QUELQUES CONSEILS DE PREVENTION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "QUELQUES CONSEILS DE PREVENTION"

Transcription

1 Annexe 5 QUELQUES CONSEILS DE PREVENTION 1) PLAIE mettre des gants désinfecter avec de la biseptine après lavage au savon de Marseille pour arrêter le saignement : mettre 2 ou 3 compresses sur la plaie arrêter le saignement en appuyant avec la main sur les compresses pendant au moins 5 minutes ne jamais faire de garrot si vous n avez pas de compresse utiliser un linge propre si le saignement ne s arrête pas au bout de 5 minutes appeler le 15 2) AGIR FACE A UN TRAUMATISME ne pas donner à boire a) Cas du membre supérieur laisser le patient soutenir lui-même son avant bras ou mettre le bras en écharpe b) Cas du membre inférieur laisser le membre inférieur dans la position dans laquelle il se trouve. Le caler si nécessaire couvrir le blessé s il est à l extérieur c) Cas du traumatisme cervical dorsal lombaire demander au patient de ne pas bouger maintenir la tête dans la position dans laquelle elle se trouve le faire couvrir s il est à l extérieur Annexe 5 1 / 5

2 3) CHUTE SUR LA TETE a) Si l enfant n a pas perdu connaissance : simple surveillance constante le signaler à la famille par le biais du carnet de correspondance et oralement (téléphone et sortie d école). b) Si perte de connaissance même brève : (l enfant ne se rappelle pas de l incident) faire le 15 et suivre les instructions du médecin du SAMU c) Si après la chute l enfant présente : des troubles de la conscience ou un comportement inhabituel (somnolence, manque de lucidité, aspect comateux, agitation) des troubles visuels des troubles de l équilibre des vomissements répétés un membre immobile ou dont la mobilité est diminuée des crises convulsives des maux de tête violents un écoulement de sang ou de liquide clair du nez ou oreilles Ce sont des signes de gravité, rappeler le 15 pour signaler les faits nouveaux IV) HEMATOME APRES UN COUP OU UNE CHUTE mettre un coussin réfrigérant ou une vessie de glace ou un linge propre contenant des glaçons (ne pas mettre de glace directement sur la peau, mais par l intermédiaire d un linge) V) FIEVRE si température supérieure à 38,5 le DECOUVRIR, appeler la famille qui viendra chercher l enfant ou le 15 pour avis et prescription médicamenteuse si besoin, dans le cas où la famille n est pas joignable. Remarques : l enseignant ne donnera pas de traitement prescrit téléphoniquement par un médecin traitant et encore moins par la famille, mais il peut demander à la famille de récupérer l enfant à l école. VI) SAIGNEMENT DU NEZ mettre des gants faire moucher faire pencher la tête en avant appuyer avec le doigt sur la narine qui saigne pendant 10 à 15 minutes si possible faire sucer un glaçon si le saignement ne s arrête pas, appeler le 15 Annexe 5 2 / 5

3 VII) TRAUMATISME DENTAIRE 1. perte totale d une dent avec une racine : la conserver dans un petit flacon avec du sérum physiologique et prévenir la famille pour un rendez-vous urgent chez le dentiste (dans les 6 heures). 2. dent cassée : prévenir la famille par téléphone et par le carnet de liaison pour un rendez-vous ultérieur chez un dentiste. VIII) CONVULSIONS protéger (oreiller, couverture) et attendre les instructions du médecin du SAMU IX) BRULURE quelque soit le type de brûlure ne pas déshabiller mettre la zone brûlée sous l eau froide à 10 ou 15 cms de distance, pendant 10 mn, seulement pour les brûlures limitées à un membre. Si grande surface brûlée, ne pas mouiller tout le corps. X) DOIGT SECTIONNE ( ou autre segment de membre) pas de garrot faire un pansement compressif ramasser le segment sectionné et le mettre dans un sac plastique propre, le refermer sans chercher à vider l air mettre le sac plastique dans des glaçons laisser à jeun XI) INGESTION DE PRODUITS MENAGERS OU DE MEDICAMENTS faire le 15 ne pas faire vomir ne surtout pas faire boire XII) PROJECTION D UN PRODUIT CAUSTIQUE DANS L ŒIL OU SUR LA PEAU laver à grande eau du robinet pendant 5 à 10 mn pour un conseil et /ou une mise en relation avec l ophtalmologiste. Annexe 5 3 / 5

4 XIII) PROJECTION D UN CORPS ETRANGER DANS L ŒIL ne pas essayer de l enlever pour un conseil et /ou une mise en relation avec l ophtalmologiste. XIV) INTRODUCTION D UN CORPS ETRANGER DANS LE NEZ OU CONDUIT AUDITIF ne pas essayer de le retirer pour avis XV) PIQURES DE GUEPES désinfecter à la biseptine si gonflement, gêne respiratoire, urticaire, troubles digestifs ou antécédents allergiques, appeler le 15 XVI) VOIES AERIENNES OBSTRUEES PAR LA LANGUE AU COURS D UN MALAISE appeler le 15 basculer la tête en arrière mettre sur le côté XVII) INTRODUCTION DE CORPS ETRANGERS DANS LES VOIES RESPIRATOIRES De petits fragments alimentaires ou de jouets peuvent pénétrer dans la trachée après avoir franchi les cordes vocales. L enfant tousse violemment pendant plusieurs minutes, avec une grande agitation, son visage devient rouge. Ne faire aucun geste maladroit (doigts dans la gorge ou suspension par les pieds). Téléphoner au 15 (SAMU) et laisser l enfant en position assise dans un endroit calme. Annexe 5 4 / 5

