La liberté guidant la laine Laine tricotée et bois, en partenariat avec l atelier Maille Emma. Dimensions variables, 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La liberté guidant la laine Laine tricotée et bois, en partenariat avec l atelier Maille Emma. Dimensions variables, 2014"

Transcription

1 Jeremy Gobé Galerie Odile Ouizeman 10/12 rue des Coutures Saint Gervais // Paris // //www. galerieouizeman.com

2 La liberté guidant la laine Laine tricotée et bois, en partenariat avec l atelier Maille Emma. Dimensions variables, 2014 Avec motifs apparents, CENTQUATRE-Paris La liberté guidant la laine Laine tricotée et bois, en partenariat avec l atelier Maille Emma. Dimensions variables, 2014 Avec motifs apparents, CENTQUATRE-Paris

3 Prison de force vive - Porte Tissu des Vosges offert par les employés d une usine textile fermée aujourd hui et meubles cassés, Prison de force vive - Porte Détail

4 Prison de force vive - Miroir Tissu des Vosges offert par les employés d une usine textile fermée aujourd hui et meubles cassés, Prison de force vive - Miroir Détail

5 Prison de force vive - Tasseau Tissu des Vosges offert par les employés d une usine textile fermée aujourd hui et meubles cassés, Prison de force vive - Guéridon Tissu des Vosges offert par les employés d une usine textile fermée aujourd hui et meubles cassés,

6 Au 104, Carte blanche à de jeunes artistes Ce jeune artiste a recouvert des éléments du CENTQUATRE de laine, mais s est aussi attaqué à des meubles Emmaüs. En tricotant des laines très colorées et vives, il redonne vie à la matière, tout en faisant tenir debout ces vieux objets délabrés. Des chaises, de vieux garde-manger aux portes grandes ouvertes deviennent des objets enfantins et merveilleux, distillent une joie simple et naturelle. Dans son clin d oeil à Delacroix, La Liberté Guidant La Laine, les murs sont recouverts d un motif jacquard rouge et blanc, dont surgissent des pics et des angles inattendus. Ces formes agressives rendant d autant plus étonnant l effet de bien-être provenant de cette pièce en forme de corail. En entrant, un sentiment de confort nous envahit, la salle est plus chaleureuse que les autres, plus chaude aussi. La laine a également insonorisé l endroit, coupant le spectateur des bruits de soufflerie qu on distingue dans les autres pièces. Jérémy Gobé nous explique que ce silence était voulu, il nous rappelle les œuvres de Joseph Beuys, qui recouvre ses œuvres de feutre insonorisant. Cela ajoute à l effet réconfortant, d autant plus étonnant que la forme de la pièce est très agressive. Jérémy Gobé s est en fait inspiré de ses précédents travaux à base de coraux : trouvant quelque chose de très fort dans cet objet, il a voulu en faire une œuvre d art. Une certaine nostalgie se ressent dans la volonté de l artiste de rendre vivant ce motif jacquard des années 70, mais aussi un esprit militant lorsqu il s allie à des usines sur le point de fermer pour réaliser ses travaux. La langue acide billet du 23 avril 2014 Le propre de l homme Laine tricotée à la tricoteuse ménagère sur meubles cassés et tasseaux en bois. Dimensions variables, 2014 Exposition collective, Avec motifs apparents, CENTQUATRE-Paris

7 Le propre de l homme Laine tricotée à la tricoteuse ménagère sur meubles cassés et tasseaux en bois. Dimensions variables, 2014 Exposition collective, Avec motifs apparents, CENTQUATRE-Paris Le propre de l homme Laine tricotée à la tricoteuse ménagère sur meubles cassés et tasseaux en bois. Dimensions variables, 2014

8 Le propre de l homme Laine tricotée à la tricoteuse ménagère sur meubles cassés et tasseaux en bois. Dimensions variables, 2014 Le propre de l homme, Etude graphique Crayon de papier sur papier 50 x 65 cm, 2014

9 Le propre de l homme, Etude graphique - Solo Crayon de papier sur papier 21 x 29,7 cm, 2014 Le propre de l homme, Etude graphique - Groupe Crayon de papier sur papier 21 x 29,7 cm, 2014

10 Ne reproduis pas, continue. «Un art qui a de la vie ne reproduit pas le passé, il le continue.» Auguste Rodin. Je suis entré dans l Art par l admiration car plus jeune, créer ne pouvait être qu une récréation. J ai fait un compromis : des études d architecture. Jusqu à ce que je fasse le choix de ne plus faire de compromis. J ai tout arrêté, ou plutôt tout commencé en entrant dans une école d art. J ai tout découvert, tout pris en plein visage, tout admiré. J ai dû trouver ce qui pour moi avait de la valeur, ce qui me faisait lever le matin. Je veux donner. Je veux échanger, rencontrer, transmettre. Je me lève pour ça. Je travaille : cuisinier, serveur, déménageur, gardien de nuit. Je visite : des usines, des villes, des inconnus. On me donne tant. Alors je passe du temps, répète des gestes, oublie ma main et peux penser, donner, échanger, transmettre à mon tour. Je ne suis pas nostalgique. Au contraire, j échange au présent. Que je remplisse mes sculptures de pâtisseries offertes au public ou que je livre le plus sincèrement possible l histoire de ma famille dans une édition donnée aux spectateurs de mes expositions, je suis dans le présent. Je me sers du passé, de ce qu il a construit pour échanger aujourd hui. Continuer. Jeremy Gobé Corail restauration Coraux trouvés à Emmaus et continués avec différents matériaux. Dimensions variables, 2012

11 Corail Restauration Le travail humain et les gestes qu il instaure sont le point commun à toutes les créations de Jérémy Gobé. L artiste prolonge souvent des éléments naturels oursins, papillons, coraux par des biais manuels tricot, dessin, sculpture afin de créer des objets hybrides et pleins de poésie. Ses projets commencent à partir de rencontres multiples et fortuites, ses œuvres prenant forme en fonction de ce qu il trouve sur son chemin, tissus abandonnés ou objets trouvés, auxquels il (re)donne une certaine noblesse. Corail, restauration est un projet de longue haleine aux multiples occurrences, dans le cadre duquel Jérémy Gobé travaille à partir de coraux. Pour Meltem, l artiste imagine un morceau de corail rouge qui, aidé de chevilles de chantier de la même couleur, devient un organisme envahissant l espace de la Galerie Haute. Cette prolifération mêlant substances naturelles et manufacturées apparait comme une menace dans l exposition, un envahissement du vivant, partant d une table en bois pour finir son parcours sur des dalles de marbre gris. Corail restauration Coraux trouvés à Emmaus et continués avec différents matériaux. Dimensions variables, 2012

12 Corail restauration, Oursin continué en tricot Oursin et tricot Diamètre 30 cm, 2012 Corail restauration, Deux coraux différents assemblés Coraux 33 x 25 x 23 cm, 2012

