PLAN D ACTION PLAN D ACTION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLAN D ACTION 2012-2013 PLAN D ACTION"

Transcription

1

2 2 Note : Ne sont intégrés au tableau que les moyens identifiés dans le plan stratégique pour lesquels des travaux seront réalisés en. Toutefois, les moyens maintenant intégrés aux pratiques ainsi que les moyens pour lesquels des travaux seront amorcés une autre année ne s y retrouvent pas. Orientation 1 OFFRIR AUX ÉTUDIANTS DES OCCASIONS DIVERSIFIÉES DE DÉVELOPPER LEUR PLEIN POTENTIEL Intégration du projet éducatif dans la poursuite de notre mission Développement des compétences génériques, notamment en lien avec la recherche et le traitement de l information ainsi qu avec le travail en équipe Accroissement de la mobilité hors Québec des étudiants Révision de notre politique de coopération internationale et de formation interculturelle Planification et mise en œuvre d actions concertées pour développer une culture de Cégep en santé Activités contribuant au développement global des étudiants (ajout en ) Développement de nos mesures d accueil et d intégration des immigrants et des étudiants étrangers Établissement d un plan de communication pour l ensemble de la communauté collégiale, incluant les étudiants Élaboration et réalisation d une stratégie concertée d appropriation par l ensemble des différents acteurs du Collège, pour la mise en œuvre du projet éducatif dans les programmes d études et les activités parascolaires Finalisation d un guide destiné aux étudiants sur la prévention et la gestion des conflits lors du travail d équipe Analyse de la pertinence concernant la mise en place d une passerelle étudiant/étudiant Poursuite de l internationalisation de la formation en Sciences humaines Exploration des possibilités de développement d un profil général international pour les étudiants Mise en place d un jumelage avec un collège communautaire canadien de langue anglaise et exploration des possibilités de projets liés à l amélioration des habiletés en anglais Mise en valeur des activités réalisées au Collège en lien avec la mobilité étudiante et enseignante Révision de la politique Adoption et mise en œuvre de la politique alimentaire Développement de moyens pour soutenir le développement de l estime de soi chez les étudiants Préparation du championnat provincial de soccer dont nous serons l hôte en Mise en œuvre du projet Soutien à la personne en milieu de vie en partenariat avec les acteurs régionaux, qui permettra à des étudiants de francisation d avoir accès à une formation spécialisée conduisant à un emploi Mode alternatif d action en matière de gestion de conflit, misant sur la médiation entre pairs formés et soutenus par une ressource professionnelle Les acteurs concernés : Commission scolaire de la Capitale, Agence de la santé et des entreprises dans le secteur des soins de longue durée

3 Moyens Actions prévues Développement et structuration de l offre de services auprès des clientèles ayant des troubles d apprentissage, des problèmes de santé mentale ou d autres limitations Ajustements à l organisation des services offerts aux étudiants aux Services adaptés Identification de nouveaux services à offrir aux étudiants Mise en place de l accès au Webfolio pour tous les étudiants et soutien aux programmes d études qui souhaitent l intégrer aux activités d apprentissage Commentaires, s il y a lieu Poursuite du soutien aux professeurs et offre de soutien à d autres acteurs Développement d un mode de collaboration plus étroit entre programmes d études et le personnel des Services adaptés afin de faciliter l intégration en milieu de stage Mise en place d un centre de service du RTC à la Coop du Cégep Le Webfolio est un site qui facilite les réflexions de l étudiant sur son orientation professionnelle 3

4 Orientation 2 ARRIMER LA MISE EN ŒUVRE DE NOS PROGRAMMES D ÉTUDES AUX BESOINS DU MILIEU ET AUX ASPIRATIONS DES ÉTUDIANTS Mise en œuvre des projets de collaboration universités/collèges Collaboration avec des acteurs du réseau de la santé Exploitation des liens établis avec le milieu du travail et les universités pour enrichir nos programmes En attente de réponses pour les projets suivants Avec l Université Laval Parallèle : un outil éducatif basé sur la réalité augmentée pour l enseignement des sciences au Collégial Développement du Réseau Fernand Dumont phase 2 Collectif encyclopédique en imagerie numérique et édition projet Wiki interordre Poursuite pour les projets suivants Avec l Université Laval Environnement collaboratif pour l enseignement et l apprentissage des mathématiques Une communauté dynamique, pérenne et autonome (Diapason) fondée sur le développement des compétences des étudiants en matière de recherche d information Contribution aux travaux des réseaux de l éducation et de la santé en lien avec les besoins de main-d œuvre et le placement en stage des étudiants Soins infirmiers Expérimentation de deux projets pilotes pour l exploitation de nouveaux milieux de stage et modes de supervision en pédiatrie et en périnatalité Installation de l accélérateur en Technologie de radiooncologie; planification pédagogique en vue de l utilisation lors des activités d apprentissage; mise en œuvre de l entente de partenariat Cégep Université CHUQ Mise en œuvre des activités prévues au projet Techno branché (programmes de Graphisme, Intégration multimédia et Informatique) Finalisation et intégration aux pratiques du projet Apprenti collégien en action (programme Conseil en assurances et services financiers) Développement du projet régional En action vers le collégial pour rejoindre des étudiants du secondaire et les inciter à poursuivre au niveau collégial Ce projet planifié sur 4 ans est financé par la Table éducation et est partie prenante de l entente régionale de la Capitale nationale sur la réussite et la persévérance scolaire 4

