On doit répondre en deux mois pour un financement d un espace virtuel de travail collaboratif. Les personnes intéressées par cet appel d offre sont

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "On doit répondre en deux mois pour un financement d un espace virtuel de travail collaboratif. Les personnes intéressées par cet appel d offre sont"

Transcription

1 On doit répondre en deux mois pour un financement d un espace virtuel de travail collaboratif. Les personnes intéressées par cet appel d offre sont nombreuses : service production, R&D, service approvisionnement, commercial et marketing avec pour chaque service, le chef de service et son adjoint administratif. Cet espace virtuel devrait faire gagner du temps à chaque service. Certains en sont convaincus, d autre moins. Tous nos concurrents le font et surtout cela permet de nous adapter avec nos filiales et nos services externalisés dans d autres parties du monde. Comment faire travailler ensemble des gens ayant des contraintes et des horizons si différents? Il faut trouver des intégrateurs ou des personnes relais. Autre idée, on fixe une réunion et on voit qui vient, on bricolera et notre stratégie émergera. Q : Comment constituer le groupe de travail?

2 On monte le groupe avec un représentant de la direction On monte le groupe en fonction du degré de connaissance technologique et on le met à part pour répondre précisément à un objectif On fixe une réunion et on voit qui vient

3 Q : Comment constituer le groupe de travail? Introduction Cas Auteurs Concepts Résolution Plan 1 Structurer par fonctions H. Fayol 11 Métier, compétences et activités 12 Choix du niveau hiérarchique : une lecture par l organigramme II Structurer par facteurs de contingence - L Lawrence et L. Lorsch 21 Pas une structure unique et idéale du groupe de travail 22 Contingence technologique ou structurer en fonction de l intérêt et des connaissances ( ou non) de la technologie 23 Vers une cellule de travail différenciée mais quid de l intégration et de l acceptation par l ensemble? III Se structurer dans l action 31 En fonction de ce que l on a en termes de ressources et de moyens S. Sarasvathy 32 Une structure qui émerge de la stratégie choisie H. Mintzberg C. Fonrouge

4 Vous les écoutez et réalisez qu ils ont des demandes de micro ondes pour réchauffer leur repas. Vous connaissez déjà les membres de ce groupe car vous faites une activité sportive avec eux. Mais là ce n est pas pareil. Serez vous autoritaire, démocratique ou laisserez vous faire? Une idée répondre à un concours de la meilleure innovation ensemble. Mais avez peur de tout faire vous même!

5 Introduction et problématisation Comment dynamiser un groupe de travail? La dynamique des groupes, la vie de groupe, le leardership Un groupe : au moins 3 30 = 1. mise en commune du but; 2. définition frontières Différents types de groupes :

6 Les pères fondateurs de la psychologie des groupes Ch. Fourier Concept I : harmonie sociale et conditions de travail Contexte la peur de la foule : G. Le Bon Actualité : rumeur et réputation dans les réseaux sociaux des 15 minutes de célébrité aux 15 minutes de honte 2 La dynamique des groupes K. Lewin Contexte : gestalt, guerre et randonnées Concept II : champ de forces Concept III : capital social chez P. Bourdieu Application : comment augmenter cohésion groupe? 3 Productivité des groupes E. Mayo Concept III : expérience de Hawthorne Actualité : Quel leader êtes vous?

7

8 Suite révolution : imaginer une société fondée sur l harmonie sociale Comme attraction universelle Newton explique l harmonie de l univers, l attraction des passions rend compte de la constitution des groupes Utopie patronale Vision du groupe fondé sur un équilibre interne

9 Godin, Michelin, Schneider, Menier à Noisiel «Le plaisir de chacun est augmenté du plaisir de tous»

10 Définition, problèmes : dans les années 2000, le nombre d accidents avec arrêt de travail a varié entre et pour 14 millions de salariés relevant du régime générale de Sécu OIT «decent work» CHSCT obligatoire dans + 50 salariés

11 «Psychologie des foules» 1895 Fusion des individus dans une pensée collective Cette fusion abaisse les facultés intellectuelles = modifications psychiques analogues à un sujet sous hypnose

12 Distorsion dans la transmission de l information soit par 1. Assimilation à un élément connu ou reconnaissable = stéréotype du voleur 2. Intensification d un élément E-reputation ebay amazone par les clients le blog «Jeboycottedanone.com» Effet barbara streisand

13 1. Dimension cognitive : ce que les consommateurs savent de vous (Origine de l entreprise, ancienneté de l offre, les diverses localisations, importance des services associés, etc. 2. Dimension comportementale : ce que les clients ont acheté (Fréquence d achat, de réachat, quantités, type d offre, jour de la semaine, saisonnalité, couverture de la zone de chalandise. 3. Dimension affective : les jugements favorables ou défavorables des clients

14

15

16 Allemand Humbolt Berlin Expérience des tranchées en 1917 Vision du même paysage différent si l on est soldat ou randonneur En 1931 : comportement C est une fonction (f) de la personnalité (P) et de l environnement (E) C= f(p,e) 1933 montée du nazisme part US nationalité en MIT

