Points saillants. T Octobre Titres à revenu fixe canadiens et américains. Actions canadiennes. Actions américaines

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Points saillants. T3 2014 Octobre 2014. Titres à revenu fixe canadiens et américains. Actions canadiennes. Actions américaines"

Transcription

1 Octobre 2014 Points saillants Titres à revenu fixe canadiens et américains Les marchés des titres à revenu fixe nord-américains ont inscrit de solides rendements au troisième trimestre de 2014, soutenus par plusieurs facteurs, dont la ruée vers des titres sûrs en raison des tensions géopolitiques en Irak, en Syrie et en Ukraine et l écart de rendement croissant entre les titres du Trésor américain et les titres de créance souverains d Europe. Au troisième trimestre de 2014, les indices des obligations d État du Canada et des États-Unis ont inscrit des rendements globaux de 1,19 % et de 0,5 % respectivement par rapport au trimestre précédent, tandis que les indices des obligations de sociétés de premier ordre du Canada et des États-Unis ont inscrit des rendements globaux de 0,78 % et de 0,37% respectivement par rapport au trimestre précédent. Les obligations de sociétés américaines de qualité inférieure ont inscrit un rendement négatif de 1,90 % par rapport au trimestre précédent. Actions canadiennes L indice composé S&P/TSX (S&P/TSX) a reculé au troisième trimestre de 2014, surtout à cause de la faiblesse du secteur fortement pondéré de l énergie, conjuguée au repli marqué du secteur des matériaux. Après avoir surpassé les actions américaines au premier semestre de 2014, l indice S&P/TSX a moins bien fait que l indice S&P 500 (S&P 500) au troisième trimestre de Ce rendement relativement inférieur de l indice S&P/TSX, au sein duquel les produits de base sont prépondérants, a coïncidé avec une forte baisse du prix du pétrole brut et du lingot d or. Quatre des dix secteurs de l indice S&P/TSX ont essuyé une perte durant le trimestre. Reflétant le contexte d aversion pour le risque, les actions canadiennes à petite capitalisation ont été devancées par les actions à grande capitalisation, et les actions de valeur l ont emporté sur les actions de croissance. Actions américaines Veuillez prendre connaissance des renseignements importants qui figurent dans l annexe A du présent rapport. Malgré une performance inférieure à la moyenne en septembre, les actions américaines ont inscrit des gains raisonnables au troisième trimestre de 2014, en dollars américains. La force du dollar américain par rapport au dollar canadien a bonifié les rendements obtenus par les investisseurs canadiens. Le S&P 500 a atteint de nouveaux sommets au cours du troisième trimestre de 2014 et enregistré un septième gain trimestriel d affilée, ce qui représente sa plus longue série depuis juin Sept des dix secteurs de l indice S&P 500 ont produit un rendement positif. Les actions américaines à grande capitalisation ont surpassé les actions à petite et à moyenne capitalisation, tandis que les actions américaines de croissance ont mieux

2 fait que les actions de valeur. Actions internationales Les principaux marchés établis du monde, en dehors du Japon, ont inscrit un rendement négatif au troisième trimestre de Les actions des marchés émergents ont surpassé les actions des marchés établis pour le deuxième trimestre d affilée. Titres à revenu fixe canadiens et américains Titres du marché monétaire, émissions obligataires et indices (rendement total) depuis le début de l année Taux canadiens Taux américains Bons du Trésor à 91 jours ,91 % 0,02 % Obligations d État à 2 ans ,12 % 0,57 % Obligations d État à 5 ans ,63 % 1,76 % Obligations d État à 10 ans ,15 % 2,49 % Obligations d État à 30 ans ,67 % 3,20 % Indice obligataire universel FTSE TMX Canada 1,06 % 5,93 % 2,43 % -- Indice universel des obligations d État FTSE TMX Canada 1,19 % 6,07 % 2,26 % -- Indice universel des obligations de sociétés FTSE TMX Canada 0,78 % 5,61 % 2,81 % -- Indice des obligations à rendement réel FTSE TMX Canada 0,88 % 11,71 % 0,62 % -- Indice Merrill Lynch des titres à haut rend. Master II $ US -1,90 % 3,60 % -- 6,26 % Source : Bloomberg Finance L.P., au 1 er octobre Les indices obligataires «DEX» ont été rebaptisés les indices «FTSE TMX Canada». Source : Bloomberg Finance L.P., au 1 er octobre 2014 Les marchés des titres à revenu fixe nord-américains ont inscrit de solides rendements au troisième trimestre de 2014, soutenus par plusieurs facteurs, dont la ruée vers des titres sûrs en raison des tensions géopolitiques en Irak, en Syrie et en Ukraine et l écart de rendement croissant entre les titres du Trésor américain et les titres de créance souverains d Europe, qui a rendu les titres du Trésor relativement plus attrayants. Le retrait graduel des mesures de relance monétaires de la Réserve fédérale américaine a été compensé par la mise en place d un train de nouvelles mesures de la Banque centrale européenne (BCE). Les craintes que la réduction du programme de relance de la Réserve fédérale entraîne une hausse des taux d intérêt à long terme demeurent non fondées, les taux obligataires, notamment pour les échéances à long terme, ayant diminué sensiblement depuis le début de l année. Le taux des obligations du Trésor américain à 30 ans a enregistré la plus forte baisse, soit 40 points de base (pb) depuis le début de Le taux de rendement des obligations à 10 ans a grimpé de 15 points de base en septembre pour s établir à 2,49 %, mais il reste en baisse d un point de base pour le trimestre, Page 2

