Guide de soutien pour l élaboration des normes et modalités d évaluation des écoles primaires.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide de soutien pour l élaboration des normes et modalités d évaluation des écoles primaires."

Transcription

1 Guide de soutien pour l élaboration des normes et modalités d évaluation des écoles primaires. Mise à jour actualisée en fonction des modifications au Régime pédagogique entrant en vigueur le 1 er juillet Services éducatifs aux jeunes, CSDHR, v.1 avril 2011 Inspiré du document de la CSDVC Commission scolaire des Hautes-Rivières Normes et modalités d évaluation au primaire 1

2 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION.. PROCESSUS D ÉVALUATION P.4 p. 3 LES NORMES ET LES D APPLICATION DU PROCESSUS D ÉVALUATION AU REGARD DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES 1. Les normes et les modalités relatives à la planification. p Les normes et les modalités relatives à la prise d information, l interprétation et le jugement p Les normes et les modalités relatives à la décision.. p Les normes et les modalités relatives à la communication.. p Les normes et modalités relatives à la qualité de la langue.. p. 17 ANNEXE 1 ANNEXE 2 ANNEXE 3 ANNEXE 4 ANNEXE 5 CONSIGNATION DES COMPÉTENCES AU BULLETIN CONSIGNATION DES COMMENTAIRES NON-DISCIPLINAIRES AU BULLETIN EXEMPLES DE RÉSUMÉ DES NORMES ET AUX PARENTS EXEMPLE D UN BARÈME DE NOTATION EXEMPLE DE COMMUNICATION ÉCRITE AUTRE QU UN BULLETIN Commission scolaire des Hautes-Rivières Normes et modalités d évaluation au primaire 2

3 INTRODUCTION Parce que de nouveaux documents légaux en lien avec l évaluation des apprentissages sont maintenant disponibles, on se doit de déterminer comment, dans notre milieu, on entend mettre en place toute la démarche d évaluation. Parce qu on doit garantir que nos façons de faire en évaluation sont cohérentes dans notre école et en conformité avec la vision du Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, on doit coordonner nos actions évaluatives. La Politique d évaluation des apprentissages, le Cadre de référence en évaluation, la Loi sur l instruction publique, le Régime pédagogique, le Programme de formation de l école québécoise, les Cadres d évaluation et la Progression des apprentissages sont les outils de base, prescriptifs pour certains, qui guideront notre démarche. L évaluation intégrée aux apprentissages s organise dans un processus de cinq étapes : la planification, la prise d information, l interprétation, le jugement et la décision. Les normes et modalités d évaluation de l école concernent ces étapes, mais aussi deux autres aspects en lien avec l évaluation et qui méritent une coordination du milieu. Il s agit de la communication de l évaluation et de la qualité de la langue française. Il est important de mentionner que ce guide contient les éléments qui doivent se retrouver à la base des normes et modalités de votre école. Le Service éducatif aux jeunes vous suggère des normes qui sont conformes aux modifications du régime pédagogique pour Les modalités présentées sont des suggestions qui répondent aux normes définies en fonctions du régime pédagogique. Il est important de faire un choix parmi les suggestions et de les adapter suite à des discussions avec l équipe-école, à la réalité de votre milieu. Ne pas oublier que ce qui est inscrit dans les normes et modalités d évaluation doit être mis en application dans l école (article 96.15, Loi Instruction Publique). Commission scolaire des Hautes-Rivières Normes et modalités d évaluation au primaire 3

4 LES NORMES ET LES D APPLICATION DU PROCESSUS D ÉVALUATION AU REGARD DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES ET DES CONNAISSANCES École Capitaine-Luc-Fortin «L évaluation est le processus qui consiste à porter un jugement sur les apprentissages, soit des connaissances et des compétences disciplinaires, à partir de données recueillies, analysées et interprétées, en vue de décisions pédagogiques et, le cas échéant, administratives (art. 28, régime pédagogique)». Les normes et modalités d évaluation permettent de définir clairement les orientations et les pratiques en évaluation entre les enseignants d une même école. La planification Réaliser une planification globale sur les compétences à traiter et les connaissances à cibler; Établir sa planification sur les cadres d évaluation des apprentissages; Établir la fréquence d évaluation des compétences disciplinaires en fonction des cadres; Décider des compétences nondisciplinaires à évaluer; Déterminer les moments des principales évaluations; Déterminer la forme du résumé des normes et modalités aux parents; Choix des outils à utiliser (type de grille, portfolio, travaux, etc.); Planification des modalités de différenciation retenues; Prévision des nœuds d apprentissage possibles. La prise d information, le jugement et l interprétation La responsabilité de la prise d information est partagée; Constitution des résultats; Moyens variés (formels et informels); Analyse du travail et de la démarche; Dépistage des progrès, des réussites et des difficultés; L interprétation des données; Doit pouvoir se justifier; S exerce à différents niveaux; Consignation des résultats au bulletin; Établir l état de situation à la 3 e étape. La décision Élaboration de pistes d intervention liées aux difficultés repérées; Mise en place d enrichissement; Processus de différenciation à mettre en place; Poursuite selon la planification préétablie. Aider l élève dans la régulation de ses apprentissages. Planification des transitions (d une année à l autre, d un cycle à l autre). La communication Communication autre qu un bulletin Moments de transmission du bulletin aux parents Planification des compétences consignées au bulletin Les commentaires (disciplinaires et non-disciplinaires) La qualité du français Prise en compte de la qualité de la langue dans toutes les activités de l école. Une responsabilité partagée. Commission scolaire des Hautes-Rivières Normes et modalités d évaluation au primaire 4

5 1. PLANIFICATION de l évaluation NORMES Références Questions pour amorcer le travail de l équipe 1.1 La planification globale de l évaluation est établie en fonction des Régime pédagogique, article 30.1 cadres d évaluation des apprentissages. À partir de la planification globale des enseignants d un même niveau, chacun établit sa propre planification de l évaluation. L enseignant détermine des tâches permettant de vérifier la maîtrise des connaissances et leur mobilisation en tenant compte des critères d évaluation prescrits. Avec la collaboration d autres intervenants, l enseignant tient compte dans sa planification de l évaluation des adaptations, des modifications ou des mesures de remédiation concernant la tâche, les outils d évaluation, le soutien offert, le temps accordé, etc. Les résultats s appuient sur les cadres d évaluation des apprentissages afférents aux programme d études établis par le ministre ainsi que, conformément à l article 30.3, sur les épreuves imposées par le ministre ou par la commission scolaire, le cas échéant. Régime pédagogique, article 28 L évaluation est le processus qui consiste à porter un jugement sur les apprentissages, soit des connaissances et des compétences disciplinaires, à partir de données recueillies, analysées et interprétées, en vue de décisions pédagogique et, le cas échéant, administratives. -Sur quoi porte la planification de l évaluation? -Quels sont les aspects à traiter dans la planification globale de l évaluation en équipecycle? -Quels sont les aspects qui relèvent de l enseignant? -Comment faire le partage entre l équipe-cycle et l enseignant? -Comment tenir compte de la différenciation en matière de planification de l évaluation? Commission scolaire des Hautes-Rivières Normes et modalités d évaluation au primaire 5