13 Corail restauration, Etoile de mer continuée en tricot Etoile de mer et tricot résiné 40 x 40 x 5 cm, 2012 Corail restauration, Etude graphique Stylo bille sur papier 65 x 50 cm, 2012

14 Corail restauration, Etude graphique Pierre noire sur velin d arche 65 x 50 cm, 2012 Corail restauration, Etude graphique Stylo bille sur papier 65 x 50 cm, 2012

15 Corail restauration, Etude graphique Stylo bille sur papier 65 x 50 cm, 2012 Corail restauration, Etude graphique Pierre noire sur velin d arche 65 x 50 cm, 2012

16 Corail restauration, Etude graphique Pierre noire sur velin d arche 110 x 80 cm, 2012 Corail restauration, Etude graphique Stylo bille et crayon de couleur sur papier 150 x 195 cm, 2012

17 Corail restauration, Etude graphique - Détail Stylo bille et crayon de couleur sur papier 150 x 195 cm, 2012 Corail restauration, Corail continué en porcelaine sur meuble cassé Meubles en bois Emmaus, coraux blancs et porcelaine froide Dimensiosn variables, 2012

18 L adresse Chutes de feutre offertes par les employés d une usine fermée aujourd hui. Ces chutes sont retravaillées au pochoir, enroulées et clouées ou cousues à la main. Dimensions variables, 2013 L adresse Chutes de feutre offertes par les employés d une usine fermée aujourd hui. Ces chutes sont retravaillées au pochoir, enroulées et clouées ou cousues à la main. Dimensions variables, 2013

19 Ce qu il reste après la faillite Ici la faillite a eu lieu. Ici c est Mouzon. Le lieu est important, l adresse est importante. Il faut localiser avant d écouter parler. A Mouzon, dans les Ardennes, il y avait une usine qui fabriquait du feutre. En grande quantité car on peut tout faire avec du feutre. C est une voix, à peine articulée parfois, qui dit cela. Le visage vient après la voix et après les images de l usine désormais à l abandon, où murs craquelés rivalisent avec fenêtres cassées, machines en somme, et souvenirs de matière douce. Ce qui a fait faillite, à cause d une délocalisation apprend-on à demi mot, c est un savoir faire, une culture ouvrière, mais aussi un certain rapport paternaliste entre ouvriers et patrons, une façon de travailler et de vivre le travail. Faillite au sens, ça a craqué, comme Fitzgerald hier, ça a craqué et si l espoir fait vivre, vivent les souvenirs dit celui qui témoigne. On dit chute de feutre, et quel que soit ce qui est sculpté à partir de cela, qui poursuit la matière et tricote un temps continu, on observe donc, quelque chose qui est tombé de quelque part. Marie Richeux Pas la peine de crier, site de France Culture Résident Bureau d atelier de résident à la Cité Internationale des Arts de Paris, sangle de tâpissier et clous. 110 x 80 x 100 cm, 2012

20 Histoires d'objets Au moment de s approprier des objets détachés de leur fonction première (une table, un miroir,ou une porte...), Jérémy Gobé n a pas de projet sculptural précis en tête. Il récupère simplement des matériaux auxquels il pense pouvoir redonner un nouveau sens en les transformant,en les recouvrant, et en les prenant comme point de départ d une nouvelle histoire à inventer. La dimension sociale du travail de Jérémy Gobé est déterminante : des rencontres sont très souvent à l origine du choix des objets, des matériaux, et des techniques. Le motif de la discussion et la nature de l échange ont des incidences sur la production de l oeuvre construite autour de la relation. [...] L excroissance sculptée sur l objet prend une forme organique. Le spectateur n a quasiment aucun indice pour comprendre le savant équilibre qui permet de la faire tenir. Fruit d un laborieux et patient travail, la mise en forme du matériau s inscrit dans une temporalité longue rythmée par des gestes répétitifs. Devenu sculpture,l objet abandonné suscite de nouveau l intérêt du regard, exerce un pouvoir d attraction, et provoque des réactions. Le caractère utilitaire de chaque chose s efface au profit de constructions sans début ni fin, échappant à toute définition technique, et dont on ne peut pas réélaborer mentalement la structure labyrinthique. Gwilherm Perthuis Critique d art, rédacteur en chef du journal et de la revue Hippocampe Quatre Chairs, Bébé Tirages numériques.vêtements Emmaus et chaises trouvées dans la rue. 90 x 120 cm, 2011

21 Quatre Chairs, Papa Tirages numériques.vêtements Emmaus et chaises trouvées dans la rue. 90 x 120 cm, 2011 Quatre Chairs, Maman Tirages numériques.vêtements Emmaus et chaises trouvées dans la rue. 90 x 120 cm, 2011

22 Les tissus vivants de Jérémy Gobé Organiques, harmonieuses et méticuleuses à la fois, les sculptures de Jérémy Gobé font renaître la matière. Né en 1986, ce jeune artiste, diplômé de l École des Arts Décoratifs de Paris, a remporté plusieurs prix en 2011 dont celui de la Fondation Bullukian. Cette récompense lui ouvre les portes de sa première exposition personnelle, intitulée Monument aux Mains, à la fondation lyonnaise. Le travail de Jérémy Gobé se met en place suivant un processus de vie, à la fois humain et matériel. En effet, ses créations naissent au gré des rencontres qu il fait, durant lesquelles il capte une histoire pour la raconter autrement ou retient une matière pour la faire revivre. Cette démarche, tournant autour de l objet récupéré et de l autre, se double souvent d un apprentissage d une technique, qui le pousse à remettre sans cesse en cause sa propre pratique. À travers une œuvre principalement textile, il manipule, sculpte, sublime le tissu afin de lui redonner une certaine noblesse. Telle est l ambition de l exposition Monument aux Mains. Quatre Chairs, Mémé Tirages numériques.vêtements Emmaus et chaises trouvées dans la rue. 90 x 120 cm, 2011