3 fluctuant à l intérieur d une fourchette de négociation sans qu une tendance claire se dégage. À titre d information, le taux de rendement des obligations à 10 ans a commencé l année à 3,0 %. Les taux des obligations du Trésor à plus court terme ont augmenté substantiellement ces derniers mois, le taux des obligations à deux ans passant de 0,375 % au début de juin à 0,569 % à la fin du trimestre. La prise en compte par le marché du resserrement attendu de la politique de la Réserve fédérale a fait grimper le taux des obligations du Trésor à 5 ans de 1,54 % à la fin du deuxième trimestre de 2014 à 1,76 % à la fin de septembre. Les obligations à 30 ans du gouvernement canadien ont inscrit un rendement de 2,15 % à la fin du troisième trimestre de Contrairement à ce qui s est produit dans le cas des obligations du Trésor américain, la courbe des taux au Canada n a pas encore intégré les prévisions de hausse des taux de la Banque du Canada. Le taux des obligations à 30 ans du gouvernement canadien a bougé à peine, s établissant à 1,12 % à la fin de septembre après avoir atteint 1,05 % à la fin du deuxième trimestre de Au troisième trimestre de 2014, les indices des obligations d État du Canada et des États-Unis ont inscrit des rendements globaux de 1,19 % et de 0,5 % respectivement par rapport au trimestre précédent, tandis que les indices des obligations de sociétés de premier ordre du Canada et des États-Unis ont inscrit des rendements globaux de 0,78 % et de 0,37% respectivement par rapport au trimestre précédent. À la fin de septembre, les écarts de taux des obligations de sociétés de premier ordre et à rendement élevé ont augmenté substantiellement par rapport au niveau qu ils avaient atteint au début du troisième trimestre de 2014 et qui représentait un creux depuis la crise financière. Les investisseurs dans des obligations à rendement élevé ont essuyé leur pire perte trimestrielle en trois ans, selon les données de l indice Bank of America Merrill Lynch, qui, le goût du risque s estompant, a reculé de 1,90 % par rapport au trimestre précédent. Au cours du trimestre, le dollar canadien a chuté de 4,7 % par rapport au dollar américain (-5,1 % depuis le début de l année). L indice du dollar, qui mesure la force du dollar américain relativement à un panier de six grandes devises, a augmenté pour la onzième semaine consécutive à la fin de septembre, clôturant le troisième trimestre de 2014 à son plus haut niveau en quatre ans. La vigueur du dollar est attribuable en premier lieu à la divergence entre les politiques monétaires des États-Unis, de l Europe et du Japon ainsi qu aux taux d intérêt relativement plus élevés aux États-Unis. Actions canadiennes Indices 30 septembre 2014 en 2014 Indice composé S&P/TSX ,51-1,22 % +9,83 % Indice S&P/TSX ,24-0,21 % +10,27 % Indice canadien des titres à moyenne capitalisation S&P/TSX 1 000,04-4,03 % +8,61 % Indice canadien des titres à petite capitalisation S&P/TSX 639,58-9,97 % +4,73 % Indice des actions privilégiées S&P/TSX 811,31-0,75 % +1,97 % Source : Bloomberg Finance L.P., au 1 er octobre Valeurs et rendements des indices boursiers. Page 3

4 L indice S&P/TSX a fléchi de 1,2 % du point de vue du rendement des cours (-0,6 %, selon le rendement global) au troisième trimestre de 2014, surtout à cause de la faiblesse du secteur de l énergie, qui s est conjuguée à la chute abrupte du secteur des matériaux. Après avoir surpassé les actions américaines au premier semestre de 2014, l indice S&P/TSX a moins bien fait que l indice américain S&P 500 au troisième trimestre de Ce rendement relativement inférieur de l indice S&P/TSX, au sein duquel les produits de base sont prépondérants, a coïncidé avec une forte baisse du prix du pétrole brut et du lingot d or. Au troisième trimestre de 2014, le prix du pétrole brut West Texas Intermediate (WTI) a chuté de 13,5 % (-7,4 % depuis le début de l année) pour atteindre son plus bas niveau en 17 mois, les tensions géopolitiques au Moyen-Orient et en Europe orientale n ayant pas eu pour effet de réduire l offre, comme certains s y attendaient. De plus, en raison de la faiblesse de la croissance économique, la demande pour du pétrole brut n a guère progressé en Europe et en Chine. La montée du dollar américain a pesé sur le prix du lingot d or, qui a terminé le troisième trimestre de 2014 en baisse de 9,0 % (+0,2 % depuis le début de l année), atteignant son plus bas niveau depuis janvier Les investisseurs qui ont retiré leur mise des fonds négociés en bourse (FNB) garantis par l or, dont l actif a chuté à son pire niveau en cinq ans, ont accentué la baisse du prix de l or. Malgré la perte subie durant le trimestre, l indice S&P/TSX est en hausse de 9,8 % depuis le début de l année du point de vue du rendement des cours (+12,2 % selon le rendement global) et les dix secteurs sont tous en territoire positif. Quatre des dix secteurs de l indice S&P/TSX ont essuyé une perte au troisième trimestre de Conséquence de l aversion pour le risque, les actions à petite capitalisation ont cédé le pas aux actions canadiennes à grande capitalisation, le rendement des cours de l indice des titres à petite capitalisation S&P/TSX reculant de 10,0 % par rapport au trimestre précédent (+4,7 % depuis le début de l année), comparativement à la perte trimestrielle de 0,2 % (+10,3 % depuis le début de l année) subie par l indice S&P/TSX 60 des titres à grande capitalisation. Les actions de croissance canadiennes, mesurées par le Morningstar Canada Momentum Index, ont baissé de 4,0 % par rapport au trimestre précédent (+5,6 % en cumul annuel) et ont fait moins bien que l indice de référence de valeur comparable, Morningstar Canada Value Index, qui a fléchi de 1,0 % par rapport au trimestre précédent (+9,2 % en cumul annuel). Les cours des actions privilégiées canadiennes ont chuté au troisième trimestre de 2014, annulant en partie les gains enregistrés au premier semestre de Le contexte de baisse des taux d intérêt des titres à long terme a été annulé par la détérioration des conditions sur les marchés du crédit. L indice des actions privilégiées S&P/TSX (TXPR) a fléchi de 0,75 % durant le trimestre et l indice échelonné des actions privilégiées S&P/TSX (TXPL), de 0,86 %. Actions américaines Indices 30 septembre 2014 ($ CA) depuis le début de l année depuis le début de l année ($ CA) Moyenne Dow Jones des valeurs industrielles ,90 +1,29 % +6,43 % +2,81 % +8,42 % Indice S&P ,29 +0,62 % +5,73 % +6,70 % +12,53 % Indice S&P ,97-4,32 % +0,54 % +2,12 % +7,69 % Indice composé NASDAQ 4 493,39 +1,93 % +7,11 % +7,59 % +13,46 % Indice Russell ,68-7,65 % -2,96 % -5,32 % -0,16 % Source : Bloomberg Finance L.P., au 1 er octobre Valeurs et rendements des indices boursiers. s des indices calculés en monnaies locales et en $ CA. Page 4

