RÉPUBLIQUE DU BURUNDI ÉVALUATION INDÉPENDANTE DU GROUPE DE COORDINATION DES PARTENAIRES (GCP) Atelier de Restitution 23/02/2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÉPUBLIQUE DU BURUNDI ÉVALUATION INDÉPENDANTE DU GROUPE DE COORDINATION DES PARTENAIRES (GCP) Atelier de Restitution 23/02/2015"

Transcription

1 RÉPUBLIQUE DU BURUNDI ÉVALUATION INDÉPENDANTE DU GROUPE DE COORDINATION DES PARTENAIRES (GCP) Atelier de Restitution 23/02/2015 1

2 DÉFIS RÉSULTATS ATTENDUS PLAN DE PRÉSENTATION 1 OBJECTIFS DE LA MISSION D EVALUATION DÉFIS RÉSULTATS ATTENDUS 2 APPROCHE MÉTHODOLOGIQUE 3 PRINCIPAUX RÉSULTATS DE L ANALYSE SWOT 4 RECOMMANDATIONS 2

3 1 OBJECTIFS DE LA MISSION D EVALUATION (1/2) LES DÉFIS AUXQUELS FAIT FACE LE SYSTÈME DE COORDINATION DE L AIDE AU BURUNDI: Le renforcement des capacités des acteurs tant au niveau opérationnel qu au niveau stratégique L alignement des interventions des partenaires au développement sur les priorités nationales La maitrise des interventions au niveau décentralisé 3

4 1 OBJECTIFS DE LA MISSION D EVALUATION (2/2) Afin de relever les défis, une analyse SWOT doit être menée pour formuler des recommandations : Analyse SWOT des 5 niveaux du GCP Mesures de renforcement des capacités des 5 niveaux Des termes de références: Objectifs, Cibles et des indicateurs de progrès Méthodologie et des outils de suivi-évaluation Un plan d action de la déconcentration de la coordination de l aide au Burundi 4

5 2 APPROCHE MÉTHODOLOGIQUE (1/1) Plan de travail EVALUATION DE LA COORDINATION DU GCP PREPARATION MISSION D EVALUATION VALIDATION Revue documentaire Interviews-Guide d entretien Rapport préliminaire Développer des outils d évaluation Atelier FFOM Rapport final Conduire une étude comparative (Benchmark International) Atelier de validation 5

6 3 PRINCIPAUX RÉSULTATS DE L ANALYSE SWOT 31 GROUPES SECTORIELS : Forces: (i) La présence du Ministre en charge du ministère chef de file, lors des réunions améliore généralement la participation (ii) l existence de documents stratégiques nationaux; vision 2025, CSLP II, politique de l aide (iii) certains GS disposent d un secrétariat ce qui facilite l organisation des réunions Faiblesses: (i) Faible appropriation de mécanismes de coordination (ii) inexistence des directions de planification (iii) au niveau du fonctionnement: manque de pilotage, faiblesses des débats techniques, manque d organisation des réunions, manque de suivi des recommandations (iv) Manque des capacités de programmation 6

7 3 PRINCIPAUX RÉSULTATS DE L ANALYSE SWOT 32 LE GROUPE SUIVI-EVALUATION : Forces: (i) Existence d un groupe restreint qui a la faciliter de se pencher sur l analyse des documents et de statuer sur la pertinence et le degré de maturité des sujets à présenter au forum stratégique et politique Faiblesses: (i) Absence de mécanismes ou d outil de filtrage des dossiers venant des GS (ii) Leadership moins éclairé quant à la capitalisation sur les leçons apprises et à la mise en œuvre des recommandations (iii) l insuffisance des capacités en ressources humaines dédiées au système d information (DAD) 7

8 3 PRINCIPAUX RÉSULTATS DE L ANALYSE SWOT 33 FORUM STRATÉGIQUE ET POLITIQUE: Forces: (i) Volonté du Gouvernement d organiser les réunions à un niveau de représentation approprié (ii) Existence des documents de vision, des stratégies et les plans d actions (visions Burundi 2025 et le CSLP II) qui constituent des atouts potentiels pour l alignement Faiblesses: (i) faible appropriation du mécanismes par la partie nationale à tous les niveaux du GCP (ii) La fréquence des réunions (iii) Manque d orientations stratégiques dans les discussions du FS 8

9 3 PRINCIPAUX RÉSULTATS DE L ANALYSE SWOT 34 LE SP/CNCA: Forces: (i) L ancrage institutionnel lui donne l autorité nécessaire pour assumer un rôle de leadership (ii) Existence d un plateforme de gestion de l aide, même si son fonctionnement reste à améliorer Faiblesses: (i) Absence des concertations entre les institutions du CNCA: MFPDE, SP-REFES, etc (ii) L insuffisance des capacités en ressources humaines dédiées au DAD 9

