Dossier de consultation pour un appel à propositions de formation. Page 1 / 9

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de consultation pour un appel à propositions de formation. Page 1 / 9"

Transcription

1 Dossier de consultation pour un appel à propositions de formation C E R T I F I C A T D E Q U A L I F I C A T I O N P R O F E S S I O N N E L L E «S A L A R I E A G R I C O L E Q U A L I F I E E N P O L Y C U L T U R E» D E L E G A T I O N P A Y S D E L A L O I R E D U F A F S E A 5 S Q U A R E D E L A B E L L E E T O I L E A N G E R S T E L : 0 2 / 4 1 / 5 7 / 6 7 / 0 1 Page 1 / 9

2 C O M M A N D I T A I R E L O P C A F A F S E A Le FAFSEA : Fonds national d'assurance formation des salariés des exploitations et entreprises agricoles et activités annexes est un OPCA*/OPACIF** de référence (*Organisme paritaire collecteur agréé/ **Organisme paritaire collecteur agréé pour le Congé individuel de Formation) en matière de formation professionnelle pour les entreprises agricoles et les secteurs connexes entrant dans le champ de son agrément. Le FAFSEA est géré paritairement par les partenaires sociaux. Avec un budget annuel de plus de 250 millions d euros et plus de 6 millions d heures de formation financées, l OPCA, dont l agrément a été renouvelé par l Etat au 1er janvier 2012 dans le cadre de la réforme des OPCA, assure une double mission : la collecte et le financement des actions de formation et l accompagnement des entreprises adhérentes par la mise en place de solutions sur-mesure destinées à optimiser leur politique de formation professionnelle continue. Structure de proximité présente sur 22 sites régionaux, le FAFSEA, par son action, contribue à développer l'emploi qualifié en France tout en soutenant la performance de ses entreprises adhérentes. Plus d information sur : O R I G I N E D E L A D E M A N D E Etude d opportunité d ouverture régionale validée par la CPNE Agricole le : 25/09/2013. Les partenaires professionnels du secteur des grandes cultures des travaux agricoles (E.D.T. et C.U.M.A) ont fait le constat en mai 2013 que le savoir-faire professionnel et les compétences des jeunes issus de la formation initiale agricole et notamment des Bac professionnels avaient besoin d être confortés. En effet, ils ont constaté que les dispositifs de formation initiale n apportaient qu une réponse partielle à ce besoin de compétences techniques et une réponse partielle également en termes de pratiques professionnelles. Le dossier des référentiels1 métier / activités / compétences / certification et des situations professionnelles d évaluation a été élaboré sur l année 2005, associant les professionnels et à sa construction. La CPNE agricole, lors de sa session du 02 février 2005, a agréé le C.Q.P. «salarié agricole qualifié en polyculture». Une étude d opportunité régionale, sous couvert de la Commission Paritaire Nationale pour l Emploi en Agriculture, a permis de valider ces hypothèses et de lancer les travaux de construction d un nouveau référentiel professionnel2 avec des données régionales. (CPRE du 17 mai 2013). 1 Dossier Référentiel validé par la CPNE du 02 février 2005 : dossier en annexe 1 2 Référentiel professionnel régional validée par la CPNE du 25 septembre 2013 : dossier en annexe 2 Page 2 / 9

3 Le FAFSEA, Organisme Paritaire Collecteur Agréé en charge de la gestion des fonds de la formation professionnelle continue des salariés, a conduit l ingénierie de ce projet. Il assiste la CPRE3 pour le dispositif de formation et de VAE conduisant à l obtention de ce CQP. A T T E N D U S D U D I S P O S I T I F D E F O R M A T I O N E N V I S A G E La demande formulée dans le contexte du présent cahier des charges concerne uniquement la mise en œuvre du dispositif de formation conduisant à la certification des compétences des salariés qui suivront tout ou partie du dispositif. A r c h i t e c t u r e e n v i s a g é e d u d i s p o s i t i f Le CQP salarié qualifié en polyculture est construit sur une base modulaire (voir Dossier des Référentiels). Il comporte : 4 modules de certification dits communs en ce sens qu ils seront dispensés par tous les prestataires de formation qui réaliseront le dispositif sur le territoire. 3 modules de certification dit optionnel choisis, après débat de la CPRE de la région, parmi une liste de 6 modules possibles. La mise en œuvre de la formation repose, par ailleurs, sur l alternance. Le séquençage des travaux en entreprise d accueil et des temps de formation en centre sont laissés à l appréciation du prestataire de formation. Le dispositif de formation comportera donc 7 modules. Ces modules devront être accessibles non seulement dans le cadre d un parcours de formation conduisant à l obtention du CQP mais aussi de façon indépendante pour permettre à des salariés en activité et/ou à des demandeurs d emploi d accéder à tel ou tel module, soit dans le cadre du Plan de Formation, soit dans le cadre d un contrat ou d une période de professionnalisation, soit dans le cadre du DIF, soit dans le cadre de la VAE ou toute autre mesure pour les demandeurs d emploi. P r é - r e q u i s à l e n t r é e e n f o r m a t i o n Le CQP salarié qualifié en polyculture élevage (EDT CUMA) est accessible aux plus grands nombre de personnes disposant ou pas d une formation agricole. Le président du Jury et les professionnels valideront les profils de personnes retenues. 3 CPRE Commission Paritaire Régionale de l Emploi Page 3 / 9

