Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture Neuve Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture Neuve Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT"

Transcription

1 Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture Neuve Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Page 1/7

2 Transfert d'humidité à travers les parois : Note de synthèse Paroi Simulée Composition de paroi Matériaux Epaisseur (mm) Transmission thermique (W/m.K) Résistance à la diffusion de vapeur Intérieur Pare Vapeur Armé (Sd 240 m) 0,4 // Isolant fibre de bois entre solives 100 0,04 1 Panneau OSB3 18 0,04 10 Pare Vapeur (Sd 240 m) 0,4 // Laine de roche 160 0,04 1,5 Membrane polyoléfine 1,2 // Extérieur Orientation Description Toiture horizontale Toiture structure bois avec isolation entre montant et contre-isolation extérieure Page 2/7

3 Première approche - Simulation sous conditions stationnaires Vérification d'un point de rosée pour des conditions extrêmes Conditions extrêmes d'ambiance intérieure Extrême Hiver Extrême été Température Hygrométrie relative Conditions extrêmes d'ambiance extérieure Extrême Hiver Extrême été Température Hygrométrie relative Résultats de simulation Conditions extrêmes hiver Légende Température vapeur saturante l'eau Répartition des températures et vapeur aux interfaces des différentes couches Matériaux Température à la paroi (en C) vapeur (Pa) vapeur saturante (Pa) Intérieur (Couche limite) 19, Pare Vapeur Armé 19, Isolant fibre de bois entre solives 9, Panneau OSB Pare vapeur 8, Laine de roche -9, Membrane polyoléfine -9, Extérieur (Couche limite) Les couches où il y a condensation aux interfaces sont surlignées en orange Page 3/7

4 Interprétation des résultats Pour la condition extrême hivernale, il n'y a pas de risque de condensation dans les matériaux, toutefois, des pares vapeurs avec un Sd supérieur à 240 m sont nécessaires pour éviter la condensation. Conditions extrêmes été Légende Température vapeur saturante l'eau Répartition des températures et vapeur aux interfaces des différentes couches Interprétation des résultats Matériaux Température à la paroi (en C) vapeur (Pa) vapeur saturante (Pa) Intérieur (Couche limite) 20, Pare Vapeur Armé 20, Isolant fibre de bois entre solives 25, Panneau OSB3 25, Pare vapeur 25, Laine de roche 34, Membrane polyoléfine 34, Extérieur (Couche limite) Pour la condition extrême estivale il n'y a pas de risque de condensation grâce aux deux pare-vapeurs installés. Page 4/7

5 Simulation dynamique sous conditions climatiques réelles Hypothèses Données climatiques Température moyenne C 11,5 Température maximale C 30,8 Température minimale C -15 Humiditée relative moyenne % 81 Humiditée relative maximale % 100 Humiditée relative minimale % 28 Ensoleillement Diagramme de pluies battantes Pour la paroi simulée précédemment, une simulation dynamique sur une année complète permettra de mettre en évidences les problèmes présentis Page 5/7

6 Teneur en eau des matériaux non hygroscopiques inférieure à 4 kg/m3 Non Graphique justificatif Commentaires La teneur en eau dans la laine minérale ne dépasse pas 1,32 kg/m3, les résultats de simulations seront donc cohérents. En effet une teneur en eau supérieure à 4 kg/m3 serait aberrante pour un matériau ne pouvant pas stocker de l'eau Non Teneur en eau des matériaux bois et à base de bois inférieure à 18 % de la masse sèche (évite le risque de développement de champignons ) Graphique justificatif Page 6/7

7 Commentaire Les teneurs en eau des matériaux bois sont bien inférieures aux valeurs recommandées pour le risque de développement des champignons. Teneur en eau d'isolant cellulose inférieure à 15 % de la masse sèche Sans objet Non Teneur en eau dans les matériaux de structure ( béton, brique ) inférieure à la teneur en eau à l'équilibre avec un air à 85 % d'humidité Sans objet Non Humidité relative inférieure à 100 % pour tous les pas de simulation Non Graphique justificatif Extérieur Intérieur Pour la simulation réalisée sur deux années consécutives, il y a des risque de condensation à l'interface entre la laine de roche et la membrane d'étanchéité polyoléfine, des valeurs limites peuvent être atteinte ponctuellement su cette interface. Il conviendra donc de trouver des solutions permettant de limiter ces risques. L'installation d'un pare-vapeur avec un Sd très important sur la parois intérieure permettra de limiter ce risque. De plus l'humidité présente dans la structure devra être minimisée au moment de la mise en place des différents écrans Page 7/7

