LA MATERNELLE 4 ANS À TEMPS PLEIN

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA MATERNELLE 4 ANS À TEMPS PLEIN"

Transcription

1 LA MATERNELLE 4 ANS À TEMPS PLEIN AVEC PROGRAMME ENRICHI : UNE MESURE PRÉVENTIVE ESSENTIELLE POUR REJOINDRE ET SOUTENIR EFFICACEMENT LES ENFANTS EN MILIEU DÉFAVORISÉ PROJET PILOTE ÉCOLE SAINT-ZOTIQUE, CSDM-UQAM QUÉBEC, LE 23 AOÛT 2013 MONTRÉAL, LE 27 AOÛT 2013

2 ÉQUIPE DE CHERCHEURS DE L UQAM France Capuano, Ph. D. Isabelle Vinet, M. Sc. Christa Japel, Ph. D. Carole Welp, M. A. Monique Brodeur, Ph. D. Marc Bigras, Ph. D. Jacinthe Giroux, Ph. D. C E N T R E D E PSYCHO ÉDUCATION D U Q U É B E C 2

3 UNE INITIATIVE DE L ÉCOLE SAINT-ZOTIQUE DE LA CSDM* Équipe-école Philippe Tétreau, enseignant Francine Lalonde, éducatrice en service de garde Marie-Ève Lefebvre, TES Véronique Landry, psychoéducatrice Josée Prénoveau, CSSS, Verdun Saint-Henri Céline Ratelle, CP préscolaire Josée Crépeau, CSDM Yolande Brunelle, directrice *Poirier, D. (2012, février). Une maternelle quatre ans à temps plein à l école primaire Saint-Zotique, à Montréal : un projet pilote qui a des ailes. Vie pédagogique, numéro

4 AVEC LE SOUTIEN DE LA DIRECTION DE LA CSDM Gilles Petitclerc, directeur général de la CSDM Robert Gendron, directeur adjoint à la pédagogie et aux ressources informatiques de la CSDM Robert Mathieu, directeur du Réseau Ouest de la CSDM Josée Crépeau, adjointe au directeur général à la pédagogie et aux ressources informatiques de la CSDM Yolande Brunelle, directrice de l école Saint-Zotique 4

5 PROBLÈME DE MATURITÉ SCOLAIRE IMPORTANT CHEZ LES ÉLÈVES DE MILIEUX DÉFAVORISÉS Études et recherches démontrant la vulnérabilité des enfants de milieux défavorisés au regard de la maturité scolaire (Direction de santé publique, 2007) Portrait de l école Saint-Zotique : la proportion d enfants vulnérables dans au moins un domaine est nettement supérieure à celle de Montréal (45 % par rapport à 35 %) Réflexion (2007) et démarche d implantation d un projet pilote de maternelle 4 ans à temps plein ( ) 5

6 PROJET PILOTE DE L ÉCOLE SAINT- ZOTIQUE : MATERNELLE 4 ANS À TEMPS PLEIN AVEC PROGRAMME ENRICHI Historique du projet de l école Saint-Zotique Qualité structurelle Qualité du processus Collaboration de l équipe de chercheurs de l UQAM, déjà impliquée en maternelle 5 ans, 1 re et 2 e années Choix d un programme enrichi Lien avec le Programme de formation de l école québécoise (2001, révision 2006) Volets : psychomoteur, affectif et social, langagier, cognitif et méthodologique 6

7 CONTEXTE HISTORIQUE DES SERVICES PRÉSCOLAIRES ( ) 1998 Maternelle 5 ans à temps plein Création des CPE Moratoire sur l ouverture de maternelles 4 ans à demi-temps dans les milieux défavorisés 2012 Nouvelle mesure de la ministre de l Éducation visant à mettre en place des maternelles 4 ans à temps plein en milieu défavorisé : une excellente nouvelle 7

8 QUELQUES DONNÉES SUR LA FRÉQUENTATION DES CPE Enfants de familles plus aisées : 27 % de fréquentation Enfants de familles à revenu moyen: 15 % de fréquentation Enfants de familles à faible revenu: 3,3 % de fréquentation Source : Lisée, Jean-François (2008). Pour une gauche efficace. Montréal : Boréal. 8

9 DÉFIS À RELEVER POUR RÉDUIRE LES ÉCARTS DE RÉUSSITE Rejoindre les enfants les plus vulnérables par la mise en place de la nouvelle mesure prometteuse de la maternelle 4 ans à temps plein Offrir des services de qualité à tous les enfants qui profitent de services préscolaires, plus particulièrement aux enfants vulnérables En quoi consistent des services de qualité? 9

