SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE"

Transcription

1 SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE Baromètre du 4ème trimestre 2014

2 24 eme ème trimestre Au cours du, 2.18 millions de touristes ont visité le Maroc en baisse de 4,6% par rapport au 4 ème trimestre % des ces touristes (soit 1.28 millions) sont des étrangers (-5.1% par rapport à 2013) et 54% de ces derniers ont visité le Maroc pour la première fois. 89% des séjours des TES sont effectués en hébergement marchand notamment dans les hôtels classés (hors Riads) avec une part de 67% des séjours. L internet, les recommandations des amis ou de la famille et les précédents voyages sont les sources d informations les plus influentes dans la décision des touristes de visiter le Royaume. Ceci confirme les tendances observées l année dernière. La clientèle étrangère du 4ème trimestre 2014 est une population jeune, 60% des TES sont âgés entre 25 et 44 ans, composée en grande partie des cadres et dirigeants (45%), avec également une proportion importante des employés et techniciens (36%). Ils viennent principalement en couple (environ 41%) et 24% d entre eux viennent seuls. Les principales activités pratiquées sont les activités culturelles (visite de monuments et de musées) et la plage. Choix de la destination et préparation du voyage Délai du choix de la destination Maroc Au cours du, 54% des touristes étrangers ont choisi de voyager au Maroc moins d un mois avant leur départ contre 57% en Cependant, ceux qui ont décidé dans un délai allant d un mois à trois mois avant leur départ représentent 37% contre 39% durant le 4 ème trimestre Sources d influence dans le choix de la destination Les principaux facteurs qui ont influencé les touristes étrangers dans leur choix de visiter le Maroc au cours du sont l Internet (43%), les précédents voyages (26%) et les recommandations des amis et famille (27%). Les agences de voyages ont été citées par 17% des touristes alors que les Programmes TV ont été un facteur décisif pour 10% des TES. Base : hors visite à des amis ou famille Délai de la réservation de l'hébergement Au cours du, 29% des touristes étrangers ont réservé leur hébergement moins d'une semaine avant leur départ et 50% des réservations se sont effectuées dans un délai allant d une semaine à un mois à l avance. Cependant, ceux qui ont réservé dans un délai allant d un mois à trois mois avant leur départ représentent 21% contre 16% durant le 4 ème trimestre Base : hébergement réservé.

3 Examen de plusieurs destinations avant le choix du Maroc Choix de la destination et préparation du voyage L enquête SDT du 4 ème Trimestre 2014 révèle que 7% des touristes étrangers ont examiné plusieurs destinations avant de choisir le Maroc (9% pour les primo- visiteurs et 5% pour les habitués). Cette proportion est plus importante chez les touristes français (10%) et Belges (8%). Pays examinés avant le choix du Maroc Pour les pays examinés avant le choix du Maroc, les touristes citent la Tunisie (24%), en particulier pour les allemands (32%) et les belges (28%); l Egypte (19%), surtout pour les allemands (33%) et les anglais (31%). En 3 ème position, l Algérie, avec aussi 19% de citations, principalement pour les français (36%) et les belges (25%). Motivations Motifs de voyage Au cours du 4 ème Trimestre de 2014, 73% des touristes étrangers ont visité le Maroc pour un motif de loisirs, en baisse de 4 points par rapport au 4 ème Trimestre de Par ailleurs, la visite des amis et familles représente 13% des motifs de visite des touristes au Royaume et 10% des TES viennent pour un motif professionnel. Internet : 1 er canal d achat L Internet continue de jouer un rôle très important dans le processus d achat des voyages des TES. En effet, 43% des touristes affirment avoir recouru à Internet pour se renseigner et préparer leurs voyages. De plus, 74% et 66% des touristes ont réservé en ligne le transport et l hébergement respectivement. *Base : Hébergement marchand

4 Organisation du voyage Organisme de réservation de l hébergement Concernant la réservation de l hébergement, 39% des touristes ont utilisé les sites de réservation et 28% ont eu recours aux agences de voyages et aux TO. Les TES qui ont réservé directement chez l hébergeur représentent 14% et ceux qui sont venus sans réservation représentent 1%. Base: hébergement marchand Type du voyage 68% des touristes étrangers ont organisé eux mêmes leur voyage au Maroc. Les voyages en forfait, quant à eux, représentent 24%, en hausse de 7 points par rapport au 4 ème Trimestre de l année Par contre, 8% des TES ont effectué un voyage professionnel pris en charge par l entreprise contre 4% en Mode d hébergement Déroulement du séjour Pour les TES, 89% des séjours sont effectués en hébergement marchand notamment dans les hôtels classés avec une part de 67% des séjours. La location/riads et le camping ont été utilisés dans 11% et 5% des séjours respectivement. Par ailleurs, l hébergement non marchand représente 11% (9% chez la famille et amis et 2% en résidence secondaire). Quant aux MRE, ils optent principalement pour l hébergement non marchant (88% chez la famille et 10% en résidence secondaire) et 2% pour l hébergement marchand. Autre marchand : non classé, auberge et gîte Non marchand : Famille/amis et résidence secondaire Durée du voyage au Maroc La durée moyenne du voyage d un touriste étranger s élève à 7,8 nuits (tous type d hébergement confondus). 61% des TES ont effectué des séjours de 4 à 7 nuits et 25% d entre eux ont séjourné au Maroc entre 8 et 14 nuits. Par contre, les longs séjours (15 nuits et plus ) représentent 7% des voyages enregistrés au cours du 4ème trimestre 2014.