6 NORMES Références Questions pour amorcer le travail de l équipe -école 1.2 Les compétences, telles que structurées à l intérieur des cadres d évaluation des apprentissages, font l objet d une évaluation selon la fréquence établie par les enseignants. Pour chaque niveau et pour chaque étape, l équipe d enseignants prépare un tableau présentant la ou les compétences disciplinaires qui feront l objet d une évaluation aux étapes 1 et 2 du bulletin scolaire. ET Ce tableau est annexé aux normes et modalités d évaluation des apprentissages de l école. Régime pédagogique, article 30.1 À la fin des deux premières étapes de l année scolaire, les résultats détaillés, dans les matières pour lesquelles de tels résultats sont requis, ne sont détaillés que pour les compétences ou les volets qui ont fait l objet d une évaluation. -Y a-t-il des compétences à traiter à la première étape plus que d autres? -Se questionner sur la fréquence d évaluation des compétences disciplinaires, aux étapes 1 et 2, de manière à pouvoir informer les parents adéquatement. NORMES Références Questions pour amorcer le travail de 1.3 La planification de l évaluation tient compte des compétences nondisciplinaires pour lesquelles des commentaires doivent être formulés aux étapes 1 et 3. L enseignant détermine qu elles seront les compétences non-disciplinaires et à quelles étapes elles seront évaluées. L enseignant titulaire est responsable de la consignation des commentaires sur les compétences non-disciplinaires. Régime pédagogique, article 30.1 Le bulletin scolaire de l enseignement primaire et du premier ou deuxième cycle de l enseignement secondaire doivent être conformes à ceux présentés aux annexes V et VII, selon le cas. Ils doivent contenir tous les renseignements figurant à leurs sections 1 à 3 et, s il s agit du premier bulletin de l année scolaire de l enseignement primaire ou du premier cycle de l enseignement secondaire, à leur section 5. Section 3 : Commentaires sur certaines compétences : L école choisit 2 compétences parmi les 4 suivantes : Exercer son jugement critique, organiser son travail, savoir communiquer, travailler en équipe. l équipe- école Comment favoriser localement la transmission de commentaires de qualité? Parmi les compétences retenues à la section 3 du bulletin, quelles sont celles qui feront l objet de commentaires à l étape 1 et 3? Commission scolaire des Hautes-Rivières Normes et modalités d évaluation au primaire 6

7 NORMES Références Questions pour amorcer le travail de 1.4 Les enseignants déterminent les principales évaluations prévues au cours de l année et indiquent pour chacune la période où elle aura lieu. Les enseignants, de chaque niveau et de chaque discipline, présentent une planification de leurs principales évaluations (la nature et la période) à leur direction d école. Le résumé élaboré est annexé aux normes et modalités d évaluation de l école. ANNEXE 3 Le résumé des normes et modalités de l école est remis aux parents en début d année et déposé sur le site web de l école. Régime pédagogique, article 20 Au début de l année scolaire, le directeur de l école s assure que son transmis aux parents de l élève les documents suivants : 4 0 s il s agit d un élève de l enseignement primaire ou secondaire, un résumé des normes et modalités d évaluation des apprentissages de l élève approuvées par le directeur de l école présentant notamment la nature et la période au cours de laquelle les principales évaluations sont prévues pour chacune des matières. Si des ajustements importants aux renseignements visés par le paragraphe 4 o du premier alinéa ont lieu en cours d année, le directeur de l école s assure qu ils sont pareillement transmis aux parents ou à l élève. l équipe -école -Quelles sont les principales évaluations prévues dans chacune des matières? -Est-ce qu on fournit un document par année d étude ou par enseignant? -Prévoit-on d autres épreuves que celles imposées par le ministère ou la commission scolaire? -Compte-t-on utiliser les épreuves d appoint du ministère? Selon quelles modalités? -De quelle manière cette information sera-t-elle transmise aux parents (forme du document, modalité de transmission, etc. Commission scolaire des Hautes-Rivières Normes et modalités d évaluation au primaire 7

8 2. LA PRISE D INFORMATION, L INTERPRÉTATION ET LE JUGEMENT NORMES 2.1 La responsabilité de la prise d information et de l interprétation des données sont partagés entre l enseignants, l élève et, à l occasion, d autres professionnels qui œuvrent auprès de l élève. L enseignant recueille et consigne des données en nombre suffisant en lien avec les compétences, les stratégies, les démarches, les connaissances, etc. Les données recueillies proviennent des observations de l enseignant et à l occasion des autres professionnels concernés. Au plan d intervention de l élève sont inscrites les adaptations et les modifications qui seront faites aux critères d évaluations afin de répondre à ses besoins. Les enseignants ayant contribué au développement d une même compétence chez un élève partagent leurs informations sur ses apprentissages. NORMES Références Questions pour amorcer le travail de 2.2 La prise d information se fait par moyens variés qui tiennent compte des besoins de tous les élèves. L enseignant recourt à des moyens informels (observation, questionnement, etc.) pour recueillir des données. L enseignant recourt à des moyens formels (des grilles d évaluation, des listes de vérifications, observations planifiées, travaux, exercices, entrevues, etc.) pour recueillir des données. L enseignant adapte ses moyens de prise d information et les conditions de réalisation des tâches pour tenir compte de la situation particulière de certains élèves. L enseignant note, s il y a lieu, le soutien particulier apporté à un élève durant la réalisation de la tâche. Les mesures d adaptation ou de modifications aux tâches sont inscrites dans le plan d intervention de l élève s il y a lieu. LIP, article 19 Dans le cadre du projet éducatif de l école et des dispositions de la présente loi, l enseignant a le droit de diriger la conduite de chaque groupe d élèves qui lui est confié. L enseignant a notamment le droit : ( ) 2 o de choisir les instruments d évaluation des élèves qui lui sont confiés afin de mesurer et d évaluer constamment et périodiquement les besoins et l atteinte des objectifs par rapport à chacun des élèves qui lui sont confiés en se basant sur les progrès réalisés. l équipe- école -Quels sont les stratégies à mettre en place pour obtenir, de façon formelle et informelle, des données sur les apprentissages des élèves? -Quels sont les moyens à retenir pour adapter la prise d information et l interprétation à la situation particulière de certains élèves? -Quel est l outil de consignation des différenciations réalisées auprès des élèves? Commission scolaire des Hautes-Rivières Normes et modalités d évaluation au primaire 8

