PEDAGOGIE DU LANGAGE. Selon P. BOISSEAU et quelques autres. 2 avril 2009 F. Vautrot CPCAIEN

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PEDAGOGIE DU LANGAGE. Selon P. BOISSEAU et quelques autres. 2 avril 2009 F. Vautrot CPCAIEN"

Transcription

1 PEDAGOGIE DU LANGAGE Selon P. BOISSEAU et quelques autres

2 QUELQUES PROBLEMATIQUES Aspects pédagogiques La sécurité affective, le rôle de la maîtresse. Comment favoriser «la quantité» de langage? Travail individuel ou individualisé, travail de groupe, travail de classe? Des variables «didactiques» de l oral en maternelle Le lexique Les difficultés articulatoires La syntaxe D autres variables didactiques concernant les différents types de discours et l adaptation nécessaire de l oral aux destinataires ou aux buts fixés par les discours ne seront pas développées ici. Quelques outils : Albums-échos Albums en littérature adaptée

3 Aspect pédagogique La posture de la maîtresse (du maître) Avec les petits notamment, le langage «interindividuel» s accompagne d une attention particulière à la sécurité affective : la maîtresse se positionne entre l enfant et le groupe pour un isolement relatif. Le langage émis s accompagne d un feed-back ou reformulation suivi d un encouragement à continuer. Ce feed-back est dans la zone proximale de compréhension de l enfant.

4 Aspect pédagogique Quelques exemples Voir : Compte-rendu d'animation de la conférence de PH. Boisseau à Châlons sur Marne Enfant de 3 ans en difficulté : «cassée (v)oitu(r)e» -Adulte : 1. «Elle est cassée ta voiture» feed-back en écho = reformulation = je t ai compris identification pour l enfant le message de l enfant peut être passé aux autres. 2. «Et pourquoi elle est cassée?» Relance, question ouverte, dont l objectif est la provocation de la parole de l enfant, la production de mots.

5 Aspect pédagogique Les conditions Les interactions langagières sont particulièrement efficientes en petits groupes ou en inter-individuel (habillage, récréation, accueil, toilettes). Il serait donc intéressant de prévoir des groupes de langage réguliers notamment avec les élèves les plus fragiles en utilisant les potentialités de l école (maître E, ATSEM, décloisonnement, maître surnuméraire ) Ne pas délaisser pour autant le grand groupe mais lui fixer d autres objectifs : définition des projets communs, gestion de la prise de parole et pourquoi pas- réflexion sur les malentendus d un travail oral. Insister à l oral sur les mots références (prosodie, accent)

6 Aspect pédagogique D autres propositions sont possibles sans créer forcément d activités langagières spécifiques comme donner la consigne à un enfant pour qu il la restitue à l atelier. Remarque Les capacités langagières sont assez nettement supérieures chez le jeune enfant en réception plutôt qu en émission. Le travail de la maîtresse avec des enfants qui ne parlent pas est donc d abord d accompagner les actions de l enfant, de «parler pour lui» et de continuer à le solliciter.

7 Les axes d apprentissage Le lexique Processus dynamique, qui s inscrit d abord dans le quotidien de la classe puis qui s organise et s enrichit peu à peu, en s appuyant sur une multitude d outils, abécédaires, imagiers, corole, albums, affiches, classeurs, fichiers informatiques Il est exclu que le lexique soit uniquement une mémorisation d une liste de mots, acquis autour d une leçon de mots basées sur des images essentiellement référentielles.

8 Les axes d apprentissage Les difficultés articulatoires Quelques principes Faire vérifier les éventuels obstacles de type médical (surdité partielle, malformation ) Ne pas forcer les répétitions, mais répéter pour imprégner.

9 Les axes d apprentissage Les difficultés articulatoires Quelques comptines et jeux possibles (P. Boisseau, introduction à la pédagogie du langage, tome 2, p 185 à 213) Jeux de cartes coupées en deux à reconstituer suivant le principe du jeu des 7 familles. Ici pour l opposition f/v Fil Ville

10 Les axes d apprentissage Ou encore Fer Il est souvent facile de trouver des appariements pour p/b (poule/boule, pain/bain) ou s/ch (Bus/bûche, as/hache) moins facile pour s/z (bisou/bijou) Par contre, on peut trouver des jeux de suite comme : sang/champ/zan/gens Douce/douze/douce Rosée/Roger/rocher Bus/ bûche /buse Ver

11 Les axes d apprentissage La syntaxe - préalables Les formes de base du langage enfantin : Pronom + Groupe verbal («i joue») Présentatif + GV (Y a qui joue) Groupe nominal, Pronom et GV (Martine, è joue à la poupée) Beaucoup plus difficile : GN + GV, inversion interrogative, inversion du sujet : «Tu arrives au bon moment!» dit le renard. Enlever, déplacer ou supprimer les pronoms sujets (notamment) éloigne et gêne la construction qu ils sont en train d opérer.

