DOSSIER DE PRESSE. Présentation du projet de Bâtiment de Bureaux Avenue des Nations Unies à Roubaix. Jeudi 19 septembre 2013 à 11h

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE PRESSE. Présentation du projet de Bâtiment de Bureaux Avenue des Nations Unies à Roubaix. Jeudi 19 septembre 2013 à 11h"

Transcription

1 Présentation du projet de Bâtiment de Bureaux Avenue des Nations Unies à Roubaix DOSSIER DE PRESSE Jeudi 19 septembre 2013 à 11h CA Consumer Finance 34 rue Emile Moreau à Roubaix Pour tout contact presse : Agence AFFAIRES PUBLIQUES Farida SEMMOUDI : /

2 Un projet pour concilier proximité, convivialité et maîtrise des coûts ROUBAIX : UNE IMPLANTATION HISTORIQUE POUR CREDIT AGRICOLE CONSUMER FINANCE Dans le cadre de sa stratégie de regroupement de ses sites centraux, Crédit Agricole Consumer Finance vise à renforcer son efficacité opérationnelle. Suite à un long travail d évaluation de la solution la plus adaptée pour la région Nord, le choix de construire un nouveau bâtiment sur le site de Roubaix où CA Consumer est déjà implanté est apparu comme le plus cohérent : Limiter l impact du déménagement L objectif est de rassembler à terme les salariés en poste sur les sites de Lille Carnot et de La Madeleine sur Roubaix. Le site de Roubaix accueille déjà au 34 rue Emile Moreau la majorité des salariés de la Région Nord et dispose d une réserve foncière qui permet des aménagements. L emplacement de la construction à venir jouxte un terrain permettant de construire le nouveau bâtiment nécessaire pour accueillir l ensemble des collaborateurs. A horizon 2015, le site de Roubaix regroupera ainsi près de 1500 postes, constitués des effectifs de CA Consumer Finance et de ceux d Argence Développement. Optimiser les conditions de travail et fluidifier les échanges Le nouveau bâtiment avenue des Nations Unies est conçu pour offrir un confort d usage au delà des normes constructives en vigueur. Le bâtiment existant fera également l objet d aménagements. La proximité des deux bâtiments facilitera les échanges interzones. De plus, le site est très bien desservi par les transports en commun (train, tramway et métro). Rationaliser les coûts Source de gain de temps pour les échanges entre les salariés, le regroupement sur le site de Roubaix permet d optimiser les charges de fonctionnement de l entreprise : optimisation des surfaces et des charges locatives, nouveau bâtiment permettant une consommation moindre en énergie et en eau.

3 UN BÂTIMENT CONTEMPORAIN, FONCTIONNEL & ECORESPONSABLE, FIGURE DE PROUE DE LA VILLE RENOUVELEE Un bâtiment en entrée de ville, illustration de la reconfiguration réussie du quartier Ce nouveau bâtiment va venir compléter les aménagements du quartier sur le terrain de l ancienne concession Toyota qui sera libre de toute construction et plantation. Il sera accessible directement depuis l avenue des Nations Unies, par une 4 voies avec un terre plein central densément plantée d arbres de hautes tiges. Face à l Eglise Notre Dame, jouxtant un bâtiment de logements de 6 étages, il viendra en prolongement du bâtiment 34 rue Emile Moreau déjà occupé par CA Consumer Finance. Le projet concerne la globalité du site pour s adapter aux différences de niveaux des voiries. Il s implante sur 4 étages le long de l avenue des Nations Unies dans la continuité du bâti existant tant dans le positionnement que dans les gabarits. Il s étend ensuite en simple rez de chaussée du côté de la rue Chaplin afin de redéfinir l angle du site et se prolonge en dalle haute formant un parvis qui recevra un traitement paysager. Un parking de 100 places semi enterré sera aménagé sous la dalle. Le projet tient compte des ombres portées sur les bâtiments voisins et une transparence visuelle forte est maintenue en rez de Chaussée entre l avenue des Nations Unies et le bâtiment déjà occupé par CA Consumer Finance créant une liaison piétonne douce facilitant la circulation entre les deux bâtiments.

4 Un bâtiment esthétique et fonctionnel Aménagements et accès Les bâtiments s implantent en limite de propriété sur l avenue des Nations unies et la rue Charlie Chaplin. Sur la rue Emile Moreau, les différences de niveaux permettent d accueillir les accès véhicules et deux roues ainsi que l accès piéton secondaire. L accès piéton principal se situe sur l avenue des Nations Unies «en creux» sous le bâtiment afin de le protéger des vents dominants. Les clôtures (avec portails coulissants) installées le long de la rue Emile Moreau et de l avenue des Nations Unies sont en barreautage vertical en acier laqué. Leur hauteur s harmonise avec la composition architecturale des façades. Contre les logements voisins une clôture simple en treillis métallique agrémentée d une haie est mise en place. Construction et matériaux L extérieur d îlot (Sud et Ouest) est traité dans une teinte claire pour refléter la lumière. En intérieur d îlot, les étages reprennent une teinte claire avec un bardage composite utilisé aussi en sous face de dalles hautes de rez de chaussée. Côté rues les rez de chaussée sont traités en briques sombres à joints vifs remplacés en intérieur d îlot par un bardage bois en relation avec le parvis végétalisé. Les menuiseries extérieures sont en aluminium de teinte «aluminium anodisé», complétées de brise soleil extérieur textile et d une étagère à lumière sur les façades Sud et Ouest qui permettent d optimiser l apport solaire en hiver et de le limiter en été. La conception du projet valorise les apports solaires passifs grâce à une façade Sud Ouest largement vitrée et limite les déperditions en façade Nord.