4 A noter que ce CQP comporte des modules spécifiques à la conduite des engins de chantier et à la mise en œuvre des traitements antiparasitaires. Dans ce contexte la CPRE a souhaité que l âge minimum requis soit de 18 ans. Le prestataire de formation : 1 : réalisera un positionnement des salariés à l entrée en formation afin de : - vérifier la motivation, - permettre aux salariés qui disposeraient de certaines compétences requises de ne pas suivre tel ou tel module du dispositif (dispense de formation), 2 : assurera obligatoirement en début de cycle de formation l inscription des candidats au CQP auprès de la CPRE à l aide du formulaire individuel spécifique, 3 : s assurera que l entreprise dans laquelle le candidat réalisera le volet formation pratique assure les activités prévues dans les référentiels. 4 : s assurera que le matériel de l entreprise est conforme aux règles de sécurité en vigueur. A t t e n d u s d e l a f o r m a t i o n Au démarrage de la formation, le prestataire proposera à l agrément du jury paritaire du CQP les épreuves certificatives, en conformité avec les «prescriptions pour l évaluation certificative» qu il obtient à sa demande sur le site du FAFSEA www. fafsea.com : A l issue de la formation, le prestataire de formation organisera, sous couvert du jury les épreuves finales permettant l attribution du CQP. Le dispositif de formation devra permettre à tous les candidats d acquérir la palette de compétences nécessaires à la maîtrise des modules de certification. P U B L I C C O N C E R N E Le public visé par la formation est par nature hétérogène. Le dispositif de formation est, en effet, accessible à : des personnes éligibles au contrat de professionnalisation, des salariés expérimentés qui souhaitent renforcer leur qualification en matière de conduite des cultures, du semis à la récolte, notamment dans le cadre d une période de professionnalisation, Page 4 / 9

5 des salariés qui ont besoin, ponctuellement, de développer de nouvelles compétences au regard de l un ou l autre des modules du CQP, dans le cadre du Plan de Formation ou en mobilisant leur DIF, des personnes qui auraient effectué une démarche de VAE ou bien qui n auraient obtenu que certains des modules du CQP et qui auraient besoin d acquérir les compétences manquantes pour obtenir le ou les modules manquants, des personnes en reconversion ou évolution professionnelle dans le cadre du CIF (CDI ou CDD), des demandeurs d emploi. C O N D I T I O N S D ' E X E R C I C E D E L ' A C T I V I T E Le CQP, ainsi que le rappelle le référentiel professionnel régional, vise à développer et reconnaître les compétences spécifiques en matière de conduite des cultures, du semis à la récolte. Le CQP ne vise pas un emploi à proprement parler mais une qualification pour les salariés qui mettent en œuvre l ensemble des techniques liées à la conduite des cultures. Il s agit à la fois d activités de conduite et entretien des machines agricoles, d activités de travail du sol et d activités de suivi et de récolte des cultures. Pour ce qui concerne les modules optionnels, ils ont pour vocation d élargir la palette de compétences en tenant compte des activités spécifiques que l on peut rencontrer dans le métier et qui nécessitent des apprentissages adaptés. (Communication professionnelle, conduite de chariots automoteurs.) D E F I N I T I O N D E S O B J E C T I F S D E F O R M A T I O N E T M O D A L I T E S P E D A G O G I Q U E S P A R T I C U L I E R E S Les objectifs du dispositif sont encadrés par les référentiels de certification ainsi que par le référentiel professionnel régional. Ces référentiels précisent point par point les éléments à prendre en compte. Le prestataire de formation élabore, pour ce qui le concerne, le ruban pédagogique et organise les modalités de formation selon ses propres pratiques et selon les compétences dont il dispose en interne ou via des intervenants spécialisés externes. Le prestataire de formation veillera au respect de l alternance entre les phases en organisme et en entreprise. En revanche, les modalités d évaluation des acquis de la formation et des compétences maîtrisées sont encadrées par : le dossier des prescriptions pour l évaluation certificative qui précise, module par module, les éléments de compétences à valider, les recommandations formulées par le jury du CQP lors de l agrément des épreuves Page 5 / 9

6 C O N T R A I N T E S L I E E S A L A F O R M A T I O N P é d a g o g i e Le dispositif doit permettre l alternance entre des phases de formation en centre et des phases de travaux encadrés (tuteurés) en entreprise. Le prestataire de formation s attachera également à ce que cette alternance respecte la saisonnalité des travaux encadrés en entreprise. Le prestataire de formation précisera les modalités de liaison entre l équipe pédagogique et les tuteurs en entreprise. Le prestataire veillera à ce que les supports de liaison évaluent l évolution des acquis en entreprise dans le respect des prescriptions pour l évaluation certificative. D u r é e d e l a f o r m a t i o n La durée de la formation devra être la plus adaptée à la réussite des épreuves d évaluations certificatives. Le FAFSEA évaluera les réponses à cet appel à propositions au regard de la capacité des prestataires à optimiser durée de formation et qualité pédagogique. Charge au prestataire de formation de définir la durée la plus adéquate de chaque module. Charge également au prestataire d étaler la formation dans le temps et de la façon la plus opportune. L i e u La formation sera mise en œuvre à la fois en centre de formation et en entreprise. Les visites sur des sites extérieurs seront organisées par le prestataire de formation. C o n v e n t i o n s d e f o r m a t i o n Le prestataire de formation se conformera aux modalités de contractualisation en vigueur avec le FAFSEA pour les salariés ou avec les autres financeurs, selon les statuts des candidats. Pour le FAFSEA, les modalités de prise en charge seront précisées au cas particulier, selon que la formation se déroulera dans le cadre d un contrat ou d une période de professionnalisation, d un DIF, d un CIF, d une VAE ou d une action du Plan de formation. C o o r d i n a t i o n La mise en œuvre du dispositif est réalisée sous l égide du jury du CQP, mandaté par la Commission Paritaire Régionale pour l Emploi, habilitée pour valider le processus de formation et la certification des compétences en vue de l attribution du certificat, par délégation de la CPNE. Page 6 / 9

