Les Pionnières Innovation I Mixité I Audace I Partage I Ambition

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Pionnières 2013. Innovation I Mixité I Audace I Partage I Ambition"

Transcription

1 Les Pionnières 2013 Innovation I Mixité I Audace I Partage I Ambition 1

2 Sommaire EDITO... 3 LA GOUVERNANCE... 4 L ÉQUIPE... 5 FÉDÉRATION PIONNIÈRES... 6 FAITS MARQUANTS CHIFFRES CLÉS... 8 CARTOGRAPHIE DU RÉSEAU PIONNIÈRES À FIN ANIMER, ACCOMPAGNER ET DEVELOPPER LE RESEAU... 9 PROMOUVOIR L ENTREPRENEURIAT FEMININ DEVELOPPER ET RENFORCER LES PARTENARIATS NATIONAUX

3 Chers partenaires, chères créatrices d entreprises, chers amis, Edito Avant de vous présenter notre rapport d activités 2013, je me permets de faire un petit rappel historique pour partager avec vous les «racines», l âme du projet. A l origine un premier incubateur, Paris Pionnières, né le 8 mars 2005, à la faveur de la volonté de quelques femmes qui voulaient changer la vision communément admise de l entrepreneuriat féminin en y insufflant plus d ambition et d innovation, d un constat, moins de 5% de femmes dans les incubateurs, et d une écoute active de notre premier sponsor, en la personne de l adjoint au Maire de Paris en charge du développement économique. Très vite, le premier local de la rue d Uzes ayant fait vibrer la presse et s étant rempli d histoires à succès (Trois temps, Envie de fraises, Artupox, etc), les Pionnières ont été repérées par l OCDE, le ministère de PME, la Caisse des dépôts, et un certain nombre de régions comme une excellente pratique à élargir. A Paris, nous sommes passées de 170 m 2 rue d Uzes à 800 m 2 rue du Chemin Vert, nous permettant d héberger simultanément 25 entrepreneuses Pionnières en incubation. C est ainsi qu en 2008 est née Fédération Pionnières avec pour mission d étendre le concept sur le territoire français et créer un «réseau» d incubateurs Pionnières. En 2013, sous l impulsion forte d une ministre des droits des femmes particulièrement volontaire et active, le sujet de l entrepreneuriat féminin est monté au plus haut niveau de l Etat : dans un premier temps, repéré à l occasion des assises de l entrepreneuriat, le 29 avril 2013, à l issue desquelles j ai eu l immense honneur de remettre personnellement au Président de la République le recueil des 44 mesures en faveur de l entrepreneuriat en France. Dans un second temps, le travail a été approfondi avec notre support, un comité de pilotage a été créé, un plan a été annoncé par trois ministres, Najat Vallaud Belkacem, Fleur Pellerin et Geneviève Fioraso fin août Ce plan inclut les régions, BPI France, La Caisse des dépôts et les grands organismes d accompagnement qui se sont tous engagés sur des objectifs chiffrés. C est dans ce contexte que les Pionnières ont pu en 2013, consolider leur action, et capitaliser sur l action menée depuis maintenant cinq ans par la Fédération et 9 ans par Paris Pionnières. Si l on devait résumer notre bilan en quelques mots je dirais que nous avons tout d abord fortement contribué à créer 400 entreprises ambitieuses, dans le secteur des services innovants, toutes dirigées par des femmes, contribuant ainsi concrètement au développement économique de notre pays et à une meilleure équité sociale. Outre les aspects chiffrés et économiques qui sont au cœur de notre ADN, les Pionnières ont contribué à impulser une nouvelle image de l entrepreneuriat féminin, innovant, ambitieux, tonique et décoiffant! Les Pionnières ont également contribué largement à infléchir la définition de l innovation, davantage centrée sur les usages et les services et les regards sociétaux, pour flécher certains financements de l innovation vers ces formes d innovation. Nous avons encore du chemin à parcourir! En effet les chiffres de l entrepreneuriat féminin stagnent à 30% des entreprises créées chaque année. En 2014, les Pionnières souhaitent s inscrire dans la ligne du plan gouvernemental en faveur de l entrepreneuriat féminin en travaillant plus étroitement encore avec nos partenaires de l accompagnement pour diffuser partout «l envie de développer l entrepreneuriat féminin» et leur faire profiter de notre «avance» sur le sujet! C est en travaillant ensemble que nous aurons des résultats visibles et pérennes. Pour conclure, je souhaite partager avec vous ce rapide calcul que j appelle le calcul des «Pionnières pour l emploi!». Si autant de femmes que d hommes créaient chaque année des entreprises, nous aurions entreprises créées de plus par an. Dans 5 ans nous aurions augmenté notre stock d entreprises de 10%! Dans 10 ans nous aurions en France 1 million d entreprises en plus! A cinq salariés par entreprise, ce qui représente peu ou prou la moyenne nationale, nous aurions créé 5 millions d emplois!! Et résolu le problème du chômage! Par principe de prudence et pour tenir compte des facteurs non pris en compte dans ce calcul trop simple, divisons par deux. Avec 2,5 millions d emplois créés, nous avons la mesure de notre enjeu!! Je vous souhaite une bonne lecture de ce rapport! Frédérique Clavel, Présidente de Fédération Pionnières 3

4 La gouvernance Frédérique Clavel Fondatrice et Présidente Gonzague de Blignières Vice-Président Saloua Karkri Belkeziz Vice-Présidente Claire Saddy Administrateur, Représentante de Rhône-Alpes Pionnières Antonin Pujos Trésorier, Représentant de Paris Pionnières Armelle Volkringer Secrétaire 4

5 1BL équipe Sandrine Franchini-Guichard Déléguée Générale* Marie-Claude Gleize Présidente du Comité Scientifique de l observatoire de l entrepreneuriat Féminin Sophie Meurisse Communication Françoise Prot Affaires juridiques Alicia Losfeld Chargée de mission Jeanne-Marie Debatte Chargée de mission * Nommée le 1er juillet 2014, elle succède à Hélène Cataix qui a exercé les fonctions de Déléguée Générale d avril 2012 à juin

