ANNUITES. Les annuités définissent une suite de versements identiques ou non effectués à intervalles de temps égaux. -annuités non constantes

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANNUITES. Les annuités définissent une suite de versements identiques ou non effectués à intervalles de temps égaux. -annuités non constantes"

Transcription

1 ANNUITES I Notions d annuités a.définition Les annuités définissent une suite de versements identiques ou non effectués à intervalles de temps égaux. Le processus de versements dépend du montant de l annuité, de l intervalle de temps séparant le versement de deux annuités, du nombre de versements ainsi que de la date de versement de la première annuité. Deux cas peuvent se présenter : -annuités constantes -annuités non constantes En d autres termes, il s agit d un versement régulier d un certains capital, qui capitalisé, atteint une valeur acquise croissante au fur et à mesure que le temps passe. b. Bref rappel sur les suites Dans cette leçon, nous considérerons des suites dont les indices de définition seront des entiers naturels, et dont les valeurs seront données dans l ensemble des réels. *Suite arithmétique Une suite arithmétique de terme général est définie par la donnée du premier terme, la raison r, et le numéro n du terme considéré.

2 Nous obtenons ainsi l expression : Considérons désormais la somme de plusieurs termes d une suite arithmétique. Soit S la somme de n termes définie par Du fait de la commutativité, cette somme peut être exprimée en sens inverse : En additionnant les deux équations, nous obtenons donc, C est ainsi qu en connaissant uniquement le premier terme d une suite ainsi que le nombre de termes et la raison de la suite nous pouvons connaître la somme. *Suite géométrique Nous définissons une suite géométrique de terme général terme, de la raison q et du numéro du nième terme n. par la donné de son premier Nous obtenons donc l expression :

3 Là aussi nous pouvons déterminer la somme d une suite de n termes d une suite géométrique. Tout d abord, considérons l expression suivante appelée somme télescopique ; Si l on développe cette expression nous obtenons le résultat suivant : Ainsi, Nous pouvons ainsi formaliser le tout par : Et isoler la somme des puissances croissantes de x : Ainsi en appliquant cette formule aux suites géométriques, où Soit S la somme des termes d une suite géométrique de puissances croissantes

4 Soit après remplacement par leurs formules explicites, après simplification, II Valeur Acquise par une suite de n annuités a.valeur Acquise de n annuités a le montant de l annuité. n le nombre d annuités. i le taux de placement Si l on considère un processus de versements d annuités constantes sur n périodes. La première annuité versée à la date 1 sera capitalisée pendant n-1 périodes, soit La deuxième annuité versée à la date 2 sera capitalisée pendant n-2 périodes, soit La n-1ième annuité versée à la date n-1 sera capitalisée pendant 1 période, soit La nième annuité versée à la date n sera capitalisée pendant 0 périodes, soit

5 Au final si l on nomme la valeur acquise par cette suite d annuités, nous obtenons : En appliquant le résultat de la somme géométrique. Exemple Un créancier décide de placer 1000 par mois au taux mensuel de 1% pendant 10 mois. Calculer la valeur acquise par cette suite d annuités. Il s agit d un simple exercice d application de formule. b.valeur acquise d une suite d annuités après le versement de la nième annuité. Si l on se place en qualité de créancier versant une somme régulièrement tous les mois jusqu à une certaine période. A la fin de cette période pour des raisons ou autres il décide d interrompre le versement régulier de mensualité mais décide de laisser la valeur acquise par ces différentes mensualité. Cette valeur acquise forme un capital qui va ainsi être capitalisé. Supposons que ce dernier décide de laisser ce nouveau capital pendant «d» périodes après le versement de la dernière annuité. Le capital acquis sera déterminé par la formule :

6 Exemple Calculer la valeur acquise de 10 annuités de 1000 chacune au taux de 1%, 5 période après le placement de la 10 ème annuité. Dans cet exercice nous pouvons utiliser la formule : Mais nous pouvons également utiliser le résultat de l exemple précédent où : Dans ce cas, III Valeur Actuelle Commerciale d une suite d annuités a.valeur Actuelle Commerciale de n annuités Si l on considère un processus de versements d annuités constantes sur n périodes.

7 La première annuité versée à la date 1 est située à une période de l origine, sa valeur actuelle commerciale est donc La deuxième annuité versée à la date 2 est située à deux périodes de l origine, sa valeur actuelle commerciale est donc La nième annuité versée à la date n est située à Au final si l on nomme obtenons : la valeur actuelle commerciale de cette suite d annuités, nous Mais est la valeur à l origine du capital acquis par la suite de n annuités. Nous avons donc : Exemple Déterminer la valeur actuelle commerciale (valeur à l origine) d une suite de 10 annuités de 1000 chacune au taux d escompte de 9%.

8 Nous utilisons donc la formule précédente et nous obtenons : b.valeur d une suite d annuités avant la date d origine En supposant que l on se situe désormais à «d» périodes avant la date d origine et en notant la valeur d une suite d annuités d période avant la date d origine, nous obtenons la formule : Exemple Une suite de 10 annuités de 1000 chacune est escomptée au taux de 9%. Calculer la valeur de cette suite d annuités 5 périodes avant l origine. En utilisant directement la formule, nous obtenons : IV Echeance moyenne d une suite d annuités

9 Soit n annuités constantes de valeur nominale a d origine 0. En substituant cette suite de versement par un montant unique de valeur «na» à x périodes de l origine, nous obtenons à l origine, l équation : Cette équation nous permet ainsi de déterminer l échéance moyenne définie par x. V Annuités Variables a.annuités en progression arithmétique *Valeur Acquise Considérons n annuités en progression arithmétique de premier terme a et de raison r. Si nous établissons la valeur acquise, nous obtenons :