5 Déroulement du séjour (suite) Mode d hébergement par destination Concernant l hébergement, Agadir et Marrakech affichent les parts les plus importantes des séjours en hébergement marchand avec 95% pour chacune. Par contre, la destination où l hébergement non-marchand est le plus utilisé est Casablanca avec 24% des séjours. Durée du séjour par destination La durée moyenne de séjour des TES dans une seule destination est de 4,1 nuits. Elle est de 3,6 nuits en hébergement marchand et s élève à 7,4 nuits en hébergement non marchand. La ville d Agadir enregistre la durée de séjour la plus longue avec une moyenne de 4,7 nuits (4,4 nuits en hébergement marchand et 10 nuits en hébergement non marchand). Mode d hébergement par pays Plus de la moitié des nuitées des touristes étrangers ont été effectuées en hôtels classés (61% de leurs nuitées). Quant aux locations et Riad, les TES y ont passé 11% de leurs nuitées. Par ailleurs, 21% des nuitées ont été enregistrées dans l hébergement non marchand, surtout pour les français et les espagnols avec 22% et 26% des nuitées respectivement. Nombre d étapes par pays Au cours du 4 ème Trimestre de l année 2014, 48% des touristes étrangers ont fait une seule étape au cours de leur voyage au Maroc, contre 68% il y a un an. Cette proportion est plus importante chez les allemands (62%).

6 Déroulement du séjour (suite) Activités pratiquées Au cours du 4 ème Trimestre de l année 2014, les activités les plus pratiquées par les touristes durant leur séjour au Maroc sont les visites des monuments et des musées et les randonnées (40% et 42% respectivement). Les manifestations culturelles ont été citées par 13% des TES. La gastronomie séduit 6% des touristes étrangers. Répartition des nuitées par destination Marrakech est la destination la plus visitée au Maroc. Les touristes étrangers y ont passé 30% de leurs séjours et 33% de leurs nuitées. Agadir arrive en deuxième position avec 9% des séjours et 11% des nuitées et en troisième position Casablanca avec 8% des séjours et 8% des nuitées. Moyen de transport entre villes Pour leurs déplacements à l intérieur du Maroc au cours de leur séjour, les touristes étrangers privilégient les véhicules personnels ou loués (35%), en particulier pour les espagnols (61%). Le déplacement en transport touristique et en Autobus est utilisé par 40% des touristes, notamment les anglais (79%) et les Allemands (52%). Le taxi est utilisé par 11% des touristes, surtout par les allemands (23%) et les français (14%).

7 Dépenses des touristes (transport international non compris) Un touriste étranger a dépensé en moyenne 961 Dirhams par nuit lors de son séjour pendant le 4 ème trimestre 2014 contre Dhs au 4 ème trimestre 2013, soit une baisse de 5%. Les résidents des pays scandinaves et les britanniques viennent en tête, en dépensant plus de DHs en moyenne par nuit. Contrairement aux espagnols qui sont les moins dépensiers, avec une moyenne de 750 DHs par nuit. Avec des séjours longs mais principalement en hébergement non marchand, les MRE ont dépensé environ 300 Dirhams par personne et par nuit pendant le contre 250 Dhs au 4 ème trimestre Dépense des TES par poste de consommation Pour les TES, 33% de leur budget voyage est alloué à l hébergement. Tandis que les dépenses en restauration et alimentation représentent 17%. Par ailleurs, 13% des dépenses totales sont consacrées à la détente et aux activités culturelles et 11% à l achat des produits artisanaux et des articles textiles et cuir. Dépense des MRE par poste de consommation 17% des dépenses touristiques des MRE sont allouées à la restauration et 20% sont dépensées en achat de produits alimentaires. Par ailleurs, 19% des dépenses totales sont consacrées à la détente et aux activités culturelles et 11% à l achat des produits artisanaux et des articles textiles et cuir.

8 PROFIL DE LA CLIENTELE ETRANGERE Age moyen des touristes % primo visiteurs 36% 54% % voyages seuls ou en couple 70% 65% Durée moyenne de séjour en nuits 8,0 7,7 TES % enfants 7,8% 6,8% Dépense moyenne quotidienne % «Cadres et dirigeants» ou«employés et techniciens» 75% 80% % Voyages en forfait 17% 24% PROFIL DE LA CLIENTELE MRE % primo visiteurs 1% 2% Age moyen des touristes % voyages seuls ou en famille 82% 65% Durée moyenne de séjour en nuits MRE Nombre moyen de personnes 2,9 2,2 Dépense moyenne quotidienne % «Employés et techniciens» ou «Agriculteurs et ouvriers» 84% 82% % enfants 20% 17%

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes SOMMAIRE LES CONSTATS... 3 LA METHODOLOGIE... 3 CE QU IL FAUT RETENIR... 4 Google? Oui, mais pas que...4 Connectés, même en vacances!...4

Plus en détail

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Résultats annuels 2014 des dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports, dans les trains et sur les aires d autoroutes

Plus en détail

Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007

Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007 Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007 1 Sommaire 1. Objectif et méthode p. 3 2. Données de cadrage : les séjours en Bourgogne en 2007, Suivi de la Demande Touristique

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Juin 2014 Page 1 898 SYNTHESE En 2013, le nombre des investisseurs étrangers en actions cotées à la Bourse de Casablanca a enregistré une hausse ; il est

Plus en détail

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009 ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN 7 avril 2009 Objectifs de l enquête Définir les caractéristiques des clientèles touristiques du Limousin : motivations, profils et comportements Mesurer leur