5 CAS PARTICULIERS Un gros corps étranger obstrue toute la gorge et entraîne une asphyxie rapide. L enfant ne peut ni tousser, ni parler, ni respirer. Il bleuit rapidement et ses pupilles se dilatent ; il perd connaissance. INTERVENEZ VITE! vous n avez que quelques minutes pour sauver l enfant. L équipe de secours aussitôt appelée risque d arriver trop tard. Pour les nourrissons et enfants de moins de trois ans faire la manœuvre de MOFENSON: Faire cinq tapes dans le dos L enfant est placé à califourchon sur la cuisse du sauveteur, tête dépassant son genou. En frappant vigoureusement avec le plat de la main entre les deux omoplates, dans le dos de l enfant, on comprime aussi brutalement 2 poumons Pour les enfants de plus de 3 ans et adultes faire cinq tapes dans le dos, si inefficace, faire la manœuvre de HEIMLICH Ceinturer l enfant par derrière en l asseyant sur une table pour être plus à l aise ou en l asseyant sur ses genoux.. Repérer le creux de l estomac ; y appliquer votre poing droit serré, pouce contre peau de l enfant et avec votre main gauche, qui empoigne le poing droit, l enfoncer brutalement et violemment sous le thorax par un mouvement de bas en haut et d avant en arrière. En faisant ce geste, le diaphragme est repoussé brutalement vers le haut, les poumons sont vidés aussitôt de leur air et le corps étranger bloqué peut être soulevé et projeté par la violence du déplacement aérien. Une fois le corps étranger expulsé, médicaliser de toute façon. Il y a en effet risque de réaction oedémateuse au niveau de la trachée. Manœuvre de MOFENSON manœuvre de HEIMLICH Annexe 5 5 / 5

Les thèmes abordés sont :

Les thèmes abordés sont : Ceci est un protocole réalisé afin de vous guider dans les démarches à suivre en cas de soins à apporter à un enfant. Si un enfant se blesse ou tombe malade dans l établissement, les parents doivent obligatoirement

Plus en détail

Mémento Formation PSC 1

Mémento Formation PSC 1 Mémento Formation PSC 1 (Formation Prévention et Secours Civiques de niveau 1) Document réalisé à partir du Référentiel National de compétences de Sécurité Civile défini par l arrêté du Ministère de l

Plus en détail

LA PERTE DE CONSCIENCE

LA PERTE DE CONSCIENCE CES QUELQUES NOTIONS PEUVENT SAUVER DES VIES. PENSEZ Y SV D URGENCES Pompiers et service médical urgent : 100 Police : 101 L'HEMORRAGIE Comment reconnaître une hémorragie? Le sang s'écoule abondamment

Plus en détail

Guide bébé. Premiers pas, premiers bobos : guide de premiers secours chez les 0 à 3 ans

Guide bébé. Premiers pas, premiers bobos : guide de premiers secours chez les 0 à 3 ans Guide bébé Premiers pas, premiers bobos : guide de premiers secours chez les 0 à 3 ans Avec les bébés et les enfants, avoir des yeux dans le dos est presque une deuxième nature. Ils échappent malheureusement

Plus en détail

MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE

MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE MEMENTO DU SAUVETEUR Prévention et Secours Civiques niveau 1 MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE 1-Alerte des populations. 3 2-Protection.... 4 3-Alerter les secours.... 5 4-Obstruction des voies aériennes..

Plus en détail

Premiers soins. Fiche 12 Hémorragies. A. Saignement par une plaie. Compression manuelle. Arrêter un saignement abondant.

Premiers soins. Fiche 12 Hémorragies. A. Saignement par une plaie. Compression manuelle. Arrêter un saignement abondant. Fiche 12 Hémorragies Arrêter un saignement abondant. Premiers soins A. Saignement par une plaie Attention : une hémorragie peut être masquée par les vêtements. Compression manuelle 1. Allonger le patient.

Plus en détail

Conduite à tenir en cas de prescription médicamenteuse par le médecin traitant

Conduite à tenir en cas de prescription médicamenteuse par le médecin traitant Edition du 17.04.2015 Conduite à tenir en cas de chute page 2 Conduite à tenir en cas d inhalation d un corps étranger page 3 Conduite à tenir en cas de crise d asthme page 4 Conduite à tenir en cas de

Plus en détail

LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET NE RESPIRE PAS

LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET NE RESPIRE PAS LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET NE RESPIRE PAS Mettre en œuvre une réanimation cardio-pulmonaire (R.C.P.) et réaliser une défibrillation pour une victime qui ne respire pas. OBSERVER / PROTEGER / SAIGNEMENT?

Plus en détail

«Premiers gestes» Formation de base pour les enseignants

«Premiers gestes» Formation de base pour les enseignants «Premiers gestes» Formation de base pour les enseignants (extrait d «Apprendre à porter secours» MEN 2006, disponible sur http://eduscol.education.fr/d0118) Objectifs de la formation Démarche générale

Plus en détail

APPRENDRE À PORTER SECOURS Référentiel technique destiné aux enseignants

APPRENDRE À PORTER SECOURS Référentiel technique destiné aux enseignants OBJECTIFS DE LA FORMATION Á l'issue de la formation de base "Apprendre à porter secours", l'enseignant doit être capable : d'agir efficacement face aux situations d'urgence pouvant être rencontrées en

Plus en détail

Se protéger et protéger la victime «PROTEGER-ALERTER-SECOURIR» Prévenir

Se protéger et protéger la victime «PROTEGER-ALERTER-SECOURIR» Prévenir Mercredi 17 avril 2013 remise à niveau PSC1 Céline Stern instructrice secourisme Céline Sourimant CPC EPS Interieur.gouv.fr => référentiel PSC1 Se protéger et protéger la victime «PROTEGER-ALERTER-SECOURIR»