10 QUALITÉ DES SERVICES OFFERTS Importance de la qualité des services pour répondre aux besoins des élèves vulnérables Faible qualité des services offerts aux enfants d âge préscolaire Qualité structurelle Lois, règlements en vigueur (ratios, formation, rémunération) Qualité du processus Relations entre les adultes et les enfants Relations entre les enfants Activités éducatives L étude longitudinale sur le développement des enfants du Québec (ELDEQ, ) révèle que 61 % de nos services préscolaires (CPE, garderies et milieux familiaux) sont de qualité minimale. L étude exploratoire de la qualité des maternelles 4 ans va dans le même sens. 10

11 LE JEU : UN MOYEN PRIVILÉGIÉ Comme d autres programmes dans le monde, les programmes préscolaires québécois privilégient le jeu comme moyen approprié pour favoriser le développement global des enfants (réf. : MELS, MFA). Soulignons que ces programmes préscolaires québécois sont basés sur le programme américain HighScope, qui est reconnu, depuis les années 1960, pour ses effets positifs à court et long terme chez les enfants d âge préscolaire de milieux défavorisés. 11

12 HIGHSCOPE : PROGRAMME AMÉRICAIN AYANT INFLUENCÉ LES PRATIQUES QUÉBÉCOISES HighScope fournit aux enfants un environnement enrichi qui leur permet d expérimenter de nombreuses activités éducatives avec un soutien étroit offert par les enseignants. Ces derniers bénéficient également d encadrement dans leur démarche centrée sur l enfant. Qui plus est, les familles font partie intégrante du programme et reçoivent du soutien quant à leur rôle parental et à l application de l approche éducative préconisée à l école. 12

13 HIGHSCOPE A BEAUCOUP ÉVOLUÉ DEPUIS 50 ANS Pour faciliter le début de la scolarisation, ce programme intègre maintenant plusieurs nouvelles composantes telles que des activités favorisant le développement du langage, de la littératie, du mouvement, de la musique, des mathématiques et des sciences. Bien que l approche par le jeu demeure toujours au cœur du programme : l enseignement de contenus particuliers (ex. : activités de conscience phonologique et développement du vocabulaire) de même que des stratégies pour aider les enfants à résoudre des conflits cognitifs et socioaffectifs, sont maintenant intégrés. 13

14 COMBINAISON GAGNANTE POUR LA PRÉPARATION À L ÉCOLE Approche par la découverte (MELS, 2001) (apprentissage par le jeu symbolique) Intervenir auprès des enfants dans un contexte d exploration Complémentaire à l approche par le jeu, l approche explicite permet d orienter l objectif d apprentissage. Programmes de prévention composés d activités ludiques, soutenus par la recherche et centrés sur l enfant Combinaison des deux approches Assurer des interactions enrichissantes et chaleureuses Favoriser un équilibre judicieux entre l activité spontanée, le jeu et l approche explicite ou l apprentissage dirigé, notamment à l aide de programmes dont l efficacité a fait l objet d une démonstration scientifique rigoureuse 14

15 ÉCOLE SAINT-ZOTIQUE QUARTIER SAINT-HENRI COMMISSION SCOLAIRE DE MONTRÉAL (CSDM) Expérimentation d un projet de programme à la maternelle 4 ans à temps plein

16 LE PROGRAMME ENRICHI Amélioration de la qualité de l environnement préscolaire Développement des habiletés sociales Développement de l autorégulation Développement du vocabulaire Développement de la littératie Développement des connaissances numériques 16

17 COMMENT MESURER LA QUALITÉ? La grille ECERS permet d évaluer la qualité de l environnement des enfants. Mobilier et aménagement Soins personnels Langage et raisonnement Activités Interactions (enfants-enfants, enfants-enseignants) Structure du service Parents et personnel Consultante : Carole Welp 17

18 QUALITÉ DE L ENVIRONNEMENT (SUITE) L aménagement du local Les coins d activité L horaire L apprentissage par le jeu sur une base individuelle ou en groupe Les activités éducatives en groupe visant le développement d habiletés particulières (vocabulaire, mathématiques, habiletés sociales, littératie, autorégulation) Consultante : Carole Welp 18

19 HABILETÉS SOCIALES France Capuano, chercheuse, UQAM 19

20 FLUPPY APPROCHE MULTIMODALE À LA MATERNELLE Entraînement aux habiletés sociales Soutien à l enseignante ou à l enseigna Intervention auprès de la famille FRANCE CAPUANO, CHERCHEUSE UQAM 20

21 LES FONCTIONS EXÉCUTIVES (AUTORÉGULATION) Marc Bigras, chercheur, UQAM Satia Beaulieu, étudiante au doctorat en psychologie, UQAM Isabelle Vinet, consultante, CPEQ Céline Ratelle, CP, Réseau Ouest de la CSDM 21

