Opportunités d investissement au Maroc. M. Mohammed AMRABT Directeur du bureau de Paris de l Agence Marocaine de Développement des Investissements

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Opportunités d investissement au Maroc. M. Mohammed AMRABT Directeur du bureau de Paris de l Agence Marocaine de Développement des Investissements"

Transcription

1 Opportunités d investissement au Maroc M. Mohammed AMRABT Directeur du bureau de Paris de l Agence Marocaine de Développement des Investissements 2012

2 Le Maroc en bref Capitale Système institutionnel Superficie Climat Zone horaire Langues Rabat Monarchie constitutionnelle, démocratique, parlementaire et sociale km² Méditerranéen GMT (GMT+1 en été) Arabe (officielle), Français, Espagnol, Anglais et Amazigh PIB PIB/habitant Croissance moyenne Répartition du PIB (2010) MM DH (2011) 72 MM DH/habitant (2011) soit % (sur les cinq dernières années) Secteur primaire 15,4% Secteur secondaire 29,7% Secteur tertiaire 55,0% Taux d Inflation 0,9% (2011) Source : Haut Commissariat au Plan et Office des Changes 2

3 Le Maroc : une plateforme unique pour investir "Le Maroc est à l'europe ce que le Mexique a été pour les US" Europe 14 km Tangier Med Port Tanger Med Maroc 3

4 Le Maroc : un environnement politique stable Une dynamique constante d ouverture et de démocratisation Une monarchie fondée en 788 (12 siècles d existence) Un système parlementaire bicaméral Toutes les lois sont soumises au vote des 2 chambres Un Conseil Constitutionnel qui veille à la conformité des lois avec la Constitution Un pouvoir judiciaire indépendante des pouvoirs législatif et exécutif Un régime multipartiste Plus de associations et ONG s En Juillet 2011, une nouvelle Constitution a été adoptée par voie de référendum et consacrant: Pluralité de l identité marocaine Etat de droit et des institutions Liberté individuelle et collective Droits de l homme Moralisation de la vie publique 4

5 Le Maroc : des performances économiques solides et reconnues 2010 Accès à la notation Investment Grade Confirmation de la notation «La performance économique Investment Grade récente du Maroc est favorable» Extrait(s): «Le Maroc a réussi à réduire les niveaux de déficit public Ce qui a permis à l endettement de se réduire vers des niveaux médians des pays notés «investment grade» Consensus très clair autour des réformes qui ont imprimé une dynamique au pays et conforté sa situation» Extrait(s): «La position extérieure résiliente du pays et la poursuite de la transition de l économie vers des secteurs à plus forte valeur ajoutée. Excellentes relations avec la communauté internationale» Extrait(s): «Grâce à une économie plus diversifiée, une situation budgétaire consolidée et un secteur financier solide, le Maroc est bien positionné pour poursuivre son développement malgré la conjoncture mondiale difficile» 5

6 Des fondamentaux macro-économiques solides Croissance constante et solide du PIB Inflation maitrisée Chômage en baisse Investissements directs étrangers en croissance Dette publique en diminution Source : AMDI, estimations pour 2010 Croissance du PIB (%) Inflation (%) ,2 5,1 4, Est Moyenne Taux de chômage (%) IED (en Md $) Moyenne Urbain Est Est National Est Dette publique (% du PIB) Milliards $ ~ Est S&P a rehaussé la notation du Maroc en "investment grade" en mars 2010 "Consensus très clair sur les réformes qui ont engagé une trajectoire dynamique forte pour le pays" Classement Fitch-Londres Investment Grade Fonds Monétaire International "La performance économique récente du Maroc est favorable" (2008) Devise stable Devise basée sur un panier Euro - Dollar US 6

7 Accès en exonération de Droits de Douane Accord en cours avec le Canada Accord d Association avec l Union Européenne (1996) Accord avec les Etats-Unis d Amerique (2005) Situé à 14 km de l Europe Accord avec la Turquie (2003) Accord en cours avec l Union économique et monétaire Ouest Africaine(UEMOA & CEMAC) Accord d Agadir (2004) Accord Emirates Arabes Unis (2003) Accord de la Ligue Arabe(1998) 7 Depuis 2008, le Maroc bénéficie du Statut - Avancé avec l U.E 7

8 Des Ressources Humaines de qualité Une jeunesse ouverte sur le monde Une population jeune et éduquée 64% des Marocains âgés de moins de 34 ans 6 millions de jeunes (entre 18 et 35 ans) Une population active de 12 millions étudiants en cycle supérieur ingénieurs diplômés par an Plus de 100 Universités et écoles publiques Plus de 200 écoles supérieures privées 13 millions d internautes 4,1 millions d utilisateurs de Facebook (39 ème rang mondial), dont 80% ont moins de 30 ans Croissance continue de l apprentissage de l Anglais, Espagnol et Allemand Affinités culturelles et linguistiques fortes avec l Europe 8

9 mportante mise à niveau des infrastructures Aéroports 15 aéroports internationaux Casablanca #1 Europe-Africa hub Tramways Rabat et Casablanca 1 milliard Tanger Med: infrastructure de classe mondiale dans une situation géographique stratégique Capacité actuelle de 3 millions de containers Capacité de 8,5 millions de containers en 2017 Objectif : figurer dans le World Top 15 Offre intégrée de zones industrielles, logistiques et commerciales adossées au port Autoroutes (nombre de Km) : 150 à km ( x 7) : à km ( x 2) Réseau ferroviaire Premier TGV en Afrique (Tanger-Casablanca) en ,8 milliard Plateforme portuaire idéale pour desservir l Europe et les pays de l Afrique de l Ouest 9

10 Les secteurs d activités en développement Industrie "Emergence" Lancé en 2009 pour stimuler l'industrie et les services Création de 22 plateformes industrielles et zones de libre-échange Secteurs prioritaires : automobile, aéronautique, électronique; ITO/BPO, agroalimentaire et pêche, textile, technologies propres Objectifs Générer +1.6 % de croissance annuelle du PIB Créer nouveaux emplois industriels Energie "Solaire et éolien" Agriculture "Maroc Vert" Lancé en 2009 (solaire) et 2010 (éolien) Objectifs à l horizon 2020 >40% de la production nationale par des énergies renouvelables Nouvelles capacités : MW solaire MW éolien Budget : $15 Mds Lancé en 2008 pour moderniser l'agriculture Objectifs ~$10 Mds de PIB additionnel dans l'agriculture ~$15 Mds d'investissement Tourisme "Vision 2020" «Vision 2020» mise en œuvre pour relayer «vision 2010» Objectifs atteints de la Vision 2010 avec 10 M de touristes en méga-stations touristiques / $9 Mds d'investissement nouveaux lits, nouveaux emplois Objectifs de Vision 2020 : 20 M de touristes d'ici k nouveaux lits, PIB du tourisme: de$ 6 Mds en '10 à $14 Mds en '20 10

