terry fox Un seul rêve. Un monde d espoir.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "terry fox Un seul rêve. Un monde d espoir."

Transcription

1 Fd y fx êv. md d p. y Fx v d fm d y dmd d p d p H b d p mp d v d ég d y ég d y Fx jyfx.g

2 Y H pécéd m mp, m c î d bkb m pp mgz cmp c j d mpé q v c d w Yk. à c mm q j décdé d v v déf q pé à m m ccp m dcp m égm cqé d q j gd jm è d q c m dcpé. j é bô q c q mé d m déf c d q j v 6 m d épm pyq ém, j p bm ccc d ém q èg d vc d ccég d ôp. y v d vg q b d cgx d q v déjà bdé. y v cx q dé mp d p d, dépéé. qê p qê égï. J pv q c d c q c vg c ém c d x mêm j é, m, gé. mm dé, ffc d c j é démé à jq b d mmêm p défd c c. è cmmcm, cm à pc f xêmm dffc j f fc à d d cq c d c bpèd q v j x d pyq m q épv è ccmp. c pbèm dém dè m c j m cccé j pp à gé. J m f, m pyqm m p ém. ô j j m p m, cjgé à m îm d ép d c v pc j pê à ccmp c q jq à pé é p m q êv évé md d mc c à v d p m d fd f d vc cc. J c, mêm j d ffc d kmè mp. v b d v d. p d cc d ôpx p d md b d g q c x mc. J p êv, j péd p q c î ép mèd déff p gé d cc. j c x mc. f. y Fx, cb 99

3 H 8 pmb 980 y Fx ç méd d mpg d d d d d m d Gv Géé dwd cy p cb mq à cc cc. p j écpd d c dc fq. 8 écmb 980 j pf cd déc à y x p xp pf. 3 écmb 980 édc cf d jx d p d d d d éév cd mm y d d é. y ç d v c 98 pè m. J 98 mb q dég mm q cm à 639 mè (8658 pd) d c cmm y Fx ymb é d cg d y. 30 J 98 p d cd d 83 kmè (5 m) d g d y pg ù y Fx éé bgé d ê m, éé bpé d cg y Fx. 30 J 98 gvm d cé fd d 5 m d d f d b d b é m y Fx cq é. 9 û 98 y Fx cc à pm cmm mmb d mp cd d mé pv. 3 v 98/ jv 000 mb y Fx ém p céé d d p. pmè f q mb ém d pè m d p; f pv d m 0 pè décè d p. 6 J 98 m d y, d bz d, mè d y, égé à bv y Fx é à d d y,. d pè d ù dû m f à pc, pmb 980. J 998 m y Fx cé à w () f p d md d Hé, v gvm f d gm vbé pbq cc p d y cbé à bâ py. 30 J 999 y Fx dégé cmm é p gd é d d d qê cmmdé p m p é d d. 4 m 005 pèc d d à ffg d y Fx dévé. y pm d à cv c. 9 cb 00 d cc y Fx gé, cmb cc cq d ccég à xp b ppfd d cc cfq, m bè dcp gégpq. fév 00 mé d g d Jx ympq d Vcv 00 cé x y Fx, m à è q c v q pô y q f m d dém d mé dv bc. px m à p q cd J c à k d fd vè jdc. 0 pmb 00 j é cd d bkb v éé «Wd», épd d é «30 f 30» d. dcm, péé, ç b cc; m p d xmp à d éc cd. 6 pmb 0 v mm y Fx dévé à c d Vcv. mm cmp d q cp dvd pd démc d y; éé céé p d m, g pd. 8 m 0 mp d mmé médc cd y q «bâ» f d cî ff q ccé à cc cc. y p j é pm d é d pf. v 0 v cp d bz, q mm ù y Fx cmmcé pép mp jmb fc d cé, cmm ymb d Kmè 0, gé à. J, v Y p cmp p c q j f. J p, j p, j c d m j c à m mè, c p dffc q q dx jmb. J fx qd g d q j mc. j mc, c pé. J 980 mé cmmc à ê vé v p à f. J c d é d vé d fd m cé p f q y p mp d p d c g. 5 v 980 m f pq d p d c d d m f gpp m p d p q m dmd m gp, d p v pbé d m d dc vc. d j mé m d p, j f p d jx, m j x méd. j 980 pê p q j é pc g dc: 5 m (405 kmè). j v c cz médc à cq f q j v ky écc, j c vc. m d, j jm p. J v d p ff émém. p d q j épv à côé d c. pv p f c d, j px p mp m d p cq f q j p m. 9 j 980 Y c q d y Fx mp p? m v, c c q y d mx d p cd. mm d g gééx, mpx, d pm b, m è f d py. mm cgx qd f, cmm y é. Y, V dmd à v cm mé d d d g mb Jé y Fx à mêm d d fç à c q dm d c d p à cq é jq à c q cc vc. cg dém p p. H, F J Y F y, dû f fc à p cmb dffc g d v. j gdé mém q p é, d c qq c, c vm c q y d f, fx d bjcf v vc p d d pb. dé bcp à éféc, y. m j déf. m j b, j y q m q pv cmb. pé fmb à p c c cc y, p mb. G K Y, G 8 m 04 p v mg d y d v pp écq cd.

4 H J, v : 0 m, 0 km. y Fx mp jmb fc d cé q m d p. Gd, v : 5 m, 346 km é jé fq à Gmb. g v, f q m d dx, vg d. J éé q m c v p mé. k Jc, 5 j : 33 m, 54 km. jd, mm vé à 4. é dffc, cmm d bd. j m, j m x pc q j f c q j vx f. mb d g p d ç? J j f qz pmp j p. J vx d xmp q p b. w, 6 m : 04 m, 8 km. cp d g v m cg m ppy. cyb! J v édm d c. f j è fd, m j p p d vêm p q g p v m jmb. J v j d pc p d vg m., à d c, 9 m : 59 m, 865 km. v j d ppd q J g p. J f d ff m mb. J v jq c d c v. g v m v kx. d b. f d b. g q y Fx v à J p!, 6 j : 36 m, 4 km. pm m é b. pd v d mp, m m mg p p m. J ç xd jd. g é p d p dv mg p m cg. 85, j : 508 m, 46 km. v d v é jé. m f vg. é è dffc d c cmm c v. dffc pyqm mm. xq, 6 m : 548 m, 88 km. xq, pp b. J c $, d p p. m pè v qé v, y pp q c v gmé d $. Hb, 5 m : 94 m, 8 km. pè écp c vc d f, vc c q y éc J dé mxmm vc f j p m à q v j pv c. é fgé ff. Fq! m, 0 m : 96 m, 44 km. J c jq à éc pf cmpg d cq éd, v m. v écé $. gp xd! dmmg q md f p d mêm! ébc, 5 j : 655 m, 663 km. y é d c Géd ô, q f vq d d. p fg pmè pg d qd d g fç. é, 3 j : 83 m, 9 km. y é c d é cmp g d b d éqp d d é, w, d q è f. Hwkby, 8 j : 883 m, 3030 km. y cc p f d 00 p, c d b p cp: V Y.. J à xé d w, : 935 m, 33 km. md mb v cé à y. p fc c p ppé ê, m j é qq c. mb d g c à c c p f b? J cvc q vé c cc y vg v vm yé.