12 Les axes d apprentissage La syntaxe C est l axe principal selon Boisseau. En matière d oral, ce travail n est pas toujours mené en tant que tel, il est pourtant souvent caractéristique des difficultés des élèves les plus fragiles. P. Boisseau le décompose en trois axes + un : Les pronoms Les temps Les complexités + La concentration

13 Les axes d apprentissage La syntaxe Quelques exemples Voir : Compte-rendu d'animation à Châlons sur Marne Enfant de 4 ans sans difficulté particulière : «Elle fermait bien sa porte pour POUR QU i pour comme ça i pouvait pas rentrer le renard» (première apparition du «Pour que») Adulte : «Elle fermait bien sa porte pour qu il ne rentre pas le renard. Et alors?» (feed-back en reprenant la parole de l enfant et le pronom facilitant «i» permettant la reprise de la complexité «pour que» qui est, d après Boisseau, l apprentissage le plus important )

14 Les axes d apprentissage La syntaxe Quelques exemples Voir : Compte-rendu d'animation à Châlons sur Marne Après une correspondance scolaire, message enregistré à deux enfants. Restitution du message par les enfants: Enfant 1 : «Moi j veux dire QUE QUAND on va aller chez les correspondants j vais pouvoir faire du vélo PARCEQU é m dit sur la bande QU é va m prêter le sien ma correspondante» Enfant 2 (en difficulté pris en charge par le maître E) : «Moi i faire du vélo. I dire ça»

15 Les axes d apprentissage La syntaxe L enfant 1 possède déjà des pronoms «il, elle, on» alors que l enfant 2 n en a qu un L enfant 1 utilise un système à trois temps (passé, présent, futur) alors que l enfant 2 n utilise que l infinitif. L enfant 1 utilise de nombreuses complexités (QUE, QUAND, PARCE QUE ) alors que l enfant 2 reste sur une phrase minimale. Il s agit de travailler sur ces trois axes avec l enfant en difficulté.

16 Les axes d apprentissage La syntaxe La concentration : Au bout d un certain temps l écrit imprègne l oral avec la multiplication des déclaratives, le langage s académise : suppression des «Y a qui» des «i» ou «é» redoublés après le sujet : «Le renard, «i» se sauve» deviendra à terme «Le renard se sauve» Il n est pas souhaitable d après Ph. Boisseau de priver les enfants trop tôt de ces béquilles que sont ces petits mots et qui aident à la complexification du discours. La ZPD proposée doit en tenir compte.

17 Les Outils Les albums échos : Proposent une dialectique petit groupe/grand groupe vers les enfants les plus fragiles. S élaborent après une définition des objectifs parmi les 3 cités plus haut, donc après évaluation. Se construisent dans la Zone Proximale de Développement du langage de l enfant impliqué. Permettent, à partir de dessins ou de photos des enfants, d utiliser la première personne.

18 Les Outils (albums échos)

19 Les Outils (albums échos)

20 Les Outils (albums échos) Les albums-échos peuvent être individuels : Je joue avec Coloredo Je joue avec les formes Ou collectifs Le verger 1 Le verger 2 Que font les enfants à l école

21 Les Outils - Les albums en littérature adaptée A la suite des albums introduits par Laurence Lentin dans les années 70 et dont le but était la restitution orale, Boisseau suggère la même piste mais en adaptant à trois niveaux des albums bien connus de la classe : Un premier niveau évitant les complexités et introduisant prudemment «parce que» Un deuxième niveau encourageant la complexification parce que, quand, qui relatif, que infinitif, pour infinitif, comme, si, ce, que relatif Un troisième niveau amorçant la concentration et renforçant la complexification

22 Album en littérature adaptée

23 Album en littérature adaptée L utilisation pédagogique L album doit être à portée de l enfant, et être entendu plusieurs fois (enregistrement possible) Sur cette base, le jeu «cherchez la page» : en petit groupe. Chaque enfant a un exemplaire de l album, la maîtresse choisit une page en restant fidèle au texte prévu, les enfants la retrouvent. Puis elle passe la parole à une enfant qui devient le meneur du jeu.

24 Album en littérature adaptée L utilisation pédagogique Le jeu du loto : Les illustrations de l album sont réparties entre 4 à 6 planches. La maîtresse a un jeu de ces illustrations. On en tire une, l enfant qui a l image sur sa planche doit la raconter avant de la poser.

25 Album en littérature adaptée L utilisation pédagogique Le jeu des illustrations : Utiliser le jeu des images comme images séquentielles, soit (en fonction des albums et du nombre d images) 6 images d un passage, 5 images des temps forts de l album. Ces tentatives se concluent par des essais de récit.

26 Album en littérature adaptée L utilisation pédagogique Restitution au groupe classe Avec ce jeu d illustrations, un enfant ou un groupe d enfant qui connaît bien l histoire peut se lancer dans une présentation finale à la classe à laquelle on se prépare en petit comité. Si la présentation est collective, chacun se munit des images dont il est responsable, à poser au fur et à mesure sur un présentoir.

27 Album en littérature adaptée L utilisation pédagogique Nombreuses variantes possibles jouant sur les trois moutures : Présenter l album avec la mouture intermédiaire et jouer à «cherchez la page» avec la mouture la plus simple. Jouer avec la mouture intermédiaire et s entraîner pour les plus à l aise à une restitution avec la mouture la plus complexe (pour une classe plus âgée par exemple)

28 Album en littérature adaptée L utilisation pédagogique Quelques règles à respecter pour les albums adaptés : Après une complexité il faut un pronom «Elle fermait bien sa porte pour qu il ne rentre pas le renard» Accepter les détachements peu académiques : «Les mamans, elles cachaient leurs enfants parce qu elles avaient peur qu il les mange, l ogre» (palier pour : «elles avaient peur que l ogre les mange»)

29 Album en littérature adaptée L utilisation pédagogique Quelques règles à respecter pour les albums adaptés : Faire vivre le texte : «maintenant les pêcheurs, ils vont vendre les poissons qu ils ont pêchés» devient : «Tiens voilà les pêcheurs! Ils vont vendre les poissons qu ils ont pêchés» Introduire des questions qui facilitent l émergence de formes difficiles à conquérir, notamment les relatives en que en où : Qu est-ce qu ils ont pêché aujourd hui? [ ] Maintenant ils vont vendre tous les poissons qu ils ont pêchés aujourd hui Où est-ce qu il est passé, le chien? Il est vide maintenant le panier où il s était caché, le chien.