10 Nous avons donc en séparant les termes en a et les termes en r Or nous remarquons que le premier terme : Considérons désormais le deuxième terme que nous nommerons S, soit : Si nous multiplions cette expression par (1+i) de part et d autre de l égalité nous obtenons : Désormais si l on retranche cette nouvelle expression par l expression précédente : Les premiers termes de cette suite correspondent à une suite en progression géométrique et nous obtenons ainsi : D où en factorisant par S, nous avons : S[(1+i)-1]=

11 Ainsi la formule de est la somme de S et de l expression, soit : après factorisation : Exemple Etablir la valeur acquise d une suite de 20 annuités variables en progression arithmétique, sachant que la première annuité a pour valeur 1000 de raison 100 et de taux 12%. Dans cet exercice nous utilisons directement la formule : Ainsi en établissant l application numérique nous obtenons : * Valeur Actuelle Commerciale

12 Pour obtenir la valeur actuelle d une suite arithmétique d annuités, il suffit tout comme dans le cadre des annuités constantes de multiplier la valeur acquise par pour en fait «décapitaliser» la valeur acquise. Nous obtenons donc : Là encore il existe une manière de simplifier cette formule et de donner une expression directement utilisable. Si l on ajoute et l on retranche nous obtenons : Or, Nous pouvons donc factoriser l expression : Exemple

13 Calculer la valeur actuelle commerciale d une suite arithmétique de 20 annuités dont le premier terme est de 1000 et de raison 100 dont le taux est de 10%. Il s agit là encore dans cet exercice d appliquer directement la formule de la valeur actuelle commerciale. b.suite en progression géométrique *Valeur acquise Considérons la suite des valeurs acquise d annuités en progression géométrique. La somme en est : Nous remarquons que la raison de la suite est. Le premier terme est Nous pouvons ainsi simplifier l expression en utilisant la formule d une suite géométrique : Soit en résolvant au même dénominateur pour le numérateur et le dénominateur de l expression originelle ;

14 après simplification en multipliant par l inverse du dénominateur, nous obtenons ; Exemple Etablir la valeur acquise d une suite de 20 annuités en progression géométrique dont le premier terme est 1000 de raison 1,5 et de taux 10%. Dans cet exercice il s agit là aussi d appliquer directement la formule : *Valeur Actuelle Commerciale Là aussi pour obtenir la valeur actuelle commerciale il suffit de multiplier le résultat obtenu dans le calcul de la valeur acquise.

15 EXERCICES D APPLICATION Exercice 1 Un créancier décide de se constituer un capital de au 1 er janvier Pour cela il place un montant constant chaque année au taux annuel de 10%. Il décide de commencer l opération le 1 er janvier Calculer le montant de l annuité annuelle. Exercice 2 Une suite de 12 annuités est constituée de 4 annuités de 1000 puis de 4 annuités de 1500, puis de 4 annuités de Calculer la valeur acquise de cette suite d annuités ainsi que sa valeur actuelle. Taux de 10% Exercice 3 Une suite de 15 annuités se décompose de la façon suivante : 5 annuités égales entre elles

16 5 annuités égales au double des 5 premières et égales entre elles. 5 autres annuités égales entre elles et égales au triple des premières. La valeur à l origine de ces 15 annuités est de avec un taux de 9%. Calculer le montant des 5 premières annuités. Exercice 4 Un créancier décide de placer tous les 5ans un capital de au taux de 5%. Calculer la valeur acquise d une suite de 4 versements. Exercice 5 a.calculer la valeur acquise et la valeur actuelle d une suite de 25 annuités en progression arithmétique dont le taux est de 9% et dont la première annuité est de 1000 et la raison de 80. b. Même question si la suite d annuités avait été géométrique et la raison de 2. Exercice 6 a.calculer la valeur acquise et la valeur actuelle d une suite de 10 annuités en progression arithmétique dont le taux est de 9% et dont la première annuité est de 2500 et la raison de b. Même question si la suite d annuités avait été géométrique et la raison de 1/2.

nous pouvons calculer l intérêt obtenu par ce capital au bout d un an (n =1). 1an

nous pouvons calculer l intérêt obtenu par ce capital au bout d un an (n =1). 1an Chapitre IV : Les intérêts composés I. Généralités et définition Avec les intérêts composés, nous abordons les mathématiques financières de moyen et long terme. Pour gérer les comptes de moyen et long

Plus en détail

Annuités. Administration Économique et Sociale. Mathématiques XA100M

Annuités. Administration Économique et Sociale. Mathématiques XA100M Annuités Administration Économique et Sociale Mathématiques XA100M En général, un prêt n est pas remboursé en une seule fois. Les remboursements sont étalés sur plusieurs périodes. De même, un capital

Plus en détail

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I Quinzième cours Détermination des valeurs actuelle et accumulée d une annuité de début de période pour laquelle la période de paiement est plus courte que la période de capitalisation

Plus en détail

Chapitre 1. La valeur et le temps. 1 Exercice 01-16. 2 Corrigé rigé de l exercice 01-16

Chapitre 1. La valeur et le temps. 1 Exercice 01-16. 2 Corrigé rigé de l exercice 01-16 Chapitre 1 La valeur et le temps 1 Exercice 01-16 16 Échéance commune de plusieurs effets Définition. L échéance commune de plusieurs effets est l échéance d un effet unique qui, le jour de l équivalence,

Plus en détail

Cours de mathématiques - Alternance Gea

Cours de mathématiques - Alternance Gea Cours de mathématiques - Alternance Gea Anne Fredet 17 octobre 2005 1 Suites On appelle suite numérique toute application de N ou une partie de N vers R. On notera par u n le terme général d une suite.