7 R O L E E T F O N C T I O N N E M E N T D U J U R Y P A R I T A I R E S agissant d un dispositif de formation débouchant sur une certification de compétences professionnelles dans un cadre paritaire, l évaluation est encadrée par un jury paritaire qui, sous mandat de la CPRE, est chargé d attribuer ou non, tout ou partie du CQP. Conformément à l accord relatif à la création et à la délivrance des CQP, le jury est constitué de 4 à 10 membres désignés par les organisations nationales signataires de la CPNE4, à égalité employeurs / salariés. Pour être valide, le jury doit comprendre au moins quatre membres en activité ou avoir cessé leur activité depuis moins de 5 ans. Ils sont issus du secteur professionnel concerné par la certification et disposent d une expérience professionnelle minimale de 3 ans et/ou d un niveau de formation équivalent au CQP. Le président du jury est un membre de la CPNE ou d une CPRE. Le jury peut comporter des experts sans voix délibérative. R ô l e d u j u r y. Le jury est chargé par la CPNE de la procédure de certification, c est-à-dire de la reconnaissance officielle des connaissances, des compétences et savoir-faire détenus par le candidat au regard du contenu du CQP. Pour mémoire, le même jury intervient dans deux procédures d accès distinctes au CQP : La Validation des Acquis de l Expérience : le jury cerne, sur dossier et par entretien (d une durée de 50 mn environ), l expérience et les compétences du candidat puis lui attribue ou non le CQP ou, à défaut, un ou plusieurs modules de certification. L évaluation certificative : le jury agrée, préalablement, les épreuves proposées par le prestataire de formation au début du cycle puis, en fin de formation, rencontre le candidat (présentation d un dossier technique), prend connaissance des résultats obtenus aux épreuves d évaluation proposées par le prestataire de formation et délivre ou non le CQP ou, à défaut, un ou plusieurs modules de certification. Dans le cas d une validation partielle du CQP, les modules acquis sont certifiés par une attestation de la CPNE pour une durée de validité de 5 ans. F o n c t i o n n e m e n t d u j u r y Le jury ne peut valablement délibérer que si le quorum d au moins deux membres de chaque collège est atteint et que les personnes répondent aux critères de composition du jury. Le secrétariat du jury est assuré par le/la secrétaire de la CPRE. 4 Fédération nationale des syndicats d exploitants agricole (FNSEA), Fédération nationale des entrepreneurs de travaux agricoles, ruraux et forestiers (FNETARF), Union nationale des entrepreneurs du paysage (UNEP), Fédération nationale du bois (FNB), Fédération nationale des syndicats de propriétaires forestiers et sylviculteurs (FNSPFS), Fédération nationale des coopératives d utilisation du matériel agricole (FNCUMA), Union syndicale des rouisseurs teilleurs de lin (USRTL), Fédération générale agroalimentaire CFDT, Fédération générale des travailleurs de l agriculture, de l alimentation et des secteurs connexes FO, Fédération des syndicats chrétiens des organismes et professions de l agriculture CFTC, Syndicat national des cadres d entreprises agricoles CFE-CGC, Fédération nationale agroalimentaire et forestière CGT. Page 7 / 9

8 Chaque session du jury fait l objet d un procès-verbal signé par les membres du jury. Il est transmis au secrétariat de la CPNE en Agriculture. R e m a r q u e Tout au long du processus de formation, la CPRE et/ou le FAFSEA peuvent solliciter le prestataire de formation pour assurer un suivi de la mise en œuvre du dispositif. Ce peut être également l occasion de faire un point avec les salariés en formation sur le déroulement de la formation. D E L A I S D E R E A L I S A T I O N La mise en œuvre du dispositif de formation pourra intervenir à partir de Janvier 2014, après sélection et agrément des prestataires de formation en novembre 2013 par l OPRC (Organes Paritaires Régionaux Communs) du FAFSEA. L attention des prestataires est attirée sur le fait que le jury du CQP doit avoir validé le processus d évaluation certificative (contenu et modalités des épreuves, suivi des travaux en entreprise) au démarrage du dispositif de formation. F O R M E A T T E N D U E D E L A R E P O N S E P E D A G O G I Q U E A U D O S S I E R D E C O N S U L T A T I O N P a r t i c i p a t i o n e t r é p o n s e à l a c o n s u l t a t i o n Les prestataires de formation devront fournir impérativement l intégralité des pièces et des renseignements énumérés ci-après : Le cadre de réponse au dossier de consultation auquel un prestataire souhaite. Toutes les rubriques du cadre de réponse devront être dûment renseignées. Une fiche de présentation de l organisme de formation La fiche action de formation Page 8 / 9

9 C o n d i t i o n s d e r é c e p t i o n d e s o f f r e s Le dossier de réponse est à adresser en format papier uniquement Date et heure limite de réception des plis : Jeudi 31 octobre 2013 à 18h00. Les réponses incomplètes et/ou ne respectant pas le formalisme demandé ne seront pas prises en considération Le dossier de réponse est à adresser à : FAFSEA Délégation régionale Pays de la Loire 5 square de la Belle Etoile ANGERS E x a m e n d e s p r o p o s i t i o n s e t a t t r i b u t i o n d u m a r c h é L offre proposée par le prestataire de formation sera soumise à l examen technique du FAFSEA durant début novembre Le ou les agréments seront communiqués au plus tard le 15 novembre 2013 au(x) prestataire(s) de formation retenu(s). Le FAFSEA attribuera les lots de formation selon les critères suivants : Qualité pédagogique : Connaissance et compréhension du sujet, reformulation du projet, objectifs pédagogiques correspondants aux attendus, méthode et moyens pédagogiques, organisation de la formation, dispositif de suivi / évaluation, durée. Disponibilité géographique, mobilité et maillage territorial Coût d intervention Capacité à mobiliser les stagiaires, promotion du dispositif Capacité de gestion administrative, engagement au regard des procédures FAFSEA Page 9 / 9

AVENANT N O 3 DU 19 JANVIER 2006 (1)

AVENANT N O 3 DU 19 JANVIER 2006 (1) MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif national EXPLOITATIONS ET ENTREPRISES AGRICOLES (EMPLOI) (2 octobre 1984) (Etendu par arrêté du 31 mai 1994, Journal officiel

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation Cahier des charges pour un appel à proposition de formation INTITULE DE LA FORMATION : «Formation-action d acteur prévention PRAP (Prévention des Risques liés à l Activité Physique)» Région : NORD / PAS

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation Cahier des charges pour un appel à proposition de formation INTITULE DE LA FORMATION : «SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL FORMATION INITIALE» Région : LORRAINE Références : CDC-SSTini / 20_01_2015_inter