11 Les secteurs d activités en développement NTIC «Maroc Numeric 2013" Lancé en 2008 Objectifs Accès généralisé Internet haut débit E-gouvernement Encourager l'utilisation des IT dans les PME La plus forte augmentation du nombre d'internautes en Afrique du nord en 2011 Logistique Halieutis Lancé en 2010 Objectifs à l horizon 2020 Améliorer la compétitivité logistique du pays Réduire le coût logistique de 20% à 15% du PIB Réseau national intégré de 70 zones logistiques multi-flux Lancé en 2008 Objectifs 1,5 milliard US$ de PIB additionnel Création de emplois à l horizon

12 Les secteurs d activités en développement Commerce «Rawaj 2020» Lancé en 2008 Objectifs Un PIB du commerce de 98 Milliards de DH soit une contribution de 12,5% au PIB du Maroc. Créer plus de emplois Logement Lancé en 2009 Objectifs Réduire le déficit des unités Construire par an Developper les logements sociaux Finance «Casa Finance City» Lancé en 2010 Objectifs Faire de Casablanca un hub régional vers le Maghreb et l Afrique de l Ouest. Création d opportunités d emplois 12

13 LES RÉGIONS DYNAMIQUES AU MAROC P2I dédiées à l Offshoring P2I Casanearshore P2I Rabat Technopolis P2I Fès Shore P2I Tétouan Shore P2I Oujda Shore P2I Marrakech Shore Répartition géographique P2I Automobile et Aéronautique (Zones Franches) P2I Tanger Automotive City P2I Kenitra Automotive City P2I Nouacer Aerospace City P2I Généralistes P2I Casa P2I de Fès Ras Almaa P2I TFZ (extension) Technopôle d Oujda P2I Quartier National/Régional P2I Settat P2I Quartier National/ Régional à définir P2I agro-alimentaires Agropole Gharb Agropole de Meknès Agropole du Haouz Agropole de l Oriental Agropole Tadla Agropole du Souss Laâyoune Fish Hub Dakhla Fish Hub 22* «P2I» réparties sur le territoire 2300 ha * Oujda Shore est prévue à l intérieur de la Technopôle d Oujda 13

14 TANGER MED AUTOMOTIVE CLUSTER Les membres Services Subcontractors Tiers 1,2 &3 14

15 Aéronautique : Développement rapide au cours des 10 dernières années 15

16 Ferroviaire : Objectifs développement Achat Ferroviaire Opportunités: Tôlerie / Mécano-soudure Fonderies Acier/Fonte/Alu Usinage Forge Acier Intégrateurs électriques Câbles Convertisseur auxiliaire Système de plancher Fibre de verre Système garnissage intérieur Vitrage intérieur et extérieur Sièges 16

17 Offshoring/Services BPO : FTE ITO : FTE 1 17

18 Plan Solaire Marocain: >2 GW à 2020 Capacité : 2 GW à 2020 Capacité de production annuelle : GWh Investissement 9 milliards $ Due date: er projet Ouarzazate en 2015 AO en cours Ain Beni Mathar 400 MW Ouarzazate 500 MW 5 sites sur ha 500 MW d ici 2015 à Ouarzazate (AO en cours) Gestion par (MASEN) Sebkhate Tah 500 MW Foum Al Ouad 500 MW Boujdour 100 MW 1. Source: ADEREE 18

19 Plan Eolien : >2 GW d ici 2020 Capacité à installer : 2 GW en 2020 Capacité de production annuelle : 6600 GWh Investissement 3.5 milliards $ Tangier Tetouan Taza 5 nouveaux sites Tanger2 (150 MW) Koudia II in Tetouan (300 MW) Taza (150 MW) Tiskrad in Laayoune (300 MW) Boujdour (100 MW). Tarfaya Laayoune Boujdour Essaouira Sites existants Sites en cours construction Nouveaux sites Source: Ministry of Energy, BCG analyses 19

20 Exemple de projets d investissements en 2011/ Millions de dollars d investissements pour une usine de fabrication Installation début 2012 et production en 2013 Thales installe son siège régional africain à Rabat Maroc = 15% de son chiffre d affaire en Afrique 50/50 Joint Venture: Nouvelle usine de production cables électrique s pour le TGV et tramway 30 Millions d ; 400 emplois 1er Four Seasons dans le nord de l Afrique 160 Millions d d investissements; 15 ha Inauguration prévue le 9 Novembre Hikma Pharmaceuticals vient d'acquérir 63,9% du laboratoire Promopharm S.A. marocain. L'entrée du laboratoire Hikma dans le capital de Promopharm S.A. s'est monnayée pour un montant de 111,2M$ (81,9M ). 20

21 Les grands projets d investissement annoncés en 2012 Mise en exploitation de sa nouvelle plate-forme logistique de m² située dans le parc industriel de Sapino. Investissement de 3,5 M Inauguration d une nouvelle usine de m² à Berrechid Investissement de 3,2 M + investissement supplémentaire de 11 M pour Cette nouvelle unité de Leoni devrait employer personnes. Numéro 1 indien dans le secteur de la fabrication des médicaments génériques s implante à Casablanca. Investissement d environ 2 M. Investissement de 20 M Implantée à Tangiers Automotive City, dans les environs de Tanger Investissement de 40 M dans son usine de Nouaceur pour une nouvelle ligne de production du dernier-né de sa marque MIAMI, le jus «Pulpy» Investissement total de 80 M pour l ensemble de ses activités au Maroc en 2012 SABCA, RATHIER FIGEAC, GE ENERGY,. 21

22 Un package d incitations attractives Fonds Marocain de Développement Touristique (FMDT) Code Général des Impôts Casablanca Finance City Taille du fonds 1,5 milliard DH et 15 milliards de dirhams sur une période de 10 ans. Objectifs du fonds - Accompagner la mise en œuvre de la «Vision 2020» - Produire un fort impact sur l'économie marocaine et assurer une rentabilité financière pour les investisseurs. Conditions d éligibilité: Les projets concernés ont trait aux infrastructures hôtelières, d animation, de loisirs, de tourisme d affaires et d infrastructures culturelles à caractère touristique. Conditions d éligibilité: Investissement portant sur un montant 200 millions DH Exonération de la TVA à l importation sur les biens d équipement, matériels et outillages pendant une durée de 36 mois à compter du début d activité Conditions d éligibilité: Activités avec des entreprises non résidentes Se conformer à la législation et à la réglementation relatives au domaine de la finance. Exonération totale de l IS pendant les 5 premières années d exercice et 8,75 % au-delà. Imposition au taux réduit de 10 % (impôt sur la société) Imposition au taux spécifique de 20% pour les revenus salariaux (impôt sur le revenu) 22