9 Norme et modalités suggérées pour encadrer l interprétation des données dans une école. NORMES Références Questions pour amorcer le travail de 2.3 L interprétation des données se fait en fonction des exigences établies. Régime pédagogique, article 30.2 Les grilles d évaluation utilisées sont conçues en fonction des critères d évaluation définis dans les cadres d évaluation des apprentissages. L enseignant informe les élèves de ce qui est attendu (critères et exigences) dans les tâches à exécuter. Les résultats sur des tâches de maîtrise et de mobilisation de connaissances peuvent être exprimés en cote ou en note. Les résultats présentés à la section 2 des bulletins scolaires de l enseignement primaire et secondaire doivent tous être exprimés en pourcentage. Ils s appuient sur le cadre d évaluation des apprentissages afférent aux programmes d études établis par le ministre LIP, article 19 l équipe- école -Quelles sont les modalités à mettre en place pour favoriser la cohérence dans les façons de constituer les résultats? -Quels sont les moyens et les outils à développer pour obtenir des données utiles et suffisantes et pour les interpréter? Dans le cadre du projet éducatif de l école et des dispositions de la présente loi, l enseignant a le droit de diriger la conduite de chaque groupe d élèves qui lui est confié. L enseignant a notamment le droit : ( ) 2 o de choisir les instruments d évaluation des élèves qui lui sont confiés afin de mesurer et d évaluer constamment et périodiquement les besoins et l atteinte des objectifs par rapport à chacun des élèves qui lui sont confiés en se basant sur les progrès réalisés. -Quelle importance accordons-nous à la maîtrise des connaissances? À la mobilisation de connaissances? -Comment seront comptabilisés les résultats pour chacune de ces tâches? -Est-ce qu une grille d évaluation sera utilisée avec des notes, des cotes? Commission scolaire des Hautes-Rivières Normes et modalités d évaluation au primaire 9

10 Norme et modalités suggérées pour baliser la consignation des résultats à partir de références communes dans une école. NORMES Références Questions pour amorcer le travail de 2.4 Le résultat consigné au bulletin scolaire est déterminé en fonction des mêmes références pour tous les élèves. L enseignants détermine le résultat au bulletin scolaire en fonction des résultats obtenus aux tâches de maîtrise et de mobilisation de connaissances les plus significatives de l étape (travaux exercices, examens, etc.). Régime pédagogique, article 30.2 Les résultats présentés à la section 2 des bulletins scolaires de l enseignement primaire et du premier ou second cycle du secondaire doivent tous être exprimés en pourcentage. Ils s appuient sur le cadre d évaluation des apprentissages afférent aux programmes d études établis par le ministre ainsi que, conformément è l article 30.3, sur les épreuves imposées par le ministère ou par la commission scolaire, le cas échéant. LIP, article 19 l équipe- école -Est-ce qu une pondération est accordée pour l évaluation de l acquisition des connaissances? -Doit-on avoir la même valeur accordé aux tâches de maîtrise se et aux tâches de mobilisation des connaissances dans chacune des disciplines? Au besoin, l enseignant peut utiliser son jugement professionnel, compte tenu de toutes les données disponibles, pour établir le résultat consigné au bulletin scolaire. Dans le cadre du projet éducatif de l école et des dispositions de la présente loi, l enseignant a le droit de diriger la conduite de chaque groupe d élèves qui lui est confié. L enseignant a notamment le droit : ( ) 2 o de choisir les instruments d évaluation des élèves qui lui sont confiés afin de mesurer et d évaluer constamment et périodiquement les besoins et l atteinte des objectifs par rapport à chacun des élèves qui lui sont confiés en se basant sur les progrès réalisés. Commission scolaire des Hautes-Rivières Normes et modalités d évaluation au primaire 10

11 NORMES Références Questions pour amorcer le travail de 2.5 Les résultats de l étape 3 font état de la situation de l élève en fin d année au regard des apprentissages visés dans toutes les compétences disciplinaires de chacune des disciplines. L enseignant tient compte des tâches d acquisition et de mobilisation des connaissances les plus significatives de l étape 3, dans toutes ses compétences disciplinaires, pour établir le résultat de la dernière étape. Régime pédagogique, article 30.1 Le dernier bulletin de l année scolaire comprend en outre le résultat final de l élève pour les compétences ou les volets des programmes d études établis par le ministère dans les matières identifiées aux paragraphes 1 o et 2 o du deuxième alinéa ainsi que le résultat disciplinaire finale de l élève et la moyenne finale du groupe pour chaque matière enseignée. l équipe- école -Quel est notre compréhension du bilan de 3 e étape? -Est-ce que le résultat tient compte de la maîtrise et de la mobilisation des connaissances? -Est-ce que les résultats s appuient sur les critères du cadre d évaluation? Est-ce que les informations sélectionnées sont les plus représentatives? -Les informations portant sur la maîtrise des connaissances sont-elles pertinentes et suffisantes? -Les informations portant sur la mobilisation des connaissances sont-elles pertinentes et suffisantes? -Les informations sélectionnées sontelles révélatrices des apprentissages en fin d année? -Est-ce que les informations ont été recueillies à plus d une occasion? -Comment le résultat obtenu à une épreuve d appoint ou à une épreuve de fin de cycle imposée par la commission scolaire sera-t-il considéré dans le résultat de l étape 3? Commission scolaire des Hautes-Rivières Normes et modalités d évaluation au primaire 11

12 3. LA DÉCISION-ACTION NORMES Questions pour amorcer le travail de l équipe - école -Dans notre milieu, quels types de décisions prend-on sur les apprentissages des élèves? 3.1 En cours d année, des actions pédagogiques différenciées sont mises en œuvre pour soutenir et enrichir la progression des apprentissages. L enseignant choisit des moyens de régulation et d enrichissement pour répondre aux besoins particuliers de ses élèves. -Quelles décisions sont prises, en cours d apprentissage, pour aider l élève à développer ses compétences? -En quoi consiste la régulation des apprentissages? -Qui a la responsabilité de la régulation des apprentissages? - Existe-il des outils pour réaliser une évaluation diagnostique? (pour prendre des décisions sur les interventions à mener auprès des élèves) NORMES Questions pour amorcer le travail de l équipe- école 3.2 L élève développe graduellement son habileté à réguler lui-même ses apprentissages. -Quel est le rôle de l élève dans la progression de ses L enseignant procure à l élève l occasion de réguler lui-même ses apprentissages. apprentissages? -Quel est le rôle de l élève dans la régulation de ses apprentissages? -Quels sont les activités qui favorisent l autorégulation chez les élèves? Commission scolaire des Hautes-Rivières Normes et modalités d évaluation au primaire 12