5 2.2.3 Actualisation des programmes Évaluation continue des programmes Accroissement des échanges entre les départements et les deux centres de transfert technologique du Collège Développement de services aux entreprises Stratégies RAC Développement de programmes adaptés aux besoins du milieu Élaboration locale à la suite de la révision ministérielle des programmes : Arts visuels, Graphisme, Culture et communication (Arts et lettres) Finalisation de l actualisation des programmes Techniques de travail social, Techniques de l informatique, Musique Actualisation du programme Design industriel Suivi à l implantation des programmes actualisés Soins infirmiers, Gestion commerciale et Technologie de radio-oncologie À la Formation continue, actualisation du programme Assurance de dommages Amorce de l analyse de l intégration dans les programmes d études d éléments de formation sur la santé et la sécurité au travail Finalisation de l évaluation du programme Danse-interprétation Poursuite de l évaluation du programme Techniques d éducation spécialisée Réalisation du suivi de l évaluation dans les programmes : Design industriel et Techniques de travail social Mise en œuvre des projets qui seront subventionnés par le MELS et par le CRSNG, avec la participation des professeurs des départements concernés Mise en œuvre de la stratégie de développement et de positionnement du Service aux entreprises de la Formation continue Accentuation des offres de formation en entreprises Développement d outils RAC pour le programme Graphisme, les AEC en Assurance de dommages et en Gestion de projets et des cours de formation générale Développement d une AEC en Gestion de projets Les programmes sont élaborés localement au moment où ils ont été signés par la ministre de l Éducation, du Loisir et du Sport Le développement d outils RAC dans différents programmes permet de répondre à plusieurs besoins exprimés par le milieu (voir 2.3.6) 5

6 6 Orientation 3 AMÉLIORER EN CONTINU LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT ET DES SERVICES Révision de la politique d évaluation des programmes d études Accroissement du nombre d évaluations de programmes à la Formation continue Développement d un cadre de référence en matière de reconnaissance des acquis Amélioration des espaces pour la mise en œuvre des programmes et des services (ajout en ) Suivi à l évaluation de l application de la politique d évaluation des apprentissages Ajustements à la politique d évaluation des apprentissages et mise en œuvre d une politique révisée Détermination et mise en œuvre des moyens visant une appropriation accrue de la PEA par les professeurs Expérimentation de pratiques révisées pour l évaluation des programmes Danse-interprétation et Techniques d éducation spécialisée Travaux de révision de la politique d évaluation des programmes d études conséquente à cette expérimentation et prise en compte du cadre de référence à venir de la Commission d évaluation de l enseignement collégial Évaluation intégrée à l évaluation au secteur régulier du programme Techniques d éducation spécialisée offert à la Formation continue Adoption à la commission des études du cadre de référence Travaux nombreux Technologie de radio-oncologie : aménagement d un laboratoire pour l installation d un accélérateur pour la rentrée d hiver 2013 (dosimétrie) et la mi-mars 2013 (accélérateur) Réalisation des travaux d amélioration de l animalerie (mise à la norme des locaux et équipements) Construction dans l aile C des locaux pour l installation du Centre collégial de soutien à l intégration (CCSI) Installation d un nouveau système d alarme/incendie dans l ensemble du Collège Finalisation de l espace vert Réaménagement du stationnement devant le Collège et du lien piétonnier avec le chemin Sainte-Foy Développement du réseau sans fil Développement d un plan d aménagement extérieur de l ensemble du campus Exploration des possibilités de renouvellement de nos installations sportives Poursuite du plan de suivi au secteur régulier et à la Formation continue Suivi à la recommandation de la Commission d évaluation de l enseignement collégial concernant les évaluations finales de cours Finalisation de la révision de la politique et adoption au conseil d administration En lien avec Travaux devant répondre aux normes du Conseil canadien de protection des animaux (CCPA) Travaux tenant compte des modifications des voies d accès en autobus déterminées par le ministère des Transports, la Ville de Québec et le RTC «la Commission recommande au Collège de s assurer que l évaluation finale du cours atteste l atteinte individuelle des objectifs selon les standards ciblés». Rapport d évaluation de la CÉEC sur l application de la PEA, février 2011

7 3.3.2 Soutien au développement des compétences pédagogiques et disciplinaires Soutien au développement d une expertise pédagogique à la Formation continue qui tient compte de son contexte et de ses besoins spécifiques Mise en place d actions pour favoriser l insertion professionnelle Évaluation des professeurs à la Formation continue Nouveaux systèmes de gestion intégrés Compétences technologiques du personnel Animation et ateliers sur l évaluation des apprentissages, le travail en équipe, les stratégies pédagogiques de première session Offre d une formation en andragogie pour le personnel de la Formation continue Exploration d actions additionnelles en vue de faciliter l insertion professionnelle des professeurs Expérimentation dans cinq programmes : Assurance de dommages, Conseil en sécurité financière, Techniques d éducation à l enfance, Techniques d éducation spécialisée, Production pharmaceutique Collecte de données d expérience auprès des professeurs évalués et autres acteurs concernés, et suivi des pratiques en développement Finalisation du développement du module du système Clara-Finances pour le financement des cohortes de la Formation continue Développement du système Clara Paie Ressources humaines : - Finalisation et mise en œuvre du module Curriculum vitae et recrutement pour faciliter le dépôt et la gestion des curriculum vitae pour le recrutement du personnel - Détermination des besoins et des contenus des autres modules à développer - Contribution aux travaux du développeur (Skytech) Analyse de la situation concernant la gestion des stages dans les différents programmes et choix de la technologie appropriée pour l ensemble des acteurs Implantation de trois modules Omnivox (reprographie, information départementale et aide au tutorat) Offre de formations pour répondre aux besoins liés à l implantation de la suite bureautique Office 7