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation Cahier des charges d achat de formation MISE EN CONCURRENCE POUR : Formations RESSOURCES HUMAINES Dans le cadre du Plan de formation mutualisé interentreprises du FAFSEA Région : RHONE-ALPES Références

Plus en détail

Cahier des charges pour le référencement de prestataires en ingénierie de formation

Cahier des charges pour le référencement de prestataires en ingénierie de formation Cahier des charges pour le référencement de prestataires en ingénierie de formation Appel à candidatures pour un référencement de prestataires en ingénierie de formation dans le cadre du projet expérimental

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à projet d études

Cahier des charges pour un appel à projet d études Cahier des charges pour un appel à projet d études Mise en concurrence pour une étude portant sur : «L analyse des besoins en formation des salariés en emplois partagés dans le secteur de la production

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3104 Convention collective nationale IDCC : 176. INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE (10 e édition. Septembre 2004)

Plus en détail

Infodoc. n 95. Février 2015. Législation/Réglementation. Réforme de la Formation Professionnelle

Infodoc. n 95. Février 2015. Législation/Réglementation. Réforme de la Formation Professionnelle Infodoc Législation/Réglementation Réforme de la Formation Professionnelle Février 2015 n 95 michele.wendling@univ-paris-diderot.fr Service de la Formation Continue, Professionnelle et Permanente (SeFoCoPP)

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3159 Convention collective nationale IDCC : 2596. COIFFURE ET PROFESSIONS

Plus en détail

Le Certificat de qualification professionnelle «Animateur d Athlétisme» Option «Ecole d Athle» Option «Athlé loisirs»

Le Certificat de qualification professionnelle «Animateur d Athlétisme» Option «Ecole d Athle» Option «Athlé loisirs» Le Certificat de qualification professionnelle «Animateur d Athlétisme» Option «Ecole d Athle» Option «Athlé loisirs» (Nouveau diplôme permettant l encadrement rémunéré à temps partiel et sur un secteur

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2014 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE METIERS

Plus en détail

Article 2 CQP «Chef des ventes»

Article 2 CQP «Chef des ventes» MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3359 Convention collective nationale IDCC : 2754. MAGASINS PRESTATAIRES DE SERVICES

Plus en détail

Contrat de développement Contrat de Professionnalisation professionnel des intérimaires des intérimaires mode d emploi mode d emploi CDPI PRO

Contrat de développement Contrat de Professionnalisation professionnel des intérimaires des intérimaires mode d emploi mode d emploi CDPI PRO Professionnalisation Professionnalisation Contrat de développement Contrat de Professionnalisation professionnel des intérimaires des intérimaires mode d emploi mode d emploi CDPI PRO PRÉSENTATION Définition

Plus en détail

SOMMAIRE GUIDE DU JURY

SOMMAIRE GUIDE DU JURY SOMMAIRE GUIDE DU JURY Certificat de Qualification Professionnelle Agent d Opérations Location Les Candidats La Formation...2 Evaluations en Cours de Formation...4 Examen Final...8 Le Jury La Délibération...10

Plus en détail

PLAN DETAILLE PROJET D ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL SUR LA PROFESSIONNALISATION TOUT AU LONG DE LA VIE ET LA PROMOTION SOCIALE

PLAN DETAILLE PROJET D ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL SUR LA PROFESSIONNALISATION TOUT AU LONG DE LA VIE ET LA PROMOTION SOCIALE 20/11/2008 vf PLAN DETAILLE PROJET D ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL SUR LA PROFESSIONNALISATION TOUT AU LONG DE LA VIE ET LA PROMOTION SOCIALE Texte n intégrant pas à ce stade les thèmes faisant l

Plus en détail

ACCORD DU 8 DÉCEMBRE 2009

ACCORD DU 8 DÉCEMBRE 2009 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CERTIFICATS DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE POUR LA BRANCHE AUDIOVISUELLE ACCORD DU 8 DÉCEMBRE

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation Cahier des charges pour un appel à proposition de formation INTITULE DE LA FORMATION «MANAGEMENT EN VITICULTURE» Région : CENTRE. Références : CDC/CENTRE/2013/025 FAFSEA 8 mars 2013 Page 1 Cahier des charges

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation Cahier des charges d achat de formation MISE EN CONCURRENCE POUR : LES ACTIONS COLLECTIVES 2014 FORMATIONS PROFESSIONNELLES Région : MARTINIQUE Références : CDC-15-003-2014 FAFSEA Délégation Martinique

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Fongecif Bretagne / Cahier des charges VAE page 1 /9 Mise à jour mai 2015 Préambule Le Fongecif Bretagne

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord professionnel. BANQUE ET ASSURANCE Création d un OPCA (OPCABAIA) ACCORD DU 4 JUILLET 2011

CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord professionnel. BANQUE ET ASSURANCE Création d un OPCA (OPCABAIA) ACCORD DU 4 JUILLET 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel BANQUE ET ASSURANCE Création d un OPCA (OPCABAIA) ACCORD DU 4 JUILLET 2011 RELATIF À LA CRÉATION D UN OPCA

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE. Pour la Maison de l Emploi et de la Formation de Sénart, porteur du Groupement de Créateurs de Sénart

APPEL A CANDIDATURE. Pour la Maison de l Emploi et de la Formation de Sénart, porteur du Groupement de Créateurs de Sénart APPEL A CANDIDATURE Pour la Maison de l Emploi et de la Formation de Sénart, porteur du Groupement de Créateurs de Sénart Sélection du prestataire pour la préparation orale des entrepreneurs dans le cadre

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation Cahier des charges d achat de formation MISE EN CONCURRENCE POUR : < ARBORICULTURE> Dans le cadre du Plan de formation mutualisé interentreprises du FAFSEA Région : Poitou-Charentes. CdC-12/024/2014 arboriculture

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à propositions

Cahier des charges pour un appel à propositions Cahier des charges pour un appel à propositions Mise en concurrence pour : Une intervention pédagogique en formation expérimentale auprès de l organisme de formation pilote Familles Rurales fédération

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation Cahier des charges d achat de formation MISE EN CONCURRENCE POUR : < KIT D EVALUATION : GRIMPER ET TRAVAILLER EN SECURITE > Dans le cadre du Plan de formation mutualisé interentreprises du FAFSEA Région

Plus en détail

Accord national sur la mise en œuvre des Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) Préambule

Accord national sur la mise en œuvre des Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) Préambule Accord national sur la mise en œuvre des Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) Préambule Depuis plusieurs années, convaincue du rôle important de la formation professionnelle dans l évolution

Plus en détail

Le cadre de la VAE. Définition, conditions, coût et financement. La VAE (validation des acquis de l expérience) est un droit.