5 980 : w, j : 94 m, 33 km. y dé cp d v d mc cc d g cd d fb w kcw. d à v d p d f d p d p q d cp d pd d b vc b jmb. wd, : y ffd d cm, épé. vg b, p dffc, yx fmé cmm v bq mè d, d pg fmé b d 00 $ fé, mpé d. ckg, : 68 m, 3488 km. J d d pd d pg d y. Vc c q déc p cv: é j c d v b p d f d pp, yp mêm d p q f f x. mcp d cbg, : 80 m, 3508 km. y déc à d m d p q b d c p céébé, c éé. mpm dvd q c d b d py à p c d fd p cc cc. égm décé q dv c, mêm., : 90 m, 353 km. y c d d cky, y, q ff m d éqp d é d g d cky d 980. Vc c q y déc: J féq d è dp gmp j jm v p vc d cg d dém. d pc f mq v: v d cfc c m. Hm, : 5 m, 36 km. y é d f d dc d fmm à d dc pcé d Jd bq yx pè v c mm d $., cmp d m cd, Gd ck, m méd d à y déc: j mm f p gd c d md. Gv, 8 j : 58 m, 453 km. y céèb v cmpg d 000 p c mcp d Gv. v jmb fc d cdx. v d b c $. dby, 4 û : 53 m, 4430 km. y à mpc, b q 400 m g vv g d péd q m à mcm. décv q dmè cmm d 4 %. y, f, pc 65 m d p., : 906 m, 465 km. q d d c q d jmb fc d y cé, d d v p v ép, c q f 90 m. y p pd. c y, û : 308 m, 553 km. y c Gg c, d Wd, âgé d 0. cc d cûé jmb. Gg é à bcyc dè m pd v x m ç pbbm éé mm p émv d m c!, v d à cc fq à c y. J pé d Gg j p m m. d y, pmb : 3339 m, 534 km. g m d g d p m cg:, bd p, cpb, px é, mm dè. p mq pv p p p, c p d m c g c d m d px f c, y. v, c pê m d m. d y, : cmm ç vc cc. J p, ç v ê à d q m. J p c péc. q v p q d p d mpc à c q j f, p d. v p p d g J m m q md cmp q mpb cc, êv é g. déb d c, j d q d d, 4 m d d p cc cc. p, j vx v, m, y p d q ç p pb. d.

6 V HG Y F 8 j 958 c d c y Fx, à Wpg, b. cd : 9 b cg, pf d édc pyq d y à éc cd y H, ggè d pq y. y p vm éé p c dcp m ém, y v dmm p f p à pf p q p gd pc. è é d cd: 96 y m m g wd pg x d è d à éc cd d qm. y décv qq é p d q m fdè g. é 9 y dv m d pf f ck H î dmm p f p d éqp d bkb f d b. Fév 99 y v d p d cc cmmc à î p d p, c à v d p m d fd p cc cc. pc p d 5000 kmè (30 m) p y pép. v 980. J (v). y mp jmb fc d cé q cmmc dyé. pc my 4 kmè (6 m) p j, v x pvc. pmb 980 pè 43 j 534 kmè (3339 m) d c, y bgé d ê pè d d y,. cc pm. Vc c q déc v d pd v p f g mbq: J f m pb. J. J v pm d p c. pmb 980. d p, péd d cî ôè F, v éégmm à fm Fx gg à g c p c d fd cq é, m d y. Vc c q éc: v q vz ggé cmb. c p ff q p éé v êv, v mèd c cc. 9 pmb 980 é d éév V g éé d cq, q pcp gd mb d vd. v pm d c 0 m d d. fév 98 êv d y d c $ p d p c cc é. pp d 4, m d b. d p c 4, m d d. 8 j 98 pè v v d m d cmép p fé, y m y mb Hp d w Wm, mb q, j m v vgèm v. 3 pmb 98 mè Jé y Fx gé d p d 60 cé cd d md pcp c 3,5 m d d. 6 j 98 évm d bz d f pd bvédè y Fx, é j à côé d d cg y Fx, à kmè à d d y,. 6 m 988 Jé y Fx fm fdc dépd d céé cd d cc. gm céé pp Fd y Fx. v pmb v d d p d y dé à p évém cvé d cc d fd mqb : cd cé pèc d d à ffg d y Fx; cd g pd pbé v «y»; x pbé v p f «cg d y Fx» (q v j x v d cv d c W); V pd fm «y». d d vé d fédé Î... vwck d cd d Jé y Fx q. d 3 m d éèv d édc p p à pmè Jé y Fx d éc. d 45 m d d, mm cd, éé mé cb 00 d cc y Fx gé, cmb cc cq d ccég à xp b ppfd d cc cfq, m bè dcp gégpq. v 00 Fd c q cvé d cc d fd p cc cc pm d fc b d 500 m d d.

