APPEL D'OFFRES. 1. Contexte de l appel d offres Objet de la prestation Modalités d exécution de la prestation... 6

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "APPEL D'OFFRES. 1. Contexte de l appel d offres... 1 2. Objet de la prestation... 2 3. Modalités d exécution de la prestation... 6"

Transcription

1 APPEL D'OFFRES Vérification, actualisation et recherche de coordonnées téléphoniques ; prise de rendez-vous et envoi de courriers d invitation pour le projet «Rendez-vous des droits élargi» 1. Contexte de l appel d offres Objet de la prestation Modalités d exécution de la prestation Contexte de l appel d offres Le non-recours aux prestations sociales, c est-à-dire le fait que des personnes éligibles ne font pas valoir leurs droits à des prestations sociales, est un frein important à l efficacité de la protection sociale. Les facteurs possibles du non-recours sont multiples : manque d information, difficulté d accès aux services sociaux, crainte de la stigmatisation, etc. Dans le cadre de sa Convention d objectif et de gestion , la Caisse nationale des allocations familiales s est engagée dans une action ambitieuse pour réduire le non-recours aux prestations sociales en France. Selon la logique du guichet unique, les Caisses d allocations familiales (CAF) inviteront les bénéficiaires potentiels à des «Rendezvous des droits» (6 000 en 2015), au cours desquels les agents des CAF expertiseront la situation des personnes au regard d un grand nombre de prestations sociales, gérées ou non par les CAF. PSE- École d Économie de Paris (PSE), en collaboration avec la Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques (DREES) et la Caisse nationale d allocations familiales (CNAF), ont lancé une expérimentation «Rendez-vous des droits» financée pour partie par la Commission européenne. Le projet se propose d évaluer l effet de ces invitations sur la présence aux rendez-vous des droits et ses conséquences : demandes déposées et ouvertures effectives de droits aux différentes prestations sociales. Des listes de bénéficiaires potentiels seront extraites des bases de demandeurs d emploi enregistrés par Pôle emploi ainsi que des données fiscales. Une moitié des demandeurs d emploi sera sélectionnée aléatoirement pour recevoir l invitation aux rendez-vous des droits (groupe de traitement) ; aucun rendez-vous ne sera proposé aux autres demandeurs d emploi (groupe de contrôle). La comparaison du groupe de traitement et du groupe de contrôle permettra ainsi de mesurer l effet causal des invitations sur les demandes et ouvertures de droit pour un large éventail de prestations, et sur le niveau de vie des personnes concernées. En variant aléatoirement le mode d invitation et le contenu des messages envoyés au groupe de traitement, l action est également conçue pour intervenir sur différents facteurs possibles du non-recours et mesurer leur importance relative. Page 1 sur 6

2 Un des objectifs de l expérimentation est d explorer la possibilité pour les CAF d approcher des populations qui leur sont inconnues, de détecter et réduire en leur sein le non-recours aux prestations sociales. Dans leurs efforts pour réduire le non-recours, les services sociaux s adressent en priorité aux personnes présentes dans leurs fichiers et qui sont donc déjà par définition, recourantes à au moins une prestation. Ainsi, la lutte contre le non-recours est de fait centrée sur des personnes proches des services sociaux. L évaluation du Revenu de Solidarité Active (RSA), a mis en évidence des taux de recours plus bas chez des ménages sans enfant, qui n étaient donc pas éligibles aux prestations familiales, et étaient moins susceptibles d être en contact avec les services sociaux. L enjeu est donc d identifier des populations inconnues des CAF mais chez lesquelles la présomption d éligibilité aux prestations sociales est suffisamment élevée. L effet de l invitation aux rendez-vous des droits sera ainsi testé sur une population-cible : les chômeurs inscrits au service public de l emploi (Pôle Emploi). Afin de déterminer la formulation de la lettre d invitation qui permet d atteindre le plus efficacement les personnes non-recourantes aux prestations sociales, il est prévu d envoyer six types de courriers aux personnes du groupe de traitement, et il sera précisé pour chaque personne quel courrier elle recevra, la sélection étant faite de manière aléatoire. L impact du nombre de relances téléphoniques effectuées par le prestataire sera également mesuré afin de déterminer leur efficacité, dans une optique d analyse coûts / bénéfices. Les enjeux associés à la réalisation de cette étude visent ainsi à : - identifier les freins existants ; - concourir à la mise en place d une démarche de simplification ; - inciter les populations les plus éloignées à bénéficier du rendez-vous des droits ; - et à déterminer les modalités et conditions de mise en œuvre opérationnelle de cette incitation. Le présent appel d offre concerne la phase pilote, ou phase test, de l expérimentation, qui permettra d avoir un premier aperçu du taux d acceptation du rendez-vous, et des modalités d organisation possibles des relations entre les Caisses d Allocations Familiales et le prestataire chargé de la prise de rendez-vous pour la phase grandeur nature de l expérimentation. Cette phase pilote, prises de rendez-vous incluses, se tiendra de mi-octobre à la fin décembre Objet de la prestation La prestation se décompose en plusieurs volets 2.1 Vérification des coordonnées téléphoniques La première prestation demandée concerne la vérification, l actualisation et la recherche de coordonnées téléphoniques. Cette prestation est demandée dans le but de faciliter et d améliorer la prise de contact entre les agents des Caisses d Allocations Familiales (CAF) participants au Rendez-vous des droits élargi, d un côté, et les participants aux Rendez-vous, de l autre. L échantillon de participants potentiels comprend environ 300 individus extraits des bases de données de Pôle Emploi. L Ecole d Economie de Paris (EEP) fournira au prestataire un fichier contenant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone tels que renseignés dans les bases de données Pôle emploi (si disponible) des personnes de cet échantillon, au format csv (comma separated values). Page 2 sur 6

