UN FONDS POUR FINANCER EN RHONE-ALPES LA PRODUCTION D ENERGIES RENOUVELABLES UNE PREMIERE EN FRANCE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UN FONDS POUR FINANCER EN RHONE-ALPES LA PRODUCTION D ENERGIES RENOUVELABLES UNE PREMIERE EN FRANCE"

Transcription

1 UN FONDS POUR FINANCER EN RHONE-ALPES LA PRODUCTION D ENERGIES RENOUVELABLES UNE PREMIERE EN FRANCE DOSSIER DE PRESSE CONSTITUTION DE LA SOCIETE DE CAPITAL RISQUE OSER 3 DECEMBRE 2013 A 11H30 REGION RHONE-ALPES - LYON En présence de : Jean-Jack QUEYRANNE, Président de la Région Rhône-Alpes Benoit LECLAIR, Vice-président de la Région Rhône-Alpes, délégué à l énergie et au climat Patrick FRANÇOIS, Directeur régional de la Caisse des Dépôts Pierre Henri GRENIER, Directeur adjoint de la Banque Populaire des Alpes Christian ROUCHON, Directeur général du Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes Didier BRUNO, Membre du Directoire de la Caisse d'epargne Rhône-Alpes Mathieu VAN HAESEBROECK, Directeur du développement de la Compagne Nationale du Rhône Jean Marc DE BONI, Président du Directoire de la NEF Françoise GARNIER, Directrice Administrative et Financière de GEG Energies nouvelles Joel LEBOSSÉ, Directeur général d Energie Partagée Investissement Florence MARTIN, Présidente d Enercoop Rhône-Alpes CONTACT PRESSE Magalie FARGEIX Isabelle SALOMON

2 2/24

3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE PRESSE RHÔNE-ALPES, PREMIÈRE REGION FRANCAISE À CRÉER UNE SOCIETE DE CAPITAL RISQUE POUR DEVELOPPER LES ENERGIES RENOUVELABLES LES ENERGIES RENOUVELABLES EN RHONE-ALPES UNE REGION AUX RESSOURCES RENOUVELABLES ABONDANTES DES ATOUTS TRES TOT EXPLOITES EN RHONE-ALPES PAR LA REGION FOCUS PAR ENERGIE RENOUVELABLE LE FONDS ENR PRIVE/PUBLIC UN FONDS NESCESSAIRE ET ATTENDU PAR LES PORTEURS DE PROJETS EN ENR UN MODELE NOVATEUR ET UNIQUE EN FRANCE DES PROJETS QUI DOIVENT REPONDRE A DES EXIGENCES ANNEXE 1 PARCOURS DU PRESIDENT DE LA SOCIETE DE CAPITAL RISQUE OSER ANNEXE 2 PRESENTATION DES 9 PARTENAIRES DE LA SOCIETE LA CAISSE DES DEPOTS LA BANQUE POPULAIRE DES ALPES LE CREDIT AGRICOLE SUD RHONE-ALPES LA CAISSE D'EPARGNE RHONE-ALPES LA COMPAGNE NATIONALE DU RHONE LA NEF GEG ENERGIES NOUVELLES ENERGIE PARTAGEE INVESTISSEMENT ENERCOOP RHONE-ALPES 3/24

4 4/24

5 COMMUNIQUE DE PRESSE RHÔNE-ALPES, PREMIÈRE REGION FRANCAISE À CRÉER UNE SOCIETE DE CAPITAL RISQUE POUR DEVELOPPER LES ENERGIES RENOUVELABLES Ce mardi 3 décembre, la Région Rhône-Alpes, la Caisse des Dépôts et 8 partenaires privés ont créé la première société de capital risque dédiée au financement de projets de production d Energies Renouvelables en Rhône-Alpes. Cette nouvelle société, qui gérera un fonds d investissement doté de près de 9,5 M (dont 5 M apportés par la Région) est basée sur un cofinancement public-privé original et unique en France, qui associe : de grandes banques locales : la Banque Populaire des Alpes, la Caisse d'epargne Rhône- Alpes, et le Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes, des investisseurs spécialisés : Energie Partagée Investissement, la NEF, des producteurs d énergies : la Compagnie Nationale du Rhône, GEG Energies nouvelles, Enercoop Rhône-Alpes (ce dernier étant seulement associé au conseil d administration), et les investisseurs publics : la Caisse des Dépôts et la Région Rhône-Alpes Pierre-Henri GRENIER, Directeur Général Adjoint de la Banque Populaire des Alpes en charge des fonctions support et du développement durable, a été élu Président de la société de capital risque. «C est une première en France. Nous avons réussi à mobiliser des partenaires privés, qui investissent à parité avec la Région, preuve que les Energies Renouvelables s inscrivent dans une réalité économique et qu elles ont un avenir. Aujourd hui, avec notre investissement de 9,5 M, on estime créer un effet de levier de 1 à 10, ce qui permettra de générer 100 M dans les projets de production d EnR sur le territoire.» explique Jean-Jack QUEYRANNE, Président de la Région Rhône-Alpes. «Rhône-Alpes est la première région européenne pour la production d énergie. Grâce à des ressources naturelles abondantes (biomasse, hydraulique, vent, ensoleillement ), nous devons maintenir cette course en tête pour les énergies renouvelables.» Depuis deux ans, de nombreux projets de production d EnR ne parviennent pas à clôturer leur financement, les conditions économiques du moment et la baisse des tarifs d achat pesant lourdement sur leur développement. En 3 ans, la société OSER permettra de voir émerger une quinzaine de projets sur l ensemble du territoire régional. Les initiatives soutenues concerneront notamment des filières émergentes en Rhône-Alpes, telles que des unités de méthanisation, des fermes éoliennes, des toitures photovoltaïques sur des bâtiments industriels ou encore des installations micro hydrauliques. «Ce fonds est une expérience tout à fait originale, puisque nous nous adressons simultanément aux collectivités, aux acteurs économiques, aux citoyens, pour développer des projets de territoire, créateurs d emplois et aux retombées locales» souligne Benoit LECLAIR, Vice-président de la Région délégué à l énergie et au climat. 5/24

6 6/24

7 LES ENERGIES RENOUVELABLES EN RHONE-ALPES UN FORT POTENTIEL Une région aux ressources naturelles abondantes Rhône-Alpes dispose d un fort potentiel de développement en énergies renouvelables (EnR), grâce à des ressources naturelles abondantes (biomasse, hydraulique, vent, ensoleillement ), induites par des caractéristiques fortes du territoire : Les fortes pentes des territoires alpins et son système hydrographique dense en font la 1ère région productrice d hydroélectricité ; L activité agricole et la présence d une industrie agroalimentaire développée fournissent un gisement important de déchets exploitables pour la production de gaz, d électricité et de chaleur; le rayonnement solaire est abondant, notamment en Drôme et Ardèche, la région est traversée du nord au sud par une large vallée et comprend des plateaux où les régimes de vent sont propices à l éolien ; les grandes surfaces forestières font de la région l une des plus boisées de France, la forte densité des bâtiments rhônalpins fournit des supports opportuns aux énergies renouvelables collectives ; la forte attractivité économique et l innovation entrepreunariale permettent à la région de bénéficier de l émergence de solutions environnementales répondant également aux problématiques énergétiques de demain. Rhône-Alpes produit aujourd hui 20% des énergies renouvelables en France, et 28% de l électricité consommée en Rhône-Alpes est d origine renouvelable. Des atouts très tôt exploités par la Région Ces atouts ont très tôt été mis en valeur en Rhône-Alpes par la Région qui, dès le premier choc pétrolier, a créé la première agence régionale de l énergie, dédiée à la maîtrise de l énergie et au développement des Energies Renouvelables, Rhonalpénergie. Elle poursuit aujourd hui sa mission, notamment au travers de ses pôles de compétitivité. Exemple de cette mobilisation, le pôle Tenerrdis, implanté à Grenoble, regroupe six filières dédiées aux nouvelles énergies et qui réunit acteurs publics et privés, ou encore l implantation de laboratoires de recherche importants tels que l INES (Institut national de l énergie solaire), le CEA (Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives), ou l IFP Énergies nouvelles. Chiffres clés EnR en Rhône-Alpes > 20% de la production nationale réalisée en Rhône-Alpes > 1ère région productrice d hydroélectricité et 534 usines hydroélectriques sur le territoire, > ¼ des énergies produites en Rhône-Alpes sont renouvelables > En 2011, GWh d énergies renouvelables ont été produits > Les EnR sont produites en majorité par l hydraulique (60%) et le bois-énergie (31%). 7/24