7 HG Y F cv J é j j écmm cé q m édc cf m dmdé d v j mm d m d y Fx; v qq p à v. m d q y v pd jmb d d cc q y d c à v d p m d fd p cc cc. Véf c p d bff m d. m d pèmd, j é éép vc y Fx. vx é j, jy p d p q m p d d p. êv é d pc 8530 kmè (5300 m) à v d pê m m d d p cmb md q v f pd jmb. é v 980 mp à v é d mpévb. m d v éé cé p d v v, v c g p vgç. jmb b é é f mcé, jmb fc é f d fb d v d c. é dx péb, m é g cf à f d v, j v cvc q pv ê. v q j v cmp qq c d : vy p cmm dcpé. pè c, mm pé m, j pp q v d qm mb q, q é cd f d fm d q, q p pémm y y. fm é, v m déf. m gg. y v j bkb qd é cd, mgé p, pf d édc pyq mq p bmm q még p ff. pè éc d îm, b ggé q pê m d dcp, m y cccé, f fm p d éqp. q b d: vx qq c, d b p c pc q j ccp p médcé, y d. y vé f, cd V, m g pgè px d è d é, px q mpè f d p dè é d cd. pmè é à vé m F, f p d éqp v j d bkb; y v d j p x m c v dé d gg. y éd kég g à dv pf d édc pyq, q d d g q p ê b d à îm cd cz médc. c é p b d p. f véb cc p d ppd q ff d cm égéq, fm d cc d. é 9 v 8. d m à cmpd c q médc d. éc q m mg? xpq q mp jmb q d éc d cmép v p y c ccé q p v d g. pécéd pé, î d bkb m d c jmb q v pcpé m d. p d c mmà, y cmmç à dmd p f mêm c, pê mêm c à v d, jmb? y cdé p d jmb cmm v déf. p jm m d âc d. pp à p jmb fc, j gf vc pè cmmç dx m d éc d cmép é. pd cvx é ffb à c d é. c q d cc, d d j f d d; d d médc c à d p q v 5% d cc d v. q y q cq, é p q vv; v v m d cmp v d pbé. cvx pè bd bcé. v éé bé p v, m cd q p v, é démé à dv c d p, f q xpéc p f d cg à d. q pv j éc d cmép, ck H c p f p d éqp d bkb f., cèm, dcm, 99, cmmç à î p gd êv: c à v d. cmmç p q d m d p cdé. pq é, m pè c p pc dmm,, mcm, m v p c m. é épé, m cmbé. y c, c c c. qf, mg g mè, m à c d m, md èv dé p. pj q v y d c à v d f p à y, à y, m c b vé fm c. éc q cmmç à c d cmmd, d q pvégé d ê v. d: J m pp m ê pm q j vv, q j m èv p ff c v déf fc, m pv à mmêm q j mé d ê v, c q bcp d p p p cq. vc pgé d cmmd cm d cmpg pêé cd p m m g, y déb d p. v 980, cmp mm p d J d v, mp jmb fc d,, cmmç à c. y c à v pvc q, à v ébc, é my m (4 kmè, 6 m) cq j q p. f d j, décv c cmm é b., d mb mx d f à m q vç. d mg q d c p j,, p bm d v d j, fmè à bc d y cd à v v vg, j pè j mmé gd. y v qq c d géé, d mp m q pç, d ppc bzé, d cyb fc d gd d êv q m bcp d cx q v c à p à ê dm dv. v c, cvc q vcé d cc v vé v, é démé à m d g p cc., ê v g d cm, db d b d pqq, p à f, x f, x j, mêm m d épq: d. v d éc v jmb fc p m x f cmm fc. m q m ccm, g cmmcè à pp é cd. m p c; vy j cmm j mm d, mêm d c, v d m d p d p v p g d d ô d v, c cg, cg à b d êv. c f d c pb éé 980; c 534 kmè (3339 m) 43 j., pmb, à kmè (p m) à xé d d y,, qq c mb p b d p. d é gë q dmd é d v c cdq m, q q c f, dv v médc. médc cfm p qéd : cc é d, c f d pm. y v pc d m; d p é mé. m ppc. f mé cz p v dm ccé cvè, vc p y y à côé. v mé, m d d., mgé p cd, qq c d fmdb. mm é ccé d d ôp, vc médcm p c cc q cc cm d cp, py j à cp pd d cc d fd p cc cc, j cmm pé q f. y cmb cgm md 0 m c. d cmb vc. j q gd mc d cky à éév, pç bè q d: Y F! pd x b. gé pè d p, m j v b, 8 J 98, fm à côé. v d m, q v éé êv; 4, m d d v éé écé m, d p cd. d é pgé d d. dpx é b, cdéc vè d md, m d d pm mmg à mb d mm. ég d y Fx ê p à. 000, é d vgèm v d d p, Fd y Fx éc 0 m d d. mm, dp q y Fx mpé jmb d d p d J d v, p d 400 m d d éé mé m d y. f p j écpd d méd d d d d, p dc cv d py. J à xé d d y, ç d cd éé bpé d cg y Fx. g d c, c q pmb c pé, pè d d ù éé fcé d ê, d cp d bz gé d f pd d y Fx d p d c, f fc à dc d m fm. y pé géé d cd, é vc d c mm, q, b fèm m pvc, q mbèm cd q F d éb., m d pmb, d Jé y Fx à v d d p d 50 py d md, jd êv d y Fx pé md.

8 êv. md d p. g dm. wd f p. V Î V, ' J v m 0 k, m 0 m m 4 k 4 é, c b 5 m j 3 k 6 6 é, 3 j m 8 k 9, w m 4 k 3 j, j m 4 k 5 3, d 5 j m 3 k 9 3, û m k 6 4, y d m 4 k 3 5 b m p, w Î 6 m m 8 k ' H 980 v 980 pmb q é c ' k c w v Î d d c d Î, J m m 3 9 k 5 9 ; Y J F G À H Y, Y., K G. G G Y F «F» H W À Ô H Y À V Ê Y F H V G Y F Y H À Y G ', È H, W F êv. md d p. Fd y Fx

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté L c - 3 : «L mé é» 4 : «L m» 5 à 11 : L D 12 : L 13 : F é bé L J éèv Lycé L P, èm égé éèv, é f é c 2013-2014, D éc ccé à c ; x c ô, c éê vfé qq é. L - émé chz j? C mé év qq, é à c m q... B... c! LC, c.

Plus en détail

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark RDV E-mm 2013 Md 6 M, Thpk Smm 1 P q E 2 Q x p? 3 Q v? 4 d é d 2 0 1 5 p 2 0 1 3 6 h g 7 d f é 1 Pq E-mm? Pq S E-Cmm? D d d Md IT XCOM gé dp 2009 phé E-mm.m F à mhé p, XCOM h d déd E-mm, Pm éq, E-Mkg Chff

Plus en détail

Fiche technique. " Cible/Echantillon " Mode de recueil " Dates de terrain

Fiche technique.  Cible/Echantillon  Mode de recueil  Dates de terrain v, r v «L qé d»? q c pr v Sfr dg d é d r Pré TNS Fch chq " Cb/Ech " Md d rc " D d rr 1001 ré cf ccpé Âgé d 18 p I d p TNS Sfr 267 000 dr Frc L rprévé d c éch ré pr méhd d q : âg, x, prf d rvwé, cr d cvé

Plus en détail

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties sm: 5 Œ à épsds pss ps Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd 5 Œ à épsds pss ps mm: TRODUTO DEMRE. OEXO.