Plus en détail

Pharmacie et protocoles d urgence

Pharmacie et protocoles d urgence Pharmacie et protocoles d urgence SOMMAIRE Fiche.0 : Composition de la trousse de secours Fiche. : Soin d une petite plaie Fiche. : Soin d une petite brûlure thermique ou chimique Fiche. : Conduite à tenir

Plus en détail

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1 PARTIE 4 LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT 1. OBJECTIFS A la fin de cette partie, vous serez capable : En présence d une personne qui présente un saignement abondant, de réaliser une compression directe de

Plus en détail

Janvier 2011. Département Formation

Janvier 2011. Département Formation Janvier 2011 Département Formation PLAN D INTERVENTION SST 2 PREVENIR Face à une situation de travail, le SST doit être capable de : Repérer des dangers, des situations dangereuses, des risques. Identifier

Plus en détail

LIVRET RAPPEL PSC1. Validé par l équipe académique de Formateur de formateur à partir du document de MR BEAUGRAND Christophe.

LIVRET RAPPEL PSC1. Validé par l équipe académique de Formateur de formateur à partir du document de MR BEAUGRAND Christophe. LIVRET RAPPEL PSC1 Validé par l équipe académique de Formateur de formateur à partir du document de MR BEAUGRAND Christophe. L ALERTE ET PROTECTION DES POPULATIONS Signal National d'alerte Réaction Immédiate

Plus en détail

L enfant a de la fièvre L enfant vient de se brûler L enfant vient de chuter L enfant saigne du nez

L enfant a de la fièvre L enfant vient de se brûler L enfant vient de chuter L enfant saigne du nez «Bobologie» L enfant a de la fièvre L enfant vient de se brûler L enfant vient de chuter L enfant saigne du nez La santé de l enfant relève de la responsabilité de ses parents. Or, certains problèmes peuvent

Plus en détail

Conduite à tenir face à une brûlure1

Conduite à tenir face à une brûlure1 Conduite à tenir face à une brûlure1 Les brûlures peuvent être causées par : des liquides des vapeurs des objets chauds (ou très froids) du soleil des frottements des courants électriques des produits

Plus en détail

PREMIERS SOINS AÎKIBUDO KATORI SHINTO RYU

PREMIERS SOINS AÎKIBUDO KATORI SHINTO RYU PREMIERS SOINS AÎKIBUDO KATORI SHINTO RYU Voici un guide des premiers soins, au service des pratiquants d aïkibudo Les contacts page 2 Partie 1 : DETRESSES VITALES A. Perte de connaissance page 3 B. Arrêt

Plus en détail

Assistants maternels :

Assistants maternels : Assistants maternels : Pour avoir les bons réflexes, connaître les bons gestes avec l enfant que vous accueillez. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Préambule L enfant a de la fièvre L enfant vient

Plus en détail

Prévention et Secours Civiques de Niveau I

Prévention et Secours Civiques de Niveau I Prévention et Secours Civiques de Niveau I Version 2013 2 PREVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1 La Protection L alerte L alerte et protection des populations L obstruction des voies aériennes par

Plus en détail

Achevé d imprimer en avril 2002 - SAGER - 28240 LA LOUPE

Achevé d imprimer en avril 2002 - SAGER - 28240 LA LOUPE DU TRAVAIL SAUVETEUR SECOURISTE INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SÉCURITÉ 30 rue Olivier-Noyer 75680 Paris cedex 14. Tél. 01 40 44 30 00 Fax 01 40 44 30 99. http://www.inrs.fr. e-mail : info@inrs.fr

Plus en détail

Consignes générales. Electrocution. Accident de la route :

Consignes générales. Electrocution. Accident de la route : Consignes générales Electrocution Avant toute intervention, couper immédiatement le courant, soit à la prise, soit au disjoncteur. Pour le courant industriel ou les câbles à haute-tension, rester à une

Plus en détail

La victime s étouffe, méthode de Heimlich.

La victime s étouffe, méthode de Heimlich. Niveau 6e Niveau 5e Niveau 4e Niveau 3e L éducation à la santé en milieu scolaire La victime s étouffe, méthode de Heimlich. Intervenants établissement Enseignants SVT, infirmière et/ou moniteur PSC1.

Plus en détail

FORMATION DES SAUVETEURS SECOURISTES DU TRAVAIL. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail

FORMATION DES SAUVETEURS SECOURISTES DU TRAVAIL. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail FORMATION DES SAUVETEURS SECOURISTES DU TRAVAIL Aide-mémoire Sauvetage secourisme du travail MOINS DE TROIS MIN 2 DU TRAVAIL SAUVETEUR SECOURISTE UTES POUR AGIR 3 Protéger C est reconnaître, sans s exposer

Plus en détail

LES CONDUITES A TENIR EN CAS DE PREMIERE URGENCE

LES CONDUITES A TENIR EN CAS DE PREMIERE URGENCE FICHES 1 à 3 DE 1 ier SECOURS (ANNEXE 10) LES CONDUITES A TENIR EN CAS DE PREMIERE URGENCE FICHE 1. L ENFANT OU L ADULTE SAIGNE DU NEZ. Il saigne spontanément : - Le faire asseoir, penché en avant (pour

Plus en détail

AIDE MÉMOIRE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

AIDE MÉMOIRE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL Les textes et pictogrammes sont extraits de l aide mémoire SST de l INRS AIDE MÉMOIRE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL Cet aide-mémoire est téléchargeable sur notre site internet http://www.formenpreve-formations.fr/

Plus en détail

APPRENDRE À PORTER SECOURS (A.P.S.) Programme pédagogique pour l'enseignement des gestes de premiers secours dans les écoles primaires

