Sommaire. Edito. le + Cepim gestion gratuite NOTRE MÉTIER : VOTRE SÉCURITÉ AU TRAVAIL NOS AGRÉMENTS. de vos recyclages

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire. Edito. le + Cepim gestion gratuite NOTRE MÉTIER : VOTRE SÉCURITÉ AU TRAVAIL NOS AGRÉMENTS. de vos recyclages"

Transcription

1

2 le + Cepim gestion gratuite de vos recyclages Sommaire NOTRE MÉTIER : VOTRE SÉCURITÉ AU TRAVAIL NOS AGRÉMENTS Agrément stage de récupération de points de permis Depuis juin 2012 CEPIM est agréé par la Préfecture du Morbihan pour effectuer des stages de sensibilisation à la sécurité routière. Ces stages permettent de créditer de 4 points les permis de conduire des stagiaires. Certification CACES * CEPIM est certifié CACES * depuis septembre 2010 pour les recommandations Engin de chantier (R372m), Chariot (R389), Nacelle (R386) et Grue auxiliaire de chargement (R390). Agrément CHSCT* En 2008 CEPIM obtient l agrément pour la formation des membres du CHSCT accordé par la DRETFP*. Habilitation IPRP* En 2007, en reconnaissance de ses compétences, CEPIM obtient le titre d IPRP* dans les domaines techniques et opérationnels. Il lui est attribué par les instances nationales de la prévention des risques professionnels (CARSAT*, OPPBTP* et ARACT*). Edito La santé et la sécurité au travail sont indissociables de la gestion moderne des entreprises et des collectivités. C est une obligation et elle a fait ses preuves. La diminution des accidents du travail est directement liée au respect des mesures de prévention et à la formation des personnes. C est un investissement, non une perte de temps. Mais comment s y retrouver parmi toutes ces obligations, souvent complexes, parfois méconnues et en évolution permanente? Comment les financer? et surtout comment s organiser et dégager autant de temps? Quelles sont les priorités? Nos agréments Édito Sécurité & santé au travail Incendie Levage & Manutention Habilitation électrique Sauvetage Secourisme du Travail (SST) Ergonomie et Récupération de points Travail en hauteur Signalisation Temporaire de Chantier Aquatique et maritime Document Unique & Evaluation des risques professionnels P. 2 P. 3 P. 4 P. 5 P. 6-7 P. 8-9 P. 10 P. 11 P. 12 P. 12 P. 13 P Habilitation SST* Depuis janvier 2012, CEPIM est habilité par l INRS* pour réaliser les formations SST (Sauveteur Secouriste du Travail). Cette habilitation remplace la convention passée avec la CARSAT* de Bretagne en octobre Agrément FFVoile* / ISAF* En août 2004, CEPIM est agréé par les Fédérations Française et Internationale de Voile pour ses formations à la sécurité et à la survie en mer des coureurs. Agrément SSIAP* Depuis le 18 novembre 2013, Cepim est agréé par la Préfecture du Morbihan sous le n 5605 pour effectuer des formations du personnel permanent des Services de Sécurité Incendie des établissements recevant du public et des immeubles de grande hauteur. Notre équipe dynamique et réactive vous répond et vous apporte les solutions suivant une charte client dont voici les grandes lignes. - vous Informer et vous conseiller dans votre intérêt - vous offrir un accueil agréable et cordial - vous affecter un interlocuteur référent - tenir compte de vos contraintes d effectif et organisationnelles (flexibilité des horaires, sessions inter-établissement ) - minimiser les durées d absence du poste de travail (sessions par demi-groupes, durées de formation correspondant aux compétences de votre personnel) - réaliser des formations et des prestations adaptées et de qualité - vous proposer des conditions tarifaires attractives - vous orienter sur les possibilités de financement - répondre rapidement à vos sollicitations et suivre les dossiers - vous rappeler vos mises à jour périodiques et vos dates de recyclages Nous serons votre partenaire sécurité et ensemble nous établirons une relation de confiance durable. 2 Sigles : * ARACT : Agence Régionale pour l Amélioration des Conditions de Travail * CACES : Certificat d Aptitude à la Conduite en Sécurité * CARSAT : Caisse d Assurance Retraite et de la Santé au Travail * CHSCT : Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail * DIRECCTE : Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi * FFVoile : Fédération Française de Voile * INRS : Institut National de Recherche et de Sécurité * IPRP : Intervenant en Prévention des Risques Professionnels * ISAF : International Sailing Association and Federation * OPPBTP : Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics * SSIAP : Service de Sécurité Incendie et d Assistance à la Personne Siège CEPIM 7 ZA de Mané Lenn CRAC H Tél Fax Notre équipe se compose de femmes et d hommes aux compétences complémentaires, avec chacun sa personnalité et son tempérament. Ensemble nous partageons le goût du travail bien fait. Nous nous investissons pour votre satisfaction. Didier Langlais Directeur 3

3 Sécurité & santé au travail Incendie L employeur prend les mesures nécessaires pour que tout commencement d incendie puisse être rapidement et efficacement combattu dans l intérêt du sauvetage des travailleurs - Article R du Code du Travail CHSCT MANIEMENT D EXTINCTEURS Les représentants du personnel des CHSCT* ou les délégués du personnel pour les établissements de moins de 50 salariés bénéficient de la formation nécessaire à l exercice de leurs missions( ) Article L du Code du Travail. Entreprise < 300 salariés Connaître les différentes classes de feux, les différents extincteurs et savoir les utiliser. Entreprise > 300 salariés PUBLIC CONCERNÉ // Les membres du CHSCT, les délégués du personnel, les responsables sécurité. * CHSCT : Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail 3 jours* 3 jours* 5 jours* 5 jours* *après 4 ans de mandats consécutifs ou non SENSIBILISATION À LA SÉCURITÉ L employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs. Ces mesures comprennent des actions de prévention des risques professionnels, des actions d information et de formation, la mise en place d une organisation et de moyens adaptés - Article L du Code du Travail Appréhender les différents domaines de la sécurité et son cadre réglementaire, les accidents du travail / maladies professionnelles, les risques spécifiques de l entreprise, la prévention des risques professionnels PUBLIC CONCERNÉ // Tout personnel de l entreprise ou de la collectivité et principalement l encadrement, les chefs d équipes, les membres du CHSCT, les assistants de prévention 0,5 à L autorité territoriale désigne, ( ) le ou les agents chargés d assurer, sous sa responsabilité, la mise en oeuvre des règles de santé et sécurité Décret n du 03 février 2012 modifiant le décret n Acquérir les connaissances en santé et sécurité liées à la nomination du conseiller de prévention. PUBLIC CONCERNÉ // Personnel ayant été nommé conseiller de prévention de la collectivité. 2ème année 3ème année 3 jours 4 Pour les entreprises de + 50 pers. ou qui stockent/utilisent des produits inflammables. Connaître de façon théorique et pratique les gestes essentiels à effectuer en présence d un début d incendie. Être capable de donner l alerte et intervenir efficacement avec les moyens de première intervention. Il faut 1 EPI pour 10 pers. par secteur et pouvoir réunir 2 EPI en moins d 1 minute (APSAD R6 / 4-1-1). PUBLIC CONCERNÉ // Personnel désigné par le responsable de l entreprise pour utiliser les moyens de première intervention sur un début d incendie. L employeur veille à ce que les travailleurs ( ) reçoivent des informations sous des formes appropriées et périodiquement actualisées sur les agents chimiques dangereux se trouvant sur le lieu de travail, ( ), reçoivent une formation et des informations sur les précautions à prendre pour assurer leur protection et celle des autres travailleurs présents sur le lieu de travail ( ) - Article R du Code du Travail. Acquérir les connaissances nécessaires sur les risques chimiques et leur prévention afin d assurer sa sécurité et celle des autres. / an* ÉQUIPIER DE SECONDE INTERVENTION (ESI) Pour les entreprises de + 50 pers. ou qui stockent/utilisent des produits inflammables. Compléter ses connaissances afin d organiser une intervention efficace avec les moyens de seconde intervention (colonne sèche, colonne humide, poteau incendie ) Il faut 3 ESI par séquence de travail (APSAD R6 / 4-1-2). tous les 6 mois* ÉVACUATION DES PERSONNES (GUIDE & SERRE-FILE) Connaître les consignes de sécurité. Etre capable d assurer l évacuation de l ensemble du personnel de l entreprise en cas d incendie sans panique ni accident. PUBLIC CONCERNÉ // Personnel désigné par le responsable de l entreprise pour évacuer l ensemble du personnel. / an* UTILISATION D APPAREIL RESPIRATOIRE ISOLANT (ARI) SENSIBILISATION AUX RISQUES CHIMIQUES PUBLIC CONCERNÉ // Personnel étant amené à manipuler des produits dangereux. / an* ÉQUIPIER DE PREMIÈRE INTERVENTION (EPI) PUBLIC CONCERNÉ // Personnel désigné par le responsable de l entreprise (être EPI). CONSEILLER DE PRÉVENTION (ACMO) Etre capable de s équiper d un appareil respiratoire isolant, connaître les risques liés au gaz et savoir se déplacer dans un environnement dangereux. PUBLIC CONCERNÉ // Personnel pouvant intervenir en atmosphère irrespirable. / an* Connaître l essentiel des missions et méthodes d analyse du CHSCT afin de contribuer à l amélioration des conditions de travail et de promouvoir la prévention des risques professionnels au sein de son entreprise. PUBLIC CONCERNÉ // tout le personnel * Préconisé par APSAD (Assemblée Plénière des Sociétés d Assurances Dommages) Règle R6 5

