Qualité de vie après chirurgie du cancer colorectal. Emilie Duchalais 07 Décembre 2018

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Qualité de vie après chirurgie du cancer colorectal. Emilie Duchalais 07 Décembre 2018"

Transcription

1 Qualité de vie après chirurgie du cancer colorectal Emilie Duchalais 07 Décembre 2018

2 Le pronostic actuel du cancer colorectal Survie à 5 ans Stade 1 : 92% Stade 2 : 63 à 81% Stade 3 : 58% à 83% Stade 4 : 13% National Cancer Institute s SEER

3 Les enjeux du traitement du cancer colorectal non métastatique Quantité de vie Quantité de vie & Qualité de vie Prise en compte des conséquences sur la qualité de vie du traitement curatif

4 Les conséquences fonctionnelles du traitement du cancer rectal L ablation du réservoir Un remplissage intermittent Perte du reflexe postprandial inhibiteur Un traumatisme neurologique Peri-rectal (Radiothérapie) Colique gauche (dissection) Un traumatisme sphinctérien Farouk Dis colon Rectum 1998

5 Les conséquences fonctionnelles du traitement du cancer rectal 60% patients Résection antérieure du rectum Syndrome de résection antérieure du rectum (LARS) Incontinence anale Selles fréquentes Fragmentation des selles Impériosités Emmertsen et al., Br J Surg 2013

6 Qualité de vie après chirurgie du cancer rectal Syndrome de résection antérieure du rectum (LARS) Corrélation entre la sévérité du LARS et la qualité de vie Emmertsen et al., Ann Surg 2012

7 Qualité de vie après chirurgie du cancer rectal FONCTION URINAIRE Adam et al., Dis Colon Rectum 2016

8 Qualité de vie après chirurgie du cancer rectal FONCTION SEXUELLE Activité sexuelle - de 59% à 32% - de 82% à 57% Adam et al., Dis Colon Rectum 2016

9 Qualité de vie après chirurgie du cancer colique ü Augmentation du nombre de selles ü Diminution de la discrimination selles/gazs Conséquences des symptômes sur la qualité de vie Brigik et al., Int J Colorectal Dis 2017

10 La prise en charge des conséquences fonctionnelles ü Prévenir la survenue des conséquences fonctionnelles ü Savoir dépister les conséquences fonctionnelles ü Proposer des solutions thérapeutiques

11 Savoir dépister les conséquences fonctionnelles Score spécifique «LARS» 0 à à à 42 Majeur! 50% Emmertsen et al., Ann Surg 2012

12 Une perception différente entre médecin et patients

13 Neurostimulation des racines sacrées Colostomie Proposer des solutions thérapeutiques : Rectum Moyens de prévention et de traitement peu évalués Rééducation périnéale LARS Lavements coliques

14 Proposer des solutions thérapeutiques : Côlon ü Traiter l accélération du transit - Règles hygiénodiététiques Ralentisseurs du transit ü Traiter une incontinence anale +++ démasquée par l accélération du transit

15 La prise en charge des conséquences fonctionnelles ü Prévenir la survenue des conséquences fonctionnelles ü Savoir dépister les conséquences fonctionnelles ü Proposer des solutions thérapeutiques

16 Prévenir la survenue des troubles fonctionnels ü Dépister les facteurs de risque de mauvais pronostic fonctionnel

17 Prévenir la survenue des troubles fonctionnels

18 Prévenir la survenue des troubles fonctionnels ü Dépister les facteurs de risque de mauvais pronostic fonctionnel ü Informer les patients du risque de troubles fonctionnels pour discuter avec lui des options thérapeutiques

19 Prévenir la survenue des troubles fonctionnels ü Dépister les facteurs de risque de mauvais pronostic fonctionnel ü Informer les patients du risque de troubles fonctionnels pour discuter avec lui des options thérapeutiques ü Savoir reconnaître les candidats à une conservation d organe

20 Conservation rectale après bonne réponse à la RCT T2-3N0-1 bas rectum, Diamètre 4 cm Radiochimiothérapie Réponse clinique : Diamètre 2cm Résection locale Réponse histologique quasi-complète ypt0-1 Surveillance ypt2-3 ou R1 Résection rectale ü Réponse quasi-complète (ypt0-1) = 61% ü Atteinte ganglionnaire des ypt0-1 = 0% des ypt2-3 = 15% ü 53% de conservation rectale Rullier et al, Lancet 2017

21 Conservation rectale après bonne réponse à la RCT Watch and Wait en cas de réponse clinique complète : ü 17% à 50% de récidive locale ü 0 à 9% de récidive à distance Meilleurs résultats fonctionnels que l exérèse rectale Martens et al., J Ntl Cancer Inst 2016

22 Conclusion 60 % des patients opérés de chirurgie rectale souffrent de troubles fonctionnels anorectaux prolongés L altération de la qualité de vie peut être marquée en cas de troubles fonctionnels sévères La prise en charge des troubles fonctionnels anorectaux repose sur l information du patient ++, le dépistage et le traitement des symptômes invalidants De nouvelles modalités du traitement du cancer rectal sont en cours d étude pour proposer une conservation rectale

23 MERCI

24 Anatomie du rectum Cancer spécifique Idem au cancer du côlon 15 cm 10 cm 5 cm O cm Haut rectum Moyen rectum Bas rectum

25 Les conséquences de la résection antérieure du rectum ü 25-50% morbidité üconséquences fonctionnelles 60% patients Syndrome de résection antérieure du rectum (LARS) Incontinence anale Selles fréquentes Fragmentation des selles Impériosités Emmertsen et al., Br J Surg 2013

26 Reconstruction après résection Iléostomie v v v v Anastomose Coloanale ou Colorectale ü Anastomose avec iléostomie de dérivation ü Réduction du risque de fistule (fuite) grave sur l anastomose ü Fermeture de l iléostomie après minimum 3 mois

27 Enjeux du traitement du cancer du rectum ütraitement péri-opératoire pour les cancers de stade 2 et 3 üradiochimiothérapie néo-adjuvante et/ou chimiothérapie adjuvante üfermeture de l iléostomie après la fin de la chimiothérapie Résection antérieure du rectum - Iléostomie Radiochimiothérapie néo-adjuvante Chimiothérapie adjuvante

28 Physiologie du rectum Acteurs du fonctionnement rectal ü Réservoir rectal ü Sphincter interne ü Sphincter externe ü Innervation rectale Etapes de l exonération ü Relaxation involontaire du sphincter interne ü Contraction reflexe du sphincter externe pour assurer la continence ü Contraction volontaire du sphincter externe pour différer ü Relaxation volontaire du sphincter externe