6 Fédération Pionnières «La fabrique de patronnes innovantes» Fédération Pionnières est le réseau d'incubateurs et pépinières au féminin ciblé sur des créatrices d entreprises de services innovants à potentiel de création d emplois. Elle regroupe des structures d aide à la création d entreprise qui accompagnent les créatrices, de leur projet à la création de leurs sociétés et qui hébergent ces sociétés pendant au moins la première année d activité. L accompagnement comporte 3 temps : La validation du projet (élaboration du business plan, étude de marché), sur une période de 3 à 6 mois (ou pré-incubation). Le passage devant un comité de validation. L hébergement, l accompagnement et le suivi, sur une période de 12 mois à 18 mois (ou incubation). Depuis Avril 2012, l association Paris Pionnières propose aussi un hébergement et un accompagnement en pépinière après l incubation. Le pari : Innovation + Mixité = Croissance 2. Les étudiantes et l ensemble des femmes représentent un potentiel de croissance économique et sociale inestimable! 3BFédération Pionnières a pour vocation : D animer le réseau des incubateurs et pépinières Pionnières De poursuivre le déploiement national et international De sensibiliser à l entrepreneuriat au féminin De contribuer à la réflexion sur le «genre» dans les instances économiques #OSER #ENTREPRENDRE #INNOVER 6

7 Faits marquants 2013 Ouverture de Guyane Pionnières, 14 ème site national, en octobre 2013 Visite de Monsieur Bernard CAZENEUVE, alors ministre aux Affaires Européennes, dans les locaux de l incubateur Paris Pionnières le 8 Mars 2013 Participation très active aux groupes de travail des Assises de l Entrepreneuriat (Janvier à Mars 2013) Contribution importante au Plan gouvernemental «Entreprendre au féminin» (Avril à Août 2013) Mise en place de la première semaine de sensibilisation des jeunes à l'entrepreneuriat féminin (13 au 18 mai aux côtés de entrepreneurs, France Active et APCE) 2 ème audit de suivi de la certification ISO 9001 validé avec succès Création du Comité Scientifique de l observatoire de l entrepreneuriat Féminin 7

8 Chiffres clés Le bilan de l année 2013 en France est de 157 créatrices accompagnées, 45 entreprises et 218 emplois créés soit une progression de 40% pour les emplois (154 emplois en 2012). Le bilan de l année 2013 national et international est de 259 créatrices accompagnées, 71 entreprises créées et 244 emplois créés, soit une progression de 27% pour la création d entreprise (56 entreprises créées en 2012) et une progression de 46% pour les emplois (167 emplois créés en 2012). Bilan consolidé en 2013 Taux de pérennité des entreprises accompagnées : 85% Cartographie du réseau Pionnières à fin 2013 En 2013 le réseau Pionnières compte 13 implantations nationales et 5 à l international. 3 implantations Pionnières démarrées en 2008 ont cessé leur activité (Rennes, Nice et Belgrade) et ne font plus partie du Réseau. 8

9 ANIMER, ACCOMPAGNER ET DEVELOPPER LE RESEAU d appui et d accompagnement à la création d entreprises innovantes par les femmes Fédération Pionnières accompagne les incubateurs et pépinières du réseau pour renforcer la qualité de leurs actions et de leurs prestations en répondant à leurs attentes. En 2013, des journées d accompagnement «à la carte» ont été organisées à Lyon, Marseille et Bordeaux. Afin d aider Martinique Pionnières à monter en puissance plusieurs rencontres ont eu lieu à Paris avec la déléguée générale et les chargées d accompagnement. De même, Fédération Pionnières a organisé une rencontre avec la future Présidente de Guyane et la déléguée régionale aux droits des femmes. 3 rencontres nationales des incubateurs et pépinières ont eu lieu les 31 janvier, 30 mai et 26 septembre Ces réunions rassemblent l ensemble des équipes opérationnelles et permettent l échange de bonnes pratiques au sein du réseau. Pour chaque rencontre un atelier thématique a été organisé sur les thèmes suivants : financements des structures d accompagnement, pratiques d accompagnement et format des ateliers pour les créatrices. 2è édition du Pionnières Day. Le 5 février 2013, une rencontre de l ensemble du réseau des créatrices Pionnières a eu lieu à l ESCP Europe. Cet évènement national a réuni près de 400 personnes avec au total 536 personnes inscrites. La conférence dite «à l envers» a donné la parole en priorité aux créatrices sur la scène, demandant aux experts dans la salle de leur répondre. Elle s est tenue en présence de Mme Fleur Pellerin, Ministre des PME et s est conclue par une vidéo de Najat Vallaud Belkacem, Ministre des droits des femmes. 9

10 Fédération Pionnières a mis en ligne une «boîte à outils» à destination du réseau qui rassemble des documents de référence dont le guide méthodologique «Road Book» et un dossier des «meilleures pratiques» sélectionnées par l équipe nationale. Le déploiement du réseau En 2013, un nouvel incubateur Pionnières a ouvert en Guyane. Fédération Pionnières a participé à une étude d opportunité menée par l Agence de développement de la Charente. La création d une structure Pionnières adossée à la technopole d Angoulême et à un espace de coworking est à l étude. Par ailleurs, des contacts et des échanges ont eu lieu en Alsace et en Bourgogne. La méthode «Pionnières» certifiée Fédération Pionnières a obtenu la certification ISO 9001 : 2008 pour l animation et le développement d un réseau d appui et d accompagnement à la création d entreprises innovantes par les femmes. En 2013, le deuxième audit de suivi de la démarche qualité a été validé. La certification renforce l image et la notoriété de l accompagnement développé par Fédération Pionnières et participe à sa plus grande professionnalisation. C est également une incitation pour les incubateurs du réseau à engager cette démarche qualité. Développer le sentiment d appartenance et faire vivre le réseau des Pionnières Fédération Pionnières encourage chaque incubateur à créer un Club des anciennes créatrices afin de motiver l échange d expérience avec les nouvelles venues. La participation des anciennes Pionnières aux comités de validation des nouveaux projets et/ou à la gouvernance de l incubateur local commence à s organiser. L objectif est de faire vivre un Club national et international des Pionnières qui serait la réunion des clubs locaux. L annuaire national et international des créatrices Pionnières a été réédité et est en ligne sur le site internet. 10

