Réhabilitation et Extension d un barrestaurant

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réhabilitation et Extension d un barrestaurant"

Transcription

1 MAIRIE de THIMERT GÂTELLES 1 Place de la Mairie THIMERT GÂTELLES Réhabilitation et Extension d un barrestaurant Rue de Chartres / Rue Saint Sauveur THIMERT GÂTELLES Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 12: PLOMBERIE CHAUFFAGE - VMC J U I L L E T Réhabilitation et extension d un bar restaurant CCTP : LOT 12 PLOMBERIE - 1 -

2 SOMMAIRE 1. GENERALITES ETENDUE DES TRAVAUX NORMES ET REGLEMENTS VARIANTES AU PROJET DE BASE PROTECTION DES OUVRAGES NETTOYAGE ESSAIS ET CONTROLES GARANTIES ETUDE TECHNIQUE DOSSIER DES OUVRAGES EXECUTES 7 2. DESCRIPTION DES OUVRAGES DE DISTRIBUTION DU GAZ RESEAU DE DISTRIBUTION GAZ ROBINET DE COUPURE DU RESEAU GAZ RESEAU DE DISTRIBUTION GAZ ROBINET DE COUPURE DES FOURS 8 3. DESCRIPTION DES OUVRAGES DE CHAUFFAGE POMPE A CHALEUR POMPE A CHALEUR CIAT HAUTE TEMPERATURE INSTALLATION BALLON TAMPON et BALLON D EAU CHAUDE SANITAIRES MISE EN ŒUVRE ET GARANTIE REGLES D INSTALLATION ELECTRIQUE DU SYSTEME OPERATIONS AVANT LA MISE EN SERVICE DISTRIBUTION CHAUFFAGE TUYAUTERIE ROBINETTERIE CORPS DE CHAUFFE RADIATEURS PANNEAUX EN ACIER DESCRIPTION DES OUVRAGES DE PLOMBERIE BRANCHEMENT GENERAL EAU POTABLE RESEAUX DE DISTRIBUTION ET EVACUATION DISTRIBUTION EC-EF (eau chaude et eau froide) EVACUATION EU - EV EVACUATIONS EQUIPEMENT PLOMBERIE (APPAREILS SANITAIRES ET EQUIPEMENTS DIVERS) ENSEMBLE WC SUSPENDU (accessible PMR) : LAVABO LAVE MAINS D ANGLE 13 Réhabilitation et extension d un bar restaurant CCTP : LOT 12 PLOMBERIE - 2 -

3 4.3.3 ACCESSOIRES SIPHON DE SOL DESCRIPTION DES OUVRAGES DE VENTILATION MECANIQUE CONTROLEE VMC CUISINE ET RESERVES GROUPE D EXTRACTION REJET D AIR VICIE EXTRACTION D AIR VICIE RESEAU D EXTRACTION VMC DES LOCAUX (salles de restauration + sanitaires + plonge) : CENTRALE DOUBLE FLUX BOUCHES D EXTRACTION BOUCHES D INSUFFLATION GAINES AUTRES OUVRAGES 16 Réhabilitation et extension d un bar restaurant CCTP : LOT 12 PLOMBERIE - 3 -

4 1. GENERALITES 2 Place de l Epervier CHARTRES VISITE OBLIGATOIRE 1.1 ETENDUE DES TRAVAUX Les travaux du présent lot concernent les ouvrages de : - Plomberie - Chauffage par pompe à chaleur (pour l ensemble des bâtiments) - Ventilation mécanique contrôlée - Gaz pour la cuisine (fours et piano) Ses travaux comprendront toutes sujétions de préparation des supports, conformément aux prescriptions du DTU. 1.2 NORMES ET REGLEMENTS GENERALITES L'entreprise adjudicataire du présent lot doit prendre connaissance de tous les textes en vigueur lors de la construction de l'ouvrage et ce à la date du P.R.O. Si, pendant le cours des travaux, de nouveaux règlements entraient en vigueur, l'entreprise est tenu d'en référer par écrit au Maître d'oeuvre et au Maître d'ouvrage. L'entreprise devra se référer aux Règles de l'art, et toutes prescriptions particulières se rapportant à l'isolation acoustique, Normes contre les risques d'incendie. D'une façon générale, il est indiqué que tous les matériels et matériaux concernés par les présentes prescriptions devront être présentées par l'entrepreneur adjudicataire avec les échantillons, procès verbaux, documentations et justifications nécessaires si affairants. En cas d'insuffisance de renseignements, le Maître d'oeuvre pourra demander, à l'entreprise défaillante et à sa charge, de tous les essais ou calculs par un laboratoire ou spécialiste agréé de son choix. Aux règles de l'art en respectant les dispositions du projet et celles arrêtées en commun pendant la période de préparation. Le Maître d'oeuvre, à tout moment, peut demander une visite des installations en cours, pour contrôle et vérifications de la qualité des matériels utilisés, et de leur mise en oeuvre conformément au présent C.C.T.P TEXTES REGLEMENTAIRES Les installations de l'entreprise adjudicataire du présent lot doivent être exécutées en conformité avec l'ensemble de Normes, Décrets, Arrêtés et D.T.U en vigueur. Et en particulier, outre ceux énoncés au cours de l'ensemble du C.C.T.P, aux textes suivants: - Normes CSTB, - Normes du REEF, - Règles de l'art, - Réglementation Thermique 2000 ( R.T 2000 ) - D.T.U. règles de calculs des caractéristiques thermiques utiles des parois de construction et des déperditions de base des bâtiments : Règles Th K77, Th GV, Th-BV et Règles Th-C de septembre D.T.U. 65 : installations de chauffage central, - D.T.U canalisations en cuivre, - Arrêté du 20 juillet 1977 relatif à l'isolation thermique et réglage automatique des installations de chauffage, Réhabilitation et extension d un bar restaurant CCTP : LOT 12 PLOMBERIE - 4 -