8 Focus par énergie renouvelable Avec GWh produits en 2011, 25% des énergies produites en Rhône-Alpes sont renouvelables. Structure des GWh d énergies renouvelables produits en 2011 en Rhône-Alpes Hydraulique 30,9% 3,0% 0,5% 0,3% Eolien Solaire photovoltaique 0,1% 0,3% 0,9% 0,7% 1,2% *La production d enr est constituée d électricité (65,2%) essentiellement par l hydraulique et de chaleur (34,8%) essentiellement du bois énergie. 62,0% Valorisation électrique des déchets Valorisation électrique du biogaz Autre valorisation électrique à combustible renouvelable Bois énergie Valoriqation thermique des déchets Valorisation thermique du biogaz Solaire thermique > Hydraulique. C est le point fort de la région grâce à ses montagnes et ses fleuves. Avec 534 usines hydroélectriques, Rhône-Alpes produit 38% de l hydraulique français. L hydroélectricité représente aussi la plus grande part de l énergie renouvelable produite en Rhône-Alpes (soit 62%). Cette production est toutefois soumise aux variations climatiques : à titre d exemple, en 2011, en raison de fortes températures et d une faible pluviométrie, la production en Rhône-Alpes a connu une baisse de 25% de la production hydroélectrique. > Photovoltaïque. Le secteur a connu un essor fulgurant en quelques années, notamment en Drôme, Ardèche et Isère, pour atteindre en 2012 une production annuelle de 257 GWh, soit 1% de la production totale d énergie renouvelable en Rhône-Alpes. Avec environ 200MW installés contre MW au niveau national (environ 180 hectares ou 300 terrains de foot), Rhône-Alpes réalise 9% de la production nationale en > Eolien. Concentrée essentiellement en Drôme et Ardèche, la production reste constante depuis quelques années avec 350 GWh produits annuellement, et le parc éolien se maintient autour de 169MW installés. Rhône-Alpes représente 3% de la production éolienne nationale (avec environ 100 machines contre au national) 8/24

9 > Bois-énergie. Il s agit de l énergie renouvelable principale pour le chauffage, sous l impulsion de la Région (5 000 projets ont été soutenus en 8 ans), cette EnR augmente chaque année de 2% depuis > Valorisation des déchets et du biogaz. Près de 5% (électricité et chaleur) des EnR produites en Rhône-Alpes sont issus du biogaz et de la valorisation des déchets. En 2011, 9 incinérateurs de déchets sur 12 ont produit et vendu de l énergie thermique en Rhône- Alpes pour un total de 852 GWh. > La Région encourage la création d unité de méthanisation en Rhône-Alpes A titre d exemple, la laiterie coopérative d Etrez dans l Ain a créé en 2012 une unité de méthanisation du fumier et lisier issus d une exploitation porcine, avec production de chaleur et d électricité. La méthanisation est un processus naturel biologique de dégradation de la matière organique, qui en l absence d oxygène, produit du biogaz. Avec tonnes de matière organique, l installation produit m 3 de biogaz. L électricité produite est revendue à EDF et la chaleur est utilisée pour le chauffage des locaux. La matière organique résiduelle est valorisée par épandage, venant se substituer aux engrais chimiques. Cette unité a bénéficié d un soutien régional de D ici 2015, près de 80 unités de méthanisation (tout type : industriel, ferme, agri-collectif...) devraient voir le jour en Rhône-Alpes 9/24

10 UN FONDS D INVESTISSEMENT ENR PRIVE/PUBLIC UNE PREMIERE EN FRANCE Aujourd hui l urgence climatique amène à se fixer de objectifs plus ambitieux, nécessitant un déploiement de masse des projets énergétiques, que les dispositifs d incitation financière classiques ne permettent pas d atteindre. Après avoir mené des réflexions sur différents outils de financement innovant, la Région Rhône-Alpes a décidé d accompagner les expérimentions dans le domaine de l efficacité énergétique. En décembre 2012, la Région a créé la première Société Publique Locale (SPL) d efficacité énergétique en France : celle-ci propose une offre globale de rénovation énergétique performante pour le patrimoine des collectivités locales de Rhône-Alpes. Grâce aux 5,3 M de capital souscrit (dont 5 M apportés par la Région), plus de 17 opérations de rénovations énergétiques pourront être réalisées en Rhône-Alpes pour un montant total de 50 M dans les 3 prochaines années. 20 M seront notamment affectés à la rénovation des lycées. Le 24 octobre 2013, la Région Rhône-Alpes a adopté lors de son Assemblée plénière la création d un fonds d investissement associant capitaux publics et privés pour financer des projets de production d Energies Renouvelables (éolien, méthanisation, photovoltaïque ). Ce fonds, géré par une société de capital risque créé ce mardi 3 décembre, a pour objectif de répondre aux enjeux de rentabilité du secteur, alors que les conditions économiques du moment et la baisse du tarif d achat pèsent lourdement sur son développement. Un fonds nécessaire et attendu par les porteurs de projets en énergies renouvelables Depuis deux ans, des projets de production d EnR qui auraient pu voir le jour dans un contexte financier plus fluide, ne parviennent pas à clôturer leur financement. Cette situation est le fruit d une contraction générale des investissements : les établissements de crédits, qui cherchent à rééquilibrer les ratios d endettement, ont durci les conditions d accès aux prêts; les investisseurs traditionnels hésitent à prendre des parts au capital de société de ce type de projets, compte tenu du manque de visibilité sur le marché. Faute de fonds propres suffisants, les projets ne parviennent pas mobiliser des financements bancaires. De ce fait, les porteurs de projet perçoivent très favorablement cet outils, qui leur offrira l opportunité de : - renforcer leurs fonds propres, - obtenir un engagement de long terme, - bénéficier d une labellisation et d un partenaire sécurisant leur opération. Le fonds d investissement EnR est une réponse à des difficultés de financement conjoncturelles. 10/24