11 PROMOUVOIR L ENTREPRENEURIAT FEMININ Contribuer à faire progresser la réflexion au sein des instances économiques 2013 a été une année au cours de laquelle l expertise des Pionnières a été fortement mobilisée. Les Pionnières (incubateurs ou créatrices) ont participé activement à 3 des 9 groupes de travail des Assises de l entrepreneuriat, dont le rapport a été remis le 29 Avril 2013 au Président de la République. Fédération Pionnières a apporté son expertise et a largement contribué au Plan gouvernemental «Entreprendre au féminin» annoncé par trois ministres, le 28 Août Dans le cadre de ce plan, la Fédération a fait partie du groupe de travail ayant élaboré les «7 engagements pour améliorer l accompagnement des créatrices d entreprise», destinés aux réseaux mixtes. Fédération Pionnières a également été auditionnée par la Fédération Bancaire Française dans le cadre d une mission de réflexion sur l amélioration de l accueil des créatrices d entreprises par les réseaux bancaires. Accompagner la mise en œuvre régionale du Plan gouvernemental «Entreprendre au féminin» Les Pionnières participent de manière très active à la mise en œuvre des plans d actions régionaux (PAR) pour le développement de l entrepreneuriat féminin, aux côtés des déléguées aux droits des femmes, de la Caisse des dépôts et des Régions. Sur les 5 premiers Plans d actions régionaux, 3 ont concerné un incubateur Pionnières : Ile de France (Paris Pionnières), Rhône Alpes (Rhône Alpes Pionnières), Haute Normandie (Normandie Pionnières). En 2013, 7 nouvelles régions (Alsace, Nord-Pas-de-Calais, Bourgogne, PACA, Aquitaine, Martinique, Guyane) ont organisé des réunions de travail et des rencontres des acteurs de la création d entreprises pour élaborer et mettre en œuvre des plans d actions en faveur de l entrepreneuriat féminin. Fédération Pionnières et les incubateurs locaux concernés ont systématiquement été associés. 11

12 Améliorer la connaissance de l entrepreneuriat féminin Initié par Fédération Pionnières en 2011, l observatoire de l entrepreneuriat Féminin vise à proposer une information partagée et accessible au réseau des Pionnières, à la Fédération, à tous les partenaires, aux réseaux mixtes et plus largement au grand public. En avril 2013, un Comité scientifique de l Observatoire présidé par Fédération Pionnières, a été mis en place. Il comprend des réseaux mixtes d aide à la création d entreprises, des universitaires, des partenaires. L Observatoire a été intégré au site de l Agence pour la création d entreprise (APCE) afin de renforcer sa visibilité. Sensibiliser à l esprit d entreprise Fédération Pionnières a signé en février 2013 une convention de partenariat avec l association qui a pour objet la sensibilisation des scolaires, collégiens et étudiants à l esprit d entreprise. Fédération Pionnières a été très impliquée dans la «Semaine de sensibilisation des jeunes à l entrepreneuriat féminin» lancée par le Ministère des Droits des Femmes, qui a eu lieu du 13 au 18 Mai, aux côté de entrepreneurs, France Active et l APCE. Cette semaine a eu pour objectif de sensibiliser les jeunes de 13 à 25 ans et de montrer une image féminine de la réussite professionnelle. Les créatrices Pionnières et les équipes de Fédération et du réseau Pionnières se sont mobilisé pour témoigner dans 11 établissements d enseignement secondaire et supérieur (4 à Paris, 5 à Lyon, 1 à Bordeaux et 1 à Kourou) qui ont permis de sensibiliser près de 400 élèves. 12

13 L enquête annuelle des créatrices a été réalisée avec le soutien du service d études de CIEL by Sage. La synthèse des résultats a été remise à la presse le 8 mars 2013 à l occasion de la journée de la femme. 13

14 Accroitre la visibilité de l entrepreneuriat féminin Fédération Pionnières mène des actions de communication ciblées qui contribuent à générer de nouvelles vocations d entrepreneuses et à promouvoir l accompagnement, gage de pérennité. Le mandat de Frédérique Clavel à la présidence de l Agence Pour la Création d Entreprise a été un vecteur de visibilité et de reconnaissance très fort pour les Pionnières. Aller à la rencontre des créatrices d entreprises Fédération Pionnières est très présente sur les salons, conférences et colloques à Paris comme en province. En 2013, elle est notamment intervenue lors des plénières d ouverture et a animé des espaces de rencontres et des ateliers au Salon des Entrepreneurs, à Paris, les 6 et 7 février ; au salon Créer, à Lille, les 16 et 17 septembre et au Salon de la Micro Entreprise du 1 er au 3 octobre A Marseille, lors de la semaine économique de la Méditerranée en novembre 2013, un atelier dédié à l entrepreneuriat féminin a été organisé au cours du PACEIM DAY (Programme d aide à la créatrices d entreprises innovantes en méditerranée) par Fédération Pionnières et Marseille Provence Pionnières en partenariat avec la Caisse des dépôts, le service aux droits des femmes, le Conseil régional et l incubateur Marseille Innovation. En 2013, les Pionnières ont accru leur visibilité dans les médias, à la fois dans la presse professionnelle mais également dans la presse quotidienne grand public et régionale. Une revue de presse est tenue à jour en ligne. On notera en particulier trois articles dans les Echos Business (7/03/13, 19/06/13,15/11/13), une interview de Frédérique Clavel dans Courrier Cadres et dirigeants (02/13), le portrait de Frédérique Clavel dans Libération (30/06/13) et un article dans 20 Minutes (30/01/13). Fédération Pionnières, associée à InterElles et Femmes Chefs d'entreprises, a conclu un partenariat avec le Musée d'orsay à Paris, afin de créer Le Cercle des Femmes Mécènes des Musées d'orsay et de l'orangerie. Une manière de promouvoir de manière différente la place et le rôle des femmes dans la culture et la société. Les Pionnières à l heure de la #EF #POWERNANA Les Pionnières Le site internet a été amélioré et enrichi d actualités nationales et internationales. Une réflexion a été engagée pour la refonte du site en Une newsletter a également été diffusée deux fois dans l année. La présence sur les réseaux sociaux a été renforcée à travers la page Facebook Les Pionnières qui a généré 675 abonnés et 2300 visites en 2013 et la création d un compte Twitter qui regroupe dès les premiers mois d existence 825 abonnés. 14