Plus en détail

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven IL If I L S V Ey G Khk U L 13/02/02 pé? xp qé xp pz à pz p héhq pé p à q z p à p héhq fé à p à q pz xp q 'p (è) f, '-à- p. x. ' é ff. N xp à py qq' q z b ( f) P xp pô pp L p - pé pz ': z qq', q -? Bj,

Plus en détail

[Le Canada a 10 ans pour changer ses politiques économiques et sociales Paul Martin

[Le Canada a 10 ans pour changer ses politiques économiques et sociales Paul Martin G G à É FÉ 0 ppç pp g Q [ 0 p g pq éq è gé g p éé q QÉB Qéb y qq p bé éé pp éà p pp g bé Qéb épé ég Qéb pé bé éé «é ppy épé x «p q ép âg 7 pq p 5 é q p 88 é épp b p égq pp b pp Fç pp g Q x b ég Qéb «Bp

Plus en détail

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN sm: é d V Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd é d V mm: TRODUTO DEMRE. OEXO. RETO D U V 4 FORMTO UPPLEMETRE

Plus en détail

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle L x p j é y 2012 é D q é - pé jx 2011/2012? Déz- é, éx, w, b h, égg, pè, éé p CLEMI. I C? pp p p O., b I p. b p- q J. f R N L J T 15, j 2012, é Chp, P 3 (75) A : Réé P/J Pg é Chp (P 3), L J T pé é q éè

Plus en détail

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale Ax 59 : ch u u c u C B L ch u u c u C B 1 N A Fç Adu Eugè Gg [979?] Au C Afd A Luc Lu Augu M Aub Luc Muc Auc Augu E Auc Lu Auy Ru Auz Rhë Mu D u d c Pf Su N 15 cb 1886 à P N 8 b 1879 à P N 13 û 1885 à

Plus en détail

Calendrier des collectes 2015

Calendrier des collectes 2015 N j t t hgé? O! g! Tz, t f! C t 2015 O mégè, mbg, mbt, éht t, t txt, éhtt D pt ptq Ctt bh t p m m tmt à, m pté q j pét tt q m jt hgé mt t. L tâh q m t fé t mpt mx hbtt t pépt mj t pmt é. E t ff à m té

Plus en détail

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école?

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école? V vz - 90 éèv, v ê céré cmm "p éc" V vz + 90 éèv, v ê céré cmm "gr éc" V ê éc prmr, z vr p : A D V ê éc cr, z vr p : F D V ê éc prmr, z vr p : B, C E V ê éc cr, z vr p : G, H I P gb, z vr p A P gb, z vr

Plus en détail

FILTRATION FILTRATION FILTRE CAV COMPLET FILTRE SEPAR FILTRE PURFLUX. Commandes Tél : 04 93 90 62 94 Fax : 04 93 90 65 67 67 F.

FILTRATION FILTRATION FILTRE CAV COMPLET FILTRE SEPAR FILTRE PURFLUX. Commandes Tél : 04 93 90 62 94 Fax : 04 93 90 65 67 67 F. CAV COMPLET F.17107 M14150 F.17108 12-20 F.17109 M14-150 ELEMENT : F.296 SEPAR ELEMENT : F. F.SE200010 F.SE20005 PURFLUX F.PO ELEMENT : F. F.CN135 Commandes Tél : 04 93 90 62 94 Fax : 04 93 90 65 67 67

Plus en détail

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES :

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : RAPPORT DAVID LANGLOIS-MALLET SOUS LA COORDINATION DE CORINNE RUFET, CONSEILLERE REGIONALE D ILE DE FRANCE L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : PROBLÉMATIQUES INDIVIDUELLES, SOLUTIONS COLLECTIVES? DE L ATELIER-LOGEMENT

Plus en détail

«La raison d être d une organisation est de permettre à des gens ordinaires de faire des choses extraordinaires.»

«La raison d être d une organisation est de permettre à des gens ordinaires de faire des choses extraordinaires.» d x, P d l l d V g d l v m dé l c (c F. Il - d d fm l pblc d A T f GRE p d q d vc d é m L é l l) c C é l, p l q b c m p l Ed c h p v d m l f d c q d g m é, l c f dv S pl l d c d d l g g m, v c œ ch d f

Plus en détail

!" #" $ %& '# $ %& !!""!!#" $ % &

! # $ %& '# $ %& !!!!# $ % & !" #" $ % '# $ %!!""!!#" $ %!#!(!$ '()*+),-.$/*(*',0*1)2, 2 1)2(%,2 ()2+''+34!5"6,7 8+9(+, 1(*:+*)1, - 11/21%, 7 10/'# 8;%(/',7 $18)*+, 9(+, $ ;%1*', 24 1*%?19*1,

Plus en détail

INFORMATIONS DIVERSES

INFORMATIONS DIVERSES Nom de l'adhérent : N d'adhérent :.. INFORMATIONS DIVERSES Rubrique Nom de la personne à contacter AD Date de début exercice N BA Date de fin exercice N BB Date d'arrêté provisoire BC DECLARATION RECTIFICATIVE

Plus en détail

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2 Chapitre 8 Fonctions de plusieurs variables 8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles Définition. Une fonction réelle de n variables réelles est une application d une partie de R

Plus en détail

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Stéphanie Demonchaux To cite this version: Stéphanie Demonchaux. Étude des formes de pratiques de la gymnastique

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010 Corrigé du baccalauréat S Asie juin 00 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. Question : Le triangle GBI est : Réponse a : isocèle. Réponse b : équilatéral. Réponse c : rectangle. On a GB = + =

Plus en détail

Si la source se rapproche alors v<0 Donc λ- λo <0. La longueur d onde perçue est donc plus petite que si la source était immobile

Si la source se rapproche alors v<0 Donc λ- λo <0. La longueur d onde perçue est donc plus petite que si la source était immobile Red shift or blue shift, that is the question. a) Quand une source d onde se rapproche d un observateur immobile, la longueur d onde λ perçue par l observateur est-elle plus grande ou plus petite que λo

Plus en détail

DÉCLARATION DES REVENUS 2014

DÉCLARATION DES REVENUS 2014 2042 N 10330 * 19 14 DÉCLARATION DES REVENUS 2014 direction générale des finances publiques Vous déposez une déclaration pour la première fois Cochez > Vous avez déjà déposé une déclaration. Indiquez :

Plus en détail

Probabilités sur un univers fini

Probabilités sur un univers fini [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 7 août 204 Enoncés Probabilités sur un univers fini Evènements et langage ensembliste A quelle condition sur (a, b, c, d) ]0, [ 4 existe-t-il une probabilité P sur

Plus en détail

Matrice HP Autonomie des PC Portables Grand Public

Matrice HP Autonomie des PC Portables Grand Public Ultra Mobilité Mini 10.1" (1024x600) mate mate mate 11.6" (1366x768) Brillante Compaq Presario HP Pavilion HP Pavilion HP Pavilion HP Pavilion HP Pavilion HP Pavilion Compaq Presario cq10 130 210 1050

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

Serrurerie PRIX VALABLES AU 18 JANVIER 2010

Serrurerie PRIX VALABLES AU 18 JANVIER 2010 Serrurerie PRIX VALABLES AU 18 JANVIER 2010 Toujours à vos côtés - notre package «services en plus». Plus de produits, plus de marques, plus de choix Simplement tout. Tout ce dont vous avez besoin pour

Plus en détail

Les joints Standards COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS. Tous nos joints standards sont disponibles en version ESD. Vis de fixation : S1-S4

Les joints Standards COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS. Tous nos joints standards sont disponibles en version ESD. Vis de fixation : S1-S4 COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS Les joints Standards F-A Joint pour liaison à 90 F-A se combine avec F-B, F-A et F-C 51 mm 51 mm 90 F-B Joint d angle à 90 Il se combine à un autre F-B ou à 2 F-A. 47

Plus en détail

! " #$ % $! & '(# ) (%%

!  #$ % $! & '(# ) (%% " #$ % $ & '(# ) (%% "#$ %&' # ( ) #* +,#*+-),- ). * /. 0),12-3 45 #3 /45 ) 67 #*+ & ) 5 ) #*+ )5 #& #*+ 0 / )5 8 )0 ) 0)12 5+ )& ) )12) 7)0 5 ) 9/ 5 2 ) ) '12 ) /) 5" ) 7) 6 ): 05 2 5 80 7 ) 0,$#- ) &

Plus en détail

' ' ' ' ' ' ' ' ' !!!!!!!!!!! !!!!!