Plus en détail

Les résultats de la 2ème édition du baromètre Averty sur le E-commerce au Maroc en partenariat avec le salon E-commerce.ma. Maroc Telecommerce

Les résultats de la 2ème édition du baromètre Averty sur le E-commerce au Maroc en partenariat avec le salon E-commerce.ma. Maroc Telecommerce Les résultats de la 2ème édition du baromètre Averty sur le E-commerce au Maroc en partenariat avec le salon E-commerce.ma Maroc Telecommerce Objectifs. Paiement de taxes & factures Fréquence Motivations

Plus en détail

Pays arabes du Moyen-Orient

Pays arabes du Moyen-Orient Le Marché Moyen Oriental Il s'agit d'un marché spécifique au sein de la zone Proche et Moyen Orient, qui exclut l'iran et Israël. Il inclut des pays arabes au potentiel très différent selon leur niveau

Plus en détail

Les Médiévales de Provins Edition 2012

Les Médiévales de Provins Edition 2012 Étude sur les retombées économiques d un évènement culturel Les Médiévales de Provins Edition 2012 Provins xx/xx/2013 1 1 - Introduction : objectifs de l étude Une méthodologie nationale pour le calcul

Plus en détail

Tarification. des Opérations de caisse. Services relatifs aux comptes. Frais et commissions 8 (1)

Tarification. des Opérations de caisse. Services relatifs aux comptes. Frais et commissions 8 (1) Services relatifs aux comptes 1. Ouverture de comptes de comptes courants Gratuit 2. Délivrance de carnets de chèques 2.1 Au guichet Gratuit 2.2 Envoi sous plis recommandé avec accusé de réception 25 DH

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~ SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE AQUITAINE ANNEE 2010 Note dee conjoncture TNS SOFRES-CRTA Suivi de la Demande touristique 2010 CRTAA DIRECCTE Aquitaine TNS T SOFRES 1 ~ SOMMAIRE AVERTISSEMENT METHODOLOGIQUE...

Plus en détail

FICHE RESUME DE L ETUDE DU SECTEUR DU TOURISME 2011

FICHE RESUME DE L ETUDE DU SECTEUR DU TOURISME 2011 FICHE RESUME DE L ETUDE DU SECTEUR DU TOURISME 2011 21 Beatriz Cerezo Monje Rosalva Espino Ramírez Cristina Silvera Roig 1. INTRODUCTION Principales fuentes de energías renovables actualmente en Marruecos

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et suivants)

Plus en détail

INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan

INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan FINANCES & CONSEIL MEDITARRANEE 23 Octobre Avril 2012 I. Généralités Superficie Capitale Villes principales Langue officielle Monnaie Population 710 000 Km² Rabat

Plus en détail

Bilan de saison 2014 et propositions d actions 2015 Finistère > Ouest Cornouaille. Bilan de saison 2014 Agence Ouest Cornouaille Développement

Bilan de saison 2014 et propositions d actions 2015 Finistère > Ouest Cornouaille. Bilan de saison 2014 Agence Ouest Cornouaille Développement Bilan de saison 2014 et propositions d actions 2015 Finistère > Ouest Cornouaille L Agence Ouest Cornouaille Développement, en quelques mots L AOCD, en quelques mots www.pro-aocd.fr => Financée en majeure

Plus en détail

LES TIMBRES DISTRIBUTEURS ou ATM AU MAROC NOMENCLATURE DES VIGNETTES D AFFRANCHISSEMENT 2005-2006

LES TIMBRES DISTRIBUTEURS ou ATM AU MAROC NOMENCLATURE DES VIGNETTES D AFFRANCHISSEMENT 2005-2006 LES TIMBRES DISTRIBUTEURS ou ATM AU MAROC NOMENCLATURE DES VIGNETTES D AFFRANCHISSEMENT 2005-2006 Par Khalid BENZIANE Les timbres distributeurs du Maroc ou ATM (abréviation du terme allemand : Autimatenmarken)

Plus en détail

DORDOGNE-PERIGORD. Le label d excellence

DORDOGNE-PERIGORD. Le label d excellence DORDOGNE-PERIGORD Le label d excellence Les Gîtes de France, c est la force d un réseau bien établi et bien structure, qui oeuvre depuis 55 ans au service des propriétaires et des clients : Premier réseau

Plus en détail

Direction Générale des Impôts. Taxe d'habitation et Taxe de Services Communaux

Direction Générale des Impôts. Taxe d'habitation et Taxe de Services Communaux Direction Générale des Impôts Taxe d'habitation et Taxe de Services Communaux Edition 2010 Direction Générale des Impôts Service de la Communication Rue Haj Ahmed Cherkaoui, Agdal, Rabat Tél. : 212 (0)

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE TRAVELDEAL.MA ARTICLE 1 : OBJET ET PORTÉE DES CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE TRAVELDEAL.MA ARTICLE 1 : OBJET ET PORTÉE DES CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE TRAVELDEAL.MA ARTICLE 1 : OBJET ET PORTÉE DES CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE TraveDeal.ma est une marque de Privilege Voyages, agence de voyages créée en 1996, au siège social

Plus en détail

«1er site internet touristique dédié exclusivement à Malte» Dossier de Presse

«1er site internet touristique dédié exclusivement à Malte» Dossier de Presse «1er site internet touristique dédié exclusivement à Malte» Dossier de Presse Présentation de la destination Malte Malte, une destination en plein développement touristique Lancement du site maltaneo.com