APPRENDRE À PORTER SECOURS (A.P.S.) Programme pédagogique pour l'enseignement des gestes de premiers secours dans les écoles primaires (A.P.S.) Programme pédagogique pour l'enseignement des gestes de premiers secours dans les écoles primaires LIVRET ELEVE - CYCLE 3 Les gestes de premiers secours appris Une fois que j ai protégé pour agir

Plus en détail

MÉMO SÉCURITÉ LES 1 ERS SECOURS DANS L ENTREPRISE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP

MÉMO SÉCURITÉ LES 1 ERS SECOURS DANS L ENTREPRISE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP MÉMO SÉCURITÉ ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP LES 1 ERS SECOURS DANS L ENTREPRISE Les premiers instants qui suivent un accident sont décisifs et des gestes simples peuvent parfois sauver une vie. Dans votre

Plus en détail

Appel au secours. Gestes de secours Chapitre 5. Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire

Appel au secours. Gestes de secours Chapitre 5. Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire Gestes de secours Chapitre 5 Appel au secours Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire Ce qu il ne faut pas faire Utiliser les signes conventionnels Choisir un endroit dégagé pour être repéré.

Plus en détail

Formation des sauveteurs secouristes du travail. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail

Formation des sauveteurs secouristes du travail. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail Formation des sauveteurs secouristes du travail Aide-mémoire Sauvetage secourisme du travail Plan d intervention SST Protéger > Examiner > Moins de trois minutes 2 Faire alerter > Secourir pour agir Dans

Plus en détail

ASPHYXIE PAR CORPS ÉTRANGER. larynx. La gravité du tableau clinique sera directement fonction de l'importance de l'obstruction : totale ou partielle.

ASPHYXIE PAR CORPS ÉTRANGER. larynx. La gravité du tableau clinique sera directement fonction de l'importance de l'obstruction : totale ou partielle. PS2 ASPHYXIE PAR CORPS ÉTRANGER L'obstruction des voies respiratoires par un corps étranger est une urgence vitale. Plus d'une centaine de décès sont imputés chaque année à une asphyxie consécutive à une

Plus en détail

Prévention et Secours Civiques de niveau 1 - adapté aux AMHE -

Prévention et Secours Civiques de niveau 1 - adapté aux AMHE - Prévention et Secours Civiques de niveau 1 - adapté aux AMHE - Rédaction : S. Planchin, formateur PSC1 Conseils : S. Hoffmann Relecture : S. Causse, M. Puill Introduction Objectif général : L objectif

Plus en détail

Médecine préventive CdG 44. La trousse à pharmacie

Médecine préventive CdG 44. La trousse à pharmacie Médecine préventive CdG 44 La trousse à pharmacie Cette trousse est destinée aux agents de la collectivité Différents modèles peuvent être proposés : - Trousse simple ou coffre à poignée - Armoire murale

Plus en détail

Réf : B.O.E.N. HS n 1 du 6 janvier 2000

Réf : B.O.E.N. HS n 1 du 6 janvier 2000 Réf : B.O.E.N. HS n 1 du 6 janvier 2000 IA 49 Promotion de la Santé en Faveur des Elèves B. Drevet G. Rollet Secrétariat tel : 02.41.74.35.55 fax : 02.41.74.35.79 10/02/05 1 Il appartient aux directeurs

Plus en détail

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise.

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise. Qu est-ce qu une arthroscopie? Il s agit d une intervention chirurgicale mini-invasive dont le but est d explorer l articulation du genou et de traiter la lésion observée dans le même temps. Comment se

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE PSC1. (Prévention et secours civiques niveau 1)

AIDE-MÉMOIRE PSC1. (Prévention et secours civiques niveau 1) AIDE-MÉMOIRE PSC1 (Prévention et secours civiques niveau 1) Texte officiel : http://www.interieur.gouv.fr/le-ministere/la-securitecivile/documentation-technique/le-secourisme/les-recommandationset-les-referentiels

Plus en détail

Ne jamais prendre de bain de pied chaud et ne jamais appliquer de pommade chauffante!

Ne jamais prendre de bain de pied chaud et ne jamais appliquer de pommade chauffante! CONDUITE A TENIR SUR LE TERRAIN DANS LES SITUATIONS LES PLUS URGENTES. Toutes les équipes n'ont pas un kinésithérapeute ou un médecin dans leur staff. Les dirigeants d'équipe amateur, mais surtout les

Plus en détail

QCM : Hygiène et sécurité des enfants

QCM : Hygiène et sécurité des enfants QCM : Hygiène et sécurité des enfants 1. En jouant dans la cour, un enfant est tombé et son genou saigne. Quelques gravillons adhèrent à la plaie. Que faites-vous en premier? a. Vous appelez les parents.

Plus en détail

ORGANISATION DES SOINS ET DES URGENCES DANS LES ECOLES. (Références du B.O. n 1 du ) PREAMBULE

ORGANISATION DES SOINS ET DES URGENCES DANS LES ECOLES. (Références du B.O. n 1 du ) PREAMBULE H - 81 ORGANISATION DES SOINS ET DES URGENCES DANS LES ECOLES (Références du B.O. n 1 du 06.01.2000) PREAMBULE L organisation des soins et des urgences, définie en début d année, inscrite au règlement

Plus en détail

Association loi 1901. 21 Traverse du Barri 06560 VALBONNE tél : 04.93.95.83.73. www.les-petits-canaillous.fr

Association loi 1901. 21 Traverse du Barri 06560 VALBONNE tél : 04.93.95.83.73. www.les-petits-canaillous.fr Si pendant 2 journées complètes l enfant gémit avec ou sans fièvre, avec ou sans symptômes associés, il est recommandé d avoir systématiquement un avis médical. L enfant sera repris au sein de la structure