Le cadre de la VAE. Définition, conditions, coût et financement. La VAE (validation des acquis de l expérience) est un droit. Définition, conditions, coût et financement La VAE (validation des acquis de l expérience) est un droit La VAE est un droit pour toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation Cahier des charges d achat de formation MISE EN CONCURRENCE POUR : < TAILLE DES ARBUSTES D ORNEMENT ET ARBRES FRUITIERS> Dans le cadre du Plan de formation mutualisé interentreprises du FAFSEA Région :

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Dans le secteur des services à la personne Action collective au profit des entreprises adhérentes rattachées au secteur des Services

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS SELECTION D UN PRESTATAIRE AU TITRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA POE COLLECTIVE METIERS DE LA COIFFURE

APPEL A PROPOSITIONS SELECTION D UN PRESTATAIRE AU TITRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA POE COLLECTIVE METIERS DE LA COIFFURE APPEL A PROPOSITIONS SELECTION D UN PRESTATAIRE AU TITRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA POE COLLECTIVE METIERS DE LA COIFFURE Date 19/11/2012 Cet appel à propositions s inscrit dans le cadre de la démarche

Plus en détail

Cahier des charges techniques national

Cahier des charges techniques national Cahier des charges techniques national Avis d appel à concurrence : FORMATIONS CONDUISANT SELON LES DIFFERENTES VOIES AU CERTIFICAT INDIVIDUEL POUR L UTILISATION PROFESSIONNELLE DES PRODUITS PHYTOPHARMACEUTIQUES

Plus en détail

Le Droit Individuel à la Formation - DIF

Le Droit Individuel à la Formation - DIF DADS 2008 Page 1 Le Droit Individuel à la Formation - DIF A Le principe L accord de branche du 26 mai 2005 permet de faciliter les parcours personnalisés de formation des salariés tout au long de leur

Plus en détail

Guide d utilisation et support de l entretien professionnel - Volet salarié

Guide d utilisation et support de l entretien professionnel - Volet salarié Guide d utilisation et support de l entretien professionnel - Volet salarié Janvier 2016 Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.com

Plus en détail

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS 1 Cahier des charges Le 24 février 2014 Préambule Le Fonds d'assurance Formation du Travail Temporaire

Plus en détail

Synthèse le Certificat de Branche de Moniteur d Atelier (CBMA)

Synthèse le Certificat de Branche de Moniteur d Atelier (CBMA) Synthèse le Certificat de Branche de Moniteur d Atelier (CBMA) Les formations dites de «moniteur d atelier» jusqu alors dispensées par les organismes de formation en Travail social ou l Afpa, ne répondaient

Plus en détail

Examen Final Commun 2015 La méthode d évaluation axée sur les compétences

Examen Final Commun 2015 La méthode d évaluation axée sur les compétences Examen Final Commun 2015 La méthode d évaluation axée sur les compétences Informations I. Aperçu et généralités II. Le processus d évaluation - Jour 1 III. Le processus d évaluation - Jours 2 et 3 Le programme

Plus en détail

Convention d entreprise n 76 relative aux formateurs au sein d ASF

Convention d entreprise n 76 relative aux formateurs au sein d ASF 76 relative aux formateurs au sein d ASF Entre la Société Autoroutes du Sud de la France, représentée par M. Jacques TAVERNIER, Président Directeur Général, d une part, et les organisations syndicales

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL. Lot 1 : cours individuels. Lot 2 : cours collectifs

CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL. Lot 1 : cours individuels. Lot 2 : cours collectifs Centre de Paris Formation Permanente du Centre INRA de Paris CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL Lot 1 : cours individuels Lot 2 : cours collectifs Contacts : Viviane BOCK Sdar/FPL Tél.

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la formation conduisant au diplôme d Etat d aide-soignant. NOR: SANP0523995A

ARRETE Arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la formation conduisant au diplôme d Etat d aide-soignant. NOR: SANP0523995A ARRETE Arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la formation conduisant au diplôme d Etat d aide-soignant. NOR: SANP0523995A Version consolidée au 2 septembre 2007 Le ministre de la santé et des solidarités,

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC) Territoire de Saint-Malo

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC) Territoire de Saint-Malo APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC) Territoire de Saint-Malo Date 07/01/2016 Développement des compétences Marketing Produits

Plus en détail

Concertation quadripartite Proposition de synthèse

Concertation quadripartite Proposition de synthèse Concertation quadripartite Proposition de synthèse I - Définition du périmètre Le périmètre du compte est précisé. L ANI du 11 janvier 2013 a précisé que «le compte est universel, toute personne dispose

Plus en détail

ACCORD-CADRE DE COOPERATION

ACCORD-CADRE DE COOPERATION ACCORD-CADRE DE COOPERATION ENTRE Le Groupe AREVA 27-29 rue Le Peletier 75433 Paris cedex 09 Représenté par son Directeur des Ressources Humaines, Philippe VIVIEN Le ministère de l emploi, de la cohésion

Plus en détail

Cahier des charges Appel à Candidature. FORMATION de FORMATEUR MODULE : ANIMER

Cahier des charges Appel à Candidature. FORMATION de FORMATEUR MODULE : ANIMER Cahier des charges Appel à Candidature FORMATION de FORMATEUR MODULE : ANIMER SOMMAIRE 1 Les attentes initiales page 2 2 La réponse de la Fédération des CSFC au FIF PL page 2 3 La proposition de formation