10 4 RECOMMANDATIONS 41: les recommandations pour l établissement d un mécanisme plus efficace de coordination de l aide concernent principalement le cadre te le fonctionnement institutionnels: 1 Simplifier le mécanismes de coordination en fusionnant les forums politique et stratégique, et en structurant le dialogue avec les partenaires autour des revues conjointes de la stratégie de croissance 2 Redynamiser le CNCA dans son rôle de pilotage du mécanismes actuel de coordination de l aide 3 Renforcer le fonctionnement du GSE dans le but d améliorer le processus de préparation des réunions du FS et ainsi suscité l intéret et assuré le niveau et la qualité de participation 10

11 4 RECOMMANDATIONS 4 Adapter les thèmes de discussions aux différents niveaux du mécanisme de coordination de l aide en vue d obtenir l adhésion et un regain d intérêt de tous les acteurs ex : Inscrire davantage les questions transversales à l ordre du jour du FS1 5 Associer le SP-CNCA au processus de négociations de financements et à la signature des accords/conventions afin d en assurer le suivi 11

12 4 RECOMMANDATIONS 6 Améliorer la transmission de l information entre tous les différents niveaux : organiser une retraite annuelle sur l efficacité de l aide au Burundi 7 Evaluer les besoins en renforcements des capacités des cadres sectoriels afin de renforcer le fonctionnement des groupes sectoriels 8 Mettre en place un mécanisme de suivi des activités et d évaluation de performance des groupes sectoriels 9 Renforcer la concertation et les revues de la stratégie de croissance au niveau régional et déconcentrer la plateforme de gestion de l aide vers les provinces 12

13 MERCI

Pour la révision des mécanismes du GCP et le renforcement des capacités du SP/CNCA Bujumbura, le 23 Février 2015

Pour la révision des mécanismes du GCP et le renforcement des capacités du SP/CNCA Bujumbura, le 23 Février 2015 PLAN D ACTIONS PRIORITAIRES Pour la révision des mécanismes du GCP et le renforcement des capacités du Bujumbura, le 23 Février 2015 Evaluation Indépendante des mécanismes du GCP Domaine 1 : Révision du

Plus en détail

Appui à la mise en place (ou à l amélioration) d un dispositif interne de suivi évaluation

Appui à la mise en place (ou à l amélioration) d un dispositif interne de suivi évaluation Appui à la mise en place (ou à l amélioration) d un dispositif interne de suivi évaluation Finalité : Place dans le cycle du projet : Favoriser le pilotage de projets au cours de leur mise en œuvre. 1

Plus en détail

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI SEPTEMBRE 2004 1. PRÉSENTATION Le Cadre de Coopération Intérimaire (CCI) exprime le programme

Plus en détail

Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS)

Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) Février 2005 1 I. INTRODUCTION La réalisation d une SNDS en général et d

Plus en détail

EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES EN TERME «D ANCRAGE DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE DANS LA SPHERE ECONOMIQUE DES PAUVRES» TERMES DE REFERENCE

EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES EN TERME «D ANCRAGE DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE DANS LA SPHERE ECONOMIQUE DES PAUVRES» TERMES DE REFERENCE EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES EN TERME «D ANCRAGE DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE DANS LA SPHERE ECONOMIQUE DES PAUVRES» I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION TERMES DE REFERENCE Dans le cadre de l Initiative

Plus en détail

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG Groupe de travail n 1 «Gouvernance de la qualité environnementale

Plus en détail

DEMARCHE DE PLANIFICATION STRATEGIQUE

DEMARCHE DE PLANIFICATION STRATEGIQUE Cellule d Analyse de Politiques Economiques du CIRES DEMARCHE DE PLANIFICATION STRATEGIQUE Structure de la présentation 1. Concepts de planification stratégique 2. Démarche de planification stratégique

Plus en détail

Bilan programmes indicatives de coopération (PIC) - Bénin

Bilan programmes indicatives de coopération (PIC) - Bénin 1 Bilan programmes indicatives de coopération (PIC) - Bénin Atelier analyse PIC 21 au 23 mars 2012 21/03/2012 1 Plan de présentation Atelier d appréciation : rappel du processus Bref aperçu de la coopération

Plus en détail

PRE-ATELIER DE REFLEXION SUR LA MISE EN PLACE D UNE PLATEFORME D ECHANGE ENTRE LES INSTITUTS DE SANTE PUBLIQUE DE COTE D IVOIRE 09 au 10 OCTOBRE 2013

PRE-ATELIER DE REFLEXION SUR LA MISE EN PLACE D UNE PLATEFORME D ECHANGE ENTRE LES INSTITUTS DE SANTE PUBLIQUE DE COTE D IVOIRE 09 au 10 OCTOBRE 2013 PRE-ATELIER DE REFLEXION SUR LA MISE EN PLACE D UNE PLATEFORME D ECHANGE ENTRE LES INSTITUTS DE SANTE PUBLIQUE DE COTE D IVOIRE 09 au 10 OCTOBRE 2013 I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION La côte d Ivoire, pour