4 Levage & Manutention La conduite des équipements de travail mobiles automoteurs et des équipements de travail servant au levage est réservée aux travailleurs qui ont reçu une formation adéquate - Article R du Code du Travail La conduite de certains équipements présentant des risques particuliers, en raison de leurs caractéristiques ou de leur objet, est subordonnée à l obtention d une autorisation de conduite délivrée par l employeur ( ) - Article R du Code du Travail L employeur a pour obligation de faire suivre une formation aux salariés qui conduisent des engins de levage afin de leur délivrer une autorisation de conduite. Une formation adaptée suivie d un contrôle des connaissances suffisent mais la CNAMTS* recommande le CACES (Certificat d Aptitude à la Conduite En Sécurité). ENGINS DE CHANTIER - R 372M Catégorie 1 Petits engins (Tracteur <50cv; Mini-pelle 6t ; Mini-chargeuse, moto-basculeur et mini compacteur 4,5t...) Catégorie 2 Engins d extraction et/ou de chargement (Pelles >6t...) Catégorie 3 Engins d extraction (Bouteur ; Tracteur à chenille ; Pipe layer...) Catégorie 4 chargement (Chargeuse ; Chargeusepelleteuse...) Catégorie 5 Finition (finisseur; machine à coffrage glissant; Gravillonneur automoteur, Fraiseuse...) CHARIOTS AUTOMOTEURS À CONDUCTEUR PORTÉ - R 389 Catégorie 6 Catégorie 7 Catégorie 8 Catégorie 9 Catégorie 10 Catégorie 1 Catégorie 2 Catégorie 3 Catégorie 4 Catégorie 5 Catégorie 6 hors production Transpalettes à conducteur porté à utiliser de façon habituelle ou occasionnelle des chariots automoteurs à conducteur porté. RECYCLAGE // Tous les 5 ans. PLATES FORMES ÉLÉVATRICES MOBILES DE PERSONNES - R 386 Cat. 1A Chariots tracteurs ou à plateau porteur Cat. 2A Groupe a - VERTICALE Chariots élévateurs en porte à faux de capacité 6000 kg Cat. 3A Chariots élévateurs en porte à faux de capacité > 6000 kg Chariots élévateurs à mât rétractable (chargement, essai, maintenance ) Module CACES Autorisation de conduite Test CACES Cat. 1B Variable selon le type d engin et l expérience du stagiaire 6 à 9 tests par jour Cat. 2B hors production 0,5 à Groupe B - MULTIdirectionnelLE - Cat. 3B Reglage (Niveleuse...) compactage (Compacteur > 4,5t...) à utiliser de façon habituelle ou occasionnelle des engins de chantier. RECYCLAGE // Tous les 10 ans. à utiliser de façon habituelle ou occasionnelle des grues auxiliaires de chargement de véhicule (GACV). RECYCLAGE // Tous les 5 ans. transport Moto-basculeur, Décapeuse, Tracteur agricole >50 cv...) manutention (Elévateur de chantier ou tout-terrain) (chargement, essai, maintenance ) GRUES AUXILIAIRES DE CHARGEMENT - R 390 POSTE FIXE, TÉLÉCOMMANDE OU LES 2 Module CACES Autorisation de conduite Test CACES 6 tests par jour 0,5 à Variable selon le type d engin et l expérience du stagiaire Module CACES Autorisation de conduite Test CACES Variable selon le type d engin et l expérience du stagiaire 4 à 6 tests par jour - 0,5 à - Avec stabilisateur Sans stabilisateur Avec stabilisateur Sans stabilisateur Déplacement en position repliée Déplacement commandé depuis le sol Déplacement commandé depuis la plate forme à utiliser de façon habituelle ou occasionnelle des plates formes élévatrices mobiles de personnes (PEMP). RECYCLAGE // Tous les 5 ans. Déplacement en position repliée 6 tests par jour Déplacement commandé depuis le sol Module CACES Autorisation de conduite Test CACES 0,5 à Déplacement commandé depuis la plate forme Variable selon le type d engin et l expérience du stagiaire - PONT ROULANT - PONTIER ÉLINGUER - R 318 & R 423 CONDUITE AU SOL OU EN CABINE à utiliser de façon habituelle ou occasionnelle des ponts roulants. RECYCLAGE // Tous les 5 ans. Module Autorisation de conduite Variable selon l expérience du stagiaire 6 *CNAMTS : Caisse Nationale d Assurance Maladie des Travailleurs Salariés 7

5 Habilitation électrique HABILITATION ÉLECTRIQUE Les opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage ne peuvent être effectuées que par des travailleurs habilités. - Article R du code du Travail L Habilitation, délivrée par l employeur, spécifie la nature des opérations qu il est autorisé à effectuer. Avant de délivrer l habilitation, l employeur s assure que le travailleur a reçu la formation théorique et pratique qui lui confère la connaissance des risques liés à l électricité et des mesures à prendre pour intervenir en sécurité lors de l exécution des opérations qui lui sont confiées. - Article R du Code du Travail La norme NFC de janvier 2012 définie les règles de l habilitation électrique. RECYCLAGE // Il est obligatoire avec une périodicité recommandée de 3 ans. Nouveauté octobre 2014 Une unité mobile de formation à l habilitation électrique. Contactez-nous. TRAVAUX D ORDRE ÉLECTRIQUE - Électricien - Haute Tension (HT) H1-H1V - Réalisation des travaux d ordre électrique dans un environnement consigné (remplacement de fusibles HT, nettoyage de cellules HT...), en assurant sa propre sécurité. Il travaille sous la responsabilité d un H2. H2-H2V - Réalisation des travaux d ordre électrique dans un environnement consigné (réalisation d installations électriques HT, remplacement de fusibles HT, nettoyage de cellules HT...), en assurant sa propre sécurité et celle du personnel placé sous ses ordres. H2V Essai - Réglage des appareils de protection, contrôle de fonctionnement. Restreint aux travaux hors tension et aux essais dans le cadre des travaux. Exécutant de travaux de consignation I : R : 1,5 jour Compétences et habilité B1, B2, BC TRAVAUX D ORDRE NON ÉLECTRIQUE HC - Consignation des installations électriques en haute et basse tension. B0 et H0-H0V - Exécutant - Travaux d ordre non électrique en environnement électrique (maçonnerie, plomberie, serrurerie, peinture, élagage, accès aux locaux de service électrique, surveillance des locaux, des chantiers...) B0 et H0-H0V - de chantier - Personnel encadrant une équipe qui réalise des travaux non électrique à proximité d un risque électrique : chef d équipe, chef de chantier, conducteur de travaux, responsable de maintenance TRAVAUX D ORDRE ÉLECTRIQUE - Non électricien BE Manoeuvre et HE Manoeuvre HTA - Manoeuvre d exploitation courante des installations basse ou haute tension : Réarmement de protection, manœuvres. BS - Intervention de remplacement et raccordement : - Remplacement à l identique de fusibles, d accessoires d éclairage, de prises de courant, d interrupteurs, d éléments dans une baie informatique... - Raccordement d éléments de matériel sur un circuit en attente (Circulateur de chauffage, volet roulant,...). - Réarmement de dispositifs de protection. BP - Opérations sur des panneaux photovoltaïques (pose, dépose...) Exécutant I : Sans prérequis R : I : 1,5 jour Sans prérequis de chantier R : d opération d intervention BT élémentaire : petite intervention prédéterminée par une note de service d opération photovoltaïque I : R : 1,5 jour I : 1,5 jour R : BE : Sans prérequis HE : Reconnaître les matériels électriques HTA Connaissances (Une formation complémentaire à l électricité peut être réalisée) Connaissances TRAVAUX SPÉCIFIQUES D ORDRE ÉLECTRIQUE BE Mesurage et HE Mesurage - Mesurage de grandeur électrique et non électrique, d intensité, de tension, d isolement, de distance, de pression... BE Vérification et HE Vérification - Vérification : examen visuel de l état de l installation, des conducteurs, du bon fonctionnement des différentiels des éclairages de sécurité. BE Essai et HE Essai - Essais dans des laboratoires ou des plates-formes d essai VÉHICULE ÉLECTRIQUE Formations DE SENSIBILISATION d opération Sensibilisation aux risques électriques liés aux véhicules électriques ou hybrides. Objectifs : Connaître les risques spécifiques aux véhicules électriques. Devenir une personne avertie pour réaliser des opérations d ordre non électrique. I BE : 3 jours I HE : 1,5 jour R : 1,5 jour I : Compétences Sans prérequis TRAVAUX D ORDRE ÉLECTRIQUE - Electricien - Basse tension (BT) B1-B1V - Réalisation des travaux d ordre électrique dans un environnement consigné (réalisation d installations électriques BT) en assurant sa propre sécurité. Il travaille sous la responsabilité d un B2 ou d un BR. B2-B2V - Réalisation de travaux d ordre électrique dans un environnement consigné (réalisation d installations électriques BT), en assurant sa propre sécurité et celle du personnel placé sous ses ordres. B2V Essai - Réglage des appareils de protection, contrôle de fonctionnement des sécurités, les mesurages liés à des essais. Restreint aux travaux hors tension et aux essais dans le cadre des travaux. BC - Consignation des installations électriques BR - Opération d ordre électrique simple du domaine bt, de courte durée, effectuée sur un materiel électrique ou sur une partie de faible étendue d une installation ou encore sur les annexes des ouvrages de transport ou de distribution d énergie. Limité à des réseaux inférieurs à 63 Ampères en alternatif et 32 Ampères en continu. Exécutant de travaux de consignation d opération BT Générale I : 3 jours R : 1,5 jour Connaissances TRAVAUX D ORDRE NON ÉLECTRIQUE BOL - Exécutant réalisant des travaux non électrique sur véhicules électriques (peinture, tôlerie, mécanique, nettoyage ) Exécutant réalisant des mesurages, essais, manœuvres de grandeur non électrique. TRAVAUX D ORDRE ÉLECTRIQUE B1L-B1VL-B2L-B2VL-BCL-BRL-BELessai Exécutant/chargé de travaux réalisant ou organisant des travaux d ordre électrique sur le réseau électrique du véhicule. de travaux réalisant les mesures, essais et manœuvres sur les véhicules électriques. de consignation assurant la mise en sécurité électrique du véhicule. B1XL-B2XL Opérations spéciales : remorquage, déconstruction... I : I : I : Sans prérequis Compétences Connaissances I : - R : 8 I : - R : le + Cepim un support pour vous aider à déterminer vos habilitations électriques 9