13 NORMES 3.3 Des actions pédagogiques sont planifiées pour assurer la poursuite des apprentissages de l élève d une année à l autre ou d un cycle à l autre. Les enseignants assurent le suivi des apprentissages de l élève d une année à l autre en communiquant entre eux. Questions pour amorcer le travail de l équipe -école -Quels sont les moyens retenus pour informer les intervenants de la 2e année du cycle de la situation de l élève? -Quelles sont les mesures mises en place pour assurer la continuité du cheminement de l élève d une année à l autre? -Comment assurer, dans une équipe-cycle, la transmission - d une année à l autre du cycle- de l information concernant les forces, les points que l élève doit améliorer et les mesures à consolider ou prévoir? 4. LA COMMUNICATION NORMES Références Questions pour amorcer le travail de l équipe- école 4.1 Une communication écrite autre qu un bulletin est définie par l école. La communication écrite prend la forme d un feuillet d appréciation des apprentissages et du comportement de l élève. Le modèle de communication informatisé proposé par la commission scolaire sera utilisé. Il est annexé aux normes et modalités d évaluation de l école. (ANNEXE 5) Les disciplines concernées par la première communication sont français, mathématiques, anglais, éducation physique et arts plastiques. Une copie de la communication informatisée sera déposée dans le dossier de l élève. La première communication sera remise aux parents par l élève au plus tard le 15 octobre Régime pédagogique, article 29 Afin de renseigner les parents de l élève sur ses apprentissages et son comportement, l école leur transmet une communication écrite autre qu un bulletin au plus tard le 15 octobre. -À quel moment la première communication sera-t-elle transmise aux parents? -Quels sont les renseignements qui seront communiqués sur le plan des apprentissages et du comportement? -Quels enseignants en auront la responsabilité? -Est-ce qu un modèle commun est prévu pour toute l école? Par cycle? Par année d études? -Le modèle sera-t-il informatisé? -Est-ce que l on prévoit un espace où les parents pourraient faire part de leurs observations? -Comment informer les parents de l élève sur ses apprentissages et son comportement? -La communication comporte-t-elle des particularités dont on doit tenir compte pour l élève en difficulté? -Comment s assurer que les parents comprennent les communications qui leur sont destinées? -De quelle manière cette information sera-t-elle transmise aux parents (par la poste, par l élève, par courriel, ) Commission scolaire des Hautes-Rivières Normes et modalités d évaluation au primaire 13

14 NORMES 4.2 Un bulletin est transmis aux parents à la fin de chacune des trois étapes. Le calendrier de remise des bulletins scolaires est le suivant : Le bulletin sera remis aux parents le 20 novembre 2014 par les biais de l enfant. Le 13 mars 2015 Au plus tard le 10 juillet Au moins une rencontre de parents est tenue à chaque année scolaire pour la remise du premier bulletin. Pour le deuxième bulletin, l enseignant détermine les rencontres nécessaires, selon les besoins. Références Régime pédagogique, article 29.1 Afin de renseigner les parents de l élève sur son cheminement scolaire, l école leur transmet un bulletin à la fin de chacune des trois étapes, suivant la forme prescrite aux annexes IV et VII. Ceux-ci sont transmis au plus tard le 20 novembre pour la première étape, le 15 mars pour la deuxième étape et le 10 juillet pour la troisième étape. NORMES Références Questions pour amorcer le travail de 4.3 Les parents sont informés régulièrement du cheminement scolaire de leur enfant. L enseignant utilise différents moyens (portfolio, dossier d apprentissage, annotation des travaux, commentaires dans l agenda, appels téléphoniques, courriels, etc.) pour informer les parents de la progression des apprentissages de leur enfant. L enseignant conserve dans son cartable de suivi les traces des renseignements fournis mensuellement (résumé de la conversation téléphonique, commentaires indiqués sur les travaux des élèves, compte-rendu de la rencontre, etc.) aux parents d un élève en difficultés d apprentissage ou de comportement. Régime pédagogique, article 29.2 Au moins une fois par mois, des renseignements sont fournis aux parents d un élève mineur dans les cas suivants : 1 o ses performances laissent craindre qu il n atteindra pas le seuil de réussite fixé pour les programmes d études ou, en ce qui concerne un élève de l éducation préscolaire, lorsque ses acquis laissent craindre qu il ne sera pas prêt à passer en première année du primaire au début de l année suivante; 2 o ses comportements ne sont pas conformes aux règles de conduites de l école; 3 o ces renseignements étaient prévus dans le plan d intervention de l élève. l équipe -école -Comment, en cours d année, informer les parents adéquatement sur l état des apprentissages de l enfant EHDAA? -Comment s assurer que les parents comprennent les communications qui leur sont destinées? -Comment conserver les traces des renseignements fournis aux parents? -Est-ce que le SPI pourrait être un outil de consignation dans notre milieu? Commission scolaire des Hautes-Rivières Normes et modalités d évaluation au primaire 14

15 NORMES Références Questions pour amorcer le travail de l équipe Le bulletin contient tous les renseignements établis par le ministère de l Éducation, du Loisirs et du Sport. Au moins une compétence par discipline est inscrite aux étapes 1 et 2 du bulletin selon la planification établie. Pour l année , les disciplines suivantes seront évaluées à l étape 1 ou 2 et l étape 3 : - éthique et culture religieuse - éducation physique - arts plastiques et musique - anglais, langue seconde Régime pédagogique, article 30.1 Un résultat disciplinaire et la moyenne du groupe, exprimés en pourcentage, pour chaque matière enseignée sont indiqués au bulletin à chacune des étapes de l année scolaire. À la fin des deux premières étapes de l année scolaire, les résultats détaillés, dans les matières pour lesquelles de tels résultats sont requis, ne sont détaillés que pour les compétences qui ont fait l objet d une évaluation. Régime pédagogique, article 30.2 Le résultat disciplinaire et le résultat disciplinaire final sont calculés à partir de la pondération des compétences établies dans le cadre d évaluation. Le résultat final est calculé selon les pondérations établies pour chacune des étapes : étape 1 = 20%; étape 2= 20%; étape 3 = 60%. école -De quels facteurs doit-on tenir compte dans le choix des apprentissages à évaluer à chacune des étapes (temps requis pour l apprentissage, cheminement scolaire, entré au collégial, etc.)? -Quels sont les apprentissages qui feront l objet d une évaluation à chacune des étapes? -Comment, en cours d année, informer les parents adéquatement sur l état des apprentissages de l enfant? Toutes les compétences disciplinaires font l objet d une consignation à l étape 3 du bulletin. Régime pédagogique, article 30.2 Pour toute épreuve imposée par le ministre, à l exception des épreuves uniques, le résultat de l élève à celle-ci vaut pour 20% du résultat final. Des commentaires reliés à l apprentissage de la discipline sont indiqués au besoin par l enseignant. Régime pédagogique, article 30.1 Les bulletins scolaires de l enseignement primaire et du premier ou second cycle de l enseignement secondaire doivent être conformes à ceux présentés aux annexes V à VII, selon le cas. -Comment, en cours d année, informer les parents adéquatement sur l état des apprentissages de l enfant? -Comment amener les enseignants à inscrire des commentaires, à chacune des étapes, sur les forces, défis et progrès de l élève? -Quelle perception, l équipe-enseignante, a-telle des commentaires? Commission scolaire des Hautes-Rivières Normes et modalités d évaluation au primaire 15