5 Un bâtiment éco responsable Une construction conforme à la RT 2012 pour un confort hygrothermique, acoustique, visuel et olfactif Comme indiqué précédemment, les apports solaires passifs sont valorisés par la conception du projet de même que la protection contre les vents dominants avec une entrée principale «en creux» avenue des Nations Unies. Le choix des matériaux de construction, voile de béton et isolation par l extérieur avec des bardages en composite et bois, contribuent à l efficacité énergétique du bâtiment. Une attention particulière est portée aux points sensibles sources de déperdition et de ponts thermiques que représentent les cages d ascenseurs, systèmes techniques, menuiseries et passages de réseaux. Une optimisation de la surface minéralisée pour favoriser la biodiversité La compacité du bâtiment permet un aménagement paysager pour lequel les plantations seront composées d espèces locales et régionales demandant peu d entretien et d arrosage. Un chantier à faible impact environnemental Une charte «chantier propre» sera signée par l ensemble des intervenants et le tri des déchets sera facilité par un affichage de pictogrammes explicites sur les bennes et les points de collectes intermédiaires. Les nuisances du chantier seront limitées par la mise en place par exemple d un système de lavage mobile des camions et des aires de lavage des toupies pour éviter l infiltration des eaux de lavage. La propreté du chantier sera contrôlée de façon hebdomadaire. Une certification HQE pour l exploitation et le fonctionnement du bâtiment Gestion de l énergie : La conception du bâtiment assure une isolation conforme à la RT 2012 (voir plus haut) et permet l éclairage naturel de 100% des bureaux complété par un éclairage artificiel par des appareils basse consommation placés sur détection de présence et sonde de luminance pour la gradation. Les circulations horizontales et/ou salles de réunion situées au centre seront éclairées en second jour grâce à des cloisons vitrées. La ventilation mécanique sera de type double flux hormis pour les sanitaires pour économiser aussi l énergie et le confort d usage. Les réseaux d ECS (Eaux Chaudes Sanitaires) et d EFS (Eaux froides Sanitaires) seront calorifugés séparément afin de limiter les déperditions de chaleur. L ensemble des besoins en chauffage est assuré par le raccordement au réseau de chaleur biomasse. Tous les équipements techniques seront reliés à une Gestion Technique Centralisée (GTC) permettant la gestion et le décomptage des énergies par poste.

6 Gestion de l eau : Tous les équipements et systèmes hydro économes permettent de réduire de 20% la consommation d eau du bâtiment par rapport à des équipements classiques. Gestion des déchets d activité : Les locaux poubelles seront accessibles directement depuis l extérieur pour en faciliter la maintenance. Pérennité des performances environnementales : Le dimensionnement des locaux techniques facilite l entretien, la maintenance et l adaptation à des évolutions technologiques futures. De plus, le contrôle et le suivi des performances est possible grâce aux compteurs d énergie sectorisés et de la GTC qui est équipée d un système d alerte de maintenance préventive pour l entretien des filtres de ventilation par exemple.

7 PARTIES PRENANTES DE L OPERATION IMMOBILIERE L utilisateur : Crédit Agricole Consumer Finance Crédit Agricole Consumer Finance souhaite compléter la surface de bureaux dont il dispose déjà à Roubaix pour regrouper l ensemble de ses équipes du Nord de la France sur un même site. Le site dont il dispose déjà au 34 rue Emile Moreau est mitoyen du projet de bâtiment avenue des Nations Unies. Crédit Agricole Consumer Finance est un acteur majeur du crédit à la consommation en Europe. Crédit Agricole Consumer Finance, filiale spécialisée en crédit à la consommation de Crédit Agricole S.A., distribue (en France, principalement via ses marques commerciales Sofinco, Viaxel et Creditlift Courtage), une gamme étendue de crédits aux particuliers et de services associés sur l'ensemble des canaux de distribution : vente directe, financement sur le lieu de vente (automobile et équipement de la maison) et partenariats. Présent aux côtés de grandes enseignes de la distribution, de la distribution spécialisée et d'institutionnels dans les différents pays où il est présent, Crédit Agricole Consumer Finance est un partenaire incontournable du commerce. La commune : Roubaix, liée à l histoire de l entreprise puisqu elle est l implantation historique de ex Finaref. Le décideur foncier : Lille Métropole Communauté Urbaine, en charge du Plan Local d Urbanisme et de la stratégie de développement économique de la Métropole Lilloise avec le Programme «1000 hectares de foncier économique en 10 ans». L investisseur (propriétaire de l immeuble) : création d une SCI Le financement du projet sera assuré par trois partenaires : La Foncière de l Erable, filiale de la Caisse Régionale Nord de la France du Crédit Agricole La Caisse des Dépôts et Consignations Batixia, une Société d Investissement Régional (SIR), structure financière de capital investissement immobilier dédiée à la revalorisation des territoires urbains. Le Promoteur : La SEM de la Ville Renouvelée à laquelle, l investisseur a confié la réalisation de l immeuble dans le cadre d un contrat de promotion immobilière Le Maître d œuvre : L agence Escudié Fermaut Architectes associée au bureau d étude Artélia auxquels le promoteur a confié le contrat de conception et le suivi de réalisation de l ouvrage. Le Maître d ouvrage : Crédit Agricole Consumer Finance et Crédit Agricole Immobilier (maîtrise d ouvrage délégué)

8 CHIFFRES CLES Chronologie de l opération Eté 2012 : proposition de regroupement des équipes du Nord de France de CA Consumer Finance sur le site de Roubaix Printemps 2013 : dépôt du Permis de construire Juillet 2013 : signature de la convention d études Troisième trimestre 2013 : démarrage de la phase de démolition du terrain Deuxième trimestre 2014 : Démarrage de la construction Troisième trimestre 2015 : livraison du bâtiment Décembre 2015 : déménagement des équipes de La Madeleine de CA Consumer Finance vers le site de Roubaix Les coûts Coût global de l opération : k HT Répartition de l investissement au sein de la SCI : 50% Foncière de l Erable, 30% Caisse des Dépôts et Consignations, 20% Batixia. Le bâtiment Surface de plancher : 6001 m 2 sur 5 niveaux (R + 4) Places de stationnement : 100 places semi enterrées et 11 à l extérieur 100% d éclairage naturel pour les bureaux. Surface de toiture végétalisée : 453 m 2 Surface de parvis aérien : 1565 m 2 Consommations estimées du bâtiment : Cep = 106 kw/m2.an (Cep max RT 2012 = 110 kw/m2.an) Dispositifs d économie d eau : chasses d eau des toilettes 3/6 litres, débits de robinetteries <8 l/min (réf. = 10 l/min)