Toitures plates. www.norbord.eu

Toitures plates. www.norbord.eu Toitures plates www.norbord.eu INTRODUCTION Toitures plates Les toitures plates, un marché avec du potentiel pour la construction en bois Les toits plats et les toits plats en pente sont particulièrement

Plus en détail

L HUMIDITÉ DANS LES BÂTIMENTS

L HUMIDITÉ DANS LES BÂTIMENTS INFORMATIONS TECHNIQUES T 22 Mutuelle des Architectes Français assurances SEPTEMBRE 2011 ANNULE ET REMPLACE LA FICHE T 22 DE NOVEMBRE 1996 L HUMIDITÉ DANS LES BÂTIMENTS Fiche élaborée par Clément Carpentier,

Plus en détail

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

Plus en détail

Pourquoi isoler? Réduire l'usage d'énergie Economiser les frais de chauffage Protéger l'environnement Augmenter la valeur des bâtiments

Pourquoi isoler? Réduire l'usage d'énergie Economiser les frais de chauffage Protéger l'environnement Augmenter la valeur des bâtiments Thème Pourquoi isoler? Pourquoi isoler? Réduire l'usage d'énergie Economiser les frais de chauffage Protéger l'environnement Augmenter la valeur des bâtiments Les indications, illustrations, informations

Plus en détail

Rt 5. L isolant Thermo-réfléchissant. Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! 6.1 10.2. www.thermosulit.be. Système de recouvrements plats

Rt 5. L isolant Thermo-réfléchissant. Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! 6.1 10.2. www.thermosulit.be. Système de recouvrements plats 6. 0. L isolant Thermo-réfléchissant Rt 5 m²k/w (Rapport CIM 0/007) Système de recouvrements plats Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! www.thermosulit.be Découvrez Thermosulit Thermosulit 6. et 0.

Plus en détail

ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SyLvAcTIS. En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. Entreprise certifiée

ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SyLvAcTIS. En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. Entreprise certifiée En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SyLvAcTIS Entreprise certifiée PEFC/10-31-2030 PROMOUVOIR LA GESTION DURABLE DE LA FORÊT UNE ISOLATION

Plus en détail

technique & détails Prescriptions de mise en œuvre STEICOflex isoler mieux, naturellement Isolants naturels écologiques à base de fibres de bois

technique & détails Prescriptions de mise en œuvre STEICOflex isoler mieux, naturellement Isolants naturels écologiques à base de fibres de bois Prescriptions de mise en œuvre Isolants naturels écologiques à base de fibres de bois technique & détails SOMMAIRE Produit p. 03 Propriétés caractéristiques p. 04 Physique du bâtiment p. 05 Découpe et

Plus en détail

Les bonnes pratiques de l isolation. Guide de l étanchéité à l air des combles perdus ou aménagés

Les bonnes pratiques de l isolation. Guide de l étanchéité à l air des combles perdus ou aménagés Les bonnes pratiques de l isolation Guide de l étanchéité à l air des combles perdus ou aménagés Une bonne Une bonne isolation La recherche de la performance énergétique du niveau de la basse consommation

Plus en détail

Isolation performante des combles aménagés pour les bâtiments BBC. vario

Isolation performante des combles aménagés pour les bâtiments BBC. vario Isolation performante des combles aménagés pour les bâtiments BBC vario vario escription du système Le système Intégra Vario est composé : d un écran de sous-toiture Hautement Perméable à la Vapeur d eau

Plus en détail

ISOLER LES MURS PAR L EXTÉRIEUR

ISOLER LES MURS PAR L EXTÉRIEUR Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS DÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LES MURS PAR

Plus en détail

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort www.monier.be MONIER systèmes d isolation de toiture à l extérieur Savez-vous que

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES 1 INTRODUCTION AU PRODUIT 3 QUALITE PROFILS 4 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES 9 TABLEAU DE PRE-DIMENSIONNEMENT 10 2 INTRODUCTION AU PRODUIT DESCRIPTION Les