16 L enseignant titulaire indique des commentaires aux étapes 1 et 3 au regard des compétences non-disciplinaires selon la planification établie. Pour l année scolaire , une seule compétence nondisciplinaire sera évaluée à l étape 3. Au 1er et 2e cycle, on évaluera «Organiser son travail» et au 3e cycle, «Savoir communiquer». Régime pédagogique, article 30.1 Le bulletin scolaire de l enseignement primaire et du premier ou deuxième cycle de l enseignement secondaire doivent être conformes à ceux présentés aux annexe V et VII, selon le cas. Ils doivent contenir tous les renseignements figurant à leurs sections 1 à 3 et, s il s agit du premier bulletin de l année scolaire de l enseignement primaire ou du premier cycle de l enseignement secondaire, à leur section 5. Section 3 : Commentaires sur certaines compétences : L école choisit 2 compétences parmi les 4 suivantes : Exercer son jugement critique, organiser son travail, savoir communiquer, travailler en équipe. -Qui sera responsable de cumuler les commentaires sur les compétences nondisciplinaires? Toutes les disciplines ou le tuteur? -Comment seront comptabilisés les commentaires sur les compétences nondisciplinaires? -Comment communiquerons-nous les commentaires sur ces compétences : une banque de commentaires ou un énoncé personnel? 5. QUALITÉ DE LA LANGUE. NORMES 5.1 La qualité de la langue parlée et écrite est le souci de chaque intervenant et des élèves et elle est prise en compte dans les activités d apprentissage vécue à l école. L ensemble des intervenants de l école invitent les élèves à se préoccuper de la qualité de la langue parlée et écrite. Un référentiel (Guide pour apprendre à me corriger) est utilisé par l ensemble des enseignants. Régime pédagogique, article 35 Références L école doit prendre les mesures nécessaires pour que la qualité de la langue parlée et écrite, dans l apprentissage et dans la vie de l école, soit le souci de chaque enseignant, quelle que soit la matière enseignée, et de tous les membres du personnel de l école. Commission scolaire des Hautes-Rivières Normes et modalités d évaluation au primaire 16

Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012.

Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012. Proposé par le conseil de participation enseignante À sa rencontre du 29 avril 2013 Approuvé par la direction, Chantal Beauchemin Le conseil d établissement a été informé lors de la séance du 9 mai 2013

Plus en détail

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur Normes et modalités d évaluation École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur MAI 2015 PRÉAMBULE L article 96.15 de la Loi sur l Instruction publique et la Politique d évaluation des apprentissages obligent

Plus en détail

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 Approuvé lors de la rencontre du personnel du 15 octobre 2014 Depuis le 1 er juillet 2011, un bulletin national est utilisé dans toutes les écoles

Plus en détail

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au PLAN D INTERVENTION Service des ressources éducatives Version finale

Plus en détail

Rencontre de travail sur les normes et modalités

Rencontre de travail sur les normes et modalités Rencontre de travail sur les normes et modalités Modification des normes et modalités des écoles en fonction des nouvelles orientations en évaluation 2012 VERSION DU SECRÉTAIRE Intention de la rencontre

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire)

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire) COMMISSION SCOLAIRE DE LA RÉGION-DE-SHERBROOKE Service des ressources pédagogiques POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire

Plus en détail

NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES

NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES Communication Qualité de la langue École L Odyssée secteur primaire 2015-2016 1 P a g e TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION Objet du document 3 Buts du document

Plus en détail

RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES

RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES Présentées au conseil d établissement de l école Notre-Dame-du-Rosaire lors de la séance ordinaire du 9 juin 2014.

Plus en détail

L ÉVALUATION DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES ET LA PLACE DES CONNAISSANCES

L ÉVALUATION DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES ET LA PLACE DES CONNAISSANCES L ÉVALUATION DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES ET LA PLACE DES CONNAISSANCES Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Questions Éléments de réponse 1) L

Plus en détail

A1011-VPP-010. La mise à jour des normes et modalités. Marie Rancourt 14 janvier 2011

A1011-VPP-010. La mise à jour des normes et modalités. Marie Rancourt 14 janvier 2011 A1011-VPP-010 La mise à jour des normes et modalités Marie Rancourt 14 janvier 2011 μ Siège social : 320, rue St-Joseph Est, bureau 100, Québec (Québec) G1K 9E7 Tél. : (418) 649-8888 Téléc. : (418) 649-1914

Plus en détail

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003.

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.4 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Cadre de référence en

Plus en détail

Démarches sur les normes et modalités (Fait à partir de documents de la FSE)

Démarches sur les normes et modalités (Fait à partir de documents de la FSE) Démarches sur les normes et modalités (Fait à partir de documents de la FSE) 2007-2008 2 1 Commentaires généraux En octobre 2005, le MELS invitait les commissions scolaires à entreprendre une démarche

Plus en détail

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Direction des études Août 2009 Préambule Fondé en 1917, le Collège Bart est un établissement d enseignement collégial privé autorisé

Plus en détail

POLITIQUE SUR L ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES EN FORMATION GÉNÉRALE À L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE SUR L ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES EN FORMATION GÉNÉRALE À L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Code : SE 1998 01 En vigueur : Approbation : Marcien Proulx directeur général POLITIQUE SUR L ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES EN FORMATION GÉNÉRALE À L ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Nature et périodes des principales évaluations retenues pour l année scolaire 2014-2015

Nature et périodes des principales évaluations retenues pour l année scolaire 2014-2015 École de la Mosaïque 2264, rue Lemieux, Québec (Québec) G1P 2V1 Information aux parents DOCUMENT À CONSERVER Nature et périodes des principales évaluations retenues pour l année scolaire 2014-2015 Classes

Plus en détail

Cadre d évaluation des apprentissages Modèle révisé. Arts plastiques

Cadre d évaluation des apprentissages Modèle révisé. Arts plastiques Cadre d évaluation des apprentissages Modèle révisé Version PDF Arts plastiques Enseignement primaire 1 er, 2 e et 3 e cycle Mars 2011 INTRODUCTION À la suite des nouvelles orientations en évaluation annoncées

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

SANCTION DES ÉTUDES. Guide de gestion de la sanction des études et des épreuves ministérielles

SANCTION DES ÉTUDES. Guide de gestion de la sanction des études et des épreuves ministérielles + SANCTION DES ÉTUDES Guide de gestion de la sanction des études et des épreuves ministérielles Formation générale des jeunes (FGJ) Formation générale des adultes (FGA) Formation professionnelle (FP) Édition

Plus en détail

22 2011 (CC-20111-110)

22 2011 (CC-20111-110) Politiquee linguistique Adoptée : En vigueur : Amendement : 22 mars 2011 (CC-2011-110) 22 mars 2011 Table des matières 1. PRÉAMBULE... 1 2. CHAMP D APPLICATION... 1 3. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE...