9 GLOSSAIRE CEP : Coefficient d Energie Primaire ECS : Eaux Chaudes Sanitaires EFS : Eaux Froides Sanitaires EPF : Etablissement Public Foncier npdc.fr GTC : Gestion Technique Centralisée LMCU : Lille Métropole Communauté Urbaine SCI : Société Civile Immobilière

LYCEE ERIC TABARLY CONSTRUCTION HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE

LYCEE ERIC TABARLY CONSTRUCTION HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE ( LYCEE ERIC TABARLY CONSTRUCTION HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE ( SITE EXISTANT OBSOLETE Bâtiments anciens datant de 1965 Aucune possibilité d extension Au c ur du quartier de la Chaume Des accès difficiles

Plus en détail

Quartier Beau Soleil. Zone d Amd. Aménagement Concerté

Quartier Beau Soleil. Zone d Amd. Aménagement Concerté Quartier Beau Soleil Zone d Amd Aménagement Concerté Présentation générale du cahier des charges et de la démarche d accompagnement auprès des acquéreurs Cabinet D.LENOIR ACCOMPAGNEMENT DES PROJETS INDIVIDUELS

Plus en détail

Niveau de prise en compte de la cible

Niveau de prise en compte de la cible Caractéristiques environnementales du bâtiment (selon les cibles HQE) Niveau de prise en compte de la cible Objectif fixé lors de la phase de conception 1. Relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement

Plus en détail

URBAN À 10 KM DE PARIS LA DÉFENSE DANS UN PARC D ACTIVITÉS DE 3 HECTARES. 15 000 m² DE LOCAUX DIVISIBLES

URBAN À 10 KM DE PARIS LA DÉFENSE DANS UN PARC D ACTIVITÉS DE 3 HECTARES. 15 000 m² DE LOCAUX DIVISIBLES URBAN C O R M E I L L E S - E N - PA R I S I S ( 9 5 ) À 10 KM DE PARIS LA DÉFENSE DANS UN PARC D ACTIVITÉS DE 3 HECTARES 15 000 m² DE LOCAUX DIVISIBLES Situé en plein cœur du nouveau quartier des Bois

Plus en détail

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE COMPLEXE CINEMATOGRAPHIQUE DU PLATEAU DE LA BRIE PROJET DE CINEMA SUR LE TERRITOIRE DE COULOMMIERS NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE MAITRE D OUVRAGE: COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA BRIE DES

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Rénovation de la résidence Des Pins. Lundi 23 février 2015 17 h 45

DOSSIER DE PRESSE. Rénovation de la résidence Des Pins. Lundi 23 février 2015 17 h 45 DOSSIER DE PRESSE Rénovation de la résidence Des Pins Lundi 23 février 2015 17 h 45 Résidence Des Pins sommaire

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS

LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS RESTAURANT SCOLAIRE ET HALL DE SPORTS CONFERENCE DE PRESSE 20 mai

Plus en détail

Samedi 31 janvier 2015. Samedi 31 janvier 2015, Tisséo inaugure son 3 ème site bus à Colomiers

Samedi 31 janvier 2015. Samedi 31 janvier 2015, Tisséo inaugure son 3 ème site bus à Colomiers Samedi 31 janvier 2015 Samedi 31 janvier 2015, Tisséo inaugure son 3 ème site bus à Colomiers Sommaire Présentation du site Un ouvrage durable Les lignes rattachées au site de Colomiers Historique du chantier

Plus en détail

Utilités Energétiques et Techniques des Bâtiments Tertiaires et de l'industrie

Utilités Energétiques et Techniques des Bâtiments Tertiaires et de l'industrie Ingénierie Conseils en Maintenance, Etudes de Productivité et Benchmarking Energies Utilités Energétiques et Techniques des Bâtiments Tertiaires et de l'industrie IMPACT DU DEVELOPPENT DURABLE SUR LA CONCEPTION

Plus en détail

Situation et multimodalité

Situation et multimodalité ASKIA Situation et multimodalité Ecoquartier et qualité de vie Askia, 16 300 m² de bureaux Document non contractuel - 1 Situation et multimodalité Ecoquartier et qualité de vie Askia, 16 300 m² de bureaux

Plus en détail

locaux d ERDF à Mont-de-Marsan à Mont-de-Marsan DOSSIER DE PRESSE POSE DE LA 1ère PIERRE Le jeudi 23 octobre 2014

locaux d ERDF à Mont-de-Marsan à Mont-de-Marsan DOSSIER DE PRESSE POSE DE LA 1ère PIERRE Le jeudi 23 octobre 2014 Réalisation Pose de la du 1ère Site pierre d exploitation des nouveaux ERDF locaux d ERDF à Mont-de-Marsan à Mont-de-Marsan DOSSIER DE PRESSE POSE DE LA 1ère PIERRE Le jeudi 23 octobre 2014 invest Contact

Plus en détail

Direction de la Communication - Hôtel de Ville de Cholet - Photos : Shutterstock - Phovoir- janvier 2010. C est quoi la HQE et le BBC?