17 A <-> B >-< <-> Psychologie de la forme >-< Tout est différent de la somme des parties Application mix marketing

18 Notre environnement = champ magnétique avec existence de forces = zone où se manifeste des forces Notre comportement change si l état des forces change. Il résulte donc de sa relation dynamique à son environnement

19 Un groupe de travail fait du sport ensemble depuis longtemps = équilibre des forces = interdépendance Un des membres est promu chef = rupture de l état des forces en présence Conséquences possibles : agressivité, abandon ou. audace de certains

20 Champ de forces car a)distribution inégale des ressources +b) rapport de forces entre dominants / dominés Exemple capital social d un entrepreneur : 1. Capital financier 2. Capital connaissance 3. Capital relations

21 Définition ensemble des processus qui permettent maintien groupe + cohésif + nombre relations, + efficacité, + satisfaction individuelle, + influence groupe sur ses membres

22 Fondateur de la psychologie industrielle et de l école des relations humaines Suite F. Taylor où climat de travail important Expérience inaugurale atelier Hawthorne entreprise Western Electric entre équipements téléphonique

23 En 1927, un groupe de chercheurs de Harvard, sous la dir de Mayo entreprend dans les ateliers Hawthorne de la Western Electric, à Chicago, une série de recherches. Au départ, une constatation des ingénieurs de l usine : l amélioration de l éclairage Augmentation des rendements, Mais curieusement une augmentation du rendement était aussi enregistré pour le groupe de contrôle (pour lequel on n avait rien changé). Mieux quand on diminuait l éclairage dans le groupe expérimental, le rendement continuait à progresser.

24 L expérience Hawthorne Les ouvriers travaillent mieux lorsqu on s occupe d eux Découverte de l importance des phénomènes affectifs Le travail est une activité de groupe et l individu tend à vouloir collaborer avec ses collègues

25 Que retient-on de l École des Relations humaines? L importance de s intéresser aux gens Récompenser les réalisations est plus efficace que récompenser les comportements L argent n est pas la seule façon de motiver les gens L importance de porter de l attention aux gens, les féliciter, les encourager, les soutenir

26 Mayo et ses contributions L équation de la motivation Taylor Mayo Efficacité Satisfaction au travail Rémunération Efficacité Satisfaction au travail Rémunération

27 " Lewin, Lippitt, & White (1938) recherche sur l impact des formes de leadership " Description de 3 styles: " Autoritaire " Democratique " Laissez-faire 2009 SAGE

28 " Il pense que les membres d un groupe ont besoin de direction et donc de directives " Il exerce un contrôle voire une influence sur les autres " Communication is top-down " Agenda is set by the leaders " Praise/criticism given freely " is based on personal standards 2009 SAGE

29 " Pense que chacun est autonome " Les subordonnées sont capables de se prendre en main " Se sent au meme niveau que les autres membres du groupe 2009 SAGE

30 " Pense qu on a juste donné son nom = il est une ressource comme une autre " Ne chercher pas à influencer les autres " Ne se sent pas responsable 2009 SAGE

31 Situation Les blattes Temps Simple Seul 40,5 Groupe 33 Complexe Seul 110,5 Groupe 129,5 Expérience de Zajonc sur des cafards se dirigeant dans une tube et un labyrinthe. Cécile Fonrouge Master IDL

32 Vous les écoutez et réalisez qu ils ont des demandes de micro ondes pour réchauffer leur repas. Vous connaissez déjà les membres de ce groupe car vous faites une activité sportive avec eux. Mais là ce n est pas pareil. Serez vous autoritaire, démocratique ou laisserez vous faire? Une idée répondre à un concours de la meilleure innovation ensemble. Mais avez peur de tout faire vous même!

33 micro ondes condition de travail groupe avec lequel vous faites du sport donc modification du champ de forces Faire un concours = modifier conditions de travail pour chercher à valoriser le groupe quel style de leader êtes vous?

34 Vous êtes artisan d art fabricant de parapluie au viaduc des arts à Paris 12em. Vous avez l idée de faire une manifestation pour faire connaître ce véritable «cluster» d art. Les autres sont relieurs, fabricants de meubles etc. Comment se faire comprendre par des artisans aux univers si différents et les faire communiquer avec l agence d événements? Vous vous connaissez tous le monde et vous savez qui contacter pour faire circuler au plus vite l information. Votre expérience du réseau vous permet de répondre à la question : que faire pour travailler efficacement en réseau?

Intérêt pour les personnes 1.9. 9.9 Club social. 5.5 Compromis 1.1. 9.1 Laisser-faire. Intérêt pour la tâche. Travail équipe.