Plus en détail

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie :

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie : Termes de référence du conseiller technique principal du Ministère de l Eau, de l Assainissement et de l Hydraulique Villageoise (MEAHV) 1. Contexte et justification Le principal défi du MEAHV réside dans

Plus en détail

Expert international en Education

Expert international en Education Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

STRATEGIE NATIONALE POUR L EQUITE ET L EGALITE DE GENRE AU SENEGAL

STRATEGIE NATIONALE POUR L EQUITE ET L EGALITE DE GENRE AU SENEGAL République du Sénégal Ministère de la Famille, de la Solidarité Nationale, de l Entreprenariat Féminin et de la Micro Finance --------- Direction de l Equité et de l Egalité de Genre STRATEGIE NATIONALE

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT

TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT DIAGNOSTIC DE L INNOVATION ET DE L ETAT DE LA VALORISATION DES RESULTAS DE LA RECHERCHE AU SENEGAL 1/8 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION Levier essentiel

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU COORDONNATEUR DU PROJET DE MISE EN PLACE DES DISPOSITIFS NATIONAUX D EVALUATION

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU COORDONNATEUR DU PROJET DE MISE EN PLACE DES DISPOSITIFS NATIONAUX D EVALUATION TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU COORDONNATEUR DU PROJET DE MISE EN PLACE DES DISPOSITIFS NATIONAUX D EVALUATION Novembre 2008 1. Contexte La gestion des systèmes d éducation et de formation

Plus en détail

GESTION AXÉE SUR LES RESULTATS. Concepts et Principes

GESTION AXÉE SUR LES RESULTATS. Concepts et Principes Cellule d Analyse de Politiques Gestion Axée sur les Résultats Abidjan Economiques du CIRES GESTION AXÉE SUR LES RESULTATS Concepts et Principes 1 Structure de la Présentation 1. Contexte de la GAR 2.

Plus en détail

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

Note d orientation sur la mise en œuvre du PDES 2012-2015

Note d orientation sur la mise en œuvre du PDES 2012-2015 REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DU PLAN, DE l AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE Fraternité - Travail - Progrès Note d orientation sur la mise en œuvre du PDES 2012-2015 Les choix

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

STAGE DE FORMATION SOUS REGIONALE SUR LE «MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DE L APPROCHE SECTORIELLE»

STAGE DE FORMATION SOUS REGIONALE SUR LE «MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DE L APPROCHE SECTORIELLE» Contact et information Cesar Goudon Initiatives Conseil International (ICI) 40 avenue Kwame Nkrumah 01 BP 6490 Ouagadougou 01 Burkina Faso, Tél : 00226 50310553/50310580 cesar.goudon@ici-partenaire-entreprises.com

Plus en détail

Procédure Le système d assurance qualité au Cégep de Trois-Rivières

Procédure Le système d assurance qualité au Cégep de Trois-Rivières Procédure Le système d assurance qualité au Cégep de Trois-Rivières Adoptée au comité de Régie interne du 1er mars 2016 1. Introduction Notre système d assurance qualité comprend déjà toutes les composantes

Plus en détail

Plan d action pour le suivi-évaluation

Plan d action pour le suivi-évaluation Plan d action pour le suivi-évaluation Contexte Le Fonds pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement vise à accélérer les progrès sur la voie des OMD dans les pays éligibles en

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE MEMORANDUM D ENTENTE SUR LA REFORME DU FINANCEMENT DE LA SANTE EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO JUIN : 2009 PREAMBULE En février 2006, le Ministère

Plus en détail

L Assemblier. L Assemblier

L Assemblier. L Assemblier L Assemblier Collectif de consultants L Assemblier Catalogue de formations pour les Conseils citoyens et leurs soutiens Faire équipe page 1 Travailler avec des tiers et monter des projets page 4 Le Conseil

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE THEMATIQUE

NOTE TECHNIQUE THEMATIQUE République du Sénégal Un Peuple - Un But - Une Foi NOTE TECHNIQUE THEMATIQUE Bilan des réformes et de la transposition des nouvelles directives de l UEMOA sur les finances publiques 1- Contexte global

Plus en détail

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) REPUBLIQUE DE MADAGASCAR GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) I. Contexte et Justification

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

Charte constitutive de la plateforme d observation sociale et médico-sociale des Pays de la Loire

Charte constitutive de la plateforme d observation sociale et médico-sociale des Pays de la Loire Charte constitutive de la plateforme d observation sociale et médico-sociale des Pays de la Loire Préambule La Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques (Drees) et la Direction

Plus en détail

PRATIQUE ET UTILISATION DE L EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES AU BENIN

PRATIQUE ET UTILISATION DE L EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES AU BENIN République du Bénin -------------- Bureau d Evaluation des Politiques Publiques --------------- Observatoire du Changement Social Deuxième Conférence Internationale sur les Capacités Nationales en Evaluation