Plus en détail

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests Notice Produit Edition 09.2012 Identification no4794 Version no. 2012-208 Sarnavap 5000E SA Pare-vapeur Description du produit Sarnavap 5000E SA est un pare-vapeur auto-adhésif pour système en adhérence

Plus en détail

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Cette vous permettra d appréhender les principes fondamentaux du système constructif ossature bois selon les normes et DTU en vigueur. Elle

Plus en détail

5 Applications. Isolation intérieure des murs de fondation. ISOFOIL est un panneau isolant rigide laminé d un pare-vapeur d aluminium réfléchissant.

5 Applications. Isolation intérieure des murs de fondation. ISOFOIL est un panneau isolant rigide laminé d un pare-vapeur d aluminium réfléchissant. FICHE TECHNIQUE 120-1.4 07.21.13.13 1 Nom du produit ISOFOIL 2 Manufacturier ISOFOIL est fabriqué par Groupe Isolofoam, entreprise québécoise et important manufacturier de produits isolants depuis plus

Plus en détail

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures TZ-fert_franz.QXD 20.09.2006 13:52 Uhr Seite 1 Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures Préparation: Ajouter la quantité d eau requise (voir indications

Plus en détail

Protection thermique d été. Facteurs d influence et méthodologie de planification.

Protection thermique d été. Facteurs d influence et méthodologie de planification. Protection thermique d été. Facteurs d influence et méthodologie de planification. La protection thermique d été prend de l importance. L homme a pris conscience que notre train de vie actuel est en partie

Plus en détail

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison Parlons peu isolons mieux. Multimax 0 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison En rénovation, Multimax 0 permet d optimiser efficacité thermique et espace habitable

Plus en détail

Enfin un mur Éco Écologique Économique

Enfin un mur Éco Écologique Économique En instance de brevet Enfin un mur Éco Écologique Économique Le mur HighTech 2 fabriqué par Ultratec apporte une amélioration considérable aux standards actuels de fabrication de l industrie. Excédant

Plus en détail

PRIME ÉNERGIE B1 ISOLATION DU TOIT

PRIME ÉNERGIE B1 ISOLATION DU TOIT PRIME ÉNERGIE B1 ISOLATION DU TOIT Décision du 11 décembre 2014 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d approbation du programme d exécution relatif à l octroi d aides financières en matière

Plus en détail

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Etanchéité à l air dans la construction bois Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Pourquoi des bâtiments étanches à l air? Ne pas confondre : étanchéité à l air et confinement Une bonne étanchéité à l air

Plus en détail

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat N 5 SUPERSTRUCTURE Enveloppe Seconde œuvre Arezou MONSHIZADE MOBat SUPERSTRUCTURE: Eléments constructifs SUPERSTRUCTURE Murs et baies Plancher Toiture Couverture +Seconde oeuvre INFRASTRUCTURE Sol Semelles

Plus en détail

Reekin Timemaster Station météo

Reekin Timemaster Station météo Reekin Timemaster Station météo Manuel utilisation Température Taux d humidité Jauge de température Température intérieure Humidité intérieure : 10-95% (+ - 5%) Mise à jour du cycle: 20 secondes pour la

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES GUIDE D INSTALLATION La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES Possède une résistance thermique élevée Réduit la circulation d air à travers les murs Évite la formation d

Plus en détail

A. Toitures terrasses support d étanchéité 154

A. Toitures terrasses support d étanchéité 154 > Guide de choix... 152 A. Toitures terrasses support d étanchéité 154 B. Combles et rampants 157 www.placo.fr 151 Guid Isolation du Bâti 4. Isolation des toitures Guide de choix Isolation des toitures

Plus en détail

Attestation d'utilisation AEAI n 20743

Attestation d'utilisation AEAI n 20743 Attestation d'utilisation AEAI n 20743 Groupe 401 Gaines techniques pour l'installation de conduits de fumée Fermacell GmbH FERMACELL AESTUVER EI 90-RF1 Description Système de gaine continue à 4 côtés,