29 Comment? Etude prospective multicentrique randomisée Nantes, Angers, Paris Beaujon, Poitiers, La Roche sur Yon 150 patients opérés de résection antérieure du rectum «Prééducation périnéale» systématique Rééducation périnéale si besoin

30 Les critères d évaluation Critère de jugement principal : Score LARS à 6 mois En pratique : Evaluation par autoquestionnaires pendant 1 an - Quantification de la sévérité du syndrome de résection antérieure du rectum - Quantification de la qualité de vie - Quantification de la sévérité de l incontinence anale - Etude médico-économique Comparaison des scores et du coût entre les deux groupes «Prééducation périnéale» systématique Rééducation périnéale si besoin

31 Les résultats attendus Concept innovant de «prééducation» périnéale Première étude randomisée évaluant l impact de la rééducation périnéale dans le traitement du syndrome de résection antérieuredu rectum Précisera la démarche thérapeutique dans le syndrome de résection antérieuredu rectum

Chirurgie du cancer du rectum Et conservation sphinctérienne. Pr Yann PARC Université Pierre et Marie Curie Hôpital Saint-Antoine, APHP Paris

Chirurgie du cancer du rectum Et conservation sphinctérienne. Pr Yann PARC Université Pierre et Marie Curie Hôpital Saint-Antoine, APHP Paris Chirurgie du cancer du rectum Et conservation sphinctérienne Pr Yann PARC Université Pierre et Marie Curie Hôpital Saint-Antoine, APHP Paris OBJECTIFS Résection complète Morbidité acceptable Résultats

Plus en détail

Cancer du rectum Que faire après réponse complète à la radio-chimiothérapie? Guillaume Meurette, Nantes FMC HGE Paris le 25 mars 2017

Cancer du rectum Que faire après réponse complète à la radio-chimiothérapie? Guillaume Meurette, Nantes FMC HGE Paris le 25 mars 2017 Cancer du rectum Que faire après réponse complète à la radio-chimiothérapie? Guillaume Meurette, Nantes FMC HGE Paris le 25 mars 2017 OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Indication et modalités de la radio-chimiothérapie

Plus en détail

Les séquelles fonctionnelles de la chirurgie d exérèse rectale

Les séquelles fonctionnelles de la chirurgie d exérèse rectale Les séquelles fonctionnelles de la chirurgie d exérèse rectale Pr Frank ZERBIB Hôpital Saint-André Bordeaux Liens d intérêts Coloplast Medtronic Le cancer du rectum Le syndrome de résection rectale Augmentation

Plus en détail

Séquelles fonctionnelles après colectomie et résection antérieure du rectum. Pr Arnaud Alves Service de Chirurgie Viscérale et Digestive CHU CAEN

Séquelles fonctionnelles après colectomie et résection antérieure du rectum. Pr Arnaud Alves Service de Chirurgie Viscérale et Digestive CHU CAEN Séquelles fonctionnelles après colectomie et résection antérieure du rectum Pr Arnaud Alves Service de Chirurgie Viscérale et Digestive CHU CAEN OBJECTIFS PEDAGOGIQUES reconnaître et comprendre les mécanismes

Plus en détail

Traitement chirurgical du cancer du rectum. DU de Carcinologie Clinique Mai 2013 Diane Goéré - David Malka Institut Gustave Roussy

Traitement chirurgical du cancer du rectum. DU de Carcinologie Clinique Mai 2013 Diane Goéré - David Malka Institut Gustave Roussy Traitement chirurgical du cancer du rectum DU de Carcinologie Clinique Mai 2013 Diane Goéré - David Malka Institut Gustave Roussy Epidémiologie 15 000 nouveaux cas par an en France Survie 5 ans tous stades

Plus en détail

Séquelles fonctionnelles après proctectomie

Séquelles fonctionnelles après proctectomie Séquelles fonctionnelles après proctectomie * Evaluation des séquelles à l aide des scores symptômes et de qualité de vie * Cas particulier de la proctectomie sans rétablissement de continuité Paris, Le

Plus en détail

Eric RULLIER. Chirurgie du cancer du bas rectum : vers une conservation du sphincter?

Eric RULLIER. Chirurgie du cancer du bas rectum : vers une conservation du sphincter? Eric RULLIER Chirurgie du cancer du bas rectum : vers une conservation du sphincter? Connaître les critères carcinologiques de la conservation sphinctérienne Connaître les nouvelles méthodes chirurgicales

Plus en détail

Chirurgie du rectum : quand et chez qui préserver la fonction sphinctérienne?

Chirurgie du rectum : quand et chez qui préserver la fonction sphinctérienne? Chirurgie du rectum : quand et chez qui préserver la fonction sphinctérienne? Pr. Christophe PENNA Service de Chirurgie Digestive Hôpitaux Universitaires Paris-Sud - Bicêtre - RCT pré-opératoire (CAP 50)

Plus en détail

Prise en charge des patients avec cancer du rectum et métastases hépatiques synchrones RESECABLES

Prise en charge des patients avec cancer du rectum et métastases hépatiques synchrones RESECABLES Prise en charge des patients avec cancer du rectum et métastases hépatiques synchrones RESECABLES Regimbeau JM Service de chirurgie digestive et Oncologique CHU Amiens Nord, université de Picardie Amiens

Plus en détail

Colite aiguë grave Chirurgie. Mahaut Leconte Hôpital Cochin

Colite aiguë grave Chirurgie. Mahaut Leconte Hôpital Cochin Colite aiguë grave Chirurgie Mahaut Leconte Hôpital Cochin Indications opératoires En première intention Complications chirurgicales Perforation Hémorragie Mégacolon toxique ou Colectasie Indications opératoires

Plus en détail

Traitement conservateur des cancers du moyen ou bas rectum. H. Mosnier

Traitement conservateur des cancers du moyen ou bas rectum. H. Mosnier Traitement conservateur des cancers du moyen ou bas rectum H. Mosnier Les conséquences de la chirurgie! d exérèse rectale Mortalité TME 4% (8% après 75 ans) Morbidité 40% (Fistule / abcès 20%) Stomie temporaire

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale. chez le sujet âgé.