Plus en détail

Problématique des politiques publiques au Bénin: défis et perspectives. Richard Georges SINSIN

Problématique des politiques publiques au Bénin: défis et perspectives. Richard Georges SINSIN Problématique des politiques publiques au Bénin: défis et perspectives Richard Georges SINSIN 1 Objectifs de la présentation Permettre aux participants : de mieux comprendre les politiques publiques mises

Plus en détail

Plan de communication stratégique de l Union Maghrébine des Agriculteurs (UMAGRI) 2013-2016

Plan de communication stratégique de l Union Maghrébine des Agriculteurs (UMAGRI) 2013-2016 Plan de communication stratégique de l Union Maghrébine des Agriculteurs (UMAGRI) 2013-2016 Consultante : jihène Ferjani Table des matières Présentation générale... 3 I. Diagnostic de la situation communicationnelle

Plus en détail

Cotonou, les 18 et 19 décembre 2012. Réalisée et présentée par l Equipe du Projet pilote UN CC:Learn

Cotonou, les 18 et 19 décembre 2012. Réalisée et présentée par l Equipe du Projet pilote UN CC:Learn Présentation sommaire du projet UN CC:LEARN et des objectifs de l atelier de validation du document de stratégie nationale de renforcement des ressources humaines, de l apprentissage et du développement

Plus en détail

REFERENTIEL. Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310)

REFERENTIEL. Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310) REFERENTIEL Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310) REFERENTIEL DE FORMATION " MANAGER EN STRATEGIE ET DEVELOPPEMENT " TITRE CERTIFIE

Plus en détail

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit MISSION DES AUDITS Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit Novembre 2011 Sommaire Objectifs de la fiche d organisation fonctionnelle 3 Domaine d application 3 Responsable

Plus en détail

NOUVEAU CADRE DE GOUVERNANCE DE LA SÉCURITÉ DE L INFORMATION

NOUVEAU CADRE DE GOUVERNANCE DE LA SÉCURITÉ DE L INFORMATION NOUVEAU CADRE DE GOUVERNANCE DE LA SÉCURITÉ DE L INFORMATION 13 mai 2014 Sous-secrétariat du dirigeant principal de l information Direction de l encadrement de la sécurité de l information TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Club adhérents. Les pistes de révision de l ISO 9001 et premiers retours sur l enquête ISO

Club adhérents. Les pistes de révision de l ISO 9001 et premiers retours sur l enquête ISO Club adhérents Les pistes de révision de l ISO 9001 et premiers retours sur l enquête ISO Contenu de la présentation ISO 9001 Horizon 2015 Résultats de l enquête Iso 9001 (France) Table ronde - Témoignages

Plus en détail

2 Au-delà de cette dimension interne, l orientation de la gestion vers les résultats vise à mieux éclairer les décisions de politiques publiques en fournissant des informations pertinentes sur les coûts

Plus en détail

Charte de l audit interne

Charte de l audit interne Charte de l audit interne Adoptée par le Comité d audit le 24 mai 2012 Mise à jour : 19 mai 2016 CORPORATION DE L ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES DE MONTRÉAL CHARTE DE L AUDIT INTERNE 1. ÉNONCÉ DE

Plus en détail

à même d apprécier les avancées sur les principaux axes stratégiques des politiques suivies.

à même d apprécier les avancées sur les principaux axes stratégiques des politiques suivies. ATELIER REGIONAL DE RELANCE DES DISPOSITIFS NATIONAUX DE SUIVI EVALUATION DES POLITIQUES ET STRATEGIES DE SECURITE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE DE SEPT PAYS TEST Note conceptuelle I- Contexte et justification

Plus en détail

EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi. LOT N 11: Macroéconomie, Finances publiques et aspects réglementaires DEMANDE N 2009/204525/1

EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi. LOT N 11: Macroéconomie, Finances publiques et aspects réglementaires DEMANDE N 2009/204525/1 EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi LOT N 11: Macroéconomie, Finances publiques et aspects réglementaires DEMANDE N 2009/204525/1 TERMES DE REFERENCE SPECIFIQUES Pour l évaluation des dispositifs de préparation

Plus en détail

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance Modifiée : Page 1 de 8 Préambule En vertu de la Loi sur l éducation, le conseil scolaire, dont ses membres ont été dûment élus, est tenu de promouvoir le rendement des élèves et leur bien-être, de veiller

Plus en détail

Projet de Plan national d actions sur l efficacité de l aide au développement. Déclaration de Paris

Projet de Plan national d actions sur l efficacité de l aide au développement. Déclaration de Paris - MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES SECRETARIAT GENERAL REPUBLIQUE DU MALI UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI Projet de Plan national d actions sur l efficacité de l aide au développement Déclaration de

Plus en détail

Règlement intérieur. Approuvé par l Assemblée générale annuelle d EUROCITIES réunie à Lyon le 22 novembre 2005

