLOYEUR EMPLOYEUR,, LE COMITÉ PARITAIRE ET SSQ GROUPE FINANCIER

REER LA GESTION DES CONTRIBUTIONS REER : L EMPLOYEUR EMPLOYEUR,, LE COMITÉ PARITAIRE ET SSQ GROUPE FINANCIER LA GESTION DES CONTRIBUTIONS REER : L EMPLOYEUR EMPLOYEUR,, LE COMITÉ PARITAIRE ET SSQ GROUPE FINANCIER 1 LE FORMULAIRE D ADHÉSION OBLIGATOIRE POUR LES SALARIÉS SECTION 1 : IDENTIFICATION DU RÉGIME SECTION

Plus en détail

MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL

MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL Le 12 novembre 2014 Préparé par : TABLE DES MATIÈRES Introduction Mesures visant l impôt sur le revenu des particuliers Mesures visant

Plus en détail

SécurOption MD. Revenu de retraite pour la vie. Questions et réponses

SécurOption MD. Revenu de retraite pour la vie. Questions et réponses SécurOption MD Revenu de retraite pour la vie Questions et réponses Table des matières Admissibilité...3 Cotisations...4 Choisir SécurOption...4 Projection revenu de rentes...5 Rachat possible de la rente

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Nouveautés légales Décembre 2010

NOTE D INFORMATION. Nouveautés légales Décembre 2010 NOTE D INFORMATION Objet : Modification du plan de paie Nouveautés légales Décembre 2010 Sources : - Décret n 2010-1305 du 29 octobre 2010, Publié au Journal Officiel le 31 octobre 2010. - Décret n 2010-1305

Plus en détail

Avenant au règlement. pour PraderLosinger SA (CCT du Canton du Valais plan de prévoyance 4) Fondation de prévoyance edifondo

Avenant au règlement. pour PraderLosinger SA (CCT du Canton du Valais plan de prévoyance 4) Fondation de prévoyance edifondo Fondation de prévoyance edifondo Avenant au règlement pour PraderLosinger SA (CCT du Canton du Valais plan de prévoyance 4) valable à partir du 1.1.2015 Dans un souci de simplification, seule la forme

Plus en détail

Négociations Accord Cadre 2015/2017 Dispositifs de fin de carrière. Réunion du 16 décembre 2014

Négociations Accord Cadre 2015/2017 Dispositifs de fin de carrière. Réunion du 16 décembre 2014 Négociations Accord Cadre 2015/2017 Dispositifs de fin de carrière Réunion du 16 décembre 2014 Dispositifs de fin de carrière Sommaire : I Mesures d allègement du temps de travail II- Indemnité de retraite

Plus en détail

Baisse du taux technique et du taux de conversion

Baisse du taux technique et du taux de conversion Baisse du taux technique et du taux de conversion Qu est-ce qu un taux de conversion? La caisse de pension tient un compte individuel pour chaque assuré. Chacun d entre eux se voit créditer les cotisations,

Plus en détail

Nouvelle tarification des entreprises

Nouvelle tarification des entreprises Nouvelle tarification des entreprises 1- Qu est-ce que la «tarification»? En France, 2 millions d établissements des secteurs de l industrie, du service et du commerce cotisent en fonction de leur taille,

Plus en détail

Le 14 mars 2012. Par Isabelle Brière, conseillère en relations du travail

Le 14 mars 2012. Par Isabelle Brière, conseillère en relations du travail Le 14 mars 2012 Par Isabelle Brière, conseillère en relations du travail Introduction PLAN DE LA PRÉSENTATION Partie 1 : Loi sur les normes du travail et la convention collective Partie 2 : Échelles de

Plus en détail

Université de Moncton. Régime de retraite des professeurs, professeures et bibliothécaires. Projection retraites 2010-2014

Université de Moncton. Régime de retraite des professeurs, professeures et bibliothécaires. Projection retraites 2010-2014 Université de Moncton Régime de retraite des professeurs, professeures et bibliothécaires Projection retraites 2010-2014 Présenté par Conrad Ferguson 3 décembre 2010 > Ordre du jour > But de l exercice

Plus en détail

République Slovaque. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels

République Slovaque. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels République Slovaque République slovaque : le système de retraite en 212 Le régime de retraite public lié à la rémunération est analogue à un système à points, avec des prestations qui dépendent du salaire

Plus en détail

Guide La retraite progressive

Guide La retraite progressive Paie, rémunération, avantages sociaux Estrie Guide La retraite progressive Service PRASE Pour information : Téléphone : poste 47777 ou 819 780-2200 Sans frais : 1 855 780-2200 www.csss-iugs.ca/prase Table