Plus en détail

Avis Technique 20/10-195 COMBLISSIMO - FLOCOLENE

Avis Technique 20/10-195 COMBLISSIMO - FLOCOLENE Avis Technique 20/10-195 Annule et remplace l Avis Technique 20/07-118 et l extension 20/07-118*01 Ext Procédé d isolation thermique par soufflage sur planchers de combles. Isolation thermique Thermal

Plus en détail

Revêtement des murs extérieurs

Revêtement des murs extérieurs Canada R É S I D E N T I E L Revêtement des murs extérieurs Édition nouvelle construction Le mur performant et ses avantages procurés par l isolant CLADMATE Le concept de «mur performant» procure aux maisons

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une ancienne grange en gîte touristique Localisation : Gîte

Plus en détail

Isoler son logement. Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant

Isoler son logement. Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant Isoler son logement Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant Édition : juillet 2014 sommaire glossaire introduction De nombreuses raisons d isoler votre maison....

Plus en détail

Isoler son logement. Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant

Isoler son logement. Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant Isoler son logement Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant Édition : juillet 2015 sommaire glossaire introduction De nombreuses raisons d isoler votre maison....

Plus en détail

description du système

description du système description du système a. conception technique système constructif Le projet proposé est un système modulaire industrialisé d'assemblage d'éléments préfabriqués tridimensionnels. Il est basé sur un module

Plus en détail

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS ACOUSTIQUE REGLEMENTATION Dans les exigences réglementaires, on distingue l isolement aux bruits aériens (voix, télévision, chaîne-hifi...) et l isolement aux bruits d impact (chocs). ISOLEMENT AUX BRUITS

Plus en détail

DES ISOLANTS ISSUS D UNE

DES ISOLANTS ISSUS D UNE CATALOGUE PRODUITS 204 DES ISOLANTS ISSUS D UNE ÉCO-CONCEPTION Utiliser du bois pour s isoler est triplement efficace pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre : en fixant du CO 2, en réduisant

Plus en détail

Prise en compte des nœuds constructifs dans la PEB Formation développée dans le cadre de PATHB2010

Prise en compte des nœuds constructifs dans la PEB Formation développée dans le cadre de PATHB2010 Prise en compte des nœuds constructifs dans la PEB Formation développée dans le cadre de PATHB2010 PROGRAMME DE FORMATION Dans le cadre du PROJET PAThB2010 Practical Approach for Thermal Bridges 2010 AVEC

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/12-2304 Annule et remplace l Avis Technique 5/09-2066 Système d isolation composée (EPS + MW) non porteur support d étanchéité Isolant thermique

Plus en détail

Notre métier... p 4. Matière première... p 6. Ossature bois... p 9

Notre métier... p 4. Matière première... p 6. Ossature bois... p 9 Notre métier... p Matière première... p Ossature bois... p 9 Éléments constitutifs... p 0 Assemblages... p Performances énergétiques... p Réalisations... p Notre métier Matière première Charpentes Françaises

Plus en détail

Entreprise de charpente :

Entreprise de charpente : Maîtres d ouvrage : M. et Mme Lepavec, 05 Château-Vieux Maître d œuvre : M. Romuald Marlin, 05 Sigoyer BE Bois : S.A.R.L. E.Tech.Bois, 04 Sisteron Entreprise de charpente : S.A.R.L. Garcin, 04 Sisteron

Plus en détail

Zone Industrielle. Kehlen... 1

Zone Industrielle. Kehlen... 1 Zone Industrielle Kehlen VALERES Konstruktioun SA 1 L o c a l i s a t i o n Le terrain se situe dans la zone industrielle de et à 8287 Kehlen Parcelle no 2946/5744 lot 1 La superficie du terrain sur lequel

Plus en détail

www.hdgdev.com Eco matériaux Quelles performances, quelles assurances?

www.hdgdev.com Eco matériaux Quelles performances, quelles assurances? www.hdgdev.com Eco matériaux Quelles performances, quelles assurances? 1 Contexte L effet de serre un phénomène naturel Contexte Le changement climatique en chiffres 2 Contexte Contexte Le climat en 2100

Plus en détail

Descriptif technique Maison ossature bois

Descriptif technique Maison ossature bois Structure : Descriptif technique Maison ossature bois Murs porteurs en ossature bois 45/200mm avec panneaux de contreventement en OSB 11mm Charpente traditionnelle avec débords de toiture de 50cm en long

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil

Doublages thermo-acoustiques Placostil 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil Description Les doublages Placostil renforcent les caractéristiques thermiques et acoustiques des parois auxquelles

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

Membrane synthétique pour étanchéité de toiture

Membrane synthétique pour étanchéité de toiture Notice produit Edition 03.2011 N d identification. 4761 Version no. 2011-376 Sarnafil TG 76-15 Felt Membrane synthétique pour étanchéité de toiture Description du produit Sarnafil TG 76-15 Felt (ép. 1,5mm)

Plus en détail

Eurothane Autopro SI, le panneau haute performance d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses.