6 Sauvetage Secourisme du Travail GESTES & POSTURES Ergonomie Un membre du personnel reçoit la formation de secouriste nécessaire pour donner les premiers secours en cas d urgence dans chaque atelier où sont accomplis des travaux dangereux et chaque chantier employant vingt travailleurs au moins pendant plus de quinze jours où sont réalisés des travaux dangereux - Article R du Code du Travail Le SST est un acteur de la prévention en entreprise. Il est un interlocuteur privilégié pour la protection des risques professionnels. La formation est conforme au programme et aux référentiels élaborés par l INRS*. Elle comporte une évaluation réalisée tout au long de la formation. * INRS : Institut National de Recherche et de Sécurité L employeur fait bénéficier les travailleurs dont l activité comporte des manutentions manuelles d une information sur les risques qu ils encourent ( ), d une formation adéquate à la sécurité relative à l exécution de ces opérations. Au cours de cette formation ( ) les travailleurs sont informés sur les gestes et postures à adopter pour accomplir en sécurité les manutentions manuelles - Article R du Code du Travail. Transmettre aux salariés une bonne connaissance des techniques de manutention manuelle. Appliquer les techniques de gestes et postures de travail adaptées pour diminuer la fréquence des accidents, atténuer la fatigue et améliorer les compétences professionnelles des salariés. PUBLIC CONCERNÉ // Tout le personnel et notamment le personnel occupant un poste de travail à manutention manuelle de charges. SST - FORMATION TRAVAIL SUR ÉCRAN (INITIALE) OBJECTIFS // Acquérir les connaissances théoriques et pratiques nécessaires afin d alerter les secours et préserver l intégrité de la victime en cas d accident en attendant l arrivée des secours. Promouvoir la prévention des risques professionnels. PUBLIC CONCERNÉ // Tout le personnel / Personnel désigné pour porter secours en cas d accident. L employeur assure l information et la formation des travailleurs sur les modalités d utilisation de l écran et de l équipement de travail dans lequel cet écran est intégré. Chaque travailleur en bénéficie avant sa première affectation à un travail sur écran de visualisation et chaque fois que l organisation du poste de travail est modifiée de manière substantielle. - Article R du Code du Travail. Identifier les parties du corps sollicitées lors du travail sur écran et les pathologies possibles. Comprendre les facteurs de risques lors du travail sur écran et connaître les principes de prévention. PUBLIC CONCERNÉ // Personnel exposé à des risques liés au travail sur écran. VALIDITÉ DE LA FORMATION // 2 ans de 4 à 10 stagiaires soit 12h minimum SENSIBILISATION À L ERGONOMIE SST - MAINTIEN & ACTUALISATION DES COMPÉTENCES Appréhender les différents domaines de l ergonomie (RECYCLAGE) OBJECTIFS // Maintenir les compétences du SST, partager les expériences et informer des évolutions techniques et règlementaires. PUBLIC CONCERNÉ // Responsable d entreprise, responsable de la sécurité, technicien et personnel d encadrement, membres du CHSCT, ACMO PUBLIC CONCERNÉ // Tous les Sauveteurs Secouristes du Travail ayant réalisé la formation initiale. VALIDITÉ DE LA FORMATION // 2 ans Récupération de points Il appartiendra à l entreprise ou à la collectivité qui le souhaite, de mettre en place une formation continue plus fréquente dont la durée ne sera pas inférieure à 7 heures. de 4 à 10 stagiaires soit 7h minimum SENSIBILISATION À LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE Sensibiliser les conducteurs aux risques routiers, éviter les comportements dangereux au volant. La récupération de points est automatique, le stage ne comporte ni examen ni épreuve pratique. Il permet aux stagiaires de récupérer 4 points dans la limite des 12 points maximum du permis. Il est animé par deux formateurs sécurité routière agréés par le Ministère des transports. Le stage comprend un tronc commun portant sur les facteurs généraux de l insécurité routière et des enseignements spécialisés relatifs à la vitesse, l alcool ou à la conduite de poids lourds. C est aux enseignants de choisir les thèmes abordés selon le besoin des stagiaires. PUBLIC CONCERNÉ // Personne volontaire, personne devant effectuer un stage à caractère obligatoire (conducteurs novices) ou personne ayant eu l obligation de stage par décision de justice. soit 14h (1 stage/an maximum) 10 11

7 Travail en hauteur Aquatique & maritime ÉCHAFAUDAGES Les échafaudages ne peuvent être montés, démontés ou sensiblement modifiés que sous la direction d une personne compétente et par des travailleurs qui ont reçu une formation adéquate et spécifique aux opérations envisagées - Article R du Code du Travail Acquérir les connaissances nécessaires pour monter, vérifier, utiliser et démonter en toute sécurité les différents types d échafaudage. PUBLIC CONCERNÉ // Personnel étant amené à monter et/ou vérifier et/ou utiliser et/ou démonter des échafaudages. ISAF & PSMer fixes R 408 (préconisé tous les 5 ans) roulants R 457 (préconisé tous les 5 ans) TRAVAIL EN HAUTEUR/PORT DU HARNAIS DE SÉCURITÉ L employeur fait bénéficier les travailleurs devant utiliser un équipement de protection individuelle d une formation adéquate comportant, en tant que de besoin, un entraînement au port de cet équipement - Article R du Code du Travail Acquérir les connaissances nécessaires afin d utiliser des harnais de sécurité PUBLIC CONCERNÉ // Personnel étant amené à utiliser un harnais de sécurité dans le cadre de travaux en hauteur. Acquérir les bases de sécurité en mer conformément aux instructions de l International Sailing Association and Federation (ISAF) et de la Fédération Française de Voile (FFVoile) en alternant théorie et pratique. Depuis le 1er janvier 2013, le stage ISAF intègre un module de premiers secours en mer (PSMer). Reconnaître une urgence vitale, évaluer le degré de gravité, savoir prendre en charge une pathologie d urgence en milieu maritime. PUBLIC CONCERNÉ // Navigateur participant à des compétitions de classe 0, 1 et 2. RECYCLAGE // Tous les 5 ans 1,5 jour soit 12h (ISAF) + 7h (PSMer) soit 8h (ISAF) + 7h (PSMer) ARMEN Acquérir les bases de sécurité en mer en alternant théorie et pratique. Il se compose d un module 1 Détresse et survie et d un module 2 Navigation en conditions extrêmes & homme à la mer PUBLIC CONCERNÉ // Tous les plaisanciers. par module (préconisé tous les 5 ans) FORMATIONS SPÉCIFIQUES Signalisation Temporaire de Chantier Formations à la sécurité aquatique et maritime. Former le personnel aux risques aquatiques encourus lors de leur activité professionnelle. PUBLIC CONCERNÉ // Personne amenée à travailler à proximité ou dans un environnement aquatique (ex : construction de pont, travail sur hydroliennes, ferme aquatique ) 1 à SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIER Instruction interministérielle sur la signalisation routière du 15 novembre 1974, livre I - 8ème partie signalisation temporaire. 12 L employeur veille à l adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l amélioration des situations existantes. - Article L du Code du Travail Être capable de concevoir et de mettre en place une signalisation temporaire et/ou un balisage de chantier adapté aux travaux réalisés et aux risques générés. à réaliser et/ou co-organiser un balisage, une signalisation et/ ou un balisage de chantier. L employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs. Ces mesures comprennent : 1 Des actions de prévention des risques professionnels ; 2 Des actions d information et de formation ; 3 La mise en place d une organisation et de moyens adaptés. (préconisé tous les 5 ans) 13