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis Page 7002-1 1.0 Préambule En 2008, le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport adoptait son Plan d action pour l amélioration du français à l enseignement primaire et à l enseignement secondaire.

Plus en détail

Enseignement secondaire 1er et 2e cycle

Enseignement secondaire 1er et 2e cycle 1 Enseignement secondaire 1er et 2e cycle 21 avril 2011 2 Table des matières Introduction 3 Créer des œuvres musicales Interpréter des œuvres musicales 4 Apprécier des œuvres musicales 4 Annexe I 5 Annexe

Plus en détail

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016)

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) 4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) Page 1 sur 8 RÉFÉRENCES LÉGALES SOUTENANT LES AJUSTEMENTS RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE L'ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Renouveler l encadrement local en évaluation des apprentissages

Renouveler l encadrement local en évaluation des apprentissages Renouveler l encadrement local en évaluation des apprentissages Guide à l intention des écoles et des commissions scolaires Formation générale des jeunes Partie II Instrumentation Volet 6 Stratégies de

Plus en détail

RECUEIL DE GESTION POLITIQUE LINGUISTIQUE IDENTIFICATION SECTION MISES À JOUR SIGNATURES REQUISES CP-DG-21. RÉSOLUTION CC-10-11-23-03 23 novembre 2010

RECUEIL DE GESTION POLITIQUE LINGUISTIQUE IDENTIFICATION SECTION MISES À JOUR SIGNATURES REQUISES CP-DG-21. RÉSOLUTION CC-10-11-23-03 23 novembre 2010 IDENTIFICATION CP-DG-21 TITRE : POLITIQUE LINGUISTIQUE Direction générale SECTEUR DE GESTION ADOPTION RÉSOLUTION DATE CC-10-11-23-03 SECTION MISES À JOUR CADRE RÉFÉRENTIEL CADRE JURIDIQUE RÉSOLUTION DATE

Plus en détail

4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034)

4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034) 4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034) Processus de consultation dépôts: CCG - 15 février 2011 CPC - 17 février 2011 Conseil des commissaires - 22 février 2011 La présente politique s

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION

APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION (Gérard Scallon, 2005) PLAN DE FORMATION À L ÉVALUATION Introduction L évaluation des apprentissages est sans contredit un élément clé de tout programme de formation.

Plus en détail

Évaluation des apprentissages en formation professionnelle

Évaluation des apprentissages en formation professionnelle Évaluation des apprentissages en formation professionnelle L évaluation des apprentissages fait partie intégrante de l enseignement. L APEQ vous propose ici un document qui devrait vous permettre de clarifier

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

SOLLICITATION DE COMMENTAIRES

SOLLICITATION DE COMMENTAIRES SOLLICITATION DE COMMENTAIRES En vertu de l article 194 de la Loi sur la distribution de produits et services financiers (L.R.Q., c. D-9.2), l Autorité publie le projet de Règlement sur la formation continue

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

GESTION DU PLAN D INTERVENTION

GESTION DU PLAN D INTERVENTION GESTION DU PLAN D INTERVENTION 1. ENCADREMENTS LÉGAUX ET CADRES DE RÉFÉRENCE - Loi sur l instruction publique (LIP) - Une école adaptée à tous ses élèves : Politique de l adaptation scolaire (MELS) - Organisation

Plus en détail

PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD

PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD Objectif: Préciser les responsabilités de chacun des intervenants en matière de scolarisation à la maison.

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS École secondaire Louis-Philippe-Paré 235, boulevard Brisebois, Châteauguay (Québec) J6K 3X4 Téléphone : 514 380-8899 Télécopieur : 450 692-0031 Site Web : http://lpp.csdgs.qc.ca/ Courriel : lpp@csdgs.qc.ca

Plus en détail

Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion

Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion française É VALUATION DE R EADING, DE LA LECTURE ET

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE)

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE) Titre : Responsable de l'application : Évaluation des apprentissages en formation professionnelle Direction des Services de la formation professionnelle Adoption

Plus en détail

Aide-mémoire pour les enseignants du secondaire

Aide-mémoire pour les enseignants du secondaire Aide-mémoire pour les enseignants du secondaire Le début de l année scolaire est une période de l année très intense pour les enseignants. Dans le but de soutenir les enseignants en insertion professionnelle,

Plus en détail

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux.

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux. Nouvelles orientations en évaluation des apprentissages au primaire Informations des conseillers pédagogiques disciplinaires pour soutenir le travail d élaboration des normes et modalités dans les établissements

Plus en détail

Normes et modalités d évaluation des apprentissages des élèves 22 janvier 2013. Communications aux parents

Normes et modalités d évaluation des apprentissages des élèves 22 janvier 2013. Communications aux parents Normes et modalités d évaluation des apprentissages des élèves 22 janvier 2013 Communications aux parents Résumé pour les parents des normes et modalités des apprentissages des élèves En début d année,

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES RÈGLEMENTS POLITIQUES PROCÉDURES POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES PRÉAMBULE La politique de gestion des programmes d études propose une démarche intégrée des différentes actions du Collège

Plus en détail

RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - 1 er cycle

RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - 1 er cycle RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - er cycle Direction générale de la formation des jeunes Octobre 006 Introduction Dans le

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE (ONGLET 37) Processus de consultation Comité de la politique linguistique 16 mars 2010 Comité de consultatif de gestion 23 mars 2011 Comité de parents 28 mars 2011 Comité de participation

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES DÉCOUVREURS

POLITIQUE LINGUISTIQUE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES DÉCOUVREURS Page 1 de 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES DÉCOUVREURS 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE Promouvoir l utilisation d un français oral et écrit de qualité par les élèves et par tous les

Plus en détail

Politique de scolarisation à la maison

Politique de scolarisation à la maison Code : 2521-02-12-01 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE Politique de scolarisation à la maison Date d approbation : 12 juin 2012 Service dispensateur : Date d entrée en vigueur : 13 juin 2012 Services

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 11/09/2008 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Management d équipe(s) autonome(s) I OBJECTIF

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) Adoptée par le conseil d administration le 27 novembre 2003 Direction des études Table des matières 1. BUT...