Plus en détail

Intérêts composés - Amortissements

Intérêts composés - Amortissements Intérêts composés - Amortissements Objectif : - Etudier et calculer les éléments d un placement à intérêts composés. - Effectuer un tableau d amortissement. I - Approche : Examinons la publicité suivante

Plus en détail

EXERCICES - ANALYSE GÉNÉRALE

EXERCICES - ANALYSE GÉNÉRALE EXERCICES - ANALYSE GÉNÉRALE OLIVIER COLLIER Exercice 1 (2012) Une entreprise veut faire un prêt de S euros auprès d une banque au taux annuel composé r. Le remboursement sera effectué en n années par

Plus en détail

A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes

A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes On peut calculer les rentabilités de différentes façons, sous différentes hypothèses. Cette note n a d autre prétention que

Plus en détail

Cours de mathématiques : Equation du second degré

Cours de mathématiques : Equation du second degré Cours de mathématiques : Equation du second degré I ) Formes de l'équation du second degré. L'équation du deuxiéme degré à une inconnue est celle où l'inconnue est élévé à la puissance de 2, sans y etre

Plus en détail

La maison Ecole d ' Amortissement d un emprunt Classe de terminale ES. Ce qui est demandé. Les étapes du travail

La maison Ecole d ' Amortissement d un emprunt Classe de terminale ES. Ce qui est demandé. Les étapes du travail La maison Ecole d ' Amortissement d un emprunt Classe de terminale ES Suites géométriques, fonction exponentielle Copyright c 2004 J.- M. Boucart GNU Free Documentation Licence L objectif de cet exercice

Plus en détail

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I Deuxième cours Rappel: Intérêt Rappel: Intérêt Fonction de capitalisation 1 Rappel: Intérêt Fonction de capitalisation Fonction d accumulation Rappel: Intérêt Fonction de capitalisation

Plus en détail

Chapitre 5. Calculs financiers. 5.1 Introduction - notations

Chapitre 5. Calculs financiers. 5.1 Introduction - notations Chapitre 5 Calculs financiers 5.1 Introduction - notations Sur un marché économique, des acteurs peuvent prêter ou emprunter un capital (une somme d argent) en contrepartie de quoi ils perçoivent ou respectivement

Plus en détail

Chapitre II : Les emprunts indivis

Chapitre II : Les emprunts indivis Chapitre II : Les emprunts indivis I. Caractéristiques générales On appelle emprunt indivis, un contrat entre un et un seul prêteur et un et un seul emprunteur. Un tel emprunt fait l objet d un remboursement

Plus en détail

Suites numériques. Quelques rappels

Suites numériques. Quelques rappels Suites numériques 1 Quelques rappels Trouver pour chacune des suites suivantes les termes manquants. Lesquelles sont des suites arithmétiques? (Préciser le premier terme et la raison) Lesquelles sont des

Plus en détail

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES Table des matières Version 2012 Lang Fred 1 Intérêts et taux 2 1.1 Définitions et notations................................ 2 1.2 Intérêt simple......................................

Plus en détail

I Suites géométriques, maths fi (1 + α + α 2 + + α n )

I Suites géométriques, maths fi (1 + α + α 2 + + α n ) UPV MathsL1S1 1 Suites. Maths fi I Suites géométriques, maths fi (1 + α + α 2 + + α n ) I Deux résultats fondamentaux 1) 1 + 2 + + n = n (n + 1) / 2 On peut connaître ce résultat par coeur. (D ailleurs

Plus en détail

Chapitre 1 : Évolution COURS

Chapitre 1 : Évolution COURS Chapitre 1 : Évolution COURS OBJECTIFS DU CHAPITRE Savoir déterminer le taux d évolution, le coefficient multiplicateur et l indice en base d une évolution. Connaître les liens entre ces notions et savoir

Plus en détail

Suites numériques 2. n=0

Suites numériques 2. n=0 Suites numériques 1 Somme des termes d une suite Dans les applications, il est souvent nécessaire de calculer la somme de quelques premiers termes d une suite (ou même de tous les termes, mais on étudiera

Plus en détail

Emprunts indivis (amortissement)

Emprunts indivis (amortissement) 1. Amortissement constant : a) Activité : Une entreprise souhaite renouveler son parc informatique. Elle estime qu elle doit dépenser 5 000 ; elle emprunte cette somme au taux de 5 % annuel le 1 er janvier

Plus en détail

Mathématiques financières

Mathématiques financières Mathématique financière à court terme I) Les Intérêts : Intérêts simples Mathématiques financières - Intérêts terme échu et terme à échoir - Taux terme échu i u équivalent à un taux terme à échoir i r

Plus en détail

Apllication au calcul financier

Apllication au calcul financier Apllication au calcul financier Hervé Hocquard Université de Bordeaux, France 1 er novembre 2011 Intérêts Généralités L intérêt est la rémunération du placement d argent. Il dépend : du taux d intérêts

Plus en détail

Plan. 5 Actualisation. 7 Investissement. 2 Calcul du taux d intérêt 3 Taux équivalent 4 Placement à versements fixes.

Plan. 5 Actualisation. 7 Investissement. 2 Calcul du taux d intérêt 3 Taux équivalent 4 Placement à versements fixes. Plan Intérêts 1 Intérêts 2 3 4 5 6 7 Retour au menu général Intérêts On place un capital C 0 à intérêts simples de t% par an : chaque année une somme fixe s ajoute au capital ; cette somme est calculée

Plus en détail

Suites numériques 4. 1 Autres recettes pour calculer les limites

Suites numériques 4. 1 Autres recettes pour calculer les limites Suites numériques 4 1 Autres recettes pour calculer les limites La propriété suivante permet de calculer certaines limites comme on verra dans les exemples qui suivent. Propriété 1. Si u n l et fx) est

Plus en détail

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I. CHAPITRE I Intérêt et escompte. L intérêt et sa mesure. (ACT2025) Robert Bédard

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I. CHAPITRE I Intérêt et escompte. L intérêt et sa mesure. (ACT2025) Robert Bédard MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I (ACT2025) Robert Bédard CHAPITRE I Intérêt et escompte L intérêt et sa mesure L'intérêt est ce qu'un emprunteur d'un capital versera à un prêteur pour l'utilisation de cette