23 Zones Franches au Maroc Avantages incitatifs dans les zones franches ATLANTIC FREE ZONE TANGER FREE ZONE TANGER AUTOMOTIVE CITY Libres de droits de douanes et procédures douanières simplifiées Exonération totale de l impôt sur les sociétés (IS) pendant les 5 premières années puis un taux de 8,75% pendant les 20 années suivantes TECHNOPOLIS RABAT NOUASSER AEROSPACE CITY TANGER TETOUAN KENITRA RABAT FES MEKNES CASABLANCA MARRAKECH AGADIR BERKANE OUJDA OUJDA SHORE CLEANTECH Exonération totale de l impôt sur le Revenu (IR) durant les 5 premières années et réduction de 80% durant les 20 années suivantes DAKHLA LAAYOUNE Aucune restriction pour le rapatriement des dividendes ou du capital 23

24 Les zones d installations hors P2I Incitations Appui à l Investissement Exonération de l IS sur 5 ans puis application d un taux de 17,5% au-delà de cette période Rapatriement libre des bénéfices et capitaux pour les non résidents pour toutes les zones Exonération totale des charges sociales pendant 24 mois pour le 1er emploi Bénéficiaire des avantages du Fonds Hassan II Bénéficiaire des avantages du Fonds de Promotion des Investissements 24

25 Des incitations attractives Subventions RH Subventions directe à l embauche et pour la formation continue, pendant les 3 premières années : par profil et par métier, allant de à dirhams/an. Une exonération totale des charges sociales pendant 24 mois pour le 1er emploi (salaire 6000 dhs) Subventions Fiscalité de l entreprise Un allègement exceptionnel de la fiscalité du travail : IR plafonné à 20% dans les P2I. Une fiscalité d entreprise également allégée : exonération totale de l IS pendant les 5 premières années puis un taux appliqué de 17,5% au-delà (vs un taux commun de 30%) Le programme MOUSSANADA Moussanada est un programme d accompagnement des PME dans leur démarche de modernisation et d amélioration de leur compétitivité, à travers un ensemble de programmes d appui La prise en charge de l Etat s élève à 60% du coût des prestations et des acquisitions SI et peut atteindre jusqu à 1 million de dirhams En 2011, 20 entreprises ont bénéficié de ce programme dont 3 en offshoring 25

26 Un environnement des affaires favorable à l investissement 51 accords de non double imposition Protection de l investisseur 62 accords pour la protection des investissements étrangers Membre du Comité des Investissements de l OCDE Membre du Centre International pour le Règlement des Différends relatifs aux Investissements (CIRDI) Membre du MIGA (Multilateral Investment Guarantee Agency) Réforme du Cadre Légal Création du Comité National de l Environnement des Affaires (CNEA) afin de faciliter les procédures, de faciliter l accès à l information et à mener des réformes juridiques. Modernisation du droit des sociétés Renforcement de la protection en matière de propriété intellectuelle Nouvelle loi en matière d arbitrage et de médiation Une nouvelle réglementation bancaire Simplification administrative Une fiscalité incitative Réduction de la charge fiscale Création de fonds spécifiques pour l encouragement de l investissement. Instruments internationaux Le Maroc a souscrit à la Déclaration de l OCDE sur la probité, l intégrité et la transparence dans la conduite des affaires et de la finance internationales et à la Déclaration sur la croissance verte. Le Maroc est le pays qui a "le plus amélioré" sa réglementation des affaires en positions dans le classement mondial 26

27 L AMDI, au service de l investisseur Vous aide à vous installer et à prospérer Vous aide à réussir votre projet Vous Accompagne Vous aide à trouver un emplacement qui répond aux exigences spécifiques de votre projet. Vous met en contact avec les zones franches/industrielles pour bénéficier des meilleures opportunités possibles. Facilite l intégration de votre entreprise dans le tissu économique local. Vous fournit des informations détaillées sur les réglementations qui s appliquent à votre investissement. Vous aide à identifier les avantages financiers disponibles pour votre projet au niveau régional et national. Vous apporte l aide dont vous avez besoin pour accélérer les procédures et vous aider dans les contacts avec les services gouvernementaux. Vous accueille et vous donne les conseils nécessaires pour votre investissement. L AMDI, par le biais de son service after-care, s assure de la satisfaction post-installation des investisseurs. 27

28 Présence de l AMDI dans le Monde France - Paris 14 Avenue d'eylau Paris - France Tel: Fax: Maroc - Rabat 32, rue Honaine angle avenue Michlifen Agdal Tel: / 21 Fax: / 42 Etats Unis- NY Rockefeller Group Business Centers 1221 Avenue of The Americas, Suite 4200 Tel: Fax: EAU- Dubai Tel: Royaume-Uni Londres Ouverture prochaine 2012 Allemagne - Frankfurt Bockenheimer Lands street 17/ Tel: Fax: Italie - Rome Via Attilio Regolo, Rome Tel: /07 Fax: Espagne - Madrid Paseo de la Castellana, 141, Planta 20 Edificio Cuzco IV Tel: Fax:

29 De nombreuses entreprises ont déjà fait confiance au Maroc 29

30 Merci de votre attention M. Mohammed AMRABT Directeur du bureau de Paris de l Agence Marocaine de Développement des Investissements 14, Avenue d Eylau Paris Tél

Sommaire INVESTIR AU MAROC

Sommaire INVESTIR AU MAROC INVESTIR AU MAROC Sommaire Profil du pays 3 Économie du Maroc 3 Infrastructures 4 Axes de développement majeurs du Maroc 6 Avantages comparatifs du Maroc 6 Attractivité des investissement Directs Etrangers

Plus en détail

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E Conclusion d un accord de partenariat pour l implantation d une usine au sein d Atlantic Free Zone à Kénitra De gauche à droite : M. Abdellatif Hadj Hamou, Président du Directoire de MEDZ, M. Alexandre

Plus en détail

INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan

INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan FINANCES & CONSEIL MEDITARRANEE 23 Octobre Avril 2012 I. Généralités Superficie Capitale Villes principales Langue officielle Monnaie Population 710 000 Km² Rabat

Plus en détail

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME La PME Marocaine Levier de développement économique et d innovation Saad Hamoumi Président de la commission PME Rencontre des PME Ibéro Américaines et d Afrique du Nord Madrid 22 octobre 2012 I: L économie

Plus en détail

Sommaire INVESTIR AU MAROC

Sommaire INVESTIR AU MAROC INVESTIR AU MAROC Sommaire Profil du pays 3 Économie du Maroc 3 Infrastructures 4 Axes de développement majeurs du Maroc 6 Avantages comparatifs du Maroc 6 Incitations pour les investisseurs étrangers