5 Malgré une performance inférieure à la moyenne en septembre, les actions américaines ont inscrit des gains raisonnables au troisième trimestre de 2014; l indice S&P 500 a progressé de 0,6 % par rapport au trimestre précédent (+6,7 % depuis le début de l année) et la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles (indice Dow Jones) a avancé de 1,3 % par rapport au trimestre précédent (+2,8 % depuis le début de l année). Le S&P 500 a atteint de nouveaux sommets au cours du trimestre et enregistré un septième gain trimestriel d affilée, ce qui représente sa plus longue série depuis juin La force du dollar américain par rapport au dollar canadien a bonifié les rendements obtenus par les investisseurs canadiens. En dollars canadiens, le S&P 500 a fait un gain de 5,7 % par rapport au trimestre précédent (+12,5 % depuis le début de l année), selon le rendement du cours des actions, et le Dow a progressé de 6,4 % par rapport au trimestre précédent (+8,4 % depuis le début de l année). Durant le trimestre, les bonnes nouvelles concernant l économie des États-Unis ont stimulé les actions américaines. De plus, grâce à la vigueur du billet vert, les actifs libellés dans cette devise, comme les actions américaines, sont devenus relativement plus attrayants pour les investisseurs étrangers. Les températures hivernales glaciales qui avaient marqué le début de l année semblent maintenant de lointains souvenirs. Après un recul de 2,1 % (annualisé) au premier trimestre de 2014, l économie américaine s est redressée en affichant une croissance de 4,6 % (annualisée) au deuxième trimestre de Au cours des huit premiers mois de 2014, l économie américaine a créé 1,7 million d emplois, ce qui constitue le taux le plus élevé depuis L amélioration de l emploi se répercute sur le revenu et les dépenses des ménages. Aux États-Unis, le revenu personnel a augmenté de 0,3 % par rapport au mois précédent, enregistrant une hausse pour le huitième mois consécutif. En août, les dépenses de consommation ont fait un gain de 0,5 % par rapport au mois précédent, ce qui est légèrement supérieur à la prévision moyenne de 0,4 % des économistes. Sept des dix secteurs de l indice S&P 500 ont progressé au cours du trimestre, l énergie, les services aux collectivités et l industrie étant les seuls secteurs à terminer en territoire négatif. Le S&P 500, qui constitue un indice de référence pour les actions américaines à grande capitalisation, a avancé de 0,6 % par rapport au trimestre précédent (+6,7 % depuis le début de l année), surpassant les actions à moyenne capitalisation, mesurées par l indice S&P 400, qui ont reculé de 4,3 % par rapport au trimestre précédent (+2,1 % depuis le début de l année), et les actions à petite capitalisation, mesurées par l indice Russell 2000, qui ont chuté de 7,6 % par rapport au trimestre précédent (-5,3 % depuis le début de l année). Les actions de croissance américaines, mesurées par le Morningstar U.S. Growth Index, ont progressé de 1,0 % par rapport au trimestre précédent (+7,6 % depuis le début de l année) et ont surpassé l indice de référence de valeur comparable, le Morningstar U.S. Value Index, qui a fléchi de 0,9 % par rapport au trimestre précédent (+6,4 % depuis le début de l année). Page 5

6 Actions internationales Indices 30 septembre 2014 ($ CA) depuis le début de l année depuis le début de l année ($ CA) Indice FTSE ,72-1,80 % -2,14 % -1,87 % +1,32 % Indice DAX 9 474,30-3,65 % -6,60 % -0,82 % -4,47 % Indice CAC ,24-0,15 % -3,21 % +2,80 % -0,71 % Indice de rendement total MSCI Europe (monnaies locales) 6 998,32-0,21 % -2,25 % +5,17 % +3,94 % Indice japonais Nikkei ,52 +6,67 % +3,54 % -0,72 % 0,12 % Indice de rendement total libre MSCI Marchés émergents (monnaies locales) ,28 +0,70 % +1,41 % +5,49 % +8,02 % Source : Bloomberg Finance L.P., au 1 er octobre Valeurs et rendements des indices boursiers, à l exception de l indice de rendement total MSCI Europe (monnaies locales) et de l indice de rendement total libre MSCI Marchés émergents (monnaies locales), qui sont des indices de rendement total. s des indices calculés en monnaies locales et en $ CA. Les principaux marchés établis du monde, en dehors du Japon, ont inscrit un rendement négatif au troisième trimestre de En Europe, le rendement des cours de l indice FTSE 100 du Royaume-Uni a reculé de 1,8 % par rapport au trimestre précédent (-1,9 % depuis le début de l année), l incertitude politique liée au référendum sur l indépendance de l Écosse perturbant l humeur des investisseurs. Même si l Écosse a voté en faveur de son maintien au sein du Royaume-Uni, les négociations se poursuivent pour que Londres cède plus de pouvoirs à l Écosse. Les actions de la zone euro ont chuté, l indice allemand DAX essuyant une perte de 3,6 % par rapport au trimestre précédent (-0,8 % depuis le début de l année) et l indice CAC 40 de la France reculant légèrement de 0,1 % (+2,8 % depuis le début de l année). En Allemagne, première économie de la zone euro, le secteur manufacturier a surpris en subissant en septembre sa première contraction en 15 mois, sous le coup des sanctions imposées contre la Russie à cause de son implication dans la crise ukrainienne. Au troisième trimestre de 2014, l indice boursier japonais Nikkei 225 a fait un gain de 6,7 %, du point de vue du rendement des cours, par rapport au trimestre précédent (-0,7 % depuis le début de l année), grâce aux bons résultats obtenus par les exportateurs, alors que le yen atteignait un creux en six ans relativement au dollar américain. En outre, la Banque du Japon a assuré à maintes reprises les investisseurs qu elle n hésiterait pas à prendre d autres mesures pour stimuler au besoin l économie intérieure. Au troisième trimestre de 2014, les actions des marchés émergents ont surpassé les actions des marchés établis pour le deuxième trimestre d affilée. Après que les autorités chinoises ont annoncé la libéralisation des marchés financiers nationaux et la restructuration des entreprises d État, les actions chinoises se sont redressées et l indice composé de Shanghaï a bondi à un sommet depuis février En Inde, l indice S&P/CNX Nifty a établi un record de tous les temps en septembre, le programme de réformes annoncé par le nouveau gouvernement central suscitant un optimisme soutenu chez les investisseurs. Page 6