8 Document Unique & Évaluation des risques professionnels Décret n du 05 novembre 2001 L employeur transcrit et met à jour dans un document unique les résultats de l évaluation des risques pour la santé et la sécurité des travailleurs à laquelle il procède en application de l article L Cette évaluation comporte un inventaire des risques identifiés dans chaque unité de travail de l entreprise ou de l établissement - Article R du Code du Travail La mise à jour du document unique d évaluation des risques est réalisée : 1 Au moins chaque année ; 2 Lors de toute décision d aménagement important modifiant les conditions de santé et de sécurité ou les conditions de travail, au sens de l article L ; 3 Lorsqu une information supplémentaire intéressant l évaluation d un risque dans une unité de travail est recueillie - Article R du Code du Travail Nous vous accompagnons dans la rédaction de votre Document Unique // Vous gagnez du temps et vous avez l assurance de disposer d un Document Unique conforme aux dispositions réglementaires, adapté à votre activité et aux réalités de votre entreprise, // Vous bénéficiez de l expérience d ingénieurs-conseils spécialistes de la prévention des risques (CEPIM est habilité IPRP) qui se déplacent dans votre établissement. // Nos Ingénieurs vous proposent des actions concrètes et efficaces pour améliorer la sécurité au sein de votre établissement. // Vous bénéficiez du logiciel CEPIM pour le suivi de vos risques, la gestion des actions de prévention et les mises à jour réglementaires. Nous intervenons dans tous les secteurs d activité, dans toutes tailles de collectivités et de la TPE aux grands groupes. RÉDACTION INITIALE DU DOCUMENT UNIQUE Vous n avez pas encore réalisé votre document unique. Nos intervenants travaillent en collaboration avec les personnes concernées (CHSCT, chargé de prévention, Conseiller prévention,...). Nous vous proposons une approche participative et rapide à mettre en oeuvre en 4 étapes : 1/ Mise en place de la méthode d évaluation des risques professionnels 2/ Evaluation des risques par unité de travail 3/ Transcription des résultats de l évaluation des risques 4/ Synthèse de l étude, fourniture de l outil de gestion informatique et formation du personnel SUIVI & MISE À JOUR DU DOCUMENT UNIQUE Chaque année, ou lors de modifications importantes de votre activité, nos ingénieursconseils vous accompagnent dans votre démarche d évaluation des risques et de suivi des plans d actions. C est pour vous l assurance d être toujours en règle et informé de l évolution de la réglementation. De nombreux clients choisissent cette option qui leur permet d assurer une amélioration continue de leur politique de prévention des risques professionnels. Nous retrouvons une approche participative en 4 étapes : 1/ Bilan du plan d actions de prévention de l année passée 2/ Évaluation annuelle des risques par unité de travail 3/ Mise à jour annuelle du Document Unique 4/ Synthèse de l étude Extrait de l édition du plan d actions classées par gravité du risque Extrait de l édition de l évaluation des risques classés par arborescence Fenêtre de gestion des risques et des actions de prévention le + Cepim le logiciel de gestion de vos risques et de vos actions de prévention OFFERT 14 15

9 Ils nous font En 10 années CEPIM a su se faire une place et une renommée. Nos références en sont la preuve. Organismes Arkéa, ARS 44, CHSDI (56-93), CNFPT (Alsace Moselle, Bretagne, Centre, Pays de la Loire, Picardie, Rhône Alpes), CNRS (Normandie, Paris B), CPAM de Nantes et Saint-Nazaire, Conseil Général de Gironde, Ecole Nationale de Voile, Fédération des Industries Nautiques, Hennebont Blavet Habitat, Hôpital Local de Quintin, SDIS 29, Union Immobilière des Organismes de Sécurité Sociale nous contacter Siège CEPIM 7 ZA de Mané Lenn CRAC H Tél Fax CEPIM NANTES ZAC de la Lorie 6 rue Jan Palach ST HERBLAIN Tél CEPIM PARIS 10 rue du Colisée PARIS Tél CEPIM BORDEAUX 40 cours de Verdun BORDEAUX Tél CEPIM LYON 33 B rue de la République LYON Tél EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale) Communauté d Agglomération de Niort, Communauté de Communes Grand Lieu, Loire Divatte, Maure de Bretagne, Ploërmel, Sèvre Maine et Goulaine, Sénonais, Vallée Loire Authion, Val d Oust et de Lanvaux, Syndicat Bassin Grand Lieu, Vannes Agglo Cap Atlantique, COCOPAQ, Morlaix Communauté, Nantes Métropole, la CARENE Collectivités Villes de Angers, Carquefou, Châteaubriant, Cholet, Douarnenez, La Ferté Macé, Languidic, Landerneau, La Baule, Le Pouliguen, Locminé, Nantes, Niort, Orvault, Plescop, Ploërmel, Redon, Roscoff, Saint-Malo, Saint-Nazaire, Thorigny sur marne Communes de Arradon, Arzon, Assérac, Batz-Sur-Mer, Erdeven, Guer, Josselin, Locmariaquer, Le Bono, Le Croisic, Malestroit, Plobannalec-Lesconil, Plomelin, Pluvigner, Riec Sur Belon, Saint-Herblain, Saint Macaire en Mauges, Saint Jacut Les Pins, Saint Nicolas de Redon, Saint-Philibert, Séné, Tregunc, Treffiagat, Vertou Entreprises Groupe EIFFAGE TP-Appia, Groupe Capsugel, Groupe PANPHARMA, Groupe ZIE- GLER France, Groupe SAINT GOBAIN-Miroiteries de l Ouest, Groupe MEABAN, Champagne MUMM Perrier Jouet, Albéa, Altéad, Apply Carbon, Asteel Flash France, Atéis, Atlantique Temps Réel, Bébé au naturel, Biolab 29, Bretagne Lapins, Cartoffset, Chapin Matériel France, Créa paysage, Crit Intérim, Délice Mondial, Délices de Saint Léonard, ENI Editions, Garczynski Traploir, Georges TP, Hill Rom, IEL Energie, Inovadia, Invivo NSA, Kantemir, Keroman Alu, La Trinitaine, Lef Industrie, Lorelec, Manpower, Multiplast, Ouest Composites, Ouest Production-La Belle iloise, Panavi Sas, Phase 4, Plastiques Modernes, Régional Intérim, Sade Télécom, Sagemor, Sifdda, Sovigel, Sud Bretagne Plafond, Stoption, Véolia Environnement, Vert Marine, Vinci (CEGE- LEC), VM Matériaux, Temporis, Thello, Yvon MAU Création et impression : Imprimerie Alréenne : Sarl au capital de RC Lorient Déclaration d existence n

Réglementation relative aux autorisations de conduite et habilitations électriques

Réglementation relative aux autorisations de conduite et habilitations électriques Réglementation relative aux autorisations de conduite et habilitations électriques Les autorisations de conduite Bases réglementaires Définition Les conditions de la délivrance d une autorisation de conduite

Plus en détail

Vinci formation - Déclaration d activité 11 75 45521 75 auprès du préfet de l I.D.F 102 ave des Champs Elysées 75008 Paris 8éme.

Vinci formation - Déclaration d activité 11 75 45521 75 auprès du préfet de l I.D.F 102 ave des Champs Elysées 75008 Paris 8éme. Vinci formation - Déclaration d activité 11 75 45521 75 auprès du préfet de l I.D.F 102 ave des Champs Elysées 75008 Paris 8éme. RCS : Paris 520.239.070 APE 8559A S.A.S Nouveaux décrets qui sont apparus

Plus en détail

Le code du travail précise que pour réaliser des opérations sur ou à proximité d une installation électrique, le travailleur doit être habilité.