15 DEVELOPPER ET RENFORCER LES PARTENARIATS NATIONAUX Fédération Pionnières a, depuis l origine, noué des partenariats permettant de soutenir, développer et pérenniser les actions qu elle mène. Ces partenariats sont de natures différentes : financier ou en nature, public ou privé. Les partenariats publics avec la Caisse des dépôts, le Ministère du redressement productif (DGCIS) et le Ministère des droits des femmes (SDFE) ont été renouvelés en Plusieurs conventions de partenariats privés ont été renouvelées avec le MEDEF, TOTAL et CIEL by Sage. Un nouveau partenariat privé a été signé avec BNP Paribas. Une dynamique partenariale inter-réseaux renforcée Avec pour objectif de promouvoir l entrepreneuriat féminin au sein de l écosystème de l accompagnement et du financement de la création d entreprises, Fédération Pionnières a intensifié ses partenariats avec plusieurs réseaux dont certains ont fait l objet d une convention. C est le cas avec Fondation Entreprendre pour la conception d un programme de sensibilisation dédié aux réseaux «mixtes» ; « entrepreneurs» en particulier pour les actions de sensibilisation à l entrepreneuriat féminin chez les jeunes. Fédération Pionnières a également poursuivi ses échanges partenariaux avec les réseaux mixtes, Initiative France, France Active, Réseau Entreprendre et Citizen Entrepreneurs. Cela a été l occasion de participations croisées à des conférences ou ateliers dans les différents salons et rencontres à Paris et en région. 15

16 Réalisé en juin 2014, Jeanne-Marie Debatte FEDERATION PIONNIERES Le réseau d'incubateurs et pépinières au service des créatrices d entreprises innovantes Juin 2014 Fédération Pionnières 26 rue du Chemin Vert PARIS

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

AGENCE POUR LA CREATION D ENTREPRISES. APCE Octobre 2008 1

AGENCE POUR LA CREATION D ENTREPRISES. APCE Octobre 2008 1 AGENCE POUR LA CREATION D ENTREPRISES APCE Octobre 2008 1 Son histoire L APCE est une agence gouvernementale Créée en 1996, sa mission s inscrit dans le prolongement de celle de l ANCE lancée en 1979 à

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme

Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme Sommaire Edito Présentation du Welcome City Lab Le Welcome City Lab: les chiffres Paris&CO La nouvelle promotion de startups L état rentre

Plus en détail

Rapport préliminaire de stage

Rapport préliminaire de stage M2 MIAGE-NTDP Rapport préliminaire de stage Stage en direction de projet Au sein de l incubateur Côte d Azur Pionnières Emira Bouhlel 29/05/2009 A l attention de M. Jean-Pierre Lips, responsable de stage,

Plus en détail

UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE

UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE La grande conférence sociale a permis d établir une feuille de route ambitieuse, qui engage ensemble l Etat, les

Plus en détail

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble!

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! Le Livret d accueil du Repreneur Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! 2 3. Sommaire Le CRA Ce livret a pour vocation de vous aider à utiliser d une manière optimale l

Plus en détail

Gestion Participative Territoriale :

Gestion Participative Territoriale : !!" #!#$ # % #% Touiza Solidarité Evaluation ex post et externe Gestion Participative Territoriale : François Durand Consultant ITG Paris Foued Chehat Expert associé 1 Le cadre de l évaluation Le projet

Plus en détail

Augmenter l impact économique de la recherche :

Augmenter l impact économique de la recherche : Augmenter l impact économique de la recherche : 15 mesures pour une nouvelle dynamique de transfert de la recherche publique, levier de croissance et de compétitivité Partout dans le monde, la recherche

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ Manuel Qualité 5 place du Rosoir 21000 DIJON Tél. : 03.80.59.65.20 Fax : 03.80.53.09.50 Mèl : contact@bfc.experts-comptables.fr www.bfc.experts-comptables.fr SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE

Plus en détail

- Dossier de presse -

- Dossier de presse - - Dossier de presse - Convention de partenariat régional pour l entrepreneuriat des femmes 2013-2014 «une dynamique pour l Île-de-France» Les franciliennes représentent 52 % de la population de la région,

Plus en détail

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans lequel s inscrit Alter Incub ainsi que les modalités et

Plus en détail

Les Rencontres de la création et de la reprise d entreprise

Les Rencontres de la création et de la reprise d entreprise DOSSIER DE PRESSE La 6 e édition des Rencontres de la création et de la reprise d entreprise se tiendra le jeudi 12 février 2009 au Zénith de Limoges, de 8h30 à 18h. L accès est gratuit et ouvert à tous,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien «En vue de la grande Conférence de l ONU Paris Climat 2015, le dispositif Solutions COP 21 lancé par le Comité 21 avec le Club France Développement

Plus en détail

Accompagner le changement Développer les talents et le mieux être en entreprise. COACHING Etre acteur de son développement de carrière

Accompagner le changement Développer les talents et le mieux être en entreprise. COACHING Etre acteur de son développement de carrière Accompagner le changement Développer les talents et le mieux être en entreprise L-Management est une société spécialisée dans l accompagnement des dirigeants et managers qui souhaitent optimiser leur gestion