11 Une modèle novateur et unique en France : un partenariat public-privé Aux côtés de la Région Rhône-Alpes qui apporte à ce fonds EnR un ticket de 5 M, 8 acteurs rhônalpins, professionnels de la production et du financement des Energies Renouvelables, ont répondu présents : la Caisse des Dépôts la Banque Populaire des Alpes le Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes la Caisse d'epargne Rhône-Alpes la Compagnie Nationale du Rhône la NEF GEG Energies nouvelles, Energie Partagée Investissement. Au total, 9,5 M seront mobilisables dès janvier 2014 sur des projets de production d EnR. Le fonds d investissement pourra intervenir de deux manières : en capital, c est-à-dire en fonds propres dans le capital des structures. en quasi-capital (comptes courants d associés, prêt mezzanine ou dettes subordonnées) L investissement de la société de capital risque OSER n a pas vocation à faire du fonds EnR le premier actionnaire ni l actionnaire majoritaire des entreprises qui portent les projets. Le fonds EnR en Rhône-Alpes : un montage très original > 1 èr fonds de capital investissement régional dédié à la production d EnR. > Une levée de fonds importante (près de 9,5 M ), dans un contexte tendu pour le secteur du capital investissement > Un fonds au montant bien supérieur à des outils régionaux comparables > Un partenariat original entre grandes banques locales, investisseurs spécialisés et producteurs d énergies. > Un nouvel outil d intervention qui permet à la Région d agir en investisseur et non en simple financeur. Des projets qui doivent répondre à des exigences Les projets, dans lesquels la société OSER pourra investir, devront se prévaloir d un caractère décentralisé et d un ancrage local. Les projets en production en EnR, qui solliciteront le fonds, seront appréciés en fonction de : la maturité du projet : études de faisabilité réalisées, montage technique, juridique et financier ficelé ; Business Plan argumenté, autorisations acquises nécessaires à la construction et à l exploitation et premiers partenaires financiers identifiés... sa rentabilité : le taux de rentabilité interne (TRI) moyen du projet sur 20 ans doit se situer aux alentours de 6%, soit à un niveau inférieur aux fonds d investissement privés. sa localisation, en vue d une répartition géographique équilibrée au niveau régional dans les prises de participation du fonds. 11/24

12 La société OSER portera une attention particulière au développement des filières émergentes avec des projets EnR adossés à des gisements encore faiblement exploités en Rhône-Alpes, tels que : les unités de méthanisation, les fermes éoliennes, les toitures photovoltaïques sur des bâtiments industriels ou encore des installations micro hydrauliques. Une quinzaine de projets pourront ainsi voir le jour grâce à ce fonds dans les 3 ans à venir, sur l ensemble du territoire régional. 12/24

13 ANNEXE 1 PARCOURS DU PRESIDENT DE LA SOCIETE A CAPITAL RISQUE OSER Diplômé de l'essec, Pierre-Henri Grenier, 47 ans, est Directeur Général Adjoint de la Banque Populaire des Alpes, en charge des fonctions support et du développement durable. Après cinq ans passés dans l audit chez Arthur Andersen, il a effectué l'essentiel de sa carrière au sein du groupe BPCE, où il a occupé différentes fonctions à la direction financière de la Banque Fédérale des Banques Populaires puis à celle de BPCE, notamment comme directeur du contrôle de gestion groupe et directeur des comptabilités. Il a rejoint la Banque Populaire des Alpes en Il est également administrateur de la Banque de Savoie, président du comité d audit de l IPBP, institution de prévoyance des Banques Populaires, et membre des comités d investissement des structures de capital-investissement Expansinvest et Alpes Développement Durable. 13/24

14 ANNEXE 2 PRESENTATION DES PARTENAIRES DU FONDS ENR LA CAISSE DES DEPOTS 14/24

15 LA BANQUE POPULAIRE DES ALPES La Banque Populaire des Alpes est une société anonyme coopérative à capital variable créée en 1919 et affiliée à BPCE. Avec près de clients, sociétaires, collaborateurs et 165 agences, la Banque Populaire des Alpes a distribué fin 2012 plus de 8.5 Mds de crédit et collecté près de 6.2 Mds de dépôts. A cette date, son PNB consolidé s établit, avec sa filiale Banque de Savoie, à 316 M pour un résultat net de 47.5 M et un ratio de solvabilité de 15.2%. Les deux caractéristiques majeures de la Banque Populaire des Alpes sont à la fois son statut coopératif et son implantation régionale : Etre Banque Coopérative signifie d abord être une banque dont le capital est composé de parts sociales, dont les droits de vote sont exclusivement portés par les clientssociétaires et dont le Conseil d administration est composé de sociétaires, chefs d entreprise pour l essentiel. Mais être une banque coopérative n est pas pour la Banque Populaire des Alpes qu une question de statut, c est aussi être une banque utile à son territoire, consciente de sa responsabilité sociétale et qui privilégie en permanence une relation équilibrée et durable avec ses clients, ses collaborateurs et ses partenaires. Etre Banque Régionale : la Banque Populaire des Alpes exerce son activité sur huit départements : l Ain, la Haute-Savoie, la Savoie, l Isère, la Drome, l Ardèche, les Hautes Alpes et les Alpes de Haute Provence. Ce territoire se caractérise par une grande cohérence géographique marquée par l Arc Alpin. La Banque Populaire des Alpes est la banque de la montagne, à la fois celle des sommets, avec une grande présence dans le monde des stations et de la neige, mais aussi celle des vallées par son implication dans le financement des PME, de l industrie régionale et de l agriculture. Par ses nombreux partenariats et son implication locale, la Banque Populaire des Alpes est déjà un acteur économique incontournable de la région ; son ambition est d en être aussi la Banque de Préférence. Forte de ces valeurs, la Banque Populaire des Alpes a fait du développement durable un axe prioritaire. En partenariat étroit avec l Ademe, elle participe à de nombreuses initiatives innovantes autour du financement de l efficacité énergétique des copropriétés privées et de l amélioration de la qualité de l air en Rhône Alpes. Dans ce contexte, sa participation au fonds d investissement OSER, à hauteur d 1 million d euros, est toute naturelle puisque le projet permet de fédérer les grands acteurs économiques publics et privés de la région autour du développement des énergies renouvelables en Rhône Alpes. Nous avons la forte conviction que ce fonds est un formidable levier pour les entrepreneurs de la Région, ainsi que pour l ensemble des PME du territoire qui trouveront là une source supplémentaire d activité et d emplois. 15/24

16 LE CREDIT AGRICOLE SUD RHONE-ALPES Profondément enraciné sur son territoire, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes accompagne toutes les dynamiques créatrices de valeurs et de créations d emplois sur les départements de l Ardèche, de la Drôme, de l Isère et sur quelques communes du Rhône. L accompagnement de l économie de l environnement fait partie des axes stratégiques forts du Groupe Crédit Agricole. Pour contribuer à l essor des énergies renouvelables et pour rassembler toutes les expertises nécessaires à la promotion de ce secteur d activité, le Groupe Crédit Agricole se mobilise, tant en interne au sein des Caisses régionales qu au travers de ses nombreuses filiales spécialisées. Les ressources naturelles nécessaires à la production d énergie renouvelable sont abondantes sur le territoire du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes et de nombreux agents économiques participent à leur valorisation. Doté d un réseau de 190 agences de proximité et 13 agences spécialisées dont 4 centres d affaires, et riche de collaborateurs et élus le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes garantit une proximité physique et une relation unique à ses clients basée sur la qualité de l accueil et l expertise de ses Conseillers. Cette présence permet de remonter la plus grande partie des informations économiques du terrain et notamment la plupart des projets liés aux énergies renouvelables. Ce dispositif, très organisé, permet de bien fédérer les projets, d en cerner les besoins et d apporter des solutions. Les interventions en Capital Investissement du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes sont complémentaires avec le Fonds OSER. Des co-investissements entre les deux structures pourront conforter ces prises de participations. Avec l expertise développée en matière de financement par crédit sur les projets EnR, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes peut apporter des solutions sur toute la chaîne de valeurs : fonds propres, quasi fonds propres, crédits, rapprochements d entreprises. Fort d un bilan consolidé affichant 1,6 Mds de capitaux propres sur un total bilan de 15,2 Mds au 31 décembre 2012, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes dispose d une structure financière saine et solide. Sa solvabilité s élevait au 30 juin 2012 à 16,3 % (Core Tier one) confirmant une capacité de développement future et une structure financière solide. En 2012, elle a octroyé plus d'un 1,6 Mds de financements aux différents acteurs économiques. L excellence de sa maîtrise des risques bancaires lui permet de conforter ses performances économiques en faisant ressortir un résultat net 2012 à 103,5 M. La Caisse Régionale contribue de façon durable au développement de l activité de ses territoires. Avec 85 % de ses bénéfices réinvestis sur son territoire, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes justifie pleinement sa vocation de grande banque régionale coopérative. 16/24