Plus en détail

Carte PLATINUM : Le passeport pour un univers de services VIP

Carte PLATINUM : Le passeport pour un univers de services VIP Carte PLATINUM : Le passeport pour un univers de services VIP CARTE PLATINUM Visa Platinum, la carte bancaire haut de gamme par CIH BANK Bien plus qu une carte bancaire classique, la carte Visa Platinum

Plus en détail

chos Tourisme Etude M-tourisme, les pratiques des clientèles européennes Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne

chos Tourisme Etude M-tourisme, les pratiques des clientèles européennes Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 119 - Août 2013 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Etude M-tourisme, les pratiques des clientèles européennes Crédit photo : Bruno Gouhoury Sommaire Contexte

Plus en détail

Septembre 2010 - N 87 L édition 2010 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique. Enquête réalisée du 18 au 20 juin 2010

Septembre 2010 - N 87 L édition 2010 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique. Enquête réalisée du 18 au 20 juin 2010 Septembre 10 - N 87 L édition 10 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique Enquête réalisée du 18 au juin 10 Depuis 1987, le Game Fair a élu domicile dans le cadre prestigieux

Plus en détail

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort Chiffres clés 1 207 emplois en moyenne sur l année 2011 dans le Territoire de Belfort*. Soit 850 emplois en équivalent temps plein (dont plus de 700 en zone urbaine). 2,4 % de l emploi total du département.

Plus en détail

Comportement Web des touristes québécois

Comportement Web des touristes québécois Comportement Web des touristes québécois Faits saillants - Mai 2011 Sondage Ipsos Descarie Réseau de veille en tourisme En partenariat avec le ministère du Tourisme du Québec Le sondage concernant le comportement

Plus en détail

L A C L IE N T È L E B R ITA N N IQ U E : P R O F IL S E T A T T E N T E S

L A C L IE N T È L E B R ITA N N IQ U E : P R O F IL S E T A T T E N T E S La boite à outils du Contrat de Destination Grand Ouest L A C L IE N T È L E B R ITA N N IQ U E : P R O F IL S E T A T T E N T E S 3 1-Le guide du Bon Accueil 2-Le glossaire Gastronomie 3-Laclientèlebritannique:profilsetattentes

Plus en détail

EVALUATION DE L'IMPACT ECONOMIQUE DU TOURISME DANS LE PAYS HORLOGER

EVALUATION DE L'IMPACT ECONOMIQUE DU TOURISME DANS LE PAYS HORLOGER EVALUATION DE L'IMPACT ECONOMIQUE DU TOURISME DANS LE PAYS HORLOGER Syndicat mixte du Pays Horloger Comité Régional du Tourisme - Observatoire Régional du Tourisme CARTE DES COMMUNES DU PAYS HORLOGER Laval-le-

Plus en détail

Le Marché Touristique ALLEMAND

Le Marché Touristique ALLEMAND CRT Franche-Comté Juin 2014 Le Marché Touristique ALLEMAND 1 Photo : geo.fr Sommaire 1. L Allemagne en quelques chiffres 2. La consommation touristique allemande 3. La France vue par les allemands 4. Le

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE avril 2014. Un excellent point de départ pour un séjour d affaires ou touristique

FICHE TECHNIQUE avril 2014. Un excellent point de départ pour un séjour d affaires ou touristique FICHE TECHNIQUE avril 2014 Un excellent point de départ pour un séjour d affaires ou touristique positionnement Situé sur la côte nord ouest de l Ile Maurice, en bordure de mer, l hôtel Cocotiers est un

Plus en détail

Présentation. L AFEM regroupe à ce jour près de 300 membres. Elle est constituée de femmes qui dirigent des sociétés morales: SA, SARL, SNC.

Présentation. L AFEM regroupe à ce jour près de 300 membres. Elle est constituée de femmes qui dirigent des sociétés morales: SA, SARL, SNC. AFEM: Association des femmes chefs d entreprise du Maroc, est une association indépendante créée le 28 septembre 2000 afin d offrir aux femmes Chefs d entreprises un cadre leur permettant de: : - contribuer

Plus en détail

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le

Plus en détail

e-mails et offices de Tourisme

e-mails et offices de Tourisme e-mails et offices de Tourisme enjeux et mise en oeuvre d une démarche qualitative du traitement du courrier électronique Contenus élaborés par : MOPA mission des offices de tourisme et pays touristique

Plus en détail

www.salon-atlantica.com DOSSIER DE PRESSE Organisé par Les campings de Charente-Maritime FDHPA 17

www.salon-atlantica.com DOSSIER DE PRESSE Organisé par Les campings de Charente-Maritime FDHPA 17 DOSSIER DE PRESSE Organisé par Les campings de Charente-Maritime FDHPA 17 Le camping en Charente-Maritime Plus qu'un simple salon professionnel, le salon Atlantica est aussi la vitrine de la Fédération

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

GUIDE D APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR

GUIDE D APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR GUIDE D APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR 1. LA TAXE DE SEJOUR La taxe de séjour a été instituée par la loi du 13 avril 1910. Ses modalités d application sont régies par une Circulaire datée du 3 octobre

Plus en détail

Didacticiel de création de sa fiche antenne Portail Consomm action

Didacticiel de création de sa fiche antenne Portail Consomm action Didacticiel de création de sa fiche antenne Portail Consomm action 1. Principes généraux : Remplissez une fiche antenne pour chaque adresse physique de votre organisation : - Si vous n avez qu une adresse

Plus en détail

Destination Nord Bassin de Thau

Destination Nord Bassin de Thau - BILAN 2014 Destination Nord Bassin de Thau Office de Tourisme Nord Bassin Thau Janvier 2015 Office de Tourisme Nord Bassin de Thau Maison de la Mer, Quai Baptiste Guitard, 34140 Mèze Tel : 04 67 43 93

Plus en détail

Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006

Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006 Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006 Modane, 15 décembre 2006 François VICTOR 1 Les points à traiter Quel bilan pour l activité touristique en Maurienne pour l hiver 2005/2006?