5 - Arrêté du 23 Juin 1978 relatif aux installations fixes destinées au chauffage et à l'alimentation en eau chaude sanitaire des bâtiments d'habitation, de bureaux recevant du public, - Spécifications techniques des compagnies d'assurance, - D.T.U OCTOBRE 1988 : dimensionnement et conception des installations vmc, - D.T.U OCTOBRE 1988 : installation de ventilation, - D.T.U 70.1 et 70.2 : relatif aux installations électriques. - D.T.U OCTOBRE 1959 Cahier des charges, applicable aux travaux de plomberie sanitaire pour bâtiments à usage d'habitation. Avec additifs. - D.T.U NOVEMBRE 1981 Cahier des charges pour les travaux de canalisations en polychlorure de vinyle non plastifié, évacuation d'eaux usées et vannes. - D.T.U SEPTEMBRE 1987 Cahier des clauses techniques des canalisations en cuivre pour la distribution d'eau froide et d'eau chaude. - D.T.U FEVRIER D.T.U 70.1 et 70.2 : relatif aux installations électriques. Cahier des clauses techniques et des clauses spéciales, relatif aux règles générales de mise en oeuvre des canalisations d'eau froide ou chaude sous pression et des canalisations d'évacuation des eaux usées et eaux pluviales à l'intérieur des bâtiments. - Règlement sanitaire départemental type, d'aout 1978 et circulaires du 26 AVRIL 1982 et du 18 MAI 1984 modifiant ce règlement, ainsi qu'à celui applicable dans le département. - Décret n 89-3 du 3 JANVIER 1989 relatif aux eaux destinées à la consommation humaine. - Circulaire du 15 MARS 1962 relative à la désinfection des réservoirs et canalisations d'eau potable. - Règlement sanitaire départemental type, d'aout 1978 et circulaires du 26 AVRIL 1982 et du 18 MAI 1984 modifiant ce règlement, ainsi qu'à celui applicable dans le département. - Arrêté du 25 juin 1980 modifié relatif au règlement de sécurité contre les risques d'incendie et de panique dans les établissements recevant du public, - Arrêté du 25 avril 1985 : vérification et entretien des installations vmc. Cette liste n'est pas limitative, elle n'a pour but que d'attirer l'attention de l'entreprise sur les règlements à respecter. Les textes réglementaires auront dans tous les cas priorité sur les spécifications du devis descriptif en cas de contradiction ou d'omission. 1.3 VARIANTES AU PROJET DE BASE Les marques indiquées au présent C.C.T.P et au cadre bordereau sont imposés à l'entrepreneur qui doit en tenir compte dans son offre de prix. Cependant, l'entrepreneur peut proposer d'autres marques de celles énoncées à la seule condition qu'elles soient de qualité équivalente et respectent le principe énoncé au présent C.C.T.P, et qu'elles obtiennent l'acceptation du Maître d'oeuvre et du Maître de l'ouvrage. Ils feront obligatoirement l'objet d'un chiffrage séparé par rapport au cadre bordereau. Dans tous les cas, l'entrepreneur du présent lot doit préciser la marque et le type de matériel retenue dans son offre de prix. 1.4 PROTECTION DES OUVRAGES L'entrepreneur devra assurer la protection de ses ouvrages par tout moyen de son choix, sous réserve que celui retenu soit efficace, en cours de chantier et jusqu'à la réception. Pendant toute la durée des travaux, l'entrepreneur aura à sa charge l'entretien et la remise en état éventuelle desdits moyens de protection. Dans le cas ou des détériorations seraient constatées sur ses matériels, l'entrepreneur devra à sa charge le remplacement de ceux-ci. L'entrepreneur est tenu de prévoir toutes les protections nécessaires pour éviter que les installations réalisées par un autre corps d'état soient détériorées à la suite de ses interventions. Réhabilitation et extension d un bar restaurant CCTP : LOT 12 PLOMBERIE - 5 -

6 1.5 NETTOYAGE L'Entrepreneur devra assurer sur toute la durée du chantier l'enlèvement de ses gravois, déchets et rebut, par ses propres moyens. L'évacuation se fera suivant l'organisation générale du chantier. Si carence était constatée, la Maîtrise d'oeuvre se réserve le droit de faire nettoyer le chantier, aux frais de l'entrepreneur par tout intervenant du chantier ou extérieur. Sur ordre du Maître d'oeuvre, prescrivant l'enlèvement des protections, l'entrepreneur procédera au nettoyage complet de ses ouvrages. 1.6 ESSAIS ET CONTROLES ESSAIS Font partie du marché global et forfaitaire, les essais de fonctionnement des installations suivante à savoir : - Essais d étanchéité des réseaux hydrauliques. - Essais de mise en température et de circulation des fluides. - Essais d'étanchéité des conduites de ventilation. - Essais de débit des bouches d'extraction, - Essais de fonctionnement de l'ensemble de l'appareillage, - Essais de fonctionnement de l'installation dans son ensemble permettant de vérifier les hypothèses de calcul. En complément aux essais COPREC, sont vérifiés les points suivants: - Essais relatifs aux bruits d'équipement (décret de juin 1969 et arrêtés de juin 1969 et décembre 1975), - Conformité au présent C.C.T.P. Lors des essais de contrôle, l installateur doit fournir tout le matériel nécessaire, les installations provisoires éventuelles, les instruments de mesure et de contrôle ( thermomètre, enregistreurs divers, anémomètre, etc...) ainsi que le personnel qualifié CONTROLES Il sera procédé aux contrôles des matériaux et appareils de l'installation, conformément aux stipulations du C.C.T.P. Les contrôles peuvent avoir lieu avant et après mise en oeuvre. 1.7 GARANTIES L'entrepreneur devra l'entretien en parfait état des matériels et des installations pendant 1 an après la date de réception des travaux. Les garanties portent sur l'ensemble des fournitures et travaux, et sur le fonctionnement des installations et leur conservation. Durant ce délai et pendant toute la période de garantie, l'entrepreneur sera tenu de remplacer à ses frais, tout appareil, appareillage, tuyauteries non satisfaisante, par vice de construction, de montage, défaut de matière, usure anormale, sauf le cas d'usage défectueux par un tiers, les frais de main d'oeuvre nécessaire au remplacement des installations défectueuses seront également à sa charge. Si dans un délai raisonnablement fixé, les anomalies notifiées par procès verbal circonstancié n'étaient pas réparées, le Maître d'ouvrage serait fondé à assurer la remise en état aux frais de l'entreprise qui demeurerait cependant responsable des installations. 1.8 ETUDE TECHNIQUE L'entrepreneur adjudicataire fera sienne de l'étude du projet et devra procéder dans les plus cours délais, à l'étude d'exécution du projet de l'architecte, afin de lui faire connaître toutes les objections utiles à la mise au point de détails. Cette mise au point entraînera, si besoin est, la production de descriptions et plans complémentaires précisant les dispositions de principe et de détails arrêtées d'un commun accord. Réhabilitation et extension d un bar restaurant CCTP : LOT 12 PLOMBERIE - 6 -

7 En aucun cas, l'aspect architectural du projet ne sera modifié sans le consentement de l'architecte. 1.9 DOSSIER DES OUVRAGES EXECUTES En fin de chantier, l'entreprise devra remettre au Maître d'œuvre (afin de constituer son dossier des ouvrages exécutés - DOE) un jeu complet en 3 exemplaires.. Des notices d'entretien, les descriptions techniques et les garanties des matériaux et matériels utilisés 2. DESCRIPTION DES OUVRAGES DE DISTRIBUTION DU GAZ 2.1 RESEAU DE DISTRIBUTION GAZ L entreprise devra la fourniture de l ensemble du réseau d alimentation en gaz pour la production d'eau chaude sanitaire pour la cuisine et les alimentations des fours et appareils fonctionnant au gaz. ORIGINE : Réseau gaz présent dans les bâtiments existants. Le coffret en façade sera simplement déplacé ROBINET DE COUPURE DU RESEAU GAZ La distribution des alimentations gaz sera réalisée depuis le coffret des services concessionnaires (coffret déplacé par le concessionnaire) : En enterré :. Canalisations en polyéthylène haute densité, pose dans fourreaux du Lot DEMOLITIONS / MACONNERIE / ENDUITS. En aérien :. Extérieurement en tube en acier noir tarif 1 ou 10, avec peinture de repérage, le marquage des tubes devra être indélébile et régulier, carter de protection sur niveau RDC. Intérieur du bâtiment :. Alimentation des fours de la cuisine Compris organes de coupures et toutes sujétions. L entreprise devra la fourniture d un robinet d arrêt sur la façade. Ce robinet marquera le départ du réseau gaz situé à l intérieur de la cuisine. Prestations particulières : Réseau situé à l extérieur : à la charge du Maître d ouvrage (concessionnaire) Réseau situé à l intérieur : à la charge de la présente entreprise. Nature du réseau : suivant étude de l entreprise. Localisation : Robinet d arrêt sur élévation pour fermeture du réseau gaz suivant plan RESEAU DE DISTRIBUTION GAZ L entreprise devra la fourniture du réseau gaz situé à l intérieur de la cuisine. Prestations particulières : Réseau situé à l intérieur pour alimentation : Fours au gaz, piano.. ect Localisation : Réseau de distribution du gaz des fours suivant plan. Réhabilitation et extension d un bar restaurant CCTP : LOT 12 PLOMBERIE - 7 -