Plus en détail

PERSONNEL ENSEIGNANT

PERSONNEL ENSEIGNANT Volume 15, numéro 3 Le 17 décembre 2012 PERSONNEL ENSEIGNANT Individuel Monoparental Familial MALADIE 1.Cout total 29,87 $ 44,47 $ 73,68 $ MALADIE 2.Cout total 37,81 $ 56,48 $ 91,35 $ MALADIE 3.Cout total

Plus en détail

ENTENTE DE RETRAITE PROGRESSIVE «QUESTIONS RÉPONSES»

ENTENTE DE RETRAITE PROGRESSIVE «QUESTIONS RÉPONSES» ENTENTE DE RETRAITE PROGRESSIVE «QUESTIONS RÉPONSES» Vous songez à signer une entente de retraite progressive ou vous bénéficiez déjà d une entente. Il est important de connaître les avantages de cette

Plus en détail

L ACCUEIL REGULIER EN ANNEE COMPLETE : DE L EMBAUCHE A LA RUPTURE DU CONTRAT

L ACCUEIL REGULIER EN ANNEE COMPLETE : DE L EMBAUCHE A LA RUPTURE DU CONTRAT L ACCUEIL REGULIER EN ANNEE COMPLETE : DE L EMBAUCHE A LA RUPTURE DU CONTRAT Qu est-ce que l accueil en année complète? C est lorsque l assistant maternel accueille un enfant pendant 47 semaines. L enfant

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS. Que veut dire «étalement»? Que veut dire «valeur au rôle»? Que veut dire «valeur uniformisée»? Que veut dire «valeur ajustée»?

FOIRE AUX QUESTIONS. Que veut dire «étalement»? Que veut dire «valeur au rôle»? Que veut dire «valeur uniformisée»? Que veut dire «valeur ajustée»? Que veut dire «étalement»? FOIRE AUX QUESTIONS Lorsque l augmentation de la valeur foncière de la propriété depuis la dernière mise à jour du rôle peut être répartie sur plus d une année, on dit qu elle

Plus en détail

Avenant n 1 à la Convention d entreprise n 45

Avenant n 1 à la Convention d entreprise n 45 portant diverses mesures relatives au temps de travail, à la charge de travail et aux carrières des cadres Entre la Société Autoroutes du Sud de la France, représentée par M. Jacques TAVERNIER, Directeur

Plus en détail

Les salaires minima. La revalorisation des salaires minima

Les salaires minima. La revalorisation des salaires minima La progression des salaires des emplois autres qu artistiques prévue par la Convention collective nationale des entreprises artistiques et culturelles - CCNEAC - La progression des salaires, dans la convention

Plus en détail

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012 Belgique Belgique : le système de retraite en 212 Le régime de retraite comporte deux volets : un régime public lié à la rémunération prévoyant une retraite minimum d une part et un filet de protection

Plus en détail

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec Édition 2015-2016 Le présent document a pour but de vous faire connaître le Régime de retraite des chargés

Plus en détail

Le foyer fiscal (cours)

Le foyer fiscal (cours) Le foyer fiscal (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I La composition du foyer fiscal... 4 Le contribuable... 4 Les personnes à charge... 5 1 - En ce qui concerne les personnes

Plus en détail

Racheter des trimestres de retraite

Racheter des trimestres de retraite Racheter des trimestres de retraite > > > > À défaut de justifier avoir cotisé suffisamment longtemps, le montant de la retraite est amputé par l application d une décote. Une des grandes innovations de

Plus en détail

Les mutuelles de prévention

Les mutuelles de prévention Les modes de tarification de la Commission sur la Santé et Sécurité au Travail (CSST) Annuellement, chaque employeur doit remettre à la CSST une prime dont le montant est calculé selon le taux de prime.

Plus en détail

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Focus Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Introduction Le travailleur qui devient chômeur et qui est admissible sur base de prestations de travail se voit, en application du principe

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Caisse de Pension Avenir de la caisse: Proposition du GT Fin Plan de la présentation Contexte Objectif Processus Démarches réalisées Solutions proposées Conclusion 2 1 Contexte Nouvelles exigences fédérales

Plus en détail

ENTENTE VISANT LE MAINTIEN DE L ÉQUITÉ SALARIALE POUR LE SECTEUR DE L'ÉDUCATION ÉTABLI CONFORMÉMENT AUX DISPOSITIONS DE LA LOI SUR L'ÉQUITÉ SALARIALE