Plus en détail

SOMMES ET PRODUITS. 1 Techniques de calcul. 1.1 Le symbole. 1.2 Règles de calcul. Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot

SOMMES ET PRODUITS. 1 Techniques de calcul. 1.1 Le symbole. 1.2 Règles de calcul. Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot SOMMES ET PRODUITS 1 Techniques de calcul 1.1 Le symbole Notation 1.1 Soient m et n deux entiers naturels. Alors { a m + a m+1 + + a + a n si m n, a = 0 sinon. On peut aussi noter m n =m a ou encore m,n

Plus en détail

Leçon 01 Exercices d'entraînement

Leçon 01 Exercices d'entraînement Leçon 01 Exercices d'entraînement Exercice 1 Etudier la convergence des suites ci-dessous définies par leur terme général: 1)u n = 2n3-5n + 1 n 2 + 3 2)u n = 2n2-7n - 5 -n 5-1 4)u n = lnn2 n+1 5)u n =

Plus en détail

15/02/2009. Le calcul des intérêts. Le calcul des intérêts. Le calcul des intérêts Les intérêts simples. Le calcul des intérêts Les intérêts simples

15/02/2009. Le calcul des intérêts. Le calcul des intérêts. Le calcul des intérêts Les intérêts simples. Le calcul des intérêts Les intérêts simples Le taux d intérêt Comparer ce qui est comparable 2 Chapitre 1 La valeur du temps Aide-mémoire - 2009 1 Deux sommes de même montant ne sont équivalentes que si elles sont considérées à une même date. Un

Plus en détail

Suites numériques. Exercice 1 Pour chacune des suites suivantes, calculer u 1, u 2, u 3, u 10 et u 100 : Introduction : Intérêts simpleset composés.

Suites numériques. Exercice 1 Pour chacune des suites suivantes, calculer u 1, u 2, u 3, u 10 et u 100 : Introduction : Intérêts simpleset composés. Suites numériques 1ère STG Introduction : Intérêts simpleset composés. On dispose d un capital de 1 000 euros que l on peut placer de deux façons différentes : à intérêts simples au taux annuel de 10%.

Plus en détail

Leçon N 1 : Taux d évolution et indices

Leçon N 1 : Taux d évolution et indices Leçon N : Taux d évolution et indices En premier un peu de calcul : Si nous cherchons t [0 ;+ [ tel que x 2 = 0,25, nous trouvons une solution unique x = 0, 25 = 0,5. Nous allons utiliser cette année une

Plus en détail

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I Cinquième cours Taux instantané constant Taux instantané constant Date de comparaison Taux instantané constant Date de comparaison Diagramme d entrées et sorties Taux instantané

Plus en détail

RAPPEL MATHÉMATIQUE Méthodes quantitatives (30 610 94 + 30 620 92)

RAPPEL MATHÉMATIQUE Méthodes quantitatives (30 610 94 + 30 620 92) RAPPEL MATHÉMATIQUE Méthodes quantitatives (30 610 94 + 30 620 92) 1. Suites géométriques Définition Suite Une suite,,,, est un ensemble de nombres. L indice de chaque terme de la suite indique la ou l

Plus en détail

SUITES ET SÉRIES GÉOMÉTRIQUES

SUITES ET SÉRIES GÉOMÉTRIQUES SUITES ET SÉRIES GÉOMÉTRIQUES Sommaire 1. Suites géométriques... 2 2. Exercice... 6 3. Application des suites géométriques aux mathématiques financières... 7 4. Vocabulaire... 7 5. Exercices :... 8 6.

Plus en détail

Chapitre 1 - Suites. Suites géométriques. I.1 Définition et propriétés

Chapitre 1 - Suites. Suites géométriques. I.1 Définition et propriétés Chapitre 1 - Suites I Suites géométriques I.1 Définition et propriétés TD 1 : Évolutions de populations Le premier janvier 2011, une ville A compte 350 000 habitants. A la même date, une ville B compte

Plus en détail

Utilisation des fonctions financières d Excel

Utilisation des fonctions financières d Excel Utilisation des fonctions financières d Excel TABLE DES MATIÈRES Page 1. Calcul de la valeur acquise par la formule des intérêts simples... 4 2. Calcul de la valeur actuelle par la formule des intérêts

Plus en détail

Fonctions. Fonctions linéaires, affines et constantes

Fonctions. Fonctions linéaires, affines et constantes linéaires, affines et constantes 1. linéaires Comme il existe une infinité de fonctions différentes, on les classe par catégories. La première catégorie est constituée par les fonctions linéaires. Une

Plus en détail

Cours de Mathématiques Financières 3è année

Cours de Mathématiques Financières 3è année Cours de Mathématiques Financières 3è année MATHEMATIQUES FINANCIERES PLAN DU COURS 1 ère PARTIE: Les intérêts simples Objectifs Section 1 : l intérêt simple 1- Définition 2- Application Section 2 : application

Plus en détail

EMPRUNT INDIVIS. alors : a = III. Comment établir un tableau de remboursement d emprunt à amortissements constants?