22 LES 3 FONCTIONS EXÉCUTIVES Inhibition Mémoire de travail Flexibilité cognitive 22

23 VOCABULAIRE Christa Japel, chercheuse, UQAM 23

24 «MIMI ET SES AMIS» Une approche novatrice de l'instruction explicite du vocabulaire Enfants âgés de 4 ans Milieu de garde (CPE) ou maternelle 4 ans Christa Japel 24

25 LA LITTÉRATIE EN MATERNELLE 4 ANS Monique Brodeur, chercheuse, UQAM Priscilla Boyer, chercheuse, UQTR 25

26 LITTÉRATIE Quoi travailler en maternelle 4 ans Comment travailler la littératie en maternelle 4 ans La conscience phonologique (sensibilité phonologique) Le principe alphabétique La fluidité La compréhension Le vocabulaire Guider l élève dans la découverte de l écrit Prendre appui sur le langage oral Développer la conscience de l écrit Utiliser la musique 26

27 ACTIVITÉS MATHÉMATIQUES Jacinthe Giroux, chercheuse, UQAM Virginie Houle, étudiante au doctorat en éducation, UQAM 27

28 APPRENTISSAGE EN SITUATION DE RÉSOLUTION DE PROBLÈMES Les connaissances mathématiques sont sollicitées par les stratégies mises en œuvre par les enfants lors de la résolution de petits problèmes. Opérations : Classification Numération Formation d'un ensemble équipotent 28

29 CONDITIONS DE RÉUSSITE DE LA NOUVELLE MESURE Agir sur la qualité structurelle : Mise en place d un environnement enrichi avec du personnel qualifié et soutenu Agir sur la qualité des processus : Assurer des interactions enrichissantes et chaleureuses qui soutiennent la découverte par le jeu ainsi que l acquisition d habiletés cognitives, langagières et sociales par l intermédiaire de programmes dont l efficacité a fait l objet d une démonstration scientifique rigoureuse 29

Le projet Un bon départ

Le projet Un bon départ Le projet Un bon départ Une expérience pratique de dépistage dans les milieux préscolaires Caroline Girard, intervenante responsable du projet Communication présentée dans le cadre du 36e congrès annuel

Plus en détail

Mémoire présenté par l équipe de l école Saint-Zotique à la Commission de la culture et de l éducation

Mémoire présenté par l équipe de l école Saint-Zotique à la Commission de la culture et de l éducation École Saint-Zotique 4841, rue Palm Montréal Qc H4C 2Y3 Téléphone: (514) 596-5905 Télécopieur : (514) 596-3435 CCE 001M C.P. P.L. 23 Instruction publique VERSION RÉVISÉE Mémoire présenté par l équipe de

Plus en détail

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire présentant une déficience langagière Document d information et critères d admissibilité du service Document révisé : Juin 2014 1. Présentation

Plus en détail

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est unique mfa.gouv.qc.ca Les services de gardes éducatifs, un milieu de vie stimulant pour votre enfant

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

Trousse de prévention du décrochage scolaire

Trousse de prévention du décrochage scolaire Trousse de prévention du décrochage scolaire Printemps 2004 Transfert de connaissances Connaissances théoriques Étude longitudinale (Fortin, Potvin,Royer, Marcotte) Publications, communications, mémoires

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE (ONGLET 37) Processus de consultation Comité de la politique linguistique 16 mars 2010 Comité de consultatif de gestion 23 mars 2011 Comité de parents 28 mars 2011 Comité de participation

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis Page 7002-1 1.0 Préambule En 2008, le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport adoptait son Plan d action pour l amélioration du français à l enseignement primaire et à l enseignement secondaire.

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF Le programme éducatif doit être un cadre de référence pour votre personnel éducateur et un outil d information pour les parents.

Plus en détail

22 2011 (CC-20111-110)

22 2011 (CC-20111-110) Politiquee linguistique Adoptée : En vigueur : Amendement : 22 mars 2011 (CC-2011-110) 22 mars 2011 Table des matières 1. PRÉAMBULE... 1 2. CHAMP D APPLICATION... 1 3. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE...

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE 2011-2012

PLAN DE RÉUSSITE 2011-2012 PLAN DE RÉUSSITE 20112012 ISSION : VISION : VALEURS : INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER Un projet de formation appuyé sur les forces du milieu qui interpelle tous les intervenants : les élèves, les parents,

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT DU DÉVELOPPEMENT DE L ENFANT AU COEUR DE LA MISSION DES FAMILLES ET DES SERVICES DE GARDE. Conférence d ouverture, Colloque RCPEQC

L ACCOMPAGNEMENT DU DÉVELOPPEMENT DE L ENFANT AU COEUR DE LA MISSION DES FAMILLES ET DES SERVICES DE GARDE. Conférence d ouverture, Colloque RCPEQC L ACCOMPAGNEMENT DU DÉVELOPPEMENT DE L ENFANT AU COEUR DE LA MISSION DES FAMILLES ET DES SERVICES DE GARDE Conférence d ouverture, Colloque RCPEQC 9 NOVEMBRE 2012 Près de 50% des 0-5 ans Au Québec, il