17 LA CAISSE D'EPARGNE RHONE-ALPES La Caisse d'epargne Rhône Alpes est une grande banque coopérative régionale, multi métiers et acteur du développement de son territoire. Elle fait partie du groupe BPCE, 2ème groupe bancaire français. Elle accompagne au quotidien une clientèle de particuliers, d'entreprises, de professionnels, d'associations, de collectivités et d'institutionnels locaux. Son expertise est également reconnue en gestion de patrimoine et en transmission d'entreprise. 2 millions de Rhônalpins sont clients de la Caisse d'epargne Rhône Alpes et en sont sociétaires. Avec ses 3000 collaborateurs, ses 300 agences et ses 6 centres d'affaires, la Caisse d'epargne Rhône Alpes est proche des clients et des décideurs sur les 5 départements suivants : Rhône, Ain, Isère, Savoie et Haute-Savoie. Grâce à ses bons résultats et à son héritage culturel philanthropique, la Caisse d Epargne Rhône Alpes réaffirme année après année son engagement en faveur de l intérêt général. En 2010, elle a créé la Fondation d Entreprise Caisse d Epargne Rhône Alpes qui intervient dans le domaine entrepreneurial, social et médical. En complément des aides apportées par sa Fondation, la Caisse d'epargne Rhône Alpes est de plus en plus soucieuse d investir dans des domaines qui ont une utilité sociale et environnementale. La Région Rhône-Alpes crée le Fonds d Investissement Energies Renouvelable OSER. La Caisse d Epargne Rhône Alpes, aux côtés d autres acteurs du monde bancaire et énergétique, a souhaité devenir un investisseur de ce fonds. Elle réaffirme ainsi son intérêt pour le développement durable et les énergies renouvelables. Le Fonds OSER fédère les intervenants de ce secteur dans le but de soutenir des projets régionaux de qualité. La Caisse d Epargne Rhône Alpes a été sensible aux différentes caractéristiques de ce fonds : mixité des fonds souscrits sous forme d une SCR autogérée, gouvernance fondée sur un principe d égalité entre investisseurs publics et privés, stratégie d investissement diversifiée sur l ensemble de la filière énergie renouvelable en région Rhône-Alpes Enfin, la banque a souhaité que sa participation soit active puisque qu elle est présente au Comité d Investissement du fonds OSER. Contact presse Philippe Navalon Tél /24

18 LA COMPAGNIE NATIONALE DU RHONE. La CNR, 1er producteur français d énergie 100% renouvelable Producteur historique d hydroélectricité, la Compagnie Nationale du Rhône diversifie et développe depuis 2004 un mix énergétique basé sur la grande et la petite hydraulique, l éolien et le photovoltaïque, énergies complémentaires entre elles, pour accompagner sa croissance. Ses actifs de production (plus de MW de puissance installée) génèrent 14,6 TWh en moyenne annuelle, ce qui représente la consommation annuelle de 6,5 millions d habitants. Leader français de la production d énergie verte, la Compagnie ambitionne de gérer ou détenir plus de 600 MW en éolien et plus de 100 MWc en photovoltaïque à horizon En Rhône-Alpes, la CNR dispose déjà de 2 parcs éoliens totalisant 8,6MW et de 3 parcs photovoltaïques pour 8 MWc depuis la mise en service du Pouzin (Ardèche) en juillet dernier. 4 nouveaux parcs, représentant 19,9 MWc de puissance installée, ainsi que 2 petites centrales hydroélectriques sont en construction pour une mise en service en Une expertise unique en gestion des énergies d origine climatique et des nouveaux usages de l électricité La CNR maîtrise en interne l'ensemble des activités liées à l'énergie : conception des ouvrages, exploitation, maintenance, prévision météo et optimisation de la production, pilotage des aménagements et enfin, commercialisation de l électricité produite sur les marchés européens. Elle a développé son propre environnement industriel pour optimiser la gestion de ces énergies dites intermittentes. Elle se prépare au stockage de l électricité, à l évolution des réseaux en smartgrid et aux nouveaux usages de l électricité dont la mobilité électrique avec son offre Move in Pure. Elle propose aujourd hui ses services en optimisation et gestion d énergie à des tiers petits producteurs d hydroélectricité notamment -. Une politique de R&D ambitieuse pour soutenir le développement des énergies renouvelables Afin de soutenir l essor des énergies renouvelables d origine climatique et leur intégration dans le réseau, la CNR mène une politique de Recherche, Innovation et Développement forte (1,95 M investis en 2012) avec des actions dédiées aux nouvelles énergies renouvelables. Afin de garantir le plus haut niveau scientifique à ses actions, elle agit en étroite collaboration avec des partenaires publics et privés : organismes de recherche, universités et centres techniques publics... Elle participe également au pôle de compétitivité Tenerrdis en Rhône-Alpes aux côtés de la Région et, aujourd hui, au Fonds d investissement EnR OSER. Parmi les projets R&D menés, citons le parc photovoltaïque de Les Tourrettes (Drôme) composé de deux types de panneaux pour une puissance totale de 250 kwc. L objectif est de comparer deux technologies (le silicium polycristallin standard et d origine métallurgique) et leurs évolutions dans le temps. En 2014, la Compagnie Nationale du Rhône mettra en service le premier parc industriel à utiliser la technologie du photovoltaïque à concentration à Vallabrègues (Gard). Contact presse : Direction de la Communication Marie-Cécile Grisard / 18/24

19 la NEF La Nef est un établissement de crédit coopératif agréé depuis 1988 et comptant sociétaires sur le territoire français. Elle est aujourd hui la référence française en matière de finance éthique. A ce titre, elle exerce la transparence sur ses opérations permettant ainsi à chacun d exercer sa responsabilité sur son argent. Ainsi, d une part les épargnants choisissent ce à quoi ils souhaitent que leur épargne soit employée et d autre part La Nef publie l intégralité des financements accordés afin que les épargnants et sociétaires puissent en juger. Son siège se situe à Vaulx-en-Velin, au sein du tout premier immeuble de bureaux à énergie positive («Woopa») et elle dispose d une Délégation à Paris, Nantes, Toulouse ainsi que de «banquiers itinérants» à Lille, Caen et Aix en Provence. Ces 70 collaborateurs gèrent un bilan de 400 M de ressources provenant des sociétaires et interviennent en financement auprès de professionnels et d entreprises de toutes tailles ayant une particularité commune : porteuse d un projet d avenir respectant la personne humaine dans son environnement. La Nef, au travers de filiales dédiées, gère ou co-gère plusieurs structures d investissement dans le foncier agricole (3.000 hectares de terre en agriculture biologique), les énergies renouvelables (6 M en fonds propres de structures de production solaire et éolien) et le private equity (10 M sous gestion). Grace à ses différents modes d intervention elle soutient de nombreuses initiatives qui, de part leur caractère novateur, peuvent avoir du mal à trouver une écoute auprès d autres établissements. La Nef a ainsi été la première à financer, dès 1978, l agriculture bio-dynamique ou, plus tard, le commerce équitable, les énergies renouvelables ou l efficacité énergétique et aujourd hui l habitat participatif. Son investissement au sein du fonds OSER s inscrit donc pleinement dans les orientations qui ont toujours étaient les siennes : préservation des biens communs, production d énergie renouvelable par des moyens choisis et maitrisés par des acteurs agissant dans l intérêt général et créant une richesse profitant au développement du territoire dont est issue l énergie produite. Nous sommes donc très heureux de pouvoir aujourd hui participer à la création d OSER aux côtés de la Région Rhône-Alpes qui, ainsi, devient actrice de son énergie durable et renouvelable. 19/24