Direction de la Communication - Hôtel de Ville de Cholet - Photos : Shutterstock - Phovoir- janvier 2010. C est quoi la HQE et le BBC? Direction de la Communication - Hôtel de Ville de Cholet - Photos : Shutterstock - Phovoir- janvier 2010 C est quoi la HQE et le BBC? VILLE DE CHOLET Eco construction 1- Relation du bâtiment avec son environnement

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX Version 1 du 23 septembre 2013

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX Version 1 du 23 septembre 2013 DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX Version 1 du 23 septembre 2013 AMENAGEMENT TELECENTRE MELUN PHASE APS MAÎTRE D OUVRAGE ARCHITECTE C.A.M.V.S. Communauté d agglomération de Melun Val de Seine 297, rue Rousseau

Plus en détail

Challenge Construction Durable 2014. Réhabilitation du bâtiment C

Challenge Construction Durable 2014. Réhabilitation du bâtiment C Challenge Construction Durable 2014 Réhabilitation du bâtiment C Challenge Construction Durable 2014 1. Introduction 2. Analyse et proposition architecturale 3. Traitement de l enveloppe 4. Accessibilité

Plus en détail

Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE

Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE 1 Le nombre de logements dont la SWL et ses sociétés agréées sont propriétaires s élève à 101.242 ; le montant annuel des investissements

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Une grue de 105 mètres de hauteur à la tour administrative

DOSSIER DE PRESSE. Une grue de 105 mètres de hauteur à la tour administrative Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 17 juin 2014 DOSSIER DE PRESSE Une grue de 105 mètres de hauteur à la tour administrative Le mercredi 18 juin à 11 h 30 1

Plus en détail

Dossier de presse Pose de la première pierre Groupe scolaire Léo-Lagrange. Septembre 2012

Dossier de presse Pose de la première pierre Groupe scolaire Léo-Lagrange. Septembre 2012 Dossier de presse Pose de la première pierre Groupe scolaire Léo-Lagrange Septembre 2012 Sommaire Le projet Retour au naturel Les travaux Historique et calendrier des travaux L inauguration p. 3 p. 4 p.

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

www.france-air.com/habitat

www.france-air.com/habitat www.france-air.com/habitat Rue des Barronnières - BEYNOST - 01708 Miribel Cedex Fax : 04 78 55 25 63 www.france-air.com/habitat www.traitdunion-com.fr X E Un nouvel air éco-durable O N I U Q E Le premier

Plus en détail

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges SA LE TOIT VOSGIEN BP 31 88100 SAINT-DIE-DES-VOSGES / F. LAUSECKER ARCHITECTE /

Plus en détail

Nouvelle usine éco-responsable

Nouvelle usine éco-responsable Nouvelle usine éco-responsable Bibal investit dans un bâtiment d avenir Pour gérer sa croissance tout en respectant l environnement, Philippe BERTRAND, PDG des Cafés BIBAL, a pris le parti de construire

Plus en détail

MEDIACOM 3 Immeuble de bureaux à Saint-Denis. JOURDA Architectes Paris

MEDIACOM 3 Immeuble de bureaux à Saint-Denis. JOURDA Architectes Paris MEDIACOM 3 Immeuble de bureaux à Saint-Denis Densifier la ville Construire un volume compact, et un maximum de plateaux afin de densifier la ville. Remplir l objectif de densification et de valorisation

Plus en détail

Conception et construction des ouvrages gaz. Club de la Performance Immobilière

Conception et construction des ouvrages gaz. Club de la Performance Immobilière Conception et construction des ouvrages gaz Club de la Performance Immobilière Novembre 2014 RT2012 et arrêté 2 Aout 77 Arrêté du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences

Plus en détail

ANNEXE AU RÉFÉRENTIEL 2015

ANNEXE AU RÉFÉRENTIEL 2015 ANNEXE AU RÉFÉRENTIEL 2015 Liste récapitulative des pièces justificatives Label de conception globale des bâtiments Etabli suivant l arrêté du 29 septembre 2009 relatif au contenu et aux conditions d attribution

Plus en détail

Collège Robert Schuman à HOMBOURG-HAUT

Collège Robert Schuman à HOMBOURG-HAUT Collège Robert Schuman à HOMBOURG-HAUT Le nouveau collège Robert Schuman de HOMBOURG-HAUT, dont la mise en service est prévue dès la rentrée des vacances de Pâques 2014, permettra d accueillir dans des

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de surélévation : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de surélévation : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de surélévation : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77340 Pontault-Combault

Plus en détail

UN BIDONVILLE DE MADRID: EL SALOBRAL Le plus critique en terme de MARGINALITE: 20 hectares le long d une autoroute 224 familles 318 «chabolas» des services publics inexistants: ni eau, ni électricité,

Plus en détail

SOMMAIRE 1- PRESENTATION SOMMAIRE DE L OPERATION 2- LES SYSTEMES DE VENTILATION DIT «CLASSIQUES» 3- LES SYSTEMES INNOVANTS AUTOUR DU PATIO

SOMMAIRE 1- PRESENTATION SOMMAIRE DE L OPERATION 2- LES SYSTEMES DE VENTILATION DIT «CLASSIQUES» 3- LES SYSTEMES INNOVANTS AUTOUR DU PATIO SOMMAIRE 1- PRESENTATION SOMMAIRE DE L OPERATION 2- LES SYSTEMES DE VENTILATION DIT «CLASSIQUES» 3- LES SYSTEMES INNOVANTS AUTOUR DU PATIO PRESENTATION DE L OPERATION L OPERATION EN QUELQUES CHIFFRES:

Plus en détail

5 LE P2P EN PROJET : CBA ARCHITECTURE

5 LE P2P EN PROJET : CBA ARCHITECTURE 5 LE P2P EN PROJET : CBA ARCHITECTURE Ecriture architecturale composition et volumes contemporains Pour l ensemble des bâtiments, nous avons puisé notre vocabulaire architectural dans un registre contemporain

Plus en détail

PLU de RIANTEC. Approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 03 Décembre 2012

PLU de RIANTEC. Approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 03 Décembre 2012 PLU de RIANTEC Approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 03 Décembre 2012 - ANNEXE AU RAPPORT DE PRESENTATION - Etude paysagère pour la réduction de la marge de recul en bordure de la RD

Plus en détail

Descriptif quantitatif second œuvre

Descriptif quantitatif second œuvre GENERAUX ARTISTIQUES Descriptif quantitatif second œuvre La mise en œuvre de menuiserie intérieure Maintien des blocs portes en attente de la pose de la cloison (mise en place, réglage et calage) ES S

Plus en détail

RdC. Halls d accès. commerces. circulations horizontales. Bureaux. circulations verticales. Sanitaires. rue Du chemin VErt. rue BrEGuEt.

