L'INTÉRÊT COMPOSÉ. 2.1 Généralités. 2.2 Taux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'INTÉRÊT COMPOSÉ. 2.1 Généralités. 2.2 Taux"

Transcription

1 L'INTÉRÊT COMPOSÉ 2.1 Généralités Un capital est placé à intérêts composés lorsque les produits pendant la période sont ajoutés au capital pour constituer un nouveau capital qui, à son tour, portera intérêt. Cette addition des intérêts au capital s'appelle la capitalisation des intérêts. L'intervalle de temps entre deux capitalisations consécutives détermine la période de capitalisation. Le capital placé s'appelle le principal ou la valeur actuelle. La somme constituée par le capital placé et ses intérêts accumulés est la valeur acquise ou accumulé du capital. 2.2 Taux Le taux nominal. Taux annuel qui se capitalise plusieurs fois par année. Si on représente (c) le nombre de capitalisations dans l'année, on emploiera pour le désigner la notation: (i, c) Le taux périodique. Taux par période de capitalisation. Ainsi, l'on a le taux semestriel, le taux trimestriel, le taux mensuel, etc.; il sera représenté par la notation: (i/c) Le taux effectif ou annuel ou réel. Taux annuel qui ne se capitalise qu'une fois par année. Page - 1

2 2.3 Calcul de la valeur définitive d'un capital. PÉRIODES VALEUR DÉFINITIVE ==> n Page - 2

3 2.3.1 Le capital est capitalisé plus d'une fois dans l'année. On utilise le taux périodique et notre formule devient: S = P (1 + i/c) c x n i = taux nominal c = nombre de capitalisations n = nombre d'années Exemple: Quelle est la valeur définitive d'un capital de 1500 $ placé au taux de 14% capitalisé semestriellement pendant 6-1/2 ans? Page - 3

4 2.4 Calcul de la valeur actuelle d'un capital. La valeur actuelle d'une somme S payable dans n années, la somme P qu'il faut placer pendant n années au taux fixé pour obtenir la somme S.? < S O n O Démonstration: Page - 4

5 2.4.1 Application numérique Quelle est la valeur actuelle d'un capital de 500 $ exigible dans 5 ans 6 mois? Le taux nominal: 16% capitalisé trimestriellement. Page - 5

6 2.4.2 La durée du placement n'est pas égale aux périodes de capitalisation. Exemple: Un placement de 1 an 2 mois capitalisé semestriellement. ====> On calcule les intérêts composés pour le nombre entier de périodes et la différence se calculera selon la formule de l'intérêt simple. Page - 6

7 Application numérique pour la valeur définitive. Que devient au bout de 3 ans 5 mois une somme de $ placée à 15%? a) Intérêts composés. b) Intérêts simples. Page - 7

8 Application numérique pour la valeur actuelle. Une personne désire disposer dans 4 ans 8 mois d'une somme de $; combien doit-elle placer aujourd'hui au taux de 16 % capitalisé semestriellement? a) Intérêts simples b) Intérêts composés Page - 8

9 2.5 Taux équivalents et proportionnels Taux proportionnels On dit que deux taux sont proportionnels quand leur rapport est égal au rapport des durées de leur période de capitalisation respective. Le taux annuel 6% est proportionnel au taux semestriel de 3%. Le taux annuel 6% est proportionnel au taux mensuel de ½%. ===> 6% / 3% = 12 mois / 6 mois 6% / ½% = 12 mois / 1 mois Page - 9

10 2.5.2 Taux équivalents Ce sont des taux qui, correspondant à des périodes de capitalisations différentes, font acquérir des valeurs définitives identiques à un même capital pendant une même durée. ===> dans le cas des intérêts simples, les taux proportionnels seront en même temps équivalents. ===> Dans le cas des intérêts composés, les taux proportionnels seront différents des taux équivalents. Page - 10

11 2.6 Relation d'équivalence entre deux taux. Par définition, les taux i et i' sont équivalents si les valeurs acquises sont égales. ====> P ( 1 + i/c ) cn = P ( 1 + i'/c' ) c'n ====> ( 1 + i/c ) cn = ( 1 + i'/c' ) c'n ====> ( 1 + i/c ) c = ( 1 + i'/c' ) c' Exemple: Vous voulez investir $ pour 3 ans et l'on vous offre un taux de 16% capitalisé trimestriellement. Quel taux devrait-on vous offrir pour que ce soit également profitable si la capitalisation s'effectuait a) semestriellement b) mensuellement Page - 11

12 2.7 Le taux effectif Le taux équivalent qui ne se capitalise qu'une fois par an ( t ) ( 1 + i/c ) c = ( 1 + t ) Exemple Une personne vient d'emprunter d'une société de crédit. Le contrat, signé par les deux parties, stipule que le taux de crédit mensuel est de 2 1/3% ( 28% par année ) Page - 12

13 Autre exemple Georges a gagné $ à la Loto et il veut investir le fruit de sa chance de façon à toucher les intérêts une fois par année. Voici après enquête, les trois meilleures possibilités de rendement: 1- ( 17%, 4 ) 2- ( 17.3%, 2 ) 3- ( 16.88%, 12 ) Quel choix Georges doit-il faire et quel montant d'intérêt toucherat-il par année? Il s'agit de trouver le taux effectif le plus élevé. Page - 13

14 EXERCICES SUR LES INTÉRÊTS COMPOSÉS 1- Calculer, en tenant compte des intérêts composés, la valeur définitive d'un capital de: a) $, après 10 ans, au taux nominal de 15%. b) $, après 12 ans 6 mois, au taux nominal de 16% capitalisé semestriellement. c) $, après 5 ans 7 mois, au taux nominal de 13 % capitalisé mensuellement. 2- Calculer l'intérêt produit par un capital de: a) $, placé pendant 20 ans 7 mois, au taux de 15 % capitalisé mensuellement. b) $, placé pendant 7 ans 6 mois, au taux de 21% capitalisé semestriellement. 3- Un père de famille place à la naissance de son fils une somme de $ à intérêts composés à 12 % capitalisé trimestriellement. Quelle somme touchera le fils à l'âge de 21 ans? 4- Un capital de $ est resté placé pendant 12 ans à intérêts composés, au taux nominal de 18 % capitalisé mensuellement. Pendant combien de temps aurait-t-il fallu le placer à intérêt simple pour obtenir la même valeur définitive? 5- Un capital de $ a été placé à intérêts composés pendant 12 25% l'an. Quels sont les intérêts composés produits pendant Page - 14

15 les 5 dernières années? 6- Calculer à intérêts composés, la valeur actuelle de: a) $ exigibles dans 10 ans; taux: 15% l'an. b) 500 $ payables dans 3 ans 3 mois; taux: 16 % capitalisé trimestriellement. c) $ disponibles dans 5 ans 5 mois; taux: 17% capitalisé mensuellement. d) $ exigibles dans 12 ans 6 mois; taux: 24 % capitalisé semestriellement. e) 800 $ exigibles dans 15 mois; taux 15 % capitalisé mensuellement. 7- Quel est le capital qui, placé à intérêts composés pendant 5 ans 3 mois, a acquis la valeur de $, sachant que les intérêts ont été capitalisés à la fin de chaque trimestre au taux de 14 % l'an. 8- Sur une propriété qui est mise en vente, A offre $ payables au comptant; B, $ exigibles dans 5 ans; C, $ disponibles dans 8 ans. Quelle est la meilleure des trois offres? Le taux d'estimation est 16 % capitalisé semestriellement. 9- Une personne désire disposer à 50 ans d'un capital de $. Combien doit-elle placer aujourd'hui au taux de 18 % capitalisé semestriellement, sachant qu'elle est âgée de 25 ans? 10- Quelle somme faut-il placer pendant 10 ans au taux 16 % capitalisé trimestriellement pour disposer en fin de placement d'un capital de $? 11- Partager une somme de $ entre deux enfants âgés Page - 15