Intérêt pour les personnes 1.9. 9.9 Club social. 5.5 Compromis 1.1. 9.1 Laisser-faire. Intérêt pour la tâche. Travail équipe. Cours 12 Le pouvoir au sein d une organisation Les liens entre pouvoir, autorité et obéissance Le leadership et les traits personnels Les théories du leadership situationnel Pouvoir Capacité d un individu

Plus en détail

1 Les différents courants de pensée de la théorie des organisations

1 Les différents courants de pensée de la théorie des organisations 1 Les différents courants de pensée de la théorie des organisations 1 Comment définir la théorie des organisations? Avec la seconde révolution industrielle, de grandes entreprises industrielles émergent,

Plus en détail

SECTION : BTS MANAGEMENT DE L UNITE COMMERCIALE ( première et deuxième année) MATIERE : MANAGEMENT DE L UNITE COMMERCIALE ENVIRON 200 HEURES

SECTION : BTS MANAGEMENT DE L UNITE COMMERCIALE ( première et deuxième année) MATIERE : MANAGEMENT DE L UNITE COMMERCIALE ENVIRON 200 HEURES SECTION : BTS MANAGEMENT DE L UNITE COMMERCIALE ( première et deuxième année) MATIERE : MANAGEMENT DE L UNITE COMMERCIALE ENVIRON 200 HEURES Manuel Murgia Page 1 19/08/2006 LES FONDEMENTS DU MANAGEMENT

Plus en détail

L art de la reconnaissance en gestion

L art de la reconnaissance en gestion L art de la reconnaissance en gestion Sophie Tremblay Coach & Stratège Dans votre parcours professionnel, quelle est la personne qui vous a offert la reconnaissance qui vous a le plus marqué? Quelles sont

Plus en détail

Cohésion d Equipe - Team Building

Cohésion d Equipe - Team Building Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Cohésion d Equipe - Team Building Objectifs : Comprendre les mécanismes de fonctionnement d une équipe. Comprendre les rôles de chacun et le rôle de l encadreur.

Plus en détail

L Entreprise Mobile Charles-Henri Besseyre des Horts

L Entreprise Mobile Charles-Henri Besseyre des Horts L Entreprise Mobile Charles-Henri Besseyre des Horts Professeur Titulaire de la Chaire «Mobilité & Organisation» HEC-Toshiba Directeur Scientifique du MS HEC part-time «Management Stratégique RH» 1 Plan

Plus en détail

Responsable grands comptes / comptes clés

Responsable grands comptes / comptes clés Responsable grands comptes / comptes clés DEFINITION DE FONCTION ET ETUDE DE REMUNERATIONS Le responsable grands comptes assure le suivi commercial des comptes clients ayant une importance stratégique

Plus en détail

Dès qu'une action atteint un certain degré de complexité ou qu'il s'agit d'actions collectives il est nécessaire d'organiser, c'est-à-dire de diviser et coordonner. L'organisation suppose donc division

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MANAGER. Intervenant : Christophe FERRIGNO. Directeur / Fondateur du Portail www.supply-chain.fr

SUPPLY CHAIN MANAGER. Intervenant : Christophe FERRIGNO. Directeur / Fondateur du Portail www.supply-chain.fr SUPPLY CHAIN MANAGER Intervenant : Christophe FERRIGNO Directeur / Fondateur du Portail www.supply-chain.fr Comment sont ils recrutés? Que recherchent les entreprises? Compétence / Personnalité -Comportemental

Plus en détail

INTEGRALMANAGER by EICL

INTEGRALMANAGER by EICL by EICL Le management Humaniste Integral Manager by EICL Le coaching Humaniste 1 Cycle de formation Le management Humaniste Le management de proximité qui réconcilie éthique et performance Integral Manager

Plus en détail

Divulgation 2.0 : approche comportementale. Comment détecter ou prévenir cette démarche compulsive amplifiée par les outils de mobilitédirectement

Divulgation 2.0 : approche comportementale. Comment détecter ou prévenir cette démarche compulsive amplifiée par les outils de mobilitédirectement Divulgation 2.0 : approche comportementale. Comment détecter ou prévenir cette démarche compulsive amplifiée par les outils de mobilitédirectement connectés aux médias sociaux? Agenda La divulgation compulsive

Plus en détail

POUVOIR ET LEADERSHIP

POUVOIR ET LEADERSHIP POUVOIR ET LEADERSHIP 1- Introduction sur les notions de pouvoir et de leadership Le pouvoir et le leadership sont deux concepts extrêmement liés. Nous traiterons ici essentiellement du second, le premier

Plus en détail

Le Management selon Deming

Le Management selon Deming Le Management selon Deming Une démarche complète de management, basée sur les fondamentaux de la Qualité L Association Française Edwards Deming Votre attente Comprendre mieux ce qui est derrière le nom

Plus en détail

«L entraîneur médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire» John Kessel

«L entraîneur médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire» John Kessel «L entraîneur médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire» John Kessel Pascale JOLY, Fondatrice du Cabinet : COACHDAFFAIRES Entrepreneur, Executive & Business Coach AAA Autodidacte,

Plus en détail

En bref 1 - STRATÈGES EN RÉPUTATION 2 - UNE OFFRE SUR MESURE 3 - DIRIGEANTS

En bref 1 - STRATÈGES EN RÉPUTATION 2 - UNE OFFRE SUR MESURE 3 - DIRIGEANTS DOSSIER DE PRESSE SOM- MAIRE 1 - STRATÈGES EN RÉPUTATION 2 - UNE OFFRE SUR MESURE 3 - DIRIGEANTS Fabrice Ivara Albéric Guigou 4 - MÉTIERS Les consultants Les chefs de projets web Le studio digital Le pôle

Plus en détail

Charte internationale de la marche

Charte internationale de la marche Charte internationale de la marche Créer des collectivités saines, viables et efficaces, où les gens choisissent de marcher Élaborée dans le cadre de la série de conférences internationales WALK 21 Personnes-ressource

Plus en détail

A. Les bonnes pratiques de l e-réputation pour les individus

A. Les bonnes pratiques de l e-réputation pour les individus Chapitre 2 : Les bonnes pratiques de l e-réputation 33 A. Les bonnes pratiques de l e-réputation pour les individus Chapitre 2 : Les bonnes pratiques de l e-réputation E-réputation Editions ENI - All rights

Plus en détail

Santé et relations humaines au travail Sommes-nous prêts à être plus performants?