3 Le prestataire sera chargé de vérifier et d actualiser cette liste de coordonnées (à l exception de l adresse) pour l ensemble des personnes du fichier délivré et ce avant le début de la prise de contact avec les participants potentiels. Il devra par ailleurs compléter les informations manquantes y compris l adresse. Une fois le pilote terminé, le prestataire détruira le fichier reçu et les informations s y rapportant, et purgera ses systèmes informatiques de toutes les données personnelles relatives aux individus contenus dans la liste fournie par l EEP. Le prestataire est tenu de veiller en permanence à la sécurité de ces données ainsi qu à la qualité de la collecte, de la saisie, et de l exploitation des données, et, lors de la phase de collecte, au respect de l échantillon sélectionné. Ces contrôles permanents s effectueront conformément aux techniques et méthodes qu il aura précisées dans son offre. 2.2 Envoi de courriers La seconde prestation concerne l envoi de courriers d invitation aux rendez-vous. Le prestataire devra assurer l envoi de ces courriers à l ensemble des personnes présentes dans le fichier communiqué par l Ecole d Economie de Paris. Le modèle du courrier, ainsi que la mise en page, seront fournis par l École d Économie de Paris. Ce courrier a pour objectif d inciter les demandeurs d emploi à prendre rendez-vous ou à accepter la prise de rendez-vous. Différents types de courriers seront envoyés, avec des incitations différentes, pour déterminer les plus efficaces (proposition d un rendez-vous téléphonique, information renforcée, réduction du stigma). Le prestataire recevra ainsi 6 modèles de courriers à envoyer, et il sera précisé pour chaque demandeur d emploi quel type de courrier il doit recevoir. Le prestataire doit respecter le modèle de courrier à envoyer à chaque personne. Le type de courrier à envoyer n est en effet pas interchangeable. Dans tous les cas, ce courrier proposera aux demandeurs d emploi de prendre rendez-vous spontanément en appelant un numéro de téléphone précisé dans le courrier (cf. paragraphe 2.3.1). Ces courriers, à imprimer en couleur, seront accompagnés d un prospectus lui-aussi à imprimer en couleur. L envoi s adresse à 300 personnes. Le prestataire doit : - imprimer les courriers et prospectus en couleur, en indiquant sur chacun le nom, prénom et l adresse du destinataire de façon à ce qu ils soient visibles une fois le courrier glissé dans une enveloppe à fenêtre, - les glisser dans une enveloppe préaffranchie à fenêtre, - fermer l enveloppe, - les envoyer. 2.3 Prise de rendez-vous La seconde prestation concerne le déroulement de 60 rendez-vous. Page 3 sur 6

4 Le prestataire assistera l Ecole d Economie de Paris et la CNAF dans l'ensemble des démarches visant à assurer la fixation d un rendez-vous entre les demandeurs d emploi et les agents des CAF concernés. La prestation se déclinera autour de 2 volets complémentaires, ayant pour objectif de fixer 60 rendezvous au total (total des rendez-vous fixés pour les volets 1 et 2) : - La mise à disposition pour les demandeurs d emploi souhaitant prendre rendez-vous de leur propre initiative d un numéro téléphonique (volet 1) ; - La prise de rendez-vous entre des demandeurs d emploi et des agents de la CAF (volet 2) ; L objectif est d obtenir un échantillon traité de 60 personnes soit 60 personnes ayant effectivement eu un rendez-vous des droits. Attention c est bien «eu» et non «pris» un rendez-vous car un certain nombre de personnes prendront rendez-vous mais ne s y rendront pas. Cela suppose de proposer le rendez-vous à un nombre plus grand de personnes, puisque certains demandeurs d emploi contactés pourront refuser de participer au rendez-vous des droits, ou ne pas s y rendre une fois le rendez-vous pris. L objectif de cette opération est de déterminer si le taux d acceptation du rendez-vous sera suffisant pour effectuer l opération à une échelle plus importante. Un échantillon de 300 demandeurs d emploi sera à la disposition du prestataire. Le tirage de l échantillon aura lieu en septembre, ainsi la prise de rendez-vous devra débuter en octobre et se poursuivre jusqu à la réalisation effective des 60 rendez-vous. Pratiquement, une première vague de 150 courriers sera envoyée, pour lesquels les rendez-vous seront pris. Le suivi du nombre de rendez-vous réalisés auprès des CAF volontaires devra être assuré. Suite à la première vague, une seconde vague de 150 courriers sera envoyée, jusqu à atteindre le nombre de 60 rendez-vous effectivement réalisés. Suite à l envoi du courrier, les personnes seront contactées par téléphone. Un délai de 12 jours doit être attendu avant le contact par téléphone suite à l envoi du courrier. L attention sera portée sur le fait que les demandeurs d emploi constituent un public très spécifique. C est un public considéré comme fragile, une partie d entre eux traverse une période de chômage assez longue. Des éléments de langage pour la prise de rendez-vous téléphonique seront fournis et discutés avec l Ecole d Economie de Paris. Le prestataire devra notamment préciser au demandeur d emploi que s il possède un numéro d allocataire CAF, il s en munisse pour l entretien. Concernant plus spécifiquement la prise de rendez-vous, les personnes au chômage, même partiel, ont davantage de disponibilités en journée que les personnes actives à temps plein. Ainsi, même si la variation dans les heures d appel est une solution pour renforcer le taux de réponse, les appels sur des heures de travail classiques donneront de meilleurs résultats que pour un public actif. Pour cette même raison, proposer des horaires de rendez-vous en journée est moins problématique que pour un public classique. Afin de pouvoir proposer des plages horaires, mais aussi afin de suivre les rendez-vous effectivement réalisés, le prestataire devra établir un échange régulier avec les Caisses d Allocations Familiales. La régularité de ces échanges sera à définir précisément avec les CAF volontaires au début de la prestation, mais un échange hebdomadaire semble raisonnable. A la demande du prestataire, les CAF enverront les Page 4 sur 6

5 créneaux qu elles souhaitent consacrer au pilote, ce qui permettra de fixer un rendez-vous entre le demandeur d emploi et l agent. Les disponibilités des agents seront envoyées chaque semaine par le référent accès aux droits de la caisse d allocations familiales, des rendez-vous pourront être programmés sur ces disponibilités jusqu à 2 jours ouvrés avant le rendez-vous. Le prestataire, s il n a pas reçu ces disponibilités, devra contacter le référent CAF pour les obtenir. Le prestataire devra par ailleurs informer les CAF des rendez-vous effectivement pris 3 jours ouvrés avant le rendez-vous, via l envoi d un fichier Excel au référent accès aux droits de la CAF et confirmation téléphonique de la bonne réception de cet envoi. Les modalités précises d échanges avec les CAF volontaires seront définies au début de la prestation. Le prestataire devra informer l Ecole d Economie de Paris chaque semaine de l avancée à savoir, par CAF volontaire (soit 2 ou 3), le nombre de personnes contactées avec et sans succès, le nombre de rendez vous pris, le nombre de rendez vous effectués, le nombre de personnes qui ont refusé Mise à disposition d une ligne téléphonique permettant une prise de rendezvous spontanée (volet 1) Il sera proposé aux demandeurs d emploi, via un courrier de contact, la possibilité de rappeler spontanément les enquêteurs de prise de Rendez-vous. Le prestataire devra ainsi créer un numéro téléphonique, sans qu il soit nécessairement un numéro vert, accessible de toute la France Métropolitaine, qui permettra un contact spontané de la part des demandeurs d emploi. Ce numéro devra être créé avant la fin août, afin de permettre son inclusion dans le courrier de contact, et maintenu opérationnel jusqu à la fin de la campagne de prise de Rendez-vous soit fin décembre La communication se fera au prix d un appel local (numéro non-surtaxé) Prise de rendez-vous (volet 2) Le nombre de Rendez-vous effectivement réalisés devra être de 60. Il découlera des rendez-vous pris spontanément et réalisés, et des rendez-vous pris à l initiative du prestataire et effectivement réalisés dans la cadre de la procédure décrite au volet 1. Le prestataire devra appeler 3 fois au maximum une personne pour prendre rendez-vous. Si le demandeur d emploi accepte le rendez-vous, cela devra être notifié dans un fichier Excel, qui sera renvoyé à la CAF concernée chaque jour Décompte du nombre de rendez-vous effectivement réalisés La CAF renverra chaque semaine un message au prestataire et à l Ecole d Economie de Paris indiquant le nombre de rendez vous effectivement réalisés. Le prestataire devra le lui rappeler en cas d oubli. Le prestataire conservera un fichier Excel dans lequel seront détaillés par semaine et par CAF le nombre de rendez-vous qui devaient être réalisés et le nombre de rendez-vous effectivement réalisés. Ce fichier sera communiqué chaque semaine à l EEP. Page 5 sur 6

