ifpek Association Institut de Formation en Pédicurie-Podologie - Ergothérapie - Masso-Kinésithérapie A S S O C I A T I O N

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ifpek Association Institut de Formation en Pédicurie-Podologie - Ergothérapie - Masso-Kinésithérapie www.ifpek.org A S S O C I A T I O N"

Transcription

1 formation continue Association ifpek septembre décembre 2015 Gray wall studio-fotolia.com Institut de Formation en Pédicurie-Podologie - Ergothérapie - Masso-Kinésithérapie A S S O C I A T I O N I F P E K INSTITUT DE FORMATION PÉDICURIE-PODOLOGIE E R G O T H É R A P I E MASSO-KINÉSITHÉRAPIE

2 édito é d i t o L interdisciplinarité est une force, sachons la mobiliser pour enrichir nos compétences et optimiser nos pratiques. Mis en place en 2009 avec la loi HPST, le (Développement Professionnel Continu) est désormais pleinement opérationnel. Pourtant, ce dispositif complexe à mettre en œuvre aussi bien pour les professionnels que pour les responsables des établissements sanitaires et médico-sociaux, est déjà remis en question. La gestion du par les autorités compétentes et le fond disponibles pour le financement de ce dispositif font défauts. La loi d orientation de santé préparée par Madame TOURAINE prévoit déjà son aménagement. Dans cet environnement mouvant, il est difficile pour chacun de s y retrouver. Ainsi, toute l équipe du Pôle Formation Continue de l association IFPEK est en veille permanente sur cette actualité et se tient à votre disposition pour répondre à l ensemble de vos interrogations et vous accompagner dans ce nouveau dispositif. Vous pourrez le constater en parcourant les pages de ce catalogue, nous avons souhaité accentuer cette année encore l apport pluridisciplinaire de nos formations. Le nombre de formations à vocation interdisciplinaire a considérablement augmenté. Par ailleurs, en plus d une sélection des formations par métier, vous pouvez également en retrouver une par domaines d intervention (cf. sommaire page 12). Enfin, dans un souci permanent d accompagnement des professionnels de santé pour l acquisition de nouvelles connaissances et le développement des compétences, dix-huit nouvelles formations sont proposées et sont à découvrir dans ce catalogue Cette offre est complétée par une journée d étude interprofessionnelle sur la prise en charge de l AVC et trois soirées thématiques en lien avec les thèmes de santé publique d actualité, un portefeuille de compétences en conseil et expertise dans les domaines de la rééducation, de la réadaptation, de la réhabilitation et de la santé, mais aussi une offre documentaire à destination des professionnels souhaitant enrichir leurs connaissances. Nos professions évoluent, soyons ensemble acteurs de ces changements! nicolas BIARD Directeur du Pôle formation continue Cécile RIOU Directrice Générale 3 3

3 Sommaire s o m m a i r e Présentation de l Association IFPEK...6 Droits et obligations de la formation continue...8 Les nouvelles formations Sommaire des formations par thèmes...12 Sommaire des formations par métiers...14 Sommaire des formations par dates...16 Cycle de conférences...18 Formations pluridisciplinaires...19 Formations en pédicurie-podologie...51 Formations en ergothérapie...67 Formations en masso-kinésithérapie...77 Assistant de Soins en Gérontologie...98 Portefeuille de compétences - Conseil & Expertise Centre de Ressources Pédagogiques et Documentaire Modalités d inscription et de règlement Bulletin d inscription Formation Continue Demande de stage en intra-établissement

4 Présentation de l Association IFPEK seul institut de formation en Pédicurie-Podologie, Ergothérapie et Masso-Kinésithérapie de Bretagne présentation établissement à but non lucratif I - La mission première de l association ifpek «Assurer les formations initiales et continues aux métiers de la rééducation, de la réadaptation et de la réhabilitation» L Association IFPEK est reconnue comme une institution de référence et d innovation en matière de formation professionnelle et universitaire L Association IFPEK est un carrefour de compétences, d expertise et de veille technologique et documentaire au service des étudiants, des professionnels, des institutions ainsi que des autorités de tutelle, pour le plus grand bénéfice des patients et de ses partenaires II - Un projet, des valeurs, des moyens en commun au service de tous 1. Un projet Préparer et accompagner les étudiants aux Diplômes d Etat Assurer et maintenir un haut niveau de formation initiale Préparer l universitarisation des formations paramédicales de rééducation - réadaptation Favoriser des partenariats européens et internationaux Proposer de la formation continue, des activités de recherche, du conseil et de l expertise 2. Des valeurs Interprofessionnalité Respect de la personne - Solidarité - Convivialité Equité de traitement des étudiants et des personnels 3. Des moyens Des équipes pédagogiques performantes et à l écoute 450 chargés d enseignement Des locaux et des outils de formation adaptés Une démarche qualité innovante 4. Un centre «de soins et clinique» Outil pédagogique en pédicurie-podologie au service des instituts et du public 5. Un centre de ressources pédagogiques et documentaires Un fonds spécialisé et actualisé, en réseau avec d autres instituts et universités Une équipe de documentalistes pour orienter et dispenser des formations adaptées Un appui aux programmes de recherches et de développements Une offre documentaire destinée aux professionnels 6

5 présentation 6. Un service informatique Mise à disposition des stagiaires de matériel informatique Une plateforme de cours en ligne Aide à l utilisation des ressources informatiques III - La formation initiale 620 étudiants En pédicurie-podologie, ergothérapie et masso-kinésithérapie Diplôme d Etat en 3 ans, en alternance, dans le cadre de l universitarisation des études IV - Les compétences du pôle recherches et développements 1. La formation continue et le Développement Professionnel Continu Maintenir et développer les compétences des professionnels Formations sur catalogue, à l IFPEK Formations à la demande, sur site pour des équipes de masseurs-kinésithérapeutes, d ergothérapeutes et/ou pluridisciplinaires ; pour des personnels travaillant dans les secteurs de la santé, du handicap ou de la gérontologie Programmes conçus en fonction des demandes Appui sur un vaste réseau de professionnels experts 2. Les journées scientifiques et d études Proposer des temps de réflexion et de débat à partir de l actualité en santé publique et de l état des recherches dans notre secteur Faire évoluer les compétences et perfectionner les pratiques professionnelles Renforcer les articulations entre l établissement de formation, les terrains de stage et les sites qualifiants Encourager les approches pluri-professionnelles et la transversalité entre les filières 3. La recherche Activités de recherche appliquée réalisées dans chaque filière Activités de recherche-développement dans les domaines du handicap, de la gérontologie, de la perte d autonomie GIFFOCH (Groupe international francophone pour la recherche et la formation aux classifications du handicap) LOUSTIC (Laboratoire d observation des usages des technologies de l information et de la communication) 4. L expertise-conseil Dans le champ de la rééducation, de la réadaptation, de la réhabilitation et de la santé Dans les domaines de la santé, du handicap et de la gérontologie 7 7

6 Droits et obligations de la formation continue droits et obligations Les professionnels de santé en exercice ont le devoir de se former régulièrement et de réactualiser leurs connaissances de façon permanente. I - Le développement professionnel continu () La loi de santé publique du 9 août art. 99 L indique que «La formation continue a pour finalité le perfectionnement des connaissances et l amélioration de la qualité des soins» et précise que tout professionnel de santé a l obligation de formation continue. L article 59 de la loi n du 21 juillet 2009 portant la réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires a introduit dans le code de la santé publique la notion de Développement Professionnel Continu () des professionnels de santé, afin de réunir dans un concept commun les notions de formation professionnelle continue et d évaluation des pratiques professionnelles. Chaque professionnel en exercice, qu il soit médical ou paramédical, libéral ou salarié, est depuis le 1 er janvier 2012, soumis à la nouvelle obligation de Développement Professionnel Continu. Le non respect de cette obligation annuelle peut entraîner des sanctions par les conseils de l ordre, l ARS ou le cas échéant par les employeurs, qui pourraient aller jusqu à l interdiction d exercice pour insuffisance professionnelle. Pour que le professionnel puisse remplir son obligation annuelle, il doit suivre un programme de Développement Professionnel Continu qui doit : être conforme à une orientation nationale définie par la HAS ou une orientation régionale définie par l ARS comporter une des méthodes et des modalités validées par la HAS après avis de la commission scientifique être mis en œuvre par un organisme de enregistré favorablement par l Organisme Gestionnaire du (OG), qui constitue un guichet unique et interprofessionnel pour tous les organismes L Association IFPEK est organisme de réputé enregistré et évalué favorablement. Ainsi, toutes nos formations sont éligibles au Une grande partie des thèmes de formations proposées par l Association IFPEK sont conformes aux orientations nationales de la HAS (arrêté du 26 février 2013) : Orientation n 1 : contribuer à l amélioration de la prise en charge des patients Orientation n 2 : contribuer à l amélioration de la relation entre professionnels de santé et patients Orientation n 3 : contribuer à l implication des professionnels de santé dans la qualité et la sécurité des soins ainsi que dans la gestion des risques Orientation n 4 : contribuer à l amélioration des relations entre professionnels de santé et au travail en équipes pluriprofessionnelles Orientation n 5 : contribuer à l amélioration de la santé environnementale Orientation n 6 : contribuer à la formation professionnelle 8