Règlement intérieur. Approuvé par l Assemblée générale annuelle d EUROCITIES réunie à Lyon le 22 novembre 2005 Règlement intérieur Approuvé par l Assemblée générale annuelle d EUROCITIES réunie à Lyon le 22 novembre 2005 1. CONDITIONS D ADHÉSION 1.1. Membres effectifs et membres associés Les conditions d adhésion

Plus en détail

La GAR et le Travail Parlementaire dans un Pays de l'uemoa: Cas du Niger. Présenté par GADO BOUREIMA

La GAR et le Travail Parlementaire dans un Pays de l'uemoa: Cas du Niger. Présenté par GADO BOUREIMA La GAR et le Travail Parlementaire dans un Pays de l'uemoa: Cas du Niger Présenté par GADO BOUREIMA PLAN I. RAPPEL: DEFINITIONS RESULTATS SELON OCDE (2002) ET ENTENTE MARRAKECH (2004) II. LES ACTEURS DE

Plus en détail

Rapport du séminaire sur le nouveau cadre légal et réglementaire de la gestion des finances publiques au Togo Lomé, 26-29 janvier 2015

Rapport du séminaire sur le nouveau cadre légal et réglementaire de la gestion des finances publiques au Togo Lomé, 26-29 janvier 2015 MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail-Liberté-Patrie Rapport du séminaire sur le nouveau cadre légal et réglementaire de la gestion des finances publiques au Togo Lomé, 26-29

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE DU GROUPE TECHNIQUE DE TRAVAIL «GESTION DU SECTEUR»

TERMES DE REFERENCE DU GROUPE TECHNIQUE DE TRAVAIL «GESTION DU SECTEUR» TERMES DE REFERENCE DU GROUPE TECHNIQUE DE TRAVAIL «GESTION DU SECTEUR» I. Contexte Des groupes thématiques de travail (Gtt) ont été mis en place en 2009 et 2010 au sein du Ministère de la santé (MS) dans

Plus en détail

CALENDRIER ET PLAN DE SUIVI DES RECOMMANDATIONS DES EXPERTS

CALENDRIER ET PLAN DE SUIVI DES RECOMMANDATIONS DES EXPERTS CALENDRIER ET PLAN DE SUIVI DES RECOMMANDATIONS DES EXPERTS ÉVALUATION DU BACHELIER EN RELATIONS PUBLIQUES ( 2013-2014) INTRODUCTION L évaluation du bachelier en Relations Publiques est le deuxième exercice

Plus en détail

M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e

M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e R é p u b l i q u e d u B é n i n M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e Direction des Pharmacies, du Médicament et des Explorations Diagnostiques

Plus en détail

Session 10: Elément D

Session 10: Elément D Session 10: Elément D Expériences et enseignements de l alignement du processus PNA aux procédures de planification et de budgétisation au Togo BRUCE Ahlonko Koffi Conseiller Technique National du PNA

Plus en détail

Termes de références de l évaluation finale du projet «Intamenwa-Les indivisibles»

Termes de références de l évaluation finale du projet «Intamenwa-Les indivisibles» Termes de références de l évaluation finale du projet «Intamenwa-Les indivisibles» 1. Contexte de l étude 1.1. A propos de Search For Common Ground Search for Common Ground (SFCG) est une organisation

Plus en détail

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011)

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) Actualisation du plan stratégique 2010-2014 de l AERES décembre 2011 (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) SOMMAIRE Une actualisation du plan stratégique 2010-2014, indispensable

Plus en détail

COUVERTURE ET TABLEAU DU PLAN DE TRAVAIL ANNUEL

COUVERTURE ET TABLEAU DU PLAN DE TRAVAIL ANNUEL 1 COUVERTURE ET TABLEAU DU PLAN DE TRAVAIL ANNUEL Page de couverture Pays: São Tomé et Principe Effets directs de l UNDAF: D ici 2011, les institutions publiques assurent la protection des droits humains,

Plus en détail

Proposition d une feuille de route pour la mise en œuvre du volet formation agricole et rurale de la LOA du Mali

Proposition d une feuille de route pour la mise en œuvre du volet formation agricole et rurale de la LOA du Mali Proposition d une feuille de route pour la mise en œuvre du volet formation agricole et rurale de la LOA du Mali 1 Plan de présentation Objet de la mission Contexte de la FAR au Mali Proposition d une

Plus en détail

Présidence GTZ REFLEXION SUR LA MISE EN PLACE D UNE STRUCTURE DE COORDINATION DES AIDES EXTERIEURES A MADAGASCAR

Présidence GTZ REFLEXION SUR LA MISE EN PLACE D UNE STRUCTURE DE COORDINATION DES AIDES EXTERIEURES A MADAGASCAR Présidence GTZ REFLEXION SUR LA MISE EN PLACE D UNE STRUCTURE DE COORDINATION DES AIDES EXTERIEURES A MADAGASCAR Rapport provisoire Janvier 2008 Rakotondrainibe Fanja Consultante Table des matières Liste