7 Annexe A Renseignements importants Clause d exonération de responsabilité générale relative aux recherches Les énoncés et les données statistiques aux présentes sont fondés sur des renseignements jugés fiables, mais dont l exactitude et l exhaustivité ne peuvent être garanties. Ce document est publié à titre indicatif seulement et ne constitue ni une offre ni une sollicitation d achat ou de vente de tout fonds de placement, titre ou autre produit. Les stratégies de placement, de négociation ou de fiscalité devraient être étudiées en fonction des objectifs de chaque investisseur. Les graphiques et les tableaux sont utilisés à des fins d illustration uniquement et ne reflètent pas des valeurs ou des rendements futurs. Ce document ne formule aucun conseil personnel, financier, juridique ou fiscal, ni aucun conseil en placement. Veuillez consulter votre conseiller juridique, conseiller en placements ou conseiller en fiscalité. Les opinions et les autres renseignements contenus dans ce document peuvent changer sans préavis. La Banque Toronto-Dominion et les membres de son groupe et ses entités liées ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements dans ce document ni des pertes ou dommages subis. TD Waterhouse Canada Inc. et les personnes ou les sociétés de son groupe peuvent détenir des positions sur les titres mentionnés, dont des options, des contrats à terme et d autres instruments dérivés, et peuvent, en qualité de mandataire ou pour leur propre compte, acheter ou vendre de tels titres. Des personnes ou des sociétés de son groupe peuvent aussi effectuer la tenue d un marché et participer au placement de tels titres. Politique de diffusion des rapports de recherche TD Waterhouse Canada Inc. offre ses documents de recherche en version électronique. Ils sont affichés sur nos sites Web à l intention de tous les clients qui sont autorisés à y accéder au moyen d un mot de passe et nous distribuons l information à notre personnel de vente qui peut la communiquer ensuite à ses clients du secteur du détail dans les cas appropriés, par courriel, par télécopieur ou par la poste ordinaire. Aucun destinataire ne peut transmettre à une autre personne ou reproduire de quelque façon que ce soit l information contenue dans le présent document sans notre consentement préalable écrit. Attestation des analystes Les analystes du groupe Conseils en matière de portefeuilles et recherche sur les placements qui sont responsables du présent document attestent que i) les recommandations et les opinions d analyse technique contenues dans ce document correspondent aux opinions personnelles des analystes à l égard de tout titre ou émetteur mentionné dans le document et que ii) la rémunération des analystes n est pas, directement ou indirectement, liée à la formulation de recommandations ou d avis contenus dans le document. Conflits d intérêts L analyste du groupe Conseils en matière de portefeuilles et recherche sur les placements qui est responsable du présent rapport peut posséder des titres des émetteurs mentionnés dans le présent document. Comme la plupart des autres employés, l analyste qui a préparé ce document peut être rémunéré en fonction (notamment) de la rentabilité globale de TD Waterhouse Canada Inc. et des membres de son groupe, ce qui peut comprendre la rentabilité globale des services de placement. Toutefois, TD Waterhouse Canada Inc. ne rémunère aucun de ses analystes d après des opérations de placement particulières. Avis concernant l entreprise Gestion de patrimoine TD représente les produits et services offerts par TD Waterhouse Canada Inc. (membre du Fonds canadien de protection des épargnants), Gestion privée TD Waterhouse Inc., Services bancaires privés, Gestion de patrimoine TD (offerts par La Banque Toronto-Dominion) et Services fiduciaires privés, Gestion de patrimoine TD (offerts par La Société Canada Trust). L équipe Conseils en matière de portefeuilles et recherche sur les placements fait partie de TD Waterhouse Canada Inc., qui est une filiale de La Banque Toronto-Dominion. Avis concernant les marques de commerce «FTSE TMX Global Debt Capital Markets Inc. («FTDCM»), FTSE International Limited («FTSE»), les sociétés du London Stock Exchange Group («LSEG») ou TSX INC. («TSX» et, collectivement avec FTDCM, FTSE et LSEG, les «parties concédantes»). Les parties concédantes ne donnent aucune garantie ni ne font aucune déclaration, de manière explicite ou implicite, à l égard des résultats devant être obtenus par suite de l utilisation des indices (les «indices») ou de la valeur desdits indices à quelque moment que ce soit. Les indices sont compilés et calculés par FTDCM, et tous les droits sur les valeurs et les composantes des indices sont réservés à FTDCM. Aucune partie concédante n est responsable (que ce soit en raison d un acte de négligence ou autrement) envers quelque personne des erreurs dans les indices et ne sera pas obligée d aviser quiconque d une erreur dans ces indices. «TMX» est une marque de commerce de TSX Inc. utilisée sous licence. «FTSE MD» est une marque de commerce du London Stock Exchange Group utilisée sous licence par FTDCM. Bloomberg et Bloomberg.com sont des marques de commerce et des marques de service de Bloomberg Finance L.P., une société en commandite simple enregistrée au Delaware, ou de ses filiales. Tous droits réservés. Page 7

8 Valeurs Mobilières TD est le nom commercial que Valeurs Mobilières TD Inc. et TD Securities (USA) LLC utilisent conjointement pour commercialiser les services liés aux titres de participation qu elles offrent à leurs clients institutionnels. Valeurs Mobilières TD est une marque de commerce de La Banque Toronto-Dominion qui représente Valeurs Mobilières TD Inc., TD Securities (USA) LLC, TD Securities Limited et certaines activités de services aux grandes entreprises et de placements de La Banque Toronto-Dominion. Toutes les marques de commerce appartiennent à leurs propriétaires respectifs. MD Le logo TD et les autres marques de commerce sont la propriété de La Banque Toronto-Dominion. Page 8

La guerre des devises, une source d opportunités Mars 2015

La guerre des devises, une source d opportunités Mars 2015 PERSPECTIVES La guerre des devises, une source d opportunités Mars 2015 Depuis le début de l année 2015, de nombreuses banques centrales à travers le monde ont abaissé leur taux d intérêt ou pris d autres

Plus en détail

Rapport de Russell sur la gestion active

Rapport de Russell sur la gestion active FÉVRIER 2015 La chute des prix du pétrole entraîne la plus importante variation des rendements des gestionnaires depuis 2008 : au Canada 65 % des gestionnaires canadiens à grande capitalisation ont devancé

Plus en détail

Bilan. Marchés émergents et faible volatilité. Gestion de Placements TD BULLETIN À L'INTENTION DES CONSULTANTS DANS CE NUMÉRO

Bilan. Marchés émergents et faible volatilité. Gestion de Placements TD BULLETIN À L'INTENTION DES CONSULTANTS DANS CE NUMÉRO Gestion de Placements TD À L'INTENTION DES CONSULTANTS Automne 2012 DANS CE NUMÉRO Marchés émergents et faible ité... 1 Étape importante pour le Fonds de base canadien en gestion commune d obligations

Plus en détail

Présentation Macro-économique. Mai 2013

Présentation Macro-économique. Mai 2013 Présentation Macro-économique Mai 2013 1 Rendement réel des grandes catégories d actifs Janvier 2013 : le «sans risque» n était pas une option, il l est moins que jamais Rendement réel instantané 2,68%

Plus en détail

Investir à long terme

Investir à long terme BMO Gestion mondiale d actifs Fonds d investissement Investir à long terme Conservez vos placements et réalisez vos objectifs Concentrez-vous sur l ENSEMBLE de la situation Le choix des bons placements

Plus en détail

A PLUS FINANCE FONDS DE FONDS

A PLUS FINANCE FONDS DE FONDS FINANCE FONDS DE FONDS A PLUS DYNAMIQUE A PLUS PATRIMOINE A PLUS TALENTS A PLUS OBLIGATIONS RAPPORT DE AU 30-06-2015 COMMENTAIRE DE 1 er SEMESTRE 2015 Le premier semestre 2015 a été caractérisé par le

Plus en détail

Fonds d investissement Tangerine

Fonds d investissement Tangerine Fonds d investissement Tangerine Prospectus simplifié Portefeuille Tangerine revenu équilibré Portefeuille Tangerine équilibré Portefeuille Tangerine croissance équilibrée Portefeuille Tangerine croissance

Plus en détail

Pour plus d information, veuillez communiquer avec le service des relations publiques de Vanguard en composant le 610-669-5002.