8 Orientation 4 AGIR EN TANT QUE COLLÈGE DE MANIÈRE ÉTHIQUE ET CITOYENNE Déploiement de la politique relative à la protection de l environnement et au développement durable Promotion des actions mises en œuvre et qui touchent au développement durable Nouveau plan d action en santé Renouvellement des pratiques en santé et sécurité au travail Révision conséquente des politiques, des règlements et des processus Adaptation de nos façons de faire Clarification des comportement attendus dans le cadre de la vie au Collège Analyse de la situation au regard de la collecte des résidus alimentaires, des résidus fibreux souillés (papier et carton) pour des fins de valorisation par la Ville de Québec Promotion de mesures facilitant la planification d événements écoresponsables Accentuation des efforts pour la réduction de notre consommation de papier (pour un objectif additionnel de 5 % de coupure par rapport à ) Travaux en vue de l obtention de la norme Cégep vert niveau 3 Mise en œuvre d un plan de communication à cet égard Actualisation du programme de santé et mieux-être et lancement officiel Préparation du dossier et accueil de l équipe d audit pour l obtention de la certification Entreprise en santé Collaboration à l implantation du programme Passerelles entre les professeurs les outillant à mieux faire face aux situations conflictuelles Élaboration de moyens pour assurer le respect et l application des procédures en matière de santé et sécurité au travail Amorce de la mise en œuvre du plan d action jeunesse déposé à la CSST Réalisation des travaux relatifs à l application de la Loi sur la gouvernance et la gestion des ressources informationnelles, des organismes publics et des entreprises du gouvernement et ajustements conséquents à nos pratiques Collaboration étroite entre les employés de la cafétéria et ceux des ressources matérielles Certification du Bureau de normalisation du Québec (BNQ) Mode alternatif d action en matière de gestion de conflit, misant sur la médiation entre pairs formés et soutenus par une ressource professionnelle Selon les prescriptions gouvernementales (le dirigeant réseau de l information pour le secteur éducation détermine les exigences) Détermination et mise en œuvre des moyens d appropriation par le personnel et les étudiants Diffusion des réalisations au sein de la population Offre d ateliers pour les professeurs sur le travail en équipe des étudiants Établissement et mise en œuvre d un plan de communication pour accroître la visibilité des activités à l international des étudiants et des professeurs Révision du site Web du Collège pour une optimisation de l organisation de l information Développement d une stratégie en vue d accroître l impact du rayonnement du Collège

9 Orientation 5 METTRE EN ŒUVRE LE PLAN DE RÉUSSITE PRIORITÉ 1 AIDER L ÉTUDIANT À BIEN ASSUMER SON RÔLE D ÉTUDIANT Optimisation des ateliers d aide à la réussite Information aux étudiants et aux professeurs sur les mesures d aide et les services disponibles Intensification des activités permettant aux étudiants de bien s adapter au collégial Mise en place du «dossier étudiant» À partir du dossier étudiant, définition des modes d encadrement appropriés aux besoins des étudiants Attention particulière pour soutenir les étudiants provenant des régions Recours à une variété d approches pédagogiques misant pour une part significative sur l activité des étudiants dans leurs apprentissages et permettant de rejoindre les différents styles d apprentissage Réalisation d une évaluation dans le premier tiers de la session Rappel des services offerts aux étudiants lorsqu ils éprouvent des difficultés Soutien aux professeurs dans la poursuite de cet objectif Ajustements aux ateliers d aide offerts aux étudiants, en tenant compte de leur évaluation et de l implantation des nouvelles mesures de suivi et d encadrement des étudiants PRIORITÉ 2 FACILITER LA TRANSITION DE L ÉTUDIANT ENTRE LE SECONDAIRE ET LE COLLÉGIAL ET LA RÉUSSITE DE SA PREMIÈRE SESSION Finalisation de l inventaire des mesures et services offerts aux étudiants pour soutenir leur cheminement scolaire Développement d une stratégie de communication aux étudiants, aux professeurs et aux différents acteurs Poursuite de la mise en œuvre du suivi et de l encadrement en première session incluant le déploiement dans 6 nouveaux programmes Animation et soutien des répondants de la réussite (communauté de pratique) Suivi de l expérimentation du projet pilote s adressant aux nouveaux étudiants vivant en appartement/chambre en provenance de régions ciblées Animation au sein des départements et des programmes à partir du cadre de référence sur les stratégies pédagogiques de première session Accompagnement de professeurs ou d équipes de professeurs selon les besoins pour la mise en œuvre des stratégies proposées Au total, 22 programmes au Collège mettront en œuvre cette stratégie globale, dont les programmes populeux de Sciences humaines et Sciences de la nature En lien avec la priorité 2 du plan de réussite, moyen

10 PRIORITÉ 2 (suite) Actualisation des activités destinées aux étudiants favorisant leur intégration au Collège Développement d un événement mobilisateur qui rassemble l ensemble des étudiants et du personnel lors de la rentrée d automne 2013 Établissement de nouveaux objets de communication avec nos futurs étudiants avant leur arrivée au Collège et expérimentation au printemps 2013 Mise en œuvre de quelques nouveaux moyens de rejoindre et d alimenter la relation avec les parents PRIORITÉ 3 SOUTENIR L INTÉRÊT DE L ÉTUDIANT POUR LA FORMATION GÉNÉRALE ET EN FAVORISER LA RÉUSSITE Poursuite des travaux de la Table de la formation générale en vue, entre autres, de valoriser cette composante des programmes Favorisation de la communication et de la concertation entre acteurs concernés, notamment entre professeurs de formation générale et de formation spécifique Détermination de moyens de valorisation de la formation générale Détermination de moyens pouvant faciliter la participation des professeurs de la formation générale aux comités de programmes Dans la foulée des exigences ministérielles sur l amélioration de la langue des étudiants, détermination des axes d intervention et mise en œuvre des actions, tant en formation générale qu en formation spécifique Comme les exigences ministérielles dépassaient la question de la réussite des étudiants, cet objet est traité plus largement dans une action additionnelle intégrée à la fin du présent document PRIORITÉ 4 ACCENTUER NOTRE SOUTIEN AUX ÉTUDIANTS ÉPROUVANT DE GRANDES DIFFICULTÉS Évaluation de nos modes actuels d accompagnement des étudiants éprouvant de grandes difficultés et détermination de nouveaux modes d intervention Détermination d un «acteur pivot» effectuant le suivi auprès de l étudiant et des liens entre cet acteur, les professeurs et les autres professionnels intervenant auprès de l étudiant Facilitation de l échange d information entre les acteurs concernés pour le suivi des étudiants ayant des comportements à risque par rapport à la réussite Offre aux professeurs de moyens d intervention au regard de l aide à la réussite d étudiants en difficulté Poursuite de la mise en œuvre du suivi et de l encadrement des étudiants en situation de 1 re occurrence incluant le déploiement dans 6 nouveaux programmes (22 programmes au total) Intégration des étudiants en situation de 2 e et 3 e occurrence à la mesure Cette mesure est menée en complémentarité avec le suivi et l encadrement des étudiants à la première session 10