7 droits et obligations Les méthodes proposées par l Association IFPEK sont à dominante pédagogique et cognitive. Il s agit de formation présentielle sous forme de journée, d atelier, de stage, de formation interactive, de congrès scientifique, de séminaire. L analyse des pratiques professionnelles, l identification des besoins de formation ou de l évaluation de l impact de la formation sont intégrées à la démarche. Nous travaillons également au développement d une offre de formation à distance. En complément de notre offre de formation, nous pouvons vous accompagner dans la mise en ouvre de votre en vous proposant notre offre de services répondant à d autres méthodes et modalités validées par la HAS : mise en place de groupes d analyse de pratiques audits cliniques évaluation des pratiques professionnelles gestion des risques publication d articles scientifiques revue de littérature scientifique support méthodologique et logistique à la recherche clinique maîtrise de stage II - Modalités de prise en charge Pour satisfaire cette obligation de formation continue, des moyens de financement existent. 1. Formation continue des professionnels libéraux Pour les professionnels exerçant en libéral, l OG prévoit un financement des programmes. Ces financements concernent la prise en charge des frais d inscriptions aux programmes de formation et des indemnités liées à l investissement dans le dispositif ( Ces forfaits de prise en charge sont arrêtés par les sections paritaires des professionnels concernés et sont réévalués tous les ans. A titre d exemple, en 2013, ces forfaits étaient plafonnés à 2 jours pour les masseurs-kinésithérapeutes et 3 jours pour les pédicures-podologues. Pour bénéficier de ces prises en charge, les professionnels libéraux doivent obligatoirement s inscrire à nos formations par l intermédiaire du site Notre service formation continue se tient à votre disposition pour vous aider dans vos démarches. Lorsque le professionnel a utilisé son forfait et souhaite réaliser d autres formations, il peut solliciter les fonds du FIFPL. Les professionnels exerçant en libéral s acquittent chaque année d une contribution permettant le financement d un fonds de formation. Ils bénéficient donc à ce titre d un droit personnel à la formation continue. La plupart des professionnels cotisent au FIFPL (Fonds Interprofessionnel de Formation des Professionnels Libéraux). Les professionnels exerçant en libéral peuvent par cet intermédiaire obtenir un financement pour les formations agréées par le FIFPL. Chaque section professionnelle du FIFPL fixe les axes prioritaires de formation et les plafonds annuels de prise en charge. Pour les formations non prises en charge par le FIFPL, les professionnels exerçant en libéral ont la possibilité de bénéficier d un crédit d impôt. Celui-ci est calculé en fonction du nombre d heures de formation effectuées dans l année, indexé au taux horaire du SMIC. Il est plafonné à 40 heures de formation annuelles, soit un crédit d impôt maximum d environ 340 par an. Pour en bénéficier, il faut déclarer les heures de formation dans le formulaire CERFA n ( Plus d informations : et ou 9 9

8 droits et obligations 2. Formation continue des salariés Certaines formations peuvent être financées intégralement dans le cadre des Actions Prioritaires Régionales de l UNIFAF. Les professionnels salariés du privé et du public peuvent également bénéficier des actions de formation continue par l intermédiaire du plan de formation de l institution employeur ou par le Droit Individuel à la Formation (DIF). Le plan de formation Les formations organisées et susceptibles d être financées par votre employeur sont définies dans un plan de formation annuel. Il est conçu par le responsable des ressources humaines et comprend entre autres les actions de formation pour le développement des compétences. Pour connaître le plan de formation de votre employeur, n hésitez pas à solliciter votre cadre ou votre service de formation continue. Le Droit Individuel à la Formation Le Droit Individuel à la Formation (DIF) a pour objectif de permettre à tout salarié de se constituer un crédit d heures de formation de 20 heures par an, cumulable sur six ans dans la limite de 120 heures. L initiative d utiliser les droits à la formation ainsi acquis appartient au salarié, mais la mise en œuvre du DIF requiert l accord de l employeur sur le choix de l action de formation. La formation a lieu hors temps de travail, sauf disposition conventionnelle contraire, et est prise en charge par l employeur selon des modalités particulières. Le DIF étant un droit reconnu au salarié, celui-ci est libre ou non de l utiliser. S il décide de ne pas l utiliser, il ne peut pas demander de compensation financière à son employeur au titre des heures acquises et non utilisées. Les conditions dans lesquelles les fonctionnaires de l Etat peuvent accéder au Droit Individuel à la Formation sont précisées par le décret n du 15 octobre Les salariés en contrat de travail à durée indéterminée ayant au moins un an d ancienneté dans l entreprise ont accès au DIF. Les salariés en contrat à durée déterminée peuvent également bénéficier du DIF à condition d avoir travaillé au moins 4 mois (consécutifs ou non) en CDD, dans les 12 derniers mois. Il n est pas obligatoire que l ancienneté ait été acquise au titre du même contrat. Plus d informations : et Pour en savoir plus, n hésitez pas à contacter votre OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) ou votre service de formation continue. 10

9 Les nouvelles formations nouvelles formations formations pluridisciplinaires... Prise en charge des troubles de l oralité et de la déglutition chez l enfant...30 Aromathérapie et découverte des huiles essentielles...33 Participation sociale des personnes en situation de handicap : quels sens, quels enjeux?...34 Participation sociale des personnes en situation de handicap : approche individuelle et projet personnalisé...35 Actualisation du potentiel adaptif de la personne...36 Soins et hygiène des pieds des personnes âgées...40 Les démarches d évaluation du handicap Module A...45 Les démarches d évaluation du handicap Module B...46 Les démarches d évaluation du handicap Module C...47 Les démarches d évaluation du handicap Module D...48 Le Plan d Intervention Interdisciplinaire Individualisé, dit «PIII», un outil pour l équipe de réseau...49 formations en pédicurie-podologie... Examen clinique en podologie...55 Utilisation du K-Taping en podologie...58 Thermosoudage - Thermoformage...59 La pharmacologie et la prescription en podologie...65 formations en ergothérapie... Le concept d Activité - Qu en faire dans les pratiques professionnelles?...69 Nouvelles approches cognitivo-comportementales en psychiatrie : réflexion sur leurs développements et leurs utilisations...75 formation en masso-kinésithérapie... K-Taping PRO