6 2.3.4 Moyens techniques mis à la disposition du prestataire L École d Économie de Paris assurera la formation des agents du prestataire, au cours d une demijournée dans les locaux de l Ecole d Economie de Paris. 3. Modalités d exécution de la prestation 3.1 Précisions concernant l exécution de la prestation L EEP conclura un contrat de prestation avec le prestataire retenu et sera le destinataire de l ensemble des livrables. La phase de collecte fera l objet d un bon de commande établi par l EEP et adressé au contractant. La réalisation d une campagne de vérification, actualisation et recherche des coordonnées téléphoniques suppose la réalisation par le titulaire de l ensemble des opérations suivantes : - la mise au point technique et la préparation logistique de la prestation demandée; - la réalisation de la prestation demandée ; - la fourniture des documents mentionnés dans l article Suivi et contrôle de l exécution des prestations L EEP désigne et fait connaître au prestataire par tout moyen lui paraissant approprié les personnes chargées du suivi administratif du présent marché au sein de l EEP et celles chargées du suivi de l orientation générale et du bon déroulement de la prestation, au sein de l EEP mais aussi de la Direction de la Recherche, de l Evaluation, des Etudes et des Statistiques (DREES) du Ministère des Affaires Sociales. L EEP se réserve le droit d opérer des contrôles à tout moment sur le déroulement et la bonne exécution de la prestation. L EEP peut demander au titulaire un état des contrôles qu il a effectués lors de la prestation, ainsi que des renseignements portant sur les pratiques de la prestation. Le prestataire devra pouvoir préciser à l EEP lesquelles des prestations mentionnées à l article 2 seront réalisées avec l aide d un prestataire de service supervisé par le candidat, et fournir le cas échéant des informations portant sur ces prestataires. Au minimum, le nom, le domaine de compétence, les coordonnées et la durée depuis laquelle le candidat travaille avec le(s) prestataire(s) prévu(s) seront indiquées. L EEP se réserve le droit de refuser le prestataire de service engagé par le candidat. Tout prestataire engagé par le candidat sera tenu aux mêmes exigences de confidentialité que le candidat. 3.3 Calendrier et délais d exécution Date limite de réponse à l Appel d offres : 15 septembre Les réponses sont à transmettre par mail à Anaëlle Six Dates d exécution et de rendu des différents livrables : octobre à décembre 2015 La base de données contenant les coordonnées à vérifier sera livrée par l EEP au prestataire avant le 1 er novembre Page 6 sur 6

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

... Caf.fr, naviguez facile! Caf de la Haute-Vienne Création octobre 2012 Crédit dessins : icônothèque Cnaf

... Caf.fr, naviguez facile! Caf de la Haute-Vienne Création octobre 2012 Crédit dessins : icônothèque Cnaf ... Caf.fr, naviguez facile! Caf de la Haute-Vienne Création octobre 2012 Crédit dessins : icônothèque Cnaf Ecran d'accueil du Caf.fr Mon Compte Pour gérer directement son dossier Ma Caf pour accéder aux

Plus en détail

COMMISSION DE DIALOGUE SOCIAL DE LA POSTE MUTUALISATION DE L ACCÈS AUX SERVICES DANS 1 000 BUREAUX DE POSTE EN ZONE RURALE ET DE MONTAGNE

COMMISSION DE DIALOGUE SOCIAL DE LA POSTE MUTUALISATION DE L ACCÈS AUX SERVICES DANS 1 000 BUREAUX DE POSTE EN ZONE RURALE ET DE MONTAGNE COMMISSION DE DIALOGUE SOCIAL DE LA POSTE MUTUALISATION DE L ACCÈS AUX SERVICES DANS 1 000 BUREAUX DE POSTE EN ZONE RURALE ET DE MONTAGNE 31/03/2015 SOMMAIRE 1. Mutualisation de l accès aux services en

Plus en détail

P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX

P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX MAI 2011 SOMMAIRE ADMINISTRATIF - DOMICILIATION - C.N.I Carte Nationale d Identité - EXTRAIT D ACTE DE NAISSANCE - DEMANDE D ASILE

Plus en détail

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1 APPEL A PROPOSITIONS MUTECO NUMERIQUE 2015 PICARDIE Le présent cahier des charges s adresse aux organismes de formation souhaitant se positionner sur le projet mutations économiques porté par AGEFOS PME

Plus en détail

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Retours des entretiens téléphoniques 1. Présentation du contexte : Atout Métiers LR Offre de formation L association

Plus en détail

Les allocataires des minima sociaux: CMU, état de santé et recours aux soins

Les allocataires des minima sociaux: CMU, état de santé et recours aux soins études résultats et N 603 octobre 2007 Les allocataires des minima sociaux: CMU, état de santé et recours aux soins Une enquête a été effectuée par la DREES au deuxième trimestre 2006 auprès de personnes

Plus en détail

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE I- PREAMBULE 2 II- CAHIER DES CHARGES 2 II-1-Objectifs /Finalité 2 II-2-Public visé 3 II-3-Durée des parcours 3 II-4-Missions

Plus en détail

Plateforme d observation sociale et médico-sociale

Plateforme d observation sociale et médico-sociale Plateforme d observation sociale et médico-sociale Recherche-actions pour réduire le non-recours aux prestations sociales Nantes, le 19 novembre 2013 1 Le Secrétariat général pour la modernisation de l