Plus en détail

SITUATION D URGENCE ACCIDENT- MALADIE AIGUE

SITUATION D URGENCE ACCIDENT- MALADIE AIGUE Ville d Antibes Juan-Les-Pins Direction Petite Enfance Etablissements et service d accueil des jeunes enfants SITUATION D URGENCE ACCIDENT- MALADIE AIGUE Mise à jour Janvier 2012 Direction Petite Enfance

Plus en détail

PSC1. Nom : Année : Prénom : 8 thèmes :

PSC1. Nom : Année : Prénom : 8 thèmes : PSC1 Nom : Année : Prénom : Classe : 8 thèmes : 1 Protection des populations 2 Message d'alerte 3 Obstruction des Voies aériennes 4 Hémorragies externes 5 Atteinte de la peau et des muqueuses 6 Traumatisme

Plus en détail

QCM / Q. OUVERTES PREMIERS SECOURS NIVEAU 1 ET 2

QCM / Q. OUVERTES PREMIERS SECOURS NIVEAU 1 ET 2 QCM / Q. OUVERTES PREMIERS SECOURS NIVEAU 1 ET 2 Les atteintes liées aux circonstances 1. En cas de morsure de serpent, quelle est la conduite à tenir avant de demander un avis médical? a) Aspirer le venin

Plus en détail

Monitor dechu kojence BM-02 Baby Respiration Monitor BM-02

Monitor dechu kojence BM-02 Baby Respiration Monitor BM-02 Monitor dechu kojence BM-02 Baby Respiration Monitor BM-02 FR DÉTECTEUR DE MOUVEMENTS RESPIRATOIRES BM-02 NANNY On vous félicite de la naissance de votre bébé et on vous remercie également pour l achat

Plus en détail

Objectifs. Définition AGIR DEVANT UN MALAISE 28/10/2012

Objectifs. Définition AGIR DEVANT UN MALAISE 28/10/2012 1 AGIR DEVANT UN MALAISE Dr Zouari Abdelaziz CESU 01 SAMU du Nord-Est Objectifs 2 Effectuer des gestes simples pour mettre en confiance la victime et: Luiproposerdesemettreaurepos Écouter ses plaintes

Plus en détail

Comment sauver un chien en cas d'urgence

Comment sauver un chien en cas d'urgence Comment sauver un chien en cas d'urgence 1 Conseils de base S i le chien est victime d un accident ou d une maladie soudaine, nous devrons d abord conserver notre calme. Les numéros de téléphone du vétérinaire

Plus en détail

1 Prendre soin d un drain après une opération

1 Prendre soin d un drain après une opération Prendre soin d un drain après une opération Au cours des jours ou des semaines à venir, vous devrez vider régulièrement le liquide de votre drain et noter la quantité récoltée. Cette fiche vous rappelle

Plus en détail

La Lettre du Formateur Modifications SST et PSC1

La Lettre du Formateur Modifications SST et PSC1 La Lettre du Formateur Modifications SST et PSC1 SOMMAIRE Introduction... 1 SST... 1 PSC1... 4 Matériel minimal nécessaire pour le PSC1 et le SST... 8 INTRODUCTION Plusieurs textes modifient les aspects

Plus en détail

LES GESTES. de premiers SECOURS. Maurice DUMEIGE

LES GESTES. de premiers SECOURS. Maurice DUMEIGE LES GESTES de premiers SECOURS Maurice DUMEIGE LES GESTES de premiers SECOURS Aide mémoire du secouriste Fiches Techniques Mis à jour en juin 2005 selon le programme SST et AFPS Espace Clichy - 38 Rue

Plus en détail

Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE

Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE DEFINITION La ponction pleurale est un acte médicochirurgical consistant à introduire une aiguille dans la cavité pleurale,

Plus en détail

Direction Générale de la Santé DOCUMENT FORMATEUR. Prévention et Secours Civiques niveau 1 (PSC 1)

Direction Générale de la Santé DOCUMENT FORMATEUR. Prévention et Secours Civiques niveau 1 (PSC 1) DOCUMENT FORMATEUR Prévention et Secours Civiques niveau 1 (PSC 1) Pédagogie Appliquée aux Emplois de Formateur en Prévention et Secours Civiques (PAE PSC) Référentiel interne de formation et de certification

Plus en détail

Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé. Examen écrit intérimaire

Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé. Examen écrit intérimaire SUC Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé Examen écrit intérimaire Version A Novembre 2010 Cours de SIR à l intention des

Plus en détail

Rencontre du Réseau Régional des Formateurs. en Sauvetage Secourisme du Travail

Rencontre du Réseau Régional des Formateurs. en Sauvetage Secourisme du Travail Rencontre du Réseau Régional des Formateurs en Sauvetage Secourisme du Travail Aurélie Jaulin Bernard Demarcq Département Appui à la Prévention Pôle Formation Page 1 L ordre du jour - Les modifications

Plus en détail

PROGRAMME D'EXERCICES POUR ÉVIDEMENT CERVICAL ORL. Nom de la physiothérapeute : Téléphone : 418 649-5751

PROGRAMME D'EXERCICES POUR ÉVIDEMENT CERVICAL ORL. Nom de la physiothérapeute : Téléphone : 418 649-5751 PROGRAMME D'EXERCICES POUR ÉVIDEMENT CERVICAL ORL Nom de la physiothérapeute : Téléphone : 418 649-5751 Programme d exercices pour évidement cervical : Les exercices qui vous sont proposés ont pour but