10 Sommaire des formations par thèmes sommairepar thèmes Développement professionnel, modèles de pratiques... Optimiser la pratique par la recherche clinique pluridisciplinaire...20 Ecrire pour diffuser et valoriser la pratique professionnelle...21 Initiation à la démarche qualité et gestion des risques...22 Evaluation des Pratiques Professionnelles...23 Secret professionnel et information partagée...24 Gestes et soins d urgence - Niveau Le Plan d Intervention Interdisciplinaire Individualisé, dit «PIII», un outil pour l équipe de réseau...49 Tutorat de stage et réforme des études en ergothérapie...68 Le concept d Activité - Qu en faire dans les pratiques professionnelles?...69 Tutorat de stage et réforme des études en masso-kinésithérapie...78 Tutorat de stage en masso-kinésithérapie...79 Le diagnostic kinésithérapique : acquisition et actualisation des connaissances...80 Soin, prévention, éducation thérapeutque... L Education Thérapeutique des Patients porteurs de maladies chroniques...26 La lombalgie chronique : rééducation intensive active et reprise de l activité sociale et professionnelle...27 L Education Thérapeutique du Patient lombalgique chronique...28 Accompagnement multi-sensoriel et communication non-verbale...29 Formation en manutention des personnes...43 Mettre en oeuvre une démarche de prévention des Troubles Musculo-Squelettiques en interne...44 NEUROMUSCULAIRE ET TRAUMATOLOGIE... Prise en charge des troubles de l oralité et de la déglutition chez l enfant...30 Les échelles d évaluation de la fonction motrice dans la rééducation du membre supérieur hémiparétique...31 Mettre en oeuvre les nouvelles approches rééducatives en neurologie centrale - Niveau Mettre en oeuvre les nouvelles approches rééducatives en neurologie centrale - Niveau Approche posturale en podologie - Niveau Approche posturale en podologie - Niveau Nouvelles approches cognitivo-comportementales en psychiatrie : réflexion sur leurs développements et leurs utilisations...75 Maladie de Parkinson et Dystonies...83 Initiation à la rééducation des troubles vestibulaires...84 Nouvelles approches en thérapie manuelle du rachis...86 sport, bien-être... La cryothérapie corps entier...32 Aromathérapie et découverte des huiles essentielles...33 Réflexologie plantaire - Niveau Réflexologie plantaire - Niveau Utilisation du K-Taping en podologie...58 Massage chinois...64 Initiation à la méthode Pilates...91 K-Taping PRO...92 Soins des blessures sur le terrain de sport...93 Kinésithérapie du sport...94 Pathologies musculaires : de la prise en charge kinésithérapique à la réathlétisation

11 sommairepar thèmes La récupération physique : élément essentiel de l amélioration de la performance...96 participation sociale, insertion... Participation sociale des personnes en situation de handicap : quels sens, quels enjeux?...34 Participation sociale des personnes en situation de handicap : approche individuelle et projet personnalisé...35 Actualisation du potentiel adaptif de la personne...36 gériatrie... Prise en charge fonctionnelle des personnes âgées...39 Soins et hygiène des pieds des personnes âgées...40 Prévention de la chute du patient âgé par une équipe pluridisciplinaire à domicile et en établissement...41 Podologie et personnes âgées...54 Les bilans dans les démences : une évaluation «systémique» pour une prise en soins cohérente...71 La méthode MONTESSORI adaptée à l accompagnement des personnes souffrant de la maladie d Alzheimer...73 Prise en charge fonctionnelle de la personne âgée...85 informatique et technique... Positionnement : installation posturale au fauteuil roulant...42 Dessin d architecture et accessibilité assistée par ordinateur...74 Utilisation de la réalité virtuelle dans l évaluation et la réadaptation des troubles cognitifs...72 évaluation... Les démarches d évaluation du handicap Module A...45 Les démarches d évaluation du handicap Module B...46 Les démarches d évaluation du handicap Module C...47 Les démarches d évaluation du handicap Module D...48 Examen clinique en podologie...55 Outil d évaluation centré sur la Mesure Canadienne de Rendement Occupationnel : M.C.R.O appareillage... Thermosoudage - Thermoformage...59 Orthoplastie - Niveau Orthoplastie - Niveau Orthonyxie, Onychoplastie - Niveau Orthonyxie, Onychoplastie - Niveau pharmacologie... La pharmacologie et la prescription en podologie...65 CARDIO-VASCULAIRE, RESPIRATOIRE... Kinésithérapie respiratoire de l adulte...81 Kinésithérapie respiratoire de l enfant...82 Prise en charge kinésithérapique des oedèmes lymphatiques...90 vésico-sphinctérien... La prostatectomie radicale - Résection adénome prostatique et rééducation vésico-sphinctérienne...87 Rééducation périnéo-sphinctérienne...88 Techniques hypotensives de la sphère thoraco-abdomino-pelvienne

12 Sommaire des formations par métiers sommairepar métiers formations pluridisciplinaires... Optimiser la pratique par la recherche clinique pluridisciplinaire...20 Ecrire pour diffuser et valoriser la pratique professionnelle...21 Initiation à la démarche qualité et gestion des risques...22 Evaluation des Pratiques Professionnelles...23 Secret professionnel et information partagée...24 Gestes et soins d urgence - Niveau L Education Thérapeutique des Patients porteurs de maladies chroniques...26 La lombalgie chronique : rééducation intensive active et reprise de l activité sociale et professionnelle...27 L Education Thérapeutique du Patient lombalgique chronique...28 Accompagnement multi-sensoriel et communication non-verbale...29 Prise en charge des troubles de l oralité et de la déglutition chez l enfant...30 Les échelles d évaluation de la fonction motrice dans la rééducation du membre supérieur hémiparétique...31 La cryothérapie corps entier...32 Aromathérapie et découverte des huiles essentielles...33 Participation sociale des personnes en situation de handicap : quels sens, quels enjeux?...34 Participation sociale des personnes en situation de handicap : approche individuelle et projet personnalisé...35 Actualisation du potentiel adaptif de la personne...36 Mettre en oeuvre les nouvelles approches rééducatives en neurologie centrale - Niveau Mettre en oeuvre les nouvelles approches rééducatives en neurologie centrale - Niveau Prise en charge fonctionnelle des personnes âgées...39 Soins et hygiène des pieds des personnes âgées...40 Prévention de la chute du patient âgé par une équipe pluridisciplinaire à domicile et en établissement...41 Positionnement : installation posturale au fauteuil roulant...42 Formation en manutention des personnes...43 Mettre en oeuvre une démarche deprévention des Troubles Musculo-Squelettiques en interne...44 Les démarches d évaluation du handicap Module A...45 Les démarches d évaluation du handicap Module B...46 Les démarches d évaluation du handicap Module C...47 Les démarches d évaluation du handicap Module D...48 Le Plan d Intervention Interdisciplinaire Individualisé, dit «PIII», un outil pour l équipe de réseau...49 formations en pédicurie-podologie... Réflexologie plantaire - Niveau Réflexologie plantaire - Niveau Podologie et personnes âgées...54 Examen clinique en podologie...55 Approche posturale en podologie - Niveau Approche posturale en podologie - Niveau Utilisation du K-Taping en podologie...58 Thermosoudage - Thermoformage...59 Orthoplastie - Niveau Orthoplastie - Niveau Orthonyxie, Onychoplastie - Niveau Orthonyxie, Onychoplastie - Niveau

13 sommairepar métiers Massage chinois...64 La pharmacologie et la prescription en podologie...65 formations en ergothérapie... Tutorat de stage et réforme des études...68 Le concept d Activité - Qu en faire dans les pratiques professionnelles?...69 Outil d évaluation centré sur la Mesure Canadienne de Rendement Occupationnel : M.C.R.O Les bilans dans les démences : une évaluation «systémique» pour une prise en soins cohérente...71 Utilisation de la réalité virtuelle dans l évaluation et la réadaptation des troubles cognitifs...72 La méthode MONTESSORI adaptée à l accompagnement des personnes souffrant de la maladie d Alzheimer...73 Dessin d architecture et accessibilité assistée par ordinateur...74 Nouvelles approches cognitivo-comportementales en psychiatrie : réflexion sur leurs développements et leurs utilisations...75 formations en masso-kinésithérapie... Tutorat de stage et réforme des études...78 Tutorat de stage...79 Le diagnostic kinésithérapique : acquisition et actualisation des connaissances...80 Kinésithérapie respiratoire de l adulte...81 Kinésithérapie respiratoire de l enfant...82 Maladie de Parkinson et Dystonies...83 Initiation à la rééducation des troubles vestibulaires...84 Prise en charge fonctionnelle de la personne âgée...85 Nouvelles approches en thérapie manuelle du rachis...86 La prostatectomie radicale - Résection adénome prostatique et rééducation vésico-sphinctérienne...87 Rééducation périnéo-sphinctérienne...88 Techniques hypotensives de la sphère thoraco-abdomino-pelvienne...89 Prise en charge kinésithérapique des oedèmes lymphatiques...90 Initiation à la méthode Pilates...91 K-Taping PRO...92 Soins des blessures sur le terrain de sport...93 Kinésithérapie du sport...94 Pathologies musculaires : de la prise en charge kinésithérapique à la réathlétisation...95 La récupération physique : élément essentiel de l amélioration de la performance