11 PRIORITÉ 5 POURSUIVRE LE DÉVELOPPEMENT DE LA STRATÉGIE RÉUSSITE PAR PROGRAMME Soutien du travail de collaboration entre les départements, les comités de programme, les professeurs et les professionnels de l orientation et de l information scolaire et professionnelle Exploitation des relations établies avec les milieux de travail et universitaires et accroissement des actions où des liens sont établis entre la formation au Collège et le travail ou les études universitaires Analyse de la situation de la réussite des étudiants en Sciences humaines et détermination des besoins spécifiques des étudiants du programme Révision des mesures mises en place en Sciences humaines Révision des mesures mises en place pour la réussite en Sciences de la nature Analyse annuelle de la situation de la réussite et ajustement selon les résultats constatés Déploiement du Webfolio rendu disponible à tous les étudiants Déploiement des mesures de suivi et d encadrement pour tout le programme Sciences humaines Déploiement des mesures de suivi et d encadrement pour tout le programme Sciences de la nature Animation des équipes programme autour des indicateurs de réussite, notamment les cours écueils et la réussite de la formation générale PRIORITÉ 6 S ENGAGER SUR LE PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DE LA RÉUSSITE SCOLAIRE Voir orientation 1, moyen Les projets de PCUC contribuent de manière importante à ce moyen, voir orientation 2, moyen Les collaborations avec les milieux du travail sont nombreuses et ces derniers sont partenaires dans plusieurs projets. Cela est mentionné lorsque pertinent tout au long du plan d action Voir priorité 2 du plan de réussite, moyens et Voir priorité 2 du plan de réussite, moyens et Participation aux activités prévues par la Table d éducation interordre et diffusion de l information au Collège sur la stratégie régionale Mise en place d occasions d échange entre acteurs des niveaux secondaire et collégial Proposition et mise en œuvre d une offre de formation adaptée, selon des modalités appropriées, pour permettre aux quasidiplômés sur le marché du travail de terminer leur formation de niveau collégial Développement du projet régional En action vers le collégial pour rejoindre des étudiants du secondaire et les inciter à poursuivre au niveau collégial Poursuite des projets Apprentis collégiens en action et Techno branché Mise en œuvre du projet En action vers le collégial Exploration de mesures à mettre en œuvre conjointement par la Direction des études et la Direction de la formation continue pour les quasi-diplômés Ce projet planifié sur 4 ans est financé par la Table éducation et est partie prenante de l entente régionale de la Capitale nationale sur la réussite et la persévérance scolaire Voir orientation 2, moyen

12 Autres actions Moyens Soutien à la recherche Actions prévues Commentaires, s il y a lieu Amorce des travaux du comité de protection des animaux élaboration et mise en œuvre des protocoles de fonctionnement normalisés Mise en œuvre du plan de suivi à l évaluation de nos pratiques d utilisation des animaux à des fins d enseignement et d apprentissage par le Conseil canadien de protection des animaux Mise en œuvre du comité d éthique de la recherche avec des êtres humains Structuration du bureau de la recherche et détermination des processus de suivi des subventions de recherche Ajustement aux pratiques d encadrement du Centre désigné des services adaptés Organisation du travail au Centre collégial de soutien à l intégration tenant compte des nouvelles balises du MELS pour l offre de service aux collèges de l Est du Québec Plan d action sur la maîtrise du français au collégial Détermination d un plan d action permettant d identifier dans une vision intégrée les moyens déjà en œuvre et ceux à développer pour l amélioration de la maîtrise du français chez les étudiants et les personnels, de même que la valorisation de la langue Amorce de la mise en œuvre de ce plan d action Photo : Forces Avenir Révision des tests de sélection mesurant la qualité du français lors du recrutement du nouveau personnel 12 Contribution importante du Département de biologie et bioécologie

PLAN D ACTION 2015-2016

PLAN D ACTION 2015-2016 Contexte d élaboration du plan d action Le plan d action a été établi en s appuyant sur les premières hypothèses de planification stratégique 2015-2020, à partir des orientations, objectifs et moyens qui

Plus en détail

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous :

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous : POLITIQUE NUMÉRO 32 de soutien à l intégration scolaire et d éducation à la citoyenneté Responsable : Direction des études Dernière mise à jour : CA/2004-361.08.4, le 26 mai 2004 Prochaine date de révision

Plus en détail

Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy

Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy Carolyne Maltais, API Christian Morin, conseiller pédagogique Collège Ahuntsic Août 2013 PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport 2004-2007 Troisième année du programme triennal Date limite d inscription : 23 juin 2006 Le sceau de la poste faisant

Plus en détail

Balises pour les modifications aux descriptifs de cours

Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Automne 2011 Service des programmes et du développement pédagogique Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Contexte Au Cégep Marie

Plus en détail

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN Adoptée par le Conseil d administration Le 28 avril 1998 (résolution no 0099) et modifiée par le Conseil d administration

Plus en détail

Description de fonction

Description de fonction Description de fonction Titre de la fonction : Catégorie de fonction : travail et en santé sécurité au travail Cadre intermédiaire Code de la fonction : 599 Classe salariale : Classe 14 Titre de la supérieure

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Adoptée par le conseil d administration de la CRÉ de l Estrie le 29 janvier 2014 Politique de communication Page 1 POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA CRÉ DE L ESTRIE PRÉAMBULE...