RdC. Halls d accès. commerces. circulations horizontales. Bureaux. circulations verticales. Sanitaires. rue Du chemin VErt. rue BrEGuEt. 1 DESiGn contemporain Le rez-de-chaussée de PariSquare, aux accès sécurisés par 15 caméras de vidéo-surveillance, est irrigué par une voie reliant les rues Chemin vert et Breguet. PariSquare dispose d

Plus en détail

B O O K D E P R E S E N T A T I O N : D E C O U V R I R L A R E S I D E N C E

B O O K D E P R E S E N T A T I O N : D E C O U V R I R L A R E S I D E N C E B O O K D E P R E S E N T A T I O N : D E C O U V R I R L A R E S I D E N C E D E C O U V R I R L A R E S I D E N C E : N O M B R E & T Y P O L O G I E D E S L O G E M E N T S TYPOLOGIE & SURFACES La typologie

Plus en détail

L opération Breteuil - Ségur. Avenue de Ségur. 12 juin 2015. Villa de Saxe. Villa de Ségur. Avenue Duquesne. Avenue de Breteuil

L opération Breteuil - Ségur. Avenue de Ségur. 12 juin 2015. Villa de Saxe. Villa de Ségur. Avenue Duquesne. Avenue de Breteuil L opération Breteuil - Ségur 12 juin 2015 Avenue de Ségur Villa de Saxe Villa de Ségur Avenue de Breteuil Avenue Duquesne UNE ÉQUIPE AU SERVICE D UN PROJET Covéa Immobilier : Société de Groupe d Assurance

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Réhabiliter, démolir, construire

Réhabiliter, démolir, construire Réhabiliter, démolir, construire Envirodébat Aix en Provence / Ecole nationale supérieure des Arts et Métiers le 10 décembre 2010 Pascal Gontier Architecte DPLG MAS EPFL Logements sociaux, 7 rue Desargues

Plus en détail

Dossier de Presse. Pôle tertiaire Besançon Viotte : projet de regroupement des services de l Etat

Dossier de Presse. Pôle tertiaire Besançon Viotte : projet de regroupement des services de l Etat Dossier de Presse Etude AREP 2014 document non contractuel : projet de regroupement des services de l Etat Contacts : Ville de Besançon Catherine ADAM 03 81 61 50 88/06 74 29 69 45 catherine.adam@besancon.fr

Plus en détail

BAIOPOLIS ILÔT BELFORT

BAIOPOLIS ILÔT BELFORT Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 9 février 2012 DOSSIER DE PRESSE BAIOPOLIS ILÔT BELFORT Pose de la première pierre La Ville de Bayonne pose le

Plus en détail

Traitement des exigences liés au Développement Durable dans le projet

Traitement des exigences liés au Développement Durable dans le projet Traitement des exigences liés au Développement Durable dans le projet Gestion de l énergie Equipe A Equipe B Equipe C On vise un niveau Haute Performance Energétique (gain de 8% sur la consommation réglementaire)

Plus en détail

AXEO AXEOUN NOUVEL ESPACE DE BUREAUX A LOUER AU CENTRE DE NANTES METROPOLE. BUREAUX SHOW-ROOMS ET COMMERCES

AXEO AXEOUN NOUVEL ESPACE DE BUREAUX A LOUER AU CENTRE DE NANTES METROPOLE. BUREAUX SHOW-ROOMS ET COMMERCES BUREAUX SHOW-ROOMS ET COMMERCES UN NOUVEL ESPACE DE BUREAUX A LOUER AU CENTRE DE NANTES METROPOLE. T H E S O L U T I O N F O R Y O U R S P A C E O F B U S I N E S S ICI Cité des congrès L A L O I R E CHU

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République 77 340 Pontault-Combault

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Bruxelles Environnement A la recherche des meilleures combinaisons techniques pour réduire les coûts des bâtiments HPE Antoine HUPIN

Plus en détail

Qu est ce qu un projet performant?

Qu est ce qu un projet performant? S2: Les clés de la performance Qu est ce qu un projet performant? Un projet avec beaucoup d énergies renouvelables Un projet très isolé Un projet dont le % de vitrage est d environ 1/6 de de surface habitable

Plus en détail

L immobilier dans une Région se construit par la connaissance de ses marchés et par la reconnaissance de la fiabilité de ses acteurs.

L immobilier dans une Région se construit par la connaissance de ses marchés et par la reconnaissance de la fiabilité de ses acteurs. L immobilier dans une Région se construit par la connaissance de ses marchés et par la reconnaissance de la fiabilité de ses acteurs. Nous concevons l immobilier dans le sens de la durée, car la réussite

Plus en détail

AXE 4 : Collectivité éco-responsable

AXE 4 : Collectivité éco-responsable ACTION 61: Cibler une grille qualitative HQE concernant les critères visés dans le cadre de travaux Pièce(s) justificative(s) N : (Voir cahier des charges) Grille jointe Date de création : 20/03/2015 Date

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Mode d emploi Ville de Mâcon Direction du Développement et de l Urbanisme Le PLU : mode d emploi Le dossier du P.L.U. est composé de 5 pièces. Il est disponible et consultable à

Plus en détail

LA SITUATION ANGERS LOIRE METROPOLE

LA SITUATION ANGERS LOIRE METROPOLE LA SITUATION ANGERS LOIRE METROPOLE Au cœur de l agglomération Angevine, Saint-Barthélemy se distingue par sa proximité directe avec le centre ville d Angers (3 kms) Idéalement desservie par le réseau

Plus en détail

Revitalisation urbaine Démarrage des travaux et Lancement de la commercialisation du 2 ème bâtiment

Revitalisation urbaine Démarrage des travaux et Lancement de la commercialisation du 2 ème bâtiment DOSSIER DE PRESSE 15 JANVIER 2015 Conférence de presse en présence du Bourgmestre de la ville d ATH, Monsieur Marc Duvivier Revitalisation urbaine Démarrage des travaux et Lancement de la commercialisation

Plus en détail

ATELIER URBAIN QUARTIER CHARLES DE GAULLE 28 SEPTEMBRE 2015 COMPTE RENDU

ATELIER URBAIN QUARTIER CHARLES DE GAULLE 28 SEPTEMBRE 2015 COMPTE RENDU ATELIER URBAIN QUARTIER CHARLES DE GAULLE 28 SEPTEMBRE 2015 COMPTE RENDU Présents : Corinne Valls, Maire de Romainville, Asma GASRI, Présidente de Romainville Habitat, Maire adjointe habitat et Hygiène

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Arrêté du 5 octobre 2012 relatif à l agrément de la demande de titre V relative à la prise en compte

Plus en détail

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux.