Plus en détail

Performance Lead acquisition Bases optin Optin partenaires Jeux Concours Co-registration Marketing Viral Newsletters «Rationalisez vos coûts marketing et contrôlez votre ROI» Août 2010 1 SOMMAIRE Performance

Plus en détail

Introduction... 1. 1. Profil de la clientèle cycliste itinérante... 2. 1.1. La Route des Grandes Alpes, une expérience qui se partage...

Introduction... 1. 1. Profil de la clientèle cycliste itinérante... 2. 1.1. La Route des Grandes Alpes, une expérience qui se partage... SOMMAIRE Introduction... 1 1. Profil de la clientèle cycliste itinérante... 2 1.1. La Route des Grandes Alpes, une expérience qui se partage... 2 1.2. Des cyclistes autour de la quarantaine... 2 1.3. Un

Plus en détail

LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE

LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE Samedi 30 mai 2015 Photo : Jaymantir UNE DESTINATION, C EST QUOI? Juin 2015 Brigitte Bloch Le touriste, un oiseau migrateur Le touriste n a pas de frontière. Sa vision

Plus en détail

E-commerce au Maroc : Plusieurs verrous à faire sauter

E-commerce au Maroc : Plusieurs verrous à faire sauter E-commerce au Maroc : Plusieurs verrous à faire sauter Le e-commerce selon les derniers chiffres est en bonne croissance. Il se dit que de belles perspectives l attendent. Mais, loin de tout optimisme

Plus en détail

instruments de paiement échangés à travers les circuits bancaires

instruments de paiement échangés à travers les circuits bancaires instruments de paiement échangés à travers les circuits bancaires Statistiques arrêtées à fin 2013 SOMMAIRE PRÉAMBULE 5 Partie I : Evolution des paiements de masse 6 I. Echanges EN INTERbancaire 7 1.

Plus en détail

Chapitre 1 : La consommation et l épargne

Chapitre 1 : La consommation et l épargne Chapitre 1 : La consommation et l épargne - 7 - Dans ce chapitre vous allez : - Distinguer les différents types de consommation. - Découvrir de quels facteurs dépend la consommation. - Étudier ce qu est

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes. CRT Bretagne FNCRT 2013

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes. CRT Bretagne FNCRT 2013 M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes CRT Bretagne FNCRT 2013 Constats Importance indéniable et grandissante d Internet et supports mobiles d informations dans toutes

Plus en détail

Dossier de presse. Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état

Dossier de presse. Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état Dossier de presse Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état le mercredi 11 janvier 2015 à la Clusaz Contact : Service

Plus en détail

Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières

Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions Financières Le crédit à la consommation en pleine mutat i o n Mars 2008 http://www.finances.gov.ma/depf/depf.htm Boulevard Mohamed V. Quartier Administratif,

Plus en détail

GUIDE D'APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR

GUIDE D'APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR Office de Tourisme d'istres GUIDE D'APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR Pour toute information : Office de Tourisme, 30 allée Jean Jaurès 13800 Istres Tél. : 04 42 81 76 00 PRESENTATION La taxe de Séjour

Plus en détail

PORTRAIT DES TOURISTES à LYON :

PORTRAIT DES TOURISTES à LYON : PORTRAIT DES TOURISTES à LYON : Profils, pratiques et évolutions juin 2013 * Accro à Lyon Sommaire Edito... page 03 Caractéristiques des visiteurs... page 04 Voyage en groupe... page 06 Voyage individuel...

Plus en détail

Questionnaire pour visiteurs (Par personne, chef de famille, chef de groupe)

Questionnaire pour visiteurs (Par personne, chef de famille, chef de groupe) Questionnaire pour visiteurs (Par personne, chef de famille, chef de groupe) Première partie : estimation économique 1. Genre Date: / / Masculin (s) Féminin(s)...... Prière d indiquer le nombre de personnes

Plus en détail

Vue d ensemble sur le tourisme

Vue d ensemble sur le tourisme FICHES THÉMATIQUES 1.1 Vue d ensemble sur le tourisme Depuis 1945, le tourisme est l'un des secteurs qui se développent le plus rapidement. Conformément aux conventions internationales, les statistiques

Plus en détail

WAFASALAF. L innovation, la clé du leadership

WAFASALAF. L innovation, la clé du leadership WAFASALAF L innovation, la clé du leadership Conférence de presse Mardi 1 er avril 2008 Sommaire L événement Wafasalaf, un leadership confirmé sur tous ses marchés Une croissance pérenne L innovation au

Plus en détail

Dans une année, il y a 12 mois. Dans une année, il y a 52 semaines. Dans une année, il y a 4 trimestres. Dans une année, il y a 365 jours.

Dans une année, il y a 12 mois. Dans une année, il y a 52 semaines. Dans une année, il y a 4 trimestres. Dans une année, il y a 365 jours. Dans un siècle, il y a 100 ans. Dans une année, il y a 12 mois. Dans une année, il y a 52 semaines. Dans une année, il y a 4 trimestres. Dans une année, il y a 365 jours. Dans un trimestre, il y a 3 mois.