Plus en détail

LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE

LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE 310 N U M É R O Vendredi 4 juillet 2008 LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE RAPPORTEUR : ANDRÉ MARCON AU NOM DE LA SECTION DES ÉCONOMIES RÉGIONALES ET DE

Plus en détail

Dossier de partenariat

Dossier de partenariat Dossier de partenariat C 008-20 2 s e n u e j e n ampag le don du sang : un autre moyen de vivre une expérience forte 09 L EFS : un acteur majeur de santé publique L EFS Créé en 2000, l Etablissement Français

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire -

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire - DOSSIER DE PRESSE Relations Presse : Abrasive Karine Michaud Tel : 04 26 00 25 16 E-mail : contact@abrasive.fr Communiqué de presse 17 octobre 2014 Forum de l emploi solidaire : une journée pour découvrir

Plus en détail

#JEF2014. 03 au 28 novembre 2014. Journees De L ENTREPRENEURIAT. www. journees-entrepreneuriat-feminin.com

#JEF2014. 03 au 28 novembre 2014. Journees De L ENTREPRENEURIAT. www. journees-entrepreneuriat-feminin.com #JEF2014 03 au 28 novembre 2014 2014 Journees De L ENTREPRENEURIAT Feminin 4 ème Edition www. journees-entrepreneuriat-feminin.com COMMUNIQUé de presse Journées de l Entrepreneuriat Féminin 2014-4ème édition

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

RÉSEAU DES COUVEUSES D ENTREPRISES LE DROIT AU TEST POUR TOUS RAPPORT D ACTIVITÉ & RAPPORT SOCIÉTAL. www.uniondescouveuses.com www.boreal-couveuse.

RÉSEAU DES COUVEUSES D ENTREPRISES LE DROIT AU TEST POUR TOUS RAPPORT D ACTIVITÉ & RAPPORT SOCIÉTAL. www.uniondescouveuses.com www.boreal-couveuse. RÉSEAU DES COUVEUSES D ENTREPRISES 2013 LE DROIT AU TEST POUR TOUS RAPPORT D ACTIVITÉ & RAPPORT SOCIÉTAL www.uniondescouveuses.com www.boreal-couveuse.eu > Le réseau des couveuses en 3 points : LE MOT

Plus en détail

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP «TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP I. Présentation de l action La Région Rhône-Alpes a lancé en 2007, en partenariat avec l Union régionale des Scop (Urscop),

Plus en détail

Je tiens à remercier ici tout d abord la Chambre de Commerce et d Industrie de Lyon de m avoir permis de réaliser un stage passionnant au sein des

Je tiens à remercier ici tout d abord la Chambre de Commerce et d Industrie de Lyon de m avoir permis de réaliser un stage passionnant au sein des Je tiens à remercier ici tout d abord la Chambre de Commerce et d Industrie de Lyon de m avoir permis de réaliser un stage passionnant au sein des équipes travaillant à la création et à la reprise d entreprises

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique Appel à manifestation d intérêt Diffusion de la simulation numérique 2014 IMPORTANT ADRESSE DE PUBLICATION DE L APPEL A MANIFESTATION D INTERET

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE REFLEXION MARKETING ET ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

Financer votre projet en fonds propres : acteurs

Financer votre projet en fonds propres : acteurs Acteur majeur du capital investissement pour les PME Forum 1ers contacts Financer votre projet en fonds propres : acteurs et modalités juin 2011 LES ACTIONS ET MOYENS DE CDC ENTREPRISES CDC Entreprises,

Plus en détail

CONSEIL AUX PERSONNES CONSEIL AUX ORGANISATIONS

CONSEIL AUX PERSONNES CONSEIL AUX ORGANISATIONS CONSEIL AUX PERSONNES CONSEIL AUX ORGANISATIONS ... le professionnalisme des consultants BPI group et la qualité du pilotage des missions nous permettent de déployer nos projets de transformation en toute

Plus en détail

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ Compte-rendu Réunion du 22 octobre 2008 Cette réunion terminait un processus de 3 ans portant sur les cinq propositions pour une meilleure éducation au Québec. D entrée

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

Présentation. L AFEM regroupe à ce jour près de 300 membres. Elle est constituée de femmes qui dirigent des sociétés morales: SA, SARL, SNC.

Présentation. L AFEM regroupe à ce jour près de 300 membres. Elle est constituée de femmes qui dirigent des sociétés morales: SA, SARL, SNC. AFEM: Association des femmes chefs d entreprise du Maroc, est une association indépendante créée le 28 septembre 2000 afin d offrir aux femmes Chefs d entreprises un cadre leur permettant de: : - contribuer

Plus en détail

La mobilité. Au service des Outre-mer

La mobilité. Au service des Outre-mer La mobilité Au service des Outre-mer L Agence de l Outre-mer pour la Mobilité (LADOM) est une agence d Etat au service des originaires et résidents des collectivités d outre-mer. LADOM a pour mission première

Plus en détail

Charte des Business Angels (BA) de l Orne, affiliés à Norm Angels

Charte des Business Angels (BA) de l Orne, affiliés à Norm Angels Charte des Business Angels (BA) de l Orne, affiliés à Norm Angels MOTIFS : Soucieux de soutenir sur le territoire ornais et bas-normand la création et le développement d entreprises à potentiel, Orne développement

Plus en détail

La feuille de route du Gouvernement en matière d ouverture et de partage des données publiques

La feuille de route du Gouvernement en matière d ouverture et de partage des données publiques La feuille de route du Gouvernement en matière d ouverture et de partage des données publiques L ouverture des données publiques, liberté publique et levier d innovation L ouverture des données publiques

Plus en détail

Lancement de la mise à jour de la feuille de route nationale «Infrastructures de Recherche»