Eurothane Autopro SI, le panneau haute performance d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Eurothane Autopro SI, le panneau haute performance d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur béton, bois ou dérivés du bois. Le panneau EUROTHANE AUTOPRO SI apporte à votre

Plus en détail

REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE DE LA REALISATION D UN PROJET D HABITATION PASSIVE

REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE DE LA REALISATION D UN PROJET D HABITATION PASSIVE REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE DE LA REALISATION D UN PROJET D HABITATION PASSIVE Evolution et phases de la réalisation d une habitation en ossature bois et en écoconstruction. Qu est-ce qu une maison passive?

Plus en détail

Applications de l isolation en polyuréthanne La solution d aujourd hui aux besoins de demain

Applications de l isolation en polyuréthanne La solution d aujourd hui aux besoins de demain Applications de l isolation en polyuréthanne La solution d aujourd hui aux besoins de demain Applications de l isolation en polyuréthanne La solution actuelle aux besoins de demain De quoi s agit-il?

Plus en détail

LES ESSENTIELS DU N 6 BÂTIMENTS BOIS BASSE CONSOMMATION ET PASSIFS. Avril 2009

LES ESSENTIELS DU N 6 BÂTIMENTS BOIS BASSE CONSOMMATION ET PASSIFS. Avril 2009 LES ESSENTIELS DU Avril 2009 N 6 BÂTIMENTS BOIS BASSE CONSOMMATION ET PASSIFS ÉDITO Vivant, chaleureux, naturel, autant de qualificatifs associés au bois, matériau tendance qui revient en force sur le

Plus en détail

30% SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et. Valoriser les combles perdus. Economies. Valoisation de votre habitation

30% SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et. Valoriser les combles perdus. Economies. Valoisation de votre habitation SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et Valoriser les combles perdus s Un bâtiment perd de la chaleur par le haut, car la chaleur monte. L isolation de la toiture est donc la priorité. 30

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement.

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Isolation thermique plus qu une simple protection de l environnement Une isolation thermique optimale

Plus en détail

PDS (Plaque de Distance de Sécurité)

PDS (Plaque de Distance de Sécurité) PDS (Plaque de Distance de Sécurité) La plaque de distance de sécurité est prévue pour respecter la distance règlementaire entre le conduit et son environnement direct. Elle peut être utilisée pour toutes

Plus en détail

CCTP Bâtiment bois modulaire

CCTP Bâtiment bois modulaire CCTP Bâtiment bois modulaire www.modulenbois.fr GECCO - Société coopérative artisanale à responsabilité limitée et capital variable 225, route de Nîmes 34670 Baillargues - Tel : 04 67 58 22 54 Fax 04 99

Plus en détail

Efficacité énergétique des murs Impact des fuites d air sur la performance énergétique

Efficacité énergétique des murs Impact des fuites d air sur la performance énergétique De 2005 à 2010, a participé à un consortium de recherche formé d intervenants de l industrie de la mousse de polyuréthane pulvérisée (MPP) et de l Institut de recherche en construction du Conseil national

Plus en détail

ISOLATION THERMIQUE PAR L INTERIEUR DES MURS EXISTANTS EN BRIQUES PLEINES

ISOLATION THERMIQUE PAR L INTERIEUR DES MURS EXISTANTS EN BRIQUES PLEINES ISOLATION THERMIQUE PAR L INTERIEUR DES MURS EXISTANTS EN BRIQUES PLEINES GUIDE D aide a la conception Ce guide a été réalisé par la cellule de recherche Architecture et Climat, dans le cadre de la recherche