ENTENTE VISANT LE MAINTIEN DE L ÉQUITÉ SALARIALE POUR LE SECTEUR DE L'ÉDUCATION ÉTABLI CONFORMÉMENT AUX DISPOSITIONS DE LA LOI SUR L'ÉQUITÉ SALARIALE ENTENTE VISANT LE MAINTIEN DE L ÉQUITÉ SALARIALE POUR LE SECTEUR DE L'ÉDUCATION ÉTABLI CONFORMÉMENT AUX DISPOSITIONS DE LA LOI SUR L'ÉQUITÉ SALARIALE ENTRE D UNE PART : LE COMITÉ PATRONAL DE NÉGOCIATION

Plus en détail

1. Principe et portée

1. Principe et portée Circulaire n 2014/04 du 06/11/2014 La surcote 1. Principe et portée 2. Conditions d ouverture du droit à surcote 3. Détermination du nombre de trimestres de surcote 4. Calcul du coefficient de surcote

Plus en détail

Ou t i l s d a n a l y s e d e l e v o l u t io n d e s

Ou t i l s d a n a l y s e d e l e v o l u t io n d e s Ou t i l s d a n a l y s e d e l e v o l u t io n d e s c h a r g e s d e p e r s o n n e l Jacques GROLIER Directeur du Master d Économie et de Gestion des Établissements Sanitaires et Sociaux Université

Plus en détail

LE PERP retraite et protection

LE PERP retraite et protection LE PERP retraite et protection Benoit Rama http://www.imaf.fr Le PERP (Plan d Épargne Retraite Populaire) est une mesure d encouragement à la préparation de la retraite destinée aux salariés. Il copie

Plus en détail

En cas de besoin, l employeur peut faire recours au travail temporaire et au personnel intérimaire, mais cette mesure doit rester exceptionnelle.

En cas de besoin, l employeur peut faire recours au travail temporaire et au personnel intérimaire, mais cette mesure doit rester exceptionnelle. AVENANT N 1 A L ACCORD DE BRANCHE DU 1 er AVRIL 1999 L arrêté du 4 juillet 2007 relatif à l'agrément de certains accords de travail applicables dans les établissements du secteur social et médico-social

Plus en détail

Rallye mathématique 2006/2007 des écoles de Haute-Loire Cycle 3 Première manche Eléments de solutions 1. Les œufs de Pâques (10 points)

Rallye mathématique 2006/2007 des écoles de Haute-Loire Cycle 3 Première manche Eléments de solutions 1. Les œufs de Pâques (10 points) Rallye mathématique 2006/2007 des écoles de Haute-Loire Cycle 3 Première manche Eléments de solutions 1. Les œufs de Pâques (10 points) Il s'agit d'un problème qui fait appel aux connaissances sur la numération.

Plus en détail

Avenant au règlement. pour Losinger Marazzi SA (CCT du Canton de Genève plan de prévoyance 2 + 3) Fondation de prévoyance edifondo

Avenant au règlement. pour Losinger Marazzi SA (CCT du Canton de Genève plan de prévoyance 2 + 3) Fondation de prévoyance edifondo Fondation de prévoyance edifondo Avenant au règlement pour Losinger Marazzi SA (CCT du Canton de Genève plan de prévoyance 2 + 3) valable à partir du 1.1.2015 Dans un souci de simplification, seule la

Plus en détail

Règlement numéro 2010-153 Abrogeant le Règlement numéro 2009-139

Règlement numéro 2010-153 Abrogeant le Règlement numéro 2009-139 Sainte-Martine, le 2 février 2010 PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE BEAUHARNOIS-SALABERRY MUNICIPALITÉ DE SAINTE-MARTINE Règlement numéro 2010-153 Abrogeant le Règlement numéro 2009-139 Règlement constituant un

Plus en détail

Suites numériques 4. 1 Autres recettes pour calculer les limites

Suites numériques 4. 1 Autres recettes pour calculer les limites Suites numériques 4 1 Autres recettes pour calculer les limites La propriété suivante permet de calculer certaines limites comme on verra dans les exemples qui suivent. Propriété 1. Si u n l et fx) est

Plus en détail

INTÉRÊTS en bref nouvelles importantes sur les garanties collectives

INTÉRÊTS en bref nouvelles importantes sur les garanties collectives INTÉRÊTS en bref nouvelles importantes sur les garanties collectives Prestations de l État pour 2008 Régimes publics taux de cotisation et prestations maximales pour 2008 : Le 24 janvier 2008 (#130) Assurance-emploi