Lancement de la mise à jour de la feuille de route nationale «Infrastructures de Recherche» Lancement de la mise à jour de la feuille de route nationale «Infrastructures de Recherche» 7 juillet 2014 L infrastructure de données scientifiques: un système qui combine contenu, services et infrastructures

Plus en détail

Plan Local de Développement de l Économie Sociale et Solidaire 2011-2015

Plan Local de Développement de l Économie Sociale et Solidaire 2011-2015 Plan Local de Développement de l Économie Sociale et Solidaire 2011-2015 MAI 2011 1 Sommaire 1. Eléments de contexte... 3 1.1 L économie sociale et solidaire à Lille, Lomme et Hellemmes en quelques chiffres..4

Plus en détail

PEPITE. http://www.entrepreneuriat-etudiant.fr Janvier 2014

PEPITE. http://www.entrepreneuriat-etudiant.fr Janvier 2014 Plan Etudiants Pour l Innovation, le Transfert, l Entrepreneuriat (PEPITE) dans l Enseignement Supérieur Mission de coordination nationale http://www.entrepreneuriat-etudiant.fr Janvier 2014 Madame Geneviève

Plus en détail

L épargne de tous au service de l intérêt général

L épargne de tous au service de l intérêt général L épargne de tous au service de l intérêt général 1 Pour la réussite de tous les projets Sommaire Un modèle unique et vertueux 4 Prêts au logement social et à la politique de la ville 7 Prêts au secteur

Plus en détail

LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE?

LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE? LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE? Anne CHATAURET Volet Interfaçage QU EST-CE QU UNE PLATEFORME INITIATIVE? 2 Les «Plateformes

Plus en détail

Les mesures en faveur de

Les mesures en faveur de Les mesures en faveur de l attractivité Invest in France La France est une destination de premier ordre pour les investissements directs étrangers. Elle accueille sur son sol plus de 0 000 entreprises

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT Prix À «Mobilisons-nous L ÉCOLE : L AFFAIRE contre DE le TOUS! harcèlement» 2ème édition 2014/2015 Préambule Dans le cadre de la politique conduite pour diminuer le harcèlement

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE REFLEXION MARKETING ET ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

ASSEMBLEE GENRALE 2015

ASSEMBLEE GENRALE 2015 ASSEMBLEE GENRALE 2015 Réponse du conseil d Administration du 29 avril 2015 (articles L. 225-108 et R 225-84 du Code de commerce) QUESTIONS ECRITES D ACTIONNAIRE posée le 17 avril 2015 par EUROPEAN WOMEN

Plus en détail

Consolider le développement du Jardin

Consolider le développement du Jardin Association «Solidarité & Initiative» pour le développement du Jardin de Cocagne de la Haute Borne pour la création de la Table de Cocagne de la Haute Borne Projet 2014 Adresse : 10 rue Héloïse Europarc

Plus en détail

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant www.rsi.fr Le RSI a pour mission d assurer la protection sociale obligatoire de 6,1 millions de chefs d entreprise indépendants actifs

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

Mardi 23 octobre 2012

Mardi 23 octobre 2012 Dossier de presse Mardi 23 octobre 2012 1 Conférence de presse mardi 23 octobre 2012 Les points abordés : - point sur la conjoncture dans la région grenobloise, - les chiffres de la création d entreprises

Plus en détail

Ambassador s Activities

Ambassador s Activities Ambassador s Activities 2013 Distributor: French Embassy in the UK - Press and Communications Services - 58 Knightsbridge, SW1X 7JT London E-Mail: press@ambafrance-uk.org Web: Intervention de SEM Bernard

Plus en détail

Contribuer au financement de l économie Sociale et Solidaire : Renforcer l existant, Approfondir les partenariats, Innover.

Contribuer au financement de l économie Sociale et Solidaire : Renforcer l existant, Approfondir les partenariats, Innover. Contribuer au financement de l économie Sociale et Solidaire : Renforcer l existant, Approfondir les partenariats, Innover. -- Rapport d étape à l attention du Ministre délégué auprès du ministre de l

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

Inauguration du Centre d archivage de la société ARCHIV SYSTEM

Inauguration du Centre d archivage de la société ARCHIV SYSTEM Inauguration du Centre d archivage de la société ARCHIV SYSTEM Luigny, 22 Mars 2013 Inauguration du Centre d ARCHIV SYSTEM à Luigny 22 Mars 2013 Page 2 Discours d Alain TAIEB, Président du Groupe Mobilitas

Plus en détail

les raisons du succès

les raisons du succès Cuisines Raison : les raisons du succès Il avait donc raison d y croire! Quand Claude Raison a lancé l idée de fédérer, autour d une franchise, des dizaines de cuisinistes sans magasin dans toute la France,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0 SYNAPSE CENTER CHALLENGE Un programme de création d emplois pour les jeunes Synapse Center/IYF Profil du programme Titre du programme : Challenge Composantes : 1. Renforcement de l employabilité des jeunes

Plus en détail

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS ACTIVISION Coaching : un cursus de formation complet accrédité ICF pour acquérir les compétences et la posture du coach professionnel. Une formation professionnelle, pour des professionnels, par des professionnels.

Plus en détail

Baromètre des femmes entrepreneures

Baromètre des femmes entrepreneures Baromètre des femmes entrepreneures Édition 2013 Les Caisses d Epargne et leur Fédération nationale remercient leurs partenaires pour leur contribution précieuse à la réalisation de ce baromètre. Cette

Plus en détail

POLITIQUE PRODUITS Mise en place des pôles produits. AG 2010 25/28 janvier 2010 éthic étapes La Roche du Trésor

POLITIQUE PRODUITS Mise en place des pôles produits. AG 2010 25/28 janvier 2010 éthic étapes La Roche du Trésor POLITIQUE PRODUITS Mise en place des pôles produits Sommaire - Rappel de la méthode Pourquoi une politique de produits Quels bénéfices pour les éthic étapes Adaptation et création de produits en pratique