30 Le débat oral/écrit Ce qui est proposé ici est une pédagogie de l oral en s appuyant sur l écrit! Elle ne se substitue pas à une pédagogie de l écrit : lecture de textes littéraires plus complexes, repérage de formules (la bobinette cherra) de mots curieux (outremer ) ou d exploration poétique de la langue et début de reconnaissance orthographique des mots.

31 Le débat oral/écrit Vaste débat encore ouvert

La construction du langage de l enfant

La construction du langage de l enfant Compte rendu de la conférence de Monsieur P. Boisseau Mercredi 1 er décembre 2010-12-01 Circonscription de Cambrai Le Cateau IEN : Monsieur P Facon M. Philippe Boisseau a été instituteur, rééducateur,

Plus en détail

ORGANISER L APPRENTISSAGE DU LANGAGE POUR LES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS

ORGANISER L APPRENTISSAGE DU LANGAGE POUR LES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS ORGANISER L APPRENTISSAGE DU LANGAGE POUR LES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS La maitrise de la langue orale est déterminante dans la plupart des situations d interaction quotidiennes, y compris les situations

Plus en détail

Les albums échos. D après un travail de Philippe Boisseau, IEN

Les albums échos. D après un travail de Philippe Boisseau, IEN Les albums échos D après un travail de Philippe Boisseau, IEN Document élaboré par Françoise Pollard, CPC Bièvre-Valloire Animation du 19 janvier 2011 L album écho: syntaxe, lexique Objectifs: Améliorer

Plus en détail

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception d une séquence de lecture (CP au CM2)

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception d une séquence de lecture (CP au CM2) Conception d une séquence de lecture (CP au CM2) ECOLE : Saint Thégonnec Niveau de classe : CE1 ENSEIGNANTE : Hélène Griffon A- Choix de l item travaillé (programmes 2008) Lire silencieusement un texte

Plus en détail

L approche des nombres en maternelle

L approche des nombres en maternelle L approche des nombres en maternelle I. Du côté théorique et didactique: A. Le nombre ça sert à quoi? a) Les nombres servent à mémoriser les quantités et à construire ainsi des collections ayant le même

Plus en détail

Des outils pour construire le langage oral : Les albums échos et les albums en syntaxe adaptée (oralbums)

Des outils pour construire le langage oral : Les albums échos et les albums en syntaxe adaptée (oralbums) Des outils pour construire le langage oral : Les albums échos et les albums en syntaxe adaptée (oralbums) 1. Objectifs prioritaires : Travailler sur la quantité et la qualité des énoncés («feed back» et

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous quelques propositions et pistes de travail pour vous aider à accueillir au mieux des «Enfants du Voyage» dans votre école.

Vous trouverez ci-dessous quelques propositions et pistes de travail pour vous aider à accueillir au mieux des «Enfants du Voyage» dans votre école. ACCUEILLIR ET ACCOMPAGNER LES «ENFANTS DU VOYAGE» A L ECOLE «Si je veux réussir à accompagner un être vers un but précis, je dois le chercher là où il est, et commencer là, justement là» S.Kierkegaard

Plus en détail

Projet de l école maternelle de Tricot autour des aides personnalisées Année scolaire 2010/ 2011

Projet de l école maternelle de Tricot autour des aides personnalisées Année scolaire 2010/ 2011 Projet de l école maternelle de Tricot autour des aides personnalisées Année scolaire 2010/ 2011 Un projet spécifique : l aide personnalisée comme temps de prévention pour tous les élèves d une classe

Plus en détail

Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public?

Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public? Master 1 FLE Evolution des courants méthodologiques 2007-2008 Session 2 Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public? Sarah Descombes N étudiant : 20731087

Plus en détail

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Le langage à l école maternelle et son développement doivent être envisagés sous trois

Plus en détail

DOMAINE : DECOUVRIR LE MONDE

DOMAINE : DECOUVRIR LE MONDE DOMAINE : DECOUVRIR LE MONDE Compétence de fin de maternelle : le temps Utiliser des repères dans la journée, la semaine, le mois, l année Situer des événements les uns par rapport aux autres Comprendre

Plus en détail

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - COURS PRÉPARATOIRE MAÎTRISE DU LANGAGE LANGAGE EN SITUATION ET COMMUNICATION Comprendre des consignes avec un support écrit Barrer ; ; Entourer

Plus en détail

Le langage oral dans les APC à l'école maternelle

Le langage oral dans les APC à l'école maternelle éduscol Ressources pour l'école primaire Ressources pour l'école primaire Le langage oral dans les APC à l'école maternelle Fiches d'accompagnement, enseignant-chercheur à l'université de Toulouse II Le

Plus en détail

COMMENT ENSEIGNER LE LANGAGE ORAL À L ÉCOLE MATERNELLE? EN PARTICULIER LE VOCABULAIRE

COMMENT ENSEIGNER LE LANGAGE ORAL À L ÉCOLE MATERNELLE? EN PARTICULIER LE VOCABULAIRE COMMENT ENSEIGNER LE LANGAGE ORAL À L ÉCOLE MATERNELLE? EN PARTICULIER LE VOCABULAIRE I. RETOUR SUR LA CONFÉRENCE DE VIVIANE BOUYSSE (le 11 février à Montfort) I.I LANGUE ET LANGAGE À L ÉCOLE 1) Distinguer

Plus en détail

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire.