Plus en détail

Mieux guider les entreprises dans la gestion de leurs ressources en intervenant en amont des restructurations et des phases de mutations

Mieux guider les entreprises dans la gestion de leurs ressources en intervenant en amont des restructurations et des phases de mutations nos métiers Optimisation des Politiques RH Améliorer la performance de l entreprise par l optimisation des Ressources Humaines Accompagnement des réorganisations Mieux guider les entreprises dans la gestion

Plus en détail

Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers

Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers Organisme : Résultat Attendu 1 : Activité 1.D Observatoire du Foncier Référence

Plus en détail

PLAN DE MOBILISATION DES FONDS 2014-2017 ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE

PLAN DE MOBILISATION DES FONDS 2014-2017 ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE PLAN DE MOBILISATION DES FONDS ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE Bujumbura, JUIN 2014 0. Introduction

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Arrêté du 4 mai 2011 fixant le cahier des charges relatif au label national «Orientation pour tous - pôle

Plus en détail

Projet de Plan d action en matière de communication pour la RHN2

Projet de Plan d action en matière de communication pour la RHN2 Projet de Plan d action en matière de communication pour la RHN2 Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement (PMCED) 9 e réunion du Comité de pilotage Du 29 février au

Plus en détail

Point d étape sur les travaux du BTS pilotage de procédés. Denis Millet IEN STI Rectorat de Lyon. Le 21 novembre 2014 - PARIS

Point d étape sur les travaux du BTS pilotage de procédés. Denis Millet IEN STI Rectorat de Lyon. Le 21 novembre 2014 - PARIS Point d étape sur les travaux du BTS pilotage de procédés Denis Millet IEN STI Rectorat de Lyon En préambule Le BTS Pilotage de Procédés a été pensé de manière conjointe par plusieurs branches professionnelles.

Plus en détail

L approche du cadre logique

L approche du cadre logique REPUBLIQUE DE GUINEE UNION EUROPEENNE Réunion d information sur l appel à propositions AUTORENFOR : initiatives concrètes des OSC en matière de gouvernance locale L approche du cadre logique (voir documents

Plus en détail

PROGRAMME DE RESTRUCTURATION ET DE MISE A NIVEAU DE L INDUSTRIE DES ETATS MEMBRES DE L UEMOA

PROGRAMME DE RESTRUCTURATION ET DE MISE A NIVEAU DE L INDUSTRIE DES ETATS MEMBRES DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ---------------- LA COMMISSION ------------ PROGRAMME DE RESTRUCTURATION ET DE MISE A NIVEAU DE L INDUSTRIE DES ETATS MEMBRES DE L UEMOA Page 1 sur 15 SOMMAIRE

Plus en détail

DESCRIPTION D'EMPLOI

DESCRIPTION D'EMPLOI DESCRIPTION D'EMPLOI Nom de l établissement : CENTRE DE RÉADAPTATION LA MYRIADE Titre de la fonction : Catégorie de fonction : Code de la fonction : 799 à la clientèle, volet professionnel Conseiller cadre

Plus en détail

TERMES DE RÉFÉRENCE AXE :FORMATION EN MANAGEMENT DES PROJETS (Préparation à la certification CAPM)

TERMES DE RÉFÉRENCE AXE :FORMATION EN MANAGEMENT DES PROJETS (Préparation à la certification CAPM) REPUBLIQUE TUNISIENNE --*-- MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION TERMES DE RÉFÉRENCE AXE :FORMATION EN MANAGEMENT

Plus en détail

Charte de l audit interne

Charte de l audit interne Charte de l audit interne Adoptée par le Comité d audit le 24 mai 2012 CORPORATION DE L ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES DE MONTRÉAL CHARTE DE L AUDIT INTERNE 1. ÉNONCÉ DE PRINCIPE L audit interne

Plus en détail

Format de rapport pour la notation finale (REF. 4)

Format de rapport pour la notation finale (REF. 4) Processus 1 : Rassembler les parties prenantes autour d'un même espace Donner une note à chaque étape : 0 (ne s'applique pas), 1 (lancé), 2 (en cours), 3 (presque terminé), 4 (terminé) ÉTAPE 1. Choisir

Plus en détail

CONSULTATION MULTI PARTIES PRENANTES SUR L EFFICACITE DE L AIDE DISCOURS D OUVERTURE DU DSRSG/RC/HC DES NATIONS UNIES

CONSULTATION MULTI PARTIES PRENANTES SUR L EFFICACITE DE L AIDE DISCOURS D OUVERTURE DU DSRSG/RC/HC DES NATIONS UNIES CONSULTATION MULTI PARTIES PRENANTES SUR L EFFICACITE DE L AIDE Enquête 2011 combinée sur l efficacité de l aide (Déclaration de Paris) et sur l engagement international dans les États fragiles - 12 avril