Plus en détail

LE NOUVEAU RENDEZ-VOUS DES ENTREPRISES DU DIGITAL

LE NOUVEAU RENDEZ-VOUS DES ENTREPRISES DU DIGITAL 2 ÈME ÉDITI TION! LE NOUVEAU RENDEZ-VOUS DES ENTREPRISES DU DIGITAL 2 FRENCH TECH Portée par le gouvernement, l initiative French Tech c est d abord une ambition : " construire un grand mouvement de mobilisation

Plus en détail

A vos côtés en région Rhône-Alpes Accompagner vos projets Participer au développement de notre territoire

A vos côtés en région Rhône-Alpes Accompagner vos projets Participer au développement de notre territoire A vos côtés en région Rhône-Alpes Accompagner vos projets Participer au développement de notre territoire Notre volonté est d être au plus près de nos clients pour mieux les servir, en s inscrivant au

Plus en détail

3 ème édition. Avec :

3 ème édition. Avec : 3 ème édition Avec : Concept et Positionnement Evénement leader dédié aux créateurs d entreprises et repreneurs, le Salon des Entrepreneurs de Paris organise pour la 3 ème année consécutive l événement

Plus en détail

Clément ALBRIEUX (69)

Clément ALBRIEUX (69) Pratique 20 : Une nouvelle identité entrepreneuriale 287 Le témoin : Clément ALBRIEUX (69) 30 collaborateurs Comment est définie et gérée l innovation dans votre cabinet? Les collaborateurs du cabinet

Plus en détail

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le numérique transforme en profondeur les modes de vie, bouleverse l organisation et les marchés des entreprises traditionnelles,

Plus en détail

PRESENTATION DE L ASSOCIATION

PRESENTATION DE L ASSOCIATION PRESENTATION DE L ASSOCIATION «Pour que l Esprit de Service soit la signature de l Excellence de Service à la française» Association Esprit de Service France L association Esprit de Service France L association

Plus en détail

l innovation Place à sociale L EXEMPLE DES «ALTER INCUB»

l innovation Place à sociale L EXEMPLE DES «ALTER INCUB» Place à l innovation sociale Guide méthodologique et référentiel des fonctions d un incubateur d entreprises socialement innovantes L EXEMPLE DES «ALTER INCUB» avec le soutien de la fondation MACIF SOMMAIRE

Plus en détail

Le dispositif de financement des jeunes entreprises de création

Le dispositif de financement des jeunes entreprises de création Le dispositif de financement des jeunes entreprises de création Pour la première fois en association avec le ministère du Redressement productif, des établissements bancaires associés, le DEFI (comité

Plus en détail

L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS

L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS SEPTEMBRE-DÉCEMBRE 2011 L ACCUEIL AUX ATELIERS DE PARIS Les Ateliers de Paris, un service de la ville de Paris dédié aux porteurs de projet

Plus en détail

Question avec des mots clés. La réponse de ResEnTer. Entreprises. Simplifier les relations. Monter en maturité/thémathique

Question avec des mots clés. La réponse de ResEnTer. Entreprises. Simplifier les relations. Monter en maturité/thémathique La communauté au service de l intêret général Question avec des mots clés La réponse de ResEnTer Favoriser les circuits courts Evaluer impact socio-économiques Mettre en relation les acteurs Entreprises

Plus en détail

COLLOQUE 8 - RELÈVE PME ET SUCCESSION D'ENTREPRISES FAMILIALES. ENJEUX STRATEGIQUES, ORGANISATIONNELS ET HUMAINS

COLLOQUE 8 - RELÈVE PME ET SUCCESSION D'ENTREPRISES FAMILIALES. ENJEUX STRATEGIQUES, ORGANISATIONNELS ET HUMAINS Responsables scientifiques COLLOQUE 8 - RELÈVE PME ET SUCCESSION D'ENTREPRISES FAMILIALES. ENJEUX STRATEGIQUES, ORGANISATIONNELS ET HUMAINS Québec Luis CISNEROS, Professeur agrégé, Directeur de l Institut

Plus en détail

Rappel des grande lignes de l Initiative Créative valley. CREATIV Labs

Rappel des grande lignes de l Initiative Créative valley. CREATIV Labs Rappel des grande lignes de l Initiative Créative valley CREATIV Labs Atelier 2 du 12 décembre 2013 À l Ecole Supérieure de Danse de Cannes Rosella Hightower 1 Le Territoire de l Initiative Créative Valley

Plus en détail

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs www.enseignementsup-recherche.gouv.fr @sup_recherche / #1anFUN APPEL A PROJETS CREAMOOCS : DES RESULTATS QUI TEMOIGNENT D UNE FORTE IMPLICATION DES REGROUPEMENTS

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir Programme d Investissements d Avenir FONDS NATIONAL D INNOVATION Action «Culture de l innovation et de l entrepreneuriat» Appel à Manifestation d Intérêt (AMI) Dates : Lancement : 19 juin 2014 Dépôt des

Plus en détail

Emplois. Votre épargne a le pouvoir de créer des emplois!

Emplois. Votre épargne a le pouvoir de créer des emplois! Gamme Insertion Emplois Votre épargne a le pouvoir de créer des emplois! Gamme Insertion Emplois, Des actifs monétaires aux marchés actions, la gamme des FCP Insertion Emplois de Mirova* vise à concilier

Plus en détail

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2.

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2. Appel à proposition Projet Alimen terre Un système d'alimentation local sur le Pays de Vannes 3 ème année Avec près de 60 % de surfaces agricoles, l agriculture demeure prépondérante sur notre territoire.

Plus en détail

Concours étudiant de l invention humanitaire. Dossier SoLink AIR. Tous concernés! Tous solidaires!