Plus en détail

Suites numériques 2. n=0

Suites numériques 2. n=0 Suites numériques 1 Somme des termes d une suite Dans les applications, il est souvent nécessaire de calculer la somme de quelques premiers termes d une suite (ou même de tous les termes, mais on étudiera

Plus en détail

RETRAITES COMPLÉMENTAIRES : CE QUI VA CHANGER

RETRAITES COMPLÉMENTAIRES : CE QUI VA CHANGER RETRAITES COMPLÉMENTAIRES : CE QUI VA CHANGER Novembre 2015 1 La CFE-CGC a signé le texte pour la sauvegarde et la pérennisation de nos retraites s. L accord, garant d efforts répartis entre tous (entreprises,

Plus en détail

Chapitre 1 : Évolution COURS

Chapitre 1 : Évolution COURS Chapitre 1 : Évolution COURS OBJECTIFS DU CHAPITRE Savoir déterminer le taux d évolution, le coefficient multiplicateur et l indice en base d une évolution. Connaître les liens entre ces notions et savoir

Plus en détail

Prospectus Crédit à la consommation

Prospectus Crédit à la consommation Prospectus Crédit à la consommation Prêt à tempérament Credit Europe Crédit fixe (Direct) Credit Europe Crédit Confort (Indirect) Avec Credit Europe Bank, c est aussi simple que ça! Prospectus Crédits

Plus en détail

DES RÉGIMES DE RETRAIT E ET D ASSURANCES TARIF APPLICABLE POUR ACQUITTER LE COÛT D UN RACHAT DE SERVICE

DES RÉGIMES DE RETRAIT E ET D ASSURANCES TARIF APPLICABLE POUR ACQUITTER LE COÛT D UN RACHAT DE SERVICE COMMISSION ADMINISTRAT IVE DES RÉGIMES DE RETRAIT E ET D ASSURANCES TARIF APPLICABLE POUR ACQUITTER LE COÛT D UN RACHAT DE SERVICE Basé sur l évaluation actuarielle du RREGOP au 31 décembre 2008 Ce document

Plus en détail

LA RETRAITE PROGRESSIVE

LA RETRAITE PROGRESSIVE FÉDÉRATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN DES COLLÈGES LA RETRAITE PROGRESSIVE Article 7-18.00 Applicable à la personne salariée régulière

Plus en détail

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail.

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail. LES CONGES PAYES DES ASSISTANTS MATERNELS Il s'agit d'une période de repos rémunérée accordée obligatoirement chaque année au salarié par son employeur. Pendant cette période, l'employeur ne peut pas faire

Plus en détail

SIX ARGUMENTS CONTRE L ALLONGEMENT DE LA DUREE DE COTISATION

SIX ARGUMENTS CONTRE L ALLONGEMENT DE LA DUREE DE COTISATION SIX ARGUMENTS CONTRE L ALLONGEMENT DE LA DUREE DE COTISATION La durée de cotisation requise pour avoir une retraite à taux plein est passée de 37,5 ans pour les générations nées avant 1934 à 41,5 ans pour

Plus en détail

DISTORSION DE LA STRUCTURE SALARIALE DES ENSEIGNANTES ET DES ENSEIGNANTS DE CEGEP FNEEQ-CSN

DISTORSION DE LA STRUCTURE SALARIALE DES ENSEIGNANTES ET DES ENSEIGNANTS DE CEGEP FNEEQ-CSN DISTORSION DE LA STRUCTURE SALARIALE DES ENSEIGNANTES ET DES ENSEIGNANTS DE CEGEP FNEEQ-CSN Février 2011 Distorsion de la structure salariale des enseignantes et des enseignants de cégep Perte de la reconnaissance

Plus en détail

Comme chaque début d année, voici les principales informations à connaître pour établir la feuille de paie à partir de janvier 2014.

Comme chaque début d année, voici les principales informations à connaître pour établir la feuille de paie à partir de janvier 2014. Les changements sur la feuille de paie en 2014 2014-01-03 00:00:00 Comme chaque début d année, voici les principales informations à connaître pour établir la feuille de paie à partir de janvier 2014. Barèmes

Plus en détail

Evolution des Régimes de pensions dans les Organisations Coordonnées

Evolution des Régimes de pensions dans les Organisations Coordonnées Marc BAECHEL Président du Groupe de travail «Pensions» du Comité des Représentants du Personnel (CRP) Evolution des Régimes de pensions dans les Organisations Coordonnées Avertissement Cette présentation

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE PRODUITS DE RETRAITE RÉGLEMENTÉS À L INTENTION DES PARTICIPANTS À DES RÉGIMES DE RETRAITE À COTISATIONS DÉTERMINÉES