EMPRUNT INDIVIS. alors : a = III. Comment établir un tableau de remboursement d emprunt à amortissements constants? EMPRUNT INDIVIS Objectifs : - Savoir calculer une annuité de remboursement constante ; - Dresser un tableau d amortissement d emprunt par annuités constantes ou par amortissements constants ; - Calculer

Plus en détail

S5 Info-MIAGE 2010-2011 Mathématiques Financières Intérêts composés. Université de Picardie Jules Verne Année 2010-2011 UFR des Sciences

S5 Info-MIAGE 2010-2011 Mathématiques Financières Intérêts composés. Université de Picardie Jules Verne Année 2010-2011 UFR des Sciences Université de Picardie Jules Verne Année 2010-2011 UFR des Sciences Licence mention Informatique parcours MIAGE - Semestre 5 Mathématiques Financières I - Généralités LES INTERETS COMPOSES 1) Définitions

Plus en détail

Opérations financières à intérêts simples

Opérations financières à intérêts simples 9 Opérations financières à intérêts simples cχ Activité 1 Placement à la banque Intérêts simples Baptiste a en sa possession 15 000. En prévision de l acquisition d une voiture, il place cette somme pendant

Plus en détail

Chapitre I : Annuité et Rente

Chapitre I : Annuité et Rente Chapitre I : Annuité et Rente I. Généralités On appelle annuité une suite de règlements effectuée à intervalle de temps égaux. On dit que cette suite de règlements constitue une rente pour celle ou celui

Plus en détail

Chapitre : Annuités. I/ Généralités : Professeur : AUOATIF MAJID. A/ Définition : B/ types d annuités : A/ Valeur acquise : 1) Exemple :

Chapitre : Annuités. I/ Généralités : Professeur : AUOATIF MAJID. A/ Définition : B/ types d annuités : A/ Valeur acquise : 1) Exemple : I/ Généralités : A/ Définition : Une annuité est une suite de versements faits à intervalles. La période de l'annuité est l'intervalle de temps qui sépare. consécutifs. La période peut avoir une durée

Plus en détail

) est une suite croissante si et seulement si, pour tout entier n, u n + 1

) est une suite croissante si et seulement si, pour tout entier n, u n + 1 1> Généralités sur les suites numériques Définition Une suite numérique est une fonction définie sur 0 ou sur une partie de 0 Sens de variation d une suite La suite ( est une suite croissante si et seulement

Plus en détail

CHAPITRE 6 LES OPÉRATIONS SUR LES FONCTIONS. 6.1 QUATRE OPÉRATIONS (+,, x, ) SUR LES FONCTIONS

CHAPITRE 6 LES OPÉRATIONS SUR LES FONCTIONS. 6.1 QUATRE OPÉRATIONS (+,, x, ) SUR LES FONCTIONS CHAPITRE 6 LES OPÉRATIONS SUR LES FONCTIONS 6.1 QUATRE OPÉRATIONS (+,, x, ) SUR LES FONCTIONS On peut effectuer les quatre opérations de base sur des fonctions, c est-à-dire les additionner, les soustraire,

Plus en détail

Les emprunts indivis. Administration Économique et Sociale. Mathématiques XA100M

Les emprunts indivis. Administration Économique et Sociale. Mathématiques XA100M Les emprunts indivis Administration Économique et Sociale Mathématiques XA100M Les emprunts indivis sont les emprunts faits auprès d un seul prêteur. On va étudier le cas où le prêteur met à disposition

Plus en détail

Factorisation Factoriser en utilisant un facteur commun Fiche méthode

Factorisation Factoriser en utilisant un facteur commun Fiche méthode Factorisation Factoriser en utilisant un facteur commun Fiche méthode Rappel : Distributivité simple Soient les nombres, et. On a : Factoriser, c est transformer une somme ou une différence de termes en

Plus en détail

T.D. 1. Licence 2, 2014 15 - Université Paris 8

T.D. 1. Licence 2, 2014 15 - Université Paris 8 Mathématiques Financières Licence 2, 2014 15 - Université Paris 8 C. FISCHLER & S. GOUTTE T.D. 1 Exercice 1. Pour chacune des suites ci-dessous, répondre aux questions suivantes : Est-ce une suite monotone?

Plus en détail

Le financement des investissements par emprunts

Le financement des investissements par emprunts Le financement des investissements par emprunts Définition Pour bien démarrer I) Les emprunts a) Remboursables par amortissements constants b) Remboursables par échéances constantes c) Conclusion sur les

Plus en détail

Un peu de calculs financiers

Un peu de calculs financiers Un peu de calculs financiers 1. Les intérêts simples Intérêt : somme rapportée par le prêt d un capital. Il est proportionnel au montant de la somme prêtée et à la durée du prêt Période : le temps est

Plus en détail

Calcul des intérêts d un prêt. Tableau d amortissement.

Calcul des intérêts d un prêt. Tableau d amortissement. Calcul des intérêts d un prêt Tableau d amortissement Version 100 du 28 septembre 2010 Soient C capital emprunté t le taux d intérêt mensuel T le taux annuel effectif global (TAEG) correspondant au taux

Plus en détail

2. Les exponentielles

2. Les exponentielles - 1 - Les eponentielles. Les eponentielles.1 Introduction et définitions Eemple 1 : On veut faire un élevage de souris. Pour cela on achète 1 souris grises, souris blanches et 1 souris brunes. Les souris

Plus en détail

Série d exercices 4. /s k

Série d exercices 4. /s k ACT-10412 Mathématiques financières Série d exercices 4 1. Un prêt est remboursé à l aide de n paiements annuels égaux. Après n 1 années, le montant total de capital remboursé s élève à 3 955,20. La part

Plus en détail

La revalorisation des droits à la retraite avant leur liquidation différences entre les régimes de base et les régimes complémentaires

La revalorisation des droits à la retraite avant leur liquidation différences entre les régimes de base et les régimes complémentaires CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 11 février 2015 à 9 h 30 «La revalorisation des pensions et des droits à la retraite : problématique et résultats de projection» Document N 5 Document

Plus en détail

GEOSI. Les intérêts et les Emprunts

GEOSI. Les intérêts et les Emprunts GEOSI Les intérêts et les Emprunts 1.Définition Lorsque qu une personne (prêteur) prête une somme à une autre personne (emprunteur) il est généralement convenu de rembourser, à l échéance, cet emprunt