Plus en détail

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente CRM Service Exemples de secteurs concernés Société de commerce et de négoce Société de services informatiques Cabinet de formation Cabinet de recrutement Société de sécurité et de nettoyage Société de

Plus en détail

Le courrier publicitaire, l indispensable de votre mix média

Le courrier publicitaire, l indispensable de votre mix média Le courrier publicitaire, l indispensable de votre mix média En préambule Des résultats qui s'inscrivent dans le cadre d'une réflexion entamée depuis 1997 > La dernière étude remonte à 2002 Un double objectif

Plus en détail

LES CONSTATS. Les difficultés généralement pointées par les usagers et les partenaires sont :

LES CONSTATS. Les difficultés généralement pointées par les usagers et les partenaires sont : QUELQUES ÉLÉMENTS DE CONTEXTE La conférence nationale contre la pauvreté et pour l inclusion sociale de (le 10 et 11 décembre 2012) a fait de la lutte contre les inégalités sociales une priorité nationale

Plus en détail

Consultation pour une mutuelle santé pour les habitants de Lagord

Consultation pour une mutuelle santé pour les habitants de Lagord 1 Centre Communal d Action Sociale Consultation pour une mutuelle santé pour les habitants de Lagord DOCUMENT UNIQUE VALANT : ACTE D ENGAGEMENT CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES REGLEMENT DE CONSULTATION Date

Plus en détail

Le rsa L Aide Personnalis. Aide Personnalisée de Retour à l Emploi. Préfecture de Seine Maritime

Le rsa L Aide Personnalis. Aide Personnalisée de Retour à l Emploi. Préfecture de Seine Maritime Le rsa L Aide Personnalis 1 Aide Personnalisée de Retour à l Emploi 1 Le rsa ses objectifs : Lutter contre la pauvreté 2 Encourager l exercice l ou le retour à une activité professionnelle Aider à l insertion

Plus en détail

Caf. Accessibilité. Internet, application mobile, Facebook, Cafpro... la Caf simplifie la relation à l usager. Le saviez-vous?

Caf. Accessibilité. Internet, application mobile, Facebook, Cafpro... la Caf simplifie la relation à l usager. Le saviez-vous? écho La lettre aux partenaires de la Caf des PO Caf n 42 4 ème trimestre 2014 Dossier Accessibilité Internet, application mobile, Facebook, Cafpro... la Caf simplifie la relation à l usager www.caf.fr

Plus en détail

Paiement sécurisé sur Internet. Fonctionnalités du Pack Factures

Paiement sécurisé sur Internet. Fonctionnalités du Pack Factures Paiement sécurisé sur Internet Fonctionnalités du Pack Factures SOMMAIRE 1 Objet 3 2 Condition d accès 3 3 Gestion des factures 4 3.1 Import de factures par CSV 5 Accès à la section 5 Présentation de l

Plus en détail

10 JUIN 2015 APPEL D OFFRES ETUDE D EVALUATION A MI-PARCOURS DU DISPOSITIF DES PRETS NUMERIQUES DU PROGRAMME DES INVESTISSEMENTS D AVENIR

10 JUIN 2015 APPEL D OFFRES ETUDE D EVALUATION A MI-PARCOURS DU DISPOSITIF DES PRETS NUMERIQUES DU PROGRAMME DES INVESTISSEMENTS D AVENIR 10 JUIN 2015 APPEL D OFFRES ETUDE D EVALUATION A MI-PARCOURS DU DISPOSITIF DES PRETS NUMERIQUES DU PROGRAMME DES INVESTISSEMENTS D AVENIR 1. Type de procédure Cette procédure est un marché privé, passé

Plus en détail

VOTRE AIDE AU LOGEMENT POUR LA RENTREE 2015 Étudiant résidant en cite universitaire

VOTRE AIDE AU LOGEMENT POUR LA RENTREE 2015 Étudiant résidant en cite universitaire VOTRE AIDE AU LOGEMENT POUR LA RENTREE 2015 Étudiant résidant en cite universitaire - Vous êtes étudiant - Vous résidez en Résidence Universitaire - Vous payez un loyer Vous pouvez éventuellement bénéficier

Plus en détail

Institut Universitaire de Formation des Maîtres

Institut Universitaire de Formation des Maîtres Institut Universitaire de Formation des Maîtres Route du Phare BP 678 97262 Fort-de-France MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICE REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) établi en application

Plus en détail

PREMIERE CONNEXION & CREATION DU COMPTE

PREMIERE CONNEXION & CREATION DU COMPTE NOTICE D UTILISATION DE LA PLATEFORME DES AIDES REGIONALES (PAR) PREMIERE CONNEXION & CREATION DU COMPTE SOMMAIRE 1- PREMIERE CONNEXION : ACCEDER A LA PAR...2 2-CREER SON COMPTE UTILISATEUR SUR LA PAR...2

Plus en détail

CHARTE Formation Professionnelle en Mobilité. spécimen. www.ladom.fr

CHARTE Formation Professionnelle en Mobilité. spécimen. www.ladom.fr CHARTE Formation Professionnelle en Mobilité www.ladom.fr CHARTE 2013 La présente charte a pour objet de valider votre parcours professionnel en mobilité et de définir les engagements respectifs des signataires

Plus en détail

Titre Cesu La Banque Postale

Titre Cesu La Banque Postale Titre Cesu La Banque Postale Les deux déclinaisons du Cesu Titre de Travail Simplifié (TTS) permet de rémunérer et de déclarer un salarié employé à domicile, s adresse aux entreprises, ainsi qu aux particuliers

Plus en détail

ANNEXE 3 AU CCTP PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES EVENTUELLES DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES GEN DRH 01 2015 GIE GENAVIR CS 20071 29280 PLOUZANE

ANNEXE 3 AU CCTP PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES EVENTUELLES DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES GEN DRH 01 2015 GIE GENAVIR CS 20071 29280 PLOUZANE GEN DRH 01 2015 ANNEXE 3 AU CCTP Plouzané, le 27 avril 2015 PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES EVENTUELLES DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Référence du marché Pouvoir adjudicateur GEN DRH 01 2015 GIE GENAVIR

Plus en détail

Réunion plénière du CNLE

Réunion plénière du CNLE Réunion plénière du CNLE Recherche-actions pour réduire le non-recours aux prestations sociales Paris, le 27 juin 2013 1 Contexte, objectifs et méthodologie de la recherche-actions 2 Principaux enseignements

Plus en détail

Guide d utilisation IPAB-ASSOCIATION v5.0 GUIDE D UTILISATION. à destination des associations et organismes sans but lucratif.