Le code du travail précise que pour réaliser des opérations sur ou à proximité d une installation électrique, le travailleur doit être habilité. Généralités Le code du travail précise que pour réaliser des opérations sur ou à proximité d une installation électrique, le travailleur doit être habilité. L habilitation est la reconnaissance, par l

Plus en détail

FORMATIONS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

FORMATIONS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL FORMATIONS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Prévention et Sécurité au Travail Fiche Santé et Travail n 111 Date : 01/09/2014 "Un homme averti en vaut deux" Ce proverbe souligne que l on est plus

Plus en détail

TABLEAU DES FORMATIONS OBLIGATOIRES

TABLEAU DES FORMATIONS OBLIGATOIRES CARAXO marque de votre empreinte la Fonction Formation www.caraxo.fr 1 DOCUMENT UTILE TABLEAU DES FORMATIONS OBLIGATOIRES Définition Les formations obligatoires représentent l ensemble des actions de formation

Plus en détail

: 03.87.61.11.26. Mail : fordelia.feves@orange.fr

: 03.87.61.11.26. Mail : fordelia.feves@orange.fr Calendrier 2015 Nos Formations: - Cariste - Nacelle - Engins de chantier - Grue: auxiliaire,.. - Pont Roulant - Echafaudages - Travail en Hauteur - Secourisme SST - Incendie - Gestes et postures - P.R.A.P

Plus en détail

Formations à la sécurité Obligations de l employeur

Formations à la sécurité Obligations de l employeur Formations à la sécurité Obligations de l employeur 1 2Sommaire Introduction 3 Obligation liée à la formation à la sécurité incendie 4 Mise en oeuvre des extincteurs 5 Equipier de 1 ère intervention 6

Plus en détail

Questionnaire pour définir le niveau d habilitation dont vous avez besoin selon la nouvelle norme NF C 18-510. Entrée

Questionnaire pour définir le niveau d habilitation dont vous avez besoin selon la nouvelle norme NF C 18-510. Entrée Questionnaire pour définir le niveau d habilitation dont vous avez besoin selon la nouvelle norme NF C 18-510 Entrée Vous effectuez des tâches d ordre non électrique (ex : Peinture, menuiserie, maçonnerie,

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Circulaire d'informations n 2009/17 du 15 septembre 2009 LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Références : - Loi n 84-594 du 12 juillet 1984 modifiée relative à la formation des agents de

Plus en détail

Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail»

Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail» Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail» Titre II du décret n 85-603 du 10 juin 1985 modifié par le décret 2012-170 du 3 février 2012 (articles 6 à 9) Article

Plus en détail

Le CACES en 20 questions

Le CACES en 20 questions Le CACES en 20 questions Fiche 08J Page 1 / 9 Q1 : le CACES, qu est ce? Certificat d Aptitude à la Conduite En Sécurité Le CACES en 20 questions Il a été créé par qui? La CNAMTS 1 a élaboré des «recommandations»

Plus en détail

www.sofis.fr catalogue 2015 formations de formateurs

www.sofis.fr catalogue 2015 formations de formateurs www.sofis.fr catalogue 2015 formations de formateurs Version 5.6 Sofis 2015 www.sofis.fr N Azur 0 811 09 27 37 Sommaire Thèmes de formation 3 Secourisme 3 Incendie 7 Ergonomie 9 Management santé et sécurité

Plus en détail

S informer sur les formations obligatoires ou recommandées

S informer sur les formations obligatoires ou recommandées GUIDE S informer sur les formations obligatoires ou recommandées FEV 2012 Le Code du travail ou les instances de prévention des risques professionnels imposent ou recommandent expressément le suivi de

Plus en détail

Pour entrer dans le questionnaire veuillez cliquez ici. CLAUDE MENZWELDT POUR i - fortech.fr

Pour entrer dans le questionnaire veuillez cliquez ici. CLAUDE MENZWELDT POUR i - fortech.fr Pour entrer dans le questionnaire veuillez cliquez ici CHOISIR LA BONNE HABILITATION Questionnaire pour définir un niveau d habilitation électrique selon la nouvelle norme NF C18-510 Suivant : cliquez

Plus en détail

Tel : 03 22 09 93 34 www.fsconcept.com e-mail : contact@fsconcept.com

Tel : 03 22 09 93 34 www.fsconcept.com e-mail : contact@fsconcept.com F.S. Concept Concepteur de vos formations Catalogue janv 2012 Tel : 03 22 09 93 34 www.fsconcept.com e-mail : contact@fsconcept.com Tel : 03 22 09 93 34 www.fsconcept.com e-mail : contact@fsconcept.com

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiène alimentaire

Bonnes pratiques d hygiène alimentaire Bonnes pratiques d hygiène alimentaire En restauration collective Ce stage répond à l obligation de formation en matière d hygiène alimentaire (règlement CE 852/2004) En restauration commerciale Ce stage

Plus en détail

Norme NFC 18-510. Règlementation 22 avril 2012

Norme NFC 18-510. Règlementation 22 avril 2012 Norme NFC 18-510 Norme NFC 18-510 PRINCIPALES NOUVEAUTES DE LA NORME NFC 18-510 EN APPLICATION DU DECRET 2010 118 DU 22 SEPTEMBRE 2010 NOTA : Cette présentation de la Norme succincte, tronquée, et non

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS Santé et Sécurité du Travail

CATALOGUE FORMATIONS Santé et Sécurité du Travail Prévention et Sécurité Incendie Jean-Baptiste PLAISANCE email : azur.secourisme@yahoo.fr AUDIT ASSISTANCE CONSEILS et FORMATIONS Tél : 06 99 97 18 18 www.formations-secourisme.fr Des formations interactives

Plus en détail

GRILLE DE POSITIONNEMENT

GRILLE DE POSITIONNEMENT GRILLE DE POSITIONNEMENT 1-Évaluation du niveau de compétences en électricité Rappel : l évaluation du niveau de compétences ou de qualification du personnel est de la responsabilité de l employeur. NON

Plus en détail

L HABILITATION EN ÉLECTRICITÉ Démarche en vue de l habilitation du personnel

L HABILITATION EN ÉLECTRICITÉ Démarche en vue de l habilitation du personnel Prévention et Gestion des Risques Professionnels Sécurité Sociale Caisse régionale d assurance maladie Alsace-Moselle L HABILITATION EN ÉLECTRICITÉ Démarche en vue de l habilitation du personnel Note Technique

Plus en détail

Habilitation électrique : Nouvelle version (septembre 2012)

Habilitation électrique : Nouvelle version (septembre 2012) Habilitation électrique : Nouvelle version (septembre 2012) 7 avenue de l étang 84000 AVIGNON 04 90 13 46 00 http://crta.fr jp.graff@crta.fr 1 Contexte L habilitation électrique est une disposition règlementaire

Plus en détail

NCS FORMATION CATALOGUE FORMATIONS 2014 2015

NCS FORMATION CATALOGUE FORMATIONS 2014 2015 Votre Partenaire Formation en Midi Pyrénées FORMATIONS INGENIERIE CONSEIL NCS FORMATION CATALOGUE FORMATIONS 2014 2015 Un autre regard sur la formation! Visez un retour sur investissement! AGROALIMENTAIRE

Plus en détail

2. Conduite d engins en sécurité

2. Conduite d engins en sécurité 2. Conduite d engins en sécurité Edition: 01/2015 Texte original en langue française 125, route d Esch L-1471 LUXEMBOURG Tél.: (+352) 26 19 15-2201 Fax: (+352) 40 12 47 Web: www.aaa.lu E-mail: prevention@secu.lu

Plus en détail

Centre de Formation Professionnelle & Générale. Formations 2015

Centre de Formation Professionnelle & Générale. Formations 2015 Centre de Formation Professionnelle & Générale. Formations 2015 Sommaire Présentation : pages 2-4 Formation Professionnelle : - Préventions des risques : pages 5-11 - Manutention : pages 12-17 - Nucléaire

Plus en détail

Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au Travail CATALOGUE DVD & USB 2015

Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au Travail CATALOGUE DVD & USB 2015 Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au Travail CATALOGUE DVD & USB 2015 www. CATALOGUE DVD & USB Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au

Plus en détail

Habilitation électrique et ses nouvelles obligations

Habilitation électrique et ses nouvelles obligations Fédération des entreprises internationales de la mécanique et de l électronique 43-45 rue de Naples 75008 PARIS www.ficime.fr Service technique : Joël URBAN Tél. : 01.44.69.40.71 Fax : 01.44.69.40.61 Portable

Plus en détail

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation G1 Recrutements des assistants de recherche et de formation...2 G1.1 Assistant gestion de données patrimoniales...2 G1.2 Assistant technique en génie climatique...2 G1.3 Assistant technique en électricité...2

Plus en détail

PREPARATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES B1, B2, BR, BC

PREPARATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES B1, B2, BR, BC PREPARATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES B1, B2, BR, BC Objectifs Préparer à l habilitation du personnel ayant une formation électrique, exécutant et/ou supervisant : des interventions électriques des

Plus en détail

LA CONDUITE DE VEHICULES ET D ENGINS

LA CONDUITE DE VEHICULES ET D ENGINS Fiche outil n 2 LA CONDUITE DE VEHICULES ET D ENGINS Le Code de la route fixe les dispositions relatives à la conduite des différents véhicules automobiles ou ensemble de véhicules pour tous les conducteurs.