Plus en détail

fermacell combiné avec un chauffage au sol Version juin 2013

fermacell combiné avec un chauffage au sol Version juin 2013 fermacell combiné avec un chauffage au sol Version juin 2013 2 Systèmes de chauffage au sol Le chauffage au sol est sans doute le type de chauffage le plus répandu de nos jours. Par rapport aux radiateurs,

Plus en détail

I Facades I Système de murs rideaux ventilés I. StoVentec R

I Facades I Système de murs rideaux ventilés I. StoVentec R I Facades I Système de murs rideaux ventilés I StoVentec R StoVentec: système de murs rideaux ventilés StoVentec Façade est la solution optimale en tant que système de murs rideaux ventilés pour les nouvelles

Plus en détail

Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation

Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation CONSTRUCTION Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation RÉPERTOIRE Révision Jamais Réévaluation Non : NORMATIF : 07 21 23.06 Publication en de l'évaluation : 1997-12-08 Réévaluation cours

Plus en détail

Les solutions support d enduit mince avec isolation

Les solutions support d enduit mince avec isolation Les solutions support d enduit avec isolation Th38 SE Th38 SE FM+ Dimensions : Th38 SE : 1200 x 600 x épaisseurs 20 à 300 mm Th38 SE FM+ : 500 x 500 x épaisseurs 60 à 120 mm (autres dimensions sur consultation)

Plus en détail

L opération étudiée : le SDEF

L opération étudiée : le SDEF L opération étudiée : le SDEF Situation géographique 29 Landivisiau Finistére Zone H2a Altitude : 34 m Acteurs de l opération Maitrise d ouvrage Maître d œuvre / Architecte BET Thermique SDEF Atelier 3

Plus en détail

Principe de fonctionnement de la façade active Lucido. K:\15.Lucido \Dossier d'envoi\annexe\2011_12_explicatif du principe de la façade Lucido.

Principe de fonctionnement de la façade active Lucido. K:\15.Lucido \Dossier d'envoi\annexe\2011_12_explicatif du principe de la façade Lucido. Principe de fonctionnement de la façade active Lucido K:\15.Lucido \Dossier d'envoi\annexe\2011_12_explicatif du principe de la façade Lucido.doc 0. Préambule Le présent document est élaboré dans le but

Plus en détail

Principe de précaution! 8 Catégorie de produits TYPE A partir du 1/1/2010 g/l prêt à être utilisé Revêtements mats pour murs et plafonds Revêtements brillants pour murs et plafonds Murs extérieurs

Plus en détail

Compétences Bois. inclinées en rénovation

Compétences Bois. inclinées en rénovation 4 Compétences Isolation des toitures inclinées en rénovation Bois Sommaire 1. Les risques d humidité 2. Notions générales pour isoler une toiture 3. Cas de figures proposés dans le cadre de Compétences

Plus en détail

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN PLOMBIERS CHAUFFAGISTES Le monde change, votre métier aussi. Aujourd hui vos clients n ont qu un mot à la bouche : ECONOMIES D ENERGIE. Écoutez-les! Pour la performance environnementale et économique de

Plus en détail

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007 Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire 1. But et objet Une série d'aides à l'application a été créée afin de faciliter la mise en œuvre des législations cantonales en matière

Plus en détail

Document Technique d Application 20/13-289

Document Technique d Application 20/13-289 Document Technique d Application 20/13-289 Isolation thermique par insufflation/projection humide en parois verticales Thermal insulation of walls by air injection/ damp spray Wärmeschutz den Wand,CSOeinblasen,

Plus en détail

COMPTE-RENDU ÉTUDE PHASE B

COMPTE-RENDU ÉTUDE PHASE B «Eco-construction : Bâtissons notre avenir» COMPTE-RENDU ÉTUDE PHASE B Étude de cas de 6 réalisations étude réalisée avec le soutien de : Sommaire Sommaire...3 Objet...9 Contenu...9 Méthode...9 1)Le choix

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. confort = équilibre entre l'homme et l'ambiance

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. confort = équilibre entre l'homme et l'ambiance TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C1.2 : Classer, interpréter, analyser Thème : S5 : Technologie des installations frigorifiques

Plus en détail

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois.