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Pour un continuum de services intégrés

Pour un continuum de services intégrés Trois applications Trois niveaux d interventions différents 2 e partie de l atelier 3-VS4 Des moyens pour faire face à la complexité (suite ) Pour un continuum de services intégrés 1 3e Congrès Biennal

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE ADOPTÉE : Le 24 novembre 2010 RÉSOLUTION NO : CC2567-10 596, 4 e Rue Chibougamau (Québec) G8P 1S3 Tél. : 418 748-7621 - Télécopieur : 418 748-2440 Politique linguistique document

Plus en détail

4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034)

4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034) 4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034) Processus de consultation dépôts: CCG - 15 février 2011 CPC - 17 février 2011 Conseil des commissaires - 22 février 2011 La présente politique s

Plus en détail

Projets particuliers reconnus par la Commission scolaire - 2015-2016

Projets particuliers reconnus par la Commission scolaire - 2015-2016 E002-1-4 Services éducatifs Projets particuliers reconnus par la Commission scolaire - 2015-2016 Répartition des services éducatifs entre les écoles DÉFINITION ET CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ Référence : Jean

Plus en détail

Démarche de planification École Philippe-Labarre

Démarche de planification École Philippe-Labarre École Philippe-Labarre Directeur Sylvain Cléroux Projet éducatif adopté par le conseil d'établissement le 4 mai 2004 Plan de réussite approuvé par le conseil d'établissement le 11 décembre 2013 en vigueur

Plus en détail

PETITE ENFANCE, SERVICES DE GARDE ÉDUCATIFS ET DÉVELOPPEMENT DES ENFANTS. ÉTAT DES CONNAISSANCES

PETITE ENFANCE, SERVICES DE GARDE ÉDUCATIFS ET DÉVELOPPEMENT DES ENFANTS. ÉTAT DES CONNAISSANCES PETITE ENFANCE, SERVICES DE GARDE ÉDUCATIFS ET DÉVELOPPEMENT DES ENFANTS. ÉTAT DES CONNAISSANCES Nathalie Bigras, Ph.D. Lise Lemay, M.A. Présenté dans le cadre des rendez-vous de la petite enfance Longueuil,

Plus en détail

La prévention, un travail d éd. équipe. Le programme PEC, une intervention multimodale. et de leurs parents. Martin Gendron, Ph.D.

La prévention, un travail d éd. équipe. Le programme PEC, une intervention multimodale. et de leurs parents. Martin Gendron, Ph.D. La prévention, un travail d éd équipe : Le programme PEC, une intervention multimodale auprès s d adolescents d en difficulté de comportement et de leurs parents. Martin Gendron, Ph.D. Université du Québec

Plus en détail

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Pratique de pointe Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Présenté par les Programmes de Soutien à l intégration

Plus en détail

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Numéro du document : 0608-14 Adoptée par la résolution : 347 0608 En date du : 17 juin

Plus en détail

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2014

Plus en détail

Entente régionale pour le soutien au déploiement de l approche Écoles et milieux en santé 2008-2013

Entente régionale pour le soutien au déploiement de l approche Écoles et milieux en santé 2008-2013 Entente régionale pour le soutien au déploiement de l approche Écoles et milieux en santé 2008-2013 Résumé Pour la santé, le bien-être et la réussite éducative des jeunes Montréalais Des constats Le rapport

Plus en détail

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global»

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global» Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être «Partage international en éducation pour un mieux être global» L éducation à la santé au Québec Programmes scolaires

Plus en détail

Projet éducatif L Escale (039)

Projet éducatif L Escale (039) Projet éducatif L Escale (039) L Escale (039) Introduction Pour répondre aux dispositions de la Loi de l'instruction publique, l'école l'escale révise son projet éducatif afin de mieux réaliser sa mission

Plus en détail

Projet : Parcs et espaces récréatifs municipaux et/ou scolaires Carte de services

Projet : Parcs et espaces récréatifs municipaux et/ou scolaires Carte de services Projet : Parcs et espaces récréatifs municipaux et/ou scolaires Carte de services # 15 juin 2015 VOLET MISE EN CONTEXTE L accessibilité à des parcs et espaces récréatifs sécuritaires et de qualité est

Plus en détail

POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE!

POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE! COMMISSION SCOLAIRE DE LA CAPITALE ÉCOLE SAINT-MALO LE PROJET ÉDUCATIF 2010-2015 DE L ÉCOLE POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE! Projet éducatif adopté par les membres du conseil d établissement

Plus en détail

École secondaire Armand-Corbeil. Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS)

École secondaire Armand-Corbeil. Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS) École secondaire Armand-Corbeil Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS) Janvier 2013 PRÉAMBULE Le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport demande aux commissions

Plus en détail

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R»

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» Parler Apprendre Réfléchir Lire Ensemble pour Réussir Pascal BRESSOUX et Michel ZORMAN Laboratoire

Plus en détail

RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES

RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES Présentées au conseil d établissement de l école Notre-Dame-du-Rosaire lors de la séance ordinaire du 9 juin 2014.

Plus en détail

Coup d oeil sur. Les services de garde de qualité : Un milieu stimulant et chaleureux pour l enfant

Coup d oeil sur. Les services de garde de qualité : Un milieu stimulant et chaleureux pour l enfant Coup d oeil sur Les services de garde de qualité : Un milieu stimulant et chaleureux pour l enfant Les services de garde de qualité : Que savons-nous? «Il doit aussi favoriser la coopération, le respect

Plus en détail

RECUEIL DE GESTION POLITIQUE LINGUISTIQUE IDENTIFICATION SECTION MISES À JOUR SIGNATURES REQUISES CP-DG-21. RÉSOLUTION CC-10-11-23-03 23 novembre 2010

RECUEIL DE GESTION POLITIQUE LINGUISTIQUE IDENTIFICATION SECTION MISES À JOUR SIGNATURES REQUISES CP-DG-21. RÉSOLUTION CC-10-11-23-03 23 novembre 2010 IDENTIFICATION CP-DG-21 TITRE : POLITIQUE LINGUISTIQUE Direction générale SECTEUR DE GESTION ADOPTION RÉSOLUTION DATE CC-10-11-23-03 SECTION MISES À JOUR CADRE RÉFÉRENTIEL CADRE JURIDIQUE RÉSOLUTION DATE

Plus en détail

Service des ressources informatiques. Cybersavoir 2.0. Éthique et TIC : Réflexion sur la sécurité dans le Cyberespace

Service des ressources informatiques. Cybersavoir 2.0. Éthique et TIC : Réflexion sur la sécurité dans le Cyberespace Service des ressources informatiques Cybersavoir 2.0 Éthique et TIC : Réflexion sur la sécurité dans le Cyberespace Dernière révision : 23 juin 2010 Responsabilité du Projet Cybersavoir2.0 : Robert Gendron,

Plus en détail

Pondération des compétences 2011-2012

Pondération des compétences 2011-2012 des compétences 2011-2012 Éducation préscolaire, enseignement primaire et enseignement secondaire Addenda au Programme de formation de l école québécoise Direction de l évaluation, MELS Document de travail

Plus en détail

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE PROJET DE LOGEMENT SOCIAL AVEC SERVICES DE GARDE ET

Plus en détail

POLITIQUE SRE-POL-09. 1. Énoncé... 2. 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5. 3. Personnes et entités visées... 5

POLITIQUE SRE-POL-09. 1. Énoncé... 2. 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5. 3. Personnes et entités visées... 5 POLITIQUE Service des ressources éducatives aux jeunes SRE-POL-09 POLITIQUE LINGUISTIQUE 1. Énoncé... 2 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5 3. Personnes et entités visées... 5 4. Principes

Plus en détail

Convention de gestion Plan de réussite École Croisée-des-Champs 2015/2016

Convention de gestion Plan de réussite École Croisée-des-Champs 2015/2016 Convention de gestion Plan de réussite École Croisée-des-Champs 05/06 Version modifiée 5 juin et le août 05 * Le présent document inclus les résultats obtenus aux épreuves de juin 05 et constitue, par

Plus en détail

Engager et motiver les élèves par des projets entrepreneuriaux en lecture et en écriture

Engager et motiver les élèves par des projets entrepreneuriaux en lecture et en écriture Engager et motiver les élèves par des projets entrepreneuriaux en lecture et en écriture Congrès de l ACELF à Régina 27 septembre 2013 Sophie Nadeau-Tremblay sophie.nadeaut@csjonquiere.qc.ca Plan de l

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2010-2011 DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT

RAPPORT ANNUEL 2010-2011 DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT Centre Saint-Louis Centre Conrad-Barbeau 262, rue Racine 500, rue de la Faune Québec (Québec) G2B 1E6 Québec (Québec) G1G 5E4 Téléphones : 418 847-7170 poste 6300 418 622-7100 poste 5250 Télécopieurs :

Plus en détail

Formations offertes par. Vision Enfance et Famille

Formations offertes par. Vision Enfance et Famille Formations offertes par Vision Enfance et Famille Formations offertes par Vision Enfance et Famille Vision Enfance et Famille est un organisme qui regroupe des personnes-ressources du milieu des services

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF 2012-2017

PROJET ÉDUCATIF 2012-2017 PROJET ÉDUCATIF 2012-2017 Orientation 1 Objectif 1.1 Soutenir le développement des compétences en français, en mathématique et en anglais. Améliorer la compétence Écrire en français pour les 3 cycles.