Concours étudiant de l invention humanitaire. Dossier SoLink AIR. Tous concernés! Tous solidaires! Concours étudiant de l invention humanitaire Dossier SoLink AIR Tous concernés! Tous solidaires! SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE ACTUEL... 3 2. LA SOLUTION DE SOLINK AIR... 3 3. LES OBJECTIFS... 5 4. LA STRATEGIE

Plus en détail

Plan d actions 2011/2014

Plan d actions 2011/2014 Plan d actions 2011/2014 Le présent plan d actions s organise en fiches actions, qui précisent les objectifs opérationnels des actions et explicite les modalités de mise en œuvre. Ces fiches répondent

Plus en détail

LES ENTREPRISES MÉCÈNES DU FESTIVAL DE MUSIQUE À MAGUELONE

LES ENTREPRISES MÉCÈNES DU FESTIVAL DE MUSIQUE À MAGUELONE La Belle Maguelone LES ENTREPRISES MÉCÈNES DU FESTIVAL DE MUSIQUE À MAGUELONE sommaire Édito page 2 Le Festival de musique à Maguelone page 3 Le Festival de musique en images page 4 Les activités autour

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Compte rendu Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15 Compte rendu n 25 Audition, ouverte à la presse, de M. Patrice BÉGAY,

Plus en détail

AGENCE NATIONALE DES SERVICES À LA PERSONNE. Créer son entreprise ou son association de services à la personne

AGENCE NATIONALE DES SERVICES À LA PERSONNE. Créer son entreprise ou son association de services à la personne AGENCE NATIONALE DES SERVICES À LA PERSONNE Créer son entreprise ou son association de services à la personne SOMMAIRE PAGE 3 S investir dans un secteur dynamique PAGE 8 Votre parcours d entrepreneur en

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

Rapport Développement Durable

Rapport Développement Durable 2014 Rapport Développement Durable Inventy s engage dans la RSE! Notre conviction est que la Responsabilité Sociale et Sociétale de notre entreprise (RSE) relève avant tout d un engagement. Cet engagement,

Plus en détail

RESULTATS DE L APPEL A PROJETS PEPITE MARDI 18 MARS 2014

RESULTATS DE L APPEL A PROJETS PEPITE MARDI 18 MARS 2014 RESULTATS DE L APPEL A PROJETS PEPITE MARDI 18 MARS 2014 Geneviève FIORASO, ministre de l Enseignement supérieur et de la Recherche, a présenté, ce mardi 18 mars 2014, les résultats de l appel à projets

Plus en détail

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Lors du Sommet pleines voiles en janvier 2007, la Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick a publié

Plus en détail

TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS

TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS Synthèse des débats rédigée par : 26 janvier 2012 Dans le cadre de son Tour de France du Dialogue, la CFE-CGC a organisé à Poitiers, le 26 janvier 2012,

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture Plan d action de développement durable 2009-2015 Le développement durable, une question de culture Révisé en mars 2013 Note importante Le gouvernement du Québec a autorisé le 29 février 2013 par décret

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE Quel est leur profil (âge, localisation, situation familiale )? Quel est leur plan d action pour reprendre?... Quelles sont leurs motivations?

Plus en détail

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Phase 2 Perspectives de développement Proposition de stratégie de mise en

Plus en détail

Dossier de presse. Umalis Group : l innovation au service de l emploi

Dossier de presse. Umalis Group : l innovation au service de l emploi Dossier de presse Umalis Group : l innovation au service de l emploi Sommaire Table des matières Historique 3 Fondateur 3 Notre métier : le portage salarial, pour tous, partout 3 Christian Person, président

Plus en détail

SEPR. pro. Générations. Club. d entrepreneurs

SEPR. pro. Générations. Club. d entrepreneurs SEPR Générations pro Club d entrepreneurs Depuis 150 ans l histoire de la SEPR......s écrit avec les entreprises de la région Créée à l initiative d industriels et commerçants lyonnais, la SEPR n a cessé

Plus en détail

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013 CEBATRAMA La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local Bruges, le 3 juillet 2013 HÉRITIÈRE DES SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE 100% Filiale à 100% du groupe La Poste La Banque Postale

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Synthèse de la CNCH du 19 juin 2008

Synthèse de la CNCH du 19 juin 2008 ACTIONS EN MATIÈRE D'INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES DU MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Synthèse de la CNCH du 19 juin 2008 LE CONTEXTE La Commission nationale Culture-Handicap La

Plus en détail

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique,

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique, MINISTERE DELEGUEE CHARGEE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DE L INNOVATION ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u

Plus en détail

ESTIM. Égalité d accès aux Sciences, aux Technologies, à l Innovation et au Multimédia

ESTIM. Égalité d accès aux Sciences, aux Technologies, à l Innovation et au Multimédia ESTIM Égalité d accès aux Sciences, aux Technologies, à l Innovation et au Multimédia GOUVERNANCE DE LA CSTI FORMATION NUMÉRIQUE /ARTS SCIENCES TECHNOLOGIES Face à une crise économique mondiale et aux

Plus en détail

Place à. l innovation. sociale

Place à. l innovation. sociale Place à l innovation sociale Bilan d activité Alter Incub 2012 » Les 4 ans d Alter Incub Le 26 janvier 2012, Alter Incub a fêté ses 4 ans d existence aux côtés des porteurs de projets et des partenaires

Plus en détail

Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec

Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec L événement Deux jours pour le leadership jeunesse offre à quelque 200 jeunes leaders des écoles secondaires EVB-CSQ

Plus en détail

72% des Français prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France. Mais pas à n importe quel prix!

72% des Français prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France. Mais pas à n importe quel prix! Communiqué de presse 21 novembre 2011 Une étude CEDRE/Ifop 1 propose le regard croisé des consommateurs et des chefs d entreprises français sur le «Made in France» 72% des Français prêts à payer plus cher

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE -2014

DOSSIER DE PRESSE -2014 RESEAU DE CONSEILLERS EN IMMOBILIER INDEPENDANTS Compétences des conseillers - Sécurité absolue des transactions DOSSIER DE PRESSE -2014 Pour en savoir plus : www.optimhome.com Contact presse Agence Shan

Plus en détail

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME DOSSIER DE PRESSE Communiqué de presse.................................. p.2 et 3 Bilan des P2RI en Pays

Plus en détail