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux. Annexe Prise en compte de la démarche de développement durable et solidaire pour les opérations de moins de 15 logements Grille du référentiel départemental Justifier des choix réalisés pour les travaux

Plus en détail

www.residencemelodii.com CAEN - Appartements du 2 au 4 pièces

www.residencemelodii.com CAEN - Appartements du 2 au 4 pièces Réalisation Agence SEEGNE www.seegne.com Perspectives et plan masse : Images In Situ - Oeil-Extérieur. Carte : Google Map - Illustrations non contractuelles à la libre interprétation de l artiste. Photos

Plus en détail

ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIECE 3-12 SECTEUR ANCIENNE ECOLE DES FINS RUE MARC LEROUX

ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIECE 3-12 SECTEUR ANCIENNE ECOLE DES FINS RUE MARC LEROUX ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIECE 3-12 SECTEUR ANCIENNE ECOLE DES FINS RUE MARC LEROUX 1 LE SECTEUR ANCIENNE ECOLE DES FINS RUE MARC LEROUX LOCALISATION GEOGRAPHIQUE DU SECTEUR CONCERNE

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les équipements solaires thermiques pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier

Plus en détail

Rénovation de l Athénée de Luxembourg DOSSIER DE PRESSE

Rénovation de l Athénée de Luxembourg DOSSIER DE PRESSE Rénovation de l Athénée de Luxembourg DOSSIER DE PRESSE 23 avril 2012 Contexte Le bâtiment de l Athénée de Luxembourg sur le campus Geesseknaeppchen datant de 1964, nécessite des travaux de rénovation

Plus en détail

Systèmes de mesure ou d estimation des consommations en logement

Systèmes de mesure ou d estimation des consommations en logement Fiche d application : Systèmes de mesure ou d estimation des consommations en logement Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 30 mai 2013 1 Préambule L article 23 de l arrêté

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA RT 2012

PRÉSENTATION DE LA RT 2012 PRÉSENTATION DE LA RT 2012 La nouvelle réglementation thermique 2012 (dite «RT 2012») pose des objectifs ambitieux en matière d efficacité énergétique avec un maximum d énergie consommée fixé à 50 kwhep/(m².an)

Plus en détail

Nos solutions RT 2012

Nos solutions RT 2012 Nos solutions RT 2012 RT 2012 : un enjeu majeur pour les professionnels de la construction Issue du Grenelle de l environnement, la RT2012 est applicable depuis le 1er janvier 2013 pour les bâtiments neufs

Plus en détail

Immeuble de logement à énergie positive Zac Lyon Confluence, lot E3

Immeuble de logement à énergie positive Zac Lyon Confluence, lot E3 integral Lipsky+Rollet architectes-2007 - perspective : Walter Simone-PREVIEW Immeuble de logement à énergie positive Zac Lyon Confluence, lot E3 fiche technique Programme 66 logements (53 logements en

Plus en détail

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais Dossier de presse Pose de la Première Pierre de l immeuble de bureaux de la Direction Régionale Picardie de Quille Construction 18 février 2014 Beauvais 1 Communiqué de presse Pose de la Première Pierre

Plus en détail

Terrain BELLEVUE - Réunion publique du 10 février 2015. ARCHITECTE : Atelier d Architecture DCE 107 Grande Rue 92380 Garches

Terrain BELLEVUE - Réunion publique du 10 février 2015. ARCHITECTE : Atelier d Architecture DCE 107 Grande Rue 92380 Garches Terrain BELLEVUE - Réunion publique du 10 février 2015 ARCHITECTE : Atelier d Architecture DCE 107 Grande Rue 92380 Garches VILOGIA 9 000 logements 800 logements construits ou acquis par an 59 000 logements

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION 2 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ÉMISSION DE GAZ À EFFET DE SERRE 4 LA CONSOMMATION D ÉNERGIE

Plus en détail

NOTICE DE PRÉSENTATION DU NOUVEAU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL (C.T.M) DE LA VILLE DE FRANQUEVILLE SAINT-PIERRE

NOTICE DE PRÉSENTATION DU NOUVEAU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL (C.T.M) DE LA VILLE DE FRANQUEVILLE SAINT-PIERRE NOTICE DE PRÉSENTATION DU NOUVEAU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL (C.T.M) DE LA VILLE DE FRANQUEVILLE SAINT-PIERRE PREAMBULE La Commune de Franqueville Saint Pierre est une ville qui tient à conserver une qualité

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE NOTE D INFORMATION TECHNIQUE Concernant l installation des vérandas concernées par la RT 2012 en maisons individuelles Cette note a été établie à partir des textes réglementaires suivant : - Arrêté du

Plus en détail

Bellegarde-sur-Valserine

Bellegarde-sur-Valserine Vert Horizon Quartier Bellevue Bellegarde sur Valserine Bellegarde-sur-Valserine Les projets immobiliers de Dynacité à Beauséjour 1 er février 2016 - Dossier de presse Contacts Agence de Bellegarde-sur-Valserine