Plus en détail

LE MAROC, UN VÉRITABLE HUB DES AFFAIRES

LE MAROC, UN VÉRITABLE HUB DES AFFAIRES LE MAROC, UN VÉRITABLE HUB DES AFFAIRES À seulement 15km de l Europe et à 3h de vol des grandes capitales européennes Véritable carrefour d échanges économiques et culturels entre l Europe, le Moyen Orient

Plus en détail

CHIFFRE MARQUANT LA VOIE DE L INVESTISSEMENT INDUSTRIE - SERVICE - OFFSHORING «DES RÉALISATIONS TANGIBLES ET DES PERSPECTIVES AMBITIEUSES»

CHIFFRE MARQUANT LA VOIE DE L INVESTISSEMENT INDUSTRIE - SERVICE - OFFSHORING «DES RÉALISATIONS TANGIBLES ET DES PERSPECTIVES AMBITIEUSES» RÉALISATIONS 2014 LA VOIE DE L INVESTISSEMENT INDUSTRIE - SERVICE - OFFSHORING N 4 JANVIER 2015 E D I T O De plus, nous avons pu générer 56 nouveaux clients en 2014, à l échelle nationale et internationale.

Plus en détail

Guide de l Opérateur du Commerce Extérieur

Guide de l Opérateur du Commerce Extérieur Guide de l Opérateur du Commerce Extérieur www.mce.gov.ma Ministère Délégué auprès du Ministère de l'industrie, du Commerce, de l'investissement et de l'economie Numérique 3 Mot du Ministre Mohamed Abbou

Plus en détail

Défis du secteur de l énergie électrique face aux besoins de développement du pays

Défis du secteur de l énergie électrique face aux besoins de développement du pays Office National de l Electricité et de l Eau Potable (ONEE) Défis du secteur de l énergie électrique face aux besoins de développement du pays Novembre 2014 PARC DE PRODUCTION DIVERSIFIE Tiers nationaux

Plus en détail

LES PROGRAMMES D APPUI A LA COMPETITIVITE DES PME. Hanane SADEQ

LES PROGRAMMES D APPUI A LA COMPETITIVITE DES PME. Hanane SADEQ LES PROGRAMMES D APPUI A LA COMPETITIVITE DES PME Hanane SADEQ Date: 25-9-2013 Sommaire L APPUI AUX PME: AU CŒUR DES DIFFÉRENTES STRATÉGIES SECTORIELLES LES PROGRAMMES D APPUI A LA PME CONSISTANCE ET OBJECTIFS

Plus en détail

LE MAROC, UN VÉRITABLE HUB DES AFFAIRES

LE MAROC, UN VÉRITABLE HUB DES AFFAIRES LE MAROC, UN VÉRITABLE HUB DES AFFAIRES À seulement 15km de l Europe et à 3h de vol des grandes capitales européennes Véritable carrefour d échanges économiques et culturels entre l Europe, le Moyen Orient

Plus en détail

MESURES INCITATIVES À L INVESTISSEMENT 1

MESURES INCITATIVES À L INVESTISSEMENT 1 1/9 1. Fonds de promotion de l investissement «FPI» 2 Investissement égal ou supérieur à 200 Millions Dh Création d au moins 250 emplois stables Installation dans une des provinces ou préfectures «prioritaires»

Plus en détail

Direction Générale des Impôts. Taxe d'habitation et Taxe de Services Communaux

Direction Générale des Impôts. Taxe d'habitation et Taxe de Services Communaux Direction Générale des Impôts Taxe d'habitation et Taxe de Services Communaux Edition 2010 Direction Générale des Impôts Service de la Communication Rue Haj Ahmed Cherkaoui, Agdal, Rabat Tél. : 212 (0)

Plus en détail

LA PLATEFORME AÉRONAUTIQUE MAROCAINE: LA PLUS COMPÉTITIVE DU BASSIN MÉDITERRANÉEN

LA PLATEFORME AÉRONAUTIQUE MAROCAINE: LA PLUS COMPÉTITIVE DU BASSIN MÉDITERRANÉEN LA PLATEFORME AÉRONAUTIQUE MAROCAINE: LA PLUS COMPÉTITIVE DU BASSIN MÉDITERRANÉEN Invest in Morocco 2014 Agenda Le Maroc: une plateforme aéronautique compétitive L Offre Maroc: 10 bonnes raisons d investir

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION (BILAN DE LA 1 ERE ANNEE DU PROGRAMME INJAZ)

NOTE DE PRESENTATION (BILAN DE LA 1 ERE ANNEE DU PROGRAMME INJAZ) NOTE DE PRESENTATION (BILAN DE LA 1 ERE ANNEE DU PROGRAMME INJAZ) Préambule L usage des technologies de l information et de la communication (TIC) est un facteur essentiel pour l émergence de la société

Plus en détail

PRESENTATION INVESTISSEUR

PRESENTATION INVESTISSEUR PRESENTATION INVESTISSEUR Groupe Banque Populaire Février 2014 Sommaire I. Aperçu Macro-économique II. Secteur bancaire marocain III.Présentation du Groupe Banque Populaire IV.Analyse financière du Groupe

Plus en détail

accélérateur de progrès

accélérateur de progrès accélérateur de progrès accélérateur de progrès 2010 Rapport d activité SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI MESSAGE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SURVEILLANCE Il s agit également, dans le cadre de l accompagnement

Plus en détail

Zones franches et places financières offshore au Maroc

Zones franches et places financières offshore au Maroc Zones franches et places financières offshore au Maroc Actualisation au 1 mai 2002 MINEFI DREE/TRÉSOR Soucieux de consolider sa politique d ouverture commerciale, d améliorer ses capacités d exportation

Plus en détail

Ecoles Supérieures de Technologie (EST) Les EST. Les EST sont des établissements supérieurs public. Diplôme préparé : D.U.T

Ecoles Supérieures de Technologie (EST) Les EST. Les EST sont des établissements supérieurs public. Diplôme préparé : D.U.T Ecoles Supérieures de Technologie (EST) Les EST sont des établissements supérieurs public Ministère de Tutelle : Ministère de l'éducation Nationale de l'enseignement Supérieur de la Formation des Cadres

Plus en détail

DISPOSITIF DE L ANPME POUR L APPUI À LA JEUNE ET LA PETITE ENTREPRISE

DISPOSITIF DE L ANPME POUR L APPUI À LA JEUNE ET LA PETITE ENTREPRISE DISPOSITIF DE L ANPME POUR L APPUI À LA JEUNE ET LA PETITE ENTREPRISE 2 3 f é v r i e r 2 0 1 1 B o u t a i n a I s m a i l i i d r i s s i Coordinatrice du projet soutien à l entreprise Agence Nationale