23 Les tissus vivants de Jérémy Gobé (suite) Un tissage commun Durant sa résidence à la fondation, l artiste est allé à la rencontre des habitants, des ouvriers d usines de textiles et est parti à la recherche de l objet à révéler. Aux termes de ce vagabondage, il a confectionné un écrin de tissu pour ses trouvailles et y a greffé, parfois, l histoire des gens comme avec la pièce La promesse. La sculpture, faite de fils blancs, serpente au sol de part et d autre du mur. Ses tiges, de formes irrégulières et organiques, laissent échapper aux extrémités des couleurs et des matières différentes. Cette sous-couche est l essence de l œuvre et renferme des habits donnés par des Lyonnais à l artiste, en vue de les réanimer. Dans sa nouvelle enveloppe, le tissu ondule mais conserve sa mémoire, tandis qu il ressemble à une excroissance dans l œuvre Miroir. L artiste décide de s approprier l objet, découvert dans l atelier de la fondation, et de le prolonger grâce à un assemblage minutieux de tissu, provenant des usines les Vosges. Sorte d hommage aux anciens employés, la pièce devient la manifestation d un métier artisanal complexe. La fluidité des lignes confère un aspect soyeux, malgré le côté abrasif propre à cette matière, que l on retrouve dans la sculpture Quatre mains. Cette création résulte d un échange avec l artiste Simone Pheuplin, d où le titre de l œuvre. Fasciné par le travail de cette dernière, Jérémy Gobé va terminer l une de ses sculptures. Le résultat offre un paysage abstrait fait d arrondis et de vagues, devenant témoin de l hybridation des deux méthodes artistiques. Corail d habits, prolifération sur bois ou excroissance miroitante, le tissu apparaît vivant et crée une atmosphère presque marine. Sans jamais le dénaturer, Jérémy Gobé fait de cette matière un lien entre le passé et le présent à travers une exposition où l esthétique de la fibre crée une expérience visuelle nouvelle. Les plis du temps et du vivant Selon l humeur, le point de vue, la distance, la grande Porte de Jérémy Gobé, méandre de tissus plissés, enroulés sur eux-mêmes et accrochés à une vieille porte, peut apparaître comme une œuvre simplement esthétique ou un peu monstrueuse, mouvante, inquiétante. Les mêmes sensations ambigües naissent à la vue de ses enroulements de tissu débordant d un miroir. Il y a manifestement quelque chose d organique et d étrange dans ces "sculptures" du jeune artiste (né en 1986 à Cambrai, résidant à Paris et lauréat du prix bisannuel Bullukian 2011), derrière leur aspect d abord un peu décoratif et "bien léché". Ailleurs, les œuvres vont jusqu à proliférer au sol, enfermant dans leurs cocons de laine quelques vêtements chargés de symboles, donnés par des Lyonnais. Ou à se poursuivre en dessins que l artiste réalise après ses sculptures, afin de réfléchir encore à leurs formes bizarres, les prolonger ailleurs peut-être Dans son travail, Jérémy Gobé redonne vie à des matériaux (chutes de tissus), à des mémoires (celles de sa famille ou celles de personnes rencontrées), à des histoires, tristes parfois, comme celles de fermetures d usines textiles. On le voit ainsi, sur une vidéo, exécuter une performance devant l'une d'elles, tordant au maximum des bandes de tissu de trente mètres de long qui deviendront à la fin une sculpture disgracieuse et endolorie. Redonner vie passe aussi pour lui par des rencontres avec des ouvriers licenciés, des anonymes ou d autres artistes, comme pour cette pièce réalisée à partir d un travail inachevé de Simone Pheulpin. Un art du prolongement qui résonne avec ces mots de Beckett : «Il faut continuer, je ne peux pas continuer, je vais continuer». Charline Corubolo Hétéroclite, février 2013 Jean Emmanuel Denave Le petit Bulletin n 696

24 JEREMY GOBE Né à Cambrai en Il vit et travaille à Paris. EXPOSITIONS PERSONNELLES 2016 BASS MUSEUM MIAMI: Bass X : single artist projects January/March Centres d art Bellgrade et Saint Cyprien, Toulouse, en partenariat avec «Penelopee». Commissariat Martine Favier et Régine Bédin «Monument aux mains», Fondation Bullukian, Lyon «PNP, Présent and Project», Cité Internationale des Arts, Paris. «Une Image, Une image», Imagerie d Epinal, Journées Européennes des Métiers d Art «Poésie des objets silencieux», Point Ephémère, Festival «Ici et Demain» de la jeune création de la ville de Paris EXPOSITIONS COLLECTIVES (séléction) 2015 «Textile-Art» Vente aux enchères, Maison Piasa, rue du faubourg Saint-Honoré, Paris. «FID PRIZE 2015» Exposition des artictes sélectionnés par le Jury du International Fid Prize, Grande Galerie de l Ecole Supérieure d Art du Nord Pas-de-Calais, Tourcoing. «Le fil des possibles», Espace de l Art Concret, commissariat Alexandra Deslys et Claire Spada «Dialogue», Musée des Beaux Arts de Lyon, ommissariat Sylvie Ramond et Fanny Robin. Château de Ratilly, centre d art vivant, commissariat Alexis Pierlot. En collaboration avec la photographe Margaux Shore. «Avec motifs Apparents», CENTQUATRE - Paris, commissariat José-Manuel Gonçalvès. «Le Temps au Temps», proposée par COAL, présentée dans le cadre de l événement 1.618, Sustainable Luxury, au Carreau du Temple. «Passages», Musée Paul Dini, exposition en partenariat avec la Fondation Bullukian, commissariat Damien Chantrenne «États limites», festival Temps d Images, en partenariat avec Arte, sélection officielle, CENTQUATRE - Paris, commissariat José-Manuel Gonsalvès. «Drapés», Espace d exposition de l Hôtel Hilton, Évian, commissariat Elena Augustin. «Une histoire de + et de -», ARCADE, Design à la campagne, chateau de Sainte Colombre, Commissariat Edith Bricogne et Alain Gislot. «Vitrine sur l Art», Galeries Lafayette, boulevard Hausseman, Paris, commissariat José- Manuel Gonsalvès. «Meltem», Palais de Tokyo, Paris. Co-réalisation ENSAD, commissariat Daria Debauvais et Catherine Strasser. «Humeur Baroque», avec Maison Parisienne, Art Bruxelles. «La M stra», Mende, Lozère, avec le Musée Régional d Art Contemporain de Sérignan (MRAC), la DRAC Languedoc- Roussillon et le FRAC Languedoc-Roussillon «Der Korridor», galerie J2System, Schillerpromenade Berlin-Tempelho, commissariat Jean-Stéphane Jund. «L envers et L endroit», Halle Aubervilliers, CENTQUATRE - Paris. Co-réalisation 104 / ENSAD, commissariat Henri Foucault. «Demeures», Cité internationale des Arts, Paris, commissariat Bernard Gerboud «Corail Restauration», vitrine du Ministère de la Culture, galerie Valois, Palais Royal, Paris. «Triennale internationale de la jeune création», MARMARA UNIVERSITY FACULTY OF FINE ARTS, Istanbul. PRIX 2015 Sélectionné pour le FID PRIZE 2015, prix international de dessin contemporain Lauréat du Prix Bullukian 2011 pour la création contemporaine, Fondation Bullukian, Lyon Finaliste des Audi Talents Awards, Fiac 2011, Grand Palais Lauréat du Prix Pierre Gautier-Delaye 2011, ENSAD / Cité Internationale des Arts Lauréat du Prix du festival «Ici et Demain» de la ville de Paris Finaliste du PRIX ICART, «Les artistes de Demain» Espace Pierre Cardin, Paris BOURSES ET AIDES «Ces objets Silencieux», court métrage de fiction produit par la Petite Prod, est co-financé par les régions Bretagne et Pays de la Loire et bénéficie de l aide au développement du CG44 «Bleu Route», documentaire co-écrit et co-réalisé avec Elisabeth Boisson et produit par la Petite Prod, bénéficie de l aide au développement du CG44 Lauréat de la Bourse Projet Jeune Talent. CROUS de la ville de Paris. Mars 2011 RESIDENCES NA! Fund Académie 2013, workshop des artistes soutenus par la fondation NA! fund au CENT- QUATRE - Paris, commissariat Amanda Abil Khalil Résidence d artiste invité au CENTQUATRE - Paris, mise à disposition d un atelier de création 2013/2014 Nouvelle résidence à la Cité internationale des Arts, atelier de la ville de Paris, 2012/2013 Invité en tant qu artiste sculpteur à la Cité internationale des Arts, 2011/2012 MECENATS Artiste associé au CENQUATRE - Paris et soutenu par les fondations Neuflize OBC et NA! Fund. PUBLICATIONS Articles sur l exposition Le Fil des Possibles «Paris art» «Beaux Arts Magazine» «Art côte d Azur» «Monacohebdo» «Textile Art revue»