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE PRODUITS DE RETRAITE RÉGLEMENTÉS À L INTENTION DES PARTICIPANTS À DES RÉGIMES DE RETRAITE À COTISATIONS DÉTERMINÉES DOCUMENT DE RÉFÉRENCE PRODUITS DE RETRAITE RÉGLEMENTÉS À L INTENTION DES PARTICIPANTS À DES RÉGIMES DE RETRAITE À COTISATIONS DÉTERMINÉES Le 28 mars 2014 PRODUITS DE RETRAITE RÉGLEMENTÉS À L INTENTION

Plus en détail

La contribution employeur n est pas modifiée. Elle est assise sur la rémunération versée à temps partiel ou à temps non complet au taux normal.

La contribution employeur n est pas modifiée. Elle est assise sur la rémunération versée à temps partiel ou à temps non complet au taux normal. DIFFUSION OCTOBRE 2004 SURCOTISATION AGENTS A TEMPS PARTIEL ET AGENTS A TEMPS NON COMPLET REFERENCES : Loi n 2003-775 du 21 août 2003 portant réforme des retraites, article 47 Décret n 2004-678 du 8 juillet

Plus en détail

Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical?

Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical? Sommaire Synthèse Fiche détaillée Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical? Quels sont les documents dont le délégué syndical est destinataire? Peut-il

Plus en détail

INFORMATION A07-CFS-I-D6

INFORMATION A07-CFS-I-D6 INFORMATION A07-CFS-I-D6 D6 SECTEUR NÉGOCIATION Équité salariale Diverses conséquences du versement des ajustements Présenté au conseil fédéral spécial du 12 mars 2007 Mises-à-jour : 26 avril 2007 2 avril

Plus en détail

Nouvelle Convention d Assurance chômage. Ateliers de l Orientation tout au long de la vie. Réunion du 12 novembre 2014

Nouvelle Convention d Assurance chômage. Ateliers de l Orientation tout au long de la vie. Réunion du 12 novembre 2014 Nouvelle Convention d Assurance chômage Ateliers de l Orientation tout au long de la vie Ce qui change Les principaux points Les changements de paramètres Le calcul de l allocation Les différés spécifiques

Plus en détail

L évolution du système de retraite. Le cas du salarié non cadre dans le secteur privé. Henri Sterdyniak

L évolution du système de retraite. Le cas du salarié non cadre dans le secteur privé. Henri Sterdyniak Simulation de l évolution du taux de remplacement net des salaires pour 4 cas-type, nés en 1960, selon les réformes du système de retraite, à l horizon 2020 Henri Sterdyniak L évolution du système de retraite

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2006-040

LETTRE CIRCULAIRE N 2006-040 PARIS, le 15/02/2006 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2006-040 OBJET : Bonus exceptionnel d'un montant maximum de 1.000 euros L'article 17 de la loi

Plus en détail

Aux termes de l article L.3141-1 du Code du travail, «tout salarié a droit chaque année à un congé payé à la charge de l employeur».

Aux termes de l article L.3141-1 du Code du travail, «tout salarié a droit chaque année à un congé payé à la charge de l employeur». CONGES PAYES 16/06/2015 Aux termes de l article L.3141-1 du Code du travail, «tout salarié a droit chaque année à un congé payé à la charge de l employeur». Sauf disposition plus favorable, la durée du

Plus en détail

Xavier Remongin/Min.agri.fr. Soutien à l emploi et au pouvoir d achat. Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires

Xavier Remongin/Min.agri.fr. Soutien à l emploi et au pouvoir d achat. Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires 2008 Xavier Remongin/Min.agri.fr Soutien à l emploi et au pouvoir d achat Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires Depuis le 1er octobre 2007, les employeurs agricoles qui ont

Plus en détail

Fédération Nationale de l Habillement Mise à jour novembre 2015

Fédération Nationale de l Habillement Mise à jour novembre 2015 Les salaires minima applicables à compter du 1 er novembre 2015 CCN n 3241 En résumé : L avenant n 22 sur les salaires minima signé le 16 avril 2015 est applicable à partir du 1 er novembre 2015, pour

Plus en détail

Modifications en matière de préavis et de période d essai. statut unique ouvriers/employés

Modifications en matière de préavis et de période d essai. statut unique ouvriers/employés Modifications en matière de préavis et de période d essai statut unique ouvriers/employés Comme vous en avez sans doute entendu parler, le 26 décembre 2013, une nouvelle loi a été publiée concernant l

Plus en détail