Prise en charge chirurgicale. chez le sujet âgé. Prise en charge chirurgicale des cancers digestifs chez le sujet âgé. Dr Damien ANDRIEU Service de chirurgie digestive CHU Purpan Réunion Régionale d Oncogériatrie 16 mai 2013 Définition «chirurgicale»

Plus en détail

Sphincter anal Comment l explorer en 2017?

Sphincter anal Comment l explorer en 2017? Sphincter anal Comment l explorer en 2017? Henri Damon Hôpital Édouard Herriot Hospices Civils de Lyon Lyon Clinique Protestante Caluire et Cuire henri.damon@chu-lyon.fr LIENS D INTÉRÊT Medtronic, Allergan,

Plus en détail

Explorations de la motricité digestive en pratique clinique : intérêts diagnostiques et thérapeutiques. Pr Benoit Coffin

Explorations de la motricité digestive en pratique clinique : intérêts diagnostiques et thérapeutiques. Pr Benoit Coffin Explorations de la motricité digestive en pratique clinique : intérêts diagnostiques et thérapeutiques Pr Benoit Coffin Anomalies motrices en pathologie digestive Fréquentes Impliquées dans la physiopathologie

Plus en détail

INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM. DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle

INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM. DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle Introduction Le traitement du cancer rectal pose le problème de la récidive loco-régionale Son taux est

Plus en détail

Chirurgie de la fonction ano-rectale. Guillaume Meurette Nantes

Chirurgie de la fonction ano-rectale. Guillaume Meurette Nantes Chirurgie de la fonction ano-rectale Guillaume Meurette Nantes Les déterminants du confort ano-rectal Un transit régulier avec des selles de consistance adaptées oscillant du Bristol 3 au Bristol 4 Des

Plus en détail

Cours Intensif de Cancérologie Digestive APPORT DE L IRM DANS LE BILAN PRE-THERAPEUTIQUE DES CANCERS DU RECTUM. FFCD Orléans-Tours 2-3 Octobre 2008

Cours Intensif de Cancérologie Digestive APPORT DE L IRM DANS LE BILAN PRE-THERAPEUTIQUE DES CANCERS DU RECTUM. FFCD Orléans-Tours 2-3 Octobre 2008 Cours Intensif de Cancérologie Digestive APPORT DE L IRM DANS LE BILAN PRE-THERAPEUTIQUE DES CANCERS DU RECTUM IRM DES TUMEURS RECTALES 15 000 nouveaux cas/an en France Amélioration du pronostic Evolutions

Plus en détail

Incontinence anale. François Mion. Lyon

Incontinence anale. François Mion. Lyon Incontinence anale François Mion Lyon Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2009 CONFLITS D INTÉRÊT Aucun conflit Objectifs pédagogiques Epidémiologie et étiologie Stratégie

Plus en détail

Constipation sévère: quand opérer?

Constipation sévère: quand opérer? Constipation sévère: quand opérer? Panis Yves Service de Chirurgie Colorectale Pôle des Maladies de L Appareil Digestif (PMAD) Séminaire DES de Gastro, Colombes, 2007 ! Introduction: La est un des symptômes

Plus en détail

Conflits d intérêt. Norgine. B Braun. Coloplast. Medtronic. Coordination essai thérapeutique multicentrique Conseil Orateur symposium 2011

Conflits d intérêt. Norgine. B Braun. Coloplast. Medtronic. Coordination essai thérapeutique multicentrique Conseil Orateur symposium 2011 Conflits d intérêt Norgine Coordination essai thérapeutique multicentrique 2012 B Braun Conseil 2011 Coloplast Orateur symposium 2011 Medtronic Orateur symposium 2011 rééducations Troubles fonctionnels

Plus en détail

Un petit cancer du rectum! Emilie Duchalais Cas cliniques - Chirurgie colorectale 4 ème JNCDE

Un petit cancer du rectum! Emilie Duchalais Cas cliniques - Chirurgie colorectale 4 ème JNCDE Un petit cancer du rectum! Emilie Duchalais Cas cliniques - Chirurgie colorectale 4 ème JNCDE Take home message Le traitement du cancer du rectum évolue vers une approche moins invasive pour lésions débutantes

Plus en détail

Cancer du rectum : traitement préopératoire

Cancer du rectum : traitement préopératoire SAHGEED Cancer du rectum : traitement préopératoire Cours Intensif de Cancérologie Digestive FFCD - SAHGEED 16 &17 Septembre 2016 Palais de la Culture MOUFDI Zakaria Pr. Nicolas Magné, MD, PhD nicolas.magne@icloire.fr

Plus en détail

Adénocarcinome du Rectum Place de la Radio-chimiothérapie

Adénocarcinome du Rectum Place de la Radio-chimiothérapie Adénocarcinome du Rectum Place de la Radio-chimiothérapie Objectifs du traitement Chirurgiens et Radiothérapeutes : mêmes objectifs Traiter le cancer : Survie est l objectif N 1 Conservation sphinctérienne

Plus en détail

Constipation terminale: Diagnostic et traitement

Constipation terminale: Diagnostic et traitement Constipation terminale: Diagnostic et traitement G. Staumont,, GCB 2006 Edouard Chabrun Bordeaux Tursac,, octobre 2006 Généralités Appartient au syndrome de constipation fonctionnelle. = Dyschésie = difficulté

Plus en détail

Principes de la chirurgie carcinologique

Principes de la chirurgie carcinologique Principes de la chirurgie carcinologique Chirurgie carcinologique Introduction: Pendant longtemps, la chirurgie a représenté LE SEUL TRAITEMENT des tumeurs solides Aujourd hui, la chirurgie RESTE le traitement

Plus en détail

LES TROUBLES INTESTINAUX CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS DE SCLEROSE EN PLAQUES

LES TROUBLES INTESTINAUX CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS DE SCLEROSE EN PLAQUES LES TROUBLES INTESTINAUX CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS DE SCLEROSE EN PLAQUES DOCTEUR PASCAL DELATTE METZ CENTRE HOSPITALIER 2 JUIN 2012 55000 BAR LE DUC HANDICAP ET TROUBLES INTESTINAUX 2 Les troubles intestinaux,

Plus en détail

Prise en charge des troubles digestifs en contexte de handicap moteur. G. Portier Chirurgie colorectale CHU de Toulouse

Prise en charge des troubles digestifs en contexte de handicap moteur. G. Portier Chirurgie colorectale CHU de Toulouse Prise en charge des troubles digestifs en contexte de handicap moteur G. Portier Chirurgie colorectale CHU de Toulouse Dynamique pelvienne normale Association: transit colique normal évacuation rectale

Plus en détail

Métastases synchrones des cancers rectaux

Métastases synchrones des cancers rectaux Métastases synchrones des cancers rectaux Dr Olivier Dubreuil Oncologie Digestive La Pitié-Salpêtrière, Paris Objectifs pédagogiques Avantages et inconvénients stratégiques de la radiothérapie, de la chimiothérapie

Plus en détail

Spécificité d e de la la c hirurgie chirurgie du sujet âgé Dr T. Wagner

Spécificité d e de la la c hirurgie chirurgie du sujet âgé Dr T. Wagner Spécificité de la chirurgie du sujet âgé Dr T. Wagner Chirurgie colorectale du sujet âgé Faut-il opérer? Espérance de vie Risque de la chirurgie Balance bénéfice risque Quel type de chirurgie réaliser?