16 respectivement de 8 ans et de 14 ans, de telle sorte que chacun d'eux, ayant placé sa part à intérêts composés au taux 15 %. reçoice la même somme le jour de son 25 ième anniversaire. 12- Que devient, au bout de 4 ans 7 mois, un capital de $ placé à intérêts composés, sachant que les intérêts sont capitalisés tous les trimestres au taux nominal de 16 %? 13- Quelle est la valeur définitive d'un capital de $ pendant 5 ans 10 mois à 15 % capitalisé annuellement? 14- Trouver ce que devient un capital de $ placé pendant 7 ans 4 mois, les intérêts étant capitalisés chaque semestre au taux nominal de 14 %. 15- Quelle somme faut-il placer à intérêts composés à 14 % pendant 4 ans 3 mois pour obtenir $? 16- La somme de $ étant exigible le 20 mai 1991 on demande d'en déterminer la valeur le 20 septembre Le taux annuel d'évaluation est 25 % capitalisé semestriellement. 17- Quel est le taux nominal capitalisé semestriellement équivalent au taux effectif 15.5%? 18- Quel est le taux effectif équivalent au taux nominal de 16% capitalisé mensuellement? 19- Calculez le taux équivalent au taux semestriel 14 % et correspondant à une capitalisation faite tous les deux mois. 20- Quel est le taux nominal capitalisé mensuellement équivalent au taux nominal de 15% capitalisé trimestriellement? 21- Une personne ayant contracté un emprunt de 800 $ au taux nominal de 16 % capitalisé trimestriellement doit acquitter sa dette Page - 16

17 principal et intérêts, dans 5 ans. Déterminez le taux d'intérêt simple équivalent. 22- On vous offre la possibilité d'investir ,36 $ à un taux de 16 % capitalisé semestriellement pour une période de 7 ans 7 mois. Ailleurs on vous offre une capitalisation a) à tous les 2 mois. b) une fois par année. Quel taux faut-il pour que ce soit aussi profitable que la première offre? Page - 17

18 ANNUITÉS SIMPLES 3.1 Généralités Définitions Ce sont des sommes égales versées à des intervalles de temps égaux. C'est la périodicité des versements qui caractérise les annuités Classification des annuités D'après le terme de l'annuité. Annuités constantes: tous les termes sont égaux entre eux. Annuités variables: les termes sont inégaux D'après le nombre de termes. Annuités certaines: le nombre de termes est déterminé à l'avance. Page - 18

19 Annuités viagères: les termes sont payables pendant la vie d'une personne. Annuités perpétuelles: le nombre de termes est illimité D'après le moment où se fait le versement. Annuités de fin de période (généralement c'est le remboursement d'une dette). Annuités de début de période. (généralement c'est un placement) D'après la coïncidence des périodes de paiements et de capitalisation. Annuités simples: Annuités générales: la période de paiement est de même durée et coïncide avec la période de capitalisation. la période de paiement n'est pas égale à la période de capitalisation. Page - 19

20 3.2 Formule fondamentale des annuités de fin de période. L'annuité est dite de fin de période lorsque les termes échoient à la fin de chaque période de paiement. 1o terme 2e terme 3e terme n e terme / / Le calcul de base des annuités se fait à partir de la formule des intérêts composés Page - 20

21 Exemple numérique Calculer les valeurs définitive et actuelle d'une suite de termes de 100 $ payables à la fin de chaque année pendant 5 ans. Le taux d'estimation: 15%. Valeur définitive $ 100$ 100$ 100$ 100$ Valeur actuelle $ 100$ 100$ 100$ 100$ Page - 21

22 ==> il s'agit d'une progression géométrique S = y + y (1 +i) + y (1 +i) 2 +y (1 +i) 3 + y (1 +i) 4 ==> S = y [1 + (1 + i) + (1 + i) 2 + (1 + i) 3 + (1 +i) 4 ] la formule d'une progression géométrique est: S = a ( r n - 1 ) r -1 où: a = le premier terme de la progression = y =100$ r = la raison de la progression = (1 + i) n = le nombre de termes (5) ==> S = y (1 +i) n -1) = y [(i + i) n - 1] [(1 + i) - 1] i = 100 [(1 +.15) 5-1] = 674,2381 $.15 Page - 22

23 Pour simplifier l'expression [ (1 + i) n - 1] i on utilisera la symbolique S n i ====> V d = y S n i V d = 100 S 5.15 Utilisation de l'inverse S n i à partir de la formule V d = y S n i si on veut isoler y ====> y = Vd = V d x 1 S n i S n i ====> y = 674,2381 x 1 S 5.15 Page - 23

24 Etablissement de la formule de la valeur actuelle. On a vu que la progression géométrique pour la valeur définitive s'écrivait ainsi: (1 + i) n - 1 i ==> pour la valeur présente ce sera: 1- ( 1+i ) -n = A n i i ==> V p = y a n i ==> si on cherche y y = V P = V P x 1 a n 1 a n i Page - 24

25 3.3 Calcul de l'annuité lorsqu'il y a un versement irrégulier. Supposons un emprunt de $ à 12% capitalisé mensuellement sur une période de 36 versements. y = V P x 1 = 3000 x 1 A n i a = 3000 x = $ Supposons maintenant que le directeur nous demande de faire des paiements de 100 $ (c'est souvent la pratique) quel serait alors le montant du dernier versement? Page - 25

26 Si le versement est fait au début I 100$ 100$ 100$ < a < (1 +.01) = I (1 +.01) a (1+.01) = I ( ) (1+.01) = I ( ) I ( ) = I = 89.14$ Page - 26

27 3.4 Calcul de la dette restant à rembourser La méthode prospective Principe: Le capital restant à rembourser est égal à la valeur actuelle des paiements non encore effectués. Exemple: En achetant une maison, un homme accepte de verser 9000 $ comptant et 920 $ à la fin de chaque mois pendant 10 ans. Le taux d'emprunt est 18% capitalisé mensuellement. Déterminez: - la valeur de la maison - la dette restant après le 50e versement Page - 27

28 3.4.2 La méthode rétrospective > Solde de la dette après 50 versements = Valeur de la dette après 50 versements = ( ) 50 -[920 S (1+.015) 50 ] - Valeur cumulative des 50 versements effectués = , ,39 = 39702,48$ Page - 28

29 3.5 L'annuité différée Une suite de versements qui ne devient due ou payable qu'après une certaine période d'attente. Exemple: Calculer la valeur actuelle d'une suite de 9 semestrialités de 1300 $ différée de 4 ans. Le taux de 16% capitalisé semestriellement. 1ère méthode: Trouver la valeur actuelle et escompter cette valeur au temps 0. O-----O-----O-----O----- O-----O-----O------O--// O 0< ans > 4 ans < >8-1/2ans annuité de fin de période (1 +,08) -8 a 9.08 ===> V p = 1300 a 9,08 (1 +.08) -8 = Page - 29

30 2e méthode: Considérer l'annuité différée comme la différence entre deux annuités de fin de période, la première constituée de termes réels et fictifs, la deuxième de termes fictifs. termes fictifs termes réels termes réels et fictifs ==> V a l e u r présente de l'annuité différée = V a l e u r présente des versements fictifs + réels - V a l e u r présente des versements fictifs. ==> Vp = 1300 a a 8.08 = 11858, ,63 = 4387,50$ Page - 30

31 3.6 Annuités de début de période. 1- Valeur définitive o o o o //-----o o V d = (1+i) n V d = (1+i) n-1 V d = (1+i) n-2 V d = (1+i) n-3 V d = (1+i) n-4 V d = (l+i) n-5 Si on se refère à la page indiquant le raisonnement d'une annuité de fin de période, nous remarquons que chacun des versements porte intérêt une période de plus. =======> V d = V d + (1 + i) =======> V d = ys n i (1 + i) Page - 31

32 Exemple: On place au début de chaque mois, au taux de 15 $ capitalisé mensuellement une somme de 500 $ pendant 7-1/2. Quel capital obtiendra-t-on finalement? Page - 32

33 2- Valeur actuelle Le même principe s'applique à la valeur actuelle d'une annuité de début de période; on ajoute le facteur (1 + i) ===> V p = V p (1 + i) ===> V p = y a n i (1 + i) Pour assurer le remboursement d'une dette, un débiteur verse 100$ au début de chaque semestre pendant 5-1/2 ans. Calculer la dette si le taux d'emprunt est 16% capitalisé semestriellement. Attention: Mathématiquement les formules V d = y S n i (1+i) = y (S n+1 i - 1) V p = y a n i (1 + i) = y (a n-1 i +1) Page - 33