Santé et relations humaines au travail Sommes-nous prêts à être plus performants? Santé et relations humaines au Sommes-nous prêts à être plus performants? Principaux enseignements de l enquête Mesure Management Santé chez les entrepreneurs de CroissancePlus Les traits d'identité constitutifs

Plus en détail

LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN

LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN JEAN-PIERRE BRUN PROFESSEUR CHAIRE EN GESTION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL UNIVERSITÉ LAVAL http://cgsst.fsa.ulaval.ca Dans quatre

Plus en détail

Partie 2 : Des leçons pour l entrepreneur

Partie 2 : Des leçons pour l entrepreneur Partie 2 : Des leçons pour l entrepreneur 5.6 De nouveaux métiers Le développement des communautés et des univers virtuels a favorisé la création de nouveaux métiers «online», spécifiques à la gestion

Plus en détail

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel Sommaire PRESENTATION GENERALE DU MARKETING: Qu est-ce que le Marketing? Introduction et définition

Plus en détail

Du taylorisme à la lean production

Du taylorisme à la lean production Du taylorisme à la lean production Réussir l organisation du travail Colloque de la FSSS, CSN 7 et 8 juin 2011 Paul-André LAPOINTE Relations industrielles, Université Laval ARUC-Innovations, travail et

Plus en détail

INTRODUCTION. Master Management des Ressources Humaines de l IAE de Toulouse Page 1

INTRODUCTION. Master Management des Ressources Humaines de l IAE de Toulouse Page 1 LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES L évaluation 360 Feed-back INTRODUCTION Aujourd hui les ressources humaines sont considérées par les entreprises comme un capital. La notion de «capital humain» illustre

Plus en détail

Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE. Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005. La Fondation d entreprise EADS

Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE. Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005. La Fondation d entreprise EADS Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005 La Fondation d entreprise EADS La fondation d entreprise créée par EADS est conçue comme une

Plus en détail

Maria Mercanti- Guérin Maître de conférences CNAM PARIS. Nouvelles tendances du e-marketing et nouveaux métiers du Web

Maria Mercanti- Guérin Maître de conférences CNAM PARIS. Nouvelles tendances du e-marketing et nouveaux métiers du Web Maria Mercanti- Guérin Maître de conférences CNAM PARIS Nouvelles tendances du e-marketing et nouveaux métiers du Web L actualité d Internet ou plutôt quelques faits marquants LE E-G8 LA GUERRE TOTALE

Plus en détail

Le concept de leadership

Le concept de leadership Le concept de leadership Qu est ce qu un leadership? Le leadership d'un individu est, au sein d'un groupe ou d'une collectivité, la relation de confiance qui s'établit entre lui et la majorité des membres

Plus en détail

PERCEPTION ET PERCEPTION SOCIALE

PERCEPTION ET PERCEPTION SOCIALE GOBERT 1 PERCEPTION ET PERCEPTION SOCIALE 1. Perception et perception sociale Perception = processus par lequel l individu organise et interprète ses impressions sensorielles de façon à donner un sens

Plus en détail

Management Chapitre 3 Diriger et décider

Management Chapitre 3 Diriger et décider I) Les décisions et les processus décisionnels A) La notion de décision Diriger une entreprise c est avant tout exercer un pouvoir décisionnel. Décider c est transformer une information en action. C est

Plus en détail

Gulliver.com by mobeo 1

Gulliver.com by mobeo 1 Gulliver.com by mobeo 1 Sommaire Introduction A quoi sert une CRM ecommerce? Le point de vue CRM La Segmentation Les Contacts Les Visiteurs Cycle de vente Segmentation des visiteurs Ajustement Regroupements

Plus en détail

Guide du Tuteur Banque et Assurance

Guide du Tuteur Banque et Assurance Guide du Tuteur Banque et Assurance QU EST-CE QUE LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES? Il s agit d une formation en 2 ans proposée aux titulaires d un baccalauréat technologique ou général. Elle

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension

Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension Université ParisDauphine Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension L Observatoire des Métiers de la Publicité a confié à Luc Boyer et Aline Scouarnec, dans le cadre d une étude prospective,

Plus en détail

Master MPS LE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ DANS LES SERVICES N 2 MURIEL JOUGLEUX 2014/2015

Master MPS LE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ DANS LES SERVICES N 2 MURIEL JOUGLEUX 2014/2015 Master MPS 1 LE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ DANS LES SERVICES N 2 MURIEL JOUGLEUX 2014/2015 Construire une politique qualité dans les services Les différentes définitions de la qualité Une approche globale

Plus en détail

Comment être un leader en SST?