Plus en détail

Situation 7: LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET RESPIRE

Situation 7: LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET RESPIRE CYCLE 3 Reconnaître une situation d urgence Connaître les règles de base pour porter secours Situation 7: LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET RESPIRE Il est préférable d aborder ce cas en deux temps : vérifier

Plus en détail

Situation 3 : LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT

Situation 3 : LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT CYCLES 2 et 3 Reconnaître une situation d urgence Connaître les règles de base pour porter secours Minimum à savoir (enseignant) Situation 3 : LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT Définition : On observe une

Plus en détail

INITIATION AUX GESTES DE PREMIERS SECOURS

INITIATION AUX GESTES DE PREMIERS SECOURS INITIATION AUX GESTES DE PREMIERS SECOURS Lycée Sidoine Apollinaire, Clermont-Ferrand Virginie MONNEY et Isabelle JUVEN, Infirmières Gaël BOSQUET et Clément BOUQUET, élèves Réalisation du Document : Gaël

Plus en détail

LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE. Etirer les bras vers le bas tout en rapprochant légèrement le menton vers la poitrine pour étirer le cou.

LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE. Etirer les bras vers le bas tout en rapprochant légèrement le menton vers la poitrine pour étirer le cou. LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE LES OBJECTIFS - Soulager les zones sollicitées par le stress. Le plexus et l abdomen. Les vertèbres dorsales et la zone entre les omoplates. - Assouplir et étirer le

Plus en détail

Formation au Monitorat Des Premiers Secours

Formation au Monitorat Des Premiers Secours Formation au Monitorat Des Premiers Secours JUSTIFICATIONS DES GESTES TECHNIQUES Document conforme au Référentiel National de Compétences de Sécurité Civile PSC1 Créé par M-A CAUMARTIN et J-L RAGOT Réécrit

Plus en détail

DOSSIER FORMATION PREMIERS SECOURS COLLEGES. DUBOIS Jean-François septembre 2007

DOSSIER FORMATION PREMIERS SECOURS COLLEGES. DUBOIS Jean-François septembre 2007 DOSSIER FORMATION PREMIERS SECOURS COLLEGES P.S.C. 1 A.P.S 1 PSC 1 Cette formation financée par le Conseil Général de Saône et Loire, est destinée aux élèves de 4 ème. Une convention signée entre les 5

Plus en détail

Serrer les fesses du bébé contre votre corps avec le côté de votre avant-bras (celui du petit doigt)

Serrer les fesses du bébé contre votre corps avec le côté de votre avant-bras (celui du petit doigt) Effectuer la mise au sein Serrer les fesses du bébé contre votre corps avec le côté de votre avant-bras (celui du petit doigt) - Ceci vous permettra de l'amener au sein en pointant le mamelon vers son

Plus en détail

Ergonomie Poste de Travail de Bureau

Ergonomie Poste de Travail de Bureau La prévention santé pour chacun Ergonomie Poste de Travail de Bureau Céline Jouve Ostéopathe Pierre-Jean Gallo CSL42 A l époque, on ne perdait pas de temps avec l ergonomie. POSITION 1. Réglage de la chaise

Plus en détail

Jouer et imaginer avec les ballons de baudruche

Jouer et imaginer avec les ballons de baudruche Séance 1 : Le M aura préalablement gonflé autant de ballons que d enfants. Faire asseoir les E en ronde au sol dans le calme. Le M annonce plusieurs séances avec les ballons de baudruche. Mise en garde

Plus en détail

LES CONSEILS PRÉVENTION VOS MAINS SONT FRAGILES PROTÉGEZ-LES! LE SERVICE DE SANTÉ AU TRAVAIL DE LA RÉGION NANTAISE

LES CONSEILS PRÉVENTION VOS MAINS SONT FRAGILES PROTÉGEZ-LES! LE SERVICE DE SANTÉ AU TRAVAIL DE LA RÉGION NANTAISE LES CONSEILS PRÉVENTION du VOS MAINS SONT FRAGILES PROTÉGEZ-LES! LE SERVICE DE SANTÉ AU TRAVAIL DE LA RÉGION NANTAISE LA MAIN UNE ANATOMIE COMPLEXE ET FRAGILE 15 muscles Couverture des os et ligaments

Plus en détail

Formation déglutition Groupe hospitalier Broca-La Rochefoucauld-La Collégiale

Formation déglutition Groupe hospitalier Broca-La Rochefoucauld-La Collégiale LA DEGLUTITION I. L ANATOMIE DES ORGANES DE LA DEGLUTITION II. LES ETAPES DE LA DEGLUTITION NORMALE 1. LA PHASE BUCCALE Etape volontaire Formation du bol alimentaire : Mise en bouche Mastication Insalivation

Plus en détail

se blessent gravement à la maison

se blessent gravement à la maison Chaque jour en France se blessent gravement à la maison Les enfants sont curieux, ne savent pas encore reconnaître et éviter les dangers : il faut donc les protéger en les surveillant très attentivement.

Plus en détail

En cas d urgence. Selon la Croix Rouge, voici les différents gestes à faire en cas d urgence

En cas d urgence. Selon la Croix Rouge, voici les différents gestes à faire en cas d urgence 1 En cas d urgence Selon la Croix Rouge, voici les différents gestes à faire en cas d urgence Quel que soit la situation d urgence _ Sécurisez le lieu de l accident ainsi que la victime. Vérifiez qu il

Plus en détail

Aide-Mémoire. Prévention et Secours Civiques de niveau 1 - PSC 1

Aide-Mémoire. Prévention et Secours Civiques de niveau 1 - PSC 1 Aide-Mémoire Prévention et Secours Civiques de niveau 1 - PSC 1 Alerte et Protection des Populations L alerte aux populations est une mesure exceptionnelle qui consiste à diffuser un signal destiné à avertir

Plus en détail

Poste 1. Vous vous promenez au bord d'un lac et vous vous retrouvez confronté à une situation particulière.