34 3.7 Utilisation de l'annuité pour déterminer la rentabilité d'un projet d'investissement. VAN La valeur actuelle nette consiste à trouver valeur présente des entrées monétaires additionnelles en relation avec un projet et en déduire l'investissement initial. =======> si VAN est positif on attent le rendement désiré. =======> si VAN est négatif on n'atteint pas le rendement désiré. =======> entre deux projets on choisit la VAN le plus élevé. Page - 34

35 Exemple: Une compagnie minière a le choix d'investir dans deux projets. Le projet A demande un investissement initial de $ et le projet B $. Voici les recettes nettes additionnelles anticipées pour ces deux projets. Année Projet A Projet B Le taux de rendement exigé par l'entreprise est 10% annuellement et les entrées se produisent à la fin de chacune des années. Page - 35

36 Conclusion: Le fait que les 2 projets aient une VAN négative signifie que l'entreprise n'atteindra pas un rendement de 10% avec ni l'un ni l'autre de ses projets. Par contre le projet B est plus rentable que le projet A. Page - 36

37 TRI Le taux de rendement interne d'un projet d'investissement est le taux d'intérêt (r) pour lequel la valeur présente des entrées monétaires additionnelles est égale au capital investi ou pour lequel VAN = 0 Pour trouver le (r) il faut utiliser la méthode par approximations sucessives si nous n'avons pas d'ordinateurs ou de calculatrices financières. Pour le projet A puisque la VAN est négative, le TRI sera <10%. Si on prend 5% Si on prend 0% a =? = , a = 0 Page - 37

38 3.8 Autre application financière: Achat ou location Lors de l'assemblée générale annuelle des actionnaires de la Cie AC, il a été voté à l'unanimité de procéder à l'acquisition d'un certain ordinateur afin d'informatiser le système comptable de la compagnie. A titre de vice-président aux finances, vous devez maintenant choisir entre les deux options qui se présentent pour procéder à l'acquisition de l'ordinateur: acheter ou louer. I - L'achat: En empruntant $ au taux de 18% capitalisé mensuellement, remboursable par versements mensuels sur une période de 5 ans. Au bout de 5 ans, la valeur de revente est estimée à $. II- La location: En payant, pendant 5 ans, à la fin de chaque mois la somme de 2850 $. Au bout de 5 ans, le locateur reprend l'ordinateur. Page - 38

39 Solution Achat, valeur actuelle nette (1 +,015) -60 = = ,56 Location, valeur actuelle nette Vp = 2850 a 60,015 = 2850 x 39, = ,77$ ===> l'option achat est plus économique de 3373,21$ Page - 39

40 EXERCICES SUR LES ANNUITÉS SIMPLES DE FIN DE PÉRIODE 1. Quelle est la valeur du capital constitué par des versements de 500 $ à la fin de chaque semestre pendant 12 1/2 ans? Le taux: 14% capitalisé semestriellement. 2. Une personne économise chaque mois une somme de 100 $ qu'elle place à la fin de chaque mois dans une société de capitalisation au taux 17% capitalisé mensuellement. De quelle somme disposera-telle au bout de 11 1/2 ans? 3. Une personne, qui a à débourser 300 $ à la fin de chaque six mois pendant 8 1/2 ans, désire s'acquitter en un seul paiement; quelle somme doit-elle verser immédiatement? Le taux d'intérêt est 20% capitalisé semestriellement. 4. L'acheteur d'une maison doit payer 5000 $ comptant et 3000 $ à la fin de chaque trimestre pendant 15 ans. Si le taux d'évaluation est 20% capitalisé trimestriellement, déterminez la valeur au comptant de la maison. 5. Quelle dette peut-on rembourser en payant 25 $ à la fin de chaque mois pendant 2 1/2 ans si le taux d'emprunt est 16% capitalisé mensuellement? 6. Une suite de versements périodiques accumulent 3500 $ au bout de 5 ans. Si le taux est 15% capitalisé trimestriellement, déterminez la valeur présente de ces versements périodiques. 7. Lors de l'achat d'une maison, une personne s'est engagée à payer $ comptant et 850 $ à la fin de chaque mois pendant 15 ans. Le taux d'emprunt est 16% capitalisé mensuellement. Calculez: Page - 40

41 a) la valeur de la maison b) la dette restant due après le 60e versement. 8. Un emprunt de $ a été contracté au taux 17% capitalisé semestriellement; on se propose de l'amortir par des semestrialités de 1000 $. Calculez la portion de la dette non amortie après 5 ans. 9. Une maison vaut $. L'acheteur paie 6000 $ comptant et remboursera le solde au moyen de 24 semestrialités de fin de période. Déterminez la semestrialité si le taux d'emprunt est 21% capitalisé semestriellement. 10. On emprunte 5000 $ à 18% pour 14 ans. On demande quelle somme il faudra à la fin de chaque année pour s'acquitter à la fois du capital et des intérêts. 11. Il y a 3 ans, vous avez emprunté 5000 $. Depuis la signature du contrat, vous avez versé 500$ à la fin de chaque semestre. S'il a été convenu de tenir compte du taux de 19% capitalisé semestriellement, déterminez la semestrialité de fin de période qui acquitterait le solde dans 2 ans? 12. L'acheteur d'une maison a le choix entre deux modes règlement: $ comptant $ comptant et 5 paiements annuels de $, le premier payable dans 4 ans. Compte tenu des intérêts composés à 15,5% l'an, indiquez le mode de règlement le moins onéreux. (Calculs). 13. Une personne a emprunté $ pour construire une maison. Compte tenu du taux 16% capitalisé trimestriellement, quelle somme doit-elle verser chaque trimestre pendant 10 ans pour rembourser sa dette. Page - 41

42 EXERCICES SUR LES ANNUITÉS SIMPLES DE DÉBUT DE PÉRIODE 1. Une personne verse 300 $ au commencement de chaque trimestre, pendant 10 ans, dans une caisse d'épargne qui crédite les intérêts au taux nominal 13% capitalisé trimestriellement. Quel capital pourrait-elle retirer: dans 10 ans? dans 7-3/4 ans immédiatement après le versement des 300 $? dans 5 ans immédiatement avant le versement de 300 $? 2. On a versé 150 $ au début de chaque mois pendant 10 ans dans une société de capitalisation qui tient compte du taux 14% capitalisé mensuellement. Les versements étant interrompus depuis 3 ans, combien doit-on toucher? 3. A quel taux nominal capitalisé trimestriellement emprunte-t-on si, pour rembourser un emprunt de $ contracté pour une durée de 5 ans on a convenu de verser 800 $ au commencement de chaque trimestre? Page - 42

43 ANNUITÉS GÉNÉRALES 4.1 Généralités Avec les annuités simples, nous avons supposé que les périodes de paiement étaient égales aux périodes de capitalisation. Mais il arrive fréquemment que la coïncidence n'a pas lieu; ainsi, les termes peuvent être payables chaque mois ou semestre alors que le taux est un taux effectif. Dans ce cas, puisque n le nombre de capitalisations dans l'année est différent de v le nombre de versements, des modifications s'introduisent dans chacune des formules précédemment établies. Page - 43

44 4.2 Approches pour calculer l'annuité générale La méthode du facteur de correction. Supposons qu'on place à la fin de chaque année 500 $. Les intérêts sont capitalisés à la fin de chaque semestre au taux de 10% l'an. Quel sera le capital constitué au bout de 15 ans. Raisonnement Le principe sera de convertir l'annuité générale en annuité simple et ensuite d'en exprimer une formule. Annuité générale 500 $ o o C = 2 6 mois 1 an V = 1 Annuité simple équivalente F F o o 6 mois 1 an Page - 44

45 Le raisonnement est de dire quel est le versement fictif qui, capitalisé deux fois, me donnera 500 $ au bout de l'année. Aussi si on applique notre formule d'annuité simple. Vd = y S n i ===> y (fictif) = Il y a donc une équivalence entre placé $ à tous les 6 mois et placé 500 $ par année capitalisé 2 fois. Page - 45