Plus en détail

Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour!

Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour! Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour! et n a pas de conflits d intérêt Pr Thierry CONROY Chimiothérapie adjuvante des cancers du rectum : le point de la situation Cancers du

Plus en détail

PLACE DE LA CHIRURGIE CHIP VISCÉRALE, DIGESTIVE

PLACE DE LA CHIRURGIE CHIP VISCÉRALE, DIGESTIVE PLACE DE LA CHIRURGIE VISCÉRALE, DIGESTIVE CHIP Dr Turco Service de chirurgie viscérale, digestive et cancérologique Unité de Transplantation Hépatique CHU Minjoz Besançon INTRODUCTION 20 % de l ensemble

Plus en détail

LES CANCERS COLIQUES EN OCCLUSION

LES CANCERS COLIQUES EN OCCLUSION XXVIIIemes Journées Nationales D Hépatolo-gastroentérologie Et d Endoscopie Digestive LES CANCERS COLIQUES EN OCCLUSION K. Boukrouh, N.Baazizi, A,Chenibet,H.Boumahdi,N.Sididriss. D.Ouaret, K.Hail, A.Tertag,L.

Plus en détail

Neuromodulation. Dr BONNAL J.L.

Neuromodulation. Dr BONNAL J.L. Neuromodulation Dr BONNAL J.L. Comment chat marche? La vessie est contrôlée par : Centres Encéphaliques Pontin Orthosympathique Parasympathique Encéphaliques : Pontique : Contrôles et commandes Coordination

Plus en détail

Conflits d intérêt Medtronic

Conflits d intérêt Medtronic Conflits d intérêt Medtronic Participation au comité scientifique pour élaboration du registre des patients implantés pour incontinence urinaire ou fécale LA NEUROMODULATION DES RACINES SACREES ARRIVE-T-ELLE

Plus en détail

TRAITEMENT CHIRURGICAL DES CANCERS DIGESTIFS

TRAITEMENT CHIRURGICAL DES CANCERS DIGESTIFS TRAITEMENT CHIRURGICAL DES CANCERS DIGESTIFS DR. Mathieu BECK RESEAU ONCOLOR INTRODUCTION FREQUENCE Les plus fréquents (frq. cumulée) PRONOSTIC Très variable d un cancer à l autre Exemples: c. colorectaux

Plus en détail

La chirurgie au cours de la diverticulite sigmoïdienne : quand et comment? Tristan Greilsamer Emilie Duchalais

La chirurgie au cours de la diverticulite sigmoïdienne : quand et comment? Tristan Greilsamer Emilie Duchalais La chirurgie au cours de la diverticulite sigmoïdienne : quand et comment? Tristan Greilsamer Emilie Duchalais Diverticulose colique n n n n Concerne 1/3 des patients, 2/3 des plus de 85 ans FDR : âge,

Plus en détail

STOMIES DIGESTIVES PRESENTATION INDICATIONS COMPLICATIONS

STOMIES DIGESTIVES PRESENTATION INDICATIONS COMPLICATIONS STOMIES DIGESTIVES PRESENTATION INDICATIONS COMPLICATIONS Jean-Pierre BAIL (CHU de Brest) PRESENTATION EPIDEMIOLOGIE AGE MOYEN : 65 ans. CANCER 60% des cas COLOSTOMIES : 75%; ILEOSTOMIES :17% TEMPORAIRES

Plus en détail

DIVERTICULITE SIGMOIDIENNE QUAND OPERER? Pr Mohamed Jouini Service de chirurgie digestive Hôpital la Rabta Faculté de médecine de Tunis

DIVERTICULITE SIGMOIDIENNE QUAND OPERER? Pr Mohamed Jouini Service de chirurgie digestive Hôpital la Rabta Faculté de médecine de Tunis DIVERTICULITE SIGMOIDIENNE QUAND OPERER? Pr Mohamed Jouini Service de chirurgie digestive Hôpital la Rabta Faculté de médecine de Tunis DEFINITION a 2 DEFINITION a 3 DEFINITION a 4 Prise en charge de la

Plus en détail

Dyschésie traitement chirurgical. Docteur Christian THOMAS CLAUZEL Groupe hospitalier Diaconesses- Croix St Simon jfpd fmc 2005

Dyschésie traitement chirurgical. Docteur Christian THOMAS CLAUZEL Groupe hospitalier Diaconesses- Croix St Simon jfpd fmc 2005 Dyschésie traitement chirurgical Docteur Christian THOMAS CLAUZEL Groupe hospitalier Diaconesses- Croix St Simon jfpd fmc 2005 Chirurgie de la dyschésie la prise en charge chirurgicale de la dyschésie

Plus en détail

Récidives des cancers du colon opérés à visée curative

Récidives des cancers du colon opérés à visée curative XXVIe JOURNEES D HEPATO-GASTROENTEROLOGIE ET D ENDOSCOPIE DIGESTIVE ALGER 12,13 DECEMBRE 2014 Récidives des cancers du colon opérés à visée curative A. Anou 1, S. Ait Younes 2, M. Oukkal 3, N. Smail 4,

Plus en détail

Bilan et traitement de l incontinence anale (IA) Emilie DUCHALAIS - Nantes DESC Chirurgie viscérale 08 juin 2011

Bilan et traitement de l incontinence anale (IA) Emilie DUCHALAIS - Nantes DESC Chirurgie viscérale 08 juin 2011 Bilan et traitement de l incontinence anale (IA) Emilie DUCHALAIS - Nantes DESC Chirurgie viscérale 08 juin 2011 Incontinence Anale : Définition Absence de continence anale Continence anale Emission de