20 GEG ENERGIES NOUVELLES GEG ENeR est la filiale de production et de développement de solutions de production décentralisée de Gaz Électricité de Grenoble. Structurée en juin 2010 pour recentrer les actifs de production d énergies renouvelables du Groupe GEG dans une seule et même filiale, GEG Énergies Nouvelles et Renouvelables est la filiale dédiée aux énergies vertes. Elle se concentre sur les métiers de production d énergie hydroélectrique, éolienne, photovoltaïque et biométhane. Elle est la filiale à 82,10 % de la société GEG Source d Energies (GEG SE), ellemême détenue à 100 % par la Société Anonyme d Economie Mixte Locale Gaz Electricité de Grenoble. Les 17,90 % de capitaux restants sont détenus par la Caisse des Dépôts qui fait confiance à GEG ENeR pour développer des projets de production locaux et innovants en faveur du développement durable. Ses actifs sont composés de : 12 centrales hydroélectriques en Isère, en Savoie et dans le Doubs, 4 centrales photovoltaïques, 1 ferme éolienne dans les Pyrénées-Orientales (comprenant huit éoliennes), 2 projets de biométhanisation en Isère. GEG ENeR répond à un double objectif stratégique : être la structure unique des ouvrages de production d énergies renouvelables du Groupe GEG, développer des investissements ambitieux pour tripler la production d énergies renouvelables d ici dix ans. GEG ENeR en chiffres (2012) : 5,1 M de chiffre d affaires 20 salariés dédiés à cette activité (mis à disposition par l unité de production du Groupe GEG) 78 GWh de production d électricité GEG est un acteur majeur des énergies renouvelables et assure une cohérence de gestion et une logique stratégique en matière de développement. Au travers de sa filiale GEG ENeR, elle produit de l énergie verte et la commercialise par le biais de sa filiale GEG SE. 20/24

21 ENERGIE PARTAGEE INVESTISSEMENT Énergie Partagée Investissement (EPI) : un outil financier innovant EPI est une Société en Commandite par Actions (SCA). Ce statut (même modèle que Terre de Liens) permet de dissocier le pouvoir de l argent du pouvoir de gestion des fonds les commandités sont statutairement liés par la Charte Énergie Partagée. En tant que commandités, eux seuls portent la responsabilité de la gestion des fonds et de la politique d investissement. Le poids des commanditaires/actionnaires ne se mesure pas au nombre d actions détenues. Ce statut permet que les fondateurs du projet en gardent la maîtrise, tant au niveau de la gestion des fonds que des décisions d investissement. Un conseil de surveillance est nommé par les commanditaires, auxquels les commandités doivent rendre des comptes et faire état de leur gestion. C est une garantie de transparence pour les investisseurs. De plus, un comité des engagements, qui réunit les commandités et deux membres de l association au moins, doit être obligatoirement consulté dans le cadre de l instruction des dossiers de projets citoyens candidats au financement. EPI est une société à capital variable. Ceci permet une intégration souple et rapide de nouveaux actionnaires, avec des souscriptions ouvertes à 100 la part, EPI reste donc un investissement citoyen accessible à un très grand nombre de personnes, dans une perspective de démocratisation de l implication financière. Il s agit en effet de pouvoir y impliquer le plus grand nombre de citoyens possible! Énergie Partagée Investissement est le seul outil d investissement dans les énergies renouvelables qui soit CITOYEN (avec une Charte fondatrice) et SOLIDAIRE. EPI a d ailleurs reçu le label FINANSOL, qui garantit la solidarité et la transparence de la gestion des fonds ; EPI est également agréé entreprise solidaire. Comment participer en tant que citoyen? Montant unitaire de l action : 100 (+ frais de gestion perçus à la souscription). Un projet près de chez vous : Il est possible d affecter son investissement à un projet en particulier. La liste des projets citoyens à financer est accessible sur le site web : Placement à long terme : il est conseillé de conserver ses actions pendant une durée d environ 10 ans, pour atteindre l objectif de rentabilité globale moyenne des actions de 4 % par an. Et avant tout, il s agit de donner du sens à son argent! Comment EPI intervient dans un projet? Tout d abord, le caractère citoyen des projets est examiné. Les porteurs peuvent être accompagnés en amont par les membres du réseau Énergie Partagée. Si le projet est éligible, après accord du comité des engagements et validation par EPI, les porteurs de projets utilisent l OPTF comme un outil de financement, ils deviennent acteurs de la levée de fonds sur leur territoire. Une caractéristique importante de l investissement EPI, est la mutualisation : investisseurs et potentiel de production EnR ne sont pas forcément présents dans un même espace, et la rentabilité des projets n est pas partout la même. EPI suit donc une logique de péréquation territoriale, et de solidarité entre les différentes ressources. EPI permet, par la mutualisation des fonds, de faire vivre une grande variété de projets, de différentes tailles, de différentes technologies et de différents territoires, ce qui permet également de mutualiser, donc de lisser, le risque lié à l investissement. EPI réalise un apport en fonds propres (prise de parts dans la société d exploitation) et en quasi-fonds propres (obligations) qui permettra à la société locale d avoir une majorité d investisseurs citoyens à son capital et d obtenir le complément nécessaire à l obtention d un emprunt. 21/24

Présentation du Fonds d investissement pour les énergies renouvelables Journées PCET 15 Avril 2014

Présentation du Fonds d investissement pour les énergies renouvelables Journées PCET 15 Avril 2014 Présentation du Fonds d investissement pour les énergies renouvelables Journées PCET 15 Avril 2014 Présentation du fonds OSER est un fonds de nouvelle génération réunissant des capitaux publics et privés:

Plus en détail

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr Jeudi 9 décembre 2010 La Région et la Banque européenne d investissement lancent un fonds d investissement pour le photovoltaïque en partenariat avec trois banques régionales Le toit du chai viticole du

Plus en détail

SOLIRA Solaire investissement local Rhône Alpes. Solaire investissement local Rhône Alpes

SOLIRA Solaire investissement local Rhône Alpes. Solaire investissement local Rhône Alpes Solaire investissement local Pourquoi? Face aux menaces sur la planète : bouleversements climatiques, tensions autour des ressources, fin programmée des énergies fossiles, accroissement des risques nucléaires...