Plus en détail

ACCORD DU 22 AVRIL 2009

ACCORD DU 22 AVRIL 2009 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel ESTHÉTIQUE-COSMÉTIQUE ET ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET PROFESSIONNEL

Plus en détail

Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels

Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels DEMANDE DE CONVENTIONNEMENT REGIONAL D UN ORGANISME DE FORMATION Processus de demande Formations aux méthodes générales en prévention

Plus en détail

CQP Certificat de qualification professionnelle

CQP Certificat de qualification professionnelle CQP Certificat de qualification professionnelle Agent de service de remplacement La reconnaissance d un métier Professionnalisme Adaptabilité Savoir-faire Polyvalence Une qualification reconnue Le Certificat

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES DE LA FILIERE MASSO-KINESITHERAPIE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016

REGLEMENT DES ETUDES DE LA FILIERE MASSO-KINESITHERAPIE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 REGLEMENT DES ETUDES DE LA FILIERE MASSO-KINESITHERAPIE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 Conformément à l Arrêté du 2 septembre 2015 (JORF N 0204 du 4 septembre 2015 Art. 1 Dans le cadre de l intégration

Plus en détail

Construisez votre parcours professionnel CQP-IH. Certifi cat de Qualifi cation Professionnelle de l Industrie Hôtelière

Construisez votre parcours professionnel CQP-IH. Certifi cat de Qualifi cation Professionnelle de l Industrie Hôtelière Construisez votre parcours professionnel dans l Hôtellerie et la Restauration CQP-IH Certifi cat de Qualifi cation Professionnelle de l Industrie Hôtelière P-IH 3 Le CQP, pourquoi? Un dispositif spécialement

Plus en détail

Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences»

Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences» Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences» Objectifs de la formation : La formation prépare à 5 types d activité : Diagnostic : Analyse des besoins

Plus en détail

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Mai 2007 Fiche entreprise Société Générale Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Présentation de l entreprise - Secteur d activité : Banque-Finance - Statut : Société Anonyme - Effectif

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Inter-branches Technicien de la Qualité Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle Inter-branches (CQPI) «Technicien

Plus en détail

PRESENTATION du BP JEPS AGFF. «Activités Gymniques de la Forme et de la Force»

PRESENTATION du BP JEPS AGFF. «Activités Gymniques de la Forme et de la Force» PRESENTATION du BP JEPS AGFF Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport «Activités Gymniques de la Forme et de la Force» Mention C «Forme en Cours Collectifs» Mention D «Haltères,

Plus en détail

CFPH Lyon-Ecully. ADEMA Guide du bénéficiaire

CFPH Lyon-Ecully. ADEMA Guide du bénéficiaire CFPH Lyon-Ecully ADEMA Guide du bénéficiaire Objectifs Malgré les difficultés de certaines productions, l agriculture a toujours d importants besoins en main d œuvre salariée: emplois qualifiés permanents,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CHAMP D APPLICATION Ce cahier des charges s adresse à l ensemble des structures qui interviennent dans la phase d accompagnement à la VAE et qui

Plus en détail

Janvier 2014. Pour les autres formations de niveau V (ambulanciers et auxiliaires de puériculture,), il n y a pas de convention spécifique.

Janvier 2014. Pour les autres formations de niveau V (ambulanciers et auxiliaires de puériculture,), il n y a pas de convention spécifique. Janvier 2014 MODALITÉS D INTERVENTION EN MATIÈRE DE PRISE EN CHARGE DES COÛTS DE FORMATION DES ÉLÈVES EN FORMATIONS SANITAIRES DE NIVEAU V (AIDE-SOIGNANT, AUXILIAIRE DE PUÉRICULTURE, AMBULANCIER) PAR LA

Plus en détail

ACCES DES ASSOCIATIONS & FONDATIONS

ACCES DES ASSOCIATIONS & FONDATIONS ACCES DES ASSOCIATIONS & FONDATIONS AUX ANTENNES DE FRANCE TELEVISIONS Le Conseil supérieur de l audiovisuel a adopté le 4 janvier 2011 le rapport au Premier ministre élaboré par une commission de réflexion,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Action Collective Régionale 2015

CAHIER DES CHARGES Action Collective Régionale 2015 CAHIER DES CHARGES Action Collective Régionale 2015 "Les nouveaux outils pédagogiques en formation ouverte et à distance " COMMANDITAIRE UNIFAF est l Organisme Paritaire Collecteur Agréé de la Branche

Plus en détail

La représentativité syndicale

La représentativité syndicale La représentativité syndicale La loi du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail refonde les bases du système des relations sociales dans les entreprises,

Plus en détail

ACCORD DU 6 DÉCEMBRE 2010

ACCORD DU 6 DÉCEMBRE 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3265 Convention collective nationale IDCC : 1672. SOCIÉTÉS D ASSURANCES ACCORD DU 6 DÉCEMBRE 2010 RELATIF À L ASSOCIATION

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE FORMATION

FICHE TECHNIQUE FORMATION CONSEIL CONSULTATIF NATIONAL DE LA MEDIATION FAMILIALE FICHE TECHNIQUE FORMATION DES MEDIATEURS FAMILIAUX PROPOSITION POUR UN DIPLOME NATIONAL L objectif est de construire un diplôme national, le C.A.M.F.

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

CONTRAT entre FAC FOR PRO PARIS et l étudiant

CONTRAT entre FAC FOR PRO PARIS et l étudiant Contrat d adhésion CONTRAT entre FAC FOR PRO PARIS et l étudiant ARTICLE 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Le présent contrat, ci-après dénommé «le contrat» constitue l accord régissant pendant sa durée, les relations

Plus en détail

Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau

Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau Les règles de fonctionnement suivantes précisent les dispositions de mise en oeuvre de la CLE en application des articles L.212-4 et R212-29 à

Plus en détail

L essentiel. Les principales dispositions de l accord du 7 janvier 2009 sont résumées ci-après.