Plus en détail

DUT Techniques de commercialisation Mathématiques et statistiques appliquées

DUT Techniques de commercialisation Mathématiques et statistiques appliquées DUT Techniques de commercialisation Mathématiques et statistiques appliquées Francois.Kauffmann@unicaen.fr Université de Caen Basse-Normandie 3 novembre 2014 Francois.Kauffmann@unicaen.fr UCBN MathStat

Plus en détail

SENS DE VARIATION D UNE SUITE

SENS DE VARIATION D UNE SUITE 1 Les suites SENS DE VARIATION D UNE SUITE La suite (u n ) est croissante lorsque pour tout entier n, u n + 1 u n. La suite (u n ) est décroissante lorsque pour tout entier n, u n + 1 u n. La suite (u

Plus en détail

Propriétés des options sur actions

Propriétés des options sur actions Propriétés des options sur actions Bornes supérieure et inférieure du premium / Parité call put 1 / 1 Taux d intérêt, capitalisation, actualisation Taux d intéret composés Du point de vue de l investisseur,

Plus en détail

CH X Intérêts composés - Amortissements

CH X Intérêts composés - Amortissements CH X Intérêts composés - Amortissements I) Les intérêts composés : 1) Situation : Un capital de 20 000,00 est placé à un taux d intérêts de 4 % l an pendant 5 ans. Chaque année les intérêts produits viennent

Plus en détail

Définition 0,752 = 0,7 + 0,05 + 0,002 SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS = 7 10 1 + 5 10 2 + 2 10 3

Définition 0,752 = 0,7 + 0,05 + 0,002 SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS = 7 10 1 + 5 10 2 + 2 10 3 8 Systèmes de numération INTRODUCTION SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS Dans un système positionnel, le nombre de symboles est fixe On représente par un symbole chaque chiffre inférieur à la base, incluant

Plus en détail

Intérêts. Administration Économique et Sociale. Mathématiques XA100M

Intérêts. Administration Économique et Sociale. Mathématiques XA100M Intérêts Administration Économique et Sociale Mathématiques XA100M 1. LA NOTION D INTÉRÊT 1.1. Définition. Définition 1. L intérêt est la rémunération d un prêt d argent effectué par un agent économique

Plus en détail

Numération. On sait que dans 342 381, le chiffre 4 ne vaut pas 4 mais 40 000... Ainsi :

Numération. On sait que dans 342 381, le chiffre 4 ne vaut pas 4 mais 40 000... Ainsi : Numération Numération. 1 Les systèmes de numération 1.1 Le système décimal. 1.1.1 Les chiffres. Le système décimal est le système d écriture des nombres que nous utilisons habituellement dans la vie courante.

Plus en détail

I Exercices. 1 Définition de suites. 2 Sens de variation d une suite

I Exercices. 1 Définition de suites. 2 Sens de variation d une suite I Exercices 1 Définition de suites Pour toutes les suites (u n ) définies ci-dessous, on demande de calculer u 1, u, u 3 et u 6 1 u n = 7n n + { u0 = u n+1 = u n + 3 3 u n est le n ième nombre premier

Plus en détail

Fonctions homographiques

Fonctions homographiques Fonctions homographiques On donne ci-dessous deux définitions des fonctions homographiques, et on montre que ces deux définitions sont équivalentes. On décrit la courbe représentative d une fonction homographique.

Plus en détail

ALGEBRE FINANCIERE. Calculez la valeur acquise (capital + intérêts) qu Anatole pourra retirer au bout des six mois. Durée Intérêt Valeur acquise

ALGEBRE FINANCIERE. Calculez la valeur acquise (capital + intérêts) qu Anatole pourra retirer au bout des six mois. Durée Intérêt Valeur acquise ALGEBRE FINANCIERE 1. Opérations financières à intérêts simples. a Introduction Placement à court terme Un organisme financier propose aux jeunes de moins de 25 ans les conditions de placement suivantes

Plus en détail

Fiche d entraînement sur : LE CALCUL LITTERAL

Fiche d entraînement sur : LE CALCUL LITTERAL Fiche d entraînement sur : LE CALCUL LITTERAL Collège Exercices d entraînement personnel, classés par compétences. Compétence n 1 : savoir simplifier et réduire une expression littérale. 1.a) Simplifier

Plus en détail

Fiche PanaMaths Calculs avec les fonctions sous Xcas

Fiche PanaMaths Calculs avec les fonctions sous Xcas Fiche PanaMaths Calculs avec les fonctions sous Xcas Cette fiche destinée aux élèves des classes de Terminale requiert un premier niveau de connaissance du logiciel Xcas. Définition d une fonction Fonctions

Plus en détail

UNIVERSITE D ORLEANS SL01MA11, Groupes 1 et 5 Département de Mathématiques 2009-2010. N. El Hage Hassan S EXPRIMER EN MATHÉMATIQUES

UNIVERSITE D ORLEANS SL01MA11, Groupes 1 et 5 Département de Mathématiques 2009-2010. N. El Hage Hassan S EXPRIMER EN MATHÉMATIQUES UNIVERSITE D ORLEANS SL01MA11, Groupes 1 et 5 Département de Mathématiques 2009-2010 N. El Hage Hassan S EXPRIMER EN MATHÉMATIQUES 1 Les énoncés La plupart des phrases que l on rencontre dans un livre

Plus en détail

OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE

OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE 1) Nombres signés Nous n avons, jusqu à présent tenu compte, que des nombre positifs. Pourtant, la plupart des dispositifs numériques traitent également les nombres négatifs,

Plus en détail

Baisse du taux technique et du taux de conversion

Baisse du taux technique et du taux de conversion Baisse du taux technique et du taux de conversion Qu est-ce qu un taux de conversion? La caisse de pension tient un compte individuel pour chaque assuré. Chacun d entre eux se voit créditer les cotisations,

Plus en détail

Procédure. Exemple OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL

Procédure. Exemple OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL Opérations dans un système positionnel OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL INTRODUCTION Dans tout système de numération positionnel, les symboles sont utilisés de façon cyclique et la longueur du correspond