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 POLITIQUE 2500-024 TITRE : ADOPTION : Conseil d'administration Résolution : CA-2008-01-15-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 15 janvier 2008 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 2. LA FORMATION

Plus en détail

Guide de l entreprise Collège Mérici

Guide de l entreprise Collège Mérici Guide de l entreprise Collège Mérici Programme Alternance Travail-Études Tourisme d aventure et écotourisme Table des matières L'Alternance Travail-Études en Tourisme d'aventure et écotourisme... 3 L'ATE:

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

Règlement sur le cheminement scolaire

Règlement sur le cheminement scolaire Règlement sur le cheminement scolaire Adopté le : 17 décembre 2001 218 e réunion du conseil d administration Amendé le : 10 juin 2008 261 e réunion du conseil d administration Amendé le : 16 décembre 2013

Plus en détail

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DES ORGANISMES PANAM

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DES ORGANISMES PANAM POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DES ORGANISMES PANAM AOÛT 2012 PRÉPARÉ PAR LE BUREAU DU LOISR DE LA DIRECTION DE LA CULTURE ET DU PATRIMOINE 2 1. Présentation À Montréal, 80 % des activités de sport et de

Plus en détail

Annexe au Protocole d entente TÉLUQ-UQAM -----------------------------------

Annexe au Protocole d entente TÉLUQ-UQAM ----------------------------------- Annexe au Protocole d entente TÉLUQ-UQAM ----------------------------------- Plan-cadre de développement de la formation à distance UQAM-TÉLUQ 2005-2010 Adopté par les directions des deux établissements

Plus en détail

DESCRIPTION D'EMPLOI

DESCRIPTION D'EMPLOI DESCRIPTION D'EMPLOI Nom de l établissement : CENTRE DE RÉADAPTATION LA MYRIADE Titre de la fonction : Catégorie de fonction : Code de la fonction : 799 à la clientèle, volet professionnel Conseiller cadre

Plus en détail

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE -

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - - SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - 1. OBJECTIFS 1.1 Préciser les orientations de la Commission scolaire quant à la mise en place, à l organisation et au fonctionnement des services de garde en milieu

Plus en détail

COORDINATION DES PLACES DE STAGES EN MONTÉRÉGIE CADRE OPÉRATIONNEL

COORDINATION DES PLACES DE STAGES EN MONTÉRÉGIE CADRE OPÉRATIONNEL COORDINATION DES PLACES DE STAGES EN MONTÉRÉGIE CADRE OPÉRATIONNEL 6 décembre 2004 Révisé automne 2007 Adopté le 8 novembre 2007 par le Comité régional de coordination des stages TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

GESTIONNAIRE ADMINISTRATIF DIRECTION DES ÉTUDES SERVICE DU CHEMINEMENT SCOLAIRE REGISTRARIAT

GESTIONNAIRE ADMINISTRATIF DIRECTION DES ÉTUDES SERVICE DU CHEMINEMENT SCOLAIRE REGISTRARIAT Le Cégep de l Outaouais accueille, dans ses trois campus et son Centre d études collégiales, plus de 5 150 étudiantes et étudiants à qui il offre un riche éventail de 5 programmes pré universitaires et

Plus en détail

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF Le programme éducatif doit être un cadre de référence pour votre personnel éducateur et un outil d information pour les parents.

Plus en détail

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Organisme : Université Claude Bernard Lyon1 Dates : février 2013- septembre 2013 Présentation

Plus en détail

PLAN D ACTION 2012-2015

PLAN D ACTION 2012-2015 VOLET FORMATION Des enseignants et d autres acteurs du milieu formés en santé et sécurité du travail (SST), soutenus par la gestion, pour un enseignement professionnel et technique intégrant les savoirs

Plus en détail

Politique sur la santé et le mieux être au travail

Politique sur la santé et le mieux être au travail Politique sur la santé et le mieux être au travail Politique adoptée au conseil administration Le 9 avril 2014 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 3 2. CHAMP D APPLICATION... 4 3. OBJECTIFS...

Plus en détail

Réponse à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM)

Réponse à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) I. Contexte À la fin du printemps 2006, le Programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) a été remplacé

Plus en détail

Programme d accueil et d intégration du nouveau personnel

Programme d accueil et d intégration du nouveau personnel Programme d accueil et d intégration Adopté le 13 juin 2006 par le conseil d administration (255 e assemblée résolution n o 2139) Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro

Plus en détail

Politique institutionnelle relative à l internationalisation

Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique adoptée au conseil administration le 3 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 3 2. FINALITÉS... 6 3. OBJECTIFS

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

DÉCLARATION DE SERVICES

DÉCLARATION DE SERVICES INSPIRER L AVENIR DÉCLARATION DE SERVICES Notre vision Plus que jamais, la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean se positionne comme une organisation ouverte et efficiente qui se mobilise, avec l ensemble

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SANTÉ

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SANTÉ MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SANTÉ PROFESSIONS DE SANTÉ Arrêté du 31 juillet 2009 relatif aux autorisations des instituts de formation préparant aux diplômes d infirmier, infirmier de bloc opératoire,

Plus en détail

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2014

Plus en détail

POLITIQUE D ÉVALUATION FORMATIVE DES ENSEIGNEMENTS. pour le développement professionnel. des enseignantes et des enseignants

POLITIQUE D ÉVALUATION FORMATIVE DES ENSEIGNEMENTS. pour le développement professionnel. des enseignantes et des enseignants POLITIQUE D ÉVALUATION FORMATIVE DES ENSEIGNEMENTS pour le développement professionnel des enseignantes et des enseignants Direction des études et Direction des services aux ressources humaines ADOPTÉE

Plus en détail

Comité régional en transport collectif de la Mauricie

Comité régional en transport collectif de la Mauricie Comité régional en transport collectif de la Mauricie La première génération En février 2002, le comité de coordination du Consortium en développement social de la Mauricie a tenu une rencontre régionale

Plus en détail

Vers la planification stratégique 2016-2022

Vers la planification stratégique 2016-2022 Vers la planification stratégique 2016-2022 Démarche proposée en vue d établir le Bilan de l efficacité du Plan stratégique 2010-2016 et d adopter une nouvelle Planification stratégique 2016-2022 Adopté

Plus en détail

Politique sur l attribution des Bourses et Subventions de l ADEESE-UQAM

Politique sur l attribution des Bourses et Subventions de l ADEESE-UQAM Politique sur l attribution des Bourses et Subventions de l ADEESE-UQAM Politique 1 Adoptée au Conseil d administration du 6 avril 2010 Entérinée à l Assemblée générale du 7 avril 2010 Modifiée au Conseil

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIEP)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIEP) POLITIQUE N O 2 POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIEP) Modifiée le 12 mai 2015 cegepdrummond.ca Adoptée au conseil d administration :optée lu conseil d administration :

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : POLITIQUE DE VALORISATION DE COTE : DG 2012-02 LA LANGUE FRANÇAISE APPROUVÉE PAR : Le conseil d administration En vigueur le 16 mai 2012 RESPONSABLE DE L APPLICATION

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes.