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. Isolation thermique support d étanchéité sur bac acier ou bois

Plus en détail

Panneau grand format Schilliger GFP

Panneau grand format Schilliger GFP Panneau grand format Schilliger GFP Fiche technique ETA: Agrément Technique Européen Composition: Multiplis, épaisseur des plis au choix Qualité: A/B qualité sélection sur demande B/B pour constructions

Plus en détail

Construction en bottes de paille

Construction en bottes de paille Construction en bottes de paille Performance technique, économique et écologique Construction en bottes de paille Performant : Super isolant, R = 6 (équivalent à 25 cm de laine de verre dernière génération)

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses.

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. isolation thermique support d étanchéité sur bac acier ou bois

Plus en détail

Matériau S235JR - DIN EN 10025 Finition de surface. Epaisseur du matériau 1,5 mm. Désignation Filetage M Cote X Longueur L Charge de traction

Matériau S235JR - DIN EN 10025 Finition de surface. Epaisseur du matériau 1,5 mm. Désignation Filetage M Cote X Longueur L Charge de traction Plaque de base MP Pour la pose de deux tubes avec un seul point de fixation Pour installation de 2 colliers sur un seul point de fixation Matériau S235JR - DIN EN 10025 Epaisseur du matériau 1,5 mm Les

Plus en détail

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m²

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Cahier de charge NON définitif. Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux bois ou la mise en œuvre de techniques

Plus en détail

STS 71-1 «Post-isolation des murs creux par remplissage in situ de la coulisse ayant une largeur nominale d au moins 50 mm»

STS 71-1 «Post-isolation des murs creux par remplissage in situ de la coulisse ayant une largeur nominale d au moins 50 mm» Spécifications techniques unifiées STS 71-1 «Post-isolation des murs creux par remplissage in situ de la coulisse ayant une largeur nominale d au moins 50 mm» Version mars 2012 STS 71-1 Post-isolation

Plus en détail

Duo Tech System Mur, révolutionnez vos chantiers.

Duo Tech System Mur, révolutionnez vos chantiers. Duo Tech System Mur, révolutionnez vos chantiers. Sommaire Placoplatre : L innovation au cœur des enjeux. Découvrez notre dernière révolution technologique : Duo' Tech System Mur. La révolution de la contre-cloison

Plus en détail

Temps nécessaire à la pose du FERMACELL

Temps nécessaire à la pose du FERMACELL FERMACELL Conseil de pro: Temps nécessaire à la pose du FERMACELL Remarque: Pour chaque type de construction FERMACELL, vous trouvez un descriptif des éléments et une esquisse correspondante. Les matériaux

Plus en détail

Construire et rénover sans se tromper

Construire et rénover sans se tromper GUIDE DE L ÉCO-HABITAT Construire et rénover sans se tromper CEDER Centre pour l Environnement et le Développement des Énergies Renouvelables Accompagnement, informations et conseils gratuits Avenue Gabriel

Plus en détail

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Retours d expériences: le suivi de bureaux Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Sommaire 2 L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse

Plus en détail

1.1.1. Unité fonctionnelle de référence, à laquelle sont rapportés les impacts environnementaux du Chapitre 2

1.1.1. Unité fonctionnelle de référence, à laquelle sont rapportés les impacts environnementaux du Chapitre 2 EXTRAIT DE LA DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 PROFILES PVC DE DECORATION ET D AMENAGEMENT INTERIEURS ET EXTERIEURS Edition DECEMBRE 2005 SNEP - Profilés PVC de

Plus en détail

Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA

Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA Cet Audit de l existant a été effectué suite à la visite du 17/02/2014. Il prend en considération tous les points ayant un rattachement à la thermique

Plus en détail

Herrebout-Vermander N.V. S.A.