Guide d utilisation IPAB-ASSOCIATION v5.0 GUIDE D UTILISATION. à destination des associations et organismes sans but lucratif. GUIDE D UTILISATION à destination des associations et organismes sans but lucratif Page 1 Table des matières I. Activation du compte Ipab-Association et première connexion... 4 1. L email d activation...

Plus en détail

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS EXTERNE DE TECHNICIEN TERRITORIAL SESSION 2012 EPREUVE Réponses à des questions techniques à partir d un dossier portant sur

Plus en détail

Date limite de remise des dossiers de réponse :

Date limite de remise des dossiers de réponse : REGLEMENT DE L APPEL A MANIFESTATION D INTÉRÊT POUR LA MISE EN ŒUVRE DU TROISIEME SEGMENT DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE LA FORMATION (SPRF) SOUS FORME D UN SERVICE D INTERET ECONOMIQUE GENERAL (SIEG) TERRITRORIALISE

Plus en détail

EVOLUTION D UN LOGICIEL DE PRISE DE RENDEZ-VOUS

EVOLUTION D UN LOGICIEL DE PRISE DE RENDEZ-VOUS CAISSE D'ALLOCATIONS FAMILIALES DE LA VENDEE EVOLUTION D UN LOGICIEL DE PRISE DE RENDEZ-VOUS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Marché n 3/2014 Marché à Procédure Adaptée passé en application

Plus en détail

Etape 1 : Constituer une base de données.

Etape 1 : Constituer une base de données. Etape 1 : Constituer une base de données. L importance de la base de données. Les abonnés à votre emailing-liste représentent un patrimoine pour vous : c est la liste de ceux qui souhaitent rester informés

Plus en détail

POUR LA RENTREE UNIVERSITAIRE 2013 AIDE AU LOGEMENT «ETUDIANT»

POUR LA RENTREE UNIVERSITAIRE 2013 AIDE AU LOGEMENT «ETUDIANT» POUR LA RENTREE UNIVERSITAIRE 2013 AIDE AU LOGEMENT «ETUDIANT» - Vous êtes étudiant - Vous résidez dans un appartement, un foyer, un logement meublé, une chambre - Vous payez un loyer Vous pouvez éventuellement

Plus en détail

Le droit au compte. Direction de la Surveillance des relations entre les particuliers et la sphère financière

Le droit au compte. Direction de la Surveillance des relations entre les particuliers et la sphère financière Direction de la Surveillance des relations entre les particuliers et la sphère financière Initialement conçu comme une mesure destinée à concilier le principe de liberté contractuelle en matière d ouverture

Plus en détail

Se former pour réussir!

Se former pour réussir! Centre de Formation Professionnelle du Lycée Agricole http://www.lycee-agricole-laval.com/cfppa-formation-continue.html Catalogue Techniques Agricoles Se former pour réussir! «Si je pouvais être aidé,

Plus en détail

Informations sur l utilisation du webmail du CNRS. Webmail du CNRS. Manuel Utilisateur

Informations sur l utilisation du webmail du CNRS. Webmail du CNRS. Manuel Utilisateur Informations sur l utilisation du webmail du CNRS Webmail du CNRS Manuel Utilisateur V1.0 Octobre 2012 Table des matières Généralités... 2 Navigateurs testés... 2 Internet Explorer... 2 Firefox... 3 Connexion...

Plus en détail

Les modalités de remboursement d une dette

Les modalités de remboursement d une dette Les modalités de remboursement d une dette Vous êtes allocataire de la Caf de la Seine-Saint-Denis et vous devez de l argent à la Caf? Plusieurs solutions sont mises à votre disposition : (cliquez sur

Plus en détail

Comité national d évaluation du rsa Annexes

Comité national d évaluation du rsa Annexes Comité national d évaluation du rsa Annexes Annexe 11 La mise en place du Rsa dans les caisses d allocations familiales (*) Pauline Domingo, Stéphane Donné (Cnaf) Décembre 2011 Les documents d études sont

Plus en détail

contre la pauvreté et pour l inclusion sociale

contre la pauvreté et pour l inclusion sociale PREMIER MINISTRE PLAN PLURIANNUEL contre la pauvreté et pour l inclusion sociale 3 mars 2015 SYNTHÈSE Adopté à la suite d un comité interministériel de lutte contre l exclusion en 2013, le plan pluriannuel

Plus en détail

La demande de logement social en Ile de France. Le portail en ligne

La demande de logement social en Ile de France. Le portail en ligne PREFET DE LA REGION ILE DE FRANCE Direction Régionale et Interdépartementale de l'hébergement et du Logement La demande de logement social en Ile de France Le portail en ligne www.demande-logement-social.gouv.fr

Plus en détail

L'insertion professionnelle des bénéficiaires du RSA en outre-mer

L'insertion professionnelle des bénéficiaires du RSA en outre-mer Inspection générale des affaires sociales RM2014-090R Inspection générale de l administration N 14-122/14-077/01 L'insertion professionnelle des bénéficiaires du RSA en outre-mer SYNTHESE Établie par Michel

Plus en détail

Le présent document a pour objet de définir les modalités d organisation de l élection des délégués du personnel (ou du C E) de

Le présent document a pour objet de définir les modalités d organisation de l élection des délégués du personnel (ou du C E) de Le présent document a pour objet de définir les modalités d organisation de l élection des délégués du personnel (ou du C E) de Article 1 er : Effectif de l entreprise Nombre de sièges à pourvoir L effectif

Plus en détail

Ce guide décrit la procédure à suivre afin de profiter pleinement du Service de Transfert de Fichiers EGIS. Il décrit

Ce guide décrit la procédure à suivre afin de profiter pleinement du Service de Transfert de Fichiers EGIS. Il décrit Ce guide décrit la procédure à suivre afin de profiter pleinement du Service de Transfert de Fichiers EGIS. Il décrit l ensemble des étapes de son utilisation. Envoyer des fichiers... 3 Etape 1 : choix

Plus en détail

Etape 1 : Identification avec un compte personnel sur la plateforme (cf. notice «Création et gestion de votre compte utilisateur»)

Etape 1 : Identification avec un compte personnel sur la plateforme (cf. notice «Création et gestion de votre compte utilisateur») NOTICE D INFORMATION POUR L UTILISATION DE LA PLATEFORME DES AIDES REGIONALES (PAR) POUR LE DISPOSITIF DE «SOUTIEN AUX ESPACES DE TRAVAIL COLLABORATIF» NB : La plateforme des aides régionales est optimisée

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «La communication web 2013 de la Maison de l Emploi de Marseille»

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «La communication web 2013 de la Maison de l Emploi de Marseille» CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «La communication web 2013 de la Maison de l Emploi de Marseille» CONTEXTE ET ENJEUX Le positionnement de la Maison de l Emploi de Marseille (MDEM) repose sur les trois points