46 Si on cherche maintenant Vd pour 15 ans Si on cherche la valeur présente Page - 46

47 Cherchons maintenant les formules qui nous permettraient de trouver la valeur définitive et présente. Page - 47

48 4.2.2 La méthode de l'équivalence du taux. Cette méthode serait la plus facile à appliquer si on retrouverait le taux d'intérêt équivalent dans les tables, ce qui ne sera pas nécessairement le cas. Trouver le capital obtenu en plaçant à la fin de chaque mois, pendant 4 ans, une somme de 100 $ à 10% capitalisés semestriellement. Le principe est de dire: Quel est le taux d'intérêt capitalisé mensuellement, me donnerait 10 % capitalisé semestriellement. (1 +.10/2) 2 = (1 + i/12) 12 = (1 +.05) = (1 +i/12) 6 = /1.05 = 1 + i/12 = 1.008l = i/12 ==> i = 9,79782% La difficulté est que nous n'avons pas le taux de % dans les tables. ==> 2 choix: a) interpollation b) utiliser la formule au long Page - 48

49 a) Par interpollation Vd = y S n 1 Vd = 100 S ( % / 12) ==> on va chercher dans les tables S n i les taux d'intérêts entre.0075 et.01 pour n = l6485 x ==> 3.70l897 X = ==> x = = ==> Vd = 100 x = $ Page - 49

50 b) En utilisant la formule au complet. Vd = y S n i S n i = (1 + i) n - 1 i ==> Vd = 100 ( ) = $ c) Si on utilise le facteur de correction. (Avec des tables spéciales) Vdg = y x 1 x S n i S c/v i = 100 x 1 x S 8.05 S = 100 x x = $ Page - 50

51 4.3 Application de l'annuité générale à une hypothèque. On emprunte $ pour l'achat d'une maison. L'hypothèque est de 10% capitalisé semestriellement sur une période de 25 ans. Calculer les paiements mensuels qu'on devra verser à la fin de chaque mois. Page - 51

52 Si au bout de 10 ans le taux d'intérêt est révisé à 16%, quelle sera la nouvelle mensualité. Page - 52

53 4.4 Application de l'annuité générale à un problème de refinancement d'un immeuble. En 1980 une personne a acheté une maison de $ sur une période de 25 ans à un taux de 10% capitalisé semestriellement. En 1990, soit 10 ans plus tard, le propriétaire désire emprunter $. On évalue la maison à $. Considérant l'hypothèque résiduelle sur la propriété, le directeur de banque lui offre 2 possibilités: Page - 53

54 a) Refinancer au complet la balance de l'hypothèque et le prêt de $ à un taux nominal de 12% capitalisé semestriellement. b) Prêter en deuxième hypothèque le montant de $ à un taux de 16% capitalisé semestriellement. Page - 54

55 4.5 Application de l'annuité générale au calcul d'une rente temporaire différée. Un individu veut prendre sa retraite à 60 ans. Il veut accumuler un fonds qui lui permettra de recevoir une rente mensuelle de $ pendant 20 ans et ce, à compter du mois suivant son 60e anniversaire. Il investit à partir de son 30e anniversaire une série de versements annuels égaux jusqu'à son 59e anniversaire. Page - 55

56 Si le taux de rendement moyen au cours des 30 prochaines années est de 10% l'an, quel serait la valeur des versements annuels pour atteindre l'objectif fixé. Page - 56

Chapitre 5. Calculs financiers. 5.1 Introduction - notations

Chapitre 5. Calculs financiers. 5.1 Introduction - notations Chapitre 5 Calculs financiers 5.1 Introduction - notations Sur un marché économique, des acteurs peuvent prêter ou emprunter un capital (une somme d argent) en contrepartie de quoi ils perçoivent ou respectivement

Plus en détail

Mathématiques financières

Mathématiques financières Mathématiques financières Table des matières 1 Intérêt simple 1 1.1 Exercices........................................ 1 2 Intérêt composé 2 2.1 Taux nominal, taux périodique, taux réel.......................

Plus en détail

Mathématiques financières

Mathématiques financières Ecole Nationale de Commerce et de Gestion de Kénitra Mathématiques financières Enseignant: Mr. Bouasabah Mohammed ) بوعصابة محمد ( ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION -KENITRA- Année universitaire:

Plus en détail

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES Table des matières Version 2012 Lang Fred 1 Intérêts et taux 2 1.1 Définitions et notations................................ 2 1.2 Intérêt simple......................................

Plus en détail

Fiche mathématiques financières

Fiche mathématiques financières Fiche mathématiques financières Thème 1 : Les taux d'intérêts simples et composés Taux d'intérêts simples : Les taux d'intérêts simples sont appliqués dans le cas d'emprunts dont la durée est inférieure

Plus en détail

Mathématiques financières

Mathématiques financières Mathématique financière à court terme I) Les Intérêts : Intérêts simples Mathématiques financières - Intérêts terme échu et terme à échoir - Taux terme échu i u équivalent à un taux terme à échoir i r

Plus en détail

Bloc 1 Sens des nombres et des opérations (+- 6 cours)

Bloc 1 Sens des nombres et des opérations (+- 6 cours) Bloc 1 Sens des nombres et des opérations (+- 6 cours) 1 Démontrer une compréhension du concept du nombre et l utiliser pour décrire des quantités du monde réel. (~6 cours) RÉSULTATS D APPRENTISSAGE SPÉCIFIQUES

Plus en détail

3 Financement et emprunts

3 Financement et emprunts C. Terrier 1 / 6 12/12/2013 Cours Mathématiques financières Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre

Plus en détail

Utilisation des fonctions financières d Excel

Utilisation des fonctions financières d Excel Utilisation des fonctions financières d Excel TABLE DES MATIÈRES Page 1. Calcul de la valeur acquise par la formule des intérêts simples... 4 2. Calcul de la valeur actuelle par la formule des intérêts

Plus en détail

Fondements de Finance

Fondements de Finance Programme Grande Ecole Fondements de Finance Chapitre 3 : Les taux d intérêt Cours proposé par Fahmi Ben Abdelkader Version étudiants Février 2012 Préambule «Le taux d intérêt est la rémunération de l

Plus en détail

GEOSI. Les intérêts et les Emprunts

GEOSI. Les intérêts et les Emprunts GEOSI Les intérêts et les Emprunts 1.Définition Lorsque qu une personne (prêteur) prête une somme à une autre personne (emprunteur) il est généralement convenu de rembourser, à l échéance, cet emprunt

Plus en détail

LISTE D EXERCICES 2 (à la maison)

LISTE D EXERCICES 2 (à la maison) Université de Lorraine Faculté des Sciences et Technologies MASTER 2 IMOI, parcours AD et MF Année 2013/2014 Ecole des Mines de Nancy LISTE D EXERCICES 2 (à la maison) 2.1 Un particulier place 500 euros

Plus en détail

Plan. 5 Actualisation. 7 Investissement. 2 Calcul du taux d intérêt 3 Taux équivalent 4 Placement à versements fixes.

Plan. 5 Actualisation. 7 Investissement. 2 Calcul du taux d intérêt 3 Taux équivalent 4 Placement à versements fixes. Plan Intérêts 1 Intérêts 2 3 4 5 6 7 Retour au menu général Intérêts On place un capital C 0 à intérêts simples de t% par an : chaque année une somme fixe s ajoute au capital ; cette somme est calculée

Plus en détail

TD 3 : suites réelles : application économique et nancière

TD 3 : suites réelles : application économique et nancière Mathématiques Appliquées Cours-TD : K. Abdi, M. Huaulmé, B. de Loynes et S. Pommier Université de Rennes 1 - L1 AES - 009-010 TD 3 : suites réelles : application économique et nancière Exercice 1 Calculer

Plus en détail

EMPRUNT INDIVIS. alors : a = III. Comment établir un tableau de remboursement d emprunt à amortissements constants?