L essentiel. Les principales dispositions de l accord du 7 janvier 2009 sont résumées ci-après. N 33 - FORMATION n 4 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 6 février 2009 ISSN 1769-4000 ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL SUR LE DEVELOPPEMENT DE LA FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE PROFESSIONNELLE,

Plus en détail

Décret n 2002-1029 du 2.8.02 (JO du 6.8.02). Relatif aux titres professionnels, délivrés par le ministre chargé de l emploi, accessibles par la VAE.

Décret n 2002-1029 du 2.8.02 (JO du 6.8.02). Relatif aux titres professionnels, délivrés par le ministre chargé de l emploi, accessibles par la VAE. Tous les textes officiels en accès direct La validation des acquis de l expérience (VAE) trouve son origine dans la loi de modernisation sociale (LMS) du 17 janvier 2002 (Loi n 2002-73). http://www.legifrance.gouv.fr/texteconsolide/spece.htm

Plus en détail

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS :

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS : Appel à projets Bâtiments Aquitains Basse Consommation REGLEMENT 1. CONTEXTE : Réduire la consommation d énergie est une nécessité pour répondre aux défis du changement climatique et à l épuisement des

Plus en détail

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé :

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : J atteste sur l honneur ne pas avoir déposé de demande de valorisation des acquis de l expérience personnelle et professionnelle relative au

Plus en détail

Article 3-1 : formation des salariés des entreprises de moins de 10 salariés

Article 3-1 : formation des salariés des entreprises de moins de 10 salariés 1 Accord entre les organisations syndicales d employeurs et de salariés représentatives au niveau national et interprofessionnel portant sur l affectation des ressources du Fonds paritaire de sécurisation

Plus en détail

Règlement de certification des prestataires en localisation des réseaux et Comité de pilotage de la certification

Règlement de certification des prestataires en localisation des réseaux et Comité de pilotage de la certification Règlement de certification des prestataires en localisation des réseaux et Comité de pilotage de la certification 1. Objet Le présent document définit les règles d instruction des demandes faites par des

Plus en détail

Note de problématique

Note de problématique Concertation sur la Délégation de Service Public Certification Professionnelle Accompagnée Groupe de travail n 1 La traduction des Obligations de Service Public en modalités de mise en œuvre opérationnelles

Plus en détail

l Académie d Aix-Marseille et

l Académie d Aix-Marseille et Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et le GIPHISE CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE GAUDEMAR,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Arrêté du 3 janvier 2008 relatif à l agrément des centres de formation professionnelle

Plus en détail

Certificat de compétences Projet CAPE

Certificat de compétences Projet CAPE Certificat de compétences Projet CAPE Introduction L objectif principal du projet CAPE est de «contribuer à la mise en place de critères et de compétences de référence dans le cadre de la Certification

Plus en détail

Appel à projets 2010. Soutien à l innovation sociale par la formation des salariés en parcours dans l Insertion par l Activité Economique en Aquitaine

Appel à projets 2010. Soutien à l innovation sociale par la formation des salariés en parcours dans l Insertion par l Activité Economique en Aquitaine Conseil Régional d'aquitaine Appel à projets 2010 CAHIER DES CHARGES Soutien à l innovation sociale par la formation des salariés en parcours dans l Insertion par l Activité Economique en Aquitaine Présentation

Plus en détail

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF)

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF) LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF) A PARTIR DU 1ER JANVIER 2015 L Accord National Interprofessionnel (ANI) du 14 décembre 2013 relatif à la formation professionnelle met en œuvre le Compte Personnel

Plus en détail

CQP Pilote de ligne de conditionnement (H/F) des industries chimiques : Niveau IV*

CQP Pilote de ligne de conditionnement (H/F) des industries chimiques : Niveau IV* CQP Pilote de ligne de conditionnement (H/F) des industries chimiques : Niveau IV* Dossier VAE Candidat Nom :... Prénom :... Signature : *LE NIVEAU AUQUEL IL EST FAIT REFERENCE EST CELUI DE LA NOMENCLATURE

Plus en détail

Obtention du titre «Analyste Informaticien» certifié niveau II, délivré par l afcepf Démarche VAE

Obtention du titre «Analyste Informaticien» certifié niveau II, délivré par l afcepf Démarche VAE Obtention du titre «Analyste Informaticien» certifié niveau II, délivré par l afcepf Démarche VAE Le titre «Analyste Informaticien» certifié à Niveau II, Code NSF : 326n du Répertoire National des Certifications

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Arrêté du 4 mai 2011 fixant le cahier des charges relatif au label national «Orientation pour tous - pôle

Plus en détail

GUIDE D'UTILISATION DU DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION

GUIDE D'UTILISATION DU DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION CONNAITRE LES DISPOSITIFS BRANCHE PROFESSIONNELLE DU TOURISME GUIDE D'UTILISATION DU DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION 2012 POURQUOI? L objectif du droit individuel à la formation (DIF) est de permettre

Plus en détail

CONTRAT entre FAC FOR PRO PARIS et l étudiant

CONTRAT entre FAC FOR PRO PARIS et l étudiant Contrat d adhésion un rapport de stage qui doivent être envoyés à FAC FOR PRO PARIS pour correction et soutenance. Les formations de FAC FOR PRO PARIS sont organisées selon les programmes suivants : CONTRAT

Plus en détail

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE Ce programme de formation prépare à l obtention du CP FFP (Certificat Professionnel de la Fédération de la Formation Professionnelle) de Tuteur d entreprise. INTITULÉ

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation Mai 2009 contrats et mesures Le contrat de professionnalisation Vous recrutez un jeune de moins de 26 ans ou un demandeur d emploi et favorisez son accès à une qualification professionnelle dont l entreprise

Plus en détail

PRESENTATION DE LA FORMATION DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** Octobre 2014 Juin 2016. Promotion 2016

PRESENTATION DE LA FORMATION DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** Octobre 2014 Juin 2016. Promotion 2016 PRESENTATION DE LA FORMATION DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** Octobre 2014 Juin 2016 Promotion 2016 Début de la formation : le lundi 20 octobre 2014 INSCRIPTIONS A L ADMISSION

Plus en détail

sommaire Actions d orientation professionnelle 4 Actions de pré-qualification et de qualification professionnelle 8

sommaire Actions d orientation professionnelle 4 Actions de pré-qualification et de qualification professionnelle 8 sommaire Actions d orientation professionnelle 4 Fonctionnement et objectifs... 4 Plateforme de Préparation à l Alternance... 5 Plateforme d orientation pour les jeunes de niveau supérieur et/ou avec expérience...