Plus en détail

«Le point de vue d un opérateur eco citoyen»

«Le point de vue d un opérateur eco citoyen» Opérations photovoltaïques sur bâtiments publics «Le point de vue d un opérateur eco citoyen» Philippe VACHETTE, 6 mai 2010, LYON Energie Renouvelable Citoyenne Nos motivations Développer la production

Plus en détail

Convergence de valeurs Participation la plus large possible : personnes physiques et morales ; Fonctionnement coopératif privilégié ; implication des collectivités ; Encadrement des bénéfices ; caractère

Plus en détail

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Octobre 2012 Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Convaincu de l impérieuse nécessité pour les entreprises de prendre en compte les

Plus en détail

- Communiqué de presse-

- Communiqué de presse- - Communiqué de presse- Création de la Foncière Rénovation Montagne et des foncières locales en station en collaboration avec les collectivités locales 25 avril 2013 Afin de lutter contre la débanalisation

Plus en détail

Présentation d Energies POSIT IF et de ses interventions sur les segments de la rénovation énergétique et des EnR

Présentation d Energies POSIT IF et de ses interventions sur les segments de la rénovation énergétique et des EnR Energies POSIT IF» : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France Crédit photo : ARENE IDF Crédit photo : CLER Présentation d Energies POSIT IF et de ses interventions

Plus en détail

Projet éolien d Herbitzhein un projet citoyen? Possibilités et avantages d un financement participatif.

Projet éolien d Herbitzhein un projet citoyen? Possibilités et avantages d un financement participatif. Projet éolien d Herbitzhein un projet citoyen? Possibilités et avantages d un financement participatif. Un projet citoyen Le citoyen devient actionnaire il permet la création de synergies entre les citoyens

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Une ETI* coopérative. 1 er. en Banque, Assurances et Immobilier. * Entreprise de Taille Intermédiaire

Une ETI* coopérative. 1 er. en Banque, Assurances et Immobilier. * Entreprise de Taille Intermédiaire * Entreprise de Taille Intermédiaire Une ETI* coopérative en Banque, Assurances et Immobilier 1 er PARTENAIRE DE L ÉCONOMIE DÉPARTEMENTALE LES CHIFFRES CLÉS 2014 UNE ETI COOPÉRATIVE actrice EN BANQUE,

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives

La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives Communiqué de presse Le 26 mai 2015 La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives Des résultats financiers en progression

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll

LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll Le projet de loi de programmation pour la transition énergétique, dont les grands axes ont été présentés mercredi 18 juin

Plus en détail

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste Appel à projets " Plan Climat Régional» Soutien de l investissement participatif dans les énergies renouvelables et la maîtrise de l énergie au bénéfice des territoires 1 Contexte : Les grands objectifs

Plus en détail

Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites

Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites ÉPARGNE SALARIALE SOLIDAIRE Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS Avec un encours de 3,15 milliards

Plus en détail

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME DOSSIER DE PRESSE Communiqué de presse.................................. p.2 et 3 Bilan des P2RI en Pays

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Financement du Réseau d'initiative Publique Très Haut Débit de la Haute-Savoie

DOSSIER DE PRESSE. Financement du Réseau d'initiative Publique Très Haut Débit de la Haute-Savoie DOSSIER DE PRESSE Financement du Réseau d'initiative Publique Très Haut Débit de la Haute-Savoie COMMUNIQUE DE DE PRESSE Réseau d initiative publique Très Haut Débit de la Haute-Savoie : Le Banque Européenne

Plus en détail

L INITIATIVE «FRENCH TECH»

L INITIATIVE «FRENCH TECH» L INITIATIVE «FRENCH TECH» POUR LA CROISSANCE ET LE RAYONNEMENT DE L ÉCOSYSTÈME NUMÉRIQUE FRANÇAIS La French Tech en actions Mobilisation des écosystèmes sur les territoires : labellisation de quelques

Plus en détail

Etre societaire, pour vivre la banque autrement.

Etre societaire, pour vivre la banque autrement. PREAMBULE Se fondant tout particulièrement sur la notion de valeurs, les coopératives ont montré qu elles constituaient un modèle commercial, robuste et viable, susceptible de prospérer même pendant les

Plus en détail

Production d énergies renouvelables coopératives et solidaires :

Production d énergies renouvelables coopératives et solidaires : Production d l action de la Région Production d énergies renouvelables coopératives et solidaires : l action de la Région Production d l action de la Région Rythme de développement de l éolien en Rythme

Plus en détail

Les chartes de France Investissement

Les chartes de France Investissement Les chartes de France Investissement Introduction : le dispositif France Investissement Les PME les plus dynamiques ou à fort potentiel de croissance apportent une contribution essentielle au développement

Plus en détail

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION La Réunion île solaire, terre d'innovation Reunion island, innovation land LE DISPOSITIF «ÉCO-SOLIDAIRE» PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

Les fonds d investissement

Les fonds d investissement Un objectif commun la croissance des PME Les fonds d investissement Le manque de maturité de certaines entreprises, les techniques de pointe qu elles développent, rendent difficile l appréciation de leur

Plus en détail

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)»

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Investissements d avenir Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Appel à projets «Innovation et compétitivité des filières agricoles et agroalimentaires» Volet compétitif «Initiatives

Plus en détail

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry L OFAEnR Origines & Objectifs Crée en 2006 par les gouvernements français & allemand Bureau au ministère

Plus en détail

STRUCTURES CONSEIL ORGANISME COMPETENCE CONTACT SITE INTERNET

STRUCTURES CONSEIL ORGANISME COMPETENCE CONTACT SITE INTERNET FICHIER CONTACTS STRUCTURES CONSEIL Agence Départementale d'information sur le Logement - ADIL 1, Ch de ronde du Fort Griffon - Entrée C La vocation de l ADIL est d offrir gratuitement aux habitants du

Plus en détail

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Communiqué de presse Paris le 1 er juin 2015 Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Le Fonds Stratégique de Participations

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

FORUM DE L ÉNERGIE. Energie Partagée ORGANISÉ DANS LE CADRE DU PROJET EUROPÉEN REMIDA. Arno Foulon Animateur Région PACA

FORUM DE L ÉNERGIE. Energie Partagée ORGANISÉ DANS LE CADRE DU PROJET EUROPÉEN REMIDA. Arno Foulon Animateur Région PACA FORUM DE L ÉNERGIE ORGANISÉ DANS LE CADRE DU PROJET EUROPÉEN REMIDA Energie Partagée Arno Foulon Animateur Région PACA VENDREDI 10 OCTOBRE 2014 AU CHÂTEAU DE LA CHAPELLE 1 Dans tout projet de territoire,

Plus en détail

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE LA BANQUE DES AGENTS DU SECTEUR PUBLIC

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE LA BANQUE DES AGENTS DU SECTEUR PUBLIC BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE LA BANQUE DES AGENTS DU SECTEUR PUBLIC DOSSIER DE PRESSE Contact presse Caroline Weill cweill@selfimage.fr 01 47 04 12 52 Audrey Peauger apeauger@selfimage.fr 01 47 04 12 53

Plus en détail

3 ème édition. Dossier de présentation

3 ème édition. Dossier de présentation 3 ème édition Dossier de présentation Les trophées Cet événement national et annuel a pour objectif d accompagner les dirigeants de PME-PMI dont les innovations sont en adéquation avec les attentes sociétales

Plus en détail

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous.