14 Sommaire des formations par dates sommairepar dates SEPTEMBRE L Education Thérapeutique des Patients porteurs de maladies chroniques...26 OCTOBRE Optimiser la pratique par la recherche clinique pluridisciplinaire...20 Ecrire pour diffuser et valoriser la pratique professionnelle...21 Massage chinois...65 Utilisation de la réalité virtuelle dans l évaluation et la réadaptation des troubles cognitifs...72 La prostatectomie radicale - Résection adénome prostatique et rééducation vésico-sphinctérienne...87 K-Taping PRO...92 NOVEMBRE Réflexologie plantaire - Niveau Approche posturale en podologie - Niveau Utilisation du K-Taping en podologie...58 Kinésithérapie respiratoire de l enfant...82 Rééducation périnéo-sphinctérienne...88 Initiation à la méthode Pilates...91 décembre Aromathérapie et découverte des huiles essentielles...33 Réflexologie plantaire - Niveau Dessin d architecture et accessibilité assistée par ordinateur...74 Tutorat de stage et réforme des études en masso-kinésithérapie...78 Kinésithérapie respiratoire de l adulte...81 Prise en charge kinésithérapique des oedèmes lymphatiques...90 janvier La cryothérapie corps entier...32 Aromathérapie et découverte des huiles essentielles...33 Utilisation du K-Taping en podologie...58 Orthoplastie - Niveau février Accompagnement multi-sensoriel et communication non-verbale...29 Podologie et personnes âgées...54 Orthonyxie, Onychoplastie - Niveau Massage chinois...65 Tutorat de stage et réforme des études en ergothérapie...68 Maladie de Parkinson et Dystonies...83 mars Initiation à la démarche qualité et gestion des risques...22 Prise en charge des troubles de l oralité et de la déglutition chez l enfant...30 Approche posturale en podologie - Niveau Outil d évaluation centré sur la Mesure Canadienne de Rendement Occupationnel : M.C.R.O Initiation à la rééducation des troubles vestibulaires...84 Nouvelles approches en thérapie manuelle du rachis...86 Techniques hypotensives de la sphère thoraco-abdomino-pelvienne...89 K-Taping PRO...92 Soins des blessures sur le terrain de sport...93 Kinésithérapie du sport

15 sommairepar dates avril Evaluation des Pratiques Professionnelles...23 L Education Thérapeutique du Patient lombalgique chronique...28 Actualisation du potentiel adaptif de la personne...36 Tutorat de stage en masso-kinésithérapie...79 Le diagnostic kinésithérapique : acquisition et actualisation des connaissances...80 Pathologies musculaires : de la prise en charge kinésithérapique à la réathlétisation...95 La récupération physique : élément essentiel de l amélioration de la performance...96 MAI Secret professionnel et information partagée...24 Gestes et soins d urgence - Niveau Les échelles d évaluation de la fonction motrice dans la rééducation du membre supérieur hémiparétique...31 La méthode MONTESSORI adaptée à l accompagnement des personnes souffrant de la maladie d Alzheimer...73 juin La lombalgie chronique : rééducation intensive active et reprise de l activité sociale et professionnelle...27 Participation sociale des personnes en situation de handicap : quels sens, quels enjeux?...34 Participation sociale des personnes en situation de handicap : approche individuelle et projet personnalisé...35 Examen clinique en podologie...55 Thermosoudage - Thermoformage...60 Orthoplastie - Niveau Orthonyxie, Onychoplastie - Niveau Les bilans dans les démences : une évaluation «systémique» pour une prise en soins cohérente...71 Prise en charge fonctionnelle de la personne âgée...85 septembre Utilisation du K-Taping en podologie...58 octobre Nouvelles approches cognitivo-comportementales en psychiatrie : réflexion sur leurs développements et leurs utilisations...75 novembre Le concept d Activité - Qu en faire dans les pratiques professionnelles?...69 décembre Dessin d architecture et accessibilité assistée par ordinateur...74 Date à venir... La pharmacologie et la prescription en podologie...65 sur demande... Mettre en oeuvre les nouvelles approches rééducatives en neurologie centrale - Niveau Mettre en oeuvre les nouvelles approches rééducatives en neurologie centrale - Niveau Prise en charge fonctionnelle des personnes âgées...39 Soins et hygiène des pieds des personnes âgées...40 Prévention de la chute du patient âgé par une équipe pluridisciplinaire à domicile et en établissement...41 Positionnement : installation posturale au fauteuil roulant...42 Formation en manutention des personnes...43 Mettre en oeuvre une démarche deprévention des Troubles Musculo-Squelettiques en interne...44 Les démarches d évaluation du handicap Module A...45 Les démarches d évaluation du handicap Module B...46 Les démarches d évaluation du handicap Module C...47 Les démarches d évaluation du handicap Module D...48 Le Plan d Intervention Interdisciplinaire Individualisé, dit «PIII», un outil pour l équipe de réseau

16 conférences Cycle de conférences à destination des professionnels en excercice et des étudiants de l IFPEK, ces conférences sont animées par des intervenants pluridisciplinaires. Elles favorisent ainsi rencontres et échanges autour de thèmes variés Instabilité et entorse de cheville : une approche globale et pluridisciplinaire Vendredi 28 novembre Soirée thématique en pédicurie-podologie Tarif salariés et libéraux hors : 45 - Tarif libéraux : forfait Rééducation de la lombalgie aiguë : actualisation sur les recommandations internationales Vendredi 6 mars Soirée thématique en masso-kinésithérapie Les dernières recommandations sur la prise en charge de la kinésithérapie en France datent de 2000 (HAS), et les conclusions restaient encore évasives. Aujourd¹hui, de nouvelles classifications ainsi que de nouvelles approches de traitement des patients lombalgiques se sont développées et ont été validées. En prenant pour référence les dernières recommandations américaines de l APTA parues en 2012, seront abordées entre autres : l évaluation kinésithérapique, la place de la thérapie manuelle, les notions de centralisation et de préférences directionnelles, les actualisations sur l éducation, le renforcement et les techniques de contrôle moteur des lombalgiques aigus. Des applications concrètes seront présentées. Tarif salariés et libéraux hors : 45 - Tarif libéraux : forfait Examen clinique pluridisciplinaire de l enfant : entre perturbations posturales et troubles dys. Vendredi 27 mars Soirée thématique en pédicurie-podologie Au cours de son développement, l enfant peut présenter un certain nombre de difficultés tels que des troubles de la concentration, des troubles visuo-spatiaux, des céphalées, des entorses à répétitions Bien que souvent anodins, ces signes clinques peuvent aussi être source d inquiétudes pour l enfant et ses parents et influer sur les apprentissages scolaires et sociaux. Le diagnostic différentiel de ce tableau clinique peut être un trouble cognitif (dys) et/ou un défaut postural. Une évaluation réalisée par une équipe pluridisciplinaire, composée de professionnels parlant le même langage (pédiatre, orthoptiste, orthodontiste, ostéopathe, kinésithérapeute, pédicure-podologue ), permet d apporter des éléments de réponses aux familles. Dans le cas d une perturbation posturale, les professionnels de la santé pourront proposer des moyens de remédiation adaptés à chaque situation avec un protocole déterminé, en fonction des priorités identifiées. L action pourra ainsi se porter sur les entrées ascendantes, descendantes ou mixtes. Cette soirée permettra d identifier les professionnels impliqués dans le suivi de ces jeunes patients et d approfondir les moyens de remédiation dont ils disposent pour améliorer la qualité de vie et les apprentissages de ces enfants. Tarif salariés et libéraux hors : 45 - Tarif libéraux : forfait Nouvelles approches en rééducation et réadaptation de l AVC : quelles incidences sur les pratiques professionnelles? vendredi 5 juin Journée d étude interprofessionnelle La recherche médicale et clinique dans le domaine de l AVC a permis de faire évoluer le suivi thérapeutique des patients. Cela a permis de développer des nouvelles approches de rééducation et de réadaptation. Cette journée d étude, résolument pratique avec des ateliers d échanges et de partages d outils, sera l occasion de faire l état des lieux de la recherche dans ce domaine et de ses répercussions dans la pratique clinique des professionnels paramédicaux. Les différentes interventions des professionnels de la rééducation et de la réadaptation permettront d apporter un éclairage pluridisciplinaire sur ces nouvelles approches. Tarif salariés et libéraux hors : Tarif libéraux : forfait 18