Plus en détail

COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS

COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS En vertu de la clause 4-1.01 de l entente locale, la Commission scolaire (ci-après la «Commission») reconnaît officiellement que les enseignantes et les enseignants

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT www.imnrennes.fr ÉPREUVE E1 - CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION Coefficient 3 L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer avec efficacité

Plus en détail

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE Ce qui définit «le changement» préscolaire primaire secondaire Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005-05-00511 ISBN 2-550-45274-7 (version

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique Code : 2310-02-11-01 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE Politique linguistique Date d approbation : 22 mars 2011 Service dispensateur : Direction générale Date d entrée en vigueur : 22 mars 2011

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS DOCUMENT À CONSERVER

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS DOCUMENT À CONSERVER RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS DOCUMENT À CONSERVER TROISIÈME SECONDAIRE Les informations contenues dans ce document vous aideront à comprendre les résultats du bulletin

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE ADOPTÉE : Le 24 novembre 2010 RÉSOLUTION NO : CC2567-10 596, 4 e Rue Chibougamau (Québec) G8P 1S3 Tél. : 418 748-7621 - Télécopieur : 418 748-2440 Politique linguistique document

Plus en détail

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ Analyse des dispositions de la Loi sur l Instruction publique (LIP), de la Politique générale pour l établissement des services éducatifs à offrir aux élèves en difficulté d

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

Présentation des éléments constitutifs d un plan de relève et de transmission d une entreprise

Présentation des éléments constitutifs d un plan de relève et de transmission d une entreprise I. INTRODUCTION COACHING JRT 35, rue LeGuerrier Blainville (Québec) J7E 4H5 514-236-1729 info@coachingjrt.com www.coachingjrt.com Présentation des éléments constitutifs d un plan de relève et de transmission

Plus en détail

FRAIS EXIGÉS À LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET À LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES

FRAIS EXIGÉS À LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET À LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES 177 POLITIQUE OBJECTIF FRAIS EXIGÉS À LA FORMATION PROFESSIONNELLE La présente politique vise à établir des balises d encadrement des frais exigés à la formation professionnelle ainsi qu à la formation

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

Commission scolaire des Hautes-Rivières

Commission scolaire des Hautes-Rivières Commission scolaire des Hautes-Rivières P P O L I T I Q U E SUJET : POLITIQUE LINGUISTIQUE SERVICE : ADMINISTRATION GÉNÉRALE CODE : AGP 06 DATE D APPROBATION : 9 mai 2011 RÉSOLUTION NUMÉRO : HR 11.05.09-06

Plus en détail

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education CENTRES REGIONAUX DES METIERS DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education Unité Centrale de la Formation des Cadres Juillet 2012 Introduction

Plus en détail

Normes et modalités D évaluation des apprentissages des élèves. Communications aux parents. École secondaire Armand-Corbeil «Une école multiprogramme»

Normes et modalités D évaluation des apprentissages des élèves. Communications aux parents. École secondaire Armand-Corbeil «Une école multiprogramme» Normes et modalités D évaluation des apprentissages des élèves Communications aux parents Résumé pour les parents des normes et modalités des apprentissages des élèves En début d année, un document est

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN COMPTABILITE

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN COMPTABILITE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

Il y a trois types principaux d analyse des résultats : l analyse descriptive, l analyse explicative et l analyse compréhensive.

Il y a trois types principaux d analyse des résultats : l analyse descriptive, l analyse explicative et l analyse compréhensive. L ANALYSE ET L INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS Une fois les résultats d une investigation recueillis, on doit les mettre en perspective en les reliant au problème étudié et à l hypothèse formulée au départ:

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Code : SE 1999 03 En vigueur : 1999 01 13 Approbation : Conseil des commissaires CC 1999-01-97 POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN

Plus en détail

Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques. Présentation générale des outils

Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques. Présentation générale des outils Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques Présentation générale des outils 1. Généralités 1.1. Cadre institutionnel Le décret du 24 juillet 1997 sur les missions

Plus en détail

LE CHEMINEMENT SCOLAIRE DE L ÉLÈVE

LE CHEMINEMENT SCOLAIRE DE L ÉLÈVE LE CHEMINEMENT SCOLAIRE DE L ÉLÈVE Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Questions 1) Comment se fait le partage des responsabilités en matière de

Plus en détail

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE RELATIVE À LA FORMATION GÉNÉRALE COMPLÉMENTAIRE

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE RELATIVE À LA FORMATION GÉNÉRALE COMPLÉMENTAIRE COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE RELATIVE À LA FORMATION GÉNÉRALE COMPLÉMENTAIRE 1055, 116 e rue Ville Saint-Georges (Québec) G5Y 3G1 La présente politique a

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DUPERSONNEL DE SOUTIEN (PO 13) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL

Plus en détail

Projet 8INF206 (3cr) Guide

Projet 8INF206 (3cr) Guide Module d informatique et de mathématique Projet 8INF206 (3cr) Guide Version avril 2012 Université du Québec à Chicoutimi Département d'informatique et de mathématique TABLE DES MATIÈRES INFORMATION GÉNÉRALE...

Plus en détail

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE Résumé PREFACE 2 INTRODUCTION 2 1. BUT ET CHAMP D APPLICATION 2 2. REFERENCES DOCUMENTAIRES ET NORMES 3 3. TERMES ET DEFINITIONS 3 4. POLITIQUE POUR UNE CONSOMMATION RAISONNEE (PCC) 3 5. RESPONSABILITE

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Politique adoptée par la Résolution CA-2013-2014-7 du conseil d administration du Conservatoire à sa 26 e séance ordinaire tenue

Plus en détail

Formation continue Cournoyer, Essopos et Lachance

Formation continue Cournoyer, Essopos et Lachance Formation continue Cournoyer, Essopos et Lachance Offre de formation continue par tutorat en ligne destinée aux professionnels de l orientation et du développement de carrière Un groupe composé de deux

Plus en détail

Normes de promotion et de classement pour le passage du primaire au secondaire

Normes de promotion et de classement pour le passage du primaire au secondaire 2013-2014 ÉCOLE JEAN-DU-NORD INFORMATION CONCERNANT L INSCRIPTION ET LES CHOIX DE COURS PASSAGE PRIMAIRE SECONDAIRE PREMIER CYCLE DU SECONDAIRE ET CHEMINEMENT PARTICULIER Ce document informe les parents

Plus en détail

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 Professeur superviseur Philippe Pelletier ppelletier@cmaisonneuve.qc.ca

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE I. CADRE LÉGAL Développer des compétences, telle est désormais la mission de l école. Le

Plus en détail

CHARTE DE L AUDIT INTERNE

CHARTE DE L AUDIT INTERNE CHARTE DE L AUDIT INTERNE Septembre 2009 Introduction La présente charte définit la mission et le rôle de l audit interne de l Institut National du Cancer (INCa) ainsi que les modalités de sa gouvernance.