Plus en détail

Formation Durée TP Référence Ville Juil. Sept. Oct. Nov. Déc. + TP 0,5 jour optionnel. + TP 0,5 jour optionnel 2 BA/X035 3 BA/X050

Formation Durée TP Référence Ville Juil. Sept. Oct. Nov. Déc. + TP 0,5 jour optionnel. + TP 0,5 jour optionnel 2 BA/X035 3 BA/X050 ATEX Habilitation ATEX niveau 1 - Agent d exécution technique intervenant dans les zones à risques d explosion Habilitation ATEX niveau 2 2 Bâtiment 1 + TP 0,5 jour optionnel + TP 0,5 jour optionnel AT/B001

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS

CATALOGUE DE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS Notre équipe de formateurs spécialisés (Sapeurs pompiers, kinésithérapeutes, Ostéopathes, électriciens...) vous propose de nombreuses formations sur mesure afin de former le personnel

Plus en détail

Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS

Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS Année 2016 Sommaire Organisation et management de la prévention Assurer sa mission de salarié désigné compétent en

Plus en détail

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE de en Martinik NOTICE HYGIENE ET SECURITE BUREAU VERITAS ASEM Dossier n 6078462 Révision 2 Octobre 2014 Page 1 de en Martinik SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 1.1 OBJET DE LA NOTICE... 3 1.2 CADRE REGLEMENTAIRE...

Plus en détail

Catalogue Formation. Prévention des risques. Réglementations et choix techniques. Construction durable et énergies. Immobilier et logement social

Catalogue Formation. Prévention des risques. Réglementations et choix techniques. Construction durable et énergies. Immobilier et logement social Catalogue Formation 2015 Prévention des risques Réglementations et choix techniques Construction durable et énergies Immobilier et logement social Management, communication, innovation ÉDITO Formactu clôture

Plus en détail

EXEMPLES D ADÉQUATION ENTRE LES COMPÉTENCES, LES TRAVAUX RÉALISÉS ET LES SYMBOLES POSSIBLES

EXEMPLES D ADÉQUATION ENTRE LES COMPÉTENCES, LES TRAVAUX RÉALISÉS ET LES SYMBOLES POSSIBLES EXEMPLES D ADÉQUATION ENTRE LES COMPÉTENCES, LES TRAVAUX RÉALISÉS ET LES SYMBOLES POSSIBLES Evaluation du niveau de compétences de l agent en électricité Qualification Inscriptions possibles Non électricien

Plus en détail

LES TRANSPALETTES ET TRANSPALETTES GERBEURS A CONDUCTEUR ACCOMPAGNANT

LES TRANSPALETTES ET TRANSPALETTES GERBEURS A CONDUCTEUR ACCOMPAGNANT N ewsletter N 24 mai 2010 Tous les éléments cités sur cette lettre d informations sont donnés à titre indicatif. Ils ne constituent en aucune façon une reproduction exhaustive ou littérale des prescriptions

Plus en détail

Description de la certification/habilitation. Intitulé précis

Description de la certification/habilitation. Intitulé précis Certifications et habilitations inscrites à l'inventaire ajoutées à la Liste des certifications/formations de branche éligibles au Compte personnel de formation Branche : N IDCC (si branche): Délibération

Plus en détail

réglementaire stages de perfectionnement développement des compétences et alternance

réglementaire stages de perfectionnement développement des compétences et alternance réglementaire stages de perfectionnement développement des compétences et alternance L AFPA au service de l intérêt général Pierre Boissier Directeur Général L AFPA a pour mission, depuis 60 ans, d accompagner

Plus en détail

Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS

Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS Offre nationale de formation de l Assurance Maladie Risques Professionnels et de l INRS Année 2015 Sommaire Organisation et management de la prévention Assurer sa mission de personne désignée compétente

Plus en détail

Formation initiale d agent des services de sécurité incendie et d assistance à personnes (SSIAP1)

Formation initiale d agent des services de sécurité incendie et d assistance à personnes (SSIAP1) Logo de l organisme de Formation Intitulé Formation initiale d agent des services de sécurité incendie et d assistance à personnes (SSIAP1) Public Tout public Pré-requis - aptitude physique à suivre la

Plus en détail

L utilisation des engins de chantier

L utilisation des engins de chantier La Sécurité sociale au service de la prévention R 372 modifiée L utilisation des engins de chantier Caisse nationale de l assurance maladie des travailleurs salariés - Département prévention des accidents

Plus en détail

CHINON GROUPE LAUREAT. trophée national de l entreprise citoyenne. Calendrier inter-entreprises 1er semestre 2013

CHINON GROUPE LAUREAT. trophée national de l entreprise citoyenne. Calendrier inter-entreprises 1er semestre 2013 CHINON GROUPE LAUREAT 2 0 1 2 trophée national de l entreprise citoyenne du Calendrier inter-entreprises ANAFI ACTION FORMATION IFFIS SOLUSENS 1er semestre 2013 RISQUE NUCLEAIRE Assurance qualité Niveau

Plus en détail

SE FORMER. améliorez vos compétences. avec la Formation professionnelle continue de la CCI. Catalogue de formation 2015 en province Nord.

SE FORMER. améliorez vos compétences. avec la Formation professionnelle continue de la CCI. Catalogue de formation 2015 en province Nord. SE FORMER Catalogue de formation 2015 en province Nord améliorez vos compétences avec la Formation professionnelle continue de la CCI un site La formation professionnelle continue, un atout de réussite

Plus en détail

Le cabinet ALCEVI a été créé en 2003 par deux associés: Mr GROSJEAN (Gérant) & Mme LEJEUNE

Le cabinet ALCEVI a été créé en 2003 par deux associés: Mr GROSJEAN (Gérant) & Mme LEJEUNE . 1 . 2 Le cabinet ALCEVI a été créé en 2003 par deux associés: Mr GROSJEAN (Gérant) & Mme LEJEUNE Fort de leurs expériences professionnelles en tant que Directeur Délégué de centrale nucléaire et de DRH

Plus en détail

Cahier des charges pour l appel d offres. février 2015 SOMMAIRE

Cahier des charges pour l appel d offres. février 2015 SOMMAIRE Actions Thématiques 2015 : développer les compétences des travailleurs handicapés, usagers des ESAT bas-normands dans la Branche sanitaire, sociale et médico-sociale privée, à but non lucratif Cahier des

Plus en détail

HABILITATION ELECTRIQUE. Norme UTE C 18-510 et C 18-530

HABILITATION ELECTRIQUE. Norme UTE C 18-510 et C 18-530 HABILITATION ELECTRIQUE Norme UTE C 18-510 et C 18-530 REGLEMENTATION En application au décret N 88-1056 du 14 Novembre 1988 concernant la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent

Plus en détail

1. Domaine d'utilisation

1. Domaine d'utilisation Habilitation 2 Les niveaux d habilitation S 5.1 L habilitation c'est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d'une personne à accomplir en sécurité les tâches fixées. L'habilitation n'est

Plus en détail

TECHNIQUES INDUSTRIELLES MANAGEMENT ECOLE DU MANAGEMENT ORGANISATION INDUSTRIELLE FORMATIONS REGLEMENTAIRES BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE

TECHNIQUES INDUSTRIELLES MANAGEMENT ECOLE DU MANAGEMENT ORGANISATION INDUSTRIELLE FORMATIONS REGLEMENTAIRES BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE ! CALENDRIER DES S INTER-ENTREPRISES ENTREPRISES 2015 TECHNIQUES INDUSTRIELLES MANAGEMENT ECOLE DU MANAGEMENT ORGANISATION INDUSTRIELLE S REGLEMENTAIRES BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE CONTACTS Bas-Rhin -

Plus en détail

Document unique d évaluation des risques professionnels

Document unique d évaluation des risques professionnels Document unique d évaluation des risques professionnels La loi n 91-1414 du 31 décembre 1991 (article L.230-2 du Code du travail), demande au chef d établissement de prendre toutes les mesures nécessaires

Plus en détail

Recours aux entreprises extérieures

Recours aux entreprises extérieures RECOMMANDATION R429 Recommandations adoptées par le Comité technique national de la chimie, du caoutchouc et de la plasturgie le 21 novembre 2006. Cette recommandation annule et remplace la recommandation

Plus en détail

formations Leader de la formation à la maîtrise des risques

formations Leader de la formation à la maîtrise des risques formations Leader de la formation à la maîtrise des risques Dirigeant d entreprise, Vous voulez perfectionner vos salariés, développer et renforcer leurs compétences ouvre des centres de formation à Pointe