Pour plus d information, veuillez communiquer avec le service des relations publiques de Vanguard en composant le 610-669-5002. Pour plus d information, veuillez communiquer avec le service des relations publiques de Vanguard en composant le 610-669-5002. COMMUNIQUÉ DE PRESSE LA DIVERSIFICATION DE SIX FNB VANGUARD D ACTIONS INTERNATIONALES

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés POUR DIFFUSION : À Washington : 9h00, le 9 juillet 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À DIFFUSION Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés La croissance

Plus en détail

Prospérer dans un contexte de faibles taux

Prospérer dans un contexte de faibles taux LEADERSHIP DE LA PENSÉE perspectives AGF Prospérer dans un contexte de faibles taux Comment ajouter de la valeur dans ce contexte difficile pour les titres à revenu fixe Par David Stonehouse, B. Sc. Eng.,

Plus en détail

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue!

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Boussole Juin 2015 Divergence des indicateurs avancés Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Les règles du placement financier - Partie III Votre patrimoine,

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

La Banque nationale suisse surprend les marchés

La Banque nationale suisse surprend les marchés La Banque nationale suisse surprend les marchés 16 janvier 2015 Faits saillants États-Unis : baisse décevante des ventes au détail en décembre. États-Unis : les prix de l essence font diminuer l inflation,

Plus en détail

OPTIMAXMD. GUIDE DU PRODUIT Assurance vie permanente avec participation L avenir commence dès aujourd hui RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

OPTIMAXMD. GUIDE DU PRODUIT Assurance vie permanente avec participation L avenir commence dès aujourd hui RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS OPTIMAXMD GUIDE DU PRODUIT Assurance vie permanente avec participation L avenir commence dès aujourd hui RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS FAITS SAILLANTS Options de primes Optimax 100 Optimax 20 primes Options

Plus en détail

Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques

Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques Je ne caractériserais pas la récente correction du marché comme «une dégringolade». Il semble

Plus en détail

DORVAL FLEXIBLE MONDE

DORVAL FLEXIBLE MONDE DORVAL FLEXIBLE MONDE Rapport de gestion 2014 Catégorie : Diversifié International/Gestion flexible Objectif de gestion : L objectif de gestion consiste à participer à la hausse des marchés de taux et

Plus en détail

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines 5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines Avec toute la volatilité qui règne sur les marchés ces derniers temps, nombreux sont les investisseurs qui cherchent à diversifier leur portefeuille.

Plus en détail

UNE SOLUTION CANADIENNE POUR LA COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS

UNE SOLUTION CANADIENNE POUR LA COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS UNE SOLUTION CANADIENNE POUR LA COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS Profil CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS La Corporation canadienne de compensation de produits dérivés (CDCC),

Plus en détail

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI)

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) PLANIFICATION FISCALE Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) Le compte d épargne libre d impôt (CELI) est un instrument d épargne lancé en 2009 permettant aux résidents canadiens

Plus en détail

COMMENTAIRE LES CANADIENS SONT-ILS PRÉPARÉS À UNE HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT? Services économiques TD

COMMENTAIRE LES CANADIENS SONT-ILS PRÉPARÉS À UNE HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT? Services économiques TD COMMENTAIRE Services économiques TD mai LES CANADIENS SONT-ILS PRÉPARÉS À UNE HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT? Faits saillants Le fait que la Banque du Canada ait récemment indiqué que les taux d intérêt pourraient

Plus en détail

Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel

Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel 3 Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel Rendements revenus au risque, de stables et de gains en capital Mai 2015 1 6 5 2 2 de 0 1 2 3 4 5 6 7 8 Rendement Marchés émergents

Plus en détail

Bulletin trimestriel sur les marchés T1 2015

Bulletin trimestriel sur les marchés T1 2015 Bulletin trimestriel sur les marchés T1 2015 Message du chef de la direction des placements Je suis heureux de présenter la première édition du Bulletin trimestriel sur les marchés. Remplaçant notre publication

Plus en détail

Stratégie de vente d options d achat couvertes

Stratégie de vente d options d achat couvertes Stratégie de vente d options d achat couvertes La stratégie de vente d options d achat couvertes, également connue sous le nom de stratégie d achat-vente, est mise en œuvre par la vente d un contrat d

Plus en détail

Perspective des marchés financiers en 2014

Perspective des marchés financiers en 2014 Perspective des marchés financiers en 2014 21/01/2014 13 ième édition 1 Outil d aide à la décision : The Screener OUTIL D AIDE À LA DÉCISION : THESCREENER Des analyses sur les valeurs boursières Disponible

Plus en détail

Une rente sans rachat des engagements (aussi connue sous le nom «buy-in») vise à transférer

Une rente sans rachat des engagements (aussi connue sous le nom «buy-in») vise à transférer Solutions PD Parez au risque Rente sans rachat des engagements (Assurente MC ) Transfert des risques pour régimes sous-provisionnés Une rente sans rachat des engagements (aussi connue sous le nom «buy-in»)

Plus en détail

LE COMITÉ D INVESTISSEMENT DE LA GESTION PRIVÉE

LE COMITÉ D INVESTISSEMENT DE LA GESTION PRIVÉE DE LA GESTION PRIVÉE COMPTE RENDU DAVID DESOLNEUX DIRECTEUR DE LA GESTION SCÉNARIO ÉCONOMIQUE ACTIVITÉS La croissance économique redémarre, portée par les pays développés. Aux Etats-Unis, après une croissance

Plus en détail

La dette des ménages canadiens demeure très élevée

La dette des ménages canadiens demeure très élevée 12 septembre 2014 La dette des ménages canadiens demeure très élevée Faits saillants États Unis : accélération bienvenue des ventes au détail. Forte hausse du crédit à la consommation en juillet aux États

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014

La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014 COMMUNIQUÉ PREMIER TRIMESTRE 2014 La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014 L information financière contenue dans le présent document est basée sur les états financiers

Plus en détail

Fonds Jantzi RBC. Investissement. Des choix socialement responsables pour votre portefeuille de placements

Fonds Jantzi RBC. Investissement. Des choix socialement responsables pour votre portefeuille de placements Investissement Pour plus de renseignements sur les fonds Jantzi RBC, veuillez vous adresser à votre conseiller ou visiter www.rbc.com/jantzifonds Fonds Jantzi RBC Des choix socialement responsables pour

Plus en détail

Le rôle des actions privilégiées dans votre portefeuille

Le rôle des actions privilégiées dans votre portefeuille Le rôle des actions privilégiées dans votre portefeuille Les risques et les avantages des actions privilégiées canadiennes Raymond Kerzérho, MBA, CFA Directeur de la recherche PWL CAPITAL INC. Dan Bortolotti