Plus en détail

Chapitre 17 Le modèle de Black et Scholes

Chapitre 17 Le modèle de Black et Scholes Chapitre 17 Le modèle de Black et Scholes Introduction Au début des 70 s, Black, Scholes et Merton ont opéré une avancée majeure en matière d évaluation d options Ces contributions et leurs développements

Plus en détail

Chapitre 2 : Evaluation des obligations Pourquoi évaluer les titres (contrats à revenus fixes) Actualisation d une séquence de flux (rappel)

Chapitre 2 : Evaluation des obligations Pourquoi évaluer les titres (contrats à revenus fixes) Actualisation d une séquence de flux (rappel) Chapitre 2 : Evaluation des obligations Pourquoi évaluer les titres (contrats à revenus fixes) une obligation peut être revendue avant son échéance un emprunt peut être renégocié Actualisation d une séquence

Plus en détail

Master en Droit et Economie / Automne 2015 / Prof. F. Alessandrini. Chapitre 1 : principes. 2 ème partie : la valeur temps de l argent 23.09.

Master en Droit et Economie / Automne 2015 / Prof. F. Alessandrini. Chapitre 1 : principes. 2 ème partie : la valeur temps de l argent 23.09. Chapitre 1 : principes 2 ème partie : la valeur temps de l argent 23.09.2015 Plan du cours Arbitrage et décisions financières valeur actuelle arbitrage loi du prix unique Valeur temps valeur actuelle et

Plus en détail

Thème 3: Les mathématiques financières. D eux concepts im portants : Les tables financières et la calculatrice: Sharp EL-733A

Thème 3: Les mathématiques financières. D eux concepts im portants : Les tables financières et la calculatrice: Sharp EL-733A Thème 3: Les mathématiques financières D eux concepts im portants : Le calcul des intérêts L anuité Les tables financières et la calculatrice: Sharp EL-733A Cinq concepts importants d un emprunts Capitalisation

Plus en détail

Ecritures d inventaire

Ecritures d inventaire Date début :.. Date fin : Problématique : L exercice comptable découpe la vie de l entreprise. A chaque fin d exercice, il est nécessaire de procéder à un inventaire comptable qui permettra d élaborer

Plus en détail

Congruences et théorème chinois des restes

Congruences et théorème chinois des restes Congruences et théorème chinois des restes Michel Van Caneghem Février 2003 Turing : des codes secrets aux machines universelles #2 c 2003 MVC Les congruences Développé au début du 19ème siècle par Carl

Plus en détail

II. Les intérêts composés

II. Les intérêts composés P6C03 Les calculs financiers Les intérêts représentent le loyer de l argent et correspondent à la rémunération du prêteur. I. Les intérêts simples Les intérêts simples sont utilisés pour des opérations

Plus en détail

LES INFORMATIONS GÉNÉRALES

LES INFORMATIONS GÉNÉRALES GUIDE D UTILISATION Calculatrice Texas Instrument BA II Plus Avril 2007 LES INFORMATIONS GÉNÉRALES La calculatrice financière Texas Instrument BA II Plus a été conçue pour satisfaire aux diverses applications

Plus en détail

CHAPITRE 2 INTERETS SIMPLE ET ESCOMPTE

CHAPITRE 2 INTERETS SIMPLE ET ESCOMPTE CHAPITRE 2 INTERETS SIMPLE ET ESCOMPTE I. Intérêts simples 1. Définition: Une personne empruntant une somme d'argent (Capital) pour une certaine période doit rembourser le preteur non seulement en capital,

Plus en détail

Chapitre 15 : Les techniques de financement

Chapitre 15 : Les techniques de financement Chapitre 15 : Les techniques de financement I. Les intérêts composés On utilise les intérêts composés au lieu des intérêts simples lorsque la durée d un placement ou d un emprunt dépasse un an. A. La valeur

Plus en détail

Introduction. Comment actualiser des montants d argent? Pour en savoir. Pour quitter. Introduction. La mécanique des intérêts

Introduction. Comment actualiser des montants d argent? Pour en savoir. Pour quitter. Introduction. La mécanique des intérêts Comment Est ce que ça pourrait vouloir dire par exemple que je serais capable de planifier l achat d une voiture? Objectifs Connaître l impact des intérêts dans le temps Savoir trouver la valeur actuelle

Plus en détail

Chapitre 4 : cas Transversaux. Cas d Emprunts

Chapitre 4 : cas Transversaux. Cas d Emprunts Chapitre 4 : cas Transversaux Cas d Emprunts Échéanciers, capital restant dû, renégociation d un emprunt - Cas E1 Afin de financer l achat de son appartement, un particulier souscrit un prêt auprès de

Plus en détail

Fabien DONIUS, Nicolas GRILL, Chérine KAMEL, Selim MILED - Ing1 Gr4 ANALYSE MATHEMATIQUE GOLAY (24,12,8) Les codes correcteurs d erreur

Fabien DONIUS, Nicolas GRILL, Chérine KAMEL, Selim MILED - Ing1 Gr4 ANALYSE MATHEMATIQUE GOLAY (24,12,8) Les codes correcteurs d erreur Fabien DONIUS, Nicolas GRILL, Chérine KAMEL, Selim MILED - Ing1 Gr4 ANALYSE MATHEMATIQUE GOLAY (24,12,8) Les codes correcteurs d erreur 2 I. Génération des matrices : Le code de Golay, comme le code de

Plus en détail

avec des nombres entiers

avec des nombres entiers Calculer avec des nombres entiers Effectuez les calculs suivants.. + 9 + 9. Calculez. 9 9 Calculez le quotient et le rest. : : : : 0 :. : : 9 : : 9 0 : 0. 9 9 0 9. Calculez. 9 0 9. : : 0 : 9 : :. : : 0

Plus en détail

5) À la fin de l examen, insérer votre questionnaire dans votre cahier d examen.