EMPRUNT INDIVIS. alors : a = III. Comment établir un tableau de remboursement d emprunt à amortissements constants? EMPRUNT INDIVIS Objectifs : - Savoir calculer une annuité de remboursement constante ; - Dresser un tableau d amortissement d emprunt par annuités constantes ou par amortissements constants ; - Calculer

Plus en détail

LA RÉGULARISATION DES CHARGES EN FIN D EXERCICE

LA RÉGULARISATION DES CHARGES EN FIN D EXERCICE LA RÉGULARISATION DES CHARGES EN FIN D EXERCICE À la fin de l'exercice financier, il faut examiner tous les comptes de la balance de vérification afin de déterminer lesquels nécessitent un ajustement.

Plus en détail

LE PETIT PROPRIETAIRE

LE PETIT PROPRIETAIRE Prospectus concernant les prêts hypothécaires sociaux accordés par la s.a. LE PETIT PROPRIETAIRE agréée par la région Bruxelles-Capitale inscrite en vertu d'une décision de la Commission bancaire, financière

Plus en détail

Amortissement annuité 1 180 000 14 400 12 425,31 26 825,31 2. 2) Indiquer ce que sera la deuxième ligne du tableau en justifiant chacun des résultats.

Amortissement annuité 1 180 000 14 400 12 425,31 26 825,31 2. 2) Indiquer ce que sera la deuxième ligne du tableau en justifiant chacun des résultats. EXERCICES SUR LES EMPRUNTS INDIVIS Exercice 1 Pour financer l extension de son magasin, un responsable a contracté un emprunt remboursable, intérêts compris, sur 10 ans par annuités constantes. Voici le

Plus en détail

Leçon 01 Exercices d'entraînement

Leçon 01 Exercices d'entraînement Leçon 01 Exercices d'entraînement Exercice 1 Etudier la convergence des suites ci-dessous définies par leur terme général: 1)u n = 2n3-5n + 1 n 2 + 3 2)u n = 2n2-7n - 5 -n 5-1 4)u n = lnn2 n+1 5)u n =

Plus en détail

Les mathématiques financières

Les mathématiques financières Chapitre 13 Les mathématiques financières Gérer ses finances personnelles ou jouer le rôle de conseiller dans ce domaine demande que l on ait une bonne connaissance des produits financiers et des marchés

Plus en détail

Le Crédit Renting. De quoi s'agit-il?

Le Crédit Renting. De quoi s'agit-il? Le Crédit Renting Le Renting Financier est une forme de financement d un investissement similaire au leasing financier (leasing opérationnel) mais qui se distingue néanmoins de ce dernier par la hauteur

Plus en détail

Emprunt bancaire immobilier

Emprunt bancaire immobilier - 1 - Emprunt bancaire immobilier Résumé : Quels sont les éléments nécessaires pour contracter un emprunt immobilier auprès d'un organisme bancaire? Ce Chapitre insiste particulièrement sur les modes de

Plus en détail

٥١٢ كورنيش النهر. ص.ب.: ٥٨٧٠-١٦.بيروت.لبنان.تلفون: ٠١-٤٢٥١٤٧/٩.فاكس: ٤٢٦٨٦٠-٠١ 512, Corniche al-naher. B.P. 16-5870. Beyrouth. Liban.

٥١٢ كورنيش النهر. ص.ب.: ٥٨٧٠-١٦.بيروت.لبنان.تلفون: ٠١-٤٢٥١٤٧/٩.فاكس: ٤٢٦٨٦٠-٠١ 512, Corniche al-naher. B.P. 16-5870. Beyrouth. Liban. البرنامج التحضيري لمباراة مجلس الخدمة المدنية للوظاي ف الشاغرة في وزارة المالية مراقب ضراي ب ري يسي ومراقب تحقق وري يس محاسبة في الفي ة الثالثة في ملاك مديرية المالية العامة فرنسي مادة الرياضيات المالية

Plus en détail

Chapitre 4 - La valeur de l argent dans le temps et l'actualisation des cash-flows

Chapitre 4 - La valeur de l argent dans le temps et l'actualisation des cash-flows Chapitre 4 - La valeur de l argent dans le temps et l'actualisation des cash-flows Plan Actualisation et capitalisation Calculs sur le taux d intérêt et la période Modalités de calcul des taux d intérêts

Plus en détail

Acte de vente : Document juridique qui transmet le titre de propriété de l'immeuble du vendeur à l'acheteur et en fait foi.

Acte de vente : Document juridique qui transmet le titre de propriété de l'immeuble du vendeur à l'acheteur et en fait foi. Glossaire des prêts Acompte : Montant en espèces que l'acheteur doit verser au vendeur pour prouver sa bonne foi. Si l'offre est acceptée, l'acompte est affecté à la mise de fonds. Si l'offre est subséquemment

Plus en détail

CORRIGES DES CAS TRANSVERSAUX. Corrigés des cas : Emprunts

CORRIGES DES CAS TRANSVERSAUX. Corrigés des cas : Emprunts CORRIGES DES CAS TRANSVERSAUX Corrigés des cas : Emprunts Remboursement par versements périodiques constants - Cas E1 Objectifs : Construire un échéancier et en changer la périodicité, Renégocier un emprunt.

Plus en détail

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I Quinzième cours Détermination des valeurs actuelle et accumulée d une annuité de début de période pour laquelle la période de paiement est plus courte que la période de capitalisation

Plus en détail

COMPTABILITE. Fait par Christophe Lemaigre. Principes de base

COMPTABILITE. Fait par Christophe Lemaigre. Principes de base Fait par Christophe Lemaigre. COMPTABILITE Principes de base Le bilan est une photographie du patrimoine de l'entreprise. Il est formé de l'actif et du passif. Actif : utilisations, emplois de l'entreprise.

Plus en détail

EMPRUNTS OBLIGATAIRES EMIS PAR LES SOCIETES. Conséquences du financement par emprunt obligataire dans le tableau de financement de l'entreprise.

EMPRUNTS OBLIGATAIRES EMIS PAR LES SOCIETES. Conséquences du financement par emprunt obligataire dans le tableau de financement de l'entreprise. EMPRUNTS OBLIGATAIRES EMIS PAR LES SOCIETES Objectif(s) : o Pré-requis : Conséquences du financement par emprunt obligataire dans le tableau de financement de l'entreprise. o Outils de mathématiques financières

Plus en détail

LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER. Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. TABLE DES MATIERES

LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER. Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. TABLE DES MATIERES LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o o o Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. Connaissances juridiques.

Plus en détail

Chapitre 2. Valeur temps de l argent : arbitrage, actualisation et capitalisation

Chapitre 2. Valeur temps de l argent : arbitrage, actualisation et capitalisation Fondements de Finance Chapitre 2. Valeur temps de l argent : arbitrage, actualisation et capitalisation Cours proposé par Fahmi Ben Abdelkader Version étudiants Février 2012 1 Préambule «Time is money»

Plus en détail

0DWKpPDWLTXHVGHO DUJHQW. édité par Mr. G.Moumoulidis (OTE)

0DWKpPDWLTXHVGHO DUJHQW. édité par Mr. G.Moumoulidis (OTE) 3/$,78'RF) 0DWKpPDWTXHVGHO DUJHQW HW OHVpWXGHVWHFKQTXHVpFRQRPTXHV édité par Mr. G.Moumoulidis (OTE) 8,2,7(5$7,2$/('(67(/(&2008,&$7,26,7(5$7,2$/7(/(&2008,&$7,28,2 8,2,7(5$&,2$/'(7(/(&208,&$&,2(6 - - 0DWKpPDWTXHVGHO

Plus en détail

L emprunt indivis - généralités

L emprunt indivis - généralités L emprunt indivis - généralités Les modalités de calcul d un échéancier de remboursement d un emprunt indivis forment un thème d étude des outils de gestion en BTS HR (partie mathématiques financières)

Plus en détail

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.23 J ai mon voyage inc. La société J'ai mon voyage inc., une agence de voyages, a été fondée le 1 er juillet 20-0 par Madame Dodo Michel. Le 20 juin 20-3, le comptable de l'entreprise

Plus en détail

Unité E Budgets et placements

Unité E Budgets et placements Unité E Budgets et placements Exercice 1 : Établissement d'un budget Prépare un modèle de feuille de calcul pour le budget en te fondant sur le formulaire de budget mensuel illustré à l'annexe E-1. Utilise

Plus en détail

Annexe A de la norme 110

Annexe A de la norme 110 Annexe A de la norme 110 RAPPORTS D ÉVALUATION PRÉPARÉS AUX FINS DES TEXTES LÉGAUX OU RÉGLEMENTAIRES OU DES INSTRUCTIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LES VALEURS MOBILIÈRES Introduction 1. L'annexe A a pour objet

Plus en détail

EXCEL: Les fonctions financières

EXCEL: Les fonctions financières EXCEL: Les fonctions financières Excel regroupe des fonctions de plusieurs types. Ce chapitre reprend une partie des fonctions financières: emprunts, taux d'intérêt, amortissement. Sans les voire toutes,

Plus en détail

Le prêt immobilier : tout savoir sur votre crédit immobilier

Le prêt immobilier : tout savoir sur votre crédit immobilier Le prêt immobilier : tout savoir sur votre crédit immobilier Le crédit immobilier se destine à financer l'achat ou la construction d'un logement, des travaux, des SCPI, ou encore au rachat d'un prêt existant.