Plus en détail

Manuel de référence Options sur devises

Manuel de référence Options sur devises Manuel de référence Options sur devises Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX TMX Select Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique de Montréal Titres à

Plus en détail

Négociation de titres cotés canadiens sur plusieurs marchés

Négociation de titres cotés canadiens sur plusieurs marchés Négociation de titres cotés canadiens sur plusieurs marchés Placements directs TD, Conseils de placement privés, Gestion de patrimoine TD et Valeurs Mobilières TD («nous», «notre» et «nos») ont pris l

Plus en détail

Nouvelle vague d assouplissement 1

Nouvelle vague d assouplissement 1 Nouvelle vague d assouplissement 1 Ces derniers mois, une vague d assouplissement des politiques monétaires, largement inattendue, a mobilisé l attention des marchés financiers mondiaux. Dans un contexte

Plus en détail

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011 Septembre 2011 Faits saillants Selon les données émises par la Chambre immobilière du Grand Montréal, la revente de résidences dans l agglomération de Montréal a atteint les 16 609 transactions en 2010,

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

BAX MC Contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes de trois mois

BAX MC Contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes de trois mois BAX MC Contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes de trois mois Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique

Plus en détail

Letko, Brosseau & Associés Inc.

Letko, Brosseau & Associés Inc. Letko, Brosseau & Associés Inc. Perspectives sur la conjoncture économique et les marchés financiers Letko, Brosseau & Associés Inc. 1800 avenue McGill College Bureau 2510 Montréal, Québec H3A 3J6 Canada

Plus en détail

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Janone Ong, département des Marchés financiers La Banque du Canada a créé un nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien,

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE L indice des caisses de pension suisses affiche un rendement en baisse de 8,79

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LA CONSTRUCTION AUTOMOBILE REDÉMARRE AU CANADA, MAIS MANQUERA-T-ELLE BIENTÔT DE CARBURANT?

COMMENTAIRE. Services économiques TD LA CONSTRUCTION AUTOMOBILE REDÉMARRE AU CANADA, MAIS MANQUERA-T-ELLE BIENTÔT DE CARBURANT? COMMENTAIRE Services économiques TD LA CONSTRUCTION AUTOMOBILE REDÉMARRE AU CANADA, MAIS MANQUERA-T-ELLE BIENTÔT DE CARBURANT? Faits saillants La reprise des ventes d automobiles aux États-Unis s est traduite

Plus en détail

2015 et l investissement en actions : la prise de risque est-elle justifiée?

2015 et l investissement en actions : la prise de risque est-elle justifiée? Flash Stratégie Janvier 2015 2015 et l investissement en actions : la prise de risque est-elle justifiée? Jean Borjeix Paris, le 20 janvier 2015 Dans ce document nous allons tout d abord rapprocher nos

Plus en détail

La faiblesse du huard va persister

La faiblesse du huard va persister Septembre 215 La faiblesse du huard va persister L élargissement de la bande de flottement du yuan et la dévaluation subséquente d autres monnaies des marchés émergents ont propulsé l USD pondéré des échanges

Plus en détail

Deuxième trimestre 2015

Deuxième trimestre 2015 Deuxième trimestre 2015 Contenu Perspectives économiques mondiales Perspectives sur les catégories d'actif Paul English, MBA, CFA vice-président principal, Placements Tara Proper, CFA vice-présidente adjointe,

Plus en détail

Performance creates trust

Performance creates trust Performance creates trust Investir dans le pétrole et le gaz à travers une stratégie éprouvée Indices stratégiques de Vontobel Juillet 2014 Page 2 Les prix de l énergie augmentent Les prix de nombreuses

Plus en détail

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005 Rapport des vérificateurs Au conseil d administration de l Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Compte du régime de pension de la Gendarmerie royale du Canada Nous avons vérifié

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 29 juillet 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,56 $ avec un ratio combiné de 91,6 %.

Plus en détail

Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie

Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie Pourquoi choisir la TD pour vos besoins en gestion de patrimoine? Vos occasions se multiplient avec la croissance de votre

Plus en détail

BILLETS DE DÉPÔT ÉQUILIBRE MONDIAL PLUS RBC INVESTISSEMENTS MANUVIE

BILLETS DE DÉPÔT ÉQUILIBRE MONDIAL PLUS RBC INVESTISSEMENTS MANUVIE BILLETS DE DÉPÔT ÉQUILIBRE MONDIAL PLUS RBC INVESTISSEMENTS MANUVIE Une protection du capital, une participation au marché boursier et des gestionnaires de placements de première catégorie Séries 7, 8

Plus en détail

RAPPORT SEMESTRIEL. ACER ACTIONS S1 au 30.06.2013. Acer Finance Société de Gestion agrément AMF n GP-95009

RAPPORT SEMESTRIEL. ACER ACTIONS S1 au 30.06.2013. Acer Finance Société de Gestion agrément AMF n GP-95009 RAPPORT SEMESTRIEL ACER ACTIONS S1 au 30.06.2013 Acer Finance Société de Gestion agrément AMF n GP-95009 8 rue Danielle Casanova 75002 Paris Tel: +33(0)1.44.55.02.10 / Fax: +33(0)1.44.55.02.20 acerfinance@acerfinance.com

Plus en détail

Mettez les FNB à profit pour vos clients

Mettez les FNB à profit pour vos clients Mettez les FNB à profit pour vos clients Table des matières 2 Que sont les FNB? 4 Avantages potentiels des FNB 5 Comparaison des FNB et des fonds communs de placement 6 Comment les FNB fonctionnent-ils?

Plus en détail

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue?

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? 28 avril 2015 Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? Beaucoup d espoir repose sur les entreprises du centre du pays pour permettre à la croissance économique de

Plus en détail

Demande d adhésion instruction. Rente épargne CELI T086 (05-2015)

Demande d adhésion instruction. Rente épargne CELI T086 (05-2015) Demande d adhésion instruction Rente épargne CELI T086 (05-2015) Demande d adhésion instruction Rente épargne CELI Est-ce un nouveau client? Oui Si oui, remplir la section Identification du preneur Non

Plus en détail

Perspectives économiques 2013-2014

Perspectives économiques 2013-2014 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2013-2014 L amélioration de l économie atténuée par l incertitude politique Prix du pétrole:

Plus en détail

Découvrez TD Waterhouse. Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie

Découvrez TD Waterhouse. Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie Découvrez TD Waterhouse Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie Bienvenue à TD Waterhouse Tout le personnel de TD Waterhouse* s engage à vous aider à atteindre vos objectifs

Plus en détail

G&R Europe Distribution 5

G&R Europe Distribution 5 G&R Europe Distribution 5 Instrument financier émis par Natixis, véhicule d émission de droit français, détenu et garanti par Natixis (Moody s : A2 ; Standard & Poor s : A au 6 mai 2014) dont l investisseur