25 «Alum», catalogue numérique pour ipad, édition Pandore et ENSA Nancy, réalisation Thierry Fournier et Jean-François Robardet, séptembre 2014 Articles sur l exposition Avec Motifs Apparents «Un pull pour des meubles», «RFI», interview par Siegfried Forster «Les chroculs», «France Inter», coup de coeur de la semaine de Siegfried Forster «TCQVAR» Interview «Une exposition à l échelle du lieu», article de Pauline Lisowski dans «Artaissime» n 7 «From Funeral Factory to Parisian Art Hope», «hyperallergic» Allison Meier on June 6, 2014 «Art at Centquatre», «Spring in Paris», 8 juin 2014 «Paris art» «Art hébdo média» «Grazzia» «La langue acide» «Pas la peine de crier», «la faillite», France Culture, invité de l émission du 19 séptembre 2013 «Résidents», Illustration de l article sur la Cité Internationale des Arts de Paris, «Les Echos», Série limitée n 118 Février Articles sur l exposition Meltem «le corridor de l art» par Pauline Lisowski, 12 Avril 2013 «Meltem», catalogue, édition untitled-paris et Palais de Tokyo, textes Daria Debauvais et Catherine Strasser, novembre 2012 Articles sur le Prix Bullukian 2011 «Le Quotidien de l Art» n 75. «Lyon Capitale» N 717, Décembre 2012 «Connaissance des Arts», janvier 2012 «Jérémy Gobé en pleine transmission», «Lyon plus», décembre 2012 «Quatre rencontres et une exposition», «Le Progres», 9 décembre 2012 «Paris art» «Le Figaro» «Art hébdo média» «Art actuel» «Art média agency» «Artfizz» «France 3», reportage: Sylvie Adam, Claire Cherry-Pellat et Eric Vial «Monument aux Mains», catalogue personnel, édition Fondation Bullukian, 2012 «Portrait du mois», ENSAD / atelier de Sèvre, interview, juin 2012 «Comprendre l Art Contemporain», documentaire, participation dans le cadre des Audi Talents Awards, juin 2012 «Tête de l Art», Vosges TV, interview autour du projet «Une Image, Une image», 2012 «La Vignette», France Culture, interview, 23 mars 2012 «arte creativ», portrait dans le cadre du prix Icart 2011 «Triennale internationale de la jeune création», catalogue d exposition, MARMARA UNIVERSITY FACULTY OF FINE ARTS, Istanbul. juin 2011 Jérémy Gobé, artiste plasticien 02/04/ par Siegfried Forster Le jeune artiste plasticien Jérémy Gobé sculpte et ausculte l art du tricot. Créés pour l exposition, il a posé ses merveilles de meubles tricotés jusqu au 10 août au Centquatre, centre culturel de la Ville de Paris. Un emballement artistique délicat et en laine qui n a rien à voir avec Christo ou Annette Messager. Un travail profond qui raconte la grande Histoire des métiers délaissés, des ouvriers sacrifiés et des usines abandonnées. C est du pur Jérémy Gobé. Entretien avec un nom à retenir. RFI : Qu est-ce qui s est passé pour qu un artiste-plasticien prenne une tricoteuse pour fabriquer un pull pour des meubles? Jérémy Gobé : Ce sont des rencontres avec des matériaux. Moi, j ai d abord une sensibilité particulière pour la sculpture. Après, j ai une sensibilité particulière pour le savoir-faire, pour tout ce qui est fait à la main. J aime détourner ce savoir-faire pour poser des questions contemporaines. Vous avez acheté une tricoteuse et un manuel pour apprendre à tricoter. Tricoter est-ce que c est pour vous maintenant comme sculpter? La sculpture, c est vraiment différent. Le tricot, c est une technique que je vais mettre en jeu pour faire une œuvre sculpturale à la fin. Pour moi, le tricot était vraiment un médium comme de la terre, comme tout autre médium pour produire une sculpture. On voit des chaises, un canapé, une table... tous habillés avec des «pulls» en coloris clairs et vifs et dotés d une poésie folle. Par contre, vous voulez aussi raconter la grande Histoire du tricotage en France. Ces œuvres abordent la question de l industrie, puis du savoir-faire artisanal et industriel. Suite à la commande pour l exposition Avec motifs apparents au Centquatre, c était assez étrange pour moi de faire le constat que la France - qui était un fleuron de l industrie textile et du tricot - n a plus aucune grande usine qui peut produire ces «pulls» aujourd hui. Il y a une usine qui produit des marinières, mais qui est bloquée avec ce système de tricot. Ils ne peuvent pas s adapter à autre chose. Après, j ai contacté l Institut de la mode et toute une série d institutions, mais personne en France ne peut produire des tricots sur mesure, à la main. Donc cette œuvre a pris cette ampleur-là. Vos créations montrent des motifs très français et malgré cela introuvable. Mon installation monumentale La Liberté guidant la laine montre un motif Jacquard qui est très France des années Aujourd hui, cela ne se fait plus du tout et personne ne peut le produire aujourd hui. Peut-être, parce que c est démodé, mais aussi, parce qu on n a plus les techniques pour le faire avec plusieurs laines et couleurs à la fois. Quant à mon œuvre Le Propre de l homme avec les meubles recouverts de pulls de tricot, là, j interroge plutôt l intention qui se cache derrière. Quand je vois ces meubles, j imagine une personne qui est tellement seule qu elle va tricoter des pulls pour ses meubles. C est le leitmotiv, la petite fiction que je me crée pour cela.