' ' ' ' ' ' ' ' ' !!!!!!!!!!! !!!!! "#$%&$()*+*,-.#$*/,"&012"34)*54%6%789:8:;9?8> &)*+*,)#$*/,"&0B"/%#C*DE/ 1 "#$$%&(%)*+,-+..+ Esprits de Faubourg : C est la rentrée F%)*+*,-.#$*/,"&0*G$)H3,%#$I*+*3J)G9%#G+%#G,*KJ%/$)*/+JL%JM"J/C+*NI$4J#*D

Plus en détail

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite,

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite, IRECTION ES ACTIONS INTERMINISTERIELLES --------------------------------- Bureau des Installations Classées Mines - Carrières ------------------- Arrêté préfectoral n 04 AI 2 IC 271 autorisant la société

Plus en détail

Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN.

Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN. TD 6 corrigé - PFS Résolution analytique (Loi entrée-sortie statique) Page 1/1 Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN. Question : Réaliser le graphe de structure, puis compléter

Plus en détail

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 12 14 16 1 12 7 3 1 6 2 5 4 3 11 9 10 8 18 20 21 22 23 24 26 28 30

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AVANCE : NOTICE D UTILISATION

DOSSIER DE DEMANDE D AVANCE : NOTICE D UTILISATION DOSSIER DE DEMANDE D AVANCE : NOTICE D UTILISATION Le dossier de demande d avance est composé : - d un formulaire électronique de demande à compléter par la librairie - de pièces complémentaires indispensables

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure.

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure Sylvain Meille To cite this version: Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa

Plus en détail

Correction : E = Soit E = -1,6. F = 12 Soit F = -6 3 + 45. y = 11. et G = -2z + 4y G = 2 6 = 3 G = G = -2 5 + 4 11

Correction : E = Soit E = -1,6. F = 12 Soit F = -6 3 + 45. y = 11. et G = -2z + 4y G = 2 6 = 3 G = G = -2 5 + 4 11 Correction : EXERCICE : Calculer en indiquant les étapes: (-6 +9) ( ) ( ) B = -4 (-) (-8) B = - 8 (+ 6) B = - 8 6 B = - 44 EXERCICE : La visite médicale Calcul de la part des élèves rencontrés lundi et

Plus en détail

CALCUL DES PROBABILITES

CALCUL DES PROBABILITES CALCUL DES PROBABILITES Exemple On lance une pièce de monnaie une fois. Ensemble des événements élémentaires: E = pile, face. La chance pour obtenir pile vaut 50 %, pour obtenir face vaut aussi 50 %. Les

Plus en détail

Probabilité. Table des matières. 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables... 2 1.2 Définitions... 2 1.3 Loi équirépartie...

Probabilité. Table des matières. 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables... 2 1.2 Définitions... 2 1.3 Loi équirépartie... 1 Probabilité Table des matières 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables........................... 2 1.2 Définitions................................. 2 1.3 Loi équirépartie..............................

Plus en détail

Le théorème de Thalès et sa réciproque

Le théorème de Thalès et sa réciproque Le théorème de Thalès et sa réciproque I) Agrandissement et Réduction d une figure 1) Définition : Lorsque toutes les longueurs d une figure F sont multipliées par un même nombre k on obtient une autre

Plus en détail

Pilou. Impre rie PEAU

Pilou. Impre rie PEAU M N 4 - EM VN L ENT à 2 9 IS 28 SD i fm i L l Vi 7, : 28 i bli l i P Di ii l D l : i i m L i lx i A F imi i M i i Syl mm i : S i ii l i b A A liq Ag ib i L P Pili i D i M Pi Gill i K Alb i l y S : i i

Plus en détail

Statistiques Descriptives à une dimension

Statistiques Descriptives à une dimension I. Introduction et Définitions 1. Introduction La statistique est une science qui a pour objectif de recueillir et de traiter les informations, souvent en très grand nombre. Elle regroupe l ensemble des

Plus en détail

SYSTÈMES DE CONFÉRENCE. Système de conférence analogique CDS 4000 04. Système de conférence numérique DCS 6000 06

SYSTÈMES DE CONFÉRENCE. Système de conférence analogique CDS 4000 04. Système de conférence numérique DCS 6000 06 Système de conférence analogique CDS 4000 04 Système de conférence numérique DCS 6000 06 DIS, Danish Interpretation Systems, fait partie des fabricants les plus réputés de systèmes de conférences. DIS

Plus en détail

Livret de formules. Calcul Professionnel Boulangère-Pâtissière-Confiseuse AFP Boulanger-Pâtissier-Confiseur AFP

Livret de formules. Calcul Professionnel Boulangère-Pâtissière-Confiseuse AFP Boulanger-Pâtissier-Confiseur AFP Version 2: 13.11.2014 Livret de formules Calcul Professionnel Boulangère-Pâtissière-Confiseuse AFP Boulanger-Pâtissier-Confiseur AFP Economie d entreprise Boulangère-Pâtissière-Confiseuse CFC Boulanger-Pâtissier-Confiseur

Plus en détail

Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI

Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI Jean-Pierre Dedieu To cite this version: Jean-Pierre Dedieu. Les intermédiaires privés dans les finances royales

Plus en détail

SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS

SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS !"# SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS INTRODUCTION :!"# DEFINITION : # % & ' ( ) # # ) * + # #, #, -",.*",.*"/01- SYSTEME D EXPLOITATION MS-DOS : "%&'(!&"(%) +# -",.*" 2(# "%"&""&"(%) -",.*" 2 #-",.*" 3

Plus en détail

publiqu INTEGRER LE DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LA COMMANDE PUBLIQUE 4 ème Rencontre

publiqu INTEGRER LE DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LA COMMANDE PUBLIQUE 4 ème Rencontre 4 ème Rencontre du Réseau Grand Ouest commande publique et développement durable publiqu INTEGRER LE DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LA COMMANDE PUBLIQUE > Ce que permet le code 2006 des marchés publics > Le