Plus en détail

L activité financière des sociétes d assurances

L activité financière des sociétes d assurances L activité financière des sociétes d assurances L année 2002 est de nouveau marquée par une forte baisse des marchés financiers. Celle-ci entraîne une diminution des plus-values latentes et des produits

Plus en détail

GROUPE CANACCORD GENUITY INC. ANNONCE DES RÉSULTATS ANNUELS RECORD POUR 2015

GROUPE CANACCORD GENUITY INC. ANNONCE DES RÉSULTATS ANNUELS RECORD POUR 2015 GROUPE CANACCORD GENUITY INC. ANNONCE DES RÉSULTATS ANNUELS RECORD POUR 2015 Compte non tenu des éléments importants, résultat dilué par action de 0,05 au quatrième trimestre 1 (Tous les montants sont

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue des résultats record au troisième trimestre de 2013

La Banque Nationale divulgue des résultats record au troisième trimestre de 2013 COMMUNIQUÉ TROISIÈME TRIMESTRE La Banque Nationale divulgue des résultats record au troisième trimestre de L information financière fournie dans le présent communiqué est basée sur les états financiers

Plus en détail

Pleins feux sur BlueBay Asset Management L un des plus grands gestionnaires mondiaux de titres à revenu fixe spécialisés

Pleins feux sur BlueBay Asset Management L un des plus grands gestionnaires mondiaux de titres à revenu fixe spécialisés Pleins feux sur BlueBay Asset Management L un des plus grands gestionnaires mondiaux de titres à revenu fixe spécialisés BlueBay : À la pointe des titres à revenu fixe spécialisés BlueBay a été fondée

Plus en détail

NOTES DE CONJONCTURE - MARS 2014

NOTES DE CONJONCTURE - MARS 2014 CONTRAT SOCIAL 28/03/2014 J.Blanchard NOTES DE CONJONCTURE - MARS 2014 ----ooo---- ECONOMIE MONDIALE : sans changement notable sauf crises graves Les dernières prévisions pour 2014 et 2015 confirment les

Plus en détail

Négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats

Négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats Négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats PRODUITS PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL émis par Société Générale ou Société Générale Effekten GmbH (société ad hoc de droit allemand dont

Plus en détail

FONDS D ACTIONS BAROMETER DISCIPLINED LEADERSHIP

FONDS D ACTIONS BAROMETER DISCIPLINED LEADERSHIP RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS Pour le semestre clos le 30 juin 2015 FONDS D ACTIONS BAROMETER DISCIPLINED LEADERSHIP BAROMETER CAPITAL MANAGEMENT INC. VOTRE GESTION DE

Plus en détail

Efficience énergétique et électricité solaire

Efficience énergétique et électricité solaire Efficience énergétique et électricité solaire Pictet-Clean Energy investit dans des entreprises innovantes Juin 2015 Désormais compétitive, la production d énergie solaire croît fortement. Face au réchauffement

Plus en détail

Fonds communs de placement de la HSBC Notice annuelle

Fonds communs de placement de la HSBC Notice annuelle Le 25 juin 2015 Fonds communs de placement de la Notice annuelle Offre de parts de série investisseurs, de série conseillers, de série privilèges, de série gestionnaires et de série institutions des Fonds

Plus en détail

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NEUF DES PLUS GRANDES INSTITUTIONS FINANCIÈRES ET CAISSES DE RETRAITE CANADIENNES PRÉSENTENT

Plus en détail

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions 27 novembre 213 N 5 Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions La Chine semble vouloir développer le poids du RMB comme monnaie internationale, aussi bien financière que

Plus en détail

Améliorations apportées aux fonds LifePath et aux fonds indiciels équilibrés de BlackRock Canada 30 septembre 2013

Améliorations apportées aux fonds LifePath et aux fonds indiciels équilibrés de BlackRock Canada 30 septembre 2013 Améliorations apportées aux fonds LifePath et aux fonds indiciels équilibrés de BlackRock Canada 30 septembre 2013 Les promoteurs de régime pourraient vouloir réfléchir à l'incidence des changements ci-dessous

Plus en détail

COLLOQUE SUR LA RETRAITE ET LES PLACEMENTS AU QUÉBEC L INVESTISSEMENT GUIDÉ PAR LE PASSIF

COLLOQUE SUR LA RETRAITE ET LES PLACEMENTS AU QUÉBEC L INVESTISSEMENT GUIDÉ PAR LE PASSIF COLLOQUE SUR LA RETRAITE ET LES PLACEMENTS AU QUÉBEC L INVESTISSEMENT GUIDÉ PAR LE PASSIF LE 20 NOVEMBRE 2014 Sébastien Naud, CFA, M.Sc. Conseiller principal L investissement guidé par le passif Conférenciers

Plus en détail

Nouvelles et opinions

Nouvelles et opinions Publications Nouvelles et opinions Volume 12 numéro 3 Mars 2015 Dans ce numéro 1 Modifications au règlement fédéral sur les pensions 3 La baisse de la solvabilité des régimes de retraite pourrait avoir

Plus en détail

ANANTA PATRIMOINE PRESENTATION

ANANTA PATRIMOINE PRESENTATION ANANTA PATRIMOINE PRESENTATION ANNEE 2011 1 ANANTA PATRIMOINE S.A. (Genève) est une société de gestion affiliée à l O.A.R.G. (Organisme d Autorégulation des Gérants de patrimoine) sous le numéro d agrément

Plus en détail

Stratégies boursières des portefeuilles de FNB BMO

Stratégies boursières des portefeuilles de FNB BMO Stratégies boursières des portefeuilles de FNB BMO Troisième trimestre de 2015 FONDS NÉGOCIABLES EN BOURSE BMO Une tragédie grecque Alfred Lee, CFA, CMT, GSPD Alfred Vice-président, Lee, CFA, FNB CMT,

Plus en détail

Marchés émergents Misez sur le potentiel de croissance des économies émergentes avec la HSBC

Marchés émergents Misez sur le potentiel de croissance des économies émergentes avec la HSBC Marchés émergents Misez sur le potentiel de croissance des économies émergentes avec la HSBC Sommaire La nouvelle locomotive de la croissance mondiale Pourquoi investir dans les marchés émergents? La montée

Plus en détail

Great-West Lifeco annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2014 et augmente son dividende de 6 %

Great-West Lifeco annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2014 et augmente son dividende de 6 % COMMUNIQUÉ TSX : GWO MISE À JOUR 13 h HNC La page 7 a été modifiée pour tenir compte du nouveau code d accès pour l écoute différée de la conférence téléphonique du quatrième trimestre. Les lecteurs sont

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l été 15 Vol. 12.2 6 juillet 15 L enquête menée cet été laisse entrevoir des perspectives divergentes selon les régions. En effet,