26 Derrière ces tricots se cachent des meubles trouvés chez Emmaus, destinés à être jetés. Vous voulez raconter l histoire au-dessous du tricot. Qu est-ce qui se cache, par exemple, derrière cette étrange table où les pieds de chaises pointent vers le ciel? C est une table de salle à manger avec les chaises qui sont mises dessus, les assises posées sur la table, comme on le fait pour balayer ou nettoyer par terre. Les pieds sont légèrement obliques, la table est ovale. Tous ces indices montrent le type de meuble qui se cache derrière, quelque chose d assez cocon, d assez familial. C est pour cela que le tricot est rose et chaque pied de table a une manche spécifique qui lui donne cet aspect très organique, très sculptural, mais qui retranscrit la personnalité du meuble au-dessous. Un canapé en rouge chiné est le seul meuble de l exposition dont on voit une partie réelle. Le motif du canapé est très floral, c est pour cela que je l ai laissé apparent à un moment. C est vraiment comme si le canapé avait un pull moulant. Les courbes des cousins et des assises font des courbes assez féminines, quelque chose d assez voluptueux. Du fait de le recouvrir, on obtient une sorte de personnalité qui se dégage. Est-ce que cette exposition vous a donné envie d habiller et tricoter à la maison vos propres meubles? Je n ai pas spécialement de maison ou d appartement à moi. Actuellement, je suis en résidence artistique au Centquatre. Donc je n ai pas d endroit où je me sens vraiment comme chez moi où je peux avoir cette liberté de recouvrir des meubles. En tout cas, cela m a donné encore plus l amour des meubles, de ces formes et de ces objets sculpturaux qui sont à la fois des objets fonctionnels, mais qui peuvent devenir des objets d art et des sculptures à part entière.

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres?

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Textes rédigés pour le site www.mmatravodeco.com Reportage : projet de décoration Bambù, Paris 14 e Photos : Béatrice

Plus en détail

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS :

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : Tania Mouraud : Glamour-ing, 2000 C est un film vidéo qui montre un acteur de théâtre qui se maquille avant d aller sur scène. Ça se passe en Inde. L acteur

Plus en détail

Association française de l éclairage. 21 mai 2014 Light On Architect - Lumibat

Association française de l éclairage. 21 mai 2014 Light On Architect - Lumibat Association française de l éclairage 21 mai 2014 Light On Architect - Lumibat La lumière, un matériau dynamique et un outil pour les architectes Nathalie Bozzi Responsable Customisation et Solutions Innovantes

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Serrurier-Bovy Masterworks, d une collection

Serrurier-Bovy Masterworks, d une collection mercredi 3 juin 2015 à 19h Serrurier-Bovy Masterworks, d une collection exposition Vendredi 29 mai de 10 à 19 heures Samedi 30 mai de 11 à 19 heures Lundi 1er juin de 10 à 19 heures Mardi 2 juin de 10

Plus en détail

Gros-pois & Petit-point. Fiches d activités

Gros-pois & Petit-point. Fiches d activités Gros-pois & Petit-point Fiches d activités Du livre au film Les aventures de «Gros-pois et Petit-point» ont d abord vu le jour en Suède sous forme de livre avant d être adaptées au cinéma. Compare les

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54856-3. Émeline Bojon Virginie Dugenet

Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54856-3. Émeline Bojon Virginie Dugenet Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54856-3 Émeline Bojon Virginie Dugenet Ma débordante énergie Ma libr attitude Mon exploration Mon émerveillement Mon émerveillement Jaune. P hase d accueil, face

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

105 Avenue du 12 février 1934 92240 MALAKOFF - http://maisondesarts.malakoff.fr LA CABANE

105 Avenue du 12 février 1934 92240 MALAKOFF - http://maisondesarts.malakoff.fr LA CABANE 105 Avenue du 12 février 1934 92240 MALAKOFF - http://maisondesarts.malakoff.fr LA CABANE Ouverture Mardi 14 septembre 2010 105 Avenue du 12 février 1934 92240 MALAKOFF - http://maisondesarts.malakoff.fr

Plus en détail

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 MON VISAGE A LA MANIERE DE JEAN DUBUFFET OBJECTIFS - utiliser son expérience sensorielle visuelle pour produire une œuvre picturale. - réaliser une œuvre s'inspirant

Plus en détail

ERIC FRECHON. La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé aux fourneaux.

ERIC FRECHON. La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé aux fourneaux. Roméo Balancourt Roméo Balancourt ERIC FRECHON Portrait d un homme Portrait d un Chef La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé

Plus en détail

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg!

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! Communiqué de presse Printemps 2015 Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! En cette saison printanière, accompagnés par une douce chaleur et de légères brises, les visiteurs

Plus en détail

SOMMAIRE. Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives RUSTIQUE BULLÉE 04 ABBAYE 12 PIERRE DU LOT 10 COLLÉGIALE 16

SOMMAIRE. Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives RUSTIQUE BULLÉE 04 ABBAYE 12 PIERRE DU LOT 10 COLLÉGIALE 16 2011 Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives De l atmosphère restituée des anciennes bâtisses à l esprit de modernité des maisons contemporaines, les dallages et margelles PIERRA signent

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Cette semaine, Fannie Dagenais, la directrice générale d ÉquiLibre, et Louise Dugas, la rédactrice en chef reportage, culture et style

Plus en détail

un certain recouvrement Michaële Andrea Schatt Parc du palais de Compiègne

un certain recouvrement Michaële Andrea Schatt Parc du palais de Compiègne un certain recouvrement Michaële Andrea Schatt Parc du palais de Compiègne La floraison tardive et luxuriante de dahlias à l automne dans le Petit Parc du Palais de Compiègne laisse la place de novembre

Plus en détail

huile sur bois 67 x 49 cm Origine : Renaissance

huile sur bois 67 x 49 cm Origine : Renaissance L'autoportrait Un autoportrait est une représentation d'un artiste, dessinée, peinte, photographiée ou sculptée par l'artiste lui-même. Bien que l'exercice de l'autoportrait ait été pratiqué depuis les

Plus en détail

Nouvelle Vague. Design et direction artistique : Emmanuel Gallina

Nouvelle Vague. Design et direction artistique : Emmanuel Gallina Nouvelle Vague Design et direction artistique : Emmanuel Gallina Nouvelle Vague réinterprète l espace de travail contemporain en répondant aux aspirations modernes de l utilisateur ainsi qu à l intégration

Plus en détail

Pourquoi? Caroline Baillat CPC EPS Céret / Elisabeth Maroselli CPC EPS P3 Page 1

Pourquoi? Caroline Baillat CPC EPS Céret / Elisabeth Maroselli CPC EPS P3 Page 1 Pourquoi? Pour enrichir l'imaginaire et la créativité C'est le moyen privilégié pour que l'enfant ne reste pas au niveau d'images mentales stéréotypées mais aille vers d'autres modes originaux de représentation.