Plus en détail

Le PERCO Intégral Un nouveau mode de gestion dans le PERCO France Télécom

Le PERCO Intégral Un nouveau mode de gestion dans le PERCO France Télécom Le PERCO Intégral Un nouveau mode de gestion dans le PERCO France Télécom France Télécom - Orange et les partenaires sociaux, soucieux d'accompagner dans les meilleures conditions les salariés dans la

Plus en détail

ANALYSE D'INVESTISSEMENT IMMOBILIER

ANALYSE D'INVESTISSEMENT IMMOBILIER ANALYSE D'INVESTISSEMENT IMMOBILIER 9 NOVEMBRE 2009 PRÉPARÉ PAR : 9, rue Chayer, Mascouche Québec, J7L 3H9 s.gariepy@devimo.ca 514-282-6669 DEVIMO inc. 16plex Montréal, Québec Sommaire 16plex, Montréal

Plus en détail

REMUNERATION. Passage au nouveau système 2015

REMUNERATION. Passage au nouveau système 2015 REMUNERATION Passage au nouveau système 2015 Document d'information au personnel Etat au 12 décembre 2014 En bref Le 18 décembre 2013, le Parlement jurassien a adopté en seconde lecture le décret sur les

Plus en détail

INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG

INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG Q1 - Quelle est la différence entre une banque de détail et une banque de gros ou universelle? Une banque de détail reçoit des dépôts de ses clients et leur accorde des crédits. Elle se limite aux métiers

Plus en détail

Chapitre 8 L évaluation des obligations. Plan

Chapitre 8 L évaluation des obligations. Plan Chapitre 8 L évaluation des obligations Plan Actualiser un titre à revenus fixes Obligations zéro coupon Obligations ordinaires A échéance identique, rendements identiques? Évolution du cours des obligations

Plus en détail

Formules et Approches Utilisées dans le Calcul du Coût Réel

Formules et Approches Utilisées dans le Calcul du Coût Réel Formules et Approches Utilisées dans le Calcul du Coût Réel Objectifs du Taux Annuel Effectif Global (TAEG) et du Taux d Intérêt Effectif (TIE) Le coût réel d un crédit inclut non seulement l intérêt,

Plus en détail

CODE CIVIL FRANÇAIS (ANTERIEUR A 1960)

CODE CIVIL FRANÇAIS (ANTERIEUR A 1960) CODE CIVIL FRANÇAIS (ANTERIEUR A 1960) ARTICLES 1874 À 1914 DU PRÊT Téléchargé sur Le premier portail consacré au droit des affaires à Madagascar TITRE DIXIEME Du prêt Art. 1874 - Il y a deux sortes de

Plus en détail

FAQ Dépôts d épargne réglementés

FAQ Dépôts d épargne réglementés FAQ Dépôts d épargne réglementés Anvers, le 1 er janvier 2015 Sensibilité: Public ARGENTA BANQUE D ÉPARGNE SA, BELGIËLEI 49-53, 2018 ANVERS 2/8 - DIRECTION GESTION DES PRODUITS 01-01-2015 Table des matières

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 4 LE VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER

COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 4 LE VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 4 LE VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER SEANCE 4 LE VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER Objet de la séance 4: définir les termes techniques utilisés par le trésorier

Plus en détail

GUIDE FONCTIONNEL. Réaliser une analyse prospective à l aide du tableau financier de Mairie-conseils

GUIDE FONCTIONNEL. Réaliser une analyse prospective à l aide du tableau financier de Mairie-conseils GUIDE FONCTIONNEL Réaliser une analyse prospective à l aide du tableau financier de Mairie-conseils SOMMAIRE I - Objectifs 1 - Calculer des indicateurs financiers 2 - Animer la réflexion prospective II

Plus en détail

ACCORD DE PRÊT. Membre ou Conseil de (ci-après appelé «l'emprunteur»)

ACCORD DE PRÊT. Membre ou Conseil de (ci-après appelé «l'emprunteur») ACCORD DE PRÊT INTERVENU CE jour du mois de 20. N o de prêt du Prêteur : ENTRE : La Société canadienne d'hypothèques et de logement ou Un prêteur approuvé par la Société canadienne d'hypothèques et de

Plus en détail

Fiche synthétique du Compte Administratif 2013 de la commune d'amuré

Fiche synthétique du Compte Administratif 2013 de la commune d'amuré Fiche synthétique du Compte Administratif 2013 de la commune d'amuré Le service Finances de la CAN a élaboré cette fiche à partir des documents transmis par les communes en juillet 2014 : - Compte Administratif

Plus en détail

Emprunts indivis (amortissement)

Emprunts indivis (amortissement) 1. Amortissement constant : a) Activité : Une entreprise souhaite renouveler son parc informatique. Elle estime qu elle doit dépenser 5 000 ; elle emprunte cette somme au taux de 5 % annuel le 1 er janvier

Plus en détail

15/02/2009. Le calcul des intérêts. Le calcul des intérêts. Le calcul des intérêts Les intérêts simples. Le calcul des intérêts Les intérêts simples

15/02/2009. Le calcul des intérêts. Le calcul des intérêts. Le calcul des intérêts Les intérêts simples. Le calcul des intérêts Les intérêts simples Le taux d intérêt Comparer ce qui est comparable 2 Chapitre 1 La valeur du temps Aide-mémoire - 2009 1 Deux sommes de même montant ne sont équivalentes que si elles sont considérées à une même date. Un

Plus en détail

LES INFORMATIONS GÉNÉRALES

LES INFORMATIONS GÉNÉRALES GUIDE D UTILISATION Calculatrice Texas Instrument BA II Plus Avril 2007 LES INFORMATIONS GÉNÉRALES La calculatrice financière Texas Instrument BA II Plus a été conçue pour satisfaire aux diverses applications

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES

LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES États financiers Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2008 Table des matières Rapport des vérificateurs 2 États financiers Bilan 3 État des résultats

Plus en détail

- 01 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE ECONOMIQUE

- 01 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE ECONOMIQUE - 01 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE ECONOMIQUE Objectif(s) : o Choix des investissements et rentabilité économique : Capacité d'autofinancement prévisionnelle ; Flux nets de trésorerie ; Evaluations.