8 2.1.3 ROBINET DE COUPURE DES FOURS L entreprise devra la fourniture d un robinet de coupure et d alimentation des fours au gaz. Ce robinet permettra le branchement des fours au gaz. Localisation : Robinet de coupure et d alimentation des fours suivant plan 3. DESCRIPTION DES OUVRAGES DE CHAUFFAGE La production calorifique sera assurée par une pompe à chaleur en Aérothermie. Le chauffage de base des locaux sera assuré par des radiateurs panneaux en acier. La pompe à chaleur sera couplée à un ballon tampon (300L) et un ballon d eau chaude (300L) pour l eau chaude sanitaires. 3.1 POMPE A CHALEUR POMPE A CHALEUR CIAT HAUTE TEMPERATURE Fourniture et pose d une pompe à chaleur air-eau type AQUACIAT CALEO modèle 100Z de chez CIAT. Appareil monobloc conçu pour être placé en extérieur (Ici placé dans le petit espace vert à côté de la terrasse clients). La fourniture standard comprends les composants suivants : - Compresseur Scroll à injection de vapeur type EVI - Echangeur évaporateur sur l air extérieur ventilé par un moto-ventilateur hélicoïdal - Condenseur en acier inoxydable pour la production d eau chaude - Circuit hydraulique autonome comprenant une pompe de circulation, un vase d expansion, une soupape de sécurité - Régulation de puissance sur l eau chaude assurée par un module électronique de contrôle à distance CIAT, type MICROCONNECT, relié par une liaison 2 fils - Coffret électrique d alimentation, de contrôle et démarrage :. alimentation électrique : 3 50Hz 400V (+6%/-+10%) + terre. circuit commande 1 50Hz 230V (transformateur 400/230V monté en standard sur la machine) - Carrosserie pour installation extérieure - Résistance électrique d appoint intégrée Conformité aux directives européennes CE - Directive «BASSE TENSION» (LVD) - Machines 2006/42/CE - Electromagnétique CEM 89/336/CEE - Equipement sous pression DESP 97/23/CEE Conformité aux normes - EN , EN et C INSTALLATION - La pompe à chaleur sera installée sur une dalle (à la charge du Lot DEMOLITIONS MACONNERIE ENDUITS) et équipée de plots anti-vibratile. - La sortie de la pompe à chaleur se fera par flexibles pour limiter les bruits de vibration. - Fonctionnement en loi d eau (par rapport à la température extérieure) : Elle doit être munie de : Kit soft Starter, Kit contrôleur de phase, Protection antigel. Réhabilitation et extension d un bar restaurant CCTP : LOT 12 PLOMBERIE - 8 -

9 3.1.3 BALLON TAMPON et BALLON D EAU CHAUDE SANITAIRES - Un ballon tampon de 300L. - Un ballon d eau chaude (pour eau chaude sanitaires), sera couplé à la pompe à chaleur, avec un échangeur intégré, régulation de chauffage/eau chaude par vanne trois voies. Localisation : Pour l installation et le fonctionnement de la pompe à chaleur MISE EN ŒUVRE ET GARANTIE La sélection du matériel défini aura préalablement reçu l accord du service technique CIAT et tiebdra compte des exigences du Maître d Ouvrage afin de valider les points suivants : - Comptabilité technique du matériel (unité extérieure, unités intérieures ) - Cohérence du système et de son application (diemnsionnement, plage de fonctionnement, niveaux sonore, taux de brassage, contrôle et régulation, puissance thermique, évacuation des condensats) - Evolution du système dans le temps (capacité d extension de l installation, communication et régulation futures) REGLES D INSTALLATION ELECTRIQUE DU SYSTEME Le raccordement des unités sera réalisé par l entreprise depuis le coffret électrique privatif du lot concerné, y compris protections nécessaires et adaptées. Chaque unité extérieure sera équipée par l entreprise d une coupure de proximité OPERATIONS AVANT LA MISE EN SERVICE L installation terminée, le réseau seul sera mis sous pression. Ce test sera réalisé durant 24 heures avec les vannes de l unité extérieure fermées. Une recherche de fuites sera également faite. L installation sera soigneusement tirée au vide et laissée au vide jusqu à la mise en route. L appareil sera mis sous tension 12 minimum avant la pise en route. 3.2 DISTRIBUTION CHAUFFAGE TUYAUTERIE La distribution hydraulique sera réalisée dans le dallage ou les planchers (à voir suivant extension au bâtiment existant). Tube Polyéthylène sous fourreau ou pré-gainé, réticulé haute densité NFT NFC et avis technique N 14. Le marquage des tubes devra être indélébile et régulier. Section suivant étude entreprise. Les tubes de distribution chauffage cheminant dans le sol ne devront en aucun cas se superposer. Le cheminement des réseaux en dalle s'effectuera suivant de grandes courbes. Le diamètre des tubes de distribution sera défini de manière à ce que la perte de charge linéaire par frottement n'excède pas la valeur de 25 mm CE/m, avec toutefois une vitesse non inférieure à 0.30 mis pour le raccordement des radiateurs. La traversée des pieds de mur porteur devra être réalisée de la façon suivante :. Tube sous gaine protectrice dito ci-dessus. Gainage genre Armaflex de 9 mm autour de la gaine protectrice Réhabilitation et extension d un bar restaurant CCTP : LOT 12 PLOMBERIE - 9 -