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire. om Ce fichier D3C, corrigé du fichier D3, présente deux activités autour des apprentissages numériques en Cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux. La première situation problème est une situation

Plus en détail

ENSEIGNER LA LANGUE ORALE EN MATERNELLE. Philippe Boisseau Retz édition 2005

ENSEIGNER LA LANGUE ORALE EN MATERNELLE. Philippe Boisseau Retz édition 2005 ENSEIGNER LA LANGUE ORALE EN MATERNELLE Philippe Boisseau Retz édition 2005 Philippe Boisseau Inspecteur retraité de l éducation nationale Pour une meilleure prise en compte des difficultés langagières

Plus en détail

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Fiches séances Thème n 2 Concevoir une page à partir d activités vécues en classe Domaines S approprier le langage Découvrir l écrit Devenir élève Fonction

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

BIENVENUE. Logo de l école ou photo de celle-ci. LIVRET D ACCUEIL des Petites Sections

BIENVENUE. Logo de l école ou photo de celle-ci. LIVRET D ACCUEIL des Petites Sections Pour des raisons de taille de fichier et de droits à l image, j ai dû supprimer les images qui accompagnent en temps normal ce livret : ce sont des photos des enfants en activité qui permettent d illustrer

Plus en détail

Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages langagiers à l école maternelle

Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages langagiers à l école maternelle Animation Pédagogique Direction des services départementaux de l Éducation nationale du Loir-et-Cher Groupe Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages

Plus en détail

BCD Propositions d activités autour de l écrit.

BCD Propositions d activités autour de l écrit. BCD Propositions d activités autour de l écrit. LES ANIMATIONS - LECTURE : définition. C est une activité de médiation culturelle entre des livres et des enfants destinées à réduire l écart (physique,

Plus en détail

CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES de Hu*** MO*** né le **/**/2012 PETITE SECTION école Blaise Pascal de NEVERS PREMIER TRIMESTRE 2015-2016

CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES de Hu*** MO*** né le **/**/2012 PETITE SECTION école Blaise Pascal de NEVERS PREMIER TRIMESTRE 2015-2016 DOMAINES TRAVAILLES CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES de Hu*** MO*** né le **/**/2012 PETITE SECTION école Blaise Pascal de NEVERS Mobiliser le LANGAGE dans toutes ses dimensions : L ORAL Et l ECRIT (initiation

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L EXAMEN

PRÉSENTATION DE L EXAMEN PRÉSENTATION DE L EXAMEN UN NOUVEAU DELF POUR LES SYSTÈMES SCOLAIRES Le DELF scolaire est une version du DELF 1 er degré réservée aux publics en situation scolaire. Il est mis en place à l étranger dans

Plus en détail

Construire le nombre à la maternelle IEN maternelle Créteil - Josette Denizart- Annie Talamoni- Annette Breiloux

Construire le nombre à la maternelle IEN maternelle Créteil - Josette Denizart- Annie Talamoni- Annette Breiloux Construire le nombre à la maternelle IEN maternelle Créteil - Josette Denizart- Annie Talamoni- Annette Breiloux 1 Éléments institutionnels l Historique : du calcul à des activités mathématiques complexes

Plus en détail

ACCUEIL ET SCOLARISATION DES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS Repères pour construire des progressions d apprentissages PALIER 5

ACCUEIL ET SCOLARISATION DES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS Repères pour construire des progressions d apprentissages PALIER 5 ACCUEIL ET SCOLARISATION DES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS Repères pour construire des progressions d apprentissages PALIER 5 DOMAINES PRINCIPES GENERAUX OBJECTIFS EXEMPLES DE SITUATIONS MOBILISER LE LANGAGE

Plus en détail

Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles

Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles NB : Pour chaque niveau, les connaissances et compétences acquises dans la classe antérieure sont à consolider.

Plus en détail

Animation pédagogique : Mathématiques au cycle 1

Animation pédagogique : Mathématiques au cycle 1 1 Animation pédagogique : Mathématiques au cycle 1 Ce travail s appuiera essentiellement sur 4 documents : - CD Rom Hatier - Découvrir le monde avec les mathématiques de D. Valentin (Hatier) - Apprentissages

Plus en détail

L enseignant propose alors une reformulation (feedback) en ayant pris le soin de faire évoluer les propositions orales de l élève.

L enseignant propose alors une reformulation (feedback) en ayant pris le soin de faire évoluer les propositions orales de l élève. Usage de tablettes numériques à l'école Proposition de progression Niveau : GRANDE SECTION - MATERNELLE Année scolaire : 2014-2015 Projet général / Objectifs : ALBUMS ECHOS NUMERIQUES Afin de favoriser

Plus en détail

DOSSIER N 3 Le rappel de récit : définition et enjeux

DOSSIER N 3 Le rappel de récit : définition et enjeux DECOUVRIR L ECRIT DOSSIER N 3 Le rappel de récit : définition et enjeux Un rappel de récit est un acte de parole visant à raconter des événements réels ou imaginaires. Il consiste à demander à un élève

Plus en détail

Accompagner un élève ayant des troubles de la conduite et du comportement. Avril 2009 ASH 04 1

Accompagner un élève ayant des troubles de la conduite et du comportement. Avril 2009 ASH 04 1 Accompagner un élève ayant des troubles de la conduite et du comportement 1 Ce que peuvent révéler r des troubles du comportement Un désir d d être d et de communiquer quelque chose Une peur, une inquiétude

Plus en détail

Domaine Déclinaison Activités : un exemple Trier des livres par titre/genre/illustration

Domaine Déclinaison Activités : un exemple Trier des livres par titre/genre/illustration Activités de BCD en maternelle, CP et CE1 Document élaboré par les enseignantes référentes des écoles homologuées de Tananarive à partir du tableau de programmation des activités BCD en ligne sur le site

Plus en détail

Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe?

Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe? Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe? LE PROJET Tout au long de sa scolarité, l élève reçoit une éducation aux médias et à l information. Au cycle 3, les enseignants peuvent s appuyer

Plus en détail

Participez à la réussite scolaire de votre enfant. Littératie

Participez à la réussite scolaire de votre enfant. Littératie Participez à la réussite scolaire de votre enfant Littératie La langue parlée Une mère lit une histoire à son enfant et lui demande d imaginer la fin du récit. Un père écrit un petit message à son enfant

Plus en détail

Inventer une histoire avec des enfants de 3, 4 ans

Inventer une histoire avec des enfants de 3, 4 ans Inventer une histoire avec des enfants de 3, 4 ans - Pour stimuler le langage - Pour favoriser la cohérence spatiale et temporelle - Pour développer leur imaginaire - Pour les encourager à écouter les

Plus en détail

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté Année scolaire 2008-2009 BO n 25 du 19 juin 2008 Organisation de l'aide Un cadre souple et évolutif. Une formalisation simple qui soit

Plus en détail

Guide d'accompagnement à la création d un abécédaire

Guide d'accompagnement à la création d un abécédaire Guide d'accompagnement à la création d un abécédaire Groupe académique maternelle Novembre 2013 Préambule Les nombreuses pistes tracées par les conseillères pédagogiques départementales Arts Visuels http://www.ac

Plus en détail

exemple n 1 : remise en ordre des mots

exemple n 1 : remise en ordre des mots 12 exemple n 1 : remise en ordre des mots Observation dans un CP à effectif réduit ; travail à l aide du manuel Crocolivre, Nathan. Maître qui reçoit des élèves que nous avons suivi l an passé (recherche

Plus en détail

Construire un référentiel de communication avec les élèves

Construire un référentiel de communication avec les élèves Construire un référentiel de communication avec les élèves Oser entrer en communication : Ø Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre Ø S exprimer

Plus en détail

UTILISATION DES ALBUMS ECHOS à la MATERNELLE VILLELE

UTILISATION DES ALBUMS ECHOS à la MATERNELLE VILLELE UTILISATION DES ALBUMS ECHOS à la MATERNELLE VILLELE Madame GOZZOLI - Petite Section de la maternelle Villèle (Saint Paul 2) L AUTEUR et la DEMARCHE Philippe BOISSEAU Philippe Boisseau, instituteur puis

Plus en détail

«Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit des termes est le plus grand.»

«Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit des termes est le plus grand.» Recherche d un problème ouvert en classe de seconde Le produit maximum Stéphane Millet Lycée d Andrézieu-Bouthéon «Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit

Plus en détail

chapitre 1 Décrire la langue

chapitre 1 Décrire la langue chapitre 1 Décrire la langue 1 Du langage à la langue Quelques dé nitions préalables Le langage est cette faculté, que l homme est seul à posséder, de s exprimer par la parole et par l écriture. Elle lui

Plus en détail

Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal

Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal 1. Rappels des programmes 2008 Rappels des connaissances et compétences que les élèves doivent maîtriser Grammaire : Au cycle 2 : 1. identification du

Plus en détail

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent.

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. «Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. Type d outil : Démarche visant le développement de la compétence «Entrer en contact avec le temps». Auteur(s)

Plus en détail

VADE-MECUM Adapter un écrit pour le rendre accessible aux enfants

VADE-MECUM Adapter un écrit pour le rendre accessible aux enfants VADE-MECUM Adapter un écrit pour le rendre accessible aux enfants Synthèse du document proposé par l Observatoire de l enfance et la jeunesse du ministère de la Communauté française de Belgique Introduction

Plus en détail

Faire rédiger des synthèses en grammaire

Faire rédiger des synthèses en grammaire Faire rédiger des synthèses en grammaire 1/5 Observer la langue, la décrire sont des activités qui font partie intégrante du cours de français. Elles appartiennent à l univers des élèves depuis leur apprentissage

Plus en détail

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 2005 TABLE DES MATIÈRES Présentation... 1 1 Conséquences

Plus en détail

À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation

À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation STAGE FILÉ À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation A partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation et évaluation

Plus en détail

CONSTRUCTION, ANIMATION ET

CONSTRUCTION, ANIMATION ET 2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D'UN ATELIER RECIT Celine Lorenz Réd. Celine Lorenz 14/06/2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D UN ATELIER Ce kit vous permettra de réaliser

Plus en détail

Ressource en communication orale

Ressource en communication orale Convaincre un public de son point de vue Ressource en communication orale Lancer une invitation Prendre part à une entrevue Présenter une marche à suivre Participer à un jeu de détecteur de mensonges Décrire

Plus en détail

Cahier de vie Cahier de progrès

Cahier de vie Cahier de progrès Mercredi 7 mars 2012 : Cayenne Nord Jeudi 8 mars 2012 : Rémire-Montjoly Cahier de vie Cahier de progrès à l'école maternelle Mmes Kong Marie-Line Lacanaud-Gimenez Nathalie Silbande Ingrid Le cahier de

Plus en détail

TEXTES LIRE ECRIRE. Savoir repérer des effets : Réconter pour décrire ou pour émouvoir Raconter pour faire rêver Raconter pour faire peur