Plus en détail

Techniques d accueil clients

Techniques d accueil clients Techniques d accueil clients L accueil est une des phases capitales lors d un entretien de vente. On se rend tout à fait compte qu un mauvais accueil du client va automatiquement engendrer un état d esprit

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

Tout au long de l année

Tout au long de l année Objectifs Familiariser les élèves avec le relevé d informations sur un journal de bord. Apprendre aux élèves à utiliser des instruments d observation scientifiques. Réaliser des dessins d observations

Plus en détail

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu JEUX : Jeu des paires Quelles différences? E.P.S. : - jeu Jacques a dit - Chasse au trésor - Mise en place d un parcours ÉCOUTER, MEMORISER

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail

Technique de la peinture

Technique de la peinture Supports pédagogiques: Fiches de travail n 1, 2 et 4 (lycée), fiche de travail n 3 (école primaire et collège). ENSEIGNANT E : Michel Haider (retable de Hohenlandenberg), Triptyque de la Crucifixion, panneau

Plus en détail

La micro be. Image Sébastien PLASSARD, Baigneuse 2014

La micro be. Image Sébastien PLASSARD, Baigneuse 2014 h c a La micro be DROITE Image Sébastien PLASSARD, Baigneuse 2014 PAR L I G N E 26 JUIN - 31 JUILLET 2015 La micro beach Achetez de l art les pieds dans le sable! Pour fêter sa première année d existence

Plus en détail

Liens entre la peinture et la poésie

Liens entre la peinture et la poésie Liens entre la peinture et la poésie Ophélie dans Hamlet Ophélie est un personnage fictif de la tragédie d Hamlet, une célèbre pièce de William Shakespeare. Elle partage une idylle romantique avec Hamlet

Plus en détail

William Pezet monsieurpixel@gmail.com

William Pezet monsieurpixel@gmail.com Du grain à moudre est un projet d installation multimédia qui utilise le moulin à café à la fois comme interface interactive mais aussi comme base imaginaire pour son propos William Pezet monsieurpixel@gmail.com

Plus en détail

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution.

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution. Trait et ligne I La ligne me fascine. Le trait qui relie ou qui sépare Qui déchire le néant et marque une trace Qui me fait entrer dans l univers des signes. La ligne avance, Elle indique une direction,

Plus en détail

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE Le tout petit œuf. La toute petite chenille Le tout petit œuf vu à la loupe Il était une fois un tout petit œuf, pondu là. Un tout petit œuf, petit comme un grain de poussière.

Plus en détail

E.R.: MMooD S.A. - Meirenstraat 8-2390 Malle (Antwerp)

E.R.: MMooD S.A. - Meirenstraat 8-2390 Malle (Antwerp) BY E.R.: MMooD S.A. - Meirenstraat 8-2390 Malle (Antwerp) O b j e c t s t h a t f i t y o u r m o o d 3 2 SURPRISING SE G SEATS THAT FIT YOUR MOOD BY O b j e c t s t h a t f i t y o u r m o o d 3 Black

Plus en détail

Les Fiches Conseils. Qu est-ce qui fait la qualité (et donc le prix) d un piano?

Les Fiches Conseils. Qu est-ce qui fait la qualité (et donc le prix) d un piano? Les Fiches Conseils Qu est-ce qui fait la qualité (et donc le prix) d un piano? Quelle différence entre un piano d étude à moins de 3000 (neuf) et un piano de concert à 125 000? Le piano est un instrument

Plus en détail

Le prince Olivier ne veut pas se laver

Le prince Olivier ne veut pas se laver Le prince Olivier ne veut pas se laver Il était une fois un roi, une reine et leurs deux enfants. Les habitants du pays étaient très fiers du roi Hubert, de la reine Isabelle et de la princesse Marinette,

Plus en détail

Niko Mysterious L art de disparaître. Illuminating ideas.

Niko Mysterious L art de disparaître. Illuminating ideas. Niko Mysterious L art de disparaître Illuminating ideas. Niko Mysterious incarne un tout nouveau concept parmi l appareillage électrique de Niko. L interrupteur de cette série est monté dans le plan du

Plus en détail

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo Livret du professeur Le programme Le site Internet La visite Le concours photo OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS Découverte professionnelle 2010-2011 Découverte professionnelle 2010-2011

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures Licence Professionnelle d Assurances 2012-2013 EXAMEN MODULE «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013 09h30 11h30 Durée 2 heures (document non autorisé) calculatrice

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT

DOSSIER DE PARTENARIAT DOSSIER DE PARTENARIAT A P R O P O S Art Contemporain & Antiquité à Villefranche-Sur-Mer du 3 au 6 septembre 2015 V i l l e f r a n c h e - s u r - Me r a toujours été une commune tournée vers la culture.

Plus en détail

FICHE : BIBLIOTHÈQUE ET SALLE D EAU

FICHE : BIBLIOTHÈQUE ET SALLE D EAU FICHE : BIBLIOTHÈQUE ET SALLE D EAU L Annexe NOMS et prénoms :. O bservation de la vue en coupe de l Annexe Observez la vue en coupe de l Annexe () puis indiquez d une flèche l endroit où se trouve la

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

Faire part naissance coquelicot

Faire part naissance coquelicot Faire part naissance coquelicot Réf. : N001 - A partir de : 0,98 Ce faire part naissance est fantaisie. Le petit personnage fait un signe de silence. De petits motifs en formes de coquelicots rouge agrémente

Plus en détail

Elisabeth Vroege. Ariane et sa vie. Roman. Editions Persée

Elisabeth Vroege. Ariane et sa vie. Roman. Editions Persée ARIANE ET SA VIE Elisabeth Vroege Ariane et sa vie Roman Editions Persée Ce livre est une œuvre de fiction. Les noms, les personnages et les événements sont le fruit de l imagination de l auteur et toute

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION

GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION Programme d éducation et de motivation à l hygiène pour les patients en psychiatrie Cécile GABRIEL-BORDENAVE C.H. St Egrève (38) Problèmes d hygiène corporelle

Plus en détail

Sortie de Résidence Compagnie Satellite Vendredi 23 mai 2014

Sortie de Résidence Compagnie Satellite Vendredi 23 mai 2014 Sortie de Résidence Compagnie Satellite Vendredi 23 mai 2014 Béziers Villa Antonine - Y a trois filles qui font des trucs bizarres devant les Arènes. Et sur les Allées. A la Villa Antonine aussi C est

Plus en détail

Vous avez soigneusement choisi chaque couleur, chaque tissu, chaque détail, tout pour rendre votre maison chaleureuse.