Plus en détail

Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL)

Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) Pour faciliter vos démarches et bénéficier d une aide du FSL Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Vous avez des droits en matière de logement a Vos droits

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION DE LA PLATEFORME DES AIDES REGIONALES (PAR) UNEEM PREMIERE CONNEXION - CREATION & GESTION DE VOTRE COMPTE UTILISATEUR

NOTICE D UTILISATION DE LA PLATEFORME DES AIDES REGIONALES (PAR) UNEEM PREMIERE CONNEXION - CREATION & GESTION DE VOTRE COMPTE UTILISATEUR NOTICE D UTILISATION DE LA PLATEFORME DES AIDES REGIONALES (PAR) UNEEM PREMIERE CONNEXION - CREATION & GESTION DE VOTRE COMPTE UTILISATEUR SOMMAIRE 1 PREMIERE CONNEXION : ACCEDER A LA PAR 2 2- CREER SON

Plus en détail

Un outil développé par

Un outil développé par Un outil développé par 1 SOMMAIRE Calendrier de campagne... 3 Identification... 4 Paramétrage... 5 Page d accueil... 5 Tableau de bord de la campagne... 6 Ciblage des clients... 7 Choix du format... 13

Plus en détail

MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée

MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE - REGLEMENT DE CONSULTATION MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée 1- Identification de l organisme qui passe le marché :

Plus en détail

MODULATIONS DES ALLOCATIONS FAMILIALES AU 1er JUILLET 2015

MODULATIONS DES ALLOCATIONS FAMILIALES AU 1er JUILLET 2015 MSA Midi-Pyrénées Nord Conseil d'administration du 8 juin 2015 FAMILLE MODULATIONS DES ALLOCATIONS FAMILIALES AU 1er JUILLET 2015 Jusqu'à présent, le montant des allocations familiales était identique

Plus en détail

La simplification du dossier de candidature

La simplification du dossier de candidature FICHE 20 La simplification du dossier de candidature Pour de nombreux opérateurs économiques, la constitution des dossiers de candidature est trop complexe et coûteuse du fait du nombre des documents à

Plus en détail

Intervenir à l étranger Une revue des règlements canadiens ayant trait aux activités à l étranger

Intervenir à l étranger Une revue des règlements canadiens ayant trait aux activités à l étranger Intervenir à l étranger Une revue des règlements canadiens ayant trait aux activités à l étranger ORDRE DU JOUR 10 h Introduction 10 h 10 Aperçu des organismes de bienfaisance et des organismes sans but

Plus en détail

GUIDE LA PUB SI JE VEUX!

GUIDE LA PUB SI JE VEUX! GUIDE LA PUB SI JE VEUX! Édition 2011 Sommaire Avant-propos Ce que vous devez savoir Vos droits Comment éviter de recevoir des publicités? La prospection commerciale par courrier électronique, télécopie

Plus en détail

Le fonds d amorçage 2013-2014 et 2014-2015

Le fonds d amorçage 2013-2014 et 2014-2015 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Le fonds d amorçage 2013-2014 et 2014-2015 ADDITIF AU GUIDE PRATIQUE SUR LES NOUVEAUX RYTHMES À L ÉCOLE PRIMAIRE Vendredi GUIDE PRATIQUE LES NOUVEAUX RYTHMES À L ÉCOLE PRIMAIRE

Plus en détail

LA CMU COMPLÉMENTAIRE

LA CMU COMPLÉMENTAIRE Vous êtes artisan ou commerçant, le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. Vous exercez une profession libérale, le RSI gère votre assurance

Plus en détail

ACCÉDER. aux services. Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage

ACCÉDER. aux services. Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage ACCÉDER aux services Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage 1 Souhaitant faciliter la relation avec tous ses clients, le Groupe La Poste

Plus en détail

Gestion commerciale & marketing avec

Gestion commerciale & marketing avec Fabien Pinckaers Els Van Vossel Gestion commerciale & marketing avec Suivez vos prospects, dynamisez vos ventes, lancez des campagnes marketing! Adapté par Blandine Proust Groupe Eyrolles, 2012, pour la

Plus en détail

Table des matières ETAPE 1 FAIRE LE POINT AVANT DE SE LANCER19

Table des matières ETAPE 1 FAIRE LE POINT AVANT DE SE LANCER19 Table des matières ETAPE 1 FAIRE LE POINT AVANT DE SE LANCER19 CHAPITRE 1 ÉTUDIER LA CLIENTÈLE. 21 1.1 Une phase indispensable...24 1.2 Comment s y prendre?...26 1.3 Exploitez vos résultats....32 CHAPITRE

Plus en détail

parce que la perte d un proche est un MOMent difficile, la Caisse d epargne VOus aide

parce que la perte d un proche est un MOMent difficile, la Caisse d epargne VOus aide succession d un proche guide des premières démarches POUR EN SAVOIR DAVANTAGE, RENSEIGNEZ-VOUS AUPRÈS DE VOTRE CONSEILLER CAISSE D EPARGNE OU SUR : parce que la perte d un proche est un MOMent difficile,

Plus en détail

Convention de partenariat pour l accès aux droits, aux soins et à la prévention des rennais

Convention de partenariat pour l accès aux droits, aux soins et à la prévention des rennais Vendredi 3 octobre 2014 Convention de partenariat pour l accès aux droits, aux soins et à la prévention des rennais Convention de partenariat pour l accès aux droits, aux soins et à la prévention des

Plus en détail

PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI. Action collective au profit des demandeurs d'emploi

PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI. Action collective au profit des demandeurs d'emploi Cahier des charges à l'attention des Organismes de Formation PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI Action collective au profit des demandeurs d'emploi Formations organisées avec le concours financier du

Plus en détail

F RSE Plan d action A04 Bruxelles, le 14.09.2006 MH/JC/LC A V I S. sur

F RSE Plan d action A04 Bruxelles, le 14.09.2006 MH/JC/LC A V I S. sur F RSE Plan d action A04 Bruxelles, le 14.09.2006 MH/JC/LC A V I S sur L AVANT-PROJET DE PLAN D ACTION EN MATIERE DE RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES EN BELGIQUE *** 2 Dans sa lettre du 10 juillet

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DE LA SALLE DES MARCHES APPEL D OFFRES OUVERT ACCES ENTREPRISES. Version 8.2

MANUEL D UTILISATION DE LA SALLE DES MARCHES APPEL D OFFRES OUVERT ACCES ENTREPRISES. Version 8.2 MANUEL D UTILISATION DE LA SALLE DES MARCHES APPEL D OFFRES OUVERT ACCES ENTREPRISES Version 8.2 Vous allez utiliser les services en ligne de la plate forme de dématérialisation de la Salle des Marchés

Plus en détail

matthieumarce.com - Fiches pratiques - Emailing Emailing

matthieumarce.com - Fiches pratiques - Emailing Emailing Emailing Cette fiche pratique tente de répondre aux questions suivantes : - Qu est-ce qu un emailing? - Comment réaliser une campagne emailing auprès de mes contacts? - Comment fidéliser mes clients? L

Plus en détail

Le Rapport Automatique de Suivi (RAS)

Le Rapport Automatique de Suivi (RAS) Le Rapport Automatique de Suivi (RAS) Qu est-ce qu un RAS? Comment créer un RAS? Comment modifier un RAS? COMMENT PROLONGER LA DATE DE VALIDITÉ D UN RAS? Comment supprimer un RAS? Qu est-ce qu un RAS?