Plus en détail

Incontinence Fécale DES HGE FÉVRIER 2014 ELSA LAMBRESCAK SERVICE DE PROCTOLOGIE PR ATIENZA GROUPE HOSPITALIER DIACONESSES CROIX SAINT SIMON

Incontinence Fécale DES HGE FÉVRIER 2014 ELSA LAMBRESCAK SERVICE DE PROCTOLOGIE PR ATIENZA GROUPE HOSPITALIER DIACONESSES CROIX SAINT SIMON Incontinence Fécale DES HGE FÉVRIER 2014 ELSA LAMBRESCAK SERVICE DE PROCTOLOGIE PR ATIENZA GROUPE HOSPITALIER DIACONESSES CROIX SAINT SIMON Plan Rappels anatomiques et physiologiques Epidémiologie Définition

Plus en détail

Catégorisation et schéma des interventions sur le côlon et le rectum les plus fréquentes Version

Catégorisation et schéma des interventions sur le côlon et le rectum les plus fréquentes Version Catégorisation et schéma des interventions sur le côlon et le rectum les plus fréquentes Version 0.0.207 Ce document présente les principales interventions chirurgicales sur le côlon et le rectum. Il sert

Plus en détail

Radiothérapie des cancers du rectum des sujets âgés : Plus c est court, plus c est bon? Dr Florence Huguet Hôpital Tenon, Paris 10/03/2017

Radiothérapie des cancers du rectum des sujets âgés : Plus c est court, plus c est bon? Dr Florence Huguet Hôpital Tenon, Paris 10/03/2017 Radiothérapie des cancers du rectum des sujets âgés : Plus c est court, plus c est bon? Dr Florence Huguet Hôpital Tenon, Paris 10/03/2017 Epidémiologie Taux d incidence et de mortalité augmentent jusqu

Plus en détail

Cancer du rectum avec métastases synchrones

Cancer du rectum avec métastases synchrones Cancer du rectum avec métastases synchrones Jean-Baptiste Bachet Philippe Rougier Fédération des Spécialités Digestives Hôpital Ambroise Paré, Boulogne, France Épidémiologie 36 000 cancer colorectaux /

Plus en détail

Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha

Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha MORBIDITÉ MORTALITÉ DE LA CHIRURGIE COLO-RECTALE A.CHETOUANE, A.ANOU, O.BENHADID, A.DJITLI, Y.BENMEDDOUR, A.OURABAH, Z.IMESSAOUDENE Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha MATÉRIEL D ÉTUDE Il s agit d une

Plus en détail

NOMBRE TOTAL D OBJECTIFS TRAITANT DE LA COMPÉTENCE

NOMBRE TOTAL D OBJECTIFS TRAITANT DE LA COMPÉTENCE JJOBJECTIFS SPÉCIFIQUES DU PROGRAMME CPG C CR CAS GH TP P/C SV S Cours postgradués Conférence Conférence-repas Cas cliniques Génies en herbe Sessions avec système interactif Pour ou Contre Sessions vidéos

Plus en détail

Radiothérapie et Radio-Chimiothérapie des Cancers du Rectum des Sujets Agés

Radiothérapie et Radio-Chimiothérapie des Cancers du Rectum des Sujets Agés Radiothérapie et RadioChimiothérapie des Cancers du Rectum des Sujets Agés Dr Alexandre Mehdi HENNI DIU d Oncogériatrie 27 Mars 2019 Centre Marie Curie 1 Anatomie Par rapport à la marge anale Bas rectum:35cm

Plus en détail

Cancers coliques avec metastases synchrones non résécables =faut-il opérer le cancer primitif asymptomatique? Pr Bachir Bouiadjra Noureddine

Cancers coliques avec metastases synchrones non résécables =faut-il opérer le cancer primitif asymptomatique? Pr Bachir Bouiadjra Noureddine Cancers coliques avec metastases synchrones non résécables =faut-il opérer le cancer primitif asymptomatique? Pr Bachir Bouiadjra Noureddine Introduction Au moment du diagnostic, 25 % des patients avec

Plus en détail

Épidémiologie. L incontinence anale ne concerne pas que les personnes âgées

Épidémiologie. L incontinence anale ne concerne pas que les personnes âgées Incontinence anale pathologie du miroir Bruno Roche, Karel Skala Unité de Proctologie Cours de Hôpital Proctologie Universitaire Genève 2014 Bruno.Roche@hcuge.ch www.proctology.ch L impact Limpact de ce

Plus en détail

Cas clinique cancer colorectal. IFSI, CHU Dijon, 4 décembre 2017 Pharmacie-HGE-Stomathérapie CHU Dijon

Cas clinique cancer colorectal. IFSI, CHU Dijon, 4 décembre 2017 Pharmacie-HGE-Stomathérapie CHU Dijon Cas clinique cancer colorectal IFSI, CHU Dijon, 4 décembre 2017 Pharmacie-HGE-Stomathérapie CHU Dijon LES CANCERS COLORECTAUX Question Quel est le nombre de patients atteints d un cancer colorectal par

Plus en détail

Surveillance du Cancer Colorectal Opéré à Visée Curative. Savoir dépister utilement une récidive post-thérapeutique colorectal

Surveillance du Cancer Colorectal Opéré à Visée Curative. Savoir dépister utilement une récidive post-thérapeutique colorectal Surveillance du Cancer Colorectal Opéré à Visée Curative Savoir dépister utilement une récidive post-thérapeutique colorectal Introduction TRT à visée curatrice = 75% des CCR Les récidives à 5 ans : 30%

Plus en détail

Gestion du péri opératoire en onco gériatrie. Dr B. Paquette Chirurgie Viscérale, digestive et cancérologique, Unité de Transplantation hépatique

Gestion du péri opératoire en onco gériatrie. Dr B. Paquette Chirurgie Viscérale, digestive et cancérologique, Unité de Transplantation hépatique Gestion du péri opératoire en onco gériatrie Dr B. Paquette Chirurgie Viscérale, digestive et cancérologique, Unité de Transplantation hépatique Plan Série Rétrospective du service Techniques chirurgicales

Plus en détail

BIBLIOGRAPHIE DU A.EL BOUYOUSFI

BIBLIOGRAPHIE DU A.EL BOUYOUSFI BIBLIOGRAPHIE DU 25.11.16 A.EL BOUYOUSFI INTRODUCTION Objectif principal: Evaluer l effet d un délai plus long entre la fin de la radiochimiothérapie et la chirurgie du cancer du rectum sur le taux de

Plus en détail

Les sigmoïdites diverticulaires: faut-il encore opérer?