Plus en détail

Taux d intérêts simples

Taux d intérêts simples Taux d intérêts simples Les caractéristiques : - < à 1 ans - Rémunération calculée uniquement sur investissement initial. Période de préférence = période sur laquelle on définit le taux de l opération

Plus en détail

9 Le passif à long terme

9 Le passif à long terme 9 Le passif à long terme Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments qui composent le passif à long terme 1 Les emprunts obligataires

Plus en détail

ANNUITES. Les annuités définissent une suite de versements identiques ou non effectués à intervalles de temps égaux. -annuités non constantes

ANNUITES. Les annuités définissent une suite de versements identiques ou non effectués à intervalles de temps égaux. -annuités non constantes ANNUITES I Notions d annuités a.définition Les annuités définissent une suite de versements identiques ou non effectués à intervalles de temps égaux. Le processus de versements dépend du montant de l annuité,

Plus en détail

Fonds de revenu Colabor

Fonds de revenu Colabor États financiers consolidés intermédiaires au et 8 septembre 2007 3 ième trimestre (non vérifiés) États financiers Résultats consolidés 2 Déficit consolidé 3 Surplus d'apport consolidés 3 Flux de trésorerie

Plus en détail

LE PROBLEME DU PLUS COURT CHEMIN

LE PROBLEME DU PLUS COURT CHEMIN LE PROBLEME DU PLUS COURT CHEMIN Dans cette leçon nous définissons le modèle de plus court chemin, présentons des exemples d'application et proposons un algorithme de résolution dans le cas où les longueurs

Plus en détail

Pour l'application du présent arrêté, il faut entendre par la loi : la loi du 12 juin 1991 relative au crédit à la consommation.

Pour l'application du présent arrêté, il faut entendre par la loi : la loi du 12 juin 1991 relative au crédit à la consommation. Arrêté royal du 21 juin 2011 portant modification de divers arrêtés en matière de crédit à la consommation et portant exécution des articles 5, 1er, alinéa 2, et 2, et 15, alinéa 3, de la loi du 12 juin

Plus en détail

BULLETIN DE FISCALITÉ. Mai 2015

BULLETIN DE FISCALITÉ. Mai 2015 BULLETIN DE FISCALITÉ Mai 2015 OPTIONS D'ACHAT D'ACTIONS ACCORDÉES À DES EMPLOYÉS GAINS ET PERTES DE CHANGE CRÉDITS D'IMPÔT POUR AIDANTS FAMILIAUX ET PERSONNES À CHARGE AYANT UNE DÉFICIENCE LE VERSEMENT

Plus en détail

Apllication au calcul financier

Apllication au calcul financier Apllication au calcul financier Hervé Hocquard Université de Bordeaux, France 1 er novembre 2011 Intérêts Généralités L intérêt est la rémunération du placement d argent. Il dépend : du taux d intérêts

Plus en détail

Annuités. Administration Économique et Sociale. Mathématiques XA100M

Annuités. Administration Économique et Sociale. Mathématiques XA100M Annuités Administration Économique et Sociale Mathématiques XA100M En général, un prêt n est pas remboursé en une seule fois. Les remboursements sont étalés sur plusieurs périodes. De même, un capital

Plus en détail

Valeur de rachat ou rente e différée?

Valeur de rachat ou rente e différée? Des choix à faire : Valeur de rachat ou rente e différée? Devriez-vous opter pour la valeur de rachat ou une rente différée? férée? En fin de compte, cette décision vous appartient. Bien que l'option de

Plus en détail

Programme de prêts REE

Programme de prêts REE Brochure Programme de prêts REE Réservé aux conseillers à titre d information LA BANQUE AU SERVICE DES CONSEILLERS Page 1 de 10 Prêt REE C'est un concept simple : le plutôt vous commencez à épargner, plus

Plus en détail

Chapitre 1. L intérêt. 2. Concept d intérêt. 1. Mise en situation. Au terme de ce chapitre, vous serez en mesure de :

Chapitre 1. L intérêt. 2. Concept d intérêt. 1. Mise en situation. Au terme de ce chapitre, vous serez en mesure de : Chapitre 1 L intérêt Au terme de ce chapitre, vous serez en mesure de : 1. Comprendre la notion générale d intérêt. 2. Distinguer la capitalisation à intérêt simple et à intérêt composé. 3. Calculer la

Plus en détail

FINANCER VOS EQUIPEMENTS OU VOTRE VEHICULE

FINANCER VOS EQUIPEMENTS OU VOTRE VEHICULE FINANCER VOS EQUIPEMENTS OU VOTRE VEHICULE Un professionnel libéral se doit d investir dans des équipements ou de faire des travaux d aménagement professionnels à plusieurs reprises au cours de sa carrière.

Plus en détail

Guide au remboursement anticipé du prêt hypothécaire

Guide au remboursement anticipé du prêt hypothécaire Guide au remboursement anticipé du prêt Ce guide vous aidera à prendre connaissance des options de remboursement anticipé qui s offrent à vous et à choisir la solution la mieux adaptée à vos besoins. Comprendre

Plus en détail

Licence 2 Mathématiques- Semestre 3 Introduction aux mathématiques

Licence 2 Mathématiques- Semestre 3 Introduction aux mathématiques Licence 2 Mathématiques- Semestre 3 Introduction aux mathématiques financières Année universitaire 2010-11 1 Version Septembre 2010 1 Responsable du cours: Marie-Amélie Morlais 2 0.1 Plan sommaire du cours

Plus en détail

La maison Ecole d ' Amortissement d un emprunt Classe de terminale ES. Ce qui est demandé. Les étapes du travail

La maison Ecole d ' Amortissement d un emprunt Classe de terminale ES. Ce qui est demandé. Les étapes du travail La maison Ecole d ' Amortissement d un emprunt Classe de terminale ES Suites géométriques, fonction exponentielle Copyright c 2004 J.- M. Boucart GNU Free Documentation Licence L objectif de cet exercice

Plus en détail

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31 Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31 Objectif de la norme 01 L entreprise d assurance et/ou de réassurance doit disposer à son actif, en couverture

Plus en détail

Le taux d'actualisation en assurance

Le taux d'actualisation en assurance The Geneva Papers on Risk and Insurance, 13 (No 48, July 88), 265-272 Le taux d'actualisation en assurance par Pierre Devolder* Introduction Le taux d'actualisation joue un role determinant dans Ia vie

Plus en détail

Rapport de la direction

Rapport de la direction Rapport de la direction Les états financiers consolidés de Industries Lassonde inc. et les autres informations financières contenues dans ce rapport annuel sont la responsabilité de la direction et ont

Plus en détail

6.12. Intérêts entre un dirigeant d entreprise et sa société

6.12. Intérêts entre un dirigeant d entreprise et sa société 6.12. Intérêts entre un dirigeant d entreprise et sa société Aspects fiscaux et de droit des sociétés Un dirigeant d'entreprise peut devoir des intérêts il, sa société en raison d'une dette encourue, ou

Plus en détail

SUR UNE FORMULE GÉNÉRALE POUR LE CALCUL DES PRIMES PURES D'ASSURANCES SUR LA VIE. Professeur à /' Université de Strasbotirg, Strasbourg, France.

SUR UNE FORMULE GÉNÉRALE POUR LE CALCUL DES PRIMES PURES D'ASSURANCES SUR LA VIE. Professeur à /' Université de Strasbotirg, Strasbourg, France. SUR UNE FORMULE GÉNÉRALE POUR LE CALCUL DES PRIMES PURES D'ASSURANCES SUR LA VIE PAR M. MAURICE FRéCHET, Professeur à /' Université de Strasbotirg, Strasbourg, France. INTRODUCTION Dans son ouvrage Introduction

Plus en détail

BULLETIN DE FISCALITÉ. Juillet 2015 LES RÈGLES D'ATTRIBUTION DU REVENU LES DIVIDENDES INTERSOCIÉTÉS LES PERTES APPARENTES QU'EN DISENT LES TRIBUNAUX?