17 pluridisciplinarité Formations pluridisciplinaires 19 19

18 Optimiser la pratique par la recherche clinique pluridisciplinaire pluridisciplinarité - Développement professionnel, modèles de pratiques Créer une synergie du corps des professionnels de terrain accueillant des stagiaires avec les enseignants d instituts, auxquels sont désormais associés les universitaires Favoriser une recherche pluridisciplinaire Impliquer des paramédicaux dans l élaboration ou la mise en place de programmes de recherche tel que le PHRIP (Programme Hospitalier de Recherche Infirmière et Paramédicale) en permettant l acquisition de compétences spécifiques Méthodologie générale de l évaluation thérapeutique et aspects législatifs Environnement règlementaire Éthique Conception d un protocole Méthodologie Analyse d un essai et mise en pratique Approche statistique Initiation à l analyse statistique : de la moyenne à l intervalle de confiance tests statistiques courants mesure de la liaison entre deux variables et comparaisons multiples Liens avec la recherche appliquée Initiation à l épidémiologie appliquée Introduction à l épidémiologie Etudes épidémiologiques Données en épidémiologie et mise en pratique De la démarche de recherche à l écrit scientifique Méthodologie de recherche documentaire Techniques de rédaction d articles scientifiques S P r Eric BELLISSANT, médecin coordonnateur au CIC du CHU de Rennes P r Robert FREUND, enseignant à l EHESP Nicolas BIARD, directeur Pôle Formation Continue, doctorant en psychologie ergonomique, Association IFPEK Jean-Luc BLAISE, ergothérapeute, Docteur en anthropologie Olivier HONORé, responsable du centre de ressources, Association IFPEK Ordinateur portable personnel ou matériel fourni par l IFPEK Diaporama Tutorat des stagiaires R Pédicure-Podologue R Ergothérapeute R Professionnel du soin, de la rééducation et de la réadaptation Intra (dans l établissement) Nombre de places : jours (70 heures) 2 octobre octobre novembre décembre janvier février jours (70 heures) 24 septembre octobre novembre décembre janvier février 2016 Libéral : forfait Libéral hors et salarié :

19 Ecrire pour diffuser et valoriser la pratique professionnelle pluridisciplinarité - Développement professionnel, modèles de pratiques Pré-requis Avoir un projet d écriture. Formaliser un projet d écriture Développer une méthode d écriture Produire un article en lien avec sa pratique Jour 1 : Formaliser le projet d écriture Faire émerger un sujet autour d un contexte spécifique, besoin particulier, problème rencontré, d une solution identifiée Déterminer le lectorat : quel est le public visé? Enrichir sa réflexion par la recherche bibliographique Dégager une problématique : identifier les questions qui se posent (quelles sont les idées, la thèse à défendre, quel est l objectif poursuivi?) rassembler les matériaux connus pour y répondre (sont-ils suffisants pour répondre au questionnement?) quel type d organisation est adapté à la communication? Jour 2 : Développer une méthode d écriture Se familiariser avec les règles rédactionnelles Construire un plan détaillé Ecrire une introduction Jour 3 : Produire un article en lien avec sa pratique Sur la base des 2 jours de formation, les stagiaires auront un article de 2 pages à produire (article individuel ou collectif) Ces productions seront mises en commun lors de cette dernière journée afin d être analysées collectivement. L ensemble de ces échanges collectifs doit aboutir à une proposition de publication Approche pédagogique Active qui repose sur l investissement des stagiaires et de l animateur (alternance de phases d écriture, d échanges et de lecture) Pratique qui prend en compte les besoins et les questions des stagiaires Participative qui aborde les processus et les techniques d écriture Ateliers pratiques Exposés théoriques Travail intersession Analyse des pratiques professionnelles R Pédicure-Podologue R Ergothérapeute R Professionnel du soin, de la rééducation et de la réadaptation R Intra (dans l établissement) Nombre de places : 15 3 jours (20 heures) 6-7 octobre 2014 et 15 décembre 2014 En Intra : sur demande Libéral : forfait Libéral hors et salarié : 540 En Intra : sur devis S Nicolas BIARD, directeur Pôle Formation Continue, doctorant en psychologie ergonomique, Association IFPEK Jean-Luc BLAISE, ergothérapeute, Docteur en anthropologie Olivier HONORE, responsable du centre de ressources, Association IFPEK 21 21

20 Initiation à la démarche qualité et gestion des risques pluridisciplinarité - Développement professionnel, modèles de pratiques Comprendre l environnement réglementaire lié à la démarche qualité en établissement (loi HPST) Appréhender les concepts de base de la démarche qualité en établissement de santé Comprendre les enjeux de gestion des risques en établissement de santé : Principes et objectifs Cartographie des risques Les évaluations en santé Mettre en œuvre au quotidien la gestion des risques Plan d action et suivi Indicateurs Partie 1 : Rappel du contexte et de la réglementation Historique de la qualité en établissement de santé Loi HPST Missions et responsabilités des tutelles dans la démarche qualité Partie 2 : Les concepts qualité Notion de management : politique d établissement Amélioration continue : PDCA, indicateurs,... Partie 3 : La gestion des risques Définitions, principes, objectifs Modèle et méthodes de gestion des risques en établissement de santé : cartographie, évaluations en santé Cas pratiques : plan d actions et suivi d indicateurs Exposés théoriques Utilisation des outils Etudes de cas cliniques Analyse des pratiques professionnelles R Pédicure-Podologue R Ergothérapeute R Cadre de santé R Toute personne en charge de la qualité R Intra (dans l établissement) Nombre de places : 16 1 jour (7 heures) 24 mars 2015 En Intra : sur demande Orientation : 03 Libéral : forfait Libéral hors et salarié : 230 En Intra : sur devis S Isabelle PARICHAUT, responsable qualité, Association IFPEK Caroline PATTIER, responsable qualité, Clinique St Laurent 22

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical - Annie PAPON Cadre responsable 1 AFGSU Niveau 1 page 4 AFGSU Niveau 2 page 5 AFGSU face aux risques NRBC page 6 Recyclage AFGSU Niveau

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

Aide kinésithérapeute : une réalité?

Aide kinésithérapeute : une réalité? Aide kinésithérapeute : une réalité? Fabien Launay Cadre supérieur du pôle rééducation CHU de Dijon Dijon (21) Préambule : La fonction d aide-kinésithérapeute n est pas nouvelle. Elle peut être occupée

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES _ SANTÉ Professions de santé Arrêté du 23 septembre 2014 relatif à la création d une annexe «Supplément au diplôme» pour les formations

Plus en détail

Hospitalisation à Temps Partiel Soins de Suite et Réadaptation Affections cardio-vasculaires et Affections respiratoires Livret de séjour

Hospitalisation à Temps Partiel Soins de Suite et Réadaptation Affections cardio-vasculaires et Affections respiratoires Livret de séjour CENTRE HOSPITALIER de BOURG-EN-BRESSE CS 90401 900 route de Paris 01012 BOURG-EN-BRESSE CEDEX 04 74 45 44 08 Hospitalisation à Temps Partiel Soins de Suite et Réadaptation Affections cardio-vasculaires

Plus en détail

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE DESCRIPTION DU MÉTIER Le masseur-kinésithérapeute ou «kiné» dans le langage courant, effectue sur prescription médicale des actes de gymnastique médicale, de massage, de