TEXTES LIRE ECRIRE. Savoir repérer des effets : Réconter pour décrire ou pour émouvoir Raconter pour faire rêver Raconter pour faire peur NOUVEAUX PROGRAMMES Objectifs de la classe de 6 e : tableaux récapitulatifs Lecture : Compétences et applications Textes issus de l héritage antique - La Bible - Homère, L Odyssée - Virgile, L Énéide -

Plus en détail

CONSTRUCTION DU NOMBRE A L ECOLE MATERNELLE. 2 Ordinalité et cardinalité

CONSTRUCTION DU NOMBRE A L ECOLE MATERNELLE. 2 Ordinalité et cardinalité CONSTRUCTION DU NOMBRE A L ECOLE MATERNELLE 2 Ordinalité et cardinalité Yvonne SEMANAZ Groupe Mathématiques Stage Maternelle - IA 38 janvier 2012 Compétences abordées : Cardinalité = être capable de dire

Plus en détail

Familiarisation avec la langue de l écrit et la littérature

Familiarisation avec la langue de l écrit et la littérature Cycle 2 PROJET D ECRITURE A PARTIR DE L ALBUM DE PEF Moi, ma grand-mère La démarche exposée ci-dessous a abouti à la création d un album, écrit et illustré par des élèves de grande section (avec l aide

Plus en détail

Utiliser des imagiers

Utiliser des imagiers Utiliser des imagiers Cycles 1 et 2 Compétences : -Apprendre à construire une phrase : -se repérer dans l espace pour acquérir le sens de lecture -repérer et utiliser les signes de ponctuation -se repérer

Plus en détail

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français.

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Projet de recherche Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Réalisé lors du stage de formation au CIEP, Sèvres du 22 avril au 2 mai 2014 Par Roopa

Plus en détail

DELF PRIM A2 blanc. Compréhension de l oral.../25 points. Exercice 1. 1 Qu est-ce que Bruno et son frère vont manger? Coche la bonne réponse.

DELF PRIM A2 blanc. Compréhension de l oral.../25 points. Exercice 1. 1 Qu est-ce que Bruno et son frère vont manger? Coche la bonne réponse. 25 min Compréhension de l oral.../25 points Exercice 1.../8 points Ce soir les parents de Bruno sont chez des amis. Bruno est resté à la maison avec son petit frère. Leur mère a laissé un message. Lis

Plus en détail

LE LANGAGE AU CŒUR DES APPRENTISSAGES

LE LANGAGE AU CŒUR DES APPRENTISSAGES LE LANGAGE AU CŒUR DES APPRENTISSAGES COMPETENCES DE COMMUNICATION répondre aux sollicitations de l adulte en se faisant comprendre dès la fin de la première année de scolarité (3 à 4 ans) prendre l initiative

Plus en détail

Classe de Pascale Valmont 28 élèves (8TPS/20PS)

Classe de Pascale Valmont 28 élèves (8TPS/20PS) Classe de Pascale Valmont 28 élèves (8TPS/20PS) Pascale travaille en lien avec sa collègue de TPS/PS de la classe voisine. Dans sa classe, elles ont mis coin cuisine et poupée et dans la classe de sa collègue

Plus en détail

Séquence du projet maison

Séquence du projet maison Séquence du projet maison Voici une séquence à destination d un groupe d environ 8 élèves de niveau hétérogène, du CP au CM2 (grands débutants et niveau A1), détaillée en 11 séances d environ 1h30 chacune.

Plus en détail

L ALBUM ECHO BOISSEAU, PHILIPPE, INTRODUCTION À LA PÉDAGOGIE DU LANGAGE MATERNELLE VERSION ABRÉGÉE CNDP HAUTE-NORMANDIE

L ALBUM ECHO BOISSEAU, PHILIPPE, INTRODUCTION À LA PÉDAGOGIE DU LANGAGE MATERNELLE VERSION ABRÉGÉE CNDP HAUTE-NORMANDIE L ALBUM ECHO 1. Philippe Boisseau : Philippe Boisseau, instituteur puis inspecteur de l Education Nationale, s est intéressé aux pratiques langagières des jeunes enfants. Il a élaboré une programmation

Plus en détail

Animation pédagogique Enseigner l oral au CP et au CE1 Ecole Robert-Desnos PARTIE 1

Animation pédagogique Enseigner l oral au CP et au CE1 Ecole Robert-Desnos PARTIE 1 Animation pédagogique Enseigner l oral au CP et au CE1 Ecole Robert-Desnos PARTIE 1 Laurent Peter, IEN - Isabelle Michel, CPAIEN Zone Maghreb -Est Machreck 9 octobre et 27 novembre 2013 Plan de l intervention

Plus en détail

Présentation d une démarche pédagogique interdisciplinaire qui permet de faire le lien entre. les autres disciplines enseignées aux élèves en classe?

Présentation d une démarche pédagogique interdisciplinaire qui permet de faire le lien entre. les autres disciplines enseignées aux élèves en classe? Présentation d une démarche pédagogique interdisciplinaire qui permet de faire le lien entre les apprentissages en natation et les autres disciplines enseignées aux élèves en classe? Projet interdisciplinaire

Plus en détail

Fiche méthode Collège : Comment apprendre une leçon?