Plus en détail

Votre conseiller publicité. Une Question? 0470/512.999 info@beebopcity.com

Votre conseiller publicité. Une Question? 0470/512.999 info@beebopcity.com Vo coll publcé U Quo? 0470/512.999 fo@bbopcy.com u q. h p, c g chu, bo o o p p u c. pl é c o, dé u, o l x S Log o ux, p. mpum,, c c Do d v o S é o d é c, V c m. c. m, o ux c E-c lg ux o V m é, c ogl g,

Plus en détail

EI - EXERCICES DE PROBABILITES CORRIGES

EI - EXERCICES DE PROBABILITES CORRIGES EI 1 EI - EXERCICES DE PROBABILITES CORRIGES Notations 1 Les coefficients du binôme sont notés ( n p 2 Un arrangement de n objets pris p à p est noté A p n 3 Si A est un ensemble fini, on notera A ou card

Plus en détail

") # /!"! ) )# ") / 1) )) -()#! "-) " ") 2) "! #" ). ") () ) )!. #) ()" #!0 ) () ))!)() -! () "!!""#!! 6) $ )7 )! " # )!"!! ) ) " #9# () () ") ") )

) # /!! ) )# ) / 1) )) -()#! -)  ) 2) ! # ). ) () ) )!. #) () #!0 ) () ))!)() -! () !!#!! 6) $ )7 )!  # )!!! ) )  #9# () () ) ) ) !"#! "# $$% #"%&&' & ()*()*!+,"!*!)!+!""")!,()!""#!)!-!#)."!/0, ) ") # /!"! ) )# ") / 1) )) -()#! "-) " ") 2) #!!!""))3)#"#!)"!!3 "- "! #" ). ") () ) )!. ()4)"!#5#")!)! #) ()" #!0 ) () ))!)() -! () "!!""#!!

Plus en détail

Quelques contrôle de Première S

Quelques contrôle de Première S Quelques contrôle de Première S Gilles Auriol auriolg@free.fr http ://auriolg.free.fr Voici l énoncé de 7 devoirs de Première S, intégralement corrigés. Malgré tout les devoirs et 5 nécessitent l usage

Plus en détail

+, -. / 0 1! " #! $ % % %! &' ( &))*

+, -. / 0 1!  #! $ % % %! &' ( &))* !"#!$%% +,-. /01 %!&'(&))* 23%#!! " # " " " "$! 4 5-6 4! 1! " # - 5! " # 6 3! " # 7! " # " 8! 9 : ; 5 7 4! 1! # 42 5! 5 < 44 3! # " 7! 41 5 8 '9 4! " $ = " > 4!4 *% 43 4!1? 48 4 4!5 $ 9 4!3 4@ 4!7 $ #

Plus en détail

Cours 02 : Problème général de la programmation linéaire

Cours 02 : Problème général de la programmation linéaire Cours 02 : Problème général de la programmation linéaire Cours 02 : Problème général de la Programmation Linéaire. 5 . Introduction Un programme linéaire s'écrit sous la forme suivante. MinZ(ou maxw) =

Plus en détail

SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... LES MESURES

SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... LES MESURES SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... LES MESURES MES 1 Les mesures de longueurs MES 2 Lecture de l heure MES 3 Les mesures de masse MES 4 Comparer des longueurs, périmètres.

Plus en détail

Calculs financiers : Cash-Flow, Tableaux d amortissement

Calculs financiers : Cash-Flow, Tableaux d amortissement Calculs financiers : Cash-Flow, Tableaux d amortissement Enoncés des exercices. Cash-Flow a) Une entreprise investit 00 000 dans des machines afin d améliorer sa production. Elle prévoit sur les cinq prochaines

Plus en détail

Série M Echangeurs thermiques à plaques

Série M Echangeurs thermiques à plaques . kypour le chauffage et le refroidissement de votre installation Série M Echangeurs thermiques à plaques Applications Les échangeurs thermiques à plaques d Alfa Laval peuvent être utilisés pour le chauffage

Plus en détail

E-REPUTATION ET IDENTITE

E-REPUTATION ET IDENTITE E-REPUTATION ET IDENTITE NUMERIQUE DES ORGANISATION Typologie des menaces et identification des modes de traitement applicables La gestion de l'identité numérique, appelée également e-réputation, constitue

Plus en détail

Le seul ami de Batman

Le seul ami de Batman Le seul ami de Batman Avant de devenir un héros de cinéma en 1989, Batman est depuis plus de 50 ans un fameux personnage de bandes dessinées aux États-Unis. Il fut créé en mai 1939 dans les pages de Détective

Plus en détail

à Rodilhan 3 résidences pour 3 styles de vie Faites le choix d un logement respectueux de l environnement

à Rodilhan 3 résidences pour 3 styles de vie Faites le choix d un logement respectueux de l environnement Les 3 Domaines à Rodilhan 3 résidences pour 3 styles de vie Faites le choix d un logement respectueux de l environnement Ville, Village et Verdure les 3 clés d une adresse 6AÝH EVgX CVijgZa YZh 8 kzcczh

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Maths MP Exercices Fonctions de plusieurs variables Les indications ne sont ici que pour être consultées après le T (pour les exercices non traités). Avant et pendant le T, tenez bon et n allez pas les

Plus en détail

Chapitre 3. Mesures stationnaires. et théorèmes de convergence

Chapitre 3. Mesures stationnaires. et théorèmes de convergence Chapitre 3 Mesures stationnaires et théorèmes de convergence Christiane Cocozza-Thivent, Université de Marne-la-Vallée p.1 I. Mesures stationnaires Christiane Cocozza-Thivent, Université de Marne-la-Vallée

Plus en détail

OUTILS EN INFORMATIQUE

OUTILS EN INFORMATIQUE OUTILS EN INFORMATIQUE Brice Mayag brice.mayag@dauphine.fr LAMSADE, Université Paris-Dauphine R.O. Excel brice.mayag@dauphine.fr (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 1 / 35 Plan Présentation générale

Plus en détail

Armoires de réfrigération et de congélation Inventus / GN 2/1 profonde

Armoires de réfrigération et de congélation Inventus / GN 2/1 profonde Inventus / GN 2/1 profonde 1.1 Armoire de réfrigération et de congélation Inventus (Propan, R290) Armoire de réfrigération et de congélation respectueuse de l environnement et efficace sur le plan énergétique,

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 1 avril 7 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 4 points 1 a Les vecteurs AB et AC ont pour coordonnées AB ; ; ) et AC 1 ; 4 ; 1) Ils ne sont manifestement pas colinéaires