Plus en détail

POLITIQUE. relative aux contributions financières des parents ou des usagers. Direction générale. Numéro de la résolution : CC 2006-951

POLITIQUE. relative aux contributions financières des parents ou des usagers. Direction générale. Numéro de la résolution : CC 2006-951 Direction générale POLITIQUE relative aux contributions financières des parents ou des usagers Numéro de la politique : CSRS-POL-2006-03 Numéro de la résolution : CC 2006-951 Entrée en vigueur : 2006-04-18

Plus en détail

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de ligne de conditionnement», en intégrant :

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de ligne de conditionnement», en intégrant : Commission Paritaire Nationale de l Emploi des Industries de Santé CQP «Conduite de ligne de conditionnement» Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation Nom et prénom du candidat

Plus en détail

Adoptée : En vigueur : Amendement :

Adoptée : En vigueur : Amendement : SCOLARISATION À LA MAISON Adoptée : En vigueur : Amendement : 9 novembre 2010 (CC-2010-463) 9 novembre 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES.. 3 1.1 Objet et but de la politique 3 1.2 Champ

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE Version abrégée 2014 2015 PAVILLON WILBROD DUFOUR

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE Version abrégée 2014 2015 PAVILLON WILBROD DUFOUR PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE Version abrégée 2014 2015 PAVILLON WILBROD DUFOUR PWD École en forme et en santé Parcours régulier Secondaire 1 à 5; Déro 15-16 ans. Programme ÉTIC Secondaire 1, 2 et 3.

Plus en détail

Directives pour les travaux pratiques individuels (TPI) des opératrices et des opérateurs de machines automatisées

Directives pour les travaux pratiques individuels (TPI) des opératrices et des opérateurs de machines automatisées Association pour la formation des opérateurs/opératrices de machines automatisées Vereinigung für die Ausbildung von Anlagenführern/Anlagenführerinnen FOMA Belpstrasse 41, 3007 Bern Tel. +41 31 381 64

Plus en détail

PROGRAMME PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT ET D ÉVALUATION FORMATIVE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL

PROGRAMME PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT ET D ÉVALUATION FORMATIVE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL PROGRAMME PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT ET D ÉVALUATION FORMATIVE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL DATE : 1 er juillet 2013 SECTION : Programme NUMÉRO : PG301 PAGES : 6 RESPONSABLE : Direction des ressources humaines

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Direction de l éducation des adultes et de l action communautaire Service de l évaluation des apprentissages DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Programme d études Pratiques de consommation de la formation

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire Éducation préscolaire, enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

604-101-MQ Langue anglaise et communication. Pondération: 2-1-3 Préalable au cours : 604-TE2-SH 2,00 unités. Note préliminaire Objet de la discipline

604-101-MQ Langue anglaise et communication. Pondération: 2-1-3 Préalable au cours : 604-TE2-SH 2,00 unités. Note préliminaire Objet de la discipline Langue anglaise et communication Compétence 4SA1 Communiquer en anglais avec une certaine aisance. Pondération: 2-1-3 Préalable au cours : 604-TE2-SH 2,00 unités Objectif Énoncé de la compétence Standard

Plus en détail

Politique relative à l attribution des contrats et à la gestion contractuelle du Groupe d approvisionnement en commun de l Est du Québec

Politique relative à l attribution des contrats et à la gestion contractuelle du Groupe d approvisionnement en commun de l Est du Québec Politique relative à l attribution des contrats et à la gestion contractuelle du Groupe d approvisionnement en commun de l Est du Québec Document diffusé au réseau de la santé et des services sociaux du

Plus en détail

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Veuillez noter que l analyse des besoins vous permet de déterminer les lacunes dans les compétences particulières, les aspects à améliorer

Plus en détail

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire présentant une déficience langagière Document d information et critères d admissibilité du service Document révisé : Juin 2014 1. Présentation

Plus en détail

SENSIBILISATION À L ENTREPRENEURIAT Utilisation d un dossier d apprentissage et d évaluation. Guide à l intention du personnel enseignant

SENSIBILISATION À L ENTREPRENEURIAT Utilisation d un dossier d apprentissage et d évaluation. Guide à l intention du personnel enseignant SENSIBILISATION À L ENTREPRENEURIAT Guide à l intention du personnel enseignant Direction de l évaluation Novembre 2011 Version en cours de révision TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 4 1. Encadrements...

Plus en détail

PLAN CADRE DE COURS DE LA FORMATION SPÉCIFIQUE

PLAN CADRE DE COURS DE LA FORMATION SPÉCIFIQUE GUIDE DE RÉDACTION PLAN CADRE DE COURS DE LA FORMATION SPÉCIFIQUE Titre du cours : Numéro du cours : Pondération : Programme : Discipline : Préalables : Adopté le : par : Approuvé le : par : Approuvé le

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire)

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire) Service des ressources éducatives POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire) Politique numéro : CSRS-POL-2008-01

Plus en détail

L évaluation des élèves scolarisés à domicile dans le cadre de la réforme scolaire

L évaluation des élèves scolarisés à domicile dans le cadre de la réforme scolaire Sous-comité des responsables de l évaluation en Montérégie L évaluation des élèves scolarisés à domicile dans le cadre de la réforme scolaire Document de travail préparé pour le sous-comité par Jocelyn

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 1997 03 42 69 0156 Catégorie : C* Dernière modification : 10/09/2009 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé (e) de travaux

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE École secondaire Jean-Paul II POLITIQUE LINGUISTIQUE Adoptée par le conseil d administration le 29 janvier 2013 Résolution 2013/01/20/3 TABLE DES MATIÈRES Introduction Définition... 5 Objet du document...

Plus en détail

Normes et modalités d évaluation de l École secondaire Paul-Germain-Ostiguy

Normes et modalités d évaluation de l École secondaire Paul-Germain-Ostiguy Normes et modalités d évaluation de l École secondaire Paul-Germain-Ostiguy 2016-2017 Commission scolaire des Hautes-Rivières École secondaire Paul-Germain-Ostiguy Normes et modalités d évaluation au secondaire

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») 1. Généralités CHARTE DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité la gouvernance

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTION. Enseignant ou enseignante de classe de développement itinérant-e au degré primaire

DESCRIPTION DE FONCTION. Enseignant ou enseignante de classe de développement itinérant-e au degré primaire Direction de l'instruction publique, de la culture et du sport Direktion für Erziehung, Kultur und Sport CANTON DE FRIBOURG / KANTON FREIBURG DESCRIPTION DE FONCTION Enseignant ou enseignante de classe

Plus en détail