Les sigmoïdites diverticulaires: faut-il encore opérer? Les sigmoïdites diverticulaires: faut-il encore opérer? C. BRIGAND, E. TRIKI, B. ROMAIN, N. CHILINTSEVA, JB. DELHORME, S. ROHR Strasbourg Hautepierre CHU Hautepierre Strasbourg Doit-on opérer une diverticulose

Plus en détail

Les cancers colorectaux (148) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Les cancers colorectaux (148) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Les cancers colorectaux (148) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Anatomie, vascularisation et drainage lymphatique du recto-colon Anatomie du pelvis Adénome du colon Anatomo-pathologie

Plus en détail

La chirurgie mini-invasive en cancérologie chez le sujet âgé. Docteur Cécile de Chaisemartin

La chirurgie mini-invasive en cancérologie chez le sujet âgé. Docteur Cécile de Chaisemartin La chirurgie mini-invasive en cancérologie chez le sujet âgé Docteur Cécile de Chaisemartin INTRODUCTION Sujet âgé : > 70 ans (G8) d après l INCA > 65 ans + polypathologie (OMS) Pratique IPC : Evaluation

Plus en détail

Peut-on rééduquer un patient irradié pelvien? Sylvie Billecocq

Peut-on rééduquer un patient irradié pelvien? Sylvie Billecocq Peut-on rééduquer un patient irradié pelvien? Sylvie Billecocq Peut-on rééduquer un patient irradié pelvien? la radiothérapie pelvienne, facteur limitant pour la rééducation? Modifications des structures

Plus en détail

MIB Cancérologie Modalités de surveillance d un patient traité pour cancer Année Universitaire ITEM 141

MIB Cancérologie Modalités de surveillance d un patient traité pour cancer Année Universitaire ITEM 141 ITEM 141 MODALITÉS DE SURVEILLANCE D UN PATIENT TRAITÉ POUR CANCER Pr Marc YCHOU 1 I DÉFINITION SUIVI SOUS TRAITEMENT De l efficacité - Valable pour tous les traitements médicaux (chimiothérapie, radiothérapie,

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante d indication contreversée (sujets âgés, stade II)

Chimiothérapie adjuvante d indication contreversée (sujets âgés, stade II) - Marseille, le 21 juin 2013 - Chimiothérapie adjuvante d indication contreversée (sujets âgés, stade II) Thierry Lecomte Service d Hépato-gastroentérologie et de Cancérologie digestive - CHU de Tours

Plus en détail

Société Algérienne de D Hépato-Gastro-Entérologie Et d Endoscopie Digestive XXVII èmes Journées Nationales Oran, les 17, 18 &19 Décembre 2015

Société Algérienne de D Hépato-Gastro-Entérologie Et d Endoscopie Digestive XXVII èmes Journées Nationales Oran, les 17, 18 &19 Décembre 2015 Société Algérienne de D Hépato-Gastro-Entérologie Et d Endoscopie Digestive XXVII èmes Journées Nationales Oran, les 17, 18 &19 Décembre 2015 A.Anou 1, Y.Benmeddour 1, O.Benhadid 1, A. Chetouane 1, R.

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale des cancers digestifs au CH de Manosque

Prise en charge chirurgicale des cancers digestifs au CH de Manosque Prise en charge chirurgicale des cancers digestifs au CH de Manosque !! Unités d hospitalisations! Service de chirurgie digestive! Unité de soins continue!! Equipe médicale! Chirurgiens digestif (2)! Anesthésistes

Plus en détail

Prise en charge des cancers du colon

Prise en charge des cancers du colon Prise en charge des cancers du colon Pr B. HEYD Service de Chirurgie Viscérale, Digestive et Cancérologique Unité de transplantation Hépatique CHU Besançon Cancers colo rectaux 34 000 nouveaux cas 65 %

Plus en détail

Stratégie Thérapeutique des métastases hépatiques résécables des cancers colo-rectaux

Stratégie Thérapeutique des métastases hépatiques résécables des cancers colo-rectaux Stratégie Thérapeutique des métastases hépatiques résécables des cancers colo-rectaux Dr Philippe KOSYDAR- chirurgie Digestive SEL des Drs BRIEZ et KOSYDAR Polyclinique du Bois Oncomel Introduction Foie

Plus en détail

Nouveautés dans la prise en charge de l Incontinence Urinaire

Nouveautés dans la prise en charge de l Incontinence Urinaire Nouveautés dans la prise en charge de l Incontinence Urinaire Dr Adrien Vidart Incontinence urinaire : A un seul symptômes plusieurs mécanismes Incontinence d effort : Incontinence par insuffisance sphinctérienne

Plus en détail

UNIVERSITE DU DROIT ET DE LA SANTE - LILLE 2 FACULTE DE MEDECINE HENRI WAREMBOURG

UNIVERSITE DU DROIT ET DE LA SANTE - LILLE 2 FACULTE DE MEDECINE HENRI WAREMBOURG UNIVERSITE DU DROIT ET DE LA SANTE - LILLE 2 FACULTE DE MEDECINE HENRI WAREMBOURG Année : 2012 T H E S E P O U R L E D I P L O M E D ' E T A T D E D O C T E U R E N M E D E C I NE Effets de la neurostimulation

Plus en détail

Surveillance du cancer du colorectal. Oncolie 9/10/2009 S Fratté et JM Studer

Surveillance du cancer du colorectal. Oncolie 9/10/2009 S Fratté et JM Studer Surveillance du cancer du colorectal Oncolie 9/10/2009 S Fratté et JM Studer Un problème de santépublique... 40000 35000 30000 25000 20000 15000 10000 5000 0 Cancer colorectal en France 1980 2000 Cas prévalents

Plus en détail

Diverticulite sigmoïdienne

Diverticulite sigmoïdienne Diverticulite sigmoïdienne Place de la chirurgie Frédéric BRETAGNOL Service de Chirurgie Colorectale Pôle des Maladies de l Appareil Digestif (PMAD) - Hôpital Beaujon Université Paris 7 - Clichy Diverticulite

Plus en détail

DU BON USAGE DE LA MUCOSECTOMIE ENDOSCOPIQUE. David KARSENTY Mehdi KAROUI Hôpital Henri Mondor, Créteil