Poste 1. Vous vous promenez au bord d'un lac et vous vous retrouvez confronté à une situation particulière. Travail Poste Durée : 0 minutes Vous vous promenez au bord d'un lac et vous vous retrouvez confronté à une situation particulière. Aidez comme vous l'avez appris. Pensez à haute voix et expliquez votre

Plus en détail

Secourisme (30 réponses)

Secourisme (30 réponses) Secourisme (30 réponses) 1. LA FORMATION DE BASE AU SECOURISME S APPELLE? AFPS (l Attestation de Formation aux Premiers Secours, remplacée le 1er août 2007par le PSC1) PSC1 (Prévention et secours civiques

Plus en détail

L écharpe The wrap. FR Mode d emploi

L écharpe The wrap. FR Mode d emploi L écharpe The wrap FR Mode d emploi I. Berceau double croisé 1 2 3 4 5 6 2 7 8 9 10 11 12 3 II. Double croisé, poche intérieure 1 2 3 4 5 6 4 7 8 9 10 11 5 III. Double croisé, poche extérieure 1 2 3 4

Plus en détail

Formation des sauveteurs secouristes du travail

Formation des sauveteurs secouristes du travail Formation des sauveteurs secouristes du travail Référentiel technique à l usage des formateurs SST Document applicable à partir du 1 er janvier 2012 L Institut national de recherche et de sécurité (INRS)

Plus en détail

La tête est tenue, regarder ses mains est le meilleur moyen d y parvenir.

La tête est tenue, regarder ses mains est le meilleur moyen d y parvenir. Le gainage doit se pratiquer de manière régulière dans un premier temps il aura pour vertu principale d équilibrer les forces musculaires, par la suite et selon le niveau, on verra dans cette pratique

Plus en détail

Prise en charge d une victime submergée qui ne respire pas

Prise en charge d une victime submergée qui ne respire pas Prise en charge d une victime submergée qui ne respire pas * Tronc commun Item 3b Démontrer les habiletés nécessaires à la prise en charge d une victime submergée qui ne respire pas. But Démontrer des

Plus en détail

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté 1. Dire NON Tournez lentement la tête vers la gauche, de façon à regarder par dessus votre épaule gauche. Ramenez votre tête au centre.

Plus en détail

Pression, volume et barotraumatismes. Pression, volume et barotraumatismes 1

Pression, volume et barotraumatismes. Pression, volume et barotraumatismes 1 Pression, volume et barotraumatismes Pression, volume et barotraumatismes 1 Pression, volume et barotraumatisme La pression et le volume d un gaz sont étroitement liés. Le plongeur respire de l air à pression

Plus en détail

CINRYZE (INHIBITEUR DE C1 [HUMAIN]) Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire.

CINRYZE (INHIBITEUR DE C1 [HUMAIN]) Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire. Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament CINRYZE de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

GUIDE DES PREMIERS SECOURS

GUIDE DES PREMIERS SECOURS GUIDE DES PREMIERS SECOURS COLLEGE JEAN LECANUET ROUEN Année scolaire 2012-2013 Partie 1 : L alerte et la protection des populations ~ Sommaire ~ Il s agit d une mesure exceptionnelle permettant d avertir

Plus en détail

Analgésie ambulatoire par bloc périnerveux à l aide d un biberon (pompe à perfusion élastomérique)

Analgésie ambulatoire par bloc périnerveux à l aide d un biberon (pompe à perfusion élastomérique) Analgésie ambulatoire par bloc périnerveux à l aide d un biberon (pompe à perfusion élastomérique) En accord avec votre médecin et vous, l anesthésiologiste a installé un cathéter (petit tube) permettant

Plus en détail

Situation 6 1 LA VICTIME SE PLAINT D UNE DOULEUR AU DOS APRÈS UNE CHUTE

Situation 6 1 LA VICTIME SE PLAINT D UNE DOULEUR AU DOS APRÈS UNE CHUTE Reconnaître une situation d urgence Connaître les règles de base pour porter secours Situation 6 : LA VICTIME SE PLAINT D UNE DOULEUR AU DOS APRÈS UNE CHUTE Minimum à savoir (enseignant) Définition : traumatisme

Plus en détail

1 Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable

1 Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable Cathéter veineux central avec valve antireflux Vous devez prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable. Cette fiche vous explique comment

Plus en détail

CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES)

CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES) Pour la santé au travail CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES) Risques d AES Piqûre Coupure Projection sur visage yeux peau lésée Avec l aimable autorisation des sociétés SITA

Plus en détail

Formation des sauveteurs secouristes du travail

Formation des sauveteurs secouristes du travail Formation des sauveteurs secouristes du travail Référentiel technique à l usage des formateurs SST L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels,

Plus en détail

SOMMAIRE. Pourquoi se former aux gestes de 1ers secours Le rôle du sauveteur. La victime s étouffe. La victime saigne abondamment

SOMMAIRE. Pourquoi se former aux gestes de 1ers secours Le rôle du sauveteur. La victime s étouffe. La victime saigne abondamment 1 SOMMAIRE Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Page 8 Page 10 Page 12 Page 15 Page 16 Page 18 Sommaire Pourquoi se former aux gestes de 1ers secours Le rôle du sauveteur La protection L alerte La victime

Plus en détail

Tél. : 03.21.16.18.00 Fax.: 03.21.16.18.01 Mail : centrescolaire@bscv.fr PC/MR/2008/14