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 08/91 POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le 23 juillet 2008 Fonds monétaire international 700 19 e rue, NW Washington, D. C. 20431 USA Le FMI conclut les consultations de 2008

Plus en détail

Guide pratique de l investisseur étranger au Maroc

Guide pratique de l investisseur étranger au Maroc Guide pratique de l investisseur étranger au Maroc A- Implantation d une société au Maroc : 1. Aspects juridiques - Implantation sous forme de société commerciale (les formes les plus courantes) : Société

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 16, 19 et 26 juin 2014 à Digne-les-Bains, Castellane, Barcelonnette et Forcalquier

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 16, 19 et 26 juin 2014 à Digne-les-Bains, Castellane, Barcelonnette et Forcalquier Pacte de responsabilité et de solidarité Réunions des 16, 19 et 26 juin 2014 à Digne-les-Bains, Castellane, Barcelonnette et Forcalquier 1 2 INTERVENTION DE MONSIEUR MICHEL JOUVENOT DIRECTEUR DE LA BANQUE

Plus en détail

Une solution d investissement dédiée

Une solution d investissement dédiée Une solution d investissement dédiée aux Marocains du Monde Mot du Président Partout dans le monde, la diaspora marocaine développe, aujourd hui, une expertise et un savoir faire qui lui ont permis d

Plus en détail

monnaie Dar As-Sikkah, entité appartenant à Bank Al-Maghrib, fabrique les pièces de Et les billets de banque en circulation

monnaie Dar As-Sikkah, entité appartenant à Bank Al-Maghrib, fabrique les pièces de Et les billets de banque en circulation Monnaie Un peu d histoire... Avant l apparition de la monnaie, il y avait le troc, qui constitue l échange d un produit contre un autre d une valeur équivalente Mais celui-ci posait de nombreuses contraintes

Plus en détail

PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS. Avril 2011

PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS. Avril 2011 PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS Avril 2011 1 Mise en place d un cadre législatif et réglementaire L instauration par la Loi 15-02 de: l obligation d exercice des activités portuaires dans

Plus en détail

L AFD ET LE SECTEUR DE L ENERGIE AU MAROC

L AFD ET LE SECTEUR DE L ENERGIE AU MAROC Energie MAROC Note sectorielle L AFD ET LE SECTEUR DE L ENERGIE AU MAROC 1/ Présentation générale du secteur Le secteur de l'électricité au Maroc est caractérisé par une très forte dépendance aux énergies

Plus en détail

Alstom au Maroc. Alstom partenaire de longue date des projets d infrastructures au Maroc. Présence d Alstom. Chiffres clés: (April 2014)

Alstom au Maroc. Alstom partenaire de longue date des projets d infrastructures au Maroc. Présence d Alstom. Chiffres clés: (April 2014) Présence d Alstom Rabat Bureau et dépôt Tramway Mohammedia Atelier de maintenance Roches Noires atelier de maintenance locomotive ONCF - Alstom Casablanca Siège Alstom Maroc Ain Sebaa Plate Forme Logistique

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 17/06/2014 Angoulême 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national: la reprise économique se dessine, mais le chômage frappe encore trop fort notre pays.

Plus en détail

Projet Nador West Med

Projet Nador West Med ROYAUME DU MAROC Projet Nador West Med NOTE DE PRESENTATION SOMMAIRE Mai 2014 Sommaire EXECUTIVE SUMMARY 3 PARTIE I - PRESENTATION GENERALE DU PROJET NWM 5 1. Positionnement stratégique du Projet 2. Composantes

Plus en détail

Table des matières. Principaux indicateurs macro-économiques. 1

Table des matières. Principaux indicateurs macro-économiques. 1 Tableau de bord des indicateurs macro-économiques mai 2015 Table des matières Présentation générale Principaux indicateurs macro-économiques. 1 Comptes et agrégats de la nation.... 2 Valeur ajoutée réelle

Plus en détail

stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique

stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EQUIPEMENT ET DES TRANSPORTS polariser les flux logistiques......pérenniser le développement. stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique Synthèse

Plus en détail

INVESTIR AU TCHAD. Le Tchad est un pays d agriculture et d élevage, un pays dont le peuple est laborieux, un pays dont le sous sol est promoteur.

INVESTIR AU TCHAD. Le Tchad est un pays d agriculture et d élevage, un pays dont le peuple est laborieux, un pays dont le sous sol est promoteur. INVESTIR AU TCHAD POURQUOI INVESTIR AU TCHAD Des Potentialités Economiques Enormes Un Environnement Politique et Economique Favorable Une Activité Economique Réglementée Un Cadre Indicatif Favorable. DES

Plus en détail

Les avantages de la charte de l investissement

Les avantages de la charte de l investissement Les avantages de la charte de l investissement La charte de l investissement a pour objectif de fixer l action de l Etat en matière de promotion des investissements pour les dix années à venir. Elle remplace

Plus en détail

DISPOSITIONS FISCALES DE LA LOI DE FINANCES 2015

DISPOSITIONS FISCALES DE LA LOI DE FINANCES 2015 DISPOSITIONS FISCALES DE LA LOI DE FINANCES 2015 Abdellatif ZAGHNOUN Directeur Général des Impôts OEC, 22 janvier 2015 Contexte d élaboration de la LF 2015 Recommandations des Assises Nationales sur la

Plus en détail

GECA GLOBAL CONSULTING suarl 76, Avenue Habib Bourghiba App. A1-1 2080 Ariana - TUNISIA MF: 1260762R/A/M/000

GECA GLOBAL CONSULTING suarl 76, Avenue Habib Bourghiba App. A1-1 2080 Ariana - TUNISIA MF: 1260762R/A/M/000 GECA GLOBAL CONSULTING suarl 76, Avenue Habib Bourghiba App. A1-1 2080 Ariana - TUNISIA MF: 1260762R/A/M/000 GECA Global Consulting est une société de consultation internationale, constituée à Tunis. Cette

Plus en détail

Les mesures en faveur de

Les mesures en faveur de Les mesures en faveur de l attractivité Invest in France La France est une destination de premier ordre pour les investissements directs étrangers. Elle accueille sur son sol plus de 0 000 entreprises

Plus en détail

«L initiative 1000 MW» un projet qui vise la réalisation de 14 sites de production de l électricité à partir des énergies éoliennes.