DU BON USAGE DE LA MUCOSECTOMIE ENDOSCOPIQUE. David KARSENTY Mehdi KAROUI Hôpital Henri Mondor, Créteil DU BON USAGE DE LA MUCOSECTOMIE ENDOSCOPIQUE David KARSENTY Mehdi KAROUI Hôpital Henri Mondor, Créteil 8 Les tumeurs villeuses du rectum ont un risque de dégénérescence de l ordre de 20% au moment du diagnostic

Plus en détail

Cancer colorectal. Pr Ortega Deballon Service de Chirurgie Digestive et Cancérologique CHU Bocage Central

Cancer colorectal. Pr Ortega Deballon Service de Chirurgie Digestive et Cancérologique CHU Bocage Central Cancer colorectal Pr Ortega Deballon Service de Chirurgie Digestive et Cancérologique CHU Bocage Central PLAN 1. Cancer 2. Colorectal 3. Epidémiologie 4. Causes et développement 5. Dépistage 6. Manifestations

Plus en détail

Traitement adjuvant et modalités de surveillance après chirurgie à visée curative du cancer colorectal. DES hépato-gastro 14/11/2009 S.

Traitement adjuvant et modalités de surveillance après chirurgie à visée curative du cancer colorectal. DES hépato-gastro 14/11/2009 S. Traitement adjuvant et modalités de surveillance après chirurgie à visée curative du cancer colorectal DES hépato-gastro 14/11/2009 S. Pernot Traitement adjuvant du cancer colique Stade (AJCC 6 th ) Survie

Plus en détail

Caecum 14 % Colon ascendant 10 % colon transverse 12 % colon Descendant 7 % Sigmoide 25 % Rectosigmoide 9 % Rectum 23 %

Caecum 14 % Colon ascendant 10 % colon transverse 12 % colon Descendant 7 % Sigmoide 25 % Rectosigmoide 9 % Rectum 23 % Adénocarcinome du rectum: prise en charge Caecum 14 % Colon ascendant 10 % colon transverse 12 % colon Descendant 7 % Sigmoide 25 % Rectosigmoide 9 % Rectum 23 % Séminaire de formation IRFC/Oncolie Christophe

Plus en détail

Traitement chirurgical d un adénocarcinome du colon

Traitement chirurgical d un adénocarcinome du colon Traitement chirurgical d un adénocarcinome du colon Diane Goéré Département Chirurgie Viscérale diane.goere@gustaveroussy.fr Critères d opérabilité et de résécablité Opérablité : liée au patient : consultation

Plus en détail

Numéro de module. Intitulé Objectifs et niveau 1 et 2

Numéro de module. Intitulé Objectifs et niveau 1 et 2 Numéro de module Intitulé Objectifs et niveau et But du niveau : l étudiant doit acquérir les connaissances lui permettant d analyser les explorations morphologiques de l anus et du périnée et de comprendre

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante des cancers de la vésicules et des voies biliaires

Chimiothérapie adjuvante des cancers de la vésicules et des voies biliaires Chimiothérapie adjuvante des cancers de la vésicules et des voies biliaires L.Debbah, H.Djedi CAC Annaba CIC Alger le 11/03/2017 Introduction Pathologie rare: -< 1% de tout les cancers dans le monde -

Plus en détail

Prothèses colorectales quelles recommandations en

Prothèses colorectales quelles recommandations en Prothèses colorectales quelles recommandations en 2014 2015 M Karoui, C Sabbagh, G Vanbiervliet, R Laugier, T Lecomte, S Manfredi S Manfredi, JFCD 30 janvier 2015 Méthode Travail de la commission ʺendoscopie

Plus en détail

Traitement néo- adjuvant du cancer du rectum. Dr Jean- Marc Gornet Service de Gastroentérologie Hôpital Saint- Louis

Traitement néo- adjuvant du cancer du rectum. Dr Jean- Marc Gornet Service de Gastroentérologie Hôpital Saint- Louis Traitement néo- adjuvant du cancer du rectum Dr Jean- Marc Gornet Service de Gastroentérologie Hôpital Saint- Louis Le cancer du rectum : une en4té différente du cancer du colon Une chirurgie bien codifiée

Plus en détail

Montages chirurgicaux après exérèse totale du mésorectum pour cancer

Montages chirurgicaux après exérèse totale du mésorectum pour cancer Colon Rectum (2013) 7:37-41 DOI 10.1007/s11725-013-0439-9 TECHNIQUE / TECHNIQUE Montages chirurgicaux après exérèse totale du mésorectum pour cancer Anastomosis techniques after total mesorectal excision

Plus en détail

Traitement du cancer des voies biliaires. Aziz Zaanan, le 7 décembre 2007

Traitement du cancer des voies biliaires. Aziz Zaanan, le 7 décembre 2007 Traitement du cancer des voies biliaires Aziz Zaanan, le 7 décembre 2007 Traitement chirurgical = seul traitement à visée curative Classification de Thomkins Classification de Bismuth et Corlette pour

Plus en détail

Chirurgie de clôture après radiochimiothérapie. avancé du col utérin «pour»

Chirurgie de clôture après radiochimiothérapie. avancé du col utérin «pour» Chirurgie de clôture après radiochimiothérapie pour cancer localement avancé du col utérin «pour» Dr P.E Colombo ICM - Montpellier SFCO 22/05/2015 Chirurgie de clôture après radiochimiothérapie pour cancer

Plus en détail

Quoi de neuf dans la prise en charge des métastases péritonéales d origine colorectale en 2019?

Quoi de neuf dans la prise en charge des métastases péritonéales d origine colorectale en 2019? Quoi de neuf dans la prise en charge des métastases péritonéales d origine colorectale en 2019? Dr BRIEZ NICOLAS Chirurgie viscérale et digestive Hôpital Privé Le Bois - Epidémiologie - Carcinose péritonéale

Plus en détail

Traitement actuel des métastases hépatiques des cancers colo-rectaux

Traitement actuel des métastases hépatiques des cancers colo-rectaux Traitement actuel des métastases hépatiques des cancers colo-rectaux 40-70% KC colo-r. Méta Foie seul: 50%. Christian GOUILLAT Lyon France Exérèse chirurgicale. mortalité PO < 5%. survie à 5 ans: m=35%

Plus en détail

Dépistage du cancer colo-rectal

Dépistage du cancer colo-rectal Dossier 1 Dépistage du cancer colo-rectal Énoncé Vous suivez en gastro-entérologie Mme C. depuis ses 21 ans, dans le cadre d'une maladie de Crohn. Elle a actuellement 34 ans. Elle vous interroge sur le

Plus en détail

Prise en charge endoscopique des cancers coliques en occlusion. Dr Ben Soussan E CHU Rouen Clinique de l Alma (Paris)

Prise en charge endoscopique des cancers coliques en occlusion. Dr Ben Soussan E CHU Rouen Clinique de l Alma (Paris) Prise en charge endoscopique des cancers coliques en occlusion Dr Ben Soussan E CHU Rouen Clinique de l Alma (Paris) introduction occlusion colique tumorale = pathologie grave 40% de métastases viscérales

Plus en détail

Comment amener le sujet âgé à la chirurgie hépatique?