Plus en détail

CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde

CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde éducatifs à l enfance Isabelle Desbiens Responsable de

Plus en détail

Offre de formations 2015-2016 Services éducatifs Document de consultation

Offre de formations 2015-2016 Services éducatifs Document de consultation Offre de formations 2015-2016 Services éducatifs Document de consultation Primaire Un sujet peut être abordé différemment et sous différentes modalités selon le niveau d expertise du personnel. Incontournables

Plus en détail

L enfant immigrant en détresse et l école

L enfant immigrant en détresse et l école L enfant immigrant en détresse et l école Le rôle d une Intervenante Communautaire Scolaire Interculturelle (ICSI) Alice Dreimanis Norma Miranda Intervenante communautaire scolaire interculturelle Directrice,

Plus en détail

Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16

Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16 Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16 OBJECTIFS MOYENS PLAN DE FORMATION RÉSULTATS ATTENDUS ORIENTATION 1 FAVORISER LE PLEIN POTENTIEL DE NOS ÉLÈVES 1.1 D ici 5 ans, augmenter de

Plus en détail

Présentation du projet éducatif

Présentation du projet éducatif Présentation du projet éducatif Mot du président du conseil d établissement - M. Steve Labranche Le conseil d'établissement tient à remercier toutes les personnes qui ont contribué à la conception, à l'analyse

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire PRÉSENTATION DU PROGRAMME Le cœur à l école PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire Le programme Le coeur à l école s adresse aux parents d enfants

Plus en détail

Cycle 3 cycle de consolidation

Cycle 3 cycle de consolidation Cycle 3 cycle de consolidation Des pistes de réflexion Les progressions L'évaluation L'anticipation des passages de classe Le cycle 3 (CM1,CM2,6eme) Le cycle 3, qui relie désormais les deux dernières années

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS Adapter le 2 février, 2015 Préambule Dans l esprit de l article 10 de la Chartre des droits et libertés de la personne

Plus en détail

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Janvier 2005 This document is available in English under

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 Approuvé tel qu amendé par le conseil d établissement le 6 mai 2014. LE PORTRAIT DE NOTRE MILIEU L école Du Domaine est située dans le secteur Duberger de l arrondissement

Plus en détail

FORMATION THÉORIQUE. Trait d Union TM

FORMATION THÉORIQUE. Trait d Union TM TM FORMATION THÉORIQUE Laurier Fortin, titulaire de la chaire CSRS Marie-France Bradley, Amélie Plante et Marielle Thibaudeau, psychoéducatrices et professionnelles de recherche PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES DÉCOUVREURS

POLITIQUE LINGUISTIQUE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES DÉCOUVREURS Page 1 de 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES DÉCOUVREURS 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE Promouvoir l utilisation d un français oral et écrit de qualité par les élèves et par tous les

Plus en détail

des services de garde au Québec : où en sommes-nous rendus en 2011 et quelles initiatives ont été mises en place pour améliorer la qualité?

des services de garde au Québec : où en sommes-nous rendus en 2011 et quelles initiatives ont été mises en place pour améliorer la qualité? Le réseau r des services de garde au Québec : où en sommes-nous rendus en 2011 et quelles initiatives ont été mises en place pour améliorer la qualité? Christa Japel Université du Québec à Montréal 79

Plus en détail

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN POLITIQUE : 5-12 Services éducatifs Entrée en vigueur : 19 avril 2011 (CC110419-10) TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

Plus en détail

Offrir des services de surveillance pour les jeunes handicapés de 12-21 ans au Québec : un défi à relever

Offrir des services de surveillance pour les jeunes handicapés de 12-21 ans au Québec : un défi à relever Offrir des services de surveillance pour les jeunes handicapés de 12-21 ans au Québec : un défi à relever Conférence dans le cadre du Symposium Le bien-être des familles vivant avec leur enfant handicapé

Plus en détail

Projet éducatif 14-19 de l école du Buisson et son plan de réussite 14-15. Approuvé au Conseil d établissement du 3 juin 2014

Projet éducatif 14-19 de l école du Buisson et son plan de réussite 14-15. Approuvé au Conseil d établissement du 3 juin 2014 Projet éducatif 14-19 de l école du Buisson et son plan de réussite 14-15 Approuvé au Conseil d établissement du 3 juin 2014 Nous avons pour principes que: Plus nous soutenons l élève tôt dans son cheminement

Plus en détail

Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation

Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation Les éléments du Cadre FL2 (M-8) sont formulés en termes de résultats d apprentissage généraux, de résultats d apprentissage

Plus en détail

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE RELATIVE À LA FORMATION GÉNÉRALE COMPLÉMENTAIRE

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE RELATIVE À LA FORMATION GÉNÉRALE COMPLÉMENTAIRE COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE RELATIVE À LA FORMATION GÉNÉRALE COMPLÉMENTAIRE 1055, 116 e rue Ville Saint-Georges (Québec) G5Y 3G1 La présente politique a

Plus en détail

Internet et les jeunes : le temps, les relations et l autonomie.