«L initiative 1000 MW» un projet qui vise la réalisation de 14 sites de production de l électricité à partir des énergies éoliennes. Totalement propre et indéfiniment renouvelable, l'énergie éolienne constitue aujourd hui une importante source de production d'électricité permettant de concilier croissance économique et respect de l

Plus en détail

MOT DU directeur général

MOT DU directeur général MOT DU directeur général Building Logistics services est la concrétisation d une vision, celle d une société proposant une logistique de qualité, intelligente et abordable. Destinée aux opérateurs privés

Plus en détail

République arabe d'égypte

République arabe d'égypte Mutations dans les pays arabes : perspectives, opportunités et risques d affaires pour les entreprises québécoises et canadiennes République arabe d'égypte Jean-Michel BASQUE Jean-Christophe DUMONT Clémence

Plus en détail

MOROCCAN AMERICAN BRIDGES 2007

MOROCCAN AMERICAN BRIDGES 2007 MOROCCAN AMERICAN BRIDGES 2007 MAY 2007 - CASABLANCA Les Technologies de l Information au Maroc Potentialités de développement au sein du secteur des TIC dans le cadre du partenariat public privé Gouvernement

Plus en détail

FINANCEMENT DU DEFICIT BUDGETAIRE AU MAROC

FINANCEMENT DU DEFICIT BUDGETAIRE AU MAROC FINANCEMENT DU DEFICIT BUDGETAIRE AU MAROC Rabat, 19 octobre 21 M. Ahmed HAJOUB Adjoint au Directeur du Trésor et des Finances Extérieures chargé du pôle macroéconomie I- Consolidation budgétaire: expérience

Plus en détail

Société MARITA Immobilière

Société MARITA Immobilière Société MARITA Immobilière Présentation & Références Agenda 1 Présentation de la SMI 2 Projets finalisés 3 Projet en cours Innovation Qualité Elégance Page 2 Société MARITA Immobilière Chiffres clés DOMAINES

Plus en détail

FICHE RESUME DE L ETUDE DU SECTEUR DU TOURISME 2011

FICHE RESUME DE L ETUDE DU SECTEUR DU TOURISME 2011 FICHE RESUME DE L ETUDE DU SECTEUR DU TOURISME 2011 21 Beatriz Cerezo Monje Rosalva Espino Ramírez Cristina Silvera Roig 1. INTRODUCTION Principales fuentes de energías renovables actualmente en Marruecos

Plus en détail

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT CONTEXTE GÉNÉRAL L amélioration de la compétitivité logistique des flux import-export, en termes de développement

Plus en détail

Plan. I) Mise en contexte II) Diagnostic III) Les sources de financement IV) Orientation de la politique fiscale V)Conclusion

Plan. I) Mise en contexte II) Diagnostic III) Les sources de financement IV) Orientation de la politique fiscale V)Conclusion Plan I) Mise en contexte II) Diagnostic III) Les sources de financement IV) Orientation de la politique fiscale V)Conclusion 2 I)Mise en contexte Les politiques de développement axées sur la réduction

Plus en détail

Maroc. Numeric 2013 ROYAUME DU MAROC SOUS LA PRÉSIDENCE EFFECTIVE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI

Maroc. Numeric 2013 ROYAUME DU MAROC SOUS LA PRÉSIDENCE EFFECTIVE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI ROYAUME DU MAROC SOUS LA PRÉSIDENCE EFFECTIVE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI Maroc Numeric 2013 Stratégie Nationale pour la Société de l Information et de l Économie Numérique EXTRAIT DE DISCOURS DE

Plus en détail

Ecoles Supérieurs Privées

Ecoles Supérieurs Privées Établissement (ESSIC) Ecole Supérieure des Sciences de l Ingénierie Commerciale (SUPTEM) Ecole Supérieure des Sciences Techniques et de Management (SUPTELECOM) Ecole supérieure des Télécommunications (ESTEM)

Plus en détail

Le Capital Investissement au Maroc : AtiitéC Activité, Croissance et tperformance Année 2012

Le Capital Investissement au Maroc : AtiitéC Activité, Croissance et tperformance Année 2012 Le Capital Investissement au Maroc : AtiitéC Activité, Croissance et tperformance Année 2012 Mars 2013 1 Sommaire Environnement économique international et national Caractéristiques des sociétés de gestion

Plus en détail

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Mise à jour - Janvier 2015 Giorgia Albertin Représentante Résidente pour la Tunisie Fonds Monétaire International Plan de l exposé

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

Banque Européenne. pour la Reconstruction et le Développement. Tunisie

Banque Européenne. pour la Reconstruction et le Développement. Tunisie Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement Tunisie Marie-Alexandra Veilleux Chef du Bureau de la BERD en Tunisie Sommaire 1. à la BERD 2. Les opérations de la BERD 3. 25 avril 2014 Banque

Plus en détail

Restrictions et Libéralisation des I.D.E Au Maroc. Mr. Marwane MANSOURI

Restrictions et Libéralisation des I.D.E Au Maroc. Mr. Marwane MANSOURI Restrictions et Libéralisation des I.D.E Au Maroc Mr. Marwane MANSOURI Chef de la Division des Etudes et de l Information Direction des Investissements Amman, Jordanie 4 septembre 2007 Direction des Investissements,

Plus en détail

SOMMAIRE 1 L IMMOBILIER PROFESSIONNEL...

SOMMAIRE 1 L IMMOBILIER PROFESSIONNEL... Page 5 SOMMAIRE 1 L IMMOBILIER PROFESSIONNEL... 7 1.1 L IMMOBILIER INDUSTRIEL... 7 1.1.1 Le développement des zones industrielles au Maroc... 7 1.1.1.1 L insuffisance des zones industrielles traditionnelles...

Plus en détail

Quelle stratégie d Intelligence économique pour le dessein africain du Maroc? ASMEX DAYS, Casablanca, 24 mars 2015

Quelle stratégie d Intelligence économique pour le dessein africain du Maroc? ASMEX DAYS, Casablanca, 24 mars 2015 Quelle stratégie d Intelligence économique pour le dessein africain du Maroc? ASMEX DAYS, Casablanca, 24 mars 2015 Les atouts clairement identifiés de Maroc SA Un quadriptyque comme socle de souveraineté

Plus en détail

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Marwan Berrada Chef du Service des études et de l action économique Ministère Chargé des Marocains Résidant à l Etranger

Plus en détail

Réunion d experts Financement du développement en Afrique du Nord Rabat, Maroc, 19-21 octobre 2010

Réunion d experts Financement du développement en Afrique du Nord Rabat, Maroc, 19-21 octobre 2010 CEA-AN/AH/FD/10/3 Nations Unies Commission économique pour l Afrique Bureau pour l Afrique du Nord Réunion d experts Financement du développement en Afrique du Nord Rabat, Maroc, 19-21 octobre 2010 LE