Plus en détail

LE TRAVAIL EN HAUTEUR

LE TRAVAIL EN HAUTEUR F I C H E P R E V E N T I O N N 0 2 «H Y G I E N E S E C U R I T E» LE TRAVAIL EN HAUTEUR STATISTIQUES Avec près d une centaine d agent victime de chutes de hauteur durant les 5 dernières années dans les

Plus en détail

PROGRAMME. Recyclage BR chargé d intervention BT d entretien et de dépannage

PROGRAMME. Recyclage BR chargé d intervention BT d entretien et de dépannage PROGRAMME Recyclage BR chargé d intervention BT d entretien et de dépannage Action d acquisition, d entretien ou de perfectionnement des connaissances PREV 0016/3095 Objectifs Maintenir les compétences

Plus en détail

Formation Durée TP Référence Ville Juil. Aôut Sept. Oct. Nov. Déc. + TP 0,5 jour optionnel AT/B001. + TP 0,5 jour optionnel AT/B002 3 AT/X017

Formation Durée TP Référence Ville Juil. Aôut Sept. Oct. Nov. Déc. + TP 0,5 jour optionnel AT/B001. + TP 0,5 jour optionnel AT/B002 3 AT/X017 ATEX Habilitation ATEX niveau 1 - Agent d exécution technique intervenant dans les zones à risques d explosion 1 + TP 0,5 jour optionnel AT/B001 02 Habilitation ATEX niveau 2 2 + TP 0,5 jour optionnel

Plus en détail

Conduite d'engin et de véhicule de service

Conduite d'engin et de véhicule de service Fiche Prévention n 3 Conduite d engin et de véhicule de service Conduite d'engin et de véhicule de service Auteur : Service prévention / CDG 72 Date de création : 01/06/2004 prevention@cdg72.fr Contact

Plus en détail

SV Formations. Nos formations s adaptent à : vos objectifs votre activité votre niveau votre situation géographique

SV Formations. Nos formations s adaptent à : vos objectifs votre activité votre niveau votre situation géographique SV Formations «Les hommes sont le véritable capital de votre entreprise» Nos formations s adaptent à : vos objectifs votre activité votre niveau votre situation géographique Développons ensemble les compétences

Plus en détail

Entreprises artisanales du bâtiment

Entreprises artisanales du bâtiment Entreprises artisanales du bâtiment Comment prévenir les risques professionnels? L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels, l INRS

Plus en détail

GUIDE des formations 2015

GUIDE des formations 2015 GUIDE des formations 2015 Formation intra Formation diplômante Formation certifiante NOS DOMAINES DE FORMATION - PRÉVENTION ET SÉCURITÉ - LANGUES ÉTRANGÈRES - BUREAUTIQUE - COMMERCIAL - GESTION DES RESSOURCES

Plus en détail

Service Prévention des Risques Professionnels. 26, rue d Aubigny - 69436 Lyon cedex 03 téléphone : 04 72 91 96 96 - télécopie : 04 72 91 97 09

Service Prévention des Risques Professionnels. 26, rue d Aubigny - 69436 Lyon cedex 03 téléphone : 04 72 91 96 96 - télécopie : 04 72 91 97 09 CAISSE RÉGIONALE D ASSURANCE MALADIE RHÔNE -ALPES Service Prévention des Risques Professionnels 26, rue d Aubigny - 69436 Lyon cedex 03 téléphone : 04 72 91 96 96 - télécopie : 04 72 91 97 09 FT 1022 OCTOBRE

Plus en détail

Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1.

Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1. Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1 Juin 2015 NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE P. 2 sur 8 SOMMAIRE 1 Hygiène...

Plus en détail

DU COMITE TECHNIQUE NATIONAL DES INDUSTRIES DES TRANSPORTS, DE L EAU, DU GAZ, DE L ELECTRICITE, DU LIVRE ET DE LA COMMUNICATION

DU COMITE TECHNIQUE NATIONAL DES INDUSTRIES DES TRANSPORTS, DE L EAU, DU GAZ, DE L ELECTRICITE, DU LIVRE ET DE LA COMMUNICATION RECO DU COMITE TECHNIQUE NATIONAL DES INDUSTRIES DES TRANSPORTS, DE L EAU, DU GAZ, DE L ELECTRICITE, DU LIVRE ET DE LA COMMUNICATION Mise en œuvre du dispositif CATEC : Certificat d aptitude à travailler

Plus en détail

Protocole de sécurité chargement déchargement

Protocole de sécurité chargement déchargement Protocole de sécurité chargement déchargement Note pratique de prévention N.P.P.-01/2007 CRAM Centre Ouest Caisse Régionale d Assurance Maladie Centre Ouest 37 avenue du Président René Coty - 87048 LIMOGES

Plus en détail

Plan de formation Crous de Besançon. Belfort Sévenans. Vesoul. Montbéliard. Besançon 2012-2014

Plan de formation Crous de Besançon. Belfort Sévenans. Vesoul. Montbéliard. Besançon 2012-2014 Plan de formation Crous de Besançon Vesoul Belfort Sévenans Montbéliard Besançon 2012-2014 ÉDITO Vous trouverez ci-après le plan de formation 2012 2014, établi par le Service des Ressources Humaines après

Plus en détail

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS RECO DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Pose, maintenance et dépose des panneaux solaires thermiques et photovoltaïques en sécurité Guillaume J.Plisson - pour l'inrs Des préconisations

Plus en détail

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25 HYGIENE ET SÉCURITÉ DÉCEMBRE 2002 Robin EMERIT Technicien en équipements électrique et énergie Tel : 02 38 79 46 74 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène

Plus en détail

CATALOGUE DU CENTRE DE FORMATION

CATALOGUE DU CENTRE DE FORMATION CATALOGUE DU CENTRE DE FORMATION 143, Avenue Moe Vangoula BP 595 Pointe-Noire République du Congo Tél : (242) 22 294 12 30 www.servtec-international.com 2 SOMMAIRE Nos Certifications...04 La protection

Plus en détail

Entreprises artisanales du bâtiment

Entreprises artisanales du bâtiment Entreprises artisanales du bâtiment Comment prévenir les risques professionnels? L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels, l INRS

Plus en détail

Manutention et Levage

Manutention et Levage Manutention et Levage Manutentions Manuelles : la norme NF X35-109 La masse unitaire maximale acceptable est fixée à 15kg pour le soulever/ tirer Pour les hommes et les femmes. Et ce, dans des conditions

Plus en détail

MASTER PREVENTION DES RISQUES ET NUISANCES TECHNOLOGIQUES

MASTER PREVENTION DES RISQUES ET NUISANCES TECHNOLOGIQUES MASTER PREVENTION DES RISQUES ET NUISANCES TECHNOLOGIQUES 1 I. Les textes applicables Décret du 8 janvier 1965 modifié qui concerne les mesures de protection applicables aux établissements dont le personnel

Plus en détail

Présentation de l entreprise l postes de travail. Illustration du guide SOBANE Risques d incendie d. Présentation des postes de travail: Bureau

Présentation de l entreprise l postes de travail. Illustration du guide SOBANE Risques d incendie d. Présentation des postes de travail: Bureau Illustration du guide SOBANE Risques d incendie d ou d explosiond Caroline Pirotte Ergonome Présentation de l entreprise l et des postes de travail Hôtel situé à Bruxelles Ville +/- 90 travailleurs +/-

Plus en détail

Principaux éléments de l emploi en particulier la filière professionnelle, le cadre d emplois correspondant au poste, la durée de travail, etc

Principaux éléments de l emploi en particulier la filière professionnelle, le cadre d emplois correspondant au poste, la durée de travail, etc MODELE DE FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE : AGENT POLYVALENT DES SERVICES TECHNIQUES OBJECTIF PRINCIPAL DU POSTE : Principaux éléments de l emploi en particulier la filière professionnelle, le cadre d

Plus en détail

CALENDRIER FORMATIONS Profitez de notre expérience : Valorisez vos ressources et compétences! 1 er semestre 2014

CALENDRIER FORMATIONS Profitez de notre expérience : Valorisez vos ressources et compétences! 1 er semestre 2014 CALENDRIER Profitez de notre expérience : Valorisez vos ressources et compétences! 1 er semestre 2014 Formations «sur mesure, à la carte» - En Centre ou sur site - En Inter ou en Intra - En individuel

Plus en détail

FORMATION DU PERSONNEL. Année. Plan prévisionnel 2015 des actions de formation du personnel de l Université du Havre

FORMATION DU PERSONNEL. Année. Plan prévisionnel 2015 des actions de formation du personnel de l Université du Havre DU PERSONNEL Année Plan prévisionnel 2015 des actions de formation du personnel de l Université du Havre 1. LE PLAN DE. L élaboration du plan de formation. La direction des ressources humaines est chargée

Plus en détail

Le plan national d actions coordonnées

Le plan national d actions coordonnées Le plan national d actions coordonnées 2009 2012 de la branche accidents du travail et maladies professionnelles Trouble musculo-squelettiques (TMS) 1ère cause de maladies professionnelles indemnisées