Internet et les jeunes : le temps, les relations et l autonomie. Internet et les jeunes : le temps, les relations et l autonomie. 2ième colloque régional sur les dépendances en Outaouais: «la dépendance et ses multiples facettes» Jeudi 4 novembre 2010 Jean-Fran François

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

Plan de réussite 2014-2015 Sainte-Dorothée

Plan de réussite 2014-2015 Sainte-Dorothée Plan de réussite 2014-2015 Sainte-Dorothée I. LES OBJECTIFS VISÉS ET LES MOYENS MIS EN OEUVRE Objectif : Maintenir un taux de réussite de plus de 90%, d'ici juin 2016, pour tous les élèves des classes

Plus en détail

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003.

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.4 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Cadre de référence en

Plus en détail

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE ANNEXE A MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE MISE À JOUR EN AOÛT 2015 MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE 1. Les outils

Plus en détail

Le PEICA au Canada. Présentation à l Institut d été 2013 : Apprendre du passé, préparer l avenir

Le PEICA au Canada. Présentation à l Institut d été 2013 : Apprendre du passé, préparer l avenir Le PEICA au Canada Présentation à l Institut d été 2013 : Apprendre du passé, préparer l avenir Par Patrick Bussière Division de la recherche sur le développement des compétences Direction de la recherche

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2009-2010 DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT

RAPPORT ANNUEL 2009-2010 DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT Coordonnées des établissements 262, rue Racine 500, rue de la Faune Québec (Québec) G2B 1E6 Québec (Québec) G1G 5E4 Téléphones : 418 847-7170 poste 6300 418 622-7100 poste 5250 Télécopieurs : 418 847-7255

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES RÈGLEMENTS POLITIQUES PROCÉDURES POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES PRÉAMBULE La politique de gestion des programmes d études propose une démarche intégrée des différentes actions du Collège

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

Illustration des termes utilisés dans les différents programmes ministériels. au regard du développement global de l enfant

Illustration des termes utilisés dans les différents programmes ministériels. au regard du développement global de l enfant Illustration des termes utilisés dans les différents programmes ministériels au regard du développement global de l enfant Illustration des termes utilisés dans les différents programmes ministériels au

Plus en détail

5/23/2014. Norme de santé et sécurité psychologique et autres normes dans le marché

5/23/2014. Norme de santé et sécurité psychologique et autres normes dans le marché La norme nationale sur la santé et sécurité psychologiques au travail, la norme "Entreprise en santé" et la norme "Conciliation travail famille": Comment s'y retrouver et comment choisir? Présentée par:

Plus en détail

DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1

DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1 DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1 Propriété intellectuelle : Le matériel original développé dans le cadre

Plus en détail

Chapitre 4. Ressources et tableaux de correspondance. Programme d études - Arts plastiques - 4 e Année (2010) 121

Chapitre 4. Ressources et tableaux de correspondance. Programme d études - Arts plastiques - 4 e Année (2010) 121 RESSOURCES Chapitre 4 Ressources et tableaux de correspondance Programme d études - Arts plastiques - 4 e Année (2010) 121 Ressources 122 Programme d études - Arts plastiques - 4 e Année (2010) RESSOURCES

Plus en détail

Les services de la SOFAD

Les services de la SOFAD Les services de la SOFAD Un volet essentiel de sa mission Marcelle Parr, conseillère recherche et développement 1946: Création des cours par correspondance (DGFD) 1972: Création de la Télé-Université 1988:

Plus en détail

FORMATIONS INDIVIDUELLES Année scolaire 2015-2016

FORMATIONS INDIVIDUELLES Année scolaire 2015-2016 FORMATIONS INDIVIDUELLES Année scolaire 2015-2016 «Jouer, c est Magique» Association Suisse Québec Échanges Pédagogiques Adresse : 1, rue de la Tambourine 1227 Carouge www.asqepe.org Jouer, c est magique

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves PLAN D'ACTION EN MATIÈRE D'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS

Plus en détail

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE HÉLÈNE JOLIN 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE Expérience acquise dans l intervention et le développement

Plus en détail

L organisation d une journée dans une classe de maternelle 4 ans à temps plein. Entrée en classe Accueil

L organisation d une journée dans une classe de maternelle 4 ans à temps plein. Entrée en classe Accueil L organisation d une journée dans une classe de maternelle 4 ans à temps plein Ouverture de l école Service de garde Entrée en classe Accueil Routine du matin Ateliers Dîner Récréation Histoire Jeux libres