Plus en détail

Mandat - Modèle détaillé

Mandat - Modèle détaillé La gouvernance des PME Mandat - Modèle détaillé - modèle détaillé mandat pour un comité consultatif Nous vous présentons ci-dessous un exemple de mandat pour un comité consultatif plus sophistiqué que

Plus en détail

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP)

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Etude d évaluation des besoins en renforcement des capacités en matière de promotion de l emploi des jeunes au Maghreb (cas du Maroc) I) Contexte et justification

Plus en détail

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds Nations Unies Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds des Nations Unies pour la population et du Bureau des Nations Unies pour les services d appui aux projets

Plus en détail

Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020

Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020 Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020 LLL : 2020 Objectifs et indices de référence stratégiques Les objectifs et indices de référence stratégiques

Plus en détail

Programme «Promotion des entreprises (TPE/PME) sur Internet»

Programme «Promotion des entreprises (TPE/PME) sur Internet» Cahier des charges Prestataires Programme «Promotion des entreprises (TPE/PME) sur Internet» 1. Le contexte : Pour la grande majorité des TPE/PME, la promotion sur un plan tant national qu international

Plus en détail

de la Vision et de la Stratégie pour la réforme budgétaire par le Professeur Daniel MUKOKO SAMBA Vice-Premier Ministre et Ministre du budget

de la Vision et de la Stratégie pour la réforme budgétaire par le Professeur Daniel MUKOKO SAMBA Vice-Premier Ministre et Ministre du budget de la Vision et de la Stratégie pour la réforme budgétaire par le Vice-Premier Ministre et Ministre du budget de la Vision de la Stratégie du Processus pour la réforme du Dispositif pour la mise en œuvre

Plus en détail

Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani Ummel et Joanne Schweizer Rodrigues Service de la santé publique, Neuchâtel

Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani Ummel et Joanne Schweizer Rodrigues Service de la santé publique, Neuchâtel Politique de santé mentale: exemple du canton de Neuchâtel Conférence Santé publique Suisse 2014 3 ème Rencontre Réseau Santé Psychique Suisse Olten, 22 août 2014 Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani

Plus en détail

MESURE DE LA PERFORMANCE DES EXPÉRIENCE DE L INSPECTION GÉNÉRALE POLITIQUES PUBLIQUES AU MAROC: DE L ADMINISTRATION TERRITORIALE

MESURE DE LA PERFORMANCE DES EXPÉRIENCE DE L INSPECTION GÉNÉRALE POLITIQUES PUBLIQUES AU MAROC: DE L ADMINISTRATION TERRITORIALE ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR INSPECTION GENERALE DE L ADMINISTRATION TERRITORIALE MESURE DE LA PERFORMANCE DES POLITIQUES PUBLIQUES AU MAROC: EXPÉRIENCE DE L INSPECTION GÉNÉRALE DE L ADMINISTRATION

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3

Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3 Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3 Termes de Référence Recrutement d un bureau d études Assistance technique pour la formulation et la prise en compte dans le Budget

Plus en détail

Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan. Proposition commune des associations d usagers

Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan. Proposition commune des associations d usagers 1 Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan Proposition commune des associations d usagers (document élaboré sur la base de la note publique rédigée par Saïd Acef)

Plus en détail

Mise à jour : octobre 2011. Chapitre 8 La mission d audit La planification

Mise à jour : octobre 2011. Chapitre 8 La mission d audit La planification Mise à jour : octobre 2011 Chapitre 8 La mission d audit La planification Table des matières 1. Les procédés préliminaires... 1 2. L approche de partenariat avec le gestionnaire... 2 3. La connaissance

Plus en détail

JPO / Chargé de Programme Gouvernance. Lead Cluster Gouvernance, UNDP Mali

JPO / Chargé de Programme Gouvernance. Lead Cluster Gouvernance, UNDP Mali PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT TERMES DE REFERENCE I. Position Information Job Code Title: Pre-classified Grade: Superviseur: JPO / Chargé de Programme Gouvernance Lead Cluster Gouvernance,

Plus en détail

Programme type à personnaliser

Programme type à personnaliser Programme type à personnaliser Module 1... 2 Présentation Phase 1 Phase 2 Module 2.... 5 Présentation Module 2.1 Module 2.2 Module 2.3 Module 2.4 Module 2.5 Module 2.6 Module 2.7 Module 2.8 Module 2.9

Plus en détail

Recherche, Formation et Innovation pour le développement

Recherche, Formation et Innovation pour le développement Académie de Recherche et d Enseignement supérieur ARES Commission de la Coopération au Développement FINANCEMENT DE PROJETS COLLABORATIFS VIA L ARES : Recherche, Formation et Innovation pour le développement

Plus en détail

PRÉSENTATION Structurer le dialogue de gestion au service de la démarche stratégique

PRÉSENTATION Structurer le dialogue de gestion au service de la démarche stratégique PRÉSENTATION Structurer le dialogue de gestion au service de la démarche stratégique Le dialogue de gestion est un processus d échange entre la direction et les chefs de pôles et/ou de structures internes