Plus en détail

CENTRE D EDUCATION ET DE SOINS SPECIALISES POUR ENFANTS POLYHANDICAPES «LE RIVAGE» LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE

CENTRE D EDUCATION ET DE SOINS SPECIALISES POUR ENFANTS POLYHANDICAPES «LE RIVAGE» LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE CENTRE D EDUCATION ET DE SOINS SPECIALISES POUR ENFANTS POLYHANDICAPES «LE RIVAGE» LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE 12 rue aux raisins - 62600 BERCK SUR MER 03.21.89.44.01 - Fax : 03.21.89.44.82 Le mot d

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLÔME

SUPPLEMENT AU DIPLÔME SUPPLEMENT AU DIPLÔME Le présent supplément au diplôme (annexe descriptive) suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l'europe et l'unesco/cepes. Le supplément vise à fournir des

Plus en détail

DESCRIPTION DU METIER D AUXILIAIRE AMBULANCIER IFPS - BESANCON

DESCRIPTION DU METIER D AUXILIAIRE AMBULANCIER IFPS - BESANCON Institut de Formation de Professions de Santé Centre Hospitalier Régional Universitaire de Besançon Formation auxiliaire ambulancier 44 chemin du Sanatorium 25 030 BESANCON CEDEX Tél. : 03.81.41.51.37

Plus en détail

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé Domaine Santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé HES-SO, les 5 et 6 mai 2011 1 PEC Modules complémentaires santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé 1. Finalité des modules

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010 Référentiel métier de Directeur(trice) des soins Ce référentiel intègre à la fois le métier Directeur(trice) des soins en établissement et celui de Directeur(trice) des soins en institut de formation paramédicale.

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

Institut de Formation en Ergothérapie de Rennes

Institut de Formation en Ergothérapie de Rennes 1 Introduction, le cadre du projet pédagogique 2. Le projet pédagogique prépare ce que seront les professionnels de demain 2.1. Le premier axe d analyse 2.2 Le deuxième axe 2.3 Le troisième axe 2.4 Conclusion

Plus en détail

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V.

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V. Siège social : 9 bis, rue Armand Chabrier 47400 TONNEINS Tél. : 05.53.64.61.57 Fax : 05.53.64.63.12 e-mail : adestonneins@yahoo.fr Site : www.adesformations.fr Antenne de Bazas 7 chemin Larriou 33430 BAZAS

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE POUR LE QUÉBEC :

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE POUR LE QUÉBEC : Ce document n a pas valeur officielle CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE POUR LE QUÉBEC : L ORDRE PROFESSIONNEL

Plus en détail

INAUGURATION DU CESU Centre d Enseignement des Soins d Urgence

INAUGURATION DU CESU Centre d Enseignement des Soins d Urgence Centre Hospitalier Universitaire Groupe Hospitalo-Universitaire Carémeau Place du Professeur R. Debré - 30009 Nîmes cedex 9-04 66 68 68 68 www.chu-nimes.fr INAUGURATION DU CESU Centre d Enseignement des

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION EN MASSAGE, KINESITHERAPIE, REEDUCATION DE NANTES 54, RUE DE LA BAUGERIE 44230 SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE

INSTITUT DE FORMATION EN MASSAGE, KINESITHERAPIE, REEDUCATION DE NANTES 54, RUE DE LA BAUGERIE 44230 SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE INSTITUT DE FORMATION EN MASSAGE, KINESITHERAPIE, REEDUCATION DE NANTES PROJET PEDAGOGIQUE 2010-2011 54, RUE DE LA BAUGERIE 44230 SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE SOMMAIRE 1. LA FINALITE DE LA FORMATION p. 3

Plus en détail

Comité Départemental de Prévention en Kinésithérapie de la Drôme FORMATIONS KINÉSITHÉRAPEUTES 2013 KINÉ DRÔME PRÉVENTION

Comité Départemental de Prévention en Kinésithérapie de la Drôme FORMATIONS KINÉSITHÉRAPEUTES 2013 KINÉ DRÔME PRÉVENTION Comité Départemental de Prévention en Kinésithérapie de la Drôme FORMATIONS KINÉSITHÉRAPEUTES 2013 KINÉ DRÔME PRÉVENTION 1 1. TABLEAU DES FORMATIONS 2013...3 2. GESTUELLE PRÉVENTIVE ET MANUTENTION DES

Plus en détail

Masseur Kinésithérapeute

Masseur Kinésithérapeute CP Concours Prépa Santé Optimum : 896 h/an Access : 700 h/an de septembre à mai Masseur Kinésithérapeute Le Métier de Masseur Kinésithérapeute Le masseur-kinésithérapeute ASSURE des rééducations de motricité.

Plus en détail

Ce document est destiné à vous permettre de découvrir l offre de formation du Centre d enseignement des soins d urgence du Bas-Rhin (CESU 67).

Ce document est destiné à vous permettre de découvrir l offre de formation du Centre d enseignement des soins d urgence du Bas-Rhin (CESU 67). Cher Client, Ce document est destiné à vous permettre de découvrir l offre de formation du Centre d enseignement des soins d urgence du Bas-Rhin (CESU 67). Rattaché au pôle d anesthésie réanimations chirurgicales

Plus en détail

Définition, finalités et organisation

Définition, finalités et organisation RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Définition, finalités et organisation Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à présenter à l ensemble des professionnels de santé, aux patients

Plus en détail

ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL

ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL EXPERIENCES PROFESSIONNELLES Détail des expériences Responsable qualité association secteur SMS : - Conception, mise en œuvre, animation et

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale :

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Projet de santé Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Adresse du siège social : Téléphone : Mail : Version : Etablie en date

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE

LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE AD'PROSANTE : DES FORMATIONS POUR LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE AD'PROSANTE - GROUPE SOFT FORMATION 84, Boulevard de la Corderie 13007 Marseille Tél : 04.91.15.71.03 Fax : 04.91.81.52.62 1 NOTRE OFFRE

Plus en détail

Le monde bouge, change, nous nous devons de le suivre voire de le précéder en anticipant son évolution.

Le monde bouge, change, nous nous devons de le suivre voire de le précéder en anticipant son évolution. FORMATION CEFIEC Editorial La formation est par essence continue. Le monde bouge, change, nous nous devons de le suivre voire de le précéder en anticipant son évolution. La technique, l informatique semblent

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES

APPEL A CANDIDATURES APPEL A CANDIDATURES L objet Le présent appel à candidatures a pour objet le développement de formations à destination des salariés des professions libérales de santé, dans les domaines suivants : Accueil,

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SOLIDARITÉS

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SOLIDARITÉS MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE SOLIDARITÉS PROFESSIONS SOCIALES Arrêté du 18 mai 2009 relatif au diplôme d Etat d éducateur technique spécialisé

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

«Politique des ARS pour les seniors»

«Politique des ARS pour les seniors» «Politique des ARS pour les seniors» Claude EVIN, Directeur Général de l Agence Régionale de Santé d Ile-de-France XX/XX/XX L ARS, acteur majeur de la politique de santé et d accompagnement au service

Plus en détail

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES Septembre 2014 CARTOGRAPHIE DES MÉTIERS DES PRESTATAIRES BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES DANS LES DOMAINES MÉDICO-TECHNIQUES www.metiers-medico-techniques.fr CPNEFP de la branche Négoce et

Plus en détail

Masseur Kinésithérapeute

Masseur Kinésithérapeute CP Concours Prépa Santé Optimum : 896 h/an Access : 700 h/an de septembre à mai Masseur Kinésithérapeute Le Métier de Masseur Kinésithérapeute Le kinésithérapeute assure la rééducation des personnes atteintes

Plus en détail

DOSSIER DE RENSEIGNEMENTS

DOSSIER DE RENSEIGNEMENTS INSTITUT DE FORMATION EN MASSO-KINESITHERAPIE DE POITIERS DOSSIER DE RENSEIGNEMENTS 2012-2013 1 PRESENTATION de L IFMK 2 L institut de Formation en Masso-Kinésithérapie (IFMK) du Centre Hospitalier Universitaire