Plus en détail

N MAPA 05-2014 Marché de Fourniture de combustibles Bois-Energie Marché à bons de commandes (art 77 du code des marchés publics)

N MAPA 05-2014 Marché de Fourniture de combustibles Bois-Energie Marché à bons de commandes (art 77 du code des marchés publics) N MAPA 05-2014 Marché de Fourniture de combustibles Bois-Energie Marché à bons de commandes (art 77 du code des marchés publics) CHAUDIERE BOIS ENERGIE DE L HOTEL D ENTREPRISES Procédure adaptée art 28

Plus en détail

Service formation permanente locale. Cahier des charges : «HABILITATIONS ELECTRIQUES FORMATIONS INTIALES ET RECYCLAGES»

Service formation permanente locale. Cahier des charges : «HABILITATIONS ELECTRIQUES FORMATIONS INTIALES ET RECYCLAGES» Service formation permanente locale Cahier des charges : «HABILITATIONS ELECTRIQUES FORMATIONS INTIALES ET RECYCLAGES» Décembre 2013 1 Contexte A. Le centre L Institut National de la Recherche Agronomique

Plus en détail

Cahier des charges. «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement numérique du Territoire

Cahier des charges. «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement numérique du Territoire Direction du Développement numérique du Territoire Cahier des charges «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement Numérique du Territoire Maître d Ouvrage : REGION BASSE-NORMANDIE

Plus en détail

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse Paris, le 11 décembre 2014 CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP Relevé des conclusions A l occasion de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014,

Plus en détail

FICHE PRATIQUE N 4. Plan d Epargne pour la Retraite COllective (PERCO)

FICHE PRATIQUE N 4. Plan d Epargne pour la Retraite COllective (PERCO) FICHE PRATIQUE N 4 Plan d Epargne pour la Retraite COllective (PERCO) Principes Grâce à l adhésion à un dispositif facultatif, le PERCO offre la possibilité aux salariés de Thales de se constituer un capital

Plus en détail

SVP j ai besoin d aide!

SVP j ai besoin d aide! SVP j ai besoin d aide! Ma première connexion J ai encore oublié mon mot de passe! Je dois valider les relevés d heures de mes intérimaires Je veux retrouver d anciens relevés d heures J imprime ou j enregistre

Plus en détail

Autorité de Régulation des Communications électroniques et des Postes

Autorité de Régulation des Communications électroniques et des Postes Format attendu des dossiers de demande de fréquences dans la bande 2,1 GHz dans les DOM, à Saint-Pierre et Miquelon, Saint-Martin, Saint-Barthélemy et Mayotte en date du 1 er novembre 2007 Selon l article

Plus en détail

Manuel d utilisation de la messagerie. http://zimbra.enpc.fr

Manuel d utilisation de la messagerie. http://zimbra.enpc.fr Manuel d utilisation de la messagerie http://zimbra.enpc.fr ÉCOLE DES PONTS PARISTECH/ DSI JANVIER 04 SOMMAIRE. Connexion à la messagerie.... Présentation générale de l écran d accueil.... Déconnexion...

Plus en détail

CREATION & GESTION DE VOTRE COMPTE UTILISATEUR

CREATION & GESTION DE VOTRE COMPTE UTILISATEUR NOTICE D UTILISATION DE LA PLATEFORME DES AIDES REGIONALES CREATION & GESTION DE VOTRE COMPTE UTILISATEUR SOMMAIRE 1- PREMIERE CONNEXION : ACCEDER A LA PAR... 2 2-CREER SON COMPTE UTILISATEUR SUR LA PAR...

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

Objet de la consultation : FOURNITURE, PARAMETRAGE ET MAINTENANCE D UN PROGICIEL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT CAHIER DES CHARGES

Objet de la consultation : FOURNITURE, PARAMETRAGE ET MAINTENANCE D UN PROGICIEL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT CAHIER DES CHARGES Objet de la consultation : FOURNITURE, PARAMETRAGE ET MAINTENANCE D UN PROGICIEL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT CAHIER DES CHARGES Date et heure limite de remise des offres 26 juin 2015 à 18 h Sommaire

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS PROTECTION SOCIALE

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS PROTECTION SOCIALE PROTECTION SOCIALE ASSURANCE MALADIE, MATERNITÉ, DÉCÈS MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION

Plus en détail

Mode d emploi du Bureau Virtuel (BV) à destination des étudiants en Formation À Distance (FAD)

Mode d emploi du Bureau Virtuel (BV) à destination des étudiants en Formation À Distance (FAD) Mode d emploi du Bureau Virtuel (BV) à destination des étudiants en Formation À Distance (FAD) Inscrit(e) comme étudiant(e) à l Université Michel de Montaigne Bordeaux 3, vous avez à votre disposition

Plus en détail

Les demarches administratives

Les demarches administratives Les demarches administratives Après la disparition d un être cher, s ajoute à la douleur de l événement une série de démarches administratives. Celles-ci sont nombreuses et répondent à un calendrier précis.

Plus en détail

«ACTopen» ... La solution dans sa globalité vous permettra d'administrer et de piloter votre entreprise de manière optimale.