Herrebout-Vermander N.V. S.A. Pag. 1/5 Herrebout-Vermander N.V. S.A. Kuurne, mai 2002 rev. Janvier 2005 Le parquetteur est parti, et qu'est-ce qu'on fait maintenant Félicitations avec votre nouveau Le parquet est un revêtement de sol

Plus en détail

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Le support de pose universel pour carrelages Important! Qu il s agisse d'une mosaïque ou de carreaux de grand format, la qualité d un revêtement

Plus en détail

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

Fiche technique ossature bois

Fiche technique ossature bois Fiche technique ossature bois Page 1 Ce manuel constitue le support d une formation en éco construction dispensée sur cinq jours. Avant de découvrir les différentes techniques de construction bois il nous

Plus en détail

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.1.- Caractéristiques d absorption B2.1.1.- Coefficients d absorption de surfaces couvertes par différents éléments Maçonnerie et enduits

Plus en détail

Signification. Brève présentation du produit. Destination/utilisation. Recyclage Avantage du produit. Inconvénient du produit. Impacts sanitaires

Signification. Brève présentation du produit. Destination/utilisation. Recyclage Avantage du produit. Inconvénient du produit. Impacts sanitaires Septembre 2008 1 Sommaire SOMMAIRE... 2 GRILLE DE LECTURE... 2 INTRODUCTION... 3 LES PANNEAUX DE PAREMENT TRADITIONNELS... 4 PANNEAUX A LAMELLES MINCES ORIENTEES (OSB)... 5 PLAQUES DE GYPSE RENFORCEES

Plus en détail

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail

Recommandations de pose des pare-vapeur

Recommandations de pose des pare-vapeur Recommandations de pose des pare-vapeur Pose des bandes de pare-vapeur Les exemples de réalisation présentés dans ces pages montrent une toiture en pente avec isolation thermique entre chevrons. Le pare-vapeur

Plus en détail

Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA

Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA Séchage du foin en grange Séchage en grange Technique originaire des zones de montagnes Suisse Autriche Jura

Plus en détail

Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w

Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w Conseils techniques Pour bénéficier du «Micro crédit régional 0 % Energie verte en Poitou-Charentes», le programme impose l utilisation de matériaux répondant à des niveaux de performances minimales. Pour

Plus en détail

Primaire à 2 composants à base de résines acryliques réactives

Primaire à 2 composants à base de résines acryliques réactives Fiche technique Edition 1, 2012 Identification no. 02 08 01 05 001 0 000003 Version no. 23042012 Sikafloor -13 Pronto Sikafloor -13 Pronto Primaire à 2 composants à base de résines acryliques réactives

Plus en détail

4.03 ERP REVÊTEMENTS. Principe général. Revêtements muraux des locaux et dégagements. Plafonds et plafonds suspendus des locaux et dégagements

4.03 ERP REVÊTEMENTS. Principe général. Revêtements muraux des locaux et dégagements. Plafonds et plafonds suspendus des locaux et dégagements Arrêté du 25 juin 1980 modifié A R T I C L E S AM 2 À AM 8 AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS DÉCORATION ET MOBILIER F I C H E 4.03 ERP LIVRE II TITRE I CHAPITRE III SECTION I ART. AM2 Principe général D une façon

Plus en détail

LOT N 15 - CONSTRUCTION OSSATURE BOIS MURS A OSSATURE LEGERE EN BOIS-LABEL BBC

LOT N 15 - CONSTRUCTION OSSATURE BOIS MURS A OSSATURE LEGERE EN BOIS-LABEL BBC LOT N 15 - CONSTRUCTION OSSATURE BOIS RECONSTRUCTION DU BATIMENT F-CONSTRUCTION OSSATURE BOIS Murs MURS A OSSATURE LEGERE EN BOIS-LABEL BBC Principes Les murs à ossature légère en bois sont constituées

Plus en détail

Agrément technique européen ETA-12/0011

Agrément technique européen ETA-12/0011 Deutsches Institut für Bautechnik Organisme d agrément pour les produits et types de construction Division technologie de construction Établissement public de droit allemand Kolonnenstraße 30 B D-10829

Plus en détail

Nettoyage de plancher 2 Cuisine 1,5 Appareil de cuisson au gaz 1

Nettoyage de plancher 2 Cuisine 1,5 Appareil de cuisson au gaz 1 Conseils techniques D hier à aujourd hui L évolution du problème des moisissures dans l habitation malgré l évolution des connaissances et des techniques de construction depuis quelques décennies, les

Plus en détail

Fixations pour isolants

Fixations pour isolants 300 Fixation DHK pour isolants... Fixation DHM pour isolants... Termofix 12 HM... Cheville à frapper DIPK... Fixation pour isolants FIF-K... Fixation pour isolants FIF-S... Disques de serrage... Attache

Plus en détail