Plus en détail

Deux outils élaborés en concertation avec les professionnels du tourisme régional

Deux outils élaborés en concertation avec les professionnels du tourisme régional Avec, chaque année, 15 millions de touristes accueillis et près de 100 millions de nuitées enregistrées, le Languedoc-Roussillon est la 4 ème région touristique française en terme de fréquentation et d'emplois

Plus en détail

Location de voitures

Location de voitures Location de voitures Données sur la branche Aujourd'hui en Israël, il y a 240 agences de location de voitures. La plupart d'entre elles appartiennent à de grandes sociétés/centrales qui coiffent des dizaines

Plus en détail

I. ORIENTATIONS STRATEGIQUES 2006-2010

I. ORIENTATIONS STRATEGIQUES 2006-2010 I. ORIENTATIONS STRATEGIQUES 2006-2010 POSITIONNEMENT Anglet se présente comme un «resort sport & nature» sur la Côte Basque. Caractéristiques : Valeurs : Symboles : Thématiques : grands espaces naturels,

Plus en détail

ÉTUDES - OBSERVATION MARS 2014 LES SYNTHÈSES DU COMITÉ RÉGIONAL DU TOURISME EN RÉSUMÉ. pro.visitparisregion.com CRT PARIS ILE-DE-FRANCE MSM

ÉTUDES - OBSERVATION MARS 2014 LES SYNTHÈSES DU COMITÉ RÉGIONAL DU TOURISME EN RÉSUMÉ. pro.visitparisregion.com CRT PARIS ILE-DE-FRANCE MSM LES SYNTHÈSES DU COMITÉ RÉGIONAL DU TOURISME ÉTUDES - OBSERVATION MARS 2014 PROFIL ET ATTENTES DES CLIENTÈLES D AFFAIRES (Clientèles française et européenne présentes à Paris Ile-de-France dans le cadre

Plus en détail

Assemblée Générale 2014

Assemblée Générale 2014 Assemblée Générale 2014 Approbation du Procès-verbal de l Assemblée Générale 2013 remis avec la convocation. Puis Rapport Moral de la Présidente Lydia Deturmeny Rapport financier Rapport de Monsieur Guillet,

Plus en détail

NOTE SUR L APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR AU REEL ET LES DIFFICULTES LIEES A L INTERPRETATION DU BAREME Mise à jour 15 avril 2008

NOTE SUR L APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR AU REEL ET LES DIFFICULTES LIEES A L INTERPRETATION DU BAREME Mise à jour 15 avril 2008 NOTE SUR L APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR AU REEL ET LES DIFFICULTES LIEES A L INTERPRETATION DU BAREME Mise à jour 15 avril 2008 Note réalisée par le Comité Départemental du Tourisme à l attention des

Plus en détail

PROPOSITION DE LOI SUR LA LOCATION DE LOGEMENT CHEZ L HABITANT EXPOSE DES MOTIFS

PROPOSITION DE LOI SUR LA LOCATION DE LOGEMENT CHEZ L HABITANT EXPOSE DES MOTIFS PROPOSITION DE LOI SUR LA LOCATION DE LOGEMENT CHEZ L HABITANT EXPOSE DES MOTIFS L hébergement chez l habitant existe depuis de nombreuses années sous différentes formes et son développement s est accentué

Plus en détail

Edition 2013. Chiffres clés

Edition 2013. Chiffres clés Edition 2013 Chiffres clés TOURISME CÔTE D'AZUR L ensemble des données porte sur la Côte d Azur, définie comme le département des Alpes-Maritimes et la Principauté de Monaco CAPACITÉ D ACCUEIL TOTALE EN

Plus en détail

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement.

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement. Les entreprises sont conscientes de l intérêt du canal web pour leurs campagnes marketing. Elles l utilisent pour différents types d opérations et prévoient de poursuivre leurs investissements sur le marketing

Plus en détail

TAXE DE SEJOUR GUIDE D'INFORMATION ET D APPLICATION

TAXE DE SEJOUR GUIDE D'INFORMATION ET D APPLICATION MAIRIE DE COURNON D'AUVERGNE SERVICE TOURISME TAXE DE SEJOUR GUIDE D'INFORMATION ET D APPLICATION Sommaire : Page 2 : Page 4 : Page 5 : Page 6 : Page 7 : Présentation de la taxe de séjour -qui est habilité

Plus en détail

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance En bref : Président Directeur Général: Mohamed EL KETTANI Siège Social : 2. Bd Moulay Youssef - BP: 11141 20000 Casablanca - Maroc Capital:

Plus en détail

TOUTE LES INFORMATIONS NÉCESSAIRES POUR REMPLIR LES QUESTIONNAIRES DE L'OMT

TOUTE LES INFORMATIONS NÉCESSAIRES POUR REMPLIR LES QUESTIONNAIRES DE L'OMT TOUTE LES INFORMATIONS NÉCESSAIRES POUR REMPLIR LES QUESTIONNAIRES DE L'OMT L'Organisation mondiale du tourisme est l'agence des Nations Unies responsable de la collecte des statistiques du tourisme, c'est

Plus en détail

Quelle stratégie d Intelligence économique pour le dessein africain du Maroc? ASMEX DAYS, Casablanca, 24 mars 2015

Quelle stratégie d Intelligence économique pour le dessein africain du Maroc? ASMEX DAYS, Casablanca, 24 mars 2015 Quelle stratégie d Intelligence économique pour le dessein africain du Maroc? ASMEX DAYS, Casablanca, 24 mars 2015 Les atouts clairement identifiés de Maroc SA Un quadriptyque comme socle de souveraineté