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF 2014-2019

PROJET ÉDUCATIF 2014-2019 PROJET ÉDUCATIF 2014-2019 Mission Instruire Socialiser Qualifier Orientation 1 Travailler ensemble au développement de tous nos élèves, tant au niveau intellectuel, physique, affectif, social que moral,

Plus en détail

«Le Réseau de professionnels à distance : un modèle de prestation de services»

«Le Réseau de professionnels à distance : un modèle de prestation de services» Article «Le Réseau de professionnels à distance : un modèle de prestation de services» Noël Thomas Reflets : revue d'intervention sociale et communautaire, vol. 5, n 2, 1999, p. 263-267. Pour citer cet

Plus en détail

Le rôle des services de garde dans la préparation à l école : Quelle évidence avons nous concernant leur efficacité?

Le rôle des services de garde dans la préparation à l école : Quelle évidence avons nous concernant leur efficacité? Le rôle des services de garde dans la préparation à l école : Quelle évidence avons nous concernant leur efficacité? FAUT-IL SORTIR LES BÉBÉS DES GARDERIES? La qualité des garderies est-elle importante?

Plus en détail

Le Pont Passeur : D une rive à l autre

Le Pont Passeur : D une rive à l autre Le Pont Passeur : D une rive à l autre «Pour une transition efficace entre le service de garde et le monde scolaire» Portrait de l enfant Nom de l enfant: Vous trouverez ci-joint un portrait global de

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

Commission scolaire des Hautes-Rivières

Commission scolaire des Hautes-Rivières Commission scolaire des Hautes-Rivières P P O L I T I Q U E SUJET : POLITIQUE LINGUISTIQUE SERVICE : ADMINISTRATION GÉNÉRALE CODE : AGP 06 DATE D APPROBATION : 9 mai 2011 RÉSOLUTION NUMÉRO : HR 11.05.09-06

Plus en détail

EN TRANSFERT D EXPERTISE 2015-2016

EN TRANSFERT D EXPERTISE 2015-2016 O F F R E D E S E R V I C E S EN TRANSFERT D EXPERTISE 2015-2016 Programmes Un trésor dans mon jardin Les aventuriers du goût UN TRÉSOR DANS MON JARDIN ET LES AVENTURIERS DU GOÛT MISSION Jeunes pousses

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 14

Plus en détail

L éducation, ça commence tout petit!

L éducation, ça commence tout petit! L éducation, ça commence tout petit! Mémoire présenté à la Commission de l éducation dans le cadre des consultations entourant le projet de loi n o 23, Loi modifiant la Loi sur l instruction publique concernant

Plus en détail

Monsieur le Maire Mairie de Saint-Ouen - 7 place de la République 93406 SAINT-OUEN Cedex. demande-recrutement@mairie-saint-ouen.fr

Monsieur le Maire Mairie de Saint-Ouen - 7 place de la République 93406 SAINT-OUEN Cedex. demande-recrutement@mairie-saint-ouen.fr LA DIRECTION DE L ÉDUCATION ET DE L ENFANCE pour le service Enfance des animateurs (H/F) Réf-15-058 Cadre d emploi des Adjoints Territoriaux d Animation Assurer la sécurité physique et morale des enfants

Plus en détail

Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique.

Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique. Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique. Mandats Conseiller l Agence sur les orientations et les actions à privilégier en sécurité alimentaire; Planifier,

Plus en détail

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires E Les programmes des Services éducatifs complémentaires X Juin 2006 T Services éducatifs particuliers et complémentaires R A OBJECTIF 3.1 Accompagner l élève, de façon continue, dans la construction de

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. 16 février 2006

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. 16 février 2006 Le plan d intervention au service de la réussite de l élève 16 février 2006 Services éducatifs 1 La nature du plan d intervention Le plan d intervention a pour objectif d aider l élève qui, parce qu il

Plus en détail

Plate-forme pédagogique

Plate-forme pédagogique Plate-forme pédagogique Le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» En tant que CPE, nous appliquons le programme éducatif du ministère «Accueillir la petite enfance». Ce programme a pour but

Plus en détail

Programmation orientée objet et technologies Web

Programmation orientée objet et technologies Web Programmation orientée objet et technologies Web LEA.3N, version 2012 Information : (514) 376-1620, poste 7388 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler

Plus en détail

Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante

Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante Nom, école Ce qui vous amène Ce que je connais de l entrepreneuriat étudiant 2 2000.réflexion sur les programmes et sur l entrepreneurship

Plus en détail

Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental

Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental XVI e Colloque de l AQRP Rétablissement et pleine citoyenneté : du discours à l action Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental Bernard Deschênes Agence de la santé

Plus en détail