Plus en détail

ENTRETIEN AVEC ULRICH SCHRÖDER, PRESIDENT DE DIRECTOIRE DE LA KFW : LES PME,PMI.EN PREMIERE LIGNE PAR FARIDA MOHA

ENTRETIEN AVEC ULRICH SCHRÖDER, PRESIDENT DE DIRECTOIRE DE LA KFW : LES PME,PMI.EN PREMIERE LIGNE PAR FARIDA MOHA ENTRETIEN AVEC ULRICH SCHRÖDER, PRESIDENT DE DIRECTOIRE DE LA KFW : LES PME,PMI.EN PREMIERE LIGNE PAR FARIDA MOHA Ce sont les PME, PMI, TPE qui sont le moteur du développement, de la création d emplois,..l

Plus en détail

Les Politiques macro-économiques

Les Politiques macro-économiques Politique Financière Politique Monétaire Politique Fiscale Les Politiques macro-économiques Politique Budgétaire Politique de Crédit Politique Commerciale Politique d Investissement Jocelerme PRIVERT POLITIQUE

Plus en détail

Le PNQ, Pour Promouvoir la Performance

Le PNQ, Pour Promouvoir la Performance Direction de la Qualité et de la Surveillance du Marché Ministère de l Industrie, du Commerce, de l Investissement et de l Economie Numérique Angle Avenue Kamal Zebdi et rue Dadi, Hay Riad - Rabat Téléphone

Plus en détail

LE MARCHE DE L ENERGIE ELECTRIQUE AU MAROC

LE MARCHE DE L ENERGIE ELECTRIQUE AU MAROC LE MARCHE DE L ENERGIE ELECTRIQUE AU MAROC L ONEE BRANCHE ELECTRICITE EN CHIFFRES 2012 Collaborateurs 8 700 Clients 4,7 millions Chiffre d affaire 24 milliards DH Investissements 4,6 milliards DH Puissance

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Juin 2014 Page 1 898 SYNTHESE En 2013, le nombre des investisseurs étrangers en actions cotées à la Bourse de Casablanca a enregistré une hausse ; il est

Plus en détail

Canada-Inde Profil et perspective

Canada-Inde Profil et perspective Canada-Inde Profil et perspective Mars 2009 0 L Inde et le Canada : un bref profil Vancouver Calgary Montréal Toronto INDE 3 287 263 km² 1,12 milliard 1 181 milliards $US 1 051 $US Source : Fiche d information

Plus en détail

Royaume du Maroc Ministère de la Culture. Appel à projets culturels. Théâtre. Théâtre

Royaume du Maroc Ministère de la Culture. Appel à projets culturels. Théâtre. Théâtre Royaume du Maroc Ministère de la Culture Appel à projets culturels 2015 1 2 Appel à projets culturels 2015 Ministère de la culture, 1, rue Ghandi, Rabat. www.minculture.gov.ma sec.ministre@minculture.gov.ma

Plus en détail

Programme egouvernement www.egov.ma

Programme egouvernement www.egov.ma Programme egouvernement www.egov.ma Édition 2011 Maroc Numeric 2013 sommaire Contexte et objectifs 4 egouvernement 8 Principales réalisations 16 3 Contexte et objectifs Contexte Les services publics et

Plus en détail

La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012

La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012 La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012 Sommaire I - Le rôle prépondérant des marchés financiers I.1 - Financiarisation de l'économie mondiale I.2 Lien avec l'entreprise

Plus en détail

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à :

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à : Le Manitoba en bref Le Manitoba : Province du Canada depuis 1870. Manitoba signifie «lieu où vit l Esprit» dans les langues des peuples autochtones de la province. Chef politique : Premier ministre (Greg

Plus en détail

Étude de cas sur les incitations fiscales

Étude de cas sur les incitations fiscales RÉALISER LE POTENTIEL D INVESTISSEMENTS RENTABLES EN AFRIQUE Séminaire de haut niveau organisé par l'institut du FMI en coopération avec l'institut multilatéral d'afrique TUNIS,TUNISIE,28 FÉVRIER 1ERMARS2006

Plus en détail

L Épargne des chinois

L Épargne des chinois L Épargne des chinois (Patrick ARTUS Johanna MELKA) Colloque Cirem-Cepii-Groupama AM 29 septembre 25 Indicateurs de «qualité de vie» en Chine 199 1995 2 22 23 Nombre d'écoles par 1 habitants 9,1 7,82 6,48

Plus en détail

ATELIER DE RESTITUTION DU 27 NOVEMBRE 2014 ETUDE SECTEUR AGROALIMENTAIRE PROGRAMME EDEC

ATELIER DE RESTITUTION DU 27 NOVEMBRE 2014 ETUDE SECTEUR AGROALIMENTAIRE PROGRAMME EDEC Ministère Chargé du Commerce Extérieur ATELIER DE RESTITUTION DU 27 NOVEMBRE 2014 ETUDE SECTEUR AGROALIMENTAIRE PROGRAMME EDEC Présentation du secteur agroalimentaire (IAA) Le secteur des industries agroalimentaires

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du date Ville 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national : début de reprise économique, mais chômage encore trop fort Dans notre région, une problématique

Plus en détail

Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter

Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter 28.04.2010 0 Profile de l entreprise Project Finance International Entreprise de conseil

Plus en détail

Rapport d activité 2012

Rapport d activité 2012 Rapport d activité 2012 Sommaire de 2012 5 Au sommaire de 2012 6 Message du Président du Conseil de Surveillance 10 Présentation de MEDZ 12 18 21 Profil Organes de gouvernance Organisation 100 Tourisme

Plus en détail

Redressement et stabilisation du cadre. Reformes structurelles de l économie Reformes des finances publiques Bonne gouvernance

Redressement et stabilisation du cadre. Reformes structurelles de l économie Reformes des finances publiques Bonne gouvernance Avant - Économie congolaise caractérisée par un tissu industriel délabré - Infrastructures socio-économiques de base détruites - Inflation galopante - Monnaie chancelante Après - Ambitieux programme de

Plus en détail

Conférence Internationale - Finance Islamique IFC 2013. Youssef BAGHDADI. Khalil LABNIOURI

Conférence Internationale - Finance Islamique IFC 2013. Youssef BAGHDADI. Khalil LABNIOURI Conférence Internationale - Finance Islamique IFC 2013 Youssef BAGHDADI Khalil LABNIOURI - Président du directoire de Dar Assafaa Litamwil - 23 ans d expérience financière - Ex Directeur Général Adjoint

Plus en détail

Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel

Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel 3 Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel Rendements revenus au risque, de stables et de gains en capital Mai 2015 1 6 5 2 2 de 0 1 2 3 4 5 6 7 8 Rendement Marchés émergents

Plus en détail

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ mai 2014 COMMENTAIRE DE MARCHÉ SOMMAIRE Introduction 2 En bref 3 INTRODUCTION L heure semble au découplage entre les Etats-Unis et l Europe. Alors que de l autre côté de l Atlantique, certains plaident