Plus en détail

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge PROJET D AULNAY MSP PSP Réseau de santé de proximité Historique Objectifs Particularités Avenir Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge MAISON DE SANTE

Plus en détail

Développez vos compétences et votre savoir-faire avec les Formations Continues du CFPP Programme 2015 2016

Développez vos compétences et votre savoir-faire avec les Formations Continues du CFPP Programme 2015 2016 avec les Formations Continues du CFPP Programme 20 2016 CQP Dermo-Cosmétique Pharmaceutique CQP Vente conseil de produits cosmétiques & d hygiène en officine (ouvert aux salariés non diplômés) La Phytothérapie

Plus en détail

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Dans son avis de 2012 «L assurance maladie : les options du HCAAM» qui synthétise l ensemble

Plus en détail

eduscol Santé et social Enseignement d'exploration

eduscol Santé et social Enseignement d'exploration eduscol Consultation nationale sur les programmes Projets de programmes de la classe de seconde générale et technologique Santé et social Enseignement d'exploration L'organisation de la consultation des

Plus en détail

PROFIL DE POSTE DU CONDUCTEUR AMBULANCIER SMUR :

PROFIL DE POSTE DU CONDUCTEUR AMBULANCIER SMUR : PROFIL DE POSTE DU CONDUCTEUR AMBULANCIER SMUR : IDENTIFICATION DU POSTE : Titre de la fonction : Conducteur Ambulancier SMUR*. Etablissement : Centre Hospitalier Régional Universitaire de Brest. Service

Plus en détail

La formation comme levier de changement des pratiques

La formation comme levier de changement des pratiques Place des pharmaciens d officine au sein du réseau Onco 94 Ouest La formation comme levier de changement des pratiques 2 ème congrès des Réseaux de cancérologie Rouen Atelier : place de la formation 3

Plus en détail

Françoise TRUFFY, Présidente de la CDAPH 94. Bonjour,

Françoise TRUFFY, Présidente de la CDAPH 94. Bonjour, Françoise TRUFFY, Présidente de la CDAPH 94 Bonjour, Je me présente : J ai une formation de base d ergothérapeute et d infirmièreassistante sociale spécialisée en psychiatrie et comme pour faire, j ai

Plus en détail

Comment la proposer et la réaliser?

Comment la proposer et la réaliser? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment la proposer et la réaliser? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les professionnels de santé dans la mise en œuvre d un programme

Plus en détail

Référentiel Officine

Référentiel Officine Référentiel Officine Inscrire la formation dans la réalité et les besoins de la pharmacie d officine de demain - Ce référentiel décrit dans le cadre des missions et des activités du pharmacien d officine

Plus en détail

Mention : STAPS. Sport, Prévention, Santé, Bien-être. Objectifs de la spécialité

Mention : STAPS. Sport, Prévention, Santé, Bien-être. Objectifs de la spécialité Mention : STAPS Sport, Prévention, Santé, Bien-être Objectifs de la spécialité L'objectif de la spécialité «Sport, Prévention, Santé, Bien être» est de doter les étudiants de compétences scientifiques,

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

agrément DES professions paramédicales

agrément DES professions paramédicales agrément DES professions paramédicales LES ERGOTHÉRAPEUTES Table des matières Pourquoi agréer les ergothérapeutes?...3 Un ergothérapeute au sens de la loi : de qui s'agit-il?...4 L'agrément est obligatoire...5

Plus en détail

Infirmieres libérales

Infirmieres libérales Détail des programmes- Feuillets complémentaires à la plaquette générale Infirmieres libérales Stages courts 2012 Durées et dates disponibles sur un calendrier en annexe Santé formation Formations gratuites

Plus en détail

OBSTACLES À LA MOBILITÉ POUR LE MÉTIER DE MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE

OBSTACLES À LA MOBILITÉ POUR LE MÉTIER DE MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE Allemagne France Luxembourg LA RECONNAISSANCE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES OBSTACLES À LA MOBILITÉ POUR LE MÉTIER DE MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE DÉFINITION La kinésithérapie est une profession de santé

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne Les patients ont besoin d une réponse de proximité et d une prise en charge globale qui nécessite une

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Bourse «Avenir Recherche & Soins»

CAHIER DES CHARGES Bourse «Avenir Recherche & Soins» CAHIER DES CHARGES Bourse «Avenir Recherche & Soins» La Bourse Mutualiste pour la Recherche Infirmière et Paramédicale LE CONTEXTE GÉNÉRAL La recherche infirmière et paramédicale - c est-à-dire l étude

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA PROMOTION DES PROFESSIONS PARA-MÉDICALES

ASSOCIATION POUR LA PROMOTION DES PROFESSIONS PARA-MÉDICALES ASSOCIATION POUR LA PROMOTION DES PROFESSIONS PARA-MÉDICALES INSTITUT DE FORMATION EN MASSO-KINÉSITHÉRAPIE DE BERCK-SUR-MER www.ifmkberck.com Avenue du Phare - BP 62-62602 BERCK-SUR-MER CEDEX RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

Livret de Présentation (Extrait du livret des patients distribué à leur accueil)

Livret de Présentation (Extrait du livret des patients distribué à leur accueil) Livret de Présentation (Extrait du livret des patients distribué à leur accueil) Centre de Rééducation et de Réadaptation Fonctionnelles PASTEUR «Tout faire pour la personne, ne rien faire à sa place»

Plus en détail

Moyens et limites du masseur kinésithérapeute d équipes

Moyens et limites du masseur kinésithérapeute d équipes Moyens et limites du masseur kinésithérapeute d équipes Guy TUSSEAU Masseur kinésithérapeute Je vais vous présenter la réflexion collégiale qui a été menée par le groupe des masseurskinésithérapeutes de

Plus en détail

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Établissements de santé Droits et accueil des usagers Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Recommandations et indicateurs Préface Faire face aux inégalités de santé qui touchent tout

Plus en détail

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013 ZOOM ETUDES Les études paramédicales Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013 L enseignement supérieur français - santé Études de médecine, pharmacie et odontologie : Universités en partenariat

Plus en détail

Equipe mobile SMES CH Sainte-Anne (Paris)

Equipe mobile SMES CH Sainte-Anne (Paris) Equipe mobile SMES CH Sainte-Anne (Paris) 1. Contexte local Géographie La psychiatrie adulte de l hôpital Sainte-Anne est orientée vers 7 secteurs psychiatriques adultes, que ce soit pour les hospitalisations,

Plus en détail

DIPLÔME UNIVERSITAIRE

DIPLÔME UNIVERSITAIRE CANCER QUALITE DE VIE Université Montpellier 1 UFR STAPS Montpellier Centre d accueil et de bien-être pour les femmes atteintes de cancer ET DIPLÔME UNIVERSITAIRE Activité physique et nutrition Etincelle

Plus en détail

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Éducation nationale NOR : MENE1007267A ARRÊTÉ du Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de générale et technologique Le Ministre

Plus en détail

Fafiec au 1 er mars 2011

Fafiec au 1 er mars 2011 Financements Fafiec au 1 er mars 2011 Les partenaires sociaux, négocient chaque année les modalités de financement de la professionnelle. Pour 2011, ils ont souhaité que la qualité des services et de l

Plus en détail

Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession

Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession Position adoptée par Conseil national de l Ordre des infirmiers le 14 septembre 2010 Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession

Plus en détail

Année propédeutique santé Présentation générale du programme

Année propédeutique santé Présentation générale du programme Année propédeutique Sante 2014-2015 DCA/sbe révision Août 2014 Année propédeutique santé s Présentation générale du programme Introduction et finalités de l année propédeutique santés L objectif de cette

Plus en détail

Institut Régional du Travail Social Poitou-Charentes

Institut Régional du Travail Social Poitou-Charentes Maître/Maîtresse de Maison Modalités d inscription en situation d emploi ou demandeur d emploi Protocole d allègements ou de dispense Modalités de validation Recherche de stage pour les demandeurs d emploi

Plus en détail

LE CONCOURS D ENTREE DANS LES ECOLES DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE

LE CONCOURS D ENTREE DANS LES ECOLES DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE LA PROFESSION DE MASSEUR-KINESITHERAPEUTE Le masseur-kinésithérapeute est le praticien diplômé qui exécute des actes médicaux de massage, de gymnastique médicale et de rééducation fonctionnelle et motrice.