Fiche méthode Collège : Comment apprendre une leçon? Fiche méthode Collège : Comment apprendre une leçon? P. Casanova "Mieux vaut tête bien faite que tête bien pleine." (Montaigne) 1. Je me connais bien De quel profil es-tu? (dis-moi qui tu es je te dirai

Plus en détail

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique Ce rapport est à rédiger à la fin de votre parcours de formation. Il conditionne l obtention du diplôme. Il est

Plus en détail

30 idées pour travailler la compréhension des textes littéraires

30 idées pour travailler la compréhension des textes littéraires 30 idées pour travailler la compréhension des textes littéraires 1. Entraîner la compréhension orale par des textes longs et complexes Cela passe par la lecture orale de l enseignant. Les textes sont longs,

Plus en détail

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A1. Livret de l examinateur. Production orale PMA12S009 02/06/14

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A1. Livret de l examinateur. Production orale PMA12S009 02/06/14 Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA12S009 02/06/14 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

Aborder le principe alphabétique

Aborder le principe alphabétique Test 2 Français Aborder le principe alphabétique Programmes de l école primaire Socle commun Domaines Compétences évaluées Compétence attendue à la fin du CE1 Découvrir l écrit Se préparer à apprendre

Plus en détail

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi»

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Jamet Pierre 1Ai Retour de final d Auto-Apprentissage de l année 1Ai : «Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Introduction J ai pu grâce, au travail effectué en auto-apprentissage de

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

Questionnaire. Questionnaire. www.quint-essenz.ch Promotion Santé Suisse, Avenue de la Gare 52, CH-1001 Lausanne. Fonction

Questionnaire. Questionnaire. www.quint-essenz.ch Promotion Santé Suisse, Avenue de la Gare 52, CH-1001 Lausanne. Fonction Version: 2.0 / 14.10.2003 / 1 Fonction En général, pour les projets de prévention et de promotion de la santé, on utilise un questionnaire pour obtenir des informations et/ou des données sur des avis ou

Plus en détail

Les principes de la communication orale

Les principes de la communication orale Cours 2 Les principes de la communication orale LIN2512 La communication orale : fondements et didactique UQAM Christian Dumais 20 janvier 2009 Plan de la rencontre Intentions de la rencontre : Connaître

Plus en détail

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle 1 Prévenir l innumérisme à l école BO n 10 du 10 mars 2011 Innumérisme : incapacité à mobiliser les notions élémentaires de mathématiques,

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Vous êtes prêts? Et bien, on y va!

Vous êtes prêts? Et bien, on y va! Un projet... oui mais collectif : METHODO OUTILS... et plus encore Trêve de bavardages : ACCOMPAGNEMENT 5. Qui fait quoi? Quand? Comment? Nous voici au départ de la cinquième étape! Votre projet a pris

Plus en détail

PROJET D APPRENTISSAGE A PARTIR D UN ALBUM : «LES ŒUFS DE PAULETTE» (PERIODE 4)

PROJET D APPRENTISSAGE A PARTIR D UN ALBUM : «LES ŒUFS DE PAULETTE» (PERIODE 4) PROJET D APPRENTISSAGE A PARTIR D UN ALBUM : «LES ŒUFS DE PAULETTE» (PERIODE 4) COMPETENCES MAITRISE DE LA LANGUE PS Reformuler la trame narrative d'une histoire entendue en s'aidant des illustrations.

Plus en détail

3. Comment mener sa recherche

3. Comment mener sa recherche Sommaire 3. Comment mener sa recherche... 1 A. Quelle sera ma démarche documentaire?... 1 B. Savoir utiliser les outils... 1 a) Contenu des ouvrages de référence... 1 b) Quand interroger un catalogue de

Plus en détail

5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99

5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99 5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99 Niveau CP pistes pour le CE1 Modèle proposé : modèles de séance Hypothèse de la difficulté : pour les élèves

Plus en détail

TITRE Le zoo logique. AUTEURS Joëlle Jolivet Collection Editeur Seuil

TITRE Le zoo logique. AUTEURS Joëlle Jolivet Collection Editeur Seuil 1 TITRE Le zoo logique AUTEURS Joëlle Jolivet Collection Editeur Seuil 2 Présentation de l album Grand livre cartonné qui présente les animaux de façon «logique» c'est-à-dire sous forme de classements

Plus en détail

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE La formation s intitule «Développement personnel et professionnel». PUBLIC CIBLE Cette formation s adresse à toute personne qui souhaite développer ses compétences

Plus en détail

MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT

MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT INFORMATIQUE DISPONIBLE Pour utiliser le logiciel «Voitures et garages» en classe, il suffit d'avoir un poste informatique. Il n'est pas nécessaire que celui-ci

Plus en détail

I. QUESTIONS AUXQUELLES IL FAUT CHERCHER DES REPONSES AVANT DE DEFINIR LES CARACTERISTIQUES DE L APPRENTISSAGE DU LANGAGE

I. QUESTIONS AUXQUELLES IL FAUT CHERCHER DES REPONSES AVANT DE DEFINIR LES CARACTERISTIQUES DE L APPRENTISSAGE DU LANGAGE CONFERENCE DE Madame LENTIN F. Caractéristiques de l apprentissage du langage. INTRODUCTION, Madame LENTIN précise qu il lui semble important d avoir une vue d ensemble de l élève, ce qu il était avant,

Plus en détail

Descriptif du programme de soutien linguistique

Descriptif du programme de soutien linguistique Centre International Rennais d Etudes de Français pour Etrangers C.I.R.E.F.E. Université Rennes 2 2014/2015 Descriptif du programme de soutien linguistique Préambule Le programme de soutien linguistique