Plus en détail

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Mohamed Amine NAHALI Ministry of Industry, Energy and Mining - TUNISIA Istanbul, 15-16 juin 2015 Consommation M tep Croissance

Plus en détail

la quête du Graal? Michel Aglietta Université Paris Ouest et Cepii

la quête du Graal? Michel Aglietta Université Paris Ouest et Cepii Finances publiques et croissance : la quête du Graal? Michel Aglietta Université Paris Ouest et Cepii Piège de croissance et impuissance de la politique économique 2 Pourquoi la crise est-elle plus grave

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

«Du développement des centres d appels à l émergence du BPO au Maroc»

«Du développement des centres d appels à l émergence du BPO au Maroc» Royaume du Maroc Premier Ministre Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications «Du développement des centres d appels à l émergence du BPO au Maroc» Synthèse des résultats de l étude réalisée

Plus en détail

L Implantation Opérationnelle au Maroc. Club des Exportateurs, 13/06/2013

L Implantation Opérationnelle au Maroc. Club des Exportateurs, 13/06/2013 Jérémie CHAUVET Directeur commercial Rhône Alpes chez ERAI depuis novembre 2012 2008-2012:Directeur d implantation ERAI INDE 2007-2008: Attaché sectoriel UBIFRANCE INDE 2006-2007: Chargé d affaires ERAI

Plus en détail

FORMALITES FISCALES ET ADMINISTRATIVES

FORMALITES FISCALES ET ADMINISTRATIVES FORMALITES FISCALES ET ADMINISTRATIVES Vous projetez de créer votre propre entreprise? ce document vous présente les différentes formalités à remplir et les principales démarches administratives et fiscales

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE

PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE Par Madame F. Bintou DJIBO, COORDONNATRICE DU SYSTÈME DES NATIONS UNIES AU SENEGAL Plan

Plus en détail

La Commission européenne

La Commission européenne La Commission européenne Représentation en France Conférence - débat «Le Partenariat pour le Commerce et l Investissement entre les Etats-Unis et l'europe» Olivier Coppens, Attaché économique Représentation

Plus en détail

POURQUOI INVESTIR EN FRANCE

POURQUOI INVESTIR EN FRANCE POURQUOI INVESTIR EN FRANCE UN PAYS SITUÉ AU CŒUR DU MARCHÉ EUROPÉEN AVEC UNE PORTE D ACCÈS À LA ZONE EMEA 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 UNE PUISSANCE ÉCONOMIQUE DE RANG MONDIAL La France est la 2 e puissance

Plus en détail

Royaume du Maroc. La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers

Royaume du Maroc. La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers Royaume du Maroc La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers Table des Matières 1. Données sur la masse salariale...2 1.1. Importance de la masse salariale...2 1.2. Aggravation

Plus en détail

Chapitre 3. La répartition

Chapitre 3. La répartition Chapitre 3. La répartition 1. La répartition de la valeur ajoutée La valeur ajoutée (1) Valeur ajoutée : solde du compte de production = > VA = P CI = > Richesse effectivement créée par les organisations

Plus en détail

NOTE D'INFORMATION SUR L'ÉMISSION OBLIGATAIRE DE $.US 1 MILLIARD SUR 10 ANS (JANVIER 2015)

NOTE D'INFORMATION SUR L'ÉMISSION OBLIGATAIRE DE $.US 1 MILLIARD SUR 10 ANS (JANVIER 2015) NOTE D'INFORMATION SUR L'ÉMISSION OBLIGATAIRE DE $.US 1 MILLIARD SUR 10 ANS (JANVIER 2015) En vue d éclairer l opinion publique tunisienne, initiée et non initiée, sur l opportunité de l émission obligataire

Plus en détail

SOLUTIONS ENERGETIQUES. professionnelles

SOLUTIONS ENERGETIQUES. professionnelles SOLUTIONS ENERGETIQUES professionnelles Afriquia Gaz Sommaire L énergie d un leader 5 6 8 11 14 15 21 22 Afriquia Gaz, un leader gazier tourné vers l avenir Chiffres clés Une offre complète de produits

Plus en détail

Les politiques de réduction du coût salarial en Belgique

Les politiques de réduction du coût salarial en Belgique Les politiques de réduction du coût salarial en Belgique Mars 2015 Luc Masure Plan de la présentation 1. Le Bureau fédéral du Plan 2. Cadre historique de la politique salariale et des dispositifs d exonération

Plus en détail

BANK AL-ÂMAL INSTITUTION DEDIEE AU FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS DES MRE

BANK AL-ÂMAL INSTITUTION DEDIEE AU FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS DES MRE BANK AL-ÂMAL INSTITUTION DEDIEE AU FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS DES MRE Financement des projets de création d entreprises innovantes au Maroc par les expatriés marocains.-paris-23 mai 2006 Sommaire

Plus en détail

6.VÊTEMENTS ET TEXTILES

6.VÊTEMENTS ET TEXTILES 6.VÊTEMENTS ET TEXTILES #INVESTINGUATEMALA L Industrie au Guatemala Information générale du pays Capitale Monnaie Taux de change (2012) Langue officielle Population Population active (2012) PIB (2012)

Plus en détail

INVESTIR EN FRANCE : Réalisation

INVESTIR EN FRANCE : Réalisation INVESTIR EN FRANCE LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT En 2014, 1 014 décisions d investissement en France ont créé ou maintenu 26 535 emplois. 1 er pays en Europe

Plus en détail

Les chiffres essentiels des retraites Mis en ligne en mars 2011

Les chiffres essentiels des retraites Mis en ligne en mars 2011 Les chiffres essentiels des retraites Mis en ligne en mars 2011 Les bénéficiaires de retraites Nombre de retraités, selon les différents régimes (COR janvier 2010) : 16 millions dont : 11,3 millions :

Plus en détail

Présentation. L AFEM regroupe à ce jour près de 300 membres. Elle est constituée de femmes qui dirigent des sociétés morales: SA, SARL, SNC.

Présentation. L AFEM regroupe à ce jour près de 300 membres. Elle est constituée de femmes qui dirigent des sociétés morales: SA, SARL, SNC. AFEM: Association des femmes chefs d entreprise du Maroc, est une association indépendante créée le 28 septembre 2000 afin d offrir aux femmes Chefs d entreprises un cadre leur permettant de: : - contribuer

Plus en détail

Présenté par Michel Sapin, Ministre des finances et des comptes publics. Christian Eckert, Secrétaire d État chargé du budget

Présenté par Michel Sapin, Ministre des finances et des comptes publics. Christian Eckert, Secrétaire d État chargé du budget Présenté par Michel Sapin, Ministre des finances et des comptes publics Christian Eckert, Secrétaire d État chargé du budget 1 Une reprise de l activité qu il faut conforter La reprise est en cours : +1,0%

Plus en détail