Plus en détail

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Sommaire 04 Objectifs de la démarche 07 Méthodologie 05 Parties prenantes 09 Résultats de l étude 06 Objectifs de l étude 37 Conclusion 02 Contexte

Plus en détail

PRESENTATION INVESTISSEUR

PRESENTATION INVESTISSEUR PRESENTATION INVESTISSEUR Groupe Banque Populaire Février 2014 Sommaire I. Aperçu Macro-économique II. Secteur bancaire marocain III.Présentation du Groupe Banque Populaire IV.Analyse financière du Groupe

Plus en détail

Chaucer Foods Pays de la Loire - France

Chaucer Foods Pays de la Loire - France Chaucer Foods Pays de la Loire - France Marché Secteur alimentaire Application Interconnexion de sites Intégrateur Hervé Consultants Chaucer Foods et Hervé Consultants ont relié 2 bâtiments distincts de

Plus en détail

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings extraits Juillet 2013 Contexte 2013 Un consommateur de plus en plus connecté 42,2 millions d internautes

Plus en détail

Mémento du tourisme. Édition 2013

Mémento du tourisme. Édition 2013 Mémento du tourisme Édition 2013 Date de parution : novembre 2013 Directeur de la publication : Pascal Faure Rédaction en chef : François Magnien Coordination : Gwenaëlle Solignac Maquette : Hélène Allias-Denis,

Plus en détail

70ème ANNIVERSAIRE DU DEBARQUEMENT ET DE LA BATAILLE DE NORMANDIE

70ème ANNIVERSAIRE DU DEBARQUEMENT ET DE LA BATAILLE DE NORMANDIE NOVEMBRE 2014 70ème ANNIVERSAIRE DU DEBARQUEMENT ET DE LA BATAILLE DE NORMANDIE Evaluation du Comité Régional de Tourisme de Normandie La fréquentation dans les musées et sites de visite L enquête auprès

Plus en détail

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Contexte et méthode de sondage 3 Profil des répondants 3 Investissements

Plus en détail

GROUPE BARID AL MAGHRIB. Barid eshop

GROUPE BARID AL MAGHRIB. Barid eshop GROUPE BARID AL MAGHRIB Barid eshop GROUPE BARID AL MAGHRIB Barid Al Maghrib: Quelques chiffres Clés: Chiffre d affaires: 1,4 MM DH Collaborateurs: 8000 Nombre d agences 1800 Flotte: ~ 600 véhicules GROUPE

Plus en détail

PRESENTATION SOCIETE GENERALE D INGENIERIE THERMIQUE ET ELECTRIQUE

PRESENTATION SOCIETE GENERALE D INGENIERIE THERMIQUE ET ELECTRIQUE D INGENIERIE THERMIQUE ET ELECTRIQUE PRESENTATION SOCIETE GENERALE D INGENIERIE THERMIQUE 71, Rue AL Fourat Résidences les 2 Palmiers App N Maârif Casablanca Tel : 212 (0) 522 25 27 90 / Fax : 212 (0)

Plus en détail

Bourse de Casablanca. Arrêtés ministériels d application relatifs aux Sociétés de Bourse

Bourse de Casablanca. Arrêtés ministériels d application relatifs aux Sociétés de Bourse Bourse de Casablanca Arrêtés ministériels d application relatifs aux Sociétés de Bourse SOMMAIRE ARRETE OU DECRET PAGE Arrêté du ministre des finances et des investissements n 2893-94 du 24 octobre 1994

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE III 1/5

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE III 1/5 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE III 1/5 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE III (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Communauté de Communes du Val de l Ailette LA TAXE DE SEJOUR GUIDE D APPLICATION

Communauté de Communes du Val de l Ailette LA TAXE DE SEJOUR GUIDE D APPLICATION Communauté de Communes du Val de l Ailette LA TAXE DE SEJOUR GUIDE D APPLICATION PRÉSENTATION Pourquoi la taxe de séjour sur tout le territoire du Val de l Ailette? La Communauté de Communes du Val de

Plus en détail

Sommaire INVESTIR AU MAROC

Sommaire INVESTIR AU MAROC INVESTIR AU MAROC Sommaire Profil du pays 3 Économie du Maroc 3 Infrastructures 4 Axes de développement majeurs du Maroc 6 Avantages comparatifs du Maroc 6 Incitations pour les investisseurs étrangers

Plus en détail

MESURES INCITATIVES À L INVESTISSEMENT 1

MESURES INCITATIVES À L INVESTISSEMENT 1 1/9 1. Fonds de promotion de l investissement «FPI» 2 Investissement égal ou supérieur à 200 Millions Dh Création d au moins 250 emplois stables Installation dans une des provinces ou préfectures «prioritaires»

Plus en détail

Instructeur du dossier : Adresse : Téléphone : E-mail :

Instructeur du dossier : Adresse : Téléphone : E-mail : Commission Permanente d Action Sociale. DEMANDE d AIDE FINANCIERE 2015 Vacances Familiales ou Individuelles, Cures, Voyages pour Insuffisants Respiratoires, Maladies rares, Neurologiques, Asthme Séjours

Plus en détail

Pour vous aider à comprendre : Le règlement applicable, expliqué pas à pas

Pour vous aider à comprendre : Le règlement applicable, expliqué pas à pas Ce qui change en 2015, suite à la réforme Pour vous aider à comprendre : Le applicable, expliqué pas à pas Loi n 2014-1654 du 29 décembre 2014 art 67 La loi de finances 2015 a été adoptée en dernière lecture