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes. POLITIQUE N O : DSA-RH-219-13-11 Page 1 TITRE Politique cadre relative à la santé globale et au mieux-être au travail. Cette politique réfère aux processus organisationnels du CQA : nos 8 et 9 : Titre

Plus en détail

POLITIQUE D ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES

POLITIQUE D ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES POLITIQUE D ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES Juin 2013 TABLE DES MATIÈRES CADRE DE RÉFÉRENCE PAGE 3 OBJECTIFS DE LA POLITIQUE PAGE 4 Objectif général Objectifs spécifiques NIVEAUX EXIGÉS PAR LA VILLE DE MAGOG

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

Formation destinée aux nouveaux membres des conseils d établissement. Commission scolaire de Sorel-Tracy Le mercredi 15 octobre 2014

Formation destinée aux nouveaux membres des conseils d établissement. Commission scolaire de Sorel-Tracy Le mercredi 15 octobre 2014 Formation destinée aux nouveaux membres des conseils d établissement Commission scolaire de Sorel-Tracy Le mercredi 15 octobre 2014 1 Contenu de la formation Le CÉ au sein du monde scolaire Le cadre juridique

Plus en détail

2 0 1 5-2 0 2 0 PLANIFICATION STRATÉGIQUE. www.orientation.qc.ca

2 0 1 5-2 0 2 0 PLANIFICATION STRATÉGIQUE. www.orientation.qc.ca PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2 0 1 5-2 0 2 0 1600, boul. Henri-Bourassa Ouest, bureau 520 Montréal (Québec) H3M 3E2 Tél. : 1 800 363-2643 Montréal : 514 737-4717 Télécopieur : 514 737-2172 www.orientation.qc.ca

Plus en détail

Rencontre de travail sur les normes et modalités

Rencontre de travail sur les normes et modalités Rencontre de travail sur les normes et modalités Modification des normes et modalités des écoles en fonction des nouvelles orientations en évaluation 2012 VERSION DU SECRÉTAIRE Intention de la rencontre

Plus en détail

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT SOMMAIRE INTRODUCTION > Chapitre 1 L environnement et le Développement durable 9 S engager > Chapitre 2 Principes de mise en œuvre 19 Comprendre Savoir-faire Partager

Plus en détail

en emploi, ça vaut le coup et le coût! (CSD, CSN, CSQ, FTQ) sur la formation de base et la formation continue des adultes

en emploi, ça vaut le coup et le coût! (CSD, CSN, CSQ, FTQ) sur la formation de base et la formation continue des adultes La formation continue en emploi, ça vaut le coup et le coût! Déclaration des centrales syndicales (CSD, CSN, CSQ, FTQ) sur la formation de base et la formation continue des adultes La formation continue

Plus en détail

Présentation du programme d études Intégration socioprofessionnelle (ISP)

Présentation du programme d études Intégration socioprofessionnelle (ISP) Présentation du programme d études Intégration socioprofessionnelle (ISP) Congrès de l AQIFGA 21 et 22 avril 2016 Mélanie Poulin, responsable du programme d études ISP Direction de l éducation des adultes

Plus en détail

Devis d intention de la MRC de Rivière-du-Loup 2011-2016

Devis d intention de la MRC de Rivière-du-Loup 2011-2016 Devis d intention de la MRC de Rivière-du-Loup 2011-2016 présenté à L APPUI BAS-SAINT-LAURENT par de la MRC de Rivière-du-Loup Mars 2013 VISION Les proches aidants d une personne aînée en perte d autonomie

Plus en détail

Présentation du projet associatif

Présentation du projet associatif Présentation du projet associatif Notre projet associatif : une volonté politique, une longue démarche participative Face aux transformations profondes et rapides de la société française dans son ensemble

Plus en détail

Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement

Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement» Présentation des semestres 1/7 Tableau A : tableau synthétique des modules et des Unités d'enseignement (UE) par semestre UE Thème+

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT GUIDE D ACCOMPAGNEMENT Mesure de sensibilisation à l entrepreneuriat Volet «Esprit d entreprise» Formation professionnelle - Septembre 2014 Le présent document a été réalisé par le ministère de l Éducation,

Plus en détail

La transition de l école à la vie active (TÉVA) Comité TÉVA/Engagement jeunesse Région de Montréal 2011

La transition de l école à la vie active (TÉVA) Comité TÉVA/Engagement jeunesse Région de Montréal 2011 La transition de l école à la vie active (TÉVA) Comité TÉVA/Engagement jeunesse Région de Montréal 2011 Des défis à relever Lorsqu il quitte l école secondaire, le jeune vivant une situation de handicap

Plus en détail

Plan de développement stratégique 2013-2016

Plan de développement stratégique 2013-2016 Plan de développement stratégique 2013-2016 INTRODUCTION Le Plan de développement stratégique présenté dans les pages qui suivent expose les objectifs du Groupe de Collaboration Internationale en Ingénierie

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

ANNEXE A CADRE ORGANISATIONNEL DE L ÉCOLE INTERNATIONALE DE FRANÇAIS

ANNEXE A CADRE ORGANISATIONNEL DE L ÉCOLE INTERNATIONALE DE FRANÇAIS ANNEXE 2009-CA534-08-R5524 A ANNEXE A CADRE ORGANISATIONNEL DE L ÉCOLE INTERNATIONALE DE FRANÇAIS Modification des responsabilités des Modes d organisation et de fonctionnement de l École internationale

Plus en détail

De l immigration comme vecteur de développement des régions et du rôle que peut y jouer l université régionale.