5) À la fin de l examen, insérer votre questionnaire dans votre cahier d examen. ACT2025 groupes 20, 21, 22. Mathématiques financières I EXAMEN DE MI-SESSION mercredi 4 novembre 2009 Professeurs: Version 2. Robert Bédard Claude Pichet Nom de famille (en lettres majuscules): Prénom:

Plus en détail

III- Raisonnement par récurrence

III- Raisonnement par récurrence III- Raisonnement par récurrence Les raisonnements en mathématiques se font en général par une suite de déductions, du style : si alors, ou mieux encore si c est possible, par une suite d équivalences,

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 5 VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER MATHEMATIQUES FINANCIERES

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 5 VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER MATHEMATIQUES FINANCIERES COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 5 VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER MATHEMATIQUES FINANCIERES SEANCE 5 VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER MATHEMATIQUES FINANCIERES Objet de la séance 5: les séances précédentes

Plus en détail

La science des fusées 1

La science des fusées 1 Mth1101 - TD - Application 9 : optimisation avec contraintes, multiplicateurs de Lagrange La science des fusées 1 Introduction Une fusée comporte plusieurs étages composés d un moteur et de son carburant.

Plus en détail

Fonction inverse Fonctions homographiques

Fonction inverse Fonctions homographiques Fonction inverse Fonctions homographiques Année scolaire 203/204 Table des matières Fonction inverse 2. Définition Parité............................................ 2.2 Variations Courbe représentative...................................

Plus en détail

FONCTIONS FINANCIÈRES

FONCTIONS FINANCIÈRES FONCTIONS FINANCIÈRES Les fonctions financières d Excel permettent de calculer des mensualités, des taux d intérêts, des durées, etc. À chaque fois, il faudra faire très attention au niveau de la durée

Plus en détail

TD d exercices de calculs numériques.

TD d exercices de calculs numériques. TD d exercices de calculs numériques. Exercice 1. (Brevet 2008) On donne le programme de calcul suivant : Choisir un nombre. a) Multiplier ce nombre par 3 b) Ajouter le carré du nombre choisi. c) Multiplier

Plus en détail

Chapitre 2. Valeur acquise par un capital

Chapitre 2. Valeur acquise par un capital MATHEMATIQUES FINANCIERES Le temps, c'est de l'argent Si un capital est placé pendant "un temps assez long", on utilise les intérêts composés. En règle générale, à moins d'être complètement étranger aux

Plus en détail

Pour pouvoir appliquer la méthode «Par», l obligation doit avoir une cotation directe sur le marché, c est-à-dire, un prix. C 2

Pour pouvoir appliquer la méthode «Par», l obligation doit avoir une cotation directe sur le marché, c est-à-dire, un prix. C 2 Méthode Par: La méthode «par» consiste tout simplement à valoriser une obligation en multipliant son prix de marché par le montant nominal : Valeur de marché = prix * montant nominal. La valeur obtenue

Plus en détail

DES FONCTIONS FINANCIERES SUR EXCEL

DES FONCTIONS FINANCIERES SUR EXCEL BIOVA CONSULTING DES FONCTIONS FINANCIERES SUR EXCEL Messanh Ametepe Kouevidjin BIOVA CONSULTING Liberte 5-studio 5393/0-dakar-senegal BIOVA CONSULTING/ biovaconsulting@gmail.com / amk_consulting@yahoo.fr

Plus en détail

COURS 470 Série 17. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 17. Comptabilité Générale COURS 470 Série 17 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

Ma banque, mes emprunts et mes intérêts

Ma banque, mes emprunts et mes intérêts Ma banque, mes emprunts et mes intérêts Alexandre Vial 0 janvier 2009 Les intérêts cumulés Je place 00 e à 4% par an pendant un an. Donc au bout d un an, j ai 00 + 00. 4 = 00 00( + 4 ) =04 e. 00 Cependant,

Plus en détail

Extrait de cours maths 3e. Multiples et diviseurs

Extrait de cours maths 3e. Multiples et diviseurs Extrait de cours maths 3e I) Multiples et diviseurs Multiples et diviseurs Un multiple d'un nombre est un produit dont un des facteurs est ce nombre. Un diviseur du produit est un facteur de ce produit.

Plus en détail

Primitives Cours maths Terminale S

Primitives Cours maths Terminale S Primitives Cours maths Terminale S Dans ce module est introduite la notion de primitive d une fonction sur un intervalle. On définit cette notion puis on montre qu une fonction admet une infinité de primitives

Plus en détail

Calculs financiers (1) : intérêts simples, composés.

Calculs financiers (1) : intérêts simples, composés. Calculs financiers (1) : intérêts simples, composés. 1. Intérêts simples Paul doit 10 000 à son fournisseur. Celui-ci lui accorde un crédit au taux annuel de 5% à intérêts simples (capitalisation annuelle).

Plus en détail

CODAGE D UN NOMBRE SYSTEME DE NUMERATION

CODAGE D UN NOMBRE SYSTEME DE NUMERATION 1. Base d un système de numération 1.1 Système décimal. C est le système de base 10 que nous utilisons tous les jours. Il comprend dix symboles différents :... Exemple du nombre 2356 de ce système : nous

Plus en détail

Exemple. Il ne faudra pas confondre (101) 2 et (101) 10 Si a 0,a 1, a 2,, a n sont n+1 chiffres de 0 à 1, le

Exemple. Il ne faudra pas confondre (101) 2 et (101) 10 Si a 0,a 1, a 2,, a n sont n+1 chiffres de 0 à 1, le Chapitre I - arithmé La base décimale Quand on représente un nombre entier, positif, on utilise généralement la base 10. Cela signifie que, de la droite vers la gauche, chaque nombre indiqué compte 10

Plus en détail