Plus en détail

Appel à candidature pour la participation au Programme des Contrats de Croissance à l Export

Appel à candidature pour la participation au Programme des Contrats de Croissance à l Export Appel à candidature pour la participation au Programme des Contrats de Croissance à l Export Programme de Contrat de Croissance à l Export Appel à candidature 1/30 Table des matières I. Contexte, objectifs

Plus en détail

fréquentation des sites Move Your Alps

fréquentation des sites Move Your Alps fréquentation des sites Move Your Alps Une hausse globale de 30 % et un été exceptionnel! Statistiques globales Du 1 er Janvier au 31 Août 2014 # Sessions 367 660 # Pages vues 1 497 020 # Utilisateurs

Plus en détail

Tourisme et développement : la durabilité d un mythe

Tourisme et développement : la durabilité d un mythe Tourisme et développement : la durabilité d un mythe Loïc Bourse Docteur en sociologie Enseignant vacataire à l Observatoire des Sciences de l Institut Pythéas, Aix-Marseille Université Fort de 283 millions

Plus en détail

Bilan Campagnes E-mailing 2013

Bilan Campagnes E-mailing 2013 Bilan Campagnes E-mailing 2013 Allemagne E-news dédiée Envoi d une e-news «Destination Languedoc» à 88 500 prospects allemands le 11 mars. 32 400 ouvertures, soit un taux de 36,6% 769 clics, soit un taux

Plus en détail

i ÉàÜx Étá á w w x {v tüåx õ ÄË õ ÄËÉÜ x w w x Ä Ä t c c Ät ÅxÜt x AVENIS Nov - 2011

i ÉàÜx Étá á w w x {v tüåx õ ÄË õ ÄËÉÜ x w w x Ä Ä t c c Ät ÅxÜt x AVENIS Nov - 2011 iéàüx Étá á wx v{tüåx õ ÄËÉÜ x wx Ät ctäåxüt x AVENIS Nov - 2011 Premium Village Palmeraie A l orée de la Palmeraie, à proximité des golfs et du centre ville, Premium Village prend forme. Des résidences

Plus en détail

Avec près des deux tiers des

Avec près des deux tiers des Les Dossiers de l Observatoire Régional du Tourisme n 42 - mars 2012 Le poids économique de l hôtellerie de plein air en Pays de la Loire Plus de 600 campings Un chiffre d affaires annuel de 230 millions

Plus en détail

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT CONTEXTE GÉNÉRAL L amélioration de la compétitivité logistique des flux import-export, en termes de développement

Plus en détail

Vendée Expansion Observation et information économique Tendances tourisme - avril 2014

Vendée Expansion Observation et information économique Tendances tourisme - avril 2014 2013 Une année en progression malgré un contexte économique difficile Nous disposons désormais des chiffres définitifs de la saison 2013. Plusieurs facteurs conjoncturels fragilisent l activité touristique

Plus en détail

Chiffres-clés. du tourisme en Pays de la Loire

Chiffres-clés. du tourisme en Pays de la Loire Chiffres-clés du tourisme en Pays de la Loire 2013 2 Le tourisme en Pays de la Loire Sommaire Carte d identité p.3 L estimation de la capacité d accueil p.4 La fréquentation en Pays de la Loire p.5 La

Plus en détail

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF Le camping est une belle occasion de passer du temps en famille, de créer de beaux souvenirs qui dureront

Plus en détail

Communiqué de Presse - 10 septembre 2009

Communiqué de Presse - 10 septembre 2009 Communiqué de Presse - 10 septembre 2009 L inauguration prochaine du nouveau Palais des Congrès (Square) repose la question de la diminution indispensable de la TVA dans l Horeca, particulièrement pour

Plus en détail

Les réponses à vos questions

Les réponses à vos questions Vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions les plus fréquentes. Si vous ne trouvez pas les informations que vous recherchez, n hésitez pas à nous contacter. IMPORTANT: les Champions de la Bourse

Plus en détail

Réalisation et promotion d une application smartphones

Réalisation et promotion d une application smartphones Réalisation et promotion d une application smartphones Somme Tourisme - Agence de Développement et de Réservation Touristiques de la Somme 21 rue Ernest Cauvin 80000 Amiens France Contact technique sur

Plus en détail

titre : Conseil éligibles

titre : Conseil éligibles Les aides financières du Parc naturel régional de la Haute Vallée de d Chevreuse sont attribuées au titre : du programme d actions du PNR financé par le Conseil régional d Île de France, le Conseil général

Plus en détail

Royaume du Maroc المرجع :

Royaume du Maroc المرجع : المملكة المغربية Royaume du Maroc المرجع : a présente note méthodologique reprend les nouvelles recommandations internationales mises en œuvre par le Maroc, pour l établissement de la balance des paiements

Plus en détail

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Marwan Berrada Chef du Service des études et de l action économique Ministère Chargé des Marocains Résidant à l Etranger

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES CAHIER DES CHARGES POUR LA CREATION D UNE APPLICATION MOBILE

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES CAHIER DES CHARGES POUR LA CREATION D UNE APPLICATION MOBILE OFFICE DE TOURISME DE LOURDES CAHIER DES CHARGES POUR LA CREATION D UNE APPLICATION MOBILE Lourdes, le 23 novembre 2011 1/ Contexte L Office de Tourisme de Lourdes lance une consultation en vue de la création

Plus en détail