BULLETIN DE FISCALITÉ. Juillet 2015 LES RÈGLES D'ATTRIBUTION DU REVENU LES DIVIDENDES INTERSOCIÉTÉS LES PERTES APPARENTES QU'EN DISENT LES TRIBUNAUX? Formation en fiscalité BULLETIN DE FISCALITÉ Juillet 2015 LES RÈGLES D'ATTRIBUTION DU REVENU LES DIVIDENDES INTERSOCIÉTÉS LES PERTES APPARENTES QU'EN DISENT LES TRIBUNAUX? LES RÈGLES D'ATTRI- BUTION DU

Plus en détail

CH X Intérêts composés - Amortissements

CH X Intérêts composés - Amortissements CH X Intérêts composés - Amortissements I) Les intérêts composés : 1) Situation : Un capital de 20 000,00 est placé à un taux d intérêts de 4 % l an pendant 5 ans. Chaque année les intérêts produits viennent

Plus en détail

Crédit à la consommation: Principes généraux

Crédit à la consommation: Principes généraux Crédit à la consommation: Principes généraux Protection du consommateur: Pour tout achat faisant appel à un crédit, vous bénéficiez de la protection prévue dans le droit de la consommation (obligation

Plus en détail

TAUX FIXE, TAUX INDEXE

TAUX FIXE, TAUX INDEXE Catégories d emprunts Mobiliser un emprunt, c est essentiellement choisir un taux, une durée, un profil d amortissement et une périodicité. Nous décrivons ci-dessous les différentes modalités qui s offrent

Plus en détail

Guide de l'utilisateur NaviPlan : Calculatrices (Volume II sur VI)

Guide de l'utilisateur NaviPlan : Calculatrices (Volume II sur VI) Guide de l'utilisateur NaviPlan : Calculatrices (Volume II sur VI) Version canadienne - NaviPlan v15.0 Droits d'auteur et droits de marques de commerce Droit d'auteur 2013-2014 Advicent LP et ses filiales

Plus en détail

Guide comptable. Les inscriptions comptables

Guide comptable. Les inscriptions comptables Guide comptable Les inscriptions comptables les ressources d emprunt Les emprunts sont exclusivement destinés à financer des investissements, qu'il s'agisse d'un équipement spécifique ou d'un ensemble

Plus en détail

Manuel d utilisation

Manuel d utilisation Logiciel ANNUI-T Plus 8.0 Manuel d utilisation Dans le manuel, ANNUI-T fait référence au logiciel ANNUI-T Plus 8.0. Pour mieux voir les illustrations d écrans, il est souvent préférable de grossir le visionnement,

Plus en détail

Parc des Bois de Grasse - 1 rue Louison Bobet - 06130 GRASSE

Parc des Bois de Grasse - 1 rue Louison Bobet - 06130 GRASSE OPERATIONS DE FIN D EXERCICE COMPTABLE Sommaire L INVENTAIRE... 2 LA DETERMINATION DES CHARGES ET DES PROVISIONS... 3 LES IMMOBILISATIONS... 3 LES AMORTISSEMENTS... 4 LES PROVISIONS POUR DEPRECIATION...

Plus en détail

Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant

Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant Patrice MARIE Parmi les dépenses du médecin libéral, le poste des charges sociales occupe de loin la première place et augmente régulièrement

Plus en détail

TCAS Taxe sur les conventions d'assurances Exonérations Assurances sur la vie et contrats de rente viagère

TCAS Taxe sur les conventions d'assurances Exonérations Assurances sur la vie et contrats de rente viagère Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-TCAS-ASSUR-10-40-30-10-20120912 DGFIP TCAS Taxe sur les conventions d'assurances

Plus en détail

Comprendre les frais sur remboursement anticipé

Comprendre les frais sur remboursement anticipé Comprendre les frais sur remboursement anticipé Pour choisir un type d hypothèque, vous devez tenir compte de nombreux facteurs. Voulez-vous une hypothèque à court ou à long terme? À taux fixe ou variable?

Plus en détail

VOTRE RÔLE EN TANT QUE TRÉSORIER DE VOTRE ORGANISME

VOTRE RÔLE EN TANT QUE TRÉSORIER DE VOTRE ORGANISME VOTRE RÔLE EN TANT QUE TRÉSORIER DE VOTRE ORGANISME Bonjour! Bienvenue à l atelier : «Votre rôle en tant que trésorier de votre organisme» Cet atelier a pour but de vous familiariser avec divers éléments

Plus en détail

CHAPITRE I FONCTIONS STATISTIQUES, DE DATE & HEURE... 1

CHAPITRE I FONCTIONS STATISTIQUES, DE DATE & HEURE... 1 T A B L E D E S M A T I È R E S CHAPITRE I FONCTIONS STATISTIQUES, DE DATE & HEURE... 1 SYNTAXE DES FONCTIONS INTÉGRÉES...1 ENTRÉE D UNE FONCTION INTÉGRÉE À L AIDE DE LA PALETTE DE FORMULES... 1 FONCTIONS

Plus en détail

Le régime fiscal du contrat d'assurance-vie en cas de vie

Le régime fiscal du contrat d'assurance-vie en cas de vie Le régime fiscal du contrat d'assurance-vie en cas de vie Le souscripteur peut récupérer les sommes investies. Cette faculté lui est personnelle et est appelée rachat. Le rachat peut être total, partiel

Plus en détail

Résumé abrégé. des applications de. Tribut TAX et TAXEasy

Résumé abrégé. des applications de. Tribut TAX et TAXEasy Résumé abrégé des applications de Tribut TAX et TAXEasy TRIBUT SA, 3172 Niederwangen Tel 031 980 16 16 / FAX 031 980 16 19 Hotline: 08:00 12:00 031 980 16 17 Homepage: http://www.tribut.ch E-Mail: mailto:tribut@tribut.ch

Plus en détail

Garanties bancaires Assurances de prêts Montant de l emprunt Taux d endettement

Garanties bancaires Assurances de prêts Montant de l emprunt Taux d endettement A l'attention de Septembre 2008 Garanties bancaires Assurances de prêts Montant de l emprunt Taux d endettement Au sujet de la garantie prise par la banque : Voici les caractéristiques et le coût des différents

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 4 CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT PLANS DE TRESORERIE FINANCEMENTS ET PLACEMENTS A COURT TERME

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 4 CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT PLANS DE TRESORERIE FINANCEMENTS ET PLACEMENTS A COURT TERME COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 4 CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT PLANS DE TRESORERIE FINANCEMENTS ET PLACEMENTS A COURT TERME SEANCE 4 CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT PLANS DE TRESORERIE FINANCEMENTS

Plus en détail

S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur :

S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur : S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur : Avoir un commerce : Avoir un immeuble à revenus : mais cela sous-entend aussi gérer des troubles,

Plus en détail

LES BANQUES. I. Les différents services proposés par les banques :

LES BANQUES. I. Les différents services proposés par les banques : LES BANQUES I. Les différents services proposés par les banques : Les services bancaires représentent l ensemble des produits proposés par une banque. Les services bancaires les plus connus sont : Epargne

Plus en détail

1 À noter... 3. 2 Demande de prêt REER... 3. 3 But du produit... 4. 4 Le produit en bref... 5. 5 Les principaux avantages... 6

1 À noter... 3. 2 Demande de prêt REER... 3. 3 But du produit... 4. 4 Le produit en bref... 5. 5 Les principaux avantages... 6 Table des matières 1 À noter... 3 2 Demande de prêt REER... 3 3 But du produit... 4 4 Le produit en bref... 5 5 Les principaux avantages... 6 6 Utilisation du prêt REER... 6 6.1 Taux d intérêt... 6 7 Modalités

Plus en détail

Chapitre 1 : principes d actualisation

Chapitre 1 : principes d actualisation Chapitre 1 : principes d actualisation 27.09.2013 Plan du cours Principes valeur actuelle arbitrage loi du prix unique Valeur temps valeur actuelle et valeur future valeur actuelle nette (VAN) annuités

Plus en détail

EXERCICES - ANALYSE GÉNÉRALE

EXERCICES - ANALYSE GÉNÉRALE EXERCICES - ANALYSE GÉNÉRALE OLIVIER COLLIER Exercice 1 (2012) Une entreprise veut faire un prêt de S euros auprès d une banque au taux annuel composé r. Le remboursement sera effectué en n années par

Plus en détail

LA RETRAITE Loi Madelin (R94)

LA RETRAITE Loi Madelin (R94) LA RETRAITE Loi Madelin (R94) Type de contrat Age de l assuré Garanties en cas de vie Rente viagère différée (destinée aux professions non salariées non agricoles) L âge de l assuré, déterminé en nombre

Plus en détail

Rapport S 1.5 «Taux d'intérêt en EUR»

Rapport S 1.5 «Taux d'intérêt en EUR» Rapport S 1.5 «Taux d'intérêt en EUR» Banque centrale du Luxembourg Sommaire 1 Introduction...4 1.1 Population déclarante...4 1.2 Périodicité et délai de communication...4 1.3 Les sous-tableaux...5 2 Les

Plus en détail