De l immigration comme vecteur de développement des régions et du rôle que peut y jouer l université régionale. CRC 015M C.G. Planification de l immigration au Québec 2012-2015 De l immigration comme vecteur de développement des régions et du rôle que peut y jouer l université régionale. Élaboration d une proposition

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 6 POLITIQUE DE COMMUNICATION

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 6 POLITIQUE DE COMMUNICATION COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 6 1.0 PRÉAMBULE La Commission scolaire de la Beauce-Etchemin reconnaît l importance du rôle des communications dans la poursuite de sa mission et dans

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire)

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire) Service des ressources éducatives POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire) Politique numéro : CSRS-POL-2008-01

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 05/06/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Collaborateur comptable spécialisé en technologies de l'information et de la communication de l Université d'artois

Plus en détail

Calendrier et plan de suivi des recommandations du comité des experts

Calendrier et plan de suivi des recommandations du comité des experts Evaluation du cursus Bachelier en Informatique et systèmes (finalité réseaux et télécommunications) 2011-2012 Calendrier et plan de suivi des recommandations du comité des experts Durant l année académique

Plus en détail

2015-2016. Direction des études et de la recherche Vice-présidence à l enseignement et à la recherche

2015-2016. Direction des études et de la recherche Vice-présidence à l enseignement et à la recherche 2015-2016 Direction des études et de la recherche Vice-présidence à l enseignement et à la recherche 29 avril 2015 Table des matières 1. Introduction... 1 2. Orientations stratégiques... 1 3. Principes

Plus en détail

VISION TRIENNALE. Cour du Québec Vision triennale 2015 2016 2017 1

VISION TRIENNALE. Cour du Québec Vision triennale 2015 2016 2017 1 VISION TRIENNALE 2015 2016 2017 Cour du Québec Vision triennale 2015 2016 2017 1 MESSAGE DE LA JUGE EN CHEF La Cour du Québec prend régulièrement un temps d arrêt pour réfléchir aux actions à poursuivre

Plus en détail

La réforme des services de santé et des services sociaux au Québec

La réforme des services de santé et des services sociaux au Québec et des services sociaux au Québec David Levine Président-directeur général Agence de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux de Montréal, 2005 Une réforme majeure Un

Plus en détail

LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ 2013-2014 INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER

LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ 2013-2014 INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ 2013-2014 INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER Août 2013 LE SERVICE DE TRANSITION 2013-2014 MANDAT : Le mandat du Service de transition est d aider l élève à réussir sur les plans

Plus en détail

1. L enseignement primaire

1. L enseignement primaire 1. L enseignement primaire Dans les établissements du primaire, les enfants sont répartis en huit classe qui vont de la classe des Junior Infants (dès 4 ans) à la Sixth Class (12 ans). Les objectifs généraux

Plus en détail

CHARTE DU BENEVOLAT ADMR

CHARTE DU BENEVOLAT ADMR CHARTE DU BENEVOLAT ADMR Adhérer et s engager Force vive d une association, le bénévole ADMR est responsable de terrain et créateur de lien social. Il adhère aux valeurs et aux finalités du projet de l

Plus en détail

Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020

Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020 Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020 LLL : 2020 Objectifs et indices de référence stratégiques Les objectifs et indices de référence stratégiques

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN À LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET AUX ÉTUDES POSTSECONDAIRES NISHKATSH UPAHUATSH

PROGRAMME DE SOUTIEN À LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET AUX ÉTUDES POSTSECONDAIRES NISHKATSH UPAHUATSH Développement de la main-d œuvre 124, rue Pileu Mashteuiatsh (Québec) G0W 2H0 Téléphone : 418 275-5386, poste 260 Télécopieur : 418 275-7062 PROGRAMME DE SOUTIEN À LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET AUX ÉTUDES

Plus en détail

Sercovie Planification stratégique Janvier 2016 à décembre 2018

Sercovie Planification stratégique Janvier 2016 à décembre 2018 Sercovie Planification stratégique Janvier 2016 à décembre 2018 Vision : Être le lieu de rencontres, de loisirs et d activités physiques par excellence à Sherbrooke pour les personnes de 50 ans et plus,

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2008 09 38 0274 Catégorie : C* REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Management d équipe(s) autonome(s) I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 1.0 PRÉAMBULE L adoption d une politique linguistique à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin s inscrit dans le Plan d action pour l amélioration

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Code : SE 1999 03 En vigueur : 1999 01 13 Approbation : Conseil des commissaires CC 1999-01-97 POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN

Plus en détail

Colloque sur l Approche Orientante 26 mars 2014 / Québec. TÉVA Estrie 2014

Colloque sur l Approche Orientante 26 mars 2014 / Québec. TÉVA Estrie 2014 Colloque sur l Approche Orientante 26 mars 2014 / Québec 1 TÉVA Estrie 2014 Définition légale de la personne handicapée (2004) Toute personne ayant une déficience entraînant une incapacité significative

Plus en détail

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016)

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) 4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) Page 1 sur 8 RÉFÉRENCES LÉGALES SOUTENANT LES AJUSTEMENTS RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE L'ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

POLITIQUE CONCERNANT L ÉVALUATION DES PROGRAMMES À L UQO

POLITIQUE CONCERNANT L ÉVALUATION DES PROGRAMMES À L UQO SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures POLITIQUE CONCERNANT L ÉVALUATION DES PROGRAMMES À L UQO Références : 140-CA-2146, 203-CA-2972 208-CA-3038, 240-CA-342, 330-CA-4947

Plus en détail

Leader accompli de l expérience-employé!

Leader accompli de l expérience-employé! Insufflez de l AME MD à votre organisation Jour 1 : Aligner Objectifs et éléments de contenu 1 Un monde en changement 2 Le rôle du leader 3 Aligner l organisation et les équipes Identifier les enjeux et

Plus en détail

Contexte POLITIQUE SUR LA FORMATION CONTINUE DU PERSONNEL ENSEIGNANT SECTEUR DES JEUNES. Ensemble, engagés vers la réussite!