10 . Fourreau pvc solidaire de l'élément Gros Oeuvre 2 Place de l Epervier CHARTRES La liaison entre la pompe à chaleur et les tubes d'alimentation des corps de chauffe s'effectuera par l'intermédiaire de nourrices de répartition. Dans certains cas, la répartition des débits vers les radiateurs pourra s'effectuer à partir de collecteurs implantés dans les placards. Ces collecteurs seront installés dans des coffrets à encastrer ou en saillie. Sur les alimentations des radiateurs depuis le réseau en sol, il sera prévu un boîtier de protection pour tubes remontant du plancher. La liaison entre les nourrices de distribution ou collecteurs et la chaudière s'effectuera en tube cuivre NFA On veillera à assurer la libre dilatation des tuyauteries par la pose de colliers isophoniques. Le branchement des tuyauteries aux appareils devra être réalisé de façon telle que le démontage d'un élément n'entraîne pas le démontage de l'ensemble. Pour toutes les tuyauteries apparentes, les distances minimales admissibles entre deux supports devront être conformes à la norme NFF L'ensemble des réseaux des tuyauteries devra être nettoyé avant leur mise en Fonctionnement. Des essais de mise en pression des installations devront être réalisés afin de détecter les fuites éventuelles. Après la mise en route des installations, raccords et joint seront vérifiés. Purge : Au point haut de l'installation, prévoir des purgeurs d'air. Ils seront à volant sur les radiateurs et automatiques sur les tuyauteries. La présence des purgeurs d'air devra être signalée Localisation : Pour l'ensemble du réseau de chauffage pour l extension et le bâtiment existant ROBINETTERIE La robinetterie sera conforme aux normes en vigueur. 3.3 CORPS DE CHAUFFE RADIATEURS PANNEAUX EN ACIER L'émission de chaleur dans les pièces sera assurée par des radiateurs en acier type REGGANE 3000 Horizontal de chez FINIMETAL ou équivalent - Ils seront revêtus d'une couche de peinture de ton blanc, RAL Les émissions calorifiques devront satisfaire aux normes NFE et La sélection des radiateurs s'effectuera sur la base d'une température moyenne de C. - Le présent lot aura à sa charge la dépose des corps de chauffe après essais et la repose après intervention du peintre. - Lors de la réalisation des travaux, l entreprise titulaire du présent lot devra faire approuver par l Architecte, la liste définitive des radiateurs ainsi que leur emplacement. Montage : A 12 cm du soi fini, fixations par consoles spéciales adaptées, avec supports en nombre suffisant pour éviter toute vibration. Réhabilitation et extension d un bar restaurant CCTP : LOT 12 PLOMBERIE

11 Les tuyauteries de raccordement ne devront en aucun cas servir de maintien aux radiateurs. Le principe de fixation des radiateurs dans les cloisons sèches devra être soumis à l'approbation du maître d'œuvre. Le présent lot doit prévoir la fourniture et la pose de tous supports ou renfort spéciaux pour cloisons légères, NOTA : le système de consoles comporte un dispositif de blocage. Accessoires : - Connectique appropriée pour le type de radiateurs envisagés «système hydrocâblé» - Purgeur d'air à volant - Coude de réglage avec isolement - Robinet de tête manuelle - Robinet à tête thermostatique Raccordements hydrauliques : Les radiateurs en version hydro câblé seront raccordés par le dessus. Les tubes aller et retour étant juxtaposés. L'entreprise devra veiller, lors de la mise en œuvre des gaines dans le sol, à la parfaite correspondance des tubes sortant du plancher avec les orifices des radiateurs. Des fourreaux rigides ou PVC seront placés sur la partie visible des tubes. NOTA : Les radiateurs seront dimensionnés pour un fonctionnement à température moyenne de C. Localisation : Radiateurs pour extension et bâtiment existant. 4. DESCRIPTION DES OUVRAGES DE PLOMBERIE 4.1 BRANCHEMENT GENERAL EAU POTABLE ORIGINE DES TRAVAUX : le compteur général Eau potable de la Compagnie des Eaux est existant et situé sous l escalier dans le bâtiment existant conservé. 4.2 RESEAUX DE DISTRIBUTION ET EVACUATION DISTRIBUTION EC-EF (eau chaude et eau froide) Les tubes apparents seront réalisés en tube écroui avec raccords et soudures. Les tubes encastrés seront en tube écroui recuit sans soudure, sous gaine plastique ou en tube polyéthyléne réticulé. Les diamètres seront définis suivant l'étude de l'entreprise. Eau froide et eau chaude pour l ensemble de l alimentation du bâtiment. Prescriptions générales :. Libre dilatation des tuyauteries. Traverser des parois sous fourreaux en PVC rigide. Interposition entre fourreau et le tube d'un matériau imputrescible, compressible et incombustible.. Les fourreaux dépasseront de 3 cm environs du sol fini. Pentes établis de manière à permettre l'évacuation de l'air vers les points de puisages.. Toutes sujétions afin d'éviter les vibrations et les bruits. Réhabilitation et extension d un bar restaurant CCTP : LOT 12 PLOMBERIE

12 Prescriptions particulières : Passage des tuyaux sous dalle : Avant coulage de la dalle par le Lot DEMOLITIONS / MACONNERIE / ENDUITS. Localisation : Pour alimentation des divers équipements sanitaires et équipements spécifiques au projet (voir plan détaillé des différentes installations) NOTA : Tout le 1 er étage du projet (non concerné par les aménagements) devra être réalimenté en complétant les réseaux déjà existants, y compris repose des équipements déposés par le Lot DEMOLITIONS / MACONNERIE / ENDUITS. Nota : Prévoir un ouvrage pour les vidanges de ces réseaux encastrés. Attention à prévoir l ensemble des prestations spécifiques demandées par le maitre d Ouvrage EVACUATION EU - EV Les évacuations EU sous dalle sont à la charge du Lot DEMOLITIONS / MACONNERIE / ENDUITS. La présente entreprise devra l étude des sections des canalisations. L entreprise devra fournir les plans de la position des attentes EU EV. NOTA : Toutes les évacuations des sanitaires du 1 er étage sont à raccorder à la micro station. Localisation : Pour l'ensemble du projet EVACUATIONS EQUIPEMENT Tous les équipements seront fournis par la maitre d ouvrage ultérieurement. Il est donc à prévoir uniquement les arrivées d eau et évacuations en fonction du type d appareil. En sachant que certains équipements sont spécifiques. LEGUMERIE : Arrivée et évacuation de l évier et du lave-mains à commande fémorale. PLONGE : Arrivée et évacuation pour le lave-vaisselle, l évier et le lave main. CUISINE : Arrivée et évacuation pour la centrale de désinfection (doc fournie), le lave-mains à commande fémorale, le four mixte et l évier. BAR : Arrivée et évacuation pour l évier, le lave-verres, la machine à glaçons, la pompe à bière et la machine à café. 4.3 PLOMBERIE (APPAREILS SANITAIRES ET EQUIPEMENTS DIVERS) Appareils sanitaires prévus entièrement équipés et installés. REMARQUE IMPORTANTE : L entreprise du présent lot devra avoir une coordination parfaite avec le titulaire du Lot CLOISONS / DOUBLAGE / FAUX PLAFOND afin que ce dernier intègre des renforts appropriés et conséquents dans les armatures des cloisons pour effectuer la pose des appareils sanitaires. Réhabilitation et extension d un bar restaurant CCTP : LOT 12 PLOMBERIE

13 4.3.1 ENSEMBLE WC SUSPENDU (accessible PMR) : 2 Place de l Epervier CHARTRES Qualité : porcelaine vitrifiée blanche. Bloc WC type ODEON LONGUE de chez JACOB DELAFON ou équivalent comprenant : - Cuvette suspendue NF, Dimensions : 70 x 36 cm à sortie horizontale et fonctionnement à 6 litres - Abattant double blanc démontable thermodur. - Réservoir encastré avec bâti support autoportant sans mur porteur pour cuvette suspendue de marque GEBERIT modèle Bâti-support DUOFIX PLUS UP320 composé de : Cadre métallique (50 x 112 cm) prémonté 4 x 4 cm avec déclenchement à commande frontale, pour montage en cloison légère. Comprenant un réservoir encastré standard de 41 x 51 x 12 cm avec des éléments clipsables de type GEBERIT UP320, 3/6L, moulé en une seule pièce et complètement isolé contre la condensation, ainsi que deux pieds autobloquants galvanisés anticorrosion et un collier de fixation multi positions. Pipe de WC DN100, Joints de raccordement pour alimentation de la cuvette Plaque de commande manuelle murale genre SIGMA 50, avec commande double touche, en fonte d aluminium, fixations cachées. - Plaque rapportée et façonnée à la demande en PVC rigide de type FOREX d épaisseur 5 mm mini de couleur blanche entre la cuvette et la cloison de supportage. Localisation : A prévoir pour les deux WC LAVABO Le lavabo sera fourni par le Maitre d Ouvrage et posé par le présent Lot. Localisation : Pour les sanitaires LAVE MAINS D ANGLE Fourniture et pose d un lave mains autoportant, percé un trou. monotrou, livré avec un cache trop plein Réf : E Dimensions 34 x 34 cm Localisation : Pour le WC PMR ACCESSOIRES Poignée latérale de maintien : Barre coudée à 135, de marque NORMBAU ou équivalent, 3 points fixes, tube D.32mm en inox mate, fixation invisible, dimensions : 501 x 312 mm Localisation : A prévoir à proximité du WC pour handicapés Poignée de tirage WC : Poignée de tirage WC, de marque NORMBAU ou équivalent, tube D.32 mm en inox mate, longueur 30 cm, à fixation invisible. Localisation : A prévoir sur la porte du WC pour handicapés. Réhabilitation et extension d un bar restaurant CCTP : LOT 12 PLOMBERIE

14 4.3.4 SIPHON DE SOL Siphon de sol en inox pour sols souple type 24/63 de chez LIMATEC ou équivalent sur lit des sables comprenant la fourniture et la mise en place y compris calage au mortier et façon de joint sur canalisation en attente. Parfaite étanchéité aux raccordements, raccordement sol souple au lot sol souple. Dispositions particulières : Pose du regard et canalisations à la charge du présent. Pose du siphon à la charge du lot carrelage Localisation : A prévoir siphons de sol dans les réserves, la cuisine et la plonge (suivant plans). 3. DESCRIPTION DES OUVRAGES DE VENTILATION MECANIQUE CONTROLEE 3.1 VMC CUISINE ET RESERVES Fourniture et pose d'une ventilation mécanique simple flux des locaux de la cuisine et des réserves (VMC permanente). NOTA : Respecter les règles de sécurité et réglementaires concernant la ventilation de la cuisine : clapets CF, conduits devant tenir 30 mn avec une chaleur à 400 c ainsi que les ventilateurs d extraction, la liaison des ventilateurs, l alimentation Il faut aussi un conduit reliant la future hotte au ventilateur d extraction en matériau : A2-S1, d0 et SF 1/4h. Les canalisation électriques alimentant les ventilateurs ne devant pas affectées par un sinistre dans la cuisine GROUPE D EXTRACTION Installation dans le faux plafond de l extension, d une groupe d extraction en caisson de marque ATLANTIC, à 1 vitesse, débit 600 m3/h en vitesse de pointe avec réglage du débit pour dinminuer l extraction en inoccupation. Installation de registre de réglage à chaque bouche. L appareil sera équipé avec les accessoires suivants : - Disjoncteur magnéto thermique de protection en boîtier IP 55 - Interrupteur de proximité cadenassable en boîtier IP 54 Les ouies d aspiration et de refoulement du groupe d extraction d air vicié seront munies d une manchette souple de raccordement, incombustible, classement MO. SUPPORTAGE : Installation du groupe d extraction en élévation, sur un support mural en fers cornières à réaliser à la demande, compris interposition d un matériau résiliant anti-vibratile, visseries, accessoires divers. Emplacement à décider avec le Maitre d Ouvrage à placer en faux plafond de l extension. Localisation : VMC pour la cuisine et les réserves REJET D AIR VICIE Le refoulement de l air vicié du caisson d extraction se fera en toiture du bâtiment à l aide d un conduit circulaire rigide en acier galvanisé M0, compris accessoires de fixations et supportage, fourreau traversée de toiture et reprise d étanchéité de la toiture. Réhabilitation et extension d un bar restaurant CCTP : LOT 12 PLOMBERIE

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 3 Ventilation - Plomberie sanitaire Maître

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Monneren le 04 avril 2014 Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Agrandissement et réhabilitation de la mairie COLLIGNY LOT N 08 VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ Monneren le 03/12/2014 Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ REAMENAGEMENT DES LOCAUX RDC ET R+4 METZ LOT N 8 CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU

Plus en détail

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE LOT N 8 : PLOMBERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION AMENAGEMENT D UNE SALLE DE REUNION ASSOCIATIVE PLACE DU 1 ER MAI 63200 MENETROL LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION Dossier Projet CM/FP N 12-10-6681 Maître d ouvrage MAIRIE Maître d œuvre Xavier

Plus en détail

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS MAITRE D OUVRAGE VILLE DE PERONNE-EN EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTI-ACTIVITE Rue de l Eglise MAITRES D ŒUVRES ARCHITECTE Sarl ARCHILILLE - Agence d'architecture 211, rue Jean

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS BP 112-85000 LA ROCHE SR YON Bureau d Etudes Techniques tous fluides F i l i a l e d u g r o u p e A R E A Tél. 02 51 37 48 88 - Fax 02 51 62 22 07 areaelr.bet@orange.fr / www.areaetudes.net MAITRE D OVRAGE

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

LOT N 9 Plomberie Sanitaires

LOT N 9 Plomberie Sanitaires MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CCTP & devis estimatif LOT N 9 Plomberie Sanitaires COMMUNE DE NEUCHATEL URTIERE CONSTRUCTION D UNE MAIRIE Objet du marché : Construction d une Mairie 2eme Appel d offres 05.2013

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

Lot n 3 : PLOMBERIE / SANITAIRE / CHAUFFAGE / VMC

Lot n 3 : PLOMBERIE / SANITAIRE / CHAUFFAGE / VMC Lot n 3 : PLOMBERIE / SANITAIRE / CHAUFFAGE / VMC 1 / Généralités 1.1 Préambule L'entrepreneur devra prendre connaissance de l'ensemble du C.C.T.P. et en particulier : - Des dispositions applicables à

Plus en détail

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR Limiance Dimensions extérieures : 2206 X 1667 mm (habillage extérieur compris, hors prestation hva-concept) Largeur porte : 830 mm Surface utile : 2,95 m² Poids : 920 kg (+/- 5 %) Présentation avec finition

Plus en détail

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE Réhabilitation du préau des Capucins Salle des associations / Commune de Cazères 31220 Page 1 sur 7 Préau des Capucins - Mairie de Cazères Mai 2012 LOT N 4 : PLOMBERIE/SANITAIRE - CHAUFFAGE C A B I N E

Plus en détail

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS LOT N 05: PLOMBERIE SANITAIRE - VENTILATION - PRO FEVRIER 2013 1 GENERALITES ADMINISTRATIVES I.01) Objet du présent descriptif:

Plus en détail

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 Du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P FOURNITURE

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot

Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot CCTP DPGF LOT 08 CHAUFFAGE / PLOMBERIE / VMC..1 / 15 I - GENERALITES Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot

Plus en détail

Aménagement d'un point Multi-services

Aménagement d'un point Multi-services 1 MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Aménagement d'un point Multi-services (marché n 10.054 T) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) LOT N 2 SERRURERIE 2 SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE... 3 1.1

Plus en détail

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer»

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Département de la Gironde SCI SAPHIR 7 Allée de la Chapelle 33115 LE PYLA SUR MER Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Architecte Maître d'œuvre BET Structure BET Fluides

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CONTRAT D'EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES CHAUDIERES INDIVIDUELLES LOT CI FUEL MAITRISE D'OUVRAGE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CONTRAT D'EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES CHAUDIERES INDIVIDUELLES LOT CI FUEL MAITRISE D'OUVRAGE CONTRAT D'EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES CHAUDIERES INDIVIDUELLES LOT CI FUEL CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAITRISE D'OUVRAGE 26 rue de Fleurier B.P. 70309 70006 VESOUL Cedex ~ 03.84.96.13.50

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE. MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON

MAITRE D OUVRAGE. MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON MAITRE D OUVRAGE MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON CREATION D UN GITE COMMUNAL ETUDE DE PROJET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT N 5 PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité Livret d'apprentissage A.E.B. 1 Aménagement 2 Electricité 3 Plomberie Sanitaire 4 Finitions Décoration 31 - Créer un réseau d évacuation eaux usées et eaux vannes 32 - Créer un réseau d alimentation 33

Plus en détail

NOTICE D'INSTALLATION, DE MISE

NOTICE D'INSTALLATION, DE MISE 8908908902890256 8908908902890256 8908908902890256 NOTICE D'INSTLLTION, DE MISE EN SERVICE ET D'ENTRETIEN Optitherm 6.25/6.5 C Optitherm 5.25/6.25/6.5 B Tableau de commande 2 EXIGENCES RÉGLEMENTIRES ET

Plus en détail

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières solutions ciblées pour des espaces toujours aux normes LYCÉE JEAN MOULIN Réfection des toilettes de l'internat Bât C CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n MAÎTRE D'OUVRAGE LYCÉE JEAN MOULIN

Plus en détail

DPGF - LOT 3 - CVC / PLOMBERIE

DPGF - LOT 3 - CVC / PLOMBERIE 4, rue Dolorès Ibarruri DPGF - LOT 3 - CVC / PLOMBERIE L entreprise a la responsabilité de prévoir les bonnes quantités de fourniture pour la réalisation des travaux : - faire les métrés et renseigner

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE Département du Rhône (69) VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE CENTRE DE LOISIRS 1 RUE DES BLEUETS Ville

Plus en détail

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84).

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). CCTP LOT N 4: PLOMBERIE SANITAIRE Maître d œuvre Olivier FOULQUIER

Plus en détail

Manuel d entretien. Présentation de votre chauffe-eau. Poignées de préhension (haut et bas) Protection intérieure par émaillage. Isolation thermique

Manuel d entretien. Présentation de votre chauffe-eau. Poignées de préhension (haut et bas) Protection intérieure par émaillage. Isolation thermique Présentation de votre chauffe-eau Poignées de préhension (haut et bas) Isolation thermique Protection intérieure par émaillage Canne de prise d eau chaude Doigt de gant du thermostat Anode magnésium Résistance

Plus en détail

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES MAITRE D'OUVRAGE : MSA ARDECHE DROME LOIRE 29, rue Frédéric Chopin, 26000 Valence Tél : 04 75 75 88

Plus en détail

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE 1 CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE PROJET DE CONSTRUCTION D UN BATIMENT ADMINISTRATIF Avenue Sadi Carnot 07500 GUILHERAND GRANGES DECOMPOSITION

Plus en détail

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007 Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire 1. But et objet Une série d'aides à l'application a été créée afin de faciliter la mise en œuvre des législations cantonales en matière

Plus en détail

AMENAGEMENT BUREAUX 3 CM

AMENAGEMENT BUREAUX 3 CM AMENAGEMENT BUREAUX 3 CM CHAUFFAGE PLOMBERIE - VENTILATION Maître d ouvrage COMMUNAUTE DE COMMUNE DU CANTON DE MONTLUEL 85 avenue Pierre COMORECHE 01120 MONTLU Tél : Maître d œuvre CAP ARCHITECTURE 441

Plus en détail

Commune de SAINT LEONARD - 88650

Commune de SAINT LEONARD - 88650 Commune de SAINT LEONARD - 88650 ------------------------------------------------------------------------ PROJET D EXTENSION DU CENTRE DE SECOURS & CREATION DE GARAGES COMMUNAUX ------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES NOUVELLES RÈGLES SOMMAIRES POUR LE STOCKAGE DES PRODUITS PÉTROLIERS Depuis septembre 2006, suivant le décret de Juillet 2004 STOCKAGE AU REZ-DE-CHAUSSEE OU EN SOUS-SOL D'UN BATIMENT Les réservoirs et équipements

Plus en détail

Eau chaude Eau glacée

Eau chaude Eau glacée Chauffage de Grands Volumes Aérothermes Eau chaude Eau glacée AZN AZN-X Carrosserie Inox AZN Aérotherme EAU CHAUDE AZN AZN-X inox Avantages Caractéristiques Carrosserie laquée ou inox Installation en hauteur

Plus en détail

Chauffe-eau électrique Chaffoteaux

Chauffe-eau électrique Chaffoteaux Chauffe-eau électrique Chaffoteaux Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 1h30 à 2h00 Besoin d informations? Contactez-nous au 01 47 55 74 26 ou par email à Sommaire Introduction... 2

Plus en détail

LOT 5 PLOMBERIE CHAUFFAGE - VENTILATION

LOT 5 PLOMBERIE CHAUFFAGE - VENTILATION AMENAGEMENT DE L OFFICE DE TOURSIME DE PUYLAURENS MAÎTRE D OUVRAGE : COMMUNAUTE DE COMMUNES DE SOR ET AGOUT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT 5 PLOMBERIE CHAUFFAGE - VENTILATION Office du

Plus en détail

CCTP Lot 04 PLOMBERIE

CCTP Lot 04 PLOMBERIE CCTP Lot 04 PLOMBERIE Travaux d amélioration du Foyer Honoré Daumier Chemin Bescherelle 95760 Valmondois n 1-18 Sommaire 1.1 OBJET DU DOSSIER... 3 1.1.1 ALIMENTATION... 3 1.1.2 EVACUATION... 3 1.2 RECONNAISSANCE

Plus en détail

Plomberie sanitaires

Plomberie sanitaires EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 7 Plomberie sanitaires JEAN-YVES IMBERT ARCHITECTE D.P.L.G. INNOPARC - AVENUE MARC SEGUIN BP 434 07 004 PRIVAS TELEPHONE 04-75-65-82-72

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER DEVIS DESCRIPTIF - Lot n 8 PLOMBERIE - SANITAIRES - date : juin 2009 S.A. JACKY MANESSE 1 rue du Paquis - 08090 ARREUX

Plus en détail

Systèmes de ventilation double flux CWL

Systèmes de ventilation double flux CWL Economie d énergie et respect de l environnement de série Systèmes de ventilation double flux CWL CWL 180 : jusqu à 180 m 3 /h CWL 300 : jusqu à 300 m 3 /h avec ou sans bypass CWL 400 : jusqu à 400 m 3

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES Le titre professionnel de : INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES1 niveau V (code NSF : 233 s) se compose de deux

Plus en détail

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 ÉTENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS NORMES... 3

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX LYCÉE LYCÉE GÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE G ÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE PIERRE BROSSOLETTE 161 cours Émile Zola - 69628 VILLEURBANNE Cedex CRÉATION DE LOCAUX DE STOCKAGE ANCIEN SANITAIRES DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

Plus en détail

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie «RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Marché : Objet : Mode de consultation : Personnes à contacter

Plus en détail

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS Lot n 03 Menuiseries Aluminium - Serrurerie Sté d ARCHITECTURE BOITTE Agence de

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE SOMMAIRE. Fonction. Avertissements Gamme de produits Caractéristiques techniques

MANUEL D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE SOMMAIRE. Fonction. Avertissements Gamme de produits Caractéristiques techniques 8/FR www.caleffi.com Groupes de transfert pour installations solaires Copyright Caleffi Séries 8 9 MANUEL D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE SOMMAIRE Fonction Avertissements Gamme de produits Caractéristiques

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

LOT N 4 - CHAUFFAGE - PLOMBERIE

LOT N 4 - CHAUFFAGE - PLOMBERIE SELARL D'ARCHITECTURE AGENCE JP ESNAULT 49 RUE GAMBETTA - BP 80218 28203 CHATEAUDUN CEDEX Tél. : 0237453604 Fax. : 0237459652 Dossier n 132012 GITE DE GROUPE DE LA VALLEE DE L'AIGRE 31, Rue Porte Dunoise

Plus en détail

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420)

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) MAITRE D'OUVRAGE HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) Dossier de consultation des entreprises : Octobre 2014 C.C.T.P.

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION

NOTICE D INSTALLATION BALLON THERMODYNAMIQUE MONOBLOC EAU CHAUDE SANITAIRE NOTICE D INSTALLATION Lisez attentivement la notice d installation avant le montage de l appareil www.airtradecentre.com SOMMAIRE A. REMARQUES IMPORTANTES...

Plus en détail

Salle de bains FICHE TECHNIQUE

Salle de bains FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Salle de bains 2 4 7 CONNAÎTRE > Une pièce humide > Les équipements > Production d eau chaude sanitaire > Les revêtements du sol et des murs > L installation électrique > Les réseaux d

Plus en détail

LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE

LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE 50 - LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE 0 - GENERALITES 1 - DEFINITION DES TRAVAUX A REALISER 2 - NOMENCLATURE DES OUVRAGES 3 - EQUIPEMENT SANITAIRE 51-7.0 GENERALITES 7.0.1 : NORMES ET TEXTES REGLEMENTAIRES

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Mairie de BRAILLANS 9 rue de la mairie 25640 BRAILLANS 03 81 57 93 30 Email : mairie.braillans@orange.fr MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Ville de Noisy-le-Sec Direction des Finances et le la Commande Publique Service des Marchés Publics Place du Maréchal Foch 93134 NOISY-LE-SEC Cedex Tél: 01 49 42 66 00 INSTALLATION

Plus en détail

Système multicouche raccords à sertir et tubes

Système multicouche raccords à sertir et tubes Système multicouche raccords à sertir et tubes 4BONNES RAISONS DE CHOISIR LES SOLUTIONS 4GAMMES COMPLÉMENTAIRES 1 L EFFICACITÉ : pour répondre à toutes les configurations Avec les solutions multiconnect,

Plus en détail

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau olivier.correc@cstb.fr Nouveaux Documents Techniques Unifiés DTU 60.1 Plomberie sanitaire pour

Plus en détail

LOT 09 CHAUFFAGE / VENTILATION / PLOMBERIE SANITAIRE

LOT 09 CHAUFFAGE / VENTILATION / PLOMBERIE SANITAIRE LOT 09 CHAUFFAGE / VENTILATION / PLOMBERIE SANITAIRE - page 1/8 LOT 09 CHAUFFAGE / VENTILATION / PLOMBERIE SANITAIRE IMPORTANT LOT 00 : Les entrepreneurs doivent impérativement prendre connaissance des

Plus en détail

guide lot CVC Points de vigilance à l usage des conducteurs de travaux EG ENTREPRISES GÉNÉRALES DE FRANCE BTP

guide lot CVC Points de vigilance à l usage des conducteurs de travaux EG ENTREPRISES GÉNÉRALES DE FRANCE BTP ENTREPRISES GÉNÉRALES DE FRANCE BTP guide Points de vigilance à l usage des conducteurs de travaux EG lot CVC Avant-propos AVANT-PROPOS CHAUFFAGE... 1 CLIMATISATION... 2 GESTION TECHNIQUE CENTRALISÉE 3

Plus en détail

ventilation Caisson de ventilation : MV

ventilation Caisson de ventilation : MV ventilation Caisson de ventilation : MV FTE 101 148 C Septembre 2012 MV caisson de ventilation économique Descriptif technique Encombrement, réservation et poids Ø X Y Z H h A B Poids (kg) MV5-6P 248 450

Plus en détail

Habitat 70 VOTRE OFRCE PUBLIC LE L'HA8ITP,T EN -

Habitat 70 VOTRE OFRCE PUBLIC LE L'HA8ITP,T EN - .D~~ Habitat 70 VOTRE OFRCE PUBLIC LE L'HA8ITP,T EN - CONTRAT D'EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES CHAUDIERES INDIVIDUELLES GAZ NATUREL 1 GAZ PROPANE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAITRISE

Plus en détail

T.Flow Activ. Chauffer l eau. EXPERT

T.Flow Activ. Chauffer l eau. EXPERT E A U C H A U D E S A N I T A I R E T.Flow Activ Chauffer l eau. EXPERT T.Flow Activ Source inépuisable d eau chaude T.Flow Activ est un chauffe-eau thermodynamique qui révolutionne la production d eau

Plus en détail

9.1 GENERALITES 3 9.3 CONSISTANCE DES TRAVAUX 6 9.3.1 PLANS D'INSTALLATION ET RESERVATIONS 6 9.3.2 OUVRAGES PRÉVUS 6 9.

9.1 GENERALITES 3 9.3 CONSISTANCE DES TRAVAUX 6 9.3.1 PLANS D'INSTALLATION ET RESERVATIONS 6 9.3.2 OUVRAGES PRÉVUS 6 9. TABLE DES MATIERES 9.1 GENERALITES 3 9.1.1 CONFORMITES AUX DOCUMENTS OFFICIELS 3 9.1.2 MODALITES D'AUTOCONTROLE 3 9.1.3 REGLEMENTATION PMR 3 9.1.4 BASES ET HYPOTHESES DE CALCUL 4 9.1.5 PLANS D'INSTALLATION

Plus en détail

TACOTHERM DUAL PIKO MODULE THERMIQUE D APPARTEMENT MULTI CONFIGURABLE

TACOTHERM DUAL PIKO MODULE THERMIQUE D APPARTEMENT MULTI CONFIGURABLE TACOTHERM DUAL PIKO MODULE THERMIQUE D APPARTEMENT MULTI CONFIGURABLE COMBINEZ VOTRE STATION INDIVIDUELLE Le module thermique d appartement TacoTherm Dual Piko s adapte parfaitement à toutes les configurations

Plus en détail

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien.

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. LE CHAUFFAGE 1. LE CHAUFFAGE ELECTRIQUE Le chauffage électrique direct ne devrait être utilisé que dans les locaux dont l isolation thermique est particulièrement efficace. En effet il faut savoir que

Plus en détail

Et la ventilation créa l eau chaude

Et la ventilation créa l eau chaude VENTILATION DOUBLE EFFET VMC BBC + CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE Les P r o d u i t s 75 % D ÉCONOMIES SUR LA CONSOMMATION LIÉE À L EAU CHAUDE CHAUFFAGE DE L EAU JUSQU À 62 C AVEC LA POMPE À CHALEUR 10 %

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle SOMMAIRE 1/ CONSIGNES DE SECURITE Avertissements importants 03 2/ INSTALLATION DE VOTRE LAVE-VAISSELLE Appareil non encastré 04 Appareil encastré 04 Appareil encastré

Plus en détail

CCI CENTRE et SUD MANCHE Place Albert Godal BP 219 50402 GRANVILLE Cedex Tél : 02 33 91 33 91 Fax : 02 33 50 63 11

CCI CENTRE et SUD MANCHE Place Albert Godal BP 219 50402 GRANVILLE Cedex Tél : 02 33 91 33 91 Fax : 02 33 50 63 11 MAITRE D OUVRAGE : CCI CENTRE et SUD MANCHE Place Albert Godal BP 219 50402 GRANVILLE Cedex Tél : 02 33 91 33 91 Fax : 02 33 50 63 11 MAITRE D ŒUVRE : 3 Impasse de la Vigie B.P. 118 35407 SAINT MALO CEDEX.

Plus en détail

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

Electrique / eau chaude. Discret. Rideaux d air ventilation seule. Simple - intelligent. Confortable - innovant

Electrique / eau chaude. Discret. Rideaux d air ventilation seule. Simple - intelligent. Confortable - innovant PW/PE en applique Electrique / eau chaude Esthétique soignée Commande intégrée ou à distance Barrière thermique de 1 m, 1,5 m et 2 m Confort intérieur ou appoint chauffage Hauteur de montage 2 à 3,5 m

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine «Capteur autonome eau chaude» Choix de la gamme ECOAUTONOME a retenu un capteur solaire

Plus en détail

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire 1. Coordonnées du demandeur Nom du demandeur Adresse de l installation Rue : N :. Code Postal : Commune : Age du bâtiment : - plus de 5 ans - moins de 5 ans 2. 2. Coordonnées de l installateur agréé 1

Plus en détail

SERVICES INDUSTRIELS. Bienvenue

SERVICES INDUSTRIELS. Bienvenue Bienvenue Directive G1 Directives SIN Le gaz à Nyon Rénovation But de la présentation : La «nouvelle»g1 Les changements principaux, (non exhaustifs) Donner des pistes pour appliquer ces nouvelles prescriptions

Plus en détail

SyScroll 20-30 Air EVO Pompes à chaleur réversibles

SyScroll 20-30 Air EVO Pompes à chaleur réversibles Compresseur croll Inverter Fluide Frigorigène R410a ycroll 20-30 ir EVO Pompes à chaleur réversibles De 20.0 à 34.0 kw De 20.0 à 35.0 kw 1 ycroll 20-30 ir EVO Les unités ycroll 20-30 ir EVO sont des pompes

Plus en détail

Infos pratiques. Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique. Solution confort. Les chauffe-eau solaires

Infos pratiques. Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique. Solution confort. Les chauffe-eau solaires Infos pratiques Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique La production d eau chaude instantanée concerne principalement les chaudières murales à gaz. Lors d un

Plus en détail

Vannes à 2 ou 3 voies, PN16

Vannes à 2 ou 3 voies, PN16 4 847 Vannes 2 voies VVP47.-0.25 à VVP47.20-4.0 Vannes 3 voies VXP47.-0.25 à VXP47.20-4.0 Vannes 3 voies avec Té de bipasse VMP47.-0.25 à VMP47.15-2.5 Vannes à 2 ou 3 voies, PN16 VMP47... VVP47... VXP47...

Plus en détail

Entretien domestique

Entretien domestique VÉRIFICATION DU BON FONCTIONNEMENT Mettez l appareil sous tension. Si votre tableau électrique est équipé d un relais d asservissement en heures creuses (tarif réduit la nuit), basculez l interrupteur

Plus en détail

GAMASONIC. BACS INOX de DÉSINFECTION. BAC INOX de RINCAGE. APPAREILS de NETTOYAGE par ULTRASONS. APPAREILS de SÉCHAGE. Édition 4 Décembre 2006

GAMASONIC. BACS INOX de DÉSINFECTION. BAC INOX de RINCAGE. APPAREILS de NETTOYAGE par ULTRASONS. APPAREILS de SÉCHAGE. Édition 4 Décembre 2006 GAMASONIC BACS INOX de DÉSINFECTION BAC INOX de RINCAGE APPAREILS de NETTOYAGE par ULTRASONS APPAREILS de SÉCHAGE MANUEL D IMPLANTATION Édition 4 Décembre 2006 BACS de DÉSINFECTION : BACS de RINCAGE :

Plus en détail

ROTEX Solaris - Utiliser l énergie solaire gratuite. Nouveau : Chauffe-eau électro-solaire ROTEX HybridCube 343/0/0

ROTEX Solaris - Utiliser l énergie solaire gratuite. Nouveau : Chauffe-eau électro-solaire ROTEX HybridCube 343/0/0 ROTEX Solaris - Utiliser l énergie solaire gratuite Nouveau : Chauffe-eau électro-solaire ROTEX HybridCube 343/0/0 Nouvelle solution eau chaude solaire auto-vidangeable estampillée NF CESI et Bleu Ciel

Plus en détail

F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B

F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B Fiche d interprétation et / ou complément aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubrique AI Acoustique Intérieure Rubrique TH Niveau de consommation d

Plus en détail

Qu est-ce qu un raccordement?

Qu est-ce qu un raccordement? mars 2012 La prestation de raccordement : vue d ensemble pages 4/5 Votre demande de raccordement page 6 La proposition de raccordement d ERDF page 7 modalités de paiement prix du branchement Les travaux

Plus en détail

Table des matières générale 1)

Table des matières générale 1) 1) page 1 1) 0 CLAUSES COMMUNES Chap. 1 Clauses communes à tous les lots 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications communes à tous les lots 1 PLOMBERIE INSTALLATIONS SANITAIRES

Plus en détail