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous. Madame, Monsieur, Dans un courrier électronique en date du 10 février 2014, vous nous avez interrogés en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique. Nous vous prions

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

CREDIT COOPERATIF. Le Crédit Coopératif BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management COOPERATIVE

CREDIT COOPERATIF. Le Crédit Coopératif BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management COOPERATIVE COOPERATIVE CREDIT COOPERATIF Crédit Coopératif NPdC 2 Bis, rue de Tenremonde BP 565 59023 LILLE Cedex Tél : 03 20 12 36 30 Fax : 03 20 30 77 66 Site : www.credit-cooperatif.fr Email : lille@coopanet.com

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

Partenaire environnement des territoires

Partenaire environnement des territoires LE GROUPE Fondé en 2007, AQUA est un groupe industriel et de services à l'environnement, qui exerce en Franceauprèsdesprofessionnels collectivités, industries, agriculteurs et des particuliers. À travers

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Ensemble, développons les énergies de nos territoires Xavier Ursat directeur délégué de la division production ingénierie

Plus en détail

Economie Sociale et Solidaire, une invitation à vivre autrement!

Economie Sociale et Solidaire, une invitation à vivre autrement! Economie Sociale et Solidaire, une invitation à vivre autrement! Dossier de presse Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Novembre 2010 Plus de 100 rendez-vous en Rhône-Alpes! Service presse 04 72 59 40

Plus en détail

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

Choc de simplification

Choc de simplification Choc de simplification Le choc de simplification souhaité par le Président de la République rejoint les besoins identifiés par le Syndicat des énergies renouvelables qui a défini six grands axes de modernisation

Plus en détail

Les services d efficacité énergétique et environnementale

Les services d efficacité énergétique et environnementale Les services d efficacité énergétique et environnementale Sommaire Notre organisation Page 4 Notre offre Page 6 Nos métiers Améliorer la performance énergétique et environnementale des bâtiments Page 8

Plus en détail

COALITION FRANCE POUR L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

COALITION FRANCE POUR L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE COALITION FRANCE POUR L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE PROPOSITIONS COMMUNES Mise en œuvre de la rénovation énergétique du parc existant de bâtiments Contact CFEE : Joël VORMUS Tél. : 01 55 86 80 08 contact@coalition-energie.org

Plus en détail

Engagement 2014 : une ambition forte et sereine, une croissance organique rentable

Engagement 2014 : une ambition forte et sereine, une croissance organique rentable Paris, le 17 mars 2011 Engagement 2014 : une ambition forte et sereine, une croissance organique rentable * Crédit Agricole S.A : premier groupe bancaire français à publier un plan stratégique en environnement

Plus en détail

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, UNE PRIORITÉ POUR LA MARTINIQUE La Martinique

Plus en détail

La Nef lance sa plateforme de finance participative :

La Nef lance sa plateforme de finance participative : COMMUNIQUE DE PRESSE 5 juin 2013 La Nef lance sa plateforme de finance participative : avec le soutien de Contact Presse : Société financière de la Nef Immeuble Woopa 8 avenue des Canuts CS 60032 69517

Plus en détail

Discours de Philippe MARTIN Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie

Discours de Philippe MARTIN Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Philippe MARTIN, Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Paris, le jeudi 6 février 2014 Discours de Philippe MARTIN Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie

Plus en détail

Synthèse sur l investissement participatif dans les parcs éoliens en France

Synthèse sur l investissement participatif dans les parcs éoliens en France Synthèse sur l investissement participatif dans les parcs éoliens en France Cette étude a été réalisée par le Syndicat des énergies renouvelables et sa branche éolienne France Energie Eolienne Juin 2010

Plus en détail

COALITION FRANCE POUR L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

COALITION FRANCE POUR L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE COALITION FRANCE POUR L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE PROPOSITIONS COMMUNES Mise en œuvre de la rénovation énergétique du parc existant de bâtiments Contact CFEE : Joël VORMUS Tél. : 01 55 86 80 08 joel.vormus@cler.org

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Plan Local de Développement de l Économie Sociale et Solidaire 2011-2015

Plan Local de Développement de l Économie Sociale et Solidaire 2011-2015 Plan Local de Développement de l Économie Sociale et Solidaire 2011-2015 MAI 2011 1 Sommaire 1. Eléments de contexte... 3 1.1 L économie sociale et solidaire à Lille, Lomme et Hellemmes en quelques chiffres..4

Plus en détail

L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel

L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel Claire BRECQ GrDF - Délégation Stratégie- Régulation 10 ème Conférence sur le biogaz et le biométhane Montréal, le 24 mai 2012 Présentation de GrDF

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 20 JUILLET 2012 DELIBERATION N CR-12/05.340 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale de développement de l'économie sociale

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES ENTREPRISES

LE FINANCEMENT DES ENTREPRISES Copyright Duhamel Blimbaum. Introduction La création récente de la Banque Publique d Investissement reflète la nécessité d une refonte des processus mais aussi et surtout des moyens de financement des

Plus en détail

L empreinte carbone des banques françaises. Résultats commentés

L empreinte carbone des banques françaises. Résultats commentés L empreinte carbone des banques françaises Résultats commentés Le cabinet de conseil Utopies et l association Les Amis de la Terre publient le 22 novembre 2010 l empreinte carbone des groupes bancaires

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers Acteurs de la transition énergétique en Mayenne Les dépenses énergétiques en Mayenne sont de 1.5 million d euros par jour ou 550 millions d euros par

Plus en détail

Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité

Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité Lycée agricole Edgar Pisani, Montreuil-Bellay (49) 11 octobre 2012 1. La PRI Jules Rieffel 1.1 Les

Plus en détail

amplifier le financement des entreprises et structures de l Économie sociale et solidaire

amplifier le financement des entreprises et structures de l Économie sociale et solidaire 1 amplifier le financement des entreprises et structures de l Économie sociale et solidaire 1 - Amplifier le financement des entreprises et structures de l Économie sociale et solidaire Les entreprises

Plus en détail

CIC Activité commerciale toujours en croissance

CIC Activité commerciale toujours en croissance Paris, le 26 juillet 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE CIC Activité commerciale toujours en croissance Résultats au 30 juin 2012(1) Résultats financiers - Produit net bancaire 2 228 M - Résultat brut d exploitation

Plus en détail

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2.

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2. Appel à proposition Projet Alimen terre Un système d'alimentation local sur le Pays de Vannes 3 ème année Avec près de 60 % de surfaces agricoles, l agriculture demeure prépondérante sur notre territoire.

Plus en détail

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids L attractivité de PACA pour le développement des smart grids FORUM OCOVA 16 septembre 2014 Page 1 Les smart grids : une ambition pour la France Objectifs de la feuille de route du plan industriel Consolider

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

EDF, partenaire. la Lorraine, terre d énergie

EDF, partenaire. la Lorraine, terre d énergie EDF, partenaire pour une énergie durable en Lorraine Didier Guénin, délégué regional EDF Lorraine EDF partenaire de la Lorraine, terre d énergie Au travers de son histoire, de ses hommes et de ses femmes,

Plus en détail

Les fournisseurs d'éelectriciteéverte

Les fournisseurs d'éelectriciteéverte Electricite de Strasbourg Direct Energie Les Offres AlterElec edf Poweo Electrabel Les Fournisseurs Alterna Politique Developpement durable Enercoop Gaz et Electricite de Grenoble Planete UI Les Offres

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail

Réunion Information Investissements d Avenir

Réunion Information Investissements d Avenir Réunion Information Investissements d Avenir Logiciel Embarqué et Objets Connectés Sophia, 16 Juillet 2013 Investissements Avenir : Réorientation Réorientation de 2,2 Mds$ du budget non engagé des IA Soutien

Plus en détail

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 :

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : BTS BANQUE L épargne solidaire 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : Fondée sur un principe de responsabilité et de fraternité, l épargne solidaire se caractérise par le choix de l épargnant

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent Profondément humain Un peu d histoire pour éclairer le présent Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes de solidarité, de

Plus en détail

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Bienvenue à Loire-Centre Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Présentation Le Groupe BPCE 2 Un groupe puissant et solide Les groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne se sont unis pour créer

Plus en détail

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Paris, le 13 novembre 2013 Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Pour toute information complémentaire, consultez la présentation complète disponible sur le site internet du Groupe BPCE : www.bpce.fr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien «En vue de la grande Conférence de l ONU Paris Climat 2015, le dispositif Solutions COP 21 lancé par le Comité 21 avec le Club France Développement

Plus en détail

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com Sommaire ENEA : qui sommes-nous?