Contexte POLITIQUE SUR LA FORMATION CONTINUE DU PERSONNEL ENSEIGNANT SECTEUR DES JEUNES. Ensemble, engagés vers la réussite! POLITIQUE SUR LA FORMATION CONTINUE DU PERSONNEL ENSEIGNANT SECTEUR DES JEUNES Ensemble, engagés vers la réussite! Une vision sans action est seulement un rêve. L action sans vision fait juste passer le

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

APPEL D OFFRE. Les fondamentaux du formateur REFERENCE A RAPPELER LORS DE LA SOUMISSION : CC/CSL_TTT2015

APPEL D OFFRE. Les fondamentaux du formateur REFERENCE A RAPPELER LORS DE LA SOUMISSION : CC/CSL_TTT2015 APPEL D OFFRE Les fondamentaux du formateur REFERENCE A RAPPELER LORS DE LA SOUMISSION : CC/CSL_TTT2015 Ce document identifie les spécificités du programme de formation «les fondamentaux du formateur»

Plus en détail

Procédure Le système d assurance qualité au Cégep de Trois-Rivières

Procédure Le système d assurance qualité au Cégep de Trois-Rivières Procédure Le système d assurance qualité au Cégep de Trois-Rivières Adoptée au comité de Régie interne du 1er mars 2016 1. Introduction Notre système d assurance qualité comprend déjà toutes les composantes

Plus en détail

Vers un Québec apprenant PLAN D ACTION 2012-2013. Adopté à l assemblée générale annuelle

Vers un Québec apprenant PLAN D ACTION 2012-2013. Adopté à l assemblée générale annuelle PLAN D ACTION 2012-2013 Adopté à l assemblée générale annuelle Octobre 2012 Plan d action 2012-2013 : vers un Québec apprenant L ICÉA entreprend avec l année 2012-2013 la deuxième moitié de sa planification

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

GESTION CONTEMPORAINE. Programme de formation. www.umoncton.ca/gestion-contemporaine DÉCOUVREZ CE PROGRAMME DE FORMATION. Octobre 2016 Avril 2017

GESTION CONTEMPORAINE. Programme de formation. www.umoncton.ca/gestion-contemporaine DÉCOUVREZ CE PROGRAMME DE FORMATION. Octobre 2016 Avril 2017 Programme de formation GESTION CONTEMPORAINE Octobre 2016 Avril 2017 Conçu pour les gestionnaires d aujourd hui et de demain www.umoncton.ca/gestion-contemporaine DÉCOUVREZ CE PROGRAMME DE FORMATION GESTION

Plus en détail

Commission scolaire de la Riveraine

Commission scolaire de la Riveraine Commission scolaire de la Riveraine P O L I T I Q U E POLITIQUE : Politique de développement durable. SERVICE : Secrétariat général Date d approbation : 28 juin 2011 Résolution numéro : CC 1106-2076 2

Plus en détail

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) Février

Plus en détail

Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental

Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental XVI e Colloque de l AQRP Rétablissement et pleine citoyenneté : du discours à l action Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental Bernard Deschênes Agence de la santé

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CHAMP D APPLICATION Ce cahier des charges s adresse à l ensemble des structures qui interviennent dans la phase d accompagnement à la VAE et qui

Plus en détail

La prévention du suicide au Québec : Mettre en œuvre les mesures efficaces

La prévention du suicide au Québec : Mettre en œuvre les mesures efficaces La prévention du suicide au Québec : Mettre en œuvre les mesures efficaces Synthèse des besoins et recommandations Dans le document «La prévention du suicide au Québec : Mettre en œuvre les mesures efficaces»,

Plus en détail

Bureau du surintendant des institutions financières. Rapport d audit interne sur le Secteur de la réglementation : Division de l actuariat

Bureau du surintendant des institutions financières. Rapport d audit interne sur le Secteur de la réglementation : Division de l actuariat Bureau du surintendant des institutions financières Rapport d audit interne sur le Secteur de la réglementation : Division de l actuariat Juin 2014 Table des matières 1. Contexte... 3 2. À propos de l

Plus en détail

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs Convention entre le Réseau National des Écoles Supérieures du Professorat et de l Éducation (R-ESPÉ) et le collectif des Associations partenaires de l École de la République (CAPE) Convention de partenariat

Plus en détail

Reddition de comptes Convention de gestion et de réussite 2011-2012 École Centrale et commission scolaire. 30 juin 2012

Reddition de comptes Convention de gestion et de réussite 2011-2012 École Centrale et commission scolaire. 30 juin 2012 Reddition de comptes Convention de gestion et de réussite 2011-2012 École Centrale et commission scolaire 30 juin 2012 École Centrale Commission scolaire de l Énergie «Une éducation qui t ouvre le monde»

Plus en détail

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants.

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. REUSSIR L ANNEE DE FORMATION EN ALTERNANCE Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. Daniel Filâtre Président du comité La professionnalisation de la formation initiale

Plus en détail

Formation professionnelle tout au long de la vie

Formation professionnelle tout au long de la vie bretagne Formation professionnelle tout au long de la vie association nationale pour la formation permanente du personnel hospitalier édito En Bretagne, 120 établissements adhèrent à l ANFH ce qui représente

Plus en détail

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 Approuvé lors de la rencontre du personnel du 15 octobre 2014 Depuis le 1 er juillet 2011, un bulletin national est utilisé dans toutes les écoles

Plus en détail

CAHIER DE GESTION OBJET

CAHIER DE GESTION OBJET CAHIER DE GESTION POLITIQUE DE COMMUNICATION DU COTE 71-01-00.01 OBJET Cette politique propose à toute la communauté collégiale un cadre de référence et des procédures détaillées visant à coordonner et

Plus en détail

2010-2011 PLAN DE FORMATION

2010-2011 PLAN DE FORMATION 2010-2011 PLAN DE FORMATION Contexte La région maskoutaine, avec la mise en place de Forum-2020, est plus que jamais consciente de l'importance de retenir sa population, de mobiliser d'autres groupes à

Plus en détail