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

DISTRIBUTION DU TRAITEMENT MEDICAMENTEUX PAR VOIE ORALE PAR L INFIRMIERE : RISQUE DE NON PRISE DU TRAITEMENT MEDICAMENTEUX PAR LE PATIENT

DISTRIBUTION DU TRAITEMENT MEDICAMENTEUX PAR VOIE ORALE PAR L INFIRMIERE : RISQUE DE NON PRISE DU TRAITEMENT MEDICAMENTEUX PAR LE PATIENT INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ASSISTANCE PUBLIQUE HOPITAUX DE PARIS ACTIVITE PROFESSIONNELLE N 8 : LE CADRE GERE LES RISQUES CONCERNANT LES PRESTATIONS, LES CONDITIONS DE TRAVAIL DES PERSONNELS,

Plus en détail

Mon métier, mon parcours

Mon métier, mon parcours Mon métier, mon parcours Margaux, assistante de ressources humaines diplômée d un Master Psychologie sociale du travail et des organisations Les métiers de la Psychologie Le domaine Schiences Humaines

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Catalogue des formations 2014. Pour les entreprises agroalimentaires. Hygiène alimentaire. Restauration commerciale. Innovation. Procédures & normes

Catalogue des formations 2014. Pour les entreprises agroalimentaires. Hygiène alimentaire. Restauration commerciale. Innovation. Procédures & normes Hygiène alimentaire Restauration commerciale Innovation Procédures & normes Réglementation Nutrition Pour développer vos compétences et celles de vos salariés. Pour maitriser et améliorer la qualité de

Plus en détail

PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation

PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation Centre Hospitalier d Argenteuil (95) F. Lémann, PH-coordonnateur de la gestion des risques associés aux soins Co-facilitateur

Plus en détail

Client : AGEFOS PME AQUITAINE Mission : Actions management Année : 2010. Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail

Client : AGEFOS PME AQUITAINE Mission : Actions management Année : 2010. Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail Drroiitt ett oblliigattiions de ll enttrreprriise au rregarrd du code du ttrravaiill Action Objectifs Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail Appréhender les dernières évolutions

Plus en détail

PARAMEDICAL. Métiers et formations. Centre d information et d orientation de NOUMEA

PARAMEDICAL. Métiers et formations. Centre d information et d orientation de NOUMEA PARAMEDICAL Métiers et formations Centre d information et d orientation de NOUMEA Santé et paramédical Soins médicaux médecin, chirurgien dentaire, pharmacien, sage-femme Soins paramédicaux infirmier,

Plus en détail

Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation

Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation 1 1 Contexte - Public ciblé 1/3 des accidents du travail sont dus à des manutentions. Coût annuel : 1,5 milliards d euros. Les lombalgies représentent

Plus en détail

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES CONTEXTE 1. Pourquoi avoir élaboré un guide sur l éducation thérapeutique du En réponse à la demande croissante des professionnels de santé

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

PRESENTATION DE LA MDPH

PRESENTATION DE LA MDPH PRESENTATION DE LA MDPH 1) LA LOI HANDICAP DU 11/02/2005 La loi handicap de 2005 (la précédente remonte à 1975) a révolutionné tant les institutions dans leur fonctionnement, que l accueil des élèves dans

Plus en détail

Sur le Chemin des Attentes des Usagers : le Projet Personnalisé

Sur le Chemin des Attentes des Usagers : le Projet Personnalisé «Pour l amélioration de la qualité, la gestion des risques et l évaluation en Loire Atlantique et Vendée» Sur le Chemin des Attentes des Usagers : le Projet Personnalisé L organisation et la planification

Plus en détail

Cahier des charges pour l appel d offres. février 2015 SOMMAIRE

Cahier des charges pour l appel d offres. février 2015 SOMMAIRE Actions Thématiques 2015 : développer les compétences des travailleurs handicapés, usagers des ESAT bas-normands dans la Branche sanitaire, sociale et médico-sociale privée, à but non lucratif Cahier des

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» Lycée Guillaume Budé Limeil- Brevannes

Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» Lycée Guillaume Budé Limeil- Brevannes Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» Lycée Guillaume Budé Limeil- Brevannes E Méchineau : enseignante BTSE S Grisolle : enseignante STMS Le bac Pro ASSP Option D

Plus en détail

Délivrance de l information à la personne sur son état de santé

Délivrance de l information à la personne sur son état de santé Délivrance de l information à la personne sur son état de santé Mai 2012 Préambule Le contenu et les qualités de l information Les modalités de la délivrance de l information L information du mineur, du

Plus en détail

Qualité et gestion des risques

Qualité et gestion des risques formation 2007 Qualité et gestion des risques Qualité et certification HAS Démarche qualité Qualité et certification ISO Qualité en imagerie Qualité au laboratoire Management des risques Risques spécifiques

Plus en détail

Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée?

Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée? Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée? Hélène Le Brun, conseillère septembre 2007 D-11815 Centrale des syndicats du Québec

Plus en détail

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES Sommaire de la démarche de réorganisation SOMMAIRE Le programme régional Traité santé offre des services de réadaptation

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE 1 LA POLITIQUE QUALITE-GESTION DES RISQUES Depuis 2003, la Direction s engage à poursuivre, la démarche qualité et à développer une gestion

Plus en détail

prise en charge paramédicale dans une unité de soins

prise en charge paramédicale dans une unité de soins Société française de neurologie RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN NEUROLOGIE Prise en charge hospitalière initiale des personnes ayant fait un accident vasculaire cérébral (AVC) : prise en

Plus en détail

L hôpital dans la société. L expérience du CHU de Paris, l AP HP. Pierre Lombrail, Jean-Yves Fagon

L hôpital dans la société. L expérience du CHU de Paris, l AP HP. Pierre Lombrail, Jean-Yves Fagon L hôpital dans la société. L expérience du CHU de Paris, l AP HP. Pierre Lombrail, Jean-Yves Fagon Colloque Santé et Société Quels déterminants de santé et quel système de soins pour la santé de toute

Plus en détail

Quel avenir pour les équipes mobiles de soins palliatifs?

Quel avenir pour les équipes mobiles de soins palliatifs? Quel avenir pour les équipes mobiles de soins palliatifs? Aude Le Divenah Praticien hospitalier, chargée de mission, Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins Les soins palliatifs se

Plus en détail

Education Thérapeutique (ETP)

Education Thérapeutique (ETP) Education Thérapeutique (ETP) Enfant diabétique type I Marie Caron Infirmière puéricultrice référente en éducation thérapeutique Maryse Tamburro Cadre puéricultrice Centre initiateur de pompes à insuline

Plus en détail

Liaison Bac Pro ASSP - BTS

Liaison Bac Pro ASSP - BTS Brigitte Rougier IEN SBSSA Sandrine Martinez PLP STMS Sarah Zemmouri PLP STMS L élaboration du plan de formation en Baccalauréat professionnel Liaison Bac Pro ASSP - BTS Baccalauréat professionnel «Accompagnement,

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION. 1er semestre 2015. Formez vos salariés, vos dirigeants, vos bénévoles et vos licenciés.

OFFRE DE FORMATION. 1er semestre 2015. Formez vos salariés, vos dirigeants, vos bénévoles et vos licenciés. COMITÉ DÉPARTEMENTAL OLYMPIQUE ET SPORTIF DE L ORNE OFFRE DE FORMATION 1er semestre 2015 Formez vos salariés, vos dirigeants, vos bénévoles et vos licenciés. A qui s adresse les formations? Les formations

Plus en détail

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse Paris, le 11 décembre 2014 CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP Relevé des conclusions A l occasion de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014,

Plus en détail

Formation certifiante au métier de coach scolaire

Formation certifiante au métier de coach scolaire Formation certifiante au métier de coach scolaire 1 Préambule CoachingMaestro est un portail de formations dédié à toute personne intéressée dans l accompagnement des jeunes. Préambule Ses missions sont

Plus en détail