Vous avez soigneusement choisi chaque couleur, chaque tissu, chaque détail, tout pour rendre votre maison chaleureuse. CHAUFFAGE PAR PLANCHER RADIANT Vous avez soigneusement choisi chaque couleur, chaque tissu, chaque détail, tout pour rendre votre maison chaleureuse. Seulement pour réaliser que la vraie chaleur se cache

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Étienne-Martin. 25 juin 16 septembre 2014. www.mba-lyon.fr

Étienne-Martin. 25 juin 16 septembre 2014. www.mba-lyon.fr Étienne-Martin 25 juin 16 septembre 2014 www.mba-lyon.fr DOSSIER DE PRESSE En couverture Étienne-Martin (Loriol, 1913 Paris, 1919) Hommage à Brown, 1988-1990 Bois (frêne) peint Cet hommage monumental à

Plus en détail

Revue de presse MARS WWW.SERVICE4ETOILES.FR (14/03/14) NC. Meljac habille l hôtel Félicien. Lampe Opéra Ambre tissée - MELJAC

Revue de presse MARS WWW.SERVICE4ETOILES.FR (14/03/14) NC. Meljac habille l hôtel Félicien. Lampe Opéra Ambre tissée - MELJAC Mars 2014 Revue de presse MARS WWW.SERVICE4ETOILES.FR (14/03/14) NC Meljac habille l hôtel Félicien WWW.ARCHIDESIGNCLUB.COM (10/03/14) 120.000 visiteurs Lampe Opéra Ambre tissée - MELJAC WWW.ARCHIDESIGNCLUB.COM

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

Découverte et prise en main de SWEET HOME 3D

Découverte et prise en main de SWEET HOME 3D Découverte et prise en main de SWEET HOME 3D Auteur du tutoriel : ALLARDIN Jérémie - Prof. Génie Mécanique. Site : http://www.technologie-tutoriel.fr/ Dans la première partie du TP, vous créerez les murs

Plus en détail

Les contes de la forêt derrière l école.

Les contes de la forêt derrière l école. Circonscription de Lamballe EPS cycle 1 Les contes de la forêt derrière l école. Une proposition de travail en EPS pour les enfants de petite et moyenne section, ayant comme thèmes Les déplacements, les

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

Synthèse Mon projet d emploi

Synthèse Mon projet d emploi Synthèse Mon projet d emploi Nom : Date : Complété par : TÉVA Estrie 2012 La synthèse permet de recueillir les informations notées dans les questionnaires et de constater les ressemblances et les différences

Plus en détail

IMMEUBLE DE BUREAUX UNIQUE 1, rue Georges Berger 75017 Paris

IMMEUBLE DE BUREAUX UNIQUE 1, rue Georges Berger 75017 Paris IMMEUBLE DE BUREAUX UNIQUE 1, rue Georges Berger 75017 Paris LE MOST Invesco Real Estate a confié à l agence Axel Schoenert architectes la restructuration complète, la mise en conformité et l accessibilité

Plus en détail

- VOUS N ÊTES PAS UN PEU BEAUCOUP MAQUILLÉ? - NON

- VOUS N ÊTES PAS UN PEU BEAUCOUP MAQUILLÉ? - NON 17, rue Smolett 06300 Nice. France. 04 93 79 83 44 06 11 89 24 89 contact@espace-avendre.com http://www.espace-avendre.com Dossier de presse (visuels hautes définitions disponibles sur demande) Jean-Luc

Plus en détail

Crédit photo : Troyes Expo Cube

Crédit photo : Troyes Expo Cube DOSSIER DE PRESSE Crédit photo : Troyes Expo Cube Le Salon DES ARTISANS D ART vous ouvre ses portes du 22 au 25 janvier 2015 pour sa 30 ème édition Pour la 30ème année consécutive, le salon des ARTISANS

Plus en détail

F r a n c e F E R N A N D E S 07 82 15 24 71 f r a n c e @ e l e g a n c e - c o n c e p t. c o m

F r a n c e F E R N A N D E S 07 82 15 24 71 f r a n c e @ e l e g a n c e - c o n c e p t. c o m F r a n c e F E R N A N D E S 07 82 15 24 71 f r a n c e @ e l e g a n c e - c o n c e p t. c o m En quelques mots Passion et créativité, enthousiasme et professionnalisme, réactivité et rigueur, confidentialité

Plus en détail

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio Studio de design textile spécialisé dans la création de motifs et illustrations exclusifs destinés aux secteurs de la mode, de la maison, des accessoires,

Plus en détail

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires»

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» é Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» >Un ouvrage conçu en collaboration avec l IRAG (Institut pour la recherche d applications gravées),

Plus en détail

sur rendez-vous du lundi au vendredi 9 h 18 h s h i r l e y

sur rendez-vous du lundi au vendredi 9 h 18 h s h i r l e y du lundi sur rendez-vous au vendredi 9 h 18 h s h i r l e y 01 42 72 94 47 s h i r l e y@imprimeriedumarais.fr T.1 Couverture en papier de création rouge. Impression argent offset. Intérieur : carte double,

Plus en détail

Anne Barrès «Poussées et équilibres»

Anne Barrès «Poussées et équilibres» DOSSIER DE PRESSE Anne Barrès «Poussées et équilibres» au Musée départemental de l Oise à Beauvais du 7 juillet au 31 octobre 2010 Contact Presse Marie-Laure Trouvé Tél. (33/0)3 44 10 40 63 Anne Barrès,

Plus en détail

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ Ce livret est offert par la Carsat Nord-Picardie à : Nom, prénom :... Adresse :......... Pour bien vieillir chez moi, mon domicile en toute

Plus en détail

Compréhension de lecture

Compréhension de lecture o Coche pour indiquer si les phrases sont es ou o Paul et Virginie sont assis sur des fauteuils très confortables. o Virginie a une robe à pois. o Paul boit un café fumant dans une tasse rouge. o Virginie

Plus en détail

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud Thèmes : la famille, les rapports avec les autres. Parcours niveaux B1 : en bref Après une mise en route autour

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Anne Barroil

DOSSIER DE PRESSE Anne Barroil DOSSIER DE PRESSE Anne Barroil Contact : www.fontaine-obscure.com 24 av. H. Poncet, Aix en Provence - 04 42 27 82 41 Anne Barroil Bio La quarantaine tout juste entamée, Anne croque à pleines dents sa troisième

Plus en détail

La liberté guidant le peuple sur les barricades

La liberté guidant le peuple sur les barricades La liberté guidant le peuple sur les barricades Eugène DELACROIX 1830 Une étrange lumière Le soleil brille à travers la fumée de la poudre. Les écrits nous disent que nous sommes en début de matinée et

Plus en détail

Le Centre Georges Pompidou, Paris.