Comment être un leader en SST? Comment être un leader en SST? Isabelle Lessard 16 e Carrefour de la santé et de la sécurité du travail Mauricie et Centre-du-Québec 6 novembre 2012 Au programme Qu est-ce que le leadership? Qui sont les

Plus en détail

PROGRAMME DE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS

PROGRAMME DE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS PROGRAMME DE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS Cycle terminal de la série sciences et technologies du management et de la gestion I. INDICATIONS GÉNÉRALES L enseignement de management des organisations vise

Plus en détail

LES ETAPES DU MANAGEMENT LE CONTEXTE MONDIAL

LES ETAPES DU MANAGEMENT LE CONTEXTE MONDIAL LE CONTEXTE MONDIAL LE CONTEXTE COUTS QUALITE DELAIS LE RÔLE DU MANAGER ROLE DU MANAGER A ) ROLE DE GESTIONNAIRE FINALITE PRODUIRE. Ateindre les objectifs MOYENS GERER Organiser / Planifier / coordonner

Plus en détail

Enquête : «Etudiants, qu attendez-vous des entreprises?» - Confidentiel -

Enquête : «Etudiants, qu attendez-vous des entreprises?» - Confidentiel - Forum COMUTEC 17 novembre 2011 Enquête : «Etudiants, qu attendez-vous des entreprises?» Enquête menée via Ipads, le 17 novembre 11, par meilleures-entreprises.com directement auprès de 155 étudiants présents

Plus en détail

Entre juristes. SINGLE POINT OF ENTRY.

Entre juristes. SINGLE POINT OF ENTRY. Entre juristes. SINGLE POINT OF ENTRY. Weblaw SA CyberSquare Laupenstrasse 1 3008 Berne T +41 31 380 57 77 info@weblaw.ch www.weblaw.ch Entre JURISTES. SINGLE POINT OF ENTRY. Origines et valeurs. Lorsque

Plus en détail

Gestion commerciale & marketing avec

Gestion commerciale & marketing avec Fabien Pinckaers Els Van Vossel Gestion commerciale & marketing avec Suivez vos prospects, dynamisez vos ventes, lancez des campagnes marketing! Adapté par Blandine Proust Groupe Eyrolles, 2012, pour la

Plus en détail

Cycle LTL. David Cooperrider. John Fitzgerald Kennedy. Leadership for Team Leaders

Cycle LTL. David Cooperrider. John Fitzgerald Kennedy. Leadership for Team Leaders Cycle LTL Leadership for Team Leaders Les individus et les organisations s'épanouissent lorsque les gens voient ce qu'il y a de meilleur en eux, partagent leurs rêves et leurs préoccupations de façon positive

Plus en détail

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP»

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP» «LEADERSHIP» Est-il possible de DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES DE LEADERSHIP? PROGRAMME DU COURS 1. Introduction 2. Les fondamentaux du Leadership 3. Valeurs, attitudes et comportements 4. Les 10 devoirs du

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DE L APPROCHE GESTALT EN ORGANISATION

CARACTERISTIQUES DE L APPROCHE GESTALT EN ORGANISATION CARACTERISTIQUES DE L APPROCHE GESTALT EN ORGANISATION Société des Coaches Gestaltistes Coordinateur projet: Marius Moutet INTRODUCTION Un coaching d individus ou d équipe inspiré de la posture humaniste

Plus en détail

Comment optimiser votre Marketing Relationnel?

Comment optimiser votre Marketing Relationnel? Comment optimiser votre Marketing Relationnel? Webinar du 13 novembre 2014 Fabrice TAILLARD Consultant Senior CRM info@insentia.ch www.insentia.ch Follow us! @insentia_ch www.veltigroup.com Genève Rue

Plus en détail

CANDIDATURE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR GENERAL DE L ENSAM

CANDIDATURE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR GENERAL DE L ENSAM CANDIDATURE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR GENERAL DE L ENSAM 1 ère partie Déclaration d intention JEAN-PAUL HAUTIER ADMINISTRATEUR PROVISOIRE ET DIRECTEUR DE LA RECHERCHE DE L ENSAM DIRECTEUR ES QUALITE DE

Plus en détail

La supply chain: définition

La supply chain: définition SUPPLY CHAIN ET CREATION DE VALEUR Colloque de droit maritime Chine/France CPV Associes 41-43 Rue Périer 92120 MONTROUGE La supply chain: définition La Supply Chain : C est l ensemble des opérations nécessaires

Plus en détail

Définition. Recherche sur Internet. Quelques chiffres. Stress et enseignement. Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress

Définition. Recherche sur Internet. Quelques chiffres. Stress et enseignement. Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress Stress et enseignement Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress Recherche sur Internet Moteur de recherche: GOOGLE Mots-clés: + stress + enseignement Nombre de pages francophones

Plus en détail

gestion du stress coaching d équipe coaching d entreprise

gestion du stress coaching d équipe coaching d entreprise évolitude, est un cabinet de coaching et de en management et développement personnel, situé sur Paris et exerçant sur toute la France. Constitué de coachs certifiés et consultants partenaires, évolitude

Plus en détail

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran!