Plus en détail

V E N T E T E R R A I N V I A B I L I S E A V E C P E R M I S D E C O N S T R U I R E

V E N T E T E R R A I N V I A B I L I S E A V E C P E R M I S D E C O N S T R U I R E V E N T E T E R R A I N V I A B I L I S E A V E C P E R M I S D E C O N S T R U I R E V a l b o n n e - D o m a i n e «l e 8. 1 0» - l o t n 2 Vues correspondant au projet du permis de construire Terrain

Plus en détail

Pôle d excellence éducative Albert Camus Groupe scolaire et centre de loisirs

Pôle d excellence éducative Albert Camus Groupe scolaire et centre de loisirs semaine de l architecture Pôle d excellence éducative Albert Camus Groupe scolaire et centre de loisirs Adresse : rue Paris, Coulaines Surface : 7 125 m2 Parti architectural : un équipement facteur de

Plus en détail

ARCHITECTURE [ ARCHITECTURE ]

ARCHITECTURE [ ARCHITECTURE ] ARCHITECTURE [ ARCHITECTURE ] UNE FAÇADE EMBLÉMATIQUE D UN NOUVEAU PAYSAGE URBAIN Dans l influence immédiate du quartier de La Défense, West Plaza dévoile des lignes pures et une architecture transparente

Plus en détail

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Bureau d études créé en 2011 et axé sur l intégration du Développement Durable et de

Plus en détail

MC FRANCE PARTENAIRE DE GREEN OFFICE : UNE NOUVELLE GENERATION DE MENUISERIES 100 % ECO-PERFORMANTES

MC FRANCE PARTENAIRE DE GREEN OFFICE : UNE NOUVELLE GENERATION DE MENUISERIES 100 % ECO-PERFORMANTES Communiqué de Presse juin 2011 MC FRANCE PARTENAIRE DE GREEN OFFICE : UNE NOUVELLE GENERATION DE MENUISERIES 100 % ECO-PERFORMANTES Signé par Ion Enescu du Cabinet A115 pour Bouygues Immobilier, Green

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Visite du chantier LE PALATINO - Paris 13e Mardi 21 avril 2015

DOSSIER DE PRESSE Visite du chantier LE PALATINO - Paris 13e Mardi 21 avril 2015 DOSSIER DE PRESSE Visite du chantier LE PALATINO - Paris 13 e Mardi 21 avril 2015 SOMMAIRE Chiffres clés Présentation de l opération - Principales caractéristiques - Le projet architectural - Les phases

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77 340 Pontault-Combault

Plus en détail

Votre assistant en. maîtrise de l énergie

Votre assistant en. maîtrise de l énergie Votre assistant en maîtrise de l énergie Pour nous contacter Siège Social : 40 rue du Général de Gaulle - 53800 Renazé 02 43 06 38 55 Agence Laval : Bd de la Communication 53950 Louverné 02 43 49 81 52

Plus en détail

Construction de la Maison des arts et de la Vie Associative Epernay

Construction de la Maison des arts et de la Vie Associative Epernay Construction de la Maison des arts et de la Vie Associative Epernay Présentation de la conception et de la démarche environnementale Présentation du 21 Mai 2014 1 Présentation générale du projet L équipe

Plus en détail

Immobilier d entreprise. Le Sunset. Saint-Herblain, 5 200 m 2 de bureaux Vos bureaux au cœur d un pôle d affaires en vue

Immobilier d entreprise. Le Sunset. Saint-Herblain, 5 200 m 2 de bureaux Vos bureaux au cœur d un pôle d affaires en vue Immobilier d entreprise Le Sunset Saint-Herblain, 5 200 m 2 de bureaux Vos bureaux au cœur d un pôle d affaires en vue Le Sunset Parc Tertiaire Ar Mor : et plus encore Dans votre entreprise, vous exigez

Plus en détail

HOTEL D ENTREPRISES. 6 ATELIERS (de 246 m² à 497 m²) 8 BUREAUX (de 35 m² à 113 m²) A LOUER

HOTEL D ENTREPRISES. 6 ATELIERS (de 246 m² à 497 m²) 8 BUREAUX (de 35 m² à 113 m²) A LOUER HOTEL D ENTREPRISES 6 ATELIERS (de 246 m² à 497 m²) ET 8 BUREAUX (de 35 m² à 113 m²) A LOUER PARC D ACTIVITES DES 6 MARIANNE ESCAUDAIN (59) Zone Franche Urbaine Permis de construire obtenu le 10 avril

Plus en détail

Matinée technique 24 novembre 2011. Régulation et Gestion Technique. Gisements et Enjeux

Matinée technique 24 novembre 2011. Régulation et Gestion Technique. Gisements et Enjeux Matinée technique 24 novembre 2011 Régulation et Gestion Technique Bâtiment Gisements et Enjeux Gisements et Enjeux - constat Communes du Pays de Rennes adhérentes au Conseil en Energie Partagé soit 49

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 TECHNIQUE CONSTRUCTION PARIS ILE-DE-FRANCE 15 novembre 2010 Réglementation Thermique 2012 Ce qu il faut retenir La nouvelle réglementation thermique RT 2012 s appliquera à partir de la fin de l année 2011.

Plus en détail

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE ET DE TROISIEME VOIE DE TECHNICIEN TERRITORIAL SESSION 2012 EPREUVE Elaboration d un rapport technique rédigé à l aide

Plus en détail

DOSSIER D'INFORMATION :

DOSSIER D'INFORMATION : Atelier d'architecture Nantes : 24 ter, rue Armand Brossard 44000 Nantes Tél. 02 51 25 01 50 Fax 02 51 25 01 55 Paris : 26, rue Rémy Laurent 92260 Fontenay-aux-Roses Tél. 01 55 52 13 13 Fax 01 55 52 13

Plus en détail

LA CASERNE DE REUILLY

LA CASERNE DE REUILLY LA CASERNE DE REUILLY Création d un nouveau quartier en plein cœur de Paris 2 hectares en mutation Par son emplacement, au cœur du 12 e arrondissement de Paris, et son caractère architectural et historique,

Plus en détail

PLAN LOCAL URBANISME. DELIBERATIONS ET ARRETES Modification N 3 du 15 décembre 2014. Commune de Grenoble