Le Centre Georges Pompidou, Paris. Le Centre Georges Pompidou, Paris. 1- L OEUVRE : Titre de l œuvre Centre Georges Pompidou aussi surnommé Beaubourg d après le nom du quartier dans lequel il fut construit. Nom de l auteur ou de l artiste

Plus en détail

ATELIERS D ARTS à Paris

ATELIERS D ARTS à Paris ATELIERS D ARTS à Paris cours et stages pour adultes enfants ados privatisation de l espace les ateliers d arts Rrose Sélavy Marie-Lorraine Benzacar > Créatrice du concept Au cœur du 9ème arrondissement

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

2. Indique le type de chacune de ces contraintes. a) L objet doit avoir des couleurs neutres. Contrainte humaine.

2. Indique le type de chacune de ces contraintes. a) L objet doit avoir des couleurs neutres. Contrainte humaine. ACTIVITÉS 1. Avant d entreprendre un projet technologique, il est important de prendre connaissance de son cahier des charges. Quelle est l utilité d un cahier des charges? Un cahier des charges définit

Plus en détail

Aspects pratiques de la pédagogie Pikler

Aspects pratiques de la pédagogie Pikler Paola Biancardi Aspects pratiques de la pédagogie Pikler Le CVE de Grattapaille dans lequel je travaille comme directrice, se trouve dans les hauts de Lausanne et regroupe deux sites : la Nurserie Sous-Bois

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Exposition temporaire «Très toucher»

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Exposition temporaire «Très toucher» COMMUNIQUÉ DE PRESSE Exposition temporaire «Très toucher» Du 7 juillet au 7 décembre 2012 à L Arche des Métiers L ARCHE DES MÉTIERS - CCSTI de l Ardèche Place des Tanneurs BP 55-07160 LE CHEYLARD Tél.

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE FUTUR MIROIR D EAU

TOUT SAVOIR SUR LE FUTUR MIROIR D EAU TOUT SAVOIR SUR LE FUTUR MIROIR D EAU LES PIEDS DANS L EAU! Plus pratique, plus agréable, plus ludique, le secteur Château-Mercœur poursuit sa transformation. Après deux ans de travaux, les abords du château

Plus en détail

1.618 Sustainable Luxury Fair

1.618 Sustainable Luxury Fair 2 E ÉDITION / MAI 2010 WWW.1618-PARIS.COM 1.618 Sustainable Luxury Fair Mai 2010 Palais de Tokyo 2 E ÉDITION / MAY 2010 WWW.1618-PARIS.COM DEUXIEME EDITION La deuxième édition de 1.618 Sustainable Luxury

Plus en détail

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs Guide du formateur Atelier 1 Objectifs Obtenir un premier contact avec le groupe; présenter la formation Jeune Leader; transmettre des connaissances de base en leadership; définir le modèle de leader du

Plus en détail

Conseils au masculin, l harmonie des couleurs et des proportions selon Byraub

Conseils au masculin, l harmonie des couleurs et des proportions selon Byraub Conseils au masculin, l harmonie des couleurs et des proportions selon Byraub Extraits de l excellent blog du célèbre tailleur BYRAUD rue d Alger à Paris -1. Site : http://bespoke.blog.lemonde.fr/ «Si

Plus en détail

Comment sont vos cheveux?

Comment sont vos cheveux? Comment sont vos cheveux? Être blond Être brun Être roux Être auburn Avoir les cheveux gris Avoir les cheveux grisonnants Avoir les cheveux blancs Avoir les cheveux bouclés, frisés Avoir les cheveux ondulés

Plus en détail

Un nouvel art de vivre est né!

Un nouvel art de vivre est né! Actu F. Sur Cour MDM116fzdéf0107.qxd:Pêle Mêle MdM65 01/07/15 02:46 Page52 ACTUS IOUVERTURE CONCEPT-STORE Un nouvel art de vivre est né! LE 28 MAI DERNIER, A ÉTÉ INAUGURÉ LE NOUVEAU CONCEPT-STORE DE FENÊTRE

Plus en détail

Le cabaret mobile eauzone

Le cabaret mobile eauzone le théâtre cabines présente Le cabaret mobile eauzone Fable théâtrale tout public A partir de 8 ans SYNOPSIS Le cabaret mobile eauzone est une fable onirique et sensible qui nous entraîne dans un univers

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

Anne Vignal. atelier 02. Artiste plasticienne. www.annevignal.fr www.lesarches.com

Anne Vignal. atelier 02. Artiste plasticienne. www.annevignal.fr www.lesarches.com Anne Vignal Artiste plasticienne atelier 02 www.annevignal.fr www.lesarches.com Anne Vignal, Installations Parcours de lumière Château de Laréole, Haute Garonne Bless Jardin de l Institut National des

Plus en détail

Qu est-ce qui différencie une bonne photo d une mauvaise? Trois éléments sont importants : La composition L éclairage La qualité et la résolution

Qu est-ce qui différencie une bonne photo d une mauvaise? Trois éléments sont importants : La composition L éclairage La qualité et la résolution PRENDRE DE MEILLEURES PHOTOS 101 Par Lesley Ouimet Rien de plus facile que de prendre une photo numérique, mais c est un peu plus difficile de prendre une bonne photo numérique. Qu est-ce qui différencie

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Jours et semaines. séquence 1 2. séance 1 Le jour, la nuit. séance 2 Les activités d une journée. séance 3 Une journée à l école.

Jours et semaines. séquence 1 2. séance 1 Le jour, la nuit. séance 2 Les activités d une journée. séance 3 Une journée à l école. séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Van GOGH, La nuit étoilée, Arles RMN (Musée d Orsay) / H. Lewandowski Jours et semaines séance 1 Le jour, la nuit. séance 2 Les activités d une journée. séance 3 Une journée

Plus en détail

Alain Souchon: Parachute doré

Alain Souchon: Parachute doré Alain Souchon: Parachute doré Paroles et musique : Pierre Souchon, Alain Souchon Virgin, Emi music Thèmes L argent, la crise financière. Objectifs Objectifs communicatifs : Émettre des hypothèses. Justifier

Plus en détail

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Résumé du livre Marjo a toujours rêvé d avoir une grande maison avec des animaux. Après avoir épousé Daniel, elle réalise son rêve et devient fermière.

Plus en détail

Le coin du vide 2014 Dessin, Vidéo, Photo, Jumelles

Le coin du vide 2014 Dessin, Vidéo, Photo, Jumelles Yukari Hara À travers des gestes simples comme regarder une autre direction, lancer une chaussure ou passer d une pièce à une autre, je m interroge sur ma place dans l espace et le temps où je suis. Je

Plus en détail

Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires.

Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires. Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires. Tous les êtres vivants ont besoin d énergie pour vivre,

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE Musée des beaux-arts de Brest 1 Les objectifs : - Comment percevons-nous les couleurs? Quel rôle joue le cerveau? - Comprendre les choix et les procédés de création

Plus en détail