Tél. : 03.21.16.18.00 Fax.: 03.21.16.18.01 Mail : centrescolaire@bscv.fr PC/MR/2008/14 Un médicament n est jamais totalement inoffensif, il peut avoir des effets secondaires imprévisibles! Tél. : 03.21.16.18.00 Fax.: 03.21.16.18.01 Mail : centrescolaire@bscv.fr PC/MR/2008/14 MISE A DISPOSITION

Plus en détail

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 10 RÈGLES D'OR POUR ÉVITER LE «MAL DE DOS» PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 1. TON DOS TE SUPPORTE, PRENDS-EN SOIN 2. SOLLICITE-LE FRÉQUEMMENT,

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION des SAUVETEURS-SECOURISTES DU TRAVAIL

PROGRAMME DE FORMATION des SAUVETEURS-SECOURISTES DU TRAVAIL PROGRAMME DE FORMATION des SAUVETEURS-SECOURISTES DU TRAVAIL La formation s adresse à un groupe de 4 à 10 personnes et sa durée est de 12 heures auxquelles il faut ajouter, si nécessaire, le temps pour

Plus en détail

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif)

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1 LE SECOURISTE : 1 h 30 Indiquer le rôle et les responsabilités d un secouriste. Indiquer les connaissances

Plus en détail

Pour de précieux conseils.

Pour de précieux conseils. Photo : Mireille Lewis Pour de précieux conseils. Les premiers soins LES PREMIERS SOINS LA SANTÉ Mieux vaux prévenir que guérir. Mais dans le cas où votre enfant subirait un accident, voici quelques principes

Plus en détail

Le change. Des conseils pour le bien-être de votre enfant. Attention! Oups!

Le change. Des conseils pour le bien-être de votre enfant. Attention! Oups! Hygiène Page 15 Oups! Le change Des conseils pour le bien-être de votre enfant Le savon Utilisez de l eau et du savon avec du coton hydrophile ou un gant de toilette propre pour nettoyer les fesses de

Plus en détail

LA PLAGE DE MOUVEMENT DES EXERCICES

LA PLAGE DE MOUVEMENT DES EXERCICES LA PLAGE DE MOUVEMENT DES EXERCICES OU ROM (Range Of Motion Exercices) TRADUCTION DU DOCUMENT PUBLIE PAR ALS Worldwide La plage de mouvement (ROM) des exercices est faite pour préserver la flexibilité

Plus en détail

B ILAN et ALERTE. Formation Continue Secouristes 2005-2006. Dr Laurence Nivet - ANMSM Dr Thierry Sécheresse - SAMU 73

B ILAN et ALERTE. Formation Continue Secouristes 2005-2006. Dr Laurence Nivet - ANMSM Dr Thierry Sécheresse - SAMU 73 B ILAN et ALERTE Formation Continue Secouristes 2005-2006 Dr Laurence Nivet - ANMSM Dr Thierry Sécheresse - SAMU 73 1 B ilan s ur le terrain : pourquoi? Plan d examen de la victime (éviter les oublis)

Plus en détail

Unité soins protégés. Conseils pour la sortie de votre enfant. CHRU Montpellier 34295 Montpellier cedex 5

Unité soins protégés. Conseils pour la sortie de votre enfant. CHRU Montpellier 34295 Montpellier cedex 5 Unité soins protégés Conseils pour la sortie de votre enfant CHRU Montpellier 34295 Montpellier cedex 5 Introduction Le premier retour à la maison est un moment attendu mais aussi angoissant, que se soit

Plus en détail

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail.

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. Introduction Chers lectrices et chers lecteurs, Adopter toujours les mêmes positions, notamment

Plus en détail

vie de bébé. Par la suite, et l enfant le désirent.

vie de bébé. Par la suite, et l enfant le désirent. Il est recommandé d a llaiter exclusivement pendant les six premiers mois de la vie de bébé. Par la suite, l allaitement devrait se poursuivre avec l introduction des aliments complémentaires jusqu à deux

Plus en détail

PROCÉDURE D HABILLAGE

PROCÉDURE D HABILLAGE PROCÉDURE D HABILLAGE CORRESPONDANT À LA VERSION 1,5 DU PROGRAMME DE FORMATION 1. PRÉPARATION HABILLAGE Vérifier que vous avez tous les équipements : o Survêtement; o Couvre- bottes; o Lunettes étanches;

Plus en détail

Introduction. La Séquence

Introduction. La Séquence Recommandations du Conseil Belge de Réanimation (BRC) pour la Réanimation Cardio-Pulmonaire et la Défibrillation Externe Automatisée par les premiers intervenants formés aux techniques de l Aide Médicale

Plus en détail

Gestes et soins d urgence

Gestes et soins d urgence Gestes et soins d urgence Équipe pédagogique du Centre d Enseignement des Soins d Urgence de l Allier Version n 1.4 INDEX - 1 Protection - 2 Alerte - 3 Obstruction - 4 Hémorragie - 5 Inconscience - 6 Arrêt

Plus en détail

en wat je kan doen. Fièvre & douleur Wat je moet weten Votre enfant reçoit-il un traitement approprié? Kinderziekten

en wat je kan doen. Fièvre & douleur Wat je moet weten Votre enfant reçoit-il un traitement approprié? Kinderziekten Wat je moet weten en wat je kan doen. Fièvre & douleur Kinderziekten Votre enfant reçoit-il un traitement approprié? Fièvre & douleur Contenu Les médicaments les plus utilisés contre la fièvre et la douleur

Plus en détail

PSE1 Premiers Secours en Equipe Niveau 1

PSE1 Premiers Secours en Equipe Niveau 1 PSE1 Premiers Secours en Equipe Niveau 1 Objectif : La formation a pour objet l'acquisition des connaissances nécessaires à la bonne exécution des gestes de secours seul ou au côté d'un équipier secouriste,

Plus en détail