«ACTopen» ... La solution dans sa globalité vous permettra d'administrer et de piloter votre entreprise de manière optimale. «ACTopen»... Est un progiciel de gestion intégré, développé sous forme de modules et pouvant être adapté à tout type d'entreprise et de secteur d'activité. La solution dans sa globalité vous permettra

Plus en détail

INDEMNISATION VOUS REPRENEZ UNE ACTIVITÉ POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION VOUS REPRENEZ UNE ACTIVITÉ POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION VOUS REPRENEZ UNE ACTIVITÉ POLE-EMPLOI.FR REPRENDRE UNE ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE SANS PERTE DE REVENU Ce dispositif concerne les bénéficiaires de l allocation d aide au retour à l emploi

Plus en détail

PREVOYANCE -----------------------

PREVOYANCE ----------------------- NOTICE D INFORMATION PREVOYANCE ----------------------- CONNAISSEZ VOS DROITS... Juillet 2011 Caissedeprévoyancedesagentsdelasécuritésocialeetassimilés régieparlecodedelasécuritésociale 2ter,boulevardSaintMartin75010PARIS

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Marché relatif à l organisation & la communication, au développement du site internet, à l impression et au routage des supports de communication de la Fête

Plus en détail

VADE MECUM CHEFS D'ÉTABLISSEMENT / PROFESSEURS RÉFÉRENTS ASSISTANTS DE LANGUE ÉTRANGERS

VADE MECUM CHEFS D'ÉTABLISSEMENT / PROFESSEURS RÉFÉRENTS ASSISTANTS DE LANGUE ÉTRANGERS VADE MECUM CHEFS D'ÉTABLISSEMENT / PROFESSEURS RÉFÉRENTS ASSISTANTS DE LANGUE ÉTRANGERS INSTALLATION À SAVOIR : o OBLIGATIONS o CONGÉS o DÉMISSION o RECRUTEMENT LOCAL o HEURES SUPPLÉMENTAIRES o PROLONGATION

Plus en détail

Chargé(e) d Accueil. La filière certifications de l afpols

Chargé(e) d Accueil. La filière certifications de l afpols Chargé(e) d Accueil La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE UTILISATEUR ET MAINTENANCE INFORMATIQUE

CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE UTILISATEUR ET MAINTENANCE INFORMATIQUE WEST AFRICAN HEALTH ORGANISATION ORGANISATION OUEST AFRICAINE DE LA SANTE ORGANIZAÇÃO OESTE AFRICANA DA SAÚDE CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE UTILISATEUR ET MAINTENANCE INFORMATIQUE 1 Sommaire 1. INTRODUCTION...

Plus en détail

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014 Questions sociales Note d information n 14-15 du 6 août 2014 ALLOCATIONS CHOMAGE Effet au 01/07/2014 Références Arrêté du 25 juin 2014 portant agrément de la convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES ET TECHNIQUES PARTICULIERES

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES ET TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES ET TECHNIQUES PARTICULIERES «Emission de titres de transports train et avion et services annexes» Appel d offres ouvert (Article

Plus en détail

CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE. Procédure d ouverture d un compte dans le cadre du droit au compte

CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE. Procédure d ouverture d un compte dans le cadre du droit au compte CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE Préambule Le droit au compte figure dans la législation française comme un principe fondamental. Le code monétaire et financier (article

Plus en détail

Prestation de service Lieu d accueil enfants - parents. Juin 2013 1/5

Prestation de service Lieu d accueil enfants - parents. Juin 2013 1/5 LES CONDITIONS PARTICULIERES Prestation de service Lieu d accueil enfants - parents Juin 2013 1/5 2/5 L objet de la convention Elle encadre les modalités d intervention et de versement de la prestation

Plus en détail

Guide de rapports ADT Sélecte

Guide de rapports ADT Sélecte Guide de rapports ADT Sélecte ADT Sélecte est un service qui permet à nos clients de requêter, ou planifier, leurs propres rapports. De la page de réception ADT Sélecte, cliquez sur Ouvrir une session

Plus en détail

CONTRAT DE SOUSCRIPTION OFFRE PUSH-CLASSIQUE

CONTRAT DE SOUSCRIPTION OFFRE PUSH-CLASSIQUE CONTRAT DE SOUSCRIPTION OFFRE PUSH-CLASSIQUE ANNEXE 5 : CONDITIONS SPECIFIQUES AUX APPLICATIONS DE CAT. 3 V7.0 () Bouygues Telecom Société anonyme au capital de 616 661 789.28, immatriculée au RCS Nanterre

Plus en détail

AIDES SOCIALES 2015 Cocher la case correspondante à l aide concernée

AIDES SOCIALES 2015 Cocher la case correspondante à l aide concernée Pour tout renseignement, contacter le Centre de la Relation Clients : Tél. 01 44 90 13 33 Fax 01 44 90 20 15 Formulaire de contact accessible sur notre site Internet www.crpcen.fr AIDES SOCIALES 2015 Cocher

Plus en détail

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guyane en janvier 2015

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guyane en janvier 2015 DIECCTE DR Pôle emploi Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en en janvier 2015 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi Catégories A et A, B, C (en cvs) 24

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE L AGENDA

GUIDE D UTILISATION DE L AGENDA Bienvenue sur votre service de messagerie et d agenda Sommaire Authentification...... 2 Mot de passe oublié... 2 Vos messages... 2 Agenda 3 Ecrire un message 8 Instructions... 8 Vos contacts 8 Réglage

Plus en détail

Date du prélèvement Dénomination Montant

Date du prélèvement Dénomination Montant Nom du titulaire : Banque : Adresse : Horaires : Conseiller : Numéro de téléphone : RIB Code banque Code Guichet Numéro de compte Clé RIB Domiciliation IBAN BIC Date du prélèvement Dénomination Montant

Plus en détail

Ecole nationale supérieure d architecture de Grenoble BIENVENUE

Ecole nationale supérieure d architecture de Grenoble BIENVENUE Ecole nationale supérieure d architecture de Grenoble BIENVENUE Guide pratique pour les étudiants étrangers souhaitant s'inscrire à l'école nationale supérieure d'architecture de Grenoble, dans le cadre

Plus en détail

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guadeloupe en février 2015

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guadeloupe en février 2015 DIECCTE DR Pôle emploi et Îles du Nord Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en en février 2015 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi Catégories A et A,

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION

REGLEMENT DE CONSULTATION REGLEMENT DE CONSULTATION Marché publics de fournitures et services CONCEPTION, EDITION, IMPRESSION des Livrets des Hauts de Calvisson Marché n 2015 08 Marché à Procédure Adaptée selon article 28 du Code

Plus en détail

Cahier des charges assistance juridique de l Apur 13 août 2013

Cahier des charges assistance juridique de l Apur 13 août 2013 Cahier des charges assistance juridique de l Apur 13 août 2013 1 Présentation de l Apur 2 1.1 Création, missions 2 1.2 Statuts et membres 2 1.3 Fonctionnement 2 2 Contexte général de la mission 3 3 Prestation

Plus en détail

Ministère de la culture & de la communication Département de l'information & de la communication

Ministère de la culture & de la communication Département de l'information & de la communication Ministère de la culture & de la communication Département de l'information & de la communication Cahier des charges particulières du marché relatif à des prestations de coursiers pour les départements

Plus en détail