Plus en détail

! " # $ #% &!" # $ %"& ' ' $ (

!  # $ #% &! # $ %& ' ' $ ( !" #$%"& ! "#$#% &!" #$%"& ' '$( SOMMAIRE INTRODUCTION... 4 METHODE... 4 TAUX DE REPONSES ET VALIDITE DES POURCENTAGES... 4 RESULTATS... 6 I. Qui sont les étudiants ayant répondu?... 6 1.1. Répartition

Plus en détail

! " # $%& )* + ) %*,%* $-.* %% / + 0123445*6- % 3445 ) + ) % %7* * )+ %) % # * 7 % ). " %%+ 7 ) 2 * ) 879%: 0!'* *';< $: ();<

!  # $%& )* + ) %*,%* $-.* %% / + 0123445*6- % 3445 ) + ) % %7* * )+ %) % # * 7 % ).  %%+ 7 ) 2 * ) 879%: 0!'* *';< $: ();< olivier.salaun cru.fr!" florent.guilleux cru.fr #$% & ' '( pascal.aubry univ-rennes1.fr! " # $%& )* + ) %*,%* $-.* %% / + 01344*6- % 344 ) + ) % %7* * )+ %) % # * 7 % ). " %%+ 7 ) * ) 879%: 0!'* *';< $:

Plus en détail

Probabilités sur un univers fini

Probabilités sur un univers fini [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 août 2015 Enoncés 1 Proailités sur un univers fini Evènements et langage ensemliste A quelle condition sur (a,, c, d) ]0, 1[ 4 existe-t-il une proailité P sur

Plus en détail

Fiche technique CPU 314SC/DPM (314-6CG13)

Fiche technique CPU 314SC/DPM (314-6CG13) Fiche technique CPU 314SC/DPM (3146CG13) Données techniques N de commande 3146CG13 Type CPU 314SC/DPM Information générale Note Caractéristiques SPEEDBus Technologie SPEED7 24 x DI, 16 x DO, 8 x DIO, 4

Plus en détail

COURS 5 : THEORIE DE L ENTREPRISE 2

COURS 5 : THEORIE DE L ENTREPRISE 2 Université Pierre et Marie Curie Licence Informatique 2014-2015 Cours LI 352 - Industrie Informatique et son Environnement Économique Responsable : Jean-Daniel Kant (Jean-Daniel.Kant@lip6.fr) COURS 5 :

Plus en détail

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr i & V : SA E b i i 1 3 2 0 1 Ai 0800 9 h P i iè P i i i i S j C i Si E ) i Ti (i ib i Q,. bq i, FA V k, Pi b h iè i Si b, D Z, P E q Si-i SAV ET RÉPARATION S hiq : E q SSII VAR, i hiq Jh i h 0800 910 231.

Plus en détail

Calculs financiers (1) : intérêts simples, composés.

Calculs financiers (1) : intérêts simples, composés. Calculs financiers (1) : intérêts simples, composés. 1. Intérêts simples Paul doit 10 000 à son fournisseur. Celui-ci lui accorde un crédit au taux annuel de 5% à intérêts simples (capitalisation annuelle).

Plus en détail

LA VIDÉO HAUTE DEFINITION, PARTOUT, POUR TOUS

LA VIDÉO HAUTE DEFINITION, PARTOUT, POUR TOUS LA VIDÉO HAUTE DEFINITION, PARTOUT, POUR TOUS LECTEUR MULTIMEDIA MPMAN MP 40 HD TOUCH Depuis maintenant 10 ans, vous connaissez Mpman pour ses baladeurs mp3. Avec le Mp 40 HD TOUCH de Mpman vous entrez

Plus en détail

Al attention du praticien et des étudiants, nous avons développé

Al attention du praticien et des étudiants, nous avons développé Chapitre 15 Applications informatiques Al attention du praticien et des étudiants, nous avons développé deux applications informatiques téléchargeables gratuitement sur le site www.digilex.ch. La première

Plus en détail

KX GPRS SERIAL ETHERNET MODEM Le modem GPRS/EDGE «Machine to Machine»

KX GPRS SERIAL ETHERNET MODEM Le modem GPRS/EDGE «Machine to Machine» KX GPRS SERIAL ETHERNET MODEM Le modem GPRS/EDGE «Machine to Machine» Kx GPRS Serial Ethernet Modem Fiable et performant, le Kx GPRS Serial Ethernet Modem est le modem M2M professionnel sans fil par excellence.

Plus en détail

1S Modèles de rédaction Enoncés

1S Modèles de rédaction Enoncés Par l équipe des professeurs de 1S du lycée Parc de Vilgénis 1S Modèles de rédaction Enoncés Produit scalaire & Corrigés Exercice 1 : définition du produit scalaire Soit ABC un triangle tel que AB, AC

Plus en détail

CORRECTION EVALUATION FORMATIVE TEST DE NIVEAU Date : PROMOTION :

CORRECTION EVALUATION FORMATIVE TEST DE NIVEAU Date : PROMOTION : CORRECTION EVALUATION FORMATIVE TEST DE NIVEAU Date : PROMOTION : OJECTIFS : 1/ Evaluer le degré des connaissances acquises nécessaires à l administration des médicaments à diluer. 2/ Evaluer les capacités

Plus en détail

La sécurité, une qualité essentielle

La sécurité, une qualité essentielle CB Tous fluides a sécurité, une qualité essentielle Éliminer les fuites, pour garantir l intégrité des fluides et de l environnement de travail. a technologie à faces planes assure la permanence de l étanchéité

Plus en détail

Baccalauréat S Nombres complexes Index des exercices sur les complexes de septembre 1999 à juin 2012 Tapuscrit : DENIS VERGÈS

Baccalauréat S Nombres complexes Index des exercices sur les complexes de septembre 1999 à juin 2012 Tapuscrit : DENIS VERGÈS Baccalauréat S Nombres complexes Index des exercices sur les complexes de septembre 1999 à juin 2012 Tapuscrit : DENIS VERGÈS N o Lieu et date Q.C.M. Algébrique Géométrie 1 Asie juin 2012 2 Métropole juin

Plus en détail

Étude de la faisabilité de l auto-compression en A MOISEI, S KINZELIN, P TROUFLEAU, B BOYER, L LEMOINE, P HENROT

Étude de la faisabilité de l auto-compression en A MOISEI, S KINZELIN, P TROUFLEAU, B BOYER, L LEMOINE, P HENROT Étude de la faisabilité de l auto-compression en mammographie A MOISEI, S KINZELIN, P TROUFLEAU, B BOYER, L LEMOINE, P HENROT INTRODUCTION La compression mammographique est parfois mal vécue par certaines

Plus en détail

CHAPITRE 10. Jacobien, changement de coordonnées.