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! 1 Parlons Stratégie! 2 UNE STRATÉGIE? EST- CE BIEN NÉCESSAIRE? Peut- on se contenter de participer à la course sans stratégie? 3 POURQUOI PARLER

Plus en détail

Certification Appreciative Inquiry Accompagnement des Transformations dans les Organisations

Certification Appreciative Inquiry Accompagnement des Transformations dans les Organisations Certification Appreciative Inquiry Accompagnement des Transformations dans les Organisations Ce programme a été conçu par les professeurs de la Weatherhead School of Management de la Case Western Reserve

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire )

La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire ) Bientôt en Alsace : La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire ) Création d une usine-école unique en Europe L Etat, dans

Plus en détail

La dimension humaine du changement

La dimension humaine du changement La dimension humaine du changement Un triptyque indissociable : Responsabilité Engagement Performance Créateur de performance La dimension humaine du changement et les défis de l entreprise Gérer une forte

Plus en détail

LES LEVIERS DE L EMARKETING. OAP Marketing Web - ESC Toulouse 2008 Intevenant: francois@goube.org

LES LEVIERS DE L EMARKETING. OAP Marketing Web - ESC Toulouse 2008 Intevenant: francois@goube.org LES LEVIERS DE L EMARKETING OAP Marketing Web - ESC Toulouse 2008 Intevenant: francois@goube.org Objectifs du cours Comprendre comment intégrer le web dans la stratégie des entreprises Connaître les grands

Plus en détail

La coordination est une préoccupation majeure au LA COORDINATION AU SEIN DES ORGANISATIONS : ÉLÉMENTS DE RECADRAGE CONCEPTUEL EN QUÊTE DE THÉORIES

La coordination est une préoccupation majeure au LA COORDINATION AU SEIN DES ORGANISATIONS : ÉLÉMENTS DE RECADRAGE CONCEPTUEL EN QUÊTE DE THÉORIES 6-8 Alsène 5/2/7 :26 Page 6 LA COORDINATION AU SEIN DES ORGANISATIONS : ÉLÉMENTS DE RECADRAGE CONCEPTUEL Il existe sur la coordination dans les organisations une littérature abondante, et plusieurs approches

Plus en détail

Carlo Diederich Directeur Santé&Spa. Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu

Carlo Diederich Directeur Santé&Spa. Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu Carlo Diederich Directeur Santé&Spa Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu Mondorf Healthcare at work Nouveau service destiné aux entreprises en collaboration avec les Services de Médecine du Travail

Plus en détail

De l information collective à l intelligence collective

De l information collective à l intelligence collective De l information collective à l intelligence collective Propriétés Description Intitulé court De l information collective à l intelligence collective Intitulé long E-communication, partage de l information,

Plus en détail

Conseils sur la conduite à tenir en cas de suicide d un salarié sur le lieu de travail

Conseils sur la conduite à tenir en cas de suicide d un salarié sur le lieu de travail Conseils sur la conduite à tenir en cas de suicide d un salarié sur le lieu de travail Document réalisé avec l aide de Philippe BIELEC, Ingénieur Conseil à la Direction des risques professionnels de la

Plus en détail

VEGEPOLYS pôle de compétitivité à vocation mondiale

VEGEPOLYS pôle de compétitivité à vocation mondiale VEGEPOLYS pôle de compétitivité à vocation mondiale VEGEPOLYS, pour qui? 4000 entreprises en région appartenant à 8 filières et représentant 25 000 emplois 420 Chercheurs et techniciens 250 Adhérents 2500

Plus en détail

RÉSEAUX SOCIAUX & BTOB

RÉSEAUX SOCIAUX & BTOB Ecoute MOI Regarde MOI Recrute MOI Regarde MOI Accepte MOI RÉSEAUX SOCIAUX & BTOB Comment les investir? quels impacts sur le référencement? SOMMAIRE RÉSEAUX SOCIAUX & BTOB PANORAMA 2014 ET USAGES POURQUOI

Plus en détail

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux new 3 12 2014 CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux est la déclinaison suisse du célèbre magazine français lancé en 1968. Alors précurseur sur la cible des 50 ans et plus, il est aujourd hui le

Plus en détail

Dossier 2 : Une approche théorique des organisations

Dossier 2 : Une approche théorique des organisations Management des organisations et stratégies Dossier 2 : Une approche théorique des organisations Ce dossier ne prétend pas exposer de manière exhaustive l ensemble des théories qui ont réfléchi les problématiques

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE?