Plus en détail

Fichier : EGCAB02I.pdf

Fichier : EGCAB02I.pdf EVALUATION GS CP MAÎTRISE DE LA LANGUE EXERCICES PROPOSÉS OUTILS D EVALUATION GS CP Nom du fichier Acrobat.pdf EGCAA01I EGCAA02I EGCAB01I EGCAB02I EGCAC01I EGCAD01I EGCAD02I EGCAD02I EGCAD03I EGSAB03I

Plus en détail

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Les apprentissages sont centrés sur la maîtrise de la langue (oral + écrit). - Ils impliquent

Plus en détail

Langage et communication d enfants avec autisme

Langage et communication d enfants avec autisme Langage et communication d enfants avec autisme Estelle Petit Orthophoniste Troubles autistiques Triade autistique : Trouble des interactions sociales Trouble de la communication Intérêts restreints, stéréotypés

Plus en détail

Réunion de parents-classe de ce1-ce2

Réunion de parents-classe de ce1-ce2 Réunion de parents-classe de ce1-ce2 Elodie PLANTIER Présentation Effectifs : 12 CE2 et 13 CE1 Filles : 13 Garçons : 12 I - Organisation matérielle : Le Cahier jaune où est collé l ensemble des papiers

Plus en détail

LE CAHIER DE VIE en maternelle

LE CAHIER DE VIE en maternelle LE CAHIER DE VIE en maternelle Synthèse des animations pédagogiques de 2002-2003 et 2003-2004. M.Pajean Cet article essaie de répondre aux questions fréquentes sur l intérêt et le contenu de ce support.

Plus en détail

COLLEGE : QUELS INDICATEURS POUR REMPLIR LE FORMULAIRE D EVALUATION A DESTINATION DE LA CDO ou de la MDPH

COLLEGE : QUELS INDICATEURS POUR REMPLIR LE FORMULAIRE D EVALUATION A DESTINATION DE LA CDO ou de la MDPH COLLEGE : QUELS INDICATEURS POUR REMPLIR LE FORMULAIRE D EVALUATION A DESTINATION DE LA CDO ou de la MDPH DEROULEMENT DE LA SCOLARITE (p1) C est un indicateur intéressant dans la mesure où il retrace le

Plus en détail

Préparer et conduire un entretien semi-directif

Préparer et conduire un entretien semi-directif Préparer et conduire un entretien semi-directif Séminaire du 10 Mai 2012 Organisé par Joëlle Kivits et Laurence Guignard Intervenante: T. Godfroid I. Qu est-ce qu un entretien semi-directif? A. Les formes

Plus en détail

Fluence et lecture à haute voix. AP du 09 mai 2012

Fluence et lecture à haute voix. AP du 09 mai 2012 Fluence et lecture à haute voix AP du 09 mai 2012 Fluence : définition «Précise, assez rapide, réalisée sans effort et avec une prosodie adaptée qui permet de centrer son attention sur la compréhension.»

Plus en détail

Diplôme d études en langue française. DELF Prim A2. Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues

Diplôme d études en langue française. DELF Prim A2. Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Diplôme d études en langue française Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Transcription des documents audio Épreuves collectives Durée Note sur Compréhension de l'oral Réponse

Plus en détail

LA PRODUCTION D ÉCRITS

LA PRODUCTION D ÉCRITS LA PRODUCTION D ÉCRITS AU CYCLE 3 Sevin Laëtitia CPC EPS - Circonscription d ALBI - Jeudi 21 mars 2013 Collège J.Jaurès 1- Comment construire une programmation en production d écrits? 2- Comment relier

Plus en détail

CHARTE DEPARTEMENTALE

CHARTE DEPARTEMENTALE DEPARTEMENT DES YVELINES Conditions particulières et adaptées à la scolarisation des enfants de deux ans évoluant dans un environnement social défavorisé. CHARTE DEPARTEMENTALE Direction des services départementaux

Plus en détail

Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER

Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER Compétences devant être acquise en Objectifs et compétences P1 P3 P5 1. prendre l initiative de poser des questions ou d exprimer son point de vue. Participer

Plus en détail

Français Arts visuels. «La chambre de Van Gogh et la lettre à Théo»

Français Arts visuels. «La chambre de Van Gogh et la lettre à Théo» Français Arts visuels «La chambre de Van Gogh et la lettre à Théo» Paul Arène Aix-en-Provence Classe de Yannick Magnier MS / GS DELFINO Amélie D INNOCENZO Mylène DI MINO Marion 1 LE PROJET Nous avons travaillé

Plus en détail

Elsa Pelestor répond à nos questions

Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor est professeur(e) des écoles à l école Jean Moulin de Cavaillon. Elle est l auteur(e) de l article Premiers pas, premières questions paru dans le n 466

Plus en détail

CANEVAS LES ÂGES DE LA VIE Stage 3.2 - FLE

CANEVAS LES ÂGES DE LA VIE Stage 3.2 - FLE CANEVAS LES ÂGES DE LA VIE Stage 3.2 - FLE 1. Titre de la séquence & Informations pratiques : Titre : «Les âges de la vie» Public : niveau UF3, pour adultes, en promotion sociale (ISFCE) Temps : 2 x 3

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

CO-INTERVENTION. Deux situations pour provoquer le débat: la co-intervention dans le cadre de la prévention. Ex: langage en GS

CO-INTERVENTION. Deux situations pour provoquer le débat: la co-intervention dans le cadre de la prévention. Ex: langage en GS CO-INTERVENTION Deux situations pour provoquer le débat: la co-intervention dans le cadre de la prévention. Ex: langage en GS la co-intervention dans le cadre de la remédiation: ex mathématique en CE2

Plus en détail