Plus en détail

ACCORD DU 18 DÉCEMBRE 2009

ACCORD DU 18 DÉCEMBRE 2009 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel FORMATION PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DE SERVICES À LA PERSONNE

Plus en détail

Avertissement. Ce certificat concerne les personnes exerçant dans des entreprises soumises ou non à agrément.

Avertissement. Ce certificat concerne les personnes exerçant dans des entreprises soumises ou non à agrément. PROTOCOLE prévu à l annexe II de l arrêté du 21 octobre 2011 portant création et fixant les modalités d obtention du certificat individuel pour l activité professionnelle «mise en vente, vente des produits

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Agriculture raisonnée et certification environnementale de Montpellier SupAgro Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Vers un dialogue social renouvelé : Accord sur les modalités du dialogue social à EDF Commerce

Vers un dialogue social renouvelé : Accord sur les modalités du dialogue social à EDF Commerce Vers un dialogue social renouvelé : Accord sur les modalités du dialogue social à EDF Commerce Supprimé : charte de SOMMAIRE - Préambule..page 2 - I- Un groupe de travail paritaire de suivi de la réforme..

Plus en détail

APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT

APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT 1 APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT PROGRAMME INITIATIVE POUR L EMPLOI DES JEUNES PILOTÉ PAR LA MISSION LOCALE DU BASSIN CARCASSONNAIS Formation SST Le programme opérationnel

Plus en détail

ACCORD EUROPEEN SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN AGRICULTURE

ACCORD EUROPEEN SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN AGRICULTURE ACCORD EUROPEEN SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE EA(02)212X1 EN AGRICULTURE PREAMBULE L objectif stratégique de l Union européenne, fixé par le sommet de Lisbonne de mars 2000, est de devenir, d ici 2010,

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2008 09 38 0274 Catégorie : C* REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Management d équipe(s) autonome(s) I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

La validation des acquis de l expérience est organisée par la Loi de Modernisation Sociale n 2002-73 du 17 janvier 2002.

La validation des acquis de l expérience est organisée par la Loi de Modernisation Sociale n 2002-73 du 17 janvier 2002. VAE Qu'est-ce que la VAE? : La validation des acquis de l expérience est organisée par la Loi de Modernisation Sociale n 2002-73 du 17 janvier 2002. Elle consiste à faire valoriser et certifier officiellement,

Plus en détail

Une organisation territoriale concertée au service du salarié. Un défi majeur pour favoriser une insertion durable dans le monde du travail

Une organisation territoriale concertée au service du salarié. Un défi majeur pour favoriser une insertion durable dans le monde du travail LES ATOUTS D UNE RÉUSSITE RÉGIONALE Trois lignes d actions communes à tous les territoires de la Région : > Mobilisation des employeurs Les employeurs sont mobilisés sur la question de la formation des

Plus en détail

Formation des salariés : construisez de façon efficace votre plan de formation 2015!

Formation des salariés : construisez de façon efficace votre plan de formation 2015! Formation des salariés : construisez de façon efficace votre plan de formation 2015! Qu est-ce que le plan de formation? Le plan de formation est un document qui regroupe les besoins de formation établi

Plus en détail

LOI SUR LE DIALOGUE SOCIAL ET L EMPLOI SEPTEMBRE 2015

LOI SUR LE DIALOGUE SOCIAL ET L EMPLOI SEPTEMBRE 2015 LOI SUR LE DIALOGUE SOCIAL ET L EMPLOI SEPTEMBRE 2015 Loi sur le dialogue social et l emploi 2 S O M M A I R E PAGES Présentation 3 Principales mesures sociales 4 Sur le contrat de travail 4 Sur la santé

Plus en détail

Avec le soutien du Fonds Social Européen

Avec le soutien du Fonds Social Européen vae validation des acquis de l expérience Guide VAE Ce qu il faut savoir Avec le soutien du Fonds Social Européen La VAE : un droit individuel La validation des acquis est un droit individuel inscrit dans

Plus en détail

Chapitre 2 La reconnaissance et la validation des acquis

Chapitre 2 La reconnaissance et la validation des acquis Chapitre 2 La reconnaissance et la validation des acquis Qualifications + 14 I. Obtenir une attestation de qualifications 14 Qui est concerné? 14 Comment s y prendre? 14 Quel est le coût d une procédure?

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous?

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous? Cahier des charges - Appel à propositions Mise en œuvre de prestations d assistance technique à la mise en œuvre de la formation professionnelle dans les petites et moyennes entreprises du travail temporaire

Plus en détail

REGLEMENT DU COMITE D EVALUATION QRB Niveau 1

REGLEMENT DU COMITE D EVALUATION QRB Niveau 1 REGLEMENT DU COMITE D EVALUATION QRB Niveau 1 Le présent règlement décrit les conditions et les modalités, définies par EDF/DPI et le Groupement des Entrepreneurs de Peinture Industrielle (GEPI), d attribution

Plus en détail

Label lycée des métiers

Label lycée des métiers Encart : Mise en oeuvre de la loi d orientation et de programme pour l avenir de l école Label lycée des métiers C. n 2005-204 du 29-11-2005 NOR : MENE0502572C RLR : 520-2 MEN - DESCO Texte adressé aux

Plus en détail

Le congé individuel de formation (CIF-CDI)

Le congé individuel de formation (CIF-CDI) 07 Le congé individuel de formation (CIF-CDI) PAGE 1/5 Le CIF est un dispositif de formation mobilisable à l initiative du salarié en CDI ou en CDD qui remplit certaines conditions (ancienneté, délai entre

Plus en détail