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? Hugo Broudeur 2010/2011 2ieme année Télécom SudParis SOMMAIRE Introduction... 3 A) Des réseaux sociaux pour tout le monde... 4 1)

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERTIAIRES SESSION 2013

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERTIAIRES SESSION 2013 La commission de choix de sujets a rédigé cette proposition de corrigé, à partir des enrichissements successifs apportés aux différents stades d élaboration et de contrôle des sujets. Pour autant, ce document

Plus en détail

COACH ME if you can! par Christine Thioux Administrateur-Directeur d A-Th & Associates

COACH ME if you can! par Christine Thioux Administrateur-Directeur d A-Th & Associates COACH ME if you can! par Christine Thioux Administrateur-Directeur d A-Th & Associates Avec le support de Bernard Baert, Senior Consultant, A-Th. & Associates Et André Thioux, Fondateur A-Th & Associates

Plus en détail

Créer son entreprise - 2012. Marketing. Les bases Les premières démarches. GENILEM www.genilem.ch

Créer son entreprise - 2012. Marketing. Les bases Les premières démarches. GENILEM www.genilem.ch Créer son entreprise - 2012 Marketing Les bases Les premières démarches 1 Créer son entreprise - 2012 A la fin du cours, vous serez en mesure de savoir ce qu est le marketing vous poser les bonnes questions

Plus en détail

GRAND. faire partie de quelque chose de. l essentiel RESTE à FAIRE. faire autr ment QUESTION L EMOTION. de valeurs. Travailler chez IKEA

GRAND. faire partie de quelque chose de. l essentiel RESTE à FAIRE. faire autr ment QUESTION L EMOTION. de valeurs. Travailler chez IKEA l essentiel RESTE à FAIRE Inter IKEA Systems B.V.2013. Imprimé sur papier FSC. Composition: 40% de fibres de papier recyclé et 60% de cellulose. Travailler chez IKEA faire autr ment faire partie de quelque

Plus en détail

Management Stratégique. Saïd YAMI Maître de Conférences en Sciences de Gestion ERFI/ISEM Université Montpellier 1 Cours de Master 1.

Management Stratégique. Saïd YAMI Maître de Conférences en Sciences de Gestion ERFI/ISEM Université Montpellier 1 Cours de Master 1. Management Stratégique Saïd YAMI Maître de Conférences en Sciences de Gestion ERFI/ISEM Université Montpellier 1 Cours de Master 1 Plan du Module 3 Chap.3- Les modèles fondés sur la structure des marchés

Plus en détail

Séminaire CRM Les directions de recherche et les perspectives du Customer Relationship Management 1

Séminaire CRM Les directions de recherche et les perspectives du Customer Relationship Management 1 Faculté des Sciences économiques et sociales de l Université de Fribourg Séminaire CRM Les directions de recherche et les perspectives du Customer Relationship Management 1 Séminaire présenté auprès de

Plus en détail

La Menace du Stéréotype

La Menace du Stéréotype La Menace du Stéréotype Fabrice GABARROT Bureau M6158 - Uni Mail Université de Genève 40, Bld du Pont d'arve CH-1205 Genève SUISSE Courriel : Fabrice.Gabarrot@pse.unige.ch Les stéréotypes sont, pour simplifier,

Plus en détail

Le plan d action marketing et commercial : De la réflexion marketing à l action commerciale

Le plan d action marketing et commercial : De la réflexion marketing à l action commerciale Le plan d action marketing et : De la réflexion marketing à l action e Un document qui oblige à réfléchir et à prendre du recul sur l activité, en mêlant l analyse marketing à l action e 1 L analyse marketing

Plus en détail

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques?

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques? Gestionnaire de l implication et du recrutement de talent pour le portefeuille africain : Nous cherchons un leader stratégique, passionné par la découverte et le développement d individus talentueux et

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

Académie Zérolimite 2015 - Martin Latulippe

Académie Zérolimite 2015 - Martin Latulippe Définir son identité d artisan du ZÉROLIMITE La trilogie de la sélection de votre sujet et de votre expertise Sélectionner et définir votre expertise basée sur votre vécu, votre histoire personnelle ou

Plus en détail

L entreprise idéale de demain Entre idéalisme et pragmatisme. 23 avril 2013 Hédiard Madeleine Petit-déjeuner Presse

L entreprise idéale de demain Entre idéalisme et pragmatisme. 23 avril 2013 Hédiard Madeleine Petit-déjeuner Presse L entreprise idéale de demain Entre idéalisme et pragmatisme 23 avril 2013 Hédiard Madeleine Petit-déjeuner Presse Méthodologie Etude réalisée du 11 mars au 7 avril 2013, au travers d un sondage en ligne.

Plus en détail

Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf

Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf This project is funded by The European Union Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf This project is funded by The European Union Istikshaf: explorer la mobilité Agenda politique régional pour la mobilité

Plus en détail

WEB 2.0, E RÉPUTATION ET PERSONAL BRANDING

WEB 2.0, E RÉPUTATION ET PERSONAL BRANDING WEB 2.0, E RÉPUTATION ET PERSONAL BRANDING Magali Evanno UE Ressources Humaines Jacques Naymark Master MC3 2009 Universités Pierre et Marie curie, Paris Dauphine Plan 2 Introduction I. Le web 2.0, le pouvoir

Plus en détail

Gestion d E-réputation. Management de marque

Gestion d E-réputation. Management de marque Renforcez votre présence sur Internet Stratégie Digitale Gestion d E-réputation Community Management Management de marque Web Marketing 0 www.forcinet.ma 1 Qui Sommes-Nous? Forcinet est une entreprise

Plus en détail

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 1 CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 2 Groupama Asset Management s engage par le biais de cette présente Charte à appliquer et promouvoir une politique de Responsabilité Sociale de

Plus en détail

PrestaShop Cloud. Créer un site e-commerce avec. PrestaShop Cloud. Mise en place et suivi du projet. Créer un site e-commerce avec