CHAPITRE 10. Jacobien, changement de coordonnées. CHAPITRE 10 Jacobien, changement de coordonnées ans ce chapitre, nous allons premièrement rappeler la définition du déterminant d une matrice Nous nous limiterons au cas des matrices d ordre 2 2et3 3,

Plus en détail

Une nouvelle génération de calculatrices avec des fonctions spécifiques, pour le grand public

Une nouvelle génération de calculatrices avec des fonctions spécifiques, pour le grand public Une nouvelle génération de calculatrices avec des fonctions spécifiques, pour le grand public Des outils utiles, astucieux, simple d utilisation pour vous faciliter la vie DUO INVEST Le premier simulateur

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS MM les Agents Comptables Date : des Caisses Générales de Sécurité Sociale 16/11/93 des départements

Plus en détail

Annexe A. Annexe A. Tableaux et données relatifs à la vérification par Eurocode 3 A.3

Annexe A. Annexe A. Tableaux et données relatifs à la vérification par Eurocode 3 A.3 Annexes Annexe A : Tableaux et données relatifs à la vérification par Eurocode 3... A.2 Annexe B : Format des fichiers générés et utilisés par CADBEL... A.11 Annexe C : Calcul de la résistance au flambement

Plus en détail

rf( 1 f(x)x dx = O. ) U concours externe de recrutement de professeurs agreg6s composition d analyse

rf( 1 f(x)x dx = O. ) U concours externe de recrutement de professeurs agreg6s composition d analyse page 8 AGREGATIN de MATHEMATIQUES: 1991 1/5 externeanalyse concours externe de recrutement de professeurs agreg6s composition d analyse NTATINS ET DGFINITINS Dans tout le problème, R+ désigne l intervalle

Plus en détail

VI. COMPLÉMENTS SUR LES MODULES, THÉORÈME CHINOIS, FACTEURS INVARIANTS SÉANCES DU 15, 16 ET 22 OCTOBRE

VI. COMPLÉMENTS SUR LES MODULES, THÉORÈME CHINOIS, FACTEURS INVARIANTS SÉANCES DU 15, 16 ET 22 OCTOBRE VI. COMPLÉMENTS SUR LES MODULES, THÉORÈME CHINOIS, FACTEURS INVARIANTS SÉANCES DU 15, 16 ET 22 OCTOBRE 12. Compléments sur les modules 12.1. Théorème de Zorn et conséquences. Soient A un anneau commutatif

Plus en détail

MATHEMATIQUES GRANDEURS ET MESURES

MATHEMATIQUES GRANDEURS ET MESURES FICHE GM.01 Objectif : Choisir la bonne unité de mesure Pour chaque objet, choisis entre les trois propositions celle qui te paraît la plus juste : ta règle ton cahier une coccinelle ta trousse la Tour

Plus en détail

Eclairage. 3 Dimmer 5Kw

Eclairage. 3 Dimmer 5Kw Eclairage Quantité Appareil Marque Type Accessoires Remarques 70 PC 1Kw (Europe) A.D.B. Porte filtre Plus d'infos sur nos PC ici 9 PC 1Kw THH A.D.B. Porte filtre 10 PC 2Kw (Europe) A.D.B. Porte filtre

Plus en détail

Série BS Réducteur compact roue et vis sans fin

Série BS Réducteur compact roue et vis sans fin Série BS Réducteur compact roue et vis sans fin Technique Jusqu à - 4kW / 315 Nm Réducteur roue et vis sans fin CBS-2.00FR1211 PRODUITS DE A GAMME S appliquant à de nombreux domaines comme l alimentaire,

Plus en détail

LE GAME DESIGN DE JEUX VIDÉO :

LE GAME DESIGN DE JEUX VIDÉO : UNIVERSITÉ PAUL VERLAINE METZ Éo doo «Ppv :, md, p, o» C d hh mdo (ÉA 3476) LE GAME DESIGN DE JEUX VIDÉO : APPROCHE COMMUNICATIONNELLE ET INTERCULTURELLE Thè po doo d omo d ommo p o pbqm 27 oob 2006 p

Plus en détail

Port de Saint Laurent du Var - Barème des redevances Année 2013 1/10

Port de Saint Laurent du Var - Barème des redevances Année 2013 1/10 Port de Saint Laurent du Var - Barème des redevances Année 2013 1/10 ANNEXE AU CAHIER DES CHARGES DE LA CONCESSION OCTROYEE AU YACHT CLUB INTERNATIONAL DE SAINT LAURENT DU VAR POUR L ETABLISSEMENT ET L

Plus en détail

= constante et cette constante est a.

= constante et cette constante est a. Le problème Lorsqu on sait que f(x 1 ) = y 1 et que f(x 2 ) = y 2, comment trouver l expression de f(x 1 )? On sait qu une fonction affine a une expression de la forme f(x) = ax + b, le problème est donc

Plus en détail

Loi d une variable discrète

Loi d une variable discrète MATHEMATIQUES TD N : VARIABLES DISCRETES - Corrigé. P[X = k] 0 k point de discontinuité de F et P[X = k] = F(k + ) F(k ) Ainsi, P[X = ] =, P[X = 0] =, P[X = ] = R&T Saint-Malo - nde année - 0/0 Loi d une

Plus en détail

COMMISSION SPORTIVE SPECIALISEE DANSE DE SOCIETE TECHNIQUES DES DANSES. 1er DEGRE

COMMISSION SPORTIVE SPECIALISEE DANSE DE SOCIETE TECHNIQUES DES DANSES. 1er DEGRE COMMISSION SPORTIVE SPECIALISEE DANSE DE SOCIETE TECHNIQUES DES DANSES 1er DEGRE s'applique du 1er septembre 2011 au 31 août 2012 1 LISTE DES DANSES 1er DEGRE BOLERO p. 3 BOSSA NOVA p. 8 BOSTON p. 15 CHA

Plus en détail

Documentation SecurBdF

Documentation SecurBdF Documentation SecurBdF SECURBDF V2 Protocole de sécurité de la Banque de France SecurBdF V2 DIRECTION DE L'INFORMATIQUE ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS Sommaire I 1 Contexte... 1 2 Références... 1 3 Cadre...

Plus en détail

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes Opérations sur les polynômes Exercice 1 - Carré - L1/Math Sup - Si P = Q est le carré d un polynôme, alors Q est nécessairement de degré, et son coefficient dominant est égal à 1. On peut donc écrire Q(X)

Plus en détail

Simulation de variables aléatoires

Simulation de variables aléatoires Chapter 1 Simulation de variables aléatoires Références: [F] Fishman, A first course in Monte Carlo, chap 3. [B] Bouleau, Probabilités de l ingénieur, chap 4. [R] Rubinstein, Simulation and Monte Carlo

Plus en détail

Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables

Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables PC*2 2 septembre 2009 Avant-propos À part le théorème de Fubini qui sera démontré dans le cours sur les intégrales à paramètres et qui ne semble pas explicitement

Plus en détail