Plus en détail

1741 SWITZERLAND EQUAL WEIGHTED INDEX. Règlement

1741 SWITZERLAND EQUAL WEIGHTED INDEX. Règlement 1741 SWITZERLAND EQUAL WEIGHTED INDEX Règlement Version du 01.07.2015 SOMMAIRE 1 Introduction 3 2 Spécifications de l indice 4 3 Univers de l indice 5 4 Adaptations périodiques ordinaire 6 5 Adaptations

Plus en détail

Communiqué - Pour diffusion immédiate MEGA BRANDS COMMUNIQUE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2012

Communiqué - Pour diffusion immédiate MEGA BRANDS COMMUNIQUE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2012 Communiqué - Pour diffusion immédiate MEGA BRANDS COMMUNIQUE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2012 Chiffre d affaires net consolidé en hausse de 18 % au T4 et 12 % pour l exercice

Plus en détail

OUESSANT. Vivienne investissement. Printemps-été 2015. Rapport de gestion. L analyse quantitative au service de la gestion active

OUESSANT. Vivienne investissement. Printemps-été 2015. Rapport de gestion. L analyse quantitative au service de la gestion active Ce document est destiné à des investisseurs professionnels uniquement Vivienne investissement L analyse quantitative au service de la gestion active OUESSANT Rapport de gestion Printemps-été 2015 Vivienne

Plus en détail

à moyen Risque moyen Risq à élevé Risque élevé Risq e Risque faible à moyen Risq Risque moyen à élevé Risq

à moyen Risque moyen Risq à élevé Risque élevé Risq e Risque faible à moyen Risq Risque moyen à élevé Risq e élevé Risque faible Risq à moyen Risque moyen Risq à élevé Risque élevé Risq e Risque faible à moyen Risq Risque moyen à élevé Risq L e s I n d i c e s F u n d a t a é Risque Les Indices de faible risque

Plus en détail

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt Introduction des comptes d épargne libre d impôt Comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt ont été introduits par le gouvernement fédéral dans le

Plus en détail

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE Un seul investissement, tout le raffinement que vous recherchez Vous menez une vie active, riche de projets que vous souhaitez réaliser. Vous

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport DIRECTION PERIODE STRATEGIE

Plus en détail

INFOLETTRE BLUE BRIDGE

INFOLETTRE BLUE BRIDGE INFOLETTRE BLUE BRIDGE International Wealth Solutions & Family Office Services Août 2015 - www.bluebridge.ca Sommaire ÉDITORIAL p.1...et autres nouvelles du secteur p.2 Article de fond p.3 À l horizon

Plus en détail

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires POUR DIFFUSION : À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À PUBLICATION Courants contraires La baisse

Plus en détail

ATTIJARI MARKET RESEARCH FX & COMMODITIES TEAM

ATTIJARI MARKET RESEARCH FX & COMMODITIES TEAM 29 juin 2009 Forex Weekly Highlights I. Evénements clés et statistiques de la semaine du 22 juin 2009 Le retour de l aversion au risque a permis au billet vert d effacer un peu les pertes accumulées face

Plus en détail

Succès de l introduction en bourse de Tarkett

Succès de l introduction en bourse de Tarkett Succès de l introduction en bourse de Tarkett Prix de l offre : 29,00 euros par action, correspondant à une capitalisation boursière d environ 1.848 millions d euros Taille totale de l opération : environ

Plus en détail

EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER

EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER Chapitre 25 Mankiw 08/02/2015 B. Poirine 1 I. Le système financier A. Les marchés financiers B. Les intermédiaires financiers 08/02/2015 B. Poirine 2 Le système

Plus en détail

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Le gouvernement du Canada a annoncé la création du compte d épargne libre d impôt (CELI) à l occasion de son budget de 2008, puis a procédé à son

Plus en détail

LE GUIDE DE L INVESTISSEUR

LE GUIDE DE L INVESTISSEUR LE GUIDE DE L INVESTISSEUR Nous avons élaboré un guide des principes de base en investissement. Si vous les comprenez bien et les respectez, vous obtiendrez plus de succès dans vos investissements et par

Plus en détail

Retour à la croissance

Retour à la croissance Après une forte amélioration de ses résultats au T4 2010 et la finalisation de ses programmes d investissement et de réorganisation, Eurofins réaffirme ses objectifs à moyen terme 28 janvier 2011 A l occasion

Plus en détail

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande.

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. CHAPITRE 17 Opérations relatives aux titres - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. - Il y a par ex: o Bourses des valeurs pour le commerce des

Plus en détail

CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES

CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES Direction Épargne et Clientèle Patrimoniale Date de diffusion : 26 janvier 2015 N 422 CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES Dans une démarche d accompagnement auprès de vos clients, plusieurs communications

Plus en détail

CHAPITRE 1 L évolution des marchés financiers en 2008

CHAPITRE 1 L évolution des marchés financiers en 2008 CHAPITRE L évolution des marchés financiers en Les marchés du crédit Les marchés d actions Les marchés de produits dérivés Les produits de gestion pour compte de tiers L évolution des marchés financiers

Plus en détail

Fonds Fidelity Revenu élevé tactique Devises neutres

Fonds Fidelity Revenu élevé tactique Devises neutres Fonds Fidelity Revenu élevé tactique Devises neutres Rapport semestriel de la direction sur le rendement du Fonds 30 septembre 2014 Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs Certaines parties de

Plus en détail

BLACKROCK GLOBAL FUNDS

BLACKROCK GLOBAL FUNDS CE DOCUMENT EST IMPORTANT ET REQUIERT VOTRE ATTENTION IMMEDIATE. En cas de doute quant aux mesures à prendre, consultez immédiatement votre courtier, votre conseiller bancaire, votre conseiller juridique,

Plus en détail

L instabilité politique en Ukraine et en Grèce sont aussi des éléments qui peuvent continuer à perturber les marchés.

L instabilité politique en Ukraine et en Grèce sont aussi des éléments qui peuvent continuer à perturber les marchés. L année 2014 s achève, pour l indice boursier français, au niveau où elle a commencé, le CAC 40 a perdu - 0,5% sur l année, l indice européen (l Eurostoxx 50) a lui gagné + 2,82%, alors que l indice américain

Plus en détail

Compte rendu Cogefi Rendement Conférence téléphonique du 13/03/15 avec Lucile Combe (gérant)

Compte rendu Cogefi Rendement Conférence téléphonique du 13/03/15 avec Lucile Combe (gérant) Compte rendu Cogefi Rendement Conférence téléphonique du 13/03/15 avec Lucile Combe (gérant) Présentation Cogefi Gestion est la société de gestion, filiale à 100% de la maison mère Cogefi. Elle fait partie

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE 2 Section 1. Problématique de la gestion du risque de change Section 2. La réduction de l exposition de l entreprise au risque de change Section 3. La gestion du risque de

Plus en détail