Plus en détail

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires PRESENTATION DU PROJET Coup de Pousse est une agence de Conseil orientée vers les petites et moyennes organisations agissant dans le secteur

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

Atelier de réflexion, de formation et de préparation du ROPPA à la mise en œuvre des politiques agricoles et commerciales régionales

Atelier de réflexion, de formation et de préparation du ROPPA à la mise en œuvre des politiques agricoles et commerciales régionales 1 Atelier de réflexion, de formation et de préparation du ROPPA à la mise en œuvre des agricoles et commerciales régionales Termes de référence Mars 2012 1 2 I. Contexte et justification Les enjeux de

Plus en détail

FEUILLE DE ROUTE DETAILLEE DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES

FEUILLE DE ROUTE DETAILLEE DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un but Une foi ----------- MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA PREVENTION Direction des Établissements de Santé FEUILLE DE ROUTE DETAILLEE DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES Les CLIN

Plus en détail

Termes de Référence pour une Assistance Technique Internationale

Termes de Référence pour une Assistance Technique Internationale APPUI A L ELABORATION ET LA MISE EN OEUVRE D UN «CORPORATE PLAN» ET D UNE STRATEGIE DE PROMOTION DES INVESTISSEMENTS POUR L ECONOMIC DEVELOPMENT BOARD OF MADAGASCAR (EDBM) Termes de Référence pour une

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

FEUILLE DE ROUTE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT DE LA STATISTIQUE (SNDS)

FEUILLE DE ROUTE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT DE LA STATISTIQUE (SNDS) République Islamique de Mauritanie Honneur Fraternité Justice MINISTERE DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET DU DEVELOPPEMENT OFFICE NATIONAL DE LA STATISTIQUE FEUILLE DE ROUTE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Adoptée par le conseil d administration de la CRÉ de l Estrie le 29 janvier 2014 Politique de communication Page 1 POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA CRÉ DE L ESTRIE PRÉAMBULE...

Plus en détail

Elaboration du PDI 2010-2012 Conseil Général des Bouches du Rhône. Présentation du projet

Elaboration du PDI 2010-2012 Conseil Général des Bouches du Rhône. Présentation du projet Elaboration du PDI 2010-2012 Conseil Général des Bouches du Rhône Présentation du projet 1. Le projet Contexte du projet L'acte I & II de la décentralisation ont amené le département des Bouches du Rhône

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2007 PFA POUR DÉCISION. Budgets proposés pour les comptes extrabudgétaires en 2008-09

Conseil d administration Genève, novembre 2007 PFA POUR DÉCISION. Budgets proposés pour les comptes extrabudgétaires en 2008-09 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.300/PFA/4/2 300 e session Conseil d administration Genève, novembre 2007 Commission du programme, du budget et de l administration PFA POUR DÉCISION QUATRIÈME QUESTION

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Structuration d une politique d achats responsables Acteurs et dispositifs en appui de vos démarches

Structuration d une politique d achats responsables Acteurs et dispositifs en appui de vos démarches Structuration d une politique d achats responsables Acteurs et dispositifs en appui de vos démarches Table ronde : Déploiement, formalisation, structuration de la démarche d achats responsables Nicolas

Plus en détail

Sector Programme Manager (secteur Agriculture)

Sector Programme Manager (secteur Agriculture) Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3

Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3 FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Programme de l Union Européenne pour la Société Civile et la Culture/PESCC 10 ème FED Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3 DP1

Plus en détail

Programme d Appui à l Education et à la Formation des Enfants Exclus du Système Educatif (PAEFE)

Programme d Appui à l Education et à la Formation des Enfants Exclus du Système Educatif (PAEFE) Programme d Appui à l Education et à la Formation des Enfants Exclus du Système Educatif (PAEFE) TERMES DE REFERENCE POUR LA CAPITALISATION DU PROGRAMME CONTEXTE ET JUSTIFICATION DE LA CAPITALISATION Dans

Plus en détail

DU RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES

DU RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES V.18 avril 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTÉRIEL DU RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) En fonction du contexte organisationnel, le responsable de ressources humaines peut

Plus en détail

SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS

SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE PERFECTIONNEMENT DES PROCEDURES DE GESTION DES RH ET ELABORATION DES OUTILS NECESSAIRES RMCR MALI FEVRIER 2016 Avec

Plus en détail

Financement Banque Africaine pour le développement (BAD) Projet d Appui à la Gouvernance Institutionnelle (PAGI)

Financement Banque Africaine pour le développement (BAD) Projet d Appui à la Gouvernance Institutionnelle (PAGI) TERMES DE REFERENCE APPUI A L ELABORATION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE MODERNISATION DE LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES ET DE SON PLAN D ACTIONS A MADAGASCAR Financement Banque Africaine pour le développement

Plus en détail