Plus en détail

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales Quinzième inventaire Édition 2013 La production d électricité d origine renouvelable dans le monde Collection chiffres et statistiques Cet inventaire a été réalisé par Observ ER et la Fondation Énergies

Plus en détail

Création de Fonds Communs de Placement à Risque

Création de Fonds Communs de Placement à Risque LA RÉGION SOUTIENT LES ENTREPRISES LOCALES Création de Fonds Communs de Placement à Risque Pour mieux accompagner la création d entreprise, pour soutenir sa croissance et faciliter sa reprise DOSSIER DE

Plus en détail

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT Dans un avenir marqué par : des incertitudes importantes de nature économique, énergétique et technologique, à l échelle mondiale, européenne

Plus en détail

Besoin et offre de formation dans les métiers du Bâtiment en lien avec le Grenelle de l Environnement

Besoin et offre de formation dans les métiers du Bâtiment en lien avec le Grenelle de l Environnement Phase 2: Analyse du besoin des entreprises Besoin et offre de formation dans les métiers du Bâtiment en lien avec le Grenelle de l Environnement Les plus fortes demandes en «Construction durable» Estimation

Plus en détail

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP «TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP I. Présentation de l action La Région Rhône-Alpes a lancé en 2007, en partenariat avec l Union régionale des Scop (Urscop),

Plus en détail

Plate-forme RSE. Commissariat Général à la stratégie et la prospective

Plate-forme RSE. Commissariat Général à la stratégie et la prospective Plate-forme RSE Commissariat Général à la stratégie et la prospective «La Région Languedoc-Roussillon accélérateur de compétitivité et de responsabilité sociale pour les entreprises» Josick Paoli Directrice

Plus en détail

Organisée par. Lundi 23 juin 2014 de 10h à 12h Au Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie 246 bd Saint Germain, Paris 7ème

Organisée par. Lundi 23 juin 2014 de 10h à 12h Au Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie 246 bd Saint Germain, Paris 7ème Ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Ministère des Finances et des Comptes publics Organisée par Mme Ségolène Royal Ministre de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie

Plus en détail

LANCEMENT DE FINANTOIT, UN OUTIL PRIVE D INVESTISSEMENT SOLIDAIRE POUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT TRES SOCIAL

LANCEMENT DE FINANTOIT, UN OUTIL PRIVE D INVESTISSEMENT SOLIDAIRE POUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT TRES SOCIAL COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 février 2007 LANCEMENT DE FINANTOIT, UN OUTIL PRIVE D INVESTISSEMENT SOLIDAIRE POUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT TRES SOCIAL FINANTOIT est le premier outil d investissement

Plus en détail

Atelier 21. Christophe MILIN : Economiste, ADEME. Nathalie ROTURIER : Directrice Plan 100 000 logements, Région Nord Pas-de-Calais

Atelier 21. Christophe MILIN : Economiste, ADEME. Nathalie ROTURIER : Directrice Plan 100 000 logements, Région Nord Pas-de-Calais Atelier 21 ARTICULATION TERRITORIALE ET PARTENARIALE D UN SERVICE INTÉGRÉ DE LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DU PARC PRIVÉ: EXEMPLE EN RÉGION NORD PAS DE CALAIS Christophe MILIN : Economiste, ADEME Nathalie

Plus en détail

ayant le potentiel de recréer rapidement une partie des emplois détruits ces dernières années.

ayant le potentiel de recréer rapidement une partie des emplois détruits ces dernières années. Les franchises solidaires Une nouvelle filière économique innovante, dynamique, éthique et durable vecteur de développement/créatrice d emplois pour tous les territoires 08/02/2010 1 Les franchises solidaires

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie CAHIER DES CHARGES Etude de faisabilité : Version septembre 2011 Chaufferie bois Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie Direction Régionale Ile de France Page 1/8 SOMMAIRE A.- OBJECTIFS

Plus en détail

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS Version du 01/10/ à 16:07:40 PROGRAMME 866 : PRÊTS AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Plus en détail

Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance

Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance Domaine : Bâtiment, éco-construction, rénovation Durée : 5 mois ROME : F603 Code AFPA : 9 Objectifs : Poser,

Plus en détail

L épargne salariale : comment investir solidaire?

L épargne salariale : comment investir solidaire? GUIDE PRATIQUE L épargne salariale : comment investir solidaire? Salariés d entreprises, ce guide vous concerne. Il est possible aujourd hui de faire fructifier votre épargne salariale en investissant

Plus en détail

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010 Direction des Investissements d Avenir Direction Villes et Territoires Durables Service Bâtiment Direction Recherche et Prospective Service Recherche et Technologies avancées APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET

Plus en détail

CDC Entreprises présente son étude annuelle : Le capital investissement dans les PME en France

CDC Entreprises présente son étude annuelle : Le capital investissement dans les PME en France CDC Entreprises présente son étude annuelle : Le capital investissement dans les PME en France Communiqué de presse Paris, le 20 novembre 2012 CDC Entreprises, filiale de la Caisse des Dépôts, gère dans

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Société d Economie Mixte Energies POSIT IF : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Ensemblier technique, financier

Plus en détail

Les Entreprises Locales d Energie Diversification. Quelques exemples français

Les Entreprises Locales d Energie Diversification. Quelques exemples français Les Entreprises Locales d Energie Diversification Quelques exemples français Les Entreprises Locales d Energie en France EDF est créée en 1946 Par nationalisation des entreprises de production et de distribution

Plus en détail

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1)

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) 16 mars 2011 Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) Résultat net total 3 026 M (+61 %) Résultat

Plus en détail

ATELIER DE TRAVAIL. Atelier de travail, Aspects juridiques et financiers de l entreprise familiale, sur le thème : «Accès au capital privé»

ATELIER DE TRAVAIL. Atelier de travail, Aspects juridiques et financiers de l entreprise familiale, sur le thème : «Accès au capital privé» ATELIER DE TRAVAIL Mardi 27 mars 2012 Atelier de travail, Aspects juridiques et financiers de l entreprise familiale, sur le thème : «Accès au capital privé» Animé par Valérie Tandeau de Marsac, Avocat-

Plus en détail

PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT

PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT Quel rôle pour les collectivités locales? MINISTÈRE DU LOGEMENT ET DE L'ÉGALITÉ DES TERRITOIRES MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE

Plus en détail

Une banque coopérative solide engagée dans sa région. Victor Hamon Président du Conseil d Orientation et de Surveillance

Une banque coopérative solide engagée dans sa région. Victor Hamon Président du Conseil d Orientation et de Surveillance 2012 CAISSE D EPARGNE : UNE BANQUE ENGAGÉE DANS SA RÉGION LA BANQUE. NOUVELLE DÉFINITION. LE MESSAGE DES PRÉSIDENTS Victor Hamon Président du Conseil d Orientation et de Surveillance Jean-Marc Carcelès

Plus en détail

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans lequel s inscrit Alter Incub ainsi que les modalités et

Plus en détail