Plus en détail

Annexes 9 Bibliographie 14

Annexes 9 Bibliographie 14 reco DU COMITé TECHNIQUE NATIONAL DES INDUSTRIES DE LA MéTALLURGIE DU COMITé TECHNIQUE NATIONAL DES INDUSTRIES DU BâTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU COMITé TECHNIQUE NATIONAL DES INDUSTRIES DU BOIS, DE

Plus en détail

1er pôle : La formation professionnelle sous toutes ses formes Formations dites obligatoires et réglementaires Engineering de formations

1er pôle : La formation professionnelle sous toutes ses formes Formations dites obligatoires et réglementaires Engineering de formations . 1 Fort d une expérience de plus de 30 ans dans la formation et les ressources humaines, nous mettons à votre disposition notre savoir-faire et nos infrastructures dans les domaines suivants : 1er pôle

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Cette étude a été réalisée auprès de six entreprises de transport urbain de voyageurs, sur le territoire de la CINOR, sur la base des déclarations des

Plus en détail

Habilitation électrique

Habilitation électrique Habilitation électrique Structure et organisation Notre Partenaire adopte un concept de transfert adapté s appuyant sur le principe de construction dans la culture d entreprise. Ces programmes pédagogiques

Plus en détail

L'habilitation en électricité Démarche en vue de l'habilitation du personnel

L'habilitation en électricité Démarche en vue de l'habilitation du personnel L'habilitation en électricité Démarche en vue de l'habilitation du personnel Sommaire Introduction 2 1. Définition de l'habilitation 3 2. Conditions nécessaires à l'habilitation 3 2.1 Qualification technique

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 Incendie Code du Travail R4216-1 à R4216-7 ; R4216-11 à R4216-34 Code du Travail R4225-8 Code du Travail R4227-34 à R4227-36 Code du Travail R4227-1

Plus en détail

Illustration Publication

Illustration Publication Illustration Publication Publication C C 18 18 510 510 Illustration HABILITATION CFA GUSTAVE EIFFEL BORDEAUX Domaines de de tension tension Domaines 2 L habilitation L habilitation C'est la reconnaissance,

Plus en détail

Note de synthèse 2012

Note de synthèse 2012 ARTISANAT DU BTP - EDITION N 2 NOVEMBRE 2014 Note de synthèse 2012 DANS CE NUMERO 2 ème publication de l Observatoire des formations à la prévention, cette notre présente les principaux chiffres clés de

Plus en détail

Auteurs Index alphabétique n o 2002/1 15 04 2002 n o 2001/1 30 01 2001

Auteurs Index alphabétique n o 2002/1 15 04 2002 n o 2001/1 30 01 2001 Table des matières 1. Généralités Introduction Table des matières Auteurs Index alphabétique n o 2002/1 15 04 2002 n o 2001/1 30 01 2001 2. Politique de sécurité Accueil et formation des nouveaux engagés

Plus en détail

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER. Cursus complet théorique et pratique

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER. Cursus complet théorique et pratique DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER Cursus complet théorique et pratique Durée : 6 semaines, soit 30 jours de formation : 210 heures Nature de la formation : théorique et pratique Horaires : de 09h00-12h00 / 13h00-17h00

Plus en détail

Règles Générales de Sécurité et Santé

Règles Générales de Sécurité et Santé R.G.S.S. destinées aux entreprises extérieures devant intervenir sur les bâtiments et installations de la Banque Internationale à Luxembourg S.A. Les Règles Générales de Sécurité et Sûreté (R.G.S.S.) ont

Plus en détail

Références et partenaires :

Références et partenaires : Eric RIPERT, 49 ans, Formateur - Consultant depuis 1995 dans les domaines HYGIENE SECURITE ENVIRONNEMENT. (H.S.E) Formateur et coordinateur de pôle en 2010 dans un centre de formation de premier plan sur

Plus en détail

1. REGLEMENTATION : 2. INTRODUCTION :

1. REGLEMENTATION : 2. INTRODUCTION : 1. REGLEMENTATION : Décret n 65-48 du 8 janvier 1965 modifié portant règlement d'administration publique pour l'exécution des dispositions de la partie IV du Code du travail en ce qui concerne les mesures

Plus en détail

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité TEST HABILITATION Quizz 1 Textes et Normes Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité La norme NFC 15-100 Les prescriptions UTE C18 510 Le règlement interne de l'entreprise

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE

Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE Le mot des Présidents Le décret du 5 novembre 2001 impose une nouvelle obligation aux entreprises : formaliser les risques de l entreprise sur un document unique.

Plus en détail

REGLES DE REMBOURSEMENT

REGLES DE REMBOURSEMENT REGLES DE REMBOURSEMENT Version 2014.11-14 rue Riquet 75940 Paris cedex 19 01 53 35 70 00 www.faftt.fr 14 rue Riquet 75627 Paris cedex 19 01 53 35 69 80 www.fpett.fr Publics CACES Echafaudage Travail en

Plus en détail

Plateforme Régionale de Formation du Travail Adapté PRFTA. Catalogue de formations

Plateforme Régionale de Formation du Travail Adapté PRFTA. Catalogue de formations Plateforme Régionale de Formation du Travail Adapté PRFTA Catalogue de formations 2015 Plateforme Régionale de Formation du Travail Adapté L a g e n è s e Le 27 mai 2009, lors d une rencontre régionale

Plus en détail

Préambule.... 2 Chapitre 1 : Rappel des quelques obligations législatives et réglementaires... 2

Préambule.... 2 Chapitre 1 : Rappel des quelques obligations législatives et réglementaires... 2 Charte professionnelle visant à organiser et assurer l hygiène et la sécurité des salariés en situation de coactivité pendant les opérations de montage et de démontage des manifestations commerciales Préambule....

Plus en détail

Certification OHSAS 18001 Santé et sécurité au travail : exemple d'application dans une AASQA (AIRFOBEP)

Certification OHSAS 18001 Santé et sécurité au travail : exemple d'application dans une AASQA (AIRFOBEP) Certification OHSAS 18001 Santé et sécurité au travail : exemple d'application dans une AASQA (AIRFOBEP) BouAlem MESBAH - AIRFOBEP? 3 Questions avant de commencer Du document unique au SMS Du SMS à l OHSAS

Plus en détail

LES FORMATIONS CONTINUéES

LES FORMATIONS CONTINUéES 8.1. Hygiène dans les cuisines collectives Module I : Formation de base reprenant la réglementation et les exigences légales dans le secteur alimentaire ainsi que les bonnes pratiques d hygiène Economes,

Plus en détail

Or, la prévention des risques psychosociaux relève de l obligation générale de l employeur de protéger la santé physique et mentale des salariés.

Or, la prévention des risques psychosociaux relève de l obligation générale de l employeur de protéger la santé physique et mentale des salariés. Introduction Les symptômes du stress (troubles du sommeil, de l appétit, agressivité, épuisement, troubles de la concentration ), touchent un nombre croissant de salariés en France : un salarié sur 6 déclare

Plus en détail

L'HABILITATION EN ÉLECTRICITÉ. Démarche en vue. de l'habilitation. du personnel ED 1456

L'HABILITATION EN ÉLECTRICITÉ. Démarche en vue. de l'habilitation. du personnel ED 1456 ED 1456 L'HABILITATION EN ÉLECTRICITÉ Démarche en vue de l'habilitation du personnel INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SÉCURITÉ 30 rue Olivier-Noyer 75680 Paris cedex 14 Tél. : 01 40 44 30 00 Fax :

Plus en détail

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL «Au-delà de l obligation réglementaire, un enjeu de prévention» EVOLUTION DES PROGRAMMES DE SST Des textes récents des ministères chargés de la santé et de l intérieur

Plus en détail

Les Essentiels COLLECTION. Les règles de sécurité. pour le dépannage. des véhicules électriques. & hybrides. Commission

Les Essentiels COLLECTION. Les règles de sécurité. pour le dépannage. des véhicules électriques. & hybrides. Commission COLLECTION Les Essentiels Commission Mai 2013 Président : Eric Faucheux Véhicules électriques & hybrides Les règles de sécurité pour le dépannage des véhicules électriques & hybrides 1 Sommaire I. Les

Plus en détail

Nos Services. Un Accueil de Qualité. La Relation Terrain. Un Parc Diversifié. Notre Priorité : Votre Sécurité. Un Transport Maîtrisé

Nos Services. Un Accueil de Qualité. La Relation Terrain. Un Parc Diversifié. Notre Priorité : Votre Sécurité. Un Transport Maîtrisé Nos Services Un Accueil de Qualité Nos assistantes commerciales traitent votre demande efficacement et dans les meilleurs délais. La Relation Terrain Sur le terrain, nos commerciaux sont au contact permanent

Plus en détail