PrestaShop Cloud. Créer un site e-commerce avec. PrestaShop Cloud. Mise en place et suivi du projet. Créer un site e-commerce avec Pierre-Henri COFFINET Entrepreneur et passionné par les nouvelles technologies, Pierre-Henri COFFINET est aujourd hui cogérant de la société de webmarketing AD Powers. Expert du web depuis plus de 10 ans,

Plus en détail

Centre de relation client

Centre de relation client Centre de relation client Emission et réception d appels Etudes qualitatives et quantitatives Mesure de qualité de services Enquêtes en ligne - appels mystères Fidélisation clients Détection de projets

Plus en détail

18 SEPTEMBRE 2014. E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête!

18 SEPTEMBRE 2014. E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête! 18 SEPTEMBRE 2014 E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête! Réputation : de quoi parle-t-on? «Ce que les gens disent ou pensent de moi» car ils l ont vu dans le journal, à

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

décembre 2009 Prix de l Action entreprise diversités Première édition En partenariat avec

décembre 2009 Prix de l Action entreprise diversités Première édition En partenariat avec décembre 2009 et Première édition En partenariat avec Information/secrétariat NORA COMMUNICATION e-mail : prix.diversites@nora-communication.fr Tél. : 01 53 30 91 20 Les objectifs du Prix L e Prix de l

Plus en détail

Une fonction ressources humaines performante?*

Une fonction ressources humaines performante?* Une fonction ressources humaines performante?* Depuis quelques années, les services du personnel ont pour la plupart été rebaptisés en départements Ressources humaines, sous l influence des tendances observées

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des s Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire :

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : une expérience vécue dont la personne est parfaitement consciente : Exemple : «J ai besoin de me divertir»; La notion de besoin peut décrire : 2. «une exigence née de

Plus en détail

P résentation. L ensemble des concepts et des outils de la Gestion des Ressources Humaines. La Gestion des Ressources Humaines (collection Les Zoom s)

P résentation. L ensemble des concepts et des outils de la Gestion des Ressources Humaines. La Gestion des Ressources Humaines (collection Les Zoom s) P résentation L ensemble des concepts et des outils de la Gestion des Ressources Humaines est développé dans le livre rédigé par Chloé Guillot-Soulez et publié dans la même collection : La Gestion des

Plus en détail

Améliorer la communication Transmettre l information Mener une politique d évaluation

Améliorer la communication Transmettre l information Mener une politique d évaluation Anne Kolasinski Coach de Vie certifiée Améliorer la communication Transmettre l information Mener une politique d évaluation Prendre vos fonctions Atteindre vos objectifs Améliorer vos performances Renforcer

Plus en détail

Les fondements intellectuels de l entrepreneuriat

Les fondements intellectuels de l entrepreneuriat Les fondements intellectuels de l entrepreneuriat Howard H. Stevenson Sarofim-Rock Professor Harvard University Le 5 octobre 2007 Harvard Business School 2007 1 Une longue histoire Premières recherches

Plus en détail

L'identité de l'entreprise

L'identité de l'entreprise L'identité de l'entreprise ACT Formation 181 à 203 avenue Jean Jaurès 69007 Lyon Tél. 33 00/4 72 73 48 79 Fax 33 00/4 72 73 11 20 email : info@actformation.fr www.actformation.fr ACT Formation SA 1 route

Plus en détail

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes Débat et argumentation Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes à travers le partage d expériences «La question se pose de savoir si le lien social ne se constitue que dans la lutte pour la

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

Bilan de réputation et son débriefing individuel

Bilan de réputation et son débriefing individuel Bilan de réputation et son débriefing individuel 1 1 Témoignages «L'intérêt d'un 360 pour un coach est de recueillir les feedback de vos clients et d'identifier vos forces en termes d'attribut et de compétences.

Plus en détail

1 Chapitre Chapitre. Le coaching QU EST-CE QUE C EST?

1 Chapitre Chapitre. Le coaching QU EST-CE QUE C EST? 1 Chapitre Chapitre Le coaching «Ils jouent un jeu. Ils jouent à ne pas jouer un jeu. Si je leur montre que je le vois, je briserai les règles et ils me puniront. Je dois jouer leur jeu, qui consiste à

Plus en détail

L école doit être redéfinie comme un lieu de vie et d apprentissage

L école doit être redéfinie comme un lieu de vie et d apprentissage Document de base de l'initiative des villes pour la formation quant à la politique de formation L école doit être redéfinie comme un lieu de vie et d apprentissage Impressum Éditeur Initiative des villes

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

PRISMA OFFRE SÉMANTIQUE

PRISMA OFFRE SÉMANTIQUE PRISMA OFFRE SÉMANTIQUE LA SÉMANTIQUE & LE DIGITAL Les internautes parlent des marques et de leurs usages de manière spontanée dans leurs échanges. Mais cette voix du consommateur est souvent sous exploitée

Plus en détail

Oracle, Gestion du Capital Humain. Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin!

Oracle, Gestion du Capital Humain. Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin! Oracle, Gestion du Capital Humain Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin! Présentation des participants et du formateur Qu est-ce qu une équipe performante? Les dimensions de l équipe performante

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail