Chapitre 7 Gestion des locations

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 7 Gestion des locations"

Transcription

1 Chapitre 7 Gestion des locations 1 Pourquoi? Le projet de modification de la gestion des locations doit permettre d introduire dans notre mode de travail trois notions. Notion de transmission de l information au sein de l équipe Cinq personnes effectuent les locations (quatre pharmaciens deux titulaires, deux adjoints et une préparatrice) et nous travaillons tous de manière différente. Certains demandent une caution, d autres non ou bien cette demande, pour un même appareil, varie selon le profil du client ; date de paiement et date de facturation ne sont pas nécessairement identiques (pour la sécurité sociale, la location doit être facturée le dernier jour, alors que le paiement est parfois effectué lors de la remise de l appareil ). Il paraît donc important que le retour de location puisse avoir lieu dans de bonnes conditions, c està-dire en connaissant parfaitement ce qui a été ou n a pas été fait au début de la location. Notion de traçabilité de la location : traçabilité économique, traçabilité infectieuse La connaissance du bénéficiaire de la location, des dates de location, de l origine du matériel permet : De lutter contre le vol ; De vérifier la facturation des locations par le grossiste à l officine ; De suivre un appareil précis (risque infectieux). Notion de document de référence Il s agit aussi de regrouper en un seul endroit ce qui concerne les locations et le matériel, dans un document adaptable et modulable (pour pouvoir peut-être y intégrer à terme l achat de matériel). S il est mené à bien et sur une durée conséquente, le système de fiches peut permettre aux titulaires de quantifier la section «location» à la pharmacie. Ainsi, il pourra déterminer s il est plus avantageux d investir dans l achat de matériel (déambulateur, nébuliseur, pèse-bébé ) que dans la location au coup par coup auprès du grossiste, prévoir les achats de consommables Grâce à une nouvelle méthode de travail et un nouveau document 2 Comment? 2-1 Projet Identification du besoin En vérifiant la facturation des locations par le grossiste, le titulaire s est rendu compte que la location d un fauteuil roulant continuait à être perçue par le grossiste alors que le fauteuil avait été rendu depuis plusieurs mois. Mais personne ne se souvenait à qui la location avait été faite, ni qui avait rendu le fauteuil ; il n y avait aucune trace de ces actes à l officine. Mémoires du DUEC «Qualité à l officine» Pharmacie Clinique Lille 2 1

2 Moyens pour satisfaire ce besoin A Choix d un nouveau rangement a Ce qui existe déjà : un trieur, classement par ordre alphabétique des patients, dans lequel sont rangés une note (format demi-a5) avec nom du patient, date, caution et le bon de circulation du grossiste si l appareil loué n appartient pas à la pharmacie. Avantages La fiche tarifaire collée sur la couverture (mais non datée), facilement accessible ; Permet de ne pas laisser traîner les chèques de caution, même si on en retrouve parfois en dehors. Inconvénients Papiers volants format demi-a5 (nom du patient, date, caution ), jetés à la fin de chaque location (pas de suivi) ; Pas de fiche systématique à chaque location (pas le «réflexe», perte de temps ) ; L entretien des appareils proposés à la location n est pas dans le trieur mais sur un carnet rangé dans le préparatoire. b Ce qui existera : un classeur (modularité et permanence des documents) Grand format Organisation du classeur : Fiche générale des tarifs de location ; Par domaine ; Un intercalaire par matériel ; Dans chaque intercalaire : fiche matériel, fiche entretien, documentation diverse, fiches de location. B Déterminer les matériels couramment loués à la pharmacie a Domaines de location : aide à la marche, aérosol-thérapie, puériculture, divers b Appareils Appartenant à la pharmacie : deux appareils à aérosols (la Diffusion Technique Française, modèle ALORL), un déambulateur fixe, trois paires de cannes anglaises et un fauteuil roulant. A louer par l intermédiaire du grossiste : cannes anglaises (adulte et enfant), déambulateur (fixe, pliant, articulé), fauteuil roulant et accessoires ; appareils à aérosols ; pèse-bébé (manuel, électronique), lit transparent, tire-lait ; pipi-stop, pied à sérum C Mettre à jour la fiche tarifaire de location a Demander un tarif de location à chacun des grossistes b Comparer les prix, et déterminer le fournisseur le plus attractif selon le type de matériel loué c Déterminer un coefficient multiplicateur d Vérifier les codifications des actes et les remboursements Liste des Produits et Prestations (LPP) dans le tarex ou/et sur e Déterminer la caution pour chaque type d appareil en fonction de son prix d achat Mémoires du DUEC «Qualité à l officine» Pharmacie Clinique Lille 2 2

3 f Faire valider par les titulaires g Mises à jour ultérieures à chaque réception des nouveaux tarifs du grossiste D Mettre à jour le logiciel informatique Modifier les fiches existantes ou en créer : location / durée / appareil, avec le codage acte et le codage LPP E Créer des «fiches matériel» Ce document permettra de préciser les spécificités pour chaque matériel, par exemple : références des embouts de cannes anglaises, protocoles de désinfection et suivi du matériel, mention des prescriptions pour ouvrir droit au remboursement F Créer une «fiche de location» a Quelles informations devrait-on y trouver? Type d appareil ; Identification du patient : nom, prénom, âge, téléphone / identification de l officine ; (copie de l ordonnance si remboursement?) ; Date de début de la location, durée de location, date de retour de l appareil (mettre en place un calendrier pour recontacter les indélicats? ou pour contacter pour les facturations des fauteuils roulants?) ; Qui fait la location et le retour ; Feuille de route grossiste ; Caution. b Remettre un exemplaire au patient? Identique à celui de la pharmacie? (photocopie) ; Un spécial? (détacher le bas de page : appareil, date de retour prévu, payé/non payé) ; Celui du patient : rappeler le tarif, et la phrase «toute semaine entamée est due». Ce document devra être facilement utilisable par toute personne amenée à effectuer une location. Sa validation et sa mise en place nécessiteront donc une concertation de toute l équipe. 2-2 Réalisation A Choix d un nouveau support Pas de changement par rapport au projet initial. B Déterminer les matériels couramment loués à la pharmacie Pas de changement par rapport au projet initial. C Mettre à jour la fiche tarifaire de location (annexe 1) Mémoires du DUEC «Qualité à l officine» Pharmacie Clinique Lille 2 3

4 Pour des raisons d accords commerciaux, il a été décidé de ne faire appel qu à un seul de nos deux grossistes pour les locations, sauf en cas de rupture de stock. Pour les cautions : le montant fixé ne tient pas exactement compte de la valeur de l appareil à l achat. En effet, dans certains cas, un tel montant proportionnel bien qu il ne soit pas encaissé par la pharmacie est apparu comme pouvant être un frein à la location pour les patients. D Mettre à jour le logiciel informatique Pas de changement par rapport au projet initial. E Créer des «fiches matériel» Pas de changement par rapport au projet initial. On peut aussi y intégrer de la documentation extérieure (carnets du Moniteur, fiches labo ) Annexe 2 : Désinfection des appareils à aérosol Annexe 3 : Fiche de suivi de désinfection de l appareil à aérosol numéro 1 F Créer une «fiche de location» Des discussions informelles avec l équipe ont montré que «remplir une fiche» était parfois perçu comme inutile («je sais à qui j ai loué, ce n est pas la peine, je m en souviendrai») voire comme une perte de temps par rapport à la valeur de la location. Il fallait donc essayer de rendre la fiche la moins contraignante possible, d où : Une fiche unique, valable pour tout type de location Limiter les écritures en proposant des cases à cocher Une séparation claire des différents types d information par des zones encadrées : Appareil, calendrier ; Patient ; Facturation ; Remarques diverses (état du matériel ) ; Suivi administratif de la location. Ceci a conduit à la réalisation d un projet de fiche de location (annexe 4). Ce projet a été présenté individuellement à l équipe, avec explication de la démarche et demande d avis (qu en pensez-vous? que proposez-vous? pour le client, on fait comment?...). Je n ai obtenu aucun retour, y compris trois semaines plus tard en remettant à chacun avec une nouvelle copie du document un questionnaire écrit et reprenant les questions déjà posées (annexe 5). En revanche, des discussions avec certains membres du DU m ont amenée à repenser la question de la «fiche unique». J avais choisi de n établir qu une seule fiche afin de ne pas multiplier les documents et de faciliter son usage. Cela conduit à envisager toutes les variantes possibles d une location sur une seule et même feuille : il y figuraient des renseignements utiles pour un type de location mais totalement inadaptés pour un autre (par exemple, l achat de consommables pour une location de cannes anglaises). Mémoires du DUEC «Qualité à l officine» Pharmacie Clinique Lille 2 4

5 J ai donc créé de nouvelles fiches «spécifiques» (annexes 6a, 6b, 6c, 6d). Cependant, je ne les ai pas encore soumises pour avis ; Une autre question soulevée a été : faut-il remplir une fiche pour tous les types de location ou seulement pour les plus lourds, comme un nébuliseur, un fauteuil roulant? Je pense que limiter à un seul type d appareil pour commencer peut être un moyen de créer un réflexe, et permettrait peut-être une meilleure adhésion de l équipe au projet. Cette problématique faisait d ailleurs partie des questions posées lors de la présentation de la fiche. Mais là encore, il est impossible d apporter une réponse issue de l expérience. 3 Évaluation 3-1 Temps passé Fin juillet : choix du projet Septembre : en parler avec les personnes concernées, recueil des avis (oral) : environ un quart d heure avec chacun. Assez rapide parce que les réponses ont été : «l idée est bonne mais ça ne marchera jamais parce qu on travaille tous de manière différente», «tu fais ce que tu veux comme tu veux» Réflexion autour du support, et autour de la fiche, détermination des matériels loués à la pharmacie : 3 heures. Obtention des tarifs auprès des grossistes : plusieurs appels téléphoniques (vacances d été, attente des nouveaux tarifs ), obtention début novembre. Premiers jets pour la fiche tarifaire et la fiche de location : 2 heures Octobre : Première semaine : remise du projet de fiche de location à chacune des quatre personnes susceptibles de faire des locations. Dernière semaine : remise d un questionnaire écrit à chaque personne concernée, avec une copie de la fiche de location, en demandant une réponse écrite pour le 3 novembre. Aucune réponse. Novembre : Mise à jour de la fiche de tarification à l aide des tarifs grossiste (1 heure), validation de la fiche de tarification avec un des titulaires (prix TTC à la semaine, valeur de la caution) : 30 minutes Mise à jour des fiches informatiques après validation de la fiche tarifaire : 2 heures 3-2 Points positifs constatés Des tarifs à jour ; Un logiciel informatique à jour ; Des fiches matériel en cours de fabrication et/ou de collecte. 3-3 Points à améliorer La fiche de location n est pas utilisée pour le moment. À définir quand la fiche de location sera opérationnelle Points persistants À définir quand la fiche de location sera opérationnelle. Mémoires du DUEC «Qualité à l officine» Pharmacie Clinique Lille 2 5

6 3-3-2 Nouveaux points apparus À définir quand la fiche de location sera opérationnelle. 4 Conclusion J ai pu mettre en œuvre certains points du projet (les fiches matériel, la fiche tarifaire), mais j ai échoué à la mise en œuvre de ce qui pour moi représente le cœur du nouveau dispositif : la fiche de location. La mise en place de cette fiche et son remplissage systématique étaient le seul changement vraiment notable, puisque les autres informations (tarifs, entretien du matériel ) étaient déjà accessibles à la pharmacie, mais organisées différemment. Au niveau personnel, je maîtrise mieux le domaine des locations (meilleure connaissance du catalogue, des tarifs, des possibilités ). Si la mise en place du classeur est effective, je suis cependant déçue de n avoir pas réussi pour la fiche de location. Les arguments que j ai employés pour «vendre» le projet (transmission de l information, traçabilité de la location, document de référence, utilisation à moyen terme ) n ont pas été assez forts pour motiver l équipe et la souder autour ce projet. La concertation souhaitée n a pas eu lieu. Bien qu il n y ait pas eu d opposition formelle à ma démarche, mais plutôt un manque d intérêt des personnes concernées, je ne m imagine pas faire passer les choses en force. De plus, dire : «Voilà la fiche, à partir de maintenant elle doit être impérativement remplie pour chaque location» m est impossible. Sans l appui déclaré du titulaire, il est difficile de mettre en place un projet qui implique la participation de toute une équipe. Mais peut-être faut-il simplement du temps SOMMAIRE DES ANNEXES Annexe 1 : tarif des locations Annexe 2 : protocole de désinfection de l appareil à aérosol Annexe 3 : aérosol 1 / fiche de désinfection Annexe 4 : fiche «unique» de location Annexe 5 : questionnaire Annexe 6a : location de cannes anglaises Annexe 6b : location d appareil à aérosol Annexe 6c : location de tire-lait Annexe 6d : location de pèse-bébé électronique Mémoires du DUEC «Qualité à l officine» Pharmacie Clinique Lille 2 6

7 ANNEXE 1 TARIF DES LOCATIONS AIDE À LA MARCHE MATÉRIEL CAUTION DURÉE Acte Code LPP LPP TTC Cannes anglaises 30 semaine PHN 4,00 Déambulateur (pliant, roul, artic.) 80 1 à 26 e semaine > 26 e semaine AAD ,21 1,34 3,00 3,00 Fauteuil roulant 500 Jusqu à 52 e sem. 1 accessoire 2 accessoires + de 2 accessoires > 52 e semaine 1 accessoire 2 accessoires + de 2 accessoires AAD ,45 21,30 25,51 10,12 13,07 15,60 20,90 27,10 32,40 12,80 16,60 19,80 AÉROSOL-THÉRAPIE : caution = 200 MATÉRIEL DURÉE Acte Code LPP LPP TTC Aérosol sonique Jusqu à 4 semaines Jusqu à 65 e semaine + de 65 semaines ARO 101C C C ,30 4,57 2,74 14,30 14,30 14,30 Masque pour sonique ACHAT ARO 101C ,93 18,83 Aérosol ultrasonique Jusqu à 65 e semaine + de 65 semaines ARO 101C C ,24 9,45 18,00 17,10 Aérosol manosonique semaine ARO 101C ,67 20,50 Embout nasal pour mano ACHAT ARO 101C ,77 PUÉRICULTURE : caution = 200 MATÉRIEL DURÉE Acte Code LPP LPP TTC Tire-lait semaine AAD ,10 16,50 Téterelle ACHAT AAD ,04 12,24 Pèse-bébé manuel semaine PHN 5,00 Pèse-bébé électronique semaine PHN 13,90 Lit bébé semaine PHN 11,60 Matelas ACHAT PHN DIVERS MATÉRIEL CAUTION DURÉE Acte Code LPP TTC LPP Pied à sérum 90 Jusqu à 65 e sem. + de 65 semaines AAD ,22 0,76 1,60 1,60 Pied à sérum ACHAT AAD ,27 Pipi-stop 130 semaine PHN 4,50 Bandelettes pipistop ACHAT PHN Mémoires du DUEC «Qualité à l officine» Pharmacie Clinique Lille 2 7

8 ANNEXE 2 PROTOCOLE de DÉSINFECTION de l APPAREIL à AÉROSOL A Mettre des gants. B Nettoyer le compresseur PROTOCOLE 1 Vaporiser la solution désinfectante (*) sur tout l appareil Essuyer avec un chiffon jetable sec Vaporiser une nouvelle fois la solution désinfectante (*) Laisser sécher à l air libre PROTOCOLE 2 En cas de rupture de stock de la solution désinfectante, il est possible de désinfecter l appareil avec un chiffon jetable imbibé d alcool à 60. Bien insister sur les gicleurs. Ne pas oublier le fil électrique. C Nettoyer la mallette de transport à l eau et au savon. D Mettre l appareil dans le sachet plastique et noter la date de désinfection au marqueur sur le sachet avant de ranger dans la mallette de transport. E Avant stockage, agrafer un papier portant la mention «désinfecté le + date» à la poignée de la mallette. F Remplir la fiche de désinfection de l appareil. (*) Solution désinfectante : flacon pulvérisateur de 250 ml de produit désinfectant DTF 001 conforme aux normes AFNOR Bactéricide-Virucide/VIH Fongicide. À commander auprès de : La Diffusion Technique Française 19 rue de la Presse BP SAINT-ETIENNE CEDEX 1 mail : Tél : Fax : Mémoires du DUEC «Qualité à l officine» Pharmacie Clinique Lille 2 8

9 ANNEXE 3 AÉROSOL 1 / FICHE DE DÉSINFECTION DATE OPÉRATEUR PROTOCOLE REMARQUES Mémoires du DUEC «Qualité à l officine» Pharmacie Clinique Lille 2 9

10 ANNEXE 4 NOM de la PHARMACIE, COORDONNÉES DATE : APPAREIL NUMERO : RETOUR pour le RETOUR EFFECTIF le NOM : ADRESSE : TÉLÉPHONE : PRESCRIPTION MÉDICALE : Non Oui TARIF DE LOCATION (toute semaine entamée est due) : Montant TTC : Base de prise en charge Sécurité sociale : CAUTION : Montant : Espèces Chèque CONSOMMABLES (achat) : Non Oui Payé Non payé LOCATION : Payée jusqu au : Non payée Feuille de soins établie le : par : REMARQUES Location par Retour par Retour grossiste le : par : Merci d agrafer le bon de circulation grossiste (garder un double) et la caution. Mémoires du DUEC «Qualité à l officine» Pharmacie Clinique Lille 2 10

11 ANNEXE 5 Voici une proposition pour la fiche de location de matériel médical, que je vous ai présentée au début du mois. Cette fiche fait partie d un projet pour organiser différemment les locations à la pharmacie. J aimerais qu on puisse standardiser la démarche, afin que chacun puisse être autonome, et qu on puisse effectuer un suivi plus simple des locations (paiement, caution ). Comme ce document est destiné à être utilisé par tous, il est important d avoir les avis de chacun, afin qu il soit le plus fonctionnel possible. D où le petit questionnaire ci-dessous. Merci d y répondre pour le vendredi 3 novembre 2006 au plus tard. 1. Les locations à la pharmacie Que pensez-vous de l organisation actuelle? Qu est-ce qui vous satisfait? Qu est-ce qui ne vous convient pas? Pourquoi? 2. La fiche Faut-il la remplir pour tous les matériels loués (cannes, nébuliseurs, fauteuils ) ou seulement pour certains? Quels critères de choix? Faut-il un modèle général ou un modèle adapté à chaque type d appareil? Faut-il remettre un double de cette fiche au patient lors de la location? Que pensez-vous de la présentation proposée? Les renseignements appareil ; Les renseignements clients ; Les renseignements facturation ; Les remarques ; La gestion «technique» du matériel. Que renseigneriez-vous en priorité? en plus? Qu est-ce qui vous semble superflu? Et puis, tout ce qui vous passe par la tête est le bienvenu Mémoires du DUEC «Qualité à l officine» Pharmacie Clinique Lille 2 11

12 ANNEXE 6 A NOM de la PHARMACIE, COORDONNÉES LOCATION DE CANNES ANGLAISES PAIRE NUMÉRO : Pharmacie Grossiste LOCATION le : par : RETOUR PRÉVU le : RETOUR EFFECTIF le : RETOUR GROSSISTE le : par : NOM : ADRESSE : TÉLÉPHONE : TARIF DE LOCATION 4 par semaine Pas de prise en charge par la Sécurité Sociale Toute semaine entamée est due. CAUTION 30 PAIEMENT Espèces Chèque Non payée Payée jusqu au REMARQUES Merci d agrafer le bon de circulation grossiste (garder un double) et la caution. Mémoires du DUEC «Qualité à l officine» Pharmacie Clinique Lille 2 12

13 ANNEXE 6 B LOCATION AÉROSOL-THÉRAPIE APPAREIL NUMÉRO : Pharmacie Grossiste LOCATION le : par : RETOUR PRÉVU le : RETOUR EFFECTIF le : RETOUR GROSSISTE le : par : NOM : ADRESSE : TÉLÉPHONE : TARIF DE LOCATION Montant TTC : Prise en charge par la Sécurité Sociale : Toute semaine entamée est due. CAUTION 200 Espèces Chèque ACHAT d un MASQUE Non Oui TYPE Embout buccal nasal PAIEMENT Consommable et location non payés Consommable et location payée jusqu au FACTURATION SÉCURITÉ SOCIALE le : REMARQUES Merci d agrafer le bon de circulation grossiste (garder un double) et la caution. Mémoires du DUEC «Qualité à l officine» Pharmacie Clinique Lille 2 13

14 Annexe 6 C LOCATION DE TIRE-LAIT APPAREIL NUMÉRO : LOCATION le : RETOUR PRÉVU le : RETOUR EFFECTIF le : RETOUR GROSSISTE le : par : par : NOM : ADRESSE : TÉLÉPHONE : TARIF DE LOCATION 16,50 par semaine Prise en charge par la Sécurité Sociale : 12,10 par semaine Toute semaine entamée est due. CAUTION 200 ACHAT de la Kittette 2 PAIEMENT Espèces Chèque Non Oui Consommable et location non payés Consommable et location payée jusqu au FACTURATION SÉCURITÉ SOCIALE le : REMARQUES Merci d agrafer le bon de circulation grossiste (garder un double) et la caution. Mémoires du DUEC «Qualité à l officine» Pharmacie Clinique Lille 2 14

15 Annexe 6 D LOCATION DE PÈSE-BÉBÉ ÉLECTRONIQUE APPAREIL NUMÉRO : LOCATION le : RETOUR PRÉVU le : RETOUR EFFECTIF le : RETOUR GROSSISTE le : par : par : NOM : ADRESSE : TÉLÉPHONE : TARIF DE LOCATION 13,90 par semaine Pas de prise en charge par la Sécurité Sociale Toute semaine entamée est due. CAUTION 200 PAIEMENT Espèces Chèque Location non payée Location payée jusqu au REMARQUES Merci d agrafer le bon de circulation grossiste (garder un double) et la caution. Mémoires du DUEC «Qualité à l officine» Pharmacie Clinique Lille 2 15

avril 2013 matériel médical prestation et location www.pharmareva.com

avril 2013 matériel médical prestation et location www.pharmareva.com A m é n a g e m e n t a u d o m i c i l e avril 2013 tarif général 2013 applicable au 01/04/13 matériel médical prestation et location www.pharmareva.com Sommaire Tarif général 2013 de prestation et location

Plus en détail

Sommaire. Règlement UGSEL. Organisation administrative. Organisation Pédagogique pour les formations PSC 1. Hygiène et entretien du matériel.

Sommaire. Règlement UGSEL. Organisation administrative. Organisation Pédagogique pour les formations PSC 1. Hygiène et entretien du matériel. Sommaire Règlement UGSEL 3 Organisation administrative 4 Organisation Pédagogique pour les formations PSC 1 5 Hygiène et entretien du matériel 6 Contacts 7 La fiche individuelle de Validation PSC 1 8 Procès

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

FORMATIONS 2014. Bienvenue à l Invacademy!

FORMATIONS 2014. Bienvenue à l Invacademy! FORMATIONS 2014 Conscient que les besoins dans le domaine du handicap et les réponses à ces besoins sont en pleine évolution, le centre de formations Invacademy vous propose des formations commerciales

Plus en détail

DOSSIER D'INSCRIPTION

DOSSIER D'INSCRIPTION Ce dossier vaut pour inscription définitive DOSSIER D'INSCRIPTION CE DOCUMENT RECTO EST A REMPLIR PAR LA TUTELLE et à nous envoyer directement LES PAGES SUIVANTES sont à remplir par l'établissement ou

Plus en détail

Unité de Recherche Clinique St Louis - Lariboisière Fernand Widal Le 03 Février 2012

Unité de Recherche Clinique St Louis - Lariboisière Fernand Widal Le 03 Février 2012 Visite de pré-sélection Visite de Mise en place Murielle COURREGES-VIAUD, ARC Laurence GUERY, ARC responsable Assurance Qualité Véronique JOUIS, Coordinatrice des ARCs Responsable Logistique Unité de Recherche

Plus en détail

NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS EN VUE DE LA STERILISATION

NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS EN VUE DE LA STERILISATION NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS EN VUE DE LA STERILISATION OBJECTIFS SPECIFIQUES : ENUMERER SANS ERREUR LES ELEMENTS QUI COMPOSENT LE MATERIEL COURANT DE SOINS EXPLIQUER CHACUNE DES TECHNIQUES

Plus en détail

Guide pratique frais de santé

Guide pratique frais de santé www.mutuelle-saint-martin.fr Guide pratique frais de santé Bien vous accompagner dans le quotidien de votre complémentaire santé Mutuelle Saint-Martin Bien vous accompagner dans le quotidien de votre complémentaire

Plus en détail

A LIRE IMPERATIVEMENT AVANT TOUTE UTILISATION A REMETTRE A L UTILISATEUR ET A CONSERVER

A LIRE IMPERATIVEMENT AVANT TOUTE UTILISATION A REMETTRE A L UTILISATEUR ET A CONSERVER 4 Le Pas du Château 85670 SAINT PAUL MONT PENIT TEL : 02-51-98-55-64 FAX : 02-51-98-59-07 EMAIL : info@medicatlantic.fr Site Internet : http//: www.winncare.fr MANUEL D UTILISATION Des Systèmes d Aide

Plus en détail

L entretien en radiologie conventionnelle. Comment procède t on? Radiologie conventionnelle. Quel mobilier et matériel?

L entretien en radiologie conventionnelle. Comment procède t on? Radiologie conventionnelle. Quel mobilier et matériel? L entretien en radiologie conventionnelle Il existe plusieurs sortes d entretiens à l hôpital Selon le service, le risque infectieux, la zone à entretenir et les actes effectués, l entretien sera différent.

Plus en détail

LE BUREAU DIRECTEUR. TRESORIER M. Stéphane KRASNOPOLSKI Ingénieur Informatique stephane78@gmail.com

LE BUREAU DIRECTEUR. TRESORIER M. Stéphane KRASNOPOLSKI Ingénieur Informatique stephane78@gmail.com CE QU IL FAUT SAVOIR SAISON 2014/2015 LE PAC Création de l association PAC en septembre 1998 Le siège social : Avenue des Myosotis 94 370 Sucy en Brie tél. : 06 12 33 16 07 www.pac-paintball.com SOMMAIRE

Plus en détail

Qu est-ce que le relevé de compte?

Qu est-ce que le relevé de compte? Qu est-ce que le relevé de compte? Le relevé de compte constitue la trace légale de toutes les opérations effectuées sur un compte bancaire. Ce document permet au titulaire d'un compte de connaître en

Plus en détail

Service Privé d ambulances 2010

Service Privé d ambulances 2010 FICHE TECHNIQUE Intitulé du métier ou de l activité : Service Privé d ambulances Codification NAA : 85.16 Codification ONS : 85.17 Codification Agriculture : / Codification Artisanat : / Codification CNRC

Plus en détail

Du 16 au 20 mars 2015

Du 16 au 20 mars 2015 1 avenue Charles Gounod BP 14 76380 Canteleu cedex Téléphone : 02 35 36 28 80 Fax : 02 32 83 33 65 Mél. Ce.0762089h@ac-rouen.fr Site Internet www.ac-rouen.fr/colleges/gounod/ Personne à contacter en cas

Plus en détail

DOSSIER-TYPE DE DEMANDE D AUTORISATION DE CREATION D UN SITE INTERNET DE COMMERCE ELECTRONIQUE DE MEDICAMENTS HUMAINS

DOSSIER-TYPE DE DEMANDE D AUTORISATION DE CREATION D UN SITE INTERNET DE COMMERCE ELECTRONIQUE DE MEDICAMENTS HUMAINS DOSSIER-TYPE DE DEMANDE D AUTORISATION DE CREATION D UN SITE INTERNET DE COMMERCE ELECTRONIQUE DE MEDICAMENTS HUMAINS Références juridiques : Articles L.5125-33 à L.5125-41, article L.5122-6-1 et article

Plus en détail

La version électronique fait foi

La version électronique fait foi Page 1/6 Localisation : Classeur VERT Disponible sur Intranet A revoir : 10/2015 Objet : La présente procédure a pour objet de décrire les responsabilités et les principes pour la réalisation des prélèvements.

Plus en détail

NOM DE L ELEVE :.. Dossier à rendre complété avant le 16 Mars 2015 (afin de vous éviter le temps des formalités lors de la pré-rentrée).

NOM DE L ELEVE :.. Dossier à rendre complété avant le 16 Mars 2015 (afin de vous éviter le temps des formalités lors de la pré-rentrée). Dossier à rendre complété avant le 16 Mars 2015 (afin de vous éviter le temps des formalités lors de la pré-rentrée). NOM DE L ELEVE :.. Prénom : I. DOCUMENTS A RETOURNER A L ETABLISSEMENT Réservé à l

Plus en détail

Demande de licence. de bingo en salle seul. Guide. Formulaire de demande de licence. Annexe A Déclaration annuelle de l organisme

Demande de licence. de bingo en salle seul. Guide. Formulaire de demande de licence. Annexe A Déclaration annuelle de l organisme Demande de licence de bingo en salle seul Guide Formulaire de demande de licence Annexe A Déclaration annuelle de l organisme Annexe A.1 Déclaration annuelle des personnes liées à l organisme Annexe B

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi ce document? La Poste souhaite apporter des solutions aux besoins de chaque client.

Plus en détail

Dossier de. Année universitaire

Dossier de. Année universitaire Dossier de candidature ISTC MASTER 1ère année Année universitaire 2015-2016 L ISTC c est Une école reconnue par l Etat Une licence classée 3 ème par le cabinet SMBG* Un master classé 12 ème par le cabinet

Plus en détail

Epreuve écrite d admissibilité du Mercredi 15 Janvier 2014 DOSSIER REPONSE

Epreuve écrite d admissibilité du Mercredi 15 Janvier 2014 DOSSIER REPONSE SUJET DE CONCOURS COMMUN AUX CENTRES DE GESTION : CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE DE 1ERE CLASSE SESSION 2014 SPECIALITE «ENVIRONNEMENT, HYGIENE» Epreuve écrite d admissibilité du Mercredi 15 Janvier 2014

Plus en détail

C. difficile. Réponses aux questions les plus fréquemment posées sur le. à l Hôpital général juif HÔPITAL GÉNÉRAL JUIF SIR MORTIMER B.

C. difficile. Réponses aux questions les plus fréquemment posées sur le. à l Hôpital général juif HÔPITAL GÉNÉRAL JUIF SIR MORTIMER B. Réponses aux questions les plus fréquemment posées sur le C. difficile à l Hôpital général juif HÔPITAL GÉNÉRAL JUIF SIR MORTIMER B. DAVIS HÔPITAL D ENSEIGNEMENT DE L UNIVERSITÉ MCGILL www.jgh.ca 1. CLOSTRIDIUM

Plus en détail

Xi Ingénierie. La performance technologique au service de votre e-commerce. Comment exploiter les cookies sur vos applications web en toute légalité?

Xi Ingénierie. La performance technologique au service de votre e-commerce. Comment exploiter les cookies sur vos applications web en toute légalité? Xi Ingénierie La performance technologique au service de votre e-commerce Comment exploiter les cookies sur vos applications web en toute légalité? Copyright 2012 Xi Ingénierie Toute reproduction ou diffusion

Plus en détail

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm. Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.com Accord national du 13 novembre 2014 relatif à la formation

Plus en détail

MUTUELLE DE NATIXIS. l adhésion du salarié au régime est obligatoire, comme par le passé, celle de ses ayants-droit éventuels est facultative ;

MUTUELLE DE NATIXIS. l adhésion du salarié au régime est obligatoire, comme par le passé, celle de ses ayants-droit éventuels est facultative ; MUTUELLE DE NATIXIS Résumé des garanties du contrat obligatoire de complémentaire santé de la Mutuelle de Natixis «Régime unifié» des salariés mis en place le 1 er juillet 2010 Concerne les salariés de

Plus en détail

La prise en charge de votre affection de longue durée

La prise en charge de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Édition 2012 LA PRISE EN CHARGE DE VOTRE AFFECTION DE LONGUE DURÉE Sommaire Votre protocole de soins en pratique p 4 Comment êtes-vous remboursé? p

Plus en détail

Règlement intérieur de l Espace Jeunes (11/17 ans)

Règlement intérieur de l Espace Jeunes (11/17 ans) Règlement intérieur de l Espace Jeunes (11/17 ans) 16, rue des Ecoles 38090 Vaulx-Milieu 07.88.54.25.95 espacejeunes.vaulx-milieu@orange.fr Mairie de Vaulx-Milieu 7 place de l Eglise- BP1-38090 VAULX-MILIEU

Plus en détail

Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015

Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015 Place Vignioboul Mon Pass Loisirs Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015 Prénom : / Nom : Ma date de naissance : / / Téléphone (domicile) : / Mon portable : / Mon mail : / Cocher 1 possibilité : (OBLIGATOIRE)

Plus en détail

Jeux mathématiques en maternelle. Activités clés. Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF)

Jeux mathématiques en maternelle. Activités clés. Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF) Activités clés NIVEAU : PS/MS Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF) Compétences Construire les premiers nombres dans leur aspect cardinal Construire des collections équipotentes Situation

Plus en détail

Guide de stage. Nom... Prénom... Classe...

Guide de stage. Nom... Prénom... Classe... Guide de stage Nom... Prénom... Classe... Direction de l instruction publiue, de la culture et du sport DICS Direktion für Erziehung, Kultur und Sport EKSD Guide de stage Qu est-ce ue le guide de stage?

Plus en détail

Livret Club des Bricoleurs

Livret Club des Bricoleurs Livret Club des Bricoleurs Numéro de carte : Contenu 1. Bulletin d inscription 2. Autorisation de prélèvement 3. Mode d emploi FICHE D ABONNEMENT 1 ère inscription Renouvellement Exemplaire abonné A retourner

Plus en détail

le guide pratique santé

le guide pratique santé le guide pratique santé introduction En quelques points AG2R-MACIF Prévoyance est une institution de prévoyance issue du partenariat en assurances collectives santé et prévoyance entre le groupe MACIF

Plus en détail

Annexes jointes Annexe 1 : Fiches d entretien par zone Annexe 2 : Fiche de traçabilité

Annexes jointes Annexe 1 : Fiches d entretien par zone Annexe 2 : Fiche de traçabilité Référence : PT/HYG/003-C Page :Page 1 sur 15 Objet : - Permettre de dispenser des soins de qualité dans un environnement maîtrisé (garantie de propreté visuelle et bactériologique). - Eviter la propagation

Plus en détail

Délivrance de l information à la personne sur son état de santé

Délivrance de l information à la personne sur son état de santé Délivrance de l information à la personne sur son état de santé Mai 2012 Préambule Le contenu et les qualités de l information Les modalités de la délivrance de l information L information du mineur, du

Plus en détail

Développez vos compétences et votre savoir-faire avec les Formations Continues du CFPP Programme 2015 2016

Développez vos compétences et votre savoir-faire avec les Formations Continues du CFPP Programme 2015 2016 avec les Formations Continues du CFPP Programme 20 2016 CQP Dermo-Cosmétique Pharmaceutique CQP Vente conseil de produits cosmétiques & d hygiène en officine (ouvert aux salariés non diplômés) La Phytothérapie

Plus en détail

Bio nettoyage au bloc opératoire

Bio nettoyage au bloc opératoire Bio nettoyage au bloc opératoire Béatrice CROZE Infirmière hygiéniste Service d hygiène et d épidémiologie novembre 2012 Le bio nettoyage au bloc L impression omniprésente de travailler dans l urgence

Plus en détail

Présentation : Ces quelques informations vous aideront à mieux comprendre son fonctionnement.

Présentation : Ces quelques informations vous aideront à mieux comprendre son fonctionnement. Présentation : En service depuis le 8 mars 2010, le porte monnaie électronique pour la gestion des services périscolaires, d accueils de loisirs et de restauration présente de nombreux avantages pour les

Plus en détail

Carte Vitale du patient. Lecteur tri-fentes Pour les futures cartes des complémentaires C.P.S.

Carte Vitale du patient. Lecteur tri-fentes Pour les futures cartes des complémentaires C.P.S. À l ouverture du cabinet, on allume l ordinateur, on place sa CPS dans le lecteur de carte A l ouverture du logiciel, le code confidentiel de la CPS est saisi pour s identifier La CPS est lue et le logiciel

Plus en détail

MONITORING / SUIVI DES PATIENTS

MONITORING / SUIVI DES PATIENTS Formation Recherche Clinique OncoBasseNormandie 02/12/2013 MONITORING / SUIVI DES PATIENTS Jean-Michel GRELLARD ARC Coordinateur - Centre François Baclesse Quelques définitions Cahier d observation ou

Plus en détail

Pascal LACHAISE Paul TORNER. Matthieu PICARD

Pascal LACHAISE Paul TORNER. Matthieu PICARD La communication médecins/ pharmaciens/patients Enquête sur les attentes des différents acteurs. Quelles solutions pour améliorer la concertation médecin/pharmacien pour le bénéfice du patient? Pascal

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

Conseils pour réaliser un tableau de sortie

Conseils pour réaliser un tableau de sortie Conseils pour réaliser un tableau de sortie Ne pas oublier d adapter le langage au patient ou à l institution! Attention au langage trop scientifique ; mais rester cependant clair et précis ; faire passer

Plus en détail

Guide pratique assurance complémentaire Frais de Santé APPN OPTION 3

Guide pratique assurance complémentaire Frais de Santé APPN OPTION 3 Guide pratique assurance complémentaire Frais de Santé APPN OPTION 3 Janvier 2009 Ce guide pratique a pour but de faciliter vos démarches auprès de nos services de gestion en vous indiquant : les différentes

Plus en détail

La prise en charge. de votre affection de longue durée

La prise en charge. de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous remboursé? Votre médecin

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL - EXPLICATIF pour le retrait de plaques en amiante-ciment à l air libre au bâtiment non-occupés par du public lors des travaux

PLAN DE TRAVAIL - EXPLICATIF pour le retrait de plaques en amiante-ciment à l air libre au bâtiment non-occupés par du public lors des travaux GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG ITM-SST 1916.1. PLAN DE TRAVAIL - EXPLICATIF pour le retrait de plaques en amiante-ciment à l air libre au bâtiment non-occupés par du public lors des travaux VISA DE L ITM NON-REQUIS

Plus en détail

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures Licence Professionnelle d Assurances 2012-2013 EXAMEN MODULE «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013 09h30 11h30 Durée 2 heures (document non autorisé) calculatrice

Plus en détail

Repère n 13. Redécouvrez le crédit à la consommation FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE

Repère n 13. Redécouvrez le crédit à la consommation FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE LES MINI-GUIDES BANCAIRES Repère n 13 Redécouvrez le crédit à la consommation FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE juillet 2004 Ce mini-guide vous est offert Tous droits réservés. La reproduction totale ou partielle

Plus en détail

Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS. Cours m ultim édia de langue et de culture pour m igrants.

Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS. Cours m ultim édia de langue et de culture pour m igrants. Project Nr. 543248-LLP-1-2013-1-IT-KA2-KA2MP Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS Cours m ultim édia de langue et de culture pour m igrants Niveau A2 Pour com m uniquer

Plus en détail

A 2 7 1 4 5 1b 3 1a 6 B C 1b 1a 3

A 2 7 1 4 5 1b 3 1a 6 B C 1b 1a 3 PEP S-System A 2 7 1 4 5 1b 3 1a 6 B C 1b 1a 3 ^ 1 2 3 4 5 FR FR Notice d'utilisation Veuillez lire la présente notice d utilisation avant la première mise en service. Conservez soigneusement cette notice

Plus en détail

document non contractuel - Juin 2014 - réalisation : mgefi vos démarches Sécu Mutuelle

document non contractuel - Juin 2014 - réalisation : mgefi vos démarches Sécu Mutuelle m u t u e l l e g é n é r a l e d e l é c o n o m i e, d e s f i n a n c e s e t d e l i n d u s t r i e document non contractuel - Juin 2014 - réalisation : mgefi vos démarches Sécu & Mutuelle 2014 Livret

Plus en détail

Pour obtenir la Carte de Séjour Temporaire (CST) «mention étudiant» dans le département 95 Document préparé par le Bureau des Affaires Etudiantes

Pour obtenir la Carte de Séjour Temporaire (CST) «mention étudiant» dans le département 95 Document préparé par le Bureau des Affaires Etudiantes Ce document est destiné aux étudiants qui n ont pas obtenu le visa VLS-TS (Visa long séjour valant titre de séjour) et qui résident dans le département 95 (Val d Oise) pour les aider dans leur demande

Plus en détail

Société Louis GRAMA Tentes et Toiles S.A. Capital 1.700.000 FF

Société Louis GRAMA Tentes et Toiles S.A. Capital 1.700.000 FF La lettre commerciale Exemple Généralités Conventions Conseils Liens Exemple Société Louis GRAMA Tentes et Toiles S.A. Capital 1.700.000 FF Tél.: 01.45.88.98.32. 5 rue de la Liberté SIREN 455.239.666.00045

Plus en détail

Après étude de votre dossier, les candidats sont convoqués à un entretien. Il se déroule avec le Directeur Pédagogique du CHEE&DD.

Après étude de votre dossier, les candidats sont convoqués à un entretien. Il se déroule avec le Directeur Pédagogique du CHEE&DD. École Centrale Paris * ESCP-Europe * Agro Paris Tech Madame, Monsieur, Vous trouverez ci-joint un dossier d'inscription pour la Session Principale du CHEE&DD. Je vous demande de bien vouloir nous adresser

Plus en détail

Mesures préventives suggérées afin d éviter une infestation dans l établissement

Mesures préventives suggérées afin d éviter une infestation dans l établissement MESURES DE PRÉVENTION POUR LES ÉTABLISSEMENTS OFFRANT DE L HÉBERGEMENT Les travailleurs œuvrant dans les établissements de santé ou communautaire offrant de l hébergement sont susceptibles d être confrontés

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

Digital Media. process. Relax, une belle impression quand vous voulez! avec notre Web-To-Print :

Digital Media. process. Relax, une belle impression quand vous voulez! avec notre Web-To-Print : Digital Media process Relax, une belle impression quand vous voulez! avec notre Web-To-Print : découvrez la solution innovante qui répond de facon optimale aux besoins en impression de votre entreprise

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi La Poste a-t-elle écrit ce document? La Poste souhaite répondre aux besoins de chaque

Plus en détail

VOTRE REGIME DE FRAIS DE SANTE. en vigueur au 1 er Janvier 2012. Ensemble du Personnel

VOTRE REGIME DE FRAIS DE SANTE. en vigueur au 1 er Janvier 2012. Ensemble du Personnel VOTRE REGIME DE FRAIS DE SANTE en vigueur au 1 er Janvier 2012 Ensemble du Personnel Le présent livret a pour objet de vous aider dans vos démarches administratives liées à votre régime frais de santé.

Plus en détail

Rejoignez-nous, trouvez la bonne formule, abonnez-vous! dès le jeudi 3 juin

Rejoignez-nous, trouvez la bonne formule, abonnez-vous! dès le jeudi 3 juin Rejoignez-nous, trouvez la bonne formule, abonnez-vous! dès le jeudi 3 juin PAGES PRATIQUES BULLETINS D INSCRIPTION DES THÉÂTRES DU GYMNASE ET DU JEU DE PAUME Abonnement Acte individuel/groupe/jeune (3

Plus en détail

go santé Le secret d une complémentaire moins chère : des garanties essentielles, pas de superflu, 100% en ligne [ Santé ] [ Prévoyance profession

go santé Le secret d une complémentaire moins chère : des garanties essentielles, pas de superflu, 100% en ligne [ Santé ] [ Prévoyance profession PERSONNES [ COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ] PARTICULIERS [ Santé ] [ Prévoyance profession [ Prévoyance particulier go santé [ Mobilité ] [ Assurance de prêt ] [ Patrimoine ] Le secret d une complémentaire moins

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS. Point presse

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS. Point presse MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Point presse Suppression de la vignette pharmaceutique au 1 er juillet 2014 Mardi 20 mai DOSSIER DE PRESSE -----------------------------------------------

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATIONS 17 Avenue du Lazaret Les Minimes 17000 La Rochelle Tél : 05 46 50 11 11 E mail : contact@residence-newrochelle.

DOSSIER D INFORMATIONS 17 Avenue du Lazaret Les Minimes 17000 La Rochelle Tél : 05 46 50 11 11 E mail : contact@residence-newrochelle. DOSSIER D INFORMATIONS 17 Avenue du Lazaret Les Minimes 17000 La Rochelle Tél : 05 46 50 11 11 E mail : contact@residence-newrochelle.com Chère Madame, Cher Monsieur, Vous avez manifesté un intérêt pour

Plus en détail

Process Magasins. Garanties ORDINATEURS PORTABLES

Process Magasins. Garanties ORDINATEURS PORTABLES Process Magasins Garanties ORDINATEURS PORTABLES Septembre 2009 Préambule AUDIM, en partenariat avec CFCA, a développé un programme d assurance pour son réseau VIVRE MOBILE. Ce programme d assurance a

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Contact presse : Nathalie Philippe 04 70 07 67 66 06 22 69 23 89 n.philippe@cepisoft.net C EP I 1 b i s ru e G a s p a rd M o n g e - 3 7 2 7 0 M o n t l o u i s s u r L o i re -

Plus en détail

Préparez-vous à changer d avis sur la banque.

Préparez-vous à changer d avis sur la banque. - 1 - Préparez-vous à changer d avis sur la banque. Votre carte Visa offerte pendant 1 an ou votre carte Visa Premier offerte pendant 6 mois pour toute 1ère ouverture d un compte monabanq. avant le 30/09/2010.

Plus en détail

VOIES NAVIGABLES DE FRANCE Direction interrégionale du Sud-Ouest 2, port Saint-Étienne BP 7207 31073 Toulouse Cedex 7

VOIES NAVIGABLES DE FRANCE Direction interrégionale du Sud-Ouest 2, port Saint-Étienne BP 7207 31073 Toulouse Cedex 7 ACTE D'ENGAGEMENT N de MARCHE : 07 81 SG..... Personne Publique : VOIES NAVIGABLES DE FRANCE Direction interrégionale du Sud-Ouest 2, port Saint-Étienne BP 7207 31073 Toulouse Cedex 7 Objet du Marché :

Plus en détail

Chapitre VI : Gestion des risques épidémiques

Chapitre VI : Gestion des risques épidémiques Chapitre VI : Fiche n VI.1 : Gale Fiche n VI.2 : Tubeculose pulmonaire (accessible dans la prochaine version) Fiche n VI.3 : Gastro-entérite Fiche n VI.4 : Infection respiratoire aigüe basse Sommaire Sommaire

Plus en détail

Conférence-débat Place des aides techniques et de l adaptation du logement dans le cadre de l assurance dépendance

Conférence-débat Place des aides techniques et de l adaptation du logement dans le cadre de l assurance dépendance Journée nationale de l assurance dépendance Conférence-débat Place des aides techniques et de l adaptation du logement dans le cadre de l assurance dépendance Modérateur: Barbara Strauch Rapporteur: Nico

Plus en détail

Étude 2013 sur la. reconnaissance des bénévoles. Contenu. Comment les bénévoles canadiens souhaitent-ils que leurs contributions soient reconnues?

Étude 2013 sur la. reconnaissance des bénévoles. Contenu. Comment les bénévoles canadiens souhaitent-ils que leurs contributions soient reconnues? Étude 2013 sur la reconnaissance des bénévoles Contenu Objectifs et méthodologie de la 2 recherche 3 Principaux résultats 4 Engagement bénévole Reconnaissance des bénévoles 6 Comment les bénévoles canadiens

Plus en détail

LE Dossier Livraison dans les EHPAD et assurances : Une prudence nécessaire

LE Dossier Livraison dans les EHPAD et assurances : Une prudence nécessaire N 1 Juin 2015 LE Dossier Livraison dans les EHPAD et assurances : Une prudence nécessaire www.clcassurances.com Tel : 05 56 87 72 00 SOMMAIRE 4 PREPARATION DES DOSES A ADMINISTRER la prudence S IMPOSE

Plus en détail

Marquage laser des métaux

Marquage laser des métaux 62 Colorer Marquage laser des métaux TherMark Produit à base aqueuse pour un nettoyage rapide. Appliquer une fine couche de produit sur le métal, laisser sécher moins de 2 minutes et graver au laser. L

Plus en détail

Changer de banque, le guide la mobilite

Changer de banque, le guide la mobilite Changer de banque, le guide la mobilite Avant-propos... 1 Je change de banque pour mon compte... 2 ETAPE 1 : j ouvre un compte... 2 ETAPE 2 : je communique mon nouveau RIB... 3 ETAPE 3 : je n utilise plus

Plus en détail

Formation tableur niveau 1 (Excel 2013)

Formation tableur niveau 1 (Excel 2013) Formation tableur niveau 1 (Excel 2013) L objectif général de cette formation est de repérer les différents éléments de la fenêtre Excel, de réaliser et de mettre en forme un tableau simple en utilisant

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATIONS

DOSSIER D INFORMATIONS 49, rue du Portail Magnanen, 84000 AVIGNON Tel : 04.90.86.23.84, Fax : 04.90.86.09.24 E-mail : contact@saga-cordeliers.fr www.saga-cordeliers.fr DOSSIER D INFORMATIONS INSCRIPTION / RESERVATION Chère Madame,

Plus en détail

A quoi correspondent, dans le cadre de la LPP, les «produits sur mesure»?

A quoi correspondent, dans le cadre de la LPP, les «produits sur mesure»? Page 1 sur 6 Questions/Réponses Déclaration des codes LPP Cette foire aux questions est destinée à apporter des réponses aux principales questions pratiques que peut poser cette déclaration à ceux qui

Plus en détail

Résidence Columba. Information & réservation

Résidence Columba. Information & réservation Résidence Columba Information & réservation Chère Madame, Cher Monsieur, Vous avez manifesté un intérêt pour la location d un logement au sein de notre résidence. Et nous vous en remercions. Vous trouverez

Plus en détail

Démarche de traçabilité globale

Démarche de traçabilité globale Démarche de traçabilité globale Dr Chi-Dung TA* Responsable Qualité, Danone Vitapole chi-dung.ta@danone.com La traçabilité existe depuis un certain nombre d'années dans les entreprises à des niveaux plus

Plus en détail

www.prestan.fr www.prestan.fr info@prestan.fr Fabrication américaine Distribué par DEFIBFRANCE Conformes au nouveau référentiel PSC1 et STT

www.prestan.fr www.prestan.fr info@prestan.fr Fabrication américaine Distribué par DEFIBFRANCE Conformes au nouveau référentiel PSC1 et STT Assistance technique et commerciale : 01 75 61 04 70 info@prestan.fr Fabrication américaine Distribué par DEFIBFRANCE Conformes au nouveau référentiel PSC1 et STT DefibFrance SARL Importateur Prestan et

Plus en détail

Protocole. [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit.

Protocole. [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit. Protocole [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit. 1. 2. Descriptif du dispositif Le contexte... p. 4 Les objectifs... p. 5 Les bénéficiaires... p. 5 Le chéquier et les coupons... p.

Plus en détail

N DE DOSSIER : N De Dossier Admission Post Bac : Rentrée 2015. Nom... Prénoms...

N DE DOSSIER : N De Dossier Admission Post Bac : Rentrée 2015. Nom... Prénoms... PHOTO N DE DOSSIER : N De Dossier Admission Post Bac : Rentrée 2015 Nom... Prénoms... Je souhaiterai intégrer votre établissement à la rentrée 2015. Je vous demande donc d étudier mon dossier en vue d

Plus en détail

PUNAISES DE LIT. prévention et intervention

PUNAISES DE LIT. prévention et intervention PUNAISES DE LIT prévention et intervention À quoi ressemble la punaise de lit? La punaise de lit, aussi appelée punaise, est un insecte brunâtre visible à l œil nu qui mesure de 4 à 7 millimètres. Elle

Plus en détail

Collaborateurs des pharmaciens : Les problèmes d assurances liés aux déplacements professionnels avec leurs véhicules personnels

Collaborateurs des pharmaciens : Les problèmes d assurances liés aux déplacements professionnels avec leurs véhicules personnels 2010 Collaborateurs des pharmaciens : Les problèmes d assurances liés aux déplacements professionnels avec leurs véhicules personnels 200 avenue de Colmar 67100 STRASBOURG Tél. 03 88 40 16 71 Fax 03 88

Plus en détail

Fiche pratique : Modes de paiement en cabinet de médecine générale

Fiche pratique : Modes de paiement en cabinet de médecine générale Fiche pratique : Modes de paiement en cabinet de médecine générale Le but de ce document est de proposer aux internes en médecine générale, actuellement en stage chez le praticien, une aide facilement

Plus en détail

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES Septembre 2014 CARTOGRAPHIE DES MÉTIERS DES PRESTATAIRES BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES DANS LES DOMAINES MÉDICO-TECHNIQUES www.metiers-medico-techniques.fr CPNEFP de la branche Négoce et

Plus en détail

Demande de devis. Objet : entretien des locaux d Arcadi

Demande de devis. Objet : entretien des locaux d Arcadi Demande de devis (Procédure adaptée à bons de commande articles 28 et 77 du code des marchés publics) Référence à rappeler obligatoirement sur toute correspondance ARCADI MPFCS 12-2012/01 Objet : entretien

Plus en détail

Merci d'avance de prendre le temps d'y répondre, et de nous le retourner avant le 20 octobre 2003 à l'adresse suivante :

Merci d'avance de prendre le temps d'y répondre, et de nous le retourner avant le 20 octobre 2003 à l'adresse suivante : Paris, le 24 septembre 2003 Madame, Mademoiselle, Monsieur, En 2001, vous avez bénéficié d'une offre de promotion qui vous a permis d'obtenir gratuitement, grâce à la Fondation CNP, le film réalisé par

Plus en détail

Ma médiathèque et moi :

Ma médiathèque et moi : Ma médiathèque et moi : Je clique sur les questions que je me pose... Venir à la médiathèque Est-ce que tout le monde peut venir à la Quels sont vos horaires? La médiathèque est-elle ouverte pendant les

Plus en détail

Carte TOTAL Business Guide d utilisation

Carte TOTAL Business Guide d utilisation Carte TOTAL Business Guide d utilisation ANTILLES-GUYANE Optimisez la gestion de votre flotte de véhicule Maîtrisez votre budget carburant Simplifiez et sécurisez le règlement de vos frais en station L

Plus en détail

Questions d Entretiens en Finance de Marché Retour 2011/2012

Questions d Entretiens en Finance de Marché Retour 2011/2012 Questions d Entretiens en Finance de Marché Retour 2011/2012 Université Lille 1 - Master 2 Mathématiques et Finance Mathématiques du Risque Contact : alexis.fauth@invivoo.com http://samm.univ-paris1.fr/-alexis-fauth-

Plus en détail

LA NEWSLETTER DU SERVICE ÉTUDIANT-FORMATION-JEUNESSE / JANVIER

LA NEWSLETTER DU SERVICE ÉTUDIANT-FORMATION-JEUNESSE / JANVIER ETUDES INFOS LA NEWSLETTER DU SERVICE ÉTUDIANT-FORMATION-JEUNESSE / JANVIER 2014 LA FOIRE AUX QUESTIONS VOUS SOUHAITEZ FAIRE DES ÉTUDES EN MÉTROPOLE? L ADMISSION POST BAC QU EST-CE QUE L ADMISSION POST

Plus en détail

Soudal Panel System SPS. La force extrême derrière vos panneaux de façade. www.soudal.com SOUDAL PANEL SYSTEM. Soudal Panel System 1 SPS SOUDAL PANEL

Soudal Panel System SPS. La force extrême derrière vos panneaux de façade. www.soudal.com SOUDAL PANEL SYSTEM. Soudal Panel System 1 SPS SOUDAL PANEL www.soudal.com Soudal Panel System La force extrême derrière vos panneaux de façade WINDOW Soudal Panel System 1 Soudal Panel System () Qu est-ce que le? Les panneaux de façade existent dans tous les modèles

Plus en détail

Certification Conseiller Clientèle bancaire

Certification Conseiller Clientèle bancaire SAQ Swiss Association for Quality Autorité de certification de personnes Accréditée selon la norme SN/EN ISO IEC 17024:2012 Service d Accréditation Suisse SAS (SCESe 016) Certification Conseiller Clientèle

Plus en détail

Tutoriel de connexion au site du Royal Moana (ver 1.5)

Tutoriel de connexion au site du Royal Moana (ver 1.5) Pour toutes les personnes inscrites sur le site, nous vous demandons de donner la plus large diffusion autour de vous parmi les membres du club, afin que ceux ci en viennent à utiliser le site et l espace

Plus en détail

La Garantie Santé. Enfin une complémentaire santé qui répond à vos attentes. Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité,

La Garantie Santé. Enfin une complémentaire santé qui répond à vos attentes. Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité, Enfin une complémentaire santé qui répond à vos attentes La Garantie Santé Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité, immatriculée au registre national des mutuelles sous le

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES

APPEL A CANDIDATURES APPEL A CANDIDATURES L objet Le présent appel à candidatures a pour objet le développement de formations à destination des salariés des professions libérales de santé, dans les domaines suivants : Accueil,

Plus en détail

Bulletin d'inscription

Bulletin d'inscription Bulletin d'inscription A renvoyer signé avant LE VEBNDRE 9 JANVIER 2015 et accompagné de votre acompte Toute réservation après la date d échéance fera l objet d une demande de cabines supplémentaires à

Plus en détail

LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire. Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015

LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire. Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015 LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015 1 SOINS DE BOUCHE ENTRETIEN DES PROTHESES DENTAIRES L état bucco-dentaire est souvent préoccupant

Plus en détail