PLAN LOCAL URBANISME. DELIBERATIONS ET ARRETES Modification N 3 du 15 décembre 2014. Commune de Grenoble Commune de Grenoble D' PLAN LOCAL URBANISME Approuvé par délibération du DCM du 24 octobre 2005 DELIBERATIONS ET ARRETES Modification N 3 du 15 décembre 2014 APPROBATION DE LA MODIFICATION N 3 DU

Plus en détail

NOUVEAUTE RT2012. Rappel surface de plancher :

NOUVEAUTE RT2012. Rappel surface de plancher : NOUVEAUTE RT2012 1/ Pour un bâtiment neuf si la surface de plancher du permis de construire ET la Srt est inférieur à 50m2 c est le RT existant éléments pas éléments qui s applique Rappel surface de plancher

Plus en détail

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Les Bâtiments Basse Consommation Energétique Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Ph BONNE Responsable Département Energie RT 2000 RT 2005 RT 2012 2020 Historique de la réglementation

Plus en détail

Introduction. Sur une superficie d une dizaine d hectares, orienté plein Sud, le site du Crêt du Bief offre un panorama exceptionnel.

Introduction. Sur une superficie d une dizaine d hectares, orienté plein Sud, le site du Crêt du Bief offre un panorama exceptionnel. Introduction Sur une superficie d une dizaine d hectares, orienté plein Sud, le site du Crêt du Bief offre un panorama exceptionnel. Un site exceptionnel Photo 1. Prise sur le site du Crêt du Bief Que

Plus en détail

Côté 7ème. Côté 7ème

Côté 7ème. Côté 7ème Côté 7ème Marseille 7ème - 9/11/13 rue Joël Recher Notice descriptive - Bureaux 1 / 5 28/08/2013 Sommaire : 1. Le Bâtiment 1.1. Gros œuvre 1.2. Façades 1.3. Couverture 2. Les aménagements extérieurs 2.1.

Plus en détail

Dossier de présentation. Parc environnemental d activités de Gros Jacques 1 rue des Energies Nouvelles 80460 Oust-Marest - Tél.

Dossier de présentation. Parc environnemental d activités de Gros Jacques 1 rue des Energies Nouvelles 80460 Oust-Marest - Tél. Contact : 03.22.26.39.31 Dossier de présentation Parc environnemental d activités de Gros Jacques 1 rue des Energies Nouvelles 80460 Oust-Marest - Tél. 03 22 26 39 39 Edition janvi er 2010 Situation géographique

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 22 octobre 2011 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 9 sur 170 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

Plus en détail

PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS

PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS POURQUOI? LA DALLE LOUVOIS, LE CONSTAT : UNE STRUCTURE VIEILLISSANTE IMPLIQUANT DES COÛTS D ENTRETIEN EN CROISSANCE RÉGULIÈRE : > Inadaptée > Difficile d accès

Plus en détail

Nelly COPERET Responsable SERL@immo² n.coperet@serl.fr

Nelly COPERET Responsable SERL@immo² n.coperet@serl.fr 85 Responsable SERL@immo² Portage et gestion patrimoniale d opérations complexes : accompagnement de la politique immobilière développée par les collectivités pour favoriser l implantation d activités

Plus en détail

LA REQUALIFICATION DE LA RÉSIDENCE EUCLIDE A TOURCOING INTERVENANTS

LA REQUALIFICATION DE LA RÉSIDENCE EUCLIDE A TOURCOING INTERVENANTS LA REQUALIFICATION DE LA RÉSIDENCE EUCLIDE A TOURCOING INTERVENANTS Maître d ouvrage : Vilogia - Assistance à maîtrise d ouvrage : Itaq Equipe de conception-réalisation - Architecte : Atelier Charles Renard

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

ROMANS - TRANSFORMATION DE LA ZPPAUP EN AVAP juillet 2012 Propositions d orientations et de mise à jour du règlement

ROMANS - TRANSFORMATION DE LA ZPPAUP EN AVAP juillet 2012 Propositions d orientations et de mise à jour du règlement ROMANS - TRANSFORMATION DE LA ZPPAUP EN AVAP juillet 2012 Propositions d orientations et de mise à jour du règlement Réalisation : Michèle PRAX urbaniste - Caroline GIORGETTI SITES ET PAYSAGES paysagiste

Plus en détail

Relocalisation des services de proximité Rive gauche

Relocalisation des services de proximité Rive gauche Relocalisation des services de proximité Rive gauche 1- Présentation du projet - Localisation La ville d Amiens souhaite regrouper différentes activités du Secteur Rive Gauche aujourd hui «éclatées» sur

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de modification de façade : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de modification de façade : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de modification de façade : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République -

Plus en détail

Faire face à la demande croissante de logements La raretédu terrain et prix du foncier De l économie de fonctionnement (réseaux, entretient, ) Des

Faire face à la demande croissante de logements La raretédu terrain et prix du foncier De l économie de fonctionnement (réseaux, entretient, ) Des Faire face à la demande croissante de logements La raretédu terrain et prix du foncier De l économie de fonctionnement (réseaux, entretient, ) Des nouvelles demandes: peu de jardin et l évolutivitédu logement

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les pompes à chaleur pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier 75724 Paris Cedex

Plus en détail

1. Bureau d études thermiques et aérauliques

1. Bureau d études thermiques et aérauliques Créé en 1999 14 collaborateurs CA 2008 : 1,2 M HT Qualité environnementale du bâtiment 1. Bureau d études thermiques et aérauliques TRNSYS : consommations d énergie et confort thermique, par simulations

Plus en détail

Bien implanter. sa maison. Fiche-conseil I Urbanisme

Bien implanter. sa maison. Fiche-conseil I Urbanisme Maison individuelle - Sarthe Philippe Rousseau, architecte Fiche-conseil I Urbanisme Bien implanter sa maison Décider de construire une maison nécessite de réfléchir à son implantation. En effet, toute

Plus en détail