Comment amener le sujet âgé à la chirurgie hépatique? Comment amener le sujet âgé à la chirurgie hépatique? Dr Louis Marie DOURTHE Clinique St Anne Pôle de Cancérologie privé Strasbourgeois MAO 19 MARS 2015 Un peu d épidémio.. 1. Vieillissement de la population

Plus en détail

METHODOLOGIE ET FICHE TECHNIQUE INDICATEURS DE QUALITE MORTALITE POSTOPERATOIRE CANCER DU RECTUM ( )

METHODOLOGIE ET FICHE TECHNIQUE INDICATEURS DE QUALITE MORTALITE POSTOPERATOIRE CANCER DU RECTUM ( ) METHODOLOGIE ET FICHE TECHNIQUE INDICATEURS DE QUALITE MORTALITE POSTOPERATOIRE CANCER DU RECTUM (2014-2016) A. Critères d inclusion et d exclusion pour cette étude Critères d inclusion: Patients diagnostiqués

Plus en détail

Cancer du côlon gauche en occlusion. Docteur Mahaut Leconte

Cancer du côlon gauche en occlusion. Docteur Mahaut Leconte Cancer du côlon gauche en occlusion Docteur Mahaut Leconte Incidence 70 % des occlusions coliques sont tumorales 15 % des cancers coliques sont révélés par une occlusion (1 sur 4 après 80 ans) 10% Siège

Plus en détail

TEP-FDG et cancer colorectal. F. Montravers, D. Grahek, K. Kerrou, F. Gutman, J.N. Talbot Service de Médecine Nucléaire Hôpital TENON, PARIS

TEP-FDG et cancer colorectal. F. Montravers, D. Grahek, K. Kerrou, F. Gutman, J.N. Talbot Service de Médecine Nucléaire Hôpital TENON, PARIS TEP-FDG et cancer colorectal F. Montravers, D. Grahek, K. Kerrou, F. Gutman, J.N. Talbot Service de Médecine Nucléaire Hôpital TENON, PARIS Glucose 6 phosphatase FDG FDG FDG 6 phosphate hexokinase Glucose

Plus en détail

Cancer des voies biliaires: le thésaurus. Ivan Borbath Cliniques universitaires Saint-Luc Bruxelles

Cancer des voies biliaires: le thésaurus. Ivan Borbath Cliniques universitaires Saint-Luc Bruxelles Cancer des voies biliaires: le thésaurus Ivan Borbath Cliniques universitaires Saint-Luc Bruxelles Introduction Dernière mise à jour: 11/07/2007 Cancer rare: 3% des cancers digestifs 2000 nouveaux cas

Plus en détail

CANCER AVANCE DE L OVAIRE: FAUT IL ENCORE FAIRE DES CURAGES?

CANCER AVANCE DE L OVAIRE: FAUT IL ENCORE FAIRE DES CURAGES? CANCER AVANCE DE L OVAIRE: FAUT IL ENCORE FAIRE DES CURAGES? Professeur Cyril TOUBOUL Service de Gynécologie-Obstétrique et médecine de la Reproduction Faculté de médecine Paris XII (UPEC) CHI Créteil

Plus en détail

Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal

Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal Dr Frédéric Meaux Jeudi 12 Avril 2012 Clinique Ambroise Paré Beuvry Rappel épidémiologique : En France, le cancer colo-rectal: 36.000 nouveaux

Plus en détail

résultats du traitement chirurgical des lésions ano-périnéales de la maladie de Crohn

résultats du traitement chirurgical des lésions ano-périnéales de la maladie de Crohn résultats du traitement chirurgical des lésions ano-périnéales de la maladie de Crohn Y. Benmeddour, A. Anou, O.Benhadid, A.Chetouane, A.Ourabah, C. younsi, Z. Imessaoudene Clinique chirurgicale A CHU

Plus en détail

Rappel anatomique. Côlon (ou gros intestin) : Rectum :

Rappel anatomique. Côlon (ou gros intestin) : Rectum : 1 Rappel anatomique Côlon (ou gros intestin) : Partie du tube digestif qui suit l intestin grêle (ou petit intestin) 3 parties : Côlon droit : cæcum (auquel est accolé l appendice) + côlon ascendant Côlon

Plus en détail

Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2009 CONFLITS D INTÉRÊT

Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2009 CONFLITS D INTÉRÊT Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2009 CONFLITS D INTÉRÊT laboratoire Uroplasty (NL) étude contrôlée randomisée évaluation l efficacité des implants de biopolymères

Plus en détail

2 ème Journée Universitaire de Médecine d Auvergne Générale

2 ème Journée Universitaire de Médecine d Auvergne Générale 2 ème Journée Universitaire de Médecine d Auvergne Générale Jean Marc Roye, Denis Pezet «Mieux surveiller le cancer rectocolique en Médecine Générale» Cancer Colorectal : rappels Réel problème de santé

Plus en détail

La meilleure stratégie thérapeutique dans les cancers avancés de la vulve? Le point de vue du chirurgien

La meilleure stratégie thérapeutique dans les cancers avancés de la vulve? Le point de vue du chirurgien La meilleure stratégie thérapeutique dans les cancers avancés de la vulve? Le point de vue du chirurgien Centre Olympe de Gouges Pr Gilles Body Hôpital Bretonneau Faculté de médecine de Tours Congrès Franco

Plus en détail

LES MALFORMATIONS ANO-RECTALES

LES MALFORMATIONS ANO-RECTALES LES MALFORMATIONS ANO-RECTALES Jean-Michel GUYS Hôpital d enfants de la TIMONE. Marseille LES MALFORMATIONS ANO-RECTALES ANATOMIE CHIRURGICALE EMBRYOLOGIE SIMPLIFIEE PRISE EN